vendredi 14 juillet - par Sigismond

En Macronie tout est possible : renforcer les capacités de défense en réduisant le budget des armées

Tandis que Macron promet d'augmenter les capacités de défense de la France en portant le budget de la défense, hors surcoûts OPEX et hors pensions à 50 millions d'euros contre 37 actuellement d'ici 2025, son ministre des comptes annonce que le budget de la défense va être raboté de 850 millions d'euros cette année, avec pour conséquence une révision à la baisse du plan d'équipement.

Evidemment Jupiter, l'homme du "et en même temps" nous a habitués à des prodiges, surtout de langage, mais là il va falloir vraiment faire fort pour suivre "en même temps" cette double ligne. Voyons un peu ça !

Le même jour où notre jeune, fougueux et charismatique président plantait son regard d'acier dans les yeux du président du CIO pour lui arracher l'organisation d'une des sessions des jeux olympiques de la prochaine décennie, et pourquoi pas les deux puisqu'en macronie rien ne résiste aux réalités, financières ou autres, notre jeune ministre des comptes publics, et accessoirement de l'action, mais pas militaire comme on va le voir, informait le bon peuple que 4 milliards d'euros devaient être trouvés d'ici la fin de l'année afin que l'empereur Juncker et surtout l'impératrice Merkel, nos maitres à tous, daignent jeter sur nous le regard bienveillant du maitre à l'élève consciencieux.

"Pas de problème !" s'écria le président. "Ça ne coutera qu'un milliard en investissement à l'Etat"

"On est dans la dèche !" s'écria le jeune Darmanin relayant les propos de son n+1 ou 2. "On va piquer du pognon à tous les ministères, même à la défense."

Surtout la défense aurait-il pu dire puisque c'est presque le quart des efforts globaux que le ministère des Armées, selon la plus récente nomenclature, devra fournir. Pour être honnête ce sera entre un cinquième et un quart puisqu'il s'agit de 850 millions d'euros. Mais pourquoi ne pas arrondir au milliard supérieur ? Pourquoi se gêner tandis que les militaires sont privés d'un certain nombre de droits communs attribués aux citoyens, comme celui de rassemblement, de se syndiquer, ou de grève, sans parler les limitations du droit de s'exprimer, commun aux fonctionnaires, on appelle ça le devoir de réserve, sauf qu'eux n'ont pas intérêt à la transgresser ? Bon ! On pourra dire que certes il y a une part de lâcheté des chefs militaires qui s'expriment parfois, mais quand ils ne sont plus en activité, et encore avec la retenue nécessaire pour ne pas être radiés quand ils sont généraux de ce qu'on appelle la seconde section et qui ouvre certains avantages, assez minables au demeurant, mais tout est bon à prendre sans doute. Les chefs d'état-major quant à eux s'expriment dans des lieux assez confidentiels, comme la commission de la défense, mais d'une telle manière qu'on ne puisse pas trop leur en vouloir. Des exemples comme le sort fait au général de gendarmerie Soubelet exprimant devant des parlementaires qui pourtant l'y invitaient la réalité du traitement de la criminalité et de la délinquance, peuvent faire réfléchir celui qui tient à sa carrière. La vérité est la dernière chose qu'on demande à ces gens chargés du quotidien de notre défense ou de notre sécurité. Qu'ils gardent ça pour eux. Et qu'ils tiennent ce discours appris il y a 20 ans quand l'armée entamait son processus de professionnalisation : "on va faire mieux avec moins !". Ils ne s'y trompaient d'ailleurs pas car dès cette époque où on aurait pu espérer que des efforts seraient faits pour que la professionnalisation se passe correctement, la loi de programmation militaire 1997-2002 (Chirac et Jospin à la barre) fut réduite de 20% en cours d'exécution. Pourtant cette époque on n'était beaucoup moins dans la dèche.

