jeudi 4 août 2016 - par BELZEBUTH

Le rétablissement de la peine de mort en France

La Tunisie a récemment rétabli la peine de mort pour les actes de terrorisme suite aux attentats terroristes que ce pays a connu en 2015. Le parlement tunisien a voté à la quasi-unanimité pour le texte.

En France, malgré la menace et la succession d'attentats, il semblerait que la réponse face aux terroristes soit limitée à quelques mesurettes.

La peine de mort a été abolie en France en 1981 sous l'impulsion du Président François Mitterrand, mais de nombreux pays conservent cette peine dans leur legislation comme par exemple l'Arabie Saoudite, la Chine, lesl Etats-Unis, l'Inde, l'Iran, le Japon, le Kosweit, la Palestine, la Thaïlande, le yémen entres autes.......

D'ailleurs, l'Iran a annoncé le jeudi 4 août dernier avoir exécuté par pendaison vingt terroristes.

Selon l'Organisation des Nations Unies, "les actes de terrorisme sont contraires au droit de la guerre et aux droits de l'homme et de ce fait hors la loi..."

Effectivement, on ne peut pas considérer que l'attentat sur la promenade des anglais le 14 juillet 2016 commis sur des personnes innocentes, touristes, français, de toutes confessions, soit un acte de guerre, mais c'est un crime aveugle qui ne vise qu'à "terroriser les populations".

Charlels PASQUA lorsqu'il était Ministre de l'Intérieur avait déclaré : "il faut terroriser les terroristes" ; cela signifie que ce ne sont pas les citoyens qui doivent avoir peur dans un Etat de droit, mais que ce sont les criminels, terroristes et autres dangers publics qui doivent avoir peur.

M.CAZENEUVE après chaque attentat annonce qu'il renforce le nombre de militaires de de policiers sur la voir publique, mais cela est bien insuffisant. L'état d'urgence ne suffit pas à contrer le terrorisme ni la création d'une garde nationale à la française.

Les terroristes, et les jeunes radicalisés qui sont prêts à commettre des actes de terrorisme ne peuvent être stoppés dans leurs actions que si ils ont peur des conséquences sur eux-mêmes et sur leurs proches.

Aujourd'hui dans notre Etat de droit, les seuls personnes qui ont le droit de tuer sont les terroristes ; alors que nous ne sommes pas confrontés à une guerre classique, mais à une mouvance radicale qu'il faut stopper rapidement par des réponses fortes et adaptées.

En rétablissant la peine de mort pour acte de terrorisme, la Tunisie défend son Etat de droit et sa population. Combien d'attentats faudra-t-il encore en France pour que l'on vote et que l'on applique une peine de mort à l'égard des terroristes ?

On ne va tout de même pas continuer à nous expliquer que tel terroriste qui a tué telle personne souffrait de troubles psychiâtriques ? comme c'est le cas sur plusieurs attentats récents, en France, en Allemagne et en Angleterre.......

Autres faits assez incroyables, ce sont les manifestations en France de la mouvance islamiste qui apparaissent sous la forme de femmes voilées de plus en plus nombreuses dans nos rues ; si ce n'est pas de la provocation.....

Une association appelée SMILE 13 veut organiser une journée dans un centre aquatique de la commune des PENNES MIRABEAU (13) où le port du maillot de bain islamique appelé BURKINI est proposé, on croit réver.....

 



173 réactions


  • sls0 sls0 4 août 2016 17:50

    La peine de mort pour des gens dont le principe est de mourir en emmenant un max de personnes, ça risque d’être efficace.
    Empêcher le terrorisme en France c’est supprimer la cause, notre gouvernement, les attentats sont des réactions à leurs actions.
    C’est les incendiaires qui parlent de la lutte contre les incendies, ouais, pourquoi pas ?


    • Yohan Yohan 4 août 2016 20:53

      @sls0

      Encore un rêveur Y’a ka fokon

    • Pere Plexe Pere Plexe 5 août 2016 10:19

      @sls0
      En c’est là la réflexion d’un capitaine !


    • papakill papakill 5 août 2016 10:28

      @sls0
      Je te rejoins sls0, beaucoup trop de personnes cherchent à lutter contre le résultat, à savoir le terrorisme sans chercher à lutter contre le terreau dans lequel il pousse.

      Mais creuser c’est compliqué et ça implique de remettre en cause beaucoup de chose qu’on nous apprends depuis tout petit ou qu’on considère comme « allant de soi » car ça a toujours été. Un peu comme la tradition.

      De plus ta reflexion sur le fait de faire peur à des gens en les menaçant de mort alors que leurs action va justement les tuer semble assez illogique.


    • papakill papakill 5 août 2016 10:30

      @papakill
      Je crois que ma dernière phrase dit l’inverse de ce que je voulais dire, c’est le raisonnement proposé qui est illogique, pas ta réflexion :)


    • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 5 août 2016 13:45

      @sls0
      Contrairement à vous, je trouve qu’en abattant les deux assassins du prêtre à la sortie de l’église du Rouvray, la réponse des autorités a été très efficace. Si ne n’est pas la peine de mort, cela y ressemble beaucoup.


    • papakill papakill 5 août 2016 14:13

      @Gilles Mérivac
      Efficace pour quoi  ? Pas pour empêcher le terrorisme ça c’est certain.
      Pour éviter que juste ces deux recommencent oui comme ils sont morts c’est efficace, mais comme ce sont d’autres qui vont recommencer si on change rien, je vois pas trop l’efficacité.


    • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 5 août 2016 16:04

      @papakill
      Donc il fallait les menotter, leur dire gentiment que ce qu’ils ont fait n’était pas bien, leur faire un peu de morale, un peu de prison avec salle de gym pour ne pas être condamné par les ligues des droits de l’homme. Super comme solution !


    • Ouallonsnous ? 5 août 2016 17:09

      @Gilles Mérivac

      C’est surtout le meilleur moyen de faire taire des témoins !

      Il faut réfléchir un peu plus longtemps avant d’écrire Gilles Mérivac !


    • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 5 août 2016 18:27

      @Ouallonsnous ?
      Vous confondez témoins avec meurtriers, si le témoin peut être impartial, le meurtrier dira ce qu’il lui plaira et nous n’en saurons pas plus.
      Vous aussi devriez réfléchir plus longtemps avant d’écrire.


    • papakill papakill 6 août 2016 08:47

      @Gilles Mérivac
      Tssss... Vous vous égarez, j’ai commenté le fait que vous trouviez ça « efficace ».
      Ma question était et reste, efficace pour quoi ?

      J’ai trouvé (peut-être à tort) dans votre commentaire que vous vous satisfaisiez (pas certain de l’orthographe là ^^) dans cette réaction sans y voir plus loin, c’est là où je voulais porter le débat avec ma question « Efficace pour quoi ? »

      Au plaisir de lire votre réponse un peu plus intéressante que la première


    • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 6 août 2016 13:34

      @papakill
      Je regrette mais je n’ai pas envie de faire d’explication de texte, si vous ne comprenez pas, tant pis, les autres auront compris.


    • Ouallonsnous ? 6 août 2016 21:31

      @Gilles Mérivac

      On se dégonfle, le nez dans son caca !


    • Brice Bartneski bartneski 7 août 2016 11:28

      @sls0

      Tous les terroristes ont été abattus il se semble sauf 1 ? Tout terroriste sait qu’il sera abattu. C’est le principe du martyr. Le terroriste veut tuer pour mourir. C’est le concept. La peine de mort c’est du pain béni pour un terroriste qui ne serait pas abattu.

  • invino invino 4 août 2016 18:03

    L’article finit en quenouille. Un peu trop « conversation de comptoir » à mon goût.
     
