vendredi 5 juin 2020 - par Clojea

Covid de sens !

Examiner les faits, observer et analyser. C'est ce qui manque le plus. Difficile d'avoir suffisamment d'altitude et d'être dénué de parti-pris, car le déluge de peur, de crainte et de fausses nouvelles diffusé par les médias mainstream est submergeant. Et pourtant, l'arnaque était visible depuis le début de la pandémie. Les chiffres qui vont suivre le montrent.

Les déclarations lamentables, ainsi que la continuelle valse-hésitation du gouvernement, sur la production des masques, l'absence de tests, de gels et d'appareils respiratoires, sautaient aux yeux. Ajoutons que les cliniques privées n'ont pas été réquisitionnées pendant la crise du Coronavirus et que les hôpitaux publics, à la ramasse question équipement, étaient submergés. Plus nul que ça, on a du mal à trouver. 

En revanche, les forces de police ont été au top - sans masques, bientôt la médaille ? En effet, il y a eu 20,7 millions de contrôles pendant le confinement, et 1,1 million de contraventions qui ont rapporté 148 500 000 euros ! Zélés, les poulets. De quoi refaire les peintures de l'Élysée. (1)

Notre gouvernement, comme tous les autres, obéit aux ordres de la finance mondiale. Comment comprendre l'immense échiquier mondial où seul l'argent est roi ? Il faut juste regarder les faits, car tout ce cirque est voulu et soigneusement entretenu. La "gestion" calamiteuse de cette "pandémie" est du sabotage. De la haute trahison.

La confiance dans les JT de TF1 ou de France 2 demeure inébranlable pour beaucoup de Français, et c'est dommage. Vraiment dommage, car le gouvernement a une autoroute devant lui pour mettre en place les plans mondialistes visant à contrôler le plus efficacement possible la population. Si vous n'êtes presque plus confinés physiquement aujourd'hui, demandez-vous si, mentalement, vous ne le seriez pas encore.

 Brillante idée le coup de la pandémie. Presque plus personne n'ose bouger normalement. Masque sur le nez en voiture, à cheval, à pied, à vélo, et même prochainement dans les concerts. (2) 

Eh oui, vous allez devoir écouter votre groupe favori, le corps à l'abri dans une combinaison étanche. Pour danser, ça va être compliqué. Manger au resto ? Le masque en rentrant et pour aller aux toilettes. Faire l'amour ? Avec ou sans masque, au choix. Glamour, quand tu nous tiens !

Voyons les chiffres et les faits : 
Secteur santé : 
Causes de décès sur un an dans le monde - source ONU et OMS.

- Covid -19 : 379 941

- Malaria : 405 000 

- Suicides : 800 000 

- Accidents de la route : 1 300 000

- Cancer : 9 600 000

- Malnutrition : 9 100 000

- Maladies infectieuses : 17 000 000
Aucun gouvernement ne confine sa population à cause des 17 000 000 de décès dus aux maladies infectieuses. Étrange ! Pourtant, 17 millions de personnes en moins, chaque année, ça ne devrait pas laisser les gouvernements et les médias indifférents, non ? 

Secteur économique : 


Entreprises en faillites, procédures de sauvegarde ou redressements : 

- Alinéa - ameublement - 2 000 salariés sur le carreau

- La Halle - Chaussures et vêtements - 5 391 salariés sur la sellette. 

- André - Chaussures- 600 salariés idem

- Naf Naf. 1 170 salariés idem

- Orchestra-Prémaman. 2 900 salariés idem

- Camaïeu. 3 900 salariés idem

- NexRadio TV, maison mère de BFM TV et RMC, prévoit diviser par deux le recours aux intermittents, pigistes et consultants.

- RMC Sport News. Arrêt définitif. 

- Radio France. Suppression de 250 postes. 

- Renault. Suppression de 15 000 emplois dans le monde, dont 4 600 en France. 

- Disneyland Paris. Fin de contrat de 350 intermittents, artistes et techniciens. (3)

Impossible, en outre, de quantifier le nombre de petits commerçants, d'autocaristes, de petits restaurants et de cafetiers qui vont fermer et qui vont s'ajouter à cette sombre liste.

Selon La Tribune, près de 3 000 dirigeants interrogés entre le 5 et le 12 mai, envisagent de licencier. Un hôtel et un restaurant sur trois et une entreprise sur deux annoncent des problèmes de trésorerie. (4)

Plan massif de licenciement chez Airbnb. 1 900 salariés au chômage. Rolls-Royce dévisse dans la division aéronautique. 2 600 salariés dehors en Grande-Bretagne. 3 000 et 5 000 emplois pourraient être concernés dans les prochaines années en France. (5)

1,6 milliard de travailleurs dans le monde risquent de perdre leurs moyens de subsistance. Bagatelle ! (5)

Bonne nouvelle, les gueux ! Voici le premier impôt Covid 19. La CRDS, une contribution de 0,5 % sur tous les revenus devait s'éteindre en 2024. C'est raté : la CRDS est prolongée jusqu'en 2033. Souriez, vous êtes ponctionnés. Et de plus en plus fliqués. (6)

Prenez votre smartphone et allez à la section paramètre Google. Ouvrez et, surprise, vous êtes déjà repéré. Il est indiqué en première ligne : 

- Notifications d'exposition au Covid -19. Cliquez et vous aurez l'explication de comment faire pour télécharger rapido-presto l'application Stop Covid qui va vous tracer ainsi que vos contacts. Rassurez-vous, vous pouvez supprimer ce mode d'emploi.

