lundi 16 novembre 2015 - par ddacoudre

Allahu akbar

Dieu est le plus grand. Ils ont raison, du moins ceux qui sont croyants et ont la foi. Pourtant les kamikazes morts en prononçant ces mots n’en ont qu’une vue étriquée voire la plus passéiste et obscurantiste qu’il soit. Ils n’ont toujours pas compris que ce n’est pas au nom de dieu qu’ils agissent, mais de ce qu’ils ont pu comprendre d’un monde auquel ils n’ont jamais eu accès, ni eux, ni aucun prophète. S’ils peuvent rencontrer la foi qui découle de cette croyance, ils ne peuvent y contraindre les autres. La rencontre avec dieu est une perception émotionnelle et une démarche individuelle. L’on ne rencontre pas dieu avec la raison et encore moins avec les armes, de sorte que quand tous les rituels, auxquels les hommes ont souscrit pour vivre en théocratie, organisent leur quotidien, ils entrent en idéologie. Une idéologie qui peut justifier que l’on s’assassine au nom d'un idéal collectif suprême, conservateur et révolutionnaire s’opposant au droit des peuples de fixer leur destinée par leur choix.

Ce n’est donc pas Dieu qui tue, mais des hommes qui n’ont pas le courage de dire que c’est en leur nom. Ce ne sont pas les idéologies qui tuent, mais des hommes pour garder leur puissance ou soumettre les autres.

Alors, le jour où les hommes auront compris que c’est ni dieu, ni les idéaux qui tuent, mais eux, peut-être déclareront-ils la guerre crime contre l’humanité.

En attendant cette prise de conscience, tous larmoient sur ceux qu’ils assassinent au quatre coin du monde. Ils élèvent leurs victimes en offrande à leur croyance, couvrant les cercueils d’un drapeau ou de gerbes de fleurs, se réunissant dans des messes ou des défilés, allumant des bougies à la flamme aussi fragile que leur propre existence qu’ils sont toujours prêts à perdre en jurant qu’ils luttent pour l’humanité

Souvent il faut un choc pour une prise de conscience, toucher la mort pour tenir à la vie. Face au drame des attentats ce sont les mêmes schémas éculés usés que l’on sert à des citoyens abêtis depuis trente ans. Face à ce drame d’une plus grande portée, chacun y va d’un adjectif en surenchère. C’est la compétition de la dramaturgie, à qui décrira la situation la plus dramatique comme s’il s’agissait d’un théatre ou d’un jeu vidéo, état de guerre, une armé terroriste, les pires barbares et je dois en oublier. Mais l’essentiel n’est pas dit, il se résume en peut de mots, ceux qui sont morts ne sont pas d’innocentes victimes.

Publicité

Bien sur, ils n’ont pas pris par référendum les décisions qui ont conduit notre pays à suivre les américains qui nous ont vendu la guerre contre le terrorisme qui les avait frappés. Pourquoi pas, cela relève du choix politique, et les citoyens l’on fait.

La V république donne mandat au président d’agir au nom du peuple et ses décisions engagent tous les citoyens. Toutes les interventions de nos armées quelle qu’en soit la raison engagent les citoyens, puisqu’elles sont faites en leur Nom. Sauf que nous nous vivons comme si les décisions de l’état étaient celles d’une monarchie et non celles d’un peuple. Trop d’état clament les libéraux antimonarchiques du 17ème siécle. Ils sont aussi archaïques et obscurantistes à travers cet idéal dépassé que l’EI. Diantre, allons donc maintenant demander la solution aux banques, et à l’Europe, allons demander la solution au chantre de l’individualisme et de « l’égologisme » qui ont détruit pour leur intérêt financier tout lien social de classe et d’identité républicaine qui passent par les syndicats et les partis.

Croirait-on que c’est parce que seulement 14% des citoyens font confiances dans les partis que l’EI ne nous menacera pas, ne nous atteindra pas, bien au contraire cet affaiblissement politique et une opportunité pour eux. Dépolitisé les citoyens seront une proie facile pour la fascisation, qui franchira à ne pas en douter une étape de plus. Certains parlent déjà d’état de guerre, de détention administrative pour les ennemis de l’intérieur et Valls n’hésite pas à proposer une « dénationalité » des citoyens terroristes. Comme il y aura d’autres attentats que ferons-nous pour aller plus fort, un rideau de fer, comme si celui de l’ex URSS les avait protégé, comme si celui d’Israël les protégeait.

