mardi 4 janvier - par lecoindubonsens

2 millions d’euros en héritage ! bonne idée ?

2 objectifs en apparence contradictoires, et pourtant une solution possible ...

Sans doute un accord unanime pour constater qu'actuellement en France

* il y a un très grand écart dans les patrimoines des citoyens, les plus gros semblant injustes

* il y a un très grand écart dans les revenus des citoyens

Concernant les TRES GROS patrimoines, ils ne sont souvent pas le fait des activités personnelles de ceux qui en bénéficient, mais en général le résultat de transmissions entre générations (comme au temps des rois dont le peuple a coupé la tête).

Et nous avons alors 2 objectifs / tendances incohérentes et en apparence inconciliables !

D'une part, anormal que certains naissent dans un berceau en or, ce n'est pas l'égalité des chances républicaines.

D'autre part, après une vie de travail, envie de transmettre le résultat de ce travail à ses descendants et ses proches sans aucun prélévement fiscal. Sentiment familial bien compréhensible.

 

COMMENT CONCILIER CES 2 OBJECTIFS inconciliables ?

Imaginez une règle unique

"dans sa vie, un citoyen peut recevoir, au total, un maximum de 2 millions d'euros en dons ou héritages, peu importe les donneurs", et ceci sans droits ni taxes, bref aucun prélévement !

Déjà cela permet d'atteindre l'objectif 2 "transmettre le résultat de ce travail à ses descendants et ses proches sans aucun prélévement fiscal" pour la quasi totalité des citoyens.

En effet, prenons un couple ayant 3 enfants, transmission sans droits de 6 millions d'euros ! Peu dépasse cette valeur.

Certes pour des familles type Bettencourt Arnault Pinault à la tête de plusieurs milliards, les enfants ne suffiront pas, il faudra élargir à quelques milliers de bénéficiaires la liste des héritiers, mais même pour eux, appliquons la même règle "donation de tout sans prélévement". Et s'ils ont du mal à établir la liste, nous serons sans doute nombreux à proposer nos noms ... pour rendre service :-)

 

J'entends certains réagir, surtout côté gauche", avec "2 millions, il est fou, c'est un mec de droite qui veut laisser le fric aux riches".

PAS DU TOUT

Certes, 2 millions, c'est quand même un beau berceau en or.

Mais imaginons que ce nouveau né vive 80 ans (moyenne française) avec une épouse qui comme lui ne produira rien, ne travaillera pas (ils sont riches !).

Eh bien, avec seulement un train de vie de "smicard" (disons 12500 euros par an par personne, ce n'est pas la fortune), en fin de vie, aucun revenu, et dépenses de 80*12500*2 = 2 millions d'euros !

LE COMPTE EST BON, le berceau doré est épuisé, plus rien à transmettre.

AINSI, en une seule génération, les gros patrimoines ont disparu. Plus de berceau doré en cascade si le bénéficiaire ne produit rien, ne rend aucun service au collectif.

Et sans douleur, chacun (même les Bettencourt) a pu tout transmettre a qui il veut sans prélévement. Inutile de faire une chasse aux sorcières. La même loi pour tous, c'est équitable.

Dans un autre post possible, une solution pour les GROS REVENUS :-)



29 réactions


    • chantecler chantecler 5 janvier 08:43

      @lecoindubonsens
      Apparemment pour nos dirigeants la pauvreté commence sous 2000,00 € de revenus par mois ...
      Ils ont l’air très au courant des réalités auxquelles se coltine la majorité de la population ...


    • lecoindubonsens lecoindubonsens 5 janvier 08:56

      @chantecler
      vu et merci pour votre retour, mais que pensez vous de ma proposition ?
      et des 2 avantages que j’y vois
      d’une part, sans douleur et sans révolution, supprimer les écarts de patrimoines indécents que certains ont dès leur naissance
      d’autre part de permettre à tout le monde de transmettre à ses proches son patrimoine durement gagné sans le moindre prélévement


  • ddacoudre ddacoudre 5 janvier 01:10

    Bonjour

    Cela ne changerait rien en héritant de entreprise, il disposerait des moyens de redevenir milliardaire.

