samedi 11 avril - par Carlo Gallo

Union européenne : échec total et suicide

Si quelqu’un n’apprend pas de ses expériences, il risque de le payer cher encore et encore…

Dans ce cas précis, l’Union européenne, risque de tout simplement disparaitre ; enfin, à ce stade, j’ai tendance à poser cette question très simple : Est-ce si mauvais, si ce machin néolibéral disparaissait ?

La question centrale est posée.

Aucune leçon n’a été tirée de la crise économique de 2008. L’ultralibéralisme s’est encore renforcé et a conduit à la destruction des services publics, bazardés au plus offrant ou laissés à l’abandon (exemple typique = l’hôpital en France).

Publicité

Quant à la crise sanitaire actuelle et ses effets sur l’économie, nous avons constaté les tergiversations de l’eurogroupe qui a eu du mal à trouver une réponse à la hauteur du problème.

Enfin, la montagne a accouché d’une souris : après le niet de l’axe allemand de l’Union européenne à la création des coronabonds, c’est-à-dire un emprunt commun à tous les membres de la zone euro, on nous apprend, avec des sourires triomphants et les communiqués qui vont avec (exceptée la photo de groupe, confinement oblige !) que les ministres européens des Finances ont enfin trouvé un accord, jeudi 9 avril 2020 au soir lors d'une vidéoconférence. Comme prévu, et pour limiter les effets économiques de la pandémie, l'Union européenne va donc affecter une enveloppe de 500 mrds€, disponible immédiatement, et créer un fonds de relance par la suite.

Cet accord porte sur trois grandes mesures destinées à aider les économies à passer au mieux le trou d’air actuel : une ligne de crédits de 240 milliards via le Mécanisme européen de stabilité (MES) pour les dépenses de santé, 100 milliards pour le financement des mesures de chômage partiel et un fonds de la BEI permettant de dégager jusqu’à 200 milliards pour l’investissement des entreprises. S’ajoute à cela le plan de relance, à définir. Et l’eurogroupe de se pavaner car l’Union peut faire valoir qu’elle fait plus que les États-Unis !

Néanmoins, en abandonnant la création de cet emprunt commun, l’Union favorise une fois encore (une fois de trop ?) la dette de chacun des États individuellement et s’éloigne un peu plus de la sacrosainte fédération.

Mais que signifie cette décision au fond ?

Publicité

Les États, libérés des contraintes de Maastricht, pourront emprunter encore plus, s’endetter encore davantage et creuser les déficits dont certains sont déjà submergés (Grèce et Italie, par exemple). Cependant, à un moment donné, il faudra payer…

Si au contraire, l’eurogroupe créait les coronabonds communs, il affirmerait la volonté d’avancer vers une réelle unité et surtout accentuerait la solidarité entre les États européens, tous les États – nord et sud confondus.

Encore raté : la position allemande s’est encore imposée. Et ça sonne réellement le glas de l’Union, qui n’avait pas besoin de ça, vu les dissensions qui existent déjà en son sein, renforcées par les difficultés du brexit.

 



13 réactions


  • amiaplacidus amiaplacidus 11 avril 16:58

    Poudre aux yeux.

    500 milliards pour 450 millions d’habitants, cela fait 1100 € par habitant.

    La Suisse, hors UE, met sur la table pour sa population de 8 millions d’habitants environ 50 millions d’€, soit 6250 € par habitant.

    L’Allemagne, qui plus ou moins un coussin financier équivalent à la Suisse (en tenant compte de la population) va certainement faire beaucoup plus pour ses habitants.

    Alors, vraiment, solidarité ?


  • Pic de la Mirandole Pic de la Mirandole 11 avril 18:04

    Ne vous inquiétez pas : le M.E.S. (250 milliards de prêts conditionnés, c’est-à-dire avec un mémorandum à la Grecque à la clé) est dirigé par un banquier Allemand : Klaus Regling

    Il n’y a d’ailleurs aucun Italien, aucun Espagnol, aucun Portugais, aucun Grec au C.A. du M.E.S.