Les français après avoir accepté la « policiarisation » de leur société, après avoir accepté leur mise sous surveillance sont dans l’impasse. Le mal est toujours là parce qu’ils le cherchent chez les autres.

Le comble est que le parti Républicain et le PS, ont confisqué aux français, la création monétaire (BCE), la démocratie (2005), ils sont intervenus en leur nom dans les états du Maghreb et aujourd’hui les citoyens subissent le ressentiment de ceux qu’ils combattaient et combattent et n’en sont pas les victimes innocentes.

Si des quatre coins du monde accourent vers l’EI des laissés pour compte dans leurs pays respectifs, c’est bien dans ces pays où ces laissés pour compte seront destinés à y retourner pour commettre des attentats qu’il y a un problème.

Publicité

J’ai le souvenir d’avoir soutenu l’initiative de Besancenot qui présentait sur sa liste une candidate voilée. Il fut décrié et je l'ai soutenu dans sa tentative de vouloir émanciper les zones où se mélangent la délinquance et les laissés pour compte qui aujourd’hui vont grossir les rangs de l’EI ou se réjouissent intérieurement de ces tueries.

Que sera demain, comme aujourd’hui une fois l’effet loupe télévisuel et médiatique sera retombé, par un drame qui chassera celui-ci. Pour Charlie l’on croyait que la France c’était mobilisé alors qu’ils n’étaient que 25%. Aujourd’hui les mesures qui sont prises et les informations diffusées le sont pour rassurer un peuple infantile que l’on maintient dans une peur permanente pour annihiler toutes velléités de révolte.

Il n’y a aucune raison que ce drame soit le déclencheur d’une prise de conscience citoyenne au-delà de ceux qui ont su se mobiliser pour venir en aides aux victimes de l’attentat comme autant de marques de solidarité, parce que la guerre, s’il y a, nous l’avons perdu depuis longtemps depuis que Al Qaïda a obligé les démocraties à se renier et à vivre dans la peur, à fouiller tous ces citoyens comme de vulgaires criminels et mettre derrière chacun d’eux une caméra pour suivre leurs faits et gestes.

A chaque drame une cellule de crise met en place un service de psychothérapeutes, je crois que c’est aussi ce qu’il faudrait faire pour beaucoup de citoyens pour les sortir de la léthargie de la théorie du choc qu’ils subissent.



28 réactions


  • Francis, agnotologue JL 16 novembre 2015 11:25

    Il faut arrêter avec ce vocabulaire : guerres, terroristes, kamikazes, fous de dieu, ... qui nous cache la réalité.


    Moi je vois surtout dans ces attentats du 13/11 un avertissement en direction de ceux qui ne sont pas Charlie.


    • Séraphin Lampion M de Sourcessure 16 novembre 2015 11:55

      @JL


      vous pensez à la « brillante » analyse de Nathalie Saint-Cricq (qui sévit toujours) ?

      « C’est justement ceux qui ne sont pas « Charlie » qu’il faut repérer, ceux qui, dans certains établissements scolaires ont refusé la minute de silence, ceux qui « balancent » sur les réseaux sociaux et ceux qui ne voient pas en quoi ce combat est le leur. Eh bien ce sont eux que nous devons repérer, traiter, intégrer ouréintégrer dans la communauté nationale. Et là, l’école et les politiques ont une lourde responsabilité. »

      Les bons Français sont Charlie, cela va de soi. Ils n’ont rien à se reprocher, et d’ailleurs ils ne seront certainement pas opposés à une couche supplémentaire de surveillance...


    • Francis, agnotologue JL 16 novembre 2015 12:17

      @M de Sourcessure


       je dirai qu’on est dans l’après charlie : les petites mains suicidaires et lobotomisées - ceci expliquant cela - qui font le sale boulot n’ont même plus besoin de cibler leurs victimes, au contraire même, si vous voyez ce que je veux dire.

