jeudi 14 juin 2018 - par Thierry Paul Valette TPV

L’annulation et le remboursement des 500 000 euros d’assiettes par les époux MACRON

Nous demandons l'intervention de la Cour des comptes afin qu'elle oeuvre pour exiger de Brigitte Macron et Emmanuel Macron l'annulation et le remboursement de cette commande au nom des règles de transparences qui avaient été mises en place lors des précédent quinquennats...À ce titre les dépenses des autres insitutions ne devaient plus être prises en charge... Il s'agit ici d'une tromperie de l'Élysée ! 

Depuis l'arrivée à l'Élysée du couple présidentiel, les factures deviennent salées !

Des frais de maquillage en quelques semaines facturés plus de 25 000 euros, une Charte de Transparence de 400 000 euros pour Brigitte Macron pour remplir des fonctions illégitimes, et maintenant des assiettes à plus de 500 000 euros la facture !

Le couple Macron à commandé un nouveau service de vaisselle auprès de la Manufacture de Sèvres : pas moins de 900 assiettes de présentation et 300 assiettes à pain, soit 1 200 pièces au total.`

L'argument : "vaisselle usée" qui date de "l'ère Jacques Chirac" .Ces 500 000 euros ce seront les françcais qui devront s'en acquitter !

Cette indécence se passe à l’heure où le Président Emmanuel Macron fustige les aides sociales : «  qui coûtent un pognon de dingue  »

Dans un contexte de moralisation de la vie politique et publique, dans un contexte de transparence, cette commande démesurée est tout simplement innaceptable !

Les français sont sans cesse solicités : augmentation des impôts, baisse des retraites, augmentation de la CSG etc.. Nombreux d'entre eux ne peuvent plus partir en vacances, doivent boucler des fins de mois compliquées et n'ont pas les moyens de changer leur vaisselle EUX.... On leur demande de participer à l'effort national, d'être patients, d'avoir confiance. 

C'est dans ce contexte social que le couple présidentiel s'offre le luxe et le privilège de changer la vaisselle. 

Rappelons que se déroulent plusieurs fois par mois dans le "Salon des portraits" du Château des dîners officieux au rez-de-chaussée du palais de l'Élysée. Les convives apprécieront ce geste en leur endroit...

Nous demandons l'intervention de la Cour des comptes afin qu'elle oeuvre pour exiger de Brigitte Macron et Emmanuel Macron l'annulation et le remboursement de cette commande au nom des règles de transparences qui avaient été mises en place lors des précédent quinquénats...À ce titre les dépenses des autres insitutions ne devaient plus être prises en charge...Il s'agit ici d'une tromperie de l'Élysée ! 

La somme de 50 000, déjà élévée a été malhonnêtement annoncée. En effet par le biais des subventions de fonctionnement et d’investissement  le palais de l'Élysée règlera la différence...

Les époux Macron devraient d'avantage se préoccuper des conditions INQUIÉTANTES des millions de français qui vivent en dessous du seuil de pauvreté plutôt que des assiettes dans lesquelles ils vont manger pendant 4 ans !!! 

Rappel : La France compte entre 5 et 8,9 millions de pauvreset le nombre de personnes concernées a augmenté de 600 000 en 10 ans. Dont 3 millions d'enfants sous le seuil de pauvreté...

Lien pétition en ligne : https://www.change.org/p/l-annulation-et-le-remboursement-des-500-000-euros-d-assiettes-par-les-époux-macron

Thierry Paul Valette



87 réactions


  • foufouille foufouille 14 juin 2018 13:39
    en réalité, ça fait bien plus car les subventions sont de plus de 4 000 000€.


  • McGurk McGurk 14 juin 2018 14:03

    Au moins, on pourra dire qu’il seront « dans leur assiette » ces gens-là smiley .


  • berry 14 juin 2018 14:29
    Il y a aussi un budget qui ne connait pas la crise et qu’il n’est jamais question de réduire, c’est le budget de la propagande.

    Subventions des journaux, tarifs postaux privilégiés, TVA à 2,1 %, aides à la distribution, abattement de 20 % sur les cotisations de sécurité sociale des journalistes, dégrèvements d’impôts des journalistes, aides à la presse française à l’étranger, aide à l’audiovisuel, aide à la presse numérique officielle, budget des chaines parlementaires, publicités institutionnelles pour la presse amie, abonnements de complaisance des administrations, etc... etc....

    Coût total « officiel » : 1,8 milliard par an.



  • Coup De Semonce Coup De Semonce 14 juin 2018 14:31

    Et les couverts ? 

    Sont-ils toujours assortis ?

  • Trelawney Trelawney 14 juin 2018 14:40

    Les médias vous tendent un bâton merdeux et vous êtes les premiers à le saisir. Faudra vous laver les mains après.

    Qu’est ce que c’est que cette commande de 500 000 euros d’assiettes (1200) soit environ 400 euro l’assiette. mais comme c’est une commande d’état c’est plutôt autour de 200 euros l’assiette
    Tout d’abord ce n’est pas Macron qui passe commande, mais l’Elysée. Et l’Elysée passe commande à la manufacture de Sevres qui est une manufacture d’état payée par l’état. Lorsqu’une ambassade ou un ministère passe commande d’assiettes c’est toujours à cette manufacture et sur son budget.
    Les macron ont simplement choisit l’artiste qui fera ces assiettes
    La dernière commande date de Chirac. On peut donc dire qu’avec une commande tous les 20 ans, le personnel de l’Elysée est plutôt soigneux avec son matériel.
    C’est de la vaisselle d’apparat qui est sorti lors de grandes occasions.

