mercredi 13 mars - par LATOUILLE

Macron : la vente à la découpe de la France

 

 Médiapart publie ce 11 mars 2019 un remarquable article[1] de Martine Orange qui devrait nous amener, toutes et tous, à réagir violemment contre la politique de Macron : « Electricité : vers le transfert de la rente nucléaire publique au privé » dans lequel elle écrit : « Après les autoroutes, ADP, l’électricité. Contrairement aux promesses du gouvernement, le prix de l’électricité devrait augmenter et même dans des proportions considérables. Passant outre la loi, la commission de régulation de l’énergie a décidé de son propre chef de lancer le démantèlement du service public de l’électricité et d’EDF. Objectif : transférer la rente publique nucléaire vers le privé, au détriment des ménages et de l’économie. Même l’Autorité de la concurrence est contre. »

 

 Quand les Français comprendront-ils que le projet de société d’Emmanuel Macron c'est la vente à la découpe de la France et de sa République ? Ce projet repose sur son intime conviction suivant laquelle un pays serait identique à une entreprise et qu’on pourrait y appliquer les mêmes méthodes de management pour piloter le changement. E. Macron appartient à la génération des énarques éduqués au biberon du nouveau management public dans lequel conduire le changement amène à mettre en œuvre une gouvernance descendante du changement. C’est une démarche d’origine nord-américaine à propos de laquelle Yvan Barel et Sandrine Frémeaux écrivent[2] : « La démarche descendante correspond plutôt à une vision rationnelle de la conduite du changement. Il s’agit pour les leaders, les « changeurs », de convaincre les « changés » du bien-fondé des actions entreprises. Dès lors, il ne faut pas s’étonner que l’accent soit mis sur la nécessité de trouver « un champion d’une idée », même si cela peut conduire à une « ramboïsation » (Thévenet, 1992) du management selon laquelle le héros-manager peut se fixer n’importe quel projet herculéen. » La réussite de cette méthode exige de disposer d’une réelle position de leader charismatique et de convaincre les agents qui auront à changer, en outre l’accumulation de petits changements est plus efficace que la bouleversement, comme le rappellent Barel et Frémeaux : « Contrairement au discours dominant selon lequel seuls les changements structurels majeurs importent (Kanter, Stein et Jick, 1992 ; Santilli, 1993), une grande attention mérite d’être accordée aux changements de petite envergure. » Force est de constater, notamment conséquemment au mouvement des Gilets Jaunes, que la gouvernance mise en place par E. Macron, essentiellement parce qu’il n’a qu’une connaissance « livresque" du management notamment public, ne prend pas en compte les personnes, ne s’intéresse qu’aux projets d’envergure la plupart du temps hors sol social, qu’elle est totalement erronée et par conséquence dangereuse d’autant plus parce qu’elle est inappropriée.

 

 Il a mis en place un véritable « rouleau compresseur » réformateur qui a créé de l’incertitude en plus de beaucoup d’insatisfaction ; chaque matin les Français se réveillent en se demandant par quelle nouvelle réforme leur vie va être impactée : hausse de la CSG, nouvelle journée de solidarité…, plus globalement chacun se demande s’il va être dedans ou en dehors des effets de la réforme du jour. E. Macron a cru qu’il suffit que le chef dise pour que les « sujets » acceptent ; mais cette époque d’une servitude prétendument volontaire est finie. Les gens attendent de participer à la prise de décision au-moins en étant correctement informés. Les médias ne jouent plus se rôle d’informateur et E. Macron, considérant qu’ils sont des empêcheurs de tourner en rond, a étouffé les syndicats et méprisé les associations. Dans un management descendant il n’y a aucune place, pour la contestation, alors E. Macron, outre ses particularités psychologiques, a tout mis en œuvre pour réduire les oppositions à sa politique : j’ai été élu pour cinq ans, je dis ce qui est bien et je décide … et j’impose. On a vu comment il a réduit au silence des syndicats, déjà affaiblis, puis dès qu’il a vu le parti qu’il pouvait tirer des erreurs stratégiques de Philippe Castaner en décembre, chacun a pu voir comment il a tué dans l'œuf le mouvement des Gilets Jaunes en installant dans le public un vaste mouvement de désaveux par l'exacerbation de la violence. Sa méthode de direction des gens, qu’il voudrait qu’elle soit pédagogique, c’est celle de l’étouffement en utilisant, comme au judo, la force de l’adversaire pour le vaincre. Ainsi, avec le mouvement naissance des jeunes en faveur du climat, les ministres viennent tantôt raconter aux jeunes que le gouvernement trouve heureux leur mobilisation, tantôt on organise une grande tartufferie en créant, comme pour les aînés, un grand débat dans les lycées en oubliant les universités, les collèges, les centres de formation d'apprentis, et les entreprises où des jeunes travaillent. De la même façon E. Macron utilise les revendications du moment et l’interpellation des ONG pour déclarer qu’il saisira le Conseil Constitutionnel à propos de la loi « anti‑casseurs » dès qu’elle sera votée ; que ne l’a-t-il pas fait au moment de sa rédaction puisque cette loi émane du gouvernement, et que veut dire cette saisine sinon qu’E. Macron veut ainsi couper l’herbe sous le pied aux parlementaires et à ceux qui auraient envisagé une Question Prioritaire de Constitutionnalité. Jean-Baptiste Jacquin pose la question du sens ou de la volonté cachée de la démarche d’E Macron dans un article du Monde du 17 mars : « Le risque qu’une utilisation politique » où il rapporte les craintes de Patrick Waschmann, professeur de droit public, qui déclare : « Il ne faudrait pas que la saisine du Conseil Constitutionnel avant la promulgation d’une loi se transforme en machine à paralyser les QPC. » On ne peut voir dans la déclaration d’E. Macron qu’une fois encore une manœuvre pour affaiblir les contre-pouvoirs et tuer, avant même leur conception, toutes les oppositions.

