samedi 14 août - par Le Cri des Peuples

En Afghanistan, la débâcle américaine est pire que celle de l’URSS

JPEG

Après 20 ans et des centaines de milliards de dollars dépensés, la défaite américaine en Afghanistan est pire que l’échec soviétique. Comment cela est-il arrivé ?

Par Paul Robinson, professeur à l’Université d’Ottawa. Il écrit sur l’histoire russe et soviétique, l’histoire militaire et l’éthique militaire, et anime le blog Irrussianality.

Source : RT, le 13 août 2021

Traduction : lecridespeuples

61166aee85f54055fe3d28b7

Des combattants Talibans conduisent un véhicule de l’armée nationale afghane (ANA) dans une rue de Kandahar, le 13 août 2021.

Alors que les derniers hommes de la garnison américaine en Afghanistan —qui se réduit en peau de chagrin— font leurs valises, s’impose aux esprits l’écho du retrait de l’Union soviétique du pays, il y a plus de 30 ans. Mais, en vérité, la défaite de Washington est bien plus grande.

En décembre 1979, les forces soviétiques ont envahi l’Afghanistan pour soutenir le gouvernement impopulaire du Parti démocratique du peuple d’Afghanistan (PDPA) alors au pouvoir. Ils se sont vite retrouvés enlisés dans une guerre sanglante contre les guérilleros moudjahidines.

Neuf ans plus tard, les Soviétiques ont décidé qu’il y avait eu suffisamment de sang versé et, en mai 1988, ils ont commencé leur sortie. Le dernier contingent de troupes soviétiques a traversé le pont vers l’URSS en février de l’année suivante.

Soviet withdrawal from Afghanistan - Wikipedia

Douze ans plus tard, les troupes américaines sont arrivées pour combattre les Talibans. Par la suite, des soldats d’autres pays de l’OTAN ont suivi. Ensemble, ils sont restés encore plus longtemps que les Soviétiques, mais se dirigent maintenant vers la porte de sortie. Le Président américain Joe Biden a promis que les soldats américains auraient quitté l’Afghanistan d’ici la fin août.

Alors que les États-Unis terminent leur retraite de leur plus longue guerre, leur ennemi est en marche. Au cours de la semaine dernière, les Talibans ont capturé 12 des 34 capitales provinciales de l’Afghanistan, y compris les deuxième et troisième plus grandes villes du pays, Kandahar et Herat, qui sont toutes deux tombées jeudi.

Le rythme de l’avancée des Talibans a été remarquable. Dans certains endroits, les forces gouvernementales se sont simplement enfuies sans combattre. Le gouverneur de la province de Ghazni aurait livré sa ville en échange d’un libre passage hors de la région. Les troupes gouvernementales entraînées par les États-Unis ont fui ou déserté en masse et, dans certains cas, sont passées aux côtés des Talibans. Il est juste de dire que cela a été une déroute alors même que les Américains ne sont pas encore complètement partis. Le gouvernement pourra peut-être conserver la capitale du pays, Kaboul, mais même cela n’est plus certain.

Afghanistan : des soldats français massacrent des enfants et jubilent

En bref, les 20 années de guerre des États-Unis et de l’OTAN en Afghanistan se sont soldées par un échec ignominieux, total et absolu. Il en va de même, bien sûr, de la guerre des Soviétiques, mais ce n’était pas si brutal.

Après que les dernières troupes soviétiques ont traversé le pont de l’Amitié reliant l’Afghanistan et l’Ouzbékistan soviétique, les moudjahidines ont lancé une offensive majeure, convaincus qu’ils seraient en mesure de vaincre les forces gouvernementales en peu de temps. Leur offensive s’est complètement effondrée. L’armée afghane a tenu bon et pas un seul grand centre de population n’est tombé entre les mains de ses opposants. Ce n’est que deux ans plus tard, lorsque le gouvernement russe post-soviétique de Boris Eltsine a coupé le financement des Afghans, que le régime du PDPA est finalement tombé.

Le contraste avec ce qui s’est passé la semaine dernière est on ne peut plus clair. Même après le départ des Soviétiques, les troupes qu’ils avaient entraînées et équipées se sont battues avec acharnement et succès. Aujourd’hui, les troupes que les Etats-Unis et leurs alliés ont entraînées et équipées au prix de centaines de milliards de dollars se sont dispersées aux quatre vents sans le moindre effort de résistance.

Mais, pour être juste, le problème ne réside pas dans la fréquence des exercices de l’armée ou le nombre de caisses de mitrailleuses. Le lot actuel d’Afghans en a eu énormément. Ils sont plus nombreux que les Talibans et mieux approvisionnés. Le problème est un problème de moral des troupes : en termes simples, peu d’entre eux sont prêts à mourir pour leur gouvernement.

Le PDPA avait une réputation bien méritée de corruption, d’incompétence, de luttes internes entre factions et de politiques dogmatiques et contre-productives qui aliénaient le peuple afghan, telles que ses attaques marxistes contre la religion et l’entreprise privée. Pendant ce temps, les opposants au PDPA, les moudjahidines, précurseurs des Talibans, bénéficiaient d’un soutien substantiel des États-Unis, notamment la livraison de missiles Stinger sophistiqués.

