mercredi 7 octobre 2020 - par republicain

Vous avez aimé le Lancet gate ? Vous allez adorer l’Inserm gate

VOUS AVEZ AIME LE LANCET GATE ? VOUS ALLEZ ADORER L’INSERM GATE

 

UN SCANDALE MAJEUR : ILS AURAIENT PREFERE SABORDER L’ESSAI EUROPEEN DISCOVERY CAR IL MONTRAIT LES EFFETS POSITIFS DE L'HYDROXYCHLOROQUINE

Vous vous en souvenez tous, Véran et sa bande décidèrent de lancer un grand essai européen Discovery qui allait démontrer quelles molécules étaient efficaces. Il s’agissait surtout de vérifier les effets des anti sida. Sous la pression de l’opinion publique une branche supplémentaire fut mise en place pour l’hydroxychloroquine. Toutes les précautions furent prises pour en assurer l’échec. La branche était réservée aux patients hospitalisés (maladie avancée) et sans l’antibiotique. Le contraire du protocole Raoult.

Les candidats au suicide pour cette étude randomisée en double aveugle ne se bousculèrent pas et d’européen l’essai devint franco luxembourgeois.

 En compulsant les données du fameux Nathan ( auteurs de plusieurs études bidonnées contre Raoult ) l’équipe du Professeur marseillais vient de découvrir qu’au moment de l’arrêt total de Discovery, l’étude prouvait que l’hydroxychloroquine était efficace

En bref, quand ils ont arrété le bras HCQ, celui-ci avait un avantage de 17% sur le placebo. ça n’avait aucun sens d’arréter alors que le seul traitement validé par RCT (dexamethasone) procure justement un avantage de 17%

Publicité

Quel aurait été le score d’un bras HCQ/AZT en traitement précoce ? Merci à la loose team de la recherche Française d’avoir sciemment évité de répondre !

 LES FAITS

Les inclusions dans le groupe hydroxychloroquine de l’essai Discovery sont suspendues depuis dimanche 24 mai,

Cette décision a été motivée par les publications scientifiques relatives à l’utilisation d’hydroxychloroquine dans des études observationnelles, notamment la récente étude parue dans The Lancet

Il s’agit de la fausse étude de la Call Girl, Véran en tira prétexte pour interdire l’hydroxychloroquine

24 juin

L’hydroxychloroquine pourra être réintroduite dans Discovery après le feu vert des autorités compétentes communiqué du 4 juin après la rétractation des études bidonnées ; le comité directeur de Discovery, en lien avec les autorités compétentes dans les pays où se déroulent l’essai (en premier lieu l’ANSM), va envisager de reprendre les inclusions dans le bras HCQ.

COMMUNIQUE DU 4 JUILLET ‘après le point d’étape à 28 jours

Publicité

Après l’arrêt des inclusions dans le bras testant l’hydroxychloroquine, les deux bras testant la combinaison lopinavir/ritonavir avec ou sans interféron bêta sont arrêtés dans les essais cliniques Solidarity et Discovery. Compte-tenu de la nature adaptative de l’essai Solidarity et de son essai « fille » européen Discovery, une réflexion est en cours sur l’évolution du protocole dont les inclusions se poursuivent.

Les essais cliniques Solidarity et Discovery, dont l’objectif est de tester l’efficacité et la sécurité de molécules repositionnées dans l’indication de Covid-19 nécessitant une hospitalisation, annoncent ce jour l’arrêt définitif des inclusions dans les groupes de patients recevant les antiviraux lopinavir/ritonavir avec ou sans interféron bêta.

Cette décision s’appuie sur les recommandations d’arrêt formulées par les comités d’experts indépendants des deux essais. Celles-ci sont basées d’une part sur l’absence d’efficacité sur la mortalité à 28 jours des patients hospitalisés pour les bras lopinavir/ritonavir (avec ou sans interféron béta) par rapport au traitement standard. D’autre part, dans l’essai Discovery, qui analyse de façon approfondie les évènements indésirables chez les patients traités, le comité indépendant a souligné la fréquence significativement plus élevée d’effets indésirables graves concernant la fonction rénale dans les deux groupes de patients recevant la combinaison lopinavir/ritonavir, notamment chez les patients hospitalisés en réanimation. 

