vendredi 27 mars - par rosemar

Une nouvelle bourde de Sibeth Ndiaye : "un enseignant qui ne travaille pas...

Lors d'une conférence de presse concernant l'appel à volontaires nécessaire pour venir en aide aux agriculteurs français, Sibeth Ndiaye a fait une déclaration pour le moins surprenante. Le pays étant à l'arrêt, la population étant confinée en raison de la crise du coronavirus, la porte-parole du gouvernement a voulu donner un exemple des personnes qui ne sont pas concernées par cet appel.

C'est à ce moment-là qu'elle a évoqué l'exemple "d'un enseignant qui ne travaille pas", en précisant : "compte tenu de la fermeture des écoles."

"Nous n'entendons pas demander à un enseignant qui aujourd'hui ne travaille pas, compte tenu de la fermeture des écoles, de traverser toute la France pour aller récolter des fraises", a affirmé Sibeth Ndiaye, porte-parole du gouvernement.

 

Cette déclaration a fait bondir de nombreux enseignants, eux qui assurent la continuité des cours grâce à internet...

Certes, ils ne sont à même de donner des cours en présence de leurs élèves car les établissements scolaires sont fermés.

 

Mais, ils envoient des cours, des exercices, des devoirs, donnent des conseils régulièrement à leurs élèves par internet. Et cette tâche n'est pas simple : le enseignants doivent se démultiplier pour transmettre des directives à leurs nombreux élèves car les classes sont surchargées. Il s'agit là d'une lourde responsabilité.

Certains professeurs assurent même la garde des enfants des personnels soignants et leur donnent des cours.

 

Une fois de plus, on ne peut que le constater : les hommes et les femmes politiques sont bien éloignés des réalités du terrain, ils perdent le contact.

Oui, les enseignants travaillent encore bien que le pays soit à l'arrêt, et que les écoles soient fermées.

Oui, leur tâche est particulièrement compliquée : ils doivent répondre aux diverses sollicitations fréquentes des parents et des élèves.

Et comme tous les autres Français, ils doivent assurer le quotidien quand ils ont eux-mêmes des enfants. 

 

Une fois de plus, on remet en cause le travail des enseignants, alors qu'ils exercent un métier difficile dans des conditions souvent compliquées.

Pour preuve : le ministère peine depuis des années à recruter des enseignants, ce métier de transmission n'attire plus les vocations.

Mal payés, mal considérés, les enseignants méritent mieux car ils remplissent des missions essentielles.

 

Les professeurs ont pour fonction de transmettre des savoirs, des connaissances indispensables, pour permettre aux élèves de s’épanouir dans la société, mais ils ont, aussi, une fonction éducative, ils inculquent des valeurs aux élèves : respect, politesse, savoir-vivre, rigueur dans le travail, discipline, partages, échanges...

 

Devant le tollé que suscitait sa déclaration, Sibeth Ndiaye s'est finalement excusée :

"Mon exemple n'était vraiment pas le bon. Je suis la première à mesurer combien l'engagement quotidien des professeurs est exceptionnel", a-t-elle déclaré.

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2020/03/une-nouvelle-bourde-de-sibeth-ndiaye-un-enseignant-qui-ne-travaille-pas.html



80 réactions


  • Aristide Aristide 27 mars 12:44

    Je profite de ce premier article sur l’enseignement depuis le confinement, conservez vous cette opinion assez négative sur l’usage des NTIC dans l’enseignement ?

    Pour ma part, je regrette qu’il faille attendre l’obligation de les utiliser pour se préoccuper des modalités pratiques de leur utilisation, comment faire , avec quels outils, ...


    • rosemar rosemar 27 mars 13:23

      @Aristide

      Internet est utile en ces temps de confinement mais l’enseignement à distance est source de difficultés : des pannes, des bugs, des élèves mal équipés, et beaucoup de travail... l’enseignant doit se démultiplier pour répondre aux attentes des élèves.


    • rosemar rosemar 27 mars 13:27

      @rosemar

      et des parents...