122108033_1269088633452579_2394864578863305449_n

Quand la presse occidentale chantait les louanges d’Oussama Ben Laden & Al-Qaïda, fabrications américano-saoudiennes pour combattre l’URSS en Afghanistan. Signalons cette vidéo de propagande grotesque de France Culture qui prétend battre en brèche la croyance complotiste selon laquelle « Les services secrets US ont créé Daech » sans rappeler ce fait historique, et va jusqu’à instaurer des distinctions surréalistes entre « financement » et « mécénat ».

Le fait que le gouvernement soutenu par les Soviétiques ait mieux combattu que son homologue contemporain ne peut donc avoir qu’une explication : les Afghans respectent encore moins leurs dirigeants actuels qu’ils ne respectaient le PDPA socialiste. C’est dire !

Tout cela soulève la question de savoir pourquoi Washington et l’OTAN ont passé si longtemps à soutenir le régime de Kaboul, et pourquoi ce dernier est devenu si détesté.

La réponse à la première question est en grande partie une question de prestige. Après avoir installé le gouvernement actuel, les États occidentaux ont estimé que leur réputation était liée à sa survie et ont donc refusé de l’abandonner, même lorsqu’il est devenu clair qu’il ne valait pas la peine d’être soutenu.

La réponse à la deuxième question est que l’état désastreux du gouvernement actuel doit beaucoup aux politiques menées par les États occidentaux.

Après le renversement de Najibullah en 1992, l’Afghanistan a connu une guerre civile sanglante au cours de laquelle des seigneurs de la guerre trafiquants de drogue se sont disputés le pouvoir et ont infligé toutes sortes d’atrocités au peuple afghan. Lorsque les Talibans sont venus offrir une justice féroce mais incorruptible, de nombreux Afghans ont poussé un soupir de soulagement et leur ont apporté leur soutien.

Le Général canadien Rick Hiller a fameusement déclaré que les Talibans étaient « d’odieux meurtriers et des ordures ». Ce qu’il n’a pas remarqué, c’est que les ennemis des Talibans étaient parfois pires encore. Lorsque les Etats-Unis et leurs alliés sont entrés en Afghanistan, ces ennemis ont repris leur place d’antan, cette fois avec le soutien des puissances occidentales, et ont renoué avec leurs habitudes criminelles. Sans surprise, les habitants n’ont guère apprécié.

En plus de ça, les puissances occidentales ont inondé le pays d’argent. Versez de l’argent dans un pays appauvri sans contrôles adéquats, et la conséquence sera une corruption de masse. C’est ce qui s’est passé en Afghanistan.

Non seulement cela a délégitimé le gouvernement, mais une grande partie de l’aide est tombée entre les mains des Talibans. Comme l’a dit John Sopko, le responsable de l’audit des dépenses américaines en Afghanistan, « la fin de la chaîne d’approvisionnement américaine en Afghanistan, ce sont les Talibans ». Si vous voulez savoir qui a armé et payé les Talibans, la réponse est tout simplement les Etats-Unis.

Les Soviétiques croyaient que l’idéologie et les effectifs militaires allaient renverser le cours de la guerre. L’Occident s’imaginait qu’il pouvait gagner en Afghanistan en y injectant de l’argent et des ressources. Mais comme l’a noté Napoléon, « Le moral est au physique dans le rapport de trois à un ». Les événements de cette semaine en Afghanistan le prouvent.

Pour soutenir ce travail censuré en permanence (y compris par Mediapart) et ne manquer aucune publication, faites un don, partagez cet article et abonnez-vous à la Newsletter. Vous pouvez aussi nous suivre sur TwitterFacebook et VKontakte.



79 réactions


  • sirocco sirocco 14 août 17:23

    Pudiquement, l’article ne parle pas de l’opium dont l’Afghanistan est le premier producteur mondial...


    • yakafokon 14 août 19:21

      @sirocco
      Ce sont plutôt les seigneurs de guerre qui vivent de la vente de l’opium, mais les talibans s’en servent également pour se payer armes et munitions. Je ne mettrais pas ma main au feu, mais je suis presque sûr que du matériel de guerre américain est passé de l’armée afghane aux talibans, en échange de paquets d’opium ou d’héroïne !
      Mais comme disait Coluche : il suffirait que personne n’achète, pour que ça ne se vende pas ! Pourquoi priver les toxicos de leur drogues ? Ce serait inhumain !
      Par-contre, les talibans ne sont pas, et n’ont jamais été des djihadistes !
      Si Daesh s’imagine remplacer les occupants américains en Afghanistan en profitant du bordel actuel, il va avoir quelques surprises !
      Ce ne sont pas des militaires de pacotille qu’il va devoir affronter, mais de véritables guerriers bien entrainés, bien armés, qui défendent leurs pays et des traditions ancestrales parfois barbares aux yeux des occidentaux, mais ce sont leurs traditions et leur manière de vivre !
      Ils ont réussi à foutre à la porte la Grande-Bretagne, l’U.R.S.S., et les Etats-Unis, et ils ne feront qu’une bouchée des djihadistes de Daesh.
      D’ailleurs, je crois que ça a déjà commencé !