 

 Alors, soutenir le projet européen de Macron en votant LREM aux prochaines élections européennes, ce serait donner un blanc-seing à E Macron pour qu’il puisse promouvoir une Europe grâce à laquelle il entend bien pouvoir faire éclater son libéralisme économique favorable aux grandes fortunes, même s’il évoque une plateforme sociale commune qui vraisemblablement serait appuyée sur un plancher minimum. L’Europe d’E. Macron c’est celle des accords commerciaux bilatéraux grâce auxquels on amènera sur les étals des magasins, c’est-à-dire dans l’assiette des consommateurs, des OGM, de la viande farcie d’antibiotiques, des légumes pleins de pesticides… Veut-on le "Meilleur des Monde" au moment où les Démocrates américains s'attaquent, grâce à leur Loi antitrust, à vouloir démanteler les GAFA et autres Bayer Monsanto… En soutenant la politique, intérieure comme européenne, d’E. Macron qu'allons-nous laisser à nos enfants et petits-enfants ? Voulons-nous leur laisser une France où ils paieront très cher des services produits par des infrastructures que leurs aïeux auront financées et que le gouvernement Macron aura vendu à des sociétés privées dans lesquelles bon nombre de ministres possèdent un portefeuille d’actions ?

 

[1] https://www.mediapart.fr/journal/france/070319/electricite-vers-le-transfert-de-la-rente-nucleaire-publique-au-prive-0?page_article=1 

[2] Barel Yvan, Frémeaux Sandrine, « Les conditions de succès d'une approche descendante du changement managérial. Le cas d'un hypermarché », Management & Avenir, 2009/2 (n° 22), p. 30-51. DOI : 10.3917/mav.022.0030. URL : https://www.cairn.info/revue-management-et-avenir-2009-2-page-30.htm  



79 réactions


  • JL JL 13 mars 08:28

    «  Quand les Français comprendront-ils que le projet de société d’Emmanuel Macron c’est la vente à la découpe de la France et de sa République ?

     »

     

     Ils feront quoi après ? Ils en éliront un autre qui fera pareil ?


    • Traroth Traroth 14 mars 17:59

      @JL
      Ou alors, ils peuvent voter pour la France Insoumise, s’ils veulent que ça change.


    • Konyl Konyl 15 mars 15:56

      @Traroth

      C’est certain Melanchon va redresser le pays, et pourquoi pas Eric Drouet ?


    • Traroth Traroth 15 mars 16:15

      @Konyl
      C’est une réponse, ça ? Vous votez pour qui, que je vous fasse la même ?


    • ASTERIX 16 mars 10:32

      @JL tout a fait AL CAPONE-MACRON ET SON MONOLOGUE DE TROU DU CUL ( grand degat ) est était entouré d’anciens mafieux de la pègre CASTAG NEUR profession « JOUEUR DE POKER PRO » GRIVEAUX ( dont la comparne est avocate de la pègre et des marchands d’armes)ET SES SECONDS BEN ALLAH CRAZE aidé pr djouri bourgi takkiedine wakrim choukri des "forces dites spéciales et bien implanté a MATIGNON ) !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


    • Phil610 18 mars 06:19

      @Traroth

      Pas temps que vous voudrez rester dans l’UE, puisque c’est la commission européenne qui décide. Donc ça ne changerait rien.


    • Phil610 18 mars 06:34

      @Traroth

      LFI promet une autre Europe, lrem promet une autre Europe, RN promet une autre Europe, les LR promettent une autre Europe, Hamon promet une autre europe, eelv promet une autre Europe, ...etc. entre nous franchement, quand tous les partis politiques promettent la meme chose, il n’y a pas comme un problème ? Surtout quand on sait que tous, vous ne changerai rien.


    • Traroth Traroth 19 mars 14:00

      @Phil610
      La stratégie de la France Insoumise est claire et cohérente. Et elle n’a rien à voir avec celle des partis d’extrême-centre. Celle d’Asselineau, par contre... C’est quoi, en fait ? Quitter immédiatement l’euro et l’union européenne ? Je préfère ne pas voir le résultat.

      Sans parler du reste du programme d’Asselineau. Asselineau a ceci en commun avec Le Pen que ses zélotes ne voient que la partie de son programme qui correspond à leur monomanie, et ils mettent volontairement des oeillères pour ne pas voir le reste. En l’occurrence, un programme néolibéral avec baisse des salaires, destruction du code du travail, etc.

      https://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/asselineau-farouche-defenseur-du-184106


  • Giordano Bruno 13 mars 08:50

    Pour protéger la France, les gilets jaunes et autres contestataires de cette politique pourraient diffuser le message suivant :

    AVIS A TOUS LES ACHETEURS DE PARTIES DE LA FRANCE : Ces « ventes » sont réalisées par des hommes sans légitimité politique, sans mandat pour le faire. Lorsque nous aurons repris les rênes de la politique, nous les considèrerons nulles et non avenues. Nous reprendrons/confisquerons/nationaliserons toutes ces richesses nationales sans dédommagement financier de l’Etat. Pour en réclamer éventuellement un, vous serez prié de vous adresser directement à ceux qui prétendent indument vous l’avoir vendue.

    Voilà qui pourrait modérer certaines ardeurs.


