lundi 13 avril - par gruni

Coronavirus - Déconfinement des plus jeunes d’abord ?

Faut-il s'attendre à un effet secondaire inattendu du covid-19 qui pourrait, dans neuf mois, se traduire par un mini baby-boomer. Car, il faut bien occuper son temps libre et nous verrons par la suite si la prise d'assaut des sites porno a été productive.

Mais, comme l'arrivée massive d'une jeunesse pleine de vie serait réjouissante. Ce qui ne doit pas faire oublier la tristesse du départ précipité de nombreuses personnes âgées, due au passage en force du redoutable et sournois « SARS-CoV-2 ».

Certes, un virus prédateur ne demande pas l'âge de sa proie avant de la frapper, même des enfants ont été emportés par la maladie. En fait, l'invisible monstre chinois tue les plus fragiles, c'est tellement plus facile. D'ailleurs, comment ne pas avoir une pensée pour les milliers de morts oubliés tous les ans. Ces victimes de la grippe saisonnière, morts dans l'indifférence comme si on ne pouvait rien faire de plus contre une fatalité devenue une effroyable banalité. Là encore c'est surtout les anciens qui trinquent.

Il suffit de regarder autour de soi pour comprendre que la France d'aujourd'hui a quelque chose d'irréelle... "Ô temps ! suspends ton vol" clamait Lamartine. Mais, l'attestation de déplacement dérogatoire n'a rien à voir avec la poésie, "Le lac". Elle n'est rien d'autre qu'un bon de sortie temporaire de sa cage. Comment les Français supporteront-ils encore plusieurs semaines d'une vie entre parenthèses ?

Comme vous le savez, des têtes pensantes et savantes réfléchissent au déconfinement qui viendra bien un jour. Les options pour un retour progressif à la vie d'avant ne manquent pas. Faut-il être insensé pour se dire que la vie d'avant ne sera plus jamais tout à fait la même, d'ailleurs est-ce souhaitable et quelles leçons va-t-on tirer de cette pandémie ? 

En attendant de savoir ce que nos élites mijotent, essayons de garder la tête froide. C'est toujours mieux que d'avoir de la fièvre, surtout en ce moment. Mais, en tant que citoyen il n'est pas interdit d'avoir des idées et de réfléchir à la pertinence ou non, de cette phrase de Jean-Michel Blanquer qui nous prévient que d'après les scientifiques...

"50 à 70% de la population in fine finit par être contaminée par le virus". "Et c'est d'ailleurs ça qui met fin au virus puisque ça crée une forme d'immunité majoritaire, et donc le virus s'éteint de lui-même"

Selon Martin Blachier, médecin de santé publique et dirigeant de PH entreprise, il faudrait d'abord déconfiner "les plus jeunes, les moins vulnérables, pour constituer une immunité de groupe, ce qui fait que dans un second temps, quand les gens les plus vulnérables vont sortir, il n'y aura pas de pic épidémique : le virus ne pourra plus circuler puisqu'il y aura trop de gens immunisés, et les plus vulnérables seront donc protégés". Cette stratégie permettra aussi selon lui de "contrôler l'épidémie chez les plus jeunes, car, même si le risque est plus faible, certains auront besoin d'assistance respiratoire".

Donc, nous pourrions assister à un déconfinement régionalisé et en même temps en fonction de l'âge. Est-ce réaliste et réalisable ? La police aurait donc pour mission de surveiller prioritairement les vieux. N'ont-ils rien d'autre à faire ? Bien entendu, les jeunes déconfinés ne pourront toujours pas visiter leurs vieux confinés. À propos, quel sera l'âge d'un vieux qui devra continuer à se confiner ?

Sans oublier que l'OMS craint comme la peste bubonique un déconfinement trop rapide qui pourrait provoquer une résurgence mortelle de la maladie. 

Mais, "l’immunité collective" est donc bien un critère clé. "Plusieurs médecins, épidémiologistes et politiques s'accordent sur ce point : l'épidémie ne sera vaincue que si une part importante de la population a été infectée puis immunisée. Plusieurs seuils à atteindre ont été avancés allant de 50 à 70% d'une population donnée. Pour s'assurer que ce niveau sera atteint, au niveau national comme au niveau régional, il faut donc être en capacité de "tester en masse la population".