    Je ne défend pas l’Elysée et encore moins les Macron, mais je dis qu’un sujet comme « pognon de dingue » est foutrement plus sérieux que ce sujet là. 

    • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 14 juin 2018 14:45

      @Trelawney


      Vous ne voyez pas l’effet symbolique de cette commande ?

    • foufouille foufouille 14 juin 2018 14:47

      @Trelawney

      c’est de la vaisselle de tous les jours ou presque. si une assiette est abimée, elle est réparée.
      ça fait tache par rapport à son discours débile sur les sales pauvres.
      ton macron ignare ne sait pas que les gens au RSA ne sont pas obligatoirement employable.


    • foufouille foufouille 14 juin 2018 15:05

      @Trelawney

      et c’est pas une commande tous les vingt ans.


    • Trelawney Trelawney 14 juin 2018 15:37

      @foufouille
      Je viens de lire le dernier rapport d’activité de la manufacture de sèvres (rapport datant de 2013) et je tombe sur ceçi


      Depuis que les attributions aux Grands Corps de l’État font l’objet d’une facturation au prix de production, on relève une baisse régulière des commandes des services de l’État et l’absence de demandes émanant des ambassades (et ce depuis 2006). Rappelons que seules les commandes de la Présidence de la République, du Premier Ministre et du Ministre chargé de la culture sont attribuées à titre gracieux. Sèvres s’attache à répondre à ces demandes en livrant un nombre important de pièces destinées aux cadeaux protocolaires, à la décoration des résidences de l’État et à l’usage des services intérieurs.

      Autrement dit la commande des 1200 pièces ne sera pas facturé. Si c’est le cas et comme je le dis, Macron va bien faire monter la mayonnaise pour qu’à l’arrivée le ministère de la Culture se fend d’un communiqué pour bien ridiculiser le canard. Et pan sur le bec.

      Pendant ce temps là on oublie « Pognon de dingue »

    • Cateaufoncel2 14 juin 2018 15:58
      @Trelawney


      « ...’à l’arrivée le ministère de la Culture se fend d’un communiqué pour bien ridiculiser le canard. »

      Trop tard, ça aura déjà fait le tour des rades, bistrots et gargoztes - ils auront vite calculé que 500’000 euros, c’est 50 ans de RSA pour un couple -, là ou les communiqués ministériels n’arrivent pas, ou alors avec une crédibilité proche de zéro.



    • foufouille foufouille 14 juin 2018 16:09

      @Trelawney

      les commandes ne sont pas payés directement, c’est tout. en 2015, le CA était de 2 000 000€ avec juste une partie de vente privé. ce sont les ministères qui payent, dont celui de la culture.
      certaines « oeuvres d’arts » sont aussi données à des grosses assos pleines de fric genre téléthon.


    • eric 14 juin 2018 17:21

      @Trelawney

      Évidemment.

      L’article, confond coûts de production et prix de vente, commande d’État et achat par les Macrons etc...
      Comme toujours, la pensée progressiste, c’est de l’agit. Prop. sans grand contenu. On tente de créer des émotions, des indignations, pour rien, et en fonction d’un agenda idéologique.

      Depuis leur création, les manufactures royales ont pour vocation de rétablir la balance commerciale ....Elles fournissent le Roi, qui exhibe à ses invités les productions locales, dans l’espoir qu’ils achètent ; Louis XIV traitait, dans de la porcelaine, dans la galerie des glaces, aux miroirs saint Gobain, avec des tapisseries des Gobelins, ses invités étrangers. Il y avait en général un type chargé de signaler que si les honorables invités souhaitaient acheter...

      C’est de la pub et de la com. accessoirement du prestige.

      Maintenant, c’est de bonne guerre. les imbéciles de gauche n’ont guère d’arguments, de méthode, de programme, susceptible de séduire les français. Il est normal qu’il fassent dans l’attaque personnelle, l’émotion indignation feinte.

      Historiquement, cela se nomme le populisme.....Dans le monde contemporain ce sont des formes du fascisme...


    • foufouille foufouille 14 juin 2018 17:55

      @eric

      manifestement le bourgeois de droite aiment bien les 60% de subventions qui servent à faire des cadeaux aux riches.
      les ventes sont juste de 2 000 000€ environ.


    • Le421 Le421 15 juin 2018 07:25

      @Trelawney

      environ 400 euro l’assiette. mais comme c’est une commande d’état c’est plutôt autour de 200 euros l’assiette

      Heu, non... C’est plutôt 500, en fait !!
      Sans compter les 50.000 balles balancés à celui qui a remporté le concours lancé par « Bribri » la Reine !!

    • eric 15 juin 2018 07:31

      @foufouille
      Bien sur, il s’agit d’un musée, d’un centre de création artistique, d’un service public. Musée d’objet d’une part (Sèvre et limoge), musée de savoir faire aussi. Centre de création d’œuvre d’Art uniques.
      On peut aussi fermer le Louvre et l’Opéra. Politiquement c’est défendable. Mais opposer à un musée qu’il n’est pas rentable, c’est choisir le modèle américain. Pensez-y...


    • foufouille foufouille 15 juin 2018 09:50

      @eric

      toi pas comprendre. on nous a pris 5€ d’APL pour faire des économies ou pour payer la vaisselle du gros bourgeois.


    • eric 15 juin 2018 10:02

      @foufouille
      Toi pas savoir lire ?
      1) Sèvre à un budget et c’est sur ce budget qu’il produit des commandes d’État comme c’est sa vocation. On a pas pris des APL pour financer la vaisselle.
      2) Macron n’est pas gros
      3) Si c’est aux figuré, c’est un socialiste, donc un petit bourgeois.
      4) C’est pas sa vaisselle, c’est la notre : elle appartient à l’Etat.
      5) Si tu es contre, tu votes contre lui et tu milites.

