jeudi 21 mars - par Dr. salem alketbi

Dimensions du Massacre terroriste de Christchurch

JPEG

Il ne fait aucun doute que la tragédie du crime terroriste odieux qui a tué une cinquantaine de musulmans et en a blessé plus de 40 à la suite du massacre terroriste perpétré dans deux msquées à Christchurch, en Nouvelle-Zélande, vendredi dernier, a de nombreuses dimensions et attire l'attention sur de nombreux dangers. Ce crime odieux ne devrait pas être oublié après quelques jours ou quelques semaines.

Dans l'analyse de ce crime terroriste méprisable, nous faisons référence à plusieurs points, en premier lieu, ce massacre a eu lieu dans un État pacifique qui n'a aucune position qui puisse être liée au terrorisme prétendant défendre une religion ou au terrorisme d'extrême droite, hostile et aux musulmans, dans le cadre de ce que l'on appelle l'islamophobie.

Selon les statistiques de 2013, la Nouvelle-Zélande est un pays pacifique comptant environ 46 000 musulmans, soit environ 1% de la population qui compte environ cinq millions de personnes. La ville dans laquelle le massacre a eu lieu est l'un des plus importants points de concentration des musulmans dans le pays. Ces musulmans sont originaires des pays asiatiques notamment l’Inde, ainsi que des citoyens néo-zélandais convertis à l’islam et d’autres du Moyen-Orient.

La Nouvelle-Zélande est également un modèle de pays pluralistes connus par leur acceptation de l’autre, avec plus de 200 groupes ethniques vivant sur son territoire, et une population qui parle 160 langues, ce qui signifie qu’il existe une grande diversité culturelle. Le message implicite de la visite de la Première ministre néo-zélandaise, Jacinda Ardrine, à Canterbury aux réfugiés de Christchurch, en Nouvelle-Zélande, peu de temps après le massacre terroriste, portant le foulard islamique, constitue un message fort à adresser à ses citoyens et au monde entier sur l'adhésion aux valeurs néo-zélandaises de pluralisme et de respect et d'acceptation de l'autre. Le chagrin était manifeste sur le visage de la Première ministre lors de la conférence de presse qui a suivi le crime. Elle a même décrit cette journée comme la pire de l'histoire de son pays, et a exprimé lors de cette visite « sympathie et amour pour toutes les sociétés musulmanes »

La Nouvelle-Zélande a été choquée par cette tragédie, ainsi ont été plus d'un milliard et huit cent millions de musulmans dans le monde entier. Ce massacre constitue un exemple des répercussions du discours extrémisme fort dangereux de l’extrême droite anti-islamique partout dans le monde. Plusieurs pays du monde connaissent des courants hostiles aux immigrés. Ces courants se nourrissent des attitudes et des déclarations des dirigeants politiques et des responsables de partis qui exploitent cette carte infâme et dont l’effet est odieux, afin d'attirer les électeurs, de jouer sur les sentiments nationalistes, de susciter la xénophobie et renforcer l'islamophobie.

Le criminel terroriste a commis son crime odieux professionnellement et l’a même diffusé en direct sur Facebook. Il était donc pleinement conscient de ce qu’il faisait. Il a publié une longue déclaration de 74 pages sur Internet, dans laquelle il disait : « Je suis un homme blanc de parents britanniques de la classe ouvrière, J’appartiens à une famille de faible revenu. Mais j’ai décidé de prendre position pour assurer l’avenir de mes concitoyens » Cette déclaration a été publiée deux jours avant que le crime ne soit commis. Cela montre combien il est primordial de surveiller le contenu des médias sociaux et de traiter ce qui est publié avec beaucoup de sérieux et de rigueur.

Il est vrai qu’il est difficile pour les services de sécurité de contrôler tout le contenu publié par les utilisateurs des médias sociaux, en particulier parce que de nombreux pays contrôlent de manière stricte cette censure, mais le fait est que ce massacre a révélé que la censure de contenu est plus importante pour la sécurité sociale que les déclarations de certains promoteurs de la liberté d’opinion, d’expression et ainsi de suite. Il convient de souligner que la surveillance des sites et des pages des éléments d'extrême droite n'est pas moins importante que celle des organisations terroristes et extrémistes qui prétendent parler au nom de la religion islamique. Le danger est devenu le même dans les deux cas après le massacre de Christchurch, qui a complètement séparé ce qui se passait avant de ce qui se passera ensuite et a ouvert une nouvelle page dans l'histoire du terrorisme d’extrême droite. Le criminel terroriste est depuis longtemps impliqué dans une activité décrite par des rapports comme visant « l'invasion de l'Islam pour l'Europe » !