    Comme il a déjà été dit : comment appliquer la peine de mort aux suicidés ?
    L’idée d’une « peine mémorielle », en ne publiant ni noms ni photos, n’est peut-être pas réalisable. Elle a le mérite d’explorer un autre terrain que la mort physique, laquelle n’est manifestement pas le plus important pour ce genre de meurtrier. Plus largement d’ailleurs les malheureux qui se suicident pour de tout autres raisons (économiques, sentimentales, etc.) et dont il n’y a pas de raison de penser qu’ils sont a priori détraqués (génétiquement, si l’on veut), nous laissent penser que l’estime de soi, l’image de soi chez les autres, peuvent avoir plus de prix encore que la vie. Ces réflexions ne se prétendent pas originales. Ne pourrait-on pas tenir mieux compte de tout cela dans l’élaboration des stratégies ?


  • Berkano Othala 4 août 2016 18:19

    Certes la mort ne leur fait pas peur , mais qu’en est il de l’après mort pour eux ?

    AU lieu du paradis ,si les imams du monde condamnaient les terroristes comme c’est le cas à St Etienne du Rouvray à ne pas être préparé à la toilette funéraire ni à être inhumé dans un carré musulman, mais livré aux autorités laiques et mis en terre dans un cimetierre pour indigents, avec une garantie que l’enfer leur sera promis pourra peut être les faire réflechir ?!

    Qu ’attendent ,messieurs Ramadan, Boubekeur, Oubrou, pour promulguer cela ?

    • Alren Alren 5 août 2016 11:20

      @Berkano Othala

      Votre proposition est excellente ! Félicitations !

      C’est en effet aussi par la psychologie qu’on peut espérer empêcher ces attentats avant qu’ils se commettent !

      Je ne connais pas assez la théologie musulmane mais je pense que l’incinération y est prohibée. Les corps des terroristes au lieu d’être rendu aux familles pourraient être incinérés et les cendres dispersées en un lieu inconnu.


    • Alren Alren 5 août 2016 12:15

      @Alren

      Les corps des terroristes au lieu d’être rendus aux familles pourraient être incinérés et les cendres dispersées en un lieu inconnu.


  • oncle archibald 4 août 2016 18:33

    Super idée que de vouloir rétablir la peine de mort pour ceux qui commettent des attentats suicides !!!! C’est exactement se mettre à leur niveau morbide et ils n’attendent que ça. La solution ne peut pas être là.


    • BELZEBUTH MARTINEZ 4 août 2016 18:47

      @oncle archibald
      Je ne parlais pas des suicidés mais des terroristes ce qui n’est pas tout à fait la même chose.......


      On peut prendre pour exemple un terroriste non suicidé qu’est le nommé Medhi NEMMOUCHE auteur de l’attentat dans un musée de Bruxelles, français d’origine algérienne, qui est actuellement incarcéré.......

      Et je parlais aussi de viser par la répression les proches des terroristes, c’est à dire la mouvance radicale islamiste contre laquelle il est possible de mettre en place des mesures d’expulsion pour les imams radicaux et aussi pour les membres de cette mouvance......



    • oncle archibald 4 août 2016 19:34

      @MARTINEZ : Cinna ou la clémence d’Auguste, écrit en 1641 par Monsieur Corneille, acte IV,

      "Rome a pour ma ruine une hydre trop fertile :
      Une tête coupée en fait renaître mille,
      Et le sang répandu de mille conjurés
      Rends mes jours plus maudits, et non plus assurés
      ."

      Ça n’est pas d’hier que l’on s’en est aperçu ...


    • mmbbb 5 août 2016 09:07

      @oncle archibald j’aimerai que l’un de vos proches soit une victime de ces attentats Je ne pleurerai pas


    • Pere Plexe Pere Plexe 5 août 2016 10:26

      @mmbbb
      Que vous exposiez fièrement votre stupidité et votre haine ne change rien à l’affaire.

      Expliquez nous donc en quoi la peine de mort rétablie rendrait moins douloureux la perte d’un proche victime d’attentat ?

    • bourrico 7 5 août 2016 10:30

      @Pere Plexe

      C’est quand le patho prends le pas sur la raison.
      C’est quand on crois que le rôle de la justice est de vous venger.
      Mais oui, ça n’a aucun rapport, les propos tenus au dessus sont hors sujet, une affligeante tentative de détournement... on est sur AV quoi.

    • Alren Alren 5 août 2016 12:17

      @bourrico 7

      Si AV comme vous dites ne vous plaît pas, qu’y faites-vous ?


    • alinea alinea 5 août 2016 13:27

      @MARTINEZ
      Vous parliez de Merah, Coulibary et consort, exécutés sans jugement ?
      La peine de mort existe en France, la preuve, à un point que certains se demandent si ce n’est pas pour ne pas entendre ce que les coupables auraient à dire !


    • oncle archibald 5 août 2016 15:26

      @alinea ; c’est vrai que ces « arrestations » ressemblent bigrement à des exécutions et l’hypothèse que vous évoquez vient à l’esprit de beaucoup, mais nous en parlons à l’aise dans un fauteuil devant notre ordi tandis que les flics sont face aux fous furieux qui font eux même tout leur possible pour finir en « martyrs » et en outre le plus souvent détiennent des otages dont la vie est en jeu ... je ne vais pas pleurer sur leur sort tout en regrettant qu’il n’y ait plus la possibilité de les interroger et de les juger.


    • alinea alinea 5 août 2016 17:15

      @oncle archibald
      Je ne pleure pas sur leur sort d’autant plus que je le trouve « doux » !! autre chose est de se réveiller après leurs actes et faire face à la justice des hommes, la prison,etc.
      Je pleure sur l’absence de « témoignage » ! Nous savons qu’il existe des moyens « d’abattre » l’autre sans le tuer, il n’est pas question d’arriver tranquillement à sa hauteur pour le menotter.


  • eugene eugene 4 août 2016 18:39

    Comme beaucoup dans ce pays, je suis opposé à la peine de mort. Pour des raisons idéologiques, philosophiques, et aussi réalistes : Il a été prouvé qu’elle ne sert à rien, et n’apporte rien au pourcentage de la criminalité. De plus, ces terroristes, décervelés, manipulés, se sont exclus de tout sentiment humain, et la composante morbide fait partie de leur panoplie.

     La plupart sont des suicidés en puissance, kamikazes ne pensant de toute façon pas survivre à leur crime. Exécuter ceux qui survivraient en feraient des héros, et montreraient qu’ils ont été capables de modifier les institutions. 
    On se rejoint au niveau de l’intention : Trouver la parade pour s’attaquer efficacement à Daesh...Il faut bien avouer que les forces de police, quelle que soit leur qualité, servent surtout à rassurer l’opinion. Un fou peut très bien faire un carton n’importe où, sur n’importe dans n’importe quel cinéma, dans n’importe quel festival, et encore davantage dans un espace ouvert, type marché de provence. ..
    Il faut faire comme Daesh , qui joue sur l’image, sur la fascination des paumés envers la violence, la promesse d’un paradis, et toute une vulgate extrémiste, nihiliste, sub-humaine « qui fait peur aux bourgeois »..Quelque chose d’assez classique dans la formulation, moins dans l’extrémisme ..
    .Il faut ridiculiser cette intention, et ce n’est pas par hasard qu’ils se sont attaqué à Charlie. Car leur boutique ne résiste pas à l’humour. 
    Je déteste la violence, mais j’ai compris la part de symbolisme qui a fait cracher les niçois et leur a fait poser des immondices où ce gros con pervers est mort. 
    Au moyen age, il était d’usage de traîner dans les rues de la ville le cadavre de ceux qui avaient une conduite déshonorante, et d’interdire l’inhumation...
    Le cadavre restait suspendu au gibet des jours, des mois durant., enduit de goudron ( lire « l’homme qui rit », de victor Hugo).... Cela peut nous choquer, mais reste qu’ils montraient clairement que le coupable au delà de la vie, restera à toujours dégradé, au banc de l’humanité, à travers le fait qu’on lui refuse une sépulture ...
    Sans reproduire ces pistes à l’identique, naturellement,, on peut s’en inspirer, en dégradant l’image de ces imbéciles, briser les identifications héroïques, les ramener à ce qu’elles sont : La mise au banc de l’humanité, la honte pour leurs proches, pour leurs familles. Car si ces pseudo terroristes semblent bien plus sensibles à ce qui se passe pour eux au delà de la mort, que ce qui peut leur arriver dans ce qu’il leur reste de vie, ils supposent que leur image de héros reste vivace. Aucun doute que les autorités musulmanes de ce pays peuvent avoir une action vigoureuse, au niveau de la dénonciation, et du code des lois, religieuses ou pas. Mais la plupart du temps, sauf perversion, elles se rejoignent, les interdits étant communs...On attend à ce niveau une mobilisation. 