    • Berthe 14 août 20:25

      @yakafokon
      n’importe quoi, il y a une branche Daech talibane depuis 2015 ((les talibans sont des afghans en exil au Pakistan pendant la guerre civile et avant russo-afghane)... C’est la branche afghane de Daech, avec l’assistance de militants dépêchés depuis la Syrie et l’Irak par le « calife » auto-proclamé Abou Bakr al-Baghdadi... Les Talibans et Deach ne font qu’un. Disons, qu’avec le temps, tout se recoupe et on va finir par savoir ce qui s’est réellement passé en Irak, en Syrie, et même en Libye depuis sur 15 ans au moins.


    • JPCiron JPCiron 15 août 19:01

      @sirocco

      Pudiquement, l’article ne parle pas de l’opium dont l’Afghanistan est le premier producteur mondial... >

      Il faudrait alors parler des acheteurs-consommateurs...


    • goc goc 16 août 12:04

      @JPCiron
      Il faudrait alors parler des acheteurs-consommateurs...

      Mais surtout des États qui préfèrent fermer les yeux (voir encourager) sur les trafics de drogue, mais aussi la prostitution, car pour eux c’est la garantie d’une « paix sociale » relative (ou plus exactement on devrait parler de zombification des peuples) , évitant une explosion des banlieues, voir des émeutes comme à LA au siècle dernier


    • Captain Marlo Captain Marlo 16 août 19:47

      @JPCiron
      Il faudrait alors parler des acheteurs-consommateurs...

      Afghanistan et la route secrète de l’héroïne de la CIA.

      "Le Golfe persique abrite pléthore de secrets extrêmement compromettants. En haut de la pile, se trouve la route secrète de l’héroïne afghane – avec les Émirats Arabes Unis (EAU) en position centrale d’une opération transnationale de trillions de dollars en blanchiment d’argent de l’héroïne.

      Dans cette Guerre de l’opium du XXIe siècle, les récoltes de l’Afghanistan alimentent essentiellement le marché de l’héroïne, non seulement en Russie et en Iran, mais principalement aux États-Unis. 93% de l’opium mondial vient d’Afghanistan.

      Contrairement à ce que croit l’opinion occidentale, ce n’est pas une opération des Taliban afghans. Les questions-clé – qui ne sont jamais posées dans les cercles atlantistes – consiste à savoir qui achète les récoltes d’opium ; les raffine en héroïne ; contrôle leur exportation et les vend ensuite pour des profits infiniment supérieurs aux sommes que les Taliban arrivent à percevoir en prélevant des taxes locales.etc...


  • sylvie 14 août 17:27

    Cela pourrait être amusant en d’autres circonstances, mais le départ/retour est exceptionnel de pitrerie


    • jmdest62 jmdest62 15 août 08:36

      @sylvie
      Le parallèle avec la guerre du Vietnam est saisissant :
      -
      Intervention armée massive sous un prétexte bidon.
      Tentative vaine de contrôler le pays et neutraliser les combattants locaux.
      Délitement des motivations
      Sortie (fuite) en catastrophe après avoir gaspillé des milliards de dollar.

      Prochain épisode de la décadence Zuniène : l’IRAK.
      @+


    • titi 17 août 00:53

      @jmdest62

      « Intervention armée massive sous un prétexte bidon. »
      Turlututu.

      L’intervention US avait un motif clair : déloger Al Qaeda.

      Jusqu’à l’attentat du WTC, les USA s’étaient très bien accommodés du régime Taliban.


  • Attila Attila 14 août 17:33

    Aveu de Mme Hillary Clinton, Secrétaire du gouvernement de Barack Obama, déclarant sous serment devant une commission d’enquête parlementaire américaine :

    Al-Qaeda, les Talibans, c’est nous, les américains, qui avons créé tout cela
    .


    • yakafokon 14 août 19:33

      @Attila
      Qu’Hillary Clinton confonde Al Qaïda avec les talibans n’a rien d’étonnant puisqu’elle ne raisonne pas, mais qu’elle résonne ( quand la boîte crânienne est vide, ça sonne creux ).
      Les djihadistes d’Al Qaïda ou de Daesh veulent envahir l’Afghanistan pour créer un califat, ce qu’ils n’ont pu faire ailleurs.
      Les talibans sont chez-eux, avec leurs traditions, leurs coutumes, mais ce sont des guerriers redoutables, très entrainés au combat et maintenant très bien armés.
      Les djihadistes ? Ils vont les bouffer tous crus !


    • Attila Attila 14 août 21:12

      @Attila
      Avant de parler de « débâcle » américaine, il faut s’interroger sur les buts des décideurs américains.
      « Nous avions beaucoup de questions sur les vols d’hélicoptères banalisés, enregistrés depuis 2017 dans les zones d’activité de Daech*, surtout dans le nord de l’Afghanistan. Selon des sources afghanes, les troupes de Daech* ont reçu par ce biais des renforts, des armes et des munitions. Des terroristes morts et blessés ont aussi été retirés des champs de bataille », a indiqué la responsable.
      « Un faisceau d’indices permet aujourd’hui d’affirmer que Washington a coopéré avec des combattants de Daech* dans le nord de l’Afghanistan, » a déclaré ce jeudi 22 juillet la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova.

