mercredi 29 août 2018 - par Spartacus Lequidam

Écolo-fascisme : pouvons-nous sortir de leur nuisible hystérie CO2 ?

JPEG - 29.5 ko

La « transition écologique » est une folie économique et écologique aberrante. Elle nous entraine dans une ineptie de dépenses inutiles qui pèsent sur nous, les générations suivantes et engendrera pour l’Europe un grand recul. Région où ils ont pourri de leur lobby une grande majorité de nos politiciens.

Les écolos-fascistes nous annoncent un « réchauffement climatique » qui au fil du temps est devenu dans le langage courant et le lobbying des écolos-fascistes un « changement climatique ».

 

1-Le point de départ de l'idéologie anti-CO2.

Tout a commencé réellement en 2006 avec un film documentaire à succès. Un fondateur d'un fond d'investissement spécialisé en investissements à long terme dans l'économie durable, L’Américain Al Gore, à la recherche de l'argent des fonds de pension américains, pour son fond d'investissement a utilisé son influence et une stratégie pour faire effet levier et trouver des clients.

Ancien candidat à la présidentielle Américaine il commente un film documentaire d'anticipation An Inconvenient Truth (Une vérité qui dérange) qui démontrerai les effets dramatiques d'un réchauffement climatique sur la planète, et présenté cela comme une affirmation appuyé par les justification d'un groupe d'influence orienté, le GIEC. Depuis son film, le fond de Al ,Gore a plus que doublé d'investisseurs, il est passé d'une gestion de 4,4 Giga$ à 9,8 Giga$. Ce fut le point de départ de la démagogie médiatique du CO2.

 

2-L'ennemi horrible, le CO2

Pourquoi les écologistes ont désigné le CO2 comme ennemi ?

C'est en fait la conjonction de 2 choses factuelles et d'une conclusion très empirique.

Factuel a) Au cours des deux derniers siècles, l’économie mondiale a quasiment doublé, le monde est sorti de la misère pure. Cette expansion a été alimentée par des combustibles fossiles, dont la combustion a contribué à faire passer le niveau de dioxyde de carbone (CO2) dans l'atmosphère de 0,0284% en 1820 à 0,0407% en 2017.

Factuel b) Des relevés de température sur terre ont montré un réchauffement sur quelques années de la température. Données à prendre avec des pincettes, à l'échelle de la terre, l'assiette est très faible, les thermomètres digitaux et l'informatisation et la compilation sur des données fiables sont en fait sont très récentes. En fait un réchauffement ponctuel a plus à voir avec les erreurs ou fiabilité des mesures dans le passé qui sert de base aux calculs, ou l'instabilité structurelle du soleil, qui est le principal générateur de chaleur que l'agrégat à 0,02% du CO2.

Voici leur manière de voir le problème :

1- La génération du CO2 a augmenté

2- La température sur quelques années a varié vers le plus beau.

C'est gens ont conclu que le CO2 modifie le climat et le réchauffe.

De la même manière, si on faisait le même raisonnement avec des lapins :

1- Les lapins mangent des carottes.

2- Les lapins ne portent pas de lunettes

Et que l'on conclue que les carottes modifient la vue et donne une bonne vue.

Le documentaire Al Gore, le GIEC, et le fait de la faillite du communisme, les gauchistes des pays occidentaux en panne de modèle a considérer les gens comme des masses a asservir, ont trouvé un idéal de remplacement bienvenu et donc ont adhéré à l'écologie idéologique par la planification et la soumission collective ou collectiviste qu'implique cette idée.

 

3-L’énergie renouvelable :

a) La surface disponible n'est pas suffisante. Le passage à l'énergie renouvelable est une absurdité logique. Si l'énergie éolienne ou solaire produisait autant d'énergie que le nucléaire ou les combustibles fossiles, il faudrait couvrir d'éoliennes et de panneaux plus d'hectares de terre et de côtes que disponible sur tout le territoire.

b) Un autre inconvénient de l'énergie verte est le manque de fiabilité de l'approvisionnement. Les éoliennes ont besoin de vent pour faire tourner les pales, les panneaux solaires ont besoin de soleil. Lorsque la nature ne coopère pas, l'énergie verte devient est imprévisible et incohérente. En plein jour, on n’a pas besoin d'éclairage là ou le soleil produit de l’énergie, et pas la nuit là ou le panneau solaire ne produit rien. L'énergie intermittente n'est pas compatible avec les besoins réels de la société.

c) Pour compliquer encore les choses, l'énergie renouvelable est beaucoup plus chère que les sources d'énergie plus conventionnelles. Les éoliennes et les panneaux solaires font de l'énergie « zombie », qui n'existe que par le subventionnement. Une éolienne ou des panneaux solaires ont une vie de 10 et 20 ans et nécessiteront un réinvestissement perpétuel non négligeable. L’État actuellement achète de deux fois plus cher que le prix du marché de l’électricité l'énergie éolienne.

Publicité

d) Le rendement est faible par rapport aux vrais besoins. L'énergie renouvelable est loin de produire suffisamment d'électricité pour remplacer les combustibles fossiles ou nucléaires.

e) L'impact de nuisance écologique est loin d'être négligeable. Pour implanter 20 000 éoliennes, il faut 300 millions de tonnes de béton, qu'il faudra un jour démanteler du sol. Pour une seule éolienne, 60 camions-toupies de 25 tonnes de béton chacun sont nécessaires pour la réalisation d'un socle plein armé de 10m par 1,5m de profondeur. Des blockhaus immondes en zones souvent vierges ou naturelles. Plantées généralement dans des lieux sauvages, elles necessitent la pose de pylones pour acheminer leur electricité.

f) Elles pèsent sur le pouvoir d'achat et la compétitivité. Les factures d'électricité sont augmentées par des taxes qui supportent les subventions et pèsent sur le pouvoir d'achat de chacun de manière non négligeable. L'électricité est responsable de la perte de plusieur points de croissance. Prix sur le bidjet de la consomation, c'est l'équivalent de milliers d'emplois non crées.

En résumé, l'énergie renouvelable est un fantasme romantique. C'est beau dans l'image l'énergie de l'air et du soleil. Mais dans la réalité, c'est juste idéaliste. Ces fous écolo-fascistes nous entraînent dans la folie furieuse d'une hérésie.

Ce n’est pas rentable, ce n’est pas fiable, il n'y a pas assez de place pour la mettre, c'est cher, c'est de la dépense récurrente et en plus ce n’est pas écologique.

On a même découvert au hasard d'un pont qui s'écroule en Italie et du dernier rapport sur les routes dégradées, que les sommes ne sont pas votées pour améliorer le réseau routier, mais transférées pour payer des rentes aux producteurs d’énergie intermittentes, structurellement déficitaires.

Devrions-nous, par conséquent, limiter notre consommation énergétique globale au détriment de la productivité et limiter la croissance du niveau de vie des populations dans le processus ?

 

4-Le CO2 :

Le CO2 n'est pas un polluant. Chaque fois que vous expirez du CO2, vous augmentez la concentration de ce minuscule gaz dans l'atmosphère. Si vous êtes un écologiste convaincu, et souhaitez avoir un impact positif sur l'environnement, retenez votre souffle. Mais attention, vous risquez l'étouffement et mourir dans d'atroces souffrances. :-)). Ne vous chauffez pas l’hiver. Mais là encore vous risquez la pneumonie et mourir dans d’affreuses souffrances. Mieux vaut ne pas haïr totalement le CO2 pour rester vivant.

Si vous êtes un libéral, L'augmentation du dioxyde de carbone dans l'atmosphère nous rappelle que l’homme a réussit à accroître l'offre mondiale pour répondre à une demande croissante. L’augmentation passée du CO2 est la signature d’un succès qui a conduit en définitive à une amélioration du niveau de vie mondial et à une réduction de la vulnérabilité aux aléas sociaux et aussi climatiques des peuples.

Paraît-il que la terre verdit grâce au CO2. La terre selon les données comparées entre 1980 et 2016 par les satellites, plus de régions sont vertes. Des gens comme moi qui ne se laissent pas acheter sur des stat globales, vous diront que la relation de cause a effet n'est peut être pas là. Les OGM qui produisent des semences capables de résister aux conditions extrêmes ou autre chose y sont peut être aussi pour quelque chose.