 Pour un smartphone que j'ai acquis avant la pandémie, l'affaire m'interpelle. Deux hypothèses :

- Toute cette pandémie était bien prévue avant - complotiste je suis -, ou bien

- Quand il y a les mises à jour dans votre smartphone, Google télécharge à votre insu la marche à suivre pour l'application Stop-Covid. - complotiste je resterai. 

Remarquez que la majorité d'entre vous à l'air de galoper grave pour télécharger la fameuse application qui va vous préserver de tout - oui-oui -, sauf de vous-même. En effet, une grosse vague de Français a déjà téléchargé l'application Stop Covid catalane, croyant que c'était la française, laquelle n'était pas encore prête. Top 2 des applications catalanes téléchargées. Olé ! (7)

Et enfin, le coût de l'application. Développé bénévolement, son fonctionnement coûtera entre 200 000 et 300 000 €. Quand même ! (8)

Un malheur n'arrivant jamais seul, la taxe carbone qui ne sert qu'à faire payer les pauvres - les vrais pollueurs ne seront jamais inquiétés -, refait surface. Gelée depuis le 17 novembre 2018, un certain Christian Gollier, membre des 26 économistes qui conseillent Macron serait favorable à lui donner une seconde chance. Hulot, sort de ce corps ! (9)

Nous ne sommes pas sortis de l'auberge, car se pointe le spectre du second confinement à l'automne. Profitez-en cet été. Faites le plein de vitamine D, car après, bernique. (10)

Il n'est pas possible de laisser la situation économique dégénérer de cette façon. Qui va payer ? Les riches ? Non. Le pognon est planqué à Jersey ou ailleurs. La classe moyenne ? Avec une bonne moitié au chômage, ça va devenir compliqué. Les pauvres ? Encore moins, car le travail se fait de plus en plus rare. 

Bref, ça suffit. Stop ! Basta ! 

Au prochain confinement, ne venez pas dire que vous n'étiez pas prévenus. 
Claude Janvier 

1) https://urlz.fr/cQYc
2) https://urlz.fr/cQYe
3) https://urlz.fr/cQYl et https://urlz.fr/cQYm
4) https://urlz.fr/cQYo
5) https://cutt.ly/QyVl0xN
6) https://urlz.fr/cQYr
7) https://urlz.fr/cQYt
8) https://urlz.fr/cQYx
9) https://urlz.fr/cQYy
10) https://urlz.fr/cQYE

 



62 réactions


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 5 juin 2020 18:13

    Excellent.

    Rien à ajouter, si ce n’est que le pognon n’est pas vraiment planqué : il attend sagement de pouvoir faire des petits en prêtant aux entreprises ruinées de l’argent à un taux enfin positif et avec la garantie d’états qui paieront les chèques en bois avec nos impôts, et aussi que les globalistes arrêteront leurs conneries après l’élection américaine de toutes façons.

    Entre temps, les victimes sont les mêmes que dans une guerre conventionnelle, mais il y aura eu moins de morts : même ceux attribués au virus sont des dus à des pathologies multiples. 

    Pas contre, maintenant, il y aura davantage de morts dues à des cancers qui n’ont pas été dépistés à cause du confenement.


    • Clojea Clojea 5 juin 2020 19:23

      @Séraphin Lampion : Merci beaucoup. Entièrement d’accord avec vous. 30 000 morts en France imputés au Covid-19 contre 5 au Maroc. (Hydroxychloroquine plus azythromicine au Maroc). En France, interdit et 30 000 morts. Sans compter les morts collatéraux. Gouvernement criminel


    • lilou lilou 6 juin 2020 07:00

      @Clojea

      Au Maroc, il y a 200 morts, en Algérie 500. La Tunisie fait mieux, 50 morts et SANS CHLOROQUINE. Vous ne prenez en compte que les faits qui vont dans le sens qui vous convient et surtout vous refaites le match alors que vous connaissez le score. Il aurait intéressant de nous dire tout cela début mars ! Qui pouvait savoir a ce moment là combien de victimes ce virus inconnu ferait ?


    • samy Levrai samy Levrai 6 juin 2020 10:53

      @lilou
      Il nous font le coup depuis des lustres, il y a eu la grippe du poulet, puis celle porcine, puis ...
      A chaque fois la pire pandemie depuis la peste noire et à chaque fois moins de morts qu’une grippe classique et saisonnière...


    • Clojea Clojea 6 juin 2020 15:14

      @lilou : Les faits sont 30 000 morts en France, avec un confinement qui a ruiné le pays, et qui va causer encore bien des dégâts. Pas de quoi faire cocorico. La Buse 1 savait depuis janvier qu’il se préparait une épidémie. Et elle n’a rien prévue (pas de masques, pas de gels etc...). Macron a fait l’autruche et le résultat est là. Raoult faisait parti du comité scientifique à cette époque et son avis n’a pas été écouté. L’état est responsable et est totalement criminel. 


    • charlyposte charlyposte 6 juin 2020 17:47

      @samy Levrai
      Ils vont bientôt nous sortir la grippe des élites ! va falloir cotiser pour ça aussi... mince alors.


  • xana 5 juin 2020 21:17

    Bravo. Net, clair et précis. Merci Clojea.


  • troletbuse troletbuse 5 juin 2020 22:54

    Merci pour cet article qui sera qualifié de complotiste..

    Je suis heureux pour tous les bisounours qui regardent ou lisent béatement BFMerde, France Sphincter, F Rance Tout Faux, l’Immonde, l’Aberration, (la liste est trop longue) Ils en chieront comme les autres mais ils ne comprendront toujours pas. Les ouvriers seront heureux de travailler plus et gagner moins, les retraités gagneront moins. Sur que la consommation va reprendre !

