lundi 30 août - par Sylvain Rakotoarison

Kaboum

« Nous avons toujours une ancre qui tient ferme aussi longtemps qu’on ne la brise pas soi-même ; c’est le sentiment du devoir. » (Ivan Tourgueniev, 1856).



Hélas, en six modestes lettres, mon titre résume la situation actuelle en Afghanistan (c’est par ailleurs une série télévisée canadienne pour enfants). Ceux qui pensent que c’est trop loin pour s’en préoccuper font une erreur de discernement : d’une part, tout ce qui est humain nous concerne tous, nous humains, et en particulier la détresse humaine, sous toutes les formes (et pas seulement celles étalées dans les journaux télévisés, bien évidemment), d’autre part, indépendamment des familles directement touchées par le drame afghan, les Européens, les Américains, bien d’autres citoyens sont indirectement touchés par une éventuelle recrudescence d’attentats sur leurs territoires et plus généralement, par une déstabilisation d’une région du monde qui impactera toujours sur l’ensemble du monde.

Mon propos ici est d’évoquer l’attentat suicide à l’aéroport de Kaboul qui a fait autour d’une centaine de victimes, dont seize soldats américains et une dizaine de soldats britanniques, commis le 26 août 2021 et revendiqué par Daech, ainsi que ses conséquences.

Toujours des scènes d’horreur. Le matin même, des avertissements contre des menaces d’attentat s’étaient fait entendre et l’attentat a eu lieu quelques heures plus tard. Ces avertissements sont toujours d’actualité et la question n’est pas de savoir s’il y aura un autre attentat mais quand il aura lieu.

Pourtant, ces scènes de cauchemar, bien que moins médiatisées, ne sont hélas pas nouvelles. Rien que depuis cinq ans, il y a eu des dizaines d’attentats suicides à Kaboul et des centaines voire des milliers de victimes. Pour n’en citer que quelques-uns, au risque de la nausée arithmétique (et sans être exhaustif) : le 19 avril 2016 (64 victimes), le 20 juin 2016 (23 victimes), le 23 juillet 2016 (au moins 80 victimes), le 21 novembre 2016 (32 victimes), le 10 janvier 2017 (57 victimes), le 8 mars 2017 (49 victimes), le 31 mai 2017 (au moins 150 victimes), le 3 juin 2017 (au moins 7 victimes), le 20 octobre 2017 (56 victimes), le 20 janvier 2018 (40 victimes), le 27 janvier 2018 (au moins 103 victimes), le 15 août 2018 (48 victimes), le 19 juillet 2019 (8 victimes), le 7 août 2019 (14 victimes), le 17 août 2019 (80 victimes), le 6 mars 2020 (70 victimes), le 25 mars 2020 (25 victimes), le 12 mai 2020 (16 victimes), le 24 octobre 2020 (36 victimes), le 2 novembre 2020 (au moins 32 victimes), le 8 mai 2021 (85 victimes), le 14 mai 2021 (12 victimes), le 3 août 2021 (8 victimes)…

Beaucoup de ces attentats à Kaboul ont eu en France une très faible couverture médiatique. Celui du 26 août 2021 a un contexte particulier puisque depuis le 15 août 2021, les Talibans contrôlent Kaboul et l’ensemble de l’Afghanistan en recréant l’Émirat islamique d’Afghanistan, et que ce sont les islamistes de Daech qui ont commis l’attentat afin de tuer non seulement des Américains mais aussi des Talibans et des Afghans.

Ce contexte a aussi été provoqué par le Président américain Donald Trump ; les États-Unis ont conclu un accord avec les Talibans le 29 février 2020 pour un retrait des troupes américaines en quatorze mois. La date du départ des troupes américaines a été repoussée au 31 août 2021, et les Talibans attendent ce départ pour nommer un nouveau gouvernement.

