mardi 2 décembre 2014 - par Disjecta

Affaire « Chouard » : la grande résistante Ornella Guyet attaque

Mouvement pour la 6ème république, appel pour une nouvelle constitution, tirage au sort des constituants : le débat traverse internet de part en part mais inquiète les courageuses résistantes Pascale Fautrier et Ornella Guyet : elles y verraient un complot... pardon... une conspiration... non... une conjuration... bref la main du terrible robespierro-fascistoïde Etienne Chouard.

Notre enquête au coeur de la résistance.

La prêtresse du confusionnisme Ornella Guyet est de retour à la pointe du combat anti-fasciste. Et ses cibles vont avoir du fil à retordre. Hollande, Sarkozy, Obama, valets de la rente et des exploiteurs ? Mais non ! Benjamin Netanyahu, les soldats israëliens accompagnés de courageux volontaires "français", bombardeurs au phosphore blanc d'enfants palestiniens ? Plus redoutable, plus terrible ! Svoboda, parti nazi au gouvernement en Ukraine, la police mexicaine ou les paramilitaires d'extrême-droite en Colombie ? Non, trois fois non ! Goebbels, Eichmann, Hitler ? Que nenni ! Ornella Guyet a autrement plus d'ambition et de courage. Voici les terribles fascistes auxquels elle s'attaque avec la grandeur d'âme et le courage qu'on lui connaît, munie de son seul concept de "confusionnisme", un peu fourre-tout certes mais bien pratique quand on est à court d'arguments, et peut-être (calomnies d'envieux ?) quelques sous d'un organisme bien connu pour son remarquable travail au Chili en 1973 contre le terrible socialo-fasciste Salvador Allende (que Pinochet, ce grand homme, quelque part un précurseur d'Ornella Guyet, avait su repérer avant tout le monde). Entre autres ennemis donc de notre grande résistante :

- Maxime Vivas, du site le Grand Soir : un repaire de fascistes patentés, anti-américanistes primaires (deuxième et avant dernier argument important d'Ornella Guyet), pro-castriste (Castro, cet autre redoutable fasciste aux côtés de son feu compère Hugo Chavez), pro-palestinien (donc antisémite) ;

- Michel Collon : lui aussi a beaucoup admiré le bolivardo-gorillo-fasciste Chavez et ne cesse de critiquer la politique pour la sécurité, le bonheur et la paix dans le monde d'Israël (saint-pays-sur-Terre-du-Dieu-divin, possédant l'auto-proclamée "armée la plus morale du monde", à la pointe de la recherche pour un vaccin à base de phosphore blanc contre l'antisémitisme infantile palestinien) ;

- Jean Bricmont, compère belge du précédent, défenseur également de la Palestine et de Chavez ;

- Thierry Meyssan : complotiste (troisième et dernier argument de taille chez Ornella Guyet) ; ou conspirationniste ; mais pas conjurationniste (qualificatif qu'il faut réserver aux tenants de la théorie officielle, la bonne et la seule vraie théorie, fruit d'une enquête à la probité sans nul autre pareil, la théorie du complot... pardon... de la conspiration... zut... de la conjuration de Ben Laden depuis le fin fond de ses grottes high-tech fabriquées pour les films de James Bond en Afghanistan - et imprudemment abandonnées là-bas en l'état, vous pensez bien que les terroristes en ont profité) ;

- Etienne Chouard : le meilleur pour la fin, réincarnation d'Hitler et du monstre du Loch Ness sur Terre, tenant de l'écriture d'une nouvelle constitution par le peuple et du tirage au sort en politique (double projet aux relents éminemment fascistoïdes comme l'a si lumineusement démontré grâce au solide concept du "confusionnisme" déjà évoqué l'autre courageuse résistante du moment, Pascale Fautrier ; le redoutable penseur et bloggeur Clément Sénéchal avait cependant tracé la voie avant elle, parlant à propos du tirage au sort de "force muette et arbitraire", de "négation du politique", "vision faisant courir le risque du totalitarisme").

Encore ne citons-nous que le gratin fasciste auquel s'attaque la lumière vivante sur Terre qu'est notre Ornella Guyet, dont le combat cependant ne cesse jamais et qui paraît actuellement vouloir jeter son dévolu sur la sournoise Judith Bernard, dont le joli minois pourrait bien être le résultat d'un pacte de type méphistophélique (car d'après le concept redoutablement perspicace du confusionnisme, Chouard=diable=Judith Bernard, à ceci s'ajoutant le fait que Judith Bernard=Saint-Bernard, le fameux chien des pyrénées tellement encensé auprès des enfants et qui lui aussi, grâce encore au principe du confusionnisme, peut être considéré comme le diable ; se demander également si Etienne Chouard=Chien bernard ; cela pourrait expliquer certaines choses).

 

N.B : Signalons que notre glorieuse résistante a ouvert un nouveau site, confusionnisme.info, site à l'ergonomie remarquable et qui a dû coûter une petite fortune à notre Ornella mais on imagine que cela doit peu lui importer (ainsi qu'à ses soutiens derrière lesquels de vilains complotistes verraient la main de la CIA) quand la cause est si noble. On trouve également en lien chez Ornella Guyet le site, très remarquable lui aussi, debunkersdehoax.org, proposé en pas moins de neuf langues !... ça doit représenter du travail et de la dépense tout ça...



58 réactions


  • Le p’tit Charles 2 décembre 2014 11:10

    De toute façon...il est

    « Chouard » en approchant du but.. !

  • bernard29 bernard29 2 décembre 2014 11:45

    le combattant du tirage au sort, E Chouard, est fatigué :

    Voilà le texte qu’on peut lire là : http://chouard.org/blog/2014/11/30/claude-rochet-pour-etienne-chouard/#comments

     « Je commence à souffrir profondément, physiquement, de cette escalade de peurs et de violences qui s’articulent autour de ce que je fais. Comme en toute matière, une escalade ne peut cesser que si l’une des parties s’obstine à rester gentille au lieu de devenir plus méchante que l’autre. Par souci d’apaisement, je n’aurais peut-être pas dû publier, et donc renforcer, le billet de Claude, car il empêche sans doute, par une agressivité en retour, ceux qui me maltraitent de reconnaître qu’ils se sont peut-être trompés sur moi : agressés (au lieu d’être obstinément respectés, malgré leur injuste méchanceté), ils seront comme enfermés dans leur rôle premier, et ils continueront à m’assassiner, comme si, tout seul devant mon clavier, j’étais le plus grave danger pour la Cité…

    Je cherche un moyen technique de me retirer, en vous laissant comme une vitrine la trace de tout notre travail passé, mais en retirant toute possibilité d’interactivité, pour que je n’aie plus à m’en occuper. Ainsi, disparaitraient ce blog, le forum et ma page Facebook, en tant qu’espace d’interaction entre nous. Enregistrez ce que vous pouvez.

    Je ne sais pas comment on va arriver à faire un monde commun, vraiment commun, en excluant tant de personnes de l’espace légitime de discussion, traitées de « fachos » ou de « gauchos » ou d’autres étiquettes — profondément racistes si on y songe : ce serait une nature d’être fasciste ou raciste ou gauchiste…— étiquettes réduisant définitivement des êtres humains à (une infime fraction de) ce qu’ils pensent en ce moment, ou pire, à (une infime fraction de) ce qu’ils ont pensé (!), comme s’il était interdit de se tromper. Et en plus, c’est contagieux : osez parler ou signaler un pestiféré, et vous voilà à votre tour pestiféré. Il faut qu’on réinvente la politique, qui est d’abord respect de l’être humain, de TOUT être humain, comme orateur et acteur politique légitime dans la cité ; il faut qu’on assume tous ce qu’est une véritable iségoria.

