lundi 10 janvier - par Vincent Verschoore

Du Covid à la formation psychotique des masses

Il m’est très souvent arrivé, depuis bientôt deux ans, de me promener en ville, à la campagne ou sur la côte avec le sentiment d’être dans un mauvais film d’anticipation ou dans un asile de fous : attestations de sortie, confinements et couvre-feux, gens qui se baladent masqués en rue, dans leur voiture ou sur les chemins, promeneurs chassés des plages par la milice en hélicoptère, obligations de port du masque sur des digues en plein vent mais pas sur la plage, voyageurs qui obéissent sans broncher à des pervers narcissiques qui leur dictent dans quelle position ils peuvent boire leur café.

Et puis, des gens qui se font vacciner à multiples doses tel un vulgaire bétail, se soumettant à chaque fois pour avoir droit à leur picotin, leur « liberté » représentée par un QR code, et qui finissent par me considérer, moi et les gens comme moi, comme un ennemi encore pire que le virus.

Je regarde, horrifié, ces gens qui acceptent d’imposer une torture émotionnelle à leurs ainés, en s’interdisant de les voir ou en les reléguant à la cuisine avec un morceau de bûche, qui acceptent de traumatiser des enfants en les obligeant à se masquer toute la journée et en les accusant du possible meurtre de leurs grands-parents. Je vois ces gens, que j’ai connu « normaux », demander à leurs voisins ou clients un Ausweis pour pouvoir prendre un café ou voir un film.

Je vois ces crétins en uniforme de la Gestapass obéissant aux ordres débiles de leurs supérieurs préfectoraux. Comme dans un mauvais remake de film en France occupée, je vois ces agents de la SS (Sécurité Sanitaire) monter une garde armée à l’entrée des restaurants pendant que leurs acolytes vérifient les papiers des consommateurs. Je les vois qui contrôlent d’un air sévère les pass sanitaires des visiteurs du marché de Noël, et je vois des visiteurs du marché de Noël fiers d’être scannés, fiers d’appartenir à la race bovine supérieure.

Je me suis parfois demandé, très sérieusement, « mais n’est-ce pas moi, le fou ? » Cependant je voyais bien que, même si je faisais partie d’une minorité, la plupart des autres associés à cette minorité n’étaient de toute évidence pas fous, et les raisons qui nous faisaient penser que les fous étaient bien les autres, étaient solidement ancrées dans le bon sens comme dans la rationalité scientifique.

Une explication raisonnable.

Je le sais car j’ai passé du temps, beaucoup de temps à chercher à comprendre pourquoi il se passe ce qu’il se passe, et comment il est possible que tant de gens s’y soumettent. J’ai écris plus de 120 articles sur ce blog pour documenter la situation et l’état de mes questionnements, et ce n’est que maintenant que je pense avoir trouvé une forme d’explication raisonnable.

Rien de révolutionnaire, juste le liant permettant de faire tenir ensemble les divers éléments de la dynamique de transformation d’une société post-moderne, avec encore un pied dans l’Histoire du XXème siècle et sa lutte pour la liberté individuelle et la démocratie face aux idéologies totalisantes (religions, nazisme, stalinisme…), en une société technocratique totalitaire où les leviers du pouvoir, de tous les pouvoirs, se situent dans un « cloud » de vastes intérêts supranationaux ayant pris le contrôle des Etats via l’achat pur et simple de leurs élites dirigeantes, de leurs hauts fonctionnaires, et de leurs organismes de régulation.

Là encore, rien de nouveau en soi. Il suffit de connaitre le parcours des gens comme Emmanuel Macron, le président sans doute le plus pervers et corrompu de l’Histoire de France qui prend plaisir à « emmerder les Français » qui ne se soumettent pas à sa volonté, pour comprendre qui tire les ficelles. La France n’est évidemment pas la seule dans cette situation, c’est un phénomène mondial et en 2008 déjà, sous G.W. Bush, un économiste américain publiait un livre intitulé « L’Etat prédateur » (1) sur comment la haute administration US et ses organes de régulation étaient passés aux mains des entreprises qu’ils étaient censés contrôler.

La mise sous tutelle des institutions étatiques par des intérêts autres que ceux de la population est devenue la norme, mais cette dérive vient au départ de ce que Ivan Illich nommait l’iatrogénèse (2), ou la tendance d’une institution à dépasser son seuil d’utilité publique dans la recherche de la maximisation de ses propres pouvoirs et privilèges. On le voit de manière caricaturale dans le secteur médical, spécialement étudié par Illich, où les intérêts commerciaux des firmes pharmaceutiques s’associent aux intérêts particuliers du pouvoir technocratique, pour en arriver à une « gestion » des services médicaux, des hôpitaux, et du principe même de soin totalement débile et dangereuse pour le public, mais rentable pour ces intérêts supérieurs.

A cette corruption technocratique naturelle s’ajoute, depuis vingt ans, la montée en puissance de la Big Tech et du Big Data, ces énormes entreprises comme Google ou Facebook (désormais Meta) dont le modèle économique est fondé sur la vente de produits de prédiction des comportements, modèle généralement appelé « Capitalisme de surveillance » (3). Ces connaissances sont acquises via la surveillance et l’analyse permanente des comportements de leurs usagers (nous), ce qui permet de développer des modèles prédictifs qui sont vendus aux Etats, aux grandes entreprises, aux polices, aux partis politiques qui les utilisent pour développer, ensuite, des stratégies de manipulation très ciblées et performantes.

Ces grandes entreprises sont immensément riches et font partie d’un écosystème supranational, où l’on retrouve tous les Big quelque chose et leurs réseaux associés, et qui placent leurs pions via le lobbying et la corruption au sein des institutions politiques nationales et supranationales. Tout se passe là, et la majorité de la population humaine n’est pour eux qu’une ressource à exploiter (par le travail et la consommation) ou un bétail à gérer.

Rien de tout cela, donc, n’est vraiment nouveau, et même si cette évolution conjointe du grand capital et de la haute technologie nous mène vers un totalitarisme technocratique et technologique de fait, à elle seule elle ne permet pas d’expliquer la facilité avec laquelle une partie conséquente de la population mondiale, et surtout dans nos pays occidentaux a priori dotés « d’anticorps » face aux régimes autoritaires depuis les « infections » du XXème siècle, a succombé sans résister à un narratif débilo-hystérique qui, non seulement, se poursuit depuis bientôt deux ans, mais se transforme en plus en véritable logique nazie où des thérapies géniques tiennent lieu de certificat de bon Aryen, et où ceux et celles qui refusent ces traitements se retrouvent à devoir endosser le rôle des sous-humains de l’époque.

Si, encore, ces thérapies géniques étaient des vrais vaccins capables d’empêcher la contamination et la transmission du virus, on pourrait comprendre que l’Etat exerce une forme de pression, mais il n’en est rien et ils se limitent à protéger les gens des formes graves, donc les gens à risques dont le profil est aujourd’hui bien connu. Ces produits ne devraient donc ne servir qu’à cela, et comme le Sars-coV-2 est un virus planétaire il faudrait d’abord et avant tout vacciner tous les gens à risques, et ensuite se poser la question de l’immunité générale.

Le fait que ce soit précisément le contraire qui se passe, à tel point que même l’OMS dit que c’est du grand n’importe quoi, justifie un rejet massif de cette imposition vaccinale de fait, et a fortiori lorsqu’elle s’en prend aux enfants. Le débat culpabilisateur sur la saturation des hôpitaux, lui, n’est qu’un cache-sexe de la gestion délétère par l’Etat du système hospitalier depuis quinze ans, système saturé chaque année avec ou sans Covid, et se soumettre à une thérapie génique juste pour permettre à des gens comme Castex de dire « vous voyez, tout va bien, on gère » est évidemment hors de question. Qu’il patauge dans la merde qu’il a lui-même créée, et que les gens directement concernés se révoltent enfin.

Pour Arnaud Chiche, réanimateur à Hénin-Beaumont et fondateur du collectif Santé en danger, la sortie du Président de la République est clivante et éloigne du vrai débat. « Les chiffres sont têtus, oui ce sont des non-vaccinés qui occupent principalement les lits de réanimation. Mais les stigmatiser, c’est un peu comme allumer un contre-feu. Car en dehors des vagues de Covid-19, les hôpitaux sont en situation quasi chronique de déprogrammation chirurgicale par manque d’effectifs médicaux et paramédicaux. On est tous unanimes sur le cynisme des mots d’Emmanuel Macron, mais son plus grand cynisme, c’est de ne pas annoncer un grand plan pour la santé »

https://www.franceinter.fr/societe/emmerder-les-non-vaccines-a-l-hopital-les-reanimateurs-divises-sur-les-propos-d-emmanuel-macron

Théorie de la formation psychotique des masses.