    Sur qu’ils ne sont pas trop intelligents comme Le Gendre avec sa tête qui pourtant paraît plus celle d’un ahuri que celle d’un surdoué ; qui a proposé un nouveau gvt à Tarlouzette 1er avec Valls. On est sauvé

    .https://www.marianne.net/politique/le-maire-matignon-castaner-la-defense-valls-au-quai-d-orsay-la-note-secrete-de-gilles-le


    • Clojea Clojea 6 juin 2020 15:18

      @troletbuse : Merci à vous. Comme je l’ai écris, complotiste je suis, complotiste je resterai. La consommation ne reprend pas vraiment, et cela présage un bien funeste avenir


  • Matlemat Matlemat 6 juin 2020 02:46

     D’accord, si c’est une phobie provoquée il faudrait savoir qui a anticipé cette crise ?

     La chute des marchés boursiers était inévitable, la provoquer permet de prendre les devants et de vendre à temps avons nous des éléments à ce sujet ?

     


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 6 juin 2020 07:10

      @Matlemat

      Milton Friedman disait : « c’est, je crois, notre principale fonction ; développer des alternatives aux politiques existantes, les garder en vie et à disposition jusqu’à ce que le politiquement impossible devienne politiquement inévitable. »

      lien


    • Matlemat Matlemat 6 juin 2020 09:16

      @Séraphin Lampion
       Que certains profitent de la crise ne prouve pas qu’ils l’ont provoquée.

       Raisonnablement cela ressemble plutôt à une panique généralisée. 


    • chantecler chantecler 6 juin 2020 09:27

      @Matlemat
      Panique provoquée généralisée .
      Ou hystérie , psychose fabriquées ?
      Et il suffit de repenser à nos médias qui pendant 4 mois , et ce n’est pas fini , n’ont parlé que de ça .
      Cela dit les médias alternatifs ont fait de même .
      Autre hypothèse : pathologie de nos sociétés ? 
      Si oui , il doit y avoir des raisons .
      Et autres que génétiques !


    • Matlemat Matlemat 6 juin 2020 11:07

      @chantecler
       Il faudrait des preuves.


    • charlyposte charlyposte 6 juin 2020 19:46

      @Matlemat

      La quarantaine qu’on nous a imposée est une répétition, un apéritif, une préfiguration de l’homme du futur auquel les patrons universels travaillent de façon maniaque. Un homme que nous pouvons synthétiser en deux mots : code-barres. Un individu absolu, simple nombre, totalement privé de références, désidentifié et désocialisé, dont la seule fonction est de rester enfermé à la maison pour simuler la vie, peut-être organiser, assis et en pantoufles, des meetings ou des fêtes, oubliant sa frustration en faisant des achats compulsifs on line, tissant des « amitiés » qu’il ne voit ni ne connaît. Un onaniste du plaisir performant, obsessionnellement voué à son clavier, dont la vie sera enfermée dans un portable, dans la consommation avide d’images, vidéo-jeux, cinéma trash, pornographie. On voit déjà se diffuser en Occident le style de vie déjà établi au Japon qu’on connaît sous le nom de Hikikomori : des milliers de jeunes qui ne sortent plus de leur chambre depuis des années et ne vivent qu’à travers le web.

      La plus haute aspiration du dernier homme réduit à un mot de passe sera de posséder une automobile, peut-être sans pilote, depuis laquelle il pourra donner des ordres dans sa cuisine, régler la température du four, ouvrir le frigidaire, ou activer la plaque à induction. Le réel aliéné du capitalisme industriel laisse place à l’obscène surréel du capitalisme absolu et virtuel.

      Humains, réveillez-vous, sortez de la caverne, avant qu’il soit trop tard ! La cloche de l’homme cyborg a déjà sonné dans le confinement planétaire. Nous serons tous pucés, tracés, surveillés, épiés même dans nos désirs et intentions. En l’espace de vingt ans, nous vivrons tous dans la Matrice universelle, où le fait de se sentir humain ne sera qu’un vieux souvenir, étouffé dans le cauchemar des survivants. Qui se révoltera ? Qui fera des révolutions, parmi les humains réduits à des codes-barres ? Où trouverons-nous l’élan pour la construction d’une communauté d’hommes libres quand nous nous trouverons encerclés de partout par des transhumains, étrangers l’un à l’autre, méfiants envers nous-même et envers tous, êtres égotistes au regard fixé sur nos portables, sur notre éphémère prestation onaniste et virtuelle ? Quelle solidarité pourrons-nous tisser entre humanoïdes dé-socialisés ?


      https://www.legrandsoir.info/le-dernier-homme.html


  • caillou14 rita 6 juin 2020 07:18

    Le plus triste, est qu’au sortir de cette crise, la France est au niveau le plus bas de l’UE ?

    Tous les autres pays de cette « union », s’en sortent mieux que nous ?

    Le constat de l’incompétence de nos gouvernants n’est plus à faire ?

    Nous allons encore traîner à nos basques ces parasites ?

    Pour les vacances à venir, je propose une REVOLUTION !


    • charlyposte charlyposte 6 juin 2020 19:01

      @rita
      Il faut dire qu’en France l’argent qui ne manque pourtant pas,disparaît dans tellement de poche occulte smiley ! il ne reste évidemment rien pour le peuple lambda, tristement ainsi.


    • charlyposte charlyposte 6 juin 2020 19:17

      Pourquoi Macron a choisi un masque Chanteclair.
      .............................