Mais cela est devenu une tradition que chaque gouvernement successif a tenu à respecter. Fabius nous expliqua quand le bloc de l'Est s'effondra sur lui-même, dans un propos resté célèbre chez les militaires qui eux avaient tout de suite compris de quoi il s'agissait qu'il fallait désormais récolter les dividendes de la paix. Sauf qu'on n'avait jamais été en guerre et que depuis on n'est jamais autant intervenu, dans le monde, et désormais à l'intérieur de nos frontières avec cette ahurissante opération Sentinelle tellement consommatrice en effectifs. La liste est longue en effet des opérations extérieures qui se succédèrent depuis la première et calamiteuse guerre du Golfe, jusqu'à cette opération Barkhane qui restera sans issue (imaginez 4000 hommes pour contrôler un territoire 5 fois plus grand que la France). On ajoutera à Barkhane l'opération Chammal dans le cadre de la lutte contre l'EI et les ronds dans l'eau du Charles-de-Gaulle quand il n'est pas en cale pour révision, tout ça pour ne parler que des opérations les plus significatives puisqu'il y en existe d'autres moins médiatisées (voir ici les opérations où la France est engagée). La France participe même à l'encerclement de la Russie avec 300 hommes stationnés en Estonie !

 

Alors voilà ! Plus on en demande aux armées, plus on les massacre sur le plan budgétaire. Les effectifs n'ont cessé d'être réduits depuis la professionnalisation, tandis que les retards en acquisition d'équipements neufs étaient sans cesse retardés, ajournés, annulés.

La première victime lors de l'intervention au Mali en janvier 2013 fut un pilote d'hélicoptère, de Gazelle plus précisément. Une gazelle, c'est une cellule de pilotage en plexiglas, avec en-dessous un canon de 20mm ou des missiles, sans aucun blindage évidemment, donc à la merci, surtout dans le désert de la première balle tirée au hasard dans sa direction. Imaginez-vous avec un quad au milieu d'une bataille de chars, et vous aurez sans doute une petite idée de ce que doit ressentir un pilote de gazelle dans un tel contexte d'engagement. Un pilote qui aura rêvé peut-être de piloter un Tigre, cet hélicoptère qui devait remplacer les gazelles dès 2000 et qui commença à être livré avec parcimonie 5 ans plus tard. Dans un autre registre, imaginez ce militaire qui crapahute dans le désert malien et qui perd les semelles thermocollées de ses rangers qui ne tiennent pas à la chaleur. Voilà donc notre armée, avec des hommes mis en danger parce que leur matériel est vétuste et non adapté aux formes de combat moderne, et de surcroit mal équipés. Une armée de surcroit aveugle car ne disposant pas de drones et devant compter sur les Américains pour lui fournir du renseignement-images, et devant louer des gros porteurs à la Russie que par ailleurs elle encercle (!).

Mais rassurez-vous, demain 14 juillet, tout sera nickel. Jupiter pourra être fier de ses troupes auquel son jeune ministre de l'action et des comptes publics veut voler 850 millions.

 

Pourquoi cette somme me direz-vous ? C'est juste le prix des guerres et de la gloire de nos chefs des armées donc aucun, depuis Mitterrand inclus, n'aura résisté à cette pulsion, peut-être pas de mort, si ce n'est celle des autres, mais d'amour de soi. Mitterrand aura eu sa guerre du Golfe, et aussi la Yougoslavie, Chirac le Kosovo et l'Afghanistan, Sarkozy la désastreuse en conséquences intervention en Libye, et le gros Hollande, le Mali et la Syrie (et il aurait même voulu en faire plus là-bas). Notre Jupiter qui a déjà promis d'intervenir en Syrie contre le régime d'Assad si les gaz étaient employés et quels que soient finalement les utilisateurs ne devrait pas échapper à ce qui est aussi devenu une tradition née au même moment où nous étions censés récolter les dividendes de la paix, donc dit autrement, réduire la voilure en termes de capacités militaires. Que voulez-vous, la France doit tenir son rang, fût-ce avec une armée de va-nu-pieds, ce terme étant à prendre dans son sens littéral.