Mais néanmoins, le CO2 est indispensable à la photosynthèse des arbres et des plantes. Le CO2 n'est pas un polluant, mais au contraire un élément indispensable à la vie.

 

5-Pourquoi c’est une hystérie et qu’il ne faut pas s’affoler ?

Relevez vos manches et promouvez la liberté et la libre entreprise, le marché libre car, par habitant, ce sont les pays libres du monde qui ont les environnements les plus propres et ceux qui ont les gouvernements socialistes ou sociaux-démocrates les plus mauvais.

Comme le montrent les données, les forces du marché sont en réalité plus efficaces pour réduire la quantité d'énergie utilisée dans la production.

La plupart des gens supposent que les entreprises, livrées à elles-mêmes, ne sont pas dignes de confiance. Principalement en France, ou la mainmise sur les sciences sociales, humaines et économiques sont monopolisées par un monopole propagandiste de socialistes. Et, à proprement parler, il est vrai que les entreprises sont principalement concernées par leurs résultats. La consommation d'énergie représente cependant une part importante des dépenses des entreprises. Les entreprises sont donc fortement incitées à réduire leur consommation d'énergie.

Prenons, par exemple, l’industrie automobile. Selon une étude, « la quantité d’énergie utilisée à différents stades de la production automobile (presse, carrosserie, peinture et assemblage) est de près de 700 kWh par véhicule et le coût de l’énergie représente 10 à 12% du coût total de production. (Ce qui est vrai pour les grands fabricants est également vrai pour les petites entreprises). L’énergie est un coût non négligeable, supérieur aux salaires, aux matières premières dans cette industrie. C’est aussi elle qui a réalisé le plus de réduction d’émissions de CO2. Les nouvelles technologies continuent à émerger, notamment un meilleur stockage des batteries, des centrales nucléaires plus sûres.

En d'autres termes, il est dans l'intérêt des producteurs de réduire leurs coûts énergétiques. C'est l'une des raisons pour lesquelles les émissions mondiales de CO2 par dollar de production sont passées de 2,14 kilogrammes en 1960 à 0,74 kilogramme en 2014, soit une diminution de 65%.

En d'autres termes, la motivation du profit ajoutée aux améliorations technologiques réduit la consommation d’énergie par dollar de production et, par conséquent, de réduit les émissions de CO2.

Au fur et à mesure de l’enrichissement des individus, le besoin de bien respirer et vivre dans un environnement propre saint et meilleur se fait naturellement. Il en découle une production plus parcimonieuse de CO2 inversement proportionnelle à son enrichissement.

Parce que le capitalisme, contrairement au socialisme, déteste le gaspillage. Il fait donc tout son possible pour être efficace. Cela signifie utiliser le moins d'énergie possible pour fabriquer des choses.

Et cela est antérieur à l’hystérie actuelle du CO2.

 

6-La preuve par l’exemple :

Quel pays réduit le plus ses émissions de gaz à effet de serre ?

Publicité

Le Canada ? La Grande-Bretagne ? La France ? L'Inde ? L'Allemagne ? Le Japon ? Non, non, non, non, non et non. Ce sont les USA.

Cela doit être une faute de frappe ? Une Fake-news ?

Comment est-ce possible ?. L'Amérique n'a jamais ratifié le Traité de Kyoto il y a deux décennies. N’a jamais adopté la taxe sur le carbone et la ribambelle de taxes et coercitions de ses habitants. Pas de programme d’émission de carbone, pas de plafonnement d’échange. Ce devrait être les méchants environnementaux.

Imaginez donc, ils sont sortis de l’accord sur le climat de Paris signé par presque tout le reste du monde civilisé.

Pourtant, le dernier rapport mondial sur le climat publié par BP Statistical Review of World Energy constate qu'en 2017, les États-Unis ont réduit leurs émissions de carbone de 0,5%, soit le pourcentage le plus élevé de tous les principaux pays. Cela est particulièrement impressionnant étant donné que l’économie a progressé de près de 3%. Plus de croissance, moins de pollution et la technologie et l’absence d’écolos-faschistes. Eux qui ont ouvert la révolution du pétrole et du gaz de schiste qui transforme le monde en gaz naturel bon marché et propre pour la production d’électricité.

En France on est pas à une contradiction écolo et l'interdiction de tout en permanence. Les écolos jouent à domicile avec les 95% de journalistes de gauche qui chaque matin à la radio vous présentent la dernière stat bidonnée d’une ONG ecolo-faschiste qui vous vous est compté comme une vérité et sera même reprise par les media. Evidemment du même bord, aucun journaliste ne pose une question de viabilité. Vous ne le savez pas ? Vous êtes tous mort par l'épuisement des ressources en août. Ce genre de conneries sont répétées, répétées et répétées chaque année. Remarquez plus c'est gros, plus c'est con, plus c'est écolo-anxiogène, plus ça passe.

Pendant ce temps, là ou les taxes, les contraintes et moults programmes CO2 de voitures électriques, LED et remboursement de cloisons pour les opportunistes fleurissent, les niveaux de pollution CO2 ont augmenté et dans une plus grande mesure que les années précédentes.

Qu’importe que la France réduise ses gaz à effet de serre. Dire qu’il y a des Enarques qui pensent vider la mer à la petite cuillère et qu’ils aident à sauver la planète en achetant une voiture électrique ou en installant un panneau solaire sur leur toit. Vaste blague pour attirer les votes à bobos. Chaque gouvernement a son écolo-faschiste dans sa musette a présenter.

 

7-Les écolos-fascistes :

Les écolo-fascistes visent plus la destruction du capitalisme et l’avènement du directivisme par l’excuse idéologique que la nature comme hier ils imposaient l’excuse sociale à toutes les sauces pour imposer leur vues. Aujourd’hui ils imposent règlementations, taxes et contraintes contradictoires.

C’est un lobby puisant qui se nourrit de subventions. De nombreuses ONG se sont transformées en voies écolo-fascistes. Elles permettent à des politiciens de justifier les taxes, coercitions et utilité. Parlement européen. Enarques, fonctionnaires, rentiers de l’état qui vivent de la caisse de l’état y trouvent un son sympathique. Leurs idées étant de taxer les nuages, ils savent que la pluie de taxe ira indirectement dans leur poche.

Ecoutez leurs mots « révolution, changement, transformation ». Les écolos-fascistes ont dans la tête une transformation de la société. Ce n’est pas moins de pollution ou de verdure qu’ils cherchent. C’est le collectivisme. Le directivisme.

Les écolos ont sombré dans une nouvelle forme de socialisme tyrannique. On retrouve les écolo-fascistes dans les anciens socialo-communistes reconvertis, conscient que le directivisme à l’excuse « sociale » est en faillite, et qui sont passés à l’excuse « écologique ». Leurs cibles et arguments se rejoignent, le capitalisme, la jalousie des autres et la demande de vivre aux crochets des autres en considérant tous les gens comme des beaufs ou des masses à asservir par des idéologies.

L'écolo fasciste, c'est celui qui interdirait le feu à l'homme des cavernes, pour se chauffer et cuire ses aliments sous prétexte que c'est pas écologique. Il est irrationnel.

La transformation écologique n’amènera que du malheur, des taxes, des règlementations, les contraintes ne luttent pas contre le CO2, elles nourrissent les bureaucrates.

 

Mais une chose est sûre. L’écologie a un problème, c’est qu’elle n’a pas besoin d’écologistes. Elle a besoin d'une société libre...

 

Pour aller plus loin :

Vidéo : Les modèles climatiques peuvent-ils prédire le changement climatique ?

Video : Les prédictions écologistes de passé et la réalité d'aujourd'hui

Vidéo Mea-culpa du fondateur de Greenpeace Patrick Moore : Pourquoi j'ai quitté Greenpeace ? 

Page web : Éolien : une gigantesque escroquerie

Page web : 



183 réactions


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 29 août 2018 12:56

    hermétiste, j’ai un tout autre point de vue sur le sujet. Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas. Si les humains sont pourris dans leur cerveau, cela se reflète dans le climat. C’est le mental qu’il faut changer. Pas l’’extérieur,....


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 29 août 2018 12:58

    Résumé, l’auteur de l’article est tout autant à côté de la plaque que les écolos. La liberté s’arrête où commence celle des autres,.... 


  • JC_Lavau JC_Lavau 29 août 2018 13:00

    Comme prévu, ils hurlent de haine devant l’incroyant.


