mardi 8 juin - par Elric Menescire

Une tarte à Tain

"Là où il n'y a le choix qu'entre lâcheté et violence, je conseillerai la violence"

Gandhi

JPEG

Ainsi icelui Emmanuel Ier, Roy du peuple de la-démocratie-éborgneuse-républicaine Françoyse, s’étant prys un coup, claque, baffe, mandale, torgnole, soufflé, aller simple, giflette, biflette, retour de manivelle, mur du réel dans la figure, ou plus prosaïquement « sentiment d’insécurité appliqué au réel » dans la bonne ville de Tain…

Ainsi ce jour de l’an de grâce 1789 2021 post covid donc, nous reviennent en mémoire ces affirmations, éructations, élucubrations, fanfaronnades toutes énoncées le sourire aux lèvres derrière un épais mur de CRS et de gardes du corps : « fainéants, cyniques, fouteurs-de-bordel, vandales, gaulois réfractayres, vous qui n’estoit rien veuillez avoir l’obligeance de traverser la chaussée ! »

Et de s’étonnoir, tout confit, de subir la somme toute minime colère de « Montjoie ! Saint Denis ! » alors que le pays tout entier lui voue plus pure détestation qu’il n’en connut jamais de mémoire d’homme, depuis au moins deux bons siècles…

« On ne gifle pas un président ! » hurlent tous en cœur ceux-là mêmes qui, dans un bel ensemble Républicain, demandaient à ce que la troupe tire dans le tas des gueux qui faisaient sans doute semblant d’avoir perdu un œil ou une main -sans doute oui, car ils le nièrent pendant des mois, refusèrent de le voir en allant jusqu’à médailler les mains éborgneuses.

Et à l’Assemblée tellement représentative du Peuple François qu’elle ne compte que 577 membres, dont 99 virgule 9999% de bourgeois bourgeois eux-mêmes ne représentant, dans la masse de la populace générale, qu’un bon 20% grand maximum… Donc à l’Assemblée, comme un seul (gentil)homme, se lèvent ces 577 « représentants » d’eux-mêmes et d’eux seuls, « en solidarité pleine et entière, tous bords confondus » car, comme ils le disent si bien « C’est la République toute entière qu’on attaque ». Non.

Non et re-non : en fait c’est vous qui vous sentez attaqués.

Personnellement, je prends ce non-évènement pour ce qu’il est : une gifle somme toute ça n’est pas si cher payé, vu ce que le banquier éborgneur à osé faire aux gens depuis plus de quatre ans désormais. Ça m’a je crois, comme des millions de français, bien fait marrer en fait.

Il y a un espèce de comique à la Max Pécas dans cette situation : on le voit arriver en trottinant, en manches de chemises et cravate au vent, façon startup-nation, dynamique face à la foule…et repartir en courant, une fois son dû ramassé, penaud, la joue qu’on devine rougie sous le masque, entouré de gorilles.

Oui, ça m’a fait ma journée, je n’ai pas honte de le dire.

 

Tartuffes

 

Voilà ce que vous estes : des tartuffes, nus comme un ver, et dévoilés devant le Peuple !

Publicité

Car votre réflexe vous dévoile, députés, hommes et femmes politiques de soi disant « tous bords » : vous êtes unis par les mêmes intérêts, par-delà les soi-disant « clivages politiques » qui vous sépareraient. Vous vous levâtes dans un si bel ensemble, comme un seul homme. Comme une seule classe, ce que vous êtes réellement. Une seule et même classe, la classe des bourgeois, des possédants. Et vous avez, inconsciemment au moins, car votre réaction le prouve sans nul doute possible, réalisé que cette gifle, vous auriez pu (dû ?) en être tous et toutes les destinataires. Vous avez frémi, car vous savez qu’au-delà de Jupiter, c’est la figure même du politique (le petit politique, le personnel, celui occupé à faire de la politikê au lieu de s’occuper le la vraie Politique, la Politeia), c’est votre figure qui fut en réalité, tartée à Tain ce jour là.

Casteix demande « un réflexe républicain » ?

On se lève. On soutient. Tous, dans un bel ensemble.

Mélenchon ? « Solidaire » - oufff !! ça va leur faire oublier mon « dérapage » totalement incontrôlé d’hier, cette gifle tombe à point nommé, non ? Coïncidence ? JE NE CROIS PAS…

Le Pen ? « Condamne fermement l’agression physique intolérable » -un peu comme celle des ratonnades à la Clément Méric ? Ou celle que son paternel enragé fit subir à une opposante en campagne électorale, sur un marché, l’envoyant courageusement à l’hôpital parce que, voyez-vous, quand il voit rouge, papa…

Xavier Bertrand ? « Condamne avec la plus grande fermeté » -dixit le politique professionnel, qui n’a jamais, lors de ses multiples passages et mandats ministériels dans les gouvernements de droite réactionnaire successifs, éprouvé la violence qu’il a fait subir au populo de base

Muselier ? « On ne touche pas au président de la république, jamais ! » -par contre lui il peut nous toucher, et pas qu’un peu, par tous les orifices tiens ! C’est son privilège. Eh, pssst ! Renaud ! ça ne te rappelle pas les dockers marseillais ? C’est vrai que dans ton cas, c’était loin d’être une simple giflette, non ?

Il va falloir s’arrêter là, non pas que l’exercice ne me déplaise, mais finalement il est assez ennuyeux : on voit très vite où nous en sommes rendus ; ils bouffent tous au même ratelier, il n’y a pas d’autre explication. « condamner la violence d’où qu’elle vienne » je l’entends d'ici, mais désolé, après ce que vous avez fait aux gilets jaunes, et au mouvement social en général depuis 5 ans, ça ne prend plus.

Et après ces pitres voudraient qu’on aille voter ? Sincèrement ?

Me revient alors en mémoire cette citation d’Adolphe Thiers, le tueur des Canuts, le boucher de la Commune, lui qui pactisa avec l’ennemi Allemand pour écraser, en un peu plus « radical » que lors des gilets jaunes, le soulèvement de la Commune. Il faut dire qu’à l’époque, les LBD n’existaient pas encore, donc exit la fameuse « gestion démocratique des foules » (c’est pas de moi mais du fabricant !). On tirait dans le tas au Chassepot, quoi.