      .


    • sylvain sylvain 14 août 22:41

      @yakafokon
      les talibans et al qaida n’avaient pas l’air de si mal s’entendre pourtant


  • Docteur Faustroll Lampion 14 août 17:40

    autant expliquer la première guerre mondiale par ’attentat de Sarajevo

    les Soviétiques avaient d’autres intérêts que celui de soutenir un gouvernement et les Etats-Unis d’autres buts que celui de combattre es talibans (qu’ils avaient contribué à structurer).

    Dans les deux cas, il s’agit de géostratégie, mais pas avec les mêmes enjeux. Le seul point commun, c’est le territoire faisant l’objet de ces invasions aussi inamicales que les OPA dans le monde financier.


    • Captain Marlo Captain Marlo 16 août 19:09

      @Lampion
      Dans les deux cas, il s’agit de géostratégie, mais pas avec les mêmes enjeux.

      L’objectif géostratégique des USA en Afghanistan :
      "(...) L’écroulement des fabuleuses chimères américaines, visant à faire du pays une plateforme pour se lancer à l’assaut de l’Asie centrale et diviser l’Eurasie pour toujours, ne fait que s’ajouter à une liste déjà (très) longue...

      Extrait de l’article « Tombeau des empires 4.0 » /Site Chroniques du Grand Jeu.

      C’était un coin enfoncé dans le flan d’Eurasia, l’équivalent du boxon en Ukraine, destiné à bloquer tout accord entre la Russie & l’Europe...


    • titi 17 août 00:55

      @Captain Marlo

      Tiens encore un nouveau bobard.

      En 2001, quand les USA sont intervenus, certains dans votre style affirmaient haut et fort que c’était pour prendre la contrôle d’un pipeline.
      Sauf que ce pipeline n’a jamais existé.


    • Captain Marlo Captain Marlo 17 août 07:00

      @titi
      En 2001, quand les USA sont intervenus, certains dans votre style affirmaient haut et fort que c’était pour prendre la contrôle d’un pipeline.
      Sauf que ce pipeline n’a jamais existé.

      Exact, mais connaissez-vous les raisons de cet échec ? Les tribulations des USA en Afghanistan concernant ce fameux gazoduc sont ici expliquées en détail.

      "Ces enturbannés sont décidément incapables de comprendre les choses, notamment un certain gazoduc...Le projet TAPI débute dans les années 1990, l’âge d’or de la déraison impériale. Chose curieuse, c’est une compagnie argentine, Bridas, qui la première en a l’idée.etc


  • Clocel Clocel 14 août 18:52

    On n’a pas fini de récupérer les scories, et les eurobéats n’ont pas fini de couiner...


    • sylvain sylvain 14 août 22:43

      @Clocel
      L’europe est en quelque sorte l’anus du monde aujourd’hui, dès qu’il se passe une merde quelque part, elle finit ici


    • Clocel Clocel 15 août 12:40

      @sylvain

      J’ai hâte de voir nos « wokes » expliquer le véganisme aux peuplades fraîchement débarquées...

      Le scénario d’Obertone se précise, il aura peut-être le temps d’écrire le troisième et dernier tome, j’aimerai connaître la fin avant de la vivre.

      Gare à ceux qui n’auront pu quitter la pétaudière avant 2022...


  • SilentArrow 15 août 09:33

    Débâcle, à moins que les USA n’aient conclu un accord avec les Talibans : ils leur laissent l’Afghanistan et ses cultures de pavot mais comptent sur eux pour aller déstabiliser le Turkestan chinois, le Tadjikistan et l’Ouzbékistan. 


  • filo... 15 août 09:57

    Joe Biden a décidé (en catimini) que désormais les chars américains auront des rétroviseurs.

    Pour qu’ils puisent enfin regarder les ennemis en face !


    • reptile cyrus 15 août 21:49

      @filo...

      Pour qu’ils puisent enfin regarder les ennemis en face !

      .... et regarder les membres de l’ otan venir suppléer a leur débâcle smiley

    • OJBA 16 août 14:21

      @filo...C’est du réchauffé, elle se disait déjà à propos des Italiens pendant la seconde guerre mondiale, leurs attribuant la paternité de l’invention du rétroviseur


  • QAmonBra QAmonBra 15 août 14:24

    Merci @ l’auteur pour le partage.

    Le cimetière ou tombeau des empires vient encore de sévir, après les anglais et les soviétiques, c’est au tour de la soldatesque de l’empire U$ de faire son paquetage, comme à son habitude sans gloire ni panache, c’est à dire. . . Filer (de nuit) à l’anglaise !

    Gageons que les afghans ne sont pas prêts de sentir l’odeur des hamburgers, ou voir la trace des brodequins yankees sur leur terre de si tôt.

