mardi 25 avril - par Aimé FAY

Marine Le Pen et l’euro : amateurisme et/ou incompétence (1/2) ?

Marine Le Pen imagine "une dépréciation de l’euro de l’ordre de 20%" ! Est-ce bien sérieux ?

C'est portant bien cela ! Dans le dossier que le Front national publie sous le nom de Tout ce qu'il faut savoir sur la sortie de l'euro, il est textuellement écrit, au début de la page 2 : "Or, selon un principe de droit international (appelé Lex Monetae) les dettes émises en contrat de droit national sont ré-libellées automatiquement en nouvelle monnaie nationale, selon la nouvelle parité fixée. En clair, 1 euro de dette publique à rembourser se transformerait en 1 franc à rembourser si la parité choisie est 1 euro = 1 franc. Exactement de la même façon que lorsque nous sommes passés à l’euro en 1999. Ainsi, une dépréciation de l’euro de l’ordre de 20% ne renchérirait pas de manière sensible le poids de la dette. En revanche, la fin de l’euro permettrait à la France de se désendetter en cessant de payer les plans de renflouement à répétition des pays victimes de l’euro ; elle relancerait les exportations et donc la croissance et l’emploi ce qui mécaniquement fait baisser le poids de la dette."

Ce serait drôle et digne d'un sketch s'il ne s'agissait pas de notre pays et de la possibilité qu'il soit gouverné, dès le 7 mai 2017, par l'actuelle équipe d'"experts" en économie monétaire du Front national.

Nous avons eu, à la fin des années 1990, avec quelques collègues, le privilège de conseiller les grandes banques françaises de la Place de Paris, lors du passage à l'euro. Nous avons même écrit, en 1998, un livre sur le sujet (Le passage à l'euro…). Livre vendu à plus de vingt mille exemplaires ! De fait, nous estimons, aujourd'hui, être assez bien placés pour voir les inexactitudes, l'amateurisme… voire le sophisme du texte du Front national (FN).

1ère inexactitude (sophisme) : le FN écrit : selon la "[...] Lex Monetae les dettes [...] sont ré-libellées en nouvelle monnaie nationale, [...]" exactement comme lors du passage à l'euro, en 1999 !

Non ! ce n'est pas de la Lex Monetae 1 dont il s'agira dans le cas d'espèce. C'est de la Lex Loci Contractus 2, c'est-à-dire la loi des contrats. Effectivement, c'est toujours la monnaie dans laquelle le contrat a été signé, qui prévaut. Cependant, cela veut dire, que :

si la monnaie du contrat n'existe plus sur le marché des changes − cas du franc français lors du passage à l'euro − les contractants doivent se mettre d'accord sur le taux change. En cas de désaccord, c'est le tribunal mentionné dans le contrat qui règle le contentieux.

si la monnaie du contrat existe sur le marché des changes − cas, bien évidemment de l'euro quand Marine Le Pen, élue, voudra revenir au franc français. Il y aura alors 2 cas :

 a) si le prêteur est un investisseur non-résident (c'est-à-dire étranger), il devra obligatoirement être remboursé en euros. Tous les tribunaux de la planète lui donneront raison s'il poursuit la France, défaillante, en justice. Il convient de noter que ce cas compose quelque 64% de la dette négociable de notre pays, émise entre 2009 et 2016.

 b) si le prêteur est un résident français, il sera remboursé en franc français, au cours fixé par l'État. S'il poursuit l'État, aucun tribunal ne lui donnera raison ! Mais, ayant été spolié − car le "franc Marine Le Pen" sera logiquement largement inférieur à l'euro − cet investisseur ne prêtera jamais plus à l'État, c'est-à-dire à son propre pays !

2ème inexactitude. Celle de grands amateurs : "Ainsi, une dépréciation de l’euro de l’ordre de 20% ne renchérirait pas de manière sensible le poids de la dette.".

Nous pensons qu'il s'agit d'une grossière faute d'inattention, propre à des amateurs qui ne connaissent pas encore bien leur sujet, car ils n'en parlent pas instinctivement. Les "experts" du Front national voulaient sûrement écrire le contraire, c'est-à-dire : "Ainsi, une dépréciation du franc de l’ordre de 20% (par rapport à l'euro) ne renchérirait pas de manière sensible le poids de la dette.".

Cette faute grossière, qu'aucun élève de terminale SES ne fait, montre bien que les équipes du Front national ne sont pas du tout préparées à gouverner quoi que ce soit et surtout pas à conduire − à notre avantage − la sortie de la France, tant de l'Union européenne que de l'euro ! De plus, la sortie de l'UE prendra 2 ans et, le passage de l'euro au franc prendra aussi 2 ans. Le tout coûtera plusieurs milliards d'euros au pays, juste pour changer ou modifier tous nos logiciels de gestion. C'est ce que nous a coûté le passage à l'euro, entre 1999 et 2001 !

In fine, nous pensons : qu'amateurisme, incompétence... et sophisme sont au coeur des équipes économiques de Marine Le Pen. Pourtant, 7,7 millions de personnes 3 ont pensé, ce 23 avril 2017, que cette dame est l'avenir de notre pays !

Heureusement que 39,3 millions de Françaises et de Français pensent apparemment le contraire. Cela devra être quand même confirmé le 7 mai prochain !

 

(1) décrite, dès 1751, par Ferdinando Galiani dans Della Moneta (Édition Economica, 2005, Paris).

(2) Nicolas Politis : Les emprunts, d'État en droit international…-Primary source Edition (Éditeurs Durant et Pedone-Lauriel,1894, Paris).