      Chanteclair n’a sûrement pas été choisi par hasard. Ses masques sont à la fois respirants et filtrants et certifié « catégorie 1 » par la Direction générale de l’armement. Mieux, ils sont fabriqués à 100 % en France et même presque à 100 % dans l’Aube. « Celui du président de la République l’est presque totalement. Il y a juste le chaîne-et-trame (tissu façon chemise) qui ne l’est pas ». Le filtre, pièce maîtresse du masque, est tricoté par Bugis à La Rivière-de-Corps. Un fil de coton emprisonne ceux en polyester.

      Jusqu’à 300 000 masques par semaine

      Le petit drapeau bleu-blanc-rouge n’est donc pas usurpé. D’autant moins que Chanteclair est depuis des années, envers et contre tout, un des fervents défenseurs du « made in France ». Dernièrement, il a lancé sa propre marque « Elacio » pour homme et pour femme. Une production aujourd’hui à l’arrêt. Toute l’entreprise, 32 personnes au total, produit des masques. « On en produit 18 000 par semaine. Mais ça ne suffit pas : on travaille donc avec douze autres usines partenaires pour une production de 200 000 à 300 000 pièces par semaine »smiley


  • OrganigrammeNationInternational 6 juin 2020 08:12

    06/06/2020 Hebdo LVXXXII – https://wp.me/p4Im0Q-3Mt

    • C’est le dédit du débarquement…. Day-D (D-Day). Qui va-t-on débarquer cette fois-ci, car l’ennemi de la France est en son sein….  Et fait partie du Peuple duquel il est issu, quoi qu’il en croit. Il n’est pas issu de la cuisse de Jupiter quoi qu’il en laisse accroire…. Il n’est que né à Amiens, élève de sa femme condisciple de Ruffin (encore un François, mais lui est fakir et non président).

    • Parrhesia Parrhesia 6 juin 2020 09:12

      @OrganigrammeNationInternational

      Et avant de vous emboîter le pas ?
      Auriez-vous l’amabilité de nous préciser ce que vous pensez exactement du général de Gaulle et de sa politique ?
      En toute franchise, bien entendu !!!
      Cela, pour plus de clarté sur votre itinéraire et plus de clairvoyance sur vos objectifs réels…

      Juste pour nous permettre de vous connaître avec plus de précision selon la seule échelle de valeurs stables et connues qui nous reste !
      Mille fois merci par avance !
      Parrhesia 


    • chantecler chantecler 6 juin 2020 09:34

      @Parrhesia
      Incroyable !
      Vous vous permettez de juger et de classer les gens en fonction de ce qu’ils pensent de De Gaulle ?
      Sachant en outre que le sujet est d’une difficulté absolue !(la carrière de De Gaulle commence pendant la guerre de 14/18 ....)
      Et vous : permettez de nous préciser ce que vous pensez de dieu ,ou de Charlemagne ,ou de Gilles de Rais...
      Non, mais !


    • Parrhesia Parrhesia 6 juin 2020 09:46

      @chantecler
      Tout le monde a évidemment le droit de s’exprimer, ou de simplement poser une question ! Y compris moi-même !
      Et, bien entendu… vous même.
      Mais voyez-vous, sans vouloir vous offenser, sur ce point c’est plutôt l’opinion de d’OrganigrammeNationInternational que la vôtre qui m’intéresse.
       Je suis heureux de constater qu’ au sujet de de Gaulle, vous tâtonnez déjà moins...
      Démocratiquement Vôtre !


    • chantecler chantecler 6 juin 2020 09:59

      @Parrhesia
      « Je suis heureux de constater qu’ au sujet de de Gaulle, vous tâtonnez déjà moins...
      Démocratiquement Vôtre !  »
      Heureux que vous en soyez heureux .
      Et tout cela grâce à vos bons soins ....
      Et vous allez être encore plus heureux , j’avance davantage dans ma connaissance de Vercingétorix .


  • machin 6 juin 2020 08:54

    Pessimiste !

    Il y a tout de même des effet positifs à cette pandémie de comédie...

    Les gros dégueulasses qui se douchaient chaque jour mais ne se lavaient jamais les mains dans la journée, même après passage aux chiottes, ont, la trouille aidant, appris a le faire... ils ont même la peau des mains usée a force de frotter...

    Résultat, quasiment plus de gastro..

    ....

    Politiquement, c’est encore mieux...

    Cela grondait partout dans le monde mondialisé...

    Une bonne pandémie, répandue par les médias de désinformations, assortie de lois d’urgences scélérates interdisant les manifs, et le problème est résolu.


    En plus, pour tout et son contraire, c’est la faute a la pandémie...



    • Matlemat Matlemat 6 juin 2020 09:18

      @machin
       Dans certaines usines les travailleurs qui respiraient des poussières nocives et n’osaient pas porter un masque pas peur du regard des autres, vont gagner de l’espérance de vie.


    • troletbuse troletbuse 6 juin 2020 09:24

      @machin
      Au contraire. Aujourd’hui il se lave les mains mais ne se douche plus.  smiley


    • xana 6 juin 2020 10:10

      @troletbuse
      Oui, mais ca c’est dans les rêves de @machin. Chez nous personne n’a changé ses habitudes, moi je ne lave mes mains que si elles ne sont pas vraiment propres.
      Je n’ai pas peur des germes, mon immunité est faite de ce contact quotidien.
      Le virus, ce produit des médias ? Je n’ai pas la télé, donc il ne me fait pas peur.
      La mort ? J’ai 72 ans, je sais que je n’ai plus très longtemps à vivre, et ça ne me fait pas peur. Place aux jeunes...


    • troletbuse troletbuse 6 juin 2020 10:17

      @xana
      Moi itou, pas de télé. C’est bon pour les mougeons qui, malheureusement, deviennent de plus en plus cons.


