mercredi 15 février - par VICTOR Ayoli

Les ONG et le juteux trafic des migrants à travers la Méditerranée

Cedric Herou, ce paysan de la vallée de la Roya condamné symboliquement par le tribunal correctionnel de Nice à une amende de 3 000 euros avec sursis, devient une sorte de symbole de l’aide aux migrants. Son délit : avoir introduit en France des migrants depuis l’Italie. Le Parquet niçois était plus virulent que les juges puisqu’il reprochait au jeune militant, en plus d’avoir fait entrer illégalement des migrants enfants, le fait d’avoir détourné la loi de décembre 2012 accordant l’immunité pénale à ceux qui apportent une aide humanitaire et désintéressée aux migrants. Il avait requis huit mois de prison avec sursis à son encontre, ainsi que la confiscation de son véhicule, et un usage limité de son permis de conduire aux seuls besoins de sa profession.

Ça, c’est la façade, c’est ce que nous montrent les médias « mènestrims ». Mais comment les gentils migrants gentiment aidés par le gentil paysan des Alpes-Maritimes sont-ils arrivés à Vintimille ?

Hors des canaux de la grande presse, des informations pour le moins dérangeantes circulent depuis quelques semaines sur la Toile. Elles donnent un éclairage nouveau et qui laisse abasourdi sur le problème des migrants  : on peut lire que « Les ONG introduisent clandestinement des immigrants en Europe à l’échelle industrielle ». À la base de ces docs : GEFIRA 

Les enquêteurs de ce mouvement disent tirer ces conclusions de l’observation de mouvements étranges entre les côtes Africaines et l’Italie (http://marine-traffic.com/ et http://data.unhcr.org/mediterranean/regional.php). Et ils en auraient déduit l'existence d'actions qui sortent du cadre du pur humanisme : une immigration manifestement organisée, non éligible, donc clandestine. Info ? Intox ? Libé a tenté d’intoxiquer en « désintoxiquant » cette info. Mais l’OJIM (observatoire des journalistes et de l’information médiatique) a solidement dézingué cette pseudo « désintox » http://www.ojim.fr/le-financial-times-confirme-lintox-de-liberation-et-arte/

Revenons donc à ces infos qui disent en substance que les ONG, les passeurs, la mafia, de mèche avec l’Union européenne, auraient expédié des milliers d’illégaux en Europe sous prétexte de sauver des gens, aidés par la garde côtière italienne qui a coordonné leurs activités.

Et si, derrière les beaux sentiments, il s’agissait d’une grande escroquerie et d’une opération illégale de trafic humain ?

Les faits : « Les trafiquants d’êtres humains entrent en contact avec la garde côtière italienne à l’avance pour recevoir leur soutien et ramasser leur cargaison douteuse. Les navires des ONG sont dirigés vers la « zone de sauvetage », même si ceux qui doivent être secourus sont toujours en Libye. Les 15 navires que nous avons observés appartiennent à ou sont loués par des ONG. Ils ont régulièrement été vus quittant leurs ports italiens, cap au sud, s’arrêter sur le point d’atteindre la côte libyenne, ramasser leur cargaison humaine, et refaire le voyage de 260 miles vers l’Italie, bien que le port de Zarzis en Tunisie soit seulement à 60 miles du spot de secours. »

Ça, c’est que dit Gefira. Il faut recouper.

Le 15 décembre, le Financial Times, peu suspect d’accointance avec les sites qui dénoncent la propagande médiatique sur les clandestins, publie un article avec le titre suivant « les douanes européennes accusent des organisations humanitaires de collusion avec les passeurs de migrants  ».

L’article indique que Frontex, l’organisation de contrôle des frontières extérieures de l’Europe, a constaté que lors des opérations de sauvetage en haute mer des indications ont été données par des ONG à des migrants – avant le départ de la terre ferme sur les côtes libyennes – sur la direction précise à suivre pour atteindre les bateaux des dites ONG. Ça recoupe l’information précédente.

