vendredi 5 mai - par CNAFAL

Deuxième tour des présidentielles : Où va la République ?

 

Le CNAFAL s’est toujours défini comme une organisation Républicaine, laïque, sociale et solidaire. Les hommes et les femmes sont à l’image de ce qu’ils font.

 

Au sein de l’UNAF, le CNAFAL a combattu avec constance les thèses discriminatoires à l’égard des L.G.B.T., le retour du maurassisme après les déclarations de Nicolas Sarkozy à propos du primat du curé sur l’instituteur, les arguments de la « MANIF pour tous » et plus récemment ceux de « Sens Commun ». Le CNAFAL a toujours défendu l’égalité des droits Hommes/Femmes, la liberté de la contraception et de l’avortement, l’accès libre à la PMA. Le Front National s’est opposé récemment à la loi sur le délit d’entrave (par les moyens numériques) à l’IVG. Le CNAFAL n’a pas varié depuis 1981 sur le droit de vote des étrangers régulièrement installés en France quelle que soit leur origine. Il a toujours condamné l’utilisation de « l’idée laïque » à des fins discriminatoires en ciblant en particulier l’islam au nom d’une tradition nationale qui voudrait réduire la France à une identité chrétienne qui n’a jamais réellement existé… La liberté de pensée, d’expression, d’association n’est pas à géométrie variable suivant les lieux et les requérants : or, nombre de mairies dominées par le Front National ont entravé ces libertés. De même, « la préférence nationale » est une notion étrangère à la République ; on sait en 1941 où cela nous a conduit.

Pour mille raisons, aucune voix de républicains et de laïques ne doit aller à Marine Le Pen.

Cela posé et dit, il n’est pas interdit de réfléchir, de penser laïque et républicain pour la suite à venir. Il n’est pas interdit de « pointer » les causes profondes de ces votes.

La Répulique a été trop souvent dévoyée, ces deux dernières décennies.

La déliaison sociale à laquelle nous assistons depuis 20 ans est le résultat de politiques qui entrainent le dépérissement de l’intérêt public au fur et à mesure de la dégradation des services publics. A-t-on oublié que le service public est un outil de cohésion sociale, du social condensé ? C’est un contre-pouvoir face au marché dont la finalité est de s’étendre toujours plus. C’est la raison pour laquelle le CNAFAL à travers ses positions depuis longtemps combat toutes les cléricatures quelles qu’elles soient ! La participation à une élection démocratique ne garantit pas le caractère démocratique d’un régime, d’un parti ou d’un individu. Il n’y a de République que sociale et que celle qui permet par un débat démocratique de dégager l’intérêt généralLa République c’est le libre examen qui est le droit de comprendre par soi-même le monde, le passé, le présent pour dégager un avenir meilleur pour toutes les générations. Il n’y a de république qu’émancipatrice. Si elle ne l’est plus pour toutes et pour tous, il faut s’interroger.

 

Le CNAFAL rappelle la déclaration des droits de l’Homme et du Citoyen du 24 juin 1793 dans son article premier affirme :« le but de la société est le bonheur commun et non le bonheur de quelques uns » !

 

 

Jean-Marie Bonnemayre, Jean-François Chalot 

Président,                                                                       Secrétaire général

 



10 réactions


  • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 5 mai 08:50

    Don, il faut voter blanc !


  • quid damned quid damned 5 mai 09:19

    Obama donne son avis : Macron,

    Varoufakys (à la rescousse de Mélenchon) donne son avis : Macron,

    Merkel donne son avis : Macron,

    Poutine se tait car il ne se mêle pas de la politique des autres pays, de plus, il serait immédiatement taxé d’ingérence.

    Cherchez l’erreur ...


  • Robert Lavigue Robert Lavigue 5 mai 10:55

    le retour du maurassisme,
    Tant qu’à citer des doctrines dont vous ignorez tout, respectez au moins la graphie.. maurrassisme... avec 2 R, comme Charles MauRRas !
    Ou utilisez l’expression ’nationalisme intégral’, ça sera plus parlant pour votre clientèle acculturée.

    il n’est pas interdit de réfléchir,
    Sérieux ? Vous envisagez de vous y mettre ? Au vu de ce tract, ça reste à l’état de projet...


  • CHALOT CHALOT 5 mai 11:08

    Il n’y a pas de faute dans l’écriture des noms propres !


    • Robert Lavigue Robert Lavigue 5 mai 11:32

      @CHALOT

      J’oubliais que pour un électeur de Macron, la culture, surtout quand elle est française, ça n’existe pas...

      Ainsi, dans les loges et les cercles faiblement éclairés aux Lumières, les doctrines sont maintenant des noms propres ?
      Votre argument est du niveau de ceux qu’utilise votre comparse Fergus...

      Ecrit-on marqusisme dans vos milieux incultes ?


    • non667 5 mai 12:33

      @CHALOT

      Il n’y a pas de faute dans l’écriture des noms propres !

      tout à fait shalot !  smiley smiley smiley qui peut s’écrire également co....rd  smiley smiley smiley



    • mmbbb 5 mai 20:00

      @CHALOT " Cela posé et dit, il n’est pas interdit de réfléchir, de penser laïque et républicain pour la suite à venir. Il n’est pas interdit de « pointer » les causes profondes de ces votes." il faudrait agir sur les conséquences non ! Quant a ces braves intellos qui critiquent marine etc eux du cinema en particulier, ils oublient que le cinema francais est subventionne et les protègent de la mondialisation , ils sont dans le meme schema de pensee que ceux de votre clan les bobo gaucho qui pronent une immigration un vouloir vivre ensemble en s’exonerant des principes qu ils promeuvent si genereusement Il y a pres de lyon une colonie de Roms implantes a St genis les ollieres ils ont eu d office logement sante education et educateurs alors que certains farncais crevent dans la rue Et oui Chalot salaud e populace qui ne suive pas des prescriptions Quant a la laicite je te croirai quand tu iras foutre le bazar a la mairie de paris a la fin du ramadan mais la ce sont des potes socialos et non pas les mechnats reac avec leur creches


  • zygzornifle zygzornifle 5 mai 13:13

    Macron va accélérer le Fréxit en s’acharnant sur les pauvres et la classe moyenne .....


  • zygzornifle zygzornifle 5 mai 14:49

    Avec Macron les sans dent illettrés de la France du bas vont se faire péter les gencives et bien fait pour ceux qui aurons veautés pour lui .....


  • zygzornifle zygzornifle 5 mai 18:06

    Moi le sans dentier retraité sous le seuil de pauvreté voter Macron ? Et pis quoi encore, ce mec a du pur jus de Hollande dans les veines et comme il a fréquenté la finance et le pouvoir socialiste il est contaminé foutu perdu pour tout ce touche le social, les seuls promesses qu’il tiendra ce seront l’augmentation de la CSG la destruction du monde du travail en amplifiant la loi El Khomri et autres joyeusetés pour les autres promesse celles qui concernent le social vous pouvez vous brosser, vous frotter le cul au gant de crin jusqu’au sang ........


Réagir