    • Claude Simon Claude Simon 29 août 2018 16:13
      @JC_Lavau

      Ce n’est pas qu’une question de foi, Lavau :https://www.youtube.com/watch?v=R6eywXdssMw

    • JC_Lavau JC_Lavau 29 août 2018 17:44

      @Claude Simon. Riche idée ! Tu me colles une vidéo à charger.

      Non merci.
      De l’écrit.

    • Claude Simon Claude Simon 29 août 2018 19:03
      @JC_Lavau

      Je sais pas, on ne voit pas bien ses formules (qu’il tient de quelqu’un d’autre, certainement), mais rien qu’à la volumétrie des différents gaz de l’air, on se dit qu’ inquiéter l’oxygène des plantes (en partie par millions), c’est un peu gros.

    • tiers_inclus tiers_inclus 30 août 2018 17:06

      @JC_Lavau

      Procès démagogique et victimaire. Qui croire ? Un Hubert Reeves construit, argumenté et pédagogique, peu suspect de lobbying, reconnu et compétent ou le premier olibrius venu ?
      Vous vous associez à un auteur d’une redoutable crédibilité qui vient nous dire que les USA sont les premiers à réduire leurs émissions en omettant de nous signaler que le taux d’émission des US par habitant est le plus important (partagé avec le Canada et l’Australie).
      Comme le souligne Hubert Reeves ce sont les gradients qui sont alarmants et préoccupants
      pour une potentielle adaptation.

      https://www.hubertreeves.info/livres/maldeterre.html


    • JC_Lavau JC_Lavau 31 août 2018 11:50

      @Claude Simon. Ton gourou a fait sa dernière communication professionnelle en 1972.

      Depuis, on ne voit plus rien que de la vulgarisation.
      Etre spécialiste de la photosynthèse stellaire ne fait pas de vous un spécialiste de la photochimie atmosphérique, ni de l’absorption spectrale de l’atmosphère claire, et encore moins de la transmittance spectrale de l’atmosphère nuageuse. Et surtout cela ne fait pas de vous un efficace dépisteur de fraudes.

      Je n’ai pas écrit que HR soit personnellement un pourri, mais que le journaliste de tévé qui convoquerait et laisserait parler un témoin gênant, qui démontre les fraudes accumulées par le GRU et l’IPCC perdrait très vite son poste. On ne peut quand même pas dire la vérité à la télévision...

      Et tu emploies « gradient » à contresens.

    • JC_Lavau JC_Lavau 31 août 2018 11:59

      @JC_Lavau. Oups !  spécialiste de la nucléosynthèse stellaire.


    • JC_Lavau JC_Lavau 31 août 2018 15:56

      @tiers_inclus. Le message s’adressait à « tiers_inclus » ; on a toujours tort de faire confiance à l’éditeur intégré à SPIP, lourdement bogué. 


    • tiers_inclus tiers_inclus 1er septembre 2018 14:33

      @JC_Lavau

      Et tu emploies « gradient » à contresens.

      Pas du tout. Les relevés de température, ou autres fonctions scalaires, sont réalisés en différents points de la surface terrestre et à des instants différents. Enfin même la moyenne générale peut être assimilée en tant que dérivée simple à un gradient qui généralise la notion.


    • JC_Lavau JC_Lavau 1er septembre 2018 14:58

      @tiers_inclus. Et si tu songeais à consulter un psychiatre de ton quartier ?


      Après traitement, tu pourras songer à étudier la physique, dont visiblement les bases te manquent.

    • tiers_inclus tiers_inclus 1er septembre 2018 16:10

      @JC_Lavau

      L’insulte est l’expression de votre faiblesse et une autre tentative de fuir le fond du sujet, la diversion étant votre fonds de commerce.
      Si j’avais besoin de cours de physique ce n’est pas chez vous que je les suivrais car vous rassemblez pour le moins mauvaise foi et confusion pour ne pas dire esbrouffe. Dieu m’en a préservé j’ai connu une école plus prolifique et fondée, celle de Feynman.
      Un peu plus loin dans les commentaires de cet article j’ai mis à nu vos subterfuges sur le même sujet, et il en ressort que vous êtes un charlatan.
      Quant à consulter, votre style transactionnel « moi ok, toi pas ok » m’incline à vous produire le même conseil.


  • Gasty Gasty 29 août 2018 13:07

    Ca part sur des bons arguments généraliste méritant d’etre complété ou réfuté, malheureusement ça fini dans une naiveté néo libéral de bas étage.
    « ce sont les pays libres du monde qui ont les environnements les plus propres et ceux qui ont les gouvernements socialistes ou sociaux-démocrates les plus mauvais. »

    Sûr que la pollution des mers sont le fait des socialistes avec leurs plastiques qui servent à leurs consommations quotidienne.


    • Buzzcocks 29 août 2018 14:05

      @Gasty
      Dans les Vosges, il est interdit de consommer les truites de rivière car la chair est polluée.
      Mais ce n’est pas grave, Spartacus préfère manger des truites d’élevage, car le capitalisme permet de produire des truites en grande quantité..... bon, peu importe le gout, le capitalisme n’a pas pour mission de faire dans le bon, il fait dans l’abondant immonde, moche et dégueu. Mais Spartacus est nourri donc il s’en moque, et de toutes façons, il n’a jamais mangé de vraies truites de sa vie, il ne mange que du poisson carré de Findus. Ca suffit à son bonheur.


    • JC_Lavau JC_Lavau 29 août 2018 14:12

      @Buzzcocks. Surprenant ! Un raisonnement à l’insulte, et un procès d’intention.

      C’est là qu’on voit combien la meute zécolo, c’est l’élite des citoyens conscients !

    • mmbbb 29 août 2018 22:17

      @Buzzcocks Spart ne s en prive Il m a affirme que l huile de palme est meilleur que l huile de colza . Une des conneries qu il ose affirmer . A propos du lait c ’est un produit banal dixt l auteur .sauf que le lait dont les vaches bouffant du mais n a pas la meme valeur nutritive d un lait issu d un elevage traditionnel ect Qu il bouffe de la merde c ’est sont probleme pas le mien Quant a longueur de commentaires, il traite les autres de co co en répondant a ceux qui n acceptent pas ses arguments , il est etonnant que vous puissiez nous taxer de procureur. Il vient de decouvrir le « mot ecologiste fasciste » .. Il est content. Il va répéter à l infini le mot fasciste comme les gauchos d antan . Il faut arrêter le delire Ces petits copains patrons vendant du tabac Philpps Morris affirmaient dans les annees 1970 que le tabac n etait pas nocif ils arrêtèrent d avancer n importe quoi lorsqu ils furent condamne a coup de milliards . PAs de bol Monsanto vient d etre condamne . Il est con ce type . Ce n’est pas possible d etre aussi obtus ! Quant l ecologie il confond l ecologie politique et l ecologie scientifique . Lorsque je lui ai demande d aller voir les scientifiques de l IFREMER a Villefranche sur mer qui mesurent la pollution de la méditérannée notamment la pollution par les particules de plastiques, afin qu il arrête de nier les évidences, qu il arrête d avancer n importe et qu il arrête de nous prendre pour des buzzes. Le moustique tigre est desormais a Lyon , il me semble que cet insecte n est pas une espece endémique, Ce ne sont pas « les » zecolos« qui l ont invente ! J ai encore le droit de penser de manger et de ne pas me laisser dicter la loi notamment par des Spar Quant a vous idem bouffer ce que vous voulez c est votre droit mais ne traiter pas les autres de zecolos Mon corps n est pas un cloaque ambulant comme celui de cet auteur qui doit bouffer ce que lui propose ces chers indutriels dont il est le chantre c ’est a dire de la merde A Lyon je vois trop des tas de merde sur patte dont le corps a ete abime par la malbouffe . La moitie des riciains sont des sacs de merde sur pattes , le modele ideal de ce nazze. PS Le CO2 acidifie les oceans , il l oublie de le dire Qu il aille voir de nouveaux les ecolos ceux qui mesurent la sante des coraux . Il poublie aussi de citer dans sin article, la pollution de ces oceans depuis l expansion de l economie Acidification des oceans encore un truc invente par les zecocolos fascites Dans son article seul le passage sur les eoliennes tient la route, Quant aux panneaux solaires. ils seront perfectibles Quant il affirme » Quel pays réduit le plus ses émissions de gaz à effet de serre ? ce sont les USA , c ’est normal les ricains sont les plus gros consommateurs du monde il est vraiment idiot ce type. pour resume , tous ces scientifiques sont des cretins des nazzes de buzzes travaillant a la solde des « zecolos fascites » .


