lundi 1er octobre 2012 - par Résistance

Cristina Kirchner réplique au FMI qui menace de donner un « carton rouge » à Buenos Aires

La présidente argentine Cristina Fernández de Kirchner, dans son discours mardi dernier (25 septembre, NDLR) à la tribune de l'ONU, a déclaré que « la FIFA avait eu plus de succès dans l'organisation de la Coupe du Monde que le Fonds monétaire international (FMI) pour réorganiser l'économie mondiale au cours des vingt dernières années ». C'était en quelque sorte la réponse à Christine Lagarde, qui est à la tête du Fonds monétaire international (FMI) depuis que Strauss-Kahn en a été évincé à la suite d’un scandale sexuel.

Française de formation nord-américaine et directrice générale du FMI, Christine Lagarde était d’humeur ces derniers temps à redécouvrir sa langue natale. Laissant de côté l’obscure et absconse novlangue, elle s’était en effet permis d’utiliser, en parlant de l’Argentine, la métaphore du « carton rouge », sanction donnée par les arbitres pour expulser un joueur du terrain. Plus concrètement, elle menace de déclarer hors jeu Buenos Aires, considérée par beaucoup comme un modèle pour sortir de la crise en évitant les fourches caudines du FMI.

Cristina Kirchner n’a pas manqué de répliquer, indiquant que « nous ne sommes pas une équipe de football. Nous sommes une Nation souveraine. Et la crise économique n’est pas un jeu. C’est même la pire crise depuis les années 30. Quant à parler sport, il est bien évident que la mission du président de la FIFA est bien plus satisfaisante que celle des principaux dirigeants du FMI ». Elle reçut sur ces entrefaites une cascade d’applaudissements, fait suffisamment rare dans les assemblées de l’ONU pour être signalé. On ne sait pas si la présidente argentine faisait intentionnellement l’éloge de Sepp Blatter, qui jouit d’une mauvaise réputation en Amérique du sud. Il est plus probable qu’elle laissait entendre que le FMI était encore plus incompétent que la FIFA, pourtant en proie ces dernières années à toute une série de scandales.

« Pour certains, nous serions un mauvais exemple, mais il est bon de rappeler que l'Argentine a payé les actionnaires plus qu’Enron. Pour chaque tranche de 100 dollars de la dette, la multinationale en a payé un, alors que les Argentins en ont payé vingt ». Puis elle a critiqué ceux qui pensaient guérir les problèmes du monde avec les recettes qui les ont générés, pointant les pays industrialisés qui « nous traitent de protectionnistes alors que nous avons été victimes de l’ultralibéralisme qui a ravagé nos économies en jetant sur la paille des millions de nos citoyens  ».

Capitaine Martin

http://www.resistance-politique.fr/article-cristina-kirchner-replique-au-fmi-qui-menace-de-donner-un-carton-rouge-a-buenos-aires-110732432.html

JPEG - 269.3 ko
Cristina Kirchner réplique au FMI qui menace de donner un « carton rouge » à Buenos Aires


25 réactions


  • frugeky 1er octobre 2012 10:29

    « nous ne sommes pas une équipe de football. Nous sommes une Nation souveraine. »


    C’est tout de suite plus éclatant quand on met un(e) politique à la tête de l’Etat.
    En France, c’est plutôt mauvaise équipe, avec de vieux joueurs, rachetée par u vendeur de lessive étranger...

  • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 1er octobre 2012 11:59

    Court article bien lancé et informatif, merci !


    • nounourse nounourse 1er octobre 2012 17:01

      Tout-à-fait d’accord ! D’autant que je n’en avais pas entendu parler ailleurs ...... Je vais de ce pas le répercuter ICI


  • hunter hunter 1er octobre 2012 12:16

    Merci pour l’info et merci à la présidente de l’Argentine, d’avoir remise à sa place, l’arrogante Lagarde, vaillante combattante de la cause mondialiste satanique !

    N’oublions pas que cette créature conseillait lorsqu’elle était ministre du nain, aux français de faire du vélo s’il ne pouvait pas se payer de carburant fossile, et on lui doit aussi le concept de « rilance », sorte de mot-valise particulièrement laid (comme l’est sa façon de raisonner), entre « relance » et « rigueur » !

    vivement qu’elle soit impliquée dans un scandale sexuel, et qu’elle dégage !

     smiley

    Be seeing you

    H/


  • Francis JL 1er octobre 2012 12:17

    Court et bien, oui. Merci Resistance.