(3) Rappelons Proudhon quand il écrivait : "Le peuple, incapable encore de juger sainement ce qui lui convient, applaudit également aux idées les plus opposées, dès qu'il entrevoit qu'on le flatte : il en est pour lui des lois de la pensée comme des bornes du possible ; il ne distingue pas mieux aujourd'hui un savant d'un sophiste, qu'il ne séparait autrefois un physicien d'un sorcier." (Lettre à Messieurs les Membres de l'Académie de Besançon. Paris, le 30 juin 1840).



66 réactions


  • Leonard Leonard 25 avril 10:32

    La seul exactitude que j’ai c’est que l’euro a repris encore de la valeur...


    Les marchés ont salués Macron !

    Augmentant encore notre deficit commercial avec un Euro fort qui nous nuit...

    Aller encore 5 ans et 10 jours jusqu’à la prochaine mascarade hein !

    • doctorix doctorix 25 avril 18:28

      @Leonard
      L’auteur nous donne un avis d’économiste qui ne vaut que ce qu’il vaut, même s’il est énoncé avec ce caractère peremptoire propre à cette caste d’experts qui nous expliquent toujours le lendemain pourquoi ils se sont trompés la veille, et qui sont capables d’expliquer avec la même pugnacité une thèse et la thèse inverse en fonction de leur humeur du moment..

      Cependant, un autre économiste de bien plus grande renommée et probablement compétence, Jacques Sapir, et bien d’autres avec lui, expliquent eux que la sortie de l’Euro serait pour la France parfaitement indolore, avec une reprise de l’activité économique rapide et une baisse spectaculaire du chomage.
      Monsieur l’auteur, cessez d’effrayer les Français et retournez à vos chères études.
      En passant, on ne voit pas pourquoi le Franc baisserait de 20% quand la Livre a perdu 9%. Mme Le Pen a mal copié le programme de l’UPR, une fois de plus. On estime la dévaluation induite entre 6 et 10%. Ce qui est justement la chance de notre économie et le but recherché.

    • Aimé FAY Aimé FAY 25 avril 23:30

      @doctorix
      Oui... Sauf que nous nous avons les mains dans la graisse, pas SAPIR qui n’est qu’un homme de livres !!!!


    • Leonard Leonard 26 avril 07:39

      @Aimé FAY

      C’est parce que vous avez les mains dans la graisse que vous oubliez notre balance commerciale ?

    • Aimé FAY Aimé FAY 26 avril 09:05

      @Leonard
      Je n’oublie rien, et surement pas la courbe en J (lien)


    • Leonard Leonard 26 avril 09:13

      @Aimé FAY

      Donc Vincent Brousseau (U.P.R), qui a fait 15 ans à la BCE... a tord selon vous ?

      N’oubliez rien Aimé, surtout pas ce que les cahiers vous ont appris...


    • lordrax 26 avril 10:08

      @Aimé FAY

      D’après votre description vous êtes également un homme de livre ! Admettons Jacques Sapir l’est aussi. Alors quel(s) argument(s) avez vous contre Vincent Brousseau le responsable sur les questions monétaires de l’UPR, doctorant en mathématiques et économie, 15 ans à la BCE. Ou alors contre Natixis, le FMI ou d’autres instituts financiers qui estiment que la dépréciation d’un nouveau franc serait de l’ordre de 5 à 15%.


    • Aimé FAY Aimé FAY 26 avril 10:35

      @lordrax

      Tjs pareil. J’ai conseillé leur patron (j’étais payé pour cela) durant qlq 30 ans et, en même temps, j’ai publié des livres sur le sujet.

      JE SUIS UN PRATICIEN DE L’ÉCONOMIE MONÉTAIRE qui a travaillé avec le réel !

      Une étude livresque, de prof d’économie, ne s’est jamais plantée. C’est sa mise en œuvre qui peut se planter. J’ai mis en œuvre !


    • Marc Filterman Marc Filterman 26 avril 10:40

      @Aimé FAY - Bonjour

      Ou que si cher Monsieur, vous oubliez beaucoup de choses. Vous dépaignez une vision idylique de l’Europe. Vous avez oublié de dépeindre le tableau noir de toutes les magouilles de la dictature de Bruxelles sans parler des réseaux criminels. On pourrait aussi parler du sophisme des politiques français naïfs et corrompus frappés du syndrome 3IC. L’exemple Alstom avec Macron est un parfait exemple de compromission et trahison avec notre marine de guerre qui est passée sous contrôle américain que la presse sous influence américaine à censuré. L’Europe devait protéger la France de tout, mais en réalité elle nous protège de rien du tout. Par contre les réseaux mafieux ont prospéré avec l’Europe. Quant au libéralisme économique, nous avons l’exemple concrêt des années 30, avec toutes les firmes étrangères qui ont permis de sur-armer l’Allemagne nationale socialiste nazie d’Adolph Hitler. J’abrège ici ma liste, mais je ferai un article beaucoup plus long en réponse à votre article, ainsi que sur tous les partis de gauche faschistes et homophobes qui ont voté pour Pétain, mais que la presse a oublié de citer.

      01- La France a versé 19 milliards/an à Bruxelles pour n’en récupérer que 14 Mds, somme variable selon l’année.

      02- Le pillage des comptes des français a été légalisé par le gouvernement Valls sur ordre de Bruxelles en cas de faillite des banques. Les socialistes au service du peuple, ben voyons, une grosse plaisanterie et escroquerie.

      03- Augmentation des usurpations d’idendités, et des vols numériques bancaires.

      04- Augmentation des atteintes à la vie privée et des vols des données privées.

      05- Augmentation de la propagande, censure, désinformation, et manipulation de masse.

      06- Les médias sont sous le contrôle du pouvoir et subventionnés, ou ils sont la propriété à plus de 50% des industriels, des banques et milliardaires.

      07- Vos élèves de terminal qui ont transité ensuite par les grandes écoles comme l’ENA, vos experts économiques, nous ont laissé une dette de plus de 2000 millards d’euros qui ne diminue.

      08- Explosion des prélèvements sur toutes les classes sociales et entreprises.

