lundi 10 juin - par gruni

Zemmour président, c’est vraiment n’importe quoi ?

Le « grand remplacement, l'invasion migratoire, l'islamisation de la France et le Suicide français, ne font pas un programme électoral. Pourtant, d'après le site Le Point, qui sait comment faire augmenter son tirage avec une hypothèse, l'essayiste considérerait Marine Le Pen comme "inapte" à diriger le pays. Pire encore, pour Zemmour "elle aurait atteint un plafond de verre" et "porte une malédiction liée à son nom." 

Donc, Zemmour doit y aller, ça serait presque fait ! 

 Mais, il "hésiterait encore au regard des bouleversements que cela impliquerait dans sa vie privée..." Le suspense médiatique est à son comble. Zemmour osera-t-il se lancer dans la course pour la présidence de la République. Ses amis le pousseraient à tenter le coup, comme la droite a explosé en vol, ça serait le bon moment pour un candidat hors système qui pourrait ramasser les morceaux.

Contacté par Le Point, Eric Zemmour a répondu que "les gens disent n'importe quoi  ! "

Bon allez, encore une idiotie d'un média en mal d'audience, vous pouvez changer de page et regarder BFM, car Zemmour ne sera jamais candidat à la présidentielle pour arbitrer la répétition du duel Le Pen - Macron !

Non, attendez ! on me souffle quelque chose...

Patrick Buisson et Éric Zemmour s'activeraient "en coulisses pour donner une base doctrinale à la droite, susceptible de rallier les déçus de LR et de RN, mais aussi d'attirer des électeurs de La France Insoumise". 

Une base doctrinale, pour qui ?

Marion Maréchal ou Zemmour ?

Pour se faire une idée plus juste de la situation, le mieux est encore d'aller sur le site de "Riposte Laïque".

Et à l'évidence "Riposte Laïque" préfère Marion Maréchal...

"Bien qu’ayant un immense respect pour Éric Zemmour, c’est néanmoins en Marion que je mets personnellement tous mes espoirs pour redresser la France avec des mesures bien plus justes visant en priorité le peuple ; mais il est indéniable que le « pion » Zemmour serait un atout de poids considérable pour celle qui est tombée toute petite dans le chaudron de la politique, et qui possède, en plus de ses qualités de charme et d’intellect, une indéniable valeur humaine… "

Mais en réalité, Marion Maréchal n'est pas encore mûre et ne s'opposera pas à sa tante, c'est donc Marine Le Pen qui se présentera contre Emmanuel Macron en 2022, et perdra encore une fois ! C'est en-tout-cas l'avis de Zemmour dans la vidéo ci-dessous. Pour battre "l'inquisiteur de l'Elysée" il faudrait donc réaliser une union des droites...

Avant les prochaines élections présidentielles, il faudra d'abord passer aux urnes pour les municipales en 2020. Mais, pour les médias l'élection du Président de la République est la seule qui compte et n'arrive jamais assez vite. Alors, pour vendre du papier ou du clic, ils font de la politique fiction. Avant 2017, c'était Michel Onfray qui était considéré comme un candidat possible. En fin de compte, la place d'observateur critique s'avère tellement plus confortable que d'aller se battre au coeur de l'impitoyable marigot politique. Donc, sauf accident, il n'y aura pas de surprise en 2022 et Macron sera réélu.

 




Réagir