    • Aristide Aristide 27 mars 15:54

      @rosemar

      Source de difficultés quand certains profs voient dans l’usage des NTIC une concurrence alors qu’il s’agit d’un OUTILLAGE complémentaire, comme par exemple les labos de langues à un moment sont apparus dans l’apprentissage.

      Il faut aller sur des ressources internet souvent privées pour trouver des supports de cours, des exposés, des exercices, des qcm, ...
       


    • Goldored Goldored 27 mars 17:41

      @Aristide
      C’est tellement utile les TICE (qui ne sont plus nouvelles donc sans N) que les patrons de la Silicone Valley mettent leurs gosses dans des écoles sans apprentissage avec TICE...


    • sylvain sylvain 1er avril 16:07

      @Goldored
      oui, tout comme les paysans qui ne veulent plus manger ce qu’ils produisent .
      Et ils savent parfaitement pourquoi


  • Trelawney Trelawney 27 mars 12:45

    Pour Sibeth Ndiaye comme pour le gouvernement, un enseignent qui ne travaille pas est un pléonasme 


  • Merci de le rappeler Rosemar. Les enseignants sont la base essentielle et même FONDAMENTALE de la société. 


    • rosemar rosemar 27 mars 13:26

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      Certains parents qui gardent leurs enfants à la maison commencent à en prendre conscience ?


    • @rosemar C’est l’avantage du corona. Il travaille sur la cornée et les gens commencent à ouvrir ENFIN les yeux sur ce qui est essentiel.... Sans la santé psychique (y compris l’instruction) et mentale, on est RIEN.


    • Gollum Gollum 27 mars 13:42

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      Sans la santé psychique (y compris l’instruction) et mentale, on est RIEN.

      T’en sais quelque chose toi pas vrai ? ça sent le vécu... 


    • @Gollum normal, c’est ma profession...


    • Gollum Gollum 27 mars 15:01

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      Tu connais la sagesse populaire : les cordonniers sont les plus mal chaussés..


    • @Gollum je ne vois pas pourquoi vous me tutoyez. Je vais très très bien. MERCI. C’est le monde qui va mal....


    • Gollum Gollum 27 mars 15:44

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      Oui moi non plus je ne vois pas pourquoi je vous tutoie. Je te, oh pardon, vous fréquente depuis si longtemps sur ce site que je me suis permis de.. bon, bref.. cela ne se reproduira plus...

      Le monde va mal. Ben oui il aurait dû vous écouter pour la PMA/GPA tout ça...

      Vous étiez le dernier rempart contre l’effondrement économique, spirituel, la déforestation, l’homosexualité (très important l’homosexualité), la peste, la malaria et le Covid19..

      Le monde ne vous a pas écouté il n’a que ce qu’il mérite hein ! Sans blague.. smiley

      On va pas pleurer sur lui. 


    • @Gollum un peu vrai,..je n’ai rie contre les homosexuels cela dit en passant (Léonard de VINCI,....). Mais le mariage homo : NON. La perversion de la Cité commence par la perversion des mots.


    • La citation vient de PLATON : himself (un homo,...).


  • sls0 sls0 27 mars 13:27

    Le jour ou un biographe s’intéressera à cette brave Sibeth, qu’il prévoit plusieurs tomes s’il veut recenser toutes les conneries qu’elle sort.

    Elle est porte parole, représentante, normal qu’elle reflète un peu la stupidité ambiante.

    Eux leur boulot c’est de détruire tout les acquis dus au CNR, l’époque des résistants, ils n’ont pas à être performants sur le reste.


  • Léon 27 mars 13:47

    Les facteurs qui ne distribuent plus le courrier qu’un jour sur deux les rejoindront un jour sur deux


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 27 mars 14:52

    ils vont la virer !

    c’est dommage !

    avec elle on savait comment ses maitres nous considèrent.

    elle est comme les idiots de la famille à qui les oncles et tantes ofrent des sucettes pour les amadouer et les faire parler

    ils racontent tout ce que leurs parents ne veulent pas qu’ils disent


  • ETTORE ETTORE 27 mars 15:20

    M’enfin ? l’auteur ? Comment pouvez vous écrire pareille chose ? Voyons.....

