jeudi 10 août - par Amaury Grandgil

Histoire de couples

 Il est toujours délicat pour un célibataire de parler de couple. Beaucoup plus que pour une célibataire, surtout si celle-ci est séduisante. De nombreux hommes se sentiront obligés de la « rassurer » non sans arrière-pensées. On le soupçonnera lui le vieux garçon de jalousie, d'aigreur et d'amertume s'il exprime quoi que ce soit de caustique sur la question.

 

Ce qui bien sûr ne m'arrêtera pas.

 

Il est des auteurs comme Jacques Chardonne qui en plus en ont beaucoup mieux parlé que moi. Le couple est une idée neuve en France, enfin un couple bâti sur une relation amoureuse. Auparavant, on se mariait par intérêt de famille, par devoir, et c'était souvent les parents qui choisissaient. Les futurs mari et femme n'en discutaient même pas. Quand ces arrangements étaient faits avec bon sens, que les futurs époux se connaissaient, se fréquentaient déjà cela donnait des couples solides.

 

Parfois, lors du « devoir conjugal » la femme fermait les yeux et pensait à la France.

Depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale et l'avènement de la société de consommation, le couple est devenu véritablement une histoire d'amour. C'est aussi lié à la culture du narcissisme qui est la nôtre depuis cette période. Nous voulons que quelqu'un prenne soin de nous, nous mette en valeur. J'évoque le narcissisme mais cette nouvelle idée n'est pas forcément négative en soi. On veut cependant sans cesse se sentir toujours « bien » dans son couple, un bonheur un peu illusoire, alors qu'à un moment ou un autre des conflits auront lieu, orageux ou non.

 

De par la crise morale sans précédent que notre société traverse, nous voulons hommes et femmes tout et son contraire et surtout nous ne voulons pas grandir. Les hommes veulent demeurer des petits garçons et que leur femme soit aussi comme une mère pour eux. S'ils désirent des femmes inaccessibles c'est aussi pour ne pas vieillir, rester des adolescents fantasmant sur leur prof de français. Et les femmes veulent à la fois un séducteur viril et dur, un confident, un de ces salauds tellement attirant et finalement une copine avec du poil au menton. Quand elles vieillissent, il leur arrive hélas de prendre peur et de se mettre en ménage avec un salaud sans cœur. c'est tout ce qu'elles peuvent espérer se disent-elles...

 

Les concernant je n'évoque même pas la maternité désignée dans notre monde comme un "risque" pour les femmes ou idéalisée à l’extrême...

 

De toute éternité aucun couple n'a jamais été une histoire semée de pétales de rose. Cette perception paradisiaque du couple m'a toujours semblé une imposture. De nombreux couples dans la frénésie des premiers temps de leur union vivent toujours une passion finalement encore adolescente qui progressivement s'éteint. Et l'habitude s'installe. Dans le meilleur des cas, les couples mûrissent et comprennent que leur amour se bâtit chaque jour dans une sorte d'amitié amoureuse, de moments de tendresse, qu'avoir des enfants implique des devoirs moraux. Dans d'autres, monsieur et madame s'occupent chacun de leur côté : madame est très dynamique à l'atelier de peinture de soie et une dizaine d'autres activités, monsieur gère sa société...

 

On les montre en modèle, voyez comme ils sont modernes...

 

Quant à moi j'aurais bien aimé ne pas vivre le célibat. J'ai vécu plusieurs histoires passionnées et orageuses. « Comme dans les livres ». A la différence que dans les livre on ne précise jamais que les blessures alors encourues peuvent être très douloureuses, et se referment mal. Ce qui me permet de raison garder c'est un physique de français moyen vu par les films hollywoodiens, tel Jacques Marin, et aussi d'avoir le sens du ridicule me concernant. La vie est pour moi depuis une succession de moments, de rencontres. Il en est d'appréciables, il en est d'autres moins.

 

Il convient alors de goûter chaque seconde comme elle vient...

 

Sic Transit Gloria Mundi, Amen

Amaury – Grandgil

 

illustration empruntée ici



25 réactions


  • Massada Massada 10 août 17:20

    Un célibataire est un être incomplet


    • ben_voyons_ ! ben_voyons_ ! 10 août 17:52

      @Massada

      Mais oui, comme dit Zézette : « tout pot a son couvercle » !


