jeudi 2 avril 2020 - par Luc24

« Vous ne confinerez pas notre colère » : la pétition très offensive d’Olivier Ertzscheid

Olivier Ertzscheid, né en 1972, est un chercheur français en sciences de l'information et de la communication, qui enseigne en tant que maître de conférences à l'université de Nantes et à l'Institut universitaire de technologie de La Roche-sur-Yon. Il s'intéresse principalement à l'évolution des dispositifs et des usages numériques, en particulier dans le domaine de la culture, des métiers du livre et de la documentation. Il publie régulièrement dans les médias qui traitent de ces questions (OWNI, rubrique « Écrans » de Libérationetc.), ainsi que sur son blog. Il vient de lancer une pétition sur le site Change.org.

"Je ne laisserai personne dire que des choix budgétaires se font aux dépens de votre sécurité. C'est faux. J'en serai le garant." Voilà ce qu'écrivait Emmanuel Macron le 20 Juillet 2017

Pourtant, presque 3 ans plus tard, en pleine pandémie liée au coronavirus COVID-19, il est évident que des choix budgétaires ont été faits aux dépens de notre sécurité. De notre sécurité sanitaire. En 2018 Emmanuel Macron supprimait plus de 4000 lits d'hôpital. En 20 ans ce sont 100 000 lits d'hôpital qui ont été supprimés

Aujourd'hui la 6ème puissance économique mondiale, 3ème exportateur d'armes dans le monde, aujourd'hui la France regorge de stocks de LBD et de grenades pour ses forces de l'ordre mais manque de masques, de tests, de respirateurs, de lits de réanimation pour ses forces de soin ...

En pleine crise du Coronavirus, le 1er ministre Edouard Philippe a indiqué le 28 Mars 2020 lors d'une allocution : "je ne laisserai personne dire qu'il y a eu du retard sur la prise de décision s'agissant du confinement."

                     Personne ? Vraiment ?

Nous disons ici qu'il y a eu du retard sur les mesures de confinement.

Nous disons ici que maintenir le premier tour des élections municipales dans ce contexte épidémique était criminel.

Nous exigeons la réquisition des moyens de production de masques et de médicaments.

Nous exigeons du gouvernement de la 6ème puissance économique mondiale que cessent les "appels aux dons" et à la charité publique, et que l'argent nécessaire soit récupéré dans les cadeaux distribués depuis 20 ans aux plus fortunés grâce à la suppression de l'ISF, à la réduction de l'impôt sur les successions, à la baisse de l'impôt sur les revenus du capital et sur les revenus les plus aisés, à celle de l'impôt sur les bénéfices des grandes entreprises, etc.

Nous demandons l'ouverture d'une enquête parlementaire ainsi que d'une enquête judiciaire indépendante pour que toute la lumière soit faite sur ce scandale d'état.

Quoi qu'il advienne, ce n'est que tous ensemble que nous pourrons parvenir à "une réévaluation complète de la "hiérarchie" sociale des métiers, en accord avec nos valeurs et relativement à leur utilité réelle".

Vous ne confinerez pas notre colère. 

                             ****

En plus de cette pétition, nous vous invitons à soutenir l'initiative PlainteCovid.fr

Nous vous invitons également à soutenir l'hôpital public et l'ensemble de ses personnels, dans la mesure de vos moyens, de votre temps, et de vos urgences. 

Pétition à l'initiative du site "ilyaeuduretardsurlesmesuresdeconfinement.fr" :-)



24 réactions


  • pallas 2 avril 2020 16:25
    Luc24

    Vivement,

    Que vous viviez dans la souffrance, guerre, sans eaux, ni espoir.

    Sa calmerai vos ardeurs, mais surtout ferai leçon.

    C’est votre destin « Quart Monde ».

    Ce plaisir est votre et le miens.

     smiley

    Salut


  • McGurk McGurk 2 avril 2020 17:32

    Nous demandons l’ouverture d’une enquête parlementaire ainsi que d’une enquête judiciaire indépendante pour que toute la lumière soit faite sur ce scandale d’état.

    Encore une fois, c’est être aveugle (ou avoir une vision partielle) que de « demander une enquête sur l’épidémie en France et la non-coordination des services d’Etat ».