    • Alren Alren 5 août 2016 12:34

      @eugene

      Il faudrait voter une nouvelle loi qui institue que le corps d’un individu reconnu comme terroriste, n’est pas rendu aux familles (Je développe cette idée à partir du commentaire de Berkano Othala ci-dessus) mais incinéré et les cendres dispersées en territoire inconnu de manière à éviter toute prière sur sa tombe.

      La loi devrait aussi être modifiée qui reconnaît actuellement aux proches d’un criminel le droit de ne pas le dénoncer ni avant, ni après le crime. De savoir que ses parents, frères et sœurs, épouse, sont susceptibles d’être emprisonnés s’ils vivaient parmi eux avant la commission du crime, en ferait sans doute reculer beaucoup.

      À l’adresse des partisans de la peine de mort : quel mode d’exécution préconisez-vous ?

      La guillotine ? La fusillade ? L’injection létale ? La pendaison en public avec un camion-grue comme en Iran ? À moins que vous préfériez la décapitation au sabre comme en Arabie saoudite ?

      Ceci doit être impérativement décidé en même temps que le rétablissement de la peine de mort (votée par qui à l’Assemblée ?). De même que le statut du ou des exécuteurs des "hautes œuvres".

      Sinon c’est une proposition qui relève du café du Commerce après deux pastis ...


    • Alren Alren 5 août 2016 13:18

      @Alren

       Si le terroriste encerclé par la police sait qu’il sera condamné à mort et exécuté s’il se rend, il jugera qu’il est préférable pour lui de mourir les armes à la main et d’avoir ainsi plus de chance comme djihadiste mort au combat d’aller au paradis.


    • mmbbb 5 août 2016 13:40

      @Alren « 

       » Sinon c’est une proposition qui relève du café du Commerce après deux pastis ...« gardez votre arrogance ! Voila le cas typique de l intello qui a un total mépris pour les autres opinions. Quant a l loi , il n’y a que cela en France, une multiplication de loi qui ne sont jamais appliquées pour la plupart Vous auriez du citer ce magistrat Marc Trédivic ancien juge antiterroriste dont les rapports ne furent guère suivi d’effet. Mais voila il ne fut pas écouté alors une loi de plus vous êtes peut être superieur aux autres mais vous adoptez le meme schema pavlovien . Je vous souhaite que l’un de vos proche succombe dans un tel attentat. et que le terroriste vous nargue Raisonnement par l’absurde. certes . Ceux qui auront la » perpete " ce sont les proches des victimes et les blesses a vie .


    • Alren Alren 5 août 2016 15:42

      @mmbbb

       Je vous souhaite que l’un de vos proches succombe dans un tel attentat.

      Jespère pour vous que vous avez bu deux grands pastis avant d’écrire ça !!!

      Sinon, souhaiter la mort d’une personne innocente que vous ne connaissez pas : ce sont vos proches à vous qui seraient édifiés, s’ils savaient ce que vous écrivez !

      Mais vous ne répondez pas à mes questions : quel mode d’exécution et quel statut (fonctionnaire, contractuel, profession libérale ...) pour le bourreau ?


    • Jean 17 août 2016 17:46

      @eugene
      bref se mettre à leur niveau ? c’est cela gégéne ?


  • pallas 4 août 2016 19:03

    MARTINEZ,

    Je tenais à vous dire félicitation d’être à la retraite.
    Oui, j’en aurai pas donc une chose que vous partagez avec les gens de votre génération.
    C’est triste à Marseille, mais le groupe « IAM » avait avertit et voulant paix social non ?.
    Ce qui se passe à Marseille est dans l’ensemble du territoire actuellement, La France n’existe plus, juste une zone de survie avec quelques ilots de survivance.

    Nous y voici, avec une nouvelle de guerre de religion entre 4 parties, et non 2.

    Voila le résultat et de l’héritage de Mai 68.

    L’enfer est bien présent.
    Ah oui je remercie la Génération Mai 68 pour cela, un cauchemars perpétuel c’est trop gentil, merci bien.
    salut


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 5 août 2016 11:05

      @pallas

      celui de la CGT ??? 
      Il est en retraite ???

       smiley 

      Et oui, « ça fait un peu conversation de comptoir » et « monde des bisounours » comme article. Rédigé par un ancien commissaire de police vous avez dit ???

      J’ai comme un doute ...


  • Auxi 4 août 2016 19:38

    Tout simplement grotesque. La peine de mort n’a jamais été dissuasive, pour personne. On a pendu, fusillé, garroté, guillotiné à tour de bras, sans jamais aucun résultat… Vous voulez faire des martyrs ? Banco, c’est exactement l’effet recherché ! Au delà de l’aspect moral, la peine de mort a toujours été d’une totale inefficacité ! Et en cas d’erreur judiciaire, toujours possible, on fait quoi, une fois qu’on a coupé ? On recoud ? On recolle ? On « indemnise » ?


    Proposition d’une trop fréquente imbécillité. smiley

    • mmbbb 5 août 2016 09:15

      @Auxi oui peut etre mais notre societe est devenue trop magnanime et en fait des tonnes Voyez le parcours de Patrick Henry sans remord sans scrupule et ayant beneficie d’une liberte conditionnelle. Société qui accorde trop d’importance a ceux qui n’apporte rien  ! Quant à moi je t’ étranglerai sans scrupules puisque tu es si clement avec les tordus si meprisant avec le citoyen lambda On reconnait bien la l’encule de gauche


    • bourrico 7 5 août 2016 10:35

      @mmbbb

      Hors sujet une fois de plus.
      On vous parle peine de mort vous répondez conditions d’incarcération.
      Un peu plus haut, vous attaquez à l’émotif en parlant d’un proche victime d’un attentat.
      Ces pitoyables tentatives digne d’une anguille montrent que non seulement vous n’avez strictement rien à dire sur le sujet, mais que vous êtes très mauvais dans vos tentatives de masquer ce fait.
      Je passe les calomnies en carton genre « enculé de gauche » qui démontrent que vous êtes un idiot que la bêtise rends agressif.

    • César Castique César Castique 5 août 2016 10:44

      @Auxi


      « Tout simplement grotesque. La peine de mort n’a jamais été dissuasive, pour personne. »


      C’est absolument faux. Une enquête extrêmement, poussée effectuée par trois professeurs - , Hashem Dezhbakhsh, Paul Rubin et Joanna Shepherd - de l’Université Emory, d’Atlanta, a démontré une baisse substantielle du nombre moyen des homicides, pour l’ensemble des Etats-Unis, dans la période suivant une exécution capitale.

    • Olivier Perriet Olivier Perriet 5 août 2016 11:07

      @César Castique

      Mais on n’est pas aux USA, je vous rappelle.

      On est dans une société de l’Etat-maman, on peut difficilement comprendre les USA bien qu’on soit proche.


    • Auxi 5 août 2016 13:31

      @César Castique
      dans la période suivant une exécution capitale.


      Si vous le dites… Quelle durée, la « période » ? Même en admettant cet argument, une fois la « période » passée, les affaires, si j’ose m’exprimer ainsi, reprennent comme avant. Au risque de me répéter, la peine de mort n’a jamais été dissuasive. Et vous ne répondez pas sur la problématique de l’erreur judiciaire…

    • César Castique César Castique 5 août 2016 23:18

      @Auxi

      « Quelle durée, la « période » ? »


      Le dossier est sur le web, en pdf et en anglais. Je ne maîtrise pas assez pour pouvoir garantir l’exactitude de la traduction des termes et des expressions juridiques. Je ne m’y risque donc pas.


