vendredi 17 avril 2020 - par Sandro Ferretti

Christophe (Daniel) Bevilacqua : « et tous les longs discours futiles... »

Cela faisait trois semaines que c’était « comm’si la terre penchait » pour lui, selon le beau titre de cet album de 2001 qui a marqué le départ de Christophe vers le mystère, la sophistication et les « petits luxes » de ses prestations. Le départ de Christophe dans les eaux noires de la rade de Brest, dans l’ultime sous-marin, vers le bout du bout , n’est évidement pas qu’un drame individuel pour ses proches, un manque irremplaçable pour la chanson française, chez qui la faucheuse s’est largement servie des meilleurs morceaux, ces derniers temps. Non, cela renvoie à nos vies à nous, nos petites histoires suicidées, nos banlieus du coeur et de la mémoire, nos Daisy et nos petites filles du soleil parties il y a déjà bien longtemps. Que nous en ayons honte ou que nous le revendiquions.

Pour respecter le titre extrait des «  mots bleus  », je ne serai pas long. D’abord parce que j’avais déjà écrit sur Christophe en 2009 pour la sortie de ce qui restera son meilleur album ( « Aimer ce que nous sommes ».) et qu’il y a peu de chose à rajouter depuis. Aussi parce que, comme un photographe, je voudrais évoquer « le beau bizarre » en le laissant chanter, et aussi par le prisme de l’élégance et de la fidélité en amitié qui le caractérisait.

Non, cette histoire de Brest, ça ne vous ressemblait pas du tout. Déjà, cet étrange voyage en train, vous qui n’aimiez que les belles voitures (avant de vous voir annuler le permis une nuit de 1989 sur le boulevard circulaire de la Défense, en Ferrari 348 TB ).

Et puis Brest, ses eaux lourdes et noires comme du fuel lourd, ses sous-marins atomiques, ses putes et ses marinières…Si loin des « odore di femina », des pins parasols et des cyprès de la villa Medicis. Si loin des cyprès du Frioul de vos parents. Si loin de Juvisy-sur Orge…

 

C’est pourtant là qu’il y a eu clap de fin. C’est un autre Christophe (oui, je sais, votre vrai prénom c’est Daniel, mais ce « Christophe » vous vient du pendentif de St Christophe offert par votre maman pour vous protéger des coups du sort et des dérapages non contrôlés en Lamborghini Miura à Juvisy sur Orge, dans une autre vie) qui disait qu’il fallait quitter Brest. Christophe Miossec, le chouette brestois à chapeau, à la voix tailladée comme des poignets.

 

« Est-ce que toi aussi, ça te bouleverse,

ces quelques cendres,

Est-ce qu’aujourd’hui au moins

quelqu’un te berce ? »

 

Un prophète, ce Miossec.

Alors oui, « que la pluie cesse ».

 

Vous avez résisté 20 jours à l’appel du large, du bout du bout, la lisière de l’autre monde. C’ est étrange de finir comme ça et ici. Vous le sculpteur de son, l’esthète des flippers et des juke-box, le maniaque de la disposition des rondelles de citron dans le verre de whisky sour. « Le danseur de l’immobilité », selon le joli mot de Jean Fauque.

 

De là-haut, le grand Bashung vous envoie des mots bleus à plaquer sur vos maux.

Bashung et vous, c’est une vieille histoire d’amitié pudique mais têtue.

Dans la fin des années 60, vous apparteniez au même label quasi inconnu « Labrador », ( ça ne s’invente pas) au 55 de la rue Pierre Charron. Le label d’André Georget, le « parrain historique » de Bashung. Vous partagiez les mêmes Revox et le même studio merdique, où il fallait attendre son tour, en déjeuner au restaurant d’à coté. Bashung dit que vous étiez le type avec qui il a le plus déjeuné, alors même que l’un comme l’autre, vous êtes devenus des oiseaux de nuit.

Et puis les années passent, le succès arrive pour l’un comme pour l’autre, et vient l’été 1991. « Osez Joséphine » ( l’album comme la chanson) est enregistré à Memphis avec Jean Fauque comme parolier exclusif.

Christophe a eu vent des maquettes ( une fuite chez « Barclay » qui n’est pas encore Universal). Il appelle Jean Fauque qui est dans la cuisine de son petit moulin près de Dreux, et qui se réveille dans les effluves de café à l’heure où Christophe va se coucher. Christophe , avec sa voix mi aiguë mi eraillée, saccadée comme un rafale de pistolet mitrailleur, entrecoupée de ces fameux «  comment  » lâchés tous les trois mots, dit à Jean :

« Tu n’avais pas le droit. Cette chanson, elle était pour moi. Tu aurais du me la proposer d’abord... Ca va être un tube énorme ».

Et c’est vrai qu’avec le recul, le violon aigu qui dérape comme un démarreur grippé au givre de janvier, ça se serait très bien accordé avec le timbre perché et cristallin de Christophe.L’histoire en a décidé autrement.

 

En 2004 , l’histoire continue à distance : AB demande à Christophe l’autorisation de reprendre «  les mots bleus ». C’est oui. Et Bashung dépossédera durablement Christophe de ce « bijou de famille »( avec Aline et les Marionnettes) tellement il en fera autre chose. Tellement que beaucoup de moins de 30 ans aujourd’hui croient que c’est une chanson du « Bash ».

