mercredi 30 août - par Laurent Herblay

Natacha Polony s’interroge sur la France après Charlie

Outre le fait de remettre à leur place certains analystes à courte vue, et d’offrir une lecture particulièrement intéressante des racines du mal, liant l’évolution de nos sociétés aux motivations des terroristes, sans tomber dans le piège de les excuser, Natacha Polony propose une analyse de la France d’aujourd’hui, assez noire, mais dont la richesse mérite amplement la lecture.

 

Une France malade et résignée ?
 
Natacha Polony dénonce le manque de réflexion consécutif aux attentats. Elle cite Marcel Gauchet qui disait en avril 2015 : « ce qui me frappe, c’est la résignation de notre société à ne pas comprendre  ». Elle poursuit : « qu’avons-nous de commun par-delà ces lettres dorées sur un passeport ou une carte nationale d’identité. Cette question, tout le monde se garde de la poser depuis Charlie Hebdo (…) tant que cette question ne sera pas collectivement posée, non seulement ne seront pas comblées les fractures révélées par les attentats, mais pire encore, d’autres arriveront, atroces, brutaux, détruisant un peu plus le peu de cohésion qui tient debout ce pays  ». Elle revient sur le débat sur l’identité nationale et dénonce les « tabous français qui nourrissent nos crises et que les compteurs Geiger du fascisme interdisent d’approcher », et la simplification du débat entre identitaires xénophobes et bobos bien pensants.
 
Pour elle, « la France est malade d’être une nation fracturée, une masse désormais anonyme de gens qui ne savent plus ce que c’est qu’être français. Elle est malade, surtout, d’être peu à peu diluée dans l’indifférenciation que réclame pour s’installer un libéralisme étendu désormais à la planète entière (…) De l’universalisme, nous avons gardé le pire, et sacrifié le meilleur  ». Le seul horizon serait la consommation et l’uniformisation, cette « modernité conquérante qui exige de vendre des produits médiocres fabriqués par des êtres humains exploités  ». Dans une belle synthèse, elle dit que « de l’inégalité, naît la frustration et de l’ignorance naît le rejet, le besoin de se trouver de nouvelles appartenances  ». Pour les classes populaires, les attentats ont été vus comme une confirmation des problèmes d’insécurité, accentuant le décalage avec des élites sidérées, naïves face à l’islam et méprisantes à leur égard.
 
Elle se fait moins pessimiste en citant Pascal Bories, de Causeur : « tant que l’on arrive à marcher en compagnie de gens avec qui ont n’est pas du tout d’accord, on n’est pas morts  ». Elle parle de s’inventer un destin. « Peut-être cette attaque contre les valeurs humaines dont la France, plus sans doute qu’aucun autre pays, a fait une composante de son identité, va-t-elle nous inciter collectivement à comprendre qu’affronter nos contradictions et nos reniements est désormais vital  ». Elle s’oppose à Todd sur la marche pour Charlie en disant que « c’est bien cette morale laïque, dans ses nombreux développements, que défendaient les manifestants dans leur très grande majorité, et au-delà de leurs différences (…) un refus farouche de voir l’intolérance religieuse et la violence barbare s’imposer en France (…) au fond de chacun de ceux qui ont marché et de ceux qui, ne marchant pas, étaient tout de même avec les marcheurs, la conviction que les valeurs que nous partageons sont belles, et qu’il faut les préserver  ».
 
En synthèse, je suis largement d’accord avec le fait que le message des manifestants, dont je faisais partie, était profondément positif. Mieux, je crois que l’épisode que nous avons traversé nous a fait progresser comme société, nous rappelant nos valeurs et tout ce que la France représente. Je suis profondément heureux de voir comment le rapport au drapeau et à la Marseillaise a évolué, comme si les liens qui nous unissent avaient été ressetté à l’occasion de cette épreuve, effaçant une partie de l’acide eurolibéral. Bien sûr, cela ne vient pas d’une réflexion collective, trop peu souvent menée par des élites qui font parfois complètement fausse route. C’est peut-être de l’ordre d’un réflexe, mais même s’il ne s’agit que d’un réflexe, j’ai l’impression que beaucoup d’entre nous ont redécouvert ce que c’est que d’être Français, de vivre dans le beau pays qui est le nôtre, avec des valeurs qu’il faut défendre.
 
