mardi 29 août - par gruni

Devinez la durée « normale » d’un rapport sexuel ?"

Avec ou sans les préliminaires ? Dans cette étude scientifique c'est sans ! C'est-à-dire de la pénétration jusqu'à l'éjaculation. À titre indicatif, les lapins font cela en quelques dixièmes de seconde mais, les rongeurs recommencent plusieurs fois par jour. Quant à l'utilité de cette expérience réalisée sur 4 semaines elle ne paraît pas évidente. Sauf peut-être pour les voyeurs qui aiment regarder dans la chambre à coucher du voisin. Alors, pourquoi en parler et publier un texte finalement assez racoleur, me direz-vous. Eh bien, dans un but purement informatif, pour se détendre un peu, mais aussi parce que ce texte contient des révélations assez inattendues.

Bien entendu, pour préserver l'insoutenable suspense et faire durer le plaisir, vous ne saurez pas tout de suite la durée moyenne de l'acte. Toutefois, je vais quand même vous donner quelques indications. D'abord, que c'est les couples turcs qui sont les plus pressés, avec 3,7 minutes en moyenne. Ensuite, que les personnes âgées ont la relation sexuelle la plus courte. Mais ça je n'y crois pas, encore un fake news pour stigmatiser les vieux.

Malheureusement, pour une obscure raison cette expérience ne concerne pas la France. Notre réputation d'être les champions du monde lorsqu'il s'agit de s'envoyer en l'air en prend un sacré coup. Sans doute de la jalousie. Sinon, pourquoi tester seulement les Pays-Bas, l'Espagne, le Royaume-Uni les États-Unis et la Turquie.

Donc, 500 couples ont accepté de se chronométrer à partir du moment "M" jusqu'à l'aboutissement de leurs efforts, pour faire avancer la recherche. Mais rien ne prouve la totale sincérité des volontaires sélectionnés. Tout le monde sait que l'ego narcissique des êtres humains a une fâcheuse tendance à l'exagération. D'ailleurs, comment croire que "la durée de latence de l’éjaculation intravaginale" peut dans certains cas durer 44 minutes. Là nous entrons dans le domaine du paranormal, ou alors... 

Ce couple a été victime du "Pénis captivus" ou si vous préférez ils sont restés collés dans une position que je vous laisse imaginer. Mais rassurons-nous, d'après le site Psychologie.com la "bête à deux dos" n'est qu'un "préjugé" sans fondement. Par contre, la durée du rapport le plus court était de 33 secondes. 

Le moment est venu de révéler le chiffre de la durée moyenne de l'acte, "(médiane en fait, techniquement)". Il est de 5,4 minutes.

Mais pourquoi tant de va-et-vient avant le résultat que vous connaissez

Les chercheurs ont une explication... 

"le début d’une réponse peut être fourni par la forme du pénis. En 2003, des chercheurs ont montré – à l’aide de vagins et de pénis artificiels, ainsi que de sirop de maïs pour faire office de sperme – que la crête qui entoure la tête du pénis éloignait le sirop qui préexistait dans le vagin.

Cette expérience montre que les mouvements répétés de l’homme pourraient avoir pour objectif d’éloigner le sperme laissé par d’autres hommes, et ainsi de s’assurer, au moment de l’éjaculation, que ses petits nageurs auront les meilleures chances d’atteindre l’ovule les premiers. Ce phénomène pourrait d’ailleurs expliquer pourquoi l’homme éprouve de la douleur lorsqu’il poursuit ces mouvements après l’éjaculation : il risquerait alors d’évacuer son propre sperme".

La prochaine fois sous la couette, oublions ces chiffres, place au romantisme.

 

Source - http://sciencepost.fr/2017/08/duree-normale-dun-rapport-sexuel/

 



264 réactions


  • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 29 août 08:35

    Bon, ok, alors 5,4 minutes pour que l’homme éjacule (avec ou sans pénétration, la veuve poignet produisant le même effet).


    On attend l’étude qui nous dira combien de temps prend l’arrivée à l’orgasme pour une femme en moyenne, et on comprendra pourquoi la plupart essaient (en vain ?) de trouver un partenaire plus endurant !

    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 29 août 09:01

      @gruni

      Merci pour le lien.
      Bon ! Alors : entre 12 et 20 minutes pour les femmes.
      Mais y a pas que ça qui compte nome de dieu.
      Y faut de l’amuuuuuuur !
      C’est important l’amuuuuuuur !
      On est pas des animaux, tout de même.


    • Mélusine7 Mélusine7 29 août 12:49

      @Jeussey de Sourcesûre
      La plupart des femmes ont en permanence des orgasmmes, surtout les hystériques. C’est pour cela qu’elle adorent souvent danser, causer, prendre des bain, au pire, la boulimie... La pénétration, c’est quand elles sont amoureuse. Celles qu’il veulent en permanence faire l’amour sont avant tout des nymphos (pas de jugement) qui on manqué d’amour parental (la mère était trop distante et ne la prenait pas assez dans ses bras. Alors vous, les mecs, vous pensez, qu’elles en pincent pour vous,...non elle cherche une mère,...


    • Mélusine7 Mélusine7 29 août 12:54

      @Mélusine7
      Corrigé,

      @Jeussey de Sourcesûre
      La plupart des femmes ont en permanence des orgasmes, surtout les hystériques. C’est pour cela qu’elles adorent souvent danser, causer, prendre des bains, au pire, la boulimie... La pénétration, c’est quand elles sont amoureuses. Celles qui veulent en permanence faire l’amour sont avant tout des nymphos (pas de jugement) qui ont manqué d’amour parental (la mère surtout était trop distante et ne les prenaiten pas assez dans leurs bras. Alors vous, les mecs, vous pensez, qu’elles en pincent pour vous,...non elle cherche une mère,...Idem pour la masturbation complusives ou comme pour DSK, que cherchait-il en fait ? Une fuite,... un corps à corps pour se sentir exister ou vérifier l’état de sa virilité (je n’ai pas lu le livre de IACUB). J’ai juste compris qu’elle n’était pas montée au septième ciel. Ce dont je me doutais un peu,..


    • Agafia Agafia 31 août 15:06

      @Jeussey de Sourcesûre

      Vous savez, je trouve que la recherche de l’orgasme à tout prix chez la femme, prônée par les magazines féminins, est assez ridicule.