    Je pense que, fondamentalement, cette guerre de tranchées qu’est devenue la politique nous est imposée par la procédure de désignation de nos représentants : l’élection de maîtres (le prétendu « suffrage universel ») ne peut-être gagnée, par la force des choses, qu’en se regroupant en partis, en armées, et en écrasant littéralement les autres partis. C’est cette procédure qui nous condamne mécaniquement à une discorde aggravée, en envenimant nos conflits (certes inévitables, mais souvent conciliables) et en nous jetant les uns contre les autres, en bloc, disciplinés mais aveuglés.

    Le tirage au sort des représentants, accompagné des procédures adéquates pour corriger ses défauts naturels, semble être une procédure plus adaptée, pour ceux qui cherchent à instituer un monde plus apaisé.

    Mais c’est à nous, le peuple, et surtout pas aux corps constitués, de l’instituer. C’est pour ça qu’il faut nous y entraîner, toute la journée : il faut qu’on impose la constitution, article par article, dans nos conversations.

    Je suis déterminé à me retirer, surtout pour libérer les autres de ce dont je suis accusé.

    Merci à tous ceux qui me montrent leur amitié. Je pars travailler.

    Étienne.] »

    Homélie d’un martyr , ou expression d’un doute sérieux sur la cause ?


    • beo111 beo111 2 décembre 2014 12:21

      Je pense que, fondamentalement, cette guerre de tranchées qu’est devenue la politique nous est imposée par la procédure de désignation de nos représentants : l’élection de maîtres (le prétendu « suffrage universel ») ne peut-être gagnée, par la force des choses, qu’en se regroupant en partis, en armées, et en écrasant littéralement les autres partis. C’est cette procédure qui nous condamne mécaniquement à une discorde aggravée, en envenimant nos conflits (certes inévitables, mais souvent conciliables) et en nous jetant les uns contre les autres, en bloc, disciplinés mais aveuglés.


    • frugeky 2 décembre 2014 12:26

      M’étant retrouvé ultra-gauchiste tendance néo-nazie par la grâce de deux ministres de l’intérieur de bords différends, je comprends la fatigue de M.Chouard.
      Suis d’accord avec l’homélie (commentaire...), pas trop sur le sens de martyr qu’il rejette justement en s’écartant.
      Quant au doute sur la cause, je n’en trouve trace dans son propos. Seraient-ce vos propres doutes ? Je trouve la cause magnifique (n’ayons pas peur des mots) et attends la suite de son travail.


    • bernard29 bernard29 2 décembre 2014 13:40

      à Frugeky ;

      le doute ?? on le trouve là ; ( réponse à Clément Sénéchal, sur le site de Chouard)).

      « ....vous choisissez de parler (presque exclusivement, on va le voir) de l’usage (du TAS) le plus discutable, le plus contestable, celui des législateurs… »

      « Nous savons bien, nous qui travaillons cette question depuis presque dix ans, nous savons bien que le tirage au sort des législateurs serait une expérience, avec des risques, qu’il faut bien mesurer et parer, une tentative encore jamais vue sur terre, et bien sûr, ce n’est PAS DU TOUT cet usage du tirage au sort que nous défendons le plus fortement, le plus ardemment. »

      « Tirage au sort des législateurs est le plus discutable , le plus contestable .. ». Or Monsieur Chouard depuis dix ans nous bassine avec son tirage au sort pour désigner nos représentants, et a ce jour, malgré toutes ses lectures et rencontres , il n’a pas encore fait son choix ??? ça promet pour la constitution que doit établir sa constituante .

      « une tentative encore jamais vue sur terre »  :


    • bernard29 bernard29 2 décembre 2014 13:53

      excusez ;

       « une tentative encore jamais vue sur terre »  ; ah bon !! je croyais qu’il l’avait vue à Athène.


    • frugeky 2 décembre 2014 17:28

      D’accord, je le cherchais dans le texte que vous citiez.
      M’enfin ça reste quand même son leitmotiv, le tirage au sort, (j’ai été lire son dernier texte sur son site) et c’est une tentative qui me semble plus intéressante que le vote tel qu’on le connaît actuellement et dont une part croissante de la population se désintéresse. Après ce n’est certes pas suffisant mais ça peut être une début. Le plus intéressant chez lui d’après moi c’est de chercher à habituer le citoyen à l’écriture de la loi. Je n’ai pas moi-même cherché pour le moment à participer à ce type d’atelier d’écriture... 


    • Attilax Attilax 2 décembre 2014 18:34

      Avec internet, on n’a même plus besoin du tirage au sort, qui reste un mode de représentation. Voter les lois directement et individuellement devient possible. On ne peut pas faire plus direct...


    • bernard29 bernard29 2 décembre 2014 19:14

      à Attilax ;

      tout à fait d’accord avec vous. 

      D’ailleurs une constituante avec « des tirés au sort » ça ne sert à rien. Ceux qui veulent peuvent faire leur propre constitution, ou du moins proposer une architecture institutionnelle. il n’y a pas besoin d’être tiré au sort. oubien alors ça veut dire que seuls « les tirés au sort » ont le droit d’avoir des idées constitutionnelles.

      Parce qu’une fois que la constituante aura établi sa proposition il faudra la faire valider par un référendum. Et si le référendum désavoue la constituante tirée au sort, on aura l’air malin.. 

      D’ailleurs qu’ils se posent une première question ; Une constitution parlementaire ou une constitution présidentielle ?? le choix entre ces deux options entraîne des conséquences différentes en ce qui concerne les instances délibératives. ...


    • frugeky 2 décembre 2014 21:44

      Le tirage au sort n’est certainement pas LA panacée mais en comparaison du système électif actuel c’est peut-être une amélioration.
      Après, on peut effectivement voter nous même et directement les lois. Avec internet c’est techniquement possible mais ça doit passer par une éducation politique des masses et là, comment fait-on ? Y’a des pistes (cf Lepage) mais ça nécessite une diffusion à grande échelle avant de s’y mettre.


    • bernard29 bernard29 2 décembre 2014 23:21

      Il suffit de promouvoir une  grande politique de sensibilisation et de formation aux droits et devoirs du citoyen, aux libertés publiques, aux contrôles démocratiques. 

      Ceci passe par le développement d’un SERVICE PUBLIC DE LA DEMOCRATIE et l’implantation sur le territoire des collectivités locales ou territoriales, d’une Maison du citoyen bien sûr dimensionnée et adaptée à l’importance de la collectivité, et gérée par une association (assemblée ) de citoyens volontaires. C’est donc une proposition d’un programme politique.

      Il n’en demeure pas moins, qu’un centre de documentation, de rencontres et de réunions citoyennes nécessitent la concrétisation de lieux individualisés, gérés par les associations de citoyens respectives. Il s’agit d’organiser pratiquement et techniquement un service public de la démocratie dans une sorte de guichet unique, léger et souple.

      Ce réseau de maisons de citoyens sera le gage d’une permanence et d’un renouvellement constant des volontés citoyennes pour participer au renouveau démocratique.

      c’est le point important aussi du Pacte démocratique ; http://changerlarepublique.over-blog.com/article-nouvel-age-democratique-116853555.html 


    • Attilax Attilax 3 décembre 2014 22:06

      Ben merde, pour une fois on est d’accord smiley


  • Scual 2 décembre 2014 12:43

    Je ne soutiens pas du tout Etienne Chouard... mais si Ornella Guyet dit du mal de lui, je veux bien reconsidérer ma position.


    • chitine chitine 2 décembre 2014 13:43

      « Je ne soutiens pas du tout Etienne Chouard... mais si Ornella Guyet dit du mal de lui, je veux bien reconsidérer ma position. »
      .
      Excellent ! :D


    • insomnia insomnia 3 décembre 2014 08:51

      Soit dit en passant, cette personne écrit aussi sous le nom de Marie-Anne Boutoleau.


  • alinea alinea 2 décembre 2014 13:12

    Disjecta, le retour ?? smiley
    C’est gentil de nous ( me) faire rencontrer vos connaissances ! Ça donne envie d’aller y voir de plus près ! smiley

    Bon, je sors de l’apologie de Soral, alors, un peu plus un peu moins !! Mais enfin, cela n’augure rien de bon !