Les ONG concernées sont les suivantes : MOAS, Jugend Rettet, Stichting Bootvluchting, Médecins Sans Frontières, Save the Children, Proactiva Open Arms, Sea-Watch.org, Sea-Eye et Life Boat.

Tous les pays rivalisent pour avoir leur ONG. Mais l’intention réelle des personnes derrière ces ONG n’est pas claire. Leur motif peut être tout simplement le fric. Mais il peut aussi y avoir une motivation politique camouflée. En effet, les activités de l’organisation basée à Malte, MOAS, par la traite des personnes vers l’Italie est la meilleure garantie que les migrants ne se présenteront pas sur la rive maltaise. (http://www.zerohedge.com/news/2016-12-04/something-strange-taking-place-mediterranean). Et puis, pour les patronats européens, l’arrivée massive de main-d’oeuvre corvéable à merci est un levier fort efficace contre toute prétention de hausse des salaires et de lutte contre la précarité…

MOAS (migrants offshore aid station) fait carrément son bizness sur le « sauvetage » des migrants clandestins. C’est une organisation qui ressemble à une énorme pompe à fric. La « mission » qu’elle proclame : patrouiller en Méditerranée à la recherche de migrants perdus en haute mer et les sauver de leurs mauvais bateaux, radeaux, dinghies pour les embarquer à bord de leur « navire amiral », le Phoenix. Ils utilisent même des drones pour repérer leurs cargaisons de malheureux. MOAS est dirigé par un Étasunien plutôt sulfureux, le dénommé Chris Catrambone qui a fait fortune en vendant des assurances en Irak et en Afghanistan et excelle à faire sa pube dans les médias.

Dans son équipage, quelques personnages, aussi sulfureux ayant des accointances avec l’armée privée de mercenaires étasunienne Blackwater (rebaptisée « Academi  »), célèbre pour ses nombreuses « bavures » en Irak.

Comment ça marche ? Ce sont les gardes-côtes italiens qui, prévenus à l’avance par les passeurs, appellent les navires des ONG pour les orienter 10 ou 12 heures à l’avance vers la zone prévue pour l’organisation du « sauvetage » en mer. Et ce n’est qu’une fois le dispositif en place et par beau temps et mer calme que les passeurs libyens font partir les zodiacs remplis à ras bord de clandestins. À noter que le Phoenix, bien que basé à Malte, n’amène jamais ses cargaisons dans cette île mais en Sicile, pays de la mafia qui se charge du reste…

À noter encore que sur les belles images de « sauvetages » dont nous abreuvent les télés, il fait toujours beau, sur une mer d’huile. Belle mise en scène.

Huit ONG ont transporté à elles seules avec leur service de navette, en moins de deux mois, 14 954 immigrants clandestins (sur 39 192 en tout). Il s’agit bien d’un trafic d’êtres humains à l’échelle industrielle.

Les navires utilisés en permanence par les ONG au large de la côte libyenne

Le Phoenix est l’un des deux navires MOAS. Le navire est régulièrement repéré dans les eaux territoriales de la Libye. Il est enregistré au Belize, en Amérique du Sud. Cependant, le navire est détenu et exploité par les Maltais pour amener les immigrants en Italie. Site Web

Le Topaz Responder, un navire d’intervention d’urgence qui mesure 51 mètres, qui accueille deux canots de sauvetage rapides. Le navire est géré en association avec MSF. Ceci est l’un des trois ferries qui peuvent transporter des centaines de personnes d’un seul coup. Le navire est immatriculé aux îles Marshall. Site Web

Le Luventa est enregistré sous le drapeau des Pays-Bas et détenu par l’ONG allemande Jugend Rettet.

Le Golfo Azzurro est utilisé par le néerlandais « Boat Refugee Foundation ». Golfo Azzurro opère sous le pavillon du Panama. La Fondation affrète le navire pour un prix symbolique. Site Web

Dignity 1 est enregistré sous le pavillon du Panama. Gefira pense que le navire appartient à Médecins Sans Frontières.