    « Une nouvelle bourde de sibêbête. »

    Soyez juste, bon sang, rendez à Cesar ce qui est à Cesar.

    Ce n’est pas une nouvelle bourde de.....

    Sibêbête, EST LA BOURDE !!!

    Nous avons devant les yeux, le résultat alchimique, où l’ether de la pensée, poussée à sa crétinitude la plus exacerbée, prend forme humaine.....solide.


  • Mon proche à rencontré Mendela. Une toute autre pointure,....


  • Excuse : MANDELA......


  • zygzornifle zygzornifle 27 mars 16:51

    Il faut l’accoupler avec Castaner pour que leurs rejetons repeuplent la planète de niais et de crétins des alpes ...


  • zygzornifle zygzornifle 27 mars 16:52

    Nous on est confinés , elle est con finie ....


  • Goldored Goldored 27 mars 17:21

    Si il y a un sujet qu’une majorité d’enseignants devrait évité, c’est bien celui du temps de travail...

    Quand vous ferez 42 h/semaines, on en reparlera.

    Maintenant, vous êtes peut-être et encore pas tous mobilisés, alors ça vous fait tout drôle...

    Que cette ministre soit une imbécile ne fait aucun doute ; mais par pitié, ne la ramenez pas sur ce sujet du temps de travail.


    • @Goldored
      Ils le font. Personnellement, je consacrais 45h par semaine de mon temps quand j’étais PE. Dans le secondaire, c’est une heure de préparation pour une heure de cours. Il n’y a qu’en France que ces débats idiots ont lieu...


    • Goldored Goldored 27 mars 21:06

      @France Républicaine et Souverainiste
      Ah ah ah ah !
      Parmi les profs que je fréquente depuis 15 ans (dans le cadre pro), moins de 10 % le font.
      Le bon week-end du jeudi midi dans les bureaux est un signe qui ne trompe personne.


    • Goldored Goldored 27 mars 21:30

      @France Républicaine et Souverainiste
      Saviez-vous quelles étaient vos obligations horaires ? Combien de temps avez-vous cru au 10/12e sur le traitement ? Et en fonctionnaire de l’EB, sav(i)ez-vous quelles sont les prérogatives d’une Dasen ? les missions d’une Dsden ? les attributions d’un recteur ?


    • @Goldored
      Comme toujours, les frustrés de bureau crachent sur ceux qui enseignent. Allez donc cueillir les fraises au lieu de cracher dans l’assiette de votre voisin. Les bras cassés qui donnent des leçons de temps de travail, c’est l’hôpital qui se moque de la charité.


    • Goldored Goldored 28 mars 08:31

      @France Républicaine et Souverainiste
      Je travaille dans un lycée près de 45 h / semaine, en semaine normale, bien plus lorsque je me tape des conseils d’administration, des conseils de discipline.
      Je n’ai donc aucune leçon à recevoir par des prétentieux qui prétendent travailler plus que moi.
      Je connais parfaitement le milieu enseignant. Côté donneurs de leçon, le problème est que ces gens qui n’ont jamais quitté l’école prennent tout le monde pour un élève et se croient autorisés à faire la leçon sur tout à tout le monde.
      Les profs n’ont pas les bases de la culture administrative qu’on exige d’un personnel de catégorie C y compris technique  ; ils ne connaissent que leur discipline et vivent sur des légendes le reste du temps.
      Combien de profs du secondaire savent que le budget de leur établissement va du 1er janvier au 31 décembre et non pas du 1er au 31 août ? Combien pensent qu’ils sont payés par leur bahut ? etc.
      C’est une profession PLP à part — arrogante qui voudrait une reconnaissance sociale sans avoir rien à assumer que leurs seuls petits cours.
      10 % des profs que j’ai rencontrés en 15 ans faisaient un véritable boulot, engagés pour leur bahut et leurs élèves. 10 % étaient des flemmards. 
      80 % faisaient le service minimum.


