jeudi 11 octobre - par France Républicaine et Souverainiste

Alain Soral, le hamster étudié par un collectif d’universitaires !

Alain Soral

Ne riez pas ! C'est le très sérieux site web du "nouvel obs'" qui nous l'annonce : l'écrivain Alain Soral passe désormais à la postérité en devenant un "sujet d'étude universitaire", au même titre qu'un Louis-Ferdinand Céline. Un collectif de chercheurs comprenant des sociologues, des "spécialistes de l'extrême-droite" et des... psychanalystes (!) étudient parait-il le cas Soral avec la plus grande discrétion. Car il serait dangereux de disserter sur lui (?).

Cet article payant, dont seul 10% du contenu est accessible gratuitement, laisse toutefois songeur quant aux piètre niveau de notre recherche universitaire, sur son manque d'information et surtout sur son parti-pris. Le titre de l'article ainsi que sa photo d'illustration, montre toute la malhonnêteté de la démarche : "Alain Soral pendant la manifestation antisémite du 26 janvier 2014"... Un évènement où des "slogans antisémites", tels que "mort aux juifs !" auraient été scandés... Une première depuis ces fameuses années trente dont une partie des milieux de gauche n'est toujours pas revenue, et qui sert de repoussoir pour tout mouvement classé trop à droite (les ligues, le fascisme etc.).

Or, le topo du nouvel obs' démarre très mal, par une fake news de première catégorie : "Jour de colère" était une manifestation d'opposants au gouvernement Hollande, pilotée par des cadres de la manif pour tous, comprenant surtout des anti-fiscalistes, des opposants au mariage gay et des anti-PS. J'y étais, et j'ai publié un article sur ce défilé manipulé par Manuel Valls sur agoravox :

https://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/jour-de-colere-ou-jour-de-manip-147073

Parmi les trente mille participants (une hérésie pour nos milieux bien-pensants), des militants pro-palestiniens étaient aussi présents. Si des slogans "antisionistes", c'est-à-dire hostiles à l'état d'Israel, ont été meuglés, on ne peut les associer à l'antisémitisme. Quant à leurs auteurs, s'ils font partie de l'entourage soralien, ce ne sont pas des catholiques traditionnalistes à priori (voir la photo ci-dessus).

Nos "universitaires", anonymes et paranoiaques, qui confondent les militants de Soral avec les miliciens antifas, craignent pour leur sécurité. Ils redoutent des fascistes et des antisémites qui n'existent que dans leurs fantasmes, en décontextualisant les phénomènes de société, une vieille ruse des milieux d'extrême-gauche. Ils oublient que parmi les autres manifestants du 16/01/2014 se trouvaient sans doute des gens de la ligue de défense juive, dans une autre partie du cortège.

Outre la manif pour tous, Alain Soral est un traumatisme permanent pour les bobos de gauche. Issu du parti communiste, homme de leurs milieux plus que de ceux de droite, il est en fait inclassable. Proudhonien, patriote, antisioniste... Pas de quoi choquer le français moyen. Son site égalité et réconciliation (issu du cercle Proudhon) serait consulté par huit millions de visiteurs chaque mois. Non financé par la publicité et lié à aucun parti, il fait très mauvais genre ; au point que la très conformiste CLEMI (comité pour l'éducation aux médias) le classe en tête des sites "complotistes"...

Que des chercheurs militants utilisent le pognon du contribuable pour faire une étude sur les dissidents n'est pas une nouveauté. En revanche, et c'est plus grave, le recours aux psychanalystes est déroutant. Car désormais, penser autrement peut être assimilé à une déviance, comme au temps de l'URSS où les opposants finissaient à l'asile, plus présentable que le goulag.

Car le problème est là. Envoyer Soral en taule, après l'avoir spolié et vidé de son fric, ce serait en faire un martyr et lui donner directement raison. Donc, il faut trouver autre chose, le faire passer pour fou. Un grand classique du harcèlement d'entreprise, pour se débarrasser d'un employé qu'on ne peut virer, appliqué à la politique.

Ceux qui ont lu Comprendre l'empire n'ont pourtant pas basculé dans le "fascisme" pour autant. Vulgate anti-libérale, mélange de Michéa et de Mélenchon avec un zeste de Proudhon, cet essai lucide mais convenu n'avait rien de révolutionnaire, pas de quoi faire interner son auteur chez les fous.

