mardi 10 juillet - par Jean-Paul Foscarvel

La sur-richesse

La crise que nous subissons peut être interprétée de plusieurs façons.

J’ai une profonde admiration pour celles réalisées par le site DeDefensa, qui les interprètent dans le sens surpuissance-autodestruction, avec une composante fortement métaphysique. Mon admiration est contrebalancée par un certain scepticisme, notamment quant à l’interprétation des avancées sociétales. Je laisse le lecteur s’y référer directement.

Pour ma part, je donnerais une analyse économique, avec une part psychologique (ce en quoi je recoupe partiellement DeDefensa). Les analogies sont du domaine de la physique.

 

Le phénomène du trou noir.

 

Le trou noir est un phénomène cosmologique.

L’énergie et la densité et telle qu’il capte toute la matière passant autour sans ne jamais rien restituer.

Ni la matière, ni la lumière, ne s’en échappent. Par contre, toute matière ou objet est inéluctablement attiré par le trou noir qui l’absorbe.

 

La cavitation

JPEG - 23.9 ko

La cavitation se produit par exemple sur une turbo-pompe qui fait circuler un fluide. Lorsqu’elle atteint une certaine vitesse, lorsque la pression demeure trop faible, un vide se crée au niveau de ses pales, une dépression se crée, ce qui êut faire accélérer sa vitesse, phénomène divergent qui peut aboutir à sa destruction, voire son explosion.

 

La sur-richesse

JPEG - 22.1 ko

Une entité (un individu ou un groupe, peu importe) est atteinte de sur-richesse lorsque d’une part sa sphère d’influence est telle qu’elle peut influer sur les décisions économiques majeures, et d’autre part sa seule raison d’être est d’augmenter sa fortune. Au niveau psychologique, aucune retenue, aucun sentiment humain, ne vient compenser l’inconscience de leurs actes. Ils n’ont pas d’état d’âme.

On voit bien alors que les effets de ses décisions d’une part n’ont pas de frein institutionnel, puisqu’elle peut influer ces institutions, et n’ont pas limite, puisque son seul but est de croître.

Le seul but élaboré par cette entité étant de croître qu’elles qu’en soient les conséquences, ni l’état de la planète, ni celui des États ni des individus n’a de prise sur ses décisions.

Une telle entité a intérêt à la destruction des États, comme frein à son action, à l’élimination des récalcitrants, au contrôle des populations, d’une part pour accroître son pouvoir, et d’autre part à l’élimination des populations, la cessation des activités, non nécessaires à la croissance de son profit et la subordination de la population.

Une telle entité a donc intérêt à créer des conflits entre les populations, soit entre nations, soit à l’intérieur des nations, et à l’extension de ces conflits.

Une telle entité a intérêt à déstabiliser les populations en créent des phénomènes de chaos, soit sociétaux, soit culturels, soit même naturels (on rejoint la théorie du choc de Noémie Klein).

Bien entendu, une telle entité a intérêt à affaiblir les États par la privatisation, l’effondrement des services publics, l’abolition de tout contenu social d’un État.

Une telle entité a intérêt à l’abrutissement généralisé de la population à travers l’effondrement de l’enseignement général, seule une élite qui entrera dans sa chaîne de création de profit étant vouée à un enseignement de haut niveau.

Une telle entité a intérêt à un contrôle strict des médias, ou bien à une diffusion chaotique d’informations soit erronées, soit diluant tout sens historique.

Une telle entité a intérêt à un contrôle généralisé de la population par des technologies de haut niveau qui vont de plus accroître ses profits.

Une telle entité a intérêt à amuser la population avec des divertissements qui à la fois lui font oublier la réalité, et contribuent à l’accroissement de son profit.

Le résultat final est que plus l’entité parvient à ses fins, plus elle s’enrichit et plus elle peut accroître son influence pour augmenter son enrichissement.

C’est un phénomène divergent, qui ne peut qu’aboutir à une explosion. Reste à savoir de quel type, mais ce n’est pas notre propos (nous pouvons prévoir le développement général, mais pas son déroulement concret qui reste du domaine de l’accidentel).

 

Conséquences sur la société

 

Nous pouvons voir déjà les conséquences sur notre société et les crises qui s’accumulent.

La privatisation des États est en cours, au moins au niveau européen qui a choisi la doxa libérale pour son développement, c’est-à-dire qu’elle obéit aux ordres de entités en phase de sur-richesse (notamment par le phénomène du lobbying).

 

La crise des migrants est une conséquence double, voire multiple, de cette influence :

 

  • À l’origine, déstabilisation des États, par des printemps arabes dont les causes sont multiples, mais au moins pour la Libye, puis la Syrie, viennent bien de l’occident
  • Appauvrissement de la population autochtone après la faillite des États, livrés aux hordes religio-mafieuse privées, et sans restructuration d’un État de droit et de servies sociaux (hôpitaux, écoles, infrastructures, etc.)
  • Volonté de dissolution des frontières et d’affaiblissement des États accueillants
  • Pression sur le populations par la conflictualisation des relations à l’intérieur des nations accueillantes

 

Les avantages pour les entités en phase de sur-richesse (nous les nommerons désormais les ESR pour simplifier) sont multiples :

 

  • Destruction des États originaires des population migrantes, avec la possibilité de contrôler et de manipuler des groupes, de s’implanter sans obstacle, etc.
  • Chaos dans les nations réceptrices, par l’augmentation des conflits, ce qui permet de rendre acceptable la suppression des aides sociales, l’effondrement des salaires, la perte des droits du travail
  • Perte de l’influence des États affaiblis par la crise, au profit d’une augmentation de celles des entités en phase de sur-richesse.

 

Les politiques sociales sont largement influencées par les ESR, avec effondrement des services de santé et d’éducation, remplacement de la logique solidaire par une logique concurrentielle, y compris pour les choix éducatifs (le modèle de ParcoursSup) et les hôpitaux, etc.

Les lois et les droits sont également influencés par les ESR, en ce qui concerne les droits du travail, la fiscalité, les droits des affaires, etc. La restriction des droits des populations, l’extension des droits des ESR, l’impossibilité de réduire l’influence des paradis fiscaux, se rencontrent pour donner lieu à une justice à deux vitesses, où l’on voit les petits délinquants pris dans la spirale infernale de la drogue soumis à des condamnations régies par des planchers infranchissables, tandis que, par exemple Cahuzac, quoique reconnu coupable, échapper légalement à la prison.

Le résultat général est un accroissement considérable des inégalités (voir le rapport sur les inégalités) en faveur des ESR et contre la population qui se voit progressivement appauvrie, méprisée, voire annihilée.

Bien entendu, comme en physique, un phénomène divergent ne peut se poursuivre indéfiniment, même si l’influence de ceux qui organisent le chaos est considérable, un jour ou l’autre le principe de réalité finira par apparaître ; avec les conséquences désastreuses qui l’accompagnent.



129 réactions


  • Attila Attila 10 juillet 08:40

    Il est très utile de faire apparaître la situation actuelle comme un processus dirigé par des responsables.
    Bonne description du comportement des profiteurs/manipulateurs que je qualifie de cupidité extrême.

    Par contre, la doctrine économique en cours actuellement n’est pas le libéralisme mais le néolibéralisme. Ce n’est pas qu’un détail, c’est important.
    "Imaginez que le peuple de l’Union soviétique n’ait jamais entendu parler du communisme. Et bien pour la plupart d’entre nous, l’idéologie qui domine nos vies n’a pas de nom « 
    Une idéologie à la source de nos problèmes : le néolibéralisme
    .
     » Du libéralisme « classique » au néo-libéralisme, on transite de l’opposition – l’Etat contre le marché – à une alliance de l’Etat pour le marché et pour son développement. L’Etat, auparavant considéré intrusif et dangereux pour les libertés individuelles devient un acteur fondamental dans l’imprégnation du néolibéralisme au cœur de la société. Ainsi n’est-il pas étonnant de voir l’Etat voler au secours des banques privées lorsque celle-ci menace de faire écrouler le système économique mondial à cause d’un risque systémique, ce à quoi nous avons assisté récemment. "
    Qu’est-ce que le néolibéralisme.

    .


    • freedom2000 freedom2000 11 juillet 09:22
      @Attila

      Les vrais héros du 21ème siècle selon moi ne sont pas les soldats qui vont tuer des ennemis, mais ces médécins, infirmières, professeurs ou pompiers qui se dévouent chaque jour pour mener à bien leur job.