Le Bourbon Argos est un navire de Médecins Sans Frontières. Il est l’un des trois navires utilisés pour transporter les gens de navires plus petits vers l’Italie. Le navire est actuellement immatriculé sous le pavillon du Luxembourg. Site Web

Le Aquarius est l’un des nombreux navires gérés par Médecins Sans Frontières. Il est enregistré sous le pavillon de Gibraltar. Site Web

Le navire Vos Hestia search and rescue, affrété par l’organisme de bienfaisance Save the Children, comme la plupart des navires d’ONG, est sous la supervision du site Web de la Garde côtière italienne Save the Children.

Proactiva Open Arms exploite l’Astral. Gefira dit l’avoir observé à plusieurs reprises dans les eaux territoriales libyennes. Le navire a disparu sur une base régulière à partir des sites de suivi AIS. Site Web

Le MS Sea-Watch I est possédé par une organisation basée à Berlin. Il travaille en étroite collaboration avec Watch The Med, un réseau transnational de personnes qui luttent contre le régime européen des frontières, et exigent un passage libre et sûr en Europe. Site Web

Le MS Sea-Watch II appartient à une organisation basée à Berlin. Il travaille en étroite collaboration avec Watch The Med un réseau transnational de personnes qui luttent contre le régime européen des frontières, et ils exigent un passage libre et sûr en Europe. Site Web

Le Audur est enregistré sous le drapeau des Pays-Bas. Gefira ne sait pas à qui appartient ce navire.

Le MS Sea-Eye est possédé par Sea-Eye-eV. Michael Buschheuer de Regensburg, en Allemagne, et un groupe de la famille et amis ont fondé l’organisme sans but lucratif de sauvetage en mer Sea-Eye eV. Site Web

Le Speedy est un hors-bord appartenant à Sea-Eye-eV. Le navire est confisqué par le gouvernement libyen. Site Web

Le Minden est possédé par l’organisation allemande Lifeboat. Le navire est actuellement immatriculé sous le pavillon de l’Allemagne. Site Web

Voilà quelques éléments qui accréditent la thèse d’une organisation multiple dont la finalité est d’amener un maximum de migrants en Europe. À noter la présence d’associations qui luttent pour une ouverture totale des frontières, pour une Europe passoire.

À vous de juger

 

Sources :

http://www.zerohedge.com/news/2016-12-04/something-strange-taking-place-mediterranean

“Caught in the act : NGOs deal in migrant smuggling”

https://gefira.org/en/2016/11/16/moas-is-there-to-pick-you-up/

https://gefira.org/en/2016/11/16/ngos-armada-for-the-coast-of-libya/

http://data.unhcr.org/mediterranean/regional.php

http://marine-traffic.com/

http://www.humanite.fr/en-sicile-le-business-des-migrants-est-plus-rentable-que-la-drogue-573036

Photo X - Droits réservés



35 réactions


  • Pseudonyme Pseudonyme 15 février 10:50

    A priori, nous n’aurions pas besoin d’un mur, puisque le Méditerranée en fait office. Mis à part le problème turc et son pont, et bientôt son tunnel à trois étages....

    On voit comme il serait possible de sécuriser notre continent. Maintenant si des organisations étrangères relayées par des appuis internes parviennent à faire de notre défense côtière un gruyère, on peut les identifier et les interdire.

    Mais qui ne participent, en Europe, de cette étrange défaite ?


    • Phalanx Phalanx 15 février 20:34

      @Pseudonyme

      Ce n’est pas une défaite, si les clandestins peuvent entrer par millions en Europe, c’est qu’il y a une volonté politique pour les faire rentrer.
      Ce que vous appelez « étrange défaite » et un succés.

      Regardez les Emirats Arabe, pourtant plus proche physiquement (pas de mur ni de mer) et culturelement, également beaucoup plus riches ques les Européens ..... 
      et bah personne ne rentre.

      Rien, nada, zip, zero .... bizarre hein ?