Alors les 850 millions d'euros sur lesquels lorgne Darmanin, c'est juste le surplus de coûts des opérations extérieures prévisible pour l'année 2017. 450 millions furent provisionnés dans le budget 2017, tandis qu'au final ça coutera sans doute 1,3 milliards d'euros. Cet écart ne constitue pas une erreur de calcul car nul ne pouvait imaginer que nous allions sortir du bourbier du Sahel, ni de celui de Syrie, ni d'ailleurs, pendant cette année 2017, mais aussi une tradition. Celle-ci permet d'afficher un budget réel de la défense supérieur en part de PIB, OTAN oblige, tout en repoussant à plus tard le problème. Celui-ci étant de savoir si ce sont les armées qui vont payer ou si ce sera ponctionné sur le budget général, chose d'ailleurs prévue dans la dernière loi de programmation militaire qui, à l'instar des autres, n'est pas faite pour être respectée. C'est donc chaque année quelque chose de récurrent, le budget OPEX étant délibérément sous-estimé. Parfois les militaires gagnent, parfois ils perdent. L'effort de défense promis par Macron/Jupiter semble être une promesse déjà oubliée, à moins que comme pour certaines mesures fiscales il ne revienne en arrière contredisant son ministre. Sait-on jamais ? Cela deviendra peut-être aussi un marquant de ce gouvernement, quand le président revient sur les déclarations de la veille de ses ministres. Cela dit comment juger un exécutif dont les décisions annoncées par l'un sont contredites par l'échelon supérieur le lendemain.

Au demeurant, on le saura vite, d'autant plus vite que le chef d'état-major des armées, visiblement excédé de manger des couleuvres, menace de démissionner après avoir exprimé vertement sa colère devant la commission de la défense alors que, hasard du calendrier il vient d'être prolongé d'une année dans son poste alors qu'il est atteint par la limite d'âge. Macron va peut-être couper la poire en deux. "Je vous baise, et en même temps ça vous fera moins mal que prévu", pourra-t-il dire à son chef d'état-major des armées qui justement disait qu'il refusait de se faire "baiser par Bercy".

 

En attendant les forces armées qui sont considérées en surchauffe, notamment depuis cette grotesque opération Sentinelle, qui sont sous-entraînées, l'entrainement étant devenu une variable d'ajustement tant budgétaire que temporelle, qui sont mal équipées et destinées à le rester, seront priées de faire bonne figure devant Manu et Donald, devant Mélania et Brizitte. Ces quatre-là dinant au second étage de la Tour Eiffel auront eu d'autres choses à penser qu'au coût de leurs agapes et au nombre de paires de rangers à semelles cousues et de fusils que ça peut représenter. Fusils au passage allemands puisque pour la première fois de sa longue histoire l'armée française s'équipe de fusils étrangers. Tout un symbole.



55 réactions


  • sarcastelle sarcastelle 14 juillet 10:43

    En fait la bombe atomique suffirait comme armée si j’étais présidente. Tu mets en arme un pied sur mon territoire ? Vlan, dans ta gueule. Elysée-moi, et avec Thatcher vous n’aurez encore rien vu. 


    • Sigismond Sigismond 14 juillet 13:22

      @sarcastelle
      Oui mais quand l’ennemi est déjà sur place, est-ce qu’on doit se la mettre nous-mêmes sur la gueule la bombe ?


    • sarcastelle sarcastelle 14 juillet 13:29

      @Sigismond

      .
      L’ennemi est averti qu’il n’y aura pas de coup de semonce préstratégique. 

    • Bella Ciao 18 juillet 11:21

      @sarcastelle
      Dans ces conflits asymétriques, où et sur qui envoyer une tête nucléaire ?


    • babelouest babelouest 18 juillet 11:27

      @Bella Ciao
      Quelle question ? D’abord la City de Londres, État dans l’État, monarque multi-tête absolu du monde. Puis CIA, NSA, Pentagone, dans cet ordre... et les fabricants d’armes y compris indirects comme Boeing.


  • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 14 juillet 11:31

    Jupiter est plus fort que Chuck Norris et Vladimir Poutine réunis : enfant, il n’envoyait pas de lettres au Père Noël, il lui envoyait des ultimatums ! Et maintenant, il a comme objectif de gagner la guerre du golf en 18 trous. Trump en est malade.


  • Jeekes Jeekes 14 juillet 11:32

    J’sais pas trop...
     
    Mais quand je regarde l’utilisation que nos crétins de dirigeants font des « armées » je me dis qu’ont doit pouvoir économiser bien plus que 850 millions sur le budget.
     
    Devrait suffire pour ça que « nos » soldats (et leurs matériels) restent en France pour assurer la défense du pays au lieu d’aller claquer notre fric et foutre le bordel dans des tas de pays qui ne nous ont rien fait et qui ne nous ont rien demandé.
     
