jeudi 31 octobre 2019 - par gruni

Que ça vous plaise ou pas, Macron sera réélu en 2022

Bien sûr, vous allez dire qu'il est beaucoup trop tôt pour parier sur une réélection d'Emmanuel Macron ou sa défaite. Bien sûr, vous allez encore vous plaindre de la pertinence douteuse de ce sondage commandé par l'ignoble média Business FM TV à seulement mi-mandat, qui donne le Président de la République et Marine le Pen au deuxième tour de l'élection à la présidence. Même avec la présence hypothétique de candidats de droite comme Baroin, Xavier Bertrand ou Valérie Pécresse. En fait, tous les autres prétendants à la fonction présidentielle sont dans les choux voire les navets. Même Mélenchon qui s'accroche tout de même à la troisième place avec 12,5/13%.

Il semblerait donc, que ça vous plaise ou pas, que Macron gagnera encore en 2022. Pauvre Madame Le Pen qui devra encore attendre son tour et supporter le sourire cannibale de sa nièce Marion Maréchal.

Mais honnêtement, vraiment honnêtement, les sondés par Elabe ne croient pas à la victoire finale de Macron. 

39% des Français estiment qu’il serait réélu en 2022 s’il se représentait

Et si les sondés avaient raison... Car après tout Marine Le Pen fait mieux qu'en 2017 avec un score entre 29 et 27,5% au premier tour, ce qui est un meilleur résultat que celui de l'actuel président de la République, qui améliore quand même son chiffre de 2017 avec un score entre 29 et 27%. 

La polarisation politique entre les deux finalistes de l’élection présidentielle de 2017 continue donc de s’accentuer

C'est vrai que depuis la dernière élection présidentielle notre jeune président est devenu moins jupitérien. Il faut dire que les Gilets Jaunes sont passés par là plusieurs samedis de suite. Ce qui a fait comprendre au Prince que le Gaulois n'était pas seulement réfractaire mais aussi colérique. Ce qui n'empêchera pas Macron de gagner la prochaine élection. À moins que cette fois la majorité des Français décide de casser la baraque comme l'avait promis François Fillon avant d'avoir des ennuis qui n'avaient rien de fictifs.

Parce que voyez-vous, il arrive toujours un moment où trop c'est trop, la coupe déborde d'amertume et le président l'a bien compris. Il sait également que retrouver Marine Le Pen dans un autre débat télévisé est sa seule chance de faire un deuxième mandat. Les Français électeurs pourraient-ils faire confiance à une candidate qu'ils ont rejetée cinq ans auparavant ? La réponse la plus probable est non, donc Macron sera réélu en 2022. Et n'écoutez pas les observateurs politiques des médias qui chercheront à faire peur en annonçant une arrivée possible de Le Pen au pouvoir. Une stratégie usée jusqu'à la corde pour pousser les électeurs de gauche dans les bras de Macron.

Pourtant, l'insatisfaction par rapport à Macron est bien réelle...

71% des sondés jugent que la politique du président n’a pas fait progresser la situation du pays.

Une question restera pour l'instant sans réponse, combien de sondages dans les mois qui viennent donneront Le Pen et Macron au deuxième tour en 2022. Et combien de sondages donneront Marine Le Pen gagnante de la présidentielle ?



200 réactions


  • Sozenz 31 octobre 2019 11:59

    ou Pas ...


    • Fergus Fergus 31 octobre 2019 12:13

      Bonjour, Sozenz

      Une seule chance que ce « pas » puisse exister : voir mon commentaire ci-dessous.


    • Pere Plexe Pere Plexe 31 octobre 2019 18:16

      @Sozenz
      Le pire n’est jamais certain.
      Et il faut une bonne dose d’aveuglement pour tirer une telle conclusion d’un sondage qui démontre un fort rejet de l’éborgneur en chef.


    • V_Parlier V_Parlier 31 octobre 2019 22:01

      @Fergus
      Quand on voit le vote massif pour tous les partis eurobéats aux élections européennes on se dit que la seule façon d’exécuter ce plan et de le rendre viable, c’est le néolibéralisme autoritaire. Il est donc logique que Macron soit réélu et même qu’il s’endurcisse. C’est la voie du plan (les GOPE entre autres) et les français le méritent donc.

      Quant aux « socio-libéraux » hypocrites qui promettent de raser gratis : A la poubelle ! Qu’ils y restent ! De toutes façons si j’ai un Hollande bis en face de Macron je suis prêt à voter même Macron, c’est dire !


    • ASTERIX 3 novembre 2019 10:10

      @Sozenz MACRON ET SON POTE LE CASTAGNEUR sont fébriles ils attendent leur ( au bout du rouleau !!!!!!!!!!!!!!!)

      jugement au TPI pour le LBD 40 ET LES GAZ LACRYMO A bout portant  !!!!

      PUIS DEGAGEONS LES : LREM EST UNE CATASTROPHE POUR GERER LA FRANCE  !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! on vend tout ADP FDJ CHANTIERS NAVALS

      CELA SUFFIT LA FRANCE EST VENDUE PAR PANS ENTIER !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


  • Maître Yoda Columbo 31 octobre 2019 12:07

    tant que les observateurs politiques confondront les élections présidentielles et le tiercé, leurs pronostics ne seront pas plus fiables que ceux des turfistes.

    Ce n’est pas parce qu’un tocard est arrivé en tête à la dernière course à l’Elysée qu’il faut réduire le fonctionnement du pouvoir à celui du PMU.

    Les candidats ne sont pas seulement confrontés à d’autres candidats, mais les écuries à d’autres écuries, et, d’ici 2022, il se pourrait qu’un programme autre que l’alternative guimauve rose/bleu-ciel se trouve confrontée à un véritable programme (et non pas à un épuvantail à moineaux).


  • Fergus Fergus 31 octobre 2019 12:12

    Bonjour, gruni

    Effectivement, ce sondage montre que, malgré 2/3 de Français non satisfaits de son action, Macron sera réélu sans le moindre problème en 2022.

    Le Pen et lui écrasent même la concurrence au 1er tour, ce qui n’a rien de surprenant, eu égard à la vacuité abyssale de l’offre PS e LR, et à la faiblesse de LFI, revenue sur un score habituel de cumul des voix de gauche radicale.

    Tout cela est, qu’on le veuille ou non, très logique. Mais surtout, cela montre qu’en dépit des péripéties socioéconomiques, les lignes bougent très peu.

     Je persiste à penser que seule une union des forces de gauche progressistes basée sur un projet à la fois social et écologique pourrait remettre en cause ce scénario !


    • Gasty Gasty 31 octobre 2019 12:36

      @Fergus

      Je persisterais à penser que ce ne sont pas les merdias ni les organisations occultes dirigeant et altérant l’opinion publique, rendant invisible ceux qu’ils ne veulent pas voir, les écartant et choisissant ceux qui seront en final... que nous sommes encore dans un état démocratique.
      LFI ( et les autres ) , ce ne sont pas des faiblesses de leur part mais une faiblesse de la majorité des électeurs.


    • gruni gruni 31 octobre 2019 12:42

      @Fergus

      Bonjour Fergus

      « une union des forces de gauche progressistes  » je n’y crois pas. La gauche est en lambeaux et je vois personne pour raccommoder l’ouvrage. J’ai l’impression que la gauche n’est pas en mesure de reprendre le pouvoir de sitôt, voire jamais. 