Donc la question de fond : comment des gens, beaucoup de gens a priori normaux, éduqués et intelligents, peuvent-ils succomber à un tel narratif (4), obéir à de telles injonctions, et ne pas voir à quel point tout ceci est absurde, ruineux, et dangereux ? Quel est ce liant qui permet de faire basculer autant de monde dans l’acceptation d’un tel régime totalitaire face à ce qui reste un virus donnant, la plupart du temps, une forme de grippe et dont il est désormais possible de protéger les gens les plus sensibles ?

C’est en écrivant un article sur le « complotiste » Robert Malone que je suis tombé sur la théorie dite de mass formation ou mass psychosis en anglais, que l’on peut sans doute traduire par « formation psychotique des masses », et définie comme étant un processus similaire à l’hypnose où un élément concret (ici, le Covid), doublé d’un narratif omniprésent permettant de focaliser toutes les attentions sur cet élément concret, engendre au sein d’une partie conséquente de la population un effet d’hypnose de masse.

Cette théorie est formulée par un psychologue et statisticien belge, professeur à l’Université de Gand en Belgique, le Dr Mattias Desmet. Pour les anglophones le mieux est sans doute d’écouter l’entretien qu’il a donné, début décembre, sur la chaîne Peak Prosperity ci-dessous.

Le principe de cette « formation psychotique des masses » repose sur l’existence de conditions sociales et psychologiques au sein de la population concernée. Selon Desmet, ces conditions sont :

  • Le manque de liens sociaux (social bonds) et de connexions entre les gens. La solitude subie, l’isolement, sont les symptômes d’un déficit de lien social largement analysé par les sociologues. Le remplacement du lien physique par les pseudo-liens des réseaux sociaux en sont un exemple classique, mais cette condition affecte tout autant des gens isolés géographiquement, culturellement ou économiquement avec ou sans Internet.
  • Le manque de sens, dans la vie privée comme professionnelle. Quelques 40% des travailleurs considèrent leurs emplois comme dénués de sens, selon David Graeber et son livre « Bullshit jobs » (5). La gestion technocratique de l’espace professionnel est un vaste destructeur de sens, tout comme la routine du « paraître » shootée à l’Instagram dans la vie privée.
  • L’existence d’un sentiment d’anxiété flottante, c’est-à-dire non rattachée à un élément précis face auquel il serait possible d’agir. Ce sentiment découle assez naturellement des deux premières conditions, mais se trouve renforcé par le climat anxiogène qui préexistait à la crise Covid. De manière générale, cela souligne une déconnexion entre l’univers mental, symbolique, et la réalité factuelle du monde. La consommation gigantesque d’anxiolytiques dans nos sociétés occidentales est sans doute une bonne mesure du niveau de cette anxiété.
  • L’existence d’un sentiment flottant de frustration et d’agressivité, issu de l’existence des trois premières conditions. Le sentiment existe, mais il n’a pas de cible sur laquelle s’exprimer.

Une fois ces conditions remplies, l’arrivée d’un événement anxiogène majeur associé à un narratif de combat (nous sommes en guerre), va focaliser toute cette anxiété flottante : l’adhésion au narratif va permettre de retrouver du sens et de canaliser l’anxiété, mais va surtout créer un sentiment d’appartenance, pour des gens qui en manquent, par l’appel constant à la solidarité et à la dénonciation des « non solidaires ». De fait, pendant les confinements la majorité des appels à la police concernaient des dénonciations de voisinage pour « abus d’attestation » genre « sort trop souvent son chien ».

La répétition quotidienne de chiffres alarmants, accompagnée de graphiques et d’un ton de circonstance, agissent comme les systèmes d’endoctrinement sectaires dont l’objectif est de créer un fort sentiment d’appartenance au groupe social.

Et là est la clé : la plupart des gens qui adhèrent et font vivre le narratif sont « normaux » en termes d’intelligence et se rendent compte, en général, de l’absurdité du narratif et des mesures qu’on leur impose, et qu’ils imposent à leur tour. Cependant, ils et elles les acceptent car cela consolide leur sentiment d’appartenance au camp du bien, leur solidarité avec ceux et celles qui font quelque chose face à l’objet matérialisant toute cette anxiété flottante.

Ce sentiment est encore renforcé par l’arrivée concomitante d’une cible pour notre quatrième condition initiale : ceux et celles qui n’adhèrent pas au narratif, ne collaborent pas ou pas assez à l’effort collectif, fusse-t-il de nature absurde, deviennent la cible de toute cette frustration et de toute cette agressivité rentrée. C’étaient les fraudeurs à l’attestation l’an dernier, c’est devenu les critiques de la politique vaccinale aujourd’hui, et le phénomène est total du fait que le Chef de l’Etat lui-même énonce sa haine envers le bouc émissaire de circonstance que représente le non vacciné.

Derrière l’hypnose de masse, l’idéologie techno-totalitaire.

L’entreprise de formation psychotique des masses est désormais complète. Le système déverse sa frustration par le biais de lois iniques applaudies par le camp du bien au nom de son conformisme, de sa haine de la différence et de son sentiment d’appartenance même s’il sait, au fond de lui, que c’est n’importe quoi, et que c’est même dangereux pour lui-même. En effet, les systèmes totalitaires sont dangereux pour leurs ennemis mais aussi pour leurs amis, comme en témoignent les nombreuses purges en leur sein documentées au fil de l’Histoire.

Il est évident que ceux et celles qui tirent les ficelles, ici les Macron & Cie, les hauts fonctionnaires et leurs mandataires, ne croient pas en leur narratif débile mais s’en servent au profit de l’imposition de leur idéologie. Dans leurs rangs par contre, il est probable que des gens comme Véran se trouvent sous une forme d’auto-hypnose, au sens où ils finissent par croire leur propre narratif, par s’hypnotiser eux-mêmes au son de leur propre voix.

Le pouvoir total accaparé par cette clique, via l’exercice de formation psychotique des masses, devient une arme de destruction massive. Tout comme pour les camps juifs, les goulags et autres centres d’extermination de la période maoïste, pour reprendre quelques exemples classiques de régimes totalitaires, il n’y a plus de limites aux exactions à l’encontre des présumés « ennemis » car plus personne ne s’y oppose, plus personne dans le « camp du bien » n’a la force de s’extraire de son sentiment d’appartenance, même s’il sait qu’un jour c’est chez lui que débarquera le peloton d’exécution.

On le voit dans le cirque hilarant des double-dosés, héros du premier jour, désormais menacés de relégation sociale s’ils ne font pas la troisième. On le constate de manière dramatique avec ces soignants, applaudis en héros l’an dernier lorsqu’ils allaient au combat avec des sacs poubelles, aujourd’hui stigmatisés et démis de leurs postes s’ils ne se soumettent pas au « vaccin », peu importe le dramatique manque de personnel soignants : il suffira d’accuser les non vaccinés.

Le monstre totalitaire dévore ses propres enfants. C’est la force de l’hypnose, qui permet par exemple de réaliser des opérations chirurgicales sans anesthésie : la concentration extrême de l’esprit annule l’expérience de la douleur.

L’idéologie servie par cette hypnose de masse est celle du totalitarisme technocratique facilité par l’omniprésence technologique. Le QR code est la prolongation naturelle du scoring initié par les plateformes numériques (6), dont le futur est déjà tout tracé par le système de crédit social chinois. Le narratif du Great Reset ne dit pas autre chose (7), même s’il le dit gentiment.

Les moyens de la lutte.

La question urgente, pour nous les « ennemis » mais aussi, au fond, pour les hypnotisés contre lesquels se retournera aussi, un jour, la violence du système, est de comment briser cette état d’hypnose générale.

Mattias Desmet n’est pas très optimiste sur la question. Selon lui, la partie de la population réellement sous hypnose, réellement façonnée par cette formation psychotique des masses, ne dépasse guère 30%. Ils bénéficient malheureusement de l’adhésion des suiveurs, de l’ordre de 50%-60% de la population, qui choisissent de se soumettre au narratif, sans y croire, afin de préserver leur mode de vie, leur « liberté », leurs relations sociales. C’est typiquement le cas des vaccinés par obligation (sous peine de perte de travail) ou de confort, ceux et celles qui le font uniquement pour continuer à aller au resto, au bar, au cinéma, pour voyager.