    Les questions se posant à présent sont :

    A qui le tour ?

    Ou bien serait ce enfin terminé, cette sanglante propension de certains à vouloir glisser le doigt entre l’arbre et l’écorce ?

    Le Peuple afghan, base d’appui incontestable des talibans, pourrait il à présent commencer a vivre en paix, à son tour et suivant ses choix historiques et culturels de société ?

    Car, comme l’a pertinemment suggéré le MAE chinois : « La démocratie n’est pas du coca cola ». . .


    • Aimable 15 août 16:43

      @QAmonBra
      Dans votre com je n’y vois pas la place des femmes , elles vont retourner a leur « place  » , certaines serons violées et servirons de trous a sperme pour produire de petits talibans , d’autres lapidées jusqu’à ce mort s’en suive , elles ont un bel avenir paradisiaque .


    • Clocel Clocel 15 août 19:33

      @Aimable

      Vae victis


    • Aimable 16 août 01:35

      Clocel
      c’est pour les 20 hommes condamnés au supplice du pal .


    • QAmonBra QAmonBra 16 août 09:07

      @Aimable

      Le sort des femmes était certainement plus enviable et plus prometteur à l’époque communiste de l’Afghanistan, n’en déplaise aux prétendus « démocrates » et autres « droitdellhommiste », ayant joué depuis trop longtemps à la fois les juges et les gendarmes de la planète.

      Car dans leur bellicisme enragé et bicentenaire, il faut constater que ceci est le dernier de leurs soucis, tout comme le sort des 500 000 enfants irakiens, dont une femme assume sans état d’âme la responsabilité !

      La propension des occidentaux, U$A en tête, a ne rien apprendre de l’Histoire, a jouer les apprentis sorciers en répétant sans cesse les mêmes erreurs, aussi sanglantes que catastrophiques, pour ensuite. . . Dénoncer les conséquences de leurs propres conneries, est véritablement fascinante et, à mon sens, relève d’une véritable pathologie collective, que certains thérapeutes

      nomment « exceptionnalisme », et je ne suis pas convaincu que les seuls U$A en sont atteints. . .


    • Captain Marlo Captain Marlo 16 août 19:31

      @QAmonBra
      « exceptionnalisme », et je ne suis pas convaincu que les seuls U$A en sont atteints. . .

      Ce n’est pas uniquement l’exceptionnalisme US, mais leur survie. Empêcher le continent eurasien de s’unifier est l’obsession des USA depuis le début du 20e siècle !

      Europe + Russie + Asie + une partie du Moyen Orient, constituerait la plus formidable unité économique du monde, qui mettrait les USA sur la touche.

      C’est sans doute la principale raison de l’obligation des pays européens d’adhérer à l’Otan, avant même d’entrer dans l’UE. Ceci permet aux armées américaines d’approcher les frontières de la Russie par l’ Ouest, et d’intervenir ailleurs, comme en Afghanistan, situé en plein milieu d’Eurasia.


    • xana 16 août 21:23

      Ah toi tu mes fais rire avec tes femmes Afghanes.
      Comme si vous aviez le moindre intérêt pour elles. Mais en réalité ce n’est qu’un prétexte pour exprimer votre mépris des musulmans, et des non-blancs en général.
      Il suffit de voir tout ce que les occidentaux ont fait pour les femmes Afghanes pendant ces années de guerre  : RIEN. Mais aujourd’hui Aimable se réveille ! Il craint le régime des talibans, pour elles !
      C’est vrai, les cons ça ose tout.


    • Aimable 16 août 21:49

      xana
      Il est vrai que les talibans sont l’image exact des musulmans c’est a dire des dégénérés nés de la religion a qui ils « obéissent » pour un dieu qui n’existe pas .
      quand aux cons, ils sont ravis de lire votre prose .


    • Captain Marlo Captain Marlo 17 août 18:54

      @xana
      Ceux qui s’inquiètent du sort des femmes en Afghanistan ont peut-être raison, mais ils ne s’inquiètent jamais pour les femmes des monarchies du Golfe....


  • roman_garev 15 août 20:06

    L’URSS s’est retirée de l’Afghanistan en pleine dignité. Rien à voir avec cette fuite des rats du navire coulant. 


    • titi 17 août 01:01

      @roman_garev

      Merci pour cette communication en direct du Kremlin.

      Pour mémoire : 26000 soldats russes ont perdu la vie en 10 ans.
      On est à moins de 10% en 20 ans pour les USA.

      L’URSS s’est retirée avec tellement de dignité, qu’elle s’est effondrée quelques années plus tard.


    • andrede 19 août 13:33

      @titi
      sympa cette info de la maison blanche
      pour compléter sachez que se sont les usa qui ont armé les talibans
      dans la guerre contre les russes.
      les pro usa sont de sotie et arrogants


  • roman_garev 15 août 20:09

    Et le vieux Joe reste toujours muet devant cette opprobre...


  • simir simir 15 août 20:57

    Les soviétiques n’ont pas envahi l’Afganistan.