Afin de comprendre le niveau de danger de l'extrême droite, nous renvoyons aux propos du tueur terroriste dans sa déclaration, en ce qu’il a appelé « le Grand Remplacement » où il a mentionné la « grande augmentation du nombre d'immigrants » qu'il considérait comme « occupants et envahisseurs » et qu'il avait choisi la Nouvelle-Zélande comme lieu de son crime terroriste, et que par ce fait, il voulait « envoyer un message aux envahisseurs leur indiquant qu'ils ne sont pas en sécurité, même dans les coins les plus reculés du globe », et a affirmé qu’ « il n'y a pas d'innocent parmi les cibles, car quiconque envahit les terres d'autrui en subit les conséquences ! 

C’est là une idéologie terroriste méprisable qui n'est pas moins insidieuse et déviée que l'idéologie de Daech et Al-Qaïda, fondée sur la haine, le racisme et le rejet de l'autre. Les réactions de ce tueur sont similaires à celles des terroristes après le massacre de leurs victimes. Lui aussi a déclaré qu’il ne ressent aucun remords, ajoutant qu’il avait envie de tuer un plus grand nombre d’envahisseurs, et a ajouté que ce massacre « est venu venger les centaines de milliers de morts qui sont tombés à cause des envahisseurs sur le territoire européen à travers l’histoire ». Le plus dangereux dans les écrits de ce terroriste est qu'il a annoncé avoir été influencé par le président américain Donald Trump en tant que « symbole de la restauration de l'identité de la race blanche ». Il a également été influencé par Candace Owens, un activiste politique qui soutient fermement le président américain, a rapporté le New York Post. Les centres d’études et de recherche occidentaux vont étudier l'impact de la montée des tendances de droite et des tendances nationalistes sur les politiques de coexistence et d'intégration et, partant, sur la sécurité et la stabilité des sociétés occidentales.



53 réactions


  • popov 21 mars 16:31

    Mahomet, premier terroriste de l’islam.


  • Nicolas_M Nicolas_M 21 mars 16:50

    Les attentats terroristes, il y en a tous les jours ou presque dans le monde.

    Pourquoi avoir écrit sur celui là et pas l’attentat au mortier à Kaboul, la voiture piégée en Somalie, l’attentat suicide à Jalalabad, l’attentat contre la base américano-afghane, ou l’attentat suicide à Idleb ? Ils ont tous eu lieu ce mois ci et ont fait plus de morts qu’à Christchurch.

    Posez vous cette question : pourquoi avez vous pris la plume virtuelle pour écrire sur ce massacre en particulier ? A moins que ce soit pour attiser une haine entre deux catégories de populations bien distinctes ?


    Ce que je pense, c’est que vous n’en n’avez rien à faire des vies humaines gâchées par ce massacre. Tout ce qui vous importe c’est que d’autres rallient votre opinion, à savoir que beaucoup d’hommes blanc, que vous appelez islamophobes, sont dangereux et doivent être combattus. Vous ne valez pas mieux que ceux qui vous combattez.


    • Traroth Traroth 22 mars 15:27

      @Nicolas_M
      Parce que l’auteur avait envie d’écrire sur cet événement. Vous doit-il des comptes ? De quel droit posez-vous cette question ?


  • lee oswald lee oswald 21 mars 17:04

    Bonjour , ce type a tué les musulmans après un voyage en France , je me demande pourquoi en France une tuerie n’est pas arrivée ?

    Messieurs avez-vous une réponse ?

    Je ne cautionne pas cette tuerie


    • popov 21 mars 17:11

      @lee oswald

      Ce qui m’étonne, c’est qu’il y ait eu des femmes et des enfants parmi les victimes. Il y a toujours des femmes et des enfants dans les mosquées ou c’était uniquement ce jour là ?