Les soldats américains qui contrôlent l’aéroport de Kaboul ont fermé les possibilités de nouvelles évacuations ce 28 août 2021, afin de pouvoir évacuer leurs propres troupes (environ 5 000) entre le 28 et le 31 août 2021. 5 400 Afghans candidats à l’asile seraient encore à l’aéroport attendant un hypothétique départ vers des terres lointaines qui les mettraient à l’abri de la revanche des Talibans qui souhaitent empêcher au maximum l’hémorragie des cerveaux afghans (car pour la plupart, ces candidats à l’émigration sont instruits et font partie de l’élite intellectuelle). 117 000 personnes ont déjà été évacuées par les troupes américaines dans le pont aérien entre le 17 et le 28 août 2021. De son côté, la France a fait beaucoup moins d’évacuations, seulement 2 834 durant la même période, ce qui paraît assez faible, comparativement à nos autres partenaires.

Réagissant à l’attentat, le Président des États-Unis Joe Biden a même pleuré par compassion aux familles des victimes. L’histoire dira s’il a eu raison de tenir une telle allocution ce 26 août 2021, mais pour l’heure, les réseaux sociaux ne se sont pas privés de contester un Président affaibli et aussi vieilli. Joe Biden, un nouveau Jimmy Carter ?

_yartiAfghanistanC02

Ce qui commence à s’esquisser, c’est que cet attentat du 26 août 2021 à Kaboul, peut-être d’autres dans les prochains jours, est un événement fondateur du mandat de Joe Biden au même titre que les attentats du 9 septembre 2001 l’ont été pour les mandats de George W. Bush Jr. La réaction militaire des États-Unis a été de tuer deux responsables de Daech le surlendemain par drone interposé, ce qui peut paraître insignifiant par rapport au préjudice moral infligé à la puissance américaine. Les Talibans, maintenant responsables de la sécurité de leur pays, sont bien pauvrement dotés pour déjouer les attentats de Daech, ils n’ont pas de service de renseignement digne de ce nom tandis que le gouvernement afghan qu’ils ont renversé avait réussi à déjouer de nombreux attentats islamistes grâce à ses services de renseignement.

Plus intéressant, c’est de considérer que les Talibans ne vont pas être les pires ennemis des Américains (et des Européens) : Daech est la première cible et il y a donc un objectif commun entre Américains et Talibans pour combattre Daech. Est-ce que cette nouvelle posture amènera les Américains à soutenir le futur régime taliban ? Ce serait aller un peu vite et beaucoup de voix rappellent que les Talibans ne sont pas non plus les meilleurs alliés pour des démocraties laïques confirmées.

Tout dépendra de leurs propres intentions, or celles-ci sont plutôt claires : ils veulent pacifier l’Afghanistan et surtout, avoir une reconnaissance internationale. Pour cela, il leur faut nouer des accords diplomatiques. Le 27 août 2021, des diplomates français auraient commencé à discuter avec les Talibans à Doha, ce qui constitue un fait marquant. La France souhaite par ailleurs ne pas fermer son ambassade.

Rappelons d’ailleurs que l’ambassadeur actuel depuis septembre 2018, homme courageux, resté jusqu’au bout pour assurer l’évacuation des ressortissants français et de leurs collaborateurs afghans, n’est autre que David Martinon qui, dans une autre vie, était le très médiatique porte-parole du Président Nicolas Sarkozy qui avait péniblement raté son parachutage municipal à Neuilly-sur-Seine, l’ancien fief du Président, aux élections municipales de mars 2008.

Restons en France et précisons certains éléments de la politique française. Quand le Président Emmanuel Macron, dans son allocution du 16 août 2021, a insisté sur le besoin de fermeté face à des flux migratoires prévisibles en provenance de l’Afghanistan, il a été fustigé par l’opposition de gauche. Mais quand on a détecté cinq Afghans proches de la mouvance islamiste qui auraient été amenés en France avec les autres réfugiés, ce fut l’opposition de droite qui a fustigé Emmanuel Macron pour avoir invité des terroristes potentiels.