      La politique du logement en France comme la plupart des politiques sociale, est un gouffre inefficace et surtout étatique.
      En théorie, le pouvoir a diminué l’APL, mais demandé aux HLM de baiser les loyers. Donc les locataires dans le privé seraient es seuls concernés.
      Pour éviter les risques pour les offices, ils vont réduire le taux du livret A, le principal outil d’épargne des français modestes.

      Le progressiste, c’est l’abrutis à qui nous parle des 50 000 euros d’un musée en se désintéressant des milliards du livret A.


    • Fergus Fergus 15 juin 2018 11:10

      Bonjour, Jean J. MOUROT

      En effet, au delà du coût exorbitant - mais qui fait vivre la manufacture de Sèvres et entretient de fait un savoir-faire d’excellence -, le problème est dans la concomitance entre cette commande et la communication élyséenne préparatoire à un coup de rabot des aides sociales. Le couple Macron n’étant pas caractérisé par sa stupidité, c’est bel et bien de mépris pour les classes populaires et les contribuables modestes qu’il s’agit.


    • Taverne Taverne 15 juin 2018 11:24

      @Fergus

      Hollande avait une « boîte à outils », ce gouvernement n’en a pas besoin. En effet, son seul outil est le rabot.


    • Fergus Fergus 15 juin 2018 11:37

      Salut, Taverne

      En effet, et comme dit la chanson :

      Ah ! la varlope,

      Va laver tes comptes, malpropre

      Car ils sont pas propres, tirelire,

      Car ils sont pas propres, tirela ! 


    • HELIOS HELIOS 15 juin 2018 12:04

      @Fergus


      et la ligne suivante ? hein....

      ... tirelirela la salope...,

      (note : folklore canadien ?)

    • Fergus Fergus 15 juin 2018 15:19

      @ HELIOS

      Canadien ? je ne crois pas

      Allez, la musique pour ceux qui ne la connaissent pas : lien.


    • Fergus Fergus 15 juin 2018 15:29


      Petite suggestion à Macron pour subvenir à l’entretien de la manufacture de Sèvres : proposer aux designers et artistes de cette vénérable institutions de commercialiser des olisbos (plus connus sous le nom de godemichés) en porcelaine finement décorée de satyres au mieux de leur forme. Nul doute que cela pourrait intéresser quelques dames de la haute et contribuer à renflouer les caisses de l’état.


    • foufouille foufouille 15 juin 2018 16:14

      @eric

      quand on parle de se serrer la ceinture aux sans dents, on montre le bon exemple et ne paye pas 500 000€ de vaisselle.


    • troletbuse troletbuse 16 juin 2018 11:34
      @Fergus
      quelques dames de la haute
      Depuis Gallet Macronimbus en utilise peut-être aussi. Pas que pour les femmes.

  • pemile pemile 14 juin 2018 14:50

    D’après le Canard, il y a un autre coup de vice, la facture ne sera pas adressée à l’Elysée mais sera payé par le biais des subventions de fonctionnement et c’est là qu’il y contournement des nouvelles règles de transparences.


    • velosolex velosolex 15 juin 2018 00:54

      @pemile
      C’est dommage qu’à ce prix, le verre ne soit même pas transparent ! 


      Ils ont du se faire avoir par un représentant très roué. 
      Peut être un Italien. 

      Ces gens là n’ont aucune scrupule. 

    • Le421 Le421 15 juin 2018 07:26

      @belin

      Il suffit de savoir lire.
      Pas trop difficile pour la plupart des gens.
      Hélas pour vous, il n’y a pas de journal écrit en sms...  smiley


  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 14 juin 2018 14:53

    Bonjour. La manufacture de Sèvres fait partie de notre patrimoine . Si en faisant cette production « contemporaine » ont peut la sortir de la mouise et lui donner un coup de pub . Je suis en accord. Notre artisanat d’art a besoin de ces commandes publiques .


    • velosolex velosolex 15 juin 2018 00:48

      @Aita Pea Pea

      Mais où sont passées les 23 000 œuvres d’art « égarées » par l’Etat ...
      625 meubles manquants à l’inventaire quand Sarkozy a quitté l’Elysée ...C’est étonnant de voir le nombre de tableaux et de pièces orfèvrerie et même de mobilier ont disparu de l’Élysée, à chaque renouvellement. Pour ne pas parler des préfectures, ambassades, etc....La cour des comptes s’en est plusieurs fois désolé.
       Les voleurs ont apparemment bon gout. ..Faudra compter à chaque repas, quand même, faire les poches aux invités, on est jamais assez prudent ; le fric de la france quand même
      A mon avis, ces vols, c’est le petit personnel, ou encore les gitans qui sont passés la semaine dernière. 
      500 000 euros, c’est un pognon de dingue quand même ! 

      Je ne sais pas comment ça va chercher à Lidl chez les salauds de pauvres, mais ils payent beaucoup moins chers. Ca prouve que les pauvres ont des avantages en nature que les riches n’ont pas, obligés de passer par la manufacture de Sèvres. On devrai imposer les pauvres 500 000 euros à chaque fois qu’ils achètent un service. 

      On se croirait en plein Victor Hugo avec cette histoire, et peut être encore avant. Chez le roi soleil, ou Fouquet. Et impossible de ne pas penser à ma mère qui collectionnait ses timbres chez l’épicier pour s’acheter son service de tasses de café....Je regrette de les avoir jeté dans la benne à ordure quand elle est morte. On ne peut pas tout garder. Quand même, entre ceux de l’élysée, à 500 000 euros, et celles de ma mère, je préfère celles de ma mère.