      Les femmes fonctionnent différemment des hommes, et en plus chaque femme a encore son propre fonctionnement personnel. Le cérébral est très important. (Chez les hommes aussi puisque l’éjaculation n’est pas non plus synonyme d’orgasme.)
      L’orgasme systématique n’est pas une fin en soi. 
      On peut prendre beaucoup de plaisir sans arriver à l’orgasme, et ça ne veut pas dire qu’on soit frigide. 
      Cette croyance pousse certaine femme à simuler afin de rassurer son partenaire qui pense que plaisir = orgasme.
      Pour ça que la communication et le dialogue a son importance dans un couple.

    • mmbbb 3 septembre 11:38

      @Agafia Si l orgasme n est pas une fin en soi autant allez a la peche au moule


    • mmbbb 3 septembre 11:43

      @Jeussey de Sourcesûre les hommes qui disent que les femmes sont frigides sont de mauvaises langues. Quant a l amour en ces periodes, ce sentiment est aussi évanescent que le vent 


    • mmbbb 3 septembre 19:30

      @Mélusine7 Vous devriez dire ou est la normalite ce serait plus simple 


  • MagicBuster 29 août 08:49

    Saussice - puree,

    c’est bientot la rentree !


  • bob14 bob14 29 août 08:55

    Le temps est une notion humaine..regardez le « big bang » son « jaculation » dure depuis plus de 14 milliards d’années et ce n’est toujours pas fini... !


  • Clocel Clocel 29 août 08:57

    On ne parle jamais des meuniers dans ce genre d’enquêtes, ceux qui déchargent tout devant la porte, et pourtant, selon des sources bien informées, ils ne sont pas rares ! smiley


    • gruni gruni 29 août 09:11

      @Clocel


      Meunier tu dors, ton moulin, ton moulin va trop viteMeunier tu dors, ton moulin, ton moulin va trop fort

    • Mélusine7 Mélusine7 29 août 12:23

      @gruni


      A ce propos, les ancêtresde Hollande étaient,...Meunier. Valérie causait, causait, comme un moulin à parole,... Je pense que Bruno Cremer devait être un bon amant. Beaucoup de femme aiment ce genre d’homme,...en astrologie, il faut voir où se trouve la lune de l’un et le soleil de l’autre (pour l’harmonie d’un couple qui fonctionne, ça roule, le courant passe,...mariage ou non). ainsi que mars et Vénus (pour la passion,...les morsures genre Bashung,....). Evitez la lune de l’un sur le soleil de l’autre (trop fusionnel,...) un trigone est de loin préférable.

    • mmbbb 3 septembre 12:23

      @Clocel ni des femmes fontaines celles qu agrémentent nos places


  • Mélusine7 Mélusine7 29 août 08:57

    Le rapport sexuel commence, dès la rencontre (si elle se passe évidemment dans un contexte amoureux,...ce qui est de moins en moins fréquent,....). Le regard, le jeu amoureux, les paroles échangées, les histoires que l’on se raconte, les rêveries à chaque séparation, le regard jeté dans la glace pour se voir d’après les yeux de l’autre,....). Autant dire qu’un rapport amoureux peut s’avérer très long, s’il ne décroît pas juste après la rencontre (par exemple avec un don-juan ou un simple séducteur de passage,...) et augmente, tout le temps que dure une relation,..et dans l’idéal : une vie. Tirésias avait un avis sur la question qui lui a coûté la vue,...Mais bon, je ne parle pas de sexe, mais bêtement et simplemet : d’amour,...


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 29 août 09:04

      @Mélusine7

      Ahhhh l’amuuuuuuur, l’amuuuuuuur !

      Le sexe est le prix que les femmes paient pour se marier. Le mariage est le prix que les hommes paient pour avoir du sexe. 

    • gruni gruni 29 août 09:14

      @Mélusine7


      Sexe et amour, les deux sont inséparables. Mais le vrai amour n’est-il pas platonique ?

    • gruni gruni 29 août 09:18

      @Jeussey de Sourcesûre


      On peut aussi avoir du sexe en payant mais sans se marier, mais « tout ça ne vaut pas l’amour »

    • Mélusine7 Mélusine7 29 août 10:47

      @gruni
       Je ne sais pas. J’ai connu ce qui s’appalle le GRAND AMOUR tel que décrit dans l’Amour fou de Breton. Vous vivez des trucs synchronistiques incroyable. Genre. Vous roulez sur la route et à un moment, vous sentez que vous devez faire demi-tour, et au moment d’ouvrir la porte,...le téléphone,... Mon grand amour ’était psychanalyste et forgeron (vous vous souvenez du film : noces blanches". J’avais 25 ans, lui 19 de plus que moi, il : s’appelait guy et j’entendais toujours la celèbre chanson d’elton John sans savoir de qui il s’agissait. Je vais chez un disquaire et je chantonne le fameux refain. Le libraire me tend le disque : Song for Guy. Lisez l’amour fou de Breton,...Contrairement à vanessa paradis, je ne me suis pas suicidée quand il est mort d’un cancer (j’aimais trop ma mère pour le faire ce sale coup,...). Et heureusement, après quelques rencontres bidons genre : Mon Roi,...22 ans après j’ai encoré rencontré le grand amour,...mais cette fois platonique (il me divinise, c’est un lion,...). non toutes les femmes ne cherchent pas à se marier. Et si je devais le faire, c’est sans contrat et de manière symbolique,...


    • Mélusine7 Mélusine7 29 août 10:51

      @Mélusine7
      @gruni
       Corrigé Je ne sais pas. J’ai connu ce qui s’appalle le GRAND AMOUR tel que décrit dans l’Amour Fou de Breton. Vous vivez des trucs synchronistiques incroyables. Genre : vous roulez sur la route et à un moment, vous sentez que vous devez faire demi-tour, et au moment d’ouvrir la porte,...le téléphone,... Mon grand amour était psychanalyste et forgeron (vous vous souvenez du film : Noces blanches". J’avais 25 ans, lui 19 de plus que moi, il : s’appelait Guy et j’entendais toujours la celèbre chanson d’Elton John sans savoir de qui il s’agissait. Je vais chez un disquaire et je chantonne le fameux refrain. Le libraire me tend le disque : Song for Guy. Lisez l’amour fou de Breton,...Contrairement à Vanessa Paradis, je ne me suis pas suicidée quand il est mort d’un cancer (j’aimais trop ma mère pour lui faire ce sale coup,...). Et heureusement, après quelques rencontres bidons genre : Mon Roi,...22 ans après j’ai encoré rencontré le Grand Amour,...mais cette fois platonique (il me divinise, c’est un lion,...). non toutes les femmes ne cherchent pas à se marier. Et si je devais le faire, c’est sans contrat et de manière symbolique,...


    • Agafia Agafia 30 août 03:20

      @Mélusine7

      J’aime beaucoup votre histoire... Quelque part, elle me rappelle la mienne. 