    Ils ont été appelés par le parti au pouvoir et ce n’est qu’au bout de 13 demandes qu’ils y sont allée.

    "Durant la crise de l’année 1979, le gouvernement communiste avait sollicité à treize reprises une intervention militaire soviétique. En retour, Moscou exposait toutes les bonnes raisons de ne pas déployer de forces terrestres. «  Nous avons étudié avec attention tous les aspects de cette action et sommes arrivés à la conclusion que, si l’on faisait intervenir nos troupes, non seulement la situation de votre pays ne s’améliorerait pas, mais elle s’aggraverait  », déclarait alors un responsable soviétique."

    https://www.monde-diplomatique.fr/2012/08/PARENTI/48065

    Le régime, contrairement à ce que vous dites était populaire : les femmes n’étaient pas voilées et allaient pour les meilleures d’entre elles, à l’université.

    Et il y a eu l’interdiction du mariage des enfants, réduction de la dot, annulation des emprunts immobiliers ruraux, campagne d’alphabétisation pour les hommes et les femmes (chaque groupe étant éduqué séparément), réforme agraire, etc

    « Les attaques du gouvernement contre l’entreprise privée. »

    Celle là c’est la meilleure.... Comment un gouvernement marxiste pourrait il faire autre chose ?

    Reste le poids de la religion alors oui ils n’ont pas été assez "méchant avec les mollah et autres obscurantistes qui endoctrinaient le peuple.


    • simir simir 15 août 20:59

      @simir
      suite
      Et puis Elstine le traître arriva :

      En février 1989, le dernier char soviétique traverse le pont de l’Amitié, au nord du fleuve Amou-Daria. Toutefois, Moscou continue d’aider Najibullah, et le gouvernement afghan prend tout le monde par surprise quand, en mars 1989, ses troupes, qui combattent désormais seules, brisent le siège moudjahidin de Jalalabad, à proximité de la frontière pakistanaise. Si les insurgés étaient parvenus à prendre cette ville, Kaboul aurait été leur prochain objectif. Par la suite, les sept partis moudjahidins, malgré leur superbe technique militaire, restent fragmentés et stratégiquement incohérents.

      Selon Braithwaite, Edouard Chevardnadze, qui ne voulait pas être le premier ministre soviétique des affaires étrangères à subir une défaite, fut le plus fervent soutien de Najibullah. Il était persuadé que les Afghans pourraient combattre indéfiniment grâce à un flux de pétrole et d’armes en provenance de l’URSS. De fait, Najibullah a pu tenir trois années de plus. Mais, fin 1991, quand Boris Eltsine écarte M. Gorbatchev et que l’URSS s’effondre, l’aide vitale s’interrompt.


    • Aimable 16 août 01:46

      @simir
      Eltsine a partir d’une certaine dose ne savait même plus ou il habitait , quand aux décisions a prendre il lisait la feuille de route que les américains ( grands fournisseurs d’alcool en tous genre et gratuites ) lui transmettais .


    • Captain Marlo Captain Marlo 16 août 19:41

      @simir
      les femmes n’étaient pas voilées et allaient pour les meilleures d’entre elles, à l’université.

      1967 Photos de la vie à Kaboul, les derniers clichés dépeignant un pays en paix, sans guerre ni talibans, à l’époque où il était encore un royaume.



    • titi 17 août 01:02

      @simir

      « Ils ont été appelés par le parti au pouvoir et ce n’est qu’au bout de 13 demandes qu’ils y sont allée. »

      Bah comme les troupes françaises en francafrique : elles sont toujours appelées par les pouvoirs en place.

      La bonne blague !


    • Captain Marlo Captain Marlo 17 août 07:25

      @titi
      La bonne blague !

      Les USA sont en guerre chez les autres depuis 1846.
      Personne n’a appelé les amerloques en Afghanistan.
      Vous avez une drôle de conception du Droit international. La Charte des Nations Unies interdit d’intervenir dans un pays qui n’a déclaré la guerre à aucun pays.

      Mais les USA trouvent toujours un moyen de déclarer qu’un pays est « un ennemi », pour justifier leurs tapis de bombes ! Ils ont inventé une théorie « le choc des civilisations » et prétendent que toutes les civilisations du monde en veulent aux USA. En gros, tous ceux qui ne sont pas dans l’ Otan sont des ennemis qui leur veulent du mal....

      C’est pratique, cela permet d’attaquer n’importe quel pays du monde. Et de justifier les 600 milliards de $ d’argent public versés au Pentagone, à la CIA et à toutes les agences de surveillance qui mangent au râtelier des guerres sans fin....

      Jusqu’à ce qu’ils tombent sur un os en Syrie, où ils ont été obligés de battre en retraite, à cause de la Russie, qui elle, était en Syrie à la demande de son Gouvernement.