    • chitine chitine 2 décembre 2014 13:46

      « rien de bon ! »
      C’est en gros le meilleur résumé du pseudo-journalisme d’Ornella Guyet.


    • Disjecta Disjecta 2 décembre 2014 21:00

      Bonjour Alinea (tiens nos noms de plume se ressemblent),
      Vous inquiétez pas (encore que je n’ai pas ressenti beaucoup d’inquiétude dans votre message), je ne suis jamais loin d’Agoravox et je reste aux aguets.
      J’ai cru comprendre sur un autre fil que vous alliez vous procurer deux livres de Soral. Vous avez tort, le seul acte de bravoure de Soral c’est d’avoir interrogé Thierry Meyssan, pour le reste c’est de la bouillie sans nom d’un type imbu de soi, profondément artificiel, mysogine et j’en passe (pas étonnant de l’avoir retrouvé du côté du FN). Mon avis est que Etienne Chouard devrait se foutre complètement de ce type et se concentrer plutôt sur les sources parfois intéressantes (car il faut quand même un peu de matière à ses élucubrations) que Soral met en avant de temps à autre. Thierry Meyssan par exemple (qui devrait lui-même se méfier de la bouillie soralienne). Un type qui fait l’apologie du IIIème reich en tant que régime profondément ouvriériste et social ne devrait même pas nous occuper un seul neurone.
      Plus intéressant, et c’est ça que je veux mettre en avant dans l’article, c’est l’évident effort d’un système profondément infiltré par l’atlantisme (cf. mes articles sur les Young Leaders) pour empêcher la liaison entre Etienne Chouard et le Mouvement pour la 6ème république.
      Judith Bernard a cédé aujourd’hui, reniant comme Saint-Pierre le Christ, de possibles affinités idéologiques avec Etienne Chouard. Il faut la comprendre, elle est complètement intégrée au système, c’est son gagne-pain qui est en jeu. Mais en vérité c’est le danger qui guette ces personnes trop naïves, tétanisées par le concept abyssalement creux de « complotisme ». Que la théorie du 11 septembre soit une théorie absolument complotiste ne leur effleure même pas l’esprit. C’est le même problème avec le Monde Diplo, journal pourtant remarquable (encore qu’il aurait pu se dispenser de donner une tribune ce mois-ci à Dominique de Villepin, complètement à côté de la plaque - mais le Monde Diplo l’est aussi - concernant la géopolitique actuelle : le Réseau Voltaire est autrement plus intéressant à ce niveau-là).
      En somme, voir Ornella Guyet rejoindre le combat du système contre Chouard n’est absolument pas surprenant. Agent infiltrée et repérée après sa tentative de stigmatiser de la même manière avec le concept de « rouge-brun » complètement débile le site le Grand Soir et Maxime Vivas (type remarquable soit-dit en passant), Ornella Guyet est l’indice indubitable que la liaison entre M6R et Chouard (qui donnerait vraiment du sens au mouvement) a été repérée comme dangereuse. Allez voir son site par curiosité, vous remarquerez que tout antifa qu’elle se prétend, elle est toujours du côté de la propagande atlantiste (et sioniste). C’est tellement flagrant que ça en devient grotesque pour les éventuels antifas sincères qui prêteraient quelque crédit à sa parole (mais le niveau de nigauderie dans ce milieu paraît inépuisable...).


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 décembre 2014 09:46

      Disjecta,
      Vous vous faites bien des illusions sur la VIe République du FDG...
      Ce débat est-il doublé du débat sur la souveraineté ? Risque pas !

      Comment voulez vous que des européistes, chargés de neutraliser les mécontents de Gauche puissent parler de démocratie ? Vous êtes aussi naïf que Chouard !
      Lisez plutôt ce que dit Jacques Généreux : « La priorité c’est de sauver l’ Europe »


      Vous confondez les dirigeants du FDG qui sont tous européistes+++, et les militants et sympathisants, qui eux, sont largement plus dangereux pour le système.
      Le FDG joue le même rôle que le FN, neutraliser les mécontents aux deux bouts de l’échiquier politique, pour laisser l’UMPS appliquer les directives de Bruxelles.

      Si vous voulez intéresser ces militants, c’est en travaillant à l’unité de ceux qui veulent sortir de l’ UE, pas en vous alignant sur leurs lubies du moment, juste destinées à occuper les esprits pour ne pas ouvrir le débat sur la souveraineté.

      La preuve, c’est qu’en passant votre temps à discuter VIe République et tirage au sort, vous en oubliez la question de la souveraineté.


    • alinea alinea 3 décembre 2014 11:38

      Oui je le ferai, parce que pour être franche, je ne la connais pas.
      Je n’ai aucune, aucune illusion sur Soral !! mais je veux avoir des arguments, c’est tout ; je promets que je l’ai bien « saisi » , juste à le voir, et après avoir écrit ce comm sur l’article de LLS, j’ai lu sa « description » sur Wiki ; là où sa soeur le dit pervers narcissique : c’est exactement cela que j’ai ressenti, et que j’ai dit : un homme vide !
      Je voudrais comprendre comment il est possible que le vide attire : un vertige ??
      On m’a dit qu’Hitler non plus n’était pas très « plein » !!!
      Je ne suis plus de très près les histoires entre PG et Chouard, mais je sais qu’au printemps dernier, notre comité était « dissident »(! !) à l’inviter ; j’ai en réalité, la nausée de tous ces egos rigides et agressifs, et je suis très pessimiste !


    • alinea alinea 3 décembre 2014 18:43

      Qu’est-ce que vous trouvez à redire à ce que dit Généreux ?
      Personnellement, je le trouve parfaitement lumineux, possible et intelligent.


  • Robert GIL Robert GIL 2 décembre 2014 13:58

    Etienne Chouard, c’est le gars qui, alors inconnu, a épluché la moindre virgule du fameux TCE de 2005, qui en a éclairé les aspects volontairement laissés dans l’ombre. Ses travaux ont contribué à une prise de conscience sur Internet, qui a certainement dû prendre sa part dans le retournement de la tendance, malgré la propagande que nos politiciens professionnels et des journalistes à leur service. Les analyses d’Etienne Chouard sur le TCE ne sont pas contestables, mais depuis sous ses discours alléchants sur le système démocratique, se cache un idéologue qui n’hésite pas à faire régulièrement la promotion des thèses les plus nauséabondes, y compris négationnistes. Alors je veux bien, comme disent certains de ses defenseurs, qu(il n’ai pas de culture politique ... mais quand meme !
    .
    voir : ETIENNE CHOUARD, DOUBLE FACE ?


    • chitine chitine 2 décembre 2014 14:51

      "la promotion des thèses les plus nauséabondes, y compris négationnistes."
      .
      Il faut étayer, Robert, sans quoi c’est vous qui promouvez des thèses nauséabondes à travers ces accusations graves.
      Et étayez svp autrement que par des relais vers de articles qui ne soutiennent rien du tout de ce qu’il affirment.


    • Agor&Acri Agor&Acri 2 décembre 2014 15:12

      @ Robert Gil,

      Vous êtes déplorable.

      Bientôt 6000 commentaires postés sur Agoravox. !!!
      En moyenne, 4 par jours, 365 jours par an depuis 4 ans..

      Une véritable campagne de propagande perpétuelle,
      par laquelle vous vous évertuez à entretenir, coute que coute, des clivages horizontaux
      révélant une étroitesse de vue et un enfermement idéologique digne d’un autiste.