Du coup, même si nos dirigeants poursuivent les impasses du passé, je crois que le corps social français est sorti plus fort de ces épreuves, qui ont redonné du sens à ce que nous sommes pour beaucoup. Bien sûr, mille problèmes subsistent, mais voilà pourquoi je reste optimiste. Un grand merci à Natacha Polony pour cette contribution fondamentale à la réflexion sur ce triste épisode de notre histoire.
 

 

Source : « Nous sommes la France », Natacha Polony, Plon


29 réactions


  • bibou1324 bibou1324 30 août 10:12

    Je ne suis pas d’accord.


    Déjà parce qu’une identité nationale, le « patriotisme », c’est cela qui crée les guerres, la haine, les rancœurs entre les peuples.

    Si des terroristes sévissent en France, c’est parce que la France a participé à bombarder leurs « frères ». C’est parce qu’ils sont patriote, parce qu’ils considèrent leur pays et leurs concitoyens comme plus importants qu’eux même, que nous sommes victimes d’attentat.

    Exacerber le patriotisme, dire qu’il faut être unis, c’est devenir exactement comme eux. Non, la France n’a jamais été unie. Il y a eu les juifs, les italiens, les portugais, maintenant les arabes. La France a toujours été un méli-mélo de peuples, avec des ambitions, des façons de vivre différentes, et un attachement très relatif à leur pays.

    On est bons pour vivre ensemble malgré tout. Pas pour s’unir sous une même bannière. Pas pour défendre nos valeurs, vu qu’elles sont multiples.

    La France, comme les autres pays européens, n’existe plus en tant que nation unie depuis longtemps. Le drapeau, l’hymne est mort. Et tant mieux. Nous vivons dans un monde globalisé. Si demain les islamistes prennent le pouvoir en France, on ira vivre ailleurs. Je n’en verserai pas une larme, je n’aurai pas un brin de colère. Je me fiche de la France.

    • Yvance77 Yvance77 30 août 11:43

      @bibou1324

      Que de conneries dans ce commentaire, même s’il y a parfois du vrai. L’union de la France existe, mais elle s’est faite aussi et parfois dans la douleur par l’assimilation. Italiens, Polonais etc... peuvent en être les témoins. Cela a pris deux trois générations, mais cela s’est fait.

      Vous confondez où oubliez à dessein un mal, le communautarisme, qui lui aussi existe et perdure. Chez les juifs cela fût le cas ... mais Bonarparte les a mis au pas. Avec les musulmans c’est autre chose, je considère qu’ils n’y a pas d’assimilation aux valeurs communes de la nation. Par leur pratique, le positionnement de l’islam (politique) ... la non francisation de leur prénom ... tout concoure au fait, que l’union avec eux n’est pas envisageable. 

      Il y a aussi depuis les années 80 un mal insidieux instillé par la gauche et Boboland : la détestation de soi. Les ravages sont considérables.

      Au contraire, demain l’on met en place un vrai chef d’état au sens gaullien, pourquoi pas un militaire, et je suis certain que la France retrouvera ses couleurs. Exemple demain un Poutine prend les rènes du pouvoir et il fait un carton. 

      On a voulu faire croire que le drapeau tricolore, l’hymne, manger du porc, boire du pif ... ce sont les maux absolus ... non c’est nous au fond. Mais il est certain que si l’on nous remplace, par la lie de l’humanité, on deviendra un sujet pour historien.

