lundi 13 janvier - par Mazdak Teherani

De nouvelles manifestations en Iran appellent au renversement du fascisme religieux

JPEG

 

manifestation en Iran contre le régime, le 11 janvier https://t.co/dsu43pZVyY via @YouTube

— CNRI-France (@CNRIFrance) January 12, 2020

Des Manifestations ont eu lieu dans diverses villes d’Iran, avec des appels au renversement du fascisme religieux. « Pasdarans honte à vous, dégagez du pays ! », scandent les manifestants. En novembre dernier la répression de vastes révoltes populaires avait fait 1500 tués, dont 400 femmes. Le régime du dictateur iranien Ali Khamenei, en fin de course, est plus que jamais détesté par une population excédée par quarante ans de dictature islamiste.

Samedi après-midi, de larges groups de personnes et d’étudiants ont manifesté à Téhéran, dans les universités Sharif, Amir Kabir et Allameh pour protester contre les pasdarans du régime qui ont abattu un avion de ligne ukrainien.

Ils scandaient : “A bas le dictateur”, “A bas ce régime assassin”, “A bas cette théocratie pour les crimes de toutes ces années”, “Khamenei honte à toi, dégage du pays”, “Pasdarans, honte à vous, dégagez du pays”.

En criant “Commandant en chef des forces armées, démission, démission”, les manifestants ont appelé au renversement du régime de Khamenei. Les forces répressives ont chargé les manifestants et tenté de les disperser à coups de gaz lacrymogène.

La manifestation des étudiants de la faculté Amir-Kabir dans la capitale iranienne, rejoints par de larges groupes de Téhéranais s’est étendue aux rues alentour. Des milliers de personnes dans la rue Hafez et les rues avoisinantes manifestaient en criant : « A bas le dictateur », « A bas le menteur », « A bas ce régime, tant de crimes toutes ces années », « c’est la honte, c’est la honte, d’avoir un voyou pour dirigeant », « ne nous dit pas fauteurs de troubles, le fauteur de trouble c’est toi, oppresseur », « 1500 tués en novembre », « Soleimani assassin, son dirigeant est assassin ».

Les forces répressives ont chargé les manifestants à coups de gaz lacrymogène et ont fermé les portes de l’université sur les étudiants qui étaient à l’intérieur. Les étudiantes ont affronté les unités spéciales en leur criant « ordures, ordures ». Les étudiants ont également déchiré des portraits du pasdaran Qassem Soleimani.

En même temps, un groupe important d’étudiants de la faculté des sciences industrielles Charif a manifesté. Ils criaient « A bas Khamenei », « Khamenei assassin, son régime est illégitime », « A bas le régime du guide suprême », « réformateurs, conservateurs, le jeu est terminé », « Les pasdarans commettent un crime, le guide les soutient », « notre ennemi est ici même, ils mentent en disant que c’est l’Amérique », « Je tuerai celui qui a tué mon frère », « Khamenei honte à toi, dégage du pays ».

edoutant de voir les Téhéranais grossir les rangs des manifestants, les forces répressives ont fermé la faculté Charif pour que les étudiants ne se répandent pas dans les rues.

#Urgent Téhéran ce soir avenue Hafez les manifestants scandent "Je tuerais celui qui a tué mon frère" ! le peuple iranien exprime sa colère contre ts les crimes du régime des mollahs #IranProtests #Iran #FreeIran2020 pic.twitter.com/iyYVmICgrR

— CNRI-France (@CNRIFrance) January 11, 2020

En province
Parallèlement à Téhéran, des manifestations pour protester contre le tir de missile des pasdarans qui a abattu l’avion de ligne ukrainien, ont éclaté dans diverses villes d’Iran, notamment à Ispahan, Babol, Machad, Chiraz, Sanandaj et Lahidjan. Au pont Hafez de téhéran, la foule criait : «  A bas le tyran, qu’il soit chah ou guide [suprême]  ».