    • samy Levrai samy Levrai 6 juin 2020 11:01

      @xana
      idem, rien de changé parce que pas de télé non plus... 
      Je n’ai pas plus peur des autres aujourd’hui qu’hier.


    • capobianco 6 juin 2020 19:07

      XANA
      Pareil et je me suis fais « pourrir » y compris par des potes et même quelques uns de la famille parce que j’ai toujours pensé que, sans nier le virus bien sûr, sa dramatisation était une arnaque. Pourtant cette démesure dans l’info tellement grotesque aurait due faire réfléchir ! Les « charly » se sont malheureusement multiplié.
      A bientôt 75 ans je rêve encore à un réveil possible des français. 
      .


    • I.A. 7 juin 2020 09:40

      @machin

      Optimiste !


      C’est marrant, comme on parvient toujours aussi facilement à désigner le coupable du doigt, non ? Les gros dégueulasses, hm, et puis c’est tout ? Mais encore ?

      Et c’est drôle, comme le coupable devient naturellement notre ennemi, hm ?...


      Mais vous parlez sans doute des ces personnes très propres qui ramassent très proprement avec les doigts la merde de leur chien tout aussi propre, sur le trottoir ?


      Eh bien non, figurez-vous que le coupable est beaucoup plus proche de vous que vous ne semblez le croire. Comme pour les viols et comme pour les violences, comme pour la pédophilie et comme pour les meurtres, le coupable se trouve là, tout à côté de vous, dans le cercle familial d’abord, sinon parmi vos amis les plus proches : L’ENFANT, mon cher « machin » est le principal vecteur de la gastro-entérite !

      Et attention : pas seulement les enfants des autres, hein  !?!


      Sinon, je suis persuadé que quelqu’un qui ne se lavait jamais les mains avant, continue probablement à ne pas le faire maintenant.


      D’autre part, pour le lavage des mains, privilégiez l’eau et le savon : tout comme le principe actif d’un patch de nicotine ou de Durogésic passe dans votre sang, l’alcool du gel passera dans votre sang…. Comme quoi il faut éviter de trop en faire. De la mesure, n’est-ce pas...


      Alors, pour tout et son contraire, et particulièrement en politique, je dirais que c’est la faute aux gros dégueulasses dont les mains ne sont certainement pas très propres !


    • samy Levrai samy Levrai 7 juin 2020 10:54

      @I.A.
      pas mal


  • alinea alinea 6 juin 2020 13:50

    Il y a un truc qui saute aux yeux dans votre liste de ruines : tous ces boulots ne servent à rien ( de bon) et les employés seraient beaucoup plus utiles ailleurs : agriculture, nettoyage de la planète, productions locales bio/écolos, petits commerces, artistes indépendants,etc.

    Si on pouvait faire un petit ménage, ça serait bienvenu, car enfin, ne faut-il pas nous méfier de notre propension à pleurer un emploi perdu, quand toute l’économie mondiale repose sur la fabrication, la distribution et la vente de trucs inutiles et polluants ( genre « nouvelles technologies ») !!?

    Quels genres de boulots se sont révélés indispensables pendant que les autres coulaient ? À faire seulement l’utile, l’indispensable, l’agréable et le beau, tout le monde au boulot, quelques heures par semaine : relire Gorz, Adieux au Prolétariat par exemple.

    Alors, plutôt que pleurer, enfonçons le clou.


    • Clojea Clojea 6 juin 2020 15:53

      @alinea : Un poil simpliste. S’il y a trop de chômage, la machine économique s’enraye, la consommation diminue, et ça peut dégénérer en guerre sanglante. Tout ne peut pas être résolu avec une consommation locale. Ceux qui ne possèdent pas de jardins sont lésés, et beaucoup de gens habitent des appartements. Et puis, quid d’une tasse de café ? Si on consomme que local, adieu le café, adieu le chocolat...
      Il faut différencier le bidule inutile (quoique, qu’est-ce qui est inutile vraiment...Une voiture est utile, un téléphone aussi et un avion aussi). Je me méfie de tous ceux qui appellent à une « décroissance ». Je ne pense pas que l’on veuille retourner au temps des fiacres et au temps où la chirurgie était inopérante. Sans la chirurgie aujourd’hui, beaucoup de gens seraient morts. Moi le premier car une opération réalisée quand j’avais 25 ans, m’a permis de vivre jusqu’à maintenant. Le progrès n’est pas néfaste. Ce qui est néfaste est souvent le recyclage et le fait de tout prévoir. Une centrale nucléaire n’est pas forcément mauvaise. Une centrale thermique est pire. Ce qui est néfaste dans le nucléaire et que personne n’a pensé aux déchets radioactifs et comment les rendre inactifs. Le problème est là. Produire de l’énergie est louable à condition que tout soit englobé. Sécurité des gens, non pollution, retraitement etc. 


    • alinea alinea 6 juin 2020 16:43

      @Clojea
      On n’a pas vraiment la place dans un carré de commentaire, mais ce que je dis n’est pas un vœu pieux, juste une prise de conscience. Ai-je dit que la chirurgie faisait partie de ces trouvailles inutiles qui occupent , à mon sens, beaucoup trop les gens aujourd’hui ?
      Non, bien sûr que non, je dois la vie, et beaucoup d’aimés, à la chirurgie ! Seulement, le fait que ces aimés soient en vie, ou que je sois en vie, en soi, n’a aucune importance si on place ces faits dans la longueur du temps de l’éternité inimaginable !!
      Non, c’est juste, ce que l’on vient de vivre, un déclic pour réajuster sa focale ! Ne pas oublier l’essentiel au profit de l’addiction destructrice. Je ne souhaite de mal à personne et suis bien convaincue qu’avec un peu de conscience, de bienveillance à l’égard de ce et ceux qui nous entourent, nous comprendrons vite qu’il nous faut rabattre notre caquet de « progrès » ( entendez technologies peu utiles mais très nuisibles et tout ce que cela demande et induit) et développer la santé, la fraternité, l’amitié ...et le buen vivir !