      Mais également ces patrons CREATEURS de grandes entreprises qui créent des emplois qui permettent à leurs employés et à leurs familles de vivre décemment, pour peu que les salaires soient satisfaisants, je ne parle pas des patrons voyous ou exploiteurs.

      Quand on a travaillé dur, j’estime (et les riches en premier le pensent !) qu’il est normal pour eux de profiter du produit de leurs efforts. Un taux d’imposition de 60 ou 80%  !! ( TVA, impôt sur les sociétés, impôt sur le revenu , taxe sur la plus-value en cas de revente ... cumulés on arrive bien à 80% ) devient dès lors confiscatoire et injuste. 

      Un plafond d’imposition devrait donc être fixé du vivant des con-tribuables.

      Par contre, au delà d’un certain montant de fortune, je crois qu’il serait juste d’imposer TRES fortement les héritages : au delà de 50 millions, les droits de succession devraient grimper à 80 ou même 99%  : à part d’être le fils de son père, quelqu’un qui hériterait de 500 millions ou de 5 milliards ! vivrait tout aussi bien encore avec 50 millions !

      Et pour compenser ce sentiment d’injustice envers le milliardaire mort ainsi spolié, on lui décernerait à titre posthume la légion d’honneur, le nom des rues, d’un édifice public ou une statue, pour le service rendu malgré lui.

      Maintenant il faut se rappeler que la notion de classe moyenne est très récente, et amha une pure création du... capitalisme. La présence d’une classe moyenne était indispensable au développement et la survie du capitalisme qui a besoin d’une base de con-sommateurs.


      Il y a 150 ou 500 ans, on avait que des riches et des pauvres. Les premiers ordonnaient et les seconds s’empressaient d’exécuter les ordres. Point barre.
      L’apparition des classes moyennes a permis la création des syndicats et autres organismes de défense des citoyens, désormais toujours enclins à raler, renâcler...

      Beaucoup de super-riches dans l’ombre voudraient donc logiquement le retour aux temps féodaux...et oeuvrent dans ce sens pour cela...

      Quoi, n’importe quel plouc peut aujourd’hui se pavaner avec une I-phone dernier cri, des vêtements ou sacs de luxe copiés, conduire même une BMMMM X6 ou Mercedes 600 de location ou voyager dans des destinations de rêve avec un crédit, mais alors que reste il donc aux riches ???


      Un retour aux anciens temps s’impose !! avec droit de vie ou de mort à ces pauvres gueux qui oseraient désobéir à ses maitres......


    • Ecométa Ecométa 11 juillet 09:35

      @Attila


      « Libéralisme », « néolibéralisme »... c’est du pareil au pire !

      Généralement les mots en « isme » sont des paroxysmes et nous avons développer, avec tous ces mots en « isme » qui fleurissent depuis deux siècle,une civilisation du paroxysme.

      Nous abusons tout, la Nature, les états de nature dont la nature humaine qui devient, réification de l’humain oblige, une chose exploitable comme n’importe qu’elle chose ; c’est ainsi que nous allons à la perte de notre HUMANITÉ !

      Je suis un libéral mais je suis contre le libéralisme, quel qu’il soit, paroxysme de liberté, en l’occurrence économique, qui plus est essentiellement systémique : un capitalisme systémique, véritable trou noir de l’économie, dévoreur de toute énergie !

      Le libéralisme, comme le capitalisme, quel qu’il soit, sont les maladies d’une économie scientifique vouée au technoscientisme... un paroxysme de plus

      L’ « ÉCONOMIE » est un système complexe qui ne peut décemment pas être réduit au seul capital et au capitalisme ! Au plan cognitif un système ne peut être réduit à un des éléments qui le composent : il y a là une « impossibilité » au sens des acquits intellectuels du 20 è siècle !

      Peut-on réduire une voiture, système complexe de locomotion, à son carburant ? NON  ! Et ni à rien d’autre qui compose cette voiture tous les éléments constitutifs de cette voiture sont utiles et nécessaire à sa fonction !
       

    • Eric F Eric F 11 juillet 20:45

      @Attila
      dans l’article que vous référencés, il est écrit " Les riches se persuadent qu’ils ont acquis leur richesse par le mérite, en ignorant les avantages – tels que l’éducation, l’héritage et la classe d’origine – qui peuvent avoir contribué à son obtention." Il manque l’ingrédient principal pour les plus riches : l’absence de scrupule, l’inventivité au seul service de son propre enrichissement.


    • Eric F Eric F 11 juillet 20:46

      orth : « ...que vous référencez »


    • Attila Attila 13 juillet 18:01

      @freedom2000
      " Quoi, n’importe quel plouc peut aujourd’hui se pavaner avec une I-phone dernier cri, des vêtements ou sacs de luxe copiés, conduire même une BMMMM X6 ou Mercedes 600 de location ou voyager dans des destinations de rêve avec un crédit, mais alors que reste il donc aux riches ??? "
      D’être aussi puissants que les États. En 1992, Georges Soros a fait plonger le cours de la Livre Sterling et la banque d’Angleterre n’a rien pu faire.
      De mettre les États à leur service en corrompant toute la classe politique et en achetant tous les médias.

      .


    • L'apostilleur L’apostilleur 14 juillet 10:34

      @freedom2000


      « ...je crois qu’il serait juste d’imposer TRES fortement les héritages... »

      Vous avez mis le doigt dessus. Avant que cette solution puisse être mise en oeuvre, il faudra convaincre « Monsieur tout le monde » de l’intérêt de la mesure. Les plus riches sont protégés par les moins riches qui craignent pour leurs enfants. Sauf qu’ainsi la nouvelle noblesse, celle de l’argent, reconstitue ses privilèges en s’affranchissant du devoir de solidarité (paiement de l’impôt), l’énormité de leur richesse leur octroyant de nouveaux pouvoirs. 
      Les générations qui se succèdent amplifient le phénomène ; les Fugger depuis le XVIe s. et autres Rothschild . 
      Il ne faut pas pour autant se tromper de cible, l’impôt sur les bénéfices des sociétés doit rester le fer de lance des démocraties. 

  • Spartacus Spartacus 10 juillet 08:49

    Encore un énième texte de racisme anti-riche avec jolis procès d’intentions...


    Evidemment ces gens n’ont aucun sentiment humains, machiavéliques et aucuns sentiments humains...

    Texte transposable à n’importe quel racimse.... 
    Remplacer le mot « riches » par « juifs, arabes, femmes, noirs » et changer quelques détails et vous aurez votre texte......

    Quels vils riches qui détruisent les pays pauvres...
    Bill Gates a vacciné et sauvé plus de gens sur terre que n’importe quel état.
    Bolloré permet a des millions de personnes de travailler en Afrique.
    Le capitalisme a mis fin à la famine sur terre par l’appel du profit a déplacer les denrées vers les lieux ou il y en a le plus besoin.

    Proposer l’état, les services publics en monopole, le clientélisme des obligés et faire passer l’état comme la solution.....
    Avec 57% de toutes les richesses redistribuées nous devrions être le pays du bonheur, et la Suisse, Hong Kong et tous ces riches les pays du malheur....
    Ha non ?
    Par contre la France est le pays du racisme anti-riche...

    • gaijin gaijin 10 juillet 08:54

      @Spartacus
      c’est une race les riches ?
      pour bill gates voir ici :
      https://www.youtube.com/watch?v=KUsSPKzvFo4


    • Spartacus Spartacus 10 juillet 10:50

      @gaijin
      Bill Gates a vulgarisé l’informatique. 

      Créé 100 000 emplois directs et des millions indirects.

      Il créé une fondation plus forte que les états et a vacciné sur terre plus que quiconque.

      Mais il est riche.... Diantre et fichtre quelle horreur !
      Il n’a pas imposé le communisme ni le socialisme ni les rentiers des services publics comme solution a tout.

      Son argent il ne le sort pas de la poche des autres, il l’a gagné, il ne l’a pas pris par la force de la coercition étatiste qui a toujours de « bonnes raisons »...

      Et toi si tu nous parlais de ta contribution à l’humanité comparée, lui qui t’a permis d’utiliser Excel ou Word, et l’ordinateur que tu utilises pour écrire sur Agoravox qui te serait inconnu et tu soi un peu moins crétin ?


    • JL JL 10 juillet 11:19

      @Spartacus

       
       ben voyons, il a fait tout ça tout seul avec ses petits bras ! C’est lui qui a écrit toutes ce lignes de code ? Programmé tous ces microprocesseurs ? construit les machine qui les fabriquent ?
       
       Il a créé des emplois ? Et ces employés, ils n’ont rien créé eux ?
       