La liberté d'expression se porte décidément très mal en France, où une élite culturelle déconnectée des réalités et suintante de mauvaise foi ne fait qu'aggraver une situation alarmante. Que ceux qui n'aiment pas Soral cessent de lui courir après et s'occupent de leurs amis, comme ils le font dans la vie courante. Associer la psychiatrie à la politique, c'est la première marche vers le totalitarisme. Que nos universitaires s'occupent plutôt d'étudier l'état des libertés publiques en France !

source de l'article : https://bibliobs.nouvelobs.com/idees/20181005.OBS3497/obsede-par-les-juifs-et-la-penetration-4-universitaires-etudient-alain-soral.html



24 réactions


  • JC_Lavau JC_Lavau 11 octobre 13:48

    Ah ! Le Nouveau Snob !

    Si, il avait fait une chose très bien : publier La guérison des Dalton en feuilleton d’été.

  • mekihuhul 11 octobre 14:21
    Alain... Alain... Alain.....

    C’est compliqué de juger les opposants qui respirent encore.
    Sois il est sincère mais a coté de la plaque. Sois il est dans le coup.

    Honteusement influencé par l’assemblée populaire ci-a-coté de vos fans,
    Le tribunal révolutionnaire théâtral décide la RELAXE.

    On vas s’occuper rapidement de cette barbe de trois jour, et vous serez libre.
    En espérant que les déclassifications massives éclaireront votre prochain livre.

    ++


    • mekihuhul 12 octobre 18:54

      @mekihuhul


      Bon très bien, la cour d’appel populaire recluse le verdict du tribunal.Vous avez pas autant de fan que j’aurais cru. Il y en as qui se souvienne que vous êtes un élevè du vieux borgne.

      « A LA LANTERNE », et « AU SUIVANT ! ».

  • Rincevent Rincevent 11 octobre 16:14
    @ l’auteur

    Bien que n’étant pas de votre courant politique et fermement ancré à gauche (pas PS, hein…) j’ai relevé au moins un passage avec lequel je peux être d’accord. … c’est-à-dire hostiles à l’état d’Israël, ont été meuglés, on ne peut les associer à l’antisémitisme… Voila ce qui est devenu l’arme absolue pour faire taire toute critique sur l’État d’Israël, et il y a de quoi en faire en ce moment. Cet amalgame malhonnête de deux positions différentes est insupportable. (Au passage, je relèverai la confiscation de la qualité de sémite, les Arabes pouvant être eux aussi classés comme tels : https://www.linternaute.fr/dictionnaire/fr/definition/semite/).

    Néanmoins, le personnage Soral est quand même assez curieux : pour éviter de se prendre de face les lois qui sanctionnent les déclarations ‘’antisémites’’, il a créé un nouveau sentiment : il n’est pas antisémite, il est judéophobe ! Je sais bien que tout ce qui se termine par phobe est très à la mode actuellement, mais là, il pousse le bouchon un peu loin…


    • Kapimo Kapimo 12 octobre 01:15

      @Rincevent

      « Au passage, je relèverai la confiscation de la qualité de sémite, les Arabes pouvant être eux aussi classés comme tels ».
      D’autant plus vrai que la plupart des colons israéliens sont venus d’Europe de l’est. Hors l’origine des juifs d’Europe de l’est semble etre le Caucase (Kazars), qui n’est en rien sémite.

    • cric 12 octobre 08:26
      @Kapimo

      "D’autant plus vrai que la plupart des colons israéliens sont venus d’Europe de l’est. Hors l’origine des juifs d’Europe de l’est semble etre le Caucase (Kazars), qui n’est en rien sémite."

      Tout à fait exact, historique et facilement vérifiable.
      Il faut le dire et le redire.

      Les seuls vrais sémites en Israël sont en majoritairement les Palestiniens, et la poignée de juifs orthodoxes qui vivaient là sans réel souci depuis des siècles.

      Çà, c’était avant que les juifs envahisseurs et non sémites ne viennent transformer Gaza en camp de concentration.

      Israël est le cancer du Moyen-Orient.
      Tous les conflits, tous les problèmes de cette région en sont les métastases.

      Les Israéliens, les Palestiniens, sont comme nous tous...
      Des victimes impuissantes des salopards de politiciens que les médias nous vendent comme des boites de conserve.





    • Rincevent Rincevent 12 octobre 15:58
      @Kapimo

      Cette théorie des Khazars avait été proposée par Arthur Koestler, dans son livre ‘’la treizième tribu’’ et pas très bien accueillie…. Si elle se vérifiait, ça en ficherait un sacré coup à l’historiographie officielle d’Israël. Des ancêtres ethniquement turcs !

    • JC_Lavau JC_Lavau 12 octobre 16:40

      @Rincevent. Voir de près une autre de leurs falsifications médiatiques :


  • Eschyle 49 Eschyle 49 11 octobre 16:24
    Vous avez vu ça ?
     " Selon une enquête de Mediapart, son portail « Égalité & Réconciliation » est le site politique le plus consulté en France avec plus de 8 millions de vues par mois. "
    Huit millions de vues selon le journal Libération , dont la moitié des abonnés au service numérique sont des robots chinois , loués avec des subventions étatiques , ça crée forcément des jalousies ! Mais comment fait Alain Soral , sans prébendes ? Vite , une subvention pour étudier ça !

