mercredi 22 décembre 2021 - par La marmotte

Poutine n’autorisera pas le déploiement d’armes offensives de l’OTAN sur le territoire ukrainien

Chaque jour, les principaux médias du monde rapportent le désir de la Russie d'envahir l'Ukraine, créant des tensions critiques entre Washington et Moscou. Selon les renseignements américains, le Kremlin prépare une offensive en Ukraine au début de l'année prochaine et prévoit d'impliquer jusqu'à 175 000 soldats russes dans les combats. 

Moscou nie de telles affirmations, mais déclare ouvertement qu'elle ne restera pas inactive si l'OTAN, dirigée par Washington, franchit les lignes rouges en Ukraine. La Russie est soucieuse de sa propre sécurité à l'échelle mondiale et exige certaines garanties des États-Unis concernant ses pays voisins, ce qui est assez logique. Par exemple, le président russe Vladimir Poutine a déclaré que l'adhésion de l'Ukraine à l'Alliance de l'Atlantique Nord et la poursuite du déploiement d'armes offensives sur son territoire, y compris le déploiement d'un système de défense aérienne, étaient inacceptables pour Moscou. 

 « Si des systèmes de frappe apparaissent sur le territoire de l'Ukraine, le temps de vol vers Moscou sera de 7 à 10 minutes, et en cas de déploiement d'armes hypersoniques, de cinq minutes. Imaginez seulement. Que faire dans un tel scénario ? Ensuite, nous aurions à créer quelque chose de similaire contre ceux qui nous menacent de cette manière. Et nous pouvons le faire maintenant”, a commenté le président russe.

Pendant ce temps, Kiev continue de saboter les accords de Minsk, qui ont été conclus avec le soutien de Merkel et Hollande, et l'AFU rapporte toujours régulièrement des cas d'utilisation de systèmes de missiles antichars Javilin fournis par les États-Unis dans le Donbass. En outre, la partie ukrainienne utilise des drones de reconnaissance de fabrication turque et a annoncé son intention d'acquérir des armes supplémentaires. 

Le danger de la situation actuelle et ses parallèles avec l'échec américain en Géorgie en 2008 sont évidents pour tous les observateurs extérieurs, y compris les experts occidentaux. A cette époque, la provocation américaine a coûté des territoires à Tbilissi et Moscou n'est pas devenu un agresseur pour autant, mais seulement un défenseur, ce qui a sérieusement brouillé les plans de Washington. Ainsi, selon Galen Capenter, chercheur en défense et politique étrangère au Cato Institute de San Francisco et rédacteur en chef du magazine National Interest, Washington fait preuve d'une scandaleuse incompétence en politique étrangère : les ventes d'armes de Washington aggravent la situation dans l'est de l'Ukraine et risquent de faire basculer le conflit ukrainien qui couve, dans une immense conflagration régionale.

 « Le Kremlin a indiqué à plusieurs reprises qu'il considérait l'Ukraine comme un grave problème de sécurité pour la Russie, et les tentatives de transformer le pays en un allié militaire de l'Occident risquent de franchir la ligne rouge évidente des Russes. Des mesures qui incitent effectivement l'Ukraine à des provocations pourraient avoir des conséquences extrêmement dangereuses pour elle et sont une illustration de l'incompétence scandaleuse de Washington en matière de politique étrangère » , a commenté l'expert Ted Galen Carpenter. 

Néanmoins, les dirigeants occidentaux, dont le secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, refusent de donner à la Russie des garanties concernant l'Ukraine, aggravant encore le conflit entre Washington et Moscou. Les diplomates de l'OTAN soutiennent que le Kremlin ne peut pas influencer la poursuite de l'expansion de l'alliance et que l'OTAN a le droit de déterminer sa propre position militaire. De plus, selon Stoltenberg, l'Ukraine a le « droit souverain » de choisir ses alliés militaires et la Russie ne devrait pas s'y ingérer. 

Cependant, si nous regardons la situation actuelle du point de vue du droit international, les déclarations de Stoltenberg ne semblent pas si claires. Par exemple, en 2014, l'Occident uni, mené par les États-Unis, a soutenu le coup d'État à Kiev, contrairement à toutes les lois internationales. Comme nous le savons, cette forme de changement de pouvoir n'est prévue dans aucun document juridique et, par conséquent, le gouvernement actuel en Ukraine peut difficilement être qualifié de légitime. 