       Pfff !
       
      L’argent va à l’argent, et c’est pour ça que l’impôt est une idée juste.

    • samuel 10 juillet 11:51

      @Spartacus

      Ba, moi j’utilise Linux et les suites Open pour le traitement de texte. Et même un bon petit Latex parfois.

      Bill n’est pas un inconnu mais il n’est pas essentiel à ma vie informatique bien qu’il soit un passage incontournable car windows est une sorte de langage commun.

      C’est un peu comme si on voulait communiquer en français avec anglais... on est obligé de leur parler dans leur langue car ils sont hégémoniques... en revanche popur faire parler un anglais en français, il faut se lever de bonne heure !

    • devphil30 devphil30 10 juillet 12:34

      @Spartacus

      Une fondation qu’il dirige et à qui il donne de l’argent pour diminuer ses impôts.
      Ensuite avec l’argent de la fondation il influence des décisions dans le monde et des entreprises avec en retour sur Microsoft au hasard ou pour des firmes pharmaceutiques.

      Un vrai agglomérat d’interdépendance pour gagner de l’argent et faire des tests pas cher.
      Une honte

      Cela rejoint le sens des cet article

      Toujours et encore plus ....

      Je ne l’ai pas vu créer de pompe à eau en Afrique , ni de dispensaire , la seule chose est d’injecter des substances pas toujours au point pour faire des tests sur des pauvres personnes.
      Nombreux sont les morts , c’est pas grave ils étaient perdu de toute manière ...

      Quelques liens sur la vaccination selon Bill Gates 

      http://initiativecitoyenne.be/2018/02/l-ancien-medecin-du-milliardairea-revele-que-bill-gates-a-refuse-de-vacciner-ses-enfants.html

      http://khayel.over-blog.com/2016/03/bill-gates-affirme-que-ses-vaccins-peuvent-steriliser-et-donc-diminuer-la-population-mondiale.html

      https://reseauinternational.net/edifiant-vaccins-linde-poursuit-fondation-bill-melinda-gates/


    • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 10 juillet 13:15
      @Spartacus

      Avec 57% de toutes les richesses redistribuées nous devrions être le pays du bonheur

      Le taux effectif d’imposition des super-riches en France est de 1 à 16% Entre les niches fiscales, les plafonnements, la jungle des aides, le type qui paie plus de 50% d’impôts doit être un sacré branque.

      Pourquoi vous plaignez-vous Spartacus, c’est le paradis pour les hyper-riches aujourd’hui ! Et si ils ne sont vraiment pas contents ils optimisent, ils délocalisent sinon ils migrent !

      Mon conseil : allez consulter un de ces cabinets d’optimisation fiscale, si vous vous faites refouler car trop pauvre, alors je vous dis : bienvenue au club ! Vous réaliserez peut-être enfin que la démocratie ce n’est pas la loi des plus riches, mais celle des plus nombreux.

    • Le421 Le421 10 juillet 19:23

      @Spartacus

      Bolloré permet a des millions de personnes de travailler en Afrique.

      Voilà un excellent exemple d’industriel taré qui ne vit que sur l’exploitation des autres.
      Le seul qui doit être bien payé, c’est son curé perso qui l’absout de ses péchés chaque jour.

      Franchement, avec des amis comme ça, on n’a pas besoin d’ennemi.

      Un grand capitaine d’industrie qui a coulé Canal+ en trois coups de cuillère à pot.
      Je passe sur ses mirifiques voitures électriques...
      Mmmmmmm’bécile !!

    • titi 10 juillet 19:57

      @JL


      De gens qui pissent du codes, construisent des machines, les fabriquent il y’en a plein.

      Des sociétés qui font du code, construisent des machines, il s’en créé tous les jours.

      Mais des réussites comme Microsoft ou Apple on les compte sur les doigts de la main.

      Ca veut dire qu’à un moment clef, Bill Gates, ou Steve Jobs ont eu une idée, ont fait un truc, ou ont peut être tout simplement eu du bol, qui fait que eux pèsent des milliards quand des milliers de ploucs rament pour vendre une appli à 4,99 euros.

      L’élément déterminant de la réussite c’est donc bien le capitaine et pas les mousses.


    • Oceane 10 juillet 22:46

      @Spartacus

      Bolloré ? Je me marre ! Et les maladies dues aux produits toxiques manipulés par les employés de ce « philanthrope » ? Les salaires minables ?


    • Cadoudal Cadoudal 10 juillet 23:16

      @Oceane

      « Les salaires minables ? »

      Ah, des infos particulières sur le salaire des africains qui bossent chez Bolloré ?



    • keiser keiser 11 juillet 08:51

      @Spartacus


      Ah oui Bill Gates, ce ne serait ce type qui a obligé les gens à n’avoir le choix qu’entre microsoft ou micrsoft sur leur ordi.
      Une sorte de parrain de mafia quoi.
      Parce que les loi anti trust cela ne le concerne pas, mais non, il est au dessus de ça.
      Merci windaube.

    • Ecométa Ecométa 11 juillet 09:05

      @Spartacus
      Tout va très bien Madame la Marquise....


    • Ecométa Ecométa 11 juillet 09:09

      @Spartacus
      Bien sûr ce sont les riches, et seulement les riches, qui font l’Économie ; quant aux milliards d’autres ils sont seulement bon à exploiter !!


    • Spartacus Spartacus 11 juillet 09:36

      @Ecométa


      Les autres, pourquoi ne prennent-ils pas leur vie en main ?
      Le choix d’un petit confort salarié ou tu t’occupe de rien et les autres s’occupent de toi et être à charge....

      Si tu veux gagner au loto, joue.
      Si tu veux t’enrichir crée, investi. 
      Mais vient pas pleurer que les riches sont responsables de ta pauvreté....
      Lit Ayn Rand.....
      La vie est faite pour se réaliser...





    • titi 11 juillet 11:17

      @keiser


      Bill Gates n’a rien obligé du tout.

      Si Microsoft c’est imposé c’est parce que la concurrence était nulle ou extrêmement chère.

      Et c’est encore la cas aujourd’hui.
      On peut maugréer de Word et d’Excel… 
      Mais Excel ne plante pas lorsqu’il y a plus de 10000 lignes dans une feuille de calcul contrairement à Libre Office.



    • Ruut Ruut 11 juillet 12:14

      @titi
      Tu te trompe depuis que Microsoft a repris Skype, le service est minable.
      Windows10 est toujours en trains de te faire attendre car il installe tout le temps des mises a jours.
      Quand aux nouvelles suites office elles sont inadaptées a un environnement PC au niveau de l’ergonomie.
      Office XP est bien plus rapide que le dernier office hors de prix.
      Et non mon open office ne plante pas.


    • Oceane 11 juillet 14:43

      @Cadoudal

      Pourquoi ne pas le demander aux ouvriers qui bossent pour lui ? Peut-être fais-tu allusion aux complices africains de Bolloré ?


    • keiser keiser 11 juillet 16:01

      @Spartacus


      Franchement Spartacus ...
      Déjà, ton pseudo est mal choisi.
      Ensuite, j’ai vraiment l’impression qu’a chacun de tes posts.
      Tu t’enfonces de plus en plus dans ta propre bêtise.
      Alors je me pose cette question :
      Quel est l’intérêt de se faire détester à ce point.
      Et pour une fois, essayes de répondre. 
       

    • Odin Odin 11 juillet 16:22

      @titi

      « Mais Excel ne plante pas lorsqu’il y a plus de 10000 lignes dans une feuille de calcul »

      Vous n’avez pas connu Lotus 1-2-3 pour écrire cela. Il était tellement excellent qu’il fut vampirisé par Excel et Quattro Pro.

      Je l’utilise toujours après avoir essayer Excel, ceci en raison de ses raccourcis clavier et il n’a jamais planté.

      https://www.developpez.com/actu/55595/Lotus-1-2-3-est-mort-IBM-met-un-terme-a-la-vie-d-une-killer-application-de-1983/


    • keiser keiser 11 juillet 17:23

      @titi


      Alors ça, c’est exactement le genre d’arguments que j’adore. smiley

    • keiser keiser 11 juillet 17:30

      @arioul

      Mais je n’ai pas de chien, ou il est mort depuis longtemps.
      C’était un Border Collie et contrairement à toi, il comprenait à peu près 80 mots.
      La vengeance est un plat qui se mange froid mais froid, c’est immangeable.
      La prochaine fois, essayes autre chose petit joueur.
      Mort de rire ...