      « Même en admettant cet argument, une fois la « période » passée, les affaires, si j’ose m’exprimer ainsi, reprennent comme avant. »


      Mais, dans l’intervalle, il y en a sans doute quelques-uns qui, le summum de la colère passée, qui ont définitivement renoncé. Je ne suis pas comme Camus qui, lui, s’asseyait sur les victimes que la perspective de l’exécution aurait sauvées : « Elle ne saurait en un mot intimider l’homme jeté dans le crime comme on l’est dans le malheur. Autant dire alors qu’elle est impuissante dans la majorité des cas. » Qu’on me permette à moi, de me soucier en priorité obsolue et exclusive de la minorité des cas.



      « Au risque de me répéter, la peine de mort n’a jamais été dissuasive. »


      Même un abolitionniste comme Camus reconnaissait qu’elle pouvait dissuader. Et puis, vous devriez vous pencher sur l’époque où le meurtre d’un policier envoyait irrémédiablement à la bascule.


      «  Et vous ne répondez pas sur la problématique de l’erreur judiciaire… »


      A propos de cette tarte à la crème des abolitionnistes, Mme Marie-Laure Rassat, qui était professeur de droit pénal à l’Université de Paris XII, a écrit : « « …s’il est vrai (des faits récents le prouvent, hélas) qu’on ne peut jamais être à l’abri d’une exécution injustifiée, il n’en reste pas moins qu’on ne peut abolir une institution au nom de la seule éventualité du mauvais usage qui pourrait en être fait, car bien peu de mécanismes humains résisteraient au tri comme insusceptibles d’abus.  »


      Pour ma part, je réitérerai la question que j’ai posée dans ce même débat :


      « C’est quoi le mieux, l’erreur judiciaire qui envoie un innocent à l’échafaud ou celle qui le maintient pendant quarante ans au trou ?

      « P.S, - Pour mémoire, 40 ans, ce sont 14’600 matins à se réveiller en se disant qu’on n’a rien à foutre ici... »


    • Auxi 6 août 2016 00:58

      @César Castique
      « C’est quoi le mieux, l’erreur judiciaire qui envoie un innocent à l’échafaud ou celle qui le maintient pendant quarante ans au trou ?


      Toujours les choix sous forme de bâton merdeux : par quelque bout qu’on le prenne, on s’en met plein les mains. Genre : « tu préfères avoir des bras de douze mètres de long ou écouter Michel Sardou en boucle jour et nuit pendant quarante ans ? »

      Mais je vais quand même vous répondre : tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir. En dépit de la mauvaise foi légendaire de l’institution appelée sans rire « Justice », et de sa très grande répugnance à reconnaître ses erreurs, un innocent au trou peut toujours espérer faire valoir ses droits, tandis qu’un cadavre dans son tombeau…

      Vous préférez lire cent mille pages d’Auxi ou apprendre par cœur le Larousse médical ?
      Vous préférez mourir brûlé vif ou d’un cancer généralisé ?
      Vous préférez qu’on vous coupe un bras ou une jambe ?
      Vous préférez manger un cadavre décomposé ou faire l’amour avec une lépreuse ?
      Vous préférez votre papa ou votre maman ?

      Au passage, j’ai beaucoup aimé votre : « C’est quoi le mieux »…

    • César Castique César Castique 6 août 2016 10:44

      @Auxi

      « Toujours les choix sous forme de bâton merdeux... »



      Ce n’était pas du tout mon intention. Ma question tendait à attirer l’attention de ceux - et ils sont très nombreux, je le sais d’expérience - qui oublient que la victime d’une erreur judiciaire condamné à de la détention passerait tout de même, des dizaines d’années derrière les barreaux, si elle n’était pas exécutée.


      « ...tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir. »


      J’y ai pensé, évidemment. Mais après quinze ou vingt ans de placard, sans personne pour s’occuper encore sérieusement de votre cas, l’espoir confine à l’illusion, pour ne pas dire au fantasme. Et là, c’est le caractère de la personne, sa capacité à supporter plus longtemps l’enfermement, qui détermine son option.

    • Auxi 6 août 2016 13:37

      @César Castique


      Mieux vaut dix coupables en liberté qu’un innocent en prison.

    • WakeUp 7 août 2016 17:31

      @Auxi
      Je suis contre la peine de mort, justement pour éviter les erreurs judiciaires irréversibles...
      Mais 10 coupables en libertés plutôt qu’un innocent en prison.... non, définitivement non.

      Notre éducation humaniste et chrétienne nous amène à le penser, mais pragmatiquement : une société qui n’est pas capable de punir ou de protéger de peur de se tromper ne mérite pas de survivre... et de faite mourra. C’est d’ailleurs ce qui nous arrive.


  • pallas 4 août 2016 19:46

    Monsieur Martinez,

    Nous assistons à une insurrection de l’échelle national qui dépasse la métropole, et il n’y pas que l’islam, il y a les 3 autres religieux, ainsi que les autres, enfin 2 identifiables, donc 6 entités si ont compte bien.

    Bon au delà de ça, il y a un retour du nationalisme régional ne voulant plus faire partie de la France ou du moins une forme d’autonomie, comme cela ce passe en Espagne et au Royaume Unie.

    Je souhaiterai comprendre les choses ?. Juste une explication de la vision de vérité, car là je ne comprend pas but actuel, c’est cerbère en enfer, totalement suicidaire.

    Salut


  • zutalors 4 août 2016 20:15

    Mais...que ce soit à Charlie Hebdo, au Bataclan ou à Nice, en passant par ceux qui se sont fait exploser, dans les faits et tout en éludant la phase de jugement qui prend du temps, il semble bien que pour les terroristes en France, la peine de mort leur soit appliquée.


  • straine straine 4 août 2016 20:26

    Avant toute chose, il faudrait graver dans le marbre la définition des mots [terrorisme] & [terroriste] !
    Il se pourrait bien que ceux qui plussoient le retour de la peine de mort pour cette catégorie de crime, soient les victimes de cette loi dans un proche avenir ?
    =>Suivre les actualités en Turquie ...
    ____________________________
    « Le terrorisme est l’emploi de la terreur à des fins politiques, religieuses ou idéologiques. 
    Les multiples définitions (Alex Schmidt et Berto Jongman en 1988 en listent 109 différentes) varient sur : l’usage de la violence (certaines comprennent des groupes n’utilisant pas la violence mais ayant un discours radical), les techniques utilisées, la nature du sujet (mettant à part le terrorisme d’État), l’usage de la peur, le niveau d’organisation, l’idéologie, etc. »
     :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :
    [... Des principes communs parmi les définitions légales du terrorisme font émerger un consensus sur la signification du concept et alimentent la coopération entre les personnels de police de différents pays.

    Ces principes communs situent le terrorisme quelque part entre un acte de guerre en temps de paix et un crime de guerre commis par un organisme non étatique. Parmi ces définitions, plusieurs ne reconnaissent pas la possibilité de l’utilisation légitime de la violence par des civils dans un territoire occupé, et catalogueraient ainsi tous les mouvements de résistance comme groupes terroristes.
     
    D’autres font une distinction entre un usage légal ou illicite de la violence. Au bout du compte, la distinction est un jugement politique, qui ne peut être que biaisé par la conviction que « le criminel c’est l’Autre. » ...]


  • JMichel (---.---.73.141) 4 août 2016 20:59

    Avec tout ces torchons dans le srues de Marseille et de Nice je me demande comment c’est possible qu’il y ait encore autant de merde sur les trottoirs.