 

 

Cette magistrale reprise qui vous a fait dire, ce jour de 2004 à la Brasserie Wepler, aux sept que nous étions à table, « cette chanson ne m’appartient plus. C’est une chanson de Bashung ».

 

Ce même Bashung qui, échange à distance de bons procédés d’amitié fidèle et pudique, vous avait (sans que vous ne le compreniez alors) répondu avec « Alcaline  ». Clin d’œil à Aline, et surtout aux mots bleus avec « t’aime plus les mots roses, je t’écris ».

Après sa mort, vous aviez repris ces messages cachés, en rajoutant « que je te crie ».

Et ça le fait toujours d’entendre cela, quand on connaît le dessous des cartes :

 

Oui Mr Bevilacqua, il vous faut remettre votre gilet de soie rose, repartir vers la Dolce Vita sur votre Vespa, comme ça, en conduisant d’une main, en vous prenant pour Ben Hur. Daisy partira, bien sûr, elles finissent toutes par partir.

Mais vous, on dirait que vous repartiriez pour les jardins de la Villa Medicis de la Bella Citta, comme ce soir magique de mai 2014. Vous auriez retrouvé votre humour et votre autodérision au moment des rappels, comme ici.

 

Il y aurait aussi Lita, vous vous souvenez, celle qui « habillée comme déshabillée, déréglait les heures ».

Oui, il faut :

« stopper la course.

Prendre sa main

L’été prochain. »

 

Cette Lita, elle est mieux que Daisy.

Et elle vous dit que non, il ne fallait pas lâcher la barre des deux mains.

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ __ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ __

 

- Crédit photo :

-Eric NAHON , pour « longueurs d’ondes » (vignette)

 



91 réactions


  • rugueux 17 avril 2020 12:01

    Tartufferie de journaleux aux ordres...

    Dans nice matin on apprend que Christophe est mort du coronavirus.....et quelques heures plus tard ô divine surprise l’on apprend que ce n’est pas du tout cela mais une maladie pulmonaire....


  • In Bruges In Bruges 17 avril 2020 13:52

    Merci pour ces mots roses un peu «  moroses » sur les maux bleus.

    Et puis surtout ( raisons personnelles complétement « private ») , merci pour cette très belle version de « Brest », par le père Miossec, qui lui aussi devrait faire gaffe à lui.

    Parce qu’il charrie , comme Christophe, pas mal de marrées ( noires ?) avec lui.

    Et donc, les nôtres aussi, forcément.

    Take care.

    PS : Merci de nous parler d’autre chose que de Covid, chez les retraités affolés et tétanisés d’Avox.( comme si ca allait les sauver que d’en parler matin, midi et soir..)


    • ZenZoe ZenZoe 17 avril 2020 14:43

      @In Bruges
      PS : Merci de nous parler d’autre chose que de Covid, chez les retraités affolés et tétanisés d’Avox.( comme si ca allait les sauver que d’en parler matin, midi et soir..)

      Alors là, 1000 fois d’accord avec vous ! On dirait carrément que rien d’autre ne se passe sur la terre, rien d’autre ne compte...

      Sur Christophe, oui bon, c’était pas non plus le meilleur. Pas mauvais chanteur, pas mauvais musicien, de très belles chansons, mais pas de quoi se pâmer.
      Je me rappellerai surtout le mec qui pensait que c’était cool de mettre la vie des autres en danger au volant de ses bolides, de refuser de reconnaître son fils qui n’a jamais demandé à naître ni même de lui parler, et de plagier Aline (même si en appel il a gagné, comme quoi il vaut mieux être un port de fer qu’un pot de terre avec la justice). Allez, qu’il repose en paix quand même...


    • Allexandre 17 avril 2020 20:09

      @ZenZoe
      Je ne lui veux aucun mal, mais ce genre de mecs me débecte. Prendre du plaisir avec une fille qui l’aime (Michèle TORR), lui balancer un Y dans son utérus et ensuite lui dire qu’il n’a rien à voir avec cet enfant, je trouve cela lâche et abject. Ce fils est mort depuis déjà un certain temps, comme Ludovic Chancel, fils de Sheila et Ringo s’est suicidé à 42, sans avoir jamais pu parler avec ce père qui, il est vrai, ne respirait pas l’intelligence il faut bien l’avouer.


  • Surya Surya 17 avril 2020 14:56

    Bien triste d’apprendre son décès aujourd’hui. Normalement, « Les Mots Bleus » me faisait un peu planer, aujourd’hui, cette écouter chanson magnifique me donne le blues...

    Je sens que je vais mettre un disque d’ABBA, histoire de me remonter un peu le moral !


  • Surya Surya 17 avril 2020 14:56

    « cette écouter chanson magnifique »

    Je dois être toute retournée...


  • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 17 avril 2020 15:15

    J’ai tenu à mettre ce concert de 2014 à la villa Medicis pas seulement parce que j’y étais, mais parce que le son étais bon, la lumière très « léchée », lui qui était très esthète voire casse-c... là dessus—, qu’il était « come a la casa », et surtout qu’il avait fendu l’armure de son image sophistiquée de Bowie à la française, qui hésite 3 plombes devant le choix d’une veste en lamé plutôt qu’une autre, qui passe une nuit à tester un sampler ou un xylophone.

    Christophe avait beaucoup d’humour sur lui même, et de là où il venait.