    • Gloubi 21 mars 19:39

      @lee oswald
      En France, cela fait quelques siècles que nous sommes vaccinés contre les guerres de religion. La laïcité nous protège aussi contre des déséquilibrés qui voudraient porter le fer dans une mosquée.
      Je suis un islamophobe affirmé et décomplexé parce que je tiens l’islam pour une idéologie de la division, mais j’ abhorre ceux qui massacrent des musulmans parce que musulmans, comme j’abhorre ceux qui massacrent des bouddhistes, des juifs, des chrétiens, des athées etc. parce que bouddhistes, juifs, chrétiens, athées.
      Un massacre atroce comme celui de Christchurch ne combat pas le fondamentalisme islamique, il le renforce. On la bien vu avec les récupérations multiples, dont celles d’Erdogan.


  • popov 21 mars 17:09

    L’islam ne serait peut-être pas aussi détestable et détesté si les pays du Golfe n’avaient pas envoyés aux quatre coins du monde leurs missionnaires obscurantistes.

    Vous tremblez devant l’Iran chiite. Le jour où les Iraniens vont se rendre compte qu’ils ont été soumis à une idéologie de Bédouins arriérés et qu’ils cesseront de se prosterner en direction de votre grotesque idole, c’est à ce moment que vous devrez trembler, car ils vous feront payer ces siècles de croupissement que leur a imposé l’islam.


    • Traroth Traroth 22 mars 15:29

      @popov
      Quand je vois que ceux qui disent détester l’islam détestent en fait les musulmans, et en fait, détestent les Arabes et d’ailleurs tous ceux qui ont le malheur d’avoir une peau plus sombre que blanc, je pense au contraire que ça ne changerait rien du tout !


    • foufouille foufouille 22 mars 15:37

      @Traroth

      l’islam est réservé aux non blancs ?


    • Traroth Traroth 22 mars 15:55

      @foufouille
      Non.


    • foufouille foufouille 22 mars 16:02

      @Traroth

      donc ceux qui n’aiment pas l’islam ne sont en rien des racistes.


    • Traroth Traroth 22 mars 16:53

      @foufouille
      Vous avez des problèmes avec la logique, apparemment...


    • foufouille foufouille 22 mars 17:00

      @Traroth

      pas le moins du monde, c’est toi qui prétend que ceux qui n’aiment pas ton islam sont des racistes.


    • Traroth Traroth 22 mars 17:38

      @foufouille
      Oui, et je le maintiens. Même si parler de « mon islam » est plutôt amusant...


    • foufouille foufouille 22 mars 17:43

      @Traroth

      les défenseurs sont pro islamique hors l’islam est une religion qui n’est ps réservé à une race particulière comme les arabes ou les pas blancs donc parler de racisme est illogique.


    • Traroth Traroth 22 mars 19:22

      @foufouille
      Quand je suis au bord d’une rivière et qu’on me dit « tiens, un poisson ! », je ne regarde pas en l’air. Pourtant, il existe des poissons volants.

      Vous comprenez l’analogie, ou pas du tout ?


  • generation désenchantée 21 mars 17:36

    le parcours idéologique est assez bizarre , sur la fiche wikipedia du terroriste

    Communiste, anarchiste, puis libertarien, il adopte progressivement des idées d’extrême droite et se définit comme « écofasciste »1. Il considère par ailleurs la Chine communiste comme l’« État idéal »



  • joeblow 21 mars 19:09

    Comme d’hab un exercice de police le jour même au même endroit pour traquer un terroriste, comme aux attentats de Paris, Boston, Sandy Hook, etc... Ah mais comme ça ça va tellement mieux pour faire des images et engager des acteurs de crises.

    https://cloverchronicle.com/2019/03/19/paramilitary-police-drill-took-place-on-the-same-day-as-christchurch-mass-shooting/

    Les vidéos de l’événement dans les mosquées sont tout simplement comme disent les anglais... Fake as fuck !


  • OMAR 21 mars 19:31

    Omar9

    .

    Wahhabite @salem alketbi

    .

    Avant de parler du massacre de Christchurch, parle-nous des massacres quotidiens commis par l’Arabie-Saloperie, sur des enfants yéménites :

    https://www.francetvinfo.fr/monde/proche-orient/yemen/yemen-au-moins-22-enfants-tues-par-une-frappe-de-la-coalition-dirigee-par-l-arabie-saoudite_2909743.html

    .