Le moment T viendra où il faudra décider pour choisir la bonne ou la moins mauvaise option de déconfinement. Un vrai casse-tête chinois en perspective pour le décideur en chef, surtout qu'il y aura des vies à sauver ou à perdre. Une décision lourde de conséquences qui sera forcément critiquée.

Pour en savoir plus vous pouvez lire cet article sur "lintern@ute".

 



71 réactions


  • troletbuse troletbuse 13 avril 08:39

    L’article de propagande macroniste hep dromadaire de Grounichou,


  • rogal 13 avril 09:11

    « Le décideur en chef » ? Pour les suites à donner, on n’oubliera pas que c’est le Gouvernement [qui] détermine et conduit le politique de la Nation.


    • gruni gruni 13 avril 10:36

      @rogal

      «  on n’oubliera pas que c’est le Gouvernement [qui] détermine et conduit le politique de la Nation. »

      Selon la Constitution. Mais vous y croyez vraiment ?


    • babelouest babelouest 19 avril 16:49

      @gruni
      On a le droit de ne croire en rien. Le seul fait est que la Constitution l’indique.
      .
      Si le président, suivi de son gouvernement, s’assoit sur la Constitution, et que le Parlement ne réagit pas, c’est l’article 35 du préambule de 1793 qui prend le relais. Là encore, c’est écrit. Voilà.


  • Fergus Fergus 13 avril 09:22

    Bonjour, gruni

    « nous pourrions assister à un déconfinement régionalisé et en même temps en fonction de l’âge »

    Un mix des deux critères semble être la bonne formule, en effet, pour atteindre progressivement le seuil d’immunité collective.

    Et cela en prenant garde à ne pas déborder les structures hospitalières. Sur ce dernier point, sans doute faudrait-il mettre en place un système de déconfinement assorti d’une souplesse régionale de réactivité des autorités préfectorales.

    Cela dit, attendons de savoir ce qu’en dira Macron, en espérant que sa prise de parole soit claire et pas emprunte d’emphase vide de sens comme cela a été le cas à Mulhouse. 

    Un mot encore : l’exécutif ne doit pas oublier qu’un confinement trop long induirait une hausse significative de l’agressivité dans les familles et de nombreuses dépressions, voire des suicides. Sans oublier l’aggravation des pathologies existantes, insufisamment prises en compte par les structures médicales du fait de la fermeture des cabinets ou de la crainte des malades.

    Personnellement, je n’aimerais pas être à la place des gouvernants. On dit d’ailleurs que Macron ne sait toujours pas précisément quelle est la bonne formule, coincé qu’il est entre les enjeux économiques et les impératifs sanitaires sur lesquels les sommités scientifiques ne sont même pas unanimes elles-mêmes.


    • devphil30 devphil30 13 avril 09:34

      @Fergus

      Situation qui le dépasse par un manque de lucidité et d’expérience.
      On a tous compris que nous allons après le 10 Mai car le WE et les ponts vont rendre les Français accros au déplacement.
      Ensuite se profile le pont de l’ascension au 21 Mai .....

      Donc c’est bien de confiner mais ensuite il va falloir vite pendre une décision car la situation va devenir explosive à moins que cela soit voulue ....


    • gruni gruni 13 avril 10:42

      @Fergus

      «  Macron ne sait toujours pas précisément quelle est la bonne formule, coincé qu’il est entre les enjeux économiques et les impératifs sanitaires sur lesquels les sommités scientifiques ne sont même pas unanimes elles-mêmes. »

      Bien d’accord avec toi, mais je crains que ce mix soit compliqué. C’est vrai aussi que personne ne sait vraiment par quel bout engager le déconfinement. Le pire n’est jamais sûr, dit-on. Mais il est à craindre.