Signez la pétition, nous sommes déjà 186 000 !

https://www.mesopinions.com/petition/sante/faut-ecouter-professeur-raoult/82737

Rejoignez le groupe

https://www.facebook.com/groups/2664903203834683



22 réactions


  • Olivier Perriet Olivier Perriet 7 octobre 2020 10:33

    En somme, l’essai Discovery était nul, mais pas si nul que ça.

    J’ai bon ?


    • Super Cochon Super Cochon 7 octobre 2020 18:58

      .
      .

      QUI sont les ASSASSINS ?
      .
      .

      — Le Professeur Raoult ....... « Il faut donner le traitement dès les premiers symptômes , avant que le cas ne devienne grave »

      .
      .

      — Le Gouvernement Socialiste-Macroniste ....... « On va donner le traitement qu’aux cas graves »
      .
      .
      .


  • Adèle Coupechoux 7 octobre 2020 10:37

    Merci pour ce rappel concernant Discovery et cette pétition.

    Je me permets de vous adresser ces liens que nous a transmis Olivier Cabanel, auteur sur Agoravox

    https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/conflits-d-interets-le-conseil-scientifique-est-il-lie-aux-laboratoires-pharmaceutiques-comme-le-sous-entend-didier-raoult_4031489.html

    https://www.youtube.com/watch?v=UQFZHtnW8DY&feature=share&fbclid=IwAR1p3_xNghqMzk5bGldjK1AhZ2LfERftjgko3nJVMDgb12fALweIhROLU0c

    il y a également une tribune sur le site de Laurent Mucchielli www.laurent-mucchielli.org

    Elle a été publiée sur le blog de Mediapart et comprend à peu près 350 signataires (scientifiques, professionnels de la santé, très peu d’Inserm, mais quand même, Laurent Toubiana).


  • Giordano Bruno 7 octobre 2020 10:55

    Le lien vers le site de Laurent Mucchielli est : http://www.laurent-mucchielli.org/


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 7 octobre 2020 13:52

      @Giordano Bruno

      on parle bien du célèbre sociologue qui disserte sur le « sentiment d’insécurité », ceci pour remettre les choses dans leur contexte smiley


  • zygzornifle zygzornifle 7 octobre 2020 12:48

    Il s’agit de la fausse étude de la Call Girl, Véran en tira prétexte pour interdire l’hydroxychloroquine

    Sacré Véran , vaut mieux pas passer entre ses pattes ni celles de la Buzyn d’ailleurs ....


  • Empedocle 7 octobre 2020 14:23

    La fausse crise sanitaire est là pour cacher la vrai crise économique qui cuve depuis des années. La Crise de surproduction et les taux d’intérêt négatifs sont les vrais causes de tout ce théâtre. Tout ça est prétexte au contrôle sociale accru du prolétariat mondial. Quoi de mieux qu’un virus pour mondialiser la surveillance en imposant la distance sociale et le masquage universel afin d’empêcher les vrais relations critiques entres humains contestataires ?


    • Garibaldi2 8 octobre 2020 02:33

      @Empedocle

      C’est toi qui ’’cuve’’ ! Faut être complètement à la masse pour imaginer que les gouvernements de dizaines de pays de part le monde se sont mis d’accord pour lancer une ’’fausse crise sanitaire’’.