Lors, en 1871, après avoir obtenu « la victoire » sur les Communards en massacrant environ 30 000 hommes, femmes, enfants et vieillards, et ce avec l’aide des banquiers et de la bourgeoisie française, ainsi qu’avec l’appui des troupes Allemandes de Bismarck, qui venait de gagner la guerre…donc en 1871, ce grand « fondateur de la République » bourgeoise qu’était Thiers (combien de monuments, d’écoles à son nom ?) répondit à plusieurs représentants de la bourgeoisie de haute extraction, banquiers, hommes d’affaires…inquiets de l’établissement d’une république avec suffrage universel (pensez, faire voter le populo ! mais il est fou, ils vont nous renverser ! Je n’exagère pas…), il répondit en substance ceci : « La République existe, elle est le gouvernement légal du pays, vouloir autre chose serait une nouvelle révolution et la plus redoutable de toutes. Et rassurez-vous : avec ce système, et tant qu’il sera en place, nos ennemis seront définitivement bâillonnés »

Je n’invente rien : ils venaient de mettre en place « le droit de vote par suffrage universel ».

La suite, vous la connaissez : faire barrage, la république, liberté d’expression, etc.

Souvenez-vous-en, la prochaine fois qu’on vous « appellera aux urnes pour sauver la démocratie ».

 

Publicité

Le mur du réel 

 

C’est quand même assez rigolo quand on y pense : ceux-là mêmes qui glorifient régulièrement la violence qui permit à leur classe de prendre le pouvoir -je pense précisément au 14 juillet 1789, et à la Révolution Française qui fut confisquée par les bourgeois, et que chaque président bourgeois salue immanquablement dans son costume de bourgeois élu de la nation bourgeoise, avec une componction qui tourne au ridicule…ceux-là mêmes donc, qui font acte de mémoire, qui nous jouent le récit de cette « violence libératrice » s’horrifient de « l’ultra-violence » d’une simple gifle.

Mais disons-le ici tout net : ça n’est vraiment RIEN en comparaison de la guillotine, que vos ancêtres les députés de la bourgeoisie, votèrent comme un seul homme pour des milliers de personnes de 1789 à 1793 !

Donc en gros, vous avez une vision sélective de la violence : quand c'est pour renverser bachar el assad ou Kadhafi à coups de missiles dans le tas, (ou éborgner un gueux au hasard) pas de soucis, par contre quand c'est une gifle dans la gueule du pire affameur et insulteur que ce pays ait connu depuis un bon siècle, là pas touche !

Il est aujourd’hui temps de remettre les choses à leur juste place : toutes vos simagrées médiatiques -appuyées en cela par la presse la plus prostituée qu’il m’ait été donné de voir en 46 ans d’existence, et d’étude de celle-ci…et croyez-moi, j’en ai connu quelques-uns, de journalistes ! toutes vos singeries n’arriveront jamais à déformer le mur du réel qui est en train de vous arriver en pleine poire, tel un tsunami sur les plages de Thaïlande.

Vous faites semblant de ne pas le voir, vous êtes tous occupés à essayer de sauvegarder votre petite rente politique, pendant que des millions de français sont jetés à la rue, perdent leur emploi, et tombent dans la pauvreté. Que les étudiants font la queue par milliers à la soupe populaire. Que les vieux bouffent de la patée pour chiens, que des adolescentes se prostituent en masse pour payer leurs études…que de plus en plus de « forcenés » (quel joli mot quand on y pense) pètent un plomb et aillent se servir du 12 pour régler son compte qui au DRH, qui au gars qui lui aura fait une queue de poisson, ou l’aura regardé de travers…

La société est en train de crever lentement sous nos yeux, et vous braillez comme des tocards.

Vous êtes des indigents, mais vous n’aurez pas ma haine : ce qui vient, vous auriez pu l’arrêter en écoutant le peuple, pas en jouant aux idiots, et en étalant une fois de plus votre mépris.

Mais il est trop tard : vous êtes comme la Marie-Antoinette, qui s’étonnait que les gens réclamassent du pain, et qu’ils étaient en colère parce qu’ils crevaient de faim.

Mais le fait de planquer vos brioches ne sauvera pas vos miches…

 

A bientôt dans l’immonde d’après.

 



171 réactions


  • Clocel Clocel 8 juin 19:18

    Mortecouille !

    Un coup dur pour le boss des éborgneurs assermentés.

    Pas de bol, il reste si peu de français avec une vraie paire de couilles, il a fallu qu’il en croise un...


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 9 juin 10:59

      @xana
      Le sale gosse a pris une calote ?
      Ce n’est rien en regard de ce qu’il mérite...
      Et toute la classe politique et médiatique pousse des cris d’orfraie, alors qu’au fond ils se réjouissent tous...
      Putains d’hypocrites...


    • Gasty Gasty 9 juin 14:18

      C’est vexant pour son égo ! Se prendre une claque comme un sale gosse alors que JF Kennedy lui s’est pris un coup de fusil, Reagan un coup de revolver, le pape aussi, de Gaulle une rafale de mitraillette et notre Macron une claque dans la gueu..

      la honte !

      Je propose que l’enquête soit confié à François Bayrou.


    • Captain Marlo Captain Marlo 9 juin 20:09

      @doctorix, complotiste
      Et toute la classe politique et médiatique pousse des cris d’orfraie, alors qu’au fond ils se réjouissent tous...

      Je ne crois pas qu’ils se réjouissent, nos garde chiourmes ! Ils viennent brutalement de comprendre que le peuple français est dans une colère noire. « Les déplorables » & « ceux qui ne sont rien » n’ont pas oublié leur mépris. Cf le billet de Charles Sanat.

      "(...)Ce qui se passe est grave, et ce n’est pas faute d’alerter de la colère sourde et immense qui monte dans le pays.

      Une colère « tripale ». Une colère sourde.Une colère noire. Que la classe politique ne s’y trompe pas. Derrière cet homme, ce sont des millions de Français qui ont « giflé » par procuration aussi bien ce président que cette république.(...)

      (...) Pour résumer, dans l’esprit de millions de nos concitoyens et je dirais même de la majorité de nos concitoyens de droite comme de gauche il est le fruit d’un coup d’Etat médiatique. Il a mis en place une politique nuisible aux intérêts du peuple.

      Il a provoqué à de multiples reprises aussi bien dans ses outrances langagières que dans ses actes comme les photos terribles de la fête de la musique 2018 ou encore sa promenade à Saint-Martin.

      Il détruit volontairement ce qui fait la grandeur de la fonction pour la réduire au poste de gouverneur d’une province européenne des Etats-Unis d’Europe. ENA, préfectorale, privatisation de fleurons de l’industrie etc… Il a expliqué à certains qu’ils étaient des moins que rien, ou des « pas grand-chose ».

      Lorsque nos concitoyens les plus méritants, travaillant beaucoup pour bien peu, ceux de la seconde ligne qui ont occupé par millions les ronds-points, le tout Paris les a méprisés, outragés, insultés...etc


    • MAUGISMICHEL MAUGISMICHEL 11 juin 14:15

      @doctorix, complotiste

      Ce n’est pas parce qu’ils seraient hypocrites, c’est qu’ils ne pouvaient faire autrement que de s’en indigner.
      On imagine la suite si Melenchon avait dit « c’est bien fait » pour sa gueule.