      Voir l’interview de ’’ Christoph Hörstel par la chaîne Russia Today Allemagne où cet expert de l’Afghanistan et du terrorisme dévoile qu’une stratégie de management de la terreur est délibérément employée par les pays occidentaux et l’OTAN pour détourner l’attention et la colère populaires des vrais problèmes et de ses responsables : la terrible récession économique due à l’escroquerie financière des banques et des banques centrales qui sont en train de dépouiller les peuples, de faire fondre la classe moyenne comme neige au soleil, avec la complicité des hommes politiques. Cet ignoble management de la terreur est une autre forme de stratégie du choc si décriée par Naomi Klein, notamment employée depuis plus 70 ans par les États-Unis.’’

      ps. C’est moi qui souligne en gras

      Ps. La diffamation de la Russie est en train de prendre de l’ampleur ; ce matin, l’invité de France Culture déclarait sans vergogne que Vladimir Poutine avait mis de la gazoline sur le feu en bombardant Daech (sic)

      Et sur quoi se basait-il pour dire ça ? Sur un argument ad’hominem : les Russes seraient considérés par les musulmans comme des roums (je n’ai pas l’orthographe et je cite de mémoire).

    • ddacoudre ddacoudre 16 novembre 2015 12:23

      @JL
      bonjour l’intrication géopolitique de cette région est certainement plus complexe que ce que nous diffusons comme information. la création du groupement EI a commencé avec la déstabilisation de l’Irak à laquelle nous avons participé sur des information qui se sont révélés mensongères.
      Chirac à bien essayé de nous sortir de ce guêpier avant que nos deux derniers président nous y fassent poser les deux pieds.
      je conçois que l’on traite ces hommes de barbares, mais il ne faut pas oublier aussi rapidement le comportement des USA à Guantánamo, ni que la barbarie du monde occidental qui met en danger la vie sur la planète dépasse largement les morts de ces attentats et de la guerre que se livrent les états arabes. il y a certes à assurer sa sécurité, mais cela n’empêche pas de nous regarder comme nous sommes, loin d’être des gentils pour gagner une poignée d’euros de plus.
      cordialement.


  • alinea alinea 16 novembre 2015 11:32

    Ne vous inquiétez pas, il paraît qu’ils sont nombreux à vouloir mettre, dans le rôle du décideur, une blonde !


    • ddacoudre ddacoudre 16 novembre 2015 12:38

      @alinea
      bonjour
      j’avais dans un article dont j’ai oublié le titre expliqué que les critères du fascisme suivant Robert Paxon en comptait cinq, et que le dernier retenu par Paxon pour permettre le glissement vers un état fasciste était la guerre, il semblerait que nous nous engagions dans cette voie plus profondément. un discours qui m’inquiète est celui du genre de Bayrou qui veut faire appel au réserviste et autres anciens de l’armé. Nous ferions un pas de plus vers le fascisme si au delà de cette proposition nous confions des missions de protections à des groupements spécifiques comme l’on fait l’Italie (chemise noires, l’Allemagne SS, l’union Soviétique les vopo, l’Argentine avec ses escadrons de la mort. Tous justifiaient de la sécurité des populations, nous savons ce qu’il en est advenu. la difficulté est que devant l’inculture de la population, reconnaitre les nouveaux paradigmes du développement du fascisme devient impossible pour beaucoup qui en toute sincérité les réclament bien au delà des seuls traits de cette dame blonde.
      http://ddacoudre.over-blog.com/article-le-musulman-remplacera-t-il-le-juifs-70363168.html.
      cordialement


    • alinea alinea 16 novembre 2015 14:25

      @ddacoudre
      Je sais bien, mais on y va tout droit... et je ne suis pas blonde !


  • jef88 jef88 16 novembre 2015 11:38

    « Ce n’est donc pas Dieu qui tue, mais des hommes qui n’ont pas le courage de dire que c’est en leur nom. »
    «  Tous les hommes sont créés libres et égaux.
    La différence des conditions ne vient que de la fantaisie, de la vanité, la cupidité ou de la violence des hommes.
     »
    (citation de Dom Calmet, Abbé bénédictin, dans dissertation sur la noblesse de Lorraine en 1745)
    Pour l’époque, il était gonflé ......


    • ddacoudre ddacoudre 16 novembre 2015 12:42

      @jef88
      bonjour

      certainement pour son temps, mais Luther et d’autre l’avais précédé dans se constat affirmant que l’homme se faisant dieu par la glorification de ces œuvres, il avait peu de chance de trouver le salut.
      cordialement.