      Comme vous, j’ai aussi eu la chance de connaitre le Grand Amour, et comme vous le mariage, je m’en fous et ce, depuis toujours. Petite je disais déjà à mes parents que le mariage, ce serait : « jamais ! » et les enfants : « niet »
      Je voulais être libre et indépendante. Toute jeune... et à 47 ans, je n’ai pas changé ^^

      Sauf qu’à 21 ans, je L’ai rencontré... Et dès que je l’ai vu, je savais que c’était Lui. Jusqu’à me dire que, si vraiment le destin devait me faire mère, alors ce serait LUI, le père de mes enfants, Lui et pas un autre... 
      Et pourtant c’était si compliqué de construire une relation durable avec Lui. Plusieurs milliers de km, et pour Lui, un job prenant (engagé militaire). Tout était compliqué mais l’Amour se joue de tout.
      Notre Amour n’était fait que de séparations et de retrouvailles, de km avalés par milliers pour chacun de nous afin de nous retrouver... Alors on va à l’essentiel, on vit puissance 10, pas de place pour les prises de tête à deux balles, on gagne en intensité ce que l’on perd en temps. On n’en perd pas une miette de l’Autre. 
      Ce fut presque 10 ans de passion jamais évaporée dans la routine,et pour cause !!...
      Les efforts consentis de part et d’autre, les sacrifices et l’attente, ne peuvent faire douter de la force des sentiments partagés. 

      Quand un jour, Il a décidé que ce serait sa dernière guerre, qu’Il avait assez éprouvé notre patience, et mon amour pour Lui comme son Amour pour moi, si solide, nous nous sommes enfin projetés dans l’avenir... J’étais heureuse, toujours aussi amoureuse et je nous imaginais... Nous nous imaginions... Nous tirions des plans sur la Comète. C’était LE Bonheur total !

      Le destin en a voulu autrement... Il a fait sonner le glas pour Lui... Et pour m’anéantir un peu plus, son corps est demeuré quelque part, ses os ont blanchis sans sépulture. Disparu... Et ne pas savoir ajoute de la souffrance au chagrin, avec toujours cet horrible espérance de vouloir croire que peut-être... Peut-être... 
      Tout imaginer et ne rien savoir. Jamais. Le deuil est impossible, difficile, long... Impossible ou presque. Sous le regard critique de certains, les commentaires désobligeants, les jugements arbitraires, les sous-entendus vaseux. Il faut combattre, lutter, pour survivre. 
      Et contrairement à vous, Mélusine, j’ai lâché la rampe une fois, une seule. Sauvée in-extremis.
      Les séquelles sont encore là. Comme des sangsues, à se nourrir de moi. Douloureuses. 

      Quand j’ai enfin décidé de recommencer à vivre... Ce fut décevant. Mon Roi, c’était Lui et Lui n’est plus de ce monde. Les autres Hommes font pâle figure, et, grosse erreur de ma part, j’ai eu tendance à projeter sur l’autre, l’ombre de Lui. Décevant bien sûr...
      A ne jamais faire. 

      Je me suis corrigée depuis, mais je ne parviens pas à stabiliser une relation. Si je tombe amoureuse, c’est un bref rayon de soleil dans un ciel nuageux. Un plaisir sincère mais fugace. Quand on m’aime, je trouve que ça manque d’intensité. 

      Ma seule consolation est de pouvoir me dire que j’ai connu l’Amour, le Vrai, le Grand, celui qui déplace les montagnes. Mais quoique Fort et Grand qui’il puisse être cet Amour partagé, il ne peut rien contre la mort. Elle décide, elle impose. Nous ne pouvons que nous soumettre.

      Je sais qu’Il veille toujours sur moi, qu’il me visite lors des périodes de grand doute que je dois traverser. Il me soutient et m’aide dans mes choix. 
      Il survit sous ma peau.

      Le tombeau de Lui est dans mon coeur et mes souvenirs de vivante.


    • Agafia Agafia 30 août 04:23

      @Gruni et tous...


      Désolé pour le HS.... J’ai dérivé ^^



    • gruni gruni 30 août 07:32

      @Agafia


      Ne soyez pas désolée, votre histoire d’amour ne laisse pas indifférent. Elle range cette étude à sa juste place ; dans un placard poussiéreux. Et comme il est question de romantisme dans la conclusion du texte, votre commentaire n’est pas HS.

    • Mélusine7 Mélusine7 30 août 12:35

      @Agafia
      Come vous, après sa mort en 1983 (date hautement symbolique : le 7 octobre, quelques jours avant cette date date je suis bizarre,..et figurez-vous que le 29 septembre, quelque jours avant sa mort, j’étais allée voir le film : BENVENUTA de Delvaux avec Fanny ardan (c’était notre histoire, mais qui aduré de mars 1979 à 1983,...il était marié, mais était libre et sa femme aussi, pas du tout comme DSK, les maies du couple étaient aussi amùis entre eux, c’était une époque merveilleuse, incroyable, je dirais même sublime, pas de partouze, ni rien de malsain,...). J’avais l’impression d’être parmi les Dieux du ciel (c’était tous des psys) ?. Et trois jours après le mort de guy (j’étais avex ses deux fils au cimetière), j’ai rêve que j’avais un merveilleux enfants de lui. Il m’a laisse un enfant de notre histoire : les photos qui m’inspirent ppour mes tableaus (je szuis peintre,...). Il est avec moin partout, chaque jour et mon deuxiième grand amour, s’occupe de tout (mùùes courses, le diner,,...) pour que je puissa me consacrer à mes passiosn : amis, ^peinture, écriture. Oui, il est possible de rencontrer un deuxième GRAND AMOUR, mais, différent du premier tout en ayant beaucoup de point communs (le père de mon compagnon était cinéeste, vous voyez la filiation avec la phioto). Un japonnais a exposé toutes son histoire d’amour avec sa femme, sans pudeur. Et il dit toujours : mon seul regret, ne m’être pas retrouné avec un appareil photo au moment de mon accouchement,...Sa femme aimée est morte d’un cancer de l’utérus,...


    • Mélusine7 Mélusine7 30 août 12:43

      @gruni


      Gruni, un commentaire poussièreux.... Ce qui est poussiéreux, c’est le fameux rapport Hite. Une vaste fumisterie,...ainsi que ces recherches bidon. Le sexe : 99 pourcent de psychisme. quant au reste, juste de la biologie animale. Savez-vous comment on excite les jeune jument avant la pénétration ? On la mets devant un mâle dominant et le jeune peut la pénétrer. Dans la nature, les femelles recherchent toujours les mâles dominants pour la reproduction de l’espèce. MAintenat : éprouvette (combien de minutes pour faire un futur bébé, enfin si on peut appeler celui qui sera un humain-machine,..)