    • Cadoudal Cadoudal 11 juillet 20:28

      @Oceane

      « Pourquoi ne pas le demander aux ouvriers qui bossent pour lui ? Peut-être fais-tu allusion aux complices africains de Bolloré ? »

      T’es grave toi !

      Tu nous dit qu’ils sont payés une misère, on te demande des chiffres ou des témoignages et tu nous dit d’aller nous renseigner nous mêmes ...

      Finalement t’en sais rien, tu ouvres juste ta bouche pour faire du vent et distiller ton venin...

      Bouffonne...

    • Eric F Eric F 11 juillet 20:56

      @Spartacus
      Ce n’est pas la richesse honnêtement acquise qui est en cause, mais le système général qui conduit à ce qu’une proportion croissante de la richesse soit accumulée par un très petit nombre. Bill Gates a certainement eu le feeling de reprendre et faire développer tels logiciels, le problème n’est pas qu’il soit riche, mais que même cent fois moindre, sa fortune serait déjà considérable. L’article expose le fait que l’organisation du monde tend désormais à favoriser cette accumulation de fortune, et non plus à contrebalancer les pouvoirs des puissances d’argent, comme ce fut le cas dans les démocraties jusqu’au début des années 2000, quoique de manière déclinante.


    • keiser keiser 11 juillet 21:06

      @arioul

      Quand tu aura fini ton cirque, préviens moi.
      A moins que tu ne fasses un petit report.
      Allez ... calme toi.
      Et le monde sera plus calme.

    • microf 12 juillet 09:43
      @Cadoudal

      Avec ses méthodes escalvagistes en Afrique, je suis sûr que Bolloré est un Breton.

    • L'enfoiré L’enfoiré 12 juillet 10:02
      @Spartacus bonjour,

       En France, la richesse est mal vue.
       C’est une évidence.
       Comme je l’ai dit précédemment, au lieu de la montrer avec un doigt évocateur de malfaisance, il vaudrait mieux comprendre comment cette richesse se crée et en prendre de la graine.
       « Pourquoi les riches triomphent ? » du livre de Jean-Louis Servan-Schreiber explique le phénomène.
       Le fait d’être riche permet de faire les choses, mais ce n’est certainement pas chez les footballeurs du Mondial qu’il faut l’espérer
       Le baron Empain qui vient de mourir l’explique aussi dans un interview de 2015.

    • jesuisunhommelibre jesuisunhommelibre 12 juillet 19:14

      @Eric F
      Vous avez raison, l’augmentation de richesse de certains est colossale, mais elle n’est que le reflet de l’augmentation du marché, c’est à dire de la population suffisamment riche pour obtenir les services proposés, et de l’intérêt des services proposés.

      En 1980, 50% de la population mondiale vivait en dessous du seuil de pauvreté.Depuis 2015, il n’y a plus « que » 10%. Et pourtant la population a augmentée.

      Si l’écart augmente entre les plus riches et les moins riches, il ne faut pas perdre de vue que les plus pauvres sont considérablement plus riches aujourd’hui qu’il y a ne serait-ce que 50 ans.Le plus important n’est donc pas l’écart, même si cela vous choque, mais le fait que grâce aux échanges et au respect de la propriété privée (le capitalisme) la pauvreté absolue diminue de plus en plus vite.Seuls les pays gouvernés par un régime socialiste, continuent de s’appauvrir : Venezuela, Corée du Nord, Mozambique ...

      Ref : https://www.inegalites.fr/La-grande-pauvrete-baisse-dans-le-monde-mais-de-fortes-inegalites-persistent

      https://www.lemonde.fr/economie/article/2008/08/27/la-proportion-de-pauvres-dans-la-population-mondiale-a-diminue-de-moitie-depuis-1981_1088308_3234.html


    • CN46400 CN46400 12 juillet 21:23

      @L’enfoiré

       « Le baron Empain qui vient de mourir l’explique aussi dans un interview de 2015. »
      Exemple très bien choisi, le baron Empain expliquait dans un doc de LCP qu’avant d’être débarqué de son CA, il commandait à « 3 ou 4 millions d’employés »....Il notait que la fortune familiale venait de la construction et de l’exploitation ",notamment pendant la guerre 39-45, du métro parisien...

    • Spartacus Spartacus 13 juillet 10:47

      @L’enfoiré
      « ce n’est certainement pas chez les footballeurs du Mondial qu’il faut l’espérer » 


      La encore on est dans la culture du cliché culturel de racisme anti-riches imposé par les idéologues intello Marxistes.
      Quasi tous offrent leur image a des associations pour récolter des fonds.
      Pogba Kocielny 

      Il suffit de mettre le nom d’un joueur dans un moteur de recherche et de suite on trouve un acte de solidarité.

      Mais on trouvera toujours un gauchiste raciste anti-riche qui ne crée rien, n’investi dans rien faire la fine bouche et dire que c’est pas grand chose...

    • L'enfoiré L’enfoiré 13 juillet 11:37
      @CN46400,

       Tout à fait. L’exemple est parfait.
       Si vous avez écouté cet interview, il est caractéristique quand on nait dans une famille dans laquelle on est formé pour construire un empire de plus en plus grand.
       Mais c’est ainsi pour tout. Souvent, on parle d’Etats comme antagonistes au capitalisme.
       C’est complètement erroné.
       Un Etat a une volonté d’empire qui se cache derrière un sentiment de nationalisme et de frontières derrière lesquelles, on peut faire ce qu’on a envie avec des règles propres...
       Le Brexit, l’AmerExit du Trump encore des conneries que le peuple a choisi en référendum surtout par les cols bleus par manque de connaissances pour comprendre comment progresse le monde. .
       Devenir plus puissant en PIB que son voisin, c’est ça le but.
       Comme le disait Empain en fin de ce très intéressant interview « L’homme est un loup pour l’homme ».
       Une entreprise comme la sienne est créée par lui et pour lui et pas pour sa descendance,
       Son grand-père était son idole. C’est évident.
       Son père n’a fait qu’utilisé ou exploité la richesse engrangée par son père à lui sans vraiment l’étendre.
       Cela beaucoup amusé de l’entendre dire que Albert Frère, la plus grande fortune actuelle en Belgique, n’était pour lui qu’un petit ferrailleur.  

    • L'enfoiré L’enfoiré 13 juillet 11:44
      @Spartacus,

      « la culture du cliché culturel de racisme anti-riches imposé par les idéologues intello Marxistes. »

      Je la connais très bien. Cliché ? Bof...
      Il n’y a pas de fumée sans feu comme il n’y a pas d’omelette sans cassé d’œufs.
      Je ne suis pas un fan de foot. Je l’ai assez dit et écrit.
      J’ai regardé pour la première fois de ma vie, la première mi-temps du match France-Belgique.
      Cela sans aucune excitation.
      Puis j’ai zappé sur le show Sardou.
      C’est dire que je ne m’avancerai pas trop sur ce terrain.
      Je fais du sport, mais je ne le regarde pas faire par d’autres.
      La solidarité est souvent une « solide_hilarité »
      Nous avons notre fan Marc Coucke qui investit dans le foot.
      Mais c’est pour augmenter sa fortune.



    • L'enfoiré L’enfoiré 13 juillet 14:13

      Info du matin : "Marc Coucke étend encore son empire à Durbuy

      Marc Coucke serait en négociations pour racheter les golfs de Méan (Havelange) et de Barvaux (Durbuy). Objectif, dit-on, faire un projet global.

      Durbuy est plus que jamais « Couckeland ». L’homme d’affaires flamand, qui a fait fortune notamment en vendant sa société Omega Pharma, est déjà propriétaire dans le plus petit village belge de l’emblématique restaurant, le Sanglier des Ardennes, et du parc d’aventure « La Petite Merveille ». Aujourd’hui, il jette son dévolu sur les golfs du Méan (Havelange) et de Barvaux (Durbuy), distants d’une quinzaine de kilomètres.Selon les titres de « L’Avenir », Marc Coucke serait en effet en négociations avec la holding néerlandaise Burggolf Invest.


    • Oceane 13 juillet 16:23

      @Cadoudal

      Je n’ais pas de chiffres, mais je vois. Ce n’est donc pas du « venin » que je « distille », mais bien un témoignage. je comprends que seuls ceux qui forment la courroie de transmission entre le « philanthrope » Bolloré et les populations puissent être convenablement rémunérées t’intéressent. Parce que sans eux, pas d’accès aux contrats et au employés sous rémunérés. Qui autorise les produits toxiques interdits en France et en Europe dans les plantations de Bolloré ? Les passeurs d’aliénation et complices locaux de Bolloré, bien sûr !