    Ça ne sert à rien de prendre la richesse de ces personnes qui ne l’on pas mal acquise, car dans l’organisation capitaliste il la reprenne majoré.

    Cordialement ddacoudre overblog


    • lecoindubonsens lecoindubonsens 5 janvier 08:47

      @ddacoudre
      « Cela ne changerait rien en héritant de entreprise, il disposerait des moyens de redevenir milliardaire. »
      il va de soi que l’entreprise fait partie du montant de l’héritage. Donc héritage d’une seule fraction de l’entreprise avec max 2 millions. Si nous prenons l’hypothèse d’un fils a papa fainéant = actionnaire pour 2M, actions vendues petit a petit pour vivre, et finie la dynastie des berceaux dorés en cascade.

      "Ça ne sert à rien de prendre la richesse de ces personnes qui ne l’on pas mal acquise, car dans l’organisation capitaliste il la reprenne majoré« .
      Cela sert a lutter contre les dynastie de berceaux en or, mais tout en permettant a ceux qui ont une »richesse pas mal acquise" de la transmettre à leurs proches sans aucun prélèvement ! Doubles objectifs inconciliables atteints


    • Fergus Fergus 5 janvier 10:00

      Bonjour, ddacoudre

      Je suis pour un durcissement drastique des droits de mutation afin de limiter les phénomènes dynastiques.

      Pour autant, il convient de ne pas détruire les outils de travail, et par conséquent de ne pas les inclure dans ces droits de succession.
      Mais à condition que soient prélevés ultérieurement par l’administration fiscale les droits de mutation correspondant aux produits de vente de tout ou partie de ces biens industriels ou commerciaux !


    • Aristide Aristide 5 janvier 11:03

      @Fergus

      Je suis pour un durcissement drastique des droits de mutation afin de limiter les phénomènes dynastiques.

      Je complète : Et donc par là même, entrainer la prise de controle de ces sociétés par la finance internationale, la concurrence qui se pressera de l’éliminer, ...

      Le problème est que vous n’arrivez jamais à tenir compte la réalité de notre monde, vous êtes toujours dans des jugements moraux, enfin jugements que vous croyez porteur de justice. Alors qu’au contraire, les effets des choix que vous faites sont pires que ceux que vous souhaitez éviter. 

      La métallurgie, le textile, ... en sont des exemples assez flagrants. 

      Un exemple de « dynastie », l’entreprise Dassault est resté une entreprise concurrentielle dans son domaine mais qui plus est devenu un des leaders des logiciels de CAO avec Dassault-Systèmes. Il aurait fallu la démanteler, alors que la synergie entre Dassault Aviation et Dassault Système a été le support de cette réussite. Pareil pour Lagardère, leader dans son domaine. 

      L’enfer est pavé de bonnes intentions ...


    • Aristide Aristide 5 janvier 11:19

      @lecoindubonsens

      Si nous prenons l’hypothèse d’un fils a papa fainéant = actionnaire pour 2M, actions vendues petit a petit pour vivre, et finie la dynastie des berceaux dorés en cascade

      Les fils à papa fainéant, ils ne gardent pas l’entreprise, ils vendent. Ceux qui constituent des dynasties sont des travailleurs, des besogneux, ... et quand ils s’endorment sur des lauriers acquis par leurs parents, cela ne dure pas ... .ils plongent comme les autres, sont rachetés et au mieux trouve un strapontin dans le CA avec leur copain sorti de la politique et qui pantoufle ...

      Allons, les vrais dynasties se construisent sur la base du travail et de la compétence, Leclerc par exemple, qui a bâtit sa réussite sur un modèle de coopérative d’entreprises de commerce de détails. 

      Cette volonté de « lutter contre les dynastie de berceaux en or » aboutira à l’inverse du but recherché, la prise de controle par des investisseurs dont le seul mode de fonctionnement est le modèle de la finance. 