      Mais comme vous dites : le sale gosse a pris une calotte, au nom de tous ceux qui s’en réjouissent, dont je suis,

      Comme par hasard, le fautif s’appelle aussi DAMIEN, celui qui s’en est pris à Luis XV qu’il a raté de peu.


  • Gégène Gégène 8 juin 19:26

    je ne dirais pas mieux !


  • Jeekes Jeekes 8 juin 19:53

    ’’ils bouffent tous au même ratelier, il n’y a pas d’autre explication’’

     

    Hé ben voila, tout est dit.

    Que des ordures, mais qu’elle est bonne la gamelle mon capitaine... 

    Bande de pourritures !

     

    Ha, si seulement j’pouvais me le tenir entre quat’zieux, sans ses gorilles.

    Rien que 5 minutes, ce merdeux, cette triste enflure, ce voleur, ce menteur, ce pantin, ce gérontophile, cet assassin, cet enc...lé. C’est pas une petite baffe que je lui mettrais dans sa sale gueule.

    Tu verrais comment je le respecterais ce pré-zi-dent de la raie-publique.

    Croyez-moi, il ne rentrerait pas sur ses deux guiboles !

     


  • oncle archibald 8 juin 19:58

    Article et commentaires à la hauteur de ce site qui devient une vraie poubelle ! Berk-berk-berk !


    • Bendidon Bendidon 8 juin 20:13

      @oncle archibald
      tin j’en fais un autre juste pour toi
      AVOX C pas un site de puritains ni de pisse froids bien pensants
      Delajoie Saint Pipi
       smiley


    • Clouz0- Clouz0- 8 juin 20:53

      @oncle archibald

      Article et commentaires à la hauteur de ce site qui devient une vraie poubelle ! Berk-berk-berk !

      Qui devient ?
      Soyons justes, ce n’est qu’une confirmation de plus après tant et tant d’autres.


    • Bendidon Bendidon 8 juin 21:06

      @Clouz0-
      salut mon ami, comme moi tu aimes la tarte Tatin avec de la chantilly et un petit verre de cognac
      hoummmmmmmmmmmmmmmmmm miam miam
      heureusement qu’on est là pour revivifier l’agora
       smiley


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 8 juin 21:13

      @Clouz0-
      Z’etes injuste. Le dernier article de Cabanel est un monument d’humour et la plupart des commentaires mis à part quelques grincheux sont à son niveau.


    • scorpion scorpion 9 juin 09:59

      @oncle archibald
      Alors l’archi toujours avec son manche à balai dans le cul, bien centré ?


    • oncle archibald 9 juin 17:55

      @xana

      Vous avez parfaitement raison Monsieur, ce site est devenu un ramassis de trolls en service commandé et je n’ai plus aucune raison de continuer à essayer de discuter avec des gens malhonnêtes et grossiers. Une discussion normale argument contre argument est tout simplement devenue impossible.


    • Captain Marlo Captain Marlo 9 juin 20:15

      @oncle archibald
      ce site est devenu un ramassis de trolls en service commandé


      Macron n’est pas en service commandé ?
      Cf Déclarations du Directeur de la Banque Rothschild sur Macron.
      Vous croyez qu’il travaille pour la France et les Français ??
       


    • oncle archibald 10 juin 11:43

      @Captain Marlo confirme : si ce site est bien devenu un ramassis de trolls en service commandé, c’est en réponse à Macron, qui est lui aussi en service commandé.

      Même si nous admettons cette hypothèse, il reste une différence de taille : Macron est en service commandé en effet, il a été choisi par une majorité de Français pour conduire pendant cinq ans la politique de la Nation. Tandis que les trolls d’Agora Vox planqués derrière leur pseudo ont pour mission de dévaloriser toute idée de processus démocratique en France et plus généralement en Europe et dans les pays dits « occidentaux » .....

      Ces trolls servent les intérêts de qui ?? Dites moi donc qui pilote depuis les coulisses ce site publiant tous les jours un article de Christelle Néant la bien nommée puisque personne, à part quelques autres trolls servant les mêmes intérêts, ne commente plus ces litanies sans aucun intérêt, à part de chanter les louanges de la Sainte Russie et de son bon maître Vladimir.


    • Jean 10 juin 11:47

      @oncle archibald
      « il a été choisi par une majorité de Français pour conduire pendant cinq ans la politique de la Nation. »
      Une majorité très relative


    • oncle archibald 10 juin 12:11

      @Jean :

      La majorité des Français qui pensent que c’est bien de choisir son Président en mettant un bulletin à son nom dans une urne en verre après avoir signé un cahier d’émargement.

      Il semble que beaucoup, manipulés par ceux qui ont intérêt à voir s’instaurer l’anarchie dans les pays occidentaux, ne voient plus l’intérêt de la démocratie ce qui est désolant et n’annonce pas des jours meilleurs.


    • MAUGISMICHEL MAUGISMICHEL 11 juin 14:18

      @oncle archibald

      Qu’une crapule reçoive ce qu’il mérite, et tonton en est tout retourné.


    • Captain Marlo Captain Marlo 11 juin 19:13

      @oncle archibald
      ne voient plus l’intérêt de la démocratie ce qui est désolant et n’annonce pas des jours meilleurs.

      Je crois que vous avez la mémoire qui flanche...Macron a été élu par un coup d’état médiatique. Tous les médias n’ont parlé que de lui pendant 2 ans : les radios, les télés, les journaux quotidiens, les hebdomadaires et les mensuels, tous pour Macron ! La Pravda, c’est votre idéal démocratique ? Je vous rappelle l’article 4 de la Constitution qui est censée assurer la pluralité de la vie politique française.

      "Les partis et groupements politiques concourent à l’expression du suffrage. Ils se forment et exercent leur activité librement. Ils doivent respecter les principes de la souveraineté nationale et de la démocratie.

      Ils contribuent à la mise en oeuvre du principe énoncé au second alinéa de l’article 1er dans les conditions déterminées par la loi.

      La loi garantit les expressions pluralistes des opinions et la participation équitable des partis et groupements politiques à la vie démocratique de la Nation."

      Macron a juste violé la Constitution française.

      Plus toutes les autres fois où il s’est royalement assis sur le Constitution, au moins une quinzaine de fois !

      Si nos Députés et Sénateurs avaient des c.... et le sens de la démocratie dont vous vous gargarisez, ils devraient engager la procédure de destitution de Macron au regard de l’article 68 de la Constitution.