Pour le coup, la critique était mal fondée pour ces cinq Afghans puisque justement, les services de renseignement français les avaient identifiés et mis sous surveillance. Le problème, c’est lorsque les possibles futurs terroristes passent sous le radar de la surveillance territoriale. Cela montre aussi que la position du gouvernement français est la bonne.

Elle a été réaffirmée à l’issue du conseil des ministres de rentrée du 25 août 2021 par le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal, à savoir que la France ne choisirait pas entre son devoir d’humanité et sa sécurité. Cette position médiane fait l’honneur de la France et elle marquera les esprits pour longtemps. Elle n’est pas facile à tenir politiquement (on vient de le voir, toutes les oppositions lui sont tombées dessus), surtout à quelques mois d’une campagne présidentielle qui promet d’être difficile. Mais elle était d’autant plus nécessaire, pour que la France reste la France, que la France présidera l’Union Européenne à partir du 1er janvier 2022.

La France ne doit pas abandonner ses amis afghans, en particulier ceux qui l’ont aidée, qui ont pris des risques personnels, avec leur famille, pour assurer la mission française en Afghanistan pendant cette presque vingtaine d’années. Les abandonner aux Talibans, au sort d’un futur statut de traîtres serait aussi scandaleux que l’abandon de la France des Harkis, ces Algériens qui avaient choisi la France contre les indépendantistes algériens.

Ce devoir d’assistance aux amis de la France a évidemment une conséquence de politique intérieure : c’est qu’il faut les accueillir en France, et cela dans les meilleures conditions possibles. Il faut notamment qu’ils soient acceptés et que cessent ces déclarations particulièrement odieuses de récupérations politiciennes qui visent à surfer sur le climat anti-immigration.

On ne me fera pas croire qu’un pays de plus de 67 millions d’habitants serait incapable d’accueillir dans le calme 2 834 réfugiés afghans (soit 30 par département !). Si c’était le cas, si ceux qui critiquent pensent que c’est le cas, alors ils ont une bien piètre idée de leur pays qu’ils n’aiment visiblement pas et qu’ils n’admirent pas, ils sont anti-patriotiques, du reste comme d’habitude, sous fausse étiquette de patriotes, ils n’aiment pas leur patrie (j’avais cru qu’un patriote aimait sa patrie et la défendait coûte que coûte, malgré l’adversité).

Il s'agit bien sûr de rester prudent et vigilant mais les terroristes potentiels n'ont jamais attendu une crise internationale pour vouloir déstabiliser des pays qu'ils considèrent ennemis. Du reste, beaucoup d'auteurs d'attentats terroristes en France étaient des citoyens français, parfois bien intégrés dans la vie sociale, et l'arrêt de l'immigration n'arrêterait donc pas nécessairement les attentats. La situation est plus complexe qu'un simple manichéisme idéologique sur l'immigration, utilisé abusivement depuis quarante-trois ans en France par des partis extrémistes d'obédiences diverses et variées, avec des arrière-pensées électoralistes finalement peu efficaces.

La prise de Kaboul est un choc pour la coalition alliée qui était présente en Afghanistan depuis presque vingt ans. Son objectif n’était pas de gérer le pays à la place de ses habitants. Son objectif était de stabiliser le pays. La coalition n’y est pas arrivée. On peut pleurnicher, on peut fustiger, mais fustiger qui ? Les Américains depuis Bush ? Les Français depuis Jacques Chirac ? Leurs autres alliés ? Cela n’a pas d’utilité. C’est vrai que lorsque Joe Biden a déclaré que les soldats américains assassinés à Kaboul le 26 août 2021 étaient morts pour la liberté, j’avais un petit pincement au cœur car on pouvait le concevoir il y a deux ans, c’est plus difficile aujourd’hui alors que les Talibans son (re)devenus maîtres de l’Afghanistan. Même pincement au cœur sur le sens à donner de la mort des 90 soldats français en Afghanistan.