    • mmbbb 29 août 2018 22:26

      @ Lavau ce commentaire vous est destiné une erreur d aiguillage Une derniere un etude a ete menee sur la probable sixième extinction des especes , dont l un des auteurs est Rodolpho Dirzo de l univeriste de Stanford . C est connu cette université est située dans un pays communiste ! 


  • Francis JL 29 août 2018 13:20
    ’’... nous annoncent un « réchauffement climatique » qui au fil du temps est devenu dans le langage courant et le lobbying des écolos-fascistes un « changement climatique ».’’
     
     Vous pourriez nous dire en quoi une menace de changement climatique serait plus bénéfique aux écologistes, qu’une menace de réchauffement ?
     
     Deuxième question : quelle différence faites vous vous même, entre les deux ?

    • JC_Lavau JC_Lavau 29 août 2018 13:29

      @JL. Le climat ayant toujours changé, de tous temps, et surtout en notre ère Quaternaire où il y a des glaciations, ta question est oiseuse.

      L’Adour a changé trois fois de lit et d’embouchure, rien qu’au cours des temps historiques.
      L’ennui, c’est qu’il n’y avait pas la télévision ni Al Gore...

    • Francis JL 29 août 2018 14:26

      @JC_Lavau

       
       si ma question est oiseuse, ta réponse l’est au carré : en effet, elle n’était pas technique pais politique, et j’attends de Spartacus qu’il précise son propos que j’ai cité.

    • Spartacus Lequidam Spartacus 29 août 2018 15:04

      @JL


      Effectivement ça peut être mal compris.

      Un « réchauffement » n’implique pas une disruption mais une variation ponctuelle. C’est dynamique et non irréversible.

      Un « changement » implique une disruption et une irréversibilité affirmée. Modifier en ce sens ouvre la porte à l’intrication d’un facteur humain et de la solution directivisme des écolo-faschistes qui ne rêvent que de cela pour asseoir des motifs de changements sociétaux collectivistes qui fondent leur shéma de pensée.

      Vous avez à la fin de l’article une vidéo qui l’explique très bien que le climat a tellement de variables, que le réchauffement ne prouve pas un changement.

    • Francis JL 29 août 2018 15:17

      @Spartacus

       
       j’apprécie l’humour contenu dans cette réponse !
       
       Hum ... même s’il est involontaire !
       


    • mmbbb 29 août 2018 22:44

      @JC_Lavau Le climat a change certes personne ne le nie . Ce que personne ne nie aussi , c ’est l extreme rapidite de ce changement, J ai passe mon enfance pres de Nantua . A quelques km il y a le lac de Sylans , ce lac servait de glaciere dans les annees 30 et la glace etait expediee dans toute la France ,La couche de glace pouvait atteindre 90 cm d epaisseur , la vous pouvez vous levez de bonheur il ne gele plus. L isotherme dans les glaciers a Chamonix n est plus de zero a midi a 3000 metres . Le pan de l AIguille des Drus , la voie Bonalti s est effondree . Ce qui pose un probleme majeur desormais dans les Alpes. Cette voie est vielle de quelques millions d annees . Elle a du subir quelues rechauffement mais la boum par terre ! Claude Allegre a affirme « l homme a toujours su s adapter » . Bien sur, sauf qu il oublie de dire que nous sommes 7 milliards et demain 10 milliards . Je ne vois pas debarquer en europe des millions de migrants sans que cela pose des problemes serieux . Le changement climatique est une chose, le bouleversement des societes en est une autre . Ce cher pays liberal les USA est oblige d eriger un mur entre les USA et le Mexique , evidemment pour d autres raison mais c est un exemple des limites des mouvements de population .


    • JC_Lavau JC_Lavau 29 août 2018 23:08

      @JL. Lors des précédents changements climatiques, consignés dans les registres des paroisses, les courriers et rapports de l’époque, Al Gore n’était pas là pour exploiter ta crédulité et la télévision n’était pas là pour orienter ta terreur.


      Nous connaissions déjà le pied d’Estalle, l’épée de madame Oclès, l’épée d’Eraste, l’échafaud d’âge, tu viens de nous gratifier à ton tour de « se lever de bonheur ». A retenir !

    • Francis JL 30 août 2018 07:46

      @JC_Lavau

       
       ?

    • popov 30 août 2018 09:37

      @JL

       
      On dit se lever de bonne heure, pas de bonheur.

    • Francis JL 30 août 2018 09:53

      @popov

       
       merci. De fait, cette remarque ne me concerne pas ; pour connaître son légitime destinataire relisez ci-dessus.
       
       ps : ceci dit, j’adore cette écriture : « se lever de bonheur ». Merci à son inventeur et à JC_Lavau qui me l’a signalée involontairement.
       

    • popov 30 août 2018 14:04

      @JL

       
      Oui, l’auteur c’est mmbbb, mais c’est vous qui posiez la question.
       
      En fait, il s’agit d’une délicieuse confusion de mots comme on en trouve dans la Foire aux cancres, du genre « le bœuf est un animal bisextile ».

    • JC_Lavau JC_Lavau 30 août 2018 14:26

      @popov. J’ignorais le bœuf bisextile. Mais quel pouvait être l’original ?


    • tiers_inclus tiers_inclus 30 août 2018 18:15

      @JC_Lavau

      Pourquoi ces références (Al Gore, la télévision) ? Parlez nous plutôt de Hubert Reeves. Plus difficile à objecter peut-être ?


    • JC_Lavau JC_Lavau 30 août 2018 23:01

      @tiers_inclus. C’est pas un gonze qui cause à la télévision, ton mec ?


      Tu as déjà oublié qu’on ne peut quand même pas dire la vérité à la télévision, parce qu’il y a trop de gens qui la regardent  ?

    • tiers_inclus tiers_inclus 31 août 2018 13:03

      @JC_Lavau

      Pas seulement la TV. Argumenté, compétent, pédagogique, pas suspect....

      https://www.hubertreeves.info/livres/maldeterre.html


    • JC_Lavau JC_Lavau 31 août 2018 16:05

      @tiers_inclus. Charles Crussard aussi croyait que Girard ne l’avait pas grugé, avec ses tours de prestidigitateur.

       
      La naïveté de bien des scientifiques devant la fraude est stupéfiante. J’avais rassemblé quelques exemples , mon premier article ici.Fraude : nulle trace de corpus expérimental soutenant « acidification des océans » 
      Et s’il y en a qui commencent à se douter de quelque chose, la sanction est simple : on leur coupe tous leurs crédits. J’ai enregistré des menaces de ce genre.

    • tiers_inclus tiers_inclus 31 août 2018 18:47

      @JC_Lavau

      Alors que vous ne nous donnez rien de bien consistant à nous mettre sous la dent, vous digressez dans des cas de fraude scientifique. Oui on sait cela existe sous l’influence du lobbying, sous l’influence d’une doxa (qui fixe les orientations de recherche), et sous l’influence même de préjugés individuels.
      Vous ne prouvez rien. Soyez convaincant, argumenté, équilibré, pédagogique dans vos analyses et je serai le premier à vous soutenir.
      Mais en attendant, tout ce que vous faites c’est de distribuer des bons et mauvais points aux uns et aux autres.
      Amusant donc, car dans le registre géopolitique vous reprochez cette même attitude aux USA, et je partage ce point de vue.


    • JC_Lavau JC_Lavau 31 août 2018 19:02

      @tiers_inclus. Les fraudes (CRU, IPCC, et adeptes et complices) amplement publiées, je ne vais pas les reprendre à tout bout de champ. La vie est brève, et j’ai beaucoup de tâches devant moi.