    • cric 12 octobre 08:44
      @Eschyle 49

      Et Médiapart ?
      Le média totalement, entièrement, honteusement, atlantiste...
      Qui l’a financé, qui le finance et pour qui roule-t-il ?


      Question subsidiaire :
      N’est-ce pas le médiatique moustachu qui a cassé « le Monde » et contribué à en faire un emballage pour poisson pas frais ?




      « Quand un journal révolutionnaire se créera, nous le rachèterons, ou nous en créerons sept en face... »

      (en substance dans le matin des magiciens )





  • l' hermite l’ hermite 11 octobre 23:56

    Il est quand même intrigant d’ étudier un homme de son vivant comme s’ il n« était qu’ un objet ...

    Qu’ on étudie son mouvement bien sur , mais etudier un homme c’ est une sacré déshumanisation . 

    Soral sait très bien creuser sa propre tombe idéologique (combat mma par exemple)

    Qu’ elle besoin ont ces universitaire »de lui glisser a leur tour la quenelle« .

     »on devient le pire de ce a quoi on s’ oppose" , frank herbert dune 

    Bonne nuit


  • exocet exocet 11 octobre 23:56

    « ...étudient parait-il le cas Soral avec la plus grande discrétion. »
    .
    Peut-être qu’ils craignent de se ridiculiser, d’ou...l’anonymat.
    ou bien ils craignent de ne pas avoir le temps de prendre l’avion si la révolution éclatait, d’ou...l’anonymat.


  • exocet exocet 12 octobre 00:12

    Sur le « Nouvel Obs » :

    Un collectif anonyme a analysé les discours de cette sulfureuse figure de l’extrême droite. Entretien avec l’un d’eux, sociologue.

    Par Véronique Radier

    Publié le 07 octobre 2018 à 20h19

    .
    Un courageux collectif anonyme.
    L’un d’eux serait « sociologue ». j’ai deja écrit il y a peu sur cette race à part. Au lycée, ceux qui choisissaient « psychologie-sociologie » pour la fac, n’étaient pas dans des classes scientifiques ou littéraires.
    Le plus souvent c’étaient des baccs de deuxième zone, ou eux étaient en fin de classe. C’étaient les fainéants et les un peu limités intellectuellement car la filière « psycho-socio » avait la réputation de ne pas demander trop de travail ni trop de réflexion.
    Au lycée, nous nous moquions un peu de ces têtes molles qui choisissaient les sciences molles, avec un peu de pitié.
    Au sortir de leur filandreuse licence en pseudo-sciences, ils ont le choix entre le chômage, l’embauche dans les CRS (le gros des troupes), le travail dans une grande surface à espionner le client pour rearranger les rayons, le travail dans une agence de publicité de deuxième zone, payés à leur juste valeur, c’est à dire à peine plus que le smic.
    N’émergent que ceux qui sont suffisamment pistonnés pour entrer au CNRS, et ceux qui arrivent à faire parler d’eux, léchant le politiquement correct dans le sens du poil.
    là nous y sommes...


  • QiroreuR QiroreuR 12 octobre 08:00

    - La simple présence de psychanalystes (pseudo-science) parmi ces chercheurs indiquent le niveau. 


    - Dans les commentaires sous l’article de l’obs on trouve ceci : « 
     »nous ne voyions pas l’intérêt d’entrer dans le champ de la confrontation avec lui sur son terrain, celui de la violence« .
    Libre à chacun de penser ce qu’il veut mais c’est lui qui a subit la violence des nervis de la LDJ qui ont bénéficié de l’impunité. C’est aussi lui qui se retrouve devant les tribunaux en permanence, parfois pour des raisons qui se tiennent (insultes, etc) mais parfois aussi pour rien comme quand il est exigé de lui qu’il caviarde des livres édités dans d’autres maisons d’édition.

    - Soral est également interdit d’antenne. Il n’est pas le seul mais à l’évidence, tous ces gens qui pensent correctement ne se sentent pas en mesure de débattre avec lui et préfèrent qu’il soit censuré. Il ne faut pas s’étonner derrière qu’un phénomène se soit crée autour de sa personne. 