  • foufouille foufouille 6 juin 2020 14:09

    « Quand il y a les mises à jour dans votre smartphone, Google télécharge à votre insu la marche à suivre pour l’application Stop-Covid. »

    trop mort de rire.


  • Sylv1 6 juin 2020 14:20

    "- Notifications d’exposition au Covid -19. Cliquez et vous aurez l’explication de comment faire pour télécharger rapido-presto l’application Stop Covid qui va vous tracer ainsi que vos contacts. Rassurez-vous, vous pouvez supprimer ce mode d’emploi« .

    Je me suis demandé la même chose car je n’ai pas mis mon smartphone à jour. Mais les paramètres »Google" sont issus du compte, et non du smartphone, cela veut dire qu’ils sont obtenus depuis une page web. Il n’y a a priori rien d’installé la machine et donc aucun semblant d’anachronisme.


    • pemile pemile 6 juin 2020 15:18

      @Sylv1

      Ces mises à jour concernent les applications qui vont utiliser les plateformes Google ou Apple, et pas l’application française.


  • Clouz0- Clouz0- 6 juin 2020 15:56

    Deux excellentes nouvelles :

    Àgogos-vox était déjà en première position sur la liste du prix Nobel de médecine pour son apport extraordinaire à la connaissance scientifique mondiale grâce à sa communauté nombreuse d’infectiologues. (selon un sondage personnel plus de 98% des intervenants d’Àgogos seraient d’éminents professeurs de virologie)

    La seconde bonne nouvelle c’est que tous ces docteurs en infectiologie sont également (et de façon surprenante pour qui ne connait pas Àgogos-vox), titulaires d’un second doctorat en économie. L’apport incommensurable de la communauté Àgogos-voxienne vient donc fort logiquement d’être salué sur ce plan également puisque Àgogos-vox est maintenant en première place sur la short-list pour l’attribution du prix Nobel d’économie.

    À titre personnel, et bien qu’étant l’un des 2 ou 3 intervenants n’ayant aucune connaissance professionnelle dans l’un ou l’autre de ces 2 domaines, je me sens particulièrement honoré d’appartenir à cette importante communauté scientifique qui se distingue jour après jour par sa capacité de savoir ce qu’il aurait fallu faire hier en disposant des connaissances d’aujourd’hui.

    Bel exploit et félicitations à tous les experts qui prennent le temps de s’exprimer sur ce site. Merci pour tout !


    • machin 6 juin 2020 16:28

      @Clouz0

      « Bel exploit et félicitations à tous les experts qui prennent le temps de s’exprimer sur ce site. Merci pour tout ! »

      Effectivement, merci à vous.

      N’oubliez pas de sortir couvert, de mettre une ceinture avec vos bretelles, et surtout, surtout un préservatif...
      Même si vous êtes abstinent.
      On ne sait jamais.


    • alinea alinea 6 juin 2020 16:32

      @Clouz0-
      Ah !! vous faites partie des cons qui encombrent le monde en n’écoutant que les experts, croyant pour de bon que le diplôme fait intelligence et vérité !
      Bravo, contente de vous avoir croisé.


    • Clouz0- Clouz0- 6 juin 2020 16:49

      @alinea

      Plaisir partagé !
      Votre connaissance en tarots, astrologie, et autres arts divinatoires, est un apport supplémentaire de la plus haute importance à la rigueur scientifique d’Àgogos-vox.


    • alinea alinea 6 juin 2020 16:54

      @Clouz0-
      C’est bien ce que je dis !! la Science, avec un grand S s’il vous plaît.
      Je compte sur vous pour nous faire un article sur tous ses faits !! Avant la Science, point de vie... ah aha ah !
      La science est issue du cerveau de l’homme, pas le monde ! et c’est le monde qui m’intéresse.


    • Clouz0- Clouz0- 6 juin 2020 17:06

      @alinea
      Je ne voulais pas minimiser vos nombreuses analyses, en adhésion avec les différentes théories du complot, qui finissent par dresser de vous le portrait d’un bel esprit humaniste que nous apprécions tous.


    • alinea alinea 6 juin 2020 17:11

      @Clouz0-
      Certaines circonstances induisent des logiques qui défient la bien-pensance, c’est vrai ! mais résume-t-on une personne à cela ? Ceci dit, cela m’est complétement égal, c’est juste que je n’aime pas les restrictions !!


    • Clojea Clojea 6 juin 2020 19:18

      @Clouz0 : On attend vos déductions, vos propositions et votre analyse. Las, point d’articles chez Clouzo...L’inspecteur serait-il débordé par ses enquêtes et ses investigations poussées ? Diable, faites nous partager, nous piaffons d’impatience...


  • agent ananas agent ananas 6 juin 2020 16:15

    Après Covid de sens on va avoir Covid tes poches ... si ce n’est déjà fait !


  • xana 6 juin 2020 18:27

    J’ai trouvé intéressantes les diverses interventions des médecins sur ce site. Ils ne sont pas tous d’accord (et ca c’est un bon signe car ca signifie qu’au moins quelques-uns n’entonnent pas le refrain de la propagande), et j’ai appris pas mal de choses, en particulier où se trouvent les limites du savoir actuel. Je trouve donc particulièrement déplacée la diatribe de Clouz0 Sans doute a-t’il de bien meilleurs sources à nous proposer ?

