jeudi 13 janvier - par Sylvain Rakotoarison

Passe vaccinal (2) : Claude Malhuret charge lourdement les antivax

« 92% des Français l'ont compris. Pas les antivax. (…) Il faudra bientôt vacciner en cachette et raser les murs pour ne pas les déranger. Eh bien, nous n'allons pas raser les murs, nous allons répondre. Et d'abord aux politiciens aux abois qui essaient de se refaire la cerise, aux philosophes de comptoir qui confondent liberté et irresponsabilité, aux agités du télé-bocal, qui crient à la démocratie bafouée. » (Claude Malhuret, le 11 janvier 2022 au Sénat).

Le Ministre des Solidarités et de la Santé Olivier Véran testé positif ? Ce sont les risques du métier... d'humain. L'actualité, c'est la grève à l'école, mais aussi, surtout, un nouvel outil de lutte contre la crise sanitaire. En effet, le Sénat a adopté cette nuit du 12 au 13 janvier 2022, à 2 heures 30 de matin, en première lecture, le projet de loi instaurant le passe vaccinal. Sur 338 votants, 249 sénateurs ont voté pour et 63 contre (scrutin n°74). Mais la procédure n’est pas terminée.

Chez Les Républicains (146 membres), 106 ont voté pour, 19 ont voté contre (dont Étienne Blanc, Daniel Gremillet, Muriel Jourdan) et 19 se sont abstenus (dont Alain Cadec, Alain Joyandet), et 2 n’ont pas pris part au vote dont Gérard Larcher qui présidait la séance. Au groupe socialiste (64 membres), 52 ont voté pour, 3 contre, 4 se sont abstenus et 5 n’ont pas pris part au vote (dont Hélène Conway-Mouret). Au groupe Union centriste (56 membres), 44 ont voté pour, 10 contre (dont Vincent Delahaye, Loïc Hervé), 2 se sont abstenus (dont Nathalie Goulet). Au groupe de LREM (24 membres), 23 pour et 1 contre. Les groupes communiste (15 membres) et écologiste (12 membres) ont tous entièrement voté contre. Au groupe RDSE (15 membres), 11 ont voté pour, 2 contre et 1 s’est abstenu. Le groupe Les Indépendants, République et Territoires (13 membres) a complètement voté pour. Enfin, sur les 3 sénateurs non-inscrits, 1 a voté contre et les 2 autres, Esther Benbassa et Jean-Louis Masson, n’ont pas pris part au vote.

Les sénateurs ont profondément modifié le projet du gouvernement voté par les députés et une commission mixte paritaire va travailler pour tenter d’aboutir à un texte commun. A priori, les chances de succès de cette commission réunissant députés et sénateurs sont faibles à cause de la proximité de l’élection présidentielle ; la majorité sénatoriale LR ne voudrait pas servir à la majorité sur un plateau une victoire parlementaire à moins de trois mois de l’échéance.

Je reviendrai en détail sur la discussion parlementaire sur le passe vaccinal, tant à l’Assemblée Nationale qu’au Sénat. Dans cet article, je souhaite évoquer l’excellent discours du sénateur Claude Malhuret dont le sens de la formule contre les antivax a certainement fait mouche.

_yartiMalhuretClaudeB05

Claude Malhuret n’en est pas à son premier discours incisif. Le 4 mai 2020 déjà, il tentait de mettre en garde contre les bonimenteurs et les charlatans qui prospèrent avec la pandémie. Médecin (avec des missions à l’étranger) et homme politique aguerri (il a été ministre en 1986 et a été longtemps maire de Vichy), le docteur Malhuret connaît bien, malheureusement, les problématiques des épidémies et de la vaccination, en particulier dans les pays en guerre : « Des quinze ans de ma vie comme médecin dans les guerres ou les épidémies, j'ai tiré une leçon simple : ce sont les virus qui bafouent les libertés, pas les vaccins. Et si l'on ne prend pas les mesures qui s'imposent, c'est l'épidémie seule qui en décide, et toujours de la façon la plus violente et la plus létale. ».

Il a participé à la discussion générale sur le passe vaccinal le mardi 11 janvier 2022, comme représentant du groupe Les Indépendants, République et Territoires qu’il a créé et préside depuis le 2 octobre 2017 (groupe issu de sénateurs LR favorables au gouvernement actuel). Son expertise de médecin (il n’est pas le seul au Parlement) a un grand avantage sur d’autres collègues, c’est qu’il sait éviter de dire des bêtises sur le sujet.

Claude Malhuret a commencé par rappeler les faits : « Nous avons aujourd'hui trois certitudes : premièrement, le vaccin empêche l'immense majorité des formes graves ; deuxièmement, la probabilité d'un séjour en réanimation est dix fois supérieure chez les non-vaccinés ; troisièmement, les services d'urgence sont remplis par la petite minorité qui refuse la vaccination. ». Et sa déduction est simple : « La conclusion est d'une simplicité biblique : il faut vacciner le plus de monde possible le plus vite possible. ».

Au 12 janvier 2022, la situation de la France reste parmi les plus flatteuses du monde sur la couverture vaccinale : 53 417 529 Français ont reçu au moins une injection, 52 137 931 au moins deux injections et 29 977 359 au moins trois injections. C’est remarquable, mais insuffisant avec une telle flambée épidémique. Après plus d’un an de campagne de vaccination, il reste encore 7,5% des personnes à convaincre, et certains sont absolument fermés à la discussion, sombrant dans un complotisme antivax peut-être irréversible.