    • troletbuse troletbuse 13 avril 12:57

      @grounichou
      bout engager le déconfinement


      Non, Micron n’aime pas engager le bout dans un con même finement


    • devphil30 devphil30 13 avril 14:37

      @CLOJAC

      J’ai aussi dans l’idée que le confinement va faire chauffer la marmite et qu’un moment la situation sera pas contrôlable alors que restera t’il à faire ?
      Etat d’urgence , utilisation de l’armée plein pouvoir au roitelet selon l’article 16

      Les idées ne manquent pas à mon avis leur mise en œuvre doit être bien planifié pour passer.

      Ce virus justifie beaucoup trop de choses en terme de limitation de liberté et y déroger induit d’être suspecté de terroriste sanitaire bientôt.

      Ce soir je ne regarderais pas le blabla de freluquet mais j’entends déjà le ton grave et la nécessité de prolonger le confinement , pour le fameux monde d’après une sortie avec le contrôle des déplacements nécessaire pour survivre au virus...

      Tu penses bien que mon smartphone va me sauver en m’indiquant que je suis entouré de porteur de virus

      Nous devrons envisager une vaccination avec un puçage car c’est le seul moyen de pouvoir reprendre une vie normale ....etc

      http://www.objectifeco.com/economie/politiques-economiques/capitalisme/bill-gates-propose-d-implanter-une-capsule-implant-validant-le-test-negatif-du-corona-virus-pour-pouvoir-travailler-a-nouveau-nous-y-voila.html

      Les veaux vont se précipiter pour le RFID pour pouvoir être libéré , ce puçage permettra d’accéder au magasin , au travail etc ....

      Sans ta puce tu seras plus rien car tout sera refusé

      Avant il faut passer par l’étape smartphone non obligatoire qui prouvera son inefficacité et donc des mesures plus strictes devront être mise en place comme le puçage ....


    • jmdest62 jmdest62 13 avril 15:55

      @Fergus
      « nous pourrions assister à un déconfinement régionalisé et en même temps en fonction de l’âge »

      JupiLer va annoncer ,ce soir, le dé-confinement des jeunes dans le Lot , la Creuse et le Cantal ....ce qui finalement sera une décision en trompe l’oeil comme d’habitude smiley

      @+


    • troletbuse troletbuse 13 avril 16:03

      @jmdest62
      Ainsi qu’en Suède et au Royaume-Uni. Ah non, Pas le Royaume-Uni, il ne fait plus partie de l’UE  smiley


  • rita rita 13 avril 09:53

    Vu l’intelligence très limitée de la macronie dans son ensemble, et la « morgue » du chef de la secte, attendons nous ce soir a la cerise sur les gâteux pour un éventuel déconfinement un de ces jours ?

    L’Asie a montré le chemin, la macronie s’est perdue en chemin ?

     smiley


    • gruni gruni 13 avril 11:08

      @rita

      Ce soir il sera surtout question de confinement. Peut-être donnera-t-il quelques pistes. Mais le pilote navigue à vue.


    • rita rita 13 avril 12:37

      @gruni
      Le pilote est aveugle, ne connaissant pas le chemin ? Il « braille » dans les médias sans apporter de solution ?
      Encore des banalités débouchant sur rien !


  • Le Panda Le Panda 13 avril 10:00

    Bonjour gruni

    J’ai lu ton article à deux reprises, la première réflexion qui me vient en écrivant ces quelques mots reste de dire :

    Pour que le confinement tienne il faut qu’il soit respecté par l’ensemble de la population, c’est qui est très loin d’être le cas.

    D’un côté tu as ceux qui passent au travers des mailles du filets, il suffit de constater les milliers de français qui sont allés durant ce WK pascal, à Lloret del Mar à Rosa. J’ai posé ces vidéos et commentaires sur mon site, par la lâcheté et la fourberie de certains qui me barrent la route. Attention que le « Tsunami » de retour ne soit pas plus dangereux que celui que nous vivons de nos jours.

    Ce n’est pas l’Etat qui a préservé les anciens et les jeunes c’est le monde, c’est le monde hospitalier.

    Le Panda

    Patrick Juan 


    • gruni gruni 13 avril 11:15

      @Le Panda

      Oui, merci aux soignants et à tous ceux qui travaillent malgré les difficultés.
      La question que je me pose est, serons-nous capables de mieux réagir la prochaine fois. 