    • Attilax Attilax 13 mars 12:03

      @Giordano Bruno

      Grande idée smiley


    • Armelle Armelle 13 mars 14:50

      @Giordano Bruno
      « Ces « ventes » sont réalisées par des hommes sans légitimité politique, sans mandat pour le faire », ça déjà c’est faux !!!

      « Lorsque nous aurons repris les »rênes« de la politique », Qui, comment ? Si vous parlez des gilets jaunes, aschez que la bêtise ne triomphe jamais !!! Que c’est rigolo !!!, « quand nous aurons repris le pouvoir », que c’est drôle !!!!!! 
      Et le reste j’en parle même pas tellement c’est con et utopique !!!
      Pour tout ça mon gars, il faudrait déjà que vous soyez suivis par la population toute entière, comme en algérie par exemple, mais imaginer ce conte débile en faisant, par une mahleureuse poignée d’ahuris le samedi, de pauvres parades à la noix, est totalement imbécile. Si vous souhaitez vivre ce que vous dites, il faut se MOUILLER mon gars, faut prendre le risque d’aller au bout, de couper des têtes, d’entrer dans une vraie révolution violente et sanglante ! Vous me faites marrer, faudrait peut être commencer à grandir maintenant et je sais pas, sortir de votre léthargie chronique


    • kirios 13 mars 17:58

      @Armelle
      « Si vous parlez des gilets jaunes, aschez que la bêtise ne triomphe jamais !!! »
      vous n’avez pas de chance !


    • Traroth Traroth 14 mars 18:01

      @Armelle
      Vous avez fini de répandre votre bile ? Même vous, vous savez que les Gilets Jaunes sont massivement suivis par les Français.


  • av88 av88 13 mars 08:51

    Arrêtez de taper sur Macron ou X politicien français, ils ne font qu’appliquer la politique de « mise en concurrence » des services publiques, ce principe de mise en concurrence est gravée dans les traités de Union Européenne, dans le cas présent l’article 106 du TFUE (dit traité de Lisbonne).

    "Les entreprises chargées de la gestion de services d’intérêt économique général ou présentant le caractère d’un monopole fiscal sont soumises aux règles des traités, notamment aux règles de concurrence"



    • tashrin 13 mars 11:55

      @av88
      Traité que par ailleurs les électeurs français ont rejeté clairement, précisément à cause de paragraphes de ce type dont on ne voulait pas qu’ils soient gravés dans le marbre
      Traité que par ailleurs nos dirigeants ont néanmoins ratifié sans avoir été mandaté par qui que ce soit pour cela


    • Giordano Bruno 13 mars 13:35

      @av88
      Ce n’est pas parce que Macron ou d’autres appliquent en droit français les volontés de la commission européenne que nous ne devons pas les attaquer. Au contraire ! Les collabos constituent une cible, tout autant que les donneurs d’ordres. Depuis Nuremberg, les défenses du type « J’avais des ordres. » ne sont plus acceptables, surtout lorsqu’on a fait tant d’efforts pour être à ce poste et pour s’y maintenir coûte que coûte.


  • av88 av88 13 mars 08:57

    Ou on sort de l’Union Européenne parce qu’on pense que ses règles de fonctionnement nous sont néfastes, soit on ferme sa gueule et on arrête de couiner. 


    • tashrin 13 mars 11:56

      @av88
      Ou alors on reprend le controle d’une organisation qui ne satisfait que les interets d’une minorité de la population européenne (que par ailleurs on n’aurait jamais du perdre)


    • Le421 Le421 13 mars 18:21

      @tashrin
      Exact...


    • Phil610 18 mars 06:28

      @tashrin

      Oui, oui une« autre Europe », mdr. Celle là, on nous la fait a chaque élections européennes, depuis 40 ans tous les partis politiques nous promettent une « autre Europe », vous devriez vous renouveller, et si vous y croyez encore, c’est que vous êtes ou naïf,ou menteur.


  • leypanou 13 mars 09:14

    pouvoir faire éclater son libéralisme économique favorable aux grandes fortunes 

     : une fois qu’on est d’accord que E Macron ne « fait pas l’affaire », encore faut-il savoir vers qui ou quoi se tourner ?

    Or, il faut reconnaître qu’en face, les prétendants sont aussi médiocres les uns que les autres (du moins les plus connus).

    Cet article donne une idée de l’« Europe » dont on nous vante les vertus 24h/24 : une Europe vassalisée et dans tous les domaines grâce à des personnes « bien » placées.

    A mon avis, le salut ne peut plus venir de ceux que l’on nous sert en permanence, et il est grand temps de s’en apercevoir.


  • av88 av88 13 mars 09:25

    Leypanou@ il y a un prérequis à doutes discutions sur le monde de fonctionnement des services publiques, de notre politique budgétaire, sociale, environnementale.

    Ce prérequis est que nous soyons hors UE et Euro, afin que nous puissions décider.

    Dans le cas contraire, on ne fait que brasser de l’air et tromper les gens.

    Ceci est le constat qu’a fait l’UPR depuis plus de 10 ans.


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 13 mars 10:25

      @av88

      Depuis plus de 10 ans ? Et en 10 ans, le représentant de l’UPR peine à faire 1% des voix.

      Alors on peut être d’accord sur le constat politique.

      Mais il faut bien se rendre compte qu’il y a comme un petit défaut sur la forme du message :

      la sortie de l’UE est accaparé par une formation qui ressemble à tout sauf à un parti politique.

      Alors, posons la question : Est-ce que M Asselineau prèche réellement pour la sortie de l’UE ? Ou alors est-ce qu’il ne s’agit pas d’un type qui est soutenu par des puissances occultes, justement pour ridiculiser toute idée de Frexit et de sortie de l’UE ?