La connivence avec le droit international des pays de l'OTAN en la matière n'est pas nouvelle. Auparavant, les pays de l'OTAN, ignorant la Charte des Nations Unies, ont bombardé la Yougoslavie, un État du centre de l'Europe, qui a cessé d'exister et s'est divisé en de nombreux autres États. Ensuite, il y a eu la Libye et la Syrie, dont les européens sont encore en train de payer sous la forme de la plus grande crise migratoire de l'histoire moderne. Un conflit potentiel russo-ukrainien pourrait entraîner les mêmes conséquences, fournissant une nouvelle vague de millions de réfugiés d'Ukraine vers les pays de l'UE. 

Le contraire est vrai pour la Russie et ses prétentions à la politique américaine. Selon la Charte actuelle des Nations Unies, la Russie est un État souverain et a donc parfaitement le droit de veiller à sa sécurité militaire comme tout autre État dans le monde. Il a le droit de le faire sans attendre que les forces de l'OTAN soient déployées à distance de marche de Moscou et constituent une menace existentielle pour ses citoyens.

En ce sens, les arguments de Stoltenberg n'ont aucun fondement légitime, car en vertu du droit international, les autorités de Kiev ne peuvent prendre aucune décision. En revanche, la position de la Russie est claire et raisonnée. De plus, il peut non seulement exprimer son mécontentement à l'égard des actions des États-Unis ou de la situation dans un pays voisin, mais également prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité de l'État, dans le cadre de sa propre législation et des dispositions de la Charte des Nations Unies. 

Ainsi, malgré les déclarations de non-agression du Kremlin, l'aggravation continue de la situation dans l'est de l'Ukraine et l'existence de motifs juridiques pour s'ingérer dans ses propres dessous justifient une éventuelle réponse sévère de la Russie aux nouvelles provocations des forces armées ukrainiennes. De plus, environ un million de personnes de nationalité russe vivent dans l'est de l'Ukraine, ce qui fait d'un éventuel conflit militaire une menace directe pour la population russe. Ce n'est pas un hasard si Moscou soutient qu'il existe des « lignes rouges » , dont le franchissement menace la sécurité de l'État et pourrait donc prendre les mesures les plus extrêmes pour protéger ses propres intérêts.



31 réactions


  • Clocel Clocel 22 décembre 2021 18:38

    Les chimpanzés névrotiques de l’occident ne mesurent pas ce qu’ils doivent au calme de Poutine et à la patience des russes...


  • alinea alinea 22 décembre 2021 18:46

    On n’a plus qu’à espérer que les dirigeants américains possèdent un surmoi ; quand on voit l’occident se comporter par ailleurs, avec sa propre population ou de par le monde, on peut hélas en douter !

    Mais j’ai l’impression quand même qu’ils nous vendent de moins en moins bien la méchanceté de la méchante Russie...


    • Lynwec 22 décembre 2021 18:54

      @alinea
      Ils (les dirigeants de la « Communauté Internationale » qui ne représentent de fait qu’une minorité, soyons généreux, de 25% des pays sur Terre) ont été pris si souvent à mentir que leur discours ne passe plus. Une fois perdue, la confiance ne revient jamais.
      De toute manière, une rapide observation des bases militaires US et Russes dans le monde montre clairement qui cherche à menacer l’autre. Aucun discours n’y fera jamais rien.


  • nmishtal 23 décembre 2021 07:22

    En attendant la justice russe , le tribunal de Rostov , confirme la présence de troupes russes dans le Donbass dans une affaire de courruption pour leur approvisonnement en nourriture :

    https://archive.md/CWP6m

    On se demande maintenant qu’est ce fout l’armée russe à occuper un pays souverain et pourquoi le Kremlin le nie .


    • samy Levrai samy Levrai 23 décembre 2021 07:36

      @nmishtal
      J’ai lu ce truc chiant mais je n’ai vu nulle part que la Russie a des troupes dans le Donbass... D’ailleurs cela fait 7 ans que cette infox propagandiste circule avec un nombre d’invasions de la Russie incroyable ( ils envahissent, se retirent, re envahissent, se retirent recommence à envahir, etc... tout cela sans qu’un satellite ne les voient , ni aucun journaliste, ni aucun civile avec un smartphone...
      Va faire ta propagande imperiale ailleurs, elle ne vaut rien , occupe toi plutôt de l’ultimatum que la Russie vient de passer à l’OTAN car cela va devenir tres intéressant. 