C’est surtout à ceux qui veulent récupérer politiquement et électoralement les antivax que Claude Malhuret s’en est pris, très clairement (et une telle clarté a engendré une salve d’applaudissements) : « Les Philippot, Asselineau, Le Pen, Dupont-Aignan ou Mélenchon, ce pacte germano-soviétique de la désinformation, ont été successivement pour la chloroquine, contre le vaccin, contre le passe sanitaire et maintenant contre le passe vaccinal, avec une infaillibilité absolue dans l'aveuglement. Ces amoureux des dictatures, il faut quand même qu'ils soient gonflés pour accuser le gouvernement et le Parlement de prendre des mesures liberticides. S'ils avaient été au pouvoir, la vaccination aurait perdu des mois. Et les morts auraient été bien plus nombreux, comme chez leurs amis Bolsonaro l'antivax ou Poutine et son vaccin inopérant réclamé à grands cris par Mélenchon et dont même les Russes ne veulent pas. Les Français n'auraient eu droit qu'aux remèdes bidons d'un gourou rocambolesque, validés par la Twitter school of medicine et la Facebook university. Ces stakhanovistes de l'erreur et du cynisme sont contre le passe vaccinal, pas pour préserver la santé de nos concitoyens, mais pour récupérer les voix des extrémistes. Quoi que vous fassiez, Monsieur le Ministre, pour eux, vous ferez mal. Je vous suggère une idée pour vacciner les 5 millions qui manquent à l'appel : interdisez le vaccin, ils exigeront que tout le monde se le fasse injecter. Maintenant, cela suffit ! À 300 000 cas par jour, il est temps de répondre et il est aussi plus que temps de faire front. ».

_yartiMalhuretClaudeB06

Toujours aussi anti-antivax, le sénateur Malhuret a proposé une contre-définition de la démocratie : « La démocratie, ce n'est pas s'agenouiller devant une minorité inconsciente qui peuple aujourd'hui les services d'urgence, qui fait pleurer de rage et d'épuisement les soignants voyant leurs lits remplis de patients qui n'auraient jamais dû s'y trouver et qui en chassent tous les autres. La démocratie, ça ne consiste pas à écouter des rebelles de supermarché sauter comme des cabris avec leurs pancartes en criant : "Liberté !" ».

Parlant toujours des antivax, il est scandalisé par l’inversion des valeurs qui règne chez eux : « Alors, va pour le passe vaccinal. Les offusqués professionnels diront que vous créez deux catégories de Français, alors que ce sont eux qui se placent en marge et nous mettent en danger. Ils diront que vous les stigmatisez, alors que depuis un an, ils traitent les vaccinés de moutons, les soignants de collabos, qu'ils saccagent les permanences des élus et les menacent de mort. Mais nous allons poursuivre ensemble, calmement, la lutte contre l'épidémie. Malgré eux. Et avec l'immense majorité des Français. ».

En effet, Claude Malhuret a conclu sur une note très optimiste, "les" Français sont raisonnables, cela peut finalement étonner tant nous avons la réputation de râleurs, mais nous savons où est notre intérêt, l’intérêt général, et cela est très rassurant : « En dépit des campagnes incessantes sur les réseaux antisociaux, les Français ont montré une remarquable compréhension, une remarquable patience et une remarquable responsabilité. Malgré les intox, la France est dans le peloton de tête des pays les plus vaccinés. Les réseaux ont même eu une vertu : après deux ans de bobards, nos concitoyens ont fini, devant l'énormité des fake news, par se faire une solide opinion sur ceux qui les diffusent, et je préfère ne pas répéter ici les épithètes dont ils les gratifient. Quant aux discussions dans les repas de famille où se trouvait un antivax pendant les fêtes, elles ont vacciné définitivement des millions de Français contre les absurdités. Et ce vaccin-là, par chance, il est d'une grande efficacité. ! ».

Parmi les sénateurs qui ont voté ce projet de loi modifié (avec des modifications peu acceptables par le gouvernement), certains prônent l’obligation vaccinale, d’autres, au contraire, ont voté contre parce qu’ils voulaient l’obligation vaccinale. Claude Malhuret aurait été plutôt pour l’obligation vaccinale, mais il comprend les arguments du gouvernement : le passe vaccinal est bien plus efficace que l’obligation vaccinale dans la réalité concrète.

L’obligation vaccinale serait impossible à appliquer, surtout aux personnes les plus fragiles : on ne va pas faire des "contrôles de vaccination" tout le temps dans la rue, on ne va pas aller chez les gens, dans leur domicile, pour vérifier, et surtout, on ne va pas prendre des policiers armés d’une seringue pour vacciner de force les récalcitrants. En revanche, le passe vaccinal "emmerde" (au sens macronien du terme) les personnes non-vaccinées qui devront choisir entre leur dogmatisme complotiste ou leur vie sociale, c’est leur choix et cela les place en situation de responsabilité. D’ailleurs, les pays proches qui ont adopté l’obligation vaccinale ne connaissent pas sur surdemande de vaccination, au contraire de la France lors de l’annonce du passe sanitaire puis du passe vaccinal. À cet égard, la France est un pays leader de la vaccination et, au contraire de beaucoup de déclinistes nostalgiques et de partisans de l’anti-France, je suis fier de mon pays et de ma Nation.