    • Fergus Fergus 5 janvier 11:59

      Bonjour, Aristide

      Vous avez mal lu mon commentaire : j’exclus les outils de production des droits de mutation tant qu’ils ne sont pas vendus. Il ne peut donc pas être question de « prise de controle de ces sociétés par la finance internationale » ! C’est même l’inverse : les entrepreneurs français ont tout intérêt à en garder le contrôle !!!

      Et Dassault n’aurait pas été impacté. Sauf si tout ou partie avait été vendue pour dégager des biens propres hors production qui, de ce fait, auraient été soumis  même des années après  aux droits de mutation.


    • troletbuse troletbuse 5 janvier 13:08

      @Aristide
      Vous ne savez pas lire Aristide. Moi, j’écoute les jugements de Fergus, copain avec le gourou Nono de Niort et les adeptes de la secte nonoïste..  smiley
      Tiens j’ai lu ce matin que les contaminations dans les 2 chèvres s’élevaient à une vitesse grand V.


    • Aristide Aristide 5 janvier 13:08

      @Fergus

      Ce n’est pas seulement sur cet aspect que je contestais, c’est cette histoire qui court dans les cellules et les réunions de la vraie gauche sur les « phénomènes dynastiques ». Vous disiez « afin de limiter les phénomènes dynastiques. » : objectif , il me semble assez ... contestable sur le plan de l’efficacité même si sur le plan « moral » on pourrait le justifier, quoique ...

      Le pire dans cette affaire est que notre pays souffre de la faiblesse du nombre de PME à l’inverse de l’Allemagne et l’Italie. Et les entreprises PME sont souvent des dynasties, modestes de temps en temps, mais souvent gérées de père en fille ou fils. 

      Toutes les personnes raisonnables ont des exemples de ces PME qui tiennent et se développent par le travail de ces dirigeants qui ont hérités. Souvent des modernisation, des changements stratégiques, des améliorations de processus de fabrication, ... et même de l’innovation.

      J’ai un exemple local d’un ferronnier qui est passé de la fabrication artisanale de portails, grilles de défenses, ... à la création d’une entreprise que son fils a repris, il a industrialisé la production, il a même contribué à la création de machines-outils adaptées avec une société allemande. Résultat modeste mais cette entreprise a plus de 30 salariés dont certains ont connu le père et qui sont très loin du modèle exploiteur-exploités.


    • nono le simplet nono le simplet 5 janvier 13:33

      @troletbuse
      j’ai quitté les belous en 2007 ... époque où ton QI était déjà en dessous de 80 ... et mon département actuel est le plus vacciné de France !


    • lecoindubonsens lecoindubonsens 5 janvier 14:43

      @Fergus
      « pour un durcissement drastique des droits de mutation afin de limiter les phénomènes dynastiques »
      Comme le montre ma proposition, il n’est pas nécessaire de durcir les droits pour eviter les dynasties. Soyons ambitieux et visons les 2 objectifs = plus de patrimoine acquis sans raison par le seul fait de naitre au bon endroit, et transmission totale aux proches sans aucun droit. Pourquoi ne pas le faire puisque c’est possible !

      « il convient de ne pas détruire les outils de travail, et par conséquent de ne pas les inclure dans ces droits de succession »
      Bien sur ok avec vous pour ne pas détruire les outils de travail. Mais rien a voir avec les droits de succession. Si l’entreprise est devenue importante et impacte largement la vie de nombreux citoyens, cela peut être une occasion de la repasser sous propriété collective sans léser les créateurs largement payés pour leur innovation et pouvant rester aux commandes.


    • lecoindubonsens lecoindubonsens 5 janvier 15:16

      @Aristide
      "Cette volonté de « lutter contre les dynastie de berceaux en or » aboutira à l’inverse du but recherché, la prise de controle par des investisseurs dont le seul mode de fonctionnement est le modèle de la finance"
      NON, car au moment de la transmission d’une entreprise importante = excellente occasion de la repasser sous propriété collective,mais sans léser les créateurs et en laissant eventuellement la famille aux commandes si la compétence est la.