  • Bendidon Bendidon 8 juin 20:17

    SUPER TITRE cet article est passé comme une lettre au roi 

     smiley

    Quand les peuples cessent d’estimer ils cessent d’obéir RIVAROL

    Titre "C dans l’air tout à l’heure" : Et maintenant le président giflé ! Ouille

    Avec 4 invités on ne peut plus corrects : Yves Thréard du fig, Raphaelle Bacqué de l’immonde, le chien battu de l’IFOP Jérôme Fourquet et enfin le politologue Dominique Reynié sans oublier la reine de la désinfo Caroline ROUX

    Bref j’ai zappé et suis parti au troquet populaire !


  • Loatse Loatse 8 juin 20:46

    Ouille !


  • Yann Esteveny 8 juin 20:52

    Message à tous,
    La citation concernant le pain et les brioches attribuée à Marie-Antoinette est une calomnie de la République. Tout le procès de Marie-Antoinette qui amena à son exécution fut une parodie de justice. Lorsque la France sera débarrassée de cette République, la Justice lui sera rendue.
    Monjoie ! Saint Denis ! A bas la Macronie !


    • lisca lisca 9 juin 07:53

      @Yann Esteveny
      J’ajoute que, lorsque Marie-Antoinette jouait à la bergère, c’était dans un noble dessein : au vu des difficultés économiques que traversait la France (mauvaises récoltes, risque de famine) elle avait remplacé les fastes et fêtes de Versailles par ce jeu bien innocent, peu coûteux, auquel se prêtaient les courtisans. C’était sa façon écologique de se solidariser.
      Retenons aussi que, lorsque le peuple laborieux (et non pas la racaille) lui demanda de venir au balcon à Versailles, de le considérer, elle s’y risqua avec ses enfants. Elle fut acclamée.
      De Marie-Antoinette, se souvenir aussi de son (très actuel) « J’en appelle à toutes les mères ! » lorsque ses salopards de juges tortionnaires en face, plus tard assassins par torture physique et mentale de son fils, l’accusèrent ignoblement d’inceste.
      Les mêmes pédocriminels qu’aujourd’hui !
      Enfin, elle passa la porte droite, bien qu’assise sur ses talons, quand son garde tenta de la contraindre à se courber pour passer. Une grande dame !


    • Yann Esteveny 9 juin 09:39

      Message à avatar lisca,

      Je vous remercie du partage de votre très juste commentaire.
      Marie-Antoinette s’est comportée en reine face à ses bourreaux et a défendu son enfant qui lui aussi périra.
      Vous avez raison. Le « J’en appelle à toutes les mères ! » résonne encore aujourd’hui chez ceux pour qui des enfants muselés, empoisonnés moralement et physiquement par les pervers qui nous gouvernent est intolérable.

      Respectueusement


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 9 juin 10:09

      @Yann Esteveny

       ’’les pervers qui nous gouvernent est intolérable.’’
       
      oui, à la manière de gouvernantes sadiques.


    • Djam Djam 9 juin 12:07

      @Yann Esteveny
      Merci Yann, bon rappel !
      Ne jamais perdre de vue que les idéologues de la révolution de 1789, dont les inénarrables « lumières » et leur raison raisonnante, n’avaient qu’une obsession : détruire définitivement la royauté.

      Il fallut donc salir, inventer, réécrire et discréditer jusqu’à l’absurde tout ce qui empêchait les futurs marchands de la nouvelle république de s’imposer pour longtemps en prenant tout simplement les avantages et privilèges supposés des rois.

      Que n’ont-ils raconter à propos des rois et de la monarchie ! Le renversement auquel nous assistons avec une inquiétude légitime démontre ce qui avait été dit par certains observateurs avertis : le régime républicain n’est pas destiné à durer, il n’était qu’un régime intermédiaire nécessaire pour embarquer les peuples vers le totalitarisme 2.0 qu’on tente de nous imposer.

      Ils continueront à parler de démocratie et de république, tant les peuples occidentaux ont été formatés aux croyances de l’évangile démocratique revisité via l’invention de la représentation.
       
      La seule consolation dont nous disposons c’est de savoir que ce plan visant un Gouvernement Mondial (la marotte d’Attali et de ses potes Sorros, Gates et consort) s’il est indiscutablement bien enclenché par la « grâce » d’un coronavirus habilement modifié pour être dévastateur (les fameux « gains de fonctions » ajoutés par génie génétique et réalisés non pas à Wuhan mais à Fort Détrick, haut lieu de bien plus anciennes manipulations biologiques) ne tiendra pas très longtemps. 

      Ceux qui l’ont orchestré accélèrent le processus (« covid19 = fenêtre d’opportunité » : dixit Klaus Schwab), certes, mais ils savent aussi que le niveau de conscience collectif s’est également élevé... même si nous avons tous l’impression que les peuples ne réagissent pas très fort. Rien n’est plus faux. En réalité, une force de résistance monte lentement à l’aune de l’attaque inouïe qui nous est faite. 

      Il faut tenir pour gagner. Endurer pour durer... ce que la technologie ne sera jamais en mesure de faire car elle est tenu d’être revue en permanence. À ce jeu là, l’humain reste supérieur à toute IA.


    • Yann Esteveny 9 juin 14:59

      Message à avatar Djam,

      Je vous remercie du partage de votre commentaire à la fois pour son exactitude, sa profondeur et la couverture des sujets qu’il traite.

      Une vidéo de Pierre Hillard présente sur Internet explique bien pourquoi en 1871 l’occupant prussien souhaitait l’instauration d’une République en France. L’objectif était de ne pas permettre au pays de se relever. Il faut de la grandeur pour qu’un pays survive sur le long terme et cette République n’en a pas. Quant aux royautés qui subsistent en Europe, elles sont de simples jouets entre les mains de financiers.

      Je vous cite « En réalité, une force de résistance monte lentement à l’aune de l’attaque inouïe qui nous est faite. ». Je suis légèrement moins optimiste que vous car une résistance sous-entend comprendre qui est son adversaire ce qui n’est pas chose aisée. La situation va forcer chacun de nous à faire des choix fondamentaux et clivants par rapport à une large frange de la population qui suit aveuglément ses mauvais maîtres. Comme dans l’expérience de Milgram, la situation confrontera l’homme à un choix qui déterminera ce qu’il est. Une décision humaine devra être prise à moins de renoncer à être homme et obéir aveuglément à une autorité. L’I.A. est déjà pour beaucoup l’idole qui fait figure d’autorité.

      Respectueusement


  • Coriosolite 8 juin 21:22

    Bonsoir,

    Il fût un temps pas si lointain où un pseudo philosophe bien connu, moins pour son oeuvre que pour sa morgue, se prenait régulièrement une tarte à la crème sur la figure.

    Si notre philosophe national, gloire à lui mes frères, reste sans conteste la cible la plus pratiquée avec succès et avec de la crème, signalons pour mémoire un très joli triplé belge sur le grand, l’immense, le génial Bill Gates que nous admirons tous.