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (13 janvier 2022)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Passe vaccinal (2) : Claude Malhuret charge lourdement les antivax.
Discours de Claude Malhuret le 11 janvier 2022 au Sénat (texte intégral et video).
Les Français en ont marre des antivax !
Passe vaccinal (1) : quel député a voté quoi ?
Claude Malhuret le 4 mai 2020.

_yartiMalhuretClaudeB08
 



163 réactions


  • raymond 13 janvier 18:11

    Il se charge lui même, 3 mois encore....


  • leypanou 13 janvier 18:46

    premièrement, .. ; deuxièmement, la probabilité d’un séjour en réanimation est dix fois supérieure chez les non-vaccinés ; troisièmement, les services d’urgence sont remplis par la petite minorité qui refuse la vaccination  : il a oublié le quatrièmement : 100% des patients en réanimation n’ont pas été pris en charge dès manifestation de symptômes.

    Ce n’est pas la non-vaccination qui les a fait admettre en réanimation mais le non-traitement précoce mais il faut avoir plus d’intelligence pour y penser.


  • Décroissant 13 janvier 18:52

    En contre-feu l’ intervention de Laurence Muller-Bronn, sénatrice du Bas-Rhin, qui a expliqué son “non” à cette proposition de loi à la tribune :

    Elle a déploré que “ceux qui osent douter, réfléchir, faire un autre choix [que celui de la vaccination obligatoire généralisée] seraient d’obscurs complotistes.” Soulignant qu’on trouve parmi eux des institutions très sérieuses : Académie de médecine contre une troisième dose généralisée, Alain Fischer (Monsieur Vaccin) contre la vaccination obligatoire, “le contexte ne le justifiant pas”, ou encore le Conseil de l’Europe. Rappelant les décisions des pays nordiques sur l’administration du vaccin Moderna, l’inscription du principe de précaution dans la Constitution, le caractère conditionnel de l’autorisation de mise sur le marché des vaccins. Enchaînant sur les nombreux éléments alertant sur l’insuffisance des preuves sur l’efficacité et l’innocuité du vaccin, l’effet sur la transmission, les effets sur les jeunes, les femmes enceintes, ainsi que sur “les dégâts psychiques des injonctions sanitaires”. Il n’y a “pas de consensus scientifique sur la vaccination de masse”, poursuit-elle. Réhabiliter l’immunité naturelle, rendre aux médecins le droit de soigner… sont quelques-unes des préconisations qu’elle recommande. “Quelle légitimité aurions-nous pour instaurer de manière autoritaire une vaccination obligatoire et une troisième dose”, alors que des spécialistes “doutent” ? “Nous avons besoin d’un débat contradictoire”, conclut-elle, “le nourrir d’une information loyale, transparente et indépendante”. “Nous ne sommes pas la chambre d’enregistrement du Conseil scientifique”, lâche-t-elle. “Il est de notre devoir, en tant qu’élus de la République, représentant les Français, tous les Français, de restaurer le droit commun et les libertés publiques, car il y va de leur confiance.” Faire un bilan rationnel, en “sortant de la doctrine tout-vaccinal”, “plutôt que de gouverner par la peur et le contrôle”.


    • véronique 14 janvier 16:13

      @Décroissant

      La sénatrice du Bas-Rhin a tout-à-fait raison. Elle ne fait qu’exprimer ce qui devrait être le sens commun, a fortiori pour les parlementaires.


  • charlyposte charlyposte 13 janvier 18:59

    C’est pour quand un vrai vaccin qui dure... qui dure toute une vie sans effets secondaires bizarre !!! smiley hum.


    • Albert123 14 janvier 09:50

      @charlyposte

      « qui dure toute une vie sans effets secondaires »

      il n’existe et n’existera pas de vaccin pour les coronavirus, la nature même de ces virus et leur propension à varier / muter rend tout procédé vaccinal ou toute thérapie génique au mieu inutile au pire dangereuse pour l’inoculé.

      présentement les gens qui stigmatisent les antipass sont avant tout des génocideurs et des charlatans, 

      tout comme l(es)’auteur(s) de cette propagande qui sont complices de charlatanisme et de génocide de masse


    • charlyposte charlyposte 14 janvier 10:51

      @Albert123
      J’ai fait un rêve... un vaccin contre la lobotomisation ! smiley


    • Albert123 14 janvier 11:05

      @charlyposte

      le retourausenscritique existe en version 200 mg, 500 mg et 1000 mg, ça se prend en cachet matin, midi et soir


    • charlyposte charlyposte 14 janvier 11:13

      @Albert123
      Je compte souvent en litres via mes deux apéros gourmands... le midi et le soir et je grimpe aux rideaux avec la voix de Tarzan ou presque.... Jane ne tarde pas à venir prendre sa dose légale conforme à la loi smiley deux par jour.


    • robert 14 janvier 11:16

      @charlyposte
      deux Jane ou deux Kubis ?


    • charlyposte charlyposte 14 janvier 11:26

      @robert
      Les deux smiley


  • Lynwec 13 janvier 19:05

    Encore un professionnel de l’inversion accusatoire élu qui charge...