    Tout cela découle, comme exposé par l’auteur, de cette libéralisation rampante en vue de faire fuir les capitaux vers des endroits plus accueillants. Là est l’origine et c’est bien là qu’il faut y mettre un frein. Maintenant.

    Ce qui signifie, par voie de conséquence, l’arrêt immédiat de la participation à l’UE qui a grandement contribué à nous régionaliser.

    Si vous souhaitez faire une enquête, il faut la faire sur les cinquante dernières années sur les politiques libérales de destruction systématique de l’Etat, des entreprises et industries et la mise sous les verrous des responsables (moins les morts hélas).

    En attendant, avant de la lancer, c’est aussi mettre en tôle l’ensemble du gouvernement en plus de ceux ayant déjà quitté le bateau ou ayant été forcé à le faire. Parce que la crise ne se limite pas à ce maudit virus.


    • Allexandre 3 avril 2020 11:56

      @McGurk
      Absolument d’accord. Mais il faut aussi s’enquérir de trouver quelles sont les forces qui décident derrière l’UE, et qui tirent les ficelles des pantins qui nous dirigent.
      La France est contrôlée par la CIA, le Mossad et les puissantes banques internationales qui envoient elles-mêmes leurs sherpas à Bruxelles. Le lobbying de ces banques et des multinationales du CAC 40 et autres font la pluie et le beau temps chez nous et partout en Europe, en Afrique et en Amérique latine. Ces escrocs doivent être dénichés et jugés avec une sentence appropriée !


    • McGurk McGurk 3 avril 2020 14:13

      @Allexandre

      Sauf que la « sentence appropriée » ne peut être obtenue que par un tribunal militaire...


  • rogal 2 avril 2020 22:38

    Chaque chose en son temps.
    S’en sortir d’abord sur le seul plan sanitaire,

    et ce n’est pas gagné.

    Regardez le très intéressant entretien avec le professeur coréen :

    https://www.agoravox.tv/actualites/international/article/interview-importante-d-un-expert-85324


  • titi 3 avril 2020 03:03

    @L’auteur

    Quel gloubi boulga !

    Vous n’avez pas pu vous empêcher de reparler de l’ISF.

    Quel rapport ? L’ISF ne finance pas l’hôpital.

    Ce qui finance les hôpitaux ce sont les cotisations sociales, et la CSG.

    La non augmentation de la CSG sur les revenus des retraités, ça, ça a pénalisé l’hôpital. Pas la suppression de l’ISF.

    Pour mémoire, le déficit de l’Etat c’est 90 milliards.
    Faire croire que c’est l’ISF le coupable alors que sa suppression a coûté 3 milliards, mais quelle fumisterie !
    Ou alors vous êtes nuls en arithmétique.

    Et c’est bien vous aller porter plainte... plainte qui n’a aucune chance d’aboutir, puisque fonder sur aucun élément de droit.

    Ca va occuper les tribunaux, qui à leur tour pour dire qu’ils sont saturés et qu’ils n’ont pas d’argent .


    • François Vesin François Vesin 3 avril 2020 10:52

      @titi
      « Et c’est bien vous aller porter plainte... plainte qui n’a aucune chance
      d’aboutir, puisque fond
      ée sur aucun élément de droit. »
      .
      Le problème n’est pas dans la Loi
      La Loi c’est pour les gueux français et Macron est au dessus des lois
      Macron est eu.ro.pé.en 
      .
      On peut être nul en arithmétique et
      considérer que l’ISF est un impôt équitable...même les suisses le payent
      dès que leur fortune  tous biens confondus  excède 45’000 euros !


    • titi 3 avril 2020 13:56

      @François Vesin

      « Le problème n’est pas dans la Loi  »
      Le problème c’est d’utiliser la justice pour régler des comptes politiques.
      C’est devenu la norme des candidats battus aux élections : on a perdu, alors on porte plainte contre le scrutin, contre n’importe qui en espérant faire annuler le scrutin.

      Bah non les gars : si vous avez perdu c’est que vous êtes nuls.
      Pas la peine d’emmerder les tribunaux avec ça.

      « On peut être nul en arithmétique et
      considérer que l’ISF est un impôt équitable  »
      Sauf que ce n’est pas l’argument présenté ici.
      Relisez l’article SVP.

      C’est très bien de faire un impôt équitable. Ca vous occupe vous et vos semblables.
      L’urgence ne serait elle pas plutôt de chercher les 87 milliards restant ?
      Ou de trouver où ils sont utilisés, et prouver leur efficacité ?