  • Yohan Yohan 4 août 2016 21:01

    La peine de mort reste dissuasive même si elle ne dissuade pas tout le monde. En tout cas, son intérêt est de nous débarrasser définitivement des tarés ultra-violents et d’éviter d’avoir à les nourrir et de les revoir dans la rue prêts à récidiver. Je suis pour son rétablissement pour les actes barbares ultra-violents. A rétablir pour les terroristes, les égorgeurs, les sérial killer, les massacreurs de femmes et enfants. Maintenant si vous préférez tendre la joue, c’est votre problème


    • JMichel (---.---.73.141) 4 août 2016 21:58

      @Yohan
      Pitoyable, un ramassis de tout est n’importe quoi. On peut ce demander si vous n’etes pas un des ces tarés dans l’histoire.
      On verra si vous serrez toujours pour la peine de mort devant la chaise electrique simplement sur votre facies, ou comme il en arrive malheureusement apres une erreur de jugement.


    • Pere Plexe Pere Plexe 5 août 2016 10:45

      La peine de mort reste dissuasive 

      Ah... ?
      Tous les chiffres montrent le contraire mais vous commencez par une affirmation péremptoire.

      même si elle ne dissuade pas tout le monde. 
      Et surtout elle ne dissuade aucun des candidats au suicide !
      Et pour les autres l’exemple US prouve que c’est pipeau.

      En tout cas, son intérêt est de nous débarrasser définitivement des tarés ultra-violents 
      ...après qu’ils soient passé à l’acte !

      et d’éviter d’avoir à les nourrir et de les revoir dans la rue prêts à récidiver. Je suis pour son rétablissement pour les actes barbares ultra-violents.
      Les pays qui appliquent la peine de mort sont aussi les pays qui ont des records de population carcérale (à nourrir comme vous dites) mais aussi de récidive.

      Mais que cela ne vous empêche pas de continuer à tenir votre discours démago.
      C’est très en vogue !

  • La Dame à la licorne Jélaniac 4 août 2016 23:28
    Une gauchiste allemande violée par 3 migrants ne porte pas plainte par peur de l’amalgame

    http://www.egaliteetreconciliation.fr/Une-gauchiste-allemande-violee-par-3-migrants-ne-porte-pas-plainte-par-peur-de-l-amalgame-40767.html

    .

    après la légalisation du vol de 2 roues l’incendie de voiture (les plaintes sans suite)

    voilà la légalisation du viol

    .

    c’est la fête aux villages

    non mais quelle connasse,quelle connasse,je rêve.... !!!!

    féministe en plus...beurkkk. !!!!



    • Pere Plexe Pere Plexe 5 août 2016 10:56

      Une fois de plus l’article en référence ment.

      Elle à caché quelques heures le fait que ses agresseurs ne parlaient pas allemand.
      Puis à rapidement dit toute la vérité.
      C’est bien différent de vos propos !

    • César Castique César Castique 5 août 2016 20:23

      @Pere Plexe


      « Elle à caché quelques heures le fait que ses agresseurs ne parlaient pas allemand ».


      Douze, selon l’article.


      « Puis à rapidement dit toute la vérité. »


      ... après qu’une relation l’ait convaincue de le faire.


      Tout cela reste éminemment révélateur d’une mentalité de collabo. Si elle était tombée sur une personne qui lui avait dit qu’elle avait bien fait, on en serait certainement resté là.

    • Pere Plexe Pere Plexe 10 août 2016 09:42

      @César Castique
      Vous est il concevable que la victime d’un viol soit perturbée quelques instants ?

      La proportion de victime qui ne porte pas plainte est énorme.
      Et cela n’a rien à voir avec le militantisme ou les convictions politiques !

      Votre incapacité à analyser les événements autrement qu’au travers d’un dogmatisme maladif tourne à l’abject.

    • WakeUp 10 août 2016 14:15

      @Pere Plexe
      Cela s’explique, sans s’excuser, par le fait que beaucoup de viols sont commis dans le cercle des proches. Il ne faut donc pas faire perdre la face, humilier la famille, « causer des problèmes », etc. Du bullshit quoi.
      Sans compter aussi que l’association gonfle les chiffres et mets dans le sacs un peu tout et n’importe quoi... y compris ce qui n’est pas prouvé. Et le fait de comptabiliser ceci ou cela en viol peut très bien être du militantisme.
      => Mais le viol reste un problème grave dans nos sociétés.

      Cependant, il me semble qu’avec un ou des inconnus, la plainte est beaucoup plus facile à poser.
      Il me semble que dans ce cas on a affaire à un véritable syndrome de Stockholm.
      Un peu comme cette journaliste : « Du fond de ma cachette, j’avais une pensée pour tous mes amis musulmans ».
      => Il s’agit ici d’une perte total des réflexes de survie les plus élémentaires, ces personnes ne sont plus véritablement vivantes.
      Ce serait comme accepter de se faire bouffer par un loup sans se défendre sous prétexte que c’est une espèce en voie de disparition. A ce stade là c’est de l’ordre de la maladie mentale.


  • generation désenchantée (---.---.110.162) 5 août 2016 00:26

    avant le rétablissement de la peine de mort ,

    Et pour l’appliquer je me demande quelle va être la méthode et comment on va recruter un « bourreau » , j’ ai du mal a imaginer l’annonce a pôle emploi
    Sans compter que l’ abolition de la peine de mort est pratiquement une des conditions a
     l’ ’intégration d’un pays dans l’ Union Européenne

    je pense que on pourrait envisager des mesures plus « défensives » pour la population

    la plupart des terroristes cherchent des cibles dite « molles » , sans défenses si vous préférer et s’attaquent donc maintenant aux civils , c’est faciles , ils ne sont jamais armés

    pourquoi ne pas autoriser le port d’armes et modifier l’ article sur la légitime-défense

    cela coûterait moins cher que de remettre la peine de mort en place et gênerait plus les terroristes
    que la peine de mort 


    • Samson Samson 5 août 2016 15:40

      @generation désenchantée

      « .... pourquoi ne pas autoriser le port d’armes et modifier l’ article sur la légitime-défense

      cela coûterait moins cher que de remettre la peine de mort en place »

       ???

      Jamais consulté la comptabilisation annuelle du nombre de victimes d’armes à feu dans la plus grande démocratie du monde ? Elle est pourtant fort instructive quant aux mérites du droit généralisé au port d’arme, et son bilan bien plus saignant que celui du terrorisme ! Là-bas, chaque pétage de plomb peut se muer en massacre !

      On a de ce côté ci de l’Atlantique le mérite d’être relativement « civilisés », et - nonobstant l’invasion de la « viande » à brouter sans couverts chez Mac Do’ ou du spectacle des exploits hebdomadaires de Starsky & Hutch et autres redresseurs de torts sur TF1 - je préfère le rester encore un peu ! smiley


  • HELIOS HELIOS 5 août 2016 00:56

    ... et si on regardait du coté des mesures israeliennes ?


    Un terroriste mort ou vivant après son acte entraine automatiquement la destruction de son domicile avec préalablement évacuation de la famille (heureusement) !

    Bon, en France, c’est plus difficile,car ils habitent tous dans des logements loués ou fournis par l’etat. 

    On pourrait néanmoins mettre en place des mesures d’expulsions collectives pour ceux qui ne sont pas ou pas seulement français et une indignité nationale pour les parents et les fratries qui, sur le fond, en laissant faire ce membre déviant de la famille, participent indirectement au terrorisme.

    Egalement, le terroriste -et son epouse- seront automatiquement dechus de leurs droits parentaux, s’il y a des enfants qui seront confiés définitivement a la DAS

    Ces terroristes ne seront donc plus seul a porter le poids de leurs méfaits et ils seront plus enclins a protéger leurs proches, donc en à eviter les actes inconsidérés.(s’il savent par avance les conséquences familiales que leurs actes entrainent)

    Personnellement, je ne peux croire que les proches ne s’aperçoivent de rien, sauf a etre partie prenante faiblement ou fortement, avec les délires des terroristes. Il faut assumer. mais ne pas convaincre le terroriste reste toujours possible, dans ce cas les familles doivent prévenir les autorités et si ce n’est pas fait, il y a complicité, ce qui évite de se buter aux règles de « punitions collectives ».