    • nmishtal 23 décembre 2021 09:56

      @samy Levrai Et bien maintenant tu vas le voir :

      point 7 du jugement :
      Данное
      продовольствие предназначалось для отправки в воинские части Вооружен-
      ных Сил РФ, дислоцирующихся на территории ДНР и ЛНР.

      Traduction :

      Cette la nourriture était destinée à être envoyée aux unités militaires de l’armée nnyh Forces de la Fédération de Russie, stationnées sur le territoire de la RPD et de la RPL

      Voilà la justice russe dans cette affaire de corruption confirme la présence des troupes russes en Ukraine .


    • roman_garev 23 décembre 2021 11:33

      @nmishtal
      Exact. Mais cette partie du document, ce n’est guère un jugement proprement dit, mais la fixation de ce que l’accusé a dit pour se justifier. L’accusé pouvait dire n’importe quoi d’autre, parler, p.ex., des extra-terrestres, le tribunal est obligé de fixer ses paroles.
      Les ukrainiens s’acharnent à trouver des troupes russes à Donbass, mais n’y arrivent jamais, malgré les smartphones chez chacun qui se trouve là-bas et surtout malgré les satellites américains au-dessus du Donbass capables d’identifier la marque d’un paquet de cigarettes sur la neige.
      Pauvres idiots...


    • nmishtal 23 décembre 2021 12:57

      @roman_garev MDR , là c’est pas les ukrainiens mais les russes du tribunal de Rostov , inutile de chercher à noyer le poisson , ce n’est qu’une preuve de plus de la présence russe dans le Donbass . D’ailleurs ils , sûrement sur ordre du Kremlin , se sont empressés d’effacer cela du site du tribunal de Rostov et n’ont publié aucun démenti .


    • roman_garev 23 décembre 2021 13:38

      @nmishtal
      Je parle de ces Ukrainiens qui, pareillement à vous, cherchent midi à 14 heures. Faute de preuves qui ne manqueraient pas si les troupes se trouvaient vraiment au Donbass, vous vous accrochez aux propos d’un pauvre accusé prêt à inventer n’importe quoi pour justifier son crime. Ses propos ne sont pas à démentir, ce n’était pas la tâche du tribunal. D’ailleurs mêmes de sites ukrainiens se sont déjà calmés à propos de cette histoire, ayant appris le fait tel qu’il était. Vous seul essayez de ranimer ici le cadavre de cette perle de bureaucratie.
      Et à propos d’’une preuve de plus"  êtes vous capable de fournir les précédentes ?


    • nmishtal 23 décembre 2021 15:12

      @roman_garev Des preuves mais il y en a plein , d’où les sanctions , allez par exemple l’interview par l’OSCE de deux militaires russes faits prisonniers par les Ukrainiens en 2015 :

      The SMM visited the two individuals currently held at the military hospital in Kyiv, who received medical treatment. The SMM spoke to the two individuals without the presence of Ukrainian authorities. The SMM assessed their general condition and gathered their accounts about their capture.

      One of them said he had received military education in the Russian Federation. Both individuals claimed that they were members of a unit of the Armed Forces of the Russian Federation. They claimed that they were on a reconnaissance mission. They were armed but had no orders to attack. Both of them said that they came under fire, got injured and were captured on 16 May 2015 at the contact line near Shchastya. One of them said he had received orders from his military unit to go to Ukraine ; he was to “rotate” after three months. Both of them said they had been to Ukraine “on missions” before. One of them stressed repeatedly that there were no Russian troops involved in fighting in Ukraine. Both said they were provided with a Ukrainian lawyer who visited them today.

      Et la source :
      https://www.osce.org/ukraine-smm/159296

      Condamnés à plusieurs années de prison , ce sergent et cet officier russes furent échangés plus tard .
      Le Kremlin et Lavrov ont préféré silencieux à ce sujet là aussi .