    • gruni gruni 31 octobre 2019 12:52

      @Fergus

      « mais une faiblesse de la majorité des électeurs.  »

      Vous avez raison, les électeurs ne veulent plus de cette gauche, avec les écolos elle représente même pas 30%.
      Et si le PS n’a que Cazeneuve à proposer ce n’est pas prêt de changer.


    • gruni gruni 31 octobre 2019 12:54

      Ce com. est pour Gasty


    • Trelawney Trelawney 31 octobre 2019 13:26

      @Fergus
      Je persiste à penser que seule une union des forces de gauche progressistes basée sur un projet à la fois social et écologique pourrait remettre en cause ce scénario !
      Avec Ségolène comme fer de lance ?


    • Gasty Gasty 31 octobre 2019 14:37

      @exol

      La pauvreté pour tous ? Non une redistribution des richesses dans une société solidaire, pas d’un pillage destructeur au profit d’une minorité. Quand le peuple aura compris qu’il n’est pas la minorité, il aura tout compris.


    • Fergus Fergus 31 octobre 2019 14:53

      @ gruni

      « « une union des forces de gauche progressistes » je n’y crois pas. La gauche est en lambeaux et je vois personne pour raccommoder l’ouvrage »

      Moi non plus.

      Encore qu’on ne puisse parler de « lambeau » pour LFI. Mais ce mouvement ne peut évidemment pas l’emporter seul. Quant aux écolos, ils ont « pris le melon ».


    • Gasty Gasty 31 octobre 2019 18:04

      @exol

      Rêver d’un monde meilleur, d’autres l’ont déjà fait avant moi.


    • Eric F Eric F 31 octobre 2019 18:12

      @Fergus
      « les écolos ont »pris le melon«  »
      Leur score aux européennes a été étonnamment élevé, mais ils n’ont pas pour l’instant de « présidentiable » de poids. Sait-on jamais, Hulot reste populaire et pourrait ressurgir pour créer une surprise aux premier tour, ou encore quelqu’un d’inattendu pouvant fédérer plus largement que l’écologauchisme.


    • Fergus Fergus 31 octobre 2019 18:17

      Bonjour, Eric F

      Je ne crois pas à un retour de Hulot : il n’a pas la mentalité d’un politicien de métier et son passage au gouvernement l’a suffisamment douché !


    • Pere Plexe Pere Plexe 31 octobre 2019 18:37

      @Fergus
      Macron a au moins raison sur un point : le clivage droite gauche n’est plus LE grand séparateur qui régit les règles d’alliances/proximités/reports de voix.
      D’ailleurs la gauche progressiste (?) et volontiers libérale, pro-fédéraliste, pour des évolution sociétales...comme LREM.
      Les axes qui découpent l’électorat sont aujourd’hui bien plus nombreux et finalement bien plus puissant qu’un positionnement (devenu bien hasardeux et peu lisible) droite/gauche.


    • Eric F Eric F 31 octobre 2019 18:50

      @Fergus
      Sait-on jamais, Hulot peut avoir un regain de combattivité, il s’était du reste présenté à la primaire verte de 2012 (devancé par Eva Joly, un autre personnalité atypique). C’était juste un exemple pour illustrer l’hypothèse d’un représentant vert « de poids » en 2022. Une personnalité nouvelle peut aussi surgir « du diable vauvert » à gauche comme à droite, quoique les « gens pleins d’avenir » d’il y a une dizaine d’année sont quasiment tous sortis des radars -hormis Macron, qui a pris soin de ne s’entourer que de seconds couteaux ne pouvant lui faire de l’ombre. Donc un challenger éventuel proviendrait de l’extérieur du monde politique (chercher les « personnalités préférées »...)


    • Samson Samson 31 octobre 2019 19:03

      @Fergus
      "Je persiste à penser que seule une union des forces de gauche progressistes basée sur un projet à la fois social et écologique pourrait remettre en cause ce scénario !« 

      Très illusoire, et encore faut-il s’entendre sur ce qu’on peut encore qualifier de forces de gauche, progressistes ou non !
      Ce qui l’est un peu moins serait que nonobstant les questions et querelles d’appareils, l’électeur concentre dès le premier tout son suffrage sur un vote »utile« , soit sur le candidat de »gauche" si on peut encore l’appeler ainsi le mieux placé et le plus apte à emporter la mise. Les nuances sémantiques et autres questions gagneraient à n’être débattus qu’ensuite !
      Sans prétendre réécrire l’histoire, si certains avaient mieux réfléchi dès le 1er tour, cela aurait déjà pu se produire aux précédentes présidentielles et nous épargner le pillage et la ruine actuels.

      Cordiales salutations à vous ! smiley


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 31 octobre 2019 20:48

      @Samson
      Je ne vois pas bien l’intérêt qu’il y a à voter pour des Partis qui sont tous européistes....

      Les Socialistes d’Espagne et du Portugal appliquent les mêmes politiques économiques que Macron ou feu Tsipras. Ou que Salvini quand il était au pouvoir.

      Que ce soit Macron, le Pen ou n’importe quel autre européiste, nous aurons toujours les mêmes politiques économiques, celles qui découlent des Traités européens.

      La question ne se pose plus terme de Droite / Gauche, mais en sortie de l’ UE ou pas ? Donc l’article ne sert à rien, qu’à poser faussement le problème.


    • mmbbb 31 octobre 2019 21:15

      @gruni Je pense qu Asselineau créera la surprise !


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 31 octobre 2019 21:40

      @mmbbb
      Je pense qu Asselineau créera la surprise !

      Et pourquoi pas !?
      Le FN a obtenu des scores inférieurs à 1% pendant 10 ans, non ?
      Peut-être que « le dégagisme » va se poursuivre !?


    • Cadoudal Cadoudal 31 octobre 2019 22:20

      @Fifi Brind_acier
      Il parait que les français cherche un patron pour remettre de l’ordre...

      Le Menhir était taillé pour le rôle, il courait gaiement après les rouquins de toute obédience...

      Asselineau, avec son physique et son charisme de directeur de centre de déradicalisation de violeurs Tunisiens mineurs de 35 ans multirécidivistes, pas sur que ça le fasse...lol...


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 1er novembre 2019 07:27

      @Cadoudal
      Macron est jeune et beau, vous voterez pour lui !


    • mmbbb 1er novembre 2019 07:58

      @Fifi Brind_acier je me doutais que tu allais rappliquer comme le pit bull du CO2 , Lavau . A chacun son os a ronger 


    • Le421 Le421 1er novembre 2019 09:53

      @Fergus

      eu égard à la vacuité abyssale de l’offre PS e LR, et à la faiblesse de LFI,

      Ben, en fait, LR et PS sont les deux ailes qui permettent à LREM de voler.
      D’ailleurs, en cela, le PS a bien montré son appartenance à une droite dite modérée, mais une droite quand même.
      Le CICE a été sans équivoque. Distribuer le pognon par milliards sans aucune contrepartie à des entreprises qui, en échange, licencient, si ce n’est pas de droite, ça y ressemble bien.
      On dépense des milliards pour ne créer aucun emploi en expliquant que si on ne le faisait pas, ce serait pire.
      C’est quoi, pire ?? Ne pas être le champion européen de versement de dividendes aux actionnaires ? Ah bon...

