vendredi 16 juin - par seniorenforme

Gros Couac du gouvernement sur la hausse de la CSG pour les retraités !

Aucun média n'en parle. Aucun journal ne l'a évoqué. Nous avons relevé un énorme couac de communication au gouvernement concernant la hausse de la CSG pour les retraités.

On dirait que les couacs de François Bayrou intéressent plus les journalistes que le pouvoir d’achat des millions de retraités. 

http://blog.seniorenforme.com/

Pour être précis nous reprenons les déclarations exactes : Monsieur le Premier Ministre a écrit dans une interview au Parisien le 7 juin "la CSG n’augmentera pas pour les 40 % de retraités qui touchent des petites pensions inférieures à 1200 euros". D'autre part le porte parole du gouvernement Christophe Castaner a dit hier "On fera une hausse de CSG qui touchera 60% des retraités qui sont au-delà d’un seuil entre 1400 et 1500 euros par mois". Aujourd'hui, Edouard Philippe déclare "C’est important de dire que 80 % d’entre eux ne seront pas affectés par la hausse de la CSG" En une semaine le taux est passé de 40% à 80% ! 

Ces informations contradictoires sont ahurissantes ! Qui dit vrai ? Le Premier Ministre ou le Porte-Parole du gouvernement ?

Le 7 Juin 2017 Edouard Philippe dit "C’est vrai, les retraités aisés auront une contribution supérieure mais la CSG n’augmentera pas pour les 40 % de retraités qui touchent des petites pensions inférieures à 1 200 euros"

Une semaine après Christophe Castaner dit "On fera une hausse de CSG qui touchera les revenus du capital et 60% des retraités qui sont au-delà d’un seuil entre 1400 et 1500 euros par mois "

Comme ce sont tous les deux des professionnels, un des deux ment et se trompe ! Pour nous ces approximations sont très graves. Et nous appelons directement au Président de la République pour clarifier les propos de ses ministres.

http://blog.seniorenforme.com/categorie/politique/

Aujourd'hui, nous assistons encore à un couac ! 

Énième rebondissement concernant la hausse de la CSG qui va frapper des millions de retraités. Hier sur l'antenne de RMC Christophe Castaner a déclaré "“On fera une hausse de CSG qui touchera 60% des retraités" et voilà qu'aujourd'hui le Premier Ministre déclare au journal l'Alsace "Quelques-uns ont aussi essayé de faire peur aux retraités, notamment les plus modestes. C’est important de dire que 80 % d’entre eux ne seront pas affectés par la hausse de la CSG" Messieurs les membres du gouvernement accordez vos violons !

Même le Premier Ministre se contredit lui même car il avait déclaré nous le rappelons encore une fois au Parisien le 7 juin “la CSG n’augmentera pas pour les 40 % de retraités qui touchent des petites pensions inférieures à 1200 euros"

En une semaine, le pourcentage est passé de 40 à 80% !!!!

Qui croire, nous sommes les seuls à avoir soulevé ce lièvre et bizarrement aucun journal, aucun média ne s'en est emparé. On dirait que les couacs de François Bayrou intéressent plus les journalistes que le pouvoir d’achat des millions de retraités. 

Alors, vous, lecteurs d'Agoravox aidez-nous à diffuser cette information pour avoir enfin les bonnes informations !

Des millions de retraités aimeraient savoir !

http://blog.seniorenforme.com/categorie/retraite-2/



58 réactions


  • Trelawney Trelawney 16 juin 12:23

    La hausse de la CSG ne va pas frapper que les retraités, mais tout le monde, du salarié, fonctionnaires, chômeurs, agriculteur en passant pas le rentier.

    Pourquoi un retraité devrait être exonéré de la CSG ? Ne fait-il pas parti de la société comme tout le monde ?

    Le concept politique de Macron est fort simple : s’attaquer à tout économie dormante (rentes, retraites, dividendes, etc) pour les réinjecter dans l’économie.

    Avant les dividendes d’actions ou de sociétés étaient taxées à 15% et réintégrées dans l’IR de la personne. Demain elle sera taxé à 30% et plus réinjecté dans l’IR. ce qui fait qu’une personne habitant en Suisse et recevant des dividendes de Lauréal se verra taxer de 30% sur ces dividendes alors qu’avant c’était 15% et c’est tout. L’année dernière, les entreprises du CAC40 (consernées par cette mesure) ont versées 56.7 milliards d’euros de dividendes. 30 % représente 17 milliards d’impôts pour les caisses de l’état

    Il est même question de ponctionner 50% des retraites et pensions sur les retraités ne résidant pas en France. Vous en pensez quoi ?

    • tristan 16 juin 13:41

      @Trelawney
      pour payer des impôts (ou CSG) il faut être résident fiscal Français, l’UE dit qu’on est résident fiscal du pays membre si on réside 6 mois et 1 jours dans le pays. Du coup comme les entreprises il va y avoir une délocalisation des retraités là ou c’est intéressant (ca se fait de plus en plus). Eh, oui ! vive l’Europe ! De l’argent en plus dans les caisses des pays autres, et en moins dans les nôtres. la loi de la concurrence ! écoute les violons et les sourire Bea sur l’Europe....