    • Esprit Critique 30 août 16:44

      @bibou1324

      Incomplet :

      Des lacunes dans la gerbitude


    • Onecinikiou 31 août 08:19

      @bibou1324


      Discours de collabos qui eut valu en d’autres temps douze balles dans la peau dans les douves du fort de Vincennes. 

      Triple buse tu n’iras nul part si le pays périclite par la faute de lâches comme toi, dans la mesure où aucun pays au monde ne voudra accueillir un tel mollusque près à sacrifier la destinée de tout un peuple et société pour un plat de lentille.

      Tu auras beau fuir même au fin fond de la forêt équatoriale, tôt ou tard les assassins te retrouveront, puisque n’ayant eu jamais la moindre once de courage pour les affronter et les réduire quand c’est encore possible.

      Quel exemple pitoyable pour notre jeunesse !

  • Clocel Clocel 30 août 10:14

    Bon, finalement, tout baigne alors ???

    Marrant, j’ai pas la même perception.

    Va falloir trouver un nom à cette pathologie moderne, l’optimisme forcené...


  • bibou1324 bibou1324 30 août 10:24

    En France :

    Morts sur la route : 3 500 morts par an
    Tabac : 73 000 morts par an
    Alcool : 49 000 morts par an
    Accidents domestiques : 20 000 morts par an
    Disparitions de personnes : 50 000 par an
    Pollution de l’air : 48 000 morts par an
    Accidents de chasse : 150 par an
    Meurtres : 600 par an
    Viols : 75 000 par an

    Charli hebdo : 12 morts

    C’est sûr, le terrorisme est prioritaire, c’est la plus grande menace à laquelle nous sommes confrontés ... quelque chose d’aussi insignifiant que Charli Hebdo ou les derniers attentats n’aurais même jamais du passer au infos tellement c’est que dalle dans un pays de 70 millions d’habitants.

    • Habana Habana 30 août 12:54

      @bibou1324
      Putain les raccourcis ! Pas étonnant qu’on soit dans une merde grandissante.

      Il ne s’agit pas d’aligner des chiffres.
      Il s’agit de « valeur ». Ce que vous n’avez indéniablement pas du tout.
      Cracher sur le drapeau Français et siffler l’hymne national n’a jamais tué personne...mais pour combien de temps encore.
      Ouvrez vos écoutilles, ça va vous éclairer sur la réalité sociale dans laquelle nous vivons !
      En tout cas, je vous le souhaite, ne serait-ce que pour vos enfants !

    • jeanpiètre jeanpiètre 30 août 20:11

      @bibou1324
      ajoutez le sucre et le sel, vous aurez les winners


    • CORH CORH 31 août 10:49

      @bibou1324
      autrement dit : l’alcool et le tabac entre autres, auraient la vertu de faire des attentats de Charlie, du Bataclan et de Nice quelque chose de tout a fait secondaire ! De légitime peut être ?
      Et ça pourrait même aider à supporter d’avoir à lire des propos comme les vôtres.


  • Raymond75 30 août 11:02

    Pour une évolution de la loi de 1905

    Je suggère une évolution de la loi de 1905, sans remettre en cause ni la liberté de conscience, ni la liberté de culte, et sans désigner un groupe à l’opprobre. Toute religion, toute idéologie a tendance à devenir totalitaire.

    Le fondement de notre société, la Déclaration des Droits de l’Homme ET du citoyen, défini bien deux choses : les droits de l’individu ET les devoirs du citoyen. La France semble renoncer à défendre ses valeurs.

    Merci de consulter ce lien : — http://petitionpublique.fr/PeticaoVer.aspx?pi=P2017N49679


  • bob14 bob14 30 août 11:46

    Charli Hebdo n’est qu’un confettis dans la société Française...


    • Habana Habana 30 août 13:00

      @bob14
      ...et bob14 n’est qu’un con fini dans la société française !

      Si comme ces terroristes, les valeurs de la France, sa culture, son identité, son drapeau, son hymne, son pinard et son sauciflard n’est que de la merde pour vous alors je vous suggère de changer d’air...on respira mieux !