    Pour ceux qui sont pressés et qui ne veulent pas écouter le concert complet, je recommande, à 45.10 et à 51.20, cette parodie de lui même et de ses confrères sur « les rappels ».

    J’en ai vu des concerts.

    Jamais un autre que lui n’a osé faire ça.

    Rien que pour ça, qu’il aille directement là où c’est le mieux.


  • dimitrius 17 avril 2020 17:40

    Veux pas casser l’ambiance , mais Christophe , niveau musical c’est de la merde.


    • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 17 avril 2020 18:08

      @dimitrius
      Bonjour,
      Seriez pas un peu menteur ?
      https://www.youtube.com/watch?v=A7G3jQGzFW0


    • dimitrius 17 avril 2020 19:00

      @Sandro Ferretti
      Pour le morceau un peu menteur , faut envoyer les droits d’auteurs à Bashung , pour le reste 2 bons morceaux dans une carrière , le dernier des bevilacqua et les mots bleus. Toi tu serais pas un peu chauvin , parce que moi aussi suis rital , mais je préfère de loin Adriano Celentano ou un Ramazzotti . Le Christophe une pâte molle , et sur scène à chier , bon mais si c’était un pote à toi je comprend.


    • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 17 avril 2020 19:25

      @dimitrius
      Ah Adriano, j’ai rien contre.
      Mais actuellement et depuis 20 ans, celui qui les dépasse tous, c’est lui :

      https://www.youtube.com/watch?v=OtUW97JZGHg

      Clip superbe , au passage.
      Buona serra


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 17 avril 2020 19:30

      @dimitrius

      Pour Christophe pour moi c’est le côté musicien arrangeur qui compte ...et c’était une pointure.


    • itzi bitsy L’ Hermite (IX) 17 avril 2020 20:04

      @Aita Pea Pea
      je l’ apreciait moyennement , c’ etait pas ma musique :)
      (tu as raison la periode bon scott est la plus sympa)
      Mais je suis d’ accord , le travail de christophe n’ est pas a jeter , c’ est tres fin comme boulot ..ca m’ intersse intelectuellment meme si je prefre d’ autre style plus « dynamique » 
      RIP christophe , lemmy de motorhead va te faire faire la tournée des nouveau arrivant :)
      A+


    • dimitrius 17 avril 2020 20:58

      @Sandro Ferretti
      Contento che non te la prende male , mi ero dimenticato Zuchero , in fatti é un grande anche lui. Salve.


    • dimitrius 17 avril 2020 21:02

      @dimitrius
      te la prendi .


    • dimitrius 17 avril 2020 21:09

      @OMAR
      Je vais t’en conter une , mon grand père maternel était communiste et a fui l’Italie fasciste , mais moi les mecs comme toi issus de la muzzerie je peux pas me les blairer , traitres et prétentieux . Je t’aime pas et encore moins tes congénères et en Italie Salvini va remettre de l’ordre.


    • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 17 avril 2020 23:00

      @dimitrius
      Se sei davvevo italiano, il piu autentico dei cantanti italiani impregnati è lui ( morto sfortunatunatamente) : Fabrizio de Andre.

      Anche Giorgio Gaber ( cè solo la strada...)

      https://www.youtube.com/watch?v=wh0-6ZJKF44


    • dimitrius 18 avril 2020 08:44

      @OMAR
      les excréments qui sortent de tes doigts en tapant sur ton clavier sont nauséabonds , sale petit salafiste Islamique. J’aurais été à la place de Sandro j’aurais viré de suite un cochon qui n’a pas sa place au milieu de gens civilisé . Va écouter du RAI et la Zobida et nous fait plus chier.

      PS : nadin Waldick


    • dimitrius 18 avril 2020 11:42

      @OMAR
      Et un peu mon neveu , dans l’Italie du nord on est blond aux yeux bleus . Pas comme toi qui est noir comme un catso di mullo.


    • dimitrius 18 avril 2020 15:27

      @Sandro Ferretti
      Se sono veramento Italiano ?? Un quarto Piemontese , un quarto di Sienà , è il resto Genovese.


  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 17 avril 2020 19:16

    Macron va faire un hommage...je vous dirais les mots creux , les mots qu’on dit avec les gueux , a vos funérailles...a vos funérailles...


  • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 17 avril 2020 21:45

    Yep, Asinus.

    C’est pas moi non plus qui viendra juger les vivants et les morts.

    Le poste est déjà pourvu.

    Puisque vous n’aimez pas Christophe, rejoignons-nous sur le Boss, pas une chanson à lui, mais un ou deux ’traditionnels« US ou irlandais. Je pense que ca peut vous plaire.

    https://www.youtube.com/watch?v=dmHpXfP7S0k

    https://www.youtube.com/watch?v=qd6J2QF3fJY

    Et puis aussi celle-ci, qui ne quitte pas depuis 1983 et »Nebraska". J’ai pas à dire pourquoi.

    Un jour , je le dirais à l’oreille d’Antoinette , et elle l’emmènera dans les iles, que ca reste là bas, et ce sera très bien...

    https://www.youtube.com/watch?v=2jRRixWzhiM

    Bonne nuit.