      Après tout, vous qui êtes adeptes des complots de la CIA, il est logique de se demander si F Asselineau n’est pas justement partie prenante d’un complot de la CIA.


    • av88 av88 13 mars 10:47

      @Olivier Perriet
      « Après tout, vous qui êtes adeptes des complots de la CIA, il est logique de se demander si F Asselineau n’est pas justement partie prenante d’un complot de la CIA.  » ?!!


    • Attila Attila 13 mars 11:47

      @Olivier Perriet
      « Et en 10 ans, le représentant de l’UPR peine à faire 1% des voix. »
      Forcément, il a dit : « Je fais appel à l’intelligence des français »
      Résultat : 0,92% !
      Tandis que les candidats qui ont raconté des contes pour enfants aux électeurs ont obtenu environ 95% des suffrages exprimés au premier tour de l’élection présidentielle de 2017.
      La bande des ON : FillON, MacrON, HamON, MélenchON, DupONt-Aignan, MariON Marine Le Pen.

      .


    • foufouille foufouille 13 mars 12:01

      @Attila
      vu le peu de charisme du dieu upqr et ses conneries comme des croix gammés sur le drapeau breton, c’est normal 0.7% des voix.


    • Attila Attila 13 mars 12:06

      @foufouille
      Le charisme, c’est la capacité à conduire un char.
      Nul ne peut contester sérieusement la capacité de François Asselineau à conduire le char de l’État.

      .


    • foufouille foufouille 13 mars 12:17

      @Attila
      trop mort de rire.


    • Attila Attila 13 mars 13:42

      @foufouille
      « L’origine du »drapeau breton« dit »gwenn-ha-du« (noir et blanc) mérite donc examen. Après la Libération, il est effectivement interdit comme symbole de la collaboration avec l’occupant nazi »
      Lien

      .


    • tiers_inclus 13 mars 15:29

      @Olivier Perriet

      « la sortie de l’UE est accaparé par une formation qui ressemble à tout sauf à un parti politique.

      Alors, posons la question : Est-ce que M Asselineau prèche réellement pour la sortie de l’UE ? Ou alors est-ce qu’il ne s’agit pas d’un type qui est soutenu par des puissances occultes, justement pour ridiculiser toute idée de Frexit et de sortie de l’UE ? »


      Supposons donc. Mais sans l’UPR personne ne proposerait la sortie de l’UE et donc pas de débat.

      Pour reprendre votre mode de raisonnement, ne seriez-vous pas un sous marin de l’UPR préposé à des critiques ridicules pour le soutenir in fine ?

      Bravo, vous excellez !


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 13 mars 23:01

      @tiers_inclus
      Pour reprendre votre mode de raisonnement, ne seriez-vous pas un sous marin de l’UPR préposé à des critiques ridicules pour le soutenir in fine ?

      C’est pas si loin que ça :
      j’ai beaucoup d’accords avec l’UPR, sur le fond.

      Mais la forme d’Asselineau est tellement catastrophique que ça fait un moment que je me demande si tout cela n’est pas... fait exprès !


  • av88 av88 13 mars 12:56

    Asselineau par-ci, Asselineau par là, et si on vous met miss-France à la place vous êtes ok !

    Lorsque je tracte, quelque fois, certains passants me disent, ha.... Asselineau, mais vous avez vu sa tête et sa coupe de cheveux !

    Je leur répond que tout s’éclaire quant aux raisons de l’élections de Macron, il est jeune et beau, comme une pub à la télé !

    Et les analyses de l’UPR sur le fonctionnement de l’Union Européenne, vos en pensez quoi ?


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 13 mars 23:06

      @av88

      vous savez, les gens savent lire et penser. Parfois en un peu déformé, mais tout le monde n’est pas militant politique professionnel.

      Je m’en fiche de sa coupe de cheveux, mais ses discours de born again et de gourou en font une forme catastrophique.

      Un néo gaulliste qui a les manières d’un témoin de Jéhova « made in USA », ça la fout mal, sur la cohérence entre le fond et la forme.


  • Attila Attila 13 mars 13:03

    Sans rire cette fois : le charisme est un truc pour séduire les électeurs d’âge mental 10 ans.

    Pour séduire les électeurs adultes il faut des arguments de raison et des preuves. C’est le point faible des candidats ayant du « charisme ».

    .


    • JL JL 13 mars 13:07

      @Attila
       
       « L’adulte ne croit pas au Père Noël, il vote » Pierre Desproges


    • Attila Attila 13 mars 13:17

      @JL
      Ce que l’adulte a compris : pour changer les règle ou sortir du système actuel, il faut le Pouvoir. Les clés du Pouvoir ne sont remises qu’à un représentant ayant obtenu la majorité des suffrages exprimés lors des élections.
      Il n’y a pas d’autre solution que de venir voter pour un candidat qui changera les règles une fois au Pouvoir.
      .
      A moins de réussir une révolution. Pour cette fois, c’est raté.

      .


    • foufouille foufouille 13 mars 13:39

      @Attila
      désolé mais les études psychologiques prouvent le contraire. une partie ont voté macron car il est jeune, beau et bon acteur. certains ont voté fillon car môsieur de. etc.
      le charisme est la capacité de convaincre et sans ça aucune réussite en politique n’est possible. il faut aussi garder certaines opinions du style
      « certaines races sont meilleurs que d’autres » pour soi.


    • Attila Attila 13 mars 13:49

      @foufouille
      « le charisme est la capacité de convaincre »
       . . . de convaincre les neuneus qui ne regardent que l’apparence de la personne. Asselineau convainc par ses démonstrations et les preuves qu’il apporte.

      .