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 29 août 2018 14:22

    Le conflit se situe entre deux Dieux de même origine et pourtant opposés par leurs orientations : L’hermès de gémeaux : celui des marchands, mais aussi de voleurs, des fraudeurs, des menteurs (il est volatil, tout en ayant les pieds sur terre, quoiqu’ailé). Son bonheur est dans la libre-circulation,..Carpé DIEM, il se soucie du passé et du futur comme d’une guigne. Trop aérien pour s’intéresser au sol. Son argent est liquide et peu soucieux de l’éthique. Seule compte la jouissance du moment. c’est le mercure romain et sa curie (dont personne n’ignore que la richesse se trouve bien dans les caves du vatican). il y a l’autre HERMES, celui des Celtes : LUG. Son frère et pourtant opposé par la nature intérieure de sa richesse : plus spirituelle que matérielle. LUG,... Initié* qui connaît l’astrologie*/ astronomie*, comme magicien* qui nous dit les “Heures” et rythme la vie de la communauté* ! le Vrai ROI qui se cache derrière le faux,.. L’un étant indispensable à l’autre,...comment déceler le vrai du faux, si le faux se dérobe,... A suivre,...


  • Nicolas_M bibou1324 29 août 2018 14:30

    Je me considère comme écolo et j’estime que le CO2 n’est pas LE problème. Le gros problème du CO2 c’est qu’il est généralement émis conjointement avec des particules fines, causant 7 millions de morts par an et quelques centaines de millions de maladies respiratoires. Vous avez déjà assisté à une crise d’asthme de vos gosses ? C’est pas rigolo à voir je vous assure quand votre gosse devient bleu et qu’il n’arrive plus à respirer.


    D’autant plus que notre principal fournisseur de pétrole est l’Arabie Saoudite. Vous aimez l’idée de donner des milliards pour la promotion de la charia ? Parce que c’est ce que vous faites quand vous faites le plein de votre bagnole.

    Dans votre diatribe contre le CO2, vous avez oublié que les différentes normes Euro pour les bagnoles et les motos ne limitent aucunement les émissions de CO2, mais uniquement sur les particules fines. Donc quand vous dites qu’on fait une chasse au CO2 et vous en déduisez que l’écologie ça sert à rien, vous avez doublement faux : les écolos ne chassent pas le CO2 et ils souhaitent juste sauver des vies. Mais pour vous je suppose que l’argent à plus d’importance que l’éthique et la vie humaine, je parle donc probablement dans le vide.

    • Spartacus Lequidam Spartacus 29 août 2018 15:27

      @bibou1324


      C’est comme tout le reste, les stats écolo-faschistes, c’est toujours bidon et l’anxiogène et du n’importe quoi pour faire peur et culpabiliser les populations ou les entreprises. 
      Affirmer que toutes les maladies respiratoires sont la cause est la pollution et qu’il y a 7 millions de personnes morte est évidemment une absurdité...

      Bien évidemment les particules fines ne sont pas bonnes pour la santé.
      Mais là encore, le marché libre et le besoin d’économiser ses coûts, le capitalisme fait mieux que le directivisme et preuve à l’appuis.

      Le marché libre a réussit avec la technologie a faire disparaître de plus en plus les polluants de l’air.
      J’ai un exemple concret de chiffres sur l’évolution des particules USA.
      C’est un lien gouvernemental officiel

      Depuis 1990 
      Le dyoxide d’azote a diminué de -88%
      les particules 10 micron de -34%
      Les particules 2,5 microns de -40%
      Etc, etc.... c’est vérifiable.

      Et in finé les écolo-faschistes sont comme les gauchistes, intolérants et se croient plus « humains » que les autres qu’ils méprisent, et finissent toujours par caricaturer ceux qui ne pensent pas comme eux de pollueurs ou matérialistes, ou racistes ou autres comme c’est bien entendu le cas ici car ils n’acceptent pas la contradiction à leur idéologie.


       

    • joletaxi 29 août 2018 15:33

      @bibou1324


      vous avez mille fois raison
      j’avais comme un doute
      les « études » disent que les particules sataniques vous font perdre d’une heure à 6 mois d’espérance de vie
      notez que partout on parle de « tuer » et on omet qu’il s’agit d’un très hypothétique « déficit » de longévité
      déjà, qui peut affirmer que le brave Léon aurait vécu 2 semaines de plus s’il n’avait pas fait du vélo au milieu des autos ?
      Et j’ai jamais entendu parler d’un décédé dont l’autopsie aurait montré quoi que ce soit dans ce sens
      Même les pauvres des pays émergeant ne sont pas « tués » par les fumées dans leur habitat écolo
      Et c’est en ville que l’on vit le plus vieux, record HongKong
      Mais en plus, maintenant le bruit aussi vous ampute de quelques heures de vie,selon une « étude »
      et surtout le bruit des voitures
      bon, dès qu’ils en ont l’occasion, les gens s’enferment dans des salles saturées de CO2,
      , pour en prendre des tonnes dans les oreilles, mais la voiture...
      De tout ceci je nourrissais quelques doutes.
      Et puis, on a eu la preuve irréfutable
      Y Horner ’est morte prématurément, elle qui en a pris des tonnes juchées sur le toit d’une bagnole dans les fumées nauséabondes de la caravane du tour.
      Et en plus, avec le bruit de son crincrin.
      Cette fois, le doute n’est plus permis

    • mmbbb 29 août 2018 23:27

      @Spartacus parce qu il n y a aucun mouvement ecolo aux USA ? GREENPACE ce mouvement a ete cree aux USA . Tu racontes vraiment n importe quoi . Les industriels , heureusement, modifient ( hormis la bouffe ) leurs schemas de production et mettent le paquet dans la recherche et développement . Exemple le dernier reacteur franco americain LEAP equipera les nouveaux avions de ligne . Il a ete concu pour etre plus leger moins gourmand et donc plus économe C ’est un exemple de ce que la cooperation peut apporter . Un lien d un journal ecolo fascite il est connu sur la place , https://www.lesechos.fr/02/06/2017/lesechos.fr/030363950050_la-californie—leader-de-la-resistance-ecologique-contre-trump.htm.&nbsp ; Donc l energie renouvelable aux USA est différente de celle employee en Europe ? J ai aime ta démonstration avec le lapin moi je n aurai pas ose, cela ne s appelle t il pas une argumentation specieuse ? Quant a la Californie, cet etat qui n est pas marxiste et qui a vu naitre l IA , n est pas fichu de prévenir et d apporter des solutions au feux de forets. Ces feux se repètent d annee en annee . En revanche tes amis ricians ont de la logistique pour aller foutre sur la gueule des arabes notamment avec des drones, Ils ne sont pas capables d avoir des drones de surveillances en Californie ? PS je n appartiens pas a un parti ecolo mais tes chers industriels nous ont fait bouffer de la vache folle La ce ne sont pas des ecolos fascistes mais des encules La c est l etat qui a du mettre les limites Ce sont tes copains anglais qui ne sont pas marxistes , qui ont decide d abaisser la temperature de cuisson de ces farines pour des raisons de cout . Dans cet exemple, c est le marche qui etait libre. La mal bouffe coute 200 millairs aux USA , je n ai pas envie de devenir un sac a merde sur patte . J ai encore cette dignite de ne pas prendre mon corps pour un cloaque et surtout je n avalerai pas ton huile de palme . Tu nous traite ecolo faciste mais tu veux nous faire avaler de la merde, ton huile de palme tu nous l impose , moi je n en bouffe pas . Je te retourne le compliment tu es un bon petit facho . Bouffes tes produits industriels et basta


    • Spartacus Lequidam Spartacus 30 août 2018 10:37

      @mmbbb


      Pour info, Greenpeace a été créé au Canada et pas aux USA mais c’est un détail.

      A la fin de l’article, il y a le témoigne vidéo concret de Moore, celui qui a créé Greenpeace et qui indique que l’association a perdu son âme.
      Je te conseille de l’écouter.

      Oui il y a eu ces 10 dernières années une transformation de la production énergétique aux USA. 
      C’est le gaz léger de schiste peu polluant et qui rejette faiblement du CO2 qui a remplacé les centrales traditionnelles, associé à la technologie et les économies de fabrication a faire baisser le CO2.

      Les USA sont un pays 17 fois plus grand que la France, prendre un exemple défaillant (Californie) ne veut rien dire sauf faite du wataboutisme.

      Et comme tout écolo-faschiste tu es intolérant et termine toujours par des attaques ad personnam faute d’argument.



    • baldis30 30 août 2018 12:29

      @bibou1324
      bonjour,

      vous êtes-vous seulement demandé combien de vies sont perdues tous les jours par la consommation de tabac ?

