samedi 3 juillet 2021 - par Abolab

Le dogme de la « vaccination pour tous » est de nature à empêcher la diffusion des variants nécessaires à la fin de la pandémie

En comptant rendre la vaccination obligatoire pour tous les soignants , le gouvernement français s'assure que la solution à la pandémie de COVID-19 ne viendra manifestement pas du personnel de santé en France. En effet, à défaut de comprendre le vivant, les instances de santé publique cherchent en fait à le détruire, en essayant notamment d'éradiquer l'ensemble des variants du nouveau coronavirus, sans distinction de leurs origines, de leurs rôles écosystémiques ou de leurs effets réels sur la santé publique. En France, une politique de "domination sanitaire" exercée par le gouvernement via l'interdiction pour les médecins d'utiliser certains traitements, la non promotion de moyens de prévention scientifiquement documentés comme l'alimentation végétale saine, la promotion globale et indifférenciée de la vaccination et l'instauration d'un "pass sanitaire" empêche effectivement la circulation des variants non problématiques pour la santé humaine et nécessaires à la fin de la pandémie.

L'idéologie vaccinale qui prévaut dans les instances de santé publique et dans les médias aujourd'hui consiste à vouloir éradiquer le virus responsable de la pandémie ainsi que tous ses variants, notamment en utilisant des vaccins développés in vitro, dans des boîtes de pétri, et ciblant la protéine spike présente sur l'enveloppe de l'ensemble des variants du coronavirus associé à la pandémie de COVID-19, sans tenir compte de la complexité des écosystèmes et des mécanismes du vivant.

La campagne de vaccination a ainsi pour effet de créer une réponse immunitaire contre tous les variants, empêchant alors leur diffusion dans l'organisme et leur circulation dans la population, notamment par l'instauration supplémentaire d'un "pass sanitaire", qui stipule que seules les personnes vaccinées peuvent se regrouper.

Or, la fin d'une pandémie virale telle que nous la connaissons aujourd'hui n'est possible que par la diffusion naturelle, au sein de la population, de variants sélectionnés par notre système immunitaire, qui est bien plus précis et complexe que la pensée simpliste, réductionniste et techno-scientiste vaccinale prévalant aujourd'hui dans les instances de santé publique, qui ne comprennent manifestement pas le vivant en voulant empêcher la circulation de l'ensemble des variants.

En effet, la vaccination actuelle, en ciblant indistinctement tous les variants du coronavirus, empêche la diffusion de ceux qui sont naturellement sélectionnés et nécessaires à la protection de la santé publique en permettant, au sein des écosystèmes, le remplacement naturel des variants posant problème à l'organisme humain par des variants moins problématiques.

En élicitant une réponse immunitaire en direction de tous les variants, la vaccination empêche ainsi la circulation des variants sélectionnés par notre système immunitaire, qui sait très bien faire la différence entre des virus problématiques et des virus non problématiques et qui est autrement plus complexe que les hypothèses réductionnistes de la technoscience médicale.

La vaccination prolonge donc la pandémie et le risque de diffusion de variants problématiques, du fait qu'elle empêche l'immunité collective, qui est le produit de la diffusion de variants sélectionnés par notre système immunitaire et non l'éradication de tous les variants, comme cherche à le faire aujourd'hui les instances de santé publique prônant une campagne de vaccination globale.

La vaccination empêche en conséquence le rôle de protection collective du système immunitaire, qui favorise, quant à lui, l'échappement de variants sélectionnés de manière positive dans l'organisme humain in vivo, in situ, dans des écosystèmes réels et non dans une boîte de pétri.

L'idée même de "pass sanitaire", selon laquelle seules les personnes vaccinées peuvent se regrouper, témoigne encore plus de la non compréhension du vivant, en cherchant à empêcher la circulation des variants qui permettront la fin de la pandémie en favorisant la disparition des variants problématiques.

La technoscience vaccinale ne sait pas du tout ce qu'elle fait et n'a qu'une vision très limitée des mécanismes biologiques et écosystémiques en jeu. Cette vision simpliste qu'est la vaccination est mortifère pour l'espèce humaine, car elle ne comprend pas le vivant et agit contre ses mécanismes intrinsèques, qui ont mis des milliards d'années à se mettre en place, de la manière la plus précise et efficace qu'il soit.

Croire que l'idéologie de la vaccination pour tous, théorisée à partir d'une technique inventée il y a quelques décennies, est plus efficace que les processus mis en place par le vivant depuis des milliards d'années témoigne de la démesure irresponsable d'une certaine pensée humaine, qui inconsciente de son ignorance la plus totale des mécanismes du vivant, prétend pouvoir résoudre des problèmes qu'elle a elle-même créés en s'éloignant toujours plus de la nature et de la compréhension holistique du vivant, du fait d'une technicisation et artificialisation poussée à l'extrême de sa vision du monde et de la vie elle-même.

Manifestement, le récent centenaire d'Edgar Morin, mettant sur le devant de la scène internationale la pensée complexe, ne trouve pas encore d'écho dans la pensée médicale et les décisions de santé publique qui, quant à elles, ne promeuvent que l'idée simplistique et réductionniste de la vaccination pour tous comme unique solution à la pandémie.

Le virus est perçu comme l'ennemi d'une "guerre sanitaire" totalement puérile et irresponsable, proclamée par des dirigeants qui le sont tout autant, et ce, de manière constitutionnelle.

La solution technique réductionniste et simplistique de la vaccination est imposée dans le cadre d'une politique de "domination sanitaire" dans laquelle même les personnels de santé se la voient imposer par la force légale, ce qui constitue une utilisation idéologique de la technique et de la science qu'avait déjà bien pressentie Jürgen Habermas en 1968 :

"L'irrationalité de la domination qui a pris maintenant les proportions d'un danger mortel collectif ne pourrait être surmontée que par la formation d'une volonté politique, liée au principe d'une discussion générale et exempte de domination. Il n'est permis d'espérer une rationalisation de la domination que d'une situation où serait développée la puissance politique d'une pensée liée au dialogue. La force libératrice de la réflexion ne peut être remplacée par un déploiement de savoir techniquement utilisable." 

Jürgen Habermas dans La technique et la science comme "idéologie"

 



346 réactions


  • Bendidon ... voila l'Ankou ! Bendidon 3 juillet 2021 18:07

    Pfttttttt c’est pas simple de vous lire l’auteur !

    J’appelle mon pote Lampion à l’aide

     smiley

    Sinon SCOOP, le variant mexicain arrive (plus maousse costaud que le delta indien)

    Particularité du variant mexicain il ne porte pas de couronne mais un sombrero

    Hola muchachos

     smiley


    • Abolab 3 juillet 2021 18:41

      @Bendidon

      Très fin, j’aime votre humour.