A Ispahan, la population a manifesté au pont Si-o-seh et dans d’autres endroits aux cris de « canons, chars et pétards, que les mollahs aillent au diable », « ils ont tués nos génies pour les remplacer par des mollahs », « aucune nation n’a vu autant de crimes », « Khamenei ouvre tes oreilles, nous sommes la nation pas des casseurs », « Dictateur et pasdarans, vous êtes notre Daech ». Les forces répressives ont tenté de disperser la foule en tirant en l’air, avec des gaz lacrymogènes et des matraques électriques.

A Hamedan, les étudiants de la faculté Bou-Ali-Sina (Avicenne) scandaient « pasdarans incompétents, vous êtes la honte de la nation ». A Ma’ali-Abad de Chiraz, les gens ont manifesté. A Babol, les étudiants de la faculté Nouchirvan ont également manifesté et lancé des slogans contre le pouvoir.

L’opposition iranienne a rendu hommage au courage et la persévérance des manifestants et a appelé à la vigilance pour empêcher un autre bain de sang en Iran. Maryam Radjavi, présidente du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI, coalition qui regroupe les Moudjahidine du Peuple), a salué les étudiants et les Téhéranais qui manifestent et appelé l’ensemble des Iraniens à s’unir pour réaliser le changement de régime vers la démocratie en Iran.

« Nous cherchons à instaurer un Iran démocratique, libre et progressiste, fondé sur le libre choix et le suffrage populaire, la séparation de la religion et de l'État, le pluralisme, l'égalité des sexes, l'autonomie des groupes ethniques opprimés et l'abolition de la peine de mort, a-t-elle déclaé.

« La communauté internationale doit mettre fin à son silence et à son inaction. Le Conseil de sécurité des Nations unies doit déclarer les dirigeants du régime clérical comme les auteurs de crimes contre l'humanité pour toute cette répression et ce bain de sang. Ils doivent être traduits en justice. Les Nations Unies doivent immédiatement envoyer des missions en Iran pour enquêter sur les cas des personnes tuées, blessées et emprisonnées.

« Le monde doit reconnaître la légitimité de la résistance et de la lutte de la jeunesse insurgée d'Iran contre les gardiens criminels de la révolution. Il doit reconnaître la lutte du peuple iranien pour renverser ce régime. »



49 réactions


  • docdory docdory 13 janvier 15:53

    @Mazdak Teherani

    Nous espérons tous que cette révolte-ci sera la bonne, et que le régime des mollahs soit éradiqué, et définitivement envoyé dans les poubelles de l’histoire.

    A noter l’incroyable aveuglement de la gauche américaine ( et de la gauche en général ) qui persiste à s’offusquer de l’élimination de cette ordure de Soleimani. 

    Il est certain que la disparition du régime des mollahs serait une victoire éclatante du peuple iranien, (ainsi qu’une victoire majeure de Trump, de nature à assurer sa réélection ).

    En tant que français, j’ai honte du fait que le Président français de l’époque ( Valéry Giscard d’Estaing ) ait hébergé l’infâme Khomeiny à Neauphle-le-Château, alors que les services secrets iraniens du Shah lui avaient semble t-il proposé de venir l’éliminer sur place, ce qui aurait probablement évité quarante ans de dictature théocratique...


    • Matlemat Matlemat 13 janvier 19:36

      @docdory

      Pourtant c’est pour nous remercier d’avoir donné l’asile à Khomeini que les iraniens d’aujourd’hui aiment tant les marques françaises comme Peugeot par exemple.


    • VDJ VDJ 14 janvier 17:26

      @docdory Aaaah, si seulement quelqu’un avait éliminé Bush, ça nous aurait évité des guerres, ce qui nous aurait évité Soleimani.

      Mais vous oubliez qu’ils ont aussi « éliminé » un haut-gradé Irakien... Bah, quand on ne respecte même pas ses « alliés »...