    La B.E.I. (200 milliards de prêts d’investissements) est dirigée par un banquier Allemand : Werner Hoyer

    La Grosse Commission européenne (100 milliards d’aide au chômage partiel) est dirigée par une Allemande : Ursula von der Leyen

    Voir l’analyse de ce plan de relance par François Asselineau : https://www.youtube.com/watch?v=ao2IwgzjE_g&t=1s


  • jjwaDal jjwaDal 11 avril 23:44

    L’UE n’est qu’un joli nom accolé à un assemblage hétéroclite d’Etats aux économies assez diverses. Le budget européen est misérable et n’est que la somme des contributions des Etats membres. En temps que contributeur net, toute aide européenne dont pourrait bénéficier la France est auparavant sortie de sa poche et donc c’est simplement une opération de communication pour vendre une thèse avariée que de dire que l’Europe va aider la France par ex. C’est la France qui aide l’Europe, toujours...
    Je suis moins pessimiste concernant le futur de l’UE que l’auteur. Un zombie est particulièrement peu sensible à la mort et l’UE n’est que ça.


    • doctorix doctorix 12 avril 08:41

      @CLOJAC
      On n’a aucun besoin de l’UE pour faire tout ça si on retrouve notre monnaie et notre autonomie.


    • troletbuse troletbuse 12 avril 10:51

      @doctorix
      Non, tu vas retrouver le Nouvel Ordre Mondial. D’accord ?


    • jjwaDal jjwaDal 12 avril 13:05

      @CLOJAC
      Oui mais non. Si la BCE est un quasi clône de la Bundesbank c’est en raison de la névrose allemande issue d’un épisode d’hyper inflation qui en a fait une condition sine qua non de sa participation au projet, en verrouillant d’ailleurs son statut et ses missions dans un Traité (Maastricht de mémoire). La BCE ne fera rien sans un accord allemand et on a bien vu à de multiples reprises que les autres sont dans le side-car. Quand elle fait fabriquer ses produits dans les pays voisins d’europe centrale, qu’elle diminue ses salaires, qu’elle importe massivement de la main d’oeuvre extra européenne sur son sol, consulte-t’elle ses « partenaires » ? Pas plus que la France quand elle décide les 35h ou de créer un camp d’entrainement pour terroriste sur le territoire de la Libye.
      Les Etats donnent au budget européen environ 10% de ce que les Etats américains donnent au budget fédéral US. On a prêté massivement aux grecs en échange de contrats juteux notamment d’armements, sans trop se soucier de savoir s’ils étaient solvables, puis on a prêté massivement aux « grecs » pour sauver les banques qui leur avaient prêté de l’argent. Un cirque sans nom, voilà ce qu’est l’UE. Et tout cela dans un cadre économique qui est à s’arracher les cheveux, comme la « course au mickey » qu’est la course à la compétitivité maximale qui fini par engendrer un chômage maximal pour tout le monde, etc...
      Essayez d’imaginer un instant, la bonne entente entre départements français si le SMIC était à 1000€ en région parisienne, à 600 en région PACA, à 400 en mayenne ( le tout avec la même monnaie) et où on faisait un accord de libre échange avec un voisin dont le SMIC est à 60€. L’UE est encore pire que ça, puisque les mayennais pourraient migrer en région parisienne facilement (même langue et diplômes), ce qui n’est pas le cas en Europe.
      On n’a pas tiré les leçons de la dernière crise financière de 2008, on va juste faire un peu d’enfumage à l’occasion de cette pandémie pour continuer à faire comme avant. Les gens qui nous gouvernent sont incapables de penser autrement. C’est pour ça qu’ils sont en poste.
      On peut leur faire entièrement confiance : ils ne feront absolument rien pour réformer le système.


    • doctorix doctorix 13 avril 11:42

      @CLOJAC
      Vous anticipez de travers.
      Le Franc perdrait 10% de sa valeur, et c’est une très bonne chose : moins d’importations (trop chères, donc il faudrait produire plus en interne, ce qui est bon pour le chomage).
      Plus d’exportations, car moins chers, et donc encore moins de chomage.
      Tous les ingrédients d’une économie saine.
      On peut même penser que le franc finirait par dépasser l’Euro, qui lui va se casser la figure.
      Actuellement, seule l’Allemagne bénéficie d’une monnaie trop chère. Une monnaie taillée à sa mesure, exclusivement.
      Avec le franc, finies les exportations de Mercedes et BMW en France, et porte ouvertes à nos Renault PSA vers l’Allemagne.
      Ce n’est qu’un exemple.