    Vidéos disponibles sur youtube à partager sans limites.

    Ceci n’est pas, en aucun cas je vous l’assure, une incitation à ce que vous avez tous compris et peut-être rêvé de faire.


  • saint louis 8 juin 21:47

    Faut être gonflé pour collé une mandale au chef d’état.

    Là je m’incline pour cet acte qui en dit plus long que n’importe quel discours.


  • troletbuse troletbuse 8 juin 22:29

    Va falloir qu’il double le nombre de policiers autour de lui. Certains se sont faits enfarinés mais une baffe, Il doit être vexé, le monarque, jusqu’au troud....  smiley


    • Bendidon Bendidon 8 juin 22:42

      @troletbuse
      Faut que tu changes ton vocabulaire et ne plus dire le poudré mais le giflé
       smiley


    • troletbuse troletbuse 8 juin 22:45

      @Bendidon
      J’ai trouvé :
      Après Gaston la gaffe, Micron la baffe  smiley


    • cyrus cyrus 8 juin 22:48

      @Bendidon

      Non le biflé ou le couflé , car la faut un sacre tryptique pour lui montrer l’amour populaire des gens qui ne sont rien (à cause de ses copains).

      Il y a des erreurs qui certe inadmissible, dans un cadre républicain n’en sont pas moins jouissive. 


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 9 juin 07:55

      @troletbuse
       
       pourquoi pas micron le baffé ?


    • troletbuse troletbuse 9 juin 10:15

      @Francis, agnotologue
      Ou Micron le soufflé


    • goc goc 9 juin 15:55

      @troletbuse
      Va falloir qu’il double le nombre de policiers autour de lui

      Il fera comme l’autre nabot à son époque, c’est à dire que dorénavant, on organisera la claque uniquement qu’avec des militants LREM, bien sur eux et le plus obéissants possible.


    • Aimable 10 juin 11:21

      @troletbuse
      Normalement après ce soufflé , ils doivent se battre en duel , Macron ayant le choix des armes bien sur .


  • Venceslas Venceslas 8 juin 23:19

    Je ne boude pas ma joie en lisant cet article, je me sens moins seul...

    Total respect !


  • troletbuse troletbuse 8 juin 23:34

    Ce monsieur qui l’a giflé, c’est une honte :

    Il aurait pu se forcer et lui en coller deux


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 8 juin 23:38

      @troletbuse
      Vouais le cador en tongs ...essaye ...lol


    • cyrus cyrus 8 juin 23:52

      @troletbuse

      Tu m’ôtes les mots de la bouche ...

      la il va prendre le max et il le sait certainement, pour un simple soufflet 
      À ce compte-là un bon coquard n’aurais pas démérité.

      On est des gaulois réfractaire des gens qui ne sont rien, mais qui lave l’affront sur le pré ... Desuete coutume pourtant tout afait seante ..

      monjoix saint denis ...avec nous .


  • ETTORE ETTORE 9 juin 00:04

    Bah ! Du coup, tous les autres « politichiens » on fait écho, à cette « baffe libératoire » de bien des tensions accumulées.

    On aurait presque cru à un moment que cette « claque » rebondissait de joue en joue, faisant frémir les molaires de tous ces édentés démocrad-tiques, qui ont plus l’habitude des caresses, sur leurs croupions, par les velours rouge, de tribun sans tripes, que d’être vraiment nominés pour ce qu’ils sont réellement :

    Des têtes à claques !

    C’est vrai quoi ! Se faire énucléer sur ordre du « Baffé Baffré » c’est honorifique !

    Lui exprimer le vrai ressentiment de la population caressante,.... Mordiou, c’est un attentat !

    Une fois de plus, il seras la risée, forte, mais discrète de l’assemblée des présidents, qui ne se sont pas gênés, pour lui foutre, bien avant, celle là, des claques bien plus vexatoire....(et à nous Français par la même « occasion »)

    Mais là, c’est SON peuple qui a répondu, et de façon honnête à son invitation :

    « Mais qu’ils viennent me chercher  ! »

    Ben voilà César, ceux qui t’on baffé, te saluent !

    Condamner les deux personnes ( qui vont passer pour tout ce que vous pouvez imaginer comme atteints de tares et de maladies congénitales) ce serait donner encore plus de résonance à cette «  gifle démocratique » ;

    *Car elle porte le message ( d’espoir direct) du peuple.

    C’est ça LA DEMOCRATIE DIRECTE ! Le RIC (le Retour Imparable du Courage).

    Ah ! Faut avouer quand même, depuis que Ben Allah, est parti se faire voir ailleurs avec son pistolet à eau.....Le Présidiot mouille !

    Ben oui ! Jouer avec les « rezos socio », comme un d’jeun en délire, se dire « proche du peuple », mais l’invectiver comme le dernier des mendiants, et si ce n’était que cela, qui dégringole dans la cave de cette République bananière....C’est comme ça que la mandale arrive, et elle est JOUISSIVE !

    Bon ! On vas attendre la parution du carnet de santé présidentiel, par RakotO !

    Va pas louper ça, le gugus, ça va être explosif de bave !


  • Venceslas Venceslas 9 juin 00:49

    Bienvenue à toi, Elric. Et j’en rajoute une louche en citant ton autre article qui finit de bien remettre les pendules à l’heure en rafraichissant quelques mémoires : https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/liberte-egalite-lbd-212245


  • agent ananas agent ananas 9 juin 02:58

    Quenelle d’Or !


  • ticotico ticotico 9 juin 07:41

    L’ensemble de la « classe politique » et des médias propagandistes :

    « Quelle horreur, nous avons franchi une nouvelle ligne rouge, une insulte à la démocratie ! »

    La totalité de ceux qui m’ont fait part de leur réaction :

    « Ce sous président n’a eu que ce qu’il mérite ! »

    Moralité :

    Une petite baffe, mais un grand pas en avant pour la révélation de l’hypocrisie politico médiatique.

    Ici, une réaction bien argumentée, celle de Tatiana Ventôse


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 9 juin 07:59

      @ticotico
       
       bravo Tatiana Ventôse.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 9 juin 08:07

      @Francis, agnotologue
       
       à toutes ces violences faites au peuple qu’elle a détaillées dans sa vidéo, je rajouterai la plus insupportable de toutes : la violence faite aux enfants de ce pays au nom du coronacircus organisé dans un but obscur, mais qui n’est certainement pas dans l’intérêt des êtres humains.
       
       Comment disait Greta Thunberg ? « vous m’avez volé ma jeunesse » ?
       
       C’est à tous les enfants du monde que les organisateurs du coronacircus volent leur jeunesse mais aussi leur avenir.