      09- Explosion du chômage sous le mandat Hollande (+1million de chômeur, 1000 licenciements jour, 100 fermetures de PME/PMI/semaine sans parler des artisans, commerces)

      10- Explosion des trafics d’armes et explosifs sans frontière.

      11- Explosion des trafics de devises, d’or, des vols de bijoux et électroniques.

      etc, etc......


    • Remosra 26 avril 10:48

      @Marc Filterman
      Ouaah, enfin quelqu’un qui ouvre sa gueule !
      N’oubliez pas dans votre futur article de citer des sources, ça évitera aux plus sceptiques de tenter de vous contre dire !
      J’attends cet article avec impatience smiley


    • Marc Filterman Marc Filterman 26 avril 11:15

      @Remosra
      Merci, j’ai un avantage c’est que je récupère beaucoup de documents déclassifiés, mais malgré cela, j’ai déjà vu des journalistes persister dans le dénigrement et mensonges, ce qui a value une volée de bois verts, car une fois c’est plus de 2000 emails que j’ai fait partir, dont 950 aux parlementaires, ministres et autres. Cela en a calmé quelques uns.


    • Remosra 26 avril 13:57

      @Marc Filterman
      Ouaaah, je me demande comment vous avez fait ça !?
      J’espère que vous nous en direz plus.
      Au fait, j’ai lu votre description et si elle est vrai je l’ai trouvé marrante car :
      1 - J’ai fait mon service militaire dans l’armée de l’air en tant que cocoy
      2 - J’ai travaillé pendant 8 ans à TDF jusqu’à qu’elle soit vendue à ses foutus anglais et américains.
      3 - Un pote à moi a ses parents en Normandie et ils ont porté plainte contre TDF pour faire retirer un petit pylone et ils ont eu gain de cause. Ca m’a d’ailleurs refait penser à cette histoire de tondeuse oubliée près d’une antenne et qui a cramé à cause des ondes !


    • Marc Filterman Marc Filterman 26 avril 14:53

      @Remosra - Votre description est FAUSSE, j’ai jamais été cocoy
      Ancien de l’armée de l’air (mécanicien turbopropulseur, mécanicien piste et volant), de TDF et des télécoms, 10 ans de recherche sur les radars, 30 ans de recherche sur les risques des champs électromagnétiques, et sur la manipulation du climat.
      Pour les ondes depuis le milieu des années 60, nous avons des consignes de sécurité sur les risques sanitaires. Les USA ont pris des dispositions suite à des explosions sur leurs navires en raison de niveaux élevés, ou d’effets sanitaires, et de destruction de matériels électroniques.


    • Remosra 26 avril 15:23

      @Marc Filterman
      Je ne parlais pas de vous, mais de moi ! De ma propre expérience !
      Alors soit, entre un cocoy et un mécanicien turbopropulseur il y a un énorme écart !
      Ensuite oui j’ai travaillé au siège de TDF à la porte du 15eme entre Issy les moulineaux et Paris 15eme.
      Et de ma toute petite expérience à travers la compta, j’ai pu entendre parler des effets néfastes des ondes !


    • Marc Filterman Marc Filterman 26 avril 19:57

      @Remosra
      Oh salut collègue, c’est vachement marrant  smiley on a fait a peu près le même parcours. Il y a un autre pote, dobertou, c’est aussi un ex-mil, on va pouvoir monter une armée sur Agoravox. A TDF, j’étais dans le 13ème, où j’avais monté un labo. Pour les ondes néfastes, quand j’ai eu mes premiers manuels radars en 72, j’ai compris qu’il fallait pas se balader devant les antennes allumées, idem pour les systèmes de com satellites. Un canard de mars expliquais qu’un certains service avait blindé ses véhicules en raison des systèmes qu’ils avaient à bord, ceux qu’on trouve dans certains salons militaires. Tu as des normes aux USA pour les packmans (certains mettent un « bouclier » derrière la tête) des cocoy, en France que dalle.


  • redneck redneck 25 avril 10:50

    Son entêtement à vouloir quitter l’euro va lui couter la présidence car cette mesure est très impopulaire et fait peur aux français.



    • MagicBuster 25 avril 11:05

      @redneck

      La guerre qui va arriver à cause de l’Euro sera populaire ?

      Est-ce que la guerre ne fait pas plus peur qu’autre chose ?

      L’Euro est autant une solution pour les français — qu’Hitler était une solution pour les juifs . . . .
      Pareil.


    • Leonard Leonard 25 avril 11:24

      @redneck

      C’est l’entettement des francais qui va nous coûter cher... pendant encore 5 ans... dans tous les cas...

    • devphil devphil 25 avril 11:40

      @redneck

      Elle est moins catégorique et compte s’appuyer sur un référendum ce qui me parait totalement démocratique.

      Je ne suis pas certain que les Français apprécie tant que cela l’Europe , soit tu l’aimes ou soit tu l’a quitte.

      Le rêve d’Europe vendu et soutenu par l’oncle d’Amérique pour mieux contrôler la colonie Europe n’a eu de cesse de nous asservir aux USA.

      Les Anglais pas si idiot sont à peine rentré et ont voté pour la sortie , nous on traine une Europe à 18 ou 20 , je sais plus trop avec des pays dont les niveaux de vie vont de 1 à 4.

      Il ne faut s’étonner que le rêve ait pris beaucoup de plomb dans les ailes , d’autres ^pays sans être dans l’Europe se porte très très bien notamment dans le Nord de l’Europe.
      Contrôle des frontières , de l’émission de la monnaie , des fluctuations monétaires.

      L’Europe date de 1952 avec la CECA mais avant les pays d’Europe ont toujours commercé , les barrières douanières sont une protection mais une restriction dont elles sont à manier avec précaution.