    Pi on pourrait aussi virer une grande partie des officiers supérieurs et généraux totalement inutiles, qui, (ai-je lu quelque part) pullulent comme des cafards, bien planqués dans des bureaux à ne rien glander.
     
    Non ?
     

     


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 14 juillet 11:40

      @Jeekes

      ça m’étonnerait que Bolloré, Areva et Total soient d’accord avec vous.
      (sans parler de BHL et la société de déforestation qu’il a héritée de son père).
      La Françafrique n’est pas une légende urbaine ; Fillon l’a compris quand il s’est fait payer un costard parce qu’il avait oublié de renvoyer l’ascenseur.

    • Jeekes Jeekes 14 juillet 12:00

      @Jeussey de Sourcesûre
       
      A propos de béhachèlle :
       
      https://francais.rt.com/france/40958-monde-diplomatique-ouvre-son-dossier-imposture-bhl
       
      Savoureux non ?
       


    • Sigismond Sigismond 14 juillet 12:49

      @Jeekes
      Non !


    • Jeekes Jeekes 14 juillet 15:58

      @Sigismond
       
      Non, quoi ?
       


    • Jeekes Jeekes 14 juillet 16:03

      @Jeekes
       
      C’est vot’ pote béhachèlle ?
      Z’êtes un fan ?
       
      Ou p’têt un co-religionaire, ou un de ceux qui bouffent à la gamelle.
       
      Ce mec est une des pires ordures que la terre ait jamais porté.
      Alors dire juste « Non », ben c’est un peu juste mon z’ami.
      Faudrait voir à argumenter...
       


    • Sigismond Sigismond 14 juillet 16:20

      @Jeekes
      Non parce que vous ne connaissez visiblement pas comment fonctionne l’armée. Si vous fassiez un ratio officiers supérieurs/le reste, vous seriez bien en dessous de ce qui se passe ailleurs dans la FP. Quant à l’usage que font les politiques des armées, ce n’est pas à imputer aux militaires. Mais c’est vrai qu’on pourrait se construire une armée face à une éventuelle menace belge ou suisse, et oublier notre statut de membre du conseil de sécurité de l’ONU. C’est une vision que vous êtes libre de partager au moins avec vous-même

      Quant au reste, votre pointe d’antisémitisme (vous parlez bien de correligionnaire de BHL) ne risque pas de m’atteindre puisque vous avez tout faux, même si je la trouve méprisable.Pour BHL, c’est loin, mais très loin d’être ma tasse de thé. D’ailleurs si vous aviez lu mon article vous auriez perçu ce que je pense de l’intervention en Libye ainsi que d’autres. Alors, non je ne bouffe pas dans la gamelle.

    • Jeekes Jeekes 14 juillet 16:36

      @Sigismond
       
      1) Mon vieux je l’ai lu vot’ n’artik.
      Bon, visiblement vous en êtes content, le nombrilisme, on peut rien contre ça...
       
      2) Je ne sais pas si vous connaissez mieux que moi le fonctionnement de l’armée. Dont acte. Moi ce que j’en sais c’est qu’il s’agit avant tout d’un immense gaspillage mais qui profite à une « industrie » dont il ne faut pas parler.
       
      3) Qui a dit que j’imputais quoi que ce soit aux militaires ? Mmmm, bon sauf que dire qu’on crève d’une pléthore de « hiérarchiques » bons à riens, sur-payés et bien planqués, c’est p’t’êt pas bien, mais c’est la triste réalité.
      En faites-vous partie ?
       
      4) Statut de membre de sécurité de l’eau-nue. J’me marre, il sert à quoi ce « machin » ?
       
      5) Pointe d’antisémitisme ? Ben je crois que vous venez de répondre à ma question, no comment enough...
       
      6) Ouais et au fait, vous n’avez pas répondu à ma question ; pourquoi « Non ! » Bon z’êtes pas obligé, rassurez-vous je survivrai de n’avoir pas eu vos lumières pour m’éclairer.
       
      Allez, Tchuss.
       


    • Sigismond Sigismond 14 juillet 21:49

      @Jeekes

      1) peut-être lu mais sans doute pas (tout) compris. Quand je parle de la calamiteuse opération en Libye, me reprocher ensuite d’être un fan de BHL, c’est quelque chose qui oscille entre la mauvaise interprétation et la connerie.