    • arthes, Britney for ever arthes 18 avril 2020 14:32

      @Sandro Ferretti

      Wow, je le crois pas...Tu réponds gravos à Dimitri (voir les posts plus haut) et moi, malgré la cour incroyable que je te fais avec un romantisme et une délicatesse à damner un saint, bin rien, nada, oulaou, balzac !!! smiley

      Bon, je tente autre chose , une ruse dont j’ai le secret pour capter l’étalon des z’Abruzzes :https://youtu.be/FdEilyEsKxU smiley


    • dimitrius 18 avril 2020 15:12

      @arthes
      T’inquiètes si Sandro ne veut pas te parler , tu peux toujours dialoguer avec Omar , c’est plus de ton niveau la muzzerie.


    • arthes, Britney for ever arthes 18 avril 2020 16:01

      @dimitrius

      Vouiiii

      D’ailleurs, j’y ai pensé, j’ai trouvé un collector (encore une ruse diabolique irresistible)
      Je vais tenter avec un thème trankille et universel pour commencer l’approche à pas feutrés, je te donnes la primeur : https://youtu.be/_8DsDvJorzc


  • In Bruges In Bruges 18 avril 2020 21:57

    A propos d’en avoir plus dans le rétro que devant, le même constat est fait par Boris Bergman , ex. parolier de Bashung et Christophe, sur le fait qu’il y a un mec qui arrache une par une les pages de l’agenda de votre vie et du carnet d’adresse, et qu’il faudrait que ça cesse.

    C’est joliment dit, ici.

    https://www.francetvinfo.fr/culture/musique/rock/disparition-de-christophe-il-a-epuise-tous-les-programmateurs-de-synthe-de-france-et-de-navarre-evoque-boris-bergman-l-un-de-ses-paroliers_3921125.html


  • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 18 avril 2020 22:58

    Aita

    Pourquoi pas du Pierre Boulez ou du Eric Satie, pendant qu’on y est...

    Non, un dernier truc que je voulais souligner, c’est que Christophe était un très bon « repreneur » ( un « coverer » disant les britons).

    De la même façon que Bashung a explosé « les mots bleus » et lui a pillé ce bijou de famille, ici, il a donné de l’envergure à « Corbeau blanc ».

    J’ai beaucoup de mal à supporter Julien Doré , mais là j’avoue que Christophe a fait décoller ce titre qui lui va très bien, et qu’on peut revoir d’un autre angle à présent qu’il a « quitté les lignes ». (« ce soir, je vous quitte »).

    L’histoire du corbeau blanc est un oxymore et un mythe. Christophe aussi...

    Et puis l’harmo, c’est toujours un peu déloyal, ca le fait toujours...

    https://www.youtube.com/watch?v=aD6uj9ogIIE


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 18 avril 2020 23:32

      @Sandro Ferretti

      Il était de son temps et avait la feuille...il m’étonnerait qu’il soit passé à côté de Glass , qui travaillait des des boucles sans technologie depuis le début des 70 .


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 18 avril 2020 23:46

      @Aita Pea Pea

      Aller vais m’écouter une tuerie de Glass 1981 ,Glassworks ...au niveau d’un Floyd ...même si différent. Bonne nuit.


    • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 20 avril 2020 13:55

      @Aita Pea Pea
      Je ne sais pas si tu suis encore par ici.
      Je voudrais m’excuser pour m’étre planté.
      Un copain vient de me passer une vidéo de début février (ouais sa dernière ITW, séquence émotion), sur les répet. de Daisy avec Laetitia Casta pour Taratata
      Et de quoi parle-t-il à partir de 4.20 ????
      De Philippe Glass , qui le réveille ( réveillait) chaque matin.
      T’as eu le nez fin.
      Quand je me suis planté, je le dis.
      « Et c’est ainsi qu’Aita est grand », comme disait Vialatte.


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 20 avril 2020 14:52

      @Sandro Ferretti

      Salut...c’est son côté bidouilleur de sons qui fait qu’il me paraissait impossible qu’il soit passé à côté de Glass , qui en plus travaille qu’au niveau orchestral pur ...sans électronique...impressionant ...mais faut aimer...sinon pour la Juliette une ligne d’échappement inox peut-être ça le ferait en musicalité...


    • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 20 avril 2020 15:29

      @Aita Pea Pea
      Désolé, voici l’ITW ( sa dernière , fin février dernier) et l’hommage à Glass à partir de 4.20.
      https://www.youtube.com/watch?v=YIDMsAweueI


    • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 20 avril 2020 15:34

      @Aita
      Et enfin ta récompense :
      ce chouette duo sur « Dolce vita » avec Juliette Armanet.
      Je la connais très peu, mais elle ne m’a pas l’air « chiqué, chiqué », pour reprendre un vieux titre -merdique de Christophe.
      En plus, elle est chti d’origine, ca devrait te plaire.

      https://mytaratata.com/taratata/534/christophe-juliette-armanet-la-dolce-vita-2019


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 20 avril 2020 15:51

      @Sandro Ferretti

      Je pense qu’il parle en particulier des « piano works » de Glass. Du baroque contemporain .


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 21 avril 2020 22:46

      @Sandro Ferretti

      Du coup j’ai re regardé le dialogue avec la belle ...et c’est là lorsqu’il parle de tac tac tac sur le piano ...en fait c’est son jeux piano qui m’a fait penser à Glass ...bon c’est con comme réflexion en ces temps...futile


  • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 19 avril 2020 10:08

    Sur la mort de ce saltimbanque , beaucoup de bruit , .. alors qu’au final en tant qu’homme c’était un mec pas très reluisant, comme la preuve de son refus de reconnaître l’enfant qu’il à fait à la chanteuse Michelle Thorr en1967. :source …..................Je lui dirais des mots bleus ,.. mon luc !!!!!!!!!!!!!!!