    • roman_garev 23 décembre 2021 17:17

      @nmishtal
      Et alors ?
      Ce sergent et cet officier  c’est ça, vos preuves de troupes russes au Donbass ?
      De l’autre côte du front il y a un tas de soldats et officiers des pays de l’OTAN. Chacun d’eux fait bien partie d’une unité quelconque de son pays. Chacun d’eux est « en mission » à l’Ukraine. Pourtant la Russie ne parle pas de « troupes otanesques en Ukraine ». On comprend bien que des instructeurs étrangers et des troupes étrangères, ce sont des choses tout à fait différentes. Seuls des lobotomisés ne le comprennent pas.
      Y a-t-il encore des preuves de qualité pareille ?
      Mais rassurez-vous, si d’ici un mois on n’a pas de réponse des yankees sur le projet du traité proposé par Moscou et ces instructeurs sont encore là, bientôt vos petits amis, nazis ukrainiens, ainsi que leurs instructeurs, auront des preuves plus que convaincantes. Pourtant je ne pense pas que ces preuves, les vraies, vont leur plaire.


    • yakafokon 23 décembre 2021 18:06

      @roman_garev
      On oublie un léger détail dans toute cette affaire : il y a sur place, dans le Donbass, des observateurs internationaux de l’O.S.C.E., et chose curieuse, ils n’ont jamais vu la moindre troupe russe envahir le Donbass !
      Peut-être faudrait-il corriger cette myopie envahissante qui a l’air de faire des ravages dans les rangs, non ?
      Par-contre, les obus tirés par les nazis ukrainiens, ils les voient tomber tous les jours sur les habitations des civils ( plus de 15.000 morts à ce jour ) !
      Quand je pense qu’il y a des français qui osent défendre les nazis qui ont pris le pouvoir à Kiev, et qui se sont mis à massacrer tous ceux qui parlaient russe ( leur langue maternelle ), se comportant comme leurs parents qui s’étaient engagés dans les panzer-divisions de la waffen SS ( on leur doit Oradour sur Glane, avec la panzer-division Das Reich ), ça me donne envie de dégueuler !
      Et cette racaille française a le droit de vote ? C’est abject !


  • nemesis 23 décembre 2021 10:32

    L’Histoire un éternel (?) recommencement :

    https://www.histoiredumonde.net/Crise-des-missiles-de-Cuba.html

    pendant que l’écosystème n’en peut mais, certains ne savent rien faire d’autre qu’effrayer leurs administrés.

    Avant hier, une émission sur l’apparition de Fatima, la 3ème révélation :

    « la punition céleste pire que le Déluge... »

    et si c’était vrai ?

    Avec cette pandémie et cette irruption volcanique interminable à La Palma on se croirait dans le scenario des 7 plaies de l’Égypte...


  • ni_sourd_ni_aveugle 23 décembre 2021 10:33

    Bonjour a tous.

    Imaginez que les russes installent des missiles en Amerique central

    que ne dirait pas la communauté occidentale !!!!

    Et bien c’est pareil en Ukraine ...

    L’histoire nous rappelle malheureusement que ces sujets ont souvent aboutis

    a des conflits.

    Bonnes fêtes a tous.


  • YvesD. 23 décembre 2021 14:52

    « Poutine n’autorisera pas... »
    C’est trop tard smiley !
    Les US ont livré des missiles antichar (Javelin) ainsi que des blindés légers...
    Et puis il n’y a pas que l’armement. En cas d’attaques russes (on se demande bien pourquoi quelques dizaines de milliers de forces armées russes sont aux frontières de l’Ukraine), il sera toujours possible de déconnecter la Russie du système bancaire SWIFT... Très gros dégâts assurés ! 


    • samy Levrai samy Levrai 23 décembre 2021 15:16

      @YvesD.
      Tu ne dois pas bien savoir lire ou avoir des problèmes de compréhension quand tu t’y essaies car les demandes de la Russie sont écrites ( tu ne sais pas ce que sont des systèmes de frappes ? ) et que la Russie peut écraser les ukrainiens sans y mettre un pied.
      Oui les russes ont des troupes à l’intérieur de leur pays, elles se déplacent où elles veulent quand elles veulent ( nous parlons d’un pays souverain, un autre concept qui t’échappe ) et ils se plaignent justement que les américains aient des troupes à des dizaines de milliers de km de chez eux et justement à leurs frontières .
      Les français ont aussi des troupes à la frontière russes, ils envoient aussi des avions en mer noire , nous sommes ( ici sur notre territoire ) donc des cibles légitimes pour les missiles russes en cas de conflits , si on attaque le territoire russe la réponse sera nucléaire ( comme notre doctrine ).
      La Russie et la Chine se sont déjà préparée un système comme le swift , ce ne serait donc seulement qu’un clou de plus sur cercueil du dollar.