      Quant au tabac importé en fraude, sous forme finie ( cigarettes, cigares et autres) par quels moyens a-t-il été produit et dans quel pays autorisant les pesticides arsénicaux ?

      Alors parler de particules fines c’est important d’autant plus qu’on sait et qu’on veut les mesurer .... mais l’arsenic introduit frauduleusement en parle-t-on ? et de son action .... 


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 29 août 2018 14:33

    Certes, la nazisme surtout idéalisait la nature et surtout la pureté du biologique. Peu soucieux de l’éthique, évaluant la qualité à la longueur du nez ou le lobe de l’oreille (juif : collé au crâne, aryen écarté). On s’étonne que cela se termine en boucherie,...Un retour à la nature qui contraignait malgré tout à révéler l’horreur sous la pureté : merde, les gaz, qui s’échappe : des camions ou des cheminées,... cela cramait, le retour à la nature. Demandez-vous pourquoi les VERTS sont surtout allemands ; que s’agit-il d’effacer : le retour du refoulé. Cela dit, ne me faites pas avaler du blanc bleu belge (autre arnaque,...celle de nous faire prendre la quantité pour de la qualité,..). Ach SO : laissez-nous nos saucisses. Peut importe le contenu. Ecolo et libéralisme (Cohn-BENDIT et Verhofstadt : les deux Mamelles d’un jeu des dupes qui sont complices à l’insu de leur plein gré,... cherchez le père vert, il n’est pas dans le pré. 


    • baldis30 30 août 2018 12:33

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
      bonjour,

      « Demandez-vous pourquoi les VERTS sont surtout allemands ; que s’agit-il d’effacer : le retour du refoulé. »

      Et de la transmission nostalgique à leurs enfants et petits-enfants de la part de ceux qui furent formés par les napolas et autres jeunesses hitlériennes...


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 30 août 2018 12:39

      @baldis30


      Transmission impossible. D’où la baisse magistrale du taux de natalité....

  • pemile pemile 29 août 2018 14:41

    @Spartacus « Pourquoi les écologistes ont désigné le CO2 comme ennemi ? »

    C’est pas plutôt les pro-nucléaire qui on désigné le CO2 comme ennemi ? smiley


    • joletaxi 29 août 2018 15:20

      @pemile


      bien sur, les écolos n’y sont pour rien, les pauvres
      certains parlent d’idiots utiles, c’est pas faux

  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 29 août 2018 14:45

    l’argument de Spartacus (au regard de son avatar) est clair : Laissez-nous le CO2, on est de trop sur terre, car là est le véritable problème.... Le serpent qui se mord la queue. smiley


  • Désintox JPB73 29 août 2018 14:48

    Insupportable négationnisme d’une personne qui ne supporte pas que les faits contredisent ses idées.


    • Macondo Macondo 29 août 2018 15:14

      @JPB73 ... C’est juste le camp d’en face assis sur la même branche, actant que pour construire ensemble un monde nouveau nous nous entretuerons à coups de pierres, s’il en reste ...


  • pemile pemile 29 août 2018 14:56

    @Spartacus "Quel pays réduit le plus ses émissions de gaz à effet de serre ?

    Le Canada ? La Grande-Bretagne ? La France ? L’Inde ? L’Allemagne ? Le Japon ? Non, non, non, non, non et non. Ce sont les USA"

    Fèces News, d’après le rapport que vous citez, pour la période 2006-2016 c’est -3.4% pour la Grande-Bretagne, -2.9% pour la France et -1.2% pour les USA smiley

    Et les USA restent loin devant pour les émissions de CO2 par habitant !


  • Buzzcocks 29 août 2018 15:31

    C’est n’importe quoi cet article.
    Le CO2 est utile à la vie donc pas grave si on en rejette des tonnes dans l’air. Effectivement, vue comme ça, on peut tout accepter.
    Le sel est utile à la vie mais si vous buvez uniquement de l’eau de mer, vous mourrez.
    L’eau est utile à la vie mais si vous buvez 12 litres d’eau d’un coup, vous mourrez aussi.

    Bref, y a quantité de trucs qui sont utiles à la vie mais prises de façons excessives, engendrent de gros problèmes. Prendre une aspirine soigne, mais en absorber 15 kilos, tue. Le fluor en petite quantité est bon pour les dents mais une eau trop fluorée et vous récoltez des chicots immondes.

    Je ne me prononce pas sur la dangerosité du CO2 (je n’en sais rien, et égoïstement, je ne fais pas beaucoup d’efforts pour réduire mon empreinte carbone) mais ce n’est très certainement pas le peu scientifique Spartacus qui me dissuadera que ce n’est pas bien grave. Au contraire, un mec si peu rigoureux, fait l’effet inverse. On se dit que si il dit blanc, alors, c’est forcement noir qui a raison.


    • joletaxi 29 août 2018 15:42

      @Buzzcocks


      bizarre, j’ai le même raisonnement avec Merluche ?


    • JC_Lavau JC_Lavau 29 août 2018 17:40

      @Buzzcocks. N’hésite pas à énumérer les périodes où la teneur atmosphérique en CO_2 a été moindre qu’à présent, et les conséquences sur la végétation.

      Je te dispense d’énumérer les périodes où cette teneur a été largement supérieure. 98 % des espèces végétales terrestres attendent le retour à ce genre de périodes fastes. 2 % peuvent s’en passer. Ça fait des années que j’en ai donné ici la liste.

    • Rmanal 29 août 2018 17:44

      @Buzzcocks
      Niveau économique le guignol nous avait déjà abreuvé des stupidités de sa meute de fanatique, mais au moins il restait dans leur précarré.
      Les économicus qui font de la science, c’est un peu les islamistes qui viendraient vous expliquer le Big Bang.

      On se marre toujours bien sur Agoravox


    • jalin 30 août 2018 10:35

      @Buzzcocks

      Spartacus, c’est un beau fourre tout dans sa tête, un clown à roulettes motorisé au diesel, avec des amis comme lui, les climato-sceptiques n’ont pas besoin d’ennemis.

    • raymond 2 31 août 2018 13:10

      @joletaxi
      Tu es définitivement un gros con. Les insoumis ne s’appellent pas tous Jean louis Mélenchon . Connard.


    • raymond 2 31 août 2018 15:17

      @raymond 2Jean luc bien sur


  • cyborg 29 août 2018 15:45

     
     
    Pour le Capital toute solution doit passer par une production-consommation.
     
     
    Après l’éolienne qui découvrira-t-on, décapite les petites oiseaux, autre chose... Écolo est une excellente pute pour le Capital. D’ailleurs écolo est aussi un libidineux qui a peur de son cancer, il achète plus cher, biobio... il change sa voiture... ses ampoules... Naturalisme idéaliste et consumérisme matérialiste ont la même source : nier les nécessités logiques de la civilisation.


    • raymond 2 31 août 2018 14:49

      @cyborg

      Ne fait rien critique , tu ne sers à rien je te pisse à la raie. Marre des gens qui ne font rien et critiquent les autres. Ces salopards n’ont pas votés et ont donnés à Macron les pleins pouvoirs. Vous êtes lamentables. Anarchie vaincra !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
      Pourtant j’ai aidé les CAMARADES du Testet.

  • leypanou 29 août 2018 17:24
    J’ai bien aimé la propagande de Patrick Moore pour le riz doré, prétendûment pour la nutrition mondiale et prévenir la mort de millions de pauvres affamés, comme si le but du capitalisme est la prévention de la faim et non se faire le maximum d’argent.

    Qui ne se rappelle pas de la pénurie artificielle de riz par une compagnie indonésienne -ou philippine- qui stockait une quantité phénoménale de riz pour faire grimper les prix artificiellement.

    Les spéculateurs sur des produits comme le riz sont de véritables criminels mais ce n’est pas l’opinion de l’auteur.

    • Rmanal 29 août 2018 17:46

      @leypanou
      La vie importe peu à l’auteur, tant qu’il y a du fric à se faire.
      Comme disait Coluche, ils finiront les plus riches du cimetière.


  • Esprit Critique 29 août 2018 18:10

    Rien a ajouter le Fascho-Ecolo-bobo est rhabillé, il aura chaud cet hivers.


  • eddofr eddofr 29 août 2018 18:44

    Concernant le lien entre la production de CO2 et le réchauffement climatique, admettons, je veux bien te croire, je ne suis pas chien.