  • [ Photo ]
    « La foule était hors de contrôle » : scènes de chaos et tirs de sommation à l’aéroport de Kaboul

    Les forces américaines ont effectués des tirs de sommation le 16 août à l’aéroport de Kaboul, où des milliers d’Afghans ont envahi le tarmac pour fuir leur pays après la prise du pouvoir par les Taliban, selon des témoins cités par l’AFP et Reuters.
    Lire la suite... (https://francais.rt.com/international/89637-foule-etait-hors-controle-scenes-chaos-tirs-air-aeroport-kaboul-afghanistan-taliban)


  • [ Photo ]
    La diplomatie américaine rejette tout parallèle entre les évacuations de Kaboul et de Saïgon

    Face à l’inexorable avancée des Taliban sur Kaboul, les Etats-Unis évacuent en urgence leurs ressortissants depuis l’aéroport de la capitale. Mais Washington insiste pour rejeter toute comparaison avec l’humiliante retraite de Saïgon en 1975.
    Lire la suite... (https://francais.rt.com/international/89630-diplomatie-americaine-rejette-tout-parallele-evacuation-kaboul-saigon)


  • Le Vietnam , l’Afghanistan

    [Transféré de RT]
    [ Vidéo ]
    Kabul now - people try to escape the Afghan capital.

    Subscribe to RT t.me/rtintl

    Les américains( l’empire anglo-sioniste) fuient tous les pays qu’ils ont préalablement pillé, souillé , perverti .....


  • charly10 16 août 09:40

    Une fois de plus le monde occidental peut constater qu’on ne peut pas imposer un type de culture a un autre peuple même, sous couvert de démocratie ou des droits de l’homme. Depuis le Vietnam, en passant par l’Irak, la Syrie, la Lybie, aucune intervention n’a abouti à changer le destin de ces pays. Il en sera de même pour le Mali, ou les forces islamiques radicales, arriveront à leurs fins, malgré le travail efficace de nos forces spéciales. Ce qui se passe en Afghanistan est le résultat d’accords secrets entre le Gvt américain, la CIA, et les talibans depuis 2 ans. On laisse faire à condition de ne pas toucher aux intérêts US. On verra à termes si ce pari est gagnant… J’ai quelques doutes.


  • DACH 16 août 10:11

    Deuxième défaite post mortem du Cdt A Massoud, et 2ème victoire posthume de Ben Laden. Donner le nom de Liberté Immuable à l’opération américaine en Afgh montre les limites d’une politique de communication, qui propose un menu et ne sait pas réaliser le repas correspondant. Donner le nom de Liberté Immuable montre les limites d’une politique de communication, qui propose un menu et ne sait pas réaliser le repas correspondant.Faire de la politique étrangère sans savoir ce que l’on veut vraiment et s’y tenir ouvre à porte à tous les Munich possible. Les Russes ont démontré en Syrie que tenir ses engagements payent...


  • ETTORE ETTORE 16 août 11:14

    Soyez rassurés, notre grand Prédicateur, vas parler, pour nous exposer ses vues, et nous expliquer que nous devrons accueillir quelques centaines de

    « réfugiés politiques » qui fuient cet espace de liberté, pour la recréer chez nous, avec leurs recettes. Etque c’est le rôle de la grandeur de la France, que de faire terre d’asile.

    On dirait que la gougnaferie de Sarcopathe avec la Libye, n’as pas apporté de leçons, ou justement si, à voir comment les canots gonflables se vendent bien.


  • samy Levrai samy Levrai 16 août 11:33

    93 soldats français morts morts pour rien ou plutôt morts pour les guerres de rapines américaines.

    Près de 70 000 de nos soldats envoyer tuer d’autres humains dans leur pays sans aucun mandat , en toute illégalité internationale pendant un dizaine d’année pour le résultat que nous voyons .

    quelle infamie que notre soumission euro atlantiste.


    • charlyposte charlyposte 16 août 13:41

      @samy Levrai
      Et plus de 3 millions de morts au Vietnam...une erreur impardonnable sans nul doute bien pire que cette pantalonnade Talibane made in USA...


    • sirocco sirocco 16 août 13:53

      @samy Levrai

      Oui. Ne pas manquer de voir ou revoir la vidéo incluse dans l’article concernant un massacre de civils afghans par des militaires français.

      Ces monstres justifient leurs forfaits en prétendant que les Talibans utilisent la population civile comme bouclier humain. C’est exactement le même argument qui est employé par Tsahal pour bombarder les Palestiniens.


  • charlyposte charlyposte 16 août 13:32

    J’espère ne pas attendre longuement ma dose d’opium via la covidmania , le fléau made in occidant ! je vais envoyer un mail à Bill et à sa mégère... ça urge à donf. smiley


  • charlyposte charlyposte 16 août 13:45

    Va falloir négocier le partage de la dope au plus offrant !!! surtout en France , premier consommateur dans le monde ! un tapis rouge sans condition pour les Talibans tout simplement. smiley


  • ETTORE ETTORE 16 août 14:16
    charlyposte 16 août 13:45,

    Va falloir négocier le partage de la dope au plus offrant !!! surtout en France ,

    Je crois savoir, de source ocCULte, qu’il y a eu une demande de « modification de façade » déposée aux Bâtiments de France, concernant l’Elysée.

    (Non, m’enfin.... Ne soyez pas de mauvaise foi, j’ai dit l’Elysée, pas Brizitte )

    La porte vitrée, vas être remplacée par un quai de déchargement !