    • YvesD. 23 décembre 2021 16:22

      @samy Levrai
      Si la Russie a un avantage certain en termes de puissance militaire sur les Ukrainiens, elle sera très durement touchée par les sanctions occidentales si par hasard elle s’aventurait au delà de ce qu’elle fait déjà, à savoir le soutien aux proRusses du Donbass, par le biais de mercenaires et de matériel qu’elle « exporte » dans cette région.
      Les Français n’ont pas de bases à proximité et les missions RECO, INTEL et ELINT que la France mène en mer noire, pour certaines au départ de la Grece, tout comme les britanniques et les américains, restent dans une parfaite légalité internationale. La maison Russie fait la même chose, très régulièrement à proximité de la Finlande, de la Suede et même de la Norvège, sans compter les missions russes aussi à proximité des Etats Baltes et en mer du nord. Elles sont tout aussi légales et les militaires des deux camps savent pertinemment jusqu’où ne pas aller. 
      Quant au systeme SWIFT chinois, il fonctionne curieusement mal... ce qui qui fait que ces derniers - tout comme la Russie passent toujours par le SWIFT. En quelques heures, sans difficulté, tous les transferts d’argent au départ et vers la Russie pourront être bloqués. Cela fait réfléchir le nouveau Tsar de toutes les Russies... 


    • yakafokon 23 décembre 2021 17:13

      mis en @YvesD.
      T’es un comique, toi ! Tu crois que les russes t’ont attendu pour anticiper le coup ? Ce problème est déjà résolu ! La Russie a mis en œuvre son propre système bancaire ( MIR ), n’utilise pratiquement plus le dollar pour ses échanges internationaux, et s’est débarrassée de toutes ses dettes en dollars, lui préférant le bon vieux métal jaune. Elle fait ses transactions commerciales en roubles, en euros, en yuans, en roupies, en pesos, en rands, ou en toute monnaie convertible.
      Ce ne sont pas ces pitoyables bedonnants américains qui vont apprendre au russes à jouer aux échecs !


    • yakafokon 23 décembre 2021 17:36

      @YvesD.
      Les chinois sont pratiquement les seuls à posséder des terres rares, nécessaires à la fabrication des composants électroniques, et ils ont acheté en Afrique toutes les mines de terres rares.
      Tous les ordinateurs américains Apple sont montés avec des microprocesseurs chinois, et plus généralement tout ce qui est électronique vient de Chine ! 
      Partant du principe que pour jouer à celui qui pissera le plus loin il faut être deux, je me demande comment les Etats-Unis et l’Union Européenne réagiraient sans les livraisons chinoises !
      Le système SWIFT est abandonné par la Russie, qui ne commerce plus avec des dollars ( ces « billets de Monopoly » n’étant plus attractifs ).
      Comme tu m’as l’air d’être un spécialiste de l’Ukraine, je t’engage à t’informer plus sérieusement auprès de Christelle Néant, cette journaliste française qui vit depuis huit ans à Donetsk, et qui pourra te parler des nazis que tu soutiens !
      Mais je ne peux pas t’en vouloir, si tu n’est pas au courant !
      www.donbass-insider.com


  • zygzornifle zygzornifle 23 décembre 2021 16:41

    Poutine joue aux échecs avec les Ricains et l’Europe ....

    Macron va lui dire « moi je » et ensuite retourner japper dans sa niche ....


  • yakafokon 23 décembre 2021 16:52

    C’est pourtant simple à comprendre, même pour quelqu’un d’aussi borné que Stoltenberg !

    Si jamais l’Ukraine fait partie de l’O.T.A.N., l"armée russe interviendra avec toute sa puissance contre l’installation de troupes et d’armements européens, et le problème sera vite réglé, l’Union Européenne n’ayant aucune capacité militaire sérieuse à opposer aux armements de pointe russes ( d’ailleurs, quels européens auraient envie de mourir pour défendre les nazis de Kiev, je vous le demande ? ).

    Bien-entendu, les Etats-Unis n’interviendront pas, sachant pertinemment que leur pays serait réduit en cendres en moins de temps qu’il ne faut pour le dire !

    L’armement nucléaire russe est très supérieur en ogives à celui des Etats-Unis, et peut maintenant évoluer en vitesse hypersonique, alors quand on voit le temps qu’il a fallu à l’armée américaine pour intervenir à Pearl Harbor, ou plus récemment le 11 Septembre 2001...alors que maintenant, le temps de réaction serait en minutes !