  • Le421 Le421 27 mars 17:49

    Quand un busard devient chef (Macron) grâce à la stupidité des gens et à une campagne de pub digne de la meilleure lessive, il a un problème...

    Comment rayonner quand on est incapable ?

    C’est simple, il faut s’entourer de triples buses encore plus incapables et cela permet de paraître moins nul.

    Sauf que je ne vous dit pas le résultat.

    Sibeth Ndiaye joue parfaitement son rôle.

    Elle raconte connerie sur connerie, lance des ballons d’essais, observe la réaction des gens et le chef en tire les conclusions.

    Un véritable gouvernement digne de ce nom l’aurait viré depuis des lustres...

    Ben non, on a la truffe de service qui communique à des bourrins (les français) et pendant qu’ils s’occupent des âneries qu’elle raconte, le boss a la paix !!

    Une pièce de théâtre. Ce gouvernement joue une pièce de théâtre. Entre Molière et Feydeau, avec une pincée de Groland de temps en temps...

    Calamiteux !!


    • dimitrius 27 mars 18:19

      @Le421
      Abus signalé pour post débile .


    • Le421 Le421 28 mars 08:39

      @dimitrius
      Troll professionnel et modérateur n’ont pas le même statut sur Agoravox mon poulet...
      Je te laisse choisir qui est qui.
      A la niche le clébard !!  smiley


    • Marc Filterman Marc Filterman 30 mars 22:24

      @Le421
      <Elle raconte connerie sur connerie, lance des ballons d’essais,

      Elle seulement, ils et elles nous racontent tous des conneries, il suffit de regarder ma liste vidéo. Ils disent tout et son contraire


  • chantecler chantecler 27 mars 17:56

    ....Maréchal, nous voilà ...

    En plus les enseignants n’ont pas encore prêté serment au chef de l’état .

    Une honte !


    • mmbbb 28 mars 11:03

      @chantecler C est assez crétin de citer le Marechal . Travail Famille patrie . cette trinité n existe plus , la gauche incarnée par Con Bendit le mondialiste et le libertarien est arrivée a ses fins .
      La jeune génération remercie ta génération Celle ci connait l insécurité et le travail uberisé 


  • Cadoudal Cadoudal 27 mars 17:58

    "Nous n’entendons pas demander à un pompier qui aujourd’hui ne travaille pas, compte tenu de la fermeture des territoires occupés, de traverser toute la France pour aller récolter des malades."

    Ce caillassage a tout le moins « gêné » l’intervention des secours. Le massage cardiaque pratiqué sur la victime a été retardé de « 10 à 20 minutes », s’indigne Mama Sy, maire adjointe de la ville d’Etampes chargée de la jeunesse Sénégalaise.

    http://www.leparisien.fr/essonne-91/etampes-les-pompiers-caillasses-lors-d-une-l-intervention-pour-une-suspicion-de-coronavirus-27-03-2020-8289387.php


  • popov 27 mars 18:20

    Ce n’est pas un masque chirurgical qu’il lui faut à cette petite bécasse macronienne qui porte si bien son nom : c’est une muselière !


    • McGurk McGurk 27 mars 19:27

      @popov

      ...un cerveau ?


    • Ouam Ouam 28 mars 06:35

      @McGurk
      « ...un cerveau  ? »
       
      Tu est devenu completement fou ou quoi ?
      pour penser à une greffe de ceci ...la  smiley
      La ca va couter une blinde vu l’énorme travail à effectuer ! smiley


    • Ouam Ouam 28 mars 06:39

      @popov
      "Ce n’est pas un masque chirurgical qu’il lui faut à cette petite bécasse macronienne qui porte si bien son nom : c’est une muselière  !"
       
      Non
      Nous avons déja largement assez de nos abrutis locaux d’ici pour devoir en importer d’autres encore pire smiley
      Retour à l’expéditeur le plus vite possible !


    • McGurk McGurk 28 mars 09:47

      @Ouam

      Pas besoin. C’est une conne à usage unique.