    Comme dit l’autre chacun ses valeurs !


    @+ P@py


    • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 19 avril 2020 11:05

      @Gilbert Spagnolo dit P@py
      Ben c’est à dire que , en haut de l’article, il est marqué « Culture/ Musique », voyez-vous ?.
      Pas psychanalyse / courrier du cœur.
      Mais en cherchant bien, vous trouverez sans doute sur ce site quelques spécialistes.
      Bonne chance dans vos recherches.

      @Tall
      Je ne comprends pas trop ton dernier post, ni à qui il s’adresse.
      You are talking to me ? ( comme dirait ce vieux De Niro)
      Perso, je n’ai rien dit, chacun fait comme il veut / peut (rayer les mentions inutiles)
      Si j’étais retraité, je pense que je resterais sous la couette...Mais bon, ca va pas être possible.


    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 19 avril 2020 13:51

      @Sandro Ferretti

      Donc le rubrique culture est une espèce de chasse gardée , ou aucune critique autre que la culture et interdite !

      En son temps A . Hitler était peintre , manque plus qu’un article pour encenser « l’artiste » !

      Ah !, oui comparaison n’est pas raison !


      @+ P@py


      P.S.


      Je viens de consulter ta fiche rédacteur, et avant de la lire, je me suis dis ce mec doit être un acharné des « grands ciseaux,..et je me suis pas trompé, car je lis à « ton actif » article modérés positivement:786 négativement : 702 !,.. alors que perso, depuis avril 2006, c’est 1 seul et en positif , car qui suis-je pour juger les écrits des autres est tout simplement ma philosophie !


      .. et en évoquant comparaison, alors comparons ta répons avec celle qu’a fait Rosemar à ma réponse copie-coller de celle que je t’ai faite à son article : « Je lui dirais le mots bleus ».

      https://www.agoravox.fr/culture-loisirs/culture/article/je-lui-dirai-les-mots-bleus-223411#forum5734943

      @Gilbert Spagnolo dit P@py

      « Il n’était pas prêt à être père. Mais moi je voulais garder cet enfant. Je venais de perdre ma maman, cet enfant, c’était le plus beau des cadeaux. J’ai su très vite que nous ne l’élèverions pas ensemble et je ne lui en ai jamais voulu. La vie nous a séparés. On a fait notre vie, nous nous sommes mariés chacun de son côté… »

      Aucune amertume à ce sujet de la part de Michèle Torr, tout de même.






    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 19 avril 2020 13:55

      @Tall

      T’es sûr qu’il passera « l’écluse magique »,.. car n’oublions pas qu’il y a aussi hélas « l’écluse diabolique » !


      @+ P@py



    • arthes, Britney for ever arthes 19 avril 2020 16:22

      @Sandro Ferretti

      celle ci elle nous correspond si bien OOOO, mon étalon des zabruzzes....Pourquoi tant de cruauté dans ton indifférenceee smiley

      https://youtu.be/HXXhB-9zmJk smiley (mon gros loukoummm) smiley


    • dimitrius 19 avril 2020 16:30

      @Gilbert Spagnolo dit P@py
      Ben toi tu valides tout pour qu’on te renvoie l’ascenseur pour tes torchons , t’es presque aussi servile que le Panda.


    • dimitrius 19 avril 2020 16:39

      @Arthes :
      En guise de maitresse , t’es pire qu’une carpette où l’on s’essuie les pieds boueux dessus.


    • arthes, Britney for ever arthes 19 avril 2020 16:51

      @dimitrius

      Chuis à fond, mon affreux gremlins lover !!!
      Si tu peux comprendre (en faisant des efforts titanesques,) il est vrais que je devrais te coatcher niveau art, culture etc...Pour tin BIEN. et à ma manière (dure smiley sous le fouet, je te garantis que j’aurais des résultats ) , mais bon....J’ai de (fausses) faiblesses....
      https://youtu.be/2ZsC3QXi324


    • dimitrius 19 avril 2020 17:04

      @arthes
      Tain des gouts de chiottes , le nabot toulousain , çà va pas être possible quoi. L’art , la Culture c’est une escroquerie pour bobos se la racontant , ou pour les débilosses se référant à la pensée unique d’un scrivaillon . Moi serais plutôt un con de paysan terre à terre.


    • arthes, Britney for ever arthes 20 avril 2020 16:51

      @dimitrius

      Cette chanson, je l’aime bien parce que je l’ai toujours vue comme hymne sensuel et sympa au trampling (pietinnement bdsm) , donc tu peux rester terre à terre c’est la position qui convient
      Pour la culture, je déconne, tkt, c’est juste pour une idée de torture, un jeu sadique où t’aurais un baillon boule de toutes manières (tu dis assez de conneries comme ça)bon etc....


  • In Bruges In Bruges 19 avril 2020 20:57

    Bon, résumons-nous ( parce que ca me semble partir en vrille ce fil : le soir, c’est les « travailleurs manuels » et les échappés de l’EPAD, c’est ça ?)