    Par ailleurs je respecte les interventions d’Alinea, même si je comprends qu’elle n’a pas vraiment le même avis que moi. Le mépris affiché par Clouz0à son égard me semble une simple grossièreté. Mais je peux aussi me tromper...


    • alinea alinea 6 juin 2020 18:38

      @xana
      Je me sens assez proche de vous xana, et ça ne date pas d’aujourd’hui ; je dirais que comme cela relève du bon sens, cela rallie les gens de bonne volonté !
      Clouzo me toise du haut de sa hauteur qu’il veut hausser encore en se faisant le chantre de la Science.
      Comme je ne joue pas la rivalité, je m’en fiche !


  • Sali Algerie 6 juin 2020 18:46

    La pandémie est une autre raison de licencier des employés parce qu’ils ont l’automatisation et n’ont plus besoin de travailleurs. S’il a expulsé soudainement, le monde se révolte et une révolution sort, alors ils sont expulsés à cause d’une pandémie, pour le bien de l’humanité et pour arrêter la propagation du virus étant la raison principale !


  • BA 6 juin 2020 18:52

    Samedi 6 juin 2020 :


    Chloroquine : le scandale de la revue médicale « THE LANCET » ne fait que commencer. Un article exceptionnel publié sur France Info :


    https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/enquete-franceinfo-chloroquine-sur-les-traces-de-surgisphere-la-societe-au-coeur-du-scandale-de-letude-du-lancet_3993379.html





    • xana 6 juin 2020 23:49

      @BA
      Oui, c’est vrai. Mais il est vrai aussi que tous ces braves gens cachent soigneusement leur désespoir de ne pas avoir encore réussi à saboter l’hydroxychloroquine. Il doit y avoir une sacrée prime pour celui qui y parviendra, Big Pharma a dû doubler la mise...


  • charlyposte charlyposte 6 juin 2020 19:40

    Genèse et finalités de la pandémie.

    ....................................................

    Cette réflexion ne se propose pas d’établir si la pandémie a été artificiellement créée par les nouveaux patrons du monde, ou si elle émerge spontanément du chaos de la dévastation criminelle de la nature. Quoi qu’il en soit, l’accusé numéro un est le capitalisme, que ce soit sous la forme néo-libérale occidentale, ou sous la forme étatiste chinoise. Quoi qu’il en soit, la pandémie est la nouvelle technique « miraculeuse » pour faire en sorte que l’esclave intériorise les ordres du seigneur.

    Même s’il était vrai, mais nul ne peut le dire avec certitude, que le virus a été modifié dans un secteur du laboratoire OMS installé à Wuhan, contrôlé par les Anglais et les Étasuniens, reste le fait que la Chine garde le silence et est donc complice, co-responsable du crime.

    La complicité entre néo-libéraux et étatistes se vérifie tout autant si nous supposons que la pandémie est une fausse pandémie, utile aux deux capitalismes pour perfectionner et mettre à l’épreuve de nouveaux dispositifs visant la discipline sociale. Mais elle se vérifie aussi si nous supposons, au contraire, que le virus est réellement présent, dévastateur et, comme l’affirment les écologistes les plus vigilants, expression du Réchauffement Global, de la déforestation qui réduit l’espace de nombreux animaux porteurs du virus, et qui annule la distanciation naturelle entre eux et l’homme.

    Dans tous les cas, et dit en termes marxiens, la pandémie place, sans discussion, sur le banc des accusés, le mode de production capitaliste, c’est-à-dire un modèle économique et social prédateur et envahissant, ennemi de la santé publique, arrivé par auto-combustion à sa phase terminale et suicidaire.

    Il y a deux laboratoires où l’on peut analyser la pandémie, celui de la médecine, et celui du politico-social. N’étant pas virologue, je ne peux m’engager que dans le deuxième domaine.

    Un vieil adage dit : « l’enfer est pavé de bonnes intentions ». Traduit aujourd’hui, il veut dire : ils veulent nous faire croire qu’ils se soucient de notre santé et notre sécurité, mais en réalité ils ne font que tester de nouveaux dispositifs de domination, de nouvelles formes orwelliennes de contrôle et d’assujettissement total de l’homme. Un Panopticon benthamien des temps modernes.

    Ils laissent mourir de faim six millions d’enfants par an, qui pourraient être sauvés à peu de frais par un vaccin qui s’appelle nourriture, en renonçant seulement à 0,00000001% de leurs vertigineux revenus d’escrocs, et vous croyez que des génies du Business comme Bill Gates protègent notre santé ? Rien que l’idée en serait ridicule ! Malheureusement, des millions sinon des milliards d’hommes y croient, et cette croyance est une forme de collaborationnisme. Il ne pourrait pas y avoir 1000 psychopathes super-milliardaires au sommet de la gouvernance mondiale sans des milliards de collaborationnistes plus ou moins conscients, plus ou moins volontaires, plus ou moins passifs.

    Nous vivons dans le roman le plus dystopique jamais écrit. Les élites dominantes, les nouveaux patrons universels savent bien que leur système est au bord de l’effondrement économique, politique, financier, écologique, éthique et culturel. Ils savent bien qu’il n’est plus promesse d’un avenir meilleur pour des milliards d’hommes, et qu’il est devenu une menace pour les fondements écologiques mêmes de l’existence humaine. C’est pourquoi ils se hâtent de réaliser des expériences socio-orwelliennes pour réduire les populations, saccager les droits, prévenir des révolutions, distancier les corps, les soumettre à des tests d’obéissance totale, non par d’inconvenantes dictatures militaires comme au siècle dernier, mais sous le fouet des Pandémies – artificiellement créées ou non, l’Histoire nous le dira.