    • Osalteccino Osalteccino 15 février 20:56

      @Phalanx


      Tout à fait

  • foufouille foufouille 15 février 10:56

    si vrai, ce serait peu étonnant.


  • bluerage 15 février 10:59

    Sous prétexte de sauver des vies, ces ONG organisent elles mêmes ce qu’il convient bien de dénommer l’invasion. Autant on peut s’apitoyer sur leur sort, autant on peut bien voir que leurs gosses grandiront dans le 93 ou ailleurs en brûlant des poubelles pour casser du pompier ou du flic et en vivant plutôt grassement du trafic de stups.

    Les types comme ce Herrou sont des délinquants d’ultra gauche qui seraient allés chercher les waffen SS en 40 pour leur faciliter leur séjour en France.


  • cathy cathy 15 février 11:41

    vous ne sentez pas monter la guerre civile en Europe et aux Etats-Unis ?


  • JL JL 15 février 11:49

    Vous êtes fou ? Voilà un article qui enverra Agoravox direct dans le rouge du Decodex !

     
     smiley
     
     Beau travail VICTOR Ayoli, merci pour ces infos qui ne surprendront que les bisounours.

  • LE CHAT LE CHAT 15 février 11:50

    Les tribunaux sont beaucoup trop cléments , on devrait confisquer les biens de ces types pour nourrir ceux qu’ils ont fait entrer illégalement et couvrir les frais d’expulsion !


  • jaja jaja 15 février 12:13

    Merci à Cedric Herou de montrer ce qu’est la solidarité envers des populations qui subissent nos guerres, militaires et économiques, et dont le seul espoir est de quitter leurs pays...

    Liberté de circulation et d’installation partout et pour tous... Que les fachos se préoccupent plutôt d’interdire la libre circulation (et donc le contrôle) des capitaux et l’interdiction des subventions agricoles à l’exportation des européens qui ruinent les paysans africains et et donc sont les causes du déracinement migratoire de nombre d’entre eux !


  • leypanou 15 février 14:43

    Voilà quelques éléments qui accréditent la thèse d’une organisation multiple dont la finalité est d’amener un maximum de migrants en Europe. : bien sûr que c’est organisé.

    De toute façon, avec tous les satellites d’observation, ils n’ont pas les moyens de guetter les départs des côtes libyennes ? Cela arrange pas mal d’intérêts dont celui de G Soros. On se demande d’ailleurs comment l’Italie qui a déjà un taux de chômage élevé peut encore se permettre d’accepter autant de réfugiés économiques.

    Quant à l’idée stupide de B Hamon de visa humanitaire de protection temporaire, j’espère que les Français seront assez lucides pour ne pas le cautionner.


  • Osalteccino Osalteccino 15 février 14:47

    Je vous invite à consulter le lien ci-dessous


     
    et de lire la littérature de l’ONU à ce sujet à partir des lins que contiennent ce texte. On peut accéder à quelques délibérations. Mais on n’accède pas au nivau des délibérations qui sont « exécutoires

    Curieusement cette page n’est pas datée mais régulièrement mise à jour et le premier rapport date de l’année 2000

    Pour moi il ne fait pas de doute que le phénomène migratoire auquel on assiste vers l’Europe est délibéré et organisé. On peut se demander si même les migrants ne reçoivent pas une allocation pour être candidats au départ. En cause l’ONU et son agence pour les migrants. Il vous appartient de creuser le sujet. Les ONG ne seraient que des sous traitants. Intéressez vous aussi au conseiller spécial de l’ONU chargé des migrations : Peter Sutherland

    Il semble que ce déplacement des populations d’Afrique vers l’Europe ait été décidé en secret d’un commun accord avec les pays européens concernés. Ce qui expliquerait que lors de la vague migratoire de 2015 il ne se soit trouvé aucun gouvernement ouest européen pour émettre une objection surtout au niveau de la Commission en la personne de M. Juncker.

    Le fond de l’affaire serait purement économique et aurait été délibéré par de »très hautes instances« comme l’on dit.