    Christophe j’aimais bien , sans plus, mais :

    1/ merci pour cette version de « Brest » de Miossec, vraiment émouvante

    2/ très belle photo noir et blanc en Christophe ( bizarre que personne ne l’ai remarqué).. Je ne sais qui est ce Nahon, mais ça m’a tout l’air d’être un bon...

    Bon confinement.


  • agent ananas agent ananas 19 avril 2020 23:35

    Mélodies qui ont bercé mes années pré-ado.

    Premières boums avec Les Mots Bleus (circa 1975), premiers succès fous ...

    Juvisy s/Orge, j’y suis allé une fois il y a très très longtemps pour aller chercher un acte de naissance à la mairie.

    Loupé ta collection de juke-box avenue Foch.

    Te voilà maintenant avec Serge et Alain à taper le carton à la table de poker ...

    RIP


  • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 20 avril 2020 19:53

    @ Aita

    Dernier petit cadeau pour toi à qui il n’est pas besoin d’expliquer qui était Lou Reed et sa muse Laurie Anderson, cette chouette chanson qu’il leur a dédié sur son dernier album ( à partir de 31.50).

    Lou Reed dont on dit que quand l’hôpital de Brest a appelé sa fille Lucie pour savoir quoi lui mettre dans les oreilles pour ses dernières heures de coma, elle a dit Lou Reed et Bowie. A noter aussi cette réponse prémonitoire dans l’interview sur le fait qu’il n’y aura personne à son enterrement...

    Hélas vrai avec le Covid.

    https://www.youtube.com/watch?v=B4K4xLSLYhY

    Bon allez, cette fois-ci, on ferme.


  • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 3 mai 2020 12:14

    @ Sabine,

    Merci. Oui Ange Leccia est un très bon, je crois vous avoir déjà signalé ses travaux sous un de vos articles, notamment ses belles transformations de clip de Bashung, lors de la « tournée des grands espaces » en 2014.

    Echange de bon procédés :

    Pour clôturer cet article sur Christophe, un superbe clip en noir et blanc ( il fallait bien ça) pour ce qui est pour moi (et quelques autres) la plus belle chanson française, que j’ai dû écouter 200 fois...

    Par Rodolph Burger, le compagnon artistique de Bashung en 2002/2008, le frère « d’Alsace blues », l’ex prof de philo de Strasbourg ayant tout plaqué pour créer le groupe « Kat Onoma » ( « comme son nom l’indique », en grec) aujourd’hui dissout.

    Un morceau fulgurant, assez mythique chez les « musicos ».

    https://www.youtube.com/watch?v=hUBtgRQkOpI

    Ici, il est accompagné par l’un des meilleurs batteurs européens, le suisse Christophe Calpini, tout en retenue et en minimalisme ici. Calpini est un personnage, un « autiste » fulgurant, desservi par sa phobie de l’avion et des déplacements en voiture.

    Burger, si son travail vous parle, vous trouverez des beaux clip ou interviews intelligentes de lui. C’est un « monsieur ».


  • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 3 mai 2020 14:23

    SB

    Ci-après 4 inédits.

    Celui à 4.45 est très beau. Burger dit, à certaines heures pales de la nuit, qu’il faut laisser croire qu’il s’agit d’une chanson d’amour pour une femme, parce qu’il faut bien vendre, remplir le frigo, et changer la bagnole....

    https://www.youtube.com/watch?v=D00FltKHoCo

    Heureusement, certains ont compris, et lui ont demandé de chanter à l’église. Ouais, comme Bashung, en Alsace tout le monde a été enfant de chœur et a chanté à l’église.

    Ici, à partir de 6.20 et jusqu’au bout.

    https://www.youtube.com/watch?v=R9p3t2NsyRY

    Bon j’arrête,car ici, on fait ni dans la finesse ni dans la culture, ici c’est Covid et mélenchonades , et aussi « continuons le combat...etc ».

    Continuez sans moi, les vieux papys de province...


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 3 mai 2020 14:48

      @Sandro Ferretti

      Insulte a tous les prix Nobel qui publient ou s’expriment sur Avox...pas glop .


    • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 3 mai 2020 15:24

      @Aita Pea Pea
      Mince, j’aurais juré que tu connaissais Kat Onoma ;
      Décidément, tout s’écroule, et il n’y a rien de bon à dire ou à faire par ces contrées incultes.
      Bon quand même, un petit cadeau.
      J’ai fait promettre à ma fille ainée ( qui sait pourquoi) qu’on joue ça à mon enterrement (ah mince, le grand manitou du Havre a décidé qu’il n’y avait plus d’enterrement.. Et ces gens là croient qu’on oubliera ça un jour dans les urnes, si on survit ???)
      Erik Truffaz à la trompette, tout de même.. Avec Eicher et Calpini,( encore un Suisse mirobolant, qui apparaissait sur les trois derniers albums de Christophe, qui savait s’entourer des meilleurs depuis 2001)

      https://www.youtube.com/watch?v=_v7hazZBlxg


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 5 mai 2020 16:08

      @Sandro Ferretti

      C’était en accord. Sinon Kat Onoma je connais mais pas d’accroche ... Depuis les 90 .


  • S.B. S.B. 3 mai 2020 17:14

    En effet, l’endroit ne se prête pas trop aux choses sensibles. Mais, restons positif.

    J’ai fait le même genre de demande, pour la dernière chanson. Je changerai peut-être d’avis, qui sait.