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 10 août 19:29

      @Massada
      En quoi ? smiley


    • Massada Massada 11 août 08:49

      @Amaury Grandgil

      « En quoi ? »
       
      Bien qu’athée je vais te donner une explication religieuse smiley car je la trouve intéressante

      Au chapitre premier de la Genèse, la Torah choisit de désigner Adam par la forme plurielle :

      « D.ieu créa l’homme à Son image ; c’est à l’image de D.ieu qu’Il le créa. Mâle et femelle il les créa. Et D.ieu les bénit » (Genèse 1 :27 – 28)

      Le premier humain, était en fait un être androgyne, mâle et femelle en un seul corps, à double face, sophistiqué et auto-suffisant.

      Mais D.ieu ne voulait pas que cette première création humaine demeure solitaire, car cela lui confèrerait une illusion d’autosuffisance.

      Et donc il a séparé l’etre crée en deux entités distinctes dans le but de créer une situation saine de dépendance, d’aspiration et de don mutuel. 

      Les êtres humains ne sont pas conçus pour être seuls parce qu’ainsi ils n’auraient personne à qui donner, personne avec qui se développer et aucun objectif à atteindre. Pour développer au mieux son potentiel spirituel, un être humain ne peut être seul.

      Par conséquent, deux êtres humains furent créés. Les êtres ont besoin d’être différents pour se développer et proliférer, ainsi hommes et femmes furent créés en deux êtres différents.

      Ce qui est assez intéressant, c’est qu’Adam ne fut pas scindé en deux pour donner naissance à un nouvel être. Eve fut créée à partir d’un organe interne : sa côte. En évoquant cet organe, la Torah nous enseigne un principe dans la compréhension de la nature féminine et masculine ; les forces et les manifestations féminines relèvent de l’intériorité tandis que les expressions et caractéristiques masculines sont davantage tournées vers l’externalité.

      Et par conséquent l’etre complet ne peut se réaliser que dans la fusion de l’homme et de la femme.

      CQFD smiley


    • Posé Y Don Posé Y Don 11 août 09:00

      @Massada

      Mes hommages à Massado !! smiley smiley ^^


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 11 août 11:06

      @Massada
      Je savais, l’androgyne originel de la kabbale


  • sylvie 10 août 17:44

    je ne trouve pas cela plus délicat que de parler de bus imaginaires ou d’attentats avant les enquêtes  smiley


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 10 août 19:28

      @sylvie
      Qui vous oblige à me lire ?
      Si ça se trouve pour l’attentat d’hier c’est un bouddhiste vous avez raison ! Ou un complot du Mossad ! smiley


  • JC_Lavau JC_Lavau 10 août 22:27

    L’expérience m’a donné une autre vision du couple :


  • aimable 10 août 23:52

    Se mettre en couple c’est comme une loterie , souvent on croit avoir tirer le gros lot , alors que l’on a même pas le lot de consolation


  • Orageux / Maxim Orageux / Maxim 11 août 01:39

    Les couples qui durent le plus longtemps sont ceux qui s’engueulent le mieux , j’avais lu ça quelque part et c’est vérifiable,

    Après un premier mariage qui a duré 1 ans !!! smiley le second 43 ans et tient toujours....avec des orages et des tempêtes , des accalmies , des trahisons des fois smiley et puis finalement on se pardonne , allez donc savoir, on tient à l’autre malgré tout, on se dit y’a peut être mieux ailleurs, mais pire aussi.....

    Etant jeune , j’étais plutôt le papillon qui butine un peu partout, faut bien faire l’apprentissage ..bon ensuite, chacun sa vie et son parcours , autant que cette vie soit bien remplie , elle passe si vite cette putain de vie !!


  • zygzornifle zygzornifle 11 août 08:24

    le couple Macron b.... dans le pognon .....


  • Taverne Taverne 11 août 10:40

    Vivre en couple fait partie des impératifs sociaux considérés comme des critères du bonheur tel que la société le définit. Il y a un modèle de bonheur et la vie de couple en fait partie. Pour les femmes, il existe une raison naturelle : passé un certain âge, la procréation n’est plus possible. Elle subissent la pression sociale et biologique. Les hommes trentenaires sont ainsi assaillies par leurs sollicitations nombreuses. Mais les quadras aussi à présent. Passé la cinquantaine, on est plus tranquille de ce côté-là mais ce n’est pas pour autant fini car ce sont cette fois les « vieilles » qui veulent s’assurer une retraite faite de loisirs,de voyages et de sérénité financière. smiley Les vieux donnent une image d’expérience et de sécurité.