    • Garibaldi2 8 octobre 2020 12:07

      de par le monde. smiley


    • Feste Feste 8 octobre 2020 22:35

      @Garibaldi2
      Comme fallait être completement à la masse pour croire aux théories du complot suggérant une vaccination mondiale..
      Comme fallait etre completement à la masse pour imaginer se faire dépecer nos libertés en quelques semaines sans réaction
      Comme fallait etre completement à la masse pour imaginer que nous serions incarcérés mondialement par nos propres dirigeants
      Comme fallait etre completement à la masse pour imaginer un gouvernement mondial aux quels nos gouverneurs de provinces nationales obéiraient au doigt et à l’oeil


    • Occitan Occitan 10 octobre 2020 08:29

      @Garibaldi2
      Vous imaginez bien le contraire !
      Donc vous « cuvez » et êtes définitivement « à la (ra)masse ».


  • bebert bebert 7 octobre 2020 15:27

    Distanciation sociale sauf dans certains endroits comme les transports en commun métro boulot dodo


  • bubu123 7 octobre 2020 16:45

    non mais sérieux avec une p-value a 0.395, vous en avez pas marre de raconter de la merde ?


  • BA 8 octobre 2020 11:46

    Jeudi 8 octobre 2020 :

     

    Coronavirus  : déclenchement du plan blanc dans tous les établissements de santé d’Île-de-France.

     

    Le directeur général de l’ARS d’Île-de-France a pris jeudi cette décision « au vu de la pression sur les lits de réanimation et d’hospitalisation conventionnelle dans la région.

     

    Le directeur de l’ARS Île-de-France a demandé jeudi matin le déclenchement du « plan blanc » dans tous les établissements hospitaliers de la région.

     

    « Au vu de la pression sur les lits de réanimation et d’hospitalisation conventionnelle, j’ai demandé aux directeurs des établissements de santé de la région de déclencher leur plan blanc pour mobiliser toutes leurs ressources et anticiper les jours à venir », a écrit Aurélien Rousseau dans un message publié sur Twitter.

     

    Le plan blanc permet d’affecter tous les moyens hospitaliers à la gestion du coronavirus dans les établissements concernés.

     

    Mardi soir, plus de 40% des lits en réanimation étaient occupés par des malades du Covid-19 dans les hôpitaux d’Île-de-France, selon les données transmises par l’Agence régionale de santé.

     

    Les indicateurs hospitaliers sont importants pour suivre l’évolution de l’épidémie, puisque le principal enjeu est d’éviter que les hôpitaux, particulièrement les services de réanimation, soient débordés par un afflux massif de patients.

     

    Lundi, lors de l’annonce de nouvelles restrictions sanitaires à Paris, notamment la fermeture des bars, le directeur général de l’ARS Ile-de-France, Aurélien Rousseau, avait annoncé que le taux d’occupation en réa devrait atteindre les 50% « dans les 15 prochains jours ».

     

    Il a ajouté que certains établissements avaient commencé à « déprogrammer des activités chirurgicales ».

     

    https://www.lefigaro.fr/sciences/coronavirus-declenchement-du-plan-blanc-dans-tous-nbsp-les-etablissements-de-sante-d-ile-de-france-20201008 ?


    • Legestr glaz Legestr glaz 8 octobre 2020 12:03

      @BA

      Fake news, mensonges et manipulation.

      Ce genre d’informations, que vous produisez, n’ont qu’un seul but : faire croire que cette épidémie existe toujours alors qu’elle a disparu depuis belle lurette.

      La présentation des chiffres est réalisée dans le but de tromper les populations, de leur faire peur, de faire penser à l’existence d’une menace. Mais tout est faux ! 

      La France a les mêmes chiffres que la Suisse. Le virus y a sévi de la même façon qu’en France. Et les tableaux réalisés depuis les chiffres de l’Office fédéral de la statistique suisse ne mentent pas. Vous pouvez les consulter et remarquer combien la propagande est honteuse. L’épidémie est terminée. Il est toujours question de « cas », chez des personnes qui ne sont ni « malades » ni « symptomatiques ». 

      Il est impossible de savoir ce que les « tests » mesurent. Personne ne peut savoir si le « fragment de coronavirus » détecté après 30, 35, 40 ou 45 cycles provient du coronavirus covid19 ou de l’une des 4 souches de coronavirus qui circulent depuis des années en France et qui provoquent un simple rhume. Nous sommes en plein délire ! Mais, évidemment, il y a des objectifs « politiques » et « économiques » derrière tout ceci.