      PS : A titre personnel, je ne fais pas dans l’infotainment, donc la lecture de mes articles peut nécessiter un peu plus d’attention que ceux d’autres médias plus traditionnels et populaires. Je ne suis pas un professionnel de l’écriture non plus, j’écris comme je pense...


    • Ariovis Venamis Ariovis 4 juillet 2021 12:33

      Vous écrivez bien.


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 4 juillet 2021 19:10

      @Abolab Vous pensez avec votre tête, c’est déjà énorme, en regard de tous ceux qui pensent avec leur portefeuille ou avec leurs pieds...

      Le problème actuel de l’humanité, c’est la religion vaccinale. Une absurdité créée de toutes pièces il y a plus de deux cents ans, aussi installée dans les cerveaux que le christianisme ou l’Islam, qu’il suffit pourtant de quelques lectures bien choisies pour balayer d’un revers de main.

      Cette religion ne repose sur rien, juste des assertions (vous savez, les vaccins ont sauvé des millions de vies) et aucun scientifique tenant à sa réputation n’ose blasphémer contre elle sous peine d’excommunication, quoiqu’il sache ou pense par ailleurs.

      En fait, aucun vaccin n’a jamais sauvé personne, et ce sont les dégâts vaccinaux qui se comptent par centaines de millions. Mais chut... Faut pas le dire : ça obligerait à chercher par soi-même, et c’est fatigant.

      Alors nous subirons le dogme pendant quelques années encore.

      A moins que le désastre qui se prépare actuellement avec ces faux-vaccins, n’éclaire enfin les consciences, et que cette religion ne tombe enfin dans les poubelles de l’Histoire et de la Science...


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 4 juillet 2021 20:00

      @Abolab

      Pendant que les gouvernements pérorent avec leurs élucubrations imbéciles, les médecins de terrain travaillent et peaufinent les traitements précoces, qui sont maintenant bien au point, codifiés et efficaces.

      Vous pouvez rendre service à votre médecin et à ses patients (s’il n’est pas trop con, et s’il trouve, par extraordinaire, un patient à soigner) en lui faisant connaître les avancées actuelles par l’article d’e l’Aimsib qui suit.

      Parce qu’il reste quand même quelques médecins qui aiment à sauver leurs malades.

      https://www.aimsib.org/2021/07/04/traitement-de-ville-de-la-covid-19-reactualisation-de-juillet-2021/


    • Baron de Risitas Baron de Risitas 4 juillet 2021 20:20

      @doctorix, complotiste
      C’est les plombiers qui ont fait augmenter l’espérance de vie en amenant dans le logement : l’eau potable, l’eau courante et l’évacuation des eaux sales (cuisine et caca). smiley


    • Abolab 4 juillet 2021 21:02

      @doctorix, complotiste

      Il y a clairement un cluster de variant bêta au plus haut sommet de l’Etat.


    • Silence, on pique ! Silence, on pique ! 5 juillet 2021 08:21

      @Baron de Risitas.

      C’est vrai, en plus d’un meilleur confort d’hygiène dans les maisons, a permis aux rues d’être néttoyées, aux ordures d’être évacuées, à des principes d’hygiène de se perpétuer dans la population. Grâce à ça des maladies terribles ont disparu. 
      La découverte des antibiotiques aussi, y est aussi pour quelque-chose. 
      Hygiène et médication d’abord !
      Autre principe, ne pas appeler vaxxin un produit OGM issu d’une expérimentation non terminée, et testée sur une population passive et terrorisée.
      Gloire aux plombiers, au savon, et aux antibio !


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 5 juillet 2021 08:44

      @Silence, on pique !
       
       ’’ne pas appeler vaxxin un produit OGM issu d’une expérimentation non terminée’’
       
       Je suppose que vous voulez dire : ne pas appeler vaccin un produit OGM issu d’une expérimentation non terminée.
       
       C’est d’ailleurs pour ça qu’on l’appelle vaxxin


    • Silence, on pique ! Silence, on pique ! 5 juillet 2021 09:11

      @Francis, agnotologue

      Très juste comme remarque. 


    • gnozd gnozd 5 juillet 2021 09:28

      @Baron de Risitas

      Absolument exact, avec en plus un minimum d’éducation pour les plus jeunes : on ne boit pas l’eau du bain, on ne joue pas dans des eaux croupies, on évite de tripoter de la ferraille rouillée et on se lave les pognes avant de manger !


    • gnozd gnozd 5 juillet 2021 09:29

      @Abolab

      Va falloir faire gaffe aussi au variant de Komodo...


  • zygzornifle zygzornifle 3 juillet 2021 18:16

    Les mêmes qui prônent la vaccination sont ceux qui il y a un an et demi nous disaient que le masque ne servait a rien voire qu’il était dangereux et peu de temps après il est devenu obligatoire avec 135€ d’amende a celui qui ne le portait pas. Et la Buzyn qui bramait au JT que c’était une gripette et qu’il n’y avait rien a craindre 

    Comment accorder le moindre crédit a des Veran, des Castex , des Salomon ou des Macron, ils se sont foutus de notre gueule et d’un seul coup leur parole deviendrait biblique, il est grand temps d’arrêter de prendre tout le monde pour des cons, on devrait les accuser de mise en danger de la vie d’autrui et les juger ...  


    • Abolab 3 juillet 2021 18:43

      @zygzornifle

      SI l’on suit la logique gouvernementale, après les soignants, ce sera au tour des chômeurs d’avoir la vaccination obligatoire, sous peine de ne pas être embauchés...

      Vous voyez où est-ce que l’on arrive comme société ?


    • Aimable 3 juillet 2021 22:12

      @zygzornifle
      Si vous êtes une personne âgée , croyez moi il vaut mieux prendre le risque de la vaccination que de faire un séjours dans un CHU pour goûter a la maltraitance .


    • ETTORE ETTORE 3 juillet 2021 22:19

      @Aimable
      Beau choix, y a pas à dire.
      C’est juste tomber de Charybde en Scylla !


    • Aimable 3 juillet 2021 23:28

      @zygzornifle
      si vous goûtez au chu et ses aide soignantes croyez moi vous saurez ce qu’est l’enfer, en plus certaines sont complétement hystériques quand elles gueulent sur les malades .


    • Alain Dussort Alain Dussort 4 juillet 2021 07:57

      @zygzornifle
      Bonjour, je recommande ce site (la traduction en français avec Google marche très bien)
      https://www.naturalnews.com/2021-06-28-dandelion-leaf-extract-blocks-spike-proteins-binding-to-ace2-receptor.html


    • zygzornifle zygzornifle 4 juillet 2021 08:27

      @Aimable

      En CHU le risque d’attraper la Covid est a considérer ....
      On rentre sur ses 2 pieds et on ressort dans une housse en plastique ....