    Mais les Etats-Ubis veulent-ils faire la guerre à un pays auquel ils achètent 238.000 barils de barils bruts Urals par jour, pour compenser le pétrole vénézuélien qui leur manque ( rappelez-vous, le blocus et les sanctions contre le Venezuela ) ?

    J’en doute ! C’est uniquement l’Union Européenne qui est visée, car certains pays veulent conserver leurs liens économiques avec la Russie, et les Etats-Unis veulent à tout-prix empêcher ça !


    • titi titi 24 décembre 2021 18:02

      @yakafokon

      Sérieux les afficionados de Poutine, vous avez un discours de gamins de 4 ans.
      « Bah Poutine, il va tous leur péter la gueule »...« C’est lui le plus fort » « Et il a des armes que vous vous avez pas les mêmes »

      Désolé mais ce qui se passe actuellement ca ressemble plus à un baroud d’honneur d’un mec qui avance tranquillement vers ses 70 piges dans un pays où l’espérance de vie est de... 70 piges.

      « peut maintenant évoluer en vitesse hypersonique »
      Pour info les américains font voler des avions hypersoniques depuis les années 50.
      Vous pensez vraiment qu’ils ont attendu Poutine pour développer des missiles ?


    • roman_garev 25 décembre 2021 08:04

      @titi
      Heureusement pas tous les Français sont aussi dupes pour confondre des missiles hypersoniques du type Avangard russe (qui vole déjà depuis des années) ou AGM-183 américain (qui n’arrive toujours pas à s’envoler) et des avions supersoniques
      Mais continuez, votre délire peut passer avec des gamins de 2 à 3 ans. Ce qui ont déjà 4 ans vous rirons au nez. 


    • roman_garev 25 décembre 2021 08:06

      @roman_garev
      Ils vous riront au nez, bien sûr.


    • roman_garev 25 décembre 2021 08:35

      @titi
      Et je comprends bien pourquoi vous n’osez même pas parler du Status-6 Poséidon.
      C’est parce que, primo, vos petits amis de yankees n’ont (et n’auront) rien de pareil, et secundo, car la Russie n’a pas de littoraux océaniques si peuplés et importants, donc vulnérables, que ceux des ÉU tant soumis à des tsunamis artificiels dévastateurs qui peuvent être créés par des charges jusqu’à 100 Mt de ces torpilles sous-marines propulsées à 200 km/h.
      Mais probablement dans votre cercle de gamins de 4 ans vous n’en avez pas encore entendu parler.


    • titi titi 25 décembre 2021 19:42

      @roman_garev

      Je ne confond rien du tout.
      Renseignez vous : les USA ont fait voler leurs premiers avions hypersoniques (Mach 6-7) à la fin des années 50.

      Désolé de ne pas rentrer votre jeux de « celui qui a la plus grosse » : je ne suis plus un ado pré pubère.


    • titi titi 25 décembre 2021 19:50

      @roman_garev
      « vous n’osez même pas parler du Status-6 Poséidon. »
      On connait la qualité de la recherche russe : à part mal copier les réalisations des autres ils ne font pas grand chose.
      S’ils ont réussi à faire un tel missile c’est que d’autres l’ont fait avant eux.

      A part ça : trouvez vous une copine. Que quelqu’un n’ait d’autre fantasme que des torpilles ou des missiles c’est malsain.


  • GoldoBlack 25 décembre 2021 20:29

    Vive Poutine !

    Vive la propagande !

    Vie les oligarques (surtout russes) !


  • altaos 26 décembre 2021 21:13

    le x15 avion fusée , expérimental comme son X l’indique a pu atteindre mach 6,7 un rayon d’action de 450 km

    c’est tout ce que les usa ont pu produire en hypersonique ,proto destiné à étudier les effets de l’écoulement d’air sur la structure à ces vitesses , aucune application militaire et pour cause

    les U2 seules machines capables de mission de reconnaissance sur le territoire de l’ urss on été dézingués par des missiles SAM7

    Les meilleurs moteurs fusée à l’ heure actuelle sont les moteurs Russes RD180 achetés encore à l’heure actuelle par les usa aprés avoir été bradés si ce n’ est offerts à la nasa par l’alcoolique ELTSINE


Réagir