    • arthes arthes 11 août 17:39

      @Taverne
      Bin ca donne envie smiley


      C est tres chiant comme styles de vies plan plan soumis au conformisme social avec le destin to ut trace, mais il doit bien y avoir des exemples qui entrent dans ces criteres.

      Apres, chacun son trip, mais c est pas parce qu on est pas dans ce shema que c est plus simple de toutes manieres.

    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 11 août 18:24

      @Taverne
      Tout à fait smiley


    • Elric de Melniboné Elric de Melniboné 11 août 18:25

      @Amaury Grandgil/Taverne

      Tu parles, des vieux accros aux selfies, on se demande à qui ça peut bien plaire ^^


  • Orageux / Maxim Orageux / Maxim 11 août 11:01

    Mais tout à fait ....mon épouse et moi même ( septuagénaires ....quel mot horrible, ça sent le sapin ou l’autopsie smiley ).....mais bon passons ......Ben oui loisirs, voyages et sérénité financière oui ....mis à part qu’un ado attardé qui se prend pour Jupiter va nous augmenter la CSG....et les impôts vont suivre tant que nous y sommes !!!

    Alors les critères du bonheur...oui tant que la santé est là , c’est dans ces périodes que l’on commence à approcher la fin, et c’est là également que la solidité du couple porte bien son nom quand l’un des deux partenaires n’est plus aussi fringant que l’autre , même dans la vieillesse, l’inégalité est là....l’un pète encore la forme, et l’autre beaucoup moins , on se soutient jusqu’au bout , nous sommes blindés par les épreuves de la vie, alors une de plus, une de moins.....


    • Taverne Taverne 11 août 11:23

      @Orageux / Maxim

      Les célibataires passent l’arme à gauche (mais ce n’est qu’une moyenne statistique) plus tôt que les personnes en couple qui ont quelqu’un pour prendre soin d’elles ou qui veulent faire bonne figure devant leur compagne ou compagnon. Et puis, en cas de malaise, il est toujours bon d’avoir un voisin de literie prêt à appeler les secours !


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 11 août 18:26

      @Taverne
      En cas de malaise cardiaque, je confirme qu’un célibataire ne peut compter que sur lui


  • Crab2 11 août 11:11

    Blonde  : « Tu t’imagines sans doute avoir affaire à une esclave… qui obéit en tremblant à tes ordres ? Mais là tu te trompes fort ! On ne se livre pas à ces fantaisies avec les Européennes ; avec elles, on s’y prend tout autrement  »
    L’enlèvement au sérail  : Opéra de Mozart

    Suites  :

    https://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/08/asexualite-islamique.html

    ou sur :

    http://democrite-epicure.hautetfort.com/archive/2017/08/11/asexualite-islamique-5970542.html


  • petit gibus 11 août 11:26
    Désolé de ne pas être d’accord 
    avec ta morale à deux sous smiley
    Pour ma pomme la formation d’un couple 
    non pas parfait mais en recherche d’un certain équilibre 
    pour les deux partenaires ressemble au choix de ton habitation

    Ta première baraque, tu la choisis sur un coup de cœur
    mais très vite tu t’aperçois de tous ses inconvénients smiley
    la deuxième tu essayes de juger le pour et le contre plus rationnellement
    mais tu n’es pas encore assez mûr dans ton jugement smiley
    Enfin arrive ton troisième choix,
    tu sais vraiment ce qui te convient
    idem pour ta partenaire smiley

    Un maçon te dirais 
    c’est en construisant ta 3ème maison 
    que tu deviens vraiment compétent dans la profession smiley smiley smiley

    • Posé Y Don Posé Y Don 11 août 11:33

      @petit gibus

      D’ailleurs dans le Tiers Monde Univassalisé, et en tout cas chez moi en #U42, on prévoit même forever and ever une chambre d’amie-s, c’est pour dire ! smiley (?)

      Pauvres néantis, le royaume des Saigneurs leur est impénétrable smiley ^^


    • chantecler chantecler 11 août 11:49

      @petit gibus
      C’est juste !
      On devrait interdire le mariage avant 60 ans .
       smiley (désopilant).


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 11 août 18:28

      @petit gibus
      En gros tu choisis ta femme comme ta cuisine ?
      Il doit donc y avoir des « hard discount » et des centres commerciaux de luxe ? smiley


Réagir