      Plus tôt elle sera jetée, plus tôt on en sera débarrassé...pour être remplacée par un autre laquais lui-même jetable...

      ’faut bien avouer que la durée de vie du personnel macronien (à part Castaner qui reste on ne sait pourquoi vu qu’il est plus nul que tous réunis) est foutrement courte.

      Vu le nombre de cons dans ses rangs (sans s’auto-compter bien sûr), notre cher Zéro national a dû brasser très large pour obtenir un groupe...ce qui est en soi étonnant vu le nombre de transfuges qui ont été adoubés par La Racaillitude En Marche.


    • uleskiserge uleskiserge 28 mars 10:18

      @Ouam

      Vous allez vous en charger de l’expulser vous comptez vous en charger ? Avec l’appui de quelle loi ? Et le concours de quelle force ? 

      Arrêtez de fantasmer ! Soyez adulte !


    • McGurk McGurk 28 mars 10:46

      @uleskiserge

      Ce qui serait « adulte » c’est qu’on a des gamins au gouvernement et que ce n’est pas leur place.


    • mmbbb 28 mars 11:23

      @ uleskiserge Quand on appartient a un gouvernement de branleurs au sens strict ( Griveaux ) et quand 3 médecins ont porte plainte contre deux ministres Buzzin et Phillippe. concernant la responsabilité de ces ministres et de leur impéritie La décence aurait ete que cette femme porte parole la ferme . Elle ne fait que promouvoir l impopularité de ce gouvernement !
      Elle est tres conne . Une amateur e , 


  • Les enseignants qui s’occupent des enfants de soignants travaillent sans masque et sans gants... Peut-être seraient-ils plus à l’abri en cueillant des fraises qu’en allant se contaminer dans un établissement scolaire ?


    • Le421 Le421 28 mars 08:41

      @France Républicaine et Souverainiste
      Question d’être « aux fraises », je crois qu’elle en connaît un rayon... smiley


  • dimitrius 27 mars 18:22

    Bon dieu au boulot la Rosemar , une paire de botte et que la marie bouge son gros Q dans les champs de fraises. Pour faire des n’articles journalier t’es pas débordée , alors ton télé travail est une vaste fumisterie.


  • McGurk McGurk 27 mars 19:18

    C’est pour ça qu’elle porte bien son (véritable) nom : Si bête.

    Une greluche de bas étage qui a été choisie pour ses origines (afin de ne pas faire trop raciste genre « gouvernement de blancs ») et non pour sa maîtrise de la communication et son bon sens.

    Quand on opte pour quelqu’un de fondamentalement idiot pour s’occuper de la tâche essentielle d’être le relais entre les Français et le gouvernement, c’est qu’on est aussi complètement con. En fait, dans ce cas précis, c’est juste qu’on en a précisément rien à foutre. Après on emploiera des chiens, des hamsters...

    Les enseignants s’offusquent peut-être d’une phrase mais font intégralement partie de l’immense problème qu’est l’effondrement de notre nation.


    • uleskiserge uleskiserge 28 mars 10:14

      @McGurk

      « afin de ne pas faire trop raciste ».... parce que faut faire raciste sinon ? Parce que c’est bien d’être raciste ? 

      « effondrement de la nation ».... assurez-vous de ne pas y contribuer car faute d’arguments, les opinions racistes représentent bel et bien un effondrement de la RAISON et en passant... de la morale... 


    • McGurk McGurk 28 mars 12:09

      @uleskiserge

      Non. La tendance est à recruter des gens pour « faire valoir la diversité ». Ce qui signifie qu’on ne prend pas les plus brillants quelle que soit l’origine ou bien la couleur de peau mais ceux qui entretiennent l’illusion qu’on les choisit pour leurs qualités. Erreur monumentale.

      assurez-vous de ne pas y contribuer car faute d’arguments, les opinions racistes représentent bel et bien un effondrement de la RAISON et en passant... de la morale...

      Si vous insinuez que je le suis, vous vous êtes bien planté.