    • flourens flourens 16 juin 14:00

      @Trelawney
      à 1200€ par mois de retraite, c’est une économie dormante, ce monsieur Trelawney doit penser que ces retraités qui se gavent planquent 1199€ en Suisse et vivent avec 1€ pour se loger, se nourrir, se chauffer etc sans compter un petit cadeaux aux petits enfants
      il ne vient pas à l’esprit de ce monsieur que les 1200€ sont intégralement dépensés pour avoir une toute petite vie, non, ce sont des goinfres qu’il faut taxer sans vergogne, et c’est bien ce que va faire Jupiter en les frappant de sa foudre
      à moins qu’il le sache très bien et que c’est idéologique et qu’il reprend comme un perroquet les parole de son maitre le 1er ministre qui parle de retraités aisés à 1200€, normal, il veut faire baisser les salaires au niveau du Bengladesh, dans 5 ans à 1200€ on sera un nabab dans un pays dévasté


    • lahalle 16 juin 14:00

      @Trelawney
      "Avant les dividendes d’actions ou de sociétés étaient taxées à 15% et réintégrées dans l’IR de la personne. Demain elle sera taxé à 30% et plus réinjecté dans l’IR. ce qui fait qu’une personne habitant en Suisse et recevant des dividendes de Lauréal se verra taxer de 30% sur ces dividendes alors qu’avant c’était 15% et c’est tout"
      Et une personne habitant en France et payant des impôts en France dans la tranche à 30% (de 26818 à 71898€) verra la taxation sur ses intérêts passer de 43.97% à 30%... Sympa comme cadeau...


    • Trelawney Trelawney 16 juin 15:34

      @tristan
      pour payer des impôts (ou CSG) il faut être résident fiscal Français, l’UE dit qu’on est résident fiscal du pays membre si on réside 6 mois et 1 jours dans le pays. Du coup comme les entreprises il va y avoir une délocalisation des retraités 

      @Trelawney
      Il est même  question de ponctionner 50% des retraites et pensions sur les retraités ne résidant pas en France. 

      Vous avez saisis l’astuce !

    • Trelawney Trelawney 16 juin 15:38

      @lahalle
      Sympa comme cadeau...

      Ben oui la personne habitant en France verra une réduction de son IR contre balancée par une augmentation de la taxe dividendes
      Par contre une personne résident en Suisse ou ailleurs verra se gréver un impôt supplémentaire de 15% directement pris à la source. Globalement et c’est la seule chose qui compte, ça ferra rentrer plus d’argent dans les caisses de l’état

    • Trelawney Trelawney 16 juin 15:40

      @lahalle
      Secundo et c’est aussi ce qui compte :

      Si l’entreprise limite le versement de dividendes pour le réintégrer dans le capital de la dite société, elle n’aura pas à verser ces 30%. Et ça fera plus d’investissement, plus de croissance et aussi plus d’emploi

    • lahalle 16 juin 17:11

      @Trelawney
      Vouais vouais vouais, je vois ce que c’est...
      Vous êtes doué en math vous....

      Actuellement, les intérêts sont taxés à 15.5% et à l’impôt selon la tranche du contribuable,
       La ponction est donc :

      • de 15,5% pour les ménages non soumis à l’impôt
      • de 28.8% dans la tranche à 14%
      •  de 43,97% dans la tranche à 30%
       ( ça tombe pas juste, parce qu’il faut enlever la part de CSG déductible).
      Si on applique une taxe à 30% aux intérêts, la ponction sera donc :
      • de 30% pour les ménages non soumis à l’impôt
      • de 30% dans la tranche à 14%
      •  de 30% dans la tranche à 30%
      Donc les plus riches des investisseurs se font des couilles en or sur le dos des moins nantis...
      Bon, dans un sens, c’est bien fait pour leur gueule, z-avaient qu’à pas voter sourire gibbs... Mais quand même, au niveau équité j’ai déjà vu mieux...

    • Trelawney Trelawney 16 juin 17:56

      @lahalle
      Vous pensez sincèrement que les personnes touchant des dividendes sont soumis à l’IR ? Elle habitent à l’étranger et ne paie que les 15%.

      Franchement je vous pensez plus subtile que cela

    • lahalle 16 juin 18:27

      @Trelawney

      Ah la la, quand on raconte des conneries et qu’on s’enferre... Ca devient pitoyable ....

      "Globalement, les sociétés françaises cotées sont détenues (chiffres 2012) à hauteur de 43,3% par les non-résidents, donc 56,7% par les résidents français" extrait d’un site de cette merde d’IFRAP....


    • Le421 Le421 17 juin 07:52

      @Trelawney
      L’économie dormante...

      Ben oui, c’est vrai, les retraités dorment en attendant tranquillement le cercueil.
      Ils ne mangent pas, ne se déplacent pas, ne font pas vivre l’économie ni la société, ne gardent pas les enfants pendants que les leurs sont au boulot, etc, etc...
      Les retraités sont comme les fonctionnaires. Des parasites de la société.