    • jjwaDal jjwaDal 13 avril 12:00

      @CLOJAC
      La France quitte l’UE, telle qu’elle est et l’UE éclate instantanément, car l’Allemagne refuserait de prendre à sa charge la contribution de la France au budget européen, alors qu’il va falloir répartir la contribution anglaise qui n’était pas de même grandeur, il est vrai. Mais cela n’arrivera pas. Les seuls capables de soumettre l’UE à ce chantage, ont ouvertement renoncé à la faire éclater au motif qu’ils ont peur de leur ombre. Les allemands savent que la France Insoumise n’a que le projet de faire des menaces de sécession mais aucunement l’intention de les mettre à exécution, si elle se faisait éconduire. En dehors d’eux aucune force politique capable de diriger ce pays n’aspire au Frexit. Donc d’accord avec vous bien sûr, mais cela n’arrivera pas.


    • Durand Durand 13 avril 12:40

      @doctorix

      Dans votre sens..., la Peugeot 205 – avant l’Euro – à été longtemps la voiture la plus vendue en Allemagne...


  • troletbuse troletbuse 12 avril 10:24

    Ca sonne le glas pour l’UE’

    Pour l’UE, c’est cuit. Place au Nouvel Ordre Mondial. Ca va être bien pire vu que la plupart des dirigeants européens suivent ses directives. Ce sera la dictature.

    Tout a été étudié pour ; comme disait Fernand Reynaud

    L’OMS et l’ONU complices

    11/9

    Epidémies en tout genre

    Premier essai de grippe fabriquée : grippe aviaire

    2009 Grippe H1N1-Essai raté

    2015-SRAS

    Prévision NOM par Attali en 2009, Gates explique le scénario fin 2019 avec quelques modifications afin d’éloigner les soupçons

    Entretemps

    Création de Daech par la CIA afin qu’il y ait un bouc émissaire responsable des attentats commis en Occident.

    Création de virus pour contamination bactériologique

    France-On se débarrasse de tout le matériel médical afin de provoquer la pénurie en prévision de l’épidémie.

    Suppression physique de tous les lanceurs d’alerte ou enfermement (Ex : fausse accusation de viol sur Assange en Suède-Mannig-)Snowden réfugié en Russie.

    Programmation du grand remplacement financé par Soros, Rothschild, ..

    Les médias travaillent à l’élection de Sarkozy, Hollande et le meilleur de leur larbin Macron

    La main-mise sur les médias permet d’ostraciser plusieurs gouvernants comme Orban, Trump, Bolsonaro, Boris Johnson

    Dissémination du virus

    Décembre 2019 France-Projet de loi adopté sur le confinement, ce qui permettra de museler tous les opposants.

    Janvier 2020-Interdiction de la chloroquine en vente libre.

    Mensonges sur l’épidémie qui n’atteindra pas la France

    Mars 2020 l’épidémie gagne du terrain et déclaration du confinement. Tout est fait pour que le matériel n’arrvent pas trop vite afin d’augmenter le nombre de dècés surtout chez les vieux, bouches inutiles.(Comme l’a dit Attali).

    Tous les décès sont attribués aux Covid-19 afin de terroriser la population et ca fonctionne. Aujourd’hui le nombre de décès est encore inférieur à celui de 2018 et ce nombre augmente chaque année vu l’augmentation de la population.

    Bientôt le tracking afin de localiser les réfractaires.

    Avril 2019 : Ordonnance sur les libertés, le travail

    Le Nouvel Ordre Mondial s’installe avec l’aimable participation de tous les mougeons.

    Encore beaucoup de faits qui ne figurent pas dans ma courte liste mais qui mènent tous au même but.

    Je pense qu’il est trop tard pour se réveiller. Je me suis souvent demander si Trump figure dans ce plan. Je n’en suis pas sur. Sur les Simpsons ; je crois avoir vu Trump dans un cercueil. Dans ce cas il serait l’éceuil à éliminer.

    Des objections ?


  • dimitrius 12 avril 10:25

    C’est pas pour rien que la BCE est à Francfort , Euro = Mark pour le moment et si d’aventure l’Euro était attaqué sur les marchés les boches seraient les premiers à siffler la fin du match.


  • caillou14 rita 13 avril 09:46

    Le départ des Anglais montre la fin de l’UE, et le covid 19 son enterrement !


Réagir