      Libre à vous de penser qu’on est encore en démocratie. Aujourd’hui, on a plus aucun droit...si d’aller voter en pleine épidémie et de mourir ensuite ce qui n’est, au fond, pas un droit...

      Notre système de santé vit ses dernières heures, notre économie est au bord de la ruine. Même l’enseignement va très mal. Tout est sur le point de basculer dans le néant.

      Il n’y a que des personnes telles que vous à croire que tout est encore possible. La magie n’existe pas. Si tout ce que nous avons connu a existé, c’est parce que des générations de Français ont lutté et souffert pour nous l’offrir...plus les soldats qui se sont sacrifiés pour défendre l’intégrité de notre pays et ses idéaux.

      Vous parlez d’argumentation mais n’en présentez absolument aucun.

      Pour votre gouverne, la montée du racisme résulte des impulsions primaires guidées par la peur. Actuellement, celle-ci est dirigée en mode survie, le racisme n’a donc pas lieu d’être (tant mieux d’ailleurs).

      Au quotidien, la vente à la découpe de la France (accélérée depuis Macron) ne fait qu’amplifier les malheurs et donc les ressentiments de haine les uns envers les autres...dont le racisme...

      C’est loin d’être « un effondrement de la raison » mais bien une résultante prévisible et endiguable d’une réalité qui nous échappe complètement vu que le citoyen n’a plus la main mise sur le destin de son pays et donc sur sa destinée.

      Concernant l’enseignement, j’en sais suffisamment pour affirmer que même au sommet de l’échelle (les universités en l’occurrence) celui-ci n’est plus le dernier rempart contre les problèmes sociétaux et le marché libéral.

      A l’étranger (au RU notamment), l’étudiant et son développement sont au cœur de l’éducation. En France, c’est la doctrine du Ministère et de l’université qui sont la priorité.

      Un ministère qui balance de très haut ses directives insensées et débiles que doivent appliquer les administrations qui s’étonnent de leur déconnexion avec la réalité.

      Les professeurs préféraient se battre pour savoir quel « bloc de matière » allait dominer le programme plutôt que de nous donner une spécialité. Parce qu’ils n’en avaient rien à foutre. Uniquement de leur combat idéologique éternel et ma foi inutile.


  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 27 mars 20:05

    Bof ...bourgeoise....elle a beau être noire pour complaire a certains et certaines...une burne .


  • foufouille foufouille 27 mars 20:48

    « Pour preuve : le ministère peine depuis des années à recruter des enseignants, ce métier de transmission n’attire plus les vocations. »

    si mais en intérim ou payé pas cher. surtout vu le nombre de sans emploi.


    • McGurk McGurk 28 mars 09:49

      @foufouille

      On me l’a proposé plusieurs fois, pensant que j’allais tomber bêtement dans leurs filets.

      D’ailleurs, c’est particulièrement drôle pour l’Education nationale d’avoir les mêmes préjugés à propos d’une section/d’un diplôme dont ils méconnaissent totalement les finalités.


    • McGurk McGurk 28 mars 09:52

      @McGurk

      * les mêmes préjugés que les recruteurs des entreprises


  • uleskiserge uleskiserge 28 mars 10:07

    Il y a chez cette jeune femme quelque chose qui relève de la mentalité et du statut propres au « nègre de maison » (1), au temps de l’esclavage dans les Etats du Sud, dont Tarantino ne manquera pas de dresser le portrait dans « Django », son film le plus courageux et le plus subversif... 


    Car enfin, difficile d’analyser autrement la personnalité de cette porte-parole du gouvernement Philippe !


    Aussi, pour cette raison, tout Noir ne peut que se sentir insulté et une nouvelle fois humilié par ce sourire, pour cette assurance qu’elle affiche comme autant de gages de sa bêtise (elle se pense convaincante et efficace alors que son maniement de la langue de bois est d’un ridicule consommé), de son absence de conscience sociale et politique ( la communication c’est une chose, une éducation politique une autre) à la racine de laquelle on trouvera une autre absence : celle d’une prise de conscience de l’histoire tragique mais riche en enseignements, des minorités dites racisées (le regard des autres est celui du blanc face au Noir, face à l’Arabe, face à l’Asiatique…) – mépris, humiliation... aujourd’hui encore quand il s’agit de trouver un logement ou un travail... 