    On est bien en guerre, d’apres Valls, Cazeneuve, Hollande etc... et quand on est en guerre on sait NOMMER son ennemi... il a un visage et un domicile, il a des liens etc.... a nous de faire vraiment la guerre a ceux qui nous la font.... Ou alors, c’e sont nos responsables qui nous mentent... mais c’est notre problème, ils n’en on plus pour très longtemps avant de servir de decoration la tête au bout d’une pique.

    • Olivier Perriet Olivier Perriet 5 août 2016 11:12

      @HELIOS

      J’ai un peu du mal avec cette mesure :

      les enfants majeurs sont responsables de ce qu’ils font. Et avec des familles comme celles de St Etienne du Rouvray - qui avaient alerté à de nombreuses reprises sur le comportement de leur fils - on fait quoi ?

      On fait condamner l’Etat nounou pour n’avoir pas empêché d’agir le fiston, comme la famille d’une des victimes de Merah ?


    • HELIOS HELIOS 5 août 2016 12:03

      @Olivier Perriet


      ... moi aussi, je trouve cela un peu difficile, mais il faut savoir : est-on en guerre ou non ?

      --- Si ce n’est pas la guerre alors, le gouvernement nous mène en bateau et c’est eux qu’il faut punir.
      --- Si c’est la guerre,, c’est une simple mesure de bon sens destinée a « souder » les français entre eux, car du coup, tout le monde se sent responsable, et au passage punir et responsabiliser ceux qui sont acteurs indirects.

      Pour le cas que vous citez, le cas de St Etienne de Rouvray, la famille n’a pas lieu d’etre inquiétée puisqu’elle a vraiment fait son boulot. Un juge doit décider après enquête, la partie de la famille sincère et responsable et la partie collaboratrice directement ou indirectement. Ceux, qu’il faut inquiéter, ce sont les autorités qui n’ont pas agit pour suivre ces alertes. Encore une fois, en temps de guerre, il n’y a aucun cadeau.. ; c’est un problème de survie....

      Je vous signale au passage, qu’il existe déjà dans la loi française des punitions prévues pour ceux qui savent et qui n’agissent pas. Cela s’appelle « non assistance a personne en peril ». et c’est un délit, donc grave ! Il existe également une punition pour ne pas avoir signaler un délit, mais je crois que cela ne s’applique pas a tous les citoyens.

      A ne pas confondre avec la délation, qui n’a rien a voir.

      S’il est nécessaire de modifier le décret d’application des lois pour préciser quelles sont les circonstances, il n’y a qu’a le faire, c’est juste une adaptation a la réalité. Mais c’est vrai qu’en ce moment, la loi, on s’assoit plutot dessus y compris chez les juges, qui viennent par exemple de condamner a 1 an de prison un jeune qui a fait l’apologie du terrorisme, mais quand on sait qu’en dessous de deux ans, aucune peine de prison n’est executée, ce jeune homme ... ET SA FAMILLE restent tranquille et peuvent continuer.

    • Olivier Perriet Olivier Perriet 5 août 2016 19:01

      @HELIOS
      « est-on en guerre ou non ? »

      c’est en effet toute la question, et j’arrive mal à y répondre :

      en 2013 la France (nous quoi) était prête à intervenir les armes à la main en Syrie dans le même camp que ceux qui sont dénommés terroristes. C’est à ce moment que M Valls, ministre de l’intérieur a commencé à s’inquiéter des départs de Français pour la Syrie, allez comprendre.

      D’un autre côté, les conflits sur lesquels on est engagés militairement ressemblent peu à des guerres :
      Lybie, Syrie, on n’a déclaré la guerre à personne de précis.
      Afrique, bon là on a plus ou moins un mandat, avec les accords de défense militaire franco-malien par ex.

      Si le terrorisme est une guerre asymétrique, les opérations extérieures où nous sommes engagées le sont aussi : c’est à la limite de l’opération policière, du renseignement et du conflit militaire.

      D’ailleurs, sur un autre plan, l’état d’urgence, qui est reconduit de mois en mois sur tout le territoire, me semble assez mal taillé pour faire face à cette situation qui va durer.

      Mais les ambiguïtés de ce gouvernement ne seront certainement pas levées par ce même gouvernement, il ne faut pas rêver.


  • SysATI 5 août 2016 02:13

    Pour info, suite au coup d’état en Turquie, les morts (coté putschistes) seront inhumés dans un cimetière spécial, le « cimetière des traîtres » sans aucune cérémonie religieuse. (traître = hain)
    Ce qui permettra au peuple passant devant « de leur cracher dessus » jusqu’à la fin des temps...


    Ca servira à rien, mais symboliquement pourquoi pas ?


  • demissionaire bonalors 5 août 2016 03:11

    excellente idee un Chretien ou Athee tue en France, 100000 musulmans expulses manu militari
    - doit etre applique aussi en Israel

    Vous allez voir les parents musulmans vont arrete d eduquer leurs enfants pour en faire des parfaits terroristes,
    Moi je dis il n y a pas de gentils mais que des tres mechants, l homme est une bete feroce, l etat doit etre surtout arbitraire et extrement dur, voir violent
    Le diable et le bon dieu, JP Sartres ...


  • franc 5 août 2016 04:00

    je suis pour l’application de la loi du talion ni plus ,ni moins et donc pour le rétablissement de la peine de mort .

    La peine de mort pour les terroristes islamistes et leur commanditaires ou complices directs est impérative ,car les garder en prison fait courir le risque d’un chantage pour les libérer par des attentats encore plus terribles . Et bien sûr cela élimine la récidive .

    -

    En plus comme l’a préconisé certains commentateurs ,il faut s’attaquer à leur famille ,déchéance de la nationalité ,ou indignité nationale et expulsion ou bannissement de toute la famille du terroriste du territoire d e la République.

    -

    c’est pas le moment de céder à la sensiblerie


  • covadonga*722 covadonga*722 5 août 2016 07:08

    yep

      grâce au ciel nous ici la peine de mort les racailles se l’appliquent entre eux .
      Il est évident que le terroriste genre djihadiste s’en fout de la mort , mais il parait j’ai des doutes
      que le futur martyr aime papa et maman .Qu’il sache donc que papa maman grande sœur et petit frère seront expulsés et perdront tout les droits afférents que leur octroie la géhenne française.
    De même pour les familles de tous ceux qui auront assisté et aidé en connaissance les terroristes.
    Les imams qui refusent de condamner publiquement ou tergiverse dans leur discours dehors pertes
    de tous droits afférent a cette chiennerie de France.Ceux qui soutiennent excusent devrais avoir des comptes a rendre. Les fonctionnaires qui par paroles et actes de mêmes doivent être révoqués.
    Les biens des crapules salafistes doivent être saisis au même titre que ceux des droits commun et 
    affectés au fond d’aide aux victimes .
     les états d’âmes ne valent que pour ceux qui partagent nos valeurs , vous aurait il échappé que ça n’est pas le cas des islamiques ! 

    • Pere Plexe Pere Plexe 5 août 2016 11:10

      @covadonga*722
      les états d’âmes ne valent que pour ceux qui partagent nos valeurs 

      C’est ma foi assez vrai.
      Parmi ces valeurs ce trouve le respect du droit.
      Et c’est un grand principe de notre droit que de pas rendre responsable d’un crime le conjoint le père ou le frère de celui qui l’a commis.
      Chacun est seul responsable de ses actes.
      Ce qui n’empêche pas des poursuites en cas de complicités avérés.
      Pour le reste l’expulsion d’Imam est déjà courant.

      Comme quoi même imparfait note droit permet déjà beaucoup de chose est n’est pas si mal fait.
      Surtout ces défauts ne doivent pas laisser penser que l’arbitraire est une alternative !

    • Olivier Perriet Olivier Perriet 5 août 2016 11:15

      @covadonga*722

      oui mais ceux de St- Etienne de Rouvray avaient alerté maman-Etat sur leur fils depuis longtemps. Alors ?


    • covadonga*722 covadonga*722 5 août 2016 11:21

      @Olivier Perriet
       j’ai omis de préciser que les juges et autres fonctionnaires défaillants ainsi que es politiques devraient avoir des comptes a rendre.