    Ah, la Star Up Frenchie, va prendre un tout nouvel essor !

    On vas revoir les pubs OMO pour les poudres blanches, fleurir aux coins des rues, et des lavandiers, cul à l’air, à battre le linge à la tapette en bois....

    Mais quel beau monde, que celui qui nous est préparé !


    • charlyposte charlyposte 16 août 14:27

      @ETTORE
      C’est en effet un fait absolu... longue vie aux américanotalibans... le pavot à inscrire rapidement au patrimoine de l’ UNESCO. smiley


  • Amanite phalloïde 16 août 14:19

    Les troupes américaines laissent un commentaire négatif sur l’Afghanistan sur TripAdvisor.


  • ETTORE ETTORE 16 août 14:32

    AVE MASSADA !

    Alors lumière de l’humanité ?

    Vous avez fait votre paquetage ?

    Il y a des p(a)laces à prendre vers Kaboul.

    Un petit carrelage par ci, une petite retouche de peinture, par là....Et Hop !

    Et voilà, un nouveau kibboutz fraternel, qui s’ouvre à tous les miraculés de cette terre.

    Ca va, vous vous entendrez avec vos futurs voisins ?

    Parce que vous avez déjà Jérusalem, où on prie..... Tel Aviv, où on danse....

    Mais qu’allez vous faire de Kaboul ? Surtout après les avis négatifs de VOS ricains ?


  • ETTORE ETTORE 16 août 14:58
    charlyposte 16 août 14:43

    @ETTORE
    Le Qatar prépare la dope propre ( le pavot sans pesticides ) pour la coupe du monde 2022 !


    A ne pas en douter !

    Les joueurs officierons sur de l’ « herBEUH fraîche », climatisée, et vaporisée, même sous des températures caniculaires.

    Avec toute cette « herBEUH fraîche », les stades vont être d’immenses bars à chicha

    Avec plein d’heureux enturbannés, dont le foot est devenu LA nouvelle culture, l’OPIUM de ces peuples bédouins.

    Ils font fort quand même . Des bédouins qui se payent un Messi(e) ?,

    Et oui, le ballon rond, la nouvelle religion qui roule.qui roule, et amasse le flouze.


    • charlyposte charlyposte 16 août 15:07

      @ETTORE
      Et dire que l’Hébreu attend le MESSI ( e) comme quoi il est jamais là ou on l’attend vraiment ! smiley


    • OJBA 16 août 20:43

      Allez, une réchauffée : « allô maman, ici Jésus ! », « mais non ? », « Mais siiii ! »


  • Amanite phalloïde 16 août 15:06

    À Kaboul des milliers d’Afghans tentent de fuir le pass sanitaire.


  • charlyposte charlyposte 16 août 15:58

    Sachant que le président Afghan est parti avec 4 bagnoles et un hélico chargés à ras bord de liasses de billet qu’il en a même laissé choir sur le tarmac ! à mourir de rire, enfin presque . smiley


  • ETTORE ETTORE 17 août 08:30

    Après toutes ces aventures guerrières de l’Oncle SAM.....A travers le monde.....

    Je me demande ce que veut dire « gagner une guerre » pour eux ?

    Biden, me semble plus halluciné que d’habitude, complètement hors sol ....

    Notre Elyséen Elise Elise et moi....Semble vouloir jouer la petite pelle de ramassage, en nous glissant la balayette doucereuse, de la « grandeur de la France, parce que c’est »CE QUE NOUS SOMMES « ( tiens, une dictature, qui se veut » responsable des autres ", édifiant ! )

    Mais bon, que sont donc quelques milliers de vies sacrifiées, en simple dommage collatéral, servant à faire bouchon à l’hégémonie chinoise, et sa tentaculaire route de la Soie ?


  • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 18 août 17:35

    L’AGIMO, et les organisations de l’UIT-QI et de la LIT-QI, soutiennent la résistance afghane et se félicitent de cette cuisante défaite de l’impérialisme américain et de ses institutions comme l’Union Européenne. Nous soutenons sans hésitations la résistance du peuple afghan pour expulser les troupes des envahisseurs et les institutions de l’impérialisme (qu’elles soient nord-américaines, européennes ou « mondiales »). Cependant, notre soutien ne signifie aucunement que nous soutenons le gouvernement ultra-réactionnaire des talibans. Nous comptons qu’il y aura nécessairement une résistance populaire importante contre ce nouveau gouvernement. Nous anticipons notre rejet de toute action répressive à l’encontre des femmes et du peuple afghan en général. Ce sont les travailleurs afghans qui méritent la solidarité internationale pour lutter pour leur indépendance et reconstruire leur pays sans envahisseurs et sans dictatures théocratiques d’où qu’elles viennent. La solidarité est également nécessaire avec les millions de réfugiés afghans qui sont discriminés et exploités en Asie et en Europe, afin qu’ils soient acceptés comme migrants d’un pays détruit par l’impérialisme, avec tous leurs droits sociaux, notamment le droit au travail.


Réagir