    Tout ceci témoigne de plusieurs dérives : 
    - L’absence patente de liberté d’expression en France : chez nous on a des millions de »charlies" qui sont avant tout des... censeurs qui s servent de l’accusation d’antisémitisme pour faire taire toute contradiction, comme d’autres se servent désormais de celle d’islamophobie
    - Le militantisme de certains chercheurs 
    - La nullité de la recherche française qui se vérifie dans les classements internationaux des universités
    - La psychiatrisation de tout opposant à la pensée unique. Zemmour subit la même chose (en bien moins violent puisque lui est invité partout ou presque)

    Bref, un pays qui se dégrade à tous points de vue : de la liberté, de la pensée, de l’innovation, de l’environnement...

    • Rincevent Rincevent 12 octobre 16:20
      @QiroreuR

       - La simple présence de psychanalystes... Et, de toute façon, même si on y croyait, je ne vois pas comment on pourrait prétendre psychanalyser quelqu’un sans l’avoir en entretien de face à face et pour plusieurs séances. C’est du flan, de l’agitation médiatique, avec un but pas très honorable...

    • JC_Lavau JC_Lavau 12 octobre 16:35

      @Rincevent. A ma connaissance, Serge Tisseron, n’a jamais eu Hergé en face. N’empêche qu’il a correctement diagnostiqué qu’il y avait un secret de famille derrière Haddock, les Dupondt, et la Castafiore. L’ouverture des archives a confirmé.


      Je n’ai jamais eu Hélène Palma en face. Mais à ses diatribes publiées, j’ai correctement diagnostiqué qu’elle était un parfait exemple du dressage des enfants comme aide-bourrelle (plus rarement aide-bourreau), pour persécuter l’un de leurs parents. J’ai eu pleine confirmation par la suite.

      J’ignore tout d’Onfray, et je n’en ai rien à foutre. En revanche j’ai été abonné au Snobs durant largement assez d’années, pour commencer à connaître leurs fraudes rédactionnelles familières.
      Avec de l’expérience, on détecte assez facilement les imposteurs et les escrocs.

    • Rincevent Rincevent 12 octobre 20:21

      @JC_Lavau


      Que Tisseron ait formalisé un secret de famille (qui tournait déjà depuis un moment dans les ‘’milieux bien informés’’) en se servant de la grille de lecture psychanalytique, c’était une démonstration intéressante mais ça n’était pas agressif vis à vis d’Hergé et n’aurait pas été gravissime s’il s’était trompé.

      Là, pour Soral, c’est différent. Ce ‘’collectif’’ annonce clairement la couleur : il s’agit de le casser, y compris avec des ‘’arguments’’ psy censés être irréfutables. Personnellement, je déteste cette façon de faire insidieuse. Soral fournit lui-même assez de matériel pour qu’on puisse le réfuter si besoin, mais en face, pas avec cette espèce de tribunal masqué qui se tient à distance prudente de son accusé...


    • JC_Lavau JC_Lavau 12 octobre 20:33

      @Rincevent. Oups ! Onfray pour Soral !

      Je n’ai pas de TV, et les figures télévisées, je n’en ai rien à foutre.
      Oui j’ai lu un peu de Soral et E&R il y a longtemps.
       
      Je disais que j’en avais soupé des fraudes journalistiques du sNobs. Une de plus...
       
      Les freudiens aussi, et de leurs amphigouris, j’en ai par dessus la tête, or ils ont le pouvoir à Bron, Lyon 2, département psycho. De la psycho sans frontières de classe, je ne verrai pas cela de mon vivant.
       
      E&R non plus, je ne les verrai pas reprendre le flambeau tribunicien que seuls les islamistes et le FN-RN ont repris de nos jours. Les masturbations entre intellectuels n’ont qu’un intérêt limité.

  • QiroreuR QiroreuR 12 octobre 08:36
    « Alain Soral, le hamster étudié par un collectif d’universitaires ! »

    Les hamsters sont plutôt réservés aux enfants (ou les djihadistes en voie de re-répblicanisation). En labo, on utilise plutôt des souris et des rats. Ces animaux, qu’ils soient de bibliothèque ou d’opéra, sont néanmoins bien plus utiles que certains universitaires réunis en collectifs à nos frais. 

  • zygzornifle zygzornifle 12 octobre 09:01

    Ce n’est pas le hamster jovial de Gotlib ....


  • Zaza Zaza 12 octobre 09:46

    Alain Bonnet de son vrai nom, comme sur la photo.
     


  • Le Sudiste Le Sudiste 12 octobre 15:42
    Si comme sommité cherchante il n’y a pas Gérald Bronner, l’étude ne vaut rien.

  • JC_Lavau JC_Lavau 13 octobre 12:00

    Il y en a une que le Snobs se gardera bien de psyka-choser :

     
    Il est vrai que celle-là ne veut rien faire contre l’Exceptionalistan juif, mais seulement détruire Moscou. Elle est donc une alliée... Même si c’est une alliée psychotique.

Réagir