    • bob14 bob14 30 août 15:06

      @Habana.....A la niche esclave...


  • Crab2 30 août 11:52

    Tout ce qui est vraiment grand et inspiré n’a été réalisé que par des individus travaillant librement

    Une comparaison ahurissante témoigne d’une méconnaissance totaledes ’’ Droits de la femme et de la citoyenne ’’

    https://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/08/cretinerie-sans-frontiere-suite-2.html


  • Habana Habana 30 août 13:02

    « de l’ignorance net le rejet » ?

    Je crois bien au contraire que plus on en sait et on en apprend, plus le rejet de certains individus devient une évidence !

  • roby 30 août 16:30

    Partout en Europe, on peut observer la collaboration des « élites » apatrides qui veulent absolument forcer les indigènes à vivre avec des populations aux mœurs, à la culture et à la religion radicalement différentes. Peu leur importe votre avis ou vos intérêts, vous devez faire place nette aux nouveaux arrivants quelque qu’en soit le coût et les désagréments. Et si vous avez le malheur de protester vous n’êtes, bien entendu, qu’un vilain raciste et égoïste. Venant de l’oligarchie qui vit dans des quartiers protégés et qui place ses enfants dans des écoles bien à l’abri des désagréments de la diversité et des joies du « vivre ensemble » cela ne manque pas de piquant…


  • Esprit Critique 30 août 16:47

    Si cet article peut aider a ce qu’un plus grand nombre lisent le bouquin...

     Pour être égorgé moins con.

    Il aura été utile.


  • jacques 30 août 18:25

    Hum, c’est de l’Amour ?


  • Mister hyde 30 août 22:24

    Bonjour, désolé je profite de votre article pour reprendre le débat concernant le texte de modératus ( « j’irai crasher sur vos tombes »), je ne pouvais pas répondre depuis un moment, mais je m’excuse a vous, auteur.


    Mon post est destiné a jean kinsorien, canastel et modératus si vous me lisez : 

    Alors déjà je vois que vous faites une différence entre les vies humaines a dire « oui les basques et corses c’était ciblé » etc.. , alors comme ça tués des condés et des personnes d’autorités est moins grave que des civils, bien que n’ayant aucune affinité avec ces caniches de l’état que sont les flics , oser nous dire que c’est moins grave, il faut avoir peur de rien.
    Posez la question aux familles de victimes de terrorisme nationalistes basques et corses, on verra si c’est « moins grave » Vous n’avez répondu aucun des trois a ma questions de mettre mon peuple et le peuple corse en rapport avec ces terroristes, j’attends toujours votre réponse. 

    Sinon canastel vous dites « le jour ou la majorité aura affirmer sa détestation de la charia, on en est loin », vous faites exprès de ne pas voir qu’il y a un milliard de personnes de confession musulmane condamnant le terrorisme islamiste, et le subissant de plein fouet ou pas ?! Ils sont ou ce milliard de personnes dansant et chantant dans les rues , a chaque attentat si ils sont d’accord ? je ne les ai personnellement pas vu et vous ?

    Jean kinsorien , par contre je suis d’acc avec vous quand vous dites que le bénéficiaire est comme vous l’appelez « l’ultra libéralisme », bien que le terme est sujet a caution, mais vous avez raison , pourquoi les financeraient t’ils si ce n’était pas le cas ?

    Et sinon alors je repose ma question vu que vous l’esquivez tous, et préférez vous enfermer dans votre racisme obsessionnel des musulmans , c’est la faute aux cathos le kkk, l’inquisition, c’est la faute aux juifs ces orthodoxes racistes, c’est la faute aux basques si l’ETA a descendu je ne sais combien de personnes, même question pour les corses, merci.

    • Olivier Perriet Olivier Perriet 31 août 13:33

      @Mister hyde

      oui, bon, vous avez encore des problèmes qui remontent à l’enfance, des racines qui vous font souffrir, une douleur qui ne veut pas s’éteindre ?