    Et, non, définitivement non, on n’oubliera pas qu’à cause de l’impéritie et de l’imprévoyance des « gouvernants », des « résidents de la république », beaucoup de gens sont morts seuls et loin de chez eux.

    Même gouvernement qui est prié aussi de ne pas pousser le bouchon trop loin, et de rouvrir les kilomètres de plages sauvages, où en temps normal il y a une personne tous les vingts mètres, alors qu’on s’agglutine dans le métro au moment où on parle.


  • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 3 mai 2020 19:45

    Bon, ravi que ça vous plaise, mais il va falloir qu’on se coordonne.

    Parce qu’avant de faire venir Erik Truffaz (trompette) Marcello Giulliani ( basse), Ed Cominotto ( claviers, vous avez vu comment ça explose de 4.20 à 4.45 ?, même Truffaz est sur le c...) et Burger, il va falloir casser nos tirelires.( et en plus, c’est des francs suisses).

    Sauf si dans l’oreillette, Bashung et le dernier des Bevilacqua disent à Rodolphe Burger de faire un geste...pour Marie.

    We never know.

    Bonne soirée.


  • S.B. S.B. 4 mai 2020 15:54

    @ Sandro

    Précision : je disais juste que j’ai demandé aussi qu’on joue un morceau particulier à mon ent... (c’est quoi ce mot ?). La « dernière chanson ». Ce n’est pas la même que la vôtre.

    Soleil et vent, mieux que ces discussions.


  • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 5 mai 2020 14:11

    Bon, c’est fini.

    L’hommage d’un élégant à un autre élégant. Ici.

    Sous le regard d’un troisième, Rachid Taha, l’homme sans limites, que la faucheuse, cette vieille pute, a aussi rappellé à ses limites....

    Y a -t-il encore des élégants pour faire cortège à ces élégants ?

    https://www.youtube.com/watch?v=9XSIb-LT-Mg


  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 5 mai 2020 22:51

    Salut Sandro...je viens de retrouver ça de Bjork , que je met au plus haut niveau compositrice interprète...Voltaic Rekjavic ...Youtube.


  • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 7 mai 2020 14:32

    @ Tall

    En tant qu’amateur de vin, je ne suis évidement pas fan de champ, ce breuvage modeux sous perfusion de gaz carbonique et de petites mains qui font faire des 4 de tours à la bouteille tous les mois. Un truc de touristes, un « vin de dames ».

    Pour en revenir à « je suis mort, qui qui dit mieux », ce qui est notable dans cette chanson superbe, c’est qu’on ne pourrait absolument plus la chanter aujourd’hui.

    Ni le Higelin inconnu et débutant de l’époque , ni le Higelin des années 2000/2010, connu et reconnu, icone des bobos gauchos.

    Il n’aurait pas pu.

    Cela doit nous interroger.

    Comme sur le fait que plus personne ne pourrait chanter ( ou diffuser) « ton style » de Léo Ferré, sans avoir les« politiquement corrects de permanence » et les chiennes de garde au jarret...

    Que sommes-nous devenus ?

    « Je suis mort... » ne parle pourtant d’aucun des totems / tabous d’aujourd’hui ( l’islam, les juifs, les femmes) . Il traite seulement de façon triviale et ironique de la mort, des veuves joyeuses et des asticots qui font leur nid au creux des dents...

    Insupportable aujourd’hui, où nous sommes sommés d’être de bonne humeur (d’avoir « la banane », selon l’expression des bac moins 12 qui préfèrent les images aux mots) , de ne pas réfléchir, de dire que tout va bien par principe. Où cela tient lieu « d’intelligence » que d’avoir le sourire, , comme chez les vendeurs d’aspirateurs.

    J’aimais bien Higelin,( mais très honnêtement, sans plus,) pour des tas de raisons.

    Mais rien que pour cette chanson, je dis « vive Higelin ».


  • S.B. S.B. 8 mai 2020 09:16

    https://www.youtube.com/watch?v=qNDJ344jHqQ

    Il me fait l’effet d’un vrai Méditerranéen, gouailleur, clownesque, colérique, provocateur, comédien. Il est drôle.


    • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 8 mai 2020 10:01

      @S.B.
      Ah ça, c’est clairement le monégasque le plus fulgurant que la Principauté ait connu...
      Plutôt que les deux recueils pour lesquels il était invité chez Pivot à l’ époque, je vous conseille « la mauvaise graine », aux Editions N°1, paru après sa mort, avec tous ses textes, de 1946 à 1993, chansons ou non ( car y figurent des textes et des poèmes inédits aussi intéressants que les chansons).
      J e ne l’ai vu qu’une fois. Trop tard.
      A Martigues, dans une salle de MJC communiste avec des chaises d’école primaire, deux ans avant sa mort, dans ce qui fut sa tournée de trop ( trous de mémoire, regard hagard, etc).

      Ca m’a fait du mal, comme quand on ne veut pas qu’on embête un grand père.
      Je n’aurais pas dû y aller.
      Mais en revanche je garde deux choses en mémoire : une voix bien plus exceptionnelle qu’on ne le croit, et sa taille (il était très grand, plus d’1,85).