    • troletbuse troletbuse 9 juin 10:31

      @ticotico
      Comme il est dit dans les commentaires, cet homme lui a juste rappelé les « gestes barrières » que le freluquet ne respectait pas. Bravo à ce Monsieur.  smiley


  • zygzornifle zygzornifle 9 juin 08:29

    Depuis le jour de son élection macron gifle les citoyens tous les jours quand il ne laisse pas ses hordes d’équarisseurs crever les yeux et arracher les mains.


  • zygzornifle zygzornifle 9 juin 08:36

    Macron est l’homme le plus surveillé de France, il y a une nuée ardente de flics surentrainés tournant comme des mouches verte autour d’une crotte bien odorante, flics surarmés bénéficiant de la technologie la plus avancée et il se fait claquer le museau par un « sans dents » comme dirait le neuneu d’Hollande....

    Un barbu hystérique aurait pu le décapiter .... 


  • zygzornifle zygzornifle 9 juin 08:43

    il n’y avait pas son Bennalla chéri d’amour pour sauter par dessus la barrière et rouster ce gifleur insoumis, je me suis poilé en entendant les commentaires des politiques mou du genou et du calbut Mélenchion dans le slip en tête, faudrait passer toute cette racaille au détecteur de mensonges qu’on rigole un bon coup devant les résultats ....


  • cevennevive cevennevive 9 juin 09:15

    Elric Menescire, bonjour

    Et bravo !!! Bravo aussi à la plupart des commentateurs !

    Moi aussi j’ai souvent envie de baffer ce petit morveux bien propre sur lui !

    En tant que grand mère, peut-être serais-je absoute ?

    Une fessée cul nu serait plus adéquate, (comme le tableau de la vierge corrigeant Jésus, que Renaud Bouchard nous a présenté sur son fil)

    Encore qu’il serait capable d’en redemander...


    • zygzornifle zygzornifle 9 juin 10:41

      @cevennevive

       Une fessée cul nu serait plus adéquate

      Si c’est son Bennalla d’amour chéri adoré qui lui met on aura droit a un orgasme présidentiel ....


  • Amanite phalloïde 9 juin 09:17

    Qu’un Français puisse gifler le Président de la République dit toute la décadence du pays.

    .
    D’abord, notons l’incompétence du service de sécurité du Premier magistrat du pays. C’est un scandale qu’un Chef de l’État puisse être à la portée d’une gifle.
    .

    Ensuite, la violence est inexcusable et inacceptable. Quelle qu’elle soit. Il y a mille et une manières d’exprimer sa colère, son désaccord ou son mépris. La violence n’en fait pas partie.

    • ticotico ticotico 9 juin 09:28

      @Amanite phalloïde

      Qu’un Président de la République puisse ainsi rabaisser la fonction dit toute la décadence du pays.


      D’abord, notons l’incompétence du gouvernement. C’est un scandale qu’un Chef de l’État puisse être au service exclusif d’une micro classe d’ultra riches.

      Ensuite, la violence est impérative quand on a supprimé les autres modes d’expression. Il y avait mille et une manières d’exprimer sa colère, son désaccord ou son mépris. Ce gouvernement les éradique les unes après les autres. Ajoutons y la surdité du sous président macron, qui n’a jamais écouté aucune revendication populaire.


    • Gérard Luçon Gérard Luçon 9 juin 09:58

      @Amanite phalloïde
      exact, seule la violence policière est acceptable, notamment quand elle s’exerce sur les anciens et les jeunes femmes ... combien d’éborgnés depuis le coup d’Etat de 2017 ?

      là où vous avez raison c’est que si le gars avait eu un cutter l’effet eût été plus visuel et les bourricots de gardes du corps auraient là aussi été dépassés !!!


    • Albert123 9 juin 10:04

      @Amanite phalloïde

      « D’abord, notons l’incompétence du service de sécurité du Premier magistrat du pays. C’est un scandale qu’un Chef de l’État puisse être à la portée d’une gifle. »

      si le type n’est pas capable de respecter la base du protocole de sécurité, faut pas rejeter la faute sur le service de sécurité,

      la macrounette s’est mis en danger toute seule en courant comme une petite folle écervelée vers son adepte de la mandale bien sentie

      De plus il ne serait pas étonnant que cette opération de com’ ne fut pas scénarisé à l’avance par « la victime » elle même.

      « Ensuite, la violence est inexcusable et inacceptable. »

      Oui on sait,

      l’intolérable violence d’une gifle bien méritée sur un républicain versus « le (très exagéré) sentiment d’insécurité » du peuple français qui se fait concrètement poignardé, égorgé, éborgné, enfermé et méprisé.

      la gifle est plus humiliante que violente par ailleurs, mais bon avec les valeurs inversées de la pleurnicherie victimaire républicaine, un coup d’aile de papillon sur un représentant de la république est bien pire que tous les sévices bien réels que l’état pourrait infliger au peuple.

      mais bon avec les esclaves de maison masqués et vaxxxinés, toucher la personne du maître qui les humilie chaque jour c’est intolérable


    • ETTORE ETTORE 9 juin 13:49

      @Amanite phalloïde
      une manières d’exprimer sa colère, son désaccord ou son mépris. La violence n’en fait pas partie.

      Toujours prêt à appuyer sur le champignon, pas vrai ?
      Je pense que vous êtes un habitué des tirs de LBD.
      Vous devez vous en prendre plein la face au p’tit déj, puis au menu du midi, et en dernier, pour finir le soir, en fermant vos volets !
      C’est vrai, que dans ce cas, ce n’est pas une manière d’exprimer sa colère, son désaccord et son mépris, mais puisque vous le dites « que la violence, n’en fait pas partie » !
      Vous arrivez d’où, vous  ?
      Cela fait longtemps qu’on vous garde dans la zone free tax, en attendant votre bagage....intellectuel. ?


    • Venceslas Venceslas 10 juin 00:00

      @Amanite phalloïde
      Il se trouve que le possible candidat à la présidence de la république, Xavier Macron, lui a dit lui-même de se mettre « à portée de baffe » (sic). Voili voilou...


    • Venceslas Venceslas 10 juin 00:04

      @Venceslas
      Pan sur le bec : Xavier Bertrand 


    • MAUGISMICHEL MAUGISMICHEL 11 juin 14:28

      @Amanite phalloïde

      « Ensuite, la violence est inexcusable et inacceptable. »

      C’est une infame connerie. Le monde est gouverné par la violence depuis des millénaires.

      Macron est le représentant de la violence de classe, et en particulier de ceux qui la trouve inacceptable. sans tenir compte du contexte.

      Si monsieur, la violence peut être excusable et acceptable, Ce fut le cas, pour ce criminel qui assassine au Venezuela, en Ukraine, en Colombie, a Cuba , en Syrie au nom du peuple français et surtout des USA terroristes.