      Ne crois surtout pas que les multinationales « donnent du travail » aux Africains. Elles brident plutôt les capacités de ces derniers.

      Une escroquerie est celle du P.m.u « exporté » en Afrique. Sais-tu que là aussi il y a arnaque avec la complicité de ces gens « qui n’avaient plus rien à dire à leurs frères » et qui, jusqu’à présent n’ont toujours rien à leur dire, mais s’entendent parfaitement avec Bolloré et les dirigeants du P.mu ? Ils autorisent les pilleurs du Pmu à escroquer leurs compatriotes.

      Tu me diras avec raison que personne ne les oblige à jouer. Mais alors, la réparation des gains doit se faire de la même façon que dans le pays d’origine du Plu. Mais ce n’est pas le cas.


    • DACH 13 juillet 17:26

      @keiser=franchement Keiser, ton pseudo est vraiment mal choisi....essayes de répondre sans ta bêtise !!!!


    • L'enfoiré L’enfoiré 13 juillet 18:17

      @Oceane bonjour 

       Cet après-midi, j’étais dans la fille de la réception d’une grande surface.
       C’est un vendredi 13.
       Beaucoup de personnes tenaient à la main, un billet rempli de Loto.
       J’ai lâché la réflexion « Voici, la manière de perdre de l’argent avec le sourire ».
       Le gars devant moi qui se retourne me dit « On espère toujours ».....
       CQFD
       Je n’ai jamais joué aux jeux de hasard.
       Je ne connais même pas comment il faudrait le faire avec les règles.
       Ce que j’ai gagné, n’a jamais été par cet intermédiaire. 
       On dit qu’il y a 2% de personnes qui visitent Las Vegas sans dépenser un dollar dans les machines à sous.
       J’en fais partie. 
      @+

       

    • L'enfoiré L’enfoiré 13 juillet 18:20

      Un vieux billet sur le sujet « Un bout de chance ou de malchance ? »


    • titi 14 juillet 00:44

      @Odin


      Je suis suffisamment âgé pour avoir connu « l’avant Microsoft » : j’ai pratiqué Unix, et même les gros systèmes IBM.

      Et je me souviens très bien de « ce qu’il y’avait en face » lorsque Microsoft est arrivé. 
      Dont les applications de la suite Lotus, qui en effet doivent bien fonctionner aujourd’hui que les processeurs sont multi cœurs, les disques SSD, et la RAM à vil prix… 
      Par contre avec les configurations de l’époque c’était une tout autre histoire.



    • titi 14 juillet 00:58

      @Ruut


      >Tu te trompe depuis que Microsoft a repris Skype, le service est minable.
      Je n’utilise que le trunk de Skype connect pour la VoIP.
      Donc là c’est vrai je ne peux pas dire.

      Pour ce qui est des nouvelles suites Office, je pense que si l’ergonomie était si mauvaise, elle ne serait pas copier par la concurrence.

      Office n’est pas hors de prix. Ni Windows.
      Quand on est sérieux on ne regarde pas que le prix d’achat, mais le cout global de possession. Or les couts de maintenance sont bien moindre sur les environnements Windows.

      Et pour ce qui est de OpenOffice, alors c’est que j’ai vraiment pas de bol… sur 4 postes (des portables Panasonic militarisés pas vraiment des trucs bas de gamme…), au dela de 10000 lignes temps de réponse pourris, et plantage direct pour les plus gros fichiers (30000 lignes)

      Je pense que vous ne manipulez pas souvent des fichiers de plus de 10000 lignes dans votre OpenOffice.

    • L'apostilleur L’apostilleur 14 juillet 10:40

      @Spartacus

      L’humanité a passé sa vie à inventer. Il a fallu attendre notre époque pour que les inventions génèrent autant de richesse pour son inventeur. 
      La démesure est le signe de la maladie de notre société .

    • zzz'z zzz’z 15 juillet 13:17

      @titi

      « Pour ce qui est des nouvelles suites Office, je pense que si l’ergonomie était si mauvaise, elle ne serait pas copier par la concurrence. »

      Ainsi Microsoft serait le créateur des tableurs, des suites intégrées… Vous avez raison de rester fidèle au milliardaire de l’info, je suis certain qu’il vous est reconnaissant des milliers d’euros que vous lui avez laissés ! 

      Les solutions libres me conviennent personnellement, si ce n’est pas assez puissant, je change de solutions, toujours en libre. Lol, un tableau de 30.000 lignes ! 



    • mmbbb 15 juillet 13:38

      @La Voix De Ton Maître les niches fiscales permettent a l etat de ne pas investir et de se desengager comme dans les DOM TOM Est ce que les DOM TOM ont une bonne sante economique Non ces departements vivent sous perfusion Les niches fiscales sont encadrees par les lois de finances. Je ne vois pas le probleme . Qui vote le budget , les deputes Les hyper riches eux quittent la France parce qu ils le peuvent les artites ont interet a suivre cette demarche L ecrivain Levy vit a N Y , en france il serait ponctionne sur les droits d auteurs Beaucoup d artistes vont ailleurs discretement Ce pays a le taux de prelèvements obligatoires le plus eleves d Europe avec des resulats economiques tres relatifs . Cette fiscalite atteint l effet plateaux, vous pouvez encore augmenter l impot, taxe et autres , vous aurez une stagnation de la performance economique C ’est ce qui se passe en france Vous montez une boîte vous devez de la Contribution foncière des entreprises ( fiscalte territoriale les communes dont les maires sont trop dispendieux et n ont aucun sens de la responsabilite comptable , S Royal a laisse une ardoise de 132 millions dans sa region ) . le patron sera honni nous sommes en periode de finale, les footballeurs adules par les classes populaires alors que la plupart sont a l etranger et fuit la France Enfin la moitie des francais ne paient pas de l impot sur le revenu, et le recouvrement de cet impot est assure par les plus riches Il est vrai que nous avons pas assez de pauvres mais trop de riches dans ce pays .


    • titi 19 juillet 21:35

      @zzz’z


      « Lol, un tableau de 30.000 lignes ! »


      Le Lol ca prouve que vous ne savez pas ce que font les gens de leur tableur.

      Normal.

  • CN46400 CN46400 10 juillet 09:11

    Sparacus a raison, le pb n’est pas entre les riches et les pauvres, il est entre les prolos qui doivent travailler pour vivre et les bourgeois qui ne sont pas obligés de travailler pour vivre, plutôt bien, du travail des prolos....


    • Spartacus Spartacus 10 juillet 10:41

      @CN46400


      « ne sont pas obligé de travailler » 
      La encore procès d’intentions du déni des talents et de la réussite.

      « Tout l’évangile des marxistes peut être résumé en une seule définition : haïssez l’homme qui est plus riche que vous. N’admettez en aucune circonstance que son succès puisse être dû à ses propres efforts, à la contribution productive qu’il a fait en faveur de toute la société. »
      Henry Hazlitt

      Encore et toujours d’actualité cette définition de Hazlitt. 
      Le Marxiste expose soigne ses frustrations a imaginer que ceux qui réussissent le sont par le hasard ou l’injustice, pour jamais se remettre en question de n’avoir jamais essayé ou de sa conscience de ne pas avoir de courage ou de talent ou avoir prix le choix libre du petit confort salarié au risque entrepreneurial..

      C’est plus simple la jalousie pour exposer son propre manque de réussite...



    • CN46400 CN46400 10 juillet 14:54

      @Spartacus

      C’est quoi les efforts des familles descendantes Rotschid, Dassault, Bétancourt et consort, mis à part celui pour franchir le col de l’utérus de leur mère ?
      Hériter d’une fortune, et des pouvoirs qui y sont attachés, impliquerait donc l’hérédité des talents ?
      La bourgeoisie est assise, pour l’essentiel, sur ces prébendes. Ceux qui travaillent le font toujours par plaisir, les autres s’assurent, tous les jours, que leurs portefeuille s’incrémente correctement même lorsqu’ils dorment..... 

    • Spartacus Spartacus 11 juillet 09:46

      @CN46400


      Gérer ce que t’a légué tes parents est une responsabilité...
      Dassault c’est la responsabilité de milliers d’emplois. Le négoce de contrat de milliards avec des conséquences énormes.
      L’Oreal est leader mondial face à Henkel, Procter des monstres. Un exploit de le rester.