      Vive MACRON !!

      Bien sûr, vous n’êtes pas obligés de me croire...  smiley


    • Alren Alren 17 juin 12:34

      @Trelawney

      Tant que la loi et les décrets ne sont pas parus, tout cela relève de la propagande.

      Il est bien évident cependant, de manière sûre cette fois, que Macron n’est que le pion de l’oligarchie et de la rente parasite du travail. Le rôle qui lui est dévolu et auquel il devra se conformer n’est pas de taxer les dividendes mais au contraire le travail et la retraite du travailleur (salaire différé).

      Augmenter la CSG des retraités pour financer la cotisation chômage c’est un curieux concept !
      Invoquer la solidarité pour cette décision ubuesque serait presque comique si elle n’annonçait pas une régression du pouvoir d’achat de biens de consommation courante et donc une rétractation de l’économie.

      Curieux comme on n’évoque pas la solidarité des rentiers pour soutenir justement l’économie avec une fiscalité plus élevée, plus juste !!!


    • Pierre Balcon 17 juin 14:31

      @Trelawney
      Je crois que vous confondez tout .

      Soulignons d’abord que cette augmentation de la CSG est un prélèvement supplémentaire et non pas un impôt qui se substituera à un autre .
      En second lieu , sous son aspect universel , la CSG est en fait un impôt injuste pour 2 raisons :.
      Elle frappe de manière proportionnelle et non pas progressive les ressources même si a été instauré un taux réduit.
      Elle pénalisera les revenus non négociables  , c’est à dire ceux qui ne pourront , sous diverses formes, négocier une compensation et évidemment ce sont les retraités qui paieront l’addition car eux ne peuvent pas augmenter leur retraite .

      Sur la taxation des dividendes vous dites n’importe quoi : le régime de taxation des dividendes est double :
      -l’impôt peut être prélevé à la source et peut être considéré alors comme un impôt sur la société qui les génère . Donc pas d’impact direct pour les bénéficiaires dans la mesure où ils pourront optimiser évidemment leur portefeuille en conséquence ;
      -les dividendes viennent gonfler , dans un second temps, le revenu imposable à l’IRPP et sont imposés en fonction du statut fiscal propre à chaque contribuable.

      Faire basculer la fraction d’’imposition actuellement imputée sur l’ l’IRPP vers un prélèvement libératoire à la source de 30% constituera un cadeau pour les détenteurs de portefeuilles dont le taux moyen d’imposition IRPP était supérieur à 15 % , ce qui est généralement le cas.

      La domiciliation fiscale des possesseurs d’actions françaises à l’étranger aura certes dans un premier temps pour effet de majorer le prélèvement CSG, mais comme il est dit supra ce sont les entreprises générant les dividendes qui paieront l’addition parce que les investisseurs raisonnent en« rendement net » et au final les détenteurs d’actions seront tentés d’ investir dans des sociétés étrangères pour optimiser leurs placements. 

      Donc mesure ridicule faites pour chasser les investisseurs hors de France .

      Tour cela sent le bricolage à la mode de chez LREM
       
      Conclusion : les vrais dindons de cette farce seront les retraités 

    • bonventatous 17 juin 19:57

      @Trelawney

      Ils traquent les retraités à l’étranger concernant leur retraite cotisée plus de 42 ans ... par contre pour les exilés fiscaux à millions et milliards ... là ils font l’autruche !!!! LRPSEM des racketteurs !!!!


  • Alex Alex 16 juin 12:32

    Je propose une solution pour les retraités : faire un petit boulot pour combler leur maigre pension, comme madame Julie Gayet – future épouse d’un retraité dans le besoin –, qui prend la suite de madame Walls – épouse d’un Premier ministre retraité –, pour « organiser » l’opéra donné le week-end prochain dans le parc de Sceaux.

    Mais, pour faire ce petit boulot, il faut avoir du talent ! Le piston ne marche pas...

  • wesson wesson 16 juin 14:41

    Vous semblez découvrir que Macron n’as pas un programme mais un projet - c’est à dire une direction.


    On peut d’ailleurs aussi remarquer que l’on se garde bien de donner une quelconque précision sur ladite direction : il suffit de voir le nombre de candidats de LREM qui fuient toute forme de débat avec leurs concurrents. 

    Je crois que nous nous acheminons vers un des quinquennat les plus calamiteux de la 5ème république. Avec Sarkozy et Hollande, c’est juste l’Elysée qui avait su se faire détester. Après Macron, ce sera l’Élysée et l’assemblée nationale.

    • Croa Croa 16 juin 23:15

      À wesson « ce sera l’Élysée et l’assemblée nationale. »
      .
      Non, c’était déjà vrai ! Les gens n’ont pas oubliés que si ces gens peuvent râler quand on les pousse un peu JAMAIS, au grand JAMAIS n’iront-ils jusqu’à voter la censure... La soupe est trop bonne !
      .
      La détestation viendra juste plus vite et la colère sera plus forte. Pas grave, Macron a le pouvoir. C’est ce que voulait l’oligarchie. Il devra juste tenir 5 ans et préparer un régime plus violent parce que le coup de 2017 ne pourra pas être renouvelé.