  • jean-marc D jean-marc 16 novembre 2015 12:46

    @ l’auteur

    Bonjour,
    Très bon article, j’y adhère.
    Bien à vous,

    • Pierre Régnier Pierre Régnier 16 novembre 2015 18:04

      @jean-marc

      Non Jean-Marc, l’article n’est pas bon, parce que l’auteur, non-croyant et ce n’est pas une tare, veut dès ses premières lignes ignorer le caractère évident de « fabrique de fanatiques » qu’est l’islam.

      Bien des non-religieux font une fois de plus, en ce moment, cette énorme erreur, qui détruit ou réduit à presque rien ce qu’ils peuvent dire ou écrire de juste et intéressant par ailleurs.


    • ddacoudre ddacoudre 16 novembre 2015 19:28

      @jean-marc
      bonjour
      merci pour le commentaire
      cordialement


    • ddacoudre ddacoudre 16 novembre 2015 19:46

      @Pierre Régnier
       bonjour pierre
      certes je ne crois pas en un dieu qui serait seulement bon, dieu est point final, et tout ce qui se déroule sur cette planète et dans cet univers est son œuvre,, tout absolument tout a une raison d’être même si nous ne pouvons pas toujours accéder à sa compréhension, et heureusement sinon nous serions dieu, et il y en a suffisamment qui se prennent pour dieu pour ne pas mis ajouter.
      ensuite né dans une société judéo-chrétienne et je vis suivant les us et coutumes chrétiens
      je suis peut-être mieux placé que d’autres pour parler des religions révélées qui ont toutes sans aucune exception fourni des fondamentalistes, la seule différence avec l’islam c’est que eux sont plus contemporains, mais certains cathos français ou évangélistes américains non rien à leur envier. Même le protestantisme n’a pas échappé à cette dérive humaine, pourtant ils avaient compris que la seule terre a conquérir est l’incertitude et que l’on y parvient en aimant les autres dans l’exemple du christ, et non par des œuvres et des commandements de magistères qui soumettent les autres.
      cordialement


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 17 novembre 2015 16:11

      Bonjour ddacoudre

      Je vous trouve bien indulgent. Après vous avoir relu je me rends compte que je méritais plutôt, de votre part, une bonne engueulade. Car mon bref commentaire manquait d’objectivité. Même si je continue de penser que vous sous-estimez le côté « fabrique de fanatiques » qu’est avant tout l’islam, bien des éléments de votre analyse sont plus sérieux que le laissait penser ma brutale et définitive appréciation.

      Je regrette d’autant plus mon catégorique jugement que je vous vois ici, avec beaucoup de patience et de correction, débattre réellement avec vos lecteurs, y compris les plus injustes, ce qui est assez rarement l’attitude des auteurs à la suite de leurs articles publiés sur Agoravox.


      Pour résumer je dirais que je crains avant tout, dans les mois qui viennent et une fois de plus, une exclusive polarisation gouvernementale, politique et journalistique sur les seuls aspects stratégiques de la guerre contre les « terroristes » et pas assez contre les terroristes musulmans fanatisés.

      Pour alimenter le débat je reproduis, dans le commentaire suivant, un extrait de cet article personnel récent :

      http://www.blog.sami-aldeeb.com/2015/03/24/mes-camarades-de-gauche-vont-ils-enfin-sindigner-pour-cette-bonne-raison/


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 17 novembre 2015 16:16

      @Pierre Régnier à ddacoudre (suite)


       »Car depuis 14 siècles que des musulmans barbares fouettent, lapident, pendent, crucifient, égorgent, décapitent, et maintenant massacrent à la kalachnikov, jamais ils n’ont prétendu le faire au nom des musulmans pacifiques – que bien souvent, au contraire, ils massacrent en premier.


      Ils pratiquent depuis toujours la barbarie islamique au nom de votre Dieu commun, ce qui n’est pas du tout la même chose.


      Car il va bien vous falloir un jour le reconnaître, chers musulmans pacifiques, c’est bien le même Dieu Allah qui, dans le Coran, vous demande d’aimer et de respecter l’autre membre de votre communauté, d’aimer vos parents et vos enfants, qui vous demande de pratiquer l’altruisme et la charité, qui vous demande de venir en aide à celui qui, dans votre communauté, est malade ou miséreux… tout cela est bien réel, mais c’est bien le même Dieu qui cultive par ailleurs, dans le même Coran, la haine des juifs, des chrétiens et des athées. C’est bien votre Dieu commun qui appelle par ailleurs à de prétendues justes tueries de toutes sortes.