L’utilité, c’est de se tourner vers l’avenir. Cet avenir n’était pas en faveur du maintien de forces étrangères. Cela n’avait pas de sens. Chaque pays doit être capable de s’assumer seul. Probablement que l’armée du pouvoir légal, de l’ancien Président Ashraf Ghani (qui a fui son pays) était trop peu formée et n’a pas su résister à l’avance (rapide) des Talibans sans aide de la coalition, mais aujourd’hui, il s’ouvre une fenêtre d’opportunité. La fenêtre est très petite et très peu ouverte, mais elle est ouverte. Cela ne durera pas longtemps. C’est d’avoir l’audace de la naïveté, celle d’amener les Talibans à devenir responsables et à respecter certaines valeurs que nous considérons comme universelles.

Il ne faut pas faire avec l’Afghanistan ce qu’on fait avec l’Iran depuis 1979, pays considéré comme irrémédiablement ennemi, un pays qui se tournerait vers d’autres puissances, en particulier la Russie, la Turquie, l’Iran, la Chine, le Pakistan et l’Inde. Pour le moment, la Chine a reconnu le nouveau régime taliban, la Russie attend de voir, le Canada aussi, la France a pris des premiers contacts, tandis que les États-Unis assurent ne pas vouloir le reconnaître et le Royaume-Uni encourage ses alliés à ne pas le reconnaître. La situation se figera dans quelques semaines. À chaque puissance de prendre la bonne décision. Le sens de l’histoire, c’est d’aller au-delà de ses propres ressentiments.


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (28 août 2021)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Kaboum.
Emmanuel Macron sur les Talibans à Kaboul.
Les Talibans à Kaboul en 2021.
Allocution télévisée du Président Emmanuel Macron, le 16 août 2021 à Paris (texte intégral et vidéo).
Les soldats français morts en Afghanistan.
Chasseur alpin en Afghanistan.
L’invasion de l'Afghanistan par l'armée soviétique.
Jacques Hamel, martyr de la République.
Fête nationale : cinq ans plus tard…

_yartiAfghanistanC03



33 réactions


  • Clocel Clocel 30 août 10:06

    MAGA !!!


    • ASTERIX 1er septembre 16:59

      @Clocel
      TOUJOURS AUSSI FACHO NOTRE RAKOTO !!!!!!!!!!!!!!!!!!! nous avons notre president ZOMBIE nouvellement promu EMIR D ABU DHABI des emirats arables unis il y a un chretien a BAGDAD il a été le défendre contre ????

      Nous récupérions les élites du LIBAN DE SYRIE ET MAINTENANT D AFGHANISTAN LES PROFESSEURS DE MEDECINES ET MEDECINS SPECIALISTES EN SONT LA PREUVE EPIDEMIOLOGISTES OU PAS !!! pourquoi parce que nos élites a nous foutent le camp en Afrique ou ailleurs comme expatriés avec de bons salaires car dans la petite france du LUXE meme un ingenieur gagne entre 2500/3000 EUROS MOIS UN INFIRMIER 1500 EUROS IDEM POUR UN ENSEIGNANT meme si en ville ils payent un double pour un logement INSALUBRE aussi !!!!!!

      LA FAUTE A QUI A L4 ETAT et aux autres dirigeants labos pharmas groupes financiers professeurs de médecine et des hopitaux publics ou privés
      avocats baveux hommes politiques qui percoivent 20 FOIS LE SMIC ET/OU 1500 EUROS/JOUR DE FRAIS DE DEPLACEMENT DES gros dealers MAROCAINS OU AUTRES GO-FASTER qui se cotoyents tous marchands de biens gestionnaires immobiliers truands locaux reconnus comme PARIS LYONA MARSEILLE les delaers ont leurs pass sanitaires
       controles aux terrasses et a l ’entrée des bars MAIS ONT ILS UNE CARTE D IDENTITE FRANCAIS comme en BANLIEUE AUCUN POLICIER N OSE LE VERIFIER


    • ASTERIX 1er septembre 17:01

      @ASTERIX

      RECTIF DEALERS  !!!


  • John John 30 août 10:24

    Sylvain salut !