      De la « désinformation » en règle de la part de BA. Je lui demande de venir ici avec les chiffres et après on discute. Les chiffres de la mortalité toutes causes confondues, par exemple. Les chiffres montrant le profil des malades admis en réanimation. Tous ces chiffres connus mais qui sont « masqués » à dessein ! 

      https://paulmaire.ch/covid-19-donnees-du-04-10-2020/?fbclid=IwAR0T-kRB8fJRkGnSMQzZefr8aA5SbYnpa3_8SPAk-SzlbR5l-LEtsKLDwzA


    • Ruut Ruut 8 octobre 2020 13:56

      @BA
      Il est terrifiant d’avoir si peut de lit pour une telle concentration de population.


    • bubu123 8 octobre 2020 16:07

      @Legestr glaz

      oui on declenche le plan blanc dans les hôpitaux pour le plaisir
      les gens en rea sont des acteurs sans doute


  • mosel 8 octobre 2020 18:17

    bonjour a tous je ne sais pas faire le lien d ’un article aussi dirigez vous sur un quotidien luxembourgois qui se nomme L’ESSENTIEL vous y trouverez l’article des medecins qui relate leurs soin a l’hydroxychloroquine edifiant


    • eddofr eddofr 9 octobre 2020 12:31

      @mosel

      C’est de la pub déguisée pour le site ?

      Tu ne donnes même pas le titre de l’article, comme ça on y va, on cherche, et ça fait des clicks ?


  • BA 11 octobre 2020 19:02

    Dimanche 11 octobre 2020 :


    Coronavirus : près de 27 000 nouveaux cas en 24 h, les contaminations s’envolent, du jamais vu en France.


    Les chiffres s’envolent. En dépit du renforcement des mesures prises pour lutter contre la propagation de l’épidémie de coronavirus, la France recensait ce samedi 10 octobre 26 896 nouvelles contaminations selon les données communiquées par Santé publique France, un chiffre jamais atteint depuis le début de l’épidémie.


    Le taux de positivité des tests s’élève quant à lui à 11 %, contre 1 % il y a un mois.


    - Un chiffre jamais atteint depuis le début de l’épidémie


    Ce nouveau record traduit une accélération de la propagation du virus, alors que le nombre de nouveaux cas avait dépassé le seuil des 20 000 vendredi après deux journées consécutives à plus de 18 000.


    - Près de 5 000 personnes hospitalisées en sept jours, 928 en réanimation


    Le bilan s’établit désormais à 718 873 cas confirmés depuis le début de l’épidémie en mars.

    Près de 5 000 personnes ont par ailleurs été hospitalisées au cours des sept derniers jours, dont 928 dans un service de réanimation.


    - 54 décès supplémentaires


    Cinquante-quatre décès supplémentaires ont été enregistrés en 24 heures, ce qui porte le bilan total à 32 684 morts.


    Le taux de positivité des tests s’élève quant à lui à 11 %.


    - Sept métropoles en alerte maximale, d’autres en sursis dont Montpellier 


    Face à cette résurgence épidémique, quatre nouvelles villes - Lille, Saint-Etienne, Lyon et Grenoble - ont basculé ce samedi en zone d’alerte maximale au coronavirus avec fermeture des bars et mise en place d’un protocole sanitaire strict pour les restaurants.


    Ces mesures sont déjà en place à Aix-Marseille, en Guadeloupe et à Paris et les départements limitrophes de la Petite couronne (Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis et Val-de-Marne).


    - La situation se dégrade à Montpellier


    Les villes de Toulouse et de Montpellier sont placées sous surveillance et pourraient basculer à leur tour d’ici lundi en zone d’alerte maximale.


    https://www.midilibre.fr/2020/10/11/coronavirus-pres-de-27-000-nouveaux-cas-en-24-h-les-contaminations-senvolent-du-jamais-vu-en-france-9131752.php


Réagir