    • gogoRat gogoRat 17 juin 10:12

       prémonition (cf http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/erreurs-de-communication-2-191772) :

      ’Avec Macron, ils ont mis la main sur un concept encore plus vendeur que le désespoir : le néant.
       
      ... Il faut dire que l’ancien ministre de l’Economie fait l’unanimité dans la presse, où son incompétence est reconnue de tous
       : « un bilan économique global peu convaincant »« une croissance toujours en dents de scie »« sur le front du chômage, le bilan est peu reluisant », d’après Le Monde du 30/08/16Pour Les Echos« il faut reconnaître que les résultats sont maigres »... D’où l’étonnement [..] face à la ferveur délirante qu’il suscite dans le pays,
       


  • Lugsama 16 juin 14:58

    C’est ça votre « gros couac » ?? smiley


    Le chiffre le plus significatif est le seuil en €, après suffit d’allez consulter quelle pourcentage gagne en dessous/au dessus.

  • Leonard Leonard 16 juin 15:17

    Des moins en moins de services pour de plus en plus de cotisations c’est magique quand même non ?


  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 16 juin 19:04

    Macron ne fait qu’appliquer la feuille de route de la Commission européenne pour la France !
    Les électeurs n’ont pas voulu voter Asselineau pour sortir de l’ UE & de l’ euro ?
    Alors de quoi se plaignent-ils exactement ??
    On va avoir droit à 5 ans de pleurnicheries de toutes les euronouilles ??


    Macron a été élu le 7 mais, le 8 mai, piqure de rappel de la Commission européenne !
    Jean Claude Junker : « nous sommes confrontés avec la France à un problème particulier, les Français dépensent trop d’argent et ils dépensent au mauvais endroit ».

    « les Français consacrent entre 53% et 57% de leur Produit intérieur brut à leurs budgets publics ; compte tenu du niveau relativement élevé de la dette, cela ne peut pas fonctionner dans la durée ».

    En clair, priorité au remboursement des intérêts de la dette par l’augmentation de la TVA et de la CSG et économies budgétaires à tous les étages !


    Le budget de la France reste sous surveillance :

    "( ...) Or en 2018, prédit d’un œil noir la Commission, le déficit français pourrait remonter à 3,2%, sur la base d’une croissance pronostiquée à 1,7%. Si une telle « dérive » se confirmait, Paris resterait soumis à la procédure de surveillance rapprochée prévue en cas de « déficits publics excessifs ». Aujourd’hui, outre la France, l’Espagne et le Portugal font l’objet de cette procédure infamante.

    Certes, le nouveau président s’est engagé à renouer avec une stricte obéissance aux normes budgétaires européennes. Reste que passer en dessous des 3% semble quelque peu contradictoire avec des promesses de campagne, non pas tant en faveur du monde du travail (qui n’a pas grand-chose à attendre) que des entreprises : M. Macron a en effet promis de pérenniser le Crédit d’impôt dit pour la compétitivité et l’emploi (CICE), soit 20 milliards – une paille.

    Le nouveau maître de l’Elysée compte sur sa réforme choc « du marché du travail » (et donc du code du même nom) par ordonnances pendant l’été pour négocier une indulgence provisoire de Bruxelles… et de Berlin.(...)


    • Laurent 47 16 juin 19:20

      @Fifi Brind_acier
      Bonjour Fifi !
      C’est sûr qu’une personne comme François Asselineau n’avait aucune chance d’être élu à la tête de l’état !
      C’est quelqu’un qui connaît à la perfection toutes les magouilles qui nous sont imposées par Bruxelles ( la succursale européenne de Washington ), et qui a prédit l’abandon inéluctable de l’euro, la sortie de la Communauté Européenne, et qui souhaite avant tout que nous sortions de l’OTAN !
      En bref, il est trop intelligent, et trop expérimenté pour devenir président de la République !
      Emmanuel Macron est jeune et intelligent...mais pour moi, c’est l’intelligence au service du mal !
      Quand je le vois chanter la Marseillaise les yeux fermés, et la main sur le cœur, j’ai l’impression de l’entendre chanter l’hymne américain !
      Et sa politique libérale américaine, il va nous la faire avaler de force !


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 16 juin 20:16

      @Laurent 47
      Asselineau est maintenant installé dans la vie politique française, il est la référence incontournable pour toutes les questions qui touchent à la souveraineté, et les graines que nous avons semées pousseront.


      L’histoire est un éternel recommencement ...
      Lisez cet article du Monde de novembre 2011, quand Berlusconi, opposé aux exigences européennes, démissionne ..., il est remplacé par Mario Monti ancien responsable de chez Goldman Sachs ...

      Toute ressemblance avec des faits actuels ne peut être que fortuite ...


    • Lugsama 17 juin 13:48

      @Fifi Brind_acier

      La « référence » de sa secte peut être, mais en aucun cas des souverainnistes, soyons sérieux.