       

      Vous ne trouverez jamais de solution à votre triste sort, jeunes musulmans malheureux, si vous n’acceptez pas de voir cette réalité, la plus flagrante réalité de l’islam depuis qu’il existe."


  • OMAR 16 novembre 2015 20:08

    Omar9

    ddacoudre : « ... des hommes qui n’ont pas le courage de dire que c’est en leur nom.

    Très juste, sauf qu’il faut compléter par :

     »..et au nom de l’Arabie-Saloprie et du Qatar..".


    • ddacoudre ddacoudre 16 novembre 2015 22:02

      @OMAR
      bonjour
      c’est ce qu’il se dit, mais je ne le reprend pas car je n’ai pas de source sure sur le sujet. les quelques études sur le financement de l’EI ne sont pas certaines. de la même manière suivant les source leur armée est évalué par la cia entre 30 000 et 20 000 et suivant un observateur kurde autour de 200 000 hommes.
      il est peut probable que cet état qui se cherche un territoire et une reconnaissance internationale soit un danger réel pour l’occident
       il est vrai que les attentats affolent les populations, et plus les gouvernements font surenchère de mesures vaines, plus il font le jeu de la stratégie de Daesh que je soupçonne satisfaire les intérêts des capitalistes qui n’ont pas envie d’une démocratie souveraine et se satisferaient de gouvernements élus, autocratique. ce n’est pas sérieux qu’un état avec même 200 000 hommes fasse peur à un occident sur armé et doté d’armée de professionnel de la guerre.
      l’on est entrain de nous vendre le même scénario qu’avec Sadam et sa 4e armée du monde.
      cordialement.


  • Jonas 17 novembre 2015 08:21

    @ddacoudre.

    Je conteste le qualificatif de -Kamikazes- a ces hordes sauvages abrutis par la lecture du Coran.
    1) Les kamikazes japonais étaient des aviateurs qui s’attaquaient à des navires militaires des Etats-Unis. Les victimes étaient des soldats.
    2) Les hordes sauvages djihadistes , rappellent plus la « Secte des assassins » ( Haschichiyoun) .du XIIeme siècle. Comme eux , ils s’attaquent à des civils innocents , et aux chefs , pour semer, la panique et l’effroi, Comme eux ,ils sont des drogués au Coran. Comme eux , ils accomplissent leurs crimes en publics , comme eux , ils étaient prêts au sacrifice en donnant la mort Comme eux, ils finiront dans les poubelles de l’histoire. Je ne doute pas une seule seconde. 
    Je pense que le Dieu des arabo-musulmans ,s’il existe , doit être fatigué de tant de crimes d’innocents , que ses adeptes commettent en son nom et pour sa gloire. 

    • ddacoudre ddacoudre 17 novembre 2015 09:06

      @Jonas
      bonjour
      je comprend ton point de vue, il repose sur une analyse d’une société structuré ou les rôles sont répartis, et dont certains de ses membres pratique le suicide altruiste, c’est à dire que certains acceptent de perdre leur vie en s’engagent dans l’armée pour défendre un territoire et sa population. je pense que tu peux donc mesurer que ceci est une position parfaitement égoïste, c’est celles de beaucoup de pays qui se sont structurés par la nécessité de professionnalisme.
      mais politiquement c’est, dans une démocratie, aux citoyens d’assurer la protection de leur territoire. donc quand un état démocratique entre en guerre c’est toute la population qui est concerné et il n’y a pas d’innocents citoyens. dans ce sens l’on peut seulement se poser la question de savoir quel est celui qui agresse l’autre et justifie une légitime défense de la part de l’autre. Or il s’avère dans le conteste actuel que c’est nous les agresseurs même si nous justifions cela au nom des droits de l’homme. quand je parle de l’infantilisation de notre société c’est cela nous ne sommes pas capable d’assumer la démocratie en tant qu’adulte.
      ceci dit l’EI se cherche un territoire et une reconnaissance internationale, ils sont dans une démarche politique, idéologique et non religieuse, il mène ce qui s’appelle une révolution. cela n’anoblit pas pour autant leurs comportements qui est le même que ceux qu’ont mené toutes les armées dans toutes les guerres. il semble que les citoyens aient oublié que le FLN coupaient les couilles de leur opposants pour les leur coudre dans la bouche et autres horreurs comme éventrer les femmes enceinte, et aujourd’hui ils sont un pays reconnu internationalement. nous semblons oublier que Arafat eu sa tête mise à prix comme terroriste et luttait pour la reconnaissance de la Palestine, ce qu’a fait la France.
      je te présente en l’espèce une petite analyse politique et non une analyse émotionnelle,à laquelle tous les médias et les hommes politique qui instrumentalisent cette situation dont ils sont responsable, font. ne pas aborder cette situation pour ce qu’elle est et réagir en conséquence est une erreur. si nous considérons que ces gens nous ont déclaré la guerre alors il faut la mener et non enfermer les citoyens dans un état devenu policier qui développe le fascisme.
      ddacoudre.over-blog.com .
      cordialement.