      Quand a la maltraitance elle est gouvernementale avant tout ....


    • zygzornifle zygzornifle 4 juillet 2021 08:29

      @ETTORE

       C’est juste tomber de Charybde en Scylla !

      Ha, on cannait déjà le nom de 2 ministres dans le futur gouvernement Macron en 2022 ....


    • leypanou 4 juillet 2021 08:43

      @Alain Dussort

      Merci pour cette information.

      Il me semble que le thé aux aiguilles de pin a aussi une efficacité. J’ai demandé dans une herboristerie mais elle ne l’avait pas.


    • Abolab 4 juillet 2021 10:03

      @Alain Dussort, @leypanou,

      Les nombreuses plantes qui ont la capacité démontrée in vitro de limiter voir de bloquer l’entrée du virus dans les cellules hôtes peuvent être potentiellement utiles dans le cas d’infections intestinales associées au virus.

      Cela dit, lorsqu’il s’agit de transformation, de concentration ou d’extraction de leurs principes actifs, même de manière naturelle ou « naturophatique », en tant que « compléments alimentaires », elles peuvent avoir des effets pharmacologiques dont il faut se méfier. Les compléments alimentaires ont souvent par le passé montré soit leur inefficacité, soit leur toxicité accrue, comparé à des plantes entières ou peu transformées.

      De nombreux aliments végétaux ont également des propriétés antivirales démontrées contre le SARS-COV-2, je pense à certains polyphénols, comme la catéchine du thé ou la curcumine présente dans la racine curcuma utilisée comme épice (Bena et al). Il est selon moi préférable de consommer du thé et de mettre un peu de curcuma dans ses plats plutôt que d’acheter des compléments alimentaires à base de ces molécules extraites.

      C’est une alimentation végétale saine globale qui est montrée aider à diminuer le risque de forme grave, pas les compléments alimentaires. Les végétaux entiers peu transformés contiennent par ailleurs des milliers de molécules avec des effets anti-viraux potentiels (Kiani et al) et d’autres effets bénéfiques pour la santé et le système immunitaire. A commencer par leurs effets sur le microbiote, notamment grâce aux fibres des végétaux entiers.

      Une alimentation végétale saine procurer une certaine protection contre l’infection virale, tout en agissant au niveau des problèmes métaboliques préexistants qui sont la cause de la formation des formes graves de la COVID. C’est le sujet d’un de mes précédents articles, relatant une étude observationnelle sur la question faite en cette période de pandémie.

      En fait, l’infection virale n’est pas le premier problème. Si l’infection virale est une inquiétude, il faut déjà commencer par ne pas suivre les recommandations de l’OMS consistant à donner un masque à toute personne symptomatique ou testée positive, car respirer dans un masque en étant infecté contribue à augmenter la charge virale dans ses poumons du fait de la réabsorption des virions par la respiration dans le masque.

      C’est selon moi le plus grand scandale sanitaire de cette pandémie, car la recommandation de porter un masque lorsque l’on est malade vient directement de l’OMS et est suivie par tous les gouvernements... Cela augmente la charge virale et est sûrement à l’origine de la mort de nombreuses personnes, tout cela, dans l’optique de diminuer la propagation du virus, qui n’est pas mortel pour une majorité de la population...

      Les médecins et instances de santé publique en charge ont sciemment privilégié une volonté de diminution de la transmission virale plutôt que la santé des personnes infectées.


    • Abolab 4 juillet 2021 10:10

      @Abolab

      Il est également possible que vapoter certaines plantes séchées contenant des polyphénols démontrés être actifs contre l’infection virale, comme par exemple les feuilles de pissenlit (dandelion leaf) citées plus haut, peut également avoir des effets bénéfiques ou préventifs au début de l’infection. Mais je ne suis pas au courant de l’existence d’études à ce sujet.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 4 juillet 2021 10:26

      @Abolab
       
       ’’le plus grand scandale sanitaire de cette pandémie, car la recommandation de porter un masque lorsque l’on est malade vient directement de l’OMS et est suivie par tous les gouvernements.. ’’
       

       cf. Toutes les erreurs face à la Covid
       
       À mon avis ce ne sont pas des erreurs mais de fautes : les erreurs sont commises à son propre détriment, les fautes au détriment d’autrui.


    • Jean Claude Massé 4 juillet 2021 10:55

      @Aimable
      C’est certainement parce que vous n’avez pas été assez aimable.


    • Aimable 4 juillet 2021 12:12

      @Jean Claude Massé
      Le problème c’est que toutes les personnes âgées sont traitées de la même manière ( surtout celles qui sont dans l’incapacité de répondre ) , sur certaines cela va jusqu’aux insultes , on peut dire que là elles se lâchent . Elles sont dans l’incapacité de se dire que peut être un jour elles seront a la place de ces malades .


    • Jean Claude Massé 4 juillet 2021 13:22

      @Aimable
      Vous êtes choqué par ces comportements et je vous comprend.
      Cependant je pense que ces comportements inexcusables, qui ne sont certainement pas la généralité contrairement à ce que vous dites, sont le résultat des conditions de travail de ce personnel, du manque de reconnaissance que l’institution leur doit.
      C’est l’institution qui est responsable de cette situation, mais nous aussi. Car lorsque les soignants alertent et manifestent leurs leur détresse et les carences de leurs conditions de travail nous ne savons que nous mettre aux fenêtres pour les applaudir, et encore çà n’a pas duré longtemps.


    • Furax Furax 4 juillet 2021 15:18

      @zygzornifle
      Il y a des voix qui réconfortent.
      Je suis heureux et fier d’être un compatriote de cette dam :

      https://twitter.com/LEGENERAL_OFF/status/1411612337061220354


    • babelouest babelouest 5 juillet 2021 08:28

      @Aimable la vaxxxination, pour choper la maladie ? Vous vous êtes relu ?
      https://i.servimg.com/u/f53/11/40/28/12/vaccin12.png


    • Franz 6 juillet 2021 20:01

      @Abolab
      Ils ne risquent pas d’être embauchés : il n’y a pas de travail en France


  • gardiole 3 juillet 2021 18:36

    Notre système immunitaire a une drôle de façon de faire la différence entre des virus problématiques et des virus non problématiques : avec les premiers, on meurt. Alors, il vaut mieux les éliminer tous avant que notre système immunitaire soit sollicité.

    Billet délirant.


    • Abolab 3 juillet 2021 18:50

      @gardiole

      C’est comme les crises cardiaques, la première est souvent la dernière. Sauf qu’une alimentation saine peut prévenir ces événements indésirables avec près de 100% d’efficacité, mieux que les vaccins...

      Des conditions métaboliques préexistantes problématiques sont catalysées par certains variants. Il faut donc comprendre comment les variants apparaissent et disparaissent et non pas vouloir tous les éradiquer comme les institutions de santé veulent le faire maintenant.