      Quand à LFI, chaque fois que le groupe passe à la télé, c’est pour dauber sur les « déboires » de Mélenchon.
      RN et LREM squattent en permanence sur tous les médias.
      Rien pour les autres.
      Donc, les neuneus continueront à ne pas voter, voter Macron ou voter Le Pen.
      Macron, c’est MOI ou le chaos.
      Ça marche depuis des lustres ce système.
      Pas d’illusion, les gens comme moi voteront encore LFI, ne vous en déplaise.
      Pourquoi ? Parce que c’est tout simplement « la moins mauvaise offre sur l’échiquier politique ».
      Pas sur Agoravox, bien sûr... Mais Agoravox, c’est un défouloir pour intervenants frustrés. Dont je fais partie, je le reconnais honnêtement. Frustré de voir autant de gens avec la haine chevillée au corps.
      Mais il faut de tout pour faire un monde !!


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 1er novembre 2019 12:10

      @Le421
      Ne vous plaignez pas, j’ai suivi la campagne électorale de 2017, et les meetings de Mélenchon étaient retransmis en plein week end et en journée.

      Jamais Asselineau n’a bénéficié des médias comme Mélenchon, alors que ce qu’il a à expliquer aux Français est autrement plus important que les poèmes de Mélenchon.


    • eric 2 novembre 2019 10:10

      @Fergus

      Certes mais pour cela, il faudrait que Macron touche vraiment à la réforme de la dépense publique. Par exemple les retraites. Le risque me parait minime Macron restant son meilleur rempart, la gauche de gauche, en tendance, se réfugiera sous son aile, comme d’habitude.....Ce sera plus facile que de s’entendre entre eux sur les partages. On ca le voir aux municipales, où il sera plus facile de se vendre à Macron que d’acheter un écolo.


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 2 novembre 2019 16:35

      @Fergus
      Bonjour,

      "une union des forces de gauche progressistes basée sur un projet à la fois social et écologique« 
      Je ne vois pas ce qui pourrait ressortir comme projet commun d’un regroupement de partis dont les directions sont toutes contre le Frexit alors que probablement leurs électeurs y seraient majoritairement favorables.

      Pour ma part, je suis favorable, pour les élections, au Front Unique Ouvrier. Voici ce que j’écris à ce sujet dans un livre à paraître prochainement sous le titre : »Macron démission Révolution"

      "Au cas, que nous ne souhaitons pas, où il faudrait attendre les élections présidentielles de 2022 pour que la situation change, ce qui nous inquiète le plus c’est qu’il n’est nulle part question d’un candidat unique pour les trois grands partis du mouvement ouvrier : PS, PCF, FI. Comment se fait-il qu’aucun groupe, aucun militant n’exprime dès maintenant, comme une exigence du mouvement ouvrier, cette stratégie ? Comment faire pour imposer cela aux directions du mouvement ouvrier ? Comment se fait-il, notamment, que les militants de la FI ne se prononcent pas dans ce sens alors que leurs dirigeants jouent une ouverture vers les forces réactionnaires invitées à participer à leur université d’été ? C’est tout le contraire qu’il faut faire pour gagner : il faut unir les rangs du mouvement ouvrier contre les réactionnaires.

      Nous demandons à tous les militants du PCF, du PS et de la FI d’exiger de leurs dirigeants qu’ils présentent un seul candidat dès le premier tour de l’élection présidentielle pour ces trois partis. Peu importe qui il sera. Peu importe de quel parti il sera. Ces questions-là sont très secondaires. Il ne faut pas répéter l’abomination de 2017. La priorité absolue est qu’il n’y ait qu’un seul candidat. S’il le faut qu’ils organisent des primaires pour les partis du mouvement ouvrier. L’exigence absolue de tous les militants est d’avoir un seul candidat face aux candidats des capitalistes.

      Pour notre part, nous nous soucions très peu de savoir qui sera ce candidat puisqu’aucune de ces trois organisations ne se prononce en faveur du Frexit. Nous savons donc qu’à peine élu ce candidat essaiera d’appliquer les directives anti-ouvrières de l’UE et nous pourrons préparer dès le soir des élections nos banderoles : «  A bas le traitre », « Le pouvoir aux travailleurs ». En aucun cas nous n’accepterons qu’il fasse la politique d’un Tsipras.

      A l’étape de l’élection présidentielle, il s’agira uniquement de battre les candidats des capitalistes. A l’étape suivante, il faudra lutter contre les traitres pour imposer le Frexit. Alors s’ouvrira la perspective d’un véritable gouvernement des travailleurs"


  • JL JL 31 octobre 2019 12:15

    Il faut d’urgence engager une procédure d’impeachment !

     

     smiley


    • devphil30 devphil30 31 octobre 2019 16:32

      @JL

      En français on dit destitution !


    • Pere Plexe Pere Plexe 31 octobre 2019 18:38

      @devphil30
      ou coup de pied au cul !


    • Samson Samson 31 octobre 2019 19:25

      @devphil30
      Le globish en vigueur dans la start-up « France » préfère « Impeachment »
      Cà fait plus branché, et pour comprendre « destitution », ils doivent commencer par chercher un dictionnaire, avant de « checker » si ce n’est pas une « fake-news » ! smiley


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 31 octobre 2019 20:59

      @JL
      La destitution, c’est ce que l’ UPR propose depuis décembre 2018.
      Avec des exemples de destitutions dans d’autres pays.
      Et la liste de 10 violations de la Constitution par Macron.

      Le dossier a été envoyé à tous les Parlementaires.
      1 seul a signé, un Républicain, un gaulliste sans doute, s’il en reste.
      Aucun autre parlementaire de l’opposition n’a accepté de le signer.

      Il y a peu de chances que la majorité LREM le signe, mais on voit aux USA, que mettre en route une procédure de destitution, même si elle n’aboutit pas, provoque un effet médiatique certain, et attire les projecteurs sur le gouvernement incriminé.

      Les Gilets jaunes et tous ceux qui ont du mal à boucler leur fin de mois seraient enchantés.


    • glenco01 31 octobre 2019 21:22

      @Fifi Brind_acier
      Voir même 17 violations


    • glenco01 31 octobre 2019 21:24

      @JL
      L’UPR a rédigé un dossier d’appel à lancer la procédure de destitution de Macron


    • JL JL 1er novembre 2019 09:17

      @glenco01
      Fifi,
       
       moi je dis ça, c’est pour rigoler : je pense qu’une telle procédure n’aurait aucune chance d’aboutir, ne serait-ce que pour une raison de délais. Regardez les Balkany ...


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 1er novembre 2019 12:14

      @JL
      Vous pensez que les Démocrates vont aboutir avec leur procédure ?
      Ils ont emmerdé Trump pendant des années avec ses rapports avec la Russie.
      Au final, le dossier de Mueller est vide de preuves.

      La question n’est pas d’aboutir ou pas, mais de faire connaître les violations de la Constitution, et le dossier de Macron n’est pas vide du tout !