    • GetREDy 30 août 16:42

      @Agafia
      Votre commentaire m’a profondément touché de par sa lucidité, face au ressenti que l’on peut éprouver dans une relation ou les sentiments amoureux sont d’une telle intensité, měme au delá d’une disparition aussi déchirante et douloureuse que la vie, pour ne pas dire la mort, peut nous réserver.


      Bien á vous.
      Cordialement.





    • Agafia Agafia 31 août 01:28

      @GetREDy

      Merci à vous. Il est assez rare que j’évoque ma vie sentimentale ^^ Si mon accent de sincérité vous a touché, j’en suis contente. C’est le signe que j’ai réussi à faire passer un peu de cette intensité, cette force qui nous poussait l’un vers l’autre dès que possible, malgré les complications - et il y en avait beaucoup ^^ - qu’on franchissait comme une course d’obstacles, le front en avant, avec l’intention de ne jamais reculer. L’ordre n 227 de Staline exigeait en 42 « Plus un pas en arrière ! » Nous n’aurions pas démérité ^^ 
       
      J’ai couché mon histoire sur papier, sous forme de lettre destinée à Lui. Je l’ai imprimée pour la brûler, comme un rituel destiné à clore psychologiquement cette « affaire » douloureuse, et assez handicapante dans ma vie de femme.
      Je l’ai écrite et détruite peu après avoir eu la confirmation officielle de son décès, plusieurs années après sa disparition. 
      Une façon volontaire de tourner la page. Efficace ? Oui et non, dirais-je. Mais je ne veux pas être de celles qui s’enferment et se complaisent dans le chagrin, et la dépression sans fin, refusant la tentation du bonheur quand il se présente. Je veux vivre pleinement. Et j’y parviens.

      La puissance de l’AMOUR - en majuscules - est incroyable et l’avoir vécue a été une chance merveilleuse. La plus belle chose qui me soit arrivée jusque là. Et malgré la fin tragique, je la goûte encore aujourd’hui sans aigreur, bien au contraire !!

      @Mélusine

      Je serais ravie de rencontrer le Roi II. C’est rassurant de savoir que c’est possible.
      Je ne suis pas mariée, je n’ai pas d’enfants. Avec Lui, je pense que j’aurai été mère, et plus d’une fois, car quitte à fonder une famille, je l’aurais aimée grande et pleine d’Amour.

    • mmbbb 3 septembre 12:44

      @Jeussey de Sourcesûre « Le mariage est le prix que les hommes paient pour avoir du sexe. » et ils le paient souvent au prix fort ces couillons. L amour est évanescent et beaucoup de femmes ont le meme comportement que les hetaires Ces hommes n ayant pas fait le plus souven de contrat de mariage se trouvent deplumes s ils avaient du patrimoine. Donc in fine si j avais du patrimoine contrat de mariage point barre . 


  • sarcastelle sarcastelle 29 août 10:09

    C’est un théorie très intéressante : la verge est un écouvillon qui nettoie les suies des coups précédents avant le tir. 

    voyez comme la nature est bien faite : si l’homme n’écouvillonne pas et attend simplement que ça se passe, il ne se passe rien. 
    Le cheval en revanche ne semble pas soumis à ces impératifs. Il entre et il attend.
    Les autres bêtes je n’ai pas observé. Je suis snobe, moi, je fais du cheval, pas de la vache ou du mouton. 


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 29 août 10:20

      @sarcastelle

      moi, je suis favorable à la promotion du coït reptilien 
      ça a l’air froid à première vue, un reptile...
      mais à l’intérieur de sa tête, c’est Sodome et Gomorrhe... 

    • François Vesin François Vesin 29 août 20:31

      @Jeussey de Sourcesûre
      «  à l’intérieur de sa tête, c’est Sodome et Gomorrhe... »


      ...en allant trop vite,
      j’ai lu So more et Go home..
      ce qui ne veut rien dire, ou presque ... !!!

  • Le Panda Le Panda 29 août 10:16

    @gruni bonjour

    Il fallait avoir connu quelques expériences plus ou moins « jouissives » pour oser sans giclures en parler comme vous le faite, nous ne sommes pas des lapins. Ne perdons pas le sens dans tous les domaines ou presque le sexe dit faible a tellement dominante le cursus de l’homme, que ce dernier ne trouve pas ou plus ses repères. Puis quoi que l’on dise il est plus facile d’avoir la bouche ouverte que le bras tendu avec ou sans poids. Comme dit Jeyssey de Sourcesure la jonction sans amourrrrrrr ni tendresse autant rouvrir les maisons closes et abolir la Loi de Marthe Richard qui fit fortune dans ce style de pratique.

    Un excellent article qui vaut 5 étoiles, car les sites de rencontres, que je pense traiter un jours se font des coquilles en or, car l’Internet et les sites y compris dits sérieux ont remplacé la prostitution dans la rue. La complicité est la plus belle des choses il suffit d’écouter Amsterdam de Brel et nous avons tout compris Cordialement 

     


    • gruni gruni 29 août 12:07

      @Le Panda


      Internet n’a sans doute pas complètement remplacé la rue, j’ai pu le vérifier... de loin !
      De toute façon l’interdiction de la prostitution est une hypocrisie.

  • troletbuse troletbuse 29 août 10:33

    Encore un sujet d’actualité Grounichienne. Et pour vous c’est combien ? vous avez l’air d’être frûsté et vous cherchez à vous rassurer ? A force de chercher des sujets d’actualité, vous devez manquer de temps pour l’acte. Prenez du viagra car ca ne s’use que si l’on ne s’en sert pas.  smiley


    • Mélusine7 Mélusine7 29 août 12:38

      @troletbuse,


      le sexe est partout : dans l’échange verbal, quand on crée, quand on prend en photo une fleur qui s’ouvre (la passion de mon père, avait-il conscience de son fantasme,... ?). Le viagra, c’est l’échec de la capacité à bander. Mon compagnon me dit souvent quand je lui dis ceraines choses apparemment anodines mais qui touche une zone sensible de son inconscient : arrête, tu me fais bander,...Il adore cuisiner , et je parie que quang il cuisine, il bande (surtout qu’il utilise de nombreuses épices qu’il met deux heures à couper en petits morceauc avec ses ciseaux,...). 

    • Agafia Agafia 30 août 05:25

      @Mélusine7

       je parie que quand il cuisine, il bande (surtout qu’il utilise de nombreuses épices qu’il met deux heures à couper en petits morceaux avec ses ciseaux,...). 

      Hihihi ^^ ... et inquiétant O_o....