      Définition de l’autisme (source Wikipédia) :
      « L’autisme ou plus généralement les troubles du spectre autistique (TSA)
      sont des troubles du développement humains
      caractérisés par une interaction sociale et une communication anormales,
      avec des comportements restreints et répétitifs
       »

      Aussi, de deux choses l’une,
      soit vous êtes réellement autiste
      (et je vous prierai alors d’excuser mon agacement)
      soit vous n’êtes qu’un vulgaire porte-flingue du Système
      dont l’objectif consiste à systématiquement polariser les débats,
      à créer et à maintenir le plus de divisions possibles au sein des mouvements de dissidence,
      à cracher sur chacun des porte-paroles qui réussit à émerger,
      afin qu’aucune force contestataire structurée et organisée, ne puisse émerger
      et venir inquiéter l’Organisation en place.

      Et si, par hasard vous n’étiez ni l’un ni l’autre (ni autiste, ni porte-flingue),
      alors je vous invite à prendre un sérieux recul
      pour réfléchir sur le sens de votre action
      et par la même occasion, sur le sens de votre vie.


    • Robert GIL Robert GIL 2 décembre 2014 16:26

      en fait c’est que je suis allergique ..
      .
      voir : ALLERGIES … AU CAPITALISME !


    • lucien lucien 2 décembre 2014 17:12

      Non, Agor, il fait le boulot : clerc de l’ordre établi à temps plein (sans doute retraité type soixantehuitard).

      « Le flaming n’a jamais pour but d’être constructif, d’éclaircir une situation ou de convaincre quelqu’un. La motivation du flaming n’est pas dialectique mais plutôt sociale ou psychologique. Les « flameurs » essayent de s’imposer par la force, l’intimidation, la dissuasion ou la persuasion plutôt que par la discussion. » (
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Flaming_%28informatique%29)


    • beo111 beo111 2 décembre 2014 17:23

      Robert, si vous êtes allergique au capitalisme, pourquoi vous opposer à une idée qui sépare le capital et le pouvoir politique ?


    • Robert GIL Robert GIL 3 décembre 2014 08:10

      les promesses n’engagent que ceux qui y croit ! Et lorsque j’ai des doutes sur les personnes dont émanent ses promesses, je me mefie ...
      .
      voir : LE FASCISME AVANCE TOUJOURS MASQUÉ


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 décembre 2014 10:01

      Robert Gil est un européiste de GÔoooche, il milite pour « Une autre Europe », et pas pour en sortir.
      Voici le genre de texte qu’on trouve sur son site.


      Il fait semblant de s’indigner des dégâts sociaux, de l’extrême-droite, alors que la carte des votes FN correspond à celle de la désindustrialisation organisée par les Traités européens et la mondialisation.

      Il ne dit pas non plus que le FN a été propulsé dans la vie politique française et dans les médias par Mitterrand :

      - pour salir ceux qui veulent sortir de l’ UE en les assimilant au FN

      - et pour neutraliser les mécontents de droite, qui leur faisant miroiter un FN défenseurs des pauvres et des chômeurs, défenseurs des services publics etc.. 

      - pour faire l’épouvantail à moineaux, et faire élire alternativement le PS et l’ UMP.

      Et que c’est la même chose dans tous les pays européens, chacun a ses fachos pour le même usage domestique.


    • Robert GIL Robert GIL 3 décembre 2014 12:14

      fifi,
      t’a du faire du journalisme ou de la politique, tu sort un texte au hasard dans un categorie qui en contient des tas, tu le comprends a ta façon et tu lui fais dire ce qui t’arrange ... ou alors tu ne l’a pas compris !
      .
      voir : http://2ccr.wordpress.com/category/europe/
      .
      aprés t’a un paquet d’analyses et de deduction a deux balles, mais rassure toi tu n’es pas la seule sur Agoravox !


    • Baasiste 2 4 décembre 2014 01:36

      bon je vais faire un c/c :

      au lien de robert gil

      politique socialiste de mussolini : « Le programme économique du fascisme à son origine est très social. Si la volonté de Mussolini de transformer le fascisme en parti politique et d’accéder au pouvoir le conduit à rassurer les milieux patronaux, il parvient néanmoins dans les années vingt à mettre en place une politique sociale avancée : la journée de travail de huit heures et la semaine de quarante heures sont adoptées en 1923, le travail de nuit est interdit aux femmes et aux mineurs. En 1927, l’État fasciste contraint les entreprises à des mesures d’hygiène beaucoup plus strictes. Avec l’INFIL, Institut national fasciste pour les accidents du travail, chargé de la prévoyance et de l’assistance sociale, le régime met en place un vaste programme de santé publique. Enfin, la multiplication des colonies de vacances et des centres sportifs sont des éléments clés d’un ambitieux programme de loisirs, notamment pour la jeunesse, existant bien avant les réformes sociales apportées par le Front populaire en France. Toutes ces avancées ont pour conséquence une amélioration réelle du quotidien des couches sociales urbaines1. »

      travail de nuit interdit aux enfants et femmes, 40h, couverture maladie universelle, assurance pour les accidents de travail, colonies de vacances et centres sportifs et programmes de loisirs pour les pauvres, mesures d’hygiène dans les entreprises...

      « Mussolini décide de rompre avec les idées de la classe dirigeante traditionnelle, qui l’a trahi, afin de revenir aux idéaux révolutionnaires de la naissance du fascisme15. Le manifeste anti-bourgeois en 18 points adopté par le Parti fasciste républicain en novembre 1943 fonde sa politique15. Le régime décide notamment :

      • la politique économique est la « socialisation » sur la base de l’abolition du travail employé ;

      • la propriété n’est garantie qu’assortie de réserves15 ;

      • la nationalisation de secteurs clés de l’économie15 ; la nationalisation des entreprises de plus de 100 employés16 ;

      • l’expropriation partielle des terres15.

      Au terme de l’application de son programme, la République ne laisse que le fruit des efforts du travail aux propriétaires : il est ainsi prévu la reprise par les ouvriers agricoles des terres laissées à l’abandon17.

      La politique de socialisation et la propagande sociale de la RSI ont particulièrement été incarnées par la personnalité de Nicola Bombacci, ancien cofondateur du Parti communiste italien, qui avait rompu avec le Parti communiste entre 1927 et 1930 avant de rejoindre progressivement le fascisme à partir de 1933. En 1945, La République Sociale nationalise un certain nombre d’entreprises lombardes, dont la Fiat18. »


      en gras : nationalisation de toutes les entreprises dans un secteur important pour mussolini et des entreprises de plus de 100 salariés, les gros bourgeois ont leur entreprises prises par l’Etat.

      expropriation partielle de certaines terres, rien de bien pour les proprios fonciers.

      les gens n’ont même plus leur propriété garantie. du quasi-bolchevisme.

      mussolini refuse de rembourser la dette publique : http://www.dailymotion.com/video/x1...

      http://www.les-annees-noires.fr/persos-axe/mussolini-pouvoir.html

      mussolini a fait les allocs familiales, les allocs chômage et la retraite par répartition(http://italie.blog.lemonde.fr/2013/...).

       »Benito Mussolini, en partie fidèle à son passé socialiste, entreprend d’importantes réformes sociales en faveur des classes défavorisées. La journée de travail est limitée à huit heures et la semaine à quarante heures. Le travail de nuit est interdit à toutes les femmes et aux garçons de moins de 18 ans. De nombreuses dispositions sont prises concernant l’hygiène du travail dans toutes les entreprises. L’assurance contre les risques du travail est mise en place, ainsi que les allocations familiales, celles du chômage et l’assurance contre les maladies. Dans le cadre de la Santé publique, Mussolini crée les premières colonies de vacances pour les enfants pauvres, les terrains de camping et de jeux, les vacances populaires. La dépense annuelle des allocations familiales est fixée à 344 millions de lires, dont 215 millions sont à la charge des patrons. Cette politique sociale très avancée est appréciée par toute la population.« 

      avec tous ça mussolini est un ultra libéral capitaliste peut être, tu rigoles ? sinon le capitalisme est de gauche à la base, il n’est pas de droite.

      mussolini est plus social que le cnr et le front populaire.