    • eric 15 juin 2018 07:52

      @velosolex

      De l’article NO et Libé....Ils prennent un rapport sur l’ensemble des « disparitions », « historiques » dans les résidences présidentielles, et font le lien avec.... le départ de Sarko de l’Elysée.
      Cela donne une idée du niveau de leurs lecteurs...

      En revanche, il est vrai que le niveau de vol, partout ou il y a de la fonction publique est élevé. c’est lié à une mentalité « c’est gratuit, c’est l’état qui paye ».

      Les meubles, c’est la partie émergée. Il y a les photocopieuses. Cela tourne...que ce soit pour des besoins privés ou par exemple partisans ou syndicaux ( « c’est pour la bonne cause »). Les trombones.... ! Quand papa était à l’agriculture, ils ont chopé un agent qui revendait les trombones au poids....
      Je me souviens aussi d’un prof de l’IHESS, qui me racontai comment ils ont mis à profit une intrusion de manifestant pour jeter meubles ordinateurs obsolètes par la fenêtre afin d’obtenir leur renouvellement....ON ne sait ce qui est le plus grave, d’un état qui réduit ses chercheurs à de telles pratiques, ou des fonctionnaires qui s’y adonnent...
       
      Une piste ? Au siège du PCF, d’innombrables trésor ont disparus ( tapisserie de Lurçat, PIcasso, etc...) Or, ce parti compte peu de ministre ou de présidents de la république. En revanche, comme tous les partis de gauche, c’est essentiellement un partis de gens vivant des deniers publics....


    • HELIOS HELIOS 15 juin 2018 12:26

      @eric


      ... comparer un fonctionnaire qui pique un stick de colle, un crayon et une gomme en septembre, même s’il y en a 5 millions dont 1 million à l’education nationale, ce qu’il piquent a l’etat donc, reste une misère... d’autant que cela provient du budget des consommables !

      idem pour les photocopies qui sont devenues quasiment obsoletes et demandées la plupart du temps par... l’état !!!

      A ce propos, félicitons EDF qui a crée un systeme, perfectible et a promouvoir, qui permet d’editer un document (facture ou certificat) imprimable n’importe où et autant de fois q’on veut, accompagné d’un code pouvant en vérifier l’authenticité.

      Quand aux biens nationaux, (si les vols sont inacceptables), ce qui reste la condition préalable a ces vols justement -la plupart du temps des « oublis »-, c’est le prêt de ces œuvres que personne n’a prévu comme pour dans n’importe quelle bibliothèque municipale, d’en faire un suivi pour les localiser et d’assurer leur restitution. 

      ... et cela n’a rien a voir avec le coté politique car les indelicats se trouvent partout. On peut effectivement penser que la gauche en est plus responsable que d’autres car son laxismes (la chose publique, l’education défaillante et les valeurs morales) entraine systematiquement cet irrespect du bien commun.... pourquoi n’est elle pas aussi sèvere avec ce type de delinquance qu’elle ne l’est avec le pauvre couillon qui va passer a 51 km devant le radar ?

      --- réponse : l’automobiliste paiera toujours sa contravention donc, rapporte a l’etat (on a même automatisé la chose pour plus de productivité) ... alors que le voleur de poule coute cher en frais de justice... police, commissariat, juges, etc et ne paiera jamais rien, la seule optimisation étant les dispenses et remise de peine.

      Allez, bien le bonjour madame Lagarde....

  • Albert123 14 juin 2018 14:56

    de l’activité pour la manufacture de Sèvre, c’est 500.000 € investis dans une production concrète, générant des salaires, bref un cercle vertueux qui échappe à la compréhension de gauchistes.


    c’est bien mieux dépensé que 500.000 € à perte dans du social dilapidé par les pires cassos qui taguent dès le lendemain les beaux logements tout neuf qu’on vient de leur fournir.

    bref y’a vraiment d’autres combats à mener, 

    comme la redevance TV ou les subventions à la presse privé (1, 8 milliard en 2017 => 1 800 000 000 €) par exemple qui posent bien plus de questions surtout à l’heure des lois liberticides sur les « fake news ».

    Mais bon que pouvait on attendre d’autre d’un militant PS déguisé en dissident qui bénéficie d’un encart dans le huffpost, souhaite la panthéonisation de l’inutile Simone Veil et qui publie sur le blog de médiapart.

    • foufouille foufouille 14 juin 2018 15:54

      @Albert123

      vu le petit CA, c’est une grosse partie des ventes. quand c’est pour un riche, c’est bien ?


    • Cateaufoncel2 14 juin 2018 16:04
      @Albert123

      « bref y’a vraiment d’autres combats à mener, »

      Ce n’est pas un combat, c’est juste une information qui peut contribuer un peu plus à la dégradation de l’image du couple de parvenus qui trône à l’Elysée.

      Même si ça ne grignote que 0.1 ou 0.2 point dans les sondages, ça s’ajoute au reste, et c’est bon à prendre.

    • Le421 Le421 15 juin 2018 07:30

      @Albert123
      Ce que les connards de gauchistes comme moi comprennent, c’est qu’il y a une nette différence entre l’argent privé et l’argent public. Que Bernard Arnaut commande - il en a les moyens - 500.000 balles de vaisselle avec son fric perso, c’est une excellente chose. Mais l’argent public n’est pas une tirelire où l’on puise à son gré. Surtout quand on se permets des phrases comme celles dites récemment.


    • Albert123 15 juin 2018 14:53

      @Le421

      J’avais bien compris que vous préférez vous traiter vous même de connard plutôt que de lâcher le terme « gauchisme ».