    Proférer des mensonges d’un ton docte ne les changera jamais en vérités.

    https://www.aubedigitale.com/environ-la-moitie-des-patients-covid-19-en-ontario-sont-hospitalises-pour-quelque-chose-dautre/

    En France, la chape de plomb empêche ce genre de vérités d’émerger, pour le moment.

    Petit à petit, elles émergent, parfois annoncées involontairement par les menteurs :

    https://www.lelibrepenseur.org/pfizer-albert-bourla-avoue-que-son-vaccin-ne-sert-a-rien/

    Certains ont le courage d’admettre leurs fautes et comme on dit, faute avouée...

    https://www.aubedigitale.com/nous-avons-echoue-un-journal-danois-sexcuse-davoir-publie-les-recits-officiels-du-covid-sans-les-remettre-en-question/

    « En revanche, le passe vaccinal »emmerde" (au sens macronien du terme) les personnes non-vaccinées qui devront choisir entre leur dogmatisme complotiste ou leur vie sociale, c’est leur choix et cela les place en situation de responsabilité.« 

    Les gratte-papier de Rakatopinambour sont pas mal doués, eux aussi, en matière d’inversion accusatoire, puisque selon eux, le »dogmatisme" serait spécifique aux non injectés (ce n’est toujours pas un vaccin) alors que les vrais dogmatiques sont ceux qui malgré les preuves sortant de partout persistent à cautionner cette macarade eugéniste dont les victimes se comptent en grands nombres :

    https://mortsapresvaccination.wordpress.com/

    Je compatis à l’indigence de vos âmes incapables d’empathie et d’introspection et vous souhaite sincèrement de finir par évoluer vers le haut..


    • Décroissant 13 janvier 19:51

      Florilège des mensonges et tromperies de Claude Malhuret (laissons fake news aux américains) : - un syllogisme bancal : 1,2,3 pour aboutir à une affirmation gratuite , beau tour de passe passe ; - les services d’urgence remplis par la petite minorité qui refuse le vaccin (affirmation largement démentie par ailleurs) ; - le coup du mépris (« les rebelles de supermarché » : c’est sûr, un sénateur élu au suffrage censitaire ne doit pas souvent y mettre les pieds, de là à affirmer…) ; - « avec l’immense majorité des français » affirmation et récupération gratuites : - « ce vaccin-là… il est d’une grande efficacité » ; ouaip ! C’est sûr, le ministre de la santé n’a pu être contaminé que par un non vacciné ! Salauds de pauvres disait Claude Autant-Lara. (conseil au collectif de propagande Rako et Cie : citer la positivité du ministre en jouant du violon humain en début de tribune, loin de désamorcer sa force explosive, a tendance à décrédibiliser la plaidoyer outrancier qui suit).

  • sirocco sirocco 13 janvier 19:20

    J’échangerais bien ma retraite contre le centième de ce que touche ce sénateur sur son compte anonyme en rétro-commissions de Big Pharma...


  • charlyposte charlyposte 13 janvier 19:28

    Il est urgent de sortir le KARCHER de la cave pour nettoyer ce sénat qui empeste le bouc ! c’est à croire qu’ils font des partouzes jours et nuits en jetant les capotes sous les sièges ! hum... smiley


  • phan 13 janvier 19:35

    AUSTRALIE - Stephanie Dias Whitmore était enceinte de 37 semaines, et son bébé en bonne santé. 1ère dose PFlZER le 13 septembre, 2ème dose le 4 octobre. Le bébé est décédé d’une hémorragie cérébrale le 9 octobre.

    Allez Novax Djoko !


  • phan 13 janvier 20:43

    Olivier Véran, testé positif après un schéma vaccinal complet (Panaché : Astrazeneca, Moderna et Pfizer) selon le bon slogan de Rakoto : « Tous vaccinés, Tous contaminés ... pardon protégés ! »


    • mac 13 janvier 20:58

      @phan
      Rokato, une entité étrange pro LREM, qui à ses entrées quotidiennes sur AVX ?


    • phan 13 janvier 21:28

      @mac
      Rakoto a vu 3 fois l’atterrissage d’Apollo 11 sur la Lune Plate ...

      A trois mois des élections, c’est dur d’admettre l’échec de la Macronie, il est temps au Docteur Laurent Alexandre de manger son chapeau. Malhuret accuse aux non-vaccinés d’être responsables des échecs d’un faux vaccin qu’ils n’ont pas pris ...

  • mac 13 janvier 21:04

    Il est de plus en plus évident que ces injections n’ont pas vraiment évité la propagation du virus et qu’il est par conséquent inutile de les imposer aux gens qui ne risquent aucune forme grave, mais ils faut marteler, marteler, il en restera bien quelque chose. Au moins, ça pourra contribuer à remplir les poches de certains, à défaut d’autre chose.

    Souhaitons que le flop de plus en plus pattant de ces injections, vaccinera la population contre les vendeurs de piquouses pour tout et n’importe quoi, et ce pour au moins 10 ans, s’ils voient la débâcle arriver...