    En matière d’effronterie, de barbarie et de fourberie, il n’y a malheureusement pas que les nazis ou les sionistes qui sont maitres dans ces domaines...


  • Gloubi 21 mars 19:33

    L’indignation des musulmans seraient plus crédible s’ils s’indignaient de la même façon des massacres de chrétiens en prière en Egypte ou en Indonésie.

    Le sultan Erdogan, dans sa folie préelectorale, a jusqu’à été menacer l’Australie de rééditer Gallipoli !

    Demandons des comptes au vieil homme malade de l’Europe de la tuerie d’Utrecht, commise par un Turc.


    • Traroth Traroth 22 mars 15:33

      @Gloubi
      J’imagine que vous êtes un chrétien, et vous ne vous indignez pas particulièrement, semble-t-il. Que faut-il en déduire sur votre crédibilité à vous ?


    • Gloubi 22 mars 18:53

      @Traroth
      Vous devriez vous contenter d’imaginer que je suis un être humain comme vous : mon orientation sexuelle, mon régime alimentaire, ma religion ou mon absence de ne vous regardent pas. Lisez ou non ce que j’écris, réagissez-y ou non, mais évitez de laisser courir votre imagination.
      Quant à ma « crédibilité », pensez-vous vraiment que ce soit sur un site comme celui-ci qu’on peut l’évaluer ?


    • Traroth Traroth 22 mars 19:26

      @Gloubi
      Vous devriez surtout éviter les phrases à l’impératif.

      Bien entendu, on peut évaluer votre crédibilité sur un site comme Agoraxvox. Partout où vous vous exprimez, en fait.


  • Jonas 21 mars 20:41

    « La ville dans laquelle le massacre a eu lieu est l’un des plus importants points de concentration des musulmans dans le pays. »

    Et la mosquée Nour, victime de l’attaque terroriste, est un bastion de l’islam radical sur la ville de Christchurch, liée depuis une dizaine d’années à l’organisation islamiste de Al-Qaïda.

    Deux musulmans radicalisés à la mosquée Nour sont partis combattre en tant que jihadistes au Yémen. Ils ont été tué en 2013 par un drone américain.


  • Jonas 21 mars 20:43

    Vous voulez réellement connaître la vérité sur l’Islam ?
    Alors regardez et écoutez les prédicateurs et imams dans les plus grandes mosquées de France endoctriner des centaines de milliers de musulmans au fondamentalisme islamique misogyne, antioccidental, antichrétien et antisémite :

    http://islamineurope.unblog.fr/


  • cathy cathy 21 mars 21:07

    La tragédie sélective.

    Vous n’avez pas besoin de nous, pour vous massacrez entre vous.


  • phan 21 mars 21:20

    Un système de promotion mondiale de l’islam rigoriste :
    Plus de deux décennies après la fin de la Guerre Froide, WikiLeaks publie plus de 60 000 documents diplomatiques saoudiens. Ces « câbles » mettent en lumière le système de prosélytisme et de promotion d’une lecture rigoriste de l’islam appliqué par le royaume wahhabite au niveau international. « Depuis des dizaines d’années, l’Arabie Saoudite injecte des milliards de pétrodollars dans des organisations islamiques à travers le monde, pratiquant une diplomatie du chéquier », révèle le journal américain New York Times, en juillet 2015, après avoir épluché tous les documents diplomatiques mis à jour par WikiLeaks.
    « Quand après les attentats du 11 septembre 2001, alors que 15 des terroristes étaient saoudiens, George W.Bush désigne l’Afghanistan et l’Irak comme les ennemis des Etats-Unis, on comprend que l’Arabie est un bon client qu’il ne faut pas contrarier », analyse encore Pierre Conesa. Pour l’historien, la situation est similaire aujourd’hui, quand « Donald Trump annonce depuis Riyad que c’est l’Iran qui est la cause du terrorisme ».

    Le terrorisme n’est donc que le sommet visible d’un iceberg qui s’appelle la stratégie du choc des civilisations.

    Aujourd’hui, c’est un secret de polichinelle que les Anglo-américains, dans le cadre de guerre contre l’URSS en Afghanistan, ont fait appel à des combattants wahhabites importés du Pakistan et d’Arabie saoudite. Lors d’un entretien en 2009, Hillary Clinton a reconnu que « ceux [les terroristes] que les États-Unis combattent aujourd’hui sont ceux que nous avons financés il y a vingt ans ».