Reste un petit 10-20% de gens réfractaires à la formation psychotique, imperméables à l’hypnose de masse, et incapables d’accepter de se soumettre par « confort » car conscients que cela n’est qu’une illusion. Ceux-là regardent, les yeux écarquillés, la vie En Marche au sein de l’asile.

Ils crient « mais réveillez-vous ! » en rasant les murs à la recherche d’une porte de sortie, incapables de comprendre par quel mécanisme tant de gens se soumettent désormais à un tel niveau d’absurdité et de violence. J’en suis, mais je pense désormais comprendre que ce qui me semble absurde peut le leur sembler aussi, mais cela leur importe peu face au confort mental et social que confère le sentiment d’appartenir au camp du bien et d’avoir, enfin, un point focal pour leur anxiété et leurs frustrations.

Selon Desmet toujours, dont les travaux suivent dans les pas de ceux d’Hannah Arendt et de Claude Lefort (8), le combat est possible par l’appel constant à la rationalité, par l’appel à un point de vue neutre sur la situation, par la description des dangers pour eux-mêmes vers lesquels mène la logique totalitaire. Ceci pourrait permettre d’éroder l’effet d’hypnose au fil du temps. Il déconseille fortement l’usage de la violence car cela ne servirait qu’à justifier, en face, encore plus de violence.

La stratégie est donc assez claire : il nous faut nous organiser, localement, pour vivre avec le plus d’indépendance possible face à la tyrannie du « camp du bien », et travailler sans relâche à faire entrer des coins de lumière dans les esprits manipulés. Mais cela ne servira à rien si ces gens hypnotisés ou suiveurs qui fuient, quelque part, le vide émotionnel et la perte de sens, qui ne supportent plus de vivre dans une anxiété floue, se retrouvent comme avant.

L’accueil est donc un facteur clé, un véritable travail de fond afin de recréer un monde mentalement sain d’où une majorité ne cherchera plus à s’échapper vers les sphères nihilistes du techno-totalitarisme déguisées en lutte contre une épidémie de coronavirus.

Entretien (en anglais) avec Mattias Desmet.

 

Liens et sources :

(1) https://zerhubarbeblog.net/2010/05/16/letat-predateur/

(2) https://zerhubarbeblog.net/2020/09/18/ivan-illich-et-la-fin-de-lhumain-singulier/

(3) https://zerhubarbeblog.net/2020/01/20/nsa-gafam-et-le-capitalisme-de-surveillance/

(4) https://zerhubarbeblog.net/2021/12/26/debunker-le-narratif-covidien/

(5) https://books.google.fr/books/about/Bullshit_Jobs.html?id=JjhnDwAAQBAJ&source=kp_book_description&redir_esc=y

(6) https://zerhubarbeblog.net/2015/10/12/scoring-et-segregation-sociale/

(7) https://zerhubarbeblog.net/2020/12/04/de-quoi-the-great-reset-est-il-le-nom/

(8) https://fr.wikipedia.org/wiki/Claude_Lefort



284 réactions


  • Piere CHALORY Piere CHALORY 10 janvier 09:23

    Bravo pour votre article éclairant, la théorie de la ’’formation psychotique des masses’’ semble coller parfaitement au narratif démentiel qui remplace désormais, pour la grande majorité de la population la réalité.

    Pour rester dans la frange sociale convenable selon eux, les gens devenus psychotiques malgré eux sont prêts à tout & n’importe quoi. L’appartenance au corps social censé respectable, ou plus élevé que le sien, par arrivisme ; concrétisé ici par la bourgeoisie au sens large qui par confort, accepte l’inacceptable et puis le revendique et plus tard le conseille et finit par l’imposer aux rebelles prend une tournure inédite, et inquiétante.


     smiley


  • Relire IONESCO : RHINOCEROS. Au dernier acte, Bérenger est chez lui et tout le monde devient rhinocéros. Bérenger est le seul à réagir humainement et à ne pas trouver cela normal. Il s’affole et se révolte contre la « rhinocérite ». Dudard minimise la chose puis devient rhinocéros car son devoir est « de suivre ses chefs et ses camarades, pour le meilleur et pour le pire » (camaraderie enseignée dans les jeunesses hitlériennes et communistes). Et Daisy refuse de sauver le monde pour finalement suivre les rhinocéros qu’elle trouve soudainement beaux, dont elle admire l’ardeur et l’énergie. Néanmoins, après beaucoup d’hésitations, Bérenger décide de ne pas capituler : « Je suis le dernier homme, je le resterai jusqu’au bout ! Je ne capitule pas ! ». Remarquons que sur le plan astral : la pandémie a commence quand URANUS est entré dans le signe du TAUREAU (bête à corne). Et en plus, vaccin vient de VACCA : vache. 


  • Lynwec 10 janvier 09:48

    Un électro-choc pour les psychosés, en supposant qu’ils aient encore la volonté de lire/visionner ce qu’on leur propose :

    https://www.wikistrike.com/2022/01/pfizer-la-plus-grande-escroquerie-mondiale-detricotee.html

    Rappel : Plus on résiste à leurs injonctions, coercitions et plus ils se braquent, prennent des décisions absurdes contraires à la réalité observable, et plus ça devient visible. Certains finissent par sortir de leur léthargie et s’en rendent compte,ce qui augmente le nombre de résistants et amènent les criminels à se montrer encore plus fous. Patience. Contentez-vous d’être à l’écoute, bienveillants, ne tombez pas dans le piège de violence qu’ils vous tendent.


  • Uranus le révolutionnaire coincé dans le ventre du TAUREAU. Pour lui, de quoi devenir fou...... Excepté si on lit LAO TSEU le sage. et qui d’ailleurs est toujours réprésenté sur un buffle... Il maîtrise ses pulsions animales : sexe, bouffe, envies diverses, argent, narcissisme-orgueil (se montrer), sensualité.. Bref, les carastéristique du signe du TAUREAU (FREUD), le plus sensuel. HATHOR (représentée avec des cornes) ou ISTHAR (qui est riche) la prostituées de Babylone... Moïse est aussi représenté avec des cornes, pour s’adresser au peuple qui adule le VEAU d’OR ou CORNE d’abondance. Seul Bérenger résiste. 


  • Le confinement ne rendra fou que les psychopathes. Les sages eux y trouveront une sorte de joie : le silence, je chant des oiseaux.... Des vertus oubliées... 


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 10 janvier 10:52

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
       
       « Le confinement ne rendra fou que les psychopathes. ’’
       
      Rappelez vous le film : « Les dieux sont tombés sur la tête »
       
       Les Buchmen meurent si on les enferme.


    • @Francis, agnotologue être enfermé, c’est être confronté à soi-même. Et si le voisinage n’est pas sympathique, la rencontre sera difficile, c’est certain. Et toujours ce chiffre 4 (Delta, cube) quarante, quarantaine. Le foetus se trouve 40 semaines dans le ventre de sa mère. Le déluge dure quarante jours. il y a plein d’exemples de ce type dans la bible..... Il est dit que la maturité est à quarante ans... Le psychopathe, c’est l’homme ou la femme pressée et qui ne comprend pas qu’en fuyant la mort, celle-ci la rattrape... J’ai heureusement à ce niveau été bien éduquée. M. chaque chose en son temps. Le blé est en herbe.... 


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 10 janvier 11:55

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
       
       ’’ Il est dit que la maturité est à quarante ans.’’
       
       C’est probablement une moyenne, très subjective. Et qui n’a pas beaucoup de pertinence.


    • Bertrand Loubard 16 janvier 12:17

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
      Je ne dis pas que vous avez tort, mais je ne pense pas non plus que vous avez raison. Avec le confinement, c’est l’eau, le gaz, l’électricité, le téléphone, qui seront coupés, supprimés .... L’armée passera bien entendu pour distribuer gratuitement, avec une louche d’eau chaude, un brin de choux, un quart de patate, une couenne de lard et puis aussi échanger la tinette pleine contre une vide pour l’évacuation hebdomadaire des déchets ... (Cf. méthode Chomsky). Je ne dis pas ! .... : « Bonjour l’intense vie intérieure ». Evidemment il ne s’agit que de psychopathes ... « Ce ne sont pas des gens.... D’ailleurs on ne dit pas des gens ...on dit des psychopathes » .... Cf. Coup de Torchon - Bertrand Tavernier, dialogue Jean Aurenche. Bien à vous.