  • Jeekes Jeekes 3 juillet 2021 19:44

    Franchement ?

    J’ai rien compris à ce fatras.

     

    Alors, l’auteur, éclaire-moi s’teuplé, le vaxxin, t’es pour ou contre, et pourquoi ?

    Moi j’ai bien ma p’tite idée sur la question, en ce qui me concerne c’est niet. Jamais on ne m’injectera cette merde.

     

    Bref, si tu es de cet avis, pourquoi avoir pondu un n’artik imbitable dont on ne comprends ni la queue, ni la tête.

    Ou c’était juste pour te faire plaisir ?

     

    Après, si c’est pour nous la raconter (que bouffer la pelouse c’est bon pour la santé) ouais ça va, tu nous l’a déjà fait 36 fois et à chaque fois tu t’es ridiculisé.

    Tes fantasmes de végan, ça te regarde, mais pourquoi nous faire chier avec ça ? Tu ne convaincras personne en dehors du cercle des fanatiques de ta secte. T’en es conscient ou tu te la joues ’’témoin de la fin du monde de la mort qui tue’’ ?

     


    • Abolab 3 juillet 2021 20:48

      @Jeekes

      Si Edgar Morin a théorisé la pensée complexe, à titre personnel, j’en suis l’incarnation vivante, donc désolé si vous ne comprenez pas mon article. smiley

      Oui, je pense que les vaccins peuvent être utiles dans le cas de personnes à risque qui ne souhaitent pas adopter une alimentation saine végétale. Ils ne vont pas diminuer l’ensemble des risques de mortalité, mais ils permettent peut-être, dans ce cas, d’éviter la mort induite par l’infection virale. Il est possible qu’il soit également utile pour des personnes âgées qui mangent déjà sainement. J’émets de très fortes réserves sur les vaccins génétiques.

      Simple curiosité, si vous étiez légalement obligé soit de manger sainement, végétal et peu transformé, soit de vous faire vacciner, que choisisseriez-vous ?

      L’intelligence serait de manger sainement, car cela réduit tous les risques de mortalité, incluant la COVID, et pas uniquement les risques de COVID grave. Et manger sainement permet d’éviter ou de limiter également, à l’échelle de population, la plupart des problèmes environnementaux que nous connaissons aujourd’hui, dont ceux qui sont à l’origine des zoonoses.


    • Jeekes Jeekes 3 juillet 2021 23:50

      @Abolab
       
      ’’Si Edgar Morin a théorisé la pensée complexe, à titre personnel, j’en suis l’incarnation vivante, donc désolé si vous ne comprenez pas mon article.’’
       
      Ah ben tiens, l’incarnation vivante, rien que ça ?
      Genre j’ai une pensée tellement complexe, hein, la frime ?
      Sinon, ça va les chevilles ?
       
      Alors, citation pour citation :
       
      ’’Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement, Et les mots pour le dire arrivent aisément.’’
       
      Ce qui n’est visiblement pas votre cas.
      Y’a même un sacré bout de chemin à faire.
       
      Vous pouvez toujours vous complaire dans votre immense auto-satisfaction, ça ne prouve pas que vous soyez une lumière.
      Bien évidemment, à titre personnel, je vous trouve puant et pontifiant.
      Mais au grand jamais, même pas un minimum, intéressant... 
       
      Bref, bonne salade (verte, comme il va de soit) !
       

       


    • Abolab 4 juillet 2021 00:03

      @Jeekes

      Je n’ai, à titre personnel, aucune auto-satisfaction et aucune cheville qui enfle, aucun sens d’existence personnelle. Je ne suis qu’un simple miroir dans notre présente discussion.


    • Jeekes Jeekes 4 juillet 2021 00:08

      @Abolab
       
      Meuh nan, un miroir, au moins, ça réfléchit !
       


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 4 juillet 2021 10:13

      @Jeekes
       
       La citation de Boileau n’a n’a pas sa place ici. Le meilleur énoncé du monde demeurera hermétique pour ceux qui n’ont pas les bases scientifiques requises, ou qui ne veulent tout simplement pas comprendre.


  • stef 3 juillet 2021 20:08

    Comme le hasard , la nature fait bien le choses : en la contrariant au maximum, on arrive au final à un résultat catastrophique .


  • ETTORE ETTORE 3 juillet 2021 22:27

    Force est de constater.....

    Que nous sommes....mal élevés !

    Et vous pouvez prendre cela dans tous les sens :

    Alimentaire, sociétal, professionnel, politiquement, même...Educativement.

    Alors la faute à qui, à quoi ?

    Un peu les autres, un peu nous, et a force de courte échelle réciproque, on se retrouve dans un fatras de situations, dont personne, et surtout pas ceux qui sont sensés nous éclairer ( en toute responsabilité) et nous « protéger » ne sont en capacité de le faire, parce que, à force d’être la pointe de l’épée en toute chose, ils ne font que fendre l’air, de mots, et point en gestes responsables.

    Nous laissant, de fait, avec nos MAUX, qu’ils disent vouloir combattre, en nous mettant à terre.


  • Amanite phalloïde 4 juillet 2021 08:26

    On pensait faire appel à l’intelligence collective, mais on se heurte à l’imbécilité des anti-vaccins.
    Lorsque les gens n’ont pas la capacité intellectuelle de choisir ce qui est bon eux et pour la société il faut décider à leur place.
    Il est urgent d’imposer la vaccination à tous.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 4 juillet 2021 08:57

      @Amanite phalloïde
       
       Comment faites vous, avec la poutre que vous avez dans l’œil, pour voir la brindille dans les yeux des antivax ?
       


    • Abolab 4 juillet 2021 11:46

      @Amanite phalloïde

      Il y a un grave problème mental collectif qui promeut le réductionnisme scientifique comme valeur de référence. Après la bêtise du CO2 comme cause des dérèglements climatiques mondiaux, voici les vaccins génétiques créés en boîte de pétri pour résoudre une pandémies mondiale...

      On n’arrête pas l’étroitesse d’esprit qui croit au « progrès » technico-scientifique pour résoudre tous les problèmes que l’humanité a elle-même créé de manière anthropique de par son mode de vie et de développement.

      A cela s’ajoute l’idéologie autoritaire consécutive souhaitant imposer des solutions partielles par le pouvoir politique, financier et même légal à la population. Une vraie dictature technocratique, dont je parlais déjà il y a plus de dix ans sur Agora Vox.

      Plutôt que la vaccination imposée à tous, il serait plutôt urgent d’imposer l’alimentation végétale saine pour les personnes à risque, notamment dans les EHPAD, et de commencer à faire une « purge » de la restauration collective proposant de la malbouffe, ainsi que de l’industrie agro-alimentaire.