    • foufouille foufouille 13 mars 13:58

      @Attila
      ton dieu a réussi à convaincre 0.7% d’électeurs dont pas mal de trolls sur internet. on peut plus parler d’adoration par des neuneus incapables d’accepter ses casseroles dans son cas.


    • Attila Attila 13 mars 16:24

      @foufouille
      C’est sûr que les 95% qui ont voté pour la bande des ON sont d’une intelligence exceptionnelle : FillON, MacrON, HamON, MélenchON, DupONt-Aignan, MariON Marine Le Pen.

      On voit le résultat !

      .


    • foufouille foufouille 13 mars 16:57

      @Attila
      99.3% des électeurs qui ont voté n’ont pas choisi ton dieu. beaucoup votent pour leur camp. je ne veaute plus depuis longtemps.


    • Attila Attila 13 mars 18:30

      @foufouille
      « je ne veaute plus depuis longtemps. »
      Résultat : Macron.
      Bravo !

      .


    • foufouille foufouille 13 mars 18:36

      @Attila
      je ne veauterai pas pour ton ploutocrate ni pour les autres. ce sont tous des pourris et des PN.


    • Seudoo 14 mars 10:29

      @foufouille

      Moi si je ne mange pas de poulet, je n’explique pas aux autres comment le cuisiner.


  • hgo04 hgo04 13 mars 13:11

    Les français ?? expliquer aux français ?? mais ce sont des brouettes !! et les brouettes, c’est fait pour être poussées !!

    MACRON pu, transpire, suinte le mensonge, la manipulation, le sophisme à plein nez ! Son sketch du grand débat en est un exemple complet !

    ET les français voteront encore pour lui, enfin.. contre l’autre,nil est en train de préparer ce terrain d’ailleurs.

    Oui, les gilets jaunes m’ont ému, et le moment de l’émotion passé, je leur rappellerai qu’ils ont voté pour MACRON, et comme un flic leur a dit : vous l’avez élu ?? assumez le !

    Ca ne sert à rien de parler à des brouettes !


    • lloreen 14 mars 14:34

      @hgo04
      Il y a une différence entre élire et voter...
      Elire c’est se départir et se soumettre aux décisions de tiers à qui on a délégué sa voix.
      Les élections sont nécessaires pour des corporations pour le choix du comité de direction et elles servent d’assise à la délégation en permettant la légalisation des affaires ce qui est le cas depuis que les états et les nations sont devenues des corporations régies par le code uniforme.
      Il n’a pas dû échapper à votre sagacité que lorsque le président de la corporation républicaine en France ou à l’étranger effectue ses voyages il est entouré d’une noria de chefs d’entreprise pour faire des affaires et signer des contrats...

      Voter c’est exprimer sa voix et garder sa souveraineté en consentant ou non à une proposition.


  • eau-du-robinet eau-du-robinet 13 mars 13:47

    Bonjour,

    .

    Quand les Français comprendront-ils que le projet de société d’Emmanuel Macron c’est la vente à la découpe de la France et de sa République ?

    "

    .

    Quand les français comprennent t-ils que Macron n’est qu’une marionnette qui reçoit ses directives de la Commission européenne à travers le Grandes Orientations Politiques et Économiques alias GOPÉ

    ’s ?

    .

    Barons la route à Macron à la prochaine élection européenne et disons en même temps non aux traites de l’UE le TUE et le TFUE !

    .

    Si les services publics sont démantelés, c’est parce que nous y sommes contraints par l’article 106 du TFUE, qui sert les intérêts des grands groupes privés.
    https://www.upr.fr/wp-content/uploads/2010/11/UE-escroquerie-12mai2016-WEB_V2.pdf

    .

    Inscrivez vous aux liste électorales avant le 31 mars 2019 et votez pour le FREXIT !

    .


  • Armelle Armelle 13 mars 14:57

    Macron, un libéral !?!??! Mais quelles âneries on peut lire ici, c’est pathétique !!!

    Ce nullâtre à quand même trouver le moyen d’augmenter la dépense publique de plus de 50 Mds d’Euros, et il serait libéral ?

    Et....Vous croyez ce que vous écrivez ?

    Mais quand cesserez-vous un jour de raconter des conneries ?

    L’explication elle est là ;

    Macron est un socialiste dans un pays communiste, c’est pour cette raison qu’il est traité de libéral


    • JL JL 13 mars 15:00

      @Armelle
       
       ’’Macron est un socialiste dans un pays communiste’’ ... qui privatise à tout va !
       

       Vous en avez d’autres comme ça ?
       
       smiley


    • foufouille foufouille 13 mars 16:10

      @Armelle
      et alors ? tu ne payes pas d’impôts en france avec tes revenus de fraudeuse fiscale planqué au belize !


    • Attila Attila 13 mars 16:16

      @Armelle
      Encore une allumée du libéralisme qui ne peut pas comprendre que les pays occidentaux, États-Unis en tête, ne sont pas des pays libéraux.
      "Du libéralisme « classique » au néo-libéralisme, on transite de l’opposition – l’Etat contre le marché – à une alliance de l’Etat pour le marché et pour son développement. L’Etat, auparavant considéré intrusif et dangereux pour les libertés individuelles devient un acteur fondamental dans l’imprégnation du néolibéralisme au cœur de la société. Ainsi n’est-il pas étonnant de voir l’Etat voler au secours des banques "
      Qu’est-ce que le néolibéralisme

      .