    La perspective d’un affaiblissement démographique de l’Europe affecterait directement la rentabilité du stock d’investissements existant. Et il est impératif d’y maintenir le niveau de consommation par n’importe quel moyens. 
    Bravo pour votre article mais il est important de remonter la chaîne jusqu’aux initiateurs du »projet«  ;

     »phénomène" migratoire à mettre en perspective avec la théorie des 4 flux sans entraves du stratégiste américain Thomas Barnett

  • fcpgismo fcpgismo 15 février 17:42

    Derrière un brave type se cache un salopard 

    (Grâce à son action, grâce à son exploitation politique du migrant, il a fait parler de lui et de son idéologie. Cela, le procureur l’a bien compris, reprochant à Cédric Herrou d’instrumentaliser ce procès comme une tribune politique. Ayant requis 8 mois de prisons avec sursis, le tribunal lui a finalement infligé 30 000 euros d’amende. C’est relativement peu.

    A ses yeux, qu’importe sa peine et qu’importe le sort des migrants qu’il a accueillis, il aura atteint son but en les utilisant pour se faire entendre. Ce n’est plus de la solidarité naturelle mais l’exploitation d’hommes, de femmes et d’enfants innocents pour promouvoir une idéologie.) extrait Causeur : Raphaël Revah


  • Graal 15 février 18:30

    Voila un article qui m’en bouche un coin, et présenté avec un souci d’objectivité (même si votre opinion semble faite) : « Ça, c’est que dit Gefira. Il faut recouper. » « À vous de juger ». Merci.
    A noter que Libération ne semble pas de votre avis :
    http://www.liberation.fr/desintox/2016/12/08/migrants-comment-la-fachosphere-intoxique-en-recyclant-des-donnees-publiques_1533725


  • cétacose2 15 février 20:13

    Il est un fait que les ONG sont des organisations criminelles aux mobiles peu avouables .Mais pour contrer leur action malfaisante il faut trouver le moyen de décourager ces migrants .Il en est un tout simple ,ce serait de leur prélever plusieurs organes vitaux puisque nos hôpitaux sont en manque ...le flux s’inverserait immédiatement.....


    • jaja jaja 15 février 20:15

      @cétacose2

      La barbarie c’est tout ce que vous avez à proposer ?


    • Phalanx Phalanx 15 février 20:37

      @jaja
      Le génocide des francais c’est tout ce que vous avez à proposer ?


    • @jaja
       
      Quand le concept objectif recule devant la branlette subjective, la régression prend sa revanche ...
       


    • jaja jaja 15 février 20:46

      @cétacose2

      Non, je n’ai pas l’intention d’être « génocidé » smiley) D’ailleurs je respecte tellement les Français que je leur accorde une majuscule en les nommant (contrairement à vous) !


    • Phalanx Phalanx 15 février 21:17

      @jaja

      Bravo, vous pourrez demander une image à la maîtresse.

      De fait, l’immigration de remplacement (organisée par les politiciens, les ONG et les mafias) équivaut à terme à un génocide (disparition des indigènes sur des régions entières).

      Vous pouvez l’appeler « célébration de la diversité » si vous voulez. smiley

    • Osalteccino Osalteccino 15 février 22:05

      @Phalanx

      A terme c’est bien la question que pose ce « phénomène ». Dans l’immédiat « on » (instances proches de l’ONU) parle d’un déplacement de 40 millions d’individus d’ici 2050... et de 4 millions d’ici 2020. Des chiffres difficiles à apprécier.
      Mais pourtant on a une information précise en ce qui concerne l’Allemagne.
      Juin 2012 a été ouvert un site « make it in Germany » sous l’égide du ministère du travail, de l’économie et de l’Agence pour l’emploi allemande


      Ce site a pour but de recruter dans les pays de l’OCDE les personnels qualifiés nécessaires pour faire face à l’affaissement de la démographie de l’Allemagne d’ici 2025 puis 2050. soit 2 à 3 millions pour la première échéance et 3 à 4 millions supplémentaires pour la seconde échéance Au total à peu prés 7 millions de personnes.