    • Pascal L 14 janvier 18:48

      @Matlemat
      Il y a une usine Peugeot en Iran, cela ne donne pas de travail aux Français...


  • Mazdak Teherani Mazdak Teherani 13 janvier 16:21

    En tout cas la gauche iranienne est complètement consciente de la nature du régime iranien et ne se trompe pas de ce qui est du principal obstacle de la liberté et du progrès de la société iranienne.

    Elle veut abattre le régime islamiste avec la participation du peuple iranien lui-même et instaurer une république laïque, démocratique et progressiste. MERCI pour votre éclairage.

    voir dernier info sur les manifs en Iran :


    • docdory docdory 13 janvier 16:47

      @Mazdak Teherani
      Je suis content d’apprendre par vous que la gauche iranienne est une vraie gauche, c’est-à-dire laïque démocratique et progressiste, ce qui n’est plus le cas depuis belle lurette des gauches américaines et européennes !!!


  • sls0 sls0 13 janvier 16:34

    C’est plus la Syrie que je suis sur livemap mais il y a aussi d’autres pays dont l’Iran.

    Plutôt pro Otan ce site, mais chaque fois qu’on crie victoire parce que l’armée syrienne s’en est pris sur la tronche, la seule chose qui m’intéresse c’est que cette armée s’est enfoncé de 60km en 10 jours dans le territoire de Daesh.

    Pour en revenir à l’Iran il y a aussi les manifs. Cet semaine, trois. Deux à Téhéran et une à Shiraz.

    Pour celle de Shiraz j’ai quelques doutes, c’est de la circulation comme d’habitude en Iran, il y a pas la même réverbération entre le bruit des klaxons et les chants des manifestants invisibles. Normalement un klaxon c’est plus puissant qu’un chant, ici c’est pas le cas. Vous avez dit bizarre, comme c’est bizarre.

    Il y avait aussi une à Kersmashan, sur la vidéo il y a une cinquantaine de personnes, une manif à 50, pourquoi pas mais j’en tiens pas compte.

    Il y en a une on voit même l’ambassadeur de Grande Bretagne qui y participe, quelques discussions diplomatiques à prévoir, il a été arrêté.

    Il y a une autre manif où l’on peut compter les manifestants, on en voit une centaine qui courent, qu’en dire ?

    On pourrait se dire qu’avec 1500 victimes sur un site pro Otan on devrait avoir du saignant. Je ne regarde pas tout en détail pour l’Iran, pour l’instant je n’ai vu qu’une jeune femme. On voyait sa tête et ses épaules, il y avait du sang sous la tête, le même résultat qu’un accident de scooter, pas de vue sur les blessures.

    Je ne demande pas une couverture comme pour les manifestations françaises, pour l’Iran sur livemap, il y a des coups de feu, on entend, on en connait pas l’origine. La seule fois que j’ai vu une personne tirer c’était un manifestant avec un pistolet. Ok, la vidéo c’est bon pour le morale des troupes mais le coté manifestation pacifique m’échappe un peu. En face aussi le coté pacifique doit leur échapper.

    Ok, tirer sur les flics c’est une bonne stratégie pour faire monter la mayonnaise mais ça se fait dans la discrétion.

    Pas des pros pour faire monter la mayonnaise vos collègues en Irak. Deux jours après l’attaque iranienne, deux roquettes MLRS tombent sur une base US au nord de Bagdad. Deux missiles US, c’est vraiment du n’importe quoi.


  • Dr Destouches Dr Destouches 13 janvier 17:09

    Article de propagande amerocosioniste


    • docdory docdory 13 janvier 18:05

      @Dr Destouches
      Vous semblez aussi antisémite que l’inspirateur de votre pseudonyme !!!


    • nemo3637 nemo3637 14 janvier 00:47

      @Dr Destouches
      Que ne ferait-on pas derrière son écran, pour tenter de se donner un air intéressant ! Mais il faut un minimum de talent. Un pseudo et une photo de fruit ou de légume ne suffisent pas. On reste quant même un minable...