    • Francis, agnotologue JL 17 novembre 2015 09:14

      @Jonas

      bonjour,

      les journalistes ont commencé à parler de kamikazes dans les années 90, chose qu’à l’époque j’ai contesté aussi vigoureusement qu’inutilement, vu la petitesse de mes moyens médiatiques.

      A cette époque, le terrorisme sévissait grave depuis des décennies, mais jamais on ne parlait d’attentats suicides. Bien entendu, rien de nouveau sous le soleil : il y avait déjà de multiples false flags, tant et si bien d’ailleurs que plus personne n’adhérait aux versions officielles désignant les présumés coupables.

      C’est alors que sont apparus les attentats suicides, preuve flagrante affirmaient les VO de l’implication du terroriste, et à travers ce terroriste, de la mouvance à laquelle il était supposé appartenir.

      Aujourd’hui, on peut dire que les attentats attentats suicides sont devenus la règle en même temps que synonymes d’attentats false flag dans l’esprit des gens éveillés, puisque nous savons qu’il est très facile pour des services secrets ou organisations terroristes hypersophistiqués, de manipuler des individus en déshérence socio-psychologique ; sans compter que faire exploser des bombes à distance est devenu un jeu d’enfant. Et quand on n’a pas un fou suicidaire à se mettre sous la main, un passeport discrètement jeté sur les décombres ou les pièces à conviction fera l’affaire.

      Mais, perverare diabolicum, les journalistes mainstream persisteront dans l’erreur aussi longtemps qu’elle siéra à leurs employeurs. 

      La question qui est posée ici est : à qui cela profite-il de ne pas appeler les choses par leur nom ? Ma réponse est simple : cela ne profite jamais aux opprimés dont la seule arme est la vérité.



      ps. Au sujet des attentats du 13 que je qualifierai de melting pot : un amalgame de suicidaires, de spécialistes de la gâchette et de rois de l’évasion , sans compter le cas du bataclan qui demeure pour moi un mystère. Comment expliquer que les trois cinglés qui ont péri dans l’explosion de leurs ceintures de bombes n’aient fait qu’une seule victime collatérale, à savoir, un passant au mauvais endroit au mauvais moment, lequel moment était précisément celui du déclenchement occulte de leurs bombes ? Est-ce une fin glorieuse, pour un fou de dieu ? Cela ressemble davantage à des autodafés qu’à des actes de guerre.

    • Francis, agnotologue JL 17 novembre 2015 09:20

      @JL
      autodafé ci-dessus est impropre : il faut lire suicide. 


    • Francis, agnotologue JL 17 novembre 2015 09:21

      @JL


      autodafé ci-dessus est impropre : immolation ou suicide conviendraient mieux.

    • Francis, agnotologue JL 17 novembre 2015 09:25

    • Jonas 17 novembre 2015 11:59

      @ddacoudre

      Tout d’abord , en ce qui me concerne , je me suis toujours élevé contre les interventions, dans les pays arabo-musulmans comme dans les pays Africains. Je l’ai écrit souvent , ici, et je le répète, les pays Occidentaux , quelles que soient les raisons de leurs interventions seront dénoncés par les régimes qui trouvent toujours un bouc émissaire ( le regretté René Girard) pour se maintenir au pouvoir et faire diversion. Les régimes arabo-musulmans se maintiennent en alimentant les religieux extrémistes en leur fournissant beaucoup d’avantages.