      Dans l’interview de Pivot, c’est étonnant de voir qu’il parle à demi-mots de deux chansons non encore sorties ( mais que visiblement il a déjà « dans la tête ») que sont « y’a plus rien » ( un bijou de 13 minutes..) et « ne chantez pas la mort », issue de son dernier album , où il reprend la métaphore de la mort comme « fille de 20 ans à chevelure rousse, elle aura » ce qu’il faut", etc)


    • S.B. S.B. 8 mai 2020 10:28

      @Sandro Ferretti

      Ce qui me plait dans cet extrait c’est qu’il rit des autres mais aussi de lui. C’est important quand on fait dans la chanson tragique. Parce qu’un homme entièrement désespéré, sans l’humour qui va avec, c’est non.

      Vous me conseillez encore des trucs que je ne lirai pas. En ce moment je suis dans le Montana, avec les pêcheurs à la mouche, un peintre détective et un faux noyé. C’est chouette. 
      (j’ai repéré « Lucky », il est en salle d’attente)


  • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 8 mai 2020 13:06

    Sabine,

    Ah, si vous êtes dans le « Tokyo Montana Express » de ce vieux Richard, ou en train de « pécher la truite en Amérique » ( avec un peu de sucre de pastèque par dessus), vous êtes en tellement belle compagnie que je m’incline et je disparais.

    Faites gaffe quand même à ne pas finir dans un chalet Bollinas avec une balle de 45 auto entre les deux yeux ( mais bon, je sais que vous êtes du coté de la vie, vous).

    Un peu de lecture quand même sur le bonhomme.

    https://www.agoravox.fr/culture-loisirs/extraits-d-ouvrages/article/richard-brautignan-le-cimetiere-56298#forum2109171


  • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 10 mai 2020 10:16

    Ah, parfait.

    Moi je n’arrive plus à lire ni à écrire (un retour en enfance, maybe...).

    Du coup , chuis allé voir le Dr Burger, qui m’a fait une ordonnance de route de bord de plage et de vent, un bras à la portière, avec sa guitare luxueuse

    https://www.youtube.com/watch?v=FE4rjpfbwaQ

    et puis un carré de noir intense à 85% dans la dinning room.

    https://www.youtube.com/watch?v=270THu01J2M


  • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 10 mai 2020 10:27

    @SB, vous qui êtes mer et eau, ce collage original de Burger (ex. prof de philo,) d’extraits d’une interview de Gilles Deleuze , qu’il a mixé avec sa guitare hypnotique.
    https://www.youtube.com/watch?v=rSEfrFjJ4sg

    J’ai autant envie de relire Deleuze que d’aller me faire pendre, mais sur fond de guitare de Burger, why note ?

    En attendant, vous prendriez bien une cup of tee ?

    https://www.youtube.com/watch?v=Sghbk9VCcRk


    • S.B. S.B. 10 mai 2020 11:58

      @Sandro 

      De mon point de vue, l’artiste qui a le mieux retranscrit l’essence de la mer est Lucien Clergue, tous les arts confondus. 

      Je décline l’invitation de M. Burger dans la chambre aux murs vert foncé. Après 2 mois de confinement, je préfère ça, ou ça


  • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 10 mai 2020 18:31

    @SB

    M. Burger vous fait dire qu’il est bien triste, il a remballé ses langues de chat.

    Vous avez également peiné François Truffaut et sa fameuse « chambre verte » , auquel ce clip est évidement un clin d’œil ( pas de doute là dessus, Burger est suffisamment cultivé pour que ça ne soit pas un hasard).

    C’est du reste ce qui a un peu « tué » Rodolphe Burger :

    - musicalement, il est tellement bon guitariste usant /abusant de la réverbération qu’il en a agacé certains, qui veulent du dépouillé et pas du sophistiqué

    -au plan des textes, il planque tellement de références et de clins d’œil, comme des petits cailloux, que soit le public ne les comprend pas, soit cet « intellectualisme » agace.

    Et puis, pour être sensible à « l’Elsass blues » ( belle expression bashugienne), faut sans doute être d’au delà de la ligne bleue des Vosges. Burger est plus de Berlin (et un lointain cousin de Lou Reed), que de La Ciotat et de Luis Mariano.

    No doubt.

    Bon, j’y retourne.


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 10 mai 2020 18:53

      @Sandro Ferretti

      A la gratte il joue surtout du « delay » , certe avec un peu de reverbe ...je sors ... Salut à vous deux...


  • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 10 mai 2020 19:07

    Pour celles / ceux que Burger en tant que tel agace, force est de constater que quand il fait un titre ou un album pour quelqu’un, ça le booste, comme ici « 10 heures en été » , sur l’album « le danger » de Françoise Hardy ( son meilleur)

    https://www.youtube.com/watch?v=cKuEI1QU114

    Pour Aita : exact, dans cette version perso de « 10 heures en été », le « delay » est évident : dans les commentaires Youtube, il y a même un con qui dit « qu’il n’est pas à la bonne vitesse »... !!!

    https://www.youtube.com/watch?v=ZhXW9iXKByY

    Passons.

    Moi, je n’arrive pas à guérir de cette guitare.

    Mais je suis à la bourre.


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 10 mai 2020 19:49

      @Sandro Ferretti

      Non ...bonne guitare dans la retenue...mais bon je préfère la grosse paluche de BB King qui sortait tout à mano sur la 335 Gibson ...


  • S.B. S.B. 10 mai 2020 21:34

    Sophistiqué et intellectualisme. Ça manque de chair.

    Cadeau : http://expositions.bnf.fr/lamer/grand/133.htm

    ’lut Aita.


Réagir