      Au lieu de cela, le gouvernement a maintenu en vie tous les restaurants de malbouffe en injectant des milliards d’euros pour leur survie après plusieurs mois de fermeture.

      Une vraie politique de santé publique se heurte manifestement à des intérêts financiers et à des lobbies industriels, tandis que l’idéologie de la vaccination étendue, solution simpliste et potentiellement dangereuse, enrichit quant à elle de nouveaux lobbies.


    • ETTORE ETTORE 4 juillet 2021 18:34

      @Amanite phalloïde
       Je me demande quand vous êtes né, si on à posé la question à vos parents.
      Ou si on a décidé pour eux !
      En tout cas, c’est une belle erreur !


    • Silence, on pique ! Silence, on pique ! 5 juillet 2021 10:52

      @Amanite phalloïde

      t’as des actions dans les labos ? 


    • troletbuse troletbuse 5 juillet 2021 11:06

      @Silence, on pique !
      Même pas ! C’est même à ça kon les reconnaît !  smiley


  • fabrice68 fabrice68 4 juillet 2021 08:32

    Sauf erreur de ma part, l’apparition de variants a coincidé avec le début de la vaccination, notamment le variant anglais, 1er de la série, en janvier 21. En 2020, aucun variant, la vaccination n’avait pas commencé. Ce quisemble apporter de l’eau au moulin de cet article.


    • Decouz 4 juillet 2021 08:46

      @fabrice68
      non Raoult avait annoncé l’apparition de variants au moins dès Octobre, découverte permise par les instruments de séquençage qu’il avait dans son service et qui manquaient dans beaucoup d’endroits.


    • Amanite phalloïde 4 juillet 2021 08:47

      @fabrice68

        
      Lorsque le virus infecte les cellules de l’organisme, il s’y réplique, c’est-à-dire qu’il s’y multiplie. Il y donne naissance à des copies de son génome, mais en recopiant son code génétique dans un nouvel hôte, il commet parfois des erreurs.

      Ces mutations sont d’autant plus nombreuses que le virus circule abondamment au sein de la population. Tout ce qui est capable de réduire la circulation intense d’un virus est susceptible de réduire l’apparition des variants. Et non l’inverse. La vaccination n’a donc en aucune manière conduit à l’apparition des variants identifiés à ce jour. 
       


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 4 juillet 2021 09:01

      @Amanite phalloïde
       
       vous êtes spécialiste en virologie ? En épidémiologie ? Autres spécialités connexes ? Dans l’affirmative, nous exigeons de savoir quels sont vos conflits d’intérêts.


    • nono le simplet nono le simplet 4 juillet 2021 09:02

      @fabrice68
      Sauf erreur de ma part

      il y a erreur ... la souche majoritaire en Europe avant la vaccination était déjà un variant apparu en Europe en mars 2020 ... et les variants anglais (septembre 2020) , sud-africain ( mai 2020), amazonien (novembre 2020) et même le variant indien (octobre 2020 avec le variant kappa) ont été décrits bien avant la vaccination ...
      plus contagieux ils ont mis quelques mois à supplanter les autres souches et à disséminer dans le monde entier ... et le plus contagieux (delta) va finir par être dominant un peu partout dans le monde ... en attendant un éventuel suivant encore plus contagieux ...


    • Abolab 4 juillet 2021 10:30

      @fabrice68
      Il y a des milliers de variants séquencés dans le monde et probablement beaucoup plus qui ne l’ont pas été.

      Les médias et instances de santé publique ne focalisent que sur une poignée de variants supposés plus dangereux car associés aux formes graves et aux hospitalisations. Mais ce sont les arbres qui cachent la forêt de variants.

      La vaccination a le potentiel de sélectionner des variants résistants aux vaccins, car tous les variants sont diminués sauf ceux qui sont résistants aux vaccins. Vous transformez donc l’épidémie en sélectionnant les virus qui résistent aux vaccins.

      Le système immunitaire n’a alors aucune connaissance de la totalité du virus car le vaccin n’est qu’une petite partie inerte du virus. Avec le vaccin vous conditionnez donc le système immunitaire à combattre tout ce qui a par exemple une protéine spike, du fait de l’association des adjuvants toxiques présents dans les vaccins traditionnels ou alors des cellules génétiquement modifiées induites par les vaccins génétiques.

      A l’inverse, de manière naturelle, le système immunitaire peut également sélectionner des variants. Il a alors une vision complète de l’infection virale, du virus en présence. Si l’infection virale n’est pas dangereuse, asymptomatique, il va probablement laisser s’échapper le variant. Donc quand c’est le cas, c’est manifestement pour laisser s’échapper des variants qui sont moins problématiques pour la santé humaine.

      Le système immunitaire est très complexe et ne fait rien au hasard, contrairement aux vaccins qui sont une vraie roulette russe quant aux virus qui peuvent apparaître consécutivement à la vaccination.


    • Abolab 4 juillet 2021 10:54

      @Amanite phalloïde

      Pour que l’épidémie finisse, il ne faut pas réduire l’apparition de tous les variants, mais plutôt favoriser l’émergence de variants moins dangereux.

      La vaccination favorise-t-elle l’émergence de variants moins dangereux ? Non, car elle ne favorise l’émergence d’aucun variant, sauf ceux qui échappent aux caractéristiques très partielles du vaccin, notamment au niveau de la protéine spike.

      C’est ce qui peut notamment rendre le vaccin plus contagieux. En fait, le plus l’on vaccine, le plus semblent apparaître des virus plus contagieux, d’abord l’alpha, puis le delta, qui se propagent très vite.

      Il suffit ensuite d’une autre modification le rendant potentiellement plus mortel, et vous avez alors un virus très contagieux et très mortel... potentiellement sélectionné par la vaccination.

      Alors que n’existaient pas encore les vaccins, l’année dernière, des milliers de variants sont apparus ne posant pas de problèmes particuliers, indiquant que le système immunitaire favorise l’apparition de variants manifestement pas plus contagieux et vraisemblablement moins dangereux, du fait de la pression immunitaire exercée par le système immunitaire sur le virus in vivo.


    • amiaplacidus amiaplacidus 4 juillet 2021 12:53

      @Francis, agnotologue : "... vous êtes spécialiste en virologie ? En épidémiologie ? Autres spécialités connexes ? Dans l’affirmative, nous exigeons de savoir quels sont vos conflits d’intérêts. ...".

      Ce que vous exigez d’autres, commencez par vous l’appliquez vous-même. Dites-nous tout sur votre expertise.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 4 juillet 2021 13:09

      @amiaplacidus
       
       Au cas où ça vous aurait échappé, Ammanite Phalloïde a fait un commentaire savant. Ce que je ne fais jamais : quand il m’arrive de le faire, je cite mes sources, ce que ne fait pas AP.
       