    • Armelle Armelle 13 mars 16:28

      @JL
      Bah oui parfois les urgences économiques (idiotes la plupart du temps j’en conviens quand elle prennent cette forme) prennent l’ascendant sur l’idéologie, laquelle d’ailleurs dans l’excès est dangereuse... Il ne restera pas le seul à avoir eu recours à cette Appuyez-vous sur vos principes, ils finiront bien par céder...
      Mais pour en revenir à Macron, prétendre qu’il est libéral est franchement une sottise. Aucun pays dans le monde n’est libéral au sens premier du terme, aucun. Et avec le niveau d’interventionnisme d’état en France, que ce soit avec l’un ou l’autre ça ne change pas grand chose !!! juste quelques petites variantes qui une fois sur deux aideront les uns puis les autres...Enfin rien de fondamentalement différent


    • Armelle Armelle 13 mars 16:40

      @Attila
      Si tu joues à l’abruti moyen, tu ne te débrouille pas mal ma foi !!!
      Comprends-tu ce que tu lis en général ?


    • Attila Attila 13 mars 18:25

      @Armelle
      Oui je comprend ce que je lis et à vous lire je comprend que vous défendez le libéralisme, ce qui est votre droit, et je comprend aussi, car vous n’êtes pas la première des libéraux dans ce cas, que vous ignorez ce qu’est le néolibéralisme.
      Confondre le néolibéralisme avec le socialisme, c’est d’autant plus énorme que de nombreuses études économiques existent sur le sujet, encore faut-il comprendre ce qu’on lit.
      .
      Mais je suis d’accord avec vous sur un point : Macron n’est pas un libéral.

      .


    • Yaurrick Yaurrick 14 mars 10:43

      @Attila
      Nous en avons déjà discuté, mais qualifier de « néolibéral » le fait que l’état vienne au secours des banques ou une autre forme d’interventionnisme est une tartuferie . Ce n’est que du capitalisme de connivence, et malheureusement, se développe plus particulièrement dans les états obèses, qui tendent largement vers le socialisme.

      En tout cas, le constat est juste sur Macron, il n’a fait qu’augmenter la dépense publique et ce plus qu’Hollande sur la même période, au point que la France est devenue l’état avec la fiscalité la plus élevée au monde ! C’est l’antithèse d’une politique libérale, voire même néolibérale.


    • Attila Attila 14 mars 12:10

      @Yaurrick
      Allez, voilà un autre allumé du libéralisme qui rapplique avec ses certitudes, ses œillères et les boulons du casque bien serrés.
      Le néolibéralisme fait l’objet d’études économiques et sur son idéologie. L’honnête homme prend en compte les résultats de ces travaux.
      Ce n’est pas votre cas, vous préférez vous figer dans vos croyance :
      Le néolibéralisme ne consiste pas dans le fait que l’État vienne au secours des banques, ce n’est qu’une conséquence logique.
      Le néolibéralisme va beaucoup plus loin que le capitalisme de « connivence ».
      Là, c’est du délire :
      « se développe plus particulièrement dans les états obèses, qui tendent largement vers le socialisme. »
      Dire que la politique de Macron et ses pairs tend vers le socialisme, surtout en pleine révolte des Gilets Jaunes, faut vraiment que vous ayez fumé quelque chose de très fort !

      .


    • Yaurrick Yaurrick 14 mars 12:38

      @Attila
      Ah bon, donc en France avec 45% de prélèvement obligatoires, près de 55% du PIB en dépenses publiques, ce n’est pas tendre vers le socialisme ??? Et c’est moi qui aurait fumé quelque chose ??


    • Attila Attila 14 mars 21:45

      @Yaurrick
      Hallucinant !
      Je vous laisse . . .

      .


  • zygzornifle zygzornifle 13 mars 16:25

    Il va pas vendre mais brader la France a ceux qui l’ont mis en place , on appelle cela le renvoi d’ascendeur .....


  • stef 13 mars 19:37

    Pas très écolo notre Président qui se fait financer par Monsanto ! ! ! 


  • OJBA 13 mars 20:29

    « Changements de petite envergure » détricotage ? 35 ans que ça a commencé à se voir. La différence avec macron ? les mailles sont plus grosses.


  • dixit la vévéritude 13 mars 20:48

    Bonsoir,

    Décidément raisonner simple et efficace n’est pas le lot commun.Serait-ce volontaire ? Je me le demande. Car au lieu de dire que nos dirigeants vendent notre patrimoine en morceaux en trouvant tous les prétextes inimaginables ;il suffirait de faire le point.quel est-il ? simple tous ou la majorité de nos dirigeants a quelques niveaux qui soient sont à coté des chefs d’entreprises,des économistes,notre président banquier et j’en passe des qualificatifs positifs qui nous montres de personnes émanant de sphères privées de haut niveau financier ou du moins économique et de droit.Alors !avant de chercher midi a quatorze heure.La seule question intelligente serait de ce dire comment ces professionnels peuvent vendre nos bien nationaux.alors qu’avec leurs métiers,leurs soit disant talent ils ne peuvent faire tourner une entreprise publique et la rendre économiquement viable.alors qu’ils n’hésite pas a la vendre (le terme est gentilé ! ),la donne clé en main a des privés qui eux seraient efficace pour les faire tourner !Mais alors ! nos élites dirigeantes que sont-ils ? Voila déja une manière toute simple de voir les choses.Ils sont des professionnels qui doivent et qui ont prétendument les bagages et normalement le niveau de rentabiliser les biens de l’état au seul profit de l’état et par voie de conséquences le bien commun.Maintenant pour les gilets jaunes,ce n’est qu’une étape qui reviendra dans une dizaine d’années si rien ne se passe,car a en remettre une couche ,cela remontera toutes les states de la population graduellement.« Nous avons beaux être des anges,mais ma G... d’abord » mais pas de bol, cela sera pour tout le monde pareil.La seule chose d’ennuyeuse c’est l’usage de l’armée ,quand je dis armés gendarmerie etc qui deviennent tous détachées par le professionnalisme et qui risque de devenir une arme incontrôlable pour la liberté.Commencer donc par parler de cette manière.En mieux exprimé certes ,mais dans le même ton réaliste et direct au lieu de compliquer les choses qui au bout du compte les aides a continuer a agir de la sorte en détournant les raisons simples et basiques,légitimes pour une nation constructive.