      2) « moi ce que j’en sais ». Putain là je m’incline devant ça. De tels arguments comme l’homme qui va la bête qu’a vu la bêt« ,..., qu’a vu l’ours c’est imparable.

      3) retour au 2)

      4) Chacun a son idée de la France, zone administrative, zone tout court, ou nation historique, avec entre ça toutes les variantes possibles. Mais c’est comme les gouts et les couleurs ça ne se discute pas. En tout cas, j’ai pas envie d’en discuter avec vous.

      5) C’était quoi la question ? Si je suis juif ? Non, mais je n’en tire aucune gloire. Si j’aime BHL ? Non, non plus ? Si je suis un profiteur de guerre ? Non

      6) Votre question initiale étant »non ?« Je n’avais que le chois entre »si« et »non" comme réponse.

      Bye !

    • rhea 1481971 15 juillet 09:29

      @Jeekes

      • Informez vous, il y a des bateaux qui restent à quai à cause du manque de
      •  pièces de rechanges, le nouveau matériel est tellement sophistiqué qu’il
      • tombe toujours en panne à croire qu’ils en sont aussi à l’obsolescence 
      • programmée .
      • On ne voit pas cela à la télévision le 14 juillet. Un peu comme les bagnoles
      • aujourd’hui l’ordinateur envoi un message de panne, le garagiste est
      • incapable de vous dire qu’elle est la panne, après la voiture reste bloquer 
      • chez le garagiste jusqu’à la fin des temps.

    • rhea 1481971 15 juillet 20:09

      @Jeekes

      • nous vivons depuis des années avec de la fausse monnaie et ils ne
      • peuvent plus apurer en augmentant les taux d’intérêt des crédits
      • en cours, tout risque de s’écrouler. C’est un cul de sac financier,
      • tout en dépend, et les dirigeants ont les mains liées. 

    • Bella Ciao 18 juillet 11:23

      @Jeekes
      Le Mali avait fait une demande.


  • bob14 bob14 14 juillet 13:10

    Face à ce général « couillu » on retrouve une sans couille autiste plein de « tocs »


  • dominique 14 juillet 13:22

    Sur BFMTV : « Mais le général Pierre de Villiers, très critique devant les députés sur l’exigence de 850 millions d’économies inscrite au budget des Armées en 2017, pourrait voir sa mission être écourtée. Jeudi soir, le président de la République Emmanuel Macron a sèchement recadré le militaire, soulignant que c’est lui »le chef« et qu’il affectionne tout particulièrement le »’sens de la réserve qui a tenu nos armées".

    Tout est dit Jupiter est le chef un point c’est tout, la messe est dite. Pourtant il y a moyen de trouver de l’argent,il suffit de chercher aux bons endroits. Mais cela ne doit pas arranger nos dirigeants


    • Sigismond Sigismond 14 juillet 13:40

      @dominique

      Il est clair que Macron ne supporte pas la contradiction, même quand elle est fondée.Il a dit qu’il n’était as digne d’étaler certains débats sur la place publique, ce qui d’une part est gonflé puisque c’est devant la commission de la défense que de Villiers a tenu ses propos, et pas dans Libé et que les Français ne doivent surtout pas être informés des problèmes de défense de leur pays.Sur la commission de la défense, ça signifie donc qu’il est déconseillé de dire la vérité à la représentation nationale. On avait déjà vu que c’était le cas avec Soubelet, placardisé puis viré. Quant aux Français, je ne sais pas. Il parait qu’ils apprécient leur armée, mais comme c’est visible surtout quand il y a des morts, j’ai du mal à mesurer leur attachement à la défense. En tout cas chacun devrait être suffisamment censé pour comprendre que refuser aux militaires les moyens des missions qu’on leur ordonne relève quelque part de la non assistance à personne mise en danger de mort par soi-même. Après chacun peut avoir son avis sur nos interventions et l’utilisation de nos armées. Et effectivement il y a de quoi réfléchir.


    • sirocco sirocco 14 juillet 14:06

      @dominique

      « Tout est dit Jupiter est le chef un point c’est tout, la messe est dite. Pourtant il y a moyen de trouver de l’argent... »

       
      Jupiter est peut-être un chef en France mais quand il s’agit d’intervenir à l’extérieur, il obtempère. Si Trump ou Netanyahou lui ordonnent d’aller bombarder des civils, des infrastructures ou les troupes gouvernementales (c’est tout ce que les armées atlantistes savent faire) en Syrie, en Irak ou en Libye, il s’exécutera sans moufter. Aux frais des Français bien sûr.