      Par ailleurs, les provax sont capables de nier et stigmatiser des experts tels que Raoult, Montagnier et autres prix Nobel dès lors qu’une analyse ne va pas leur sens. A quoi cela servirait-il de faire ici état de titres ou cursus que vous ne respectez pas ?


    • xana 4 juillet 2021 13:13

      @Amanite phalloïde

      Dis donc, c’est toi qui pue la peur ?
      As tu fait dans ton falzar ?

      Tu sais, on va tous mourir un jour. Alors calme-toi.


    • Xenozoid Xenozoid 4 juillet 2021 13:28

      @xana

      ils n’ont pas peur du virus ou du non virus,non,si ils ont peur(se dont je doute a propos du virus) c’est surtout de perdre le control , c’est pourquoi les médias sont en 1ere ligne avec les mêmes mots,on le voit partout c’est du control


    • nono le simplet nono le simplet 4 juillet 2021 15:30

      @Abolab
      La vaccination a le potentiel de sélectionner des variants résistants aux vaccins

      un vaccin n’est pas un antibiotique !!! de toute façons, la prédominance d’un variant n’a rien à voir avec les vaccins mais avec sa contagiosité ... d’ailleurs les principaux vaccins ont pratiquement la même efficacité contre tous les variants ...


    • ᙅᖺ'ᗩしᓮᕮƝ cyrus 4 juillet 2021 15:41

      @nono le simplet

      Et ta conerie elle se porte bien ? ya des mois que c’ est prouvé que les vaccin , les serum , et les traitement hiv favorise l’ aparition des variant .

      C’ EST PAS POSSIBLE D’ETRE AUSSI NEGATIONISTE .

      ===========================================================

      https://www.mesvaccins.net/web/news/17095-sars-cov-2-la-selection-exercee-par-des-serums-de-convalescents-permet-l-apparition-de-variants

      Dans la lutte contre la pandémie de covid 19, alors qu’on attend beaucoup de ces vaccins, la détermination des circonstances qui favorisent l’apparition de variants d’échappement revêt une grande importance. L’étude publiée par S.A. Kemp, D.A. Collier et coll. vient confirmer une hypothèse déjà évoquée. Elle présente le cas d’un individu fortement immunodéprimé, atteint d’une forme grave et prolongée d’infection par le SARS-CoV-2, dont le traitement a comporté l’administration de plasma riche en anticorps prélevé sur des convalescents. Tout au long de l’évolution de la maladie, qui a été fatale après un peu plus de trois mois, 23 prélèvements et séquençages complets ont été effectués pour identifier les génotypes des virus responsables de l’infection. De façon remarquable, l’administration de plasma immun a été suivie de l’apparition chez le patient de virus génétiquement différents, et particulièrement d’une souche dominante portant plusieurs mutations de la protéine S. Avec l’interruption du traitement et l’élimination progressive des anticorps injectés, les variants viraux sont devenus moins nombreux, pour réapparaitre lorsque de nouvelles doses de plasma ont été administrées. En culture, le variant dominant s’est révélé un peu moins sensible aux anticorps de convalescents que le virus d’origine, alors que son pouvoir infectieux était maintenu. En l’absence des anticorps, il perdait toutefois son avantage sélectif sur les souches sauvages, qui redevenaient majoritaires.



    • Perplex Perplex 4 juillet 2021 15:52

      @Amanite phalloïde

      Quel lien existe-t-il entre le fait de circuler et le fait de se répliquer ?

      Sinon, pensez-vous que ces virus ne vivent et se répliquent que dans les organismes de l’espèce humaine ?


    • Xenozoid Xenozoid 4 juillet 2021 15:58

      @Perplex

      Sinon, pensez-vous que ces virus ne vivent et se répliquent que dans les organismes de l’espèce humaine ?

      my gosh, ne lui donne pas une mauvaise idée


    • ᙅᖺ'ᗩしᓮᕮƝ cyrus 4 juillet 2021 16:03

      @Perplex

      c’ est le genre de mec qui est pret a te dire que le feu brule pas que c’ est sans danger pour te vendre sa cuisiniere a gaz .

      D’ ailleur etonament les plus provaccin sont les dernier a se faire vacciner
      tu peut demander mille fois a voir leur atestation vaccinale , jamais il te la montreront ...

      Ya de bonne chance qu’ il compte sur nous pour prendre les risque vaccinale a leur place ...

      c’ est un peut comme NoNos , qui impose le masque , soutient le confinement , le couvre feux a 18h et les amaende pour les refractaire ...

      mais qui va en douce se taper l’ apero chez les voisin au mepris des regles d’ hygienne qu’ il as imposer aux autres .... Et en plus il s’ en est vanter ici smiley


    • ᙅᖺ'ᗩしᓮᕮƝ cyrus 4 juillet 2021 16:06

      @Xenozoid

      Il se replique dans les vison , les chien et les chat ...
      mais il n’ est plus transmissible a l’ humain ...car il mute 

      c’ est donc nous qui contaminon , les animaux et non l’ inverse dans ce cas .


    • Xenozoid Xenozoid 4 juillet 2021 16:12

      @cyrus

      c’est surtout nous qui élevons de la viandes de la peau et des calins domestiques,pas les pov’betes en cages ou né chez l’humain,d’ailleurs c’est cette promiscuité avec les animaux domestiqué qui a favorisé les européens dans leur conquete dans les nouveaux mondes...


    • Abolab 4 juillet 2021 16:19

      @nono le simplet

      C’es très simple, dans une population vaccinée, seuls les variants résistants aux vaccins vont se diffuser plus facilement. Donc la vaccination oriente l’évolution de la pandémie en sélectionnant des virus, actuellement avec des spikes modifiées, et potentiellement plus contagieux, mais pas moins dangereux pour autant.


    • ᙅᖺ'ᗩしᓮᕮƝ cyrus 4 juillet 2021 16:28

      @Xenozoid

      Toujours les même fable anti europeen et de préférence antifrançais smiley

      Les chevaux vienne du moyen orient , les buffle de chine , le chat d’ egypte , et les chien de russie slave .

      Les romain les ont importer de toute ces contree lointaine , mais j’ usque en l’ an 1700 les animaux domestique ou FAMILIER etait atribué au sorciere et on les brulait ensemble sur la place du village ...

      Ce n’ est pas la france qui as coloniser le monde , mais bien les puissance financiere mondialiste , celle la meme qui colonise aujourdhui la france avec l’ aide des bobo smiley


    • nono le simplet nono le simplet 4 juillet 2021 16:37

      @cyrus
      lire attentivement le lien qu’on propose évite de raconter des bêtises smiley


    • nono le simplet nono le simplet 4 juillet 2021 16:42

      @Abolab
      C’es très simple

      c’est surtout complètement faux concernant le SARS COV2, les variants s’étant développés avant tout vaccin ...