  • sylvain sylvain 13 janvier 22:12

    la bonne vieille propagande, servie par un tricheur sans talent


  • Kevan 13 janvier 22:29

    Encore un médecin politique. Décidément on en fait collection... Claude Malhuret ne fait pas exception à la clique qui nous dirige, il confond la chèvre et le choux (antivaccin, anti-passe sanitaire, anti-passe vaccinal, obscurantiste, scientiste  la langue française a gagné beaucoup de synonyme en peu de temps  ) et oublie la moitié de la réalité dans son discours.

    A-t-il déjà forcé à une population, dans un pays où il a officié, à utiliser un traitement (désolé, mais avec une protection de trois mois, ce n’est pas un vaccin), non éprouvé, pour lutter contre une maladie ayant moins de 0,5% de létalité et concernant uniquement des personnes âgées ou fragiles ?

    Que sait-il des effets secondaires à moyen et long termes de ce traitement alors que les effets à court terme sont déjà préoccupants ? Personne ne sait, aujourd’hui, ce qu’il adviendra. Un peu de mesure pour un médecin politicien ne me semble pas une qualité superflue.

    Que pense-t-il des recommandations de l’OMS qui déconseille les doses de rappel ou d’Israël qui suspend la quatrième dose faute de données (et peut être d’utilité ?  c’est moi qui interprète) 

    Et enfin, comment un médecin compétent peut-il oublier l’immunité naturel ? Avec 300000 cas par jours, dont la très grande majorité seront asymptomatiques (même des non-vaccinés), toutes ces personnes vont avoir une immunité contre le Covid. Pourquoi les oublier, volontairement, des lois et des règles ? Surtout que nous avons un test facile à réaliser pour vérifier la présence d’anticorps.

    Bref, un discours bas de gamme, sans recul. Encore un politicien parfaitement visionnaire de son époque.


    • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 14 janvier 09:23

      @Kevan

      comment un médecin compétent peut-il oublier 

      300 000 € sur un compte en Suisse.

    • charlyposte charlyposte 14 janvier 09:34

      @Opposition contrôlée
      C’est pourtant simple ... l’argent n’a pas d’odeurs, y parait que les coffres sont étanches ! hum... de fait : de l’argent qui dort au chaud en attendant la fin de la guerre nazitaire smiley quoi qu’il en coûte smiley


  • ETTORE ETTORE 13 janvier 23:44

     et homme politique aguerri (il a été ministre en 1986 et a été longtemps maire de Vichy),


    Ben ouais quoi !

    Vichy, tu y vis, un jour, tu pèt-et-ni(ai)se toujours !

    On voit bien les relents bruns, l’arc en ciel des-putes à la couleur voulue par Emmerdeur 1er.

    Et on vas encore se la rejouer l’histoire merdique de la Pét-et-nie ?

    Encore un ventripotent, vociférant, comme les aime Rakotonanobis.

    Peu importe le texte, pourvu que le tHon soit martial.

    Ah ça pose sa montagne de morve, un tel discours.

    "aller chez les gens, dans leur domicile, pour vérifier, et surtout, on ne va pas prendre des policiers armés d’une seringue pour vacciner de force les récalcitrants. En revanche, le passe vaccinal « emmerde » (au sens macronien du terme) les personnes non-vaccinées qui devront choisir entre leur dogmatisme complotiste ou leur vie sociale"

    CRETIN CONGENITAL !

    Et, peux t’on savoir, pour quel ennemi, travaille ce traitre ?

    Histoire de bien s’en rappeler à la libération.

    Belle liste, que voilà, pour redonner du travail, à la Louisette !

    Mais qu’avant, on les spolie de TOUS leurs biens, en totalité, quel que soit le degré de famille.

    La « responsabilité » s’applique aussi rétro activement ! Il faut qu’il le sache !


  • chat maigre chat maigre 14 janvier 00:01

    macron a ouvert la voie en menaçant les non vaccinés, dorénavant tous ces connards qui se croient largement au dessus du troupeau vont s’en donné à coeur joie.

    maintenant que les boucs émissaires sont désignés clairement, ils vont pouvoir laisser libre cours à leur haine du petit peuple et une grande partie de ce petit peuple applaudira encore aux fenêtres.

    à la libération les tondeuses ne suffiront pas cette fois ci pour laver cet ultime affront.


    • charlyposte charlyposte 14 janvier 09:45

      @chat maigre
      Avec bientôt la seringue dans le cul toute la nuit avec des sanctions au réveil si la seringue déclare une carence de plus de 3 h sur une nuit de 7 h !!! hum, smiley imaginez la suppression du matelas et du lit si récidive !!! pire encore, suppression du conjoint !!! hum... je sors smiley


    • chat maigre chat maigre 14 janvier 14:54

      @charlyposte

      moi je ne dors que 4 ou 5h par nuit...complotiste ??

      j’en profite pour te remercier pour tes interventions toujours pleines de panache, hum...


  • véronique 14 janvier 00:20

    Malhuret a été directeur du développement éthique au sein du groupe Korian (maisons de retraite).

    Le concept d’éthique, dans les entreprises, est intéressant : l’éthique précède et suit le droit. Elle met l’accent sur la décision individuelle et la responsabilité personnelle, et donc sur les devoirs. Par exemple, l’éthique peut consister, pour une entreprise, à choisir des normes plus exigeantes que celles définies par la loi. Des gens comme Malhuret , Macron ou d’autres, voient la société comme une entreprise, chaque personne doit avoir le comportement éthique défini par les chefs. Si les chefs décident que la vaccination n’est pas obligatoire, ils peuvent décider aussi que sur le plan éthique les individus ont le devoir de se faire vacciner. C’est par l’éthique qu’ils légitiment leurs atteintes à l’État de droit, et qu’ils se déresponsabilisent eux-mêmes. L’éthique est une escroquerie.