      Sur votre exemple Leclerc, considerez vous normal qu’un futur descendant de la famille débute dans la vie avec cet empire commercial en patrimoine ? si oui, nous sommes effectivement en désaccord. Mais je respecte les opinions de chacun, mêmes celles des impérialistes, l’empire ne fut-il que commercial !


    • Aristide Aristide 6 janvier 10:33

      @lecoindubonsens

      Attendez, le fils Leclerc a su développer un modèle d’entreprises en coopérative. C’est une réussite personnelle, du à son talent et son travail. Tous les Centres Leclerc sont la propriété d’entrepreneurs audacieux qui ne comptent pas leur heures. Ce ne sont pas des fils à papa, j’en connais et ce sont des bosseurs de malade. Des15 heures par jour, 6 jours sur 7, de 5h du matin à 22 heures le soir !!!

      Vous voulez repasser sous propriété collective ? Cela veut dire simplement qu’une poignée de pantouflards sortis tous de la politique ou des cabinets ministériels remplaceront les vrais actionnaires et autres dirigeants. Actionnaires qui risquent leur fric et dirigeants bossent souvent sans compter.

      Vous avez raison, nous ne sommes vraiment pas d’accord !
       


    • lecoindubonsens lecoindubonsens 6 janvier 13:58

      @Aristide
      « Tous les Centres Leclerc sont la propriété d’entrepreneurs »

      il y a malentendu !
      la dimension d’ UN centre Leclerc, même d’un gros, reste sans doute encore dans ce que j’appelle « la taille humaine ».
      C’est à dire une taille d’entreprises pour lesquelles je défends l’idée d’une liberté maximale, et bien sur sans passage sous contrôle collectif. Le créateur peut garder la propriété de « son bébé ».

      Par contre, je trouverai anormal qu’un descendant Leclerc puisse vivre simplement des redevances issues des divers magasins.

      Anormal aussi qu’un descendant Bettancourt, Arnault, Pinaud, etc. puisse vivre simplement parce que né au bon endroit.

      Bonne continuation.


    • Aristide Aristide 6 janvier 14:13

      @lecoindubonsens

      Vous trouvez anormal, c’est votre affaire, mais si vous donniez le début du commencement d’un argument ce serait bien ...


    • lecoindubonsens lecoindubonsens 6 janvier 19:07

      @Aristide
      « Vous trouvez anormal, c’est votre affaire, mais si vous donniez le début du commencement d’un argument ce serait bien »

      Votre réaction est intéressante !

      Ce que je trouve anormal, c’est que le simple fait de naitre au bon endroit puisse mettre quelqu’un à la tête d’un patrimoine impressionnant (ex 180 milliards cité par ailleurs par un autre redacteur pour M Arnault) sans avoir rien fait pour le mériter.

      Faut-il le début d’un commencement d’argument pour montrer que cette situation est inéquitable ?
      Pour vous, OUI, puisque c’est ce que vous demandez.
      Pour moi, NON, c’est mon simple bon sens, mon sens de l’équité qui me donne cette conviction.

      Nous sommes en désaccord
      et chaque lecteur pourra choisir sa position.


    • lecoindubonsens lecoindubonsens 6 janvier 19:12

      @Aristide
      « Vous trouvez anormal »
      Apparemment, VOUS, vous trouvez normal.
      Je ne partage pas mais je respecte ce point de vue.
      Par curiosité, en 1789/1793, auriez vous trouvé normal que le roi et sa cour continue de vivre « entretenu par le peuple » sans produire grand chose, simplement parce que nés au bon endroit ?


    • troletbuse troletbuse 7 janvier 12:16

      @nono le simplet
      mon département actuel est le plus vacciné de France !

      Ben voila, c’est la raison pour laquelle il y a plus de cons taminations.