    • Baasiste 2 4 décembre 2014 01:41

      ah aussi les modos qui suppriment mes posts car je montre qu’hitler est socialiste, je montre pas qu’hitler est socialiste pour le louanger (d’ailleurs je suis monarchiste et catholique) je rétabli juste certaines réalités historiques :

      Hitler : il généralisera à toute la population l’assurance vieillesse (aux artisans et artistes en particulier), pour les accidents et celle pour la santé (réservé avant que pour les vieux et fonctionnaires) où il rendra l’accès aux soins illimité. 


      Hitler aussi aura augmenté de 15 % les pensions de retraite en pleine 2nd gm et multipliera les contraintes sur l’employeur pour licencier, sécurité de l’emploi assuré. Il créa les toutes premières allocs familiales allemandes, interdiction des exports de capitaux, fin quasi totale du commerce avec les autres pays, autarcie anti-libérale, avec en plus des crédits d’impôts pour les familles à enfants, ainsi que la congé maternité. 


      Hitler étendra considérablement le système de protection social et finalisera l’Etat-providence allemand commencé par Bismarck. Il aura créé des dizaines de prestations différentes aux plus démunis, et fait des baisses d’impôts pour la classe moyenne et populaire. Hitler de plus ne pas oublier a fournit l’électricité gratuitement à toute la population et pris en charge par l’Etat l’assurance-automobile ainsi que les congé payés. 


      Des millions de logements sociaux seront construits et pris en charge par l’État et parfois par les entreprises, il y a eu aussi la « voiture du peuple« ou »coccinelle » offerte par l’État aux plus démunis. 


      Le taux marginal de l’impôt sur le revenu passera même de 50 à 65 %, des tonnes d’autres taxes sur le capital apparaîtront. Celui sur les bénéfices des sociétés de 10 % à 45 %. Un plafond de 6 % de bénéfices des entreprises distribués en dividendes, sera imposé. Des cantines, repas chauds, la médecine, aménagements hygiéniques, des loisirs, ect... seront mis en place dans les lieux de travail. Les prix, les salaires, les circonstances de vente, les méthodes de production, les taux d’intérêt et les sources d’importation des entreprises étaient contrôlés et dirigés par l’Etat. 0 liberté d’entreprise.

      http://www.persee.fr/web/revues/hom...

      http://www.cleiss.fr/docs/regimes/r...

      http://www.globalsecurity.org/military/world/europe/de-drittes-reich-economy.htm

      http://fff.org/2012/08/15/the-other-side-of-hitler/

      http://wiki.mises.org/wiki/Inflation_in_Nazi_Germany

      http://www.ndf.fr/poing-de-vue/06-10-2012/le-socialisme-en-chemise-brune

      http://stop-obama-now.net/hitlercare/

      lien montrant plus en détail el socialisme hitlérien : http://ben.lp.free.fr/lesocialismee...

      d’autres liens que je ne retrouve plus.

      et le Larousse « Histoire du monde de 1918 à aujourd’hui"


    • Baasiste 2 4 décembre 2014 01:41

      sinon hitler fut dégagé par le capital en 44-45 avec mussolini, l’occident a tué plus de 20 % des forces de l’axe et enfin l’urss dut massivement fournie par le capital anglo-saxonhttp://fr.wikipedia.org/wiki/Lend-Lease comme à la rév bolchevique http://www.amazon.fr/Street-R%C3%A9... sans oublier les bombardements massifs de l’occident contre l’axe http://fr.wikipedia.org/wiki/Bombar...


    • Baasiste 2 4 décembre 2014 01:42

      ah aussi, petit je vais t’expliquer ce qu’est le fascisme c’est celui qui soutient ce génocide/cette colonisation/cette destruction d’un peuple et son identité, fait par l’avortement, l’immigration, le métissage, la consommation, le travail des femmes, la contraception, l’égoïsme, le manque (s’accroissant) de moyens pour éduquer les gosses, les coupures dans les allocs familiales, les produits chimiques stérilisateurs : http://www.fdesouche.com/481589-dre...

      c’est aussi le progressiste débile adepte du fameux homme nouveau stalinien/fasciste coupé de tous ce qui est vieux. il faut supprimer, la religion, la race, la culture, la tradition, l’identité sexuelle... c’est important pour notre homme consommateur devant être détaché de TOUS ce qui ne lie pas à l’argent et la consommation, pour avoir un immense marché de consommateurs humains sans barrières, pour couper l’homme de sa famille (afin de faire triompher l’individualisme libéral), pour le soumettre à l’athéisme/maçonnerie:satanisme...

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 décembre 2014 12:06

      Robert Gil,
      Vous n’avez qu’à choisir vous même un de vos textes où vous expliquez que l’UE, l’euro et l’OTAN sont des fabrications européennes, et où vous dites qu’il faut en sortir au plus vite.
      Merci d’avance !


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 décembre 2014 12:08

      J’ai écrit trop vite, « des fabrications américaines » et pas européennes. ça c’est la propagande.


    • Robert GIL Robert GIL 4 décembre 2014 15:15

      bassiste a voir les conneries que tu ecrit tu doit etre un adepte de soral !


  • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 2 décembre 2014 19:09

    Il est temps qu’Etienne Chouard se retire un peu d’Internet et qu’il prenne le temps d’ écrire un livre, qu’il devienne un « auteur ». Etienne, si vous passez par ici... écoutez ce conseil (je ne suis pas le seul à vous le donnez). 


  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 décembre 2014 20:44

    à l’auteur,
    Dans la liste des victimes d’Ornella Guyet vous avez oublié l’ UPR.
    Qui n’est pas favorable au tirage au sort, mais qui a un point commun avec Chouard, la sortie indispensable et urgente de l’ Union européenne.


    Guyet dirige un site, INDYMEDIA, dit antifas, dont vous trouverez la liste des financements dans le document en lien ci dessus : financements de plusieurs Départements d’ Etat américains, de plusieurs Fondations, Ford, Rockefeller etc.

    Les antifas ont aussi agressé violemment des adhérents de l’ UPR le 1er Mai.

    Il y a des sujets tabous, qu’il faudrait éviter, si on ne veut pas provoquer leurs attaques :

    - la sortie de l’ UE, de l’euro et de l’ OTAN, unilatéralement.
    - expliquer les dessous de la construction européenne que l’on cache aux Français depuis 40.
    - les origines américaines de la construction européenne et leurs buts.
    - faire de la pédagogie et de l’éducation populaire.
    - s’approcher d’une certaine extrême droite dont Chouard, dans sa naïveté, n’a pas mesuré sans doute, les implications géopolitiques.
    Cette mouvance a pris comme habitude de se servir de gens comme Asselineau ou Chouard en mettant leurs sites en lien comme caution.

    Ce qui n’est pas du tout réciproque en ce qui concerne l’ UPR, qui n’a aucun de ces sites en lien.
     
    On ne peut pas empêcher quelqu’un d’utiliser des vidéos, mais personne n’est obligé de leur rendre la réciproque.
    Chouard a tendance à ne pas trop regarder où il met les pieds..
    «  L’avis de Franck Lepage » sur la question.

    La suppression du suffrage universel, et son remplacement par le tirage au sort, à mon avis, c’est le cadet des soucis des antifas...
    Chouard mérite tout notre respect pour son rôle en 2005, pour son honnêteté, son souci du bien commun, même si on n’est pas d’accord avec ses propositions. 

    • Disjecta Disjecta 2 décembre 2014 23:29

      Globalement d’accord, particulièrement sur ce qu’on appelle « l’Europe », dictature ploutocratique atlantiste.
      Mais il manque une quatrième sortie pour l’UPR : celle du capitalisme, notamment avec les idées de Bernard Friot (abolition de la propriété lucrative).
      On l’a avec le PRCF, Pôle de Renaissance Communiste Française, mouvement intéressant mais pour le moment un peu trop convaincus d’être les seuls et uniques chevaliers blancs et trop repliés sur eux.