      Pour mettre les ordres de grandeur en perspective il paraît que depuis 2008 plus de 6 millions de jeunes de l’UE se sont expatriés. 2,4 millions sont paris d’Espagne, 500 000 sont partis d’Irlande dont 200 000 jeunes de moins de 25 ans soit le cinquième de cette classe d’âge. Pour un pays de 4,6 millions d’habitants !!!! Du jamais vu depuis la grande dépression de 1929. Un bon million pour les Italiens.
      Je laisse aux lecteurs curieux, dont l’auteur de cet article, le soin de vérifier.

      Cela conduit à une interrogation de taille : on a accusé l’Allemagne de traîner les pieds pour la relance de la croissance en Europe. Mais il est évident que la situation de crise actuelle qui perdure dans l’Europe latine est de nature à satisfaire son objectif de combler son vide démographique.....

      Ces chiffres et ce site destinés aux migrants qualifiés vers l’Allemagne donnent à réfléchir

      Quelques références mais on peut sûrement trouver mieux



    • alinea alinea 15 février 22:15

      @Osalteccino
      Je connais beaucoup d’Allemands émigrés ; je ne sais s’ils sont rares !!


    • Osalteccino Osalteccino 15 février 22:18

      @alinea
      Emigrés je ne sais pas, expatriés du fait du boulot dans leur entreprise sûrement.


    • alinea alinea 16 février 10:06

      @Osalteccino
      Non, ceux que je connais, ne sont pas dans leur entreprise, mais sont partis bosser ailleurs parce que c’était plus attrayant ; US, Canada, France, pour ceux-là !
      N’est-ce pas ce que fait tout émigré ?


  •  
     
    « Les pseudo ONG vont charger leurs cargaisons négrières à 25km de la Libye (95% du parcours) incitant les passeurs a ne même plus fournir de bateaux de mer (cit. Frontex). Les appels de détresse ne représentent que 10% du flot mafieux (cit.Frontex), les ONG utilisent des phares de nuit pour attirer les cargaisons comme les mouches etc... Frontex accuse les ONG de complicité direct de traite d’êtres humains ; c.a.d concurrence déloyale, Frontex, certes sifflée par les mafias au numéro du secours en mer italien donc connaissant les coordonnées de la marchandise, doit qd même rester hors eaux territoriales libyennes (sinon elle utiliserait des barges de débarquement sur les plages libyennes) »
     
    https://www.youtube.com/watch?v=Bb2DJVpJiHM (carte animée en direct sur le parcours des négriers avec compteurs de tonnage)
    https://archive.fo/sy9Xy#selection-1887.0-2067.380
    (article avec souscription Financial Times : https://www.ft.com/content/3e6b6450-c1f7-11e6-9bca-2b93a6856354)


  • alinea alinea 15 février 21:46

    Voyons, les migrants, on ne peut pas les interroger sur leurs motifs d’émigration ?
    J’ai lu, il y a peut-être un an de ça, que l’UE payait des passeurs, que les rapports avec la Turquie à ce niveau n’était pas très clairs.
    Une chose m’étonne : il n’y a pas de boulot en Europe : alors quoi ?
    On sait que l’esclavagisme n’a jamais cessé ; on sait que le trafic d’organes, de femmes, de gosses, trouve preneurs ; plus rien ne nous étonne !
    Qui sont les dupes dans l’histoire, les benêts, les collabos naïfs ?
    j’ai du mal à croire que tant de gens veuillent partir de chez eux ; ils ont plus de téléphones mobiles que nous et ont accès à internet plus facilement que moi !
    Ça ne doit pas être bien compliqué d’aller à la source et de discuter avec les gens, si ?
    Vivement qu’on élise ceux qui auront une politique claire et honnête avec le Maghreb et avec l’Afrique ! Je n’ai pas entendu Macron en parler !