    • véronique 14 janvier 20:13

      @véronique

      Je complète mon propos. Le concept d’éthique, c’est aussi la logique du pass sanitaire ou vaccinal : la loi n’oblige pas à la vaccination, donc autorise le choix, mais quand même, les non-vaccinés doivent assumer leur choix car se faire vacciner est un devoir (donc il s’agit d’assumer en acceptant qu’on limite leurs droits, ou/et en les taxant, ou/et en leur faisant payer les soins médicaux etc.).
      Le type même du raisonnement inepte. 


    • yakafokon 17 janvier 09:13

      @véronique
      J’aimerais savoir combien coûte la dose de Pfizer ou de Moderna ( vaccins à ARN messager, remboursés par l’Assurance Maladie, c’est-à-dire par nos impôts ) en comparaison du vaccin traditionnel Sputnik-V, qui ne coûte que 20 € les deux doses, et qui est manifestement le vaccin le plus efficace, vu son succès dans le monde entier !
      Mais horreur ! Ce vaccin est russe ! Vous vous rendez compte...russe ! Alors les nazis européens ne peuvent pas le laisser entrer dans l’Union Européenne, des fois qu’il guérirait de la Covid-19 !
      D’autant que, scandale supplémentaire, le « secret de fabrication » est gratuitement à la disposition de tous les laboratoires du monde capables de le fabriquer !
      Donc la composition du vaccin est connue de tous, y compris de l’Agence Européenne des Médicaments, qui se penche ( en se cramponnant pour éviter de tomber...dans le ridicule ) sur la fiabilité du Sputnik-V, un vaccin déjà utilisé sans problème dans 76 pays !


    • yakafokon 17 janvier 12:07

      @véronique
      La loi n’oblige pas à la vaccination, donc autorise le choix, et les futurs vaccinés ont le choix, mais de quoi ? De la vaccination, ou du vaccin ?
      Parce qu’au niveau choix du vaccin, c’est assez restreint : c’est ARN messager...ou ARN messager ( Pfizer ou Moderna ) !
      On ne va tout-de-même pas utiliser des vaccins traditionnels comme Sputnik-V, Astra-Zeneca, Sinopharm, Sinovac, Johnson & Johnson, Soberana, Abdala, e.t.c., ça fait vulgaire !
      Et puis, comment les actionnaires de Pfizer ou de Moderna pourraient-ils augmenter leurs portefeuilles d’actions, si l’on se met à acheter des vaccins à 20 euros les deux doses à la Chine, à la Russie, à l’Inde, ou à Cuba, je vous le demande ?


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 17 janvier 12:26

      @yakafokon
       
       ’’Astra-Zeneca, Sinopharm, Sinovac, Johnson & Johnson, Soberana, Abdala, e.t.c.,’’
       
       Vous êtes sûr que tous ces trucs sont des vaccins tradi ?


  • Belpère 14 janvier 08:55

    Dès que je vois le nom de l’auteur « Rakoto », je fuis...

    Conclusion, ses conneries, il se les garde !!!


  • zygzornifle zygzornifle 14 janvier 10:05

    Et les dizaines voire centaines de milliers de migrants qui se baladent tranquillement, sont t’ils vaccinés ? Ont-ils un pass ?

    Non bien sur, eux on ne vas pas les faire chier avec la seringue, ils peuvent nous infecter en toute légalité car ce sont « des chances pour la Rance » .... 


    • charlyposte charlyposte 14 janvier 10:44

      @zygzornifle
      Comme quoi un virus bidon pour bobos lobotomisés ça marche ! smiley


    • The White Rabbit The White Rabbit 14 janvier 10:45

      @charlyposte

      Magnifique, toujours number one ! smiley


    • Eric F Eric F 14 janvier 19:39

      @zygzornifle
      « Et les dizaines voire centaines de milliers de migrants qui se baladent tranquillement, sont t’ils vaccinés ? »
       La vaccination leur est proposée, mais nombre d’entre eux sont réticents


    • zygzornifle zygzornifle 15 janvier 09:07

      @Eric F

       on ne vas pas leur casser les couilles comme on le fait pour nous ....


    • Eric F Eric F 15 janvier 09:36

      @zygzornifle
      s’ils n’ont pas le pass, l’accès aux lieux soumis à contrôle leur sera refusé comme aux autres, ceci étant, ils ne vont généralement ni au resto ni au cinéma....
      Par contre, il n’est pas dit dans l’histoire si, en cas de vaccination, l’obtention du pass est conditionné par un titre de séjour valide.


    • troletbuse troletbuse 15 janvier 22:28

      @Eric F
      Si tu savais comme on s’en branle !
      Encore un commentaire qui ne mange pas de pain.


  • Macron aurait pour coutume de se faire emmerder par des acteurs du porno au cours de ses rencontres partouziennes .


  • samy Levrai samy Levrai 14 janvier 10:10

    Tous vaxxinés , tous protégés...

    Castex,Le Maire,Riester,Giraud,Klinkert,
    Pannier-Runacher,Moreno,Véran,etc


    quelle efficacité !