  • Matlemat Matlemat 13 janvier 19:41

    Le régime iranien ne tombera pas si facilement sans des défections au plus au niveau de l’état, et il faudrait déjà un longue guerre civile qui n’est pas assurée de succès, la preuve avec l échec du changement de régime en Syrie.


  • DACH 13 janvier 20:58

    Sur la nature du régime des Mollahs, pas mollassons pour un sou, mais craintifs de perdre sa dictature sur le peuple iranien. Nous avons affaire à un régime qui ne reculera devant rien pour maintenir ses pouvoirs de nuisance et pour assurer sa survie. Y compris par des actions suicidires et d’apocalypse. C’est d’ailleurs ainsi que s’explique sa quête effrénée d’une arme nucléaire, c’est sa meilleure assurance-vie… Ils peuvent obtenir une bombe A en moins de 6 mois, (sources experts AIEA), et l’envoyer ensuite sur Tel-Aviv par une méthode originale. Dans un container commercial qui fera un long voyage préliminaire d’Iran avant d’être débarqué à Haïfa. Ce régime fera encore beaucoup de martyrs innocents dans le peuple iranien. Bien plus que n’en avait fait la police du Shah.


    • nemo3637 nemo3637 14 janvier 00:51

      @DACH
      Raison de plus pour soutenir les opposants, le peuple en lutte, pour dézinguer ici et ailleurs ceux qui le soutiennent... Vive le peuple iranien en lutte !


    • papat 14 janvier 11:38

      @DACH

      Et si les vrais ENC..... c’étaient ceux la !!!

      La CIA reconnaît son rôle dans le coup d’Etat en Iran en 1953

      Selon des documents récemment déclassifiés, la CIA reconnaît avoir orchestré le coup d’Etat qui a renversé le premier ministre iranien, Mohamed Mossadegh, le 18 août 1953, après qu’il eut nationalisé le pétrole du pays.


  • Jelena Jelena 14 janvier 07:47

    Les derniers qui ont fait révolution pour faire plaisir à l’oncle Sam sont les ukrainiens. Avant le Maidan, la situation sur place n’était pas spécialement joyeuse, aujourd’hui c’est encore pire.

    Partout ou l’oncle Sam a renversé un gouvernement afin de mettre ses pions, la situation n’a fait que s’empirer. Mais visiblement sur cette planète, il y en a encore qui s’imagine que l’oncle Sam c’est « un gentil ».


    • DACH 14 janvier 10:09

      @Jelena=Surestimer à l’infini les pouvoirs de l’oncle Sam permet de lui faire endosser la responsabiilité de tout ce qui ne va pas ailleurs. Subterfuge qui a souvent la dimension d’une imposture.


    • Jelena Jelena 14 janvier 11:07

      @CLOJAC : Un des signes de confusion mentale est par exemple de ne pas savoir lire les commentaires des autres, alors je le répète : Partout ou l’oncle Sam a renversé un gouvernement afin de mettre ses pions, la situation n’a fait que s’empirer.


    • Traroth Traroth 14 janvier 11:07

      @DACH
      Vous prétendez que le fait que Trump ait pris l’Iran comme cible n’est qu’une coïncidence, c’est ça ? Vous êtes sérieux, là ?


  • DACH 14 janvier 10:37

    Un extrait. Ce n’est pas tous les jours qu’un représentant de la république islamique d’Iran se fait rabrouer en direct dans une émission télévisée. Cette fois c’est sur la chaîne d’information panarabe Al Jazeera qu’un présentateur se lâche. Faisal al-Qasem est un journaliste druze d’origine syrienne, très actif sur le réseau Twitter où il compte plus de 5 millions d’adeptes. Il présente l’émission « Sens inverse » sur le réseau de diffusion d’Al Jazeera au Qatar. Il va dire ses quatre vérités à un officiel iranien. « Non les arabes ne veulent pas que vous libériez Jérusalem ».