      Donc à quel prix mettez-vous l’indemnisation de votre passé familial très très très douloureux ?

      Pour répondre à votre question à la place des autres : oui il y a des mouvements violents de part le vaste monde, mais un seul qui ait une action aussi globale.

      Il n’y a pas de terrorisme corse ailleurs qu’en France, pas de terrorisme basque ailleurs qu’en France et en Espagne, etc...

      Par contre du terrorisme qui se prévaut de l’islam, il y en a en Europe, en Afrique, en Asie.


    • Mister hyde 31 août 15:09

      @Olivier Perriet

      What ?!! j’ai pas bien saisi l’analyse psychologisante de ma douleur etc.. je n’ai sincèrement pas compris , c’est de l’humour ?!

      Ah tiens , vous faites bien de dire ça, d’après vous pourquoi ont t’ils une portée aussi globale ? comment ont t’ils pu se répandre a travers tout les pays ? par quel miracle ont t’ils pu touchés autant de populations ? Vous avez une heure : ), mais je vais vous aider.

      Tout le monde peut nourrir des fantasmes morbides de destruction de peuple et civilisation, ou de lutte armée comme l’ETA et le FLNC , vous saviez ce qui leur manqué a ces groupes terroristes pour toucher autant de populations ? ils leur manqué les moyens matériels, ce qui n’a pas manqué a l’état islamique, comment pensez vous qu’ils ont conquis un territoire aussi vaste ? car ils avaient avec eux, comme nous le signale honnêtement jean kinsorien , plein de puissances étatiques et autres derrière eux , qui les ont financés , armés ,entraînés, vous avez déjà vu l’ETA ou le FLNC nous faire de la propagande aussi poussé que l’EI ? avec des productions dignes de studio d’hollywood ? je connais la réponse , question de forme.

      Si ils ont eu la capacité de toucher autant de populations, et de pouvoir conquérir autant de territoire , d’avoir une propagande digne des pays occidentaux, c’est qu’ils avaient avec eux les infrastructures et moyens matériels appropriés, venant de diverses puissances étatiques ou privés. Alors plutôt que vous en prendre a ces guignols se faisant manipuler, commencez à chercher la vrai source du problème , pour l’instant vous êtes les meilleurs attachés de presses de l’état islamique , qui veut faire croire a tout les musulmans du monde que personne ne les aiment , et effectivement avec des racistes dans votre genre, c’est du pain bénit pour eux, alors laissez cette communauté d’un milliard de personne tranquille et votre fiel de raciste, gardez le pour vous. Pour l’instant je vous le redis, vous êtes les meilleurs copains des salafistes, et leur meilleur attaché de presse.

    • Olivier Perriet Olivier Perriet 1er septembre 09:15

      @Mister hyde

      Je pense que vous le faites exprès à ce niveau :

      pour obtenir l’indépendance du pays basque, pas besoin d’aller faire des attentats au Niger, tout simplement.

      d’où le fait qu’on s’alarme objectivement moins pour l’ETA que pour le terrorisme islamiste.

      D’autre question ?


    • Mister hyde 1er septembre 14:18

      @Olivier Perriet

      Vous appelez ça une réponse ?! je vous cite plusieurs faits et communautés a mettre en perspective avec le terrorisme islamiste et vous me balancez trois lignes, je vous parle de mettre dans le même sac un milliard de personne et mille psychopathes , je ne vous ai jamais parlé d’indignation, c’est du sophisme ce que vous faites, argumentez et je vous répondrez.

  • goc goc 31 août 01:22

    Malheureusement Madame Polony se trompe de combat. Cette affaire du « je suis charlie » n’est qu’un écran de fumée. Pire même, en osant recevoir netanyaou et sarkozy, c’est à dire ceux qui ont le plus de sang de civils innocents, dans une parodie de manif (qui s’est faite dans une rue en douce), notre pays s’est couvert de honte.