    • Alainet Alainet 19 juin 09:32

      @Fifi Brind_acier ce matin est sorti sur voltairenet.org ; un article allant dans ton sens :
      http://www.voltairenet.org/article196851.html
      - La France se dirige vers une dictature administrative au service de la Commission européenne et appliquer les Gopes.
      Cette politique est consacrée par la primauté des marchés et des organisations internationales sur les politiques nationales... Si le Président n’a pas encore la possibilité « d’élire le peuple », il a néanmoins la capacité de choisir nombre de ses représentants...Désirant mettre de côté les « professionnels » de la politique, c’est-à-dire ceux qui ont une bonne connaissance des arcanes du pouvoir et qui auraient ainsi d’avantage de moyens pour lui mettre des bâtons dans les roues.... Dans sa volonté d’aller + vite et brûler les étapes ; il veut la primauté de l’exécutif sur le législatif quitte a gouverner par ordonnances. La haute administration joue un rôle important dans la gouvernance exercée par le pouvoir exécutif : préparation des projets de lois, mise en place des réformes.. .Cette prise en main de l’administration s’accompagne d’un renforcement des prérogatives attribuées aux énarques... et la moralisation de la vie politique à géométrie variable...etc...


  • Laurent 47 16 juin 19:06

    Allez les esclaves ! Allez donner un chèque en blanc à ce nouveau président dont personne ne connaît exactement le programme !
    Il est jeune, il est beau ( je ne sais pas s’il sent le sable chaud ), alors ça devrait vous suffire pour vous faire une opinion !
    Vous me direz, le guignol qui l’a précédé avait dévoilé tout son programme avant d’être élu...sauf qu’il s’est assis dessus une fois installé à l’Elysée !
    Si le vote était à la proportionnelle intégrale ( comme en Israël ), EN MARCHE aurait 91 députés, et le FN, LES INSOUMIS, et LR, 50 députés chacun !
    Donc en gros 91 pour la majorité, et 150 pour l’opposition.
    Alors moi, demain je vais à la pêche !
    Emmanuel Macron n’y est pour rien, il faut le reconnaître, mais ne cherchez plus pour quelle raison l’abstention arrive à un tel niveau !
    Même si les Républicains font un bon score, ils n’empêcheront pas le parti du président d’avoir 400 députés à l’Assemblée Nationale !
    Au fait : on en est où de l’enquête sur François Fillon ? Je trouve qu’étrangement ça traîne !


  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 16 juin 19:09

    Pour ceux qui ont besoin d’une traduction de la novlangue européenne en français courant, voici que la Commission européenne exige de la France en 2016/ 2017 :

    Les 9 recommandations importantes ci-dessous et leur traduction :

    1- « Réduction des dépenses publiques  »

    Comme nous l’avons vu dans les considérations, il est impossible de réduire de manière importante les dépenses publiques sans remettre en cause les dépenses sociales que sont la santé, l’assurance-chômage et les retraites.

    2- « Veiller à ce que les réductions du coût du travail soient pérennisées » et que les « évolutions du salaire minimum soient compatibles avec la création d’emplois et la compétitivité »

    C’est assez clair, il faut donc geler le niveau du SMIC voire le réduire. Le salaire minimum en Bulgarie étant d’environ 200 euros par mois selon le cours de l’euro, il y a du boulot…

    3- « Réformer le droit du travail pour inciter davantage les employeurs à embaucher en contrats à durée indéterminée »

    Il s’agit de pouvoir licencier beaucoup plus facilement et de transformer le CDI en un CDD bis.

    4- « Entreprendre une réforme du système d’assurance-chômage afin d’en rétablir la viabilité budgétaire et d’encourager davantage le retour au travail »

    Baisser les prestations chômage et réduire la durée d’indemnisation.

    5- « Éliminer les obstacles à l’activité dans le secteur des services, en particulier dans les services aux entreprises et les professions réglementées  »

    Destruction et mise en concurrence de toutes les professions réglementées que sont les artisans-taxi, notaires, avocats, pharmaciens, médecin, etc.

    6- « Prendre des mesures visant à réduire les impôts sur la production et le taux nominal de l’impôt sur les sociétés »

    Baisse de l’impôt sur les sociétés et autres taxes sur les entreprises.

    7- Élargir « la base d’imposition sur la consommation, notamment en ce qui concerne la TVA »

    C’est très clair, on baisse les impôts sur les sociétés et on augmente la TVA, impôt non redistributif et payé par tous les citoyens…

    8- « Supprimer les dépenses fiscales inefficaces, notamment celles dont le rendement est nul ou faible »

    C’est la fameuse suppression de l’ISF (Impôt de Solidarité sur la Fortune).

    9- « Adopter la réforme concernant la retenue à la source de l’impôt sur le revenu des personnes physiques d’ici à la fin de l’année 2016 »

    C’est la fin de la notion de foyer fiscal et la remise en cause potentielle de la politique familiale.


    • Lugsama 17 juin 14:02

      @Fifi Brind_acier

      On ne peux pas reprocher à la comission de faire preuve de bon sens..


    • quid damned quid damned 18 juin 01:16

      @Lugsama
      On ne peut en tous cas pas lui reprocher son zèle démocratique.