      N.B : Dans l’article en lien du Grand Soir, il est justement fait référence à l’enquête de l’UPR sur Ornella Guyet...


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 décembre 2014 08:46

      Disjecta bonjour,
      L’UPR a un programme copié sur celui du CNR et pas sur le programme de la 3e Internationale.
      Pour des raisons historiques très simples : le CNR ne prévoyait pas la sortie de capitalisme.
      Si vous voulez refaire l’ Histoire, c’est votre affaire.


      Quand on se revendique du CNR, on ne peut pas prôner le communisme, comme condition à l’ unité pour sortir de l’ UE.
      Le CNR regroupait toute la classe politique française, jusqu’à la Droite la plus conservatrice.
      On y trouvait :
      - Le PCF et la CGT
      - La CFDT
      - Les 8 mouvements de Résistance qui n’étaient pas tous, loin de là, communistes.
      - et tous les Partis politiques de la 3e République.
      Seuls les collabos étaient exclus.

      Le programme du CNR ne contenait pas la fin du capitalisme, il n’est nullement fait mention de dictature du prolétariat, ni de propriété collective des moyens de production, ni de référence à un quelconque programme de l’ Internationale communiste.

      Si le PRCF utilise cet argument pour refuser une alliance avec l’ UPR, c’est que le M’PEP et le PRCF croient qu’il est plus malin d’aller courtiser le FDG.
      En pure perte d’ailleurs, puisque Mélenchon s’occupe de tout, sauf du PRCF...
      Asselineau vous avait prévenus, mais vous avez persisté.

      Le FDG est une nasse européiste, destinée à neutraliser les mécontents de Gauche, il n’y rien à attendre de ses dirigeants. Vous allez peut-être finir par vous en rendre compte... ?


      A mon avis, le PRCF a fait une erreur de stratégie, c’est l’unité de ceux qui veulent la sortie de l’ UE qui lui apportera des adhérents et pas la division. S’allier ne signifie pas se dissoudre.

      Je cite régulièrement le PRCF & le M’PEP, alors que vous crachez en permanence sur l’ UPR.
      Continuez bien à vous tirer une balle dans le pied !

    • babelouest babelouest 3 décembre 2014 09:02

      Voyons, Fifi, le M’PEP refuse avec la dernière énergie toute alliance avec le front de gauche, d’ailleurs le terme « gauche » est devenu tellement fangeux qu’il est impossible de l’utiliser encore.

      Je rappelle qu’à moins d’avoir changé récemment, l’UPR veut utiliser l’article 50 de Lisbonne, ce qui est aberrant (Lisbonne n’est qu’un autre nom pour le TCE que le Peuple a largement refusé).

      Il a aussi osé présenter des listes pour un parlement strictement inutile, dans une configuration « européenne » qu’il est censé refuser. N’est-ce pas incohérent ? Pour moi, c’est incontestable.

      Si l’UPR entend garder cette position, comment pourrait-on s’allier avec lui ? Et pour faire QUOI, après, une fois que nous serons sortis ? Il faut être prêts, tout de suite, car les spéculateurs n’attendront pas, eux. Les batteries de mesures, très urgentes, puis urgentes, etc, doivent déjà être dans les cartons. Une fois la situation stabilisée et les vautours écartés, le Peuple pourra alors préciser ce qu’il veut. Certaines mesures devront se prendre très vite, chaque minute comptera.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 décembre 2014 10:09

      babeouest
      Pour faire quoi après ?
      Le programme CNR de l’ UPR ne vous convient pas ?


      Pour sortir de l’ UE, il faut d’abord gagner les élections présidentielles, sur la base de la sortie de l’ UE. Puis il y aura des législatives.

      Vous proposerez vos candidats , sur la base de « la révolution du grand soir », vos réformes révolutionnaires, la fin du capitalisme, comme le PCF l’a fait pendant 50 ans, et si les électeurs sont d’accord, ils voteront pour vous. What else ?

      Ce n’est pas la démocratie que vous souhaitez ?
      C’est aux Français de dire s’ils veulent la fin de capitalisme.
      A moins que vous n’envisagiez un coup d’Etat à quelques uns pour leur imposer vos vues ?

    • agent ananas agent ananas 3 décembre 2014 11:40

      Bonjour Fifi

      Vous dites : "Pour sortir de l’ UE, il faut d’abord gagner les élections présidentielles, sur la base de la sortie de l’ UE. Puis il y aura des législatives".

      Certes. Encore faut il que les élites ou l’establishment, appelez cela comme vous voulez, daigne octroyer les 500 signatures à un candidat qui prone la sortie de l’UE.
      Si mes souvenirs sont bons, Asselineau n’avait pas recueillit les 500 signatures pour participer à la présidentielle de 2012.
      Bref on est dans l’impasse... à moins d’une révolution ou d’un coup d’état... Je ne vois pas par quels moyens constitutionnels on changera la situation actuelle, ceux ci étant cadenassés. De surcroit, l’annulation du referendum sur le TCE en 2005 devrait ouvrir les yeux. Cette trahison est révélatrice de ce que pensent les élites du peuple.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 décembre 2014 12:58

      agent ananas,
      Rome ne s’est pas faite en un jour et Berthold Brecht disait :
       « Ceux qui luttent ne sont pas sûrs de gagner, mais ceux qui ne luttent pas ont déjà perdu. »


      Il se trouve que dans les conférences que font les divers responsables de l’ UPR un peu partout en France, on voit de plus en plus souvent des élus locaux venir assister aux conférences...

      C’est un signe qui ne trompe pas. Beaucoup avaient misé sur Sarko, ils en sont revenus ; d’autres sur le PS, no comment ! Alors maintenant, ils cherchent ailleurs...

      Si vous voulez que ça aille plus vite, rejoignez-nous.

    • agent ananas agent ananas 4 décembre 2014 14:44

      Merci pour l’invitation Fifi.
      Perso, je doute que mon ralliement puisse accélèrer le cours des choses. A vrai dire je ne vois pas comment concrètement ce que je peux faire... à part poster des coms sur AVOX et traduire de l’info indépendante pour différents websites...


  • babelouest babelouest 3 décembre 2014 08:23

    Pas seulement l’UPR (pourquoi toujours seulement ce parti-là ?) : le M’PEP prône lui aussi la sortie de l’euro (évidemment), de l’union européenne (absolument) mais à la hussarde, sans attendre l’aberration d’un article 50 d’un traité que le Peuple a refusé le 29 mai 2005, donc qui ne nous concerne en rien (quoi que puissent en dire les européistes évidemment). Sortie également et intégralement de l’OTAN, du FMI, de la banque mondiale, de l’OMC et ses avatars, donc effectivement du capitalisme comme l’annonce également le PRCF. Tout cela grâce au Peuple Souverain (donc à la Nation souveraine, comme à Valmy).

    Oui, sortir de tous ces organismes mondialistes, tout de suite, voilà qui donnera des boutons purulents à des Guyet. Et d’autres du même genre. Avec les amis du Grand Soir, on a connu...

    Il est bien connu que les « antifa » sont le gros des troupes des vrais « fas », aux dépens des courageux qui luttent contre £€ $¥$T€M€. Citoyens de toutes les nations, Peuples opprimés par vos propres « gouvernants » (sic), levez-vous tous ensemble pour les chasser ! Attaqués partout même avec des armes simples (comme le refus d’acheter des trucs inutiles, ceux qui font les beaux jours de la pub), ils ne pourront que s’effondrer. Ils ont des milliards, nous sommes des milliards.


  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 décembre 2014 09:27

    babelouest,
    Vous jetez l’enfant, l’eau du bain, et la baignoire.

    Et où est l’intérêt de « sortir à la hussarde » ?
    Sinon de faire bander les adeptes de la transgression, sans garantie d’ailleurs de résultats.
    Et si la révolution arrive dans 20 ans, comme disait Keynes, « à long terme, on sera tous morts ! ».