    « celle d’amener les Talibans à devenir responsables et à respecter certaines valeurs que nous considérons comme universelles. »

    Oui sauf qu’apparemment les talibans n’aiment pas la musique et les musiciens ... Ils auraient tué un de leur chanteur célèbre (Fawad Andarabi) ... Si c’est vrai ben ça commence mal pour « amener les Talibans à devenir responsables et à respecter certaines valeurs que nous considérons comme universelles. »


    Ah oui aussi ↓ ...

    attentats du 9 septembre 2001

    Les jeunes qui n’ouvriraient pas ce lien pourraient retenir une mauvaise date ...


  • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 30 août 10:26

    Version bisounours : « Nous avons toujours une ancre qui tient ferme aussi longtemps qu’on ne la brise pas soi-même ; c’est le sentiment du devoir. » Ivan Tourgueniev

     

    Version réaliste : « Quand un imbécile fait une action dont il a honte, il prétend toujours que c’est par devoir. » George Bernard Shaw


  • John John 30 août 10:41

    Sylvain,

    « ce sont les islamistes de Daech qui ont commis l’attentat afin de tuer non seulement des Américains mais aussi des Talibans et des Afghans. »

    Les islamistes de Daech ne sont pourtant pas si éloignés de leur compères du front Al-Nosra qui en Syrie a été réputé pour sois-disant y faire du bon boulot ... Les habitants de la ville de Maaloula peuvent en témoigner tout comme d’autres à travers et dans ce qui reste de ce pays détruit ...


  • Spartacus Lequidam Spartacus Lequidam 30 août 12:00

    2 834 réfugiés...

    En fait en Allemagne, ils ont eu 4500 dits réfugiés.

    Selon Freiewelt

     https://www.freiewelt.net/nachricht/unter-4500-eingeflogenen-afghanen-nur-101-ortskraefte-10086102/

    Sur l’analyse, il c’est avéré que seulement 101 sont des salariés et vrais réfugiés de l’ambassade ou traducteurs apointés.

    La majorité étaient des opportunistes migrants qui ne cherchent qu’a venir en occident en profiter.


    On peut imaginer que pour la France ’est pareil.


    • HELIOS HELIOS 30 août 12:52

      @Spartacus Lequidam
      ... et qu’est-ce qui nous permet de NE PAS imaginer qu’une majorité d’Afghans ou de partout ailleurs aussi, profitant de l’espace Schengen, ne viendront pas en France ensuite, pour profiter de la générosité (bêtise) française ?


    • sirocco sirocco 30 août 12:56

      @Spartacus Lequidam
      « La majorité étaient des opportunistes migrants qui ne cherchent qu’a venir en occident en profiter. »

      C’est le cas de 99,5 % des migrants, toutes provenances confondues.

      Prétendre qu’ils seraient menacés dans leurs pays d’origine est un des énormes mensonges répandus par les merdias depuis des années.


    • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 30 août 18:33

      @sirocco,
       Si j’étais afghan ou migrant de toutes provenances confondues, partir pour trouver un endroit pour m’assumer pleinement, c’est ce que je ferais. 


    • charlyposte charlyposte 30 août 18:42

      @Réflexions du Miroir
      Avec ou sans regroupement familial ??? smiley


    • charlyposte charlyposte 30 août 18:46

      @Réflexions du Miroir
      Avec Zemmour président, ils n’auront pas le temps d’y penser, même pas en rêve smiley


  • perlseb 30 août 12:53

    La majorité étaient des opportunistes migrants qui ne cherchent qu’a venir en occident en profiter.

    Il y a peut-être aussi des terroristes déterminés à faire payer l’occupation de leur pays. En gros, on récupère des collabos et des terroristes. On a vraiment tout à gagner à faire la guerre dans d’autres pays. Mais c’est le but recherché : on met à sac leur pays et on cherche également à désorganiser le notre...