    • Le Panda Le Panda 13 avril 12:25

      @gruni
      Sans les soignants nous aurions des millions de morts en France c’est EUX qui sont face aux dangers, je ne comprends pas mieux réagir la prochaine fois. Nous avons un président assassin et des français criminels c’est une évidence. 


  • leypanou 13 avril 10:40

    En fait, l’invisible monstre chinois tue les plus fragiles, c’est tellement plus facile 

     : il n’est pas plus chinois que la grippe espagnole est espagnole.

    Lisez ici et ici pour en avoir une idée.

    L’auteur reprend-il à son compte l’élément de langage d’Epoch Times comme ici où il parle carrément de virus du Parti Communiste Chinois ?


  • dimitrius 13 avril 10:44

    Et si il n’y avait pas d’immunités et que ceux qui ont été malades reprenaient le virus comme la grippe hein. Qu’est ce qu’on fait.


  • troletbuse troletbuse 13 avril 10:48

    Eh Grounichou, J’espère que tu as tes entrées (par derrière) chez Micron. Lui as-tu envoyé ton article afin qu’il prenne une décision ce soir ?


  • oncle archibald 13 avril 11:04

    "Faut-il s’attendre à un effet secondaire inattendu du covid-19 qui pourrait, dans neuf mois, se traduire par un mini baby-boomer.... l’arrivée massive d’une jeunesse pleine de vie serait réjouissante. Ce qui ne doit pas faire oublier la tristesse du départ précipité de nombreuses personnes âgées ..."

    Putain il est vraiment fort ce Macron !

    Sa façon de régler le problème des pensions de retraite ne plait pas .... qu’à cela ne tienne ! Il nous importe en loucedé un petit virus asiatique, il confine tout le monde à la maison, les jeunes baisent comme des lapins et font des moutards à tour de bras (s j’ose dire !) pendant que les vieux crèvent comme des mouches fly-toxées et hop c’est dans la poche ....

    Des actifs plus nombreux et des vieux moins nombreux, l’affaire est faite, plus besoin de réformer le régime des retraites ....


    • gruni gruni 13 avril 11:32

      @oncle archibald

      Vous qui êtes un ancien, vous connaissez sûrement ce proverbe qui dit « A quelque chose, malheur est bon ».
      Ceci dit, Macron n’est pas responsable de l’arrivée du virus. Il devra rendre des comptes quand même.


    • oncle archibald 13 avril 12:50

      @gruni : Je suis effectivement un « ancien », et même le plus vieux mâle que l’on ait vu dans ma famille qui a une grande tradition de jeunes veuves. Ça me fait sourire !

      Par contre, pour l’avoir vu trop souvent de près je pense que le malheur n’est jamais bon ! Mais il n’empêche pas l’espérance.

      Le Pape François l’a rappelé dans son message de Pâques en appelant le monde « opprimé par la pandémie » du Coronavirus à « la contagion de l’espérance » et en soulignant que la Résurrection du Christ à laquelle croient les Chrétiens n’est pas « une formule magique qui fait s’évanouir les problèmes », mais « la victoire de l’amour sur la racine du mal », «  victoire qui “n’enjambe pas” la souffrance et la mort, mais les traverse en ouvrant une route dans l’abîme, transformant le mal en bien  ».

      Bill Gates qui a une vision « mondiale » des choses et qui d’ailleurs avait « modélisé » les ravages d’une pandémie telle que celle que nous subissons aujourd’hui donne son avis sur la suite et sur la sortie de crise ..... qui ne sera possible qu’avec une prise de conscience de la nécessité d’aider les pays pauvres à la surmonter aussi.

      Finalement sa vision n’est pas si éloignée de celle du Pape François et tous les deux confirment plus ou moins le proverbe que vous citez !


    • gruni gruni 13 avril 14:00

      @oncle archibald

      « qui ne sera possible qu’avec une prise de conscience de la nécessité d’aider les pays pauvres à la surmonter »

      Je ne vais pas me trop me prononcer sur cette phrase, mais j’ai un peu peur que ce souhait du Pape et de Gates reste un voeu pieux. 