    • lautrecote 17 juin 2018 21:36

      @belin
      « cela te convient » conviendrait beaucoup mieux, en l’occurrence.

      Tant qu’à faire à donner des leçons, faites le correctement.

  • Loatse Loatse 14 juin 2018 15:32

    Qui sait ? d’ici peu certains chefs d’états aimant les belles choses, pourraient fort bien commander des services en veut tu en voilà, à la manufacture de Sèvres...(seul parait il les artistes sont rémunérés pour ce service ci, offert par la manufacture donc le coût serait effectivement moindre de l’ordre des 50 000 euros mais bon, cela reste à mes yeux un bon investissement)


    car,quoiqu’en disent les jamais content qui pullulent sur ce site, le palais de l’Elysée est devenu depuis peu (voir photos en lien) un endroit agréable pour et ses hôtes et ses invités, plus moderne.

     Je dirai même plus comme dupont et dupond, que cette alliance du moderne et de l’ancien est une réussite. Certains tableaux se retrouvent ainsi tel des bijoux mis en valeur dans des pièces-écrins rajeunies, colorées, toniques et conviviales...





    madame Macron en portant à ravir (en mode glamour) son petit tailleur bleu - devenu depuis célèbre et surement très demandé voir copié - n’est elle pas la meilleure ambassadrice qui soit de l’inventivité, du talent de nos artisans ?

    Renouer avec la grandeur à notre pays, cela passe aussi par là...mettre en valeur ce qui doit l’être, innover, renouveler, bref oser la grande bouffée d’air frais :).... 

    se réinventer









    • amiaplacidus amiaplacidus 14 juin 2018 15:38

      @Loatse


      La grandeur de la France, se serait plutôt de donner un travail à tout ceux de ses habitants qui le demande.
      Ce serait d’offrir à tout ses habitants des conditions de vie dignes.
      .
      Qu fait Macron pour cela ?


    • Laulau Laulau 14 juin 2018 15:58

      @Loatse
      Votre « Madame Macron » a beau porter des tenues de jeune fille à 65 berges, elle fait vieille peau sur le retour et il m’étonnerait fort que ces dames de la haute, rêvent de lui ressembler.


    • Cateaufoncel2 14 juin 2018 16:23
      @Laulau

      « ...elle fait vieille peau sur le retour... »

      C’est vrai que quand les couches de maquillages et Photoshop ne sont pas de la partie, elle ne fait pas colombe de l’année

      Et si on peut l’observer dans le détail, elle fait carrément sac d’os

    • Le421 Le421 15 juin 2018 07:32

      @Laulau

      En attendant, ça fait le bonheur de « Mimi Marchand » et de son équipe d’assistés...
      Et qui c’est qui paye ?
      Ben, nous, évidemment.


    • Loatse Loatse 15 juin 2018 11:21

      @Laulau


      ahahaha ! smiley aucune « jeune fille » ne s’habille comme ça en 2018... T’es resté perché dans les années 60, ma vieille ?




    • Loatse Loatse 15 juin 2018 11:22

      @amiaplacidus


      Dans une usine d’arcopal ?

    • BOBW BOBW 15 juin 2018 12:02

      @Laulau : d’autant plus que , vieille peau elle est ridée comme un vieux chameau. smiley


    • Loatse Loatse 15 juin 2018 14:32

      @#Nono LP/R


      qui c’est « on » ?

      des menaces ?


    • njama njama 16 juin 2018 10:11

      @Loatse


      Les nouvelles assiettes fiscales rembourseront très vite à coup sûr ces petites dépenses de palais.


    • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 17 juin 2018 18:21
      @Loatse

      Bonjour, les étrangers qui visitent la France ne viennent pas pour « admirer » les toilettes de madame Macron, qui n’ont rien d’admirable soit dit en passant, ni la vaisselle de l’Elysée à laquelle ils n’auront jamais accès ni visuellement, ni matériellement -manger dedans - puisque cette vaisselle est réservée à la ploutocratie du premier cercle. Par contre, les touristes viennent pour :

      1/ admirer les châteaux qui pullulent en France, les églises, les cathédrales, les basiliques, les innombrables puits et fontaines que l’on trouve dans bien des villages, ses paysages variés, ses plages, etc. 

      2/ Quant à la manufacture de Sèvres, ou de Limoges, ou les faïenceries régionales, ils vont directement aux fabriques et aux musées consacrés. Et là, ils auront beaucoup d’assiettes à regarder, admirer et même en acheter des exemplaires, s’ils le désirent.

      3/ Le renom artistique de la France dans les musées, les galeries, etc.

      4/ Ils se moquent éperdument des tailleurs de madame Macron, où il faut le reconnaître on est bien loin de l’élégance absolue et la classe d’une madame G. d’Estaing, par exemple qui conjuguait maintien et discrétion et non un exhibitionnisme de façade.

      5/ l’écrin précieux élyséen dont vous faîtes allusion n’est en fait, devenue au fil du temps et depuis trois présidences aussi calamiteuses que coûteuses, qu’une pauvre boîte en plastique clinquante qui ne donne de la France et de ses traditions, absolument rien de vrai, ni d’authentique et ce n’est pas parce que des armada de larbins en gants blancs se pressent pour servir ces messieurs dames que le prestige de la France en sera relevé. Nous avons là une vitrine élyséenne tout à fait dans l’air du temps, où médiocrité rime avec mauvais goût, où l’on sent bien également le mépris de classe des parvenus genre nouveaux riches.

      6/ A l’heure où Macron ordonne des coupes sombres dans les budgets publics, en direction des Français, augmente les impôts - CSG - aux retraités, et écrase le peuple comme il n’est pas permis, l’indécence de cette commande saute aux yeux.