    • Ar zen Ar zen 18 juin 09:34

      @Lugsama


      Vous avez parfaitement raison. Ce sont des pointures, des cadors à la Commission européenne. 

      Leurs recettes sont d’une particulière efficacité. Depuis le traité de Lisbonne l’endettement de la France est passée de 65% à 100% et le taux de chômage explose. 

      Vous avez bien fait de souligner que la Commission, non élue, ce n’est que du bon sens. La France allait pas si mal avant le traité de Lisbonne, elle est maintenant au bord du précipice, mais c’est la Commission qui a les bonnes recettes. 

      Merci la Commission qui a du bon sens ! 

  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 16 juin 19:16

    Les exigences de Bruxelles sont habilement présentées comme « des recommandations » , en somme, des conseils d’amis...
    C’est faux pour au moins deux raisons :

    • Depuis le pacte de stabilité et de croissance (PSC) de 1997 [6], et avec le « six-pack  » [7], la Commission peut sanctionner financièrement les pays en cas de manquement ou de retard dans l’application des mesures préconisées. En cas d’« écarts importants », la Commission adresse à l’État membre un avertissement et sa situation est suivie tout au long de l’année. Si elle n’est pas redressée, la Commission peut proposer la constitution d’un dépôt correspondant à 0,1 % du PIB. Pour la France, il s’agirait donc d’un dépôt de 2,2 milliards d’euros. Les «  recommandations  » dans les textes se transforment donc, dans les faits, en obligations.

    • C’est aussi nier le fonctionnement des institutions européennes puisque la machine bruxelloise repose sur le concept de « pression des pairs ». Le principe même de ces GOPÉ, c’est justement d’exercer constamment une pression sur les représentants d’un État. Certes, ils peuvent ne pas suivre telle ou telle mesure pendant telle ou telle année en échappant aux sanctions. Mais il leur est concrètement impossible de refuser d’appliquer toutes les mesures tout le temps. Du reste, le principe même des GOPÉ serait sinon vide de sens. En fait, il s’agit d’un étau intellectuel, juridique et moral qui se resserre peu à peu et auquel il est impossible de se soustraire durablement.

  • pallas 16 juin 19:48
    seniorenforme

    Merveilleuse Génération Mai 68.

    Malheureusement je n’est pas de pitié, je n’est que faire de votre existence.

    Vous êtes les témoins de votre propre cause, et non l’inverse.

    Assumez les conséquences, de choix il n’y en a pas.

    Salut


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 16 juin 20:23

      @pallas
      Oui, il y avait le choix de sortir de l’ UE pour sauvegarder le modèle social français ! Vous avez voté Asselineau ? Non ? Alors, vous n’aurez peut-être pas de retraite du tout ...

      En Grèce, les retraités ont vu leur retraite baisser pour la 12e fois !
      Et comme le programme de Macron, c’est le même que celui appliqué en Grèce...
      « Comment la France va subir le même sort que la Grèce »


    • pallas 16 juin 20:48

      @Fifi Brind_acier

      Vous n’avez pas idée sur ma pensée sur les humains.

      Pour faire simple, ils ne sont que tracas et parasites notoires, pire que des moucherons et cafards.

      Je me contre fiche des humains, je veux juste qu’ils se taisent, ou disparaissent, mais surtout du silence je veux.

      Je ne demande pas la lune non ??.

      Juste le silence.

      Salut


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 juin 05:50

      @pallas
      Vous avez pourtant le silence loquace ...
      Mai 68 était destiné à faire partir de Gaulle, qui était vent debout contre l’Europe anglo-saxonne.
      « Le Mai 68 dont les médias n’ont pas voulu parler »


    • chantecler chantecler 17 juin 06:44

      @Fifi Brind_acier
      Bonjour le complot !


    • quid damned quid damned 18 juin 01:19

      @chantecler
      Bonjour l’argument !


    • chantecler chantecler 18 juin 08:43

      @quid damned
      Je parlais du commentaire juste au dessus !
      Selon F. Asselineau mai 68 est un complot américain !
      Et c’est répété à l’infini .... !
      Ca a démarré dans les dortoirs de filles à Nanterre .... !
      (Dans une société sclérosée par un peu trop de gaullistes , donc patriarcale...
      Le chef n’avait pas tout faux mais pas tout juste non plus , faut dire qu’il était né au 19 ème siècle ....
      (vous vous souvenez de l’ORTF par exemple ? Ou encore de l’impossibilité légale du contrôle des naissances ,je ne parle même pas de l’IVG confiné au clandestin et à la peine de mort il y avait un certain Debré qui réclamait plus de natalité )
      Avec des leaders alors étudiants .
      Je ne fais pas référence à leur opportunisme ensuite .
      Qui pouvait deviner la trajectoire d’un DCB ?


    • quid damned quid damned 18 juin 22:28

      @chantecler

      Bonjour la boulette !

      J’ai encore raté une occasion de ne pas intervenir.

      D’autant que votre réponse dépasse ma culture.

      Donc pas d’avis.