    • glenco01 2 novembre 2019 20:17

      @JL
      À ceux qui nous disent que la procédure Macron Destitution n’a aucune chance d’aboutir 1°/ il suffit de 58 députés ou 35 sénateur pour la lancer 2°/ Le lancement s’est déjà produit en France 3°/ A quoi sert une motion de censure si elle a autant peu de chance d’aboutir
      4°/ Une motion de censure destitue le 1er Ministre, je n’ai pas entendu les français dont les gilets jaunes crier Philippe Demission, on se trompe de cible. 5°/ Macron devra s’expliquer devant le Congrès et les français même si la procédure n’aboutit pas
      6°/ cela aura une forte portée médiatique et internationale, même si la procédure n’aboutit pas 7°/ Macron ne se sentira plus intouchable 8°/ Ce ne sont pas les raisons qui manquent


  • straine straine 31 octobre 2019 13:15

    Filmer le dépouillement est légal et peut être utile pour écarter les tentations


    [... Le nombre d’irrégularités aux Municipales est bien plus important que lors des autres élections, et les ratures, détériorations, oublis de bulletin sont monnaie courante. Une solution : filmer tout avec une caméra bon marché. ...]

    https://youtu.be/wiqLj-YKWzE


    Bonne idée mais avec environ 69.000 bureaux de vote il va falloir une structure conséquente pour centraliser toutes les données smiley



    • sweach 31 octobre 2019 17:26

      @straine
      Vous avez des images du dépouillement des élections pour le traité de Maastricht ?

      Cette élection n’a pas été dépouillé dans les bureaux de vote mais dans les préfectures et le résultat a été donné par Mitterrand en direct au 20H avant que le dépouillement soit fait.

      On parle d’un temps ou internet, les fake news et autre joyeusetés n’existait pas et une arnaque au dépouillement aussi grosse passé comme une lettre à la poste.

      Aujourd’hui c’est plus compliquer, c’est la raison principal qui explique le lavage de cerveau intensif médiatique.


    • Eric F Eric F 31 octobre 2019 18:32

      @sweach
      « Cette élection n’a pas été dépouillé dans les bureaux de vote mais dans les préfectures »
      Avez-vous une référence pour prouver cette affirmation ? Selon le code électoral, le dépouillement des communes est transmis au niveau préfectoral, qui vérifie et fait la synthèse.


    • sweach 4 novembre 2019 10:52

      @Eric F
      La seul référence que j’ai, c’est la parole d’un agent de Police qui a escorté les bulletins de vote jusqu’à la préfecture, qui a constaté que le résulta a été donné avant que les bulletins puissent être comptabilisé.

      D’après ce Flic il n’y avait pas eu de dépouillement dans les bureaux de vote, tout avait été centralisé à la préfecture. (il a transporté les urnes)

      C’est toute les étapes de dépouillement avec les scrutateurs qui avait été zappé lors de ce référendum, à cette époque relativement difficile d’ébruiter des soucis d’irrégularité, pas internet et média complice.

      Contrairement à une élection multi-parti, où tout le monde veut assister au dépouillement, pour un référendum seul le gouvernement est impliqué.

      Je suis comme vous j’aimerai bien trouvé des faits pour étayer la véracité de cette histoire.

      J’ai également entendu des histoires lors de dépouillement dans les communes où les scrutateurs prennent de nombreuse liberté avec les consignes de dépouillement ne sont pas trop respecté, principalement au niveau des bulletin FN, un peu trop nombreux au gout de certain.

      En attendant on peut s’étonner de voir des caméras cachés qui filment pendant des mois dans les abattoirs pour montrer le best of des 30 secondes des conneries et pour nos votes qui influe nos vie, là il y a plus personnes.


    • Eric F Eric F 4 novembre 2019 18:07

      @sweach
      Il y a manifestement confusion, parce s’il y a effectivement envoi de certains bulletins à la préfecture, c’est après comptage dans les bureaux de vote, et les bulletins envoyés sont seulement ceux comptés comme blancs ou nuls, les autres bulletins sont détruits localement
      référence : https://www.vie-publique.fr/fiches/23986-que-fait-des-bulletins-de-vote-depouilles
      Donc c’est normal que le résultat ait été donné avant envoi de ces bulletins vers la préfecture, qui servent juste pour vérification et contestation éventuelle.


    • sweach 5 novembre 2019 10:36

      @Eric F
      Non il n’y a pas de confusion.

      L’affirmation de ce Flic est que pour le référendum de Maastricht, il n’y a pas eu de comptage et de dépouillement dans les bureaux de vote sous sa responsabilité.
      On lui a confié les urnes scellées après les votes qu’il a transporté jusqu’à la préfecture pour dépouillement et pendant son transport Mitterrand a déclaré le OUI à la TV.

      Une information que je ne peux pas vérifier, mais l’argument mit en avant par ce flic est un non respect des article R63 et R64 du code électoral et le non respect des votes exprimés dans les urnes qu’il a transporté, vu que le résultat avait été annoncé avant tout dépouillement possible.

      Il ne faut pas avoir fait l’ENA pour remettre en question un résultat quand celui-ci est annoncé avant comptage.


    • Eric F Eric F 5 novembre 2019 11:02

      @sweach
      Je persiste à considérer qu’il y a eu confusion : ou alors c’était un cas particulier d’annulation d’un bureau de vote, ou alors il s’agissait bien des bulletins nuls et blancs peut-être mis dans un coffret scellé. Car il est impossible qu’il y ait eu globalement violation de la procédure électorale, les opposants à Maastricht auraient aussitôt saisi le Conseil Constitutionnel.

      J’ai donc regardé sur le site du CC https://www.conseil-constitutionnel.fr/referendum-traite-constitution-pour-l-europe/les-attributions-du-conseil-constitutionnel-lors-d-un-referendum ils indiquent avoir désigné 1500 délégués pour observer le bon fonctionnement des 55 000 bureaux de vote (par échantillonnage), notamment « la régularité de la composition des bureaux, du déroulement des opérations et du dépouillement (art. L. 85-1 du code électoral) ». ils évoquent aussi les commissions au niveau départemental (magistrats, à la préfecture). Ils évoquent les cas éventuels d’annulation de bureaux de votes. Jje pense que cela répond à la question.


    • sweach 5 novembre 2019 11:07

      @Eric F
      Pour Maastrich qui s’est déroulé en 1992, on n’était pas sur une belle élection avec plein de financement, tout les parties politiques et média à l’affu du moindre couac.

      La frontière entre un cafouillage et une triche délibéré est relativement mince, surtout quand vous êtes témoin de quelques chose de flagrant comme la non prise en compte de bulletin de vote.

      On n’est pas sur une confusion, mais sur des faits retransmit par un témoin plus de 25 ans après.

      Pour Masstrich ça c’est joué à 900 000 voies près, il suffi de tricher un peu sur les DOM-TOM et certain centre de dépouillement (comme celui d’alsase) pour changer un résultat.

      Aujourd’hui ce genre de chose, on peut les voir sur internet quand ça arrive.
      https://www.sudinfo.be/id121512/article/2019-05-26/pagaille-au-centre-de-depouillement-de-la-garenne-des-urnes-se-retrouvent-dans
      https://www.lecho.be/economie-politique/europe/elections/couac-electoral-des-francais-de-belgique-ont-pu-voter-deux-fois-pour-les-europeennes/10130780.html

      Dans cette élection Belge, vous êtes près à garantir le résultat et à le suivre sans le remettre en question ?


    • sweach 5 novembre 2019 13:50

      @Eric F
      *Je persiste à considérer qu’il y a eu confusion*
      Pourquoi tant de certitude à une époque où ils faisaient voter les morts aux élections municipal ?