  • DACH 14 janvier 10:51
    Les mensonges iraniens sont surpassés par ceux du Hamas. Exemple :« George Washington a tué des Indiens parce qu’ils étaient musulmans », explique le législateur du Hamas selon un clip partagé par le Middle East Media Research Institute (MEMRI).

    Les responsables du Hamas sont généralement de pathétiques menteurs en ce qui concerne Israël et l’actualité du monde, mais parfois il leurs arrive de se surpasser.

    Sheikh Salem Salameh, un législateur affilié au Hamas et chef adjoint de la Palestine Islamic Scholars Association a créé sa version alternative de l’histoire des États-Unis la semaine dernière alors qu’il apparaissait à la télévision arabe, disant que les guerres entre les Américains et la population indigène au début des États-Unis étaient du au fait que ces derniers étaient des musulmans.

    « George Washington a tué des Indiens parce qu’ils étaient musulmans », a-t-il déclaré, selon un extrait de l’interview partagée par le Middle East Media Research Institute (MEMRI).


  • Traroth Traroth 14 janvier 11:05

    L’Iran aura peut-être bientôt la chance d’avoir une « démocratie » comme l’Irak ou l’Afghanistan...


    • DACH 14 janvier 12:38

      @Traroth=Qu’est-ce qu’un régime démocratique pour vous ?


    • robert robert 14 janvier 12:47

      @DACH

      c’est la France, on n’y utilise pas de flash ball, ni gaz lacrymogène,on ne fait pas passer de loi par ordonnance

      çà fait même rire Kim !!


    • Traroth Traroth 14 janvier 12:54

      @DACH
      La démocratie, c’est le pouvoir du peuple, par le peuple, pour le peuple. Vous retrouverez cette définition à l’article 2 de la constitution de 1958. Bizarrement, quand on propose ce genre de système, on se fait traiter de « populiste »...

      Le système représentatif n’a jamais été qu’un pis-aller. La démocratie dite « directe » (vocable qui n’existe que depuis qu’on nous fait croire qu’il y aurait une « démocratie indirecte ») doit être l’objectif vers lequel il faut tendre, toujours et au maximum. RIC pour tout et partout, élection avec les modes de scrutin les plus représentatifs possibles (actuellement, c’est le jugement majoritaire, développé pour supprimer tous les biais, effets de bords, effets de seuil, etc, genre « vote utile »), modification constitutionnelle uniquement par référendum. Et on peut encore aller plus loin.


    • DACH 14 janvier 13:24

      @Traroth=le rappel de cette définition est fondé. LTous d’accord. a démocratie est apparue après 45 en Allemagne, au Japôn, puis dans des pays asiatiques, et quelque fois en Afrique et Amérique du sud, mais jamais en pays musulman de manière approfondie. Les élections libres n’étant qu’u,ne partie du bâtiment à faire vivre...


    • Traroth Traroth 14 janvier 14:25

      @DACH
      Vous voulez une liste de toutes les opérations militaires que se sont permises les occidentaux durant les 20 premières années ? Non seulement aucun pays musulmans n’est démocratique, mais ils sont bien moins libres qu’ils y a 30 ans. C’est sur les causes de cette situation et de cette évolution qu’il faudrait s’interroger !


    • DACH 14 janvier 16:03

      @Traroth=les pays musulmans sont en guerre réelles ou vistuelles les uns les autres, sans parler des guerres civiles. les occidentaux auraient préférer ne faire que du commerce au lieu de s’imisser pour défendre toutes sortes d’intérêts. Ils ne portent pas la culpabilité que vous souhaitez faire croire.


    • Traroth Traroth 15 janvier 18:31

      @DACH
      Au contraire. Ces pays ne sont en guerre que depuis que les occidentaux les agressent. L’objectif est d’obtenir le pétrole à bas prix, parce que les matières premières à bas prix sont le fondement du système capitaliste. Pour ça, l’Occident maintient en place des potentats locaux vivant dans le luxe et exerçant l’oppression à la place des Occidentaux. Exemples : la famille Saoud, le roi Mohammed VI, al-Sissi... Et quand un pays échappe à l’emprise des Occidentaux, on fout la merde jusqu’à ce qu’il soit dans l’état dans lequel sont l’Irak, la Libye ou l’Afghanistan.