  • bernard29 bernard29 14 janvier 10:39

    à l’auteur, 

    j’avais lu des passages du discours de Malhuret, dans certains médias. mais je vous remercie de l’avoir retranscrit intégralement. C’est très bien, merci.


  • ETTORE ETTORE 14 janvier 10:46

    Maintenant que le Varan piccouzé, est CONtaminé, voilà qu’ils sont tous

    CAS CONTACT, et donc au Télé travail !

    Est ce que cela veut dire qu’on les verras tous les jours, à....La tété ?


  • Ecureuil66 14 janvier 14:33

    92% des Français l’ont compris

    Rien de plus faux car parmi eux il y en a une bonne moitié qui a cédé à la pression et qui sont donc des « malgré eux » (comme les alsaciens recrutés dans l’armée allemande lors de la dernière guerre)

    le délitage va commencer avec la 3ème dose et se poursuivra avec les suivantes...

    En tous cas voilà un exemple type de déformation de la vérité


  • eau-du-robinet eau-du-robinet 14 janvier 14:57

    [7:08] Christian Perronne : « Tout parlementaire qui vote pour une obligation sur un produit expérimental peut être attaque à titre personnel au pénal au tribunal international pour faute extrêmement grave, mettant en danger la vie des êtres humains ! »


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 14 janvier 15:09

      @eau-du-robinet
       vous citez Christian Perronne :
       
       « Tout parlementaire qui vote pour une obligation sur un produit expérimental peut être attaque à titre personnel au pénal au tribunal international pour faute extrêmement grave, mettant en danger la vie des êtres humains ! »

       
      Le fait qu’il sache au moment du vote que lui-même sera exempté de cette obligation doit constituer une circonstance extrêmement aggravante.
       
      Et celui qui lui a promis cette exemption devra être considéré comme corrupteur.


    • eau-du-robinet eau-du-robinet 14 janvier 20:07

      Et voila c’est fait !!!!!!!!!
      .

      Maître de Araujo-Recchia dépose plainte contre les parlementaires ayant voté la loi du 5 août

      .

      Il s’agit tout d’abord d’une plainte pénale rédigée en comité avec mon confrère Jean-Pierre Joseph, et deux autres juristes, déposée pour le compte des associations BonSens.org, l’AIMSIB et le Collectif des Maires Résistants.

      .

      Cette plainte concerne des agissements susceptibles de revêtir une qualification criminelle car ils violent le droit international contraignant, la Constitution et les règlements des deux Chambres que les parlementaires se doivent de respecter. Par conséquent le dossier est déposé directement devant le doyen des juges d’instruction.

      .

      En effet, les associations plaignantes ont été averties du fait que des membres de la Commission mixte paritaire (CMP) du Parlement chargée de proposer un texte sur les dispositions restant en discussion du projet de loi rétablissant et complétant l’état d’urgence sanitaire, qui s’est réunie le 25 juillet 2021, ont négocié et conclu un accord occulte en dehors de la CMP en vue de satisfaire des intérêts privés en échange de leur vote en faveur dudit projet de loi.

      .

      Pour rappel, il s’agissait notamment de reconduire le passe sanitaire (obligation vaccinale déguisée) et de décider de l’obligation vaccinale de nombreux professionnels (professionnels de santé, pompiers, militaires entre autres).

      .

      Par ce biais, les parlementaires mis en cause ont donc condamné des millions de Français à choisir entre leur emploi/leur vie sociale et leur santé. En effet, il ne s’agit pas de se soumettre à une vaccination obligatoire avec un produit sûr pour lequel il y a dix ans de recul et qui est destiné à protéger d’une maladie mortelle sans aucun traitement disponible.

      .

      Il s’agit en réalité de contraindre des millions de Français à se soumettre à un essai clinique de médicaments biologiques (i.e. les thérapies géniques faisant partie de la catégorie des médicaments biologiques conformément au droit de l’U.E.), qui présentaient avant même leur mise sur le marché une liste impressionnante d’effets indésirables.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 14 janvier 16:43

      @eau-du-robinet
       
      merci du lien  :
       
      « Ces vaccins ont augmenté l’épidémie. C’est les pays qui ont le plus vacciné qui ont le plus de cas actuellement. En France 25% des cas de Covid sont survenus depuis moins d’un mois, qui est e même temps pendant lequel on a fait 15 millions d’injections vaccinales. » Pr Raoult (extrait d’une interview chez Sud Radio, diffusé dans l’émission de Pujadas.)
       
      ps. J’ai mis des italiques la où je conteste l’emploi du mot vaccin : ce ne sont ni des vaccins ni des thérapies, ce sont des expériences de manipulations génétiques. Et ceci explique cela. Expériences qui étaient classées crimes contre l’humanité avant le covidélire.


    • alain laurent 14 janvier 17:09

      @eau-du-robinet merci tout est dit ! sans surprise à part pour ceux qui croient en la vax.


    • eau-du-robinet eau-du-robinet 14 janvier 20:04

      Bonjour alain laurent,
      .
      Merci pour votre commentaire. smiley
      .
      Ce cocktail expérimental ARNm n’est pas un vaccin !
      .
      J’étais moi même vacciné contre le tétanos, la méningite, contre la fièvre jaune, etc.
      .
      Mais, JAMAIS, je me laisse injecter ce cocktail toxico-génétique expérimental !
      Je ne suis pas suicidaire à ce point !!!!
      .
      Si un jour je devrais me suicider ça ne sera certainement pas de cette manière !