    • CN46400 CN46400 11 juillet 11:14

      @Spartacus


      Je ne vois pas ce qui justifie l’héritage des moyens de production sauf à considérer que les revenus, et pouvoirs afférents, seraient héréditaires, de droit divins, et indépendants des compétences et des talents, réels ou supposés, des héritiers. Mais l’héritage est indispensable à la perpétuation de la classe bourgeoise alors.....donc, c’est normal !

    • Spartacus Spartacus 11 juillet 11:43

      @CN46400

      Tu nous saoule avec la propriété des « moyens de production »...
      C’est un argument Marxiste totalement con de 2 siècles dépassés de décalés des réalités.
      Hass been

      Aujourd’hui posséder un moyen de production est un handicap, un boulet. Mieux vaut tout louer.

      Aujourd’hui, la valeur est dans l’immatériel.
      La valeur de UBER qui ne possède aucune voiture, est plus élevée que celle de Renault, et Peugeot a faillit prendre le bouillon il y a 3 ans.
      Nike ne possède aucun moyen de production, et vend 100 million de paires de chaussures sans un seul ouvrier ou "moyen de production et capitalise bien plus que tous ceux qui ont une usine de chaussures.
      Justin Bridou, Benenuts, Maison du Café, Jambons d’Aoste, Dim, Playtex, Lancel, Benetton, Ted Lapidus, JP Gauthier, n’ont aucun moyen de production, IBM ne fabrique aucun ordinateur, Carte Bleue n’a aucune banque, You tube, google, Facebook n’ont que des disques dur qui valent rien en valeur de production....


      Les talents, le dynamisme, l’intelligence, le génie, la santé, l’intelligence, l’héritage ne sont pas égalitairement répartis entre les hommes. C’est factuel.

      Pourquoi faudrait-il donc établir une égalité totalitariste des revenus et des patrimoines autrement que l’argument de la jalousie ?

      Ils ne sont en rien responsable de la pauvreté des autres. Mais le socialisme et le Marxisme sont responsable du racisme anti-riche et de la jalousie de la société Française...

    • CN46400 CN46400 11 juillet 15:35

      @Spartacus
      Les locataires louent à des loueurs qui ne sont pas propriétaires des machines qu’ils louent à des loueurs qui ne sont pas propriétaires etc.....etc ... sauf que tous les locataires acquittent un loyer avec une pincée de plus-value qui s’accumule sur le compte du, ou des, propriétaires de la chose louée, sous louée, ...etc..etc .Le capitalisme reste le capitalisme et la bourgeoisie reste la bourgeoisie !


    • Trelawney Trelawney 11 juillet 16:01

      @CN46400
      C’est quoi les efforts des familles descendantes Rothschid, Dassault, Bétancourt

      1 - Rothschild, vieille famille de juif implanté un peu partout en Europe. En France cette faille a été ruiné sous l’occupation. Après la seconde guerre, Edmond a relancé la banque qui a ensuite été nationalisée en 81 puis privatisée ensuite. C’est Benjamin qui a repris la banque à la mort de son père. Il est propriétaire de plus de 75% du groupe.
      Père fils et avant rien, on ne peut pas vraiment dire que ça hérite depuis des lustres.
      2 - Bétencourt n’a hérité de rien et a surtout bénéficié des amitiés avec un certain Mitterrand pour éviter d’être condamné pour son passé collaborationniste. pour ce qui est de sa fortune, c’est Shueller copain de Mitterrand et collabo aussi qui créa la société en 1906, Bétencourt y a travaillé pour prendre ensuite la direction et en faire ce qu’elle est aujourd’hui. la famille Bétencourt détient des actions de ce groupe et en perçoit des dividendes comme tout actionnaire lambda
      3 Dassault C’est Marcel Bloch (alias Marcel Dassault) qui vrée la société en 1918. Il change de nom après la guerre. mais c’est Serge son fils qui en fait ce qu’elle est aujourd’hui. Héritage père fils et c’est tout
      On peut aussi parlé de Bouygues, de Pinault, de Arnault, de Niel, de Drahi, de Decaut, Belon, Leclercq etc. Pas beaucoup d’héritage dans tout ça

    • CN46400 CN46400 11 juillet 17:11

      @Trelawney
      Les héritiers de Marcel Dassault ont, c’est bien connu, herité aussi, des talents d’avioneur, du pere et grand pere. Et il en est ainsi de tous les membres de la bourgeoisie qui disposent d’un gene particulier qui leur permet de transmettre toutes leurs meilleures qualites, professionnelles, a leur descendance. C’est aussi ce gène qui, chez le prolétaire, assure la transmission de sa situation à tous ces descendants.

      Voilà pourquoi la bourgeoisie mérite sa fonction de classe dominante dans la société humaine, et au proletariat de continuer sa fonction de domine. Comme la reine d’une ruche fait partie d’une confrérie particulière des abeilles, qui pond des ouvrières obsedees par leur travail au point de ne jamais faire greve. Mais les prolos ne sont pas toujours aussi disciplinés.. ..

    • Méduse Méduse 11 juillet 17:23
      @ Trelawney

      J’ai lu que Liliane aurait été offerte à Bettencourt par Schueller parce que B. a donné un témoignage favorable concernant les activités de résistance et de non collaboration de S.




    • Trelawney Trelawney 12 juillet 07:44

      @CN46400
      Et il en est ainsi de tous les membres de la bourgeoisie qui disposent d’un gene particulier qui leur permet de transmettre toutes leurs meilleures qualites, professionnelles, a leur descendance. C’est aussi ce gène qui, chez le prolétaire, assure la transmission de sa situation à tous ces descendants.


      Cette pensée ne vient pas de vous, car si c’est la cas, vous n’êtes pas humain. Cette pensée est à elle toute seule le symbole horrible de ce que représente la pensée communiste. A savoir : « On ne peut échapper à sa condition ». Ce qui est absolument faux et je ne perdrez pas mon temps à vous donner des exemples, il suffit d’observer partout pour être convaincu du contraire.

      C’est aussi pour cela que l’idéologie communiste est génocidaire, car une fois arrivé au pouvoir, le communiste qui s’aperçoit trés vite qu’avec un peu de volonté et uniquement de la volonté, on peut changer sa condition, créera les conditions pour que ça n’arrive pas. Et ces conditions sont : la déportation, l’enfermement, le bagne. 

    • CN46400 CN46400 12 juillet 17:47

      @Trelawney

      Suffit-il de parler de gènes pour devenir un génocidaire en puissance ? Mais on attends vos explications à propos de la perpétuation des bourgeois de générations en générations, idem pour les prolos puisque, selon vous l’héritage n’y est pour rien....


    • Trelawney Trelawney 12 juillet 18:50

      @CN46400
      perpétuation des bourgeois de générations en générations

      Comme je l’ai déjà dit plus haut (mais le communiste a besoin qu’on lui répète les choses, car il ne comprend pas tout tout de suite).
      Bouygues : père et fils 2 générations
      Dassault : père et fils 2 générations
      Drahi : fils de professeurs (pas vraiment bourgeois)
      Altrad : issu d’un viol pas de père et une mère qui meurt quand il est enfant. Immigré syrien bédouin d’origine.
      Arnault : fils d’artisan maçon à l’origine qui créa une société de construction de maisons
      Leclercq : père et fils 2 générations.
      Pinault : père et fils 2 générations
      Famille Haley dont le patriarche s’associe avec un certain Leblond qui n’est rien d’autres qu’un ancien pirate pour fonder la société Promodes qui deviendra Carrefour. paysans plus pirate pas vraiment bourgeois.
      Niel : papa juriste et mère comptable.

      On peut aussi parler des Wendel Wertheimer, Peugeot, mais toutes ces fortune trouvent leurs origines dans le monde paysan ou ouvrier ou comme vous dites prolos. C’est simplement une question de volonté. 
      Si vous pensez que le prolo doit rester prolo, heureusement que vous etes une minorité à croire cette connerie.


    • foufouille foufouille 12 juillet 19:25

      @Trelawney

      « Si vous pensez que le prolo doit rester prolo, heureusement que vous etes une minorité à croire cette connerie. »
      c’est la réalité de nos jours. il suffit de s’appeler sarkozy et d’avoir un master d’histoire pour devenir banquier.
      même avoir un avocat est soit pour les riches soit pour les migrants.


    • CN46400 CN46400 12 juillet 19:55

      @Trelawney


      Si la bourgeoisie, pour vous, se résume à cette dizaine de bipèdes, tellement intelligents, qu’il parviennent, sans transpirer outre mesure, à posséder autant de fortune que les soixante autres millions de français réunis, c’est qu’il y a un très sérieux décalage intellectuels dans la population française. Vous ne trouvez pas ?....