    • Aristide Aristide 8 janvier 10:17

      @lecoindubonsens

      Vous savez, il existe de nombreuses royautés dans le monde. Est-ce « normal » ? Je ne me sens pas du tout de dicter quoique ce soit dans les termes que vous posez.

      Du point de vue historique, c’est la position intransigeante du Roi par son véto qui a entrainé tout le reste ... D’autres monarchies ont su faire leur « révolution » et sont encore là. 


    • lecoindubonsens lecoindubonsens 9 janvier 11:17

      @Aristide
      « il existe de nombreuses royautés dans le monde »
      s’il s’agit de royautés « decoratives » comme au royaume uni, ce décor payant étant accepté par le peuple, pourquoi pas !
      ce qui me parait anormal, ce sont les dynasties de puissants (qu’ils soient royaux ou capitalistes, ou dictateurs de tous poils) offrant des conditions de vie largement avantageuses/inéquitables a leurs lointains descendants n’ayant rien fait pour les mériter.


  • nenecologue nenecologue 5 janvier 09:42

    Ca va vous choquer mais on ne nait pas égaux tout court.

    Les qualités physiques tout d’abord.

    Ensuite, l’intelligence ne s’acquiert pas. Elle est héréditaire.

    On peut acquérir des connaissances mais ça ne rend pas plus intelligent.

    De plus on a déjà essayé le communisme mais à cause de la nature humaine, ça ne fonctionne pas.

    Enfin, les plus grandes merveilles du monde ont été commandées pas des hommes riches.


    • lecoindubonsens lecoindubonsens 5 janvier 14:46

      @nenecologue
      Bien sur nous ne naissons pas égaux, et vos exemples le prouvent.
      Mais est ce pour vous une raison pour accepter que certains aient dès leur naissance un patrimoine gigantesque, juste parce que né au bon endroit ?
      Si oui, vous regrettez sans doute que nos ancêtres citoyens aient supprimé Louis 16 et la royauté, car son seul vrai défaut était d’être né fils de roi.


    • nenecologue nenecologue 7 janvier 13:29

      @lecoindubonsens
      L’avantage des rois était qu’ils devaient prendre un minimum soin de la France puisque c’était la source de leur revenu.
      Aujourd’hui les dirigeants ne pense qu’a un truc, c’est s’en mettre plein les fouilles et souvent au détriment de la France alors ...


    • lecoindubonsens lecoindubonsens 7 janvier 18:23

      @nenecologue
      pas convaincu par « L’avantage des rois était... »
      un roi pouvait regner des décennies sans être remis en cause,
      les dirigeants politiques actuels peuvent être virés tous les 5/6 ans s’ils ne prennent pas un minimum soin de la France

       smiley

      par contre, un capitaliste peut encore régner des décennies sans remise en cause de sa légitimité, et de parent en descendant, toute une dynastie, c’est cela que je conteste. Les nouveaux rois qui ne pense qu’a un truc, c’est s’en mettre plein les fouilles et souvent au détriment de la France


  • Spartacus Lequidam Spartacus Lequidam 5 janvier 11:36

    Idéalisme solipsiste : énoncer une réalité limité à ce qu’il perçoit. En ignorant ce qu’il ne veut pas percevoir pas au profit de ce qu’il sur-imagine.

    Dans les pays de l’Est on a donné un Job à tout le monde. Tout le monde fonctionnaire.

    Il est arrivé que 4 étaient payés à regarder le 5eme faire le trou. On a payé des gens a rien foutre.

    Pourquoi se faire chier a donner le meilleur pour des clients, puisqu’à la fin la gamelle arrive ?

    Y’a qu’a regarder les services public en France, c’est la faillite. Pourquoi s’investir et prendre des risques puisque l’immobilité rapporte plus que le risque ?


    Ca a donné la faillite de leurs pays. La faillite du communisme et collectivisme.


    Donner 2 millions a tout le monde, a la fin de l’année, les résultats :

    1% qui aura transformé ça en milliards. La jalousie sera encore plus élevée chez les bolchéviques.