  • Le sage dira, court après la vie, elle te tuera. Accueille la mort, elle te fuira.... 


  • L’accouchement d’URANUS (le psychopathe) aura lieu le 26 avril 2026... 26, nombre divin....UN NOUVEAU MONDE. 


  • Schrek Schrek 10 janvier 10:07

    Les chiens de laboratoire ont bien du mal à résister aux stimuli de Pavlov, et leurs voisines grenouilles préfèrent croire les bulletins météo de la télé plutôt que leur propre ressenti pour évaluer la température de l’eau de leur aquarium…

    en résumé : conditionnement et propagande sont les deux mamelles de la manipulation.


    • Bertrand Loubard 16 janvier 12:27

      @Schrek

      Le chien de Pavlov ? .... encore un fake ... En fait c’est quand il salive qu’une lumière s’allume et qu’une sonnette fait venir le larbin qui apporte la pâtée... Nous, c’est quand on accepte l’injonction de croyance que le couvre-feu passera de 20h à 20h15 qu’on bave et le loufiat nous amène une dose de plus d’injection d’obsolescence programmée. Bonjour la conscience !.... Bien à vous.


  • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 10 janvier 10:17

    « La question urgente, pour nous les « ennemis » mais aussi, au fond, pour les hypnotisés contre lesquels se retournera aussi, un jour, la violence du système, est de comment briser cette état d’hypnose générale. »

     

    Bien sûr qu’il y a complot, le psaume 2 nous le décrit et nous dit que Dieu va le briser par son Roi.

     

    « Pourquoi ce tumulte parmi les nations, Ces vaines pensées parmi les peuples ?

    Pourquoi les rois de la terre se soulèvent-ils Et les princes se liguent-ils avec eux Contre l’Éternel et contre son oint ? -(Révélation du complot)

    Brisons leurs liens, Délivrons-nous de leurs chaînes ! -

    Celui qui siège dans les cieux rit, Le Seigneur se moque d’eux.(Mais Dieu règne)

    Puis il leur parle dans sa colère, Il les épouvante dans sa fureur : (Et il va se mettre en colère)

    C’est moi qui ai oint mon roi Sur Sion, ma montagne sainte ! (il va envoyer son roi)

    Je publierai le décret ; L’Éternel m’a dit : Tu es mon fils ! Je t’ai engendré aujourd’hui.

    Demande-moi et je te donnerai les nations pour héritage, Les extrémités de la terre pour possession ;

    Tu les briseras avec une verge de fer, Tu les briseras comme le vase d’un potier. (Et ce roi ne ménagera pas les méchants)

    Et maintenant, rois, conduisez-vous avec sagesse ! Juges de la terre, recevez instruction !

    Servez l’Éternel avec crainte, Et réjouissez-vous avec tremblement.

    Baisez le fils, de peur qu’il ne s’irrite, Et que vous ne périssiez dans votre voie, Car sa colère est prompte à s’enflammer. Heureux tous ceux qui se confient en lui ! » (Et ce roi se mettra en colère quand il le faudra)


    • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 10 janvier 20:41

      @Daniel PIGNARD Bravo pour la citation du Psaume, reprise dans le Messie de Haendel, où l’on sent dans la voix du cœur toute la colère de DIeu face à la corruption humaine. Bon, en attendant il ne faut pas rester passif et ce très bon article manque de pistes de sortie à la situation actuelle. Dénoncer l’absence de sens, de lien social est une chose, y répondre est plus difficile. Maintenant dire que l’on n’y arrivera pas sans Dieu est une vérité profonde


    • Bertrand Loubard 16 janvier 13:49

      @Bernard Mitjavilernard Mitjavile 10 janvier 20:41

       Dans les arts martiaux faire commettre à l’adversaire l’erreur fatale est le sommum.de l’habileté. Ceux qui pratiquent ces sports ne sont pas des psychopathes. Donc, nos dirigeants pourraient bien être tentés de commettre finalement le premier et ultime crime : recourir à la violence « sous fausses » bannières (Alexandre Ben Alla et Consort – Maïdan et tutti quanti). Soyons prudents. Bien à vous.


  • pemile pemile 10 janvier 10:23

    "Je me suis parfois demandé, très sérieusement, « mais n’est-ce pas moi, le fou ? » Cependant je voyais bien que, même si je faisais partie d’une minorité, la plupart des autres associés à cette minorité n’étaient de toute évidence pas fous"

    AVox nous a quand même permis de constater leurs peurs, leur égocentrisme, leurs répétitions de mensonges ridicules, et leur incapacité à maîtriser les éléments basiques de la logique ?


    • Lynwec 10 janvier 10:30

      @pemile
      Belle auto-critique, même si le format (deux lignes et demie) est un peu succinct, l’effort est suffisamment louable pour être félicité.
      Bien. L’auto-critique est la première et indispensable étape. Vous envisagez quoi pour la seconde phase ?


    • pemile pemile 10 janvier 10:38

      @Lynwec « Vous envisagez quoi pour la seconde phase ? »

      Pisser dans un violon ou attendre que tu aies compris la première phase, que tu fasses quelques progrès en logique ?


    • nono le simplet nono le simplet 10 janvier 10:50

      @pemile
      hier  lynwec qui a 68 ans comme toi et moi s’étonnait d’être considéré comme jeune ... rassurons le ... il ne l’est pas depuis les neiges d’antan ... juste après la dernière averse ...


    • Lynwec 10 janvier 11:00

      @nono le simplet
      Je ne m’étonnais de rien du tout, je précisais juste pour invalider l’argument et accessoirement permettre à quelques buses de venir se soulager sur le forum...

      NB : quand on « accuse », il est de coutume de reprendre le commentaire intégral et non caviardé, ça s’appelle prouver. Sinon, ça s’appelle diffamer. Nuance...


    • nono le simplet nono le simplet 10 janvier 11:05

      @Lynwec
      j’ai mis ton commentaire en lien ... crâne d’œuf ...


    • pemile pemile 10 janvier 11:05

      @Lynwec « NB : quand on « accuse », il est de coutume de reprendre le commentaire intégral et non caviardé, ça s’appelle prouver. Sinon, ça s’appelle diffamer. Nuance... »

      Donc, du fait de votre absence de réponse, il n’y a pas diffamation ?


    • Lynwec 10 janvier 11:27

      @pemile
      Allons-y pour la preuve de caviardage et de diffamation :

      • Lynwec 9 janvier 16:43

        @touriste
        Allez, je vais attendre la publication mondiale continue,disons sur dix ou quinze ans si je suis toujours en vie (en direct live) des résultats des tests volontaires, je suis d’un naturel patient et bienveillant. J’invite les personnes qui sont sur la même ligne de pensée à faire de même. Pourquoi se presser ? ^^

      • (1 vote)
        Albert123 9 janvier 17:31

        @Lynwec

        c’est effectivement la bonne ligne à suivre

      • (3 votes)
        touriste 9 janvier 20:25

        @Lynwec
        Raisonnement valable seulement pour les moins de 60 ans et encore !
        Un détail que les surdoués Bogdanov n’avaient pas bien intégré.

      Lynwec 9 janvier 20:50

      @touriste
      Manque de bol, j’ai 68 ans et je suis l’auteur du raisonnement (du moins, j’y ai pensé tout seul comme un grand ,mais je ne dois pas être seul à penser comme ça).
      Tout faux...

      Quand aux Bogdanov, qui sait de quoi ils sont morts ? Un peu comme Stéphane Blet ancien franc maçon repenti et opposant très mal vu de la LICRA et de la LDJ qui est opportunément tombé d’un balcon. A cette altitude, un poids lourd, ça aurait manqué de crédibilité, faut comprendre...

      ---------------------------------------------------------------------------------------------------

      Fin des citations et de la démonstration. Maintenant, vous allez me dire où exactement je me suis « étonné d’être pris pour un jeune » ? ou glorifié de quoi que ce soit ?
      Accessoirement, même si je fréquente des forums, je n’y vis pas et je peux donc manquer certaines réponses (ce qui peut être une chance parfois...)

      Quelle perte de temps parfois, que de débattre avec certaines personnes...


    • pemile pemile 10 janvier 11:42

      @Lynwec « Accessoirement, même si je fréquente des forums, je n’y vis pas et je peux donc manquer certaines réponses »

      Mais là, c’est carrément une demi heure après un post que tu te trompes d’interlocuteur !