    • sylvain sylvain 3 avril 2020 16:50

      @titi
      ouai enfin, pour que l’isf finance les hopitaux il suffirait que le bon chef dise « bon ok, maintenant l’isf va financer les hopitaux », et évidemment qu’il existe encore, ça parait pas insurmontable.
      Et puis il existe bien d’autres réductions et cadeaux fiscaux . Sans même parler de ceux ci, la fraude fiscale, principalement des grandes entreprises, est estimée à 80 milliards . Hop je vous les ai trouvés d’un coup
      Mais évidemment comme les gens ont perdus, comme vous dites, contre une certaine élite mondialisée, ce sont des nuls, et ce n’est pas la peine de s’emmerder avec des nuls . Enfin chacun sa philosophie de vie, mais la votre fait peine à voir . 
      Certains pensent qu’on a peut être pas encore perdu, parce que comme 90% des putains d’habitants de cette planète sont des vaincus, après tout, qu’ont ils à perdre ?? pour vraiment les vaincre, il faudra les tuer


    • titi 3 avril 2020 19:19

      @Sylvain

      Les 80 milliards ce sont les chiffres du syndicat Solidaire, syndicat de la fonction publique.
      Personne à part eux ne sors ce chiffre.
      L’INSEE parle de 30.
      La CdC quant à elle dit que c’est impossible à chiffrer.

      Là encore on est dans l’incantatoire, et en attendant les 90 milliards n’y sont pas.

      Et ce qui est plus étonnant c’est que d’autres pays, qui comme par hasard gèrent mieux cette crise que nous, eux ne se posent pas la question : leurs budgets sont équilibrés. 
      Plutôt que de regarder par là, on préfère les lamentations, « ah si l’ISF », « ah si les 80 milliards de la fraude », ce qu’on peut traduire par « ah si ma tante en avait »


    • titi 3 avril 2020 19:23

      @sylvain

      En plus si on décide que l’ISF va aux hôpitaux alors il n’ira pas ailleurs ;

      Le discours qui consiste à dire 
      pas de sous pour les hôpitaux ? rétablir l’ISF
      pas de sous pour l’école ? rétablir l’ISF
      pas de sous pour ceci ? rétablir l’ISF
      pas de sous pour celà ? rétablir l’ISF

      Bah non. l’ISF ne comblera pas tous les déficits.
      Mais je comprend bien que ce soit très confortable d’y croire, et politiquement encore plus confortable de le faire croire.


    • François Vesin François Vesin 4 avril 2020 11:11

      @titi
      Mais je comprend bien que ce soit très confortable d’y croire,
      et politiquement encore plus confortable de le faire croire.

      .
      Mais est-ce humainement tolérable
      de voir les hyper-riches ne pas payer d’impôts
      les super-riches se planquer dans les paradis fiscaux
      les riches « optimiser » plutôt qu’investir solidairement
      et les autres payer, payer encore, payer toujours plus
      jusqu’à ne plus pouvoir s’offrir un Gilet Jaune ?!!!


    • sylvain sylvain 4 avril 2020 21:44

      @titi
      personne, a part vous, n’affirme que l’isf va tout financer .
      On rappelle l’annulation de l’isf à chaque fois parce que c’est l’impot le plus symbolique des impots redistributifs . Clairement, l’argent qu’il rapportait n’aurait pas manqué à ceux qui le payaient, et cet argent manque tout aussi clairement à de plus en plus de personnes qui n’ont quasi rien .
      L’isf représente l’explosion des inégalités, et on fait bien de le rappeller
      A part ça je suis d’accord sur le fait qu’il manque d’autres choses que le rétablissement de l’isf pour que la France puisse remarcher sur ses deux pieds


  • titi 3 avril 2020 03:19

    D’ailleurs au passage...

    Ca se passe mieux en Italie, avec 5 étoiles aux commandes pendant plus d’un an... à bah non en fait.

    J’espère que les citoyens italiens ne manqueront pas de porter plainte contre ce parti, et de demander des commissions d’enquête.

    Je suppose que l’auteur est d’accord ?