    • ᙅᖺ'ᗩしᓮᕮƝ cyrus 4 juillet 2021 16:43

      @nono le simplet

      Visiblement le lire ne t’as pas empêcher d ’en remettre une couche smiley

      Si tu comprend pas que les virus devienne plus resistant au systeme immunitaire de l’ hote en variant leur code genetique quand il sont agresser par des anticorp , ou des antiviraux (hiv) , ou encore les vaccin qui produisse ces meme anticorp on peut vraiment rien pour toi smiley

      RETOURNE LAVER TES EPROUVETTE ET EVITE DE LES CASSER CETTE FOIS CI smiley ... LA SCIENCE C EST PAS POUR TOI 


    • ᙅᖺ'ᗩしᓮᕮƝ cyrus 4 juillet 2021 16:55

      @nono le simplet

      Les variant leger oui , mais les plus dangereux sont bien apparu dans les zone ou on vaccine le plus a l’ ARNm.apres le debut des vaccination ...

      Les fait sont tetu le laborantin qui se prend pour un prof meilleur que raoult ou peronne smiley


    • Abolab 4 juillet 2021 19:28

      @nono le simplet

      C’est vrai, les variants n’ont pas attendu les vaccins. Et c’est le thème de cet article. Pour arrêter une pandémie, il faut favoriser l’émergence de variants moins dangereux. Le vrai problème est que l’état de santé des personnes malades est déjà très mauvais avant qu’ils ne soient infectés. Une alimentation saine végétale peut pourtant changer les choses... mais les médecins ne veulent pas en entendre parler, ils préfèrent administrer des médicaments qui ne soignent pas les malades, mais qui font la richesse des industries pharmaceutiques.


    • ᙅᖺ'ᗩしᓮᕮƝ cyrus 4 juillet 2021 19:35

      @Abolab

       il faut favoriser l’émergence de variants moins dangereux

      En fait c’ est le principe meme de la variolisation connu depuis la medecine ayurvedique , puis reprit par jenner et pasteur ..

      la vaccine est une variole bovine moins dangereuse .

      on s’ est appercu en cas de multi infection que d’ autre adenovirus protegeait du covid ( on evite les corona pour eviter les variant) , il est donc souhaitable de faire un petit rhume , tous en meme temps sur la planete avec un adenovirus ...

      La on aurais un vaccin bio capable d’ eradiquer le covid smiley


    • nono le simplet nono le simplet 5 juillet 2021 03:36

      @cyrus & @Abolab
      on n’est plus dans la science-fiction de hall de gare ... on entre dans la SF de bar-tabac smiley


    • ZXSpect ZXSpect 5 juillet 2021 06:55

      @cyrus
      .
      .

      hier 4 juillet 16h39 je postais ce commentaire… et que pensez vous qu’il advînt :

      commentaire flingué

      .

      >>>

      « » »cyrus 4 juillet 16:03

      Ya de bonne chance qu’ il compte sur nous pour prendre les risque vaccinale a leur place … » » »

      .

      merci Cyrus d’avoir pris ce risque pour nous, puisque tu nous as récemment annoncé que tu as été vacciné au Johnson & Johnson

      .

      nous t’en serons éternellement reconnaissants

      >>>

      .

      Cyrus est, à la fois très susceptible, et surtout très habile à faire supprimer le moindre post, même s’il n’est en rien critiquable ou contraire à la Charte  !

      .

      Entre Philippe Huysmans qui bloquait tout commentateur qui ne lui faisait pas la claque, et Cyrus qui obtient d’AgoraVox l’effacement arbitraire des commentaires : le duo revivificateur  dans ses oeuvres !


    • troletbuse troletbuse 5 juillet 2021 09:54

      @nono le simplet
      Bravo Nono et merci de t’être levé à 3 heures du mat pour nous livrer ta pensée profonde.
      Au fait, c’était une érection ou une envie de scier ?  smiley)


    • fabrice68 fabrice68 5 juillet 2021 10:45

      @Abolabd’après le Dr Velot, généticien, le vaccin cible surtout la souche originelle du virus, et comme ce virus à arn mute facilement, adore se recombiner, la compétition entre souche originelle et variant est faussée à cause du vaccin, et c’est le variant qui finit par s’imposer.Variant qui pourra etre moins méchant , ou plus...


    • troletbuse troletbuse 5 juillet 2021 11:08

      @nono le simplet
      Caf fait longtemps que tu t’es bombardé virologue ?  smiley


    • Abolab 5 juillet 2021 11:38

      @fabrice68

      Des « variants » peuvent apparaître sans que la protéine spike de la souche originelle ne soit modifiée. Ces variants peuvent présenter des mutations présentes dans des séquences non structurelles, ou au niveau de l’enveloppe.

      Par recombinaison, ils peuvent acquérir de nouvelles caractéristiques également en-dehors de simples mutations.

      Donc les vaccins ciblent non seulement la souche originelle mais l’ensemble des variants présents et circulant dans la population, même si ceux-ci sont moins moins dangereux.

      La vaccination empêche donc la circulation de variants moins dangereux, qui sont indispensables à l’extinction de la pandémie.

      Extinction de la pandémie n’est pas synonyme de suppression de la circulation virale. La circulation de variants moins dangereux est nécessaire pour contrôler la pandémie.


    • Abolab 5 juillet 2021 11:49

      @cyrus

      Oui, l’idée qu’il faille éradiquer le virus par la vaccination est une idée très dangereuse d’un point de vue sanitaire, et c’est une aberration d’un point écosystémique, car la volonté d’empêcher la circulation du virus favorise en fait sa virulence et donc sa dangerosité.

      C’est de plus un moyen très contre-productif d’empêcher les formes graves de maladie, qui ne protège pas réellement la population, puisque les risques de COVID grave restent absolument les mêmes pour les personnes vaccinées si un nouveau variant échappant à la vaccination se propage.

      Il s’agit uniquement d’une course contre la montre contre les nouveaux variants mais qui ne diminue aucunement les risques de COVID grave chez les individus à facteur de risque.

      Nous ne sommes plus dans la prévention de maladies, mais dans une forme de fuite en avant associée à une volonté écocide de la part des tenants de la vaccination pour tous.


    • pemile pemile 5 juillet 2021 12:43

      @nono le simplet « on n’est plus dans la science-fiction de hall de gare ... on entre dans la SF de bar-tabac »

      De chiottes de bar-tabac, le nouvel espace d’expression scientifique  ! smiley


    • nono le simplet nono le simplet 5 juillet 2021 13:14

      @pemile
      toutes les âneries débitées par les con-plotistes au pire m’indiffèrent, au mieux m’amusent ... plus la réalité s’impose plus ils se débattent dans leur déni ...
      petit aparté ... j’ignore si tu as vu mon graphique sur le Re comparé à celui de Covidtracker ... comme il devient évident que l’épidémie progresse un Re inférieur à 1.0 relève d’un calcul obsolète ... j’ai revu mon calcul et j’obtiens un Re à 1.27 au 04/07 ... à suivre ...