    19% seront partis au Caraïbes se faire tailler des pipes par des prostituées payées à coup de lance pierre. Pas très glorieux.

    60% auront tout perdu avec l’inflation. Devront payer à l’état en faillite ce qui leur reste pour payer les illusions de l’argent qui tombe tout cuit dans le bec. Et auront des fins de mois difficile.

    10% aura bu tout et grisé par l’argent facile auront des dettes pour la fin de toute leur vie.

    10% se seront suicidés. L’argent mal gagné ça rend fou.



    Non. Même Arnault, Au départ Il était comme des milliers de petits patron de PME en France qui géraient l’entreprise familiale. Il l’a vendu 40Millions de Frs, soit 6Millions d’€. C’est chouette, mais lui seul parmi les autres a multiplié par 30 000 sont capital de départ pour l’amener à 180Milliards.

    Appliqué cette idéologie par exemple à la beauté, c’est expliquer qu’il horrible et injuste de voir qu’il existe des filles aussi belles que miss monde, que génétiquement elles sont favorisées car leurs parents sont beaux, et qu’il faudrait changer le monde en offrant à chacun des boites de maquillage.

    Belles illusions de l’envieux qui vivre de vivre de l’argent des autres. Collectiviser l’idée en espérant en être un passager clandestin.


    • lecoindubonsens lecoindubonsens 5 janvier 15:00

      @Spartacus Lequidam
      ok avec vous, le collectivisme sovietique a eu bien des défauts.
      j’espère que vous conviendrez que le capitalisme libéral actuel en a aussi de nombreux !
      donc l’idée est de trouver une 3eme voix ! c’est le sens du projet et des propositions

      Pour continuer sur votre exemple Arnault, cela fonctionne avec ma proposition.
      Il a pu commencer avec une petite PME de 2Me max, et grace a ses bonnes idées passer à 180 MadE. Pour sa succession, si vous considerez que l’un de ses descendants doit démarrer dans la vie avec 180MadE, alors nous sommes en désaccord. Est ce le cas ?
      Sans doute une bonne occasion de réintégrer cette grosse entreprise dans le patrimoine public sans leser la famille qui peut rester aux commandes si elle est efficace.


    • Spartacus Lequidam Spartacus Lequidam 6 janvier 14:55

      @lecoindubonsens
      Désolé mais la « 3eme voie » c’est toujours la recherche de l’illusion.
      Le capitalisme est la meilleure chose au monde. C’est le seul système qui fait que l’on donne le meilleur de soi même dans la paix par la motivation individuelle qui n’est pas la force coercitive, ni la morale.

      Le seul défaut du capitalisme c’est qu’il crée des jalousies.

      Arnault a effectivement 180 milliards, avec on peut s’acheter 500 châteaux, 500 Ferrari. Sauf que c’est faux.
      En réel, il a peut être 3 châteaux et 3 Ferrari, et une vie très décente et plus qu’aisée. Sa fortune impose des responsabilités et pas sur qu’ils soit plus heureux que vous ou moi.

      De la même manière que lui a été capable de faire passer son entreprise de 40million à 180Milliards, une nationalisation par des gens qui n’ont pas ce talent feront l’inverse. 
      Et on a pas a voler ce 

      La grande farce intellectuelle de votre raisonnement est de croire que le secteur public serait plus vertueux que le secteur privé, et que les choix publics sont vertueux. C’est une farce !

      Les effectifs de Arnault comme son CA progresse d’année en année comme son capital.

      Le secteur public ne sait pas gérer une entreprise. Il vous faut combien d’expériences communistes pour le savoir ?

      Un entrepreneur privé comme Arnault ou ses enfants peuvent tout parier sur un changement à 180°, c’est son argent. Son risque. Il n’a pas de compte à rendre à l’état. S’il perd 100 milliards c’est son argent pas celui du pays.
      Une entreprise publique ne le peut pas. C’est politique.