      Tant qu’il ne bande pas parce que c’est VOUS qu’il découpe en petits morceaux ^^ 

      Signé : Eros et Thanatos ^^

    • Mélusine7 Mélusine7 30 août 12:47

      @Agafia, si vous êtes peut-être scorpionne : vous savez bien qu’amour et mort sont liés. Ne parle t’on pas de petite mort. Un homme est mort suite à un suçon extr^me de sa compagne. Mais si vous connaissiez mon OL, la gentillesse incarnée. Mais comme scorpionne je suis attirée par les homme pas tout à fait parfait. Exemple, Bruno Cremer a une cicatrice sur la lèvre. Cela le rend très attractif,...


    • Agafia Agafia 31 août 07:56

      @Mélusine7

      Le fantasme du balafré, la virilité incarnée... Je préfère aussi ce genre d’homme que de jeunes et beaux éphèbes ^^

      Petite, j’étais amoureuse d’Albator, le corsaire de l’espace, avec sa grande balafre.

    • JC_Lavau JC_Lavau 31 août 09:36

      @Mélusine7. Tiens ? C’était une couverture pirate de Détective, dessinée par Siné : Sucé à mort par sa soeur, pendant que sa mère le tient, la veille de son mariage.

      Ah mais non, tu pensais au président Faure... Il se voulait César...

    • Mélusine7 Mélusine7 4 septembre 12:08

      Agafia


      J’avais un faible pour Anthony Quinn

  • JC_Lavau JC_Lavau 29 août 10:52

    Cela se passe autour d’un étang, quelque part en campagne.
    Autour de cet étang poussent un gros saule pleureur et des roseaux, et dedans des nénuphars.

    Au pied du gros saule, un matou miaule tout ce qu’il sait, pour s’attirer les faveurs d’une petite femelle perchée sur une branche de l’arbre au-dessus de l’étang. Il miaule, il miaule et miaule encore, tandis que la belle feignant l’indifférence, fait sa toilette.

    A ce moment, au bord de l’étang, jaillissant des roseaux une libellule se met à butiner de nénuphar en nénuphar en faisant « BZZZZZZZZZZZZZZZ ».

    Justement, sur une feuille de nénuphar, une grenouille se tient coite (COÂ). Elle vient de voir la libellule qui butine de nénuphar en nénuphar en faisant « BZZZZZZZZ ». Et elle se dit :
    Quand la libellule qui butine de nénuphar en nénuphar en faisant « BZZZZZZZZ » passera devant moi, je bondis et je la gobe ! Bon plan, Bon repas !

    Entre deux eaux, dans l’étang, se trouve un brochet, qui a vu toute la scène. Il a vu la libellule qui butine de nénuphar en nénuphar en faisant « BZZZZZZZZ », et la grenouille sur sa feuille de nénuphar, et il se dit :
    Quand la libellule qui butine de nénuphar en nénuphar en faisant « BZZZZZZZZ » arrivera devant la grenouille, celle-ci sautera pour gober la libellule qui butine de nénuphar en nénuphar en faisant « BZZZZZZZZ », et moi je n’aurais plus qu’à jaillir hors de l’eau d’un coup de queue puissant pour attraper la grenouille ! Bon Plan ! Bon Repas !

    Au même moment, caché dans les roseaux, se trouve un renard ! Et le renard a vu toute la scène ! Il a vu la libellule qui butine de nénuphar en nénuphar en faisant « BZZZZZZZZ », il a vu la grenouille sur sa feuille de nénuphar, et il a vu le brochet entre deux eaux, et il se dit :
    Quand la libellule qui butine de nénuphar en nénuphar en faisant « BZZZZZZZZ » arrivera devant la grenouille, celle-ci sautera pour gober la libellule qui butine de nénuphar en nénuphar en faisant « BZZZZZZZZ », et le brochet jaillira hors de l’eau pour attraper la grenouille, moi, a ce moment, je bondis hors de ma cachette et d’un coup de patte rapide et précis, je choppe le brochet ! Bon Plan ! Bon Repas !

    En face du renard, également planqué dans les roseaux, se trouve un chasseur. Et ce chasseur a tout compris (c’est rare pour un chasseur). Il a vu la libellule qui butine de nénuphar en nénuphar en faisant « BZZZZZZZZ », et il a vu la grenouille sur sa feuille de nénuphar et il a vu le brochet entre deux eaux et il a vu le renard planqué dans les roseaux. Alors il se dit :
    Quand la libellule qui butine de nénuphar en nénuphar en faisant « BZZZZZZZZ », arrivera devant la grenouille celle-ci sautera pour gober la libellule qui butine de nénuphar en nénuphar en faisant « BZZZZZZZZ », et le brochet jaillira hors de l’eau pour attraper la grenouille, et la le renard sortira de sa cachette pour chopper le brochet d’un coup de patte rapide et précis. A ce moment, je pourrais ajuster le renard d’un coup de fusil ! Bon Plan ! Bonne Chasse !

    Et ce qui devait arriver, arriva !
    La libellule qui butine de nénuphar en nénuphar en faisant « BZZZZZZZZ » arrive devant la grenouille.
    La grenouille bondit et gobe la libellule qui butine de nénuphar en nénuphar en faisant « BZZZZZZZZ ».
    Le brochet jaillit alors hors de l’eau et attrape la grenouille.
    Dans les roseaux, à cet instant précis, le renard bondit de sa cachette et d’un coup de patte rapide et précis choppe le brochet.
    Le chasseur ajuste alors le renard, et d’un seul coup de fusil abat le pauvre renard !

    Le coup de fusil fait sursauter la minette sur sa branche de saule, et elle tombe dans l’étang ! PLOUF !

    Moralité :

    Plus les préliminaires sont longs....
    Plus la chatte est mouillée !


  • Mélusine7 Mélusine7 29 août 10:52

    Bon, j’ai beaucoup de planètes en scorpion dont Neptune. Les scorpionnes ne sont pas comme les autres femmes,..


  • Mélusine7 Mélusine7 29 août 10:56

    En fait mon compagnon actuel est dans l’amour platonique parce qu’il me dit qu’il sent qu’un autre homme est passé avant moi et cela le bloque. Mais il n’est pas du tout asexué et regarde souvent les photos d’une bombe de sexe sur google (Pétra verkaik, aussi une scorpionne). Cele m’amuse,... moi je lui dis être très attirée par Lavililers et surtout Mathias Schoenaert,... on en rigole,... c’est ça un couple : aucun tabou,...