  • Christian Labrune Christian Labrune 21 mars 21:53

    C’est là une idéologie terroriste méprisable qui n’est pas moins insidieuse et déviée que l’idéologie de Daech et Al-Qaïda, fondée sur la haine, le racisme et le rejet de l’autre.

    =================================

    Là-dessus, je suis tout à fait d’accord. Il n’y a vraiment aucune différence entre ce salopard et les massacreurs des Yézidis et des chrétiens d’Orient du côté de Raqqa.

    Il y a quand même une ambiguïté fâcheuse dans cet article, c’est la confusion entre ce qu’on nomme « islamophobie » et l’exécution d’un tel crime.

    L’islam, c’est une idéologie, c’est un texte, et un texte qui, dans plusieurs sourates, est à peu près aussi criminogène et détestable que Mein Kampf  : les mécréants, les juifs, les idolâtres, les mauvais musulmans, ce n’est que du gibier à abattre pour la plus grande gloire d’Allah.

    Sans doute, la plupart des religions, dans leur enfance, ont suscité des fanatismes et des meurtres. On n’aurait donc pas songé à faire grief en France à un musulman, il y a quarante ans, d’aller entendre dans une mosquée des vieux textes qu’ils comprenait probablement assez mal et qu’il ne lui serait jamais venu à l’idée de mettre en pratique.

    Les exactions islamiques de ces dernières années nous ont fait découvrir avec horreur que pour un certain nombre d’excités, il ne suffisait pas de proclamer qu’Allah est grand, mais que c’était beaucoup mieux si en prononçant la phrase rituelle on enfonçait un couteau de cuisine entre les omoplates d’un kâfir. Dès lors, avoir peur de l’islam et développer une « phobie », devenir donc « islamophobe », c’est bien la chose du monde la plus naturelle et la plus explicable, mais la haine de l’islam, c’est-à-dire d’une idéologie, n’est évidemment pas la haine des pauvres bougres nés musulmans qui pourraient dire, comme la Zaïre de Voltaire, chrétienne tombée dès l’enfance aux mains de pirates barbaresques et élevée en terre d’Islam :

    « J’eusse été près du Gange, esclave des faux dieux,

    Chrétienne dans Paris, musulmane en ce lieu »

    Dans notre société française héritière d’une philosophie des Lumières qui a beaucoup réfléchi sur les guerres de religion atroces du XVIe siècle, nous haïssons le fanatisme, mais si nous le haïssons, ce n’est pas pour devenir nous-mêmes ce que nous abhorrons le plus, à la manière de cet abominable connard de Nouvelle-Zélande.

    La guerre contre le fanatisme s’impose partout plus que jamais. Ce n’est pas avec des kalachnikovs qu’on en viendra à bout, mais par l’éducation des jeunes générations. Malheureusement, à voir ce qui se passe un peu partout, cette guerre-là, qui est celle des idées, et qui ne tue personne, n’a pas encore vraiment commencé.


  • waymel bernard waymel bernard 21 mars 23:10

    « La Première ministre néo-zélandaise, Jacinda Ardrine, portant le foulard islamique ». Il faut bien faire comprendre aux musulmanes vivant dans le monde civilisé que le foulard islamique est une obligation.


    • Gloubi 22 mars 07:11

      @waymel bernard
      C’est en effet absurde de renforcer ainsi l’assimilation islam-hidjab, alors que tant de femmes, dont de nombreuses musulmanes, luttent pour ne pas le porter. Cela révèle une condescendance certaine à l’égard des musulmans que de croire qu’ils ont besoin de marqueurs identitaires pour croire.

      La trouvaille rigolote en revanche, c’est que ces candides Néo-Zélandais ont appelé femmes et hommes à le porter ! On va voir comment vont réagir les barbus qui focalisent sur la femme-objet.
      Même aux antipodes la dhimmitude a ses limites.


    • Christian Labrune Christian Labrune 22 mars 09:37

      @waymel bernard

      L’avocate Nasrim Sotoudeh, qui résiste depuis des années au régime des mollahs iraniens, déjà emprisonnée, vient d’écoper d’une peine de plus de trente ans de prison.

