vendredi 10 février - par CHALOT

La cagnotte de Pécresse

La baisse des dotations globales de fonctionnement versées par l’Etat peut expliquer que les collectivités publiques soient contraintes à restreindre leurs dépenses.

Quand certaines collectivités territoriales profitent de l’occasion pour casser les politiques sociales ;

Quand certaines collectivités comme la Région Ile de France en arrivent à se constituer une cagnotte ; on ne peut que se poser des questions ?

Le budget de Pécresse constitue une attaque frontale contre la population la plus fragilisée et contre les services publics ( se reporter au tableau joint à cet article et provenant d'une étude des élus Front de gauche)

Comme l’explique le président du groupe du Front de Gauche :

« Ce qui est sûr, c’est qu’elle fait le choix d’amplifier l’austérité nationale. Ce sont donc des investissements utiles en moins, des équipements publics en moins et au final, des emplois en moins.

Malgré les plans de communication en cascade, les chiffres sont clairs : moins 50% pour l’égalité femmes/hommes, moins 11,9 millions pour l’aide aux sans-abris, moins 40 millions pour le logement social… L’asphyxie des associations se poursuit, et la plupart des organismes associés de la Région subissent des coupes franches ou sont liquidés.

Pécresse fait donc de l’Ile-de-France un laboratoire pour la droite en vue des élections de 2017. Son budget de profonde régression est un traitement de choc pour les Francilien-ne-s…. »

Il s’agit là de la part de Pécresse de la conduite d'une politique de casse du service public, d’étranglement des associations…..

La présidente semble constituer une cagnotte, jugez vous-mêmes :

Les recettes connaissent une hausse de 5,5 % et un demi-milliard de crédits sont non-consommés ou non mobilisés….

A quoi vont servir ces économies ?

L’amie de Fillon ne veut pas répondre aux urgences sociales et environnementales.

Elle élabore avec son équipe un budget rétrograde.

Ses intérêts partisans comptent plus que l’intérêt général.

 

Jean-François Chalot

 



6 réactions


  • zygzornifle zygzornifle 10 février 17:01

    Le budget de Pécresse constitue une attaque frontale contre la population la plus fragilisée et contre les services publics.... hé alors c’est une RIPOUXblicaine, une pure et dure, vous vous attendiez a quoi ?? Qu’elle fasse le contraire ? C’est une Fillon en jupon, une Sarkozy en bikini .....


    • HELIOS HELIOS 11 février 14:44

      @zygzornifle
      ... elle fait des éconocroques pour les JO de 24 !


  • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 10 février 19:20

    Voici qui est net. Si vous souhaitez les riches encore plus riches et les pauvres encore plus pauvres, la fin des services publics, votez pour la droite, ou encore l’extrême droite et même pour tous les libéraux. Merci de la démonstration.


  •  
    2/3 de la charge de la dette est celle des intérêts, suite à la financiarisation de la dette par gogocho Bérégovoy

     
    « La bobogogochie s’affirme ainsi ouvertement comme classe consciente d’elle-même et de ses intérêts. [...] Au sommet de la société, il y a des gens qui cumulent toutes les richesses [l’oligarchie multiethniqueuse de la gôôôche du Capital], mais aussi tous les pouvoirs [...] Prenez le conseil d’administration de LVMH, le groupe de Bernard Arnault. Il accueille Hubert Védrine, ancien ministre de François Mitterrand [herpès des sans-dents], qui peut y rencontrer Nicolas Bazire, ancien directeur de cabinet d’Edouard Balladur [herpès des multiethniqués] [...] Nous lui [au nain RayBan-Rollex] avons demandé quel était son ministre des Finances préféré. Il n’a pas hésité une seconde. « Pierre Bérégovoy »,
     
    nous a-t-il répondu. J’ai failli m’étrangler.

    « Pourquoi ? »
     
    « Eh bien, a-t-il dit, parce que c’est lui qui a dérégulé les marchés ! » ....”

     
     »Les Putasses gôôôgocho du Capital’ Michel Pinçon (sociologue), quand la Baudruche avait son strapontin ...


  • clostra 11 février 12:25

    Bonne Nouvelle, la communauté de communes Paris Grand Sud ne verra pas augmenter ses impôts au motif qu’Evry est encore une ville nouvelle.

    Ville Nouvelle dont le concept du premier quartier Développement Durable sans doute « au monde » (année 1970) sélectionné lors d’un concours international architecture-urbanisme et financé par l’Etat, vient d’être entièrement détruit lors de la rénovation urbaine avec simulacre de consultation citoyenne et compte-rendu remanié ! Destruction du concept de quartier piéton,destruction d’oeuvre d’art intégrées dans ce concept, destruction de bâtiment tertiaire, circulation automobile sur les voies piétonnes (et j’en passe), rupture de la protection contre les nuisances sonores ... bref, le contraire de tout ce que font les villes normalement dirigées pour rattraper leur retard en développement soutenable.

    Le dégoût nous prend ...


  • eric 11 février 16:06

    Bonjour Chalot. Bref, baisse des subventions d’assocoations tres militantes, tres a gauche et aux resultats en general au minimum contestables. C’est ce pour quoi elle a ete elue par une majorite de france iliens. Cela aidera a preparer l’avenir. Tous ces gens payes a militer presque a plein temps sur fonds publics vont devoir travailler pour vivre comme de vulgaires citoyens. Finit les nuits, « debout », finit les manifs et occupation a plein temps ! Combien vous voulez parier qu’on a des subventionnes agriculteurs citoyens bio a NDDL ? Desendettememt et baisse des impots suivront. Investissements aussi, rendu impossibles par les depenses de fonctionnement plethoriques.

    Oui, c’est un laboratoire ! Comme d’autres pays avant nous , nous allons progressivement sortir du marasme ou nous ont plonge les politiques egoistes de gauche ! C’est rassurant et prometteur, de voire cette elue de droite tenir ses promesses... !


Réagir