      Il vous manque d’avoir appris ou la connaissance de « la tragédie des biens publics » de Buchanam. 
      Il vous manque d’avoir appris « les 4 moyens de dépenser son argent » de Friedman.
      Il vous manque d’avoir appris « la vitre cassée de Bastiat » de Bastiat.
      Il vous manque d’avoir appris « le crayon » de Leonard Reed.

      C’est pas une « 3eme voie » qu’il faut construire. C’est construire une formation au capitalisme, pour que les gens apprivoisent mieux le capitalisme et sachent apprécier les opportunités que celui ci apporte.
      Apprendre à savoir s’en servir.

      Apprendre à accepter qu’il existe des gens riches, et tant mieux pour eux, l’important est que soi-même on puisse s’enrichir. Et que chacun puisse vivre dignement sans avoir comme vous l’envie de vivre aux dépens des autres.

      La 3eme voie, c’est virer l’enseignement en monopole socialiste de l’économie à l’école et sortir le capitalisme de l’enfermement stéréotypé, là ou il a été placé par les hordes socialistes qui phagocytent l’éducation.


    • lecoindubonsens lecoindubonsens 6 janvier 18:57

      @Spartacus Lequidam
      OK avec vous sur
      « accepter qu’il existe des gens riches, et tant mieux pour eux, l’important est que soi-même on puisse s’enrichir » puisque je prone des remunerations au merite basées sur les services rendus, en aucun cas mêmes revenus pour tous.

      totalement fausse votre affirmation « comme vous l’envie de vivre aux dépens des autres » puisque je combats farouchement toute idée de revenu universel. Je suis pour la garantie du travail mais contre la garantie d’allocation chomage.

      Donc votre argumentation tombe un peu a l’eau smiley

      Quant à votre affirmation « Le capitalisme est la meilleure chose au monde » ... si l’on admets que nous vivons actuellement dans un système capitaliste, he bien non, pas d’accord avec vous, la situation n’est pas la meilleure que l’on puisse imaginer.
      Si c’était le cas, comment expliquez vous la grogne générale ambiante. La jalousie que vous évoquez peut certes en expliquer une partie, mais reconnaissez quand même qu’un homme, aussi malin, intelligent, travailleur, etc. soit-il ne peut revendiquer que c’est son seul mérite qui explique 180 milliards de patrimoine en une génération ! Que cet homme ait bien gérè, nul doute, mais il a aussi bénéficié d’un contexte favorable et du travail de nombreuses équipes. Donc anormal que le système capitaliste en place n’attribue qu’a lui une telle somme.

      Par ailleurs sur "Un entrepreneur privé comme Arnault ou ses enfants peuvent tout parier sur un changement à 180°, c’est son argent. Son risque. Il n’a pas de compte à rendre à l’état. S’il perd 100 milliards c’est son argent pas celui du pays", pas d’accord avec vous !
      Bon dans le cadre d’une entreprise de luxe, non vital, donc moins grave si l’entreprise se trompe, mais si l’entreprise est dans un domaine essentiel concernant la vie des citoyens, il est anormal de laisser les commandes a un petit groupe d’hommes sans aucun controle du collectif. Ainsi, un labo change seul la formule du levothyrox pour faire de l’argent, et tant pis pour les malades qui en patissent. Le peage des autoroutes est excessif par rapport au cout de revient. Etc.
      Dangereux et/ou inéquitables de laisser les manettes a qqs capitalistes.

      Enfin, la réussite de telle ou telle entreprise ne tient pas au fait de public ou privé (il y a des réussites et des échecs des 2 côtés) mais a la valeur de ceux qui prennent les décisions (il y en a aussi des 2 côtés). Et sur votre exemple Arnault, c’est le résultat d’une équipe (pas du seul Arnault) qui aurait pu obtenir les mêmes résultats en mode public. Pourquoi un cadre de cette équipe serait-il plus mauvais en public si travaillant dans des conditions similaires avec la même remunération ?

      Effectivement, je ne partage pas votre conviction.
      Mais débat intéressant.


Réagir