      7/ Il faut avoir à l’esprit que la présidence actuelle génère chez beaucoup d’étrangers plus de moqueries que d’admiration. Ce que nous nous refusons à voir, eux, le voient d’un oeil plutôt sagace.

  • Laulau Laulau 14 juin 2018 15:54

    La vaisselle ça coute un pognon de dingue quand on veut du luxe. C’est que la patronne a beau ressembler à une péripatéticienne sur le retour, elle se prend pour la reine de France.


  • Odin Odin 14 juin 2018 16:12

    Il y a comme un problème avec cette histoire de facture.

    Il ne peut y avoir de facture entre l’Élysée, Matignon et Sèvres, la porcelaine est attribuée aux grands corps de l’État. 

    Après Mamoudou, les assiettes de Brigitte ou comment faire porter l’attention des mougeons sur des faits montés de toute pièce pour qu’ils ne puissent réfléchir sur certaines réalités.

    Cette Cité de la céramique, aux nouveaux contours, compte aujourd’hui, avec ses équipes de conservation, quelque 230 agents dont 120 céramistes agents de l’État formés spécifiquement pendant trois ans au Centre de formation interne. 
    Ils sont répartis dans 27 ateliers, exercent une trentaine de métiers différents et produisent quelques milliers de pièces chaque année. Un tiers de la production de porcelaine est attribué aux grands corps de l’État (Palais de l’Elysée, Hôtel Matignon…) ; l’autre partie est commercialisée dans ses deux galeries à Sèvres et à Paris (
    Galeries de vente). 

    http://www.sevresciteceramique.fr/site.php?type=P&id=24


    • foufouille foufouille 14 juin 2018 16:40

      @Odin

      le CA est de 2000 000€, donc un équivalent de 1000 000€ pour l’état bourgeois.
      le délire du prince macron est donc la moitié de la production.
      ça fait combien d’année de réduction APL à 5€ ?

    • Odin Odin 14 juin 2018 17:28

      @foufouille

      Je pense que vous n’avez pas bien lu le lien.

      Un tiers de la production de porcelaine est attribué aux grands corps de l’État (gratuitement).

      Le reste (2/3) est commercialisé et doit représenter la somme que vous m’indiquez, 2.000.000 €.

      Pour faire simple, pourquoi l’Élysée paierait alors que 1/3 de la production pourrait lui être attribué gratuitement ?

      Je précise, si cela était nécessaire, que moi aussi je ne supporte pas le Micron, mais cette histoire de porcelaine est AMHA qu’une fausse nouvelle.


    • foufouille foufouille 14 juin 2018 17:52

      @Odin

      c’est pas gratuit puisque financé par des subventions à 60%.


  • foufouille foufouille 14 juin 2018 16:56
    "Tourneur au Grand Atelier Patrice Cloud a été nommé l’an dernier «  maître d’art » par le ministère de la Culture. Cette distinction reconnaît des professionnels d’excellence qui s’engagent à transmettre leur expérience et leur tour de main à un élève qualifié. Passionné par son métier, il avoue passer plus de temps avec ses collègues qu’avec sa famille. Après trente-deux ans d’ancienneté à la Manufacture, il plafonne en tant que « technicien d’art » à 2 000 euros par mois."


    • amiaplacidus amiaplacidus 14 juin 2018 17:10

      @foufouille


      2.000 €, c’est 4 assiettes à Jupiter-Junon.

    • foufouille foufouille 14 juin 2018 17:26

      @amiaplacidus

      4 assiettes = 400 mois de baisse d’APL. le service complet = 100 000 mois de baisse d’APL.


    • velosolex velosolex 15 juin 2018 01:06

      @foufouille

      Moralités
      Quand Brigitte va péter les plombs, et vider les vaisselier, la manufacture de Sèvres va être tout sourire. 
      -Quand Giscard jouait de l’accordéon pour séduire les pauvres, entre la poire et le fromage, Les Marcon nous prennent pour des poires, et profitent du fromage. 




  • zygzornifle zygzornifle 14 juin 2018 17:28

    ça c’est la partie supérieure de l’iceberg , pas étonnant de la part d’un mec qui a bouffé 1 SMIC par jour pendant 3 ans pour vider son compte avant d’aller faire le traîne savate chez Hollande .


    Ayant bossé chez Rothschild je me demande combien de pognon est planqué sournoisement dans les paradis fiscaux avec des prêtes nom et des société Smog , seul le mougeon décervelé croit encore en lui et tous les parasites de son mouvement : les Francs-Macron adorateurs du veau d’or .....

  • zygzornifle zygzornifle 14 juin 2018 17:30

    Je me demande combien le contribuable va raquer pour le bébé panda et sa famille sac a puces....


  • zygzornifle zygzornifle 14 juin 2018 17:32

    C’est barbant , il y a toujours le chanteur Iggy Pop planqué en arrière sur les photos ....


  • Eric F Eric F 14 juin 2018 18:03

    C’est pour cela qu’on parle de l’assiette des impôts ?


  • PR VR 14 juin 2018 18:03

    J’imagine même pas le coup du maquillage pour madame, pour faire moins vieil... plus jeune.


  • DantonQ Jean nemare 14 juin 2018 18:48

    Voilà bien une dépense inutile « qui coûte un pognon de dingue » ! Mais bien sûr, cet espèce d’enfoiré préfère s’en prendre aux allocations que touchent les français modestes, toute honte bue. La corde que lui a offert le député belge, devrait servir à pendre le premier de cordée haut et court sur une place publique. 