    Violer des traités, alors qu’on le droit légal d’en sortir pacifiquement, c’est chercher des problèmes où il n’y a pas la place.

    La France sera condamnée par la Cour de Justice européenne et la Cour Pénale internationale... à appliquer l’article 50 et on aura perdu du temps pour rien.

    Quel pays du monde fera ensuite confiance à la parole de la France pour signer des accords de coopération ? Vous comptez devenir la Corée du Nord ?
    Pas l’ UPR.


    La France est signataire de milliers d’accords internationaux.
    Quel intérêt y aurait -il à sortir de la coopération internationale de la météo ou de l’aviation civile ?
    Aucun.

    L’UPR compte bien sur des accords de coopération dans le monde, avec les BRICS ou les pays de la francophonie. Les Gouvernements européistes ont suffisamment dégradé l’image de la France avec les guerres de l’OTAN et les sanctions contre la Russie, pour qu’il ne soit indispensable de passer pour des abrutis inconséquents.

    Quant aux organisations internationales que vous citez, l’ UPR compte bien garder le siège de la France à l’OMC et à l’ONU. Ces organisations sont dominées actuellement par les USA, mais rien n’est éternel.
    C’est à l’ OMC que la France peut négocier des alliances pour défendre les industries françaises et les emplois qui vont avec.

    C’est à l’ ONU que la France peut faire entendre sa voix en faveur de la liberté des peuples à disposer d’eux-mêmes, en faveur de l’arrêt des guerres illégales de l’ OTAN et en faveur du respect du Droit International .

    L’ONU est une organisation où le plus petit pays à 1 voix, comme les grands pays. C’est aussi là que s’écrit le Droit International. Ce sont bien ces valeurs que défend Poutine et c’est ce que les pays asservis par les USA, attendent du rôle de la France.


    • babelouest babelouest 3 décembre 2014 09:51

      Voyons Fifi, je parle de l’OTAN, vous de l’ONU : ce n’est vraiment pas la même chose !

      Quant à l’article 50, désolé, nous n’y sommes liés en rien puisque le traité de Lisbonne a été signé de façon scélérate : la volonté du Peuple transcende le vote de ses représentants, qui ont trahi, oui, trahi, sa confiance. Ce qu’ils ont fait là est tout simplement illégitime, et ne peut compter en rien.

      En plus vous mélangez tout : les traités EUROPÉENS, qui ne sont pas si nombreux, avec les traités internationaux (aviation civile, Poste, « lois de la guerre »...) . Vu que tous ces traités européens étaient inclus textuellement dans le volumineux TCE (vous l’avez lu ?), le rejet du 29 mai 2005 a concerné tous ceux-là depuis le traité de Rome, mais bien entendu rien que ceux-là. Ce qu’a accompli le gouvernement d’alors, sous le chapeau du président (!), était un Coup d’État contre le seul souverain, le Peuple-Nation.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 décembre 2014 10:31

      babelouest,
      Vous vous croyez en démocratie ?
      Les Traités, illégitimes ou non, ont bel et bien été signés en notre nom.
      C’est une forfaiture, nous en sommes d’accord, mais qui ne change rien du tout à la réalité juridique, du point de vue de ceux qui détienne les pouvoirs de sanction !

      Quand la France refuse de transcrire une loi, ce sont des millions d’euros de pénalités que vous payez !
      La dette aussi, est illégitime, vous en payez pourtant les intérêts chaque fois que vous payez les impôts !
      Vous payez aussi les milliards versés à Bruxelles chaque année, ainsi que les interventions militaires avec l’ OTAN.

      Il faut sortir de l’ UE de manière légitime pour régler les problèmes techniques en suspens.
      ** D’abord parce qu’il ya des problèmes sociaux urgents à résoudre en France, bien plus importants que de guerroyer avec la Cour de Justice européenne et Bruxelles.

      ** Il faut récupérer le solde des milliards que la France verse chaque année à Bruxelles au budget européen.

      ** Il faut régler le sort des milliers de fonctionnaires français, civils et militaires qui travaillent dans les Instances européennes.

      ** Il faut faire le tri dans les milliers de traités et d’accords qui ont été signés au nom de la France, entre ceux qu’il faut garder et ceux qu’il faut dénoncer.

      C’est à cela que servent les négociations de sortie prévues par l’article 50.
      Vous avez une vision romantique des réalités politiques.
      Retombez un peu les pieds sur terre.


      Quant à la liste des organisations internationales, relisez votre commentaire, c’est vous qui l’avez faite, la liste : « L’OTAN, le FMI, la Banque Mondiale, l’ OMC et ses avatars ».

      Je vous fais juste remarquer que vous mélangez des choses qui n’ont rien à voir.
      L’OMC et l’ ONU, ce n’est pas pareil que le reste. Et je vous ai expliqué pourquoi.

      PS : si ce n’est pas vous qui draguez le FDG, c’est le PRCF, relisez les posts et les billets de Taktak, qui se plaint que Méluche les snobe.


    • babelouest babelouest 3 décembre 2014 11:00

      Ah bon, vous tenez à l’OMC ? Le M’PEP n’en veut pas. Les BRiCS non plus, et de plus en plus d’États sud-américains. Le but est justement de court-circuiter le dollar.

      Et vous mélangez (désolé) légal, et légitime. Vous oubliez qu’une nation est souveraine, qu’elle peut parfaitement refuser de payer des dettes qu’elle considère ne devoir en rien. C’est dans le droit international. Votre légalisme est trop étroit.

      Et je vous confirme : nous ne voulons avoir aucun rapport avec ceux qui se nomment la gauche, y compris un Mélenchon qui en est encore à penser dans le cadre de l’union européenne.

      Non, si nous avons la main, l’article 50 ne sera pas mis en avant. Le traité de Lisbonne est illégitime, et le Peuple n’en tiendra pas compte. Bien entendu, il faudra mettre de côté TOUS les européistes. Les « députés européens » repartiront de Strasbourg, les « fonctionnaires européens » ne seront plus payés, les militaires détachés à l’OTAN en seront retirés dare-dare. Et les banques seront du jour au lendemain nationalisées.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 décembre 2014 13:25

      babelouest,
      Je vais vous surnommer Ya ka fo kon !
      Je ne mélange rien du tout.

       *** « Les BRICS ne veulent pas de l’ OMC », mais pour l’instant, rien pour remplacer n’est en vue.
      Alors, tant qu’il n’y a rien d’autre, on garde le siège à l’ OMC. Cela s’appelle du pragmatisme.


      *** La dette ? L’UPR a prévu un large débat et un referendum sur la question.
      Mais vous risquez d’être surpris par un audit de la dette....
      Vous risquez de découvrir que votre PEL ou l’assurance vie de vos parents servent à financer la dette. Yakafokon va être content de perdre 100 % son épargne ?

      Alors, avant de jeter l’enfant, l’eau du bain et la baignoire, comme vous aimez tant à le faire en vous croyant un grand révolutionnaire, faut regarder en détail ce qu’il y a réellement au fond de la baignoire.... Pas certain que les Français, qui sont parmi les plus gros épargnants de la planète, soient d’accord pour perdre leurs billes.

      Je suis même persuadée du contraire, demandez autour de vous s’ils sont d’accord !
      Il faut donc faire le tri, et remettre en place la Banque de France avec ses prêts à taux 0%.


      *** Pareils pour les fonctionnaires français dans les Institutions européennes...
      Je vous rappelle qu’ils ont passé un concours, qu’ils sont sous statut, donc impossible de les licencier, ni de cesser de les payer...C’est à des petits détails comme ça, qu’on voit que vous ne savez pas où vous allez, malgré votre indéniable bonne volonté ...

      Il me semble que des discussions M’PEP - UPR seraient bien utiles pour faire avancer le schmilblick...