      Pour le fond, tu penses qu’il est raisonnable de conseiller à deux frères de 72 ans de suivre TON bon conseil d’attendre 10 ou 15 ans avant d’utiliser le vaccin ARNm ?


    • Lynwec 10 janvier 11:57

      Comme vous volez en groupe, il est facile de vous confondre. Il se trouve que j’ai passé ce temps à rechercher le post qui m’a valu cette remarque ( « étonné qu’on le prenne pour un jeune »), que l’auteur de la remarque s’était bien gardé de préciser.

      J’ai d’ailleurs rassemblé l’historique des interventions consécutives et j’attends toujours votre preuve.

      Ensuite, un conseil n’est qu’un conseil, à chacun de l’analyser et d’adapter sa réponse et son choix en fonction de sa propre situation. Si à 68 ans, je décide d’agir ainsi, quatre ans de plus ne constituent pas un écart suffisant pour s’en effrayer. A chacun d’en décider personnellement.

      Et je n’ai jamais prétendu que mon conseil était BON, j’ai juste expliqué ma démarche. La mauvaise foi vous mènera loin...


    • pemile pemile 10 janvier 12:16

      @Lynwec "Il se trouve que j’ai passé ce temps à rechercher le post qui m’a valu cette remarque ( « étonné qu’on le prenne pour un jeune »),« 

      Oui, Nono, juste quelques posts ci-dessus et donc c’est à moi que vous adressez votre demande ??!! smiley

       »Et je n’ai jamais prétendu que mon conseil était BON, j’ai juste expliqué ma démarche"

      Bien, vous avez zappé ma première demande, vous reconnaissez maintenant que le conseil n’est vraiment pas BON et est même injustifiable ?


    • Lynwec 10 janvier 13:54

      @pemile
      Je n’y avais guère prêté attention, habitué à la pertinence des interventions de votre groupe, je viens de lire. Du coup, je réponds :
      Citation :

      touriste 9 janvier 20:25

      @Lynwec
      Raisonnement valable seulement pour les moins de 60 ans et encore !
      Un détail que les surdoués Bogdanov n’avaient pas bien intégré.

      ------------------------------------------------------------------------------------------------

      Je répondais donc à touriste sur la phrase « Raisonnement valable seulement pour les moins de 60 ans et encore ! en lui faisant observer que l’auteur du raisonnement en avait 68 et qu’en conséquence, son observation tombait à plat.

      Ce que vous avez, habitué à détourner le sens des mots, transformé en justification de l’ensemble de mon raisonnement et de mon »conseil".

      Je n’insisterai plus sur ce sujet car visiblement vous ne cherchez pas à comprendre mais juste à dire que vous avez raison, ce qui m’indiffère au plus haut point. Grand bien vous fasse...


    • pemile pemile 10 janvier 14:11

      @Lynwec "Raisonnement valable seulement pour les moins de 60 ans et encore ! en lui faisant observer que l’auteur du raisonnement en avait 68 et qu’en conséquence, son observation tombait à plat."

      Ben non, au contraire, attendre vos 83 ans pour vous vacciner contre la covid montre votre bêtise ?


    • Louis Louis 10 janvier 14:19

      @pemile
      Tin n’en vla un qu’est fier d’appartenir à la race bovine supérieure
      un wikipieda en plus
       smiley


  • Taverne Taverne 10 janvier 10:45

    Il faut réveiller et non pas surveiller.

    La Raison seule, guidée par la lucidité, permettra de sortir de l’hypnose de masse. La raison doit, en outre, absolument veiller à faire respecter les principes naturels des droits humains.

    Or, le pouvoir se fiche de ces droits : il veut que le corps de l’individu ne lui appartienne plus, au nom du sens du « collectif ».

    Qu’est-ce que le collectif pour le pouvoir et les médecins ? Ce n’est pas l’intérêt général. Ce « collectif », c’est la panique collective, l’obscurantisme collectif dans la foi irraisonnée dans le « vaccin » actuel, la tyrannie de la majorité !

    Le sens du collectif, pour ces gens, justifie toutes les atteintes aux droits et à la vie privée (secret médical des Bogdanoff révélé au grand jour) et justifient même, selon les menaces de notre président (menaces qu’il mettra à exécution) de déclasser davantage encore les citoyens. Rappelons que les citoyens sont déjà déclassés dans cette société de monarchie autoritaire.

    Une députée Larem parlait de « démocratie dégradée » sur un plateau de télé pour justifier que les lois d’exception se succèdent sans débats. Pour elle et pour Larem, dégrader la démocratie, c’est très normal.

    Et bien non ! On ne dégrade pas la démocratie, parce qu’une démocratie dégradée entraîne une citoyenneté dégradée.

    Il faut réveiller les consciences et non pas surveiller et châtier pour des raisons personnelles, électoralistes ou morales.

    L’obscurantisme est au pouvoir, combattons-le !


    • pemile pemile 10 janvier 10:48

      @Taverne « Il faut réveiller les consciences »

      C’est ce que prétendent faire les pires sites complotistes, non ?


    • @Taverne

      @Taverne « Il faut réveiller les consciences »

      C’est ce que prétendent faire les pires sites complotistes, non ?

       
      J’ai la vague impression que tu va etre ravi par la reponse de l’ami pemile smiley

    • @pemile
      C’est les sites complotistes qui sont au pouvoir et qui font ces lois liberticides aidés par les idiots-utiles de ton acabit ?

      C’est les sites complotistes qui  ?
      bafouent la constitution no5 des droits de l’homme,
      la loi Kouchner de 2002,
      les deux lois europennes sur le sujet,
      la derniere de 2017 ratifié par LREM elle meme ?
       
      Mon pôv garcon, lorsqu’on est beep on est beep
       smiley smiley


    • Taverne Taverne 10 janvier 11:55

      @pemile

      Oui, certains de ces sites prétendent éveiller les consciences. Ainsi, que vous le dites, ils « prétendent ». En réalité, ils les manipulent.

      Sur ce site citoyen, quand on se revendique citoyen et que l’on agit comme tel, on ne pratique pas ce genre de manipulation . J’en appelle à la conscience éclairée de chacun. Liberté et citoyenneté ont toujours été mes fers de lance, face à tous les périls qui les menacent, d’où qu’ils viennent. En ce moment le Pouvoir menace le Citoyen.


    • pemile pemile 10 janvier 12:01

      @Taverne « Liberté et citoyenneté ont toujours été mes fers de lance »

      Oui, mais sans réponse de ta part à ce post je te relance :

      @Taverne « Citoyens, soyez libres ET responsables. »

      Mais pour être libre il faut qu’il existe une information fiable, et se pose alors le problème de comment gérer le flots d’infox sur cette pandémie et sur les vaccins, non ?


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 10 janvier 12:10

      @pemile
       
       ’’comment gérer le flots d’infox sur cette pandémie et sur les vaccins ... ? ’’
       > En éteignant la télé peut-être ?


    • @pemile
      "Mais pour être libre il faut qu’il existe une information fiable

      "

      Pourtant elle ne peut pas l’etre plus ...
      ton pdt adoré qui déclare lui meme :
       
      -bafouer la constitution no5 des droits de l’homme, alors qu’il est censé etre le garant
      -bafouer la loi Kouchner de 2002,
      -bafouer les deux lois europennes sur le sujet,
      -Se torche avec derniere de 2017 ratifié par LREM elle meme ?

       
      Avec ce paSS vaccinnal indigne
       
      ne te suffis pas ?
      Il te faut quoi de plus ?


    • @Francis, agnotologue
      @pemile
       ’’comment gérer le flots d’infox sur cette pandémie et sur les vaccins ... ? ’’
      ---
       > En éteignant la télé peut-être ?



       smiley
      Et en n’oubliant pas d’allumer son cerveau en meme temps ....
      Sinon ca ne fera que ’clic« et pas...
      un »déclic" ^^


    • pemile pemile 10 janvier 12:19

      @Francis, agnotologue « En éteignant la télé peut-être ? »

      Ou l’inverse, en utilisant TOUS les moyens d’informations et pas uniquement QAnon ?


    • pemile pemile 10 janvier 12:22

      @Ouam (Paria statutaire non vaccinné) « Et en n’oubliant pas d’allumer son cerveau »

      Toute personne équipée d’un cerveau ne peut avoir peur de sa télé ?