      Nous commerçons bien avec la Chine qui envoie des millions de produits à des couts impossibles à tenir en Europe

      Combien de temps cela peut durer ?

      C’est pas une question de se renfermer mais se protéger en rétablissant un peu d’égalité

      Philippe


    • Harry Stotte Harry Stotte 25 avril 12:53

      @redneck

      « Son entêtement à vouloir quitter l’euro va lui couter la présidence... »


      Sans sortie de l’U.E. et de l’euro, le programme du Front national, est inapplicable, et Marine Le Pen a répété plusieurs fois que si, au référendum prévu, les Français exprimaient la volonté de reste dans l’U.E. elle démissionnerait. 


      Parce qu’à la différence des autres, elle n’ambitionne pas d’être élue pour mettre en oeuvre la politique imposée par M. Juncker, mais pour rendre le pouvoir aux Français

    • Marc Filterman Marc Filterman 26 avril 11:02

      @devphil
      En réalité l’idée de l’Europe ne remonte pas aux années 50 comme nous expliquent nos petits nullos de journaleux trentenaires qui biberonnent à la théorie du complot et qui nous désinforment, elle remonte aux Années 20. Elle devait nous protéger de tout, et depuis que nous sommes dedans, la France a régressé. Résultat, nous avons plus de 2000 milliards de dette, générées par notre super-élite de l’Ecole Nationale des Arnaqueur et autres. L’Europe a germé dans le cerveau du comte Coudenhove-Kalergi qui avait publié le livre Paneuropa en 1923. Il a créé son premier mouvement à Vienne Paneuropeen qui a été financé par le banquier nazi Warburg, financier d’Hitler qui était aussi dans IG Farben. Ensuite c’est Hallstein le juriste d’Hitler qui a travaillé au fondement de l’Europe. A la fin de la guerre il a été recyclé par les américains pour être placé comme président à la tête de la CEE en 1952 sous contrôle de la CIA avec l’aide 2 politiciens français qui ont fait polémique dont l’un est cité dans un document déclassifié de la CIA de 1962.


    • Marc Filterman Marc Filterman 26 avril 11:06

      @devphil
      En 1967 De Gaulle s’oppose à Hallstein qui démissionne, et en 68 la CIA participe à l’éviction de De Gaulle, avec l’aide d’étudiants comme Cohn Bendit. Ceux qui dénoncent le fascisme et soutiennent l’Europe, ils me font marrer, parce qu’ils défendent une idée nazie à la base. De plus les journaleux ont évité de lister tous les partis de gauche qui ont voté pour Pétain avec 360 élus de gauche, et je ne parle pas des socialos qui étaient membres de Vichy, comme les socialistes Mitterrand et Lavalle, qui a fait en sorte que les enfants juifs partent aussi vers les camps. Il y a aussi les FTP qui ont massacré plusieurs milliers de personnes, les résistant de la dernière heure quand les alliés ont débarqué.
      En somme notre Europe est basée sur une idée nazi à la base, mais ne comptez pas sur nos journaleux pour nous l’expliquer, si, ces mafieux vous exliqueront le contraire de ce que je dis.
      Voilà pour le petit rappel historique, quant à mes petits détracteurs, je peux publier la liste de tous les élus parti par parti avec leur tendance politique à l’époque de Vichy.


  • Remosra 25 avril 11:11

    @Aimé FAY
    Finalement vous ne valez pas mieux que nos médias !
    Vous venez ici parler du passage de l’Euro au Franc en prenant les gens pour des cons et en leur faisant croire que l’idée venait du FN !?
    FN qui n’a rien compris au principe et n’a fait que réciter ce qui était déjà proposé ailleurs depuis longtemps ! Mais là encore vous ne parlez pas de celui qui a véritablement proposé ça, puisque comme les médias, vous l’avez censuré !
    Et j’aimerais bien vous voir discuter avec la véritable personne qui a proposé ça et de démontrer qu’il a tort, avec à ses cotés celui qui a travaillé pendant 15 ans à la BCE !
    Et pour finir, l’histoire de dépréciation de 20%, au FN ils ont carrément mélangé la dépréciation qui a eu lieu entre l’Euro et le dollar de l’ordre de 25% en quelques années, et le fait que le passage au Franc aurait, par rapport au dollar, une dépréciation de 10% environ. Bref un cas flagrant de recopiage et qui n’ont même pas compris les explications ! Ce n’est même plus de l’amateurisme c’est carrément du foutage de gueule !


    • Aimé FAY Aimé FAY 25 avril 11:22

      @Remosra
      De qui parlez-vous ???


    • Remosra 25 avril 11:27

      @Aimé FAY
      Ca dépend de quel passage du commentaire vous parlez !
      J’espère que vous avez bien compris que je vous visais !?
      Et lorsque je parle de la véritable personne qui a pondu le passage au Franc et avec dépréciation etc..., là aussi j’espère que vous avez compris de qui je parle. Si ce n’est pas le cas, alors je vous plains pour votre ignorance !


    • leypanou 25 avril 11:32

      @Remosra
      Et j’aimerais bien vous voir discuter avec la véritable personne qui a proposé ça et de démontrer qu’il a tort, avec à ses cotés celui qui a travaillé pendant 15 ans à la BCE !  : la France c’est le pays de la pensée unique.

      Vous n’aurez jamais ce genre de débat car à longueur d’année, on n’entend quasiment que les partisans de l’euro.

      Ce qui est certain c’est que la France va mal : chômage, précarité, appauvrissement généralisé. Les solutions : d’un côté, plus d’intégration européenne, plus de libéralisation, de l’autre, sortie de l’euro et de l’UE.

      Chacun ses convictions. Pour ma part, c’est la 2ème solution.


    • Aimé FAY Aimé FAY 25 avril 11:49

      @Remosra
      MON ignorance « brille » par mes articles.