    • Spartacus Spartacus 13 juillet 11:04

      @CN46400


      T’as transpiré pour quoi ?
      T’as investi dans quoi ?
      T’a créé quoi ?
      T’a tenté de t’enrichir ?
      T’a essayé de te mettre à ton compte ?
      T’a fait quels efforts ?
      T’as pris un risque individuel ?
      T’a essayé de monter un projet ?
      T’as essayé un jour de faire un business plan ?

      T’as choisit le salariat. T’as choisit de te plaindre de ta misère. Ta choisit de vivre en dépendance des autres. T’as choisit la facilité de ne pas t’engager dans un risque individuel. T’as choisit la servitude et tu t’y es enfermé.

      T’es devenu un jaloux et frustré. 
      Tu ne rêve plus que de voler ceux qui sont plus riches que toi. 


      Il est possible que des gens ont plus de facilité, plus intelligents, plus courageux, partant avec un héritage ou un capital, plus beaux, plus talentueux, plus instruits, plus perspicaces, ou être là le bon jour au bon moment...
      Mais la réussite, ça se provoque.
      Ce n’est pas parce que tu n’a rien réalisé, qu’il faut jalouser ceux qui ont une réussite ou essayer de la minimiser.

      Ces gens là ne sont pas coupable qur toi tu n’a jamais rien tenté pour te sortir de l’impasse de facilité ou toi-même tu t’es mis....
      Et leur fortune ne t’empêche pas de vivre...

    • CN46400 CN46400 13 juillet 11:40

      @Spartacus

      « Et leur fortune ne t’empêche pas de vivre... »
      C’est vrai çà.., mais moi, je ne suis pas tout le monde, je compte pour un, et seulement pour un. Mais il y a tellement de force de travail inemployée, donc de pauvres, que je trouve anormal tous ces capitaux extraits de la force de travail de ceux qui ont la chance d’avoir (comme moi) un travail ne s’investissent pas ailleurs que dans des spéculations improductives en richesses matérielles (logements et autres...)
       Les capitalistes de ma contrée sont toujours surpris quand je préconise de les aider dans le fonctionnement de leur(s) entreprise(s), mais ils font de gros yeux lorsque, l’heure de la retraite sonnant, ils m’entendent préconiser la cession de leur affaire au comité d’entreprise, plutôt qu’à leur progéniture qui, çà arrive, a fait la preuve de son incompétence.....

    • Spartacus Spartacus 13 juillet 12:26

      @CN46400

      Donc en résumé tu ne crée rien. Tu n’investi dans rien, et donc pas de travail pour les pauvres.
      Mais si t’es pas capable de créer des emplois pour ceux qui n’en ont pas, vient pas expliquer aux autres ce qu’il faut faire.
      On apprend pas aux autres à nager si soi même on a peur de l’eau.
      On s’improvise pas chirurgien, sans connaitre la médecine.

      Pire tu ne connais rien à la gestion d’une entreprise puisque tu confond le travail et le capital.
      Tu crois que c’est le travail qui génère le chiffre d’affaire alors que c’est l’échange et le client.

      Et tu voudrai voler et donner le bien des autres qui eux, contrairement à toi ont pris des risques.
      Avant de donner la boite des autres à d’autres, commence déjà par monter un projet personnel
      avec ton argent, ton temps, ton risque et le développer et le redonner gratos pour voir si c’est possible.

      On impose pas aux autres ses idées. On les applique à soi-même.
      Surtout que c’est même pas la demande des gens.


    • Trelawney Trelawney 13 juillet 13:03

      @foufouille
      Et il faisait quoi le père de Sarkozy ? Il était légionaire


    • Trelawney Trelawney 13 juillet 13:09

      @CN46400
      Ca n’a rien à voir avec l’intelligence (tout le monde en a en quantité suffisante). C’est simplement une question de volonté. On est sur terre pour un temps limité et si on veut faire ce que l’on a envie de faire, il faut se bouger tout seul sans rien attendre de la société. 

      C’est la somme des individualités qui fait ce que le monde est et pas l’inverse.

      Depuis que le monde est monde aucun humain n’a été en capacité de modifier la société et si certain humains s’y sont essayés, cela a toujours été au détriment des humains eux même (cf Napoléon, Hitler, Staline, et on peut même ajouter Jésus et Mahomet si toutefois ils ont existé)


    • CN46400 CN46400 13 juillet 14:27

      @Spartacus


      Je vends ma force de travail au plus offrant. Rien de moins, rien de plus, et je lui laisse une bonne part de la plus-value qui découle de mon travail...

    • DACH 13 juillet 17:30

      @CN46400=la bonne réponse réside dans l’historique de la famille Dassaut sur 3 générations. S’y est démontré détermination, compétence, intelligence et courage. Mais accessible seulement à ceux et celles qui ont vécu l’entreprise depuis 50 ans.


    • CN46400 CN46400 13 juillet 18:12

      @DACH
      Ouais sauf que Marcel disposait quand même un petit plus pour démarrer, même si les suivants n’étaient, et ne sont pas, apparemment des demeurés....


    • Spartacus Spartacus 13 juillet 18:43

      @CN46400


      C’est le client qui génère la plus value. 
      Seul ton salaire découle de ton travail. Ni plus ni moins.
      Tu ne laisse rien a personne. T’as été payé. 

      Ton salaire est payé par le capital et non par une possible plus value.



    • CN46400 CN46400 14 juillet 07:55
      @Spartacus

      C’est vrai qu’un produit ne vaut rien avant d’avoir été vendu et payé. Mais la vente fait partie de la fonction, élémentaire, du patron qui doit être assez intelligent pour ne faire fabriquer que les produits qu’il est sûr de vendre.
       Quand à mon salaire, il ne dépend que de la vente, ou non, du produit que j’ai fabriqué. Son niveau doit être suffisant pour que j’ai envie de revenir à mon poste de travail le lendemain, ou le mois suivant.....

    • Spartacus Spartacus 14 juillet 13:38

      @CN46400


      Ton salaire dépens de ton contrat de travail et de ta capacité à le remplir.
      Le lien avec la cession n’est qu’un agrégat. Plus ou moins important ou marginal selon le poste.

      Non tu n’es pas payé en fonction de la vente, mais de ton contrat de travail. L’argent qui fait ton salaire est réalisé par l’avance du capital sur l’éventualité que le produit fabriqué soit éventuellement vendu et payé.

    • CN46400 CN46400 15 juillet 07:48

      @Spartacus

      « Ton salaire dépens de ton contrat de travail »
      Bien sûr, mais mon patron n’est pas fou au point de signer un contrat de travail qui ne lui rapporterait rien, ou pire, qui lui serait déficitaire...

      « ton salaire est réalisé par l’avance du capital »
      Exact sauf qu’une fois mon salaire payé, le capital se trouve augmenté par la plus-value générée par le produit de mon travail...

    • Trelawney Trelawney 15 juillet 08:53

      @CN46400
      Quand à mon salaire, il ne dépend que de la vente, ou non, du produit que j’ai fabriqué.

      Le salaire dépend uniquement du travail qui en découle, parce que si le travail est effectué, le salarié est payé, même si le produit issu de ce travail n’est pas vendu

    • CN46400 CN46400 15 juillet 11:14

      @Trelawney


      Vous croyez vraiment que la paye des salariés peut perdurer longtemps si les produits qu’ils fabriquent s’empilent longtemps sur des étagères ?....

    • mmbbb 15 juillet 15:37

      @CN46400 Dassaul est parti de bas il mis au point durant la premiere guerre mondiale, l helice eclair qui apporta de meilleures perfomances. Durant les annees 1960 , il lanca la gamme Falcon puisqu il pressentit l ouverture de ce marche Quant a la condition de ses ouvriers, je ne pense pas qu il fut un mauvais patron Il demeure 3 nations qui puissent construire des avions de combats Les USA la Russie et la france . L Eurofigter est un avion moyen Enlevez la france donc la france Quant au prolo ils préferent aduler des footeux millionnaires qui ne paient pas ses impots en France le plus souvent et crachent sur son patron qui le nourrit Vous êtes un digne representant de la classe francaise


    • CN46400 CN46400 15 juillet 16:57

      @mmbbb


       Relisez mes post et vous constaterez que je respecte totalement l’avionneur Marcel Bloch dit Dassault qui a refusé de travailler pour les nazis, qui a aidé les républicains espagnols, et qui a été protégé dans le camp de Bukenwald par les communistes français et allemands....