      Mais c’est argumenté. Merci.

      Mes plates excuses.


  • HELIOS HELIOS 16 juin 20:05

    ... malgré ce que je lis, ni Macron ni personne n’a dit que la hausse de la CSG serait differente pour les retraités et les autres.


    Macron a simplement dit : on va augmenter la CSG et cette augmentation sera compensée par la suppression de la taxe d’habitation pour les retraités gagnant moins de 1200 euros.

    c’est pour cela que personne ne peut réellement, faute d’une simulation facile, dire comment cette compensation va s’appliquer.

    En fait un couple de retraité qui gagne 1200 euros ne paye pas de taxe d’habitation, grace au degrèvement.

    donc, dire que les retraités auront une compensation de l’augmentation de la CSG est un piege.

    un couple retraite a 1200 par mis, cela fait 14400 par an.... a un revenu net imposable de 10608
    l’exonération de la TH est de 10697... donc tous ceux qui gagnent moins de 1200 euros n’auront aucune compensation et prendront de plein fouet l’augmentation de la CSG

    • PiXels PiXels 17 juin 11:06

      @HELIOS
      .

      « donc, dire que les retraités auront une compensation de l’augmentation de la CSG est un piege »

      Personnellement j’aurais plutôt employé les termes de « Escroquerie » et/ou « Abus de faiblesse ».

      Mais pour le reste on est totalement d’accord.

      Merci pour la clarté de la démonstration.

  • Sergio Sergio 16 juin 21:25

    Pour la poule aux œufs d’or que représenteraient les retraités, ou ce qu’il en reste, ce n’est pas un couac, cela serait plutôt un cloaque bien léché et bien senti !


    • pallas 16 juin 21:41

      @Sergio

      Je vous apprécie bien, je suis digne du mal absolu, j’espère plus des autres.

      Mon espérance n’est rien d’autre que la disparition de toute forme de vie.

      Chemin en cours, plus de 80 % ont disparues, il ne manque que la cerise sur le gâteau « l’humain ».

      Pour mon simple plaisir.

      Salut


    • Sergio Sergio 16 juin 21:54

      @pallas


      « il ne manque que la cerise sur le gâteau « l’humain ». »

      Il vous faudra encore un peu de patience, mais ça a déjà commencé !


    • pallas 16 juin 22:09

      @Sergio

      L’humain n’existe déjà plus, il ne s’agit pas de vitesse.

      Des PNJ (langage de jeu video)

      Je regarde tout comme vous.

      Salut


  • bonalors 17 juin 00:08

    aujourd hui ingenieur groupe B, experience phare dans des technologies d avenir je dois me battre pour garder un revenu superieur a 1000 euros, sachant que ma retraite sera quasiment inexistante et vous enfoire de retraite vous estimez que 1200 euros de retraite c est pas beaucoup,

    AH bordel a cul


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 juin 05:55

      @bonalors
      Diviser pour mieux régner !
      Pourquoi opposez- vous les retraités actuels aux retraités futurs ?
      Ce sont les mêmes intérêts financiers qui s’attaquent aux uns et aux autres !


    • Sergio Sergio 17 juin 11:03

      @bonalors


      Je suis d’accord avec Fifi et sans vouloir vous provoquer, imaginez donc ceux de demain qui diraient : 

      « et vous enfoiré de retraité vous estimez qu’une ’retraite inéxistante’ c’est pas beaucoup »

      AH, re bordel à cul


    • PiXels PiXels 17 juin 11:32

      @Fifi Brind_acier
      .


      « Diviser pour mieux régner ! 
      Pourquoi opposez- vous les retraités actuels aux retraités futurs ? 
      Ce sont les mêmes intérêts financiers qui s’attaquent aux uns et aux autres ! »



      Comme quoi quand vous mettez en mode « pause » le radotage qui bassine tout le monde (à part les autres adorateurs) vous êtes capable de faire fonctionner votre cerveau.

      Ce qui serait super, c’est que vous profitiez de cette « embellie » pour poursuivre le raisonnement.

      Quid du « système électif » et des « partis » dans la stratégie du « diviser pour mieux régner » ?

       TOUS les pouvoirs « délégués » pour (au moins) cinq ans à un président élu avec seulement 18% des inscrits (dont 4% seulement sur ses « idées » !!!)

       X > 400 (450) députés dimanche.. vous l’expliquez comment ?

      (autrement que : 
      la faute aux 99,08 % d’abrutis qui n’ont pas votre intelligence et votre lucidité et se sont avérés incapables de comprendre ....une évidence ?!)

    • HELIOS HELIOS 17 juin 13:18

      @PiXels


      bonjour,

      ... deux remarques... si en tant qu’ingenieur vous etes employé a plein temps pour 1000 euros, je vous conseille de revoir votre stratégie (et vos diplomes), il y a surement un problème quelque part.
      si maintenant vous me dites, que pour bouffer vous avez dû accepter n’importe quoi (donc rien a voir avec votre dipleme) votre reaction est déplacée.