    "les pays industrialisés qui « nous traitent de protectionnistes alors que nous avons été victimes de l’ultralibéralisme qui a ravagé nos économies en jetant sur la paille des millions de nos citoyens  ».

    Je dirai : l’ultralibéralisme dont parle dans cette citation Critina Kirchner est le protectionnisme des puissants. L’OMC et le FMI sont leurs ’choses’.


  • lucmentin 1er octobre 2012 14:58

    Que cette dame LAGARDE disparaisse. Qu’a-t-elle à vouloir donner des ordres qui ne sont que des parlottes dictées par OBAMA et SARKOSY.

    Il y a urgence à faire disparaître cette sorte d’institution qu’est le FMI : un ramassis mafieux instutationnalisé pour des distractions au moment où des choses importantes sont traitées.

    Après l’Europe sur laquelle cette institution s’est acharnée, voilà le tour de l’Amérique du Sud.

    Et les notes où sont-elles ? A quoi ont-elles servi ? A rien.

    Je parle note par assimilation des annexes.


    • HELIOS HELIOS 1er octobre 2012 15:50

      ... et vous ne savez pas encore ce qu’est le MES (Mecanisme Europeen de Stabilité) que la France a accepté et qui donne lieu a la creation d’une structure de type bancaire... mais dont les dirigeants, employés, materiels et locaux echappent a toute reglementation et loi europeene et par extension mondiale.

      Les employes (et dirigeants) ne sont responsables devant PERSONNE, du jours où ils y entrent et cela jusqu’a leur deces... sans aucune derogation... aucun juge d’où qu’il soit, ne peut les atteindre... et bien sur, leurs revenus et salaires sont sans impots et insaisissables etc...

      Le MES cree une sorte de caste innaccessible, un royaume de droit divin... et nous avons accepté cela. rappelons au passage que ce MES est en derogation avec notre constitution et lui passe par dessus puisque c’est un traite international, mais cree une obligation indelebile, innefaçable que la France lui doit ad vitam aeternam... pour l’eternité si on veut.

      Rappellons egalement que pour acceder aux « largesses » du MES, il faut avoir signé le traité TSCG que les verts, le FDG, le FN et d’autres petits partis ne veulent pas signer tant il est agressif pour notre souveraineté. demandez vous pourquoi Hollande veut a tout prix qu’on ratifie ce traité ????


  • HELIOS HELIOS 1er octobre 2012 15:36

    Cristina Kirchner est loin d’etre un exemple ... elle traine des valises de mauvaises actions economiques et democratiques dans son pays, comme la relance de la vindicte contre les Malouines, pour faire diversion donc... 

    Mais... mais, mais... sur cet episode elle a 100% raison. elle defend son pays a l’interieur comme a l’exterieur !
    Remettre a sa place C Lagarde, et le FMI a travers elle, est un devoir de bon sens et de respect envers le monde entier.

    ça me fait plutôt mal de dire cela, car Lagarde est française et elle ne represente en rien la France dans son action... elle represente surtout les interets financiers anglo-saxons, et je regrette aussi que personne au gouvernement, d’habitude si prompt au commentaire, condamner de telles interventions malvenues.

    Il y a des coups de pieds au cul qui se perdent, on ne parle en general pas comme ça d’une femme, quand c’en est une... dans ce cas precis, d’autres femmes devraient elles aussi se mobiliser pour fustiger de telles interventions. Où sont-elles, ces femmes de biens elles aussi toujours pretes a defendre le bon droit des uns et des autres ? 

    C’est une honte....

    Bonne semaine à tous.


  • Pakete 1er octobre 2012 17:17

    Bravo Madame Kirchner. Même si basher Lagarde n’est pas l’exercice le plus difficile, elle a le mérite de remettre les choses au clair.

    En espérant que cela suive derrière. Ras le bol de voir les petits soldats des banquiers faire les marioles alors qu’ils ne font que représenter l’esclavagisme moderne.


  • Aldous Aldous 1er octobre 2012 17:22

    Merci pour cet article.


  • Marcel Chapoutier Marcel Chapoutier 1er octobre 2012 18:20

    Bravo, Christina K a bien raison de remettre les pendules à l’heure et de claquer le beignet à C Lagarde écœurante de veulerie compromettante avec l’ultra libéralisme. L’ Argentine n’a qu’à dénoncer sa dette et en faire l’audit, ils verront que leur créance va fondre comme neige au soleil. 