    Par contre, tu trimbales quelques contres vérités.

    La première étant de parler de libéralisme là où il n’est question que de capitalisme.
     La liberté est un concept politique, pas économique.
     Un système économique capitaliste cohabite aussi bien avec une démocratie qu’avec une dictature  (hormis si celle-ci est « anti-capitaliste » ... et encore).

    La deuxième étant de limiter l’écologie au « combat contre le CO2 ».
     L’écologie c’est d’abord une science, qui étudie le système des interactions naturelle entre notre planète et les créatures qui la peuples. Système à la foi étonnamment simple et merveilleusement complexe, fabuleusement résilient à l’échelle planétaire et terriblement fragile à l’échelles des créatures.
     De cette science est venue la conscience, politique, de notre impact sur la nature et surtout sur nous même.

    Et là, il y a beaucoup à défendre contre le capitalisme :
     les nappes phréatiques polluées,
     l’air de nos villes irrespirable,
     la nourriture bourrée de pesticides et d’antibiotiques,
     les malheureux intoxiqués au plomb, à l’amiante, à ceci, cela ou encore autre chose,
     des sites uniques défigurés, des populations autochtones massacrées pour avoir eu le malheur de vivre sur un gisement quelconque,
     etc ...

    Le capitalisme, repose sur la recherche du profit en priorité et au détriment de toute autre chose.

    Le capitalisme doit donc être régulé et limité par la société afin justement de respecter cette liberté que vous prétendez chérir.
    Mais pas seulement la liberté du capitaliste et de l’entrepreneur, 
    Mais aussi la liberté de tous ceux qu’ils sont prêts à écraser pour leur seul profit.

    • joletaxi 29 août 2018 19:08

      @eddofr


      nappes phréatiques polluées ?
      où ça ?
      ah oui dans les pays communistes
      l’air de nos villes ? c’est pas là que l’on vit le plus vieux ?et les progrès ont étré remarquables vive le capitalisme(les premières lois contre la pollution de l’air ont été édictées aux USA, cela a créé l’EPA)
      la nourriture ?jamais nous n’avons eu une telle abondance, et de bonne qualité, et j’attends toujours votre premier mort du glyphosate ou du DDT
      le plomb, l’amiante, la cigarette, toujours les même vieilleries recyclées à l’infini
      les sites défigurés, faut dire que les zozoliens en mettent un coup non ?
      les populations massacrées, demandez à WWF, c’est un scandaaaaale

      et bien sur, il faut réguler,
      et qui va réguler
       ben les sauveurs de Gaia, les zinzins verts
      citez moi une mesure prise par ces imbéciles qui aie eu la moindre avancée pour les humains

    • Garibaldi2 30 août 2018 03:54
      @joletaxi

      Sur le site gouvernemental https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F174 on donne des infos pour indemniser les victimes d’un problème qui n’existe pas ???!!!


      Victime de l’amiante : comment être indemnisé ?

      Vérifié le 31 mai 2018 - Direction de l’information légale et administrative (Premier ministre)

      Les personnes exposées à l’amiante (ou leurs ayants droits) peuvent obtenir une indemnisation pour les préjudices causés par cette exposition (frais médicaux, perte de revenus...). La demande d’indemnisation doit être introduite auprès du Fonds d’indemnisation des victimes de l’amiante (Fiva), qui a pour mission d’examiner les dossiers et de décider de reconnaître ou non un droit à indemnisation.

      L’indemnisation par le Fonds d’indemnisation des victimes de l’amiante (Fiva) est ouverte à


    • joletaxi 30 août 2018 14:04

      @Garibaldi2


      c’est tout ce que vous avez trouvé ?
      cherchez bon sang, il doit bien y avoir une mesure générale( pas un accident industriel spécifique, réglé,très mal d’ailleurs, par l’action judiciaire) qui a bénéficié à l’ensemble de la société ?

      moi j’en étais resté au « dernier verre d’eau »
      depuis je bois du pinard

    • Garibaldi2 31 août 2018 02:34
      @joletaxi

      Votre galimatias est pathétique !

    • eddofr eddofr 31 août 2018 17:03

      @joletaxi


      Qui a dit que je voulais la fin du capitalisme ?

      Ce que je veux moi, c’est une vrai démocratie, où les « entrepreneurs » autant que les politiques, se plient à la volonté du « peuple » (de la majorité des citoyens en âge de voter).

      Qui va réguler ?
      En premier lieu l’administration dûment mandatée par le peuple et dans le respect de la volonté de ce dernier, 
      En deuxième lieu la justice, en application des lois voulue par le peuples et votées par lui ou en son nom (et avec son assentiment clairement exprimé).
      En troisième lieu, le peuple et ses représentant élus.

      Les peignes culs que vous citez n’ont aucune légitimité pour réguler quoi que ce soit, ils ne sont pas élus par la majorité du peuple (C’est pas parce qu’on « gueule » plus fort que les autres qu’on a raison, c’est pas parce que sa passe à la Télé que c’est vrai, ...).

      Le capitalisme, en tant que système, a des qualités indéniables.

      Vous lui prêtez peut-être plus de mérite qu’il n’en a réellement, mais il en a.

      Certaines des plus belles réalisations et avancées que vous prêtez au capitalisme, résultent plus de l’aspiration humaine pour le progrès que de ce système économique en tant que tel (pour faire simpliste, le premier humain à comprendre l’usage du feu n’avait certainement ni un projet de startup ni un business plan).

      Il a aussi des défauts, beaucoup de défauts.

      Ceci étant, jusqu’à présent, malgré tous ses défauts, on n’a pas trouvé meilleur système économique (un peu comme pour la démocratie).

      Ce qui ne signifie pas qu’on ne doivent pas continuer à chercher (mieux ou juste à l’améliorer).

      On peut toujours mieux faire, c’est même la base de tout progrès que de chercher à faire toujours mieux.

      A propos des défauts du capitalisme, les nier est le pire service à lui rendre.

      Pour résoudre un problème, il faut déjà admettre qu’il y a un problème, pas cacher la misère sous le tapis.

      Sinon, si vous voulez des exemples des débordements du capitalisme, toujours résultants, soit dit en passant, d’un manque de démocratie (loi de « copinage », non respect de la loi « autorisé » pour des raisons « stratégiques » ou juste pour le Fric) il suffit de faire la liste des CLASS ACTION aux Etats Unis (pays où la démocratie ne marche pas si mal, du moins en interne) :

      Voitures dangereuses non rappelées,
      Eau potable pollués (localement certes)
      habitants empoisonnés (et pas que dans les pays pauvres dotés de ressources minières).
      Essais cliniques hasardeux.
      Mensonges sur les effets secondaires de tel ou tel produit.
      Corruption.
      Produits défectueux, si ce n’est carrément dangereux.
      Données falsifiées (un histoire de pollution et de Diesel).
      Abus de position dominante.
      ...
      La liste est sans fin.

      Au passage, le gros défaut des U.S.A. c’est surtout de permettre à ses entreprises de faire n’importe quoi, tant que c’est à l’étranger ou envers des étrangers, et même parfois de leur prêter les forces armées, sensées défendre la démocratie Américaine, pour écraser une démocratie étrangère.

  • L'enfoiré L’enfoiré 29 août 2018 18:47
    Désolé. Quand on veut des chiffres, il faut regarder au bon endroit.

    • L'enfoiré L’enfoiré 29 août 2018 18:56
      Happer met with Trump to discuss his potential role of being his science adviser and said that he would take the job if it was offered.[16] Happer described Trump as « very attentive » and that the president’s concerns « were that of a technically literate person. »[16] Hannah Devlin of The Guardian wrote that Happer "supports a controversial crackdown on the freedom of federal agency scientists to speak out about their findings, arguing that mixed messages... have led to people disregarding all public health information."[16]


      That’s all folk.... smiley

    • L'enfoiré L’enfoiré 29 août 2018 18:59
      Si quelqu’un a vu le « Starbucks sans filtre » hier soir.
      Tout y était dit.
      Non ce n’est pas un troll, mais un état d’esprit....