  • Mélusine7 Mélusine7 29 août 11:10

    Pour connaître les^secrêts de l’orgasme Divin, celui qui vous fait dépasser le plafond du septième ciel et atteindre le huitième, il faut tout lire sur les chakras ainsi que les anges. Mon chakra est le deuxième, le Sacré. David icke en parle dans son livre. L’orgasme féminin, c’est comme le Kundali, le serpent qui monte du sacrum vers le troisième oei et ensuité rejoint les étoiles cosmiques. Lire : « Scène primitive » de Philippe de la Genardière chez Payot. Cela ne s’apprend pas dans les bordels qui sont des non rencontres et des masturbations avec un avatar réel (lire le "désordre amoureux de Bruckner,...).


  • Nowhere Man 29 août 11:15

    Pour Chirac c’était « 3 minutes douche comprise ».


  • Mélusine7 Mélusine7 29 août 11:24

    J’en connais un brin sur les hommes (les scorpionnes ne sont jamais sans hommes). Le premier : Roméo et julliette mais comme dans Star War, il s’est révélé facho, je l’ai quitté. Ensuite : Noces Blanches, ensuite : Le « Rayon vert » de Rohmer, après Paris (l’exil), retour en Belgique : Belle du S« ai »gneur« (cela a failli mal se terminer),.. ensuite : Ni avec toi, avec un gars qui était le sosie de Jean Yanne,...et pour finir : »Adaline" (une histoire karmique trop longue à expliquer,... Toutes mes histoires d’amour sont associées à un film,... Le problème des hommes, j’en connais un bout : la mère ou la putain,... Certains ont heureusement pour les femmes dépassé ce stade, mais ils ont fait un travail sur eux-même comme par exemple : une psychanalyse.


    • Agafia Agafia 31 août 08:02

      @Mélusine7


      « La mère ou la putain »... Bien souvent ce sont les deux qu’ils souhaitent. Il faut aussi être infirmière ^^

  • Mélusine7 Mélusine7 29 août 11:34

    Lire Jacqueline Schaeffer, une psychanalyste qui a très bien compris comment fonctionne les femmes. Les hommes ont peur du sexe féminin (angoisse de castration oblige) et les femmes du sexe de l’homme. j’ai travaillé comme psy en planning et familial et un jour un jeune garçon voyant le bassin en cire d’une femme s’est écrié : je croyais qu’il y avait sept trous, un pour chaque jour,... de nombreuses femme pensent qu’il y a un os dans le sexe de l’homme. Mais c’est réservé aux animaux,... Les hommes ont besoin de fantasmer pour bander,....et c’est là que cela coince... N’oubliez que pour de nombreuses femmes, il faut une clé pour ouvrir la porte : le clitoris. Je suppose que Chirac oubliait souvent ses clés,... un homme qui prend le tend d’ouvrir la porte avec une clé, se prépare à faire durer l’érection. Ce n’est pas par hasard que les manuels sont de meilleurs amants, ils connaissent la progression nécéssaire à un travail bien fait. Mon grand amour était psychanalystye et forgeron,... il a écrit un livre : Forger l’amour,...


  • Mélusine7 Mélusine7 29 août 11:39

    L’Alliance :

    Le forge est d’essence féminine.
    elles est un creuset ou s’enfantent des matières qui prennent forme durablement dans le secret d’une alchimie mystérieuse, qui naissent en son sein brulant.
    La forge est une chambre close, où dans une pénombre crévée par l’illumination grondante du feu qui projette des ombres dansante sur les murs sombres drapés des fers bleus, de tentures ocrese et de rideaux de poussière noire, se déroule la scène rituelle et intime de l’alliance de l’outil et du métal, dans le halètement profond du soufflet et le rythme précipité du martèlement de l’enclume.

    L’enclume est la couche sur laquelle se pratiquent ces noces brûlantes et ou se créent des signes nouveaux, une beauté, un devenir. L’écho cristallin de l’enclume répondant à la cadence du marteau répondant à la cadence du marteau bat la mesure d’un cri de joie, de plasir, comme le cri répété d’une jouissance. Car l’enclume ne gémit ni ne se plaint, elle chante. L’outils qui la touche plaque ses accords parfaits sur sa peau de métal luisante aux reflets dorés du feu. Le profane, s’en tenant à l’apparence, comme une enfant craintif et fasciné sur la pas d’une porte entrebaillée, pourrait y voir le déchainement d’une force brutale, une agitation frénétique là où il n’y a qu’une action mesurée, réflechie dans une ardeur controlée et attentive et où il entre autant d’habilité, de savoir faire, que de souplesse et de caresse appuyée, qui respecte le fer qu’elle modèle, qui entend sa réponse et cherche l’union plutôt que d’imposer sa dominatio.

    Film : Click


  • Mélusine7 Mélusine7 29 août 11:42
    L’Alliance :

    Le forge est d’essence féminine.
    elles est un creuset ou s’enfantent des matières qui prennent forme durablement dans le secret d’une alchimie mystérieuse, qui naissent en son sein brûlant.
    La forge est une chambre close, où dans une pénombre crévée par l’illumination grondante du feu qui projette des ombres dansantes sur les murs sombres drapés des fers bleus, de tentures ocres et de rideaux de poussière noire, se déroule la scène rituelle et intime de l’alliance de l’outil et du métal, dans le halètement profond du soufflet et le rythme précipité du martèlement de l’enclume.

    L’enclume est la couche sur laquelle se pratiquent ces noces brûlantes et ou se créent des signes nouveaux, une beauté, un devenir. L’écho cristallin de l’enclume répondant à la cadence du marteau répondant bat la mesure d’un cri de joie, de plaisir, comme le cri répété d’une jouissance. Car l’enclume ne gémit ni ne se plaint, elle chante. L’outils qui la touche plaque ses accords parfaits sur sa peau de métal luisante aux reflets dorés du feu. Le profane, s’en tenant à l’apparence, comme un enfant craintif et fasciné sur la pas d’une porte entrebaillée, pourrait y voir le déchaînement d’une force brutale, une agitation frénétique là où il n’y a qu’une action mesurée, réfléchie dans une ardeur controlée et attentive et où il entre autant d’habilité, de savoir faire, que de souplesse et de caresse appuyée, qui respecte le fer qu’elle modèle, qui entend sa réponse et cherche l’union plutôt que d’imposer sa dominatio.