      On peut aussi se poser des questions sur le décret du 6 aout 1992, qui change les modalités du déroulement des scrutins pour un référendum, pour les Français établis hors de France.
      Décret créé pour le référendum de Maastrich du 20 septembre 1992

      Changer les modalités d’un scrutin est un moyen d’incorporer une triche potentiel sans qu’on puisse savoir comment.

      On parle d’environ 2 Millions de votant qui ont dit « OUI » à plus de 60%, il y a de quoi changer le résultat final.

      Pour information le flic témoin de l’irrégularité des dépouillements était en Alsace, où ils ont également dit « OUI » à plus de 60%.

      Moi j’étais un enfant à cette époque, mais une irrégularité capable de changer le résultat final ne me semble pas si improbable que ça, au vue des conséquences de ce traité.

      La fraude électoral n’est pas quelques chose de rarissime et ils ne se font pas prendre à chaque fois, j’aurai même envies de dire qu’ils sont rarement prit.

      Il suffi d’assister à un concours dans l’administration pour comprendre que tout n’est pas honnête et qu’en réalité l’honnête est plutôt rare dans ce milieu.


    • Eric F Eric F 5 novembre 2019 17:11

      @sweach
      il ne faut pas tout mélanger : des fraudes sporadiques d’une part, et d’autre part l’histoire du dépouillement en préfecture basée sur un seul témoignage alors qu’il n’y a pas eu recours des opposants. Est-ce que Séguin qui était vent debout contre ce texte n’aurait pas fait du tumulte s’il y avait eu doute ? Il faut cesser de fantasmer sur ces histoires de fraudes massives, il y a des cas de fraudes mais non de nature à inverser totalement un résultat au niveau national -du reste si ça avait été possible, le résultat de 2005 aurait été inverse-. Si les gens demandent le RIC, c’est qu’ils ont confiance dans le processus référendaire.


    • sweach 5 novembre 2019 18:19

      @Eric F
      *si ça avait été possible, le résultat de 2005 aurait été inverse*
      Mais il y a vraisemblablement eu fraude en 2005 aussi smiley

      C’est juste que la fraude ne fonctionne qu’à la marge pour faire basculer un 50/50 dans le sens qu’on souhaite. Il faut beaucoup d’indécision pour que cela puisse fonctionner.

      En 2005 ils ont refait le coup du décret n°2005-237 du 17 mars 2005 , sauf que cette fois on peut facilement deviner que c’est l’article 22 le loup dans ce texte.

      On peut noter que cette année là, la Réunion n’a pas joué le jeu, il serait marrant de vérifier si ils avaient refusé le vote électronique ?

      *un seul témoignage alors qu’il n’y a pas eu recours des opposants*
      On n’est pas dans un tribunal, j’ai bien conscience que le témoignage d’une personne ne pèse pas lourd dans notre démocratie, n’ayant pas assisté aux faits et ne pouvant ni les confirmer, ni les infirmer, je ne peux garantir leur véracité, cependant je n’ai aucun raison de remettre en doute ce témoignage.

      Pour ce que vous appelez l’opposition, personnellement je ne sais pas ce que c’est ? De ma petite expérience la connivence est de mise entre tout les différents représentant qui exercent le pouvoir depuis que je suis né.
      Depuis De-Gaule et Jean Jaurès, on a que des Enaque et il y a eu que du libéralisme et du capitalisme comme type de politique, l’opposition n’existe pas dans la 5em républic.

      Donc pour envisager un recours, il faudrait qu’il y ai une opposition réel, des investigations pour pouvoir prouver qu’il y ait eu fraude hors ce n’est pas le cas.


  • Trelawney Trelawney 31 octobre 2019 13:23

    Et si on ajoute l’hypothèse Marion Maréchal, ça donne quoi ?


    • Fergus Fergus 31 octobre 2019 14:54

      Bonjour, Trelawney

      Hypothèse non valide : la Maréchal-nous-voilà s’est mise hors-jeu toute seule !


    • Trelawney Trelawney 31 octobre 2019 15:50

      @Fergus
      Elle ne s’est pas mise hors jeu, elle se tait et attend.
      Un second tour Macron Marion Maréchal est plus que probable et on ne saura dire à l’avance le gagnant.
      C’est peut être aussi pour cela que les médias pro Macron fantasme sur un second tour Lepen Macron où l’issue est connue d’avance


    • Fergus Fergus 31 octobre 2019 17:37

      @ Trelawney

      Vous avez manqué un épisode : il y a 2 ou 3 semaines Marion M. a officiellement annoncé qu’elle ne serait pas candidate, et par conséquent qu’elle laissait le champ libre à sa tante.


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 31 octobre 2019 21:04

      @CLOJAC
      Pour les élections municipales, ce que j’ai compris, c’est que les Marcheurs macronistes, par peur de ne pas être élus, vont se fondre dans des listes « d’union », ou « sans étiquette », ou « liste d’indépendants », bref un camouflage commode.


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 2 novembre 2019 16:45

      @Trelawney
      Contrairement à ce qu’affirme cet article à partir d’un sondage ad’hoc pour faire la démonstration, Macron ne sera probablement même pas candidat. Les milliardaires qui l’ont fait élire en 2017 vont en choisir un autre. Macron n’a aucune chance.Tout ce qu’il peut faire c’est mettre le feu aux poudres pour faire sauter tout. Si vous préférez une autre métaphore, on peut dire que la marmite bouille, la pression monte et il est la seule soupape de sécurité. Il faut qu’il saute.


  • njama njama 31 octobre 2019 14:57

    Macron réélu en 2022 ?

    D’ici là, il pourrait se trouver à la merci d’une peau de banane sous son soulier, Fillon en a fait la douloureuse expérience


    • gruni gruni 31 octobre 2019 15:03

      @njama

      C’est un fait, un imprévu est toujours possible... Comme pour Francois Hollande 


    • Pere Plexe Pere Plexe 31 octobre 2019 18:40

      @gruni
      Pour Fillon ce n’est pas un imprévu mais un complot.


    • Eric F Eric F 31 octobre 2019 18:59

      @Pere Plexe
      pour Fillon, pas besoin de complot, l’affaire était connue (confère le tweet Dati quelques années plus tôt), et lui même ne se sentait pas à l’aise sur la question, y ayant mis fin trois ou quatre ans auparavant lorsqu’il est devenu possiblement présidentiable. Mais il a voulu jouer ostensiblement au « monsieur propre » par rapport à ses challengers de la primaire LR, il a pu laisser des rancunes dans son propre camp, et exciter la curiosité des journalistes d’investigation. Pas besoin d’une « cellule de l’Élysée » (du reste il ne faisait pas d’ombre à un candidat de la majorité d’alors).


    • gruni gruni 31 octobre 2019 19:05

      @Pere Plexe

      Un complot est toujours imprévu, sauf pour les comploteurs et la victime du complot.


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 31 octobre 2019 21:14

      @Eric F
      Arrêtez avec ces idioties, Fillon a fait ce que des dizaines de Députés et de Sénateurs faisaient aussi ! Mais les autres n’ont pas été inquiétés, il fallait se débarrasser du principal concurrent.

      En 2014, l’Assemblée nationale a rémunéré 52 épouses, 28 fils et 32 filles de députés.