    • joletaxi 29 août 2018 19:00

      @L’enfoiré


      ben non, voyez mes liens plus haut


    • Spartacus Lequidam Spartacus 29 août 2018 19:21

      @L’enfoiré


      Vos liens datent de 2006, c’est hélas bien vieux.
      La particularité des USA est d’avoir réduit ses émission 9 fois de suite ces 9 dernières années.
      La chine et l’inde depuis cette époque ont eux augmenté.
      L’europe avec le boulet Espagne continue elle aussi a produire plus.

      Comme indiqué dans le texte, mes stats viennent BP statical revue et les stats sont de 2017.

    • Ciriaco Ciriaco 30 août 2018 15:51

      @Spartacus

      Vos références régulièrement lobbyistiques sont d’une lourdeur... Comme si l’énergie n’était pas un des aspects fondamentaux de toute nation, et que par conséquent il n’y avait pas de guerre informationnelle à ce sujet.

      Le lien indiqué par le commentaire de « L’enfoiré » ne montre pas la même chose que le votre ; il désigne une quantité à date fixe, qui montre qui pollue massivement sur cette terre, pas une évolution, dont le graphique ne permet curieusement pas d’être rapportée simplement à la quantité. J’espère que vous avez un lien à ce sujet !

      Par ailleurs, vous feriez bien de louer pour une fois les structures politiques (que vous haïssez), notamment concernant les chiffres de l’EPA que vous citez quelque part ici, car son budget a été sauvé par le Congrès américain, en dépit de la décision de Trump, productiviste s’il en est.

  • jjwaDal jjwaDal 29 août 2018 19:05

    Non, non, non...
    La majorité des scientifiques dans des disciplines relevant de la « science climatique » pensent que nous sommes à l’origine de la majorité de la hausse du taux de CO2 dans l’air, que c’est un gaz à effet de serre et que globalement l’ensemble de nos actions conduisent à un réchauffement de l’atmosphère. Ce sont tous des gens compétents dans leur domaine respectif. Une infime minorité pensent que l’une ou plusieurs de ces affirmations est fausse. Escamoter ces gens pour parler d’une minorité d’hystériques, très voyants et médiatisés, se servant de l’écologie comme faux nez, c’est soit une omission coupable ou un agenda.
    Tout le débat scientifique porte sur la quantification de notre rôle et l’interprétation des simulations d’évolution donnée par nos modèles informatique (Spencer a montré plus d’une fois que les relevés de mesures récents sur plusieurs décennies sont violemment démentis par la quasi totalité des modèles simulant l’évolution du climat jusqu’en 2100). En surcouche, il y a le jugement de valeur qu’une augmentation de quelques degrés de la température de l’atmosphère serait néfaste, quand l’essentiel des calories de l’hydrosphère sont bien sûr dans les océans (puits thermiques comme sources de chaleur).
    Evidemment qu’on ne peut débattre de sujets très techniques, complexes, sur le mode de la croyance, de l’instinct et de l’affectif. Vous y versez bien trop rapidement pour donner poids à une tentative de démonstration que le marché « libre et non faussé », la « libre entreprise » et toutes ces foutaises sont la réponse aux problèmes multiples dont nous sommes (ou pas) à l’origine.

    Sinon, sauf ponctuellement, tout relève d’une estimation grossière qu’on peut récuser. Le taux de CO2/hab/pays est une pitrerie par ex, quand on sait que nous avons externalisées nos entreprises les plus polluantes ailleurs et que via la Chine et son électricité au charbon, tout occidental consomme bien plus de charbon que dans les années 1980 par ex...


    • JC_Lavau JC_Lavau 29 août 2018 19:15

      @jjwaDal. Bah ouais, si tu ne fais pas les conclusions qu’exige la bureaucratie qui tient les crédits, c’est la porte. Au bout d’un an ou deux, seuls restent en place les escrocs et fraudeurs obéissants. J’avais donné des exemples, oui ou non ?

      Tiens ? Il y avait des changements climatiques à l’Eocambrien ?

      Davantage de liens à la fin de l’article.

    • Spartacus Lequidam Spartacus 29 août 2018 19:37

      @jjwaDal

      Vous faite certainement référence bidonnée au baratin des « 15000 scientifiques » qui ont signé une lettre sur le climat...

      Par esprit « scientifique » vous me donnerez les nom et vérifierez que chacun d’eux est un scientifique et a lu les rapports du GIEC ou de son inverse le NIPC ?

      Un esprit scientifique réel ne signe pas une telle connerie sans être un spécialiste ou avoir une démarche de lecture d’éléments contradictoires.

      Comme vous le constaterez, au moins moi je vous met en fin de page un scientifique qui se présente et démontre point par point la supercherie....
      Ecoutez le vous verrez que c’est très intéressant...





    • jjwaDal jjwaDal 29 août 2018 20:53

      @JC_Lavau
      Vous m’avez lu à l’envers je pense. Spencer a vécu sur l’argent public ce qui ne l’a pas empêché de dénoncer les limites de nos prétendues connaissances sur l’évolution du climat. Quand je dis que « les observations sont violemment démenties par les modèles » , c’est un humour qui semble vous avoir échappé. Quand la réalité est démentie par la théorie, on estime souvent à raison que la théorie à tort.
      Là où le débat (tel que je le vois) porte est sur l’importance de notre contribution au réchauffement en cours, son originalité, son évolution et son éventuelle dangerosité. Beaucoup de désaccords sur ces points cruciaux. Vous devriez savoir qu’en science une théorie dominante à un instant donné, ne l’est que jusqu’à ce qu’une théorie meilleure en montre ses limites voire son inexactitude. Quand Lindzen dit « The (climate) science is not settled » il ne parle pas seulement des affirmations du GIEC, mais aussi de celles de ceux qui pensent que c’est un « non sujet ». Voilà un vrai scientifique. Un, prétendant qu’on sait, dans un sens ou dans l’autre, est un charlatan et sûrement pas un scientifique. Je déplore l’influence du politique sur un sujet éventuellement insoluble avant longtemps pour notre science.
      Un jour, un croyant en les thèses du GIEC a fait un article totalement arcbouté sur une étude connue (le consensus des 97% d’experts du climat). Je lui ai mis l’étude sous le nez (hyperlien) en lui demandant s’il (Berruyer O. pour ne pas le citer) pouvait m’affirmer que l’étude pouvait s’interpréter comme il le faisait (manifestement pas). Aucun de mes commentaires n’est passé.
      En désespoir de cause j’ai mis « aux commentateurs voir l’étude ici » et même ça m’a été refusé par la modération. Donc les débats scientifiques biaisés et tronqués je connais.




    • jjwaDal jjwaDal 29 août 2018 21:09

      @Spartacus

      Je ne faisais nulle référence à ça. « Someone who comes late to one issue is more susceptible to »happy talk" dirait Wes Jackson.
      Je connais la vidéo de Moore et je suis le sujet depuis une décennie je dirais. La récupération faite par des gens se servant de l’écologie ne m’intéresse pas. Seul le débat scientifique a de l’intérêt et il n’est pas tranché. Les affirmations de certitude à 90% ? 95% 99% sont de l’arrogance scientifique selon moi. Vous ne maîtrisez pas le sujet, mais personne ne le maîtrise pas plus moi que Lavau...
      Disons que j’ai des convictions différentes des vôtres sur de nombreux points. Pas mort d’homme.

    • JC_Lavau JC_Lavau 29 août 2018 23:15

      @jjwaDal. Olivier Berruyer est un militant carbocentriste bouché. Il n’a aucune culture scientifique.

      Je ne verrai pas de mon vivant la climatologie devenir une science. Il faut d’abord qu’une couche d’escrocs soient décédés.

    • jalin 30 août 2018 11:01

      @JC_Lavau

      Einstein ayant vécu d’argent public, ses travaux ne valent rien, c’est ça ?

    • JC_Lavau JC_Lavau 30 août 2018 12:40

      @jalin. Je te renvoie à la réplique de Nikita Hrouchiiov à un journaliste bécasseau : « Et votre tête ? A quoi elle vous sert ? A accrocher votre chapeau ? », à une époque où aucun mouzieu américon n’aurait osé ne pas porter de chapeau.


    • jalin 30 août 2018 13:32

      @JC_Lavau
      Etre pris pour un idiot par un imbécile est un plaisir de fin gourmet.


    • jalin 31 août 2018 17:59

      @JC_Lavau
      Bah bien sûr, vous seul êtes un scientifique, et les autres c’est de la mouise.


Réagir