  • JC_Lavau JC_Lavau 29 août 12:10

    Pour satisfaire une femme à coup sur, il faut faire ça :


    Caresser, faire des éloges, dorloter, faire les choses avec goût, masser, faire des plans pour le futur, complimenter, supporter, ne pas tourmenter, être propre, être apaisant, consoler, étreindre, choyer, exciter, calmer, protéger, téléphoner, anticiper, bécoter, desservir, pardonner, se sacrifier, partir, revenir, supplier, divertir, charmer, rester en arrière, ramper, démontrer l’égalité, fasciner, attendre, implorer, pleurer, se laver, se raser, avoir confiance, s’aplatir, défendre, cajoler, bien se vêtir, glorifier, se parfumer, fusionner, pétiller, aider, câliner, être sensible, admettre, progresser, récompenser, embrasser, accepter, écouter, comprendre, évoluer, offrir des cadeaux, aimer danser, quémander, implorer, s’adapter, soigner, réparer, respecter, soulager, mourir pour elle, tuer pour elle, rêver d’elle, promettre, délivrer, servir, taquiner, flirter, se confier, s’engager, désirer, murmurer, se blottir, élever, adoucir, servir, frotter, sauver, mordiller, gratifier.

    Pour satisfaire un homme à coup sur, il faut faire ça :


    Là il y a deux versions : à un seul verbe, et à deux verbes.
    Si vous êtes sages...

    • Ciriaco Ciriaco 29 août 13:19

      @JC_Lavau
      Oui enfin ça c’est l’amour vache ^^ En vrai il faut, en plus, aussi bander comme un taureau.


      Il y a aussi un autre traité, moins charnel mais tout aussi pornographique, et que la grammaire, en vieille bourgeoise, se cache souvent de recommander sournoisement, mais qui se montre bien plus efficace concrètement : l’amour, c’est comme en voiture, on appuie sur la pédale, et vavavroum le soleil.

    • sarcastelle sarcastelle 29 août 13:26

      @JC_Lavau
      .

      Pour satisfaire une femme il faut................................téléphoner
      .
      J’en suis moins certaine. Cela me rappelle ma copine Véronique. Justement elle ne véro pas souvent. Comme sa maman avait la manie de téléphoner pile pendant les rares fois, son mec un jour avec a commencé par débrancher le téléphone. Véro folle de rage de l’affront à sa maman a piqué une crise et remis le téléphone. Vlan ! Maman appelle pendant. Véro va répondre et il faut reconnaître qu’elle a tâché de faire vite, mais pas si vite qu’en revenant à la chambre elle ne trouvât son mec exaspéré rhabillé. Je crois qu’un peu plus tard leur histoire a mal fini.

    • JC_Lavau JC_Lavau 29 août 13:37

      @sarcastelle Est-ce qu’elle baisait bien au moing, les quelques minutes où sa mère ne téléphonait pas ?


    • Mélusine7 Mélusine7 29 août 13:37

      @sarcastelle
      Vous avez mis le doigt sur LE problème des femmes (pas le mien). Gardez le mec et maman. C’est pour cela qu’elles foirent tout dans leur vie (les hommes aussi souvent ne savent pas lacher le lien avec leur mère,...les homos, là, c’est clair). Les femmes encore plus que les hommes, veulent tout,...le chic, le chèque et le choc,..en plus des enfants,...et au final : elles ratent tout. 


    • sarcastelle sarcastelle 29 août 14:35

      @JC_Lavau

      .
      Est-ce qu’elle baisait BIEN au moing ? 
      .
      Je crois hélas que son mec était assez désillusionné sur les rapports entre les sexes pour ne pas en exiger tant. 


    • JC_Lavau JC_Lavau 29 août 14:52

      Pour satisfaire un homme à coup sur, il faut faire ça :

      Là il y a deux versions : à un seul verbe, et à deux verbes.
      Deux verbes :
      1° : Baiser.
      2° : Pas faire chier.

    • sarcastelle sarcastelle 29 août 14:55

      @sarcastelle

      .
      Connaissez-vois l’histoire du vétérinaire de mademoiselle Duchmoll ? 
      .
      Drrrrriiiinnnngggg....
      - Allo ? 
      - Allo, c’est le vétérinaire ? Ici mademoiselle Duchmoll ! Dites, c’est affreux ! ma petite Mirza est sous un énorme chien qui montre les dents si j’approche ! Qu’est-ce que je peux faire ? 
      - Jetez-leur un seau d’eau.
      - Ah, excellent idée ! Merci, docteur !
      Dix minutes après :
      Drrriiinnngggg...
      - Allo ?
      - C’est le vétérinaire ? Ici mademoiselle Duchmoll ! J’ai lancé deux seaux d’eau sans aucun résultat ! Le chien continue ! C’est affreux !
      - Rossez-le à coups de canne.
      - Ah, oui, c’est une bonne idée ! Merci docteur !
      Dix minutes après :
      Drrriiinnnggg...
      - Allo ?
      - C’est le vétérinaire ? C’est encore mademoiselle Duchmoll ! J’ai cassé ma canne sur le dos du chien sans résultat ! Il continue ! Je suis désespérée ! 
      - Ecoutez, essayez de dire au chien qu’on le demande au téléphone.
      - Ah ?... Vous pensez que ça va marcher ? 
      - C’est bien possible. Avec moi, ça fait trois fois que ça marche. 


    • arthes arthes 29 août 16:39

      @JC_Lavau


      Et si la femme elle veut pas baiser, elle fait chier quoi smiley

    • JC_Lavau JC_Lavau 29 août 18:55

      @JC_Lavau. Version à un seul verbe (la plus connue) :

      Sucer.

    • arthes arthes 29 août 19:14

      @JC_Lavau

      ça fait partie de « baiser »...Bien que pour la bonne conscience dans certaines circonstances,, on dira toujours que « sucer n’est pas tromper »..

    • JC_Lavau JC_Lavau 29 août 20:15

      @arthes. Ah si toutes les femmes étaient de ton avis !

      Confer la légende « Good luck, Mr Gorski ». Qui est assez bien trouvée, d’où son succès sur le Net.

  • troletbuse troletbuse 29 août 13:26

    Pour vos prochains articles, je vous propose quelques sujets d’actualité :
    La sodomie avec Macaron
    Le triolisme
    l’échangisme
    et les partouzes
     smiley


  • sls0 sls0 29 août 13:28

    Je n’ai pas lu l’article mais j’ai lu les commentaires.


  • Massada Massada 29 août 13:37
    « Donc, 500 couples ont accepté de se chronométrer à partir du moment »M« jusqu’à l’aboutissement de leurs efforts, pour faire avancer la recherche. »

    Pénis circoncis ou non ?


    • gruni gruni 29 août 13:52

      @Massada


      Extrait du lien en bas de page

      « l’usage de préservatifs ne semble pas avoir d’effet sur la durée du rapport, pas plus que la circoncision éventuelle chez l’homme »

    • Clocel Clocel 29 août 13:56

      @Massada

      Vous sous-entendez que les pénis ébréchés sont encore plus rapides ???