    Et tout le monde se tourne vers le politique (qui a exécuté sa mission comme un pantin) pour régler les problèmes qu’il a lui-même générés. Si pouvait faire un référendum pour interdire définitivement les guerres d’agression (ou d’occupation), le problème serait vite réglé : mais on considère (dans nos « démocraties ») qu’il vaut mieux voter très fréquemment pour des personnes qui ne s’attaquent jamais aux vrais problèmes et qui ont toutes la même politique sur les sujets importants plutôt que de voter rarement pour ces sujets par référendum.


  • ETTORE ETTORE 30 août 13:26

    RâKoto@


    Beaucoup de ces attentats à Kaboul ont eu en France une très faible couverture médiatique.


    Rassurez vous RâKotO ;;

    Grace à la diligence de votre commanditaire.Elyséen....

    Il n’est pas exclu que les prochains attentats, aillant lieu en France, fassent une grande couverture médiatique à Kaboul.

    C’est comme ça que cela se passe, quand on récupère, le personnel, les rotatives, avec l’encre, et qu’on ne veut pas comprendre, que tout est déjà préimprimé niveau distribution.

    On en reparleras, si vous voulez bien ?

    De toute façon, vous aurez le « boum » de départ ! Vous faites pas de souci, sur ce point là !


    • devphil30 devphil30 30 août 14:29

      @ETTORE

      Aucun risque on surveille mieux les terroristes en France

      https://www.marianne.net/politique/ecolos/afghanistan-sandrine-rousseau-en-roue-libre-sur-le-terrorisme-islamiste

      Sandrine Rousseau tente l’une des propositions politiques les plus audacieuses de ces dernières années : « Quelque part, les avoir en France ça permet aussi de les surveiller », affirme la candidate écologiste, pour qui la France a « les moyens de la surveillance ».


    • ETTORE ETTORE 30 août 18:08

      ?

      devphil30 30 août 14:29

      @ETTORE

      Sandrine Rousseau tente l’une des propositions politiques les plus audacieuses

       : « Quelque part, les avoir en France ça permet aussi de les surveiller »

      Et si elle allait sur place, pour prêcher sa bonne parole ?
      Encore une écolobobopapatte, qui à un clou de girofle dans sa calebasse.
      La France a les moyens de la surveillance ?
      Ben tiens, elle veut dire quoi, en assénant une telle conviction ? Que les attentats perpétrés sur notre sol ont été commandités et financés par notre gouvernement ? C’est ça ? Et avec l’assentiment des égorgés, assassinés, explosés....
      Mais comment se fait t-il qu’on interne pas des nouilles pareilles ?
      Elle à postulé pour un poste de maton ?


  • charlyposte charlyposte 30 août 14:49

    Vivement le pass urgence attentats !!! hum.


    • devphil30 devphil30 30 août 15:46

      @charlyposte

      Bientôt le pass partout .....


    • Effondré remonté Effondré remonté 30 août 15:58

      @charlyposte
      ...autrement dit, ces migrants affolés sont des passe-partout, beaucoup donneront à notre police désoeuvrée et surnuméraire l’occasion d’un bon passe-temps pour les surveiller, d’autres, restés à Kaboul et plus légitimes que tous ces passe-droit sont restés en rade parce que, hélas, eux, n’étaient pas des passe-muraille...


    • charlyposte charlyposte 30 août 16:35

      @Effondré remonté
      La machine Otanesque est capable de nous sortir un vaccin anti douleur ! smiley


  • charlyposte charlyposte 30 août 16:54

    20 ans de présence Américaine qui ont permis de renforcer les talibans et à faire détester l’Afghanistan aux Afghans smiley sans parler de Daech qui est une fabrication de la CIA... la boucle est bouclée, tout baigne ... comme dab... hum.


    • Aimable 30 août 21:14

      @charlyposte
      La CIA est peut être le commandant suprême de daech.


    • Ouallonsnous ? 31 août 00:12

      @Aimable

      Pas peut être, la CIA et l’état profond yankee sont les commanditaires et commandant suprême de DAECH et autres-groupes terroristes supplétifs de l’armée US !!!