      Je me souviens plus d’où vient l’expression, « aide toi et Dieu t’aidera »


    • JC_Lavau JC_Lavau 13 avril 14:11

      @gruni. Moi je m’en souviens : ça vient d’une carte de rébus.

      Mais je préfère encore : Ai pas mis nom d’as
      p/a
                           i
      chais, sac de son, *n***


    • oncle archibald 13 avril 14:50

      @gruni

      Les motivations du Pape et de Bill Gates sont certes très différentes, et je suis beaucoup plus sensible à celles du Pape.

      Bill Gates n’est pas un philanthrope, mais cependant, même en ne ne considérant que l’intérêt des « pays riches » l’aide aux pays pauvres reste à ses yeux incontournable pour maîtriser la pandémie. Du coup, peut être que par simple intérêt des pays riches, et avec tout le tintamarre médiatique qu’il faut ....


    • oncle archibald 13 avril 22:31

      @bernard

      Dieu nous aime au point de nous avoir créés à son image, libres et intelligents. Il n’y a que les primates qui peuvent penser qu’il nous veut du mal. Il souhaite que nous soyons enfin capables de discerner que l’Amour est la seule valeur sûre en ce monde comme en l’autre, celui oú demain nous aurons tous, enfin, une vision claire de ce que nous avons fait et de ce que nous aurions pu faire ....En gros de qui nous sommes vraiment.k


  • blablablietblabla blablablietblabla 13 avril 11:52

    Des testes y a na pas , des masques y a na pas reste le confinement . Il aurait été plus judicieux de confiné les personnes âgées (immunodéprimés) et laissé les jeunes sortir comme vous l’avez précisé . J’ai bien l’impression que ce gouvernement n’est vraiment pas à la hauteur des enjeux sanitaire et politique .


  • J’ai du mal à croire que les jeunes vont oser se lancer dans un désert économique. Chez mes voisins du dessus qui viennent de se marier, c’est des « c...assse » à longueur de journée,....


  • zygzornifle zygzornifle 13 avril 16:13

    Un fœtus puis bébé est en confinement 9 mois dans le ventre de maman avant de pouvoir respirer notre bon air plein de pollution et de virus ....


    • troletbuse troletbuse 13 avril 16:17

      @zygzornifle
      Si Micron déconfine les jeunes, il va falloir provoquer l’accouchement.de toutes les femmes enceintes.


  • zygzornifle zygzornifle 13 avril 16:18

    il faudrait d’abord déconfiner "les plus jeunes, les moins vulnérables, pour constituer une immunité de groupe.

    Et quand les jeunes vivent avec des vieux on fait quoi ?

    Quand les jeunes ils rentrent pleins de virus c’est ceux avec qui ils vivent qui tombent malades ou crèvent .... 


    • gruni gruni 13 avril 17:32

      @zygzornifle

      C’est bien pour ça aussi que je trouve le déconfinement seulement des jeunes compliqué. Certes, les aidants peuvent déjà visiter et aider leurs parents, mais que faire avec les jeunes qui vivent avec leurs parents ? Je le dis dans le texte, cette option est une usine à gaz qui pourrait bien provoquer une deuxième vague. Alors oui, « on fait quoi ? »


    • photon photon 14 avril 01:28

      @gruni
      Il y aura forcément d’autres vagues mais plus petites pour passer de 5 à 10% de gens qui ont eu le virus à 60% de la population. 
      Sans vaccin seul l’immunité de groupe marche (et encore c’est de plus en plus remis en cause car il y a des cas de récidives)
      Moralité : quand le pic est passé il faut ré-ouvrir les vannes en limitant les contamination AVEC DES MASQUES 


  • ETTORE ETTORE 13 avril 17:56

    @ Gruni....

    Vous n’êtes pas né un mois de Février bissextile ?

    Parce que là....vos années seraient tronquées.

    Quand je pense que la femme à micron pourras sortir de suite pour montrer qu’elle est « j’euns »....ça me déprime !