       
      Inutile de s’inquiéter, le budget de l’armée (comme celui de la police et de la gendarmerie) ne risque pas d’être diminué avec le va-t-en-guerre Macreau. Les interventions commanditées par les entreprises de la Françafrique, Tel-Aviv ou Washington sont exécutées quel que soit leur coût. Je défie d’ailleurs quiconque de connaître le prix exact des opérations effectuées à l’extérieur. Il a fallu une fuite, par exemple, pour qu’on apprenne il y a quelques mois que des troupes françaises avaient été envoyées en Syrie. Un reportage diffusé aujourd’hui sur France 3 Aquitaine laisse entendre qu’il y en aurait aussi au Liban... Vous saviez ça ? Et en Afghanistan, y en a-t-il encore ?...

       
      Ministère de la Défense n’est pas un terme convenable, aucun pays étranger ne pouvant être suspecté de vouloir faire la guerre à la France (ceux qui commettent des attentats chez nous sont des immigrés, principalement Maghrébins, que nous accueillons à bras ouverts). Il serait plus approprié de parler de Ministère de l’Agression.


    • dominique 14 juillet 14:48

      @Sigismond
      Et effectivement il y a de quoi réfléchir.

      Nous sommes tout à fait d’accord


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 juillet 20:40

      @dominique
      Les paradis fiscaux, c’est 200 milliards par an qui manquent dans les caisses de Bercy, mais Mini Jupiter ne va contrarier son électorat friqué... !

      Au nom du sacro saint ration de la dette en dessous des 3% du PIB exigé par Bruxelles, il va sans doute encore réduire le nombre de fonctionnaires chargés des enquêtes fiscales .... ??

      Le meilleur moyen de ne pas trouver de l’argent détourné, c’est de ne pas le chercher.
      «  Fraude et évasion fiscale : 200 milliards par an ? »


    • Vraidrapo 15 juillet 05:09

      @sirocco
      J’ai vu passer une info à propos d’un porte hélicoptères français au large de la Corée avec une armada US


  • covadonga*722 covadonga*722 14 juillet 13:51

    cedant armae togae 


  • Jean nemare Jean nemare 14 juillet 16:01

    « Je suis votre chef » dit-t’il à son chef d’état-major qui exprime avec colère son mécontentement devant les coupes budgétaires imposées à notre armée ! Wouarf wouarf ...Macron n’est vraiment qu’un minable, il est indigne de la fonction. C’est juste un enfant gâté qui fait un caprice en voulant jouer au chef. Et dire que ce sinistre pitre nous a été imposé par la tromperie et la manipulation merdiatique ! Son élection est un accident électoral qui n’aurait jamais dû se produire. Sur le budget de l’armée, le chef d’état-major à 100% raison. Quand on regarde la situation internationale, on voit bien que le monde est au bord d’une troisième guerre mondiale : que ce soit au Moyen-Orient, en mer de chine orientale avec les iles disputées entre la Chine et ses voisins, avec la Corée du Nord etc. La France, au lieu de se réarmer et de se préparer à ce conflit dévastateur choisit... de rendre notre armée indigente avec des coupes budgétaires irresponsables !


     On fera quoi le jour où Poutine, L’Iran ou la Chine viendront nous bombarder avec leurs avions et leurs missiles ? On leur répondra avec des pistolets à eau et des avions en carton-pate ??? Il va bien rigoler le Vladimir... Que ce soit avec l’armée comme avec le reste, ce type est une catastrophe ambulante, dont il faut se débarasser au plus vite. Et si l’Armée préparait un coup d’état contre lui ? Ce serait encore le meilleur moyen de venger l’honneur bafoué de leur chef d’état-major et de défendre les intérêts de la France, dont Macron n’a certainement pas ni la stature ni la hauteur de vue pour la défendre. 