  • keiser keiser 3 avril 2020 07:42

    « Nous exigeons du gouvernement de la 6ème puissance économique mondiale que cessent les »appels aux dons« et à la charité publique »


    Mais :

    "Nous vous invitons également à soutenir l’hôpital public et l’ensemble de ses personnels, dans la mesure de vos moyens, de votre temps, et de vos urgences." 

    N’y aurait-il pas là comme un non sens dans vos propos ?

    Étrange ce « en même temps ».  smiley


  • caillou14 rita 3 avril 2020 07:54

    Que l’armée prenne le pouvoir pour agir avec les bonnes décisions ça URGE pour la santé des Français !

    Des millions de gens infectés se baladent dans les rues alors que les gens en bonne santé sont confinés ?

    Elle est ou la logique ?

    Testez la population dans son ensemble comme dans les pays asiatiques et surtout mettez des masques pour sortir !

    Mettons les « branquignols » au pouvoir hors d’état de nuire ils ne pensent qu’à venir a la télé pour raconter des mensonges et endormir le peuple ?


    • François Vesin François Vesin 3 avril 2020 11:28

      @rita
      « Elle est ou la logique ? »
      .
      Vous êtes en première ligne
      vous faites votre devoir en essayant de sauver des vies
      vous devez vous taire !!!
      .
      Elle est là la logique : 
      ceux qui prennent tous les risques doivent de taire pendant que
      les menteurs, les corrompus et les criminels monopolisent la parole.
      .
      Que le peuple ait peur quant on lui dit blanc, puis noir, puis gris
      qu’il ait peur et qu’il reste confiné longtemps ...ce sont les ordres !
      Ceux qui donnent ces ordres doivent être démis et jugés...maintenant.


    • HELIOS HELIOS 3 avril 2020 14:50

      @rita

      = = = de gens infectés se baladent dans les rues alors que les gens en bonne santé sont confinés = = =

      ben oui, il y a des millions de gens qui sont obligés de cadenasser leurs portes et fenetres, avoir des systèmes de plus en plus sophistiqués et hors de prix pour fermer leurs voitures, des codes a n’en plus finir pour sécuriser leurs téléphones et leurs ordinateurs, des assurances qui se gavent sur les primes et qui ne remboursent rien.... et pendant ce temps, c’est bien dans la rue que courent les voleurs, trafiquants et autres malandrins.

      La police ? c’est pour défendre ceux qui ont déjà tout verrouillé, les autres... les autres subissent !


  • yvesduc 3 avril 2020 11:22

    Je ne peux pas mieux dire. L’impréparation de notre système de santé face à la pandémie est la conséquence directe de la réduction de moyens qui lui ont imposé Macron et ses semblables, de leur vision comptable et de la mondialisation qui a délocalisé les usines stratégiques qui nous manquent aujourd’hui. Et ces ploucs ont le toupet d’accuser les Français qui ne seraient pas assez disciplinés ! Ils ne manquent pas d’air…


  • zygzornifle zygzornifle 3 avril 2020 11:26

    qui enseigne en tant que maître de conférences

    Quand nos politiques au gouvernement prennent la parole ils deviennent des traîtres en conférence .....


  • L’Astronome 3 avril 2020 11:33

     

    Déclaration du préfet L’Allemand : « Ceux qui sont aujourd’hui en réanimation sont ceux qui n’ont pas respecté le confinement ».

     

    — Boche un jour, boche toujours.

     


    • zygzornifle zygzornifle 3 avril 2020 15:50

      @L’Astronome

       Le fait d’être préfet est loin d’être synonyme d’une intelligence au dessus du marigot , Lucifer a arraché une cote a Macron pour créer ce genre de personnage ....


    • L’Astronome 3 avril 2020 16:06

       
      @zygzornifle
       
      Il est surtout scandaleux de culpabiliser les citoyens qui sont victimes du corona-virus, simplement parce qu’ils sont allés acheter leur pain par exemple... Mentalité de concentrationnaire.
       
      Cela dit, il n’y a qu’à voir la tête dudit préfet avec sa ridicule casquette, plus large que son front (il n’est pas à la hauteur de sa fonction), pour être édifié sur le personnage.
       


    • L’Astronome 4 avril 2020 11:44

       
      Ledit préfet a fait amende honorable en présentant hier (03.04.2020) ses excuses à ceux qu’il « aurait pu froisser » par sa déclaration. Sans doute a-t-il été « recadré » en haut lieu...
       


Réagir