      Les filles de Bruno Leroux ont bénéficié de 24 contrats, alors qu’elles étaient lycéennes puis étudiantes.


    • gruni gruni 1er novembre 2019 06:58

      @CLOJAC

      Vous devriez écrire un roman CLOJAC, noir ou fiction. Mais sur le fond vous n’avez pas tout faux. Je crois comme vous que la taupe qui a donné Fillon au Canard était un ou une de ses « amis. »


    • nono le simplet nono le simplet 1er novembre 2019 08:04

      @gruni
      pas besoin d’être très subtil pour penser à plus de 90% que le coup vient de Sarkozy profondément humilié par Fillon en juin 2016 ... « qui imagine le général De Gaulle mis en examen ... »


    • gruni gruni 1er novembre 2019 08:15

      @nono le simplet

      Comment pouvez-vous imaginer une saloperie pareille de la part de Sarkozy...

      Plutôt Hortefeux ! smiley


    • mmbbb 1er novembre 2019 08:21

      @ Gruni, Fillon un bon libéral francais , comme un pou , c est un suceur mais il voulait que les francais ne beneficient d aucune aide 
      Juppe est dans la m^me veine , lui qui etait contre la reduction du nombre de députes de ses indemnités mais voulait mettre au sec les francais .

      Chirac a tape dans la caisse mais essayait de ne pas trop emmerder les ftrancais .
      Quant a Macron ; si les francais veulent continuer dans la mediocrite d un président cumulant beaucoup d erreurs et se vautrant a l Elsysee avec des degeneres lors de la fete de la musique , c est leur droit.
      Il devrait faire une alliance avec le pape , lui qui est pour une immigration soutenue .
      Les francais sont assez cons , un peuple devenu médiocre . ils ont la classe politique qu ils méritent .

      Drôle de période , en trompe oeil , ou ces politicards de tout bord s agitent ; communiquent ; sont là depuis des lustres comme l ami de la Chine Raffarin, 
      et n ont in fine peu de pouvoir et vendent leur pays comme une catin ses services 


    • mmbbb 1er novembre 2019 08:23

      @nono le simplet Sarko un des president les plus mediocres de la V 
      Sarko , Hollande , Macron ; c est l exception culturelle francaise 


    • nono le simplet nono le simplet 1er novembre 2019 08:28

      @gruni
       smiley


    • Eric F Eric F 1er novembre 2019 09:44

      @Fifi Brind_acier
      D’autres députés l’ont fait, mais ne se sont pas présenté aux présidentielles en mettant en avant leur intégrité par rapport à leurs adversaires, ce qui était pour le moins impudent (et imprudent). Par ailleurs je suis d’accord avec l’intervenant qui considère que s’il y a un « coup », il provient de la « droite molle » pro-macron.
      Par contre, l’éviction de Juppé ne me parait pas faire partie du même scénario, elle résulte de la campagne « ali Juppé » de la droite dure, et du ralliement des Sakozistes à Fillon au long de la primaire (dès le 1er tour parfois).

      Revenons aux attachés parlementaires : certain[e]s « conjoint[e]s » de député[e]s ont effectué ce job avec assiduité et implication ; le problème avec Pénélope est qu’elle n’a jamais mis les pieds dans les bureaux parlementaires et s’était targué de mener une vie de mère au foyer non impliquée dans la carrière politique de son mari.


    • Le421 Le421 1er novembre 2019 09:58

      @njama
      Quoi donc ?
      Des « irrégularités » dans sa campagne de 2017 ?
      Il s’en tape le coquillard.
      Les français aussi, vu que ça ne passe pas au jité !!
      Non, Mélenchon, par contre, son histoire avec la cousine du beau-frère de la concierge, là, c’est du lourd !!
      Drôle de pays qui va réélir maintes fois des Balkany & Co...


    • révolQé révolQé 1er novembre 2019 10:23

      @njama,
      une peau de banane façon Dallas 1963 ?

      Si seulement...


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 2 novembre 2019 17:14

      @gruni
      Derrière Macron c’était Bernard Arnault qui était le véritable patron. L’un de ses employés est Bernard Squarcini ancien patron des services de renseignements qui continue, illégalement bien entendu, à utiliser son réseau professionnel. Autant dire qu’il n’avait pas de mal à mettre le Canard sur les bonnes pistes/


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 3 novembre 2019 11:32

      @Eric F
      Revenons aux attachés parlementaires : certain[e]s « conjoint[e]s » de député[e]s ont effectué ce job avec assiduité et implication

      Comment pouvez vous savoir si les autres attachés parlementaires ont fait ou non leur travail ?? Il aurait fallu élargir l’enquête à tous les parlementaires.

      Je ne remets pas en cause les accusations contre Fillon, je fais remarquer qu’il n’y a eu aucune enquête ouverte sur le travail réel des autres attachés parlementaires, pas plus que sur leurs casseroles judiciaires.

      Ce qui est logique, puisque Macron voulait un gouvernement de Coalition Gauche/ Centre/ Droite, il n’allait pas envoyer au tribunal des dizaines de parlementaires dont il avait besoin ! 


    • Eric F Eric F 4 novembre 2019 18:17

      @Fifi Brind_acier
      La question des attachés parlementaires conjoints ou proches avait été discuté à l’époque dans des débats télévisés, et j’avais alors entendu un journaliste parlementaire formuler la remarque que dans bien des cas, ils faisaient réellement le job avec implication. Il avait ajouté que dans certains cas, au contraire, il y avait des attachés « de complaisance » non liés familialement (relation extra conjugale, personne « suggérée » par un mentor -ce fut le cas de Pénélope avec le successeur de Fillon-, etc).


  • McGurk McGurk 31 octobre 2019 15:48

    Pas besoin d’être voyant pour prévoir ce qui va se passer.

    Une ultra majorité de partisans décérébrés, une opposition presque morte et qui propose la même chose quel que soit le parti, une population très divisée dont les composantes se haïssent et s’épient et abreuvée de fausses informations « certifiées par le gouvernement », un gouvernement qui ment sans arrêt et fait peur à la population quand il ne la défonce pas à coup de matraques et de pistolets.

    Voilà le glorieux contexte dans lequel on devra voter. Tant est qu’on appelle vraiment ça « voter »...

    Et pour qui voter réellement ? Personne. Aucun candidat sérieux avec un autre projet que de nous faire les poches et adhérer encore plus à l’UE.

    Tout le monde préfèrera se plonger la tête dans le sable à voter pour l’autre idiot présidentiel plutôt que de parier sur quelqu’un d’autre, par peur de perdre son boulot et de ne plus être en sécurité dans sa petite bulle individualiste.


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 31 octobre 2019 21:21

      @McGurk
      Personne. Aucun candidat sérieux avec un autre projet que de nous faire les poches et adhérer encore plus à l’UE.


      Mais oui, il y a le programme de l’ UPR, radicalement différent !

      Encore faudrait-il que les Français lisent les professions de foi et les programmes, au lieu de passer des heures à regarder Hanouna ou Zemmour ! Ou à jouer aux jeux vidéo.

      C’est la faute aux médias qui censurent l’ UPR, mais aussi aux électeurs qui sont devenus fainéants. Ils savent très bien se servir d’Internet pour regarder du porno, préparer leurs vacances, ou commander des fringues chez Amazon, mais quand il s’agit de questions sérieuses, c’est trop fatigant.