  • vesjem vesjem 14 janvier 14:20

    ce sont des manif anti-américaines


  • xana 14 janvier 15:00

    Ah, la bonne vieille propagande. Celle des copains de l’oncle Sam, des British, d’Israel.

    Je croyais que vous étiez morts de honte. Hélas non...


    • DACH 14 janvier 16:20

      @xana=Quand les faits deviennent eux-mêmes d ela propagande !!! Ex ; : les étudiants iraniens manifestent contre les Mollahs et refusent de pietiner les drapeaux US et Israéliens !!!


  • Thawra 14 janvier 18:00

    Merci Mazdak Teherani pour cet article.

    Mais je crains que ce site dont l’écrasante majorité des articles validés et commentaires sont pro-dictatures ne vous mérite pas.

    Bonne soirée et courage.


  • Xenozoid Xenozoid 14 janvier 18:03

    Mazdakism, dualistic religion that rose to prominence in the late 5th century in Iran from obscure origins. According to some scholars, Mazdakism was a reform movement seeking an optimistic interpretation of the Manichaean dualism. Its founder appears to have been one Zaradust-e Khuragan ; a connection has been sought between him and a Persian, Bundos, who preached a divergent Manichaeism in Rome under Diocletian at the end of the 3rd century. Other scholars see it as an internal development within Iranian religion. After the 5th century the religion came generally to be called after Mazdak (fl. late 5th century AD, Persia), its major Persian proponent. No Mazdakite books survive. Knowledge of the movement comes from brief mentions in Syrian, Persian, Arabic, and Greek sources.

    According to Mazdakism, there exist two original principles, Good (or Light) and Evil (or Darkness). Light acts by free will and design ; Darkness, blindly and by chance. By accident the two became mixed, producing the world. There are three Light elements : water, fire, and earth. The god of Light, who is to be worshiped, is enthroned in paradise, having before him four powers—perception, intelligence, memory, and joy. These rule over 7 “viziers” and 12 “spiritual beings”—identical with the 7 planets of antiquity and the 12 signs of the zodiac. The 4 powers are united in man ; the 7 and 12 control the world.

    By his actions man should seek to release the Light in the world ; this is accomplished through moral conduct and ascetic life. He may not kill or eat flesh. He is to be gentle, kind, hospitable, and clement to foes. To encourage brotherly helpfulness and reduce causes of greed and strife, Mazdak sought to make property and women common. He converted to his faith the Sāsānid king Kavadh I (488–496 and 499–531), who introduced social reforms inspired by its tenets. These appear to have involved some liberalizing of marriage laws and of measures concerning property. These actions aroused the hostility of the nobles and the orthodox Zoroastrian clergy and led to the eventual suppression of Mazdakism. Nevertheless, the religion survived in secret into Islāmic times (the 8th century).


  • Thawra 14 janvier 18:24

    Existe-t-il une défaite plus cinglante pour le régime iranien de voir que son propre peuple refuse de piétiner le drapeau d’Israël et des USA ?


  • DACH 14 janvier 18:55

    Merci Mazdak Teherani pour cet article. 

    Courage devant les lâchetés, les mensonges, et les haines de ceux qui veulent asservir...


  • DACH 14 janvier 19:18

    Un lien pour écouter un analyste de ce qui se passe en France, et sur l’asservissement en cours, du fait d’une minorité active.

    =http://www.tribunejuive.info/islamisme/enquete-choc-sur-lislamisme-en-france#comments


  • xana 14 janvier 19:21

    Propagande anti-iranienne.

    Merci Mazdak, ou quelque soit votre vrai nom, en anglais ?


Réagir