  • Montdragon Montdragon 14 juin 2018 19:45
    Frais de représentation, travail 100% français à très haute valeur ajoutée.
    La famille Dans-le-cul-en-cas, dont Théo, a pris +600 000.
    RAB bande de polémistes démagos.

  • Eric F Eric F 14 juin 2018 19:50

    Selon un communiqué de Reuters, le service de table élyséen datait en majeure partie de René Coty, partiellement renouvelée seulement. Avec 900 assiettes pour le service en commande, cela durera donc jusqu’à la fin du siècle, sauf bris intempestif.


  • sirocco sirocco 14 juin 2018 20:02

    Demande d’intervention de la Cour des comptes, pétition... on n’obtiendra rien d’un voyou. Mais ne pas (ré)agir signifierait la résignation.


  • velosolex velosolex 15 juin 2018 00:33

    On ne peut qu’approuver votre article. 

    Maintenant que le fait est connu, ça va être drôle pour le petit personnel : Va falloir compter les petites cuillères à chaque repas...
    .Peut être serait il intéressant de s’inspirer d’une nouvelle de Voltaire, intitulé Zadig...
    Pour recruter un grand argentier intègre, le prince faisait passer les candidats un par un dans un couloir où était entassé les trésors, et l’argenterie du royaume. Il les faisait ensuite danser. On devine la suite...
    Marc Aurèle qui fut une grand philosophe stoïque était aussi un empereur romain. Ainsi un jour, alors que Rome avait besoin d’argent, il mit dans la rue les meuble du palais en vente, à l’offre. 
    Comment se rappellera de Macron et de son macroncosme ?...

    Marche en avant, ou marche en arrière, avec génuflexion aux puissants !
     Il semble que la théorie du ruissellement soit inversé, et que le « pognon de dingue » soit capté des contribuables à cette piètre élite autoproclamé. 
    Macron ressemble de plus en plus à Trump. La poignée de main l’a t’elle contaminé ?...Esbroufe, déclaration à l’emporte pièces, sur fond de migrants et de d’incidents diplomatiques avec l’Italie où il se donne le beau rôle, alors qu’il conchie ici les exclus du système qu’il soutient, bientôt ce bellâtre va casser la vaisselle, à moins qu’on lui envoie à la figure. 

  •  Christian Deschamps Maitre Ratatouille 15 juin 2018 08:18
    Grosse dispute des Macron à l’Élysée : Brigitte casse 50 assiettes pour une valeur de 20 000 euros
    .

    Grosse dispute hier soir à l’Élysée entre Emmanuel et Brigitte Macron. La première dame, folle furieuse, aurait lancé sur son mari une pille d’assiettes fraîchement commandées à la manufacture de Sèvre. Bilan des dégats : 20.000 euros à charge du contribuable.

    On ne connaît pas le sujet de la discorde qui opposa le Président à son épouse. Certains parlent d’un désaccord concernant l’éducation du chien Némo, jugée trop laxiste par Emmanuel Macron. D’autres prétendent que Brigitte aurait appris la liaison qu’entretenait son mari et Yvette Horner, avant son décès cette semaine. Quoiqu’il en soit, le résultat est le même : 20.000 euros de dégâts et des assiettes qui ne serviront jamais.

    Le porte-parole de l’Élysée se veut rassurant, en expliquant aux journalistes que tout est sous contrôle et que les colères de Brigitte sont un paramètre qui avait été intégré lors du choix de la commande :

    « Avec 500 assiettes nous aurions eu assez, mais nous en avons commandé 700 supplémentaires afin que la première dame puisse passer ses nerfs durant les quatre années de quinquennat qui leur reste ». explique le porte-parole.



  • Syrius Syrius 15 juin 2018 08:33

    Peut-être que l’on verra cette vaisselle dérivées en goodies. Au verso des assiettes destinées à la population (qui, à coup sûr se vendront comme des petits pains) on verra la marque « Elysées - Présidence de la République ». Un bon gouvernement start-up !
    https://lavieduderive.linfotoutcourt.com/mug-macron-elysee-produits-derives/


  • Hervé Hum Hervé Hum 15 juin 2018 09:38
    ans un contexte de moralisation de la vie politique et publique, dans un contexte de transparence, cette commande démesurée est tout simplement innaceptable !

    C’est de l’humour j’espère !!!


    Les époux Macron devraient d’avantage se préoccuper des conditions INQUIÉTANTES des millions de français qui vivent en dessous du seuil de pauvreté plutôt que des assiettes dans lesquelles ils vont manger pendant 4 ans !!!


    là, on est dans la caricature...

    dites, vous avez pas peur du ridicule quand même !

  • zygzornifle zygzornifle 15 juin 2018 11:28

    Les couverts seront distribués pour les repas des migrants quand l’Exodus sera a quai...


  • SS71-BB-UV123 Âne-Solo 15 juin 2018 12:59

    Je suis au #BurgerQuizzDeLaMort dans 17mn.

    ... !

     ?


  • docdory docdory 15 juin 2018 15:05

    Pour une fois, je vais prendre la défense de Macron.


     Ces 500 000 euros d’assiettes sont ce qu’on appelle une « dépense de représentation » .
    On pourrait faire manger les chefs d’état étrangers et autres hôtes de marque de la France dans de la vaisselle« Guy Degrenne » « Habitat » ou « Ikea », voire même dans de la vaisselle de cantine, avec des couverts en fer-blanc ou en aluminium, remplacer l’équipe de cuisiniers chevronnés de l’Elysée par celle des réchauffeurs de plats de la cantine centrale scolaire de la Courneuve, et substituer aux vins de haut de gamme que l’on sert à l’Elysée des vins en bouteille plastique de différents pays de la communauté européenne, l’économie réalisée serait encore plus gigantesque. Mais serait-ce bien l’image que l’on veut donner de la France ?