      M’étonnerait pas, ils arrivent pas à faire grimper bobonne aux rideaux, c’est ça qui les rend teigneux...


    • JC_Lavau JC_Lavau 29 août 14:01

      @Massada. Voir le délicat résultat dans Kadosh.


    • Agafia Agafia 30 août 05:51

      @Clocel

      Nan, c’est plutôt le contraire. 

      Le fait d’être circoncis les rend moins sensibles au toucher, donc en règle générale, ils sont plus endurants, et leur orgasme arrivant moins vite, c’est du temps de gagné pour faire jouir madame (ou plutôt sadame) ... 

      Tiens - smack smack - je m’aime ^^

    • kalachnikov kalachnikov 30 août 17:47

      @ Agafia

      En fait, j’ai lu une étude à la volée il y a quelques jours (pas de lien sous la main) concernant la reconstruction du prépuce par la chirurgie et portant sur le plaisir, la sensation de plaisir. Les personnes ainsi opérées déclarent avoir recouvré des sensations, un mieux être, de même que leurs partenaires.


    • JC_Lavau JC_Lavau 31 août 09:38

      @kalachnikov. Buffon nous avait expliqué que la larve de la puce s’appelle le prépuce...


    • Agafia Agafia 31 août 10:05

      @kalachnikov

      Ah c’est tout à fait possible. Je ne suis pas une spécialiste du prépuce ^^

      Mon commentaire reflétait ce que j’ai entendu de certains hommes et femmes.
      Dans ma vie perso, je n’ai jamais, de façon intime, rencontré un homme circoncis .

    • rocla+ rocla+ 31 août 10:14

      @Agafia


      Il existe pas le cirque Concis . 

      Il y a le cirque Amar , Pinder , Bouglionne , et d’ autres encore .

    • Agafia Agafia 31 août 10:57

      @rocla+

      Ah bon Captain ? Je croyais que le cirque Concis était pour les gens pressés et présentait des numéros brefs et synthétiques ! ^^

      En 10 mn, on voit M Loyal, les dompteurs, les acrobates, les clowns, les funambules et les écuyères... smiley


    • Mélusine7 Mélusine7 31 août 13:59

      @Agafia
      Ils sont aussi plus propres,....


    • JC_Lavau JC_Lavau 31 août 14:36

      @rocla+. Est-ce ici, sire, qu’on scie ?


    • Agafia Agafia 31 août 14:54

      @Mélusine7

      Alors le côté hygièniste à l’américaine de la circoncision... J’en pense rien de bon à vrai dire.

      Un mec crade reste crade, circoncis ou pas.

      Et un homme propre avec prépuce saura très bien gérer son hygiène intime.

    • Agafia Agafia 31 août 14:59

      (suite)


      La circoncision demeure pour moi une mutilation inutile.

      Si la Nature a donné un prépuce à l’homme, c’est qu’il a son utilité. Il protège le gland fragile et sensible.
      Si on apprend l’hygiène à un petit garçon, son sexe non circoncis sera propre. Question basique d’éducation.



    • Xenozoid Xenozoid 31 août 15:05

      @Agafia

      un moine du moyen age avait fait un tour de france sur son âne,la ou il révelait des vérités....
      partout ou je suis allé les femmes puaient le poisson,alors que les hommes puaient la pisse

    • Agafia Agafia 31 août 19:28

      @Xenozoid

      Mmmm...Charmant.... ^^ Mais réaliste.

    • Xenozoid Xenozoid 31 août 19:37

      @Agafia


      les odeurs était importantes a l ’époque, maintenant on camoufle tout...la honte !!!!!

    • Agafia Agafia 31 août 20:30

      @Xenozoid

      J’ai pas dit le contraire ! Sans camoufler les parfums naturels de la peau sous des parfums chimiques et dégueu, on n’est pas obligé de puer ! On peut aussi sentir bon juste par une hygiène normale. L’eau et le savon par exemple ^^

    • Xenozoid Xenozoid 31 août 20:31

      @Agafia

      j’ai jamais dis le contraire

    • Agafia Agafia 31 août 20:38

      @Xenozoid

      Ah ben on est d’accord alors ! ^^

      Après comme pour tout, quand on parle d’hygiène à travers l’histoire, il faut se replacer dans le contexte de la période et ne pas juger à l’aune de notre propre période.

      Autres temps, autres moeurs.

    • Xenozoid Xenozoid 31 août 20:42

      @Agafia

      c’est si simple

    • Xenozoid Xenozoid 31 août 20:50

      @Xenozoid

      et travaillant dans le« soins »au pays bas,je peux te dire honnêtement que les gens ,sentent,they stink, ruiken


      et je les reconnais plus a leurs odeurs, que leur pensées

  • Mélusine7 Mélusine7 29 août 13:47

    L’expression courante est de dire : il n’y a pas d’amour heureux. et la mienne est différente : Il n’y a pas d’amour peureux,...


    • gruni gruni 29 août 14:01

      @Mélusine7


      Mélusine, elle boit pas, elle fume pas, elle drague pas, mais...elle cause ! (Audiard)

      Le plaisante Mélusine smiley

    • Mélusine7 Mélusine7 29 août 14:29

      @gruni
      j’adore écrire. D’ailleurs, je me suis lancée dans un bouquin. Et pourtant, je suis aussi très silencieuse (quand je lis). Et comme je lis beaucoup. Disons que mes écrits son des orgasmes répétitifs (vous connaissez le sktech de Jerry Lewis quand il tape frénétiquement sur une machine à écrire),...ce sont des orgasmes à répétition ; UNE vraie Kalachnikov,.. Mais la mère de mon compagon était journaliste et devait rentrer au Canard enchainé en 1965 (son décès est douteux) et mon compagnon me dit souvent. Ce que je me rappelle le plus de ma mère, excepté l’odeur de son vernis à ongle (Proust), c’est sa frénésie quand elle tapait sur sa machine à écrire (était-ce comme à l’époque une Rémington,... ? ). Elle s’appelait Michèle,...et moi aussi. elle est née le jour de la conception de ma mère. Cela s’appelle un lien karmique....Merci d’accueillir mes éjaculats sur votre blogs smiley. Quand je peins, cela me prends en tout une heure (et à l’huile,.. ;). Personne n’a jamais vu cella. Un train d’enfer. Mais je suis aussi une grande dormeuse. RON RON peit patapon,...et plutôt taiseuse et comme on dit contemplative. Les deux sont possible. Mais je suis aussi sagitttaire (et eux s’agitent). Et vous Gruni, quel est votre signe ? (même sans y croire,...)


Réagir