    • capobianco 31 octobre 2019 21:27

      @McGurk
      «  Personne. Aucun candidat sérieux avec un autre projet que de nous faire les poches et adhérer encore plus à l’UE. »
      Vous êtes sûr de çà ? Je pense que vous êtes dans le « tous pourris » qui, depuis des décennies permet aux soi-disant élites de nous imposer leur sale politique. Je suis d’accord avec vous sur votre analyse de notre situation avec ce pouvoir répressif mais pas sur votre désespérante vision. Perso, deux critères comptent, le programme et quelle organisation le propose. Il faut arrêter de croire à l’élu providentiel, cela fait des décennies que les français se font avoir avec çà. 
      Moi je crois au programme de la FI qu’il faut lire, pas à JLM que l’on peut apprécier ou pas, non le programme qui remettrait le pays sur le bon chemin.,Fini les présidents « rois » finies les courbettes à l’ue, finis les privilèges des plus riches pour ne citer que cela. On peut y croire ou pas mais quel autre parti ou mouvement propose d’en finir avec cette 5ème république qui permet à des « élites » de se goinfrer sur la dos du plus grand nombre qui se fond matraquer quand ils demande plus de justice sociale. ?
      La façon dont le pouvoir et les médias traitent la FI et surtout JLM devrait vous interpeller. Même si on n’aime pas le personnage JLM, le programme est une vraie garantie pour le « sérieux » que vous souhaitez.
      Jugez vous même en lisant ce programme .
      Mais vous avez raison, les gens ont peur pourtant voyez ce qui se passe au Chili, au Liban, moi çà me fait envie des peuples qui se battent. 


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 31 octobre 2019 21:46

      @capobianco
      La Ve république n’a rien à voir avec la situation actuelle.
      La corruption des élites existe dans d’autres pays européens. Et les programmes économiques sont les mêmes partout, alors qu’ils ont des Constitutions différentes.

      Ce n’est pas le programme de la FI qui pose problème, c’est sa réalisation.
      Comment faire du social et de l’écologie, tout en restant dans l’ UE ??


    • capobianco 31 octobre 2019 22:11

      @Fifi Brind_acier
      «  La Ve république n’a rien à voir avec la situation actuelle. »
      Je comprend que vous rêvez de voir votre grand homme occuper le poste de « roi » tel que la 5ème nous l’a amené. La corruption (çà me rappelle pasqua et tybéri...) n’est pas la seule caractéristique de la 5ème mais le pouvoir du président et l’impuissance des députés sont la manifestation du pouvoir confisqué au profit de certains. 
      «  Comment faire du social et de l’écologie, tout en restant dans l’ UE »
      La France est la 2ème puissance de l’ue et nos politiques de droite (ps inclus) ne profitent pas de cela parce qu’ils sont partie prenante du projet de l’ue. Pour un gvt réellement de gauche c’est un levier pour infléchir les orientations libérales, l’ ue nous déclarera-t-elle la guerre en cas de refus d’obéir aux injonctions des allemands ? Si la France faisait front vous pensez que nous resterions seuls au bout d’un moment ? Votre « sortie » est un slogan qui n’est qu’un leurre, mais je ne veux pas vous empêcher de « croire ». 


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 1er novembre 2019 07:20

      @capobianco
      Bien, reprenons le projet de la FI depuis le début.
      Votre objectif est de sauver l’ Europe, et qu’elle devienne une Europe sociale.

      Votre stratégie est de proposer aux autres pays européens votre projet d’Europe sociale, c’est le Plan A, avec un « rapport de force », qui ne peut pas être un chantage à la sortie, puisque Mélenchon ne veut pas sortir de l’ UE.
      Pour Mélenchon, la souveraineté et sortir de l’ UE, « c’est nationaliste », en clair, une idée de fachos. 

      Se pose alors la question « du rapport de force » : avec quels pays ?
      La majorité des pays européens a un gouvernement de Droite, ou PS, donc de Droite, ou encore plus à Droite. Il y a donc très peu de chances qu’ils acceptent de remettre à plat les Traités dans le sens qui vous intéresse.
      En particulier les pays du sud de l’ Europe, dont aucun n’est gouverné à Gauche.

      On passe donc au Plan B : vous désobéissez aux Traités et vous appliquez le programme de la FI en France. Là, deux hypothèses :

      Option A : La France se retrouve seule, ayant violé les Traités. Les Institutions européennes et tous les Gouvernements européens qui détestent la Gauche, et ils sont nombreux, vont vous pourrir la vie jusqu’à la 7e génération.
      Et votre projet d’Europe sociale tombe à l’eau.

      Option B : D’autres pays trouvent que c’est une bonne idée, ils décident d’en faire autant, mais avec des programmes qui n’ont rien à voir avec le programme de la FI. Je vous rappelle que plusieurs pays européens ont refusé de signer le Pacte de Marrakech et refusent les migrants, ce qui est déjà une entorse au consensus européen sur l’immigration.

      Et dans ce cas, l’Europe se disloque, ce qui m’enchante, mais vous pouvez dire adieu à votre sauvetage de l’Europe, sans parler de votre Europe sociale qui est dans les choux.

      Au lieu de compter sur une solidarité entre pays européens qui n’existe que dans vos rêves, il est plus sain de sortir de l’ UE et de signer ensuite des accords de coopération et/ou des accords commerciaux avec ceux qui le voudront, y compris avec des pays de la francophonie, ou d’autres comme la Russie, le Vénézuéla etc.

      PS : l’Internationalisme n’a rien à voir avec l’ UE.
      L’internationalisme, ce sont des accords de coopération entre des pays souverains, par exemple, quand Cuba qui échange des médecins contre du pétrole vénézuélien.
      Si ces pays résistent, c’est que ce sont des pays souverains.
      Le capitalisme mondialisé adore l’idée de la fin des Etats Nations.
      Faut choisir ton camp, camarade !!

       


    • capobianco 1er novembre 2019 09:48

      @Fifi Brind_acier
      Comme d’habitude votre catéchisme c’est JLM ne veut pas sortir de l’ue alors que vous « SI ». Tout d’abord JLM n’a pas, comme pour votre idole, le pouvoir de détenir seul la vérité. Les positions qu’il défend sur l’ue sont celles de l’ensemble de la FI où vous l’aurez peut-être remarqué il y a du monde et souvent de qualité (de mon point de vue). 
      Entre votre position radicale et illusoire de sortir tout net de l’ue et celle de la FI chacun peut, à condition d’essayer d’écouter, voir laquelle est la plus réaliste. Je suis un vieux militant qui sait que le rapport de force peut s’inverser pour n’importe quel sujet. La 2ème puissance de l’ue soutient et participe aujourd’hui la politique anti sociale voulue par les puissances d’argent. Si demain cette puissance décide de ne plus accepter ces diktats vous ne pouvez affirmer que cela n’aurait aucun effet sur les autres pays et sur leurs populations
      Le grand absent de votre conviction c’est le peuple, voyez ce qui se passe aujourd’hui dans nombre de pays, Qui pouvait prévoir mai 68 où les militants se désespéraient devant l’apparente résignation des français ?
      Votre campagne anti JLM et FI faisant croire qu’ils seraient des « sauveurs » de cette ue est assez pitoyable. Je vous réponds mais je ne devrais pas, de toutes façons cela ne servira qu’à vous permettre de continuer votre « préchi précha. »  


    • Eric F Eric F 1er novembre 2019 10:00

      @Fifi Brind_acier
      Même si je ne suis pas (à ce jour) favorable à la sortie de l’UE, je déplore comme vous l’ostracisme des média sur cette question.
      Le thème du frexit montera en puissance dans le débat public en fonction des effets concrets du brexit après la sortie du Royaume Uni de l’UE -l’accord et la date sont désormais entérinées-. Toutefois, pour la France le gap sera encore plus important, car il faudrait recréer une monnaie (les britanniques avaient gardé la Livre), et recréer des postes frontaliers (l’UK les avait conservé, ne faisant pas partie de Schentgen).