      Par quoi brille la vôtre ? Sûrement par « vos » zéro article !


    • Remosra 25 avril 13:07

      @Aimé FAY
      Et vos articles ils vous ont donné la réponse ? Non toujours pas ?
      Je ne vais certainement pas vous mâcher le travail, au lieu de perdre du temps à faire vos articles, cherchez à vous renseigner sur le sujet !
      Et quand vous aurez trouvé la réponse, ne baclez pas votre recherche et allez jusqu’au fond des choses ! Puis quand vous aurez fini vos recherches, revenez m’écrire, je serai ravi de discuter avec vous de vos trouvailles !


    • Aimé FAY Aimé FAY 26 avril 09:07

      @Fortunat
      Voir ce lien (ici)


    • Remosra 26 avril 10:13

      @Aimé FAY
      Alors là je vous comprend plus !?
      Vous êtes parfaitement au courant qu’elle n’est pas capable de développer ce genre de thèse, mais vous taisez le fait qu’elle a essayé de reprendre les idées de l’UPR qui existent, je le rappelle, depuis 10 ans !
      Monsieur FAY, je comprend très bien que vous ne voulez pas privilégier tel ou tel candidat ou que vous n’adhérez pas à ses idées. Mais il faut quand même rendre à César ce qui est à César !


  • L'Auvergnat L’Auvergnat 25 avril 11:41

    Lorsque je vois les résultats OM. Mayotte, NC.....et l’illettrisme sur ces îles, je comprends le programme de la « pétasse » en voulant mettre les jeunes en apprentissage dès 12 ans.....

    Cette « Hyaine » est pitoyable.
    Abuser de la précarité de la naïveté des pauvres gens.....c’est.......inqualifiable.

    • Odin Odin 25 avril 14:35

      @L’Auvergnat

      Ce sont vos commentaires et vos références qui sont pitoyables.

      Mayotte est l’une des plus importante maternité de France où 40 % de la population est étrangère, essentiellement comorienne. Le « droit du sol » dans ce département joue le rôle d’un aspirateur de la pauvreté dans la région, c’est la conséquence directe de l’illettrisme, de la pauvreté et de la délinquance que les mahorais ne supportent plus.

      https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9mographie_de_Mayotte


    • Etbendidon 25 avril 19:03

      @Odin
      Vous perdez votre temps à discuter avec le gravat ?
       smiley


  • foufouille foufouille 25 avril 12:23

    Les billets et pièces des anciennes monnaies continuent cependant à avoir cours légal jusqu’à ce que les billets et pièces en euro soient introduits, le 1er janvier 2002.

    La période de transition au cours de laquelle les anciens billets et les anciennes pièces sont échangés contre billets et pièces en euro durent environ deux mois, jusqu’au 28 février 2002. La date officielle à laquelle les monnaies nationales cessent d’avoir cours légal varie d’un état membre à l’autre ; la période la plus courte est en Allemagne, où le Deutsche Mark cesse officiellement d’avoir cours légal le 31 décembre 2001, bien que la période de transition y dure également deux mois. Même après que les monnaies nationales cessent d’avoir cours légal, elles continuent à être acceptées par les banques centrales nationales, pour des périodes plus ou moins longues, allant de plusieurs années à tout jamais (voir ici). Les premières pièces cessant d’avoir cours légal sont les pièces portugaises en escudo, qui cessent d’avoir cours légal le 31 décembre 2002, bien que les billets restent échangeables jusqu’en 2022.

    - c’est donc plus compliqué que ce que tu écrit.

    tout dépend également des contrats.


  • c’est pas grave 25 avril 12:33

    L’auteur aurait-il l’amabilité de nous préciser dans quelle monnaie les contrats de prêts stipulés en marks ont-ils été remboursés lors du passage à l’euro ? En marks ou en euros ?


    L’auteur aurait-il l’amabilité de nous préciser dans quelle monnaie les contrats de prêts stipulés en francs ont-ils été remboursés lors du passage à l’euro ? En francs ou en euros ?


    Etc , Etc ...


    Ils l’ont tous été en euros , c’est à dire dans la monnaie qui avait cours légal au moment du remboursement , selon le principe de Lex Monetae


    • Aimé FAY Aimé FAY 25 avril 12:50

      @c’est pas grave
      La réponse EST dans l’article et aussi dans notre livre.

      QUAND la monnaie existe plus, du tout, les rbs se font dans la nouvelle monnaie nationale au tx accepté par les investisseurs. Si pas d’accord, le tribunal.... etc.


    • c’est pas grave 25 avril 13:08

      @Aimé FAY

      Lorsque la dette est de droit national (ce qui est le cas de la France s’agissant de 97 % des emprunts d’état ) , cette dette est automatiquement redénominée en nouvelle devise nationale.

      La dette souveraine libellée en euros , rédigée en droit national , se transformerait ipso facto en dettes en francs en cas de retour au franc , sans possibilité de recours pour les préteurs.


    • doctorix doctorix 25 avril 18:48

      @c’est pas grave
      Et ceci est donc vrai pour 97% de notre dette. Les détenteurs de la dette n’auront que leurs yeux pour pleurer, et subiront la dévaluation.

      Ils n’ont donc aucun intérêt à ce qu’elle soit trop forte, et on peut compter sur eux pour maintenir une bonne valeur au franc. Personne n’a intérêt à ce qu’il se casse la figure.
      MLP a mal copié, comme d’habitude, le programme de l’UPR, et la dévaluation devrait être de 6 à 10%.
      Ce qui est parfait pour doper nos exportations.
      On en a un peu marre de ces géopoliticiens et de ces économistes auto-proclamés. Cette dernière caste compte 96000 sujets en France, et il est bien possible que ce soit les plus alarmistes qui s’expriment, en cette période où il est nécessaire d’effrayer les Français.
      A part ça, l’Euro est une grenade dégoupillée. Il serait bon de s’en éloigner avant qu’elle ne nous pète à la figure. C’est cela que vous devriez nous expliquer, Monsieur l’auteur.