    • ecophilopat 5 juillet 2021 13:16

      @Amanite phalloïde

      "Lorsque le virus infecte les cellules de l’organisme, il s’y réplique, c’est-à-dire qu’il s’y multiplie. Il y donne naissance à des copies de son génome, mais en recopiant son code génétique dans un nouvel hôte, il commet parfois des erreurs.

      Ces mutations sont d’autant plus nombreuses que le virus circule abondamment au sein de la population. Tout ce qui est capable de réduire la circulation intense d’un virus est susceptible de réduire l’apparition des variants. Et non l’inverse. La vaccination n’a donc en aucune manière conduit à l’apparition des variants identifiés à ce jour."

      .

      Tu devrais lire ceci :

      https://fr.theepochtimes.com/les-vaccins-covid-19-pourraient-etre-a-lorigine-de-variants-selon-des-experts-israeliens-et-europeens-1783712.html


    • pemile pemile 5 juillet 2021 13:44

      @nono le simplet "toutes les âneries débitées par les con-plotistes au pire m’indiffèrent, au mieux m’amusent« 

      Comme boite de Pétri, Avox est au top !

       » j’ai revu mon calcul et j’obtiens un Re à 1.27 au 04/07 ... à suivre ... "

      Il est difficile d’imaginer que la France fasse exception à la virulence du delta,.


    • troletbuse troletbuse 5 juillet 2021 13:45

      @nono le simplet
      a Re a Re a RE
      Tu retombes en enfance smiley


    • Silence, on pique ! Silence, on pique ! 5 juillet 2021 14:36

      @Abolab

      variant, c’est pas un terme médical, ce n’est pas recevable médicalement parlant. C’est de la novlangue pour faire peur aux moutons. 


    • nono le simplet nono le simplet 5 juillet 2021 14:53

      @Silence, on pique !
      variant, c’est pas un terme médical

      mais si ... mais si ... et c’est valable aussi pour les bactéries ... comme, par exemple les souches, variantes d’E.Coli, entéropathogènes qu’on identifie très simplement par test d’agglutination ...


    • nono le simplet nono le simplet 5 juillet 2021 15:08

      @nono le simplet
      le sérogroupage des E.Coli se fait sur les antigènes somatiques O et les antigènes de surface B et chaque souche obtient un typage Oxxx Bxx ... par exemple O111 B4, un des plus fréquents dans les gastro entérites et qui est un variant de la souche initiale d’E Coli commensal


    • Silence, on pique ! Silence, on pique ! 5 juillet 2021 16:35

      @nono le simplet

      OK, vous êtes un savant spécialiste hautement qualifié bon pour le prix nobel, mais le mot variant fait partie du nouveau vocabulaire, juste pour effrayer. 


    • pemile pemile 5 juillet 2021 16:40

      @Silence, on pique ! « OK, vous êtes un savant spécialiste hautement qualifié bon pour le prix nobel, »

      Pour le prix NobelAvox, qu’il va falloir délivrer avant la fin de l’année, j’ai quelques autres propositions de « savant spécialiste hautement qualifié » à proposer !


    • nono le simplet nono le simplet 5 juillet 2021 17:09

      @Silence, on pique !
      OK, vous êtes un savant spécialiste

      un savant ? non, bien sûr ...
      mais, en biologie, je parle un peu de ce que je connais, en ayant fait pendant 20 ans ... entre autres j’ai fait du sérotypage


    • ᙅᖺ'ᗩしᓮᕮƝ cyrus 5 juillet 2021 17:16

      @nono le simplet

      Tu parle tu est rentrer par piston sans diplome dans un labo d’ anlyse , et tu ne faisait que charger la machine et classer les resultat ...

      c’ est comme un un gamin qui fait des avion en papier et se pretend pilote de ligne smiley


    • nono le simplet nono le simplet 5 juillet 2021 17:19

      @nono le simplet
      et je rajoute qu’on utilisait le terme « variant » dans les années 80 ... j’ai même envoyé chez Pasteur deux souches variantes non répertoriées d’Enterobactéries (variantes sur le plan métabolique) ... de mémoire, un Aeromonas (autrefois classé dans les Enterobacéries) et un Enterobacter ...


  • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 4 juillet 2021 08:55

    Le projet d’éradiquer les virus aérosols est une impasse thérapeutique et hautement anti-écologique.

     

    Je ne comprends pas que les écologistes qui se sont ralliés au libéralisme au nom du libéralisme sociétal, approuvent ces injection massive dans nos organismes vivants de produits OGM qui détruisent nos merveilleux systèmes immunitaires naturels au profit des multinationales qui suppriment une à une nos libertés démocratiques.

     


    • Thierry Gourvénec Thierry Gourvénec 4 juillet 2021 09:38

      @Francis, agnotologue
      "Je ne comprends pas que les écologistes (...) approuvent ces injection massive dans nos organismes vivants de produits OGM"

      L’effet de la bouffée délirante collective ! Ah chez vous aussi, ça a du mal à rentrer...


    • Abolab 4 juillet 2021 11:15

      @Thierry Gourvénec

      Les instances de santé publique se sont enfermées dans leur propre piège qui est le déni du fait que la COVID-19 est avant un tout un problème métabolique préexistant à l’infection virale.

      Résultat, même si les virus en circulation ne sont pas dangereux pour la majorité de la population, ils posent problème pour les personnes avec des maladies chroniques, qui sont mal traitées par la médecine moderne ne reconnaissant pas l’importance de l’alimentation végétale saine et celle du mode de vie dans la prévention et le traitement des maladies. Il existe une barrière mentale, économique et culturelle à la bonne santé.


    • Thierry Gourvénec Thierry Gourvénec 4 juillet 2021 12:35

      @Abolab
      Admettons, mais votre intervention semble venir apporter une contre argumentation en défaveur de l’existence d’une BDC.
      Déniez-vous l’existence de cette BDC qui est le seul argument tangible pour expliquer que la quasi totalité des politiques, des journalistes, des intellectuels opposés au néo-libéralisme se soient tout d’un coup mis à croire à l’extrême dangerosité du virus au point de réclamer encore plus de vaccination, voire une vaccination obligatoire par des OGM (exemple Jadot) ?


    • The White Rabbit The White Rabbit 4 juillet 2021 12:37

      Ça se vend mal la BDC ... mais vos confrères ne doivent pas être assez éveillés, n’est-il pas ?


Réagir