    • sarcastelle sarcastelle 14 juillet 18:25

      @Jean nemare

      .
      si l’armée préparait un coup d’état contre lui ?...............................venger l’honneur bafoué de leur chef d’état-major
      .
      C’est sûr que voilà un point d’honneur considérable, un casus belli intéressant, dites donc, et une très juste raison de faire un coup d’état. 
      Les coups d’état militaires en Europe occidentale depuis la guerre, j’en vois deux (j’en oublie ?) qui ont heureusement mal fini pour ceux qui les ont menés. Le putsch d’Alger en prime, mal fini aussi. 

    • Carte Senior Carte Senior 10 août 00:42
      @Jean nemare

      Vous avez dû, il y a quelques jours, avoir envie de signer... Jean Neymar. Non ?

      Trêve de plaisanterie « son élection est un accident électoral ». Lié, en dernier ressort, au rejet de MLP. Alors imaginons... Mélenchon VS MLP et Mélenchon élu : accident, mais quelle degré de gravité lui attribueriez-vous ? Fillon VS MLP et Fillon élu : accident institutionnel, carrément (mais coup magnifique pour l’immunité acquise...).

      Bref, le scénario 2017 procède lui-même de la cata...

  • Jeekes Jeekes 14 juillet 16:20

    « On fera quoi le jour où Poutine, L’Iran ou la Chine viendront nous bombarder avec leurs avions et leurs missiles ? »
     
    J’crois qu’il faut d’urgence arrêter :
     
    - de regarder BFMerde, et le reste des autres chaines $ioni$te$ (çàd la totalité des lèches-boules qui viennent vous intoxiquer)
    - de lire les BD amerloques (ben ouais, cap’tain america, spiderman, et toutes les autres merdes en « man ») c’est que de la propagande fiction ? Vous ne vous en êtes pas encore rendu compte ?
    - penser à consulter (pour les raisons énoncées ci-dessus)
    - de consommer des produits psychotropes (coca-cola, nike, pizza-hut, séries télé et films « étatzuniens », lire la presse mainstream, etc.)
     
    Bon sinon, pour répondre à votre fantasme (cauchemar) si Poutine venait nous bombarder, vous croyez que c’est avec notre barcasse en tôle (ouais le « charles de gaulle » tout pourri) qu’on pourrait nous défendre ?
     
    Et si Poutine venait nous bombarder, vous croyez que d’avoir léché le cul des U$ioni$tes$ nous protégerait un tant soit peu ?
    Ha, Ha, Ha, doux rêveur !
     

     


  • philippe baron-abrioux 14 juillet 19:08

    @l’auteur ,

     Bonjour ,

     puisqu’en Macronie tout est possible selon le titre de votre article et que nous y sommes jusqu’au cou , on devrait pouvoir lui demander à lui , mi homme et mi dieu , s’il sait précisément combien d’hélicoptères sont cloués au sol faute de pièces détachées de rechange (certaines entreprises sous traitantes auraient fermé) , le chiffre le plus souvent avancé est de ...60 %) , ou encore combien d’heures sont passées en réparations et entretien pour des matériels datant de près de 40 ans pour lesquels les entreprises n’ont plus de stock disponible de pièces détachées , leur obligation de fourniture étant limitée dans le temps( à moins de 40 ans) .

    bon nombre des matériels utilisés dans les OPEX sont d’ailleurs non adaptés du fait de leur conception d’origine aux terrains sur lesquels ils sont déployés , selon les militaires eux mêmes .

     non adaptés en particulier aux zones désertiques chaudes du fait du sable qui pénètre profondément les mécaniques des véhicules positionnés ce qui au mieux nécessite des démontages ,nettoyages et remontages permanents , dans des conditions totalement statiques ce qui est la situation la plus dangereuse pour les personnels mécaniciens et techniciens d’entretien , autant d’heures d’exposition à des risques d’attaques ennemies .

     le Charles de Gaulle est au port pour révision , entretien et réarmement nouveau pour un minimum de six mois .

     nos Rafales et autres Mirages dépendent pour leur ravitaillement en vol des avions ravitailleurs américains .

     en fait les économies demandées au ministère des Armées ( et non plus de la défense , cela fait plus Jupitérien et tous les mots ont un sens pour ce« beau parleur » ) porteraient sans doute sur l’entrainement des troupes et sur les consommables (munitions entre autres ) . ajoutons pour faire bonne mesure le report de certaines livraisons et de certaines commandes de matériels ,commandes pourtant jugées indispensables lors de l’examen de la dernière loi de programmation militaire .