    • abcd 26 avril 10:24

      @Aimé FAY
      Sérieusement cette zone monnétaire in-optimale est un risque pour l’économie mondial, aucun pays Européen hors zone Euro ne souhaite y rentrer (la couronne Suédoise se porte bien, pareil pour la suisse ou la Pologne), tout les banquiers centraux savent les risques et petit à petit tout les dirigeants Européens (même la droite Italienne) regardent l’Allemagne avec l’angoisse qu’elle va encore une fois détruire l’économie Européen par ses délires monétaires...
      On s’en fout que vous bien payé, que votre mère fût fier de vous à la remise de vos diplômes, que vous soyez prisonnier de vos engagements passés, car y à d’autres mères dans le monde qui aussi aimerai pouvoir habiter un monde qui contribue à donner un avenir à leurs gosses (même sans croissance).


    • lordrax 26 avril 10:27

      @Aimé FAY

      De toute façon même en admettant que la lex monetae ne s’appliquerait pas car l’euro existerait toujours c’est là encore une méconnaissance de ce qu’est vraiment l’Euro : c’est à dire une collection de 19 monnaies homonymes(homophones) qui s’échangent au cours de 1 pour 1. Je vous renvoie au conférences de M. Brousseau dont les liens vous ont été fournis dans d’autres réponses


  • foufouille foufouille 25 avril 12:39

    https://altereconomie.wordpress.com/2014/09/07/la-lex-monetae/

    Selon le principe de la LEX MONETAE, un contrat de droit national doit être réglé dans la monnaie ayant cours dans le pays concerné au taux de conversion prévu par la loi. Le droit international reconnaît parfaitement la compétence exclusive des Etats pour définir leur monnaie (principe rappelé dans un arrêt de la Cour Permanente de Justice de La Haye le 12 juillet 1929 à propos d’une affaire sur les emprunts serbes). Les contrats de droit national libellés en euro continueraient donc à s’exécuter mais sous l’empire de la nouvelle loi monétaire (comme en 1958 avec l’ordonnance du 27 décembre 1958 instituant une nouvelle unité monétaire)[1]

    La règle en droit international est donc simple : si l’obligation relève du droit national du pays qui sort de l’euro, alors l’Etat souverain peut convertir le contrat en nouvelle monnaie nationale. Cependant, il faut que la sortie de l’union monétaire soit légale et négociée.

    Aujourd’hui, l’essentiel de la dette publique, à savoir 97%, est assis sur des contrats de droit français, relevant de la compétence territoriale du juge français, qui appliquera la nouvelle loi monétaire. L’ensemble des obligations françaises (publiques et privées) est ainsi à plus de 80% en droit français. Le problème pourrait donc se poser sur seulement 20% de cette dette.



  • Harry Stotte Harry Stotte 25 avril 12:49

    M. Aimé Fay, écrit : « Marine Le Pen imagine… »

    M. Remorsa fournit une autre précision « FN qui n’a rien compris au principe et n’a fait que réciter ce qui était déjà proposé ailleurs depuis longtemps !  »

    Je ne sais si vous êtes des ignorants, des malhonnêtes ou des ignorants malhonnêtes, et je m’en fous. Je passe simplement pour faire savoir à vos lecteurs – c’est ça le web, et c’est ce qui le distingue du Café du Commerce, on peut aussi y dire n’importe, mais on prend des risques qui n’existent pas au bistrot – que le programme économique du Front national ne doit rien à Marine Le Pen, ni à qui que ce soit d’autres que l’équipe d’économistes, de professeurs d’économie, d’experts de la finance, appartenant, depuis des années, au staff de la candidate.

    Parmi eux, Jean-Bernard Sulzer, ancien directeur du centre de recherche en gestion de l’Université Paris-XIII, qui fut aussi expert financier auprès des tribunaux ; Bernard Monot, qui a effectué toute sa carrière comme praticien des marchés financiers et analyste des risques opérationnels dans différents cabinets et établissements financiers et il a rejoint la Caisse des dépôts et consignations en 2008 ; ou encore Philippe Murer, ancien proche de Jacques Sapir, est professeur de finance vacataire à la Sorbonne .

    Alors nos amis May et Remorsa, peuvent faire toutes les grimaces et contorsions qu’ils veulent, ils ne pourront jamais démontrer, ni même affirmer, maintenant que je les ai à ll’œil 😉), qu’il est humainement possible que les économistes du Front national, soient pires que la bande d’enfoirés qui, depuis tantôt cinquante ans, ont mené l’Europe là où elle en est.


    • Remosra 25 avril 13:31

      @Harry Stotte
      Loool, je vous montrerai bien des liens qui vous prouverez ce que j’ai dit et qui existe depuis 10 ans, mais lorsque vous les verrez vous rejeterez automatiquement l’idée d’aller les consulter.
      Donc je m’abstiens.
      Par contre votre dernière phrase je ne sais pas trop comment la prendre !
      Bon allez on va essayer. Déjà premier point, je n’ai jamais dit que les soi disant économistes du FN pouvaient être pire que la bande d.... qui nous ont gouverné pendant 50 ans.
      Et puis là encore vous faites une réduction entre la CEE et l’UE. Faut bien être clair, c’est l’UE qui donne des directives à suivre pour chaque pays membres aujourd’hui, et l’UE en elle même n’existe pas depuis 50 ans. Donc là aussi vous mélangez ceux qui ont gouverné le pays et ceux qui aujourd’hui ne font que suivre un plan de bataille venu des tréfonds de Bruxelle !
      Après si vous voulez penser que le FN a la solution miracle pour que ce pays soit aussi beau que du temps ou mes parents pouvaient quitter un boulot pour en retrouver un autre aussitot, alors je suis près à écouter les idées. La dessus je suis toujours intéressé pour en apprendre davantage.
      Mais comme j’ai fait l’effort de m’intéresser à tout le monde ou presque, il y a de fortes chances que j’en connaisse une partie !