      ... ensuite, vous faites peut-être partie de ces gens qui veulent baisser le cout du travail. l’état l’a fait, vos cotisations vieillesse ont ete diminuées et pour vous (a 1000 euros) elles ont disparu. estimez vous heureux qu’en ne payant rien vous ayez quelque chose.

      sans aller aussi loin dans le cynisme, cela n’a rien a voir avec ce que gagnent les retraité « d’avant ». ils l’ont financé leur retraite, et je peux vous dire que cela leur a couté cher.. et même encore. mes feuilles de salaires me le prouve chaque mois.

      si vous voulez vous battre, battez vous, mais pour quelque chose, battez vous maintenant, pour le chomage en particulier et pour les comptes sociaux

    • PiXels PiXels 17 juin 14:58

      @HELIOS
      .

      C’est de vous la formule « je ne trompe pas ma femme.. je me suis juste trompé de femme » ?


      Faites gaffe aux « erreurs d’aiguillage » smiley

    • HELIOS HELIOS 17 juin 15:23

      @PiXels
      mmhhh, ben oui, je me suis gouré pour le destinataire, ce qui n’enlève rien au raisonnement cynique (ouah, ouah), déplacé aussi, lol.

      Désolé, PiXels... tiens j’ai une petite nièce qui a été prénommée Pixelle, mais c’est loin d’ici, trèsloin.

    • bonalors 17 juin 18:39

      @HELIOS
      completement con votre remarque ca prouve bien que vuos avez jamais vecu, on ne se bat que avec des kalachnikovs ou sinon il faut juste suivre le Christ et accepter de se faire crucifier pour sauver 8 milliards de connards,

      Maintenant vous êtes probablement un retraite, donc un petit garçon qui n’ a jamais vécu pourquoi devrais je parler avec vous ? reprenez votre trotinette, avec tout mon respect

      Sinon ne vous offensez je sais d ou vous venez , on vient tous de quelque part il faut un début a tout smiley


    • HELIOS HELIOS 18 juin 00:39

      @bonalors


      relativité, relativité ! Réussir à monter un escalier pour un tétraplégique et arriver en haut est autrement plus respectable que se faire la face nord du Cervin à 25 ans et en pleine forme.

      J’ai vecu ma vie, elle est peut être plus facile que la votre, mais c’est la mienne.
      Une génération de travailleurs du XXème siecle on dû construire l’aprés guerre avec son lot de difficultés et d’abnegation qui vous paraissent dérisoires vu d’aujourd’hui. Ils ont merité leur retraite d’autant plus, comme je vous le dis, ils l’ont payée !!!

      Tous ces gens ont participé de façon intelligente au développement de notre société européenne de l’ouest. Tout n’a pas été et n’est toujours pas rose, mais actuellement les Valeurs de notre modèle sont plus que respectables, même s’il existe des effets de bord, dont vous êtes peut etre victime comme toute l’Europe de l’est.

      Il n’y a pas de naïveté a vouloir faire respecter ce que d’autres ont bâti pour nous et nos enfants et que quelques prédateurs sauvages voudraient nous faire détruire. Se battre ne veut pas dire non plus sortir les kalach, Tout est dans l’intelligence societale. 

      Regardez plus loin que le bout de votre nez, il ne s’agit pas non plus de tendre l’autre joue, mais je vous parle de respect. A vous de bien comprendre que le respect que l’on vous doit est le miroir de celui dont vous faites preuve envers les autres.

      Enfin, vous savez d’où je viens, c’est bien possible, je ne cache rien, mais je me permets d’être discret, je ne m’expose pas -je n’ai pas Facebook- La retraite se rapproche a grand pas, certes, mais c’est mon problème et je n’en retombe pas en enfance pour autant. L’exêrience de la vie me fait prendre vous remarques avec humour et, oserai-je le dire, avec une certaine tendresse, celle que l’on doit a ceux qui sont les plus faibles.

      Bon dimanche.

    • bonalors 18 juin 09:06

      @HELIOS
      Merci pour avoir pris le temps de me répondre,
      A nouveau avec tout mon respect, mes réponses sont bien sur trop elliptiques et triviales

      Portez vous bien et bonne chance avec la suite, elle s’annonce mouvementée, personne ne sera vraiment épargné, a part probablement les intouchables, vous comme moi nous n’en faisons pas partie anyway

      Bon dimanche


  • porcinet 18 juin 17:43

    Comme d’habitude, on a vu ça sous Sarkozy et Hollande, le gouvernement lance des ballons-sondes dans tous les sens en espérant que dans la confusion générale ils pourront faire passer la pilule aux petites classes moyennes et revenir sur ce qui a été annoncé pour les classes aisées et très aisées qui, bien sûr au final auront une CSG symbolique.

    Ce gouvernement Macron devra légiférer dans l’urgence car déjà sa légitimité est très fragile (bulle médiatique et taux d’abstention record sur toutes les dernières élections), et il lui faut faire vite, très vite pour asséner les coups de massue des GOPE européens. C’est bientôt qu’il commettra des fautes par sa précipitation et son arrogance. De plus il est entouré de renégats serviles et d’incompétents qui déjà traînent des casseroles. 


Réagir