      J’ai bien consciences que les terroristes sont d’autant plus dangereux que nos politiques sont incompétents au mieux ou collaborent au pire .

    • Olivier Perriet Olivier Perriet 5 août 2016 19:09

      @covadonga*722

      j’ai pas l’impression que la justice ait été si défaillante sur ce coup.

      Le gars a fait 10 mois de prison, il a juré qu’il repartait dans le droit chemin, sa famille pouvait l’accueillir.

      On n’est pas dans la tête des gens, on n’est pas Dieu, et on l’a remis en liberté sous contrôle judiciaire.

      C’est sûr que maintenant on se dit que c’était une erreur.
      Après il n’y a que ceux qui ne décident rien qui ne se trompent jamais.

      On a déjà eu les mêmes débats avec les malades mentaux et autres récidivistes qui rebasculaient sitôt libérés.


  • Hector Hector 5 août 2016 08:15

    La mort, la torture, la violence, les guerres, les rites sadiques, les menaces, les contraintes, les interdictions, les pénalités, etc...
    Quelqu’un peut-il me dire se que signifie le verbe aimer aujourd’hui ?


  • fred.foyn 5 août 2016 08:28
    « Le rétablissement de la peine de mort en France » mais c’est fait, regardez ça saute à tous les coins de rues et le quota d’exécutés dans ce pays est proche de celui de la Chine ?

  • tashrin 5 août 2016 09:34

    Tous les jours sa petite perle sur Agoravox
    Avec le café du matin c’est bon :)
    La peine de mort... dissuasive pour un candidat au suicide
    Meme les trolls habituels avaient senti que ca passerait pas tellement c’etait stupide
    Vous l’avez écrit :)


    • bourrico 7 5 août 2016 10:39

      @tashrin

      Ca permet à certains teigneux de base de se défouler.

    • César Castique César Castique 5 août 2016 11:07

      @tashrin

      « La peine de mort... dissuasive pour un candidat au suicide. »


      Ce ne sont pas des candidats au suicide, ils sont candidats à un massacre collectif. Or, sur la bascule ou au bout d’une corde, ils sont désespérément seuls. Inoffensivement seuls. 


      Et comme l’a observé un aura intervenant, personne ne sera plus tenté d’échanger des otages contre la libération de feu le « candidat au suicide ».




  • Iren-Nao 5 août 2016 10:46

    La peine de mort ne serait sans doute guere dissusasive pour ce qui concerne les malades qui nous agressent et qui ont d’excellentes raisons pour cela.,
    Je verrais beaucoup mieux faire a nouveau copain (comme avant) avec Assad moyennant quoi on lui demanderait de ne pas faire de prisonnier chez l’ennemi et plus precisement d’executer sur place ceux qui viennent de chez nous.
    Deja si on commencait a ne plus aider les terroristes en Syrie.
    Et si on arretait de bombarder des civils en Syrie... au prix des bombes modernes et des putains d’avions qui coutent une fortune a l’heure de vol..
    Ceci etant nous sumes en un temps pas si lointain eratiquer le terrorisme a Alger, le mode d’emploi est toujours disponible...
    La peine de mort, humiliante de preference, pour les crimes de haute trahison, oui ! Ya pas mal de clients.
    Iren-Nao


  • JeanBlague1 JeanBlague1 5 août 2016 10:53

    L’auteur n’est pas pour la torture ... quel dommage


  • juluch juluch 5 août 2016 11:44

    le mieux est de les tuer avant qu’ils ne commettent l’irréparable.


    • tashrin 5 août 2016 11:46

      @juluch
      le probleme c’est que la meme phrase pourait tout à fait s’appliquer à toute la clique de rebuts de l’humanité qui viennent regulierement nous abreuver ici de leurs pathologies psychologiques, les covadonga, magic buster, et autres marceau2 ou... juluch


    • juluch juluch 5 août 2016 11:59

      @tashrin

      cela peut s’appliquer à vous aussi ! Pensez y ?

    • tashrin 5 août 2016 12:06

      @juluch
      mais moi je ne menace personne monsieur, je ne represente pas un danger pour la société
      Les personnes que j’ai citées en revanche, ont des tendances très nettes à la violence, menacent, parlent de tuer des gens, d’armes, etc etc... Un peu comme les terroristes dont ils parlent à longueur de journée quoi
      La difference fondamentale est là


    • juluch juluch 5 août 2016 12:50

      @tashrin
      Ben ouais....on parle de se défendre et de ne pas etre tuer par des fanatiques....ou est le problème ??


      se faire massacrer et faire une marche banche ?? Pleurnicher après nos morts ? Dire « il ne faut plus jamais ça » ?? Déposer des fleurs ?

      Moi je préfère tuer avant d’etre tuer et ça devrait être le soucis de nos dirigeants et de tous les gens raisonnables.

    • tashrin 5 août 2016 14:00

      @jesuispascontent
      non dans la tete de ce genre de personnes c’est beaucoup plus simple
      suffit de dezinguer preventivement tous ceux qui ne partagent pas leur misere intellectuelle, ca va plus vite


    • Auxi 5 août 2016 14:36

      @tashrin
      dezinguer preventivement tous ceux qui ne partagent pas leur misere intellectuelle


      Ça va faire beaucoup de monde…

    • HELIOS HELIOS 5 août 2016 14:56

      @tashrin
      bonjour,...

      Cela me coute un peu de vous le dire, car je ne suis même pas en accord 100% avec moi-même, mais OUI vous êtes un danger pour notre société !

      Vous êtes un danger car, sur une échelle longue d’un pays, vous êtes responsable (pas seulement vous , évidement)... de l’humanité et de la liberté que nous avons érigés en dogme pour accepter en notre sein, au cœur de notre société, les éléments extérieurs qui viennent la changer et aussi la détruire.

      Je ne parle pas de racisme, ce n’est pas un problème de couleur, mais c’est un problème de culture. Notre tolérance, notre bienveillance et même les exces de facilité d’accueil que nous offrons a ceux qui ne partagent pas nos valeurs ... et qui ne souhaitent d’ailleurs pas les partager, font que nous modifions profondément nos conditions de vie et le développement que nous mettons en œuvre depuis plusieurs siècles.

      Notez, par exemple, que tout cela n’est pas neutre, cela a commencé il y a peu, dans les années 60... je me souviens très bien, il n’était pas question de fermer la porte du jardin a clef, pas plus que celle de la maison... personne ne serait rentré. Aprés la fin de la guerre d’Algérie, il n’a plus été question de le faire... n’importe qui (enfin presque) passant par là, tentait d’ouvrir pour vérifier si c’etait fermé et eventuellement en profiter.

      De fil en aiguilles tout a du se verrouiller.... pas question de laisser une velo sans chaine, une voiture sans la verrouiller etc... regarder quel niveau de sécurité il faut a l’école, partout dans les lieux publics... et en étendant cet aspect du problème, regardez les mesures de sécurité que nous sommes obligés d’appliquer a l’entrée des magasins, des transports... des trains .... de l’avion.... sans parler des règles humaines envers les femmes etc...
      Un exemple moins humain, avez vous regardé l’émission tv hier soir sur la « négociation » de ses vacances ? une personne nous expliquait comment payer moins cher... en marchandant les services, comme si le fournisseur de ce service était lui même un voleur ayant surévalué son produit... toute une culture qui n’existe pas chez nous, importée vous savez d’où, puisqu’un invendu fait l’objet de solde, pas de « négociation » !

      Nous avons pourri notre société qui avait ses propres délinquants, certes, mais dont la convergence citoyenne bien que trop lente était en train de se réaliser.
      Nous avons, en quelques décennies, reculé de 200 ans, au bas mot, que nous ne rattraperons jamais, puisque culturellement ces déviances ne font pas parties des règles culturelles des nouveaux arrivants.