    • Harry Stotte Harry Stotte 25 avril 17:44

      @Remosra



      Loool, je vous montrerai bien des liens qui vous prouverez ce que j’ai dit et qui existe depuis 10 ans,

      Si vous faites allusion à ce pauvre Asselineau, ça ne joue pas !!!


      Personne ne lui vole rien, à Asselineau. On peut éventuellement lui emprunter quelques idées. Mais ce n’est pas du vol, dans la mesure où lui-même ne sait ni s’en servir ni quoi en faire.. 


      On a eu une preuve supplémentaire dimanche dernier. Site du ministère de l’Intérieur : 

      — M. François ASSELINEAU 

      — 332 588 voix 

      — 0,92 % des suffrages exprimés.

      Asselineau, c’est un peu comme un cul de jatt,e qui se fabriquerait un vélo d’appartement !


      Maintenant, s’il pense vraiment avoir des droits, il faut qu’il aille faire les faire valoir devant la Cour internationale de Justice à La Haye. On verra bien ce que ça donne, peut-être que la possibilité, pour un cul de jatte de se bricoler un vélo d’appartement, fait partie des droits de l’homme, moi, je connais mal.


  • alec de rode 25 avril 12:59

    Madame Le Pen n’est pas responsable de la ruine de la France : les responsables de notre ruine et du syndrome Bataclan Nice Père Hamel qui en résulte, ce sont Chirac Sarkozy Hollande et leurs cliques. D’autre part, quand votre PC est infecté par un virus, vous êtes heureux de restaurer le système en revenant aux données saines antérieures : l’euro, monnaie idéologique qui a fait ses preuves en terme de nocivité, est un virus. Enfin, que faites-vous le soir , tous les soirs, de façon spontanée ? .. .Vous fermez vos volets . Vous vous repliez sur vous-mêmes ?... Vous vous recroquevillez ?... Non : vous vous protégez naturellement, intelligemment.
    Je suis métaphorologue, comme d’autres sont politologues.
    Vous verrez, ce soir, vous y penserez en fermant vos volets.


  • Louve de France Louve de France 25 avril 13:05

    A l’auteur, 



    « Marine Le Pen et l’euro : amateurisme et/ou incompétence (1/2) ? »

    Auteur, par cette question vous participez à l’immonde propagande que le système médiatique orchestre contre Marine Le Pen. Ce faisant, vous apportez votre soutien au Mondialisme plutôt qu’à la France. 

    Le choix de ces élections est simple : 

    Le Mondialisme

    ou 

    La France ! 

    • Harry Stotte Harry Stotte 25 avril 13:11

      @Louve de France


      C’est moi, j’avais bon. 

      Et il y a McAfee Security Scan Plus - alors que j’ai Kapersky, de nos amis russes - qui me bloque tout : piratage en cours ! 


      C’est forcément une arnaque publicitaire. Je règle l’embrouille et ce sera bion

    • Remosra 25 avril 13:15

      @Harry Stotte
      McAfee s’installe tout seul lorsque vous faites la mise à jour de Flash Player.
      Il faut bien faire attention à décocher l’installation de McAfee, sinon à chaque fois vous vous ferez avoir. Et pour rappel McAfee à été suspecté de nombreuses fois pour favoriser l’émergence des virus et autres bidules qui peuvent pourrir votre PC !


    • Louve de France Louve de France 25 avril 13:15

      @Harry Stotte


      Comment ça se fait ? J’ai eu ce virus pour Mac, j’ai du appeler un informaticien pour m’en débarrasser. Une vraie crasse. 

      Je ne suis qu’une humble et simple vitrailliste, je n’y connais rien. 

    • Harry Stotte Harry Stotte 25 avril 19:19

      @Remosra


      Je n’avais pas vu votre message, quand je me suis remis, en fin d’après-midi, sur Internet à partir de ma page personnelle (ce que je fais très souvent), et c’est la raison pour laquelle je ne vous ai pas remercié. Je le fais donc maintenant, c’était fort aimable à vous. 


      Mais évidemment, ça n’ôte ni n’ajoute rien à la réponse que je vous faite à 17:44.


      En vous réitérant ,mes remerciements.

    • Pie 3,14 26 avril 20:13

      @Louve de France

      Immonde propagande ?

      Commencez par prouver que l’auteur se trompe.
      Je ne suis pas certain que vos compétences dans le vitrail vous permettent de contredire l’auteur.

      Cet article tient pourtant la route et confirme ce que disent tous les économistes sérieux.

      Vous réagissez un peu comme si je proposais de restaurer vos chers vitraux avec du ruban adhésif en affirmant que ceux qui s’y opposent ne déversent qu’une « immonde propagande ».

  • pipiou 25 avril 13:19

    « Cette faute grossière, qu’aucun élève de terminale SES ne fait »

    Normal, puisque la terminale SES n’existe pas !

    Erreur grossière d’un auteur donneur de leçons qui se croit plus fort que tout le monde ?


    • Pie 3,14 26 avril 20:48

      @pipiou


      Quelle faute grossière ?

      On parle aujourd’hui de filière ES (économique et sociale) où l’on enseigne les SES (les sciences économiques et sociales).

      Ce n’est pas bien grave de la part de quelqu’un qui a obtenu son bac il y a sans doute déjà longtemps.

      Parlez plutôt du fond de l’article.