    • Taverne Taverne 10 janvier 12:27

      @pemile

      Si vous ne voulez pas être englouti sous ces flots d’information, apprenez à nager. La liberté citoyenne veut s’informer ; elle ne veut pas s’intoxiquer.

      L’esprit critique exige de résister au suivisme imposé par les algorithmes et à la pensée dominante quand elle préfère imposer ses vues que convaincre et démontrer.

      Nagez dans des eaux libres et vos serez libre !

      En tous les cas, la liberté ne peut avoir comme condition préalable un devoir d’obéissance aveugle au pouvoir, comme le prétend le président, aveuglé par les médecins qui viennent pleurnicher dans son giron.


    • @pemile
      Ou l’inverse, en utilisant TOUS les moyens d’informations et pas uniquement QAnon ?


       
      Tu vois du Qanon ici ?
       
      Petit probleme de vision tres étriquée peut etre ?
       
      Ou la tv coincée sur bfm avec le cerveau sur off ?


    • @pemile
      "Toute personne équipée d’un cerveau ne peut avoir peur de sa télé ?

      "
       
      Tu est sur d’en avoir un ?, ou tu le cache bien ?


    • pemile pemile 10 janvier 12:33

      @Taverne « Si vous ne voulez pas être englouti sous ces flots d’information, apprenez à nager. »

      Vous évitez le fond du problème, quel est le pourcentage de personnes sachant nager dans ces flots d’informations ?


    • @pemile
      OWID c’est complotiste ?


    • Taverne Taverne 10 janvier 13:54

      @pemile

      Est-ce ainsi qu’il faut penser : en pourcentages ? Cette folie moderne des pourcentages est une entrave à la pensée (qui n’a que faire de l’opinion publique) et à la vérité (qui se fout des pourcentages).


    • pemile pemile 10 janvier 14:29

      @Taverne « Est-ce ainsi qu’il faut penser : en pourcentages ? »

      Quand vous demandez à 100 personnes de sauter à l’eau, oui, il vaut mieux savoir combien ne savent pas nager, non ? Ou avant de demander à quelqu’un de lire le manuel d’emploi de la « liberté » de savoir si il sait lire.

      « la vérité (qui se fout des pourcentages). »

      M’enfin, il ne s’agit pas d’un pourcentage venant d’un sondage, il s’agit de DENOMBRER, de SAVOIR, de FAITS.


    • Guy Troisbord 10 janvier 14:34

      @Taverne
      Bravo Taverne ! Le libre arbitre, la pensée critique, c’est ce qui forme un citoyen, pas la croyance aveugle (de quelque camp que ce soit) qui n’est bonne que pour les sujets.
      Et je suis aussi bien d’accord : le péril de l’arbitraire est bien plus grand en ce moment que celui du virus !


    • Taverne Taverne 10 janvier 14:40

      @pemile

      Si vous voulez une réponse en termes de quantité, la réponse est évidente : il s’agissait, depuis le début, de vacciner les populations les plus fragiles par un travail d’incitation et d’accompagnement.

      La vaccination de masse est une erreur et une absurdité (sauf si elle poursuit les desseins cachés connus du seul conseil de défense).

      Le passe vaccinal en discussion n’a aucun effet sur la vaccination des personnes fragiles réticentes. Ce sont des jeunes et des enfants qui se vaccinent sous la férule de cet outil stupide et les personnes fragiles non vaccinées continueront d’entrer dans les services hospitaliers.


    • pemile pemile 10 janvier 14:47

      @Taverne "La vaccination de masse est une erreur et une absurdité (sauf si elle poursuit les desseins cachés connus du seul conseil de défense)."

      J’oublie la parenthèse, qui tient plus du délire que de la science, et vous demande en quoi c’est une absurdité ? Et que depuis 2021 ou de tout temps ?
       


    • pemile pemile 10 janvier 14:49

      @Taverne « il s’agissait, depuis le début, de vacciner les populations les plus fragiles par un travail d’incitation et d’accompagnement. »

      Et pour sauver la logique, vous êtes d’accord qu’une vaccination de masse, PAR DEFINITION, inclue obligatoirement ces personnes fragiles ?


    • Xenozoid Xenozoid 10 janvier 15:01

      @pemile

      toi pémile va me chercher une preuve scientifique que la vaccination (pas des cocktails qui change tous les 3 mois)pendant une épidémie, est bénéfique au futur patient qui n’en n’est pas encore un,,au boulot


    • Taverne Taverne 10 janvier 15:06

      @pemile

      Pour le côté absurde, je vous renvoie à des réflexions de docteurs et épidémiologistes tels que Martin Blachier, docteur Kierzek, et beaucoup d’autres. J’ajoute que l’absurdité se renforce dans la volonté de vacciner contre l’omicron alors que ce variant échappe au vaccin, n’est pas dangereux et se répand dix mille fois plus vite que le laborieux travail de primo vaccination. 


    • Xenozoid Xenozoid 10 janvier 15:14

      @Taverne

      helas Eric F aussi ,personne au demeurant intelligente a dit ceci

      un plus fort taux d’infection omicron chez les vaccinés, l’étude attribuait ce phénomène à des comportements à risque parmi des jeunes vaccinés


      il ne lui tous simplement venu a l’esprit de remettre en cause le vaccin,je lui est d’ailleur répondu ceci

      « donc le vaccin ne marche pas, et cela n’a rien a voir avec les comportements de qui que ce soit.non ? »


      incroyable


    • pemile pemile 10 janvier 16:50

      @Taverne "J’ajoute que l’absurdité se renforce dans la volonté de vacciner contre l’omicron alors que ce variant échappe au vaccin, n’est pas dangereux"

      Faites au moins l’effet de traduire moins létal et hospitalisations plus courtes, en MOINS dangereux, que PAS dangereux ?


    • Xenozoid Xenozoid 10 janvier 17:01

      @pemile

      100% des vaccinés mourront,
      vaccins ou pas,on peux aussi essayé sans vaccins, pour une maladie qui tue 99’97% des victimes


    • Xenozoid Xenozoid 10 janvier 17:08

      @Xenozoid

      les 0.03% sont des immortels


    • JulesDu13 12 janvier 02:06

      @Taverne
      "Si vous ne voulez pas être englouti sous ces flots d’information, apprenez à nager. La liberté citoyenne veut s’informer ; elle ne veut pas s’intoxiquer."
      D’un point de vue pratique il vaut mieux ne pas regarder trop la TV, le flot des discussions, hachées par le journaliste qui ne veut laisser s’exprimer que certains points de vue, ne conduit à aucune clarification des sujets évoqués. Il vaut mieux lire des textes, ou des données, en prenant le temps d’analyser ceux qui ont un intérêt.


  • Bernard Dugué Bernard Dugué 10 janvier 10:46

    Très éclairante analyse, Vincent

    Que je partage évidemment.

    Je n’ai rien à ajouter de plus si ce n’est remarquer que la société française est sous l’emprise d’un déni de réalité et ne voit plus la nature du régime, ne voit plus la coercition et la barbarie s’installer, la soumission face à l’arbitraire. Et tout cela dans un régime démocratique qui comme l’ont noté des philosophes, n’empêche pas la manipulation des masses, bien au contraire. Rien ne mieux que la peur pour faire obéir les citoyens. 


    • pemile pemile 10 janvier 10:53

      @Bernard Dugué « Je n’ai rien à ajouter de plus si ce n’est remarquer que la société française est sous l’emprise d’un déni de réalité »

      Version Watzlawick ? La Réalité de la réalité ?


    • @Bernard Dugué cher Dugué vous qui m’avez gentiment bloquée . Tout est pourtant clairement visible dans la 21ème CARTE du TAROT : google.com/search ?q=21+carte+du+tarot&tbm=isch&source=iu&ictx=1&fir=7gPVXNm5O9bYMM%252CASCdqy6bRzX0JM%252C_&vet=1&usg=AI4_-kTgrcpyTmVY96XvCsZ3naqGyXiwHw&sa=X&ved=2ahUKEwji27HK_ab1AhUSsKQKHYHYD3cQ_h16BAgLEAU&biw=1280&bih=663&dpr=1#imgrc=7gPVXNm5O9bYMM


    • Vincent Verschoore Vincent Verschoore 10 janvier 13:11

      @Bernard Dugué La justification la plus extrême est que les gens obéissent afin de préserver leur liberté. Quand on me sort cela je ne sais jamais si c’est à prendre au 1er ou 2nd degré, mais à ma grande stupéfaction c’est quasi toujours au 1er degré. 