    • Xenozoid Xenozoid 11 juin 14:40

      @MAUGISMICHEL

      quand massada parle de violence, il parle toujours de la violence de la victime


  • cevennevive cevennevive 9 juin 09:26

    Jacques Chirac serrant des mains lors d’un bain de foule :

    Un homme, devant la barrière, lui tendant la main crie « connard  ! »

    Chirac serre cette main et lui dit « enchanté, moi c’est Jacques Chirac »

    Mais nous sommes arrivés à une telle impéritie de ce gouvernement que les mains de ceux « qui ne sont rien » démangent.


  • Sarah Connor 9 juin 09:43

    Bravo... article drôle...il nous faut de l’humour pour se détendre un peu. j’espère néanmoins que le monde d’après ne sera pas immonde et que de nombreuses personnes seront conscientes de la fausse pandémie et peut être des fausses baffes dans la g.. où un seul va, nous irons tous... ou l’histoire du centième singe... 

    Si cette baffe est une mise en scène, au moins ça m’a fait bien rire, je l’ai regardé 4 fois comme le veran, véreux de Bigard... ça nous détend les nerfs un peu à vif avec cette coronade...j’ai vu aussi que ma contact u.s me l’a envoyé : VIDEO : President Macron Slapped in the Face During Tour of Southeastern France
    By Jim Hoft
    Published June 8, 2021 at 9:02am
    774 Comments

    President Emanuel Macron was surprised during a tour on Tuesday in southeastern France when a local man slapped him across the face.

    The man was saying, “Down with Macron-ism” and then slapped him hard.
    It was a wake-up call.

    Pour la part, Je pense qu’ils prévoient la mise au vert de notre pdt au cas où en arizona, l’audit bouleverse la donne et entraîne la fin de la fausse pan de mie et il semblerait qu’ils hésitent entre mélenchon, le pen pour nous le switcher ... ils doivent épier les réseaux pour voir qui peut endormir le mieux le peuple et prolonger l’idée de fausse démocratie


  • Gérard Luçon Gérard Luçon 9 juin 09:47

    Désormais la France c’est la « Tart’up Nation » !!!


  • Gérard Luçon Gérard Luçon 9 juin 09:52

    Prochaîne étape Agen ?


    • cevennevive cevennevive 9 juin 10:04

      @Gérard Luçon, bonjour,

      Non, quand même pas un pruneau, ou alors, une tarte aux pruneaux bien sucrée sur sa belle chemise blanche !
      Autre chose :
      Croyez-vous, Gérard que cet « incident » soit un mauvais montage à faire du buzz, comme certains semblent le penser ?
      Cela se pourrait bien !


    • troletbuse troletbuse 9 juin 10:08

      @cevennevive
      Ca dépend où il le reçoit ! 


    • Gérard Luçon Gérard Luçon 9 juin 10:19

      @cevennevive
      Bonjour, effectivement la tarte n’est pas aussi bien appuyée que celle offerte par Nolan à Manolo-la-Tremblotte, et si c’est un « coup monté » (pourquoi pas) le résultat est édifiant : la classe politique pétocharde à souhait est en émoi, quelques vieux débris aussi, le reste applaudit !!!
      Et si ce n’est pas un coup monté alors cela signifie qu’il est facile à atteindre, le fameux Kizyvienne !
      Ce que je pense surtout c’est que ce genre d’événement peut susciter des vocations soudaines, et pas qu’envers Le Poudré ...


    • Attilax Attilax 9 juin 11:44

      @cevennevive

      Je pense pas ou alors l’intérêt m’échappe. C’est désastreux en terme de com, à l’interne comme à l’international. Du jamais vu. Il passe pour un con, un lâche qui court se réfugier derrière ses chiens de garde, un mauvais président détesté de son peuple qui se fait recadrer durant une pré-campagne qu’il n’a normalement pas le droit de mener. Je ne vois pas ce qu’il y gagne à part à détériorer encore davantage si c’est possible son image de gamin pas fini qui se prend pour Jupiter.

      Quand au gouffre séparant le petit peuple qui applaudit la baffe des élites qui soutiennent le président sans aucune nuance, c’est devenu un trou noir. Le plus comique c’est les « insoumis » qui condamnent un autre insoumis (mais pas LFI, lui) et nous alertent sur la terrible menace royaliste qui pèse sur le pays. Sans rire ? Moi qui pensais que le danger principal venait des mondialistes... Difficile de se rendre plus ridicule. Les « sans-dents » apprécieront le soutien sans faille au pouvoir de ses révolutionnaires d’opérette à sa juste mesure.


    • Attilax Attilax 9 juin 11:48

      @cevennevive

      Par contre, le buzz médiatique que ça engendre permet de ne pas trop parler des 3000 mails du Dr Fauci, qui préfigurent bien pire qu’une simple baffe. Pratique. C’est l’arbre qui cache la forêt.


    • Gérard Luçon Gérard Luçon 9 juin 12:22

      @Attilax
      c’est vrai que du coup Delfraissy se sent plus tranquille ...


  • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 9 juin 10:06

    Ah ! On attaque la République ?

    Mais ne le mérite-t-elle pas ?

    Rappelons-nous qu’elle s’est installée en décapitant un roi.

    Depuis 2005 et même depuis l’autoamnistie (le 15 janv 1990), le peuple français ne parle plus dans les urnes.

    Donc Les Brigandes dans « Vive le Roy » MA-GNI-FIQUE : https://www.youtube.com/watch?v=k7TUquM435Y


    • Captain Marlo Captain Marlo 9 juin 20:49

      @Daniel PIGNARD
      Rappelons-nous qu’elle s’est installée en décapitant un roi.

      Vous avez la mémoire sélective....
      Le roi fomentait avec les armées étrangères contre la révolution.

      C’est de la Haute trahison, la même qui était dans la Constitution de 1958, et que Sarkozy a supprimé avant sa forfaiture sur le référendum de 2005...

      La Haute trahison consiste à s’entendre avec des puissances étatiques étrangères, ou des puissances privées (genre finance, BigPharma, multinationales diverses ), pour mener une politique manifestement contraire à l’intérêt national du peuple français.


    • Captain Marlo Captain Marlo 9 juin 20:57

      @Daniel PIGNARD
      Mais pourtant ils s’en réclament y compris l’UPR.

      Le temps des Rois qui tenaient leur pouvoir de Dieu est terminé !
      La Constitution française :

      La langue de la République est le français.

      L’emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.

      L’hymne national est « La Marseillaise ».

      La devise de la République est « Liberté, Égalité, Fraternité ».

      Son principe est : gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple.

      .