  • gruni gruni 13 avril 18:08

    « Vous n’êtes pas né un mois de Février bissextile ? »

    Si, mais le 25

    Quand on aime on est toujours jeune smiley


  • Après le déconfinement je crains plutôt la déconfiture. Chacun restant sur ses gardes est-il vraiment parti le virus ???). Les montagnes de factures en suspend, un côté chat échaudé craint même l’eau froide,...


  • BA 13 avril 23:17

    « C’est tout sauf sérieux de rouvrir les écoles le 11 mai », estime Francette Popineau, secrétaire générale du Snuipp-FSU, premier syndicat du primaire, interrogée par l’AFP.


    Cette réaction intervient après l’allocution télévisée du chef de l’Etat, lundi soir, au cours de laquelle Emmanuel Macron a annoncé la réouverture progressive des crèches, des écoles, des collèges et des lycées à partir du 11 mai. Par contre, « les cours ne reprendront pas physiquement, jusqu’à l’été » pour l’enseignement supérieur.


    Francette Popineau développe son argumentation contre une réouverture des établissements scolaires dans un mois. « On nous dit que tous les lieux publics sont fermés, les cinémas, les salles de spectacle, mais pas les écoles alors que l’on sait que c’est un lieu de haute transmission, de haute contamination, il y a un manque de précaution, ça paraît être en contradiction totale avec le reste. »


    La secrétaire générale du Snuipp-FSU poursuit : « Il va y avoir une forte incompréhension de la part des enseignants, on a l’impression d’être sacrifié sur l’autel de l’économie. »


    « Reprendre dans un mois, comme si de rien n’était, ce n’est pas possible, car il n’y aura pas plus de gens immunisés, les enfants vont être ensemble à l’école, sans gestes barrière possibles, et ensuite aller dans les familles, chez les grands-parents, cela ne paraît pas du tout raisonnable », a ajouté Francette Popineau.


    https://www.20minutes.fr/societe/2759999-20200413-coronavirus-tout-sauf-serieux-rouvrir-ecoles-11-mai-reagit-snuipp-fsu-premier-syndicat-primaire


  • photon photon 14 avril 01:23

    Encore un article complètement creux pondu par GRUNI qui n’ose même plus trop glorifier son mentor dont la stratégie de confinement du pays nous fait tous ressembler à des autruches complètement connes, la tête enfouie dans le sol, et qui attendent l’arrivée de signes cliniques graves pour appeler le 15 en mode « c’est trop tard ». Le tout sous le regard hilare des Allemands qui, eux, ne sont pas confinés et ont 6 FOIS MOINS DE MORTS QUE NOUS !!! 


  • BA 14 avril 01:36

    "La réouverture progressive des crèches, des écoles et des lycées le 11 mai, ça fait courir un risque inutile", déplore Jean-Paul Hamon, médecin généraliste, président de la Fédération des Médecins de France.


    franceinfo : Prolonger le confinement jusqu’au 11 mai, était-ce inévitable ?


    Jean-Paul Hamon : Oui, c’était inévitable. J’avais parié pour la mi-mai, je n’étais pas loin, et encore, on n’est pas certain que ce 11 mai soit une date définitive. La seule chose qui me tracasse un petit peu, c’est la réouverture progressive des crèches, des écoles et des lycées parce que là, je pense que ça fait courir un risque inutile. Les enfants n’obéissent pas forcément aux consignes, ils vont naturellement jouer ensemble et ils risquent de ramener le virus à la maison. J’ai entendu ce qu’a dit le Président sur les inégalités que ça crée au niveau des élèves, selon les familles. Mais je pense que c’est prématuré. On s’attendait tous à ce qu’il décrète des vacances jusqu’en septembre.


    https://mobile.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/la-reouverture-progressive-des-creches-des-ecoles-et-des-lycees-le-11-mai-ca-fait-courir-un-risque-inutile-estime-le-president-de-la-federation-des-medecins-de-france_3913795.html ?




    • gruni gruni 14 avril 07:38

      @BA

      « courir un risque inutile »

      Alors, que faut-il faire pour obtenir une immunité majoritaire ?


    • Alcyon 14 avril 17:29

      @gruni
      tuer des centaines de milliers de personnes.