  • Zolko Zolko 25 avril 13:27

    tout expert que vous vous prétendez, vous faites de grosses erreurs, associé à de la propagande :
     
    « En cas de désaccord, c’est le tribunal mentionné dans le contrat qui règle le contentieux. »
     
    ça veut dire que le FN a raison : en effet, si la France déclarait que sa dette initialement en €uros est transformée en dette en Francs, le tribunal qui réglerait le désaccord serait Français, et par loi ce tribunal donnerait raison au gouvernement (FN) qui aura pris soin de faire passer une loi en ce sens.
     
    « Tous les tribunaux de la planète lui donneront raison s’il poursuit la France, défaillante, en justice ».
     
    ben non, si le contrat est de droit Français, il ne pourrait poursuivre le gouvernement que devant un tribunal Français, patate ! C’est vous-même qui le dites 3 lignes avant !
     
    « Une dépréciation de l’euro de l’ordre de 20% »
     
    ça serait pas plutôt « une dépréciation face à l’euro de l’ordre de 20% » ? C’est tout ce que vous avez comme arguments : des erreurs de typographie ? Vous venez de prouver brillamment que le FN a raison sur la dette et la sortie de l€uro.


  • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 25 avril 13:36

    L’Euro n’est pas une monnaie unique, c’est une monnaie composite dans laquelle 1 EuroFranc est égal à 1 EuroDeutschemark et la France a toujours sa banque centrale

    Cela réduit déjà votre argument sur le droit des contrats : ceux qui prêtent savent qu’ils prêtent pour un taux d’intérêt franco-français et il n’y a pas de préjudice moral à perdre des sous quand on spécule.

    C’est très discutable !


  • Lengage Lengage 25 avril 14:22

    L’euro est une monnaie qui doit faire la balance entre des économies diamétralement opposées que peuvent être l’Allemagne et la Grèce par exemple. Elle est donc invivable en plus de nous priver de notre droit monétaire à l’ajuster selon notre économie comme le font tous les pays du monde !
    De plus l’euro, il ne faut pas sortir de St Cyr pour le comprendre, est le deutch mark camouflé donc il pénalise toutes les autres économies.
    Enfin l’euro est le justificatif économique qui permet aux ultra-libéraux de casser notre système de protection sociale pour faire des économies.

    L’euro ne bénéficie qu’aux économistes libéraux, qu’aux banques, à la finance internationale et aux transnationales. Sûrement pas aux peuples.


  • LE CHAT LE CHAT 25 avril 14:36

    l’euro a fortement chuté face au dollar sans l’aide de Marine depuis 2 ans , cessez de faire peur ,le démagogue , c’est vous !!!!!


  • Zip_N Zip_N 25 avril 15:06

    L’euro est une monnaie favorisée en ville alors que le franc est une monnaie favorisée en campagne. L’euro est un agrandissement. Une monnaie nationale est le retour à l’individualisme et l’isolationnisme. Comment imaginer la Grèce avec une monnaie nationale sans FMI, seule, isolée individuellement, les pays auraient été 1 par 1 la proie des marchés de balance de placement. Avec l’euro les pays qui avaient auparavant une monnaie faible reprennent de la stabilité de pouvoir d’achat. Une monnaie plus stable mécaniquement est moins assujettie aux fragmentations, aux spéculations néfastes ou indésirables.


  • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 25 avril 16:06

    L’ennui, c’est que les gens compétents (soi-disant) travaillent pour leur poche, et non pour celle des autres. Les problèmes de leur pays, ils n’en ont rien à cirer, et souvent ils n’y résident même pas.


  • Etbendidon 25 avril 19:07

    Bon l’auteur a gagné son ticket pour la banque Rothschild
     smiley
    Tiens cette aprem j’ai trouvé du Baron Philippe de Rothschild à 5,43 euros la bouteille (Bordeaux 2015) chez Super U
    ce nest pas du mouton mais ça montre quand meme que l’on peut trouver du Macron pas cher
     smiley


    • Shawford Shawford 25 avril 19:14

      @Etbendidon

      C’est effectivement la version low cost de Rotschild pour les sans dents, et c’est bel et bien une infâme piquette smiley smiley smiley


  • abcd 25 avril 21:10

    Et sinon vous croyez pas que vous occuper des divergences critiques en terme d’endettement et de productivité au sein de la zone Euro serait une question plus importante ?
    Vous croyez pas que l’Allemagne profite de la Pologne (hors Euro), plutôt que de favoriser la zone Euro, pour réaliser ses pièces quels assemblera au prix fort avec le label Germain et que faire ses pièces en Grèce, au Portugal, en Létonie serait profitable à la stabilité de la zone en cas d’un trumpiste faisant monter les taux de la Fed ? L’intérêt est d’attirer des capitaux et obliger les autres banques centrales a augmenter leurs taux et au vue de la solidarité Européenne, la dette ne serait plus solvable dans pas mal de pays ce qui signifierai la fin de la monnaie commune.
    Et sinon le weekend vos délires c’est quoi ? dépecer des chats vivants ? manger des enfants ? écraser des vieux avec votre jaguar ?, de toute manière vous devez faire assez de désastre la semaine, pour qu’on vous trouve moins cruel le weekend.


  • Pi@h 26 avril 10:21

    La condescendance de l’article, que l’on retrouve d’ailleurs dans la plupart des médias est insupportable.

    Votre analyse ne veut absolument rien dire, croyez-vous un seul instant que l’Euro aura encore une existence si la France venait à en sortir ? La France n’est pas la Grèce.

    Si l’Euro éclate, cela poussera les nations Européennes à redéfinir un vrai modèle cohérent au niveau politique et économique et surtout non piloté par des intérêts extérieurs, suivez mon regard du côté de Monsieur Barroso, agent patenté de la CIA qui est retourné tranquillement chez Goldman Sachs après son mandat.


  • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 28 avril 09:44

    Pourrions-nous nous téléphoner ?
    Je n’ai pas trouvé vos coordonnées.
    Jean-Pierre Llabrés
    Tél 0952159647


Réagir