    • atmos atmos 16 février 02:38

      @alinea

      Pourquoi les immigrés viennent-ils en Europe ? Mais tout simplement parce qu’on fait tout, vraiment tout, pour qu’ils viennent. Ce pont maritime travesti en secours aux naufragés en est une preuve de plus.


  • Osalteccino Osalteccino 15 février 22:10

    Et il n’en parlera pas pour la bonne raison que c’est le candidat de l’Europe c’est à dire cautionné par la Commission européenne


  • atmos atmos 16 février 02:35

    3000 Markeuros avec sursis pour le petit artisan négrier. Autant dire rien. Autant dire que le trafic d’êtres humains est légalisé. France, patrie des droits de l’Homme ? Non. France, patrie du droit des oligarques à exploiter les hommes comme bon leur semble, jusqu’à réduire l’Homme à un vil minerai. Car c’est bien ce que voient les oligarques dans ce flux soigneusement planifié d’immigrés : du simple minerai humain.

    Quant à ce pauvre con de convoyeur soi-disant paysan, il est si con que le qualifier d’ultra-con serait un compliment de pure complaisance. C’est moins qu’un pion : une bonne approximation du néant.


    • alinea alinea 16 février 10:04

      @atmos
      Ainsi, tendre la main à des gens qui ont été abusés, ballotés, réduits à marchandise, vous paraît approcher le néant ?


  • atmos atmos 16 février 02:52

    Pour les oligarques, un homme c’est des sous, rien d’autre. Donc un immigré, c’est des sous supplémentaires, rien d’autre. Ce simple constat suffit aux oligarques pour importer des immigrés en masse et pour les conserver précieusement, même les voleurs, les violeurs, les meurtriers, même les terroristes. C’est ainsi qu’on devient milliardaire : en ne laissant jamais échapper le moindre sous.

    Bien sûr, tout cela est voué au désastre. Quand l’Europe sera peuplée de Bantous, son niveau de vie sera celui d’un bantoustan, et l’accroissement de la population ne compensera jamais cet effondrement économique. Mais pour les oligarques, seul importe le profit immédiat. Rien n’existe au-delà du bout de leur gros nez.


  • Bertrand Loubard 16 février 12:36

    Merci de ce billet et des références.

    Le 31 janvier 2017, j’écrivais dans "Bye, bye American Dream !"

    http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/bye-bye-american-dream-189122  :

     »Trump arrêterait-il le trafic des êtres humains qui s’est développé entre passeurs (mexicains ou américains) et corrompus (américains ou mexicains) ? En Europe depuis la crise du flux migratoire, il semblerait que 10.000 migrants mineurs non accompagnés (MINA) ont « disparu dans la nature » (détournés vers des fermes d’« élevage » : foie gras, reins, coeurs frais, farines animales ?...Il faut revoir le film « Soylent Green » de Richard Fleisher, 1973)"

    Il faut se souvenir de la réaction compulsive de Bernard Kouschner quant il lui a été posé la question de savoir ce qui se passait dans les « maisons jaunes » au Kosovo (trafic d’organes humains prélevés sur de jeunes prisonniers serbes en bonne santé ) https://www.youtube.com/watch?v=12HXAl-hFL0

    https://www.youtube.com/watch?v=kP5P5uoeQXs

    https://www.youtube.com/watch?v=iiqjt9IHlac

    Il faut se souvenir le cas de l’Arche de Zoé

    https://www.youtube.com/watch?v=YVmSPB49Mcs

    Il faut se souvenir des adoptés d’Haïta

    https://www.youtube.com/watch?v=OpPOHuV—XY


    • VICTOR Ayoli VICTOR Ayoli 16 février 13:50

      @Bertrand Loubard
      Bonjour
      Eh oui... Il faut souvent se méfier des trop « bons sentiments ». Ils sont souvent les faux-nez d’horreurs inqualifiables. Mais, chut ! Il ne faut pas le dire...
      « Soleil vert » pas loin effectivement.


Réagir