      En deux mois, malgré une mitigation importante, les services de santé sont débordés et même en considérant qu’il y a eu 3 millions d’infectés, tu dois multiplier ce nombre par 10 pour y arriver.

      Donc tu attends encore 20 fois au rythme actuel, ou tu condamnes des centaines de milliers de personnes. Choisis. C’est l’un ou l’autre. Ou alors, tu essayes de faire disparaître le virus, mais il faut arrêter d’expliquer que vous comptez infecter 60% de la population rapidement.


    • gruni gruni 14 avril 17:46

      @Alcyon

      Personnellement, j’ai l’intention de contaminer personne. Ensuite, ce n’est pas moi qui parle d’immunité majoritaire, mais des spécialistes en virologie. Je rappelle quand même que majoritairement, les gens touchés par la maladie guérissent. Donc, il n’y aura pas des centaines de milliers de morts en France avec 60% de contaminés. Des milliers, c’est déjà le cas et tout le monde sait que ce n’est pas fini, car il n’y aura pas de vaccin avant plusieurs mois.


    • pemile pemile 14 avril 20:38

      @gruni « Ensuite, ce n’est pas moi qui parle d’immunité majoritaire, mais des spécialistes en virologie »

      De moins en moins en parle, non ?

      Et la durée de l’immunité pour ce virus n’est toujours pas connue, non ?


    • gruni gruni 15 avril 09:46

      @pemile

      Oui, beaucoup de questions sans réponse. Tout le monde navigue à vue, même les toubibs ne sont pas d’accords. 


    • babelouest babelouest 19 avril 16:59

      @gruni
      On ne peut pas, c’est tout, apparemment cela ne marche pas puisqu’il y a des récidives.


  • Eric F Eric F 14 avril 20:35

    Je ne comprends pas pourquoi on parle de devoir atteindre 50 à 70% de la population pour que l’épidémie cesse, alors qu’une épidémie de grippe saisonnière touche entre 5 et 15 % de la population, suivant la virulence du virus (la vaccination reste partielle et n’explique pas la différence).

    Aucun pays du monde n’a atteint une proportion de 50% infectés par le coronavirus, or certains ont jugulé la propagation, hormis cas sporadiques. Faisons comme eux (masque, distance, désinfection des lieux de rassemblement, dépistage pour isoler les personnes contagieuses) et le taux de contagiosité diminuera.


    • pemile pemile 14 avril 20:40

      @Eric F "Je ne comprends pas pourquoi on parle de devoir atteindre 50 à 70% de la population pour que l’épidémie cesse, alors qu’une épidémie de grippe saisonnière touche entre 5 et 15 % de la population"

      Parce qu’il est bien plus contagieux et touche les deux hémisphères en même temps et semble donc non saisonnier ?


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 14 avril 20:44

      @pemile

      Perso je chauffe mon appart a 60 degrés...que de pastis hips pour résister...


    • gruni gruni 15 avril 10:37

      @Eric F

      « Aucun pays du monde n’a atteint une proportion de 50% infectés par le coronavirus »

      Comment le savoir, aucun pays n’a testé toute la population. En fait, on ne sait pas le taux d’immunité de la France. La maladie peut-elle disparaître comme ça... Je n’en sais rien. Si j’ai écrit cet article sur l’immunité majoritaire, c’est que ça m’interroge aussi. 


  • babelouest babelouest 19 avril 16:40

    Décidément Gruni, on peut penser que vous auriez mieux fait de vous taire, tant manifestement ce que vous assénez me paraît (et pas qu’à moi) sujet à caution..

    .

    De nombreuses personnes inclinent à penser que ce virus militaire a été préparé à Fort Detrick, et apporté à l’occasion des Jeux militaires à Wuhan en octobre. Il n’est pas, IL N’EST PAS chinois.

    .

    D’autre part, il semble bien que nul vaccin ne sera efficace, puisque des cas non rares ont fait état de récidives chez des personnes qui en avaient guéri. Donc il ne faut attendre nulle « immunité majoritaire ».

    .

    Seriez-vous porte-parole du résident provisoire de l’Élysée ?


Réagir