    Et je ne parle pas de la prétendue défense d’un des torchons communautaristes les plus intolérants et les plus racistes. On ne combat pas le terrorisme islamiste en insultant tous les musulmans (affaire des caricatures, et dernièrement, premier page raciste).

    il n’y a pas 36 façons d’arrêter le terrorisme. Il faut :
    1 - Arrêter de bombarder des civils en Syrie (comme on a bombardé des milliers de civils en Libye)
    2 - Quitter les pays ou nous ne sommes pas invités, et ou on s’arroge le droit de venir se mêler de ce qui ne nous regarde pas et où on pousse l’ignominie jusqu’à participer à des conflits pour défendre les intérêts d’autres pays au détriment des nôtres (sanctions anti-russes par exemple qui ruinent notre agriculture, ou refus par lâcheté de défendre les chrétiens d’orient face aux opposants (rebelles et islamistes) du gouvernement syrien lequel a toujours protégé ces mêmes chrétiens
    3 - arrêter la politique systématique du 2poids-2mesures, politique qui nous fait intervenir en Syrie pour « défendre » des opposants au pouvoir local, mais qui nous fait soutenir les néo-nazi ukrainiens qui massacre une partie de leur population. Politique du 2 poids-2 mesures, qui nous fait traiter Hassad et Maduro de dictateur, et en même temps qui soutient le financier du terrorisme (régimes wahhabites), et le régime le plus raciste et le plus barbare au MO, celui qui enferme dans un ghetto, plus d’1 millions de palestiniens, et qui bafoue toutes les résolutions de l’ONU, j’ai cité le régime sioniste.

    Alors Madame Polony peut faire tous les beaux discours qu’elle veut, elle ne peut cacher son corporatisme et son appartenance au système, à sa dialectique, et à son obscurantisme. Et ce n’est pas en détournant notre attention des vrais causes du terrorisme, qu’elle pourra aider à protéger notre pays, bien au contraire, elle participe à sa façon, à la destruction de notre société.


    • Garibaldi2 31 août 06:15

      @goc

      Après avoir relu moulte fois votre post, et bien pesé le pour et le contre de ce passage :’’Et je ne parle pas de la prétendue défense d’un des torchons communautaristes les plus intolérants et les plus racistes. On ne combat pas le terrorisme islamiste en insultant tous les musulmans (affaire des caricatures, et dernièrement, premier page raciste).’’, j’approuve votre position, moi un vieux lecteur du Charlie d’avant Val et sa suite. Que Cabu, Wolinski, ... soient morts est pour moi irréel. Tout ça pour que les Val, BHL, Leconte, et autres médiocres néo-cons puissent exploiter leur mort ... Heureusement que Cavanna n’a pas vu ça.


    • goc goc 31 août 13:04

      @Garibaldi2
      Bonjour Garibaldi2
      Merci pour votre réponse

      je suis aussi un vieux lecteur de la famille (harakiri, harakiri-hebdo, charlie (la version de gébé), puis le charlie hebdo de Reiser, Cabu (avant la fonte de ses neurones) et Coluche, voila pourquoi je ne leur pardonnerais jamais cette trahison et cette récupération. Ce n’est pas pour rien que le copain du pédophile Fon, s’est vu promu à des places rémunératrices et de pouvoir par le pire des présidents aka le nabot.

      Et j’exècre ces neuneus qui se sont cru « rebelles » voir « ennemis du terrorisme » pour s’être affublé du slogan crétin que même nabilla n’aurait pas osé sortir, et avoir pris un abonnement (parfois de plusieurs années) à un « tas_de_papier_pour_emballage_de_poisson » qu’ils n’ont jamais lu auparavant et dont souvent ils en ignoraient même l’existence et surtout la prose récupératrice voir souvent fascisante.


    • Mister hyde 31 août 15:16

      @goc

      Super réponse goc , bravo, merci pour votre commentaire.

Réagir