      Alors, oui, je le répète, votre tolérance envers les cultures étrangères et intrusives qu’on accepte chez nous, est une des causes de notre problème de mutation sociétale... mutation pour laquelle personne ne demande l’avis du citoyen français de base et dont les « zelites » culpabilisent ceux qui contestent... votre tolérance, vous donc..., est une menace... pas exactement de même niveau, mais une menace quand même.

      Désolé de vous le dire, évidement, il y a toutes les gradation dans la manière de défendre une société... mais permettez moi d’avoir mon avis et celui-ci me dit que ceux qui ne résistent pas, acceptent ,et donc participent, et donc sont responsables également... comme vous pourriez m’accuser du contraire d’ailleurs

      Cordialement.

    • covadonga*722 covadonga*722 5 août 2016 15:59

      @tashrin
      « pathologies psychologiques »


      hé hé la bonne vieille technique stalinienne on psychiatrise l’adversaire.
      Vous êtes un collabo de la pire espèce , soutenant l’islamisme criminel par dogme de ce que vous croyez le bien.Vous abreuvez journellement dites vous.
      Vous etes depuis 50 ans de ceux qui ont mis moralement le pays a genoux .Les racailles soixante huitard l interdit d’interdire y compris la pédophilie de vos cohn bendit. Vous etes l’anti france comme votre apparatchik mélenchon l haissant le pti blanc sous-chien , les compagnons de route des kmers rouges de khomeiny .
      Votre dogme du tout est égal civilisationnel nous a livré a l’envahissement du sol .
      S’il ne devait y avoir qu’une seule chose qui vous soit facturée cela sera celle la et même vos maitres « Aliens » ne vous sauveront pas .

      « La clique de rebut de l’humanité »
       c’est la définition que vous avez de ceux qui ne suivent votre dogme de collabo dhimmis .
      Si vous vous êtes l’avant garde éclairée plutôt  l’éteindre et la mettre a sa vraie 
      place dans les tinettes de l’histoire ..

    • HELIOS HELIOS 5 août 2016 16:57

      @covadonga*722


      Les racailles soixante huitardes... vous ne savez rien de ’68 !

      Une des raisons majeures de la révolte de Mai 68, fut le desir de responsablibité de la jeunesse qui n’en pouvait plus de l’infantilisation dans laquelle on la cantonnait. « interdit d’interdire » s’appliquait a ce que les gouvernements d’alors faisaient régulierement..

      On voit bien aujourd’hui que c’est la même chose. Il faudrait une autre prise de conscience des jeunes pour foutre des coups de pieds au cul de tous les responsables politiques d’aujourd’hui qui n’ont qu’un seul soucis, c’est justement d’interdire... jusqu’a la pensée puisqu’oser penser a préserver son pays d’une dilution dans une societe multiculturelle et une Europe deracinante est devenu littéralement inconvenant.

      Votre constante attaque de la génération 68 est inutile et vous devriez plutot les remercier, car c’est plutot grace a eux que vous pouvez ecrire ce que vous voulez sur un media public... a l’epoque, même les radio FM n’existaient pas au point qu’il fallait des bateaux anglais a la limite des eaux territoriales pour avoir une information (et de la musique certes) libre !

      Vous confondez l’interdiction et la responsabilité... apparement cette responsabilité, peu de gens depuis 68 savent s’en servir... si ils l’ont !

    • covadonga*722 covadonga*722 5 août 2016 19:14

      @HELIOS
       july cohn bendit jospin peysnel jauffrin ect tout ces trotskiste qui sont devenu liberal libertarien 

      et dont l’échine c’est courbée devant le dieu pognon a mesure que leur ventre s’arrondissait .

      moi ouvrier d’usine je réitere 
      ces racailles soixante huitarde ! qui on désossaient et vendu au mondialisme l’ETAT ET LA NATION !

    • tashrin 5 août 2016 19:17


      Vous êtes fabuleux.
      @Helios - merci mais la grande tirade sur ma responsabilité parce que je ne defends pas la société francaise blabla je m’en passerai meme si je vous remercie d’avoir pris la peine d’ecrire (quantitativement et qualitativement). Je ne fais pas d’angelisme, ne suis pas particulierement dupe, je ne partage pas votre manière d’envisager la reponse au probleme. Probleme que par ailleurs nous ne situons pas au meme niveau
      Vous evoquez les portes qu’on laissait ouvertes tout ca sur un bon refrain de c’etait mieux avant. Vous avez raison, c’est vrai. Là où je ne vous suis plus, c’est quand vous reliez cela directement à l’immigration et ensuite l’immigration au terrorisme. Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais tout a changé. Le contexte global. On a des ministres en poste pris en flag les mains dans la confiotte qui mentent ouvertement à la tele, des repris de justice candidats, des corrompus notoires en poste, des fraudeurs fiscaux qui s’assument pleinement, etc etc... il y en a tellement.
      Il ya 50 ans, ca aurait existé ca ? Les arabes ils y sont pour quoi ? et les rouquins ?
      C’est pas une question de principe intangible en mode « touche pas à mon pote » qui m’aveuglerait. C’est de la logique

      @Covadonga
      Que dire... vous êtes bon. Merci pour l’ensemble de votre oeuvre, parfois il faut savoir s’incliner
      Naaaaa je déconne !
      Pathologie psychologique, procédé stalinien ? zetes sûr ? regardez à nevrose obsessionnelle par exemple dans votre dico. Pour rappel votre pseudo c’est le nom d’une bataille pendant laquelle les chretiens ont repoussé le califat de l’époque... en 722... on est en 2016... Nan mais allo quoi


    • tashrin 5 août 2016 19:18

      @tashrin
      et maintenant ils e battent entre eux :)
      Encore !


    • juluch juluch 5 août 2016 19:50

      @jesuispascontent
      pour vous répondre à vos com


      Les S doivent etre éliminés préventivement vu que c’est généralement eux qui commettent des attentats.

      Et pi oui je porte l’uniforme dans la reserve depuis + de 10 ans ....et alors ???? 

    • franc 5 août 2016 19:50

      @tashrin

       c’est pas les rouquins qui posent problèmes mais les africano-arabo-musulmans .

      Regardez les le taux de rouquins chrétiens et le taux d’ africano-arabo-musulmans dans les prisons

      -

      avec les rouquins je ne ferais pas fermer les portes ni le s enêtres ,mais avec les africano-rarabo-musulmans ,je suis obligé de les fermer -

      j’ai entendu m^me un noir qui me disait lorsqu’il rentrait chez lui- la nuit et quand il entendait un groupe de personnes derrière lui , si c’était un groupe d’africano-arabo-musulmans il avait peur par contre il est plus tranquille quand c’est un groupe de blanc blonds aux yeux .


    • juluch juluch 5 août 2016 19:51

      @tashrin

      La seule misère c’est de vous lire........un mouton que l’on égorge et qui tends son cou....pathétique !

    • tashrin 5 août 2016 19:58

      @franc
      j’ai entendu m^me un noir qui me disait lorsqu’il rentrait chez lui- la nuit et quand il entendait un groupe de personnes derrière lui , si c’était un groupe d’africano-arabo-musulmans il avait peur par contre il est plus tranquille quand c’est un groupe de blanc blonds aux yeux .

      Dans les années 60 ils etaient blancs avec des blousons noirs, puis les italiens tuaient et rackettaient en faisant le signe de croix. Chez les suisses, le probleme ce sont les yougoslaves. Chez les tcheques ce sont les rom. Chez les allemands, les turcs, aux usa, ce sont les noirs, en chine ce sont les jap et les coreens, en Russie, ils ont les tchetchenes... (mode cliché on, bien sûr) C’est quoi le rapport ? ca s’appelle un bouc emissaire, depuis l’antiquité


    • juluch juluch 5 août 2016 20:09

      @tashrin

      Sauf qu’à présent ces « boucs émissaires » font du terrorisme et tuent des centaines de gens...on se laisse faire ?

      Que direz vous si par malheur un des vôtres et assassinés par un de ces gens ?? Tué au nom de leur religion à la con ?? réfléchissez y...

Réagir