    • eau-du-robinet eau-du-robinet 14 janvier 19:37

      Bonjour SPQR audacieux complotiste chasseur de complot,
      .
      Merci pour ce lien smiley
      .
      Ceux qui nous gouvernent n’ont aucune déontologie !


  • goc goc 14 janvier 17:21

    Si on me demande pourquoi je refuse le « vaccin », voici ce que je répondrais succinctement

    J’exige avoir le droit de refuser de me faire injecté un produit douteux fabriqué par un escroc et ordonné par des dirigeants corrompus et menteurs, grâce à une campagne d’incitation organisé malhonnêtement par des conseillés ayant déjà 500 000 morts à leur « actif ».

    1 Ce n’est pas un vaccin mais un traitement expérimental

    2 je refuse de me faire injecter un produit fabriqué par des escrocs (pffizer a payé plus de 4 M de $$ pour charlatanisme, corruption, falsification d’études, etc..) et soutenus par des corrompus (Macron a travaillé pour Pffizer et l’époux d’Ursula von der leyen travaille pour un sous-traitant de Pffizer, et je ne parle pas des moultes conflits d’intérêts parmi les décideurs scientifiques)

    3 Le fabricant du produit refuse d’en donner la composition et va même jusqu’à interdire la publication des contrats avec l’UE. Je suis désolé mais par principe je n’achète pas un produit dont on cache volontairement la composition, que ce soit un médicament ou une boite de cassoulet (allusion à l’affaire de la viande de cheval dans le cassoulet). Cet argument est nécessaire et suffisant sur le plan légal, pour que je puisse avoir le droit de refuser un tel produit

    3bis sur la notice du traitement, il est indiqué, au chapitre « contre-indication » qu’il ne faut pas utiliser ce produit en cas d’allergie concernant un des composant du dit produit. Donc je suis en droit d’exiger de mon médecin « acuponcteur » qu’il vérifie auparavant si je suis allergique ou non, à un de ces composants. Et s’il ne peut pas vérifier (pour cause de non connaissance de la liste complète des constituants) alors il ne doit pas injecter, sinon il se rend coupable de tentative d’homicide sur ma personne

    4 La campagne d’incitation à la vaccination a été élaborée sur le plan français mais aussi européen, par une société (McKinsey) qui a préféré payer 500 millions de $ plutôt que d’être trainer en Justice au motif qu’elle avait aussi organiser une campagne pour inciter les médecins à prescrire des opioïdes faisant plus de 500 000 morts aux USA


  • Lynwec 14 janvier 17:24

    Malhuret charge dans le vide, puisque ce n’est pas un vaccin, ceux qu’il charge ne sont pas antivax. Copie à revoir avec contresens d’entrée : 1/20.


  • markos 14 janvier 17:41

    M Rakotoarison,

    vous pourriez ne pas employer à tort et à travers le mot d’antivax ?

    définition larousse ; Substance d’origine microbienne (micro-organismes vivants atténués ou tués, substances solubles, ARN messager) qui, administrée à un individu ou à un animal, lui confère l’immunité à l’égard de l’infection déterminée par les micro-organismes mêmes dont elle provient

    l’arnm ne confère pas du tout l’immunité, vous en conviendrez, les chiffres sont assez parlants pour s’entêter à le croire encore.

    l’anm n’empêche ni de la transmission, ni de l’infection et éventuellement, il empêche les formes graves, ce qui classerait l’injection du produit pfizer dans la catégorie des traitements préventifs.

    moi même, je n’ai pas voulu qu’on chamboule mon système immunitaire avec l’injection d’un produit qui a eu à peine 3 mois d’essais cliniques dans des conditions suspectes avant d’avoir son autorisation de mise sur le marché conditionnelle.

    force est de constater que le produit pfizer est très décevant, encore plus avec l’omicron qui au contraire de freiner la contagion, l’amplifie.

    je vous suggère si vous voulez gagner une once de crédibilité, de venir participer au débat et défendre vos idées, arguments contre arguments, plutôt que de pondre un article par jour dont le but n’est que de faire l’éloge des décideurs imposant des mesures incohérentes, inefficaces et liberticides.

    ayez ce courage, et descendez dans l’arène, nous vous y attendons.


    • goc goc 14 janvier 19:44

      @markos
      ayez ce courage, et descendez dans l’arène, nous vous y attendons.

      rakoto est ce qu’on appelait dans les années 40, un collabo de la pire espèce. De plus il pond des articles mais refuse tout débat (voir son tableau de bord (1899 commentaires reçus, zéro postés en 1 mois)
      Depuis j’ai pris l’habitude de ne jamais lire ses articles, et de la moinsser systématiquement. s’il refuse le dialogue, nous aussi !!
      Je participe aux débats entre gens ouverts, ce qui n’est pas le cas de rakoto qui ne sait que pondre sa propagande nazifiante.

      De plus j’ai demandé à Agoravox d’interdire ses articles au motifs qu’ils sont au mieux intolérants, au pire qu’ils incitent à la haine et à la discrimination.


Réagir