      En outre, pour avoir soutenu des femmes qui s’étaient publiquement débarrassées du tchador imposé par l’obscurantisme islamiste, elle est aussi condamnée à recevoir 148 coups de fouet. Pétition de soutien à l’adresse en bas de page.

      Il n’empêche qu’Il se sera trouvé ces dernières semaines sur AgoraVox un certain nombre de parfaits imbéciles pour s’émouvoir au nom de la liberté des femmes !!! des protestatiions qui avaient suivi la mise en vente du voile Decathlon.

      https://www.change.org/p/cnb-lib%C3%A9rez-l-avocate-iranienne-nasrin-sotoudeh


  • L'Astronome L’Astronome 22 mars 08:43

     

    Ma femme, au sein d’une organisation humanitaire, s’occupe de reloger des familles venues d’Afrique. Certains des réfugiés s’étonnent de la dimension politique et sociale donnée par les média et les politiques au massacre de Christchurch, alors qu’en Afrique des chrétiens sotnt assassinés tous les jours et des églises brûlent. On n’en parle pas. Étrange omerta.

     


    • Christian Labrune Christian Labrune 22 mars 10:07

      @L’Astronome

      Qu’on s’émeuve de ce qui vient de se passer en Nouvelle-Zélande, c’est très bien, parce que c’est véritablement détestable.
      Dans l’article, l’extrême droite est mise en accusation. Il est cependant à remarquer qu’on pouvait craindre en France, depuis les crimes de Montauban et de Toulouse, des exactions de cette mouvance dont on a connu les méthodes à l’époque de l’OAS. Il y aura bien eu des graffitis ici et là, mais aucun crime de sang. C’était heureux, et il ne faudrait pas que cela change.
      J’apprenais hier soir avec consternation, après avoir écrit ici ma première intervention, que Vallaud Belkacem n’hésitait pas à rendre l’extrême droite française (que j’exècre et que je n’entends pas défendre !) du crime qui venait d’avoir lieu, exhibant sur sa page internet un certain nombre de couvertures de magazines (et pas seulement ceux de la droite extrême) jugées « islamophobes », ce qui est d’une connerie plus forte encore que tout ce qu’elle avait pu faire quand elle était ministre de l’instruction publique.
      Rappelons-nous qu’après les attentats horribles de ces dernières années, le choeur des âmes vertueuses avait répété à l’envi : « pas d’amalgame ! ». Recommandation inutile : l’islam était mis en cause, et à juste titre, mais on n’a jamais considéré que le musulman ordinaire pouvait être complice des tueries qui venaient d’avoir lieu. Et voilà qu’on rend responsable d’un massacre à l’autre bout de la planète des journalistes qui n’ont fait que leur boulot en s’interrogeant sur une nature criminogène de l’islam qui est évidente pour quiconque a lu le Coran ! En matière « d’amalgame », on ne saurait faire mieux.
      C’était déjà allé très loin dans la niaiserie masochiste allumeuse de bougies sur les scènes des crimes : un proche de l’une des victimes du Bataclan était allé jusqu’à s’écrier en direction des assassins : « vous n’aurez pas notre haine ! », bientôt imité par d’autres crétins décérébrés.
      Qui songerait à exiger des proches de ces musulmans assassinés en Nouvelle-Zélande qu’ils ne haïssent pas un individu qui s’est retranché de l’humanité par ses crimes ? En pareil cas, la haine et la colère sont parfaitement légitimes, comme elles l’étaient après ces attentas en France qui sont trop nombreux pour que je puisse entreprendre de commencer à les rappeler sans avoir la certitude d’en oublier plusieurs.
      Les assassinats terroristes, quelle que soit leur origine, sont totalement inexcusables. Il n’y a pas à leur trouver des justifications sociologiques. En pareil cas, il n’y a aucune circonstance atténuante à examiner, pas plus en Nouvelle-Zélande qu’à Toulouse, à Nice ou à Charlie Hebdo.


    • OMAR 22 mars 10:49

      Omar9
      .
      @L’Astronome
      .
      Est-ce que votre femme s’est déplacée au Rwanda lors du génocide de chrétiens tutsis commis par d’autres chrétiens rwandais ?
      .
      Etrange, votre omerta.