    Une partie de sa dette date certainement du temps de la junte (qui a adopté l’ultra libéralisme, vous avez dit bizarre ?), donc il est facile de la déclarer « odieuse » puisqu’elle est allé dans la poche des généraux et a créé beaucoup de pauvreté dans le pays, et oui avant la junte, l’Argentine ne connaissait pas la pauvreté...


  • thepouet 1er octobre 2012 19:23


    Il y a un an, C. Kirchner avait rétorqué à Sarkozy que, s’il y a bien une chose que l’Argentine connaît, c’est « le harcèlement envers notre monnaie », « on pourrait même vous donner des cours sur ça » !!
    ici


  • le salut vient des ténèbres le salut vient des ténèbres 1er octobre 2012 19:42

    ça fait plaisir de voir cette brave dame et je suis quelqu’un qui est assez avare en compliment, remettre à la place cette grue de Lagarde. Ce machin abominable qu’est le FMI doit être remis à sa place et détruit. Mais cet outil au service des « puissants de ce monde » qui sert à mettre en esclavage les « petits » pays est bien trop utile à certains pour le moment. Bon après oui elle n’est pas une sainte, mais à part dans les livres sacrés des saints je n’en connais pas. Mais je pense qu’elle est bien meilleure que la racaille putride qui règne dans les pays occidentaux.


  • alinea Alinea 2 octobre 2012 01:17

    Elle n’est pas encore en taule Lagarde ?


  • lsga lsga 2 octobre 2012 09:16

    Et oui...

    L’Amérique du Sud se libère de l’emprise des pseudos-nationalistes et des pseudos-souverainistes qui soumettaient leurs pays à l’impérialisme US.

    Souvenons nous de Jean-Marie Lepen, qui soutenait son collègue d’Extrême Droite pinochet :


    L’Amérique du Sud passe massivement à gauche, et à la vraie gauche, celle qui nationalise à tour de bras. Elle s’émancipe ainsi de l’économie US. 

    A l’inverse, en Europe la droite est au pouvoir partout de puis 10 ans. Résultat : notre économie est devenue soumis à l’économie US.

    De même, l’extrême droite et les pseudos nationalistes sont de retour. Marine Lepen, qui prétend défendre la Nation, signe le traité pour le grand marché transatlantique, va s’agenouiller devant les néocons US, fait voeux de vassalité vis à vis d’Israël, puis va chercher des financements chez les Banksters Russes. Comme l’ami de son papa, Pinochet, elle s’apprête donc à soumettre la France aux USA tout en se prétendant patriote.

    Prenons donc l’exemple de l’Amérique du Sud, pour permettre à nos Nations de s’émanciper, passons massivement à l’Extrême Gauche.


  • tvargentine.com tvargentine.com 2 octobre 2012 21:33

    On vous l’avez écrit ici voici déjà quelques années mais il y avait beaucoup de personnes qui pensaient que les pays latins de l’Amérique n’étaient que des pays sous développés et dirigés par des corrompus


    La réalité est que l’Argentine à démontré qu’une autre voie existait pour un pays qui disposait de ressources (pas comme la Grèce) 

    Une autre voie existe que celle du libéralisme et du libéralisme « hollandais » qui clone Sarkozy
    même sur des faits divers sur l’insécurité


  • Valparaiso Valparaiso 2 octobre 2012 23:29

    Info ou intox cette news sur l’Argentine qui veut que les citoyens déclarent où ils vont passer leurs vacances ?

    http://www.buenosairesherald.com/article/111471/potbanging-protests-taking-place-along-the-country

    Soit c’est vrai et la Kirchner est une autocrate qui part en live, soit c’est une info détournée pour la discrediter, comme ce que l’on a pu voir avec Chavez...


  • Serpico Serpico 7 octobre 2012 00:52

    Vont-ils enfin comprendre que le colonialisme est FINI ?

    Vont-ils enfin montrer un minimum de respect aux « autres » pays ?

    Lagarde est un mercenaire comme les autres. Le carton rouge, elle peut se le mettre dans le c...


  • labienprofon 7 octobre 2012 17:40

    bonjour
    a rêve générale
     un scandale sexuel pour lagarde ? mais t’a vu l’engin ?
    meme dsk n’en voudrait pas !
    C KIRCHNER a raison ! et si tout le monde envoyait chier le fmi et la bce,ça
    simplifierait les choses.
    toutes ces histoires commencent a puer,quand les peuples vont en avoir marre,
    ça va aller tres mal !
    pour ma part je vais commencer a dérouiller les « souvenirs » que le grand pére a planqué
    en 44, on ne sait jamais !!!


Réagir