     Jupiter gronde et sa seule voix suffirait à garantir la sécurité de nos soldats déployés sur le terrain et la sécurité des Français à l’intérieur de ’l’hexagone ?

     descends de ton Olympe ou de ton Capitole , nom de Zeus ,Jupiter , toi qui serais bien incapable d’utiliser une seule des armes dont tes soldats, puisque tu prétends , en toute modestie comme d’habitude en être le « CHEF », sont dotés en ce moment !

     Pierre de Villiers a son franc- parler , lui , ce qui fait déjà une grosse différence d’avec toi , « CHEF » suprême des armées qui ont défilé devant toi ce matin , dont certains revenaient juste d’OPEX et d’autres s’apprêtaient à y partir avec courage mais sans doute avec parfois l’appréhension d’exposer leur vie pour un Maréchal d’opérette .

     justifier tout au nom d’économies , comme le fait ce Jupiter , a ses limites d’efficacité économiques d’abord , mais devient vite une imposture quand cela peut aboutir à une énième cérémonie aux Invalides , devant d’autres cercueils recouverts de drapeaux tricolores et cette imposture mérite un seul sentiment , la HONTE .

     Jupiter , toi le latiniste , l’hélleniste, toi dont les médias( que tu as si bien su utiliser) , ne cessent de diffuser des messages pour encourager l’engagement dans les trois armes dont tu te dis le « Chef » , toi qui en ce moment même à Nice parle encore de la confiance que nous devrions avoir en toi comme protecteur de tous , sache te souvenir de ces paroles « si vis pacem para bellum » , si tu veux la paix prépare la guerre .

     tes paroles ,Jupiter sont du miel , ce miel appliqué parfois sur les blessures pour en favoriser la cicatrisation , mais elles n’ont aucun écho :elles deviennent creuses , très vite , aussi vite que ton masque tombe .

     j’en voudrais presque parfois à ton épouse, Brigitte qui t’a initié au théâtre : tu serais, Jupiter , plus convaincant sur les planches , au Touquet ou ailleurs , que devant des drapeaux et des oriflammes !

     bonne fin de journée à tous !

     P.B.A

     

     

     


    • Sigismond Sigismond 15 juillet 00:01

      @philippe baron-abrioux

      Je vous remercie pour ce commentaire qui est un complément appréciable et apprécié à mon article.
      Peu de gens, hélas, et ce n’est certes pas un défilé du 14 juillet qui va les aider, sont conscients de l’état de décrépitude de nos armées, et ce n’est pas une nouveauté. Alors qu’à partir des années 90, tirant les leçons de la guerre du Golfe, qui augurait de la forme et surtout de nos terrains d’intervention dans un futur proche, il aurait fallu complètement repenser cette armée et surtout son équipement. La professionnalisation qui actait le fait qu’on interviendrait davantage mais sans utiliser les appelés a été la seule réponse, insuffisante évidemment même si nécessaire. Pour le reste ça fait 25 ans qui se démerde avec les moyens du bord, se trainant du matériel conçu pour se battre dans les plaines d’Allemagne dans le désert du Mali.

    • sirocco sirocco 15 juillet 00:59

      @philippe baron-abrioux

      « Consommables »

      Quel joli mot faisant référence à la satisfaction d’un besoin vital pour désigner les munitions...
      Les proches des 164 civils - femmes, enfants, vieillards - du village de Toukan al-Koubra dans le nord de la Syrie, morts sous les bombes françaises peu après (et en représailles contre) l’attentat de Nice de juillet 2016, seraient sûrement contents d’apprendre que leurs parents, amis ou voisins ont été déchiquetés par des « consommables ».

       
      S’il faut obligatoirement se préparer à la guerre pour avoir la paix ainsi que vous le prétendez, comment fait donc le Costa-Rica pour vivre tranquillement sans armée depuis des décennies ?

       
      Puisque vous parlez de la sécurité des Français à l’intérieur de l’hexagone, vous êtes-vous déjà demandé pourquoi l’Irlande, l’Autriche, la Suisse, le Portugal... ne connaissent pas des attentats à répétition comme la France ?

      Serait-ce parce que les dirigeants de ces pays ne se montrent pas des volontaires enthousiastes pour jouer les porte-