       


    • babelouest babelouest 3 décembre 2014 16:23

      Effectivement, les BRICS se contentent d’échanger directement services et marchandises : où est l’OMC là-dedans ?

      Quant à la dette, il s’agit de refuser de la payer à des fonds d’investissement plus ou moins vautours : et la re-nationalisation des autoroutes, par exemple, peut se faire en n’indemnisant que les petits porteurs. Si l’on ne passe plus par la BRI, qui pourra bloquer quoi que ce soit ? Bien entendu, on remet en place la BdF, mais ce n’est qu’un détail parmi d’autres.

      Pour les « statuts » des fonctionnaires européens, grassement rémunérés, ces statuts sont justement auprès d’un organisme que la France ne reconnaîtra plus. On pourra les mettre à la retraite d’office, avec une pension de catégorie A. Pas plus.


  • agent ananas agent ananas 3 décembre 2014 12:18

    L’Establishment doit être complétement aux abois pour ressortir de sa niche la chienne de garde Ornella Guyet. Complétement grillée...


  • eau-du-robinet eau-du-robinet 3 décembre 2014 23:02

     :Bonjour,
    .
    " N.B : Signalons que notre glorieuse résistante a ouvert un nouveau site, confusionnisme.info, site à l’ergonomie remarquable et qui a dû coûter une petite fortune à notre Ornella mais on imagine que cela doit peu lui importer ... « 
    .
    Ce site confusionnisme.info me fait rappeler le passage suivant :
    https://www.youtube.com/watch?v=KzCoSUSszBw#t=2m25s
    .
    Dans ce passage il est question du site web »camera« qui traque tout propos »anti-israélien« avec le but de discréditer publiquement ceux qui osent à critiquer la politique israélienne. C’est une sorte de liste noire publique des gens à bannir des médias qui sont orienté pro-israéliens ...
    .
    Le site confusionnisme.info poursuit le même but, c’est à dire de discréditer fallacieusement toutes les personnes qui osent critiquer la politique sioniste et d’accuser ses détracteurs fallacieusement comme »anti-sémites" !
    .
    Comme dit Shlomo Sand : Les pères fondateurs d’Israël, tous laïcs, ont utilisé la Bible pour justifier la colonisation de la Palestine. Pourtant, le judaïsme n’a jamais clairement évoqué ce « droit au retour » à la « terre d’Israël ». Ce mythe du retour n’est pas juif, et il est récent.
    Il remonte tout au plus au XIXe siècle. Pour le judaïsme, « Dieu a donné, et Dieu a repris ». La notion de « terre d’Israël » avait auparavant un sens théologique et non pas politique.
    Chaque enfant en Israël commence à étudier la Bible à 6 ans, plusieurs années avant qu’il ne commence à suivre des cours d’histoire proprement dite. Toute l’éducation, depuis la création de l’état d’Israël en 1948, nous inculque que cette terre appartient à Abraham et à Jacob, faisant table rase de ses habitants palestiniens.
    http://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-moyen-orient/shlomo-sand-la-gauche-sioniste-n-a-jamais-ete-moins-colonialiste-que-la-droite_1211908.html
    .
    J’invite les gens qui se cachent d’arriéré le site web confusionnisme.info à ajouter à leur liste Yonathan Shapira.
    http://www.ism-france.org/analyses/Un-pilote-israelien-objecteur-de-conscience-en-tournee-aux-Etats-Unis-article-2575
    .
    http://www.elcorreo.eu.org/Gaza-est-le-symbole-de-ce-qu-un-pouvoir-militariste-et-colonial-peut-faire-de-pire
    .
    A pro pro Ornella Guyet
    COMMUNIQUÉ DE L’UNION POPULAIRE RÉPUBLICAINE
    DÉPÔT DE PLAINTE À L’ENCONTRE DE Mlle Ornella GUYET (alias « Marie-Anne Boutoleau »), ET DES SITES INTERNET INDYMEDIA * ET REBELLYON **, POUR DIFFAMATION, INJURES PUBLIQUES, REFUS DU DROIT DE réponse ATTEINTE À LA liberté D’EXPRESSION

    1°) Mlle « Marie-Anne Boutoleau », qui se présente comme « journaliste indépendante », a commencé, depuis maintenant quelques semaines, à injurier publiquement François Asselineau et l’UPR, en leur appliquant de façon répétée les qualificatifs d’« extrême droite », de « profondément réactionnaires », d’« ultra-nationalistes » et de « fascistes ». Elle a diffusé ces injures, notamment sur le site Internet Indymedia Paris, afin de leur assurer la plus grande publicité.
    Suite et source : https://www.upr.fr/actualite/upr-parti-politique/depot-de-plainte-a-lencontre-de-mlle-ornella-guyet-et-des-sites-internet-indymedia-et-rebeyllyon
    .
    Comme dit Shlomo Sand :

    Un État binational signifierait que les juifs deviendraient minoritaires démographiquement dans leur pays. Il ne l’accepteraient jamais : la société israélienne est actuellement l’une des plus racistes du monde occidental. 
    source et suite : http://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-moyen-orient/shlomo-sand-la-gauche-sioniste-n-a-jamais-ete-moins-colonialiste-que-la-droite_1211908.html

     


  • marauder 6 décembre 2014 01:03

    Tu traites de confusionniste une de ceux qui justement le dénonce.

    Pour les comparaisons, du reste, c’est fort de café, ici la cible est la confusion idéologique proche, pour ce que tu cites, on le sait déja et les militants de la fashosphere qui en font fait et cause ne courent pas les rues. A moins que ce soit un but injustement confusionniste.


  • marauder 6 décembre 2014 01:09

    Voila, a droite, on aime tout ce qui tourne autour du droit. On attaque en diffamation, on pleurniche devant des (copains) avocats, on tapine avec des jurés et des procureurs, on se delectes d’actes notariés bref, c’est hyper chaleureux comme pratiques.

    Et on réclame quoi ? Le droit d’expression libre pour dégueller des pensées haineuse, racistes, sexistes ?

    Deux poids deux mesures, ornela guillet dénonce des fais sur un site, elle n’attaque personne en justice elle et pourtant, il y aurait matière hein ? Car y’a surement un droiteux avocat qui serait pret, au plus offrant a devenir le pire des monstres, individiduellement, dans l’indifférence et l’ignorance générale lors d’un proces beaucoup plus injuste que ce que certains se prendraient a rever.


  • le moine du côté obscur 7 décembre 2014 12:47

    Etienne Chouard fort sympathique au demeurant (un peu trop et pas taillé pour cette bataille) comprend sans doute à présent toute la violence d’un système qui lutte pour maintenir sa suprématie et donc sa survie à tout prix. Je m’étonne qu’il soit surpris de la violence des attaques qu’il subit. Il est un peu naïf pour le coup ce qui le rend encore plus attachant. Sans doute a t il cru qu’il existait encore un peu de liberté et que l’on pouvait avoir un débat sain d’idées avec ce système là. Pauvre Etienne, si attachant. Mais il comprendra que c’est une guerre apparemment sans mort, mais une guerre à mort. Une guerre à mort que les bien pensants ceux pour qui il n’existe que la « lumière » et les « ténèbres », ceux pour qui les personnes qui ne se couchent pas sont une menace, veulent absolument gagner car ils savent que s’ils perdent ça va chauffer pour leurs fesses ! Donc s’il n’a pas la force de combattre, effectivement qu’il se retire ! C’est très honnête de sa part, même si certains qui ne sont pas à sa place ne comprendront pas. Je le comprends parfaitement car il a sans doute perçu ses limites. Il y aura de mon point de vue un face à face d’une rare violence entre les partisans du « système » et ses « ennemis ». Il n’y aura malheureusement pas de place pour les modérés, ceux qui espèrent faire changer les choses en douceur. L’heure du grand clash approche et les agressions dont sont victimes des personnes pourtant relativement modérées comme Bricmont ou Chouard n’en sont que les prémisses. 


Réagir