    • L'Astronome L’Astronome 22 mars 11:05

       
      @OMAR
       
      Votre vertueuse indignation tombe à côté de la plaque. Ne rendez pas, comme Najat Belkassem, tous les occidentaux coupables ou complices de tous les crimes commis çà et là. Attitude paranoïde !
       


    • L'Astronome L’Astronome 22 mars 11:11

       
      @Christian Labrune : « Vallaud Belkacem n’hésitait pas à rendre l’extrême droite française (...) responsable du crime qui venait d’avoir lieu  »
       
      Dans le même esprit Anne Hidalgo accusait l’extrême droite des dégâts perpétrés aux Champs Élysées. Il faut toujours trouver un coupable, en fonction de son idéologie. Et les religions, en fin de compte, sont aussi des idéologies.
       


    • Christian Labrune Christian Labrune 22 mars 11:17

      Certains des réfugiés s’étonnent de la dimension politique et sociale donnée par les média et les politiques au massacre de Christchurch, alors qu’en Afrique des chrétiens sotnt assassinés tous les jours et des églises brûlent.

      ............................................................
      @L’Astronome

      C’est normal et c’est cet étonnement qui fait problème : un chrétien qui a le devoir -en principe « d’aimer ses ennemis » n’a évidemment pas le droit de massacrer qui que ce soit. Si on l’offense, il doit tendre l’autre joue. Si on tue un de ses proches, il ne doit pas haïr l’assassin : « vous n’aurez pas notre haine ! »

      Un musulman, en revanche, a le devoir de massacrer tous ceux qui refusent de reconnaître qu’Allah est plus grand que les autres dieux, et particulièrement les « associateurs », c’est-à-dire ceux qui associent à leur dieu d’autres personnes, les hypostases de la Trinité chrétienne en particulier. Lisez par exemple le verset 5 de la sourate IX :

      "Après que les mois sacrés expirent, tuez les associateurs où que vous les trouviez. Capturez-les, assiégez-les et guettez-les dans toute embuscade. Si ensuite ils se repentent, accomplissent la Ṣalāt et acquittent la Zakāt, alors laissez-leur la voie libre, car Allah est Pardonneur et Miséricordieux."

      Intervention ironique, cela va sans dire !


    • L'Astronome L’Astronome 22 mars 11:36

       
      @Christian Labrune
       
      Finkielkraut pense la même chose en disant que chaque mahométan est appelé au « djihad ».
       
      Anecdote : des ouvriers nord-africains travaillent actuellement près de chez moi. Ils démolissent une maison et laissent du bois sur le trottoir. L’in d’eux me dit : « Si tu as besoin de bois, demande-moi ». — « Et qui dois-je demander ? Quel est votre prénom ? » — « Djihad ».
       


    • Christian Labrune Christian Labrune 22 mars 15:41

      Attitude paranoïde !

      -----------------------
      @L’Astronome

      Pas du tout ! Attitude simplement islamique. Ce que vous écrivez donne à penser que vous n’êtes pas musulman. Vous êtes donc, excusez-moi de devoir le dire, un parfait salaud. Convertissez-vous : Dieu est miséricordieux et il vous pardonnera d’avoir été un kâfir. Sinon, vous irez en enfer. On vous y arrachera la peau, elle repoussera, mais on vous l’arrachera encore, jusqu’à la fin des temps. Je cite là un verset coranique, mais je ne saurais plus où le situer dans le Coran.


    • L'Astronome L’Astronome 22 mars 16:29

      @Christian Labrune
       
      Pas la peine de vous rappeler où se trouve le passage ce que vous décrivez. Le livre dont vous parlez ne charrie qu’un torrent de haine. Il est temps de se libérer de ces monstruosités qu’on appelle religions. Cela suppose une prise de conscience, c’est-à-dire un minimum d’esprit critique et d’intelligence. Mais peut-être est-ce trop demander ?
       
      De temps en temps quelqu’un pète les plombs ; cela donne Christchurch (l’Église du Christ).
       