    Les centaines de personnes qui travaillent à la Manufacture de Sèvres sont des artisans d’un niveau exceptionnel, jouissant de compétences que l’on ne trouve nul part ailleurs sur Terre et qui, pour nombre d’entre eux, s’ils vivaient dans des pays tels que le Japon, seraient sans doute honorés du titre de « trésor national vivant ». Si la Manufacture de Sèvres cessait d’exister, c’est un savoir-faire extraordinaire qui disparaîtrait, et des centaines d’artisans d’exception qui se retrouveraient au chômage. Or les commandes étatiques de vaisselle sont une publicité très efficace qui permet à cette manufacture de trouver d’autres clients que l’Etat. Par ailleurs, l’industrie du luxe est l’une des industrie avec laquelle la France est le plus en pointe dans le monde. Veut-on la voir s’effondrer ?

    Pour donner aux amateurs d’économie une idée de ce que l’on perdrait en savoir faire si l’Etat se désintéressait de cette manufacture, il y a deux vidéos documentaires exceptionnelles ici et ici
    Evidemment, d’un point de vue utilitariste, la fabrication de vaisselle de très haut de gamme est une perte d’argent éhontée. Mais le monde serait bien terne et bien ennuyeux si l’on ne tenait plus compte que du point de vue utilitariste !

    • Trelawney Trelawney 16 juin 2018 08:10

      @docdory
      Pour rebondir sur ce que vous dites, je m’interroge sur la diffusion par le canard enchaîné, de ce sujet.

      En effet, cela donne l’impression qu’il n’y a rien à reprocher à Macron.
      Il fait passer les lois qu’il veut et l’opposition atone ne trouve rien à redire. Il ne défend que ceux qui l’on mis là c’est à dire, les banques, les grandes industries et tout ce qui gravite autour et personne ne fait mine de le remarquer. 
      Et on nous balance une histoire digne de Voici ou France dimanche, du genre : Comme le service d’apparat de l’Elysée date de Coty, le nouveau président à choisit l’artiste qui a dessiné le nouveau service. Et on nous balance une estimation fumeuse sur le coût du remplacement de ce service, comme si l’Elysée achètent ses assiettes au magasin du coin alors qu’il finance une manufacture d’état qui au passage fournit les état comme le Japon, les pays scandinave, la Belgique.

      On est simplement en train de nous endormir et ça marche trés bien

  • Cateaufoncel2 15 juin 2018 15:05
    On apprend que Macron a utilisé l’avion présidentiel pour aller de la Roche-sur-Yon à Rochefort (Charente-Maritime). 110 km (cent dix kilomètres) !


    Il n’en loupe pas une, le Mirobolant !

  • lloreen 15 juin 2018 15:47
    Espérons que les invités ne casseront pas la vaisselle en s’en servant pour le tir aux pigeons...

  • cétacose2 15 juin 2018 20:42

    ...et pourtant c’est avec les vielles...... soupières que l’on fait la meilleure soupe....


  • zygzornifle zygzornifle 16 juin 2018 10:29

    C’est pas pour manger dedans mais pour remplacer le tir aux pigeons par le tir aux mougeons .....


  • zygzornifle zygzornifle 17 juin 2018 13:03

    En fait cela a été mal interprété , c’est 500 000€ par assiette , enfin voila un tarif réaliste pour notre Louis XIV ..... 


    • izarn izarn 17 juin 2018 13:56

      @zygzornifle
      Bon moi son assiette de merde, je prefère mon Corbière et mon sauciflard de la Montagne Noire...
      Ses chefs trou du cul, faiseur de pastilles pour maigrichons pédophiles :
      Non merci !

       smiley


  • izarn izarn 17 juin 2018 13:52

    Pffffffffffffffffffffff !
    Vous votez pour des enculés...
    Vous avez le résultat !
    Certes c’est mieux que Marine....
    Selon vos idées...
    Bon le RN, c’est pas jojo non plus...
    C’est mieux que les nouveaux riches manipulés par les vieux riches...
    Le nouveau riche dit :
    Vous n’étes rien, je suis tout...
    Tu n’es éternellement qu’un trou du cul, Macron,
    et tu le sais !
    Point barre.


  • izarn izarn 17 juin 2018 19:24

    De quoi tu t’étonnes ?
    Macron est la pour se la péter, pour en profiter un max.
    Il fait des voyages idiots pour serrer la louche de gens, histoire de faire le buzz.
    Il en tire quoi ?
    RIEN.
    Macron c’est la nullité faite homme.
    Le zéro absolu des maths. Le temps t=0....
    Le rien dans sa définition absolue...
    Le que dalle aux ordres du capital...
    Pire que Hollande, Macron.
    Il n’existe uniquement que par les médias, les merdias.
    C’est un fantoche de l’UE, du pentagone...
    Ce n’est pas la France, c’est ZERO !


    • izarn izarn 17 juin 2018 19:27

      @izarn
      ...J’arrive pas à me calmer...
      Surtout gnnnngnnn... Ne me parlez plus de cet olibrius !


  • jymb 17 juin 2018 23:36
    Après le billet d’avion à 350 000 E, rien ne peut plus nous étonner

    Ah au fait, dés le 1er juillet, la piétaille est avertie, le déluge d’amendes - radars est annoncée...Après le litre d’essence à 10 francs ( Ils l’ont fait ! bravo ! ) et le stationnement à tarifs supersoniques !

    Pour ceux qui douteraient encore qu’il s’agisse d’impôts


    En descendant sur la page la réalité vous sautera au visage

Réagir