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 10 janvier 13:36

      @Vincent Verschoore
       
       ’’La justification la plus extrême est que les gens obéissent afin de préserver leur liberté.’’
       
       Les décennies de société de consommation et de politiques de l’égo ont tué tout esprit de solidarité au sein des classes moyennes et laborieuses. Les gens sont seuls face au tyran. Le ciel leur est tombé sur la tête.
       
      Une personne dont j’apprécie particulièrement l’intelligence et la sensibilité m’a dit il y a déjà un an : « C’est Mélancholia ».
       
       ps. bel article.
       


    • Lynwec 10 janvier 13:58

      @Bernard Dugué
      « Et tout cela dans un régime démocratique... »
      Ah bon ? démocratique ? Où ça ?Régime, d’accord. Pour le reste de votre message, d’accord aussi.


    • zygzornifle zygzornifle 10 janvier 17:44

      @Bernard Dugué

       Je rappelle au sérial bloqueur Dugué que :

      En raison de signalements pour non respect de la charte, vous ne pouvez plus réagir sur cet article.

    • ᗪᗩᖇTH Ƭᖇ〇〇ᖘᕮᖇ ㄈϤ尺Цら 10 janvier 17:46

      @zygzornifle

      Et moi je rapelle la raison de mon blocage , avoir deterer une video comique sur le spin de l’ electron , ou on voit un dugué agé et fatigué ....

      crime de les majesté toujours pas amnestier ...

      Conférence : Communications et émergences : une nouvelle science se dessine - YouTube


    • ᗪᗩᖇTH Ƭᖇ〇〇ᖘᕮᖇ ㄈϤ尺Цら 10 janvier 17:47

      @ㄈϤ尺Цら

      Tout ceux qui le critique se font virer , on ’l as bien vu avec l’ hypothese provotella ...


    • zygzornifle zygzornifle 11 janvier 09:09

      @ㄈϤ尺Цら

       Un jour pendant une de ses crises hystéro-mystique Dugué va s’auto-bannir ....


    • JulesDu13 12 janvier 02:40

      @Vincent Verschoore

      La justification la plus extrême est que les gens obéissent afin de préserver leur liberté. Quand on me sort cela je ne sais jamais si c’est à prendre au 1er ou 2nd degré, mais à ma grande stupéfaction c’est quasi toujours au 1er degré.


      Préserver leur liberté à court terme. C’est le facteur temps qui les piège, autrement dit leur aveuglement sur l’avenir. Pour ceux qui regardent juste un peu plus loin, ils ont tendance à croire que la liberté se reconquiert aussi facilement qu’on l’a abandonnée... (c’est quelque part une insulte à nos aïeux qui ont payé cher ces combats).
      J’en arrive à l’argument générationnel, désagréable, mais les chiffres sont têtus (on n’a jamais eu autant de personnes âgées dans l’histoire de l’humanité, et ils forment le gros des bataillons de soutien à la politique sanitaire actuelle) :
      Les ’vieux’ ont un horizon de temps plus limité, ils sont plus sensibles à toutes les craintes relatives aux maladies, ils sont plus influençables que les personnes d’âge moyen, et de plus il s’agit d’une génération qui n’a jamais eu à combattre pour sa liberté (trop jeunes pour avoir vraiment vécu l’ocupation allemande).
      Il y a là une fenêtre d’opportunité populiste : le populisme sanitaire.
      ***
      ’Vieux ’ plus influençables que les personnes d’âge moyen : ça va faire crier certains, mais *en moyenne* c’est tout de même très visible.
      Toujours est-il que les ’vieux’ se font avoir, car on les envoie se faire tuer comme des petits soldats pour préserver le pouvoir en place (se faire tuer dans un système de santé sous-dimensionné par rapport à l’évolution de la population).

  • Lynwec 10 janvier 11:04

    Un lien pour éveiller ceux qui sont dans le déni de la réalité (ou leur donner une crise d’urticaire pour les plus atteints/incurables)

    https://www.wikistrike.com/2022/01/pfizer-la-plus-grande-escroquerie-mondiale-detricotee.html

    Pour l’urticaire, vous trouverez facilement de quoi le traiter, pour le déni, c’est nettement moins facile...


    • pemile pemile 10 janvier 11:12

      @Lynwec « Un lien pour éveiller ceux qui sont dans le déni de la réalité »

      Merci, c’est bien grâce à ce genre de lien wikistrike que l’on peut comprendre tes capacités d’analyses ! smiley


    • Lynwec 10 janvier 11:19

      @pemile
      Je vois que la réaction allergique a été ultra-rapide. Bon produit, wikistrike...


    • pemile pemile 10 janvier 11:29

      @Lynwec « Je vois que la réaction allergique a été ultra-rapide. »

      Je vois que tu découvres le système immunitaire contre les infections de conneries ? smiley

      On en conclut que ceux qui, en 2022, restent fans des wikistrike, France Soir, INVOVF, Odysée et autres poubelles QAnon ont une incapacité de produire des anticorps contre les infox les plus grotesques ?


    • leypanou 10 janvier 11:32

      @Lynwec
      le crétiin du Finistère va vous répondre que Pfizer n’a pas été condamné de plusieurs milliards de dollars (dont plus de 100 millions de dollars sur le seul médicament anti-épileptique neurontin) car çà a été publié par Wikistrike.


    • Lynwec 10 janvier 11:34

      @pemile
      C’est vrai, je n’ai pas pris ma dose journalière de BFM...
      Mea culpa.
      Vivement le ministère de la Vérité...


    • Lynwec 10 janvier 11:35

      @leypanou
      Je pensais le crétinisme localisé à certaines vallées alpestres... Mais c’est vrai qu’avec les moyens de transport modernes, tout est possible...


    • nono le simplet nono le simplet 10 janvier 11:36

      @pemile
      ce garçon est épatant ... il parle avec l’assurance d’un doyen de fac de virologie ... et te balance du wikistrike pour illustrer son propos tel un joueur de bowling en espadrilles et en marcel criant wiki au moment où il lance sa boule ...
      un champion du monde inculte et magnifique ... smiley


    • nono le simplet nono le simplet 10 janvier 11:39

      @nono le simplet
      y a des fois où les cons d’Agoravox me soûlent et pis y a des fois où ils me font tellement rire ... merci à eux smiley


    • pemile pemile 10 janvier 11:46

      @nono le simplet « merci à eux »

      Et Lynwec n’as pas encore compris que ma chaîne d’info en continue c’est AVox et sûrement pas BFM !


    • Lynwec 10 janvier 11:50

      @nono le simplet
      Les buses volent en groupe, ça se confirme chaque fois.
      Les vraies, elles, n’ont surement pas la même prétention de détenir la vérité ultime.
      En tant que sous-citoyen, j’admets humblement que je peux me tromper sur toute la ligne, mais comme je l’ai déjà dit, je n’en voudrai à personne si je décède du covid et n’impose à personne mes vues sur l’injection.

      L’autre camp ne semble pas si tolérant, semble-t-il.


    • @Lynwec
      Bon courage... avec les deux génies smiley 


    • pemile pemile 10 janvier 11:56

      @Lynwec « mais comme je l’ai déjà dit, je n’en voudrai à personne si je décède du covid »

      Mais le personnel soignant qui aura dû te surveiller 24/24 pendant des semaines, te retourner et te laver tous les jours, et te regarder dans les yeux en train de crever, eux, pourront t’en vouloir ?


    • Lynwec 10 janvier 12:02

      @pemile
      Votre argumentaire est un peu faible. Pour le corser, je vous suggère de remplacer « pendant des semaines » par « pendant des mois » voire « pendant des décennies », l’impact serait meilleur.
      Vous avez aussi oublié les pauvres victimes d’autres pathologies dont j’aurai indûment occupé le lit d’hôpital (s’il n’a pas entre temps été supprimé par Véran)

      C’est vrai qu’avec l’invention du « covid long », un peu comme les piles qui durent plus longtemps, on a fait un grand pas en avant pour la science...


    • pemile pemile 10 janvier 12:09

      @Lynwec « Pour le corser, je vous suggère de remplacer »

      Idem pour le tien, n’attendre que 10 ou 15 ans avant de se faire vacciner à l’ARNm n’est pas prudent, je vous suggère d’attendre à minima 99 ans, je peux vous citer « pourquoi se presser » ?