    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 13 mars 21:06

      @dixit la vévéritude

      A suivre ton raisonnement, nous avons la classe politique …. que toutes les nations nous envies !


      Pour faire simple, heureusement que nous avons le « dessus du panier », sinon la situation serait catastrophique, alors qu’actuellement « tout baigne » !


      @+ P@py




    • dixit la vévéritude 13 mars 21:24

      @Gilbert Spagnolo dit P@py
      bonsoir, oui mon voisin envie ma femme et pourtant,« oh ! » elle ne va pas aimer que je dise cela ma femme ! Je ne sais pas si c’est de l’humour noir,car je ne pratique pas cela ,pas plus que l’école du rire d’ailleurs.alors si tout baigne pourquoi ce sujet ?


    • Attila Attila 13 mars 21:51

      @dixit la vévéritude
      « Mais alors ! nos élites dirigeantes que sont-ils ? »
      Des corrompus et des traîtres à qui la majorité des électeurs a remis les clés du Pouvoir.

      .


    • dixit la vévéritude 14 mars 13:16

      @Attila
      Bonjour, ta réponse est d’un classique pour ce genre de sujet.Car si je disais corrompus je serais mis en échec en tenant ton raisonnement qui d’ailleurs est le discours commun des gens qui monopolise les communications.Devrais-je passer pour un bandit,un comploteur ou que sais-je comme délits ?Dans la réalité qu’en est-il ? nous avons un pouvoir qui est rejeté de plus en plus par la population.Mais ce qui est nouveau c’est que une partie des gens qui rejette les politiques tous dans l’ensemble vont voter quand même (le minimum pour déclarer nos élus ,« Elus par des élections normales »),Au moins une partie encore de votants espérent en allant voter ;perdre encore moins de leurs avantages(lié aux biens,positions dans la vie active métiers/petits patrons etc..) mais ils ne se cachent plus pour dire que cela devient de pire en pire et que cela devient de plus insoutenable.Ils votent plus par peur d’un grand désordre,d’un grand bordel,d’un carnage.simple a comprendre,mais il faut redescendre de son estale .
      Maintenant ce qui est flagrant devant cette nouvelle chose qui est le refus de nos politiques ,est simple.Il suffit de voir qu’ils se mélange allègrement en défendant leurs positions.Des partis dissidents,des oppositions de foire dans la réalité.Il suffit devoir le mutisme et l’acceptation des choses .Pour le reste ce n’est que du spectacle pour tromper tout le monde. Voila pour ma part un constat que tout le monde voit !Maintenant ,nous voyons une débauche de choses pour désamorcer les choses en trouvant toutes les choses possibles pour créer de la division .Tout est bon ! non pas des fakes news ,mais en trouvant et mettant en scène des scénarios catastrophiques sur des sujets le plus loin possible des attentes de la très grande majorité de la population.Vous aurez belle de me dire par exemple. Que pour l’exemple le plus proche de nous,les gilets jaunes.La réponse est:Mais créez un a parti politique pour vous exprimer.Mais cela ne fonctionne pas.Je suis d’ailleurs assez fier que les gilets ne soient pas tombé dans le panneau.Ils perdraient a coup sur.Car faut-il rappeler que par exemple le financement des partis politiques n’est qu’une farce.Nos derniers dirigeants sont suspectés de financement occulte peut-être pas si occulte que cela d’ailleurs.Tout cela pour avoir les moyens de monopoliser les communications par exemple.est-ce un mensonge ce que je dis là ? je ne l’ai pas inventé et cela circule et est diffusé sur les médias reconnus ,voir officiel.Dans la réalité ,je dirais qu’ils ne sont pas corrompus,mais qu’ils profitent de leurs avantages pour resté en place en nous faisant croire a des rotations,mais le peuple n’a pas le dernier mot,point barre.aujourd’hui ! tout aussi surpris que la population a fait un pas de géant pour essayer de s’exprimer dans la paix,je dis cela pour ne pas se laisser a croire ce que l’ont nous vends.Alors ? comment l’avenir se présente ? Je ne le sais pas pour le présent,mais une chose est certaine cela laissera des traces indélébiles qui dans un temps avenir reviendra en force ,car cet état de fait se généralise partout et pas qu’en France.soit nous arriverons dans état totalitariste déguisé qui se maintiendra par la division et tous les travers que cela comporte. J’avais dis en commentaire sur ce cite sous un autre pseudonyme que Les dernières élections (au pluriel) était une grande arnaque,mais le dire est-il illégal ?Comment le prouver pour un trou du c..comme moi.Bien évidemment que je ne le peux pas.Mais la réalité n’est jamais cachée,elle nous est montrée tous les jours.Nous avons toute la scène qui nous est livrée sans se cacher,Il suffit de bien voir et de ne pas retenir que des choses subalternes.Voila.pour te répondre.et j’ajouterai qu’ils ne seront jamais traites pour défendre leur maison et celle là n’est pas celle du petit peuple majoritaire de par son grand nombre.Est-ce satisfaisant ?


  • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 13 mars 20:53

    Depuis des décennies, se faire empapaouter plaît à la majorité des mougeons, la preuve, d’après les récents sondages (les même qui annonçaient la victoire du oui au dernier référendum ) disent en ce moment que lrem serait en tête pour les européennes !!!!!!!!!!!!!.

    Pour info, la plupart de ces instituts, leurs responsables sont tous des copains à Jupiter ! :Ici.


    @+P@py


    P.S.

    Vous avez des nouvelles de ce que pense l’armée de cette chienlit !!!!!!


  • lloreen 13 mars 22:30

    "Ce projet repose sur son intime conviction suivant laquelle un pays serait identique à une entreprise et qu’on pourrait y appliquer les mêmes méthodes de management pour piloter le changement.

    "

    Ce projet ne repose par sur l’intime conviction de monsieur Macron ou d’un autre, mais sur la réalité selon laquelle les états ou les nations sont devenus des corporations régies par le droit commercial en vertu duquel les citoyens sont administrés comme du personnel et donnent leur accord pour être administrés de la sorte selon des intérêts corporatistes en désignant tous les cinq ans le chef de la corporation par l’élection du comité directeur.

    La constitution n’existe plus que comme relique sans grande importance dans la mesure où seul le code commercial unitaire est d’application.
    SI cela n’est pas compris, il n’est pas possible d’anticiper les décisions des uns et des autres chefs d’entreprises de corporations qui sont le résultat de stratégies commerciales pour asseoir leur pouvoir et leur contrôle sur les ressources naturelles ...et humaines...


  • Anatine 14 mars 02:41

    il s’agit de faire emerger l’intelligence necessaire a la mise en place d’un nouveau modele, pas de tout faire pour que personne ne puisse avancer dans ce sens en confisquant les choix par la manipulation et l’arbitraire.


  • Sozenz 15 mars 10:19

    Quand les Français comprendront-ils que le projet de société d’Emmanuel Macron c’est la vente à la découpe de la France et de sa République ? Ce projet repose sur son intime conviction suivant laquelle un pays serait identique à une entreprise et qu’on pourrait y appliquer les mêmes méthodes de management pour piloter le changement.


    je pense que vous vous trompez un petit peu .

    OUi macron vente la france à la découpe , ceci je pense que de plus enplus de français l ont compris . mais là où je mets un bémole sur votre interpretation c est que le projet n est pas de faire de la france un pays geré comme une entreprise , en tout cas pas n importe quelle entreprise ; la grosse ; celle qui n hesite pas à avoir une gros leader et sa clique qui vont manger à la table , et les esclaves .

    une entreprise artisanale ne réfléchit pas ainsi ;

    une entreprise française ne va pas externaliser ses benefices pour que personne hormis les copains puisse en croquer .

    macron a juste appris à etre un bon exécutant pour recevoir une belle par du gateau .

    ce qui permet d avoir comme attitude de faire le presse citron sur les communb des mortels .

    dans une entreprise classique , les employeurs sont parfois soucieux de leurs employés ; ils y sont meme attacher parfois, il y a meme des entreprises socialistes ( non pas le socialisme de hollande , le vrai ) 

    bref . pour penser strategie actuelle , vous mettez ce que vous pensez ce qui est vraiment pourri .. et vous mettez trois crans au dessus !

    Sa méthode de direction des gens, qu’il voudrait qu’elle soit pédagogique


    croyez vous vraiment à ce que vous écrivez ?


  • Sozenz 15 mars 10:27

    vous voyez les humains aiment vivre dans le mensonge . et se faire bercer d illusions .

    Si vous dites des verités , si vous etes franc et direct , et surtout si vous avez raison , vous allez vous faire trancher parceque le mensonge ne supporte pas qu’ on le démasque .

    Vous avez alors les solutions ; soit de vous mettre dans les rangs du tortionnaire ; soit de jouer de la langue de bois ; soit de vous taire , soit parler et de vous trouver dans le rang des parias .

    mais au final , vous avez que deux choix . les deux autres ne font que temporiser le choix final. .


    • Sozenz 15 mars 10:30

      @Sozenz

      Apocalypse 3
      15Je connais tes oeuvres. Je sais que tu n’es ni froid ni bouillant. Puisses-tu être froid ou bouillant ! 16Ainsi, parce que tu es tiède, et que tu n’es ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche. 17Parce que tu dis : Je suis riche, je me suis enrichi, et je n’ai besoin de rien, et parce que tu ne sais pas que tu es malheureux, misérable, pauvre, aveugle et nu,…


  • Ruut Ruut 15 mars 16:41

    Le But c’est d’avoir un Fukushima Français faute d’investissement privé dans la sécurité et la prévention avec un dépôt de bilan lors de l’inévitable problème ?

    C’est criminel de privatiser le Nucléaire et les barrages.


  • molloy molloy 16 mars 00:30

    Macron, comme ses 2 prédécesseurs, est une ordure. Un traître à la nation. Ses sbires aussi, Philippe, les députés qui marchent, bref, tout ces ectoplasmes...

    Quand je regarde les sondages, je désespère.

    Y’a plus rien à faire.

    Comme j’ai dit dans mes précédents commentaires, seul l’effondrement de nos sociétés ( C’est evidemment mondial) engendrera un monde nouveau.

    Et on réglera nos comptes, tout le monde doit en être sûr.


  • William 17 mars 18:17

    "soutenir le projet européen de Macron en votant LREM aux prochaines élections européennes..."

    En fait les sondages prévoient pour LREM

    20 à 25% des suffrages exprimés , donc 75 à 80% contre lui ...mais dispersés sur près d’une dizaine de listes, et un fort taux d’abstention. Ce qui manque c’est une alternative politique mobilisatrice.


Réagir