    • Le421 Le421 1er novembre 2019 10:01

      @capobianco
      Qui sait que dans LAEC, on demande le référendum révocatoire, par exemple ??
      Le mec fait le con, on le vire...
      Ça fait réfléchir.
      Fini les mandats à vie comme pour certains sénateurs...
      Etc, etc.


    • Le421 Le421 1er novembre 2019 10:05

      @capobianco
      Post-scriptum : Si vous arrivez à convaincre ne serait-ce qu’un seul UPR, je vous paye dix cornets de frites au Jules Vernes !!
      Autant convertir un Témoin de Jéhovah à l’islam...
      Et encore.
      C’est peut-être possible, ça !!  smiley


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 1er novembre 2019 11:57

      @capobianco
      Donc vous ne savez pas avec qui vous allez constituer « le rapport de force », merci pour votre réponse.


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 1er novembre 2019 11:59

      @Eric F
      Revenir au Franc n’est pas un problème, l’UPR a déjà prévu les maquettes des billets, et il y a 2 entreprises en France capables de les imprimer.


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 1er novembre 2019 12:00

      @Le421
      Par contre, il y a beaucoup d’électeurs de la FI à l’ UPR, mes condoléances.


    • files_walQer files_walQer 1er novembre 2019 14:45

      @McGurk

      La première partie de votre message est une excellente analyse.

      La deuxième montre que vous êtes vous-même encore un peu désinformé (comme je le fut moi-même), pour ne pas avoir connaissance du seul candidat sérieux, sincère qui mérite notre vote parce que vouloir d’abord sortir de la prison de l’UE avant d’appliquer un programme de libération nationale comportant le référendum RIC c’est la seule chose à faire.

      S’il vous plaît, allez écouter quelques conférence du seul candidat sérieux et vous aurez toutes les informations nécessaire pour construire votre choix concernant ce vote crucial de 2022.


    • files_walQer files_walQer 1er novembre 2019 14:47

    • Eric F Eric F 1er novembre 2019 15:37

      @Fifi Brind_acier
      « Revenir au Franc n’est pas un problème, l’UPR a déjà prévu les maquettes des billets, et il y a 2 entreprises en France capables de les imprimer »


      J’aime bien votre humour, parce-que la question n’est pas d’imprimer des biffetons, mais de remettre en place tout un système monétaire national et l’insérer dans les échanges commerciaux et financiers internationaux.
      Par ailleurs, autant la BCE (qui a la cote auprès de la finance internationale) peut sans vergogne créer des milliards ex nihilo, autant une monnaie « faible » sera attaquée à la première occasion, ce que le franc a connu dans les années 80 notamment avec des dévaluations en chaine, conduisant à l’arrêt des avances de la BDF, ce qui restait quoiqu’on en dise autorisé mais encadré, l’interdiction formelle datant de 93 (non de 73), cinq ans avant la mise en place du système monétaire européen. 


    • julius 1ER 1er novembre 2019 18:45

      @Fifi Brind_acier

      Revenir au Franc, mais lequel ????
      les Anciens Francs ou les Nouveaux Francs ????
      Comme si la monnaie allait régler tous les problèmes ... tu es toujours aussi comique FIFI en fait tu es une vraie personne du passé, à l’image de ces anglais qui ne savent plus où ils habitent !!!!
      pour ma part je pense qu’il faudra aller vers une Europe Fédérale car c’est le seul moyen d’avancer pas de reculer car sinon ce sera le « Chaos » .... le retour aux frontières n’est qu’un leurre et une fuite en avant certainement pas une solution !!!
      La preuve c’est le militaire qui l’apporte , on s’aperçoit que globalement les pays européens mis bout à bout dépensent autant que la Chine cad le 2ie budget militaire dans le monde et pourtant il n’y a pas de force européenne capable de peser sur aucun conflit si cela n’est pas une preuve à quoi sert de dépenser autant dans l’armement il vaudrait mieux démilitariser et prôner le pacifisme ce serait bien plus cohérent !!!!


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 1er novembre 2019 19:05

      @julius 1ER
      Une Europe fédérale ? C’est aussi l’idée de Macron, les grands esprits se rencontrent ...

      Bien sûr qu’une monnaie nationale aide à régler les problèmes, en la dévaluant de 10% ou 15%, on booste des exportations et on crée des emplois.

      Voyez l’ Allemagne, qui a bénéficié de l’euro plus bas que si elle avait gardé le mark, l’essentiel de son industrie part à l’exportation, enfin, partait à l’exportation.
      Car le marché chinois n’est plus aussi prospère qu’avant, et ils achètent moins de voitures haut de gamme.

      Formez vous aux questions monétaires, cela vous évitera de dire des sottises.
      « La Tragédie de l’ euro »


    • capobianco 2 novembre 2019 07:48

      @Le421
      «   Si vous arrivez à convaincre ne serait-ce qu’un seul UPR »
      C’est évident, aussi je me permet juste de démontrer que ces « adorateurs de ass » sont en réalité en mission pour discréditer la FI. La lecture de la fifi devrait d’ailleurs suffire ainsi que le nombre astronomique de ses « commentaires » proches de la rengaine.


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 2 novembre 2019 14:01

      @capobianco
      L’UPR critique TOUS les Partis qui prônent depuis plus de 30 ans « Une Autre Europe ». Exemples :

      Sur Sarkozy et l’ UMP : « L’UMP en état de décomposition avancée » 

      Sur le FN : « L’Épouvantail médiatique au service du pouvoir »

      Sur le PS et ses promesses d’Europe sociale

      Sur les promesses « d’Une Autre Europe »


    • capobianco 2 novembre 2019 17:34

      @Fifi Brind_acier
      «  Donc vous ne savez pas avec qui vous allez constituer « le rapport de force », merci pour votre réponse. »
      Décidément vous ne comprenez rien de rien. Notez que je ne suis jamais illusionné quant à votre capacité de compréhension, votre bréviaire ne le l’autorise pas. Désolé je ne peux rien pour vous...

      Au fait, vous, c’est avec vos 1% de « rapport de force » que vous comptez nous sauver de l’ue ? Bon courage...


    • capobianco 2 novembre 2019 17:45

      @Fifi Brind_acier
      «  L’UPR critique TOUS les Partis qui prônent depuis plus de 30 ans « Une Autre Europe »
      Vous vous ridiculisez, tout le monde voit bien quel est votre adversaire « préféré » et pour qui roulez, vous savez le copain des tibery, pasqua et ex candidat rpr...


Réagir