    • @pemile

      @Lynwec « Pour le corser, je vous suggère de remplacer »

      Idem pour le tien, n’attendre que 10 ou 15 ans avant de se faire vacciner à l’ARNm n’est pas prudent, je vous suggère d’attendre à minima 99 ans, je peux vous citer « pourquoi se presser » ?

      Eh le genie méconnu ...
      pourquoi ne leur écrit tu pas pour leur signaler que c’est un fake ?

      J’suis con moi^^ c’est un site complotiste de fake news reconnu euronews smiley
      Tu veut d’autres sources peut etre ?

      "Et voilà comment une douzaine d’années s’écoule entre la phase exploratoire et l’arrivée du vaccin en pharmacie.
      Comment imaginer alors que le temps de développement du vaccin contre la Covid-19 puisse être contracté à 18 voire même 12 mois sans compromettre la sécurité des patients ?
      C’est tout le débat qui agite la communauté médicale actuellement....(*)"
       
      (*) sauf pipile l’immense sommité internationale qui lui...
      sais mieux que tout le monde et sur tout 

       smiley smiley


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 10 janvier 12:35

      @pemile
       
       ’’le personnel soignant qui aura dû te surveiller 24/24 pendant des semaines’’
       >Tout le monde ne s’appelle pas Bogdanov !


    • Aristide Aristide 10 janvier 12:37

      @Lynwec

      L’autre camp ne semble pas si tolérant, semble-t-il.

      Ne prenez pas ces deux énergumènes comme représentatifs des personnes vaccinés. 

      La grande majorité de vos concitoyens vaccinés ne sont pas dans cet état d’esprit consistant à leur souhaiter le pire, leur attribuer toute la responsabilité de ce qui nous arrive, ... et même mieux je crois fermement qu’une bonne part comprend que la vaccination est un choix personnel. Posez la question sur les enfants, et là, les avis sont majoritaire pour laisser le choix aux parents seuls !

      Il y aussi un amalgame entre les antivax et les non vaccinés, et je ne comprend pas la raison qui fait que l’on n’essaie pas de convaincre les non-vaccinés, en priorité en ciblant les plus à risques. Les antivax c’est autre chose. Le passe vaccinal va surement « emmerder » une population non vaccinée qui est active, jeune et qui a de fortes relations sociales qui courent très peu de risques ... il ne va y avoir que très peu d’impact sur les personnes à risques !!!

      Les boites de nuits sont fermées, les stades sont pratiquement vides, les contaminations inévitables auraient concerné des personnes jeunes et vaccinées, il faut le passe, enfin il me semble, et l’on sait que cette contamination est plus efficace que le vaccin en terme de protection future. Sans pousser à la contamination, il me semble que laisser vivre la population qui court très peu de risques et est vacciné n’aurait surement pas entrainé un écroulement des hôpitaux.


    • Aristide Aristide 10 janvier 12:44

      @pemile

      Mais le personnel soignant qui aura dû te surveiller 24/24 pendant des semaines, te retourner et te laver tous les jours, et te regarder dans les yeux en train de crever, eux, pourront t’en vouloir 

      Et c’est les mêmes qui parlent de solidarité. Allons, vous délirez, il n’existe aucun soignant qui puisse en vouloir à un mourant. 
      Un délire dans vos têtes de malades, d’inquisiteurs, de prétentieux qui croient détenir la vérité sur tout !!!

      On en arrive là !!!???


    • @Aristide
      Helas Arsitide si
      Il n’est pas seul, refgarde Ferugus hier qui a annoncé (il a voulu battre pipile et nonos a plates couture) que le vaccin c’estais zeo risques...
      Oui oui je suis serieux, ce n’est pas une blague
      Et de nombreux autres aussi pensent encore que :
       
      C’est que les non vaccinnés qui transmettent la maladie
      Les chiffres de contamination stratosphériques les 330.000 cas jour, c’est aussi du quazi exclusvemlent aux non vaccinnés
       
      Je suis serieux, il en existe plein, et meme dans le millieu medical (helas)
      le tout entretenu par les memes pro pass sanitaires et vaccinnation obligatoire déguisée (parce que ce sont des laches ou des flippés de la vie ou des personnes tres conditionnables)


    • pemile pemile 10 janvier 12:48

      @Aristide "et même mieux je crois fermement qu’une bonne part comprend que la vaccination est un choix personnel. Posez la question sur les enfants, et là, les avis sont majoritaire pour laisser le choix aux parents seuls !"

      Mon pov’ Aristide, tu vas maintenant prôner l’annulation des 11 vaccins obligatoires pour les enfants ?


    • @pemile

      Mais le personnel soignant qui aura dû te surveiller 24/24 pendant des semaines, te retourner et te laver tous les jours, et te regarder dans les yeux en train de crever, eux, pourront t’en vouloir 

       

      Mais ils n’en voudrons pas bien sur pas a mr « on est en guerre » qui en pleine periode de guerre ferme (rien que cette année)

      500 lits de rea,

      4200 lits classiques,

      donc 4700 lits au total

      Et depuis 4 ans et des brouettes qui a fermé 17.000 lits.....

       

      Et qui en fermera encore de nombreux autres du aux génies qui votent monarc...

      Comme aux autres génies precédents aussi...

       

      Plus beep que moi tu moeurs ? non ?


    • pemile pemile 10 janvier 12:53

      @Aristide « Allons, vous délirez, il n’existe aucun soignant qui puisse en vouloir à un mourant. »

      Te te surpasses en bếtise aujourd’hui, il ne peut s’agir que d’en vouloir à tous les diffuseurs d’infox qui les ont dissuadés de se faire vacciner !

      Dans le cas des frères Bogdanoff, les « bons » conseils de Raoult, ?


    • @pemile
      « Mon pov’ Aristide, tu vas maintenant prôner l’annulation des 11 vaccins obligatoires pour les enfants ? »

      Tu es un enfant ? smiley
      Et ces fameux 11 vaccins sont ils encore à l’etat experimental ?
      Et au principe ARN Messager ?
       
      Plus ca va , plus tu t’enfonces dans ta bétise crasse mon pauvre pemile...
      C’est comme le linky’s le mouchard, c’est désastreux d’etre aussi beep et aussi peu clairvoyant, et malgré tes erreurs graves
      tu continues dans un entetement digne du pire bourrin 
      tu n’apprends rien de tes expériences, c’est désastreux smiley
       


    • @nono le simplet
      Ah bon par toi mon colon ?
      tu ne devais pas venir t’inviter a festotyer à la casba avec la birouette of comptet ?


    • @pemile
      "Te te surpasses en bếtise aujourd’hui, il ne peut s’agir que d’en vouloir à tous les diffuseurs d’infox qui les ont dissuadés de se faire vacciner !

      "

      Combien de deces chez les enfants du a la covid ?
      Quelle est la moyenne d’age des deces du a la covid ?
      Quels sonts les pathoplogies du a la covid ?
       
      Qui a dis ici qu’il ne fallais pas vaccinner les personnes à risques ?
      Pour qui le benefices risques est positif ?
       
      Qui par contre veut vaccinner betement tout le monde quitte a leur faire prendre de gros riques ?
      Qui affirme encore malgré les 92% de vaccinnés que la vaccinnation générale endigues l’epidémie ?
       
      Qui a part pemile (et nonos) se surpasse ici en betises constantes et répétées ?


    •  Captain Jack  Captain Jack 10 janvier 13:07
      « L’Institut Robert Koch a publié le 6 janvier son dernier rapport concernant les infections au variant Omicron en Allemagne.

      Sur les cas recensés, le statut vaccinal est connu pour seulement 34,3 % d’entre eux, soit précisément 12 185 personnes. Et sur ces 12 185 personnes infectées par le variant Omicron et dont le statut vaccinal est connu, 7 175 (58,9%) avaient un schéma vaccinal complet, 2 317 (19%) une dose de rappel et 2 693 (22,1%) étaient non vaccinées. Ce qui signifie donc que 77,9% des personnes infectées étaient vaccinées.

      Dans le détails par âge, chez les plus de 60 ans infectés par Omicron et dont le statut vaccinal est recensé, 45,7% étaient complètement vaccinés, 41,1% avaient une dose de rappel, et 13,2% étaient non vaccinés. Pour les 18-59 ans, 65,9% étaient complètement vaccinés et 19,5% vaccinés avec rappel et 14,6% étaient non vaccinés. Enfin pour les 12-17 ans, 54,7% étaient complètement vaccinés (plus 1,2% de rappel) et 44,1% étaient non vaccinés. »

Réagir