  • Jelena Jelena 30 août 17:09

    @rakototo >> seulement 2 834 durant la même période

    Cela fait tout de même prés de 3.000 clients supplémentaires pour maitre Pfizer... Il n’y a pas de petit bénéfice.


    • charlyposte charlyposte 30 août 17:25

      @Jelena
      Et payé comme toujours par le contribuable... faut ajouter le logement et un salaire d’appoint pour se payer la bière, les putes et la dose du coin de la rue smiley il faudrait les mettre aux bords des ports pour réceptionner le pavot ( transformé ) ! un job qu’ils connaissent sur le bout des doigts, hum smiley


    • Jelena Jelena 30 août 19:38

      @charlyposte >> Et payé comme toujours par le contribuable...

      Je vais essayer de verser une larme... Non rien à y faire... J’ai beau me concentrer, je n’y arrive pas.


  • Old Dan Old Dan 31 août 10:07

    La fin de 3 siècles « occidentalo-centré » et conquérant...

    ... Non, la « civilisation » et le christianisme ne s’exportent pas. Ni notre « way of life » !

    .

    [Seul le capitalisme déréglementé... Et encore... Pour combien de temps ? ]


    • charlyposte charlyposte 31 août 10:18

      @Old Dan
      Au moins plus de cinq siècles il me semble smiley


    • Old Dan Old Dan 31 août 10:34

      @charlyposte
      Ouais ! C. Colomb au nom de Dieu (= de l’Espagne, de la civilisation, de l’or, bla bla...) et d’autres avant lui !
      ... et aujourd’hui, la Chine (rte de la Soie et le Pacifique !)
      .
      [Et demain, l’Espace (?) à moins que... la planète... Hum !]


    • charlyposte charlyposte 31 août 11:12

      @Old Dan
      Sans oublier les Portugais avant les Espagnols smiley


  • ETTORE ETTORE 31 août 20:14

    Cela m’as fait marrer, parce aujourd’hui, j’écoutais d’une oreille distraite les infos....

    J’ai juste capté, les mots « expulsions » et « fabrication de bombe » mais ce qui a fait le plus tilt, c’était «  il n’y a pas de signe de radicalisation connue à cette heure »

    Ben tiens ! les mecs ils fabriquent une bombe, c’est juste pour faire sauter la poubelle du voisin, qui lui est peut être « juste » de confession « QUI ».

    Ou alors, parce que son barbeuc enfume le quartier ?

    Sa place de parking squaté par son voisin, qui n’as pas encore dégagé son épave carbonisée ?

    Mais on se demande bien, jusqu’où, on vas descendre dans la mauvaise foi abyssale, pour couvrir des exactions, qui mettent ce pays en danger continu.

    C’est vrai aussi, que les pires terroristes, à la vue de cet état-lage de pignoufs, l’attention qui justifie toutes les mesures de « protection » ce sont juste les non waxx, Des terroristes, des criminels, de dangereux malfaiteurs, qui veulent ruiner la paix civile, et contaminer la population française pour la faire crever, en vue d’un remplacement global . Et tout cela....Les mains vides, mais l’esprit vif !

    Le reste....Bah ! Chronique de la vie courante en ce pays, ou égorgé, battu, violé, incendié, rapiné, n’est plus pris en charge, que par un simulacre de sécurité, où il est plus facile de rendre une parodie de contrition devant un cercueil, avec juste ce qu’il faut de tête baissée, pour que le faux menton, ne gâche pas la photo souvenir, que de reconnaitre sa lâcheté viscérale.


  • Un témoignage important est arrivé sur les réseaux sociaux .

    Des militaires (vaxxinés par Pfizer) présents en zone de combat développent des effets secondaires handicapants ....

    Ils ne sont plus en sécurité et doivent être évacués, rapatriés en urgence .

    Si d’aventure les faits sont avérés la France aura été trahi et mis à la porté de ses ennemis .

    De part cet acte de haute trahison, de violence et meurtre envers des représentants des forces armées .

    Macron et sa bande de racailles devront être jugés par un tribunal des armées et selon les lois en période guerre .


Réagir