       


  • covadonga*722 covadonga*722 22 mars 12:48

    devant leur concert d’indignations contre cette attentat islamophobe je n’aurais pas crus qu’il y avait tant d’autorités et d’associations musulmanes en France eu égard a leur silence assourdissant lors des attentats islamophiles 


    • karibo karibo 22 mars 13:30

      @covadonga*722
      Entièrement d’ accord, moi ce qui me révolte dans cette affaire c’ est la manière dont ces assassinats ont été perpétrés et leur coté barbare !.
      Des égorgement halal auraient été tellement plus supportables et respectueux de cette culture et religion ...
      Vraiment ya plus de respect !


  • docdory docdory 22 mars 15:40

    @Dr Salem Aktebi

    Tiens, c’est bizarre, j’ai examiné vos articles depuis 2017, aucun ne condamne ni ne mentionne les attentats mahométans anti-coptes de 2017 et 2018 en Egypte, qui ont fait au total plus de morts que celui de Christchurch. Seriez-vous atteint d’indignation sélective ?

    Il faut bien avouer que vous n’êtes guère incité par les médias français à écrire sur ce sujet, puisque en général un attentat musulman contre une église copte ne provoque pas le dixième des réactions médiatiques par rapport à celles qu’ont causées ce rarissime attentat anti-musulman.

    A noter qu’à ce jour, on compte depuis le 11septembre 2001 34756 morts dans d’innombrables attentats musulmans contre le reste du monde, contre 50 morts dans un seul attentat anti-musulman.

    Aussi ignoble que soit cet attentat de Christchurch, il ne doit pas servir de prétexte à une quelconque politique de restriction de la liberté d’expression concernant l’islam (ou n’importe quelle autre idéologie politique ou religieuse ), ni à l’instauration d’un quelconque délit de blasphème contre l’idéologie mahométane ou quelqu’autre religion que ce soit.

    Or c’est la récupération politique que vous semblez vouloir faire subrepticement de cet horrible évènement.


    • docdory docdory 22 mars 15:51

      PS :
      Un exemple récent d’atrocités mahométanes anti chrétiennes, au Nigéria cette fois.ci ...


    • Christian Labrune Christian Labrune 22 mars 16:01

      @docdory

      Vous parlez des Coptes. Qui ne se souvient en effet des églises incendiées, et en particulier de ce car de touristes sur la route d’Assouan : on les fait descendre, on vérifie les identités, et tous ceux qui sont coptes ont droit à une balle dans la tête. Les nazis ne procédaient pas autrement.

      Le mot « copte » veut dire « habitant de l’Egypte », et de fait, les Coptes sont les descendants christianisés de ces différents peuples un peu mélangés qui, en trois millénaires, ont su fabriquer cette puissante culture qu’on ne se lasse pas d’admirer, où l’égalité des hommes et des femmes était plus parfaite que dans l’Europe du XIXe siècle, ce qui est assurément le signe d’un très haut niveau de civilisation. Il a beaucoup été question ces derniers jours de cette notion de « grand remplacement » qu’on a reprochée comme un crime à certains auteurs, en France, que par ailleurs je n’apprécie pas du tout, d’avoir utilisée. Eh bien, puisque vous évoquez les Coptes, parlons-en, du « remplacement ».

      Au VIIe siècle, ces premiers Egyptiens qui souffraient mal la domination byzantine se sont laissé envahir, dès 639 par les arabo-musulmans du Calife Omar. Mal leur en a pris. Tant bien que mal, ils ont pu rester majoritaires dans leur pays jusqu’au XIVe siècle, mais Ils ne représentent plus aujourd’hui que 10% de la population. Sous le règne de Morsi et de ses Frères, on a commencé à incendier leurs églises, à les massacrer. L’objectif était de ne leur laisser plus d’autre choix qu’entre la valise et le cercueil. Malgré l’actuelle répression de l’islamisme, par le régime d’Al-Sissi, qui ne fait pourtant pas dans la dentelle, les exactions continuent. Il est à craindre qu’il ne reste pas plus de Coptes en Egypte dans quelques dizaines d’années que de Juifs à Bagdad ou dans cette Algérie où personne n’est capable de dire s’il en reste un seul.


    • Oceane 25 mars 06:29

      @docdory

      Ces idiots utiles africains à la rescousse.


  • Julot_Fr 22 mars 20:29

    Il s’agit d’un coup monte, notamment pour accroitre la censure du web et le control des armes, pour ceux qui veulent de la vrai info, voir ci-dessous :

    https://www.sgtreport.com/2019/03/christchurch-uncovered/


Réagir