    ............................................

    Suite

    https://www.legrandsoir.info/le-dernier-homme.html


    • Francis, agnotologue JL 7 juin 2020 10:40

      @charlyposte
       
      super lien. Merci charlyposte.


    • Clojea Clojea 7 juin 2020 11:56

      @charlyposte : Merci pour votre intervention et le lien. Grande question. Qui à inventé ou modifié ce virus ? 
      La Chine avec la France (Labo P4 Wuhan) ou les USA (Fort Detrick) ? 
      A suivre 


  • troletbuse troletbuse 7 juin 2020 09:32

    Premières mesures contre l"épidémie :
    — se voter une loi pour être immunisés, pour les politiques
    — lancer une application de flicage StopCovid où il y a déjà 1 million d’imbéciles qui l’ont prise
    — des milliards pour les entreprises privées afin de licencier A venir tout de suite :
    — augmentation temps de travail
    — baisse des salaires et pensions
    — retraites a donner immédiatement a Blackrock

    On est sauvé


    • Francis, agnotologue JL 7 juin 2020 10:15

      @troletbuse
       
       ’’ lancer une application de flicage StopCovid où il y a déjà 1 million d’imbéciles qui l’ont prise’’
       
      Qui est assez con ou assez tordu

      pour dire à la cantonade via cette appli qu’il est contagieux au Covid19 ?
       
       A moins que ... c’est peut-être l’appli elle-même qui le « sait » ?
       


  • Adèle Coupechoux 7 juin 2020 19:34

    Merci pour votre article. Je rajouterai que ceux qui portent des masques en permanence n’ont que rarement de vraies notions d’hygiène. Je ne crois pas une seule seconde qu’ils en changent toutes les 4 heures. Sueur et macération de postillons et de bave garanties mais bien cachées . Quand on parle de gros dégueulasses…

    En revanche, je suis sûre que les masques retrouvés dans la rue et jusque dans la mer, sont forcément le fait de personnes qui les portent. Quand on parle de gros dégueulasses ou encore de gougnafiers…De ces donneurs de leçon d’hygiène ! Quelle farce sinistre !

    Souvent plus d’accès aux toilettes quand vous allez au restaurant ou chez un praticien. On parle de mesures sanitaires ! C’est quoi cette mauvaise foi ? C’est tellement sympa les infections urinaires !

    Y-a plus de gastro ? Vraiment ? chaque année, autour de moi, même avec gel ou lingettes hydroalcooliques désormais obligatoires partout ou vous allez, j’ai autour de moi au moins 5 à 6 collègues qui s’arrêtent pour une gastro.

    Je croyais la « pandémie » maîtrisée. Je pensais naïvement que cette bonne nouvelle détendrait les braves gens. Et bien non, ils sont de plus en plus zélés pour nous faire appliquer ces protocoles débiles de lavage, de frottage des mains à l’alcool, de distance, de port de masques OBLIGATOIRE.


  • xana 7 juin 2020 21:32

    Merci Adèle Coupechoux (joli alias) pour votre réaction que je partage tout-à-fait.

    Les gens ont vraiment une conception erronnée de l’hygiène, ce qui se comprend puisqu’ils sont constamment sommés de consommer (n’importe quoi).

    Acheter des masques, du gel hydroalcoolique, etc c’est important plus par réflexe de consommation que pour l’hygiène relative qu’ils peuvent en espérer.

    Et jeter (n’importe où, sur la voie publique par exemple) c’est le moyen de pouvoir racheter encore une fois, et donc de se sentir un BON CITOYEN, celui qui ACHETE (et fait tourner l’industrie) sous prétexte d’hygiène.

    Si on voulait vraiment éviter de se faire infecter (ce qui n’est pas vraiment intelligent, parce que notre organisme a BESOIN de contacts avec les germes et virus pour entretenir ses immunités) au lieu de se précipiter chez le pharmacien il serait mieux de :

    1—Faire attention où on pose ses mains. Je ne connais pas de ville aussi répugnante que Paris et ses banlieues. Je n’y ramasserais pas un billet de 50 euros tombé à terre.

    2 Eviter de se balader dans le métro, avec ou sans masque (il n’existe aucune étude prouvant que le masque a une quelconque utilité hormis les salles d’opérations et les ateliers de carrosserie.

    3 Se laver les mains dès qu’on rentre chez soi, une seule fois mais correctement, et avec de l’eau et du savon. Le gel alcoolique est d’un bon rapport pour les pharmacies, il est peut-être utile pour le personnel hospitalier, mais sûrement sans intérêt pour le commun des mortels.

    Mais encore une fois, ne privez pas votre organisme de ses contacts avec les virus. Sinon la moindre gripette aura votre peau. La seule exception étant, évidemment, les gens souffrant de problèmes respiratoires qui peuvent développer une pneumonie au moindre rhume : Une question de bon sens.

    Mais bon. Je sais bien que pour beaucoup, seule une dépense peut avoir du sens. Ce qui est gratuit et de bon sens est définitivement sans valeur. Et comme on ne dépense pas volontiers sans compter, on fera des économies idiotes genre ne pas changer de masque quand il est sale. Les gens achètent bêtement, et utilisent les produits tout aussi bêtement.

    Heureusement que le coronavirus est immensément moins dangereux qu’on vous l’a dit.

    Vous seriez déjà mort mille fois.


  • Patrick Samba Patrick Samba 10 juin 2020 20:53

    Quel beau titre !


Réagir