      Dans une démocratie et notre pays est une démocratie , le citoyen , est représenté par des élus qui prennent des décisions à sa place et pour sa défense , il délègue celle-ci à l’Etat. 
      Il est vrai , qu’il n’existe pas de démocratie parfaite. Une démocratie ne sera jamais parfaite car c’est un long processus , que les générations successives amélioreront. 
      .Un citoyen , quelles que soit sa culture , son éducation son intelligence etc ne peut pas connaître tous les sujets . Sinon , il faut faire piloter les avions par des éboueurs ( toute déférence gardée) soigner les gens par des cordonniers etc. 
      Allez dans les petites Mairies de provinces et demander combien ils ont de candidats , pour accomplir cette tâche ?  
      Votre grande erreur , c’est d’avoir des lacunes et des lacunes importantes sur le monde arabo-musulmans , vous n’êtes pas le seul. Bon nombre de journalistes , intellectuels et autres « idiots utiles » se sont cassés les dents sur ce monde complexe et instable.. Pour avoir le coeur net, reportez -vous aux écrits , aux discours et aux déclamations de tout ce joli monde lors de la mascarade nommée « Printemps arabes » , qui a fini dans un chaos total. 

      Le monde arabo-musulman est un monde religieux à 95% , vouloir ignorer cela , on fonce dans le mur. 
      Dans ce monde , les notions de -démocratie, laïcité-droits de l’homme, égalité hommes/femmes , respect des minorités religieuses etc n’ont aucun sens . Ces gens ne veulent rien d’autre que trouver un logement , un travail , pouvoir se soigner , éduquer leurs enfants etc. Vouloir  leur imposer soit par la force ou par des discours, les concepts occidentaux  débouchent sur l’anarchie . L’arabo-musulman de sa naissance a sa mort est tout imprégné du Coran. Et le Coran englobe « Din wa Dawla » religion et Etat. Ils sont inséparables. C’est le contraire de la démocratie. Ou c’est l’homme qui décide et non Allah. 
      Quant à cette nébuleuse terroriste arabo-musulmane Daech ou Etat Islamique , elle s’appuie d’abord sur la religion avec bien entendu des visées politiques , le fait , que Al-Baghdadi s’est proclamé" Calife le montre bien. . Le Calife s’est le successeur du prophète ( c’est d’ailleurs sur cette question de succession  que l’islam s’est scindé en deux branches-Sunnites/Chiites ). C’est un problème de suprématie religieuse , il suffit de regarder les antagonistes , Bachar ( Alaouite) Iran , Hezbollah d’un côté et la Turquie-Arabie saoudite , Emirats du Golfe et les autres de l’autre. 
      Autre constations, que je soumet à votre sagacité. Tous les pays Arabo-musulmans ont connu le long de leur histoire des guerres fratricides , des coups d’Etat , des conflits , tribaux, claniques , des colonisations, Empire ottoman et occidentale, Les indépendances recouvrées , les pays Arabes ont changé de colonisateurs , certes mais sont toujours colonisés par leurs propres frères. 
      Les indépendances devaient apporter un bien être , faire de l’autochtone , un citoyen a part entière , alors qu’en réalité , les pauvres arabes sont devenus des immigrés , qui ne trouvent leur salut que chez les anciens colonisateurs.
      N’oubliez jamais la part de la religion dans les conflits arabo-musulmans  qu’ils recouvrent d’un manteau politique. 

       


    • ddacoudre ddacoudre 17 novembre 2015 13:37

      @Jonas
      bonjour

      je ne nie pas la religiosité du monde musulman, je dis seulement que croyant agir au nom de dieu ils agissent au nom d’une idéologie religieuse faite par les hommes.
      cordialement.


  • Le p’tit Charles 17 novembre 2015 08:39

    L’humanité est faite à 99,9% de gens incapables de comprendre ce qui se passe sous leur nez...Alors « Allez Babar » ou doux jésus n’y changeront rien...Ils naissent décérébrés...décérébrés ils meurent...


    • ddacoudre ddacoudre 17 novembre 2015 09:22

      @Le p’tit Charles

      l’ennuie c’est que nous risquons d’en perdre la démocratie déjà qu’elle est bien malade.
      cordialement


    • Le p’tit Charles 17 novembre 2015 09:49

      @ddacoudre...Pour moi, elle est perdue depuis un bon bout de temps..avec les Daltons au pouvoir depuis quelques années..Juste des mots qui ne nous apportent que des MAUX...


Réagir