      Avec l’abus du 49.3, l’état d’urgence à perpète, les attaques contre les libertés publiques, le contournement du Parlement, les censures & l’absence de pluralité médiatique, vous pensez que Macron applique : «  le gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple. » ??? 



    • Venceslas Venceslas 10 juin 00:11

      @xana
      Excusez-moi, mais le droit de vote, depuis le coup du référendum, ça nous fait une belle jambe. Il y a une nouvelle conception des élections qui consistent à s’asseoir sur les votes qui ne conviennent pas, ou, le cas échéant, à faire revoter jusqu’à ce que le résultat convienne à l’oligarchie ploutocrate qui nous gouverne. On peut me retirer le droit de vote, je ne verrai pas la différence. Je dirais même mieux : j’apprécierais plutôt, car au moins, on le nous bassinerait plus avec la « démocratie », qui n’en a que le non.


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 10 juin 09:51

      @Captain Marlo

      « Le roi fomentait avec les armées étrangères contre la révolution. »

       

      Le roi voulait sauver la vie de sa famille avant tout. Le reste n’est que spéculation.

      Comment voulez-vous fomenter avec les armées étrangères quand vous êtes retenus dans une prison ?

      Et puis croyez-vous que le régime de la terreur était si bon pour l’intérêt national du peuple français ?

       

      Quant à la reine qu’ils ont aussi guillotiné, vous connaissez les raisons spécieuses de sa condamnation mais vous soutenez cependant le bien fondé de cette décapitation.


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 10 juin 10:07

      @Captain Marlo

      « vous pensez que Macron applique : « le gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple. » ??? »

       

      Bien sûr que non, mais aucun des partis connus ne veut faire appliquer l’article 13 des droits de l’homme de 1789 qui gère les impôts par exemple, et aucun parti ne peste contre les PV automatiques qui sanctionnent 13 millions de Français chaque année qui ne nuisent à personne donc qui sont innocents (In nocere = qui ne nuit pas).

       

      La République n’a donc enfanté que des batards qui ne veulent pas vraiment libérer le peuple de ses entraves.


    • Captain Marlo Captain Marlo 11 juin 19:26

      @Daniel PIGNARD
      et aucun parti ne peste contre les PV automatiques qui sanctionnent 13 millions de Français chaque année qui ne nuisent à personne donc qui sont innocents (In nocere = qui ne nuit pas).

      Vous me fatiguez avec vos PV, vous n’avez qu’à respecter les panneaux de signalisation, vous savez, ces trucs ronds au bord des routes !?
      Et si vous ne les voyez pas, allez chez Afflelou !


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 12 juin 11:56

      @Captain Marlo

      Mais les gouvernants, ils n’ont qu’à obéir aux lois des droits de l’homme de 1789 qui auraient dû guider leurs pas en ruant dans les brancards contre les PV automatiques :

      ART. 2. — Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l’homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté et la RESISTANCE A L’OPPRESSION.

      ART. 4. — La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui.

      (Rouler à sa main ne nuit pas à autrui)

      ART. 5. — La loi n’a le droit de défendre que les actions nuisibles à la société.

      (Rouler à sa main ne nuit pas à la société)

      ART. 6. — La loi est l’expression de la volonté générale.

      (La volonté générale, c’est qu’on nous foute la paix sur les routes pour rouler à notre main)

      ART. 8. — La loi ne doit établir que des peines strictement et évidemment nécessaires,

      (Les PV à 45 puis 90 puis 180 euros sont donc interdits)

      ART. 9. — Tout homme étant présumé innocent jusqu’à ce qu’il ait été déclaré coupable,

      (Le conducteur doit donc être obligatoirement identifié)

      "Aucune peine ne peut être appliquée si la juridiction ne l’a pas expressément prononcée." (Art. 132-17 du nouveau Code pénal)

      (Donc il faut passer devant une juridiction pour pouvoir se défendre)

       

      Et ces textes, qu’est-ce que vous en faites ?

      « Le peuple français proclame solennellement son attachement aux Droits de l’Homme et aux principes de la souveraineté nationale tels qu’ils ont été définis par la Déclaration de 1789, confirmée et complétée par le préambule de la Constitution de 1946, ainsi qu’aux droits et devoirs définis dans la Charte de l’environnement de 2004. » (Préamb Consti 1958)

      « L’autorité judiciaire doit demeurer indépendante pour être à même d’assurer le respect des libertés essentielles telles qu’elles sont définies par le préambule de la Constitution de 1946 et par la Déclaration des droits de l’homme à laquelle il se réfère. » (loi constitutionnelle du 3 juin 1958 - 4°)

      « Afin que cette déclaration constamment présente à tous les membres du corps social, leur rappelle sans cesse leurs droits et leurs devoirs ; afin que les actes du pouvoir législatif et ceux du pouvoir exécutif…afin que les réclamations des citoyens, fondées désormais sur des principes simples et incontestables, tournent toujours au maintien de la Constitution et au bonheur de tous.... » (préamb Déclaration 1789)

      "Le peuple français réaffirme solennellement les droits et libertés de l’homme et du citoyen consacrés par la Déclaration des Droits de 1789 et les principes fondamentaux reconnus par les lois de la République." (préambule de la Constitution de 1946 )


  • Gérard Luçon Gérard Luçon 9 juin 10:12

    ça aurait pu être plus grave ... https://www.youtube.com/watch?v=-URl0PmKqyQ


  • Attilax Attilax 9 juin 11:14

    Je voulais faire un post là dessus, et je suis tombé sur le vôtre.

    Tout est dit, ou presque, bravo.


  • Lucorient 9 juin 11:18

    un grand jour pour la tarte-up nation


  • ysengrin ysengrin 9 juin 11:36

    « Montjoie Saint Denis, si Dieu le veut, à bas la macronie... »


  • fabrice68 fabrice68 9 juin 12:20

    Merci pour cet excellent article ! Damien T. , en apostrophant ainsi Macron« St Denis Montjoie, à bas la macronie », est très cohérent : fan de médiévisme , cette devise des chevaliers représente : l’honneur, la défense de la France, des pauvres, de la veuve et de l’orphelin, du faible contre le fort ; tout l’inverse de la Macronie (d’ou le à bas« ), qui représente le déshonneur, la dilution du pays dans l’UE, le rabaissement du pays ( »il n’y a pas de culture française), la défense du riche (insultes aux femmes incultes du Nord, aux gens qui ne sont rien, etc...)(défense de l’actionnaire. de General Electric, en plus meme pas français !!!), du fort contre le faible. La gifle est de trop , certes, mais M. est une tete à claques.


  • ETTORE ETTORE 9 juin 13:30

    Si seulement, il pouvait prendre sa clique, maintenant qu’il a reçu ses claques !


Réagir