    • foufouille foufouille 15 juillet 19:43

      @Trelawney

      mdr. exemple bidon du père de sarko. on parle bien sûr de nos jours ...........
      tu aurais pu prendre rachida qui a réussi avec son cul comme exemple.


    • Trelawney Trelawney 16 juillet 09:06

      @CN46400
      Vous croyez vraiment que la paye des salariés peut perdurer longtemps si les produits qu’ils fabriquent s’empilent longtemps sur des étagères ?....

      Ce principe ne marche que si l’économie est subventionnée, comme dans l’ex URSS où les produits étaient fabriqués sans être utilisé parce qu’on ne voulait pas fermer les usines.
      idem pour des sociétés comme EDF, la SNCF, Areva, les ports autonomes etc

    • CN46400 CN46400 16 juillet 10:15

      @Trelawney


      Vous devriez relire mes post, vous constaterez que je ne préconise nullement de fabriquer des produits inutiles. Pour ce qui est de l’URSS c’est un autre débat, et des entreprises nationales française encore autre chose, le sujet c’est la « sur-richesse » n’est-ce pas ?...

  • velosolex velosolex 10 juillet 11:08

    Pourquoi toute cette richesse, fausse, irrationnelle, la mutiplication par 10 en quelques années par exemple des devises. L’argent coulant à flot , aux pieds d ’ « oncles Picsou », obèses, adipeux, ne voulant rien laisser, détournant à leur intéret, la vie des entreprises...Quelle sont les raisons de cette régression, du refus de penser, de mettre l’argent au profit de l’humanité. Pourquoi ce suicide, cette myopie. Pas très différent finalement que toutes les montées de totalitarisme. Quand les décisions sont faites pour le seul bénéfice d’une oligarchie gloutonne. Mais nous somme au dernier round. Le sol se dérobe sous nos pieds



    • JL JL 10 juillet 11:12
      @velosolex
       
       ’’Pourquoi toute cette richesse ? ’’
       

    • velosolex velosolex 10 juillet 11:31

      @JL
      Ce projet est la réponse névrotique à une vague révélation, que même dans une rolls, si on passe le parapet, la chute est dure. 

      Il n’y a quelques fêlés et demeurés, qu’on peut même lire ici, pour continuer à fermer les yeux..Les genre "Spartacus, ou Joe le taxi pourri....Les aficionados habituels du pire, ceux qui agitent leur drapeau au passage du tour, qui baiseraient le pied de leur héros, même quand celui ci leur foutra l’autre au cul. 
      Mais même nos démiurges réunis à Davos s’aperçoivent qu’on ne peut manger l’argent. Un peu anxiogène. Les milliards dans les coffres sont un leurre. Les vieux sages nous avaient prévenus. Palais un soir, ruine au matin, quand les fondations sont corrompues.
      Donc, ils aménagent une île, où ils espèrent une planète lointaine où ils pourront émigrer, pas loin de l’hôtel où sont installées les 72 vierges. 
      Je pense actuellement qu’ils font leur liste de bagages avant le départ, comme vous et moi, quand on va en vacances à La Bourboule.
      C’est un leurre bien sûr. Une xanax pour les rats milliardaires, qui cherchent une issue, perdue dans leur palais en toc, regardant les dépressions arriver.. Finalement, un escroc leur proposera un jour de mourir, de glisser leur personnalité et leur âme, et leur lubricité dans le cœur d’une clé USB, qu’il mettra dans sa poche, et qu’il confiera au diable. 
      Avant de la jeter à la rivière. Si elle coule encore !...

    • JL JL 10 juillet 11:56

      @velosolex

       
       bonjour,
       
       je crois hélas, que l’adage « Tant va la cruche à l’eau qu’à la fin qu’elle se casse » ne s’applique pas pour aux cruches en or.
       

    • Armelle Armelle 11 juillet 12:17


      QUESKIDIT ??????????
      « je crois hélas, que l’adage « Tant va la cruche à l’eau qu’à la fin qu’elle se casse » ne s’applique pas pour aux cruches en or »
      A QUE mais quel joli verbiage !!! Le grand couillon rapplique avec ses niaiserie et son langage de charretier

      « ben voyons, il a fait tout ça tout seul avec ses petits bras »
      Oui et tes petits bras auraient fait quoi sans les idées de Gates ??? Bougre de sot

      « Il a créé des emplois ? Et ces employés, ils n’ont rien créé eux  ? » NON ils n’ont rien créé, ils ont transformé l’idée et le risque qu’a pris Gates en produit. C’est l’idée et le risque qui produisent des richesses. Tes petits bras qui produisent sont remplaçables du jour au lendemain, même par des robots, en revanche tu nous expliqueras comment ça marche à l’inverse, imbécile !!!

      Les riches ne sont pas responsables de ta pauvre vie. Pffff décidément ça ne s’arrange pas, hélas


    • Ruut Ruut 11 juillet 12:23

      @JL
      A tester, lorsque l’IA vas commencer a déconner et que les compétences seront perdues faute de dev hors IA, le chaos arrivera ou la dictature la plus amorale et stupide qui soit car une IA n’as pas d’émotion ni de remords.


    • foufouille foufouille 11 juillet 20:25

      @Armelle

      Gates n’a eu aucune idée, il les a pris aux autres et a juste eu du bol. vas donc vivre au Bélize, pétasse de fraudeuse fiscal.


    • JL JL 12 juillet 07:00

      @Ruut

       
       oui, l’IA ne sera qu’un outils de plus aux mains des possédants pour nous posséder ... et nous déposséder.
       
       Bonne journée.

    • JL JL 12 juillet 07:03
      @arioul
       
      j’ai écrit trop vite, mais armelle a pris son temps pour lire. Faut pas trop lui en vouloir : elle se prend pour une intelligence qui pourchasse ma bêtise.
       
       Cordialement.

    • DACH 13 juillet 17:32

      @velosolex ne sait pas tenir son guidon !!!!!


    • Self con troll Self con troll 19 juillet 22:23

      @JL
      Savez-vous d’où vient la fascination d’Armelle pour Bilou ? Entre deux pauses café, elle regarde le sablier.


    • Self con troll Self con troll 19 juillet 22:33

      @Armelle
      L’idée géniale de Gates, c’est de faire passer par la commande « démarrer » pour obtenir le menu « Arrêter ». Et de vous rappeler sur chaque écran que vous êtes en sécurité avec Windows ... sauf l’écran bleu.
      Quand vous passerez par chez moi, entre la poire et le fromage, je vous prouverai qu’un tableau un peu complexe se fait bien mieux avec le navigateur qu’au tableur.


  • Aristide Aristide 10 juillet 11:39

    C’est bizarre que chaque fois que l’on met en avant l’inégalité des richesses ont se retrouve presque exclusivement avec une analyse marxiste, prolétariat et bourgeoisie, privatisation des Etats, protection sociale en baisse, revenus du capital, ...


    Allez, quelques chiffres, L’Afrique et L’Amérique du Nord et l’Europe ont à peu près la même population autour de 1 Milliard d’habitant ... et pour les richesses cela donne 1,1 % de la richesse mondiale pour l’Afrique et 65 % pour l’Europe et l’Amérique du Nord. L’Inde, 1,2 milliard, est dans la même situation autour de 1,2 %, la Chine est un tout petit peu mieux avec 10 % pour ces quelques 1,3 milliard.

    Alors on peut fermer les yeux sur le constat, se concentrer sur les réajustements marginaux de notre Etat où plus de 50 % de la richesse produite est attribué aux prélèvements obligatoires. Et cela continue ...

    Le réajustement du niveau de richesse mondiale a peu influencé nos sociétés, ouais, quelques migrants ici et là, mais l’essentiel de la population mondiale devra vivre ou survivre plutot pendant des décennies encore.



    • velosolex velosolex 10 juillet 12:23

      @Aristide
      De quelle richesse parle t’on. De celle factice, liés aux lunette vendues par le système, ou celle de l’eco système ?...Je veux parler des arbres, des plantes, bref des 99 % existentiels.

      Sur ceux là, qui sont notre socle, tout de même, on peut se faire du souci. 

      Le caractère unique de notre époque est lié à cette impossibilité de changer un tant soi peu de direction, alors qu’on se dirige vers le vide !
      Tout en se rassurant par des leurres.
       
      Ainsi comme dans le tiers monde, comme tant de chauffeurs de bus pourri, ayant toujours à portée de main une médaille de la vierge, ou une image de Vishnou, le portrait de l’oncle Sam est l’exorciste !. 

Réagir