    Le mouvement des Décoloniaux a tout compris de ce regard derrière lequel on trouvera une histoire, une longue histoire : la leur et la nôtre aussi (2) ; de ce regard maintenant « historique », ils en ont tiré toutes les conséquences ; ce que les médias ne leur pardonneront pas de sitôt ; c’est la raison pour laquelle ils ne trouvent rien à sauver chez ces Décoloniaux.

    Vous voyez : le mépris, encore et toujours le mépris. La boucle bouclée. 


    Que Sibeth Ndiaye qui a choisi de servir le gouvernement Philippe sache qu’elle participe à ce mépris à chacune de ses interventions ; et le fait qu’elle ne puisse pas ne pas être ce qu’elle est en tant que « porte-parole de Matignon »… n’excuse rien. 




    1 - Nègre des champs, nègre domestique : « Il aimait son maître bien plus que son maître ne s’aimait lui-même. » - Malcolm X ICI


    2 – On pensera bien évidemment à la Françafrique : infantilisation des populations africaines, pillage des ressources par les multinationales et corruption des « élites » par ces mêmes multinationales tout en gardant à l’esprit ce qui suit : tout « chef d’État » qui refuse de se soumettre a une durée de vie de deux ans. 



  • pipolo 28 mars 12:26

    ce gouvernement est décidément « atteroglite » a ce demander si le coronavirus est a la virulence des adeptes de Lrm


  • sylvain sylvain 1er avril 17:22

    les manières de juger du travail des enseignants sont toujours très divergentes . Ce sont soit les personnes les plus admirables, dévouées et utiles à la société, soit des gros branleurs incompétents et flemmards, parfois des tyrans .

    Pas mal de gens ont un avis très tranché sur la question .

    Il me semble que si les profs ont peu de latitude quand à ce qu’ils enseignent et au cadre dans lequel ils le font, ils en ont un paquet quand à leur implication personnelle et qu’elle est vraiment très variable : il y en a qui s’en branlent totalement, d’autres très impliqués et tout un tas au milieu

    Ca n’a donc pas vraiment de sens de se positionner sur ce choix manichéen, sinon de régler de vieux comptes datant de notre enfance ou de défendre sa place . La réalité est moins tranchée, comme on a tous pu le constater dans notre enfance pour peu qu’on y ai porté quelque intérêts


  • ago_sv7 6 mai 14:03

    Qu’on se le dise ! Désormais le fait de dire qu’on « voit une bille qui ne roule pas » signifie ipso facto qu’on considère que aucune bille ne roule. C’est ainsi que (ne pas) demander à un enseignant qui ne travaille pas de (faire quelquechose) impliquerait qu’on signifie que aucun enseignant ne travaille.

    Voilà qui viole la logique la plus élémentaire, mais qui s’en émeut ?

    Ce genre de contresens relève soit d’une incapacité à comprendre le français, soit d’un manque de logique effarant, soit enfin d’une volonté polémique d’entendre ce qu’on a envie d’entendre pour ensuite s’en plaindre.

    De la part de certains commentateurs assez futés pour s’exprimer très correctement par ailleurs, je crains que ce contresens relève de la troisième option. Je regrette que nombre de nos concitoyens s’y adonne et je m’inquiète que bien d’autres se laissent prendre, eux, par l’une des deux premières erreurs, incapables qu’ils sont de relever d’aussi basiques incohérences.

    L’enseignement de l’ignorance dénoncé par un Jean-Claude Michéa ou par un Michel Onfray fait chaque jour un peu plus de dégâts, dopé par un web devenu la tribune de tous les manipulateurs. Alors que se raréfient les citoyens capables d’une vision critique et construite, pullulent les charlatans et les populistes.

    Et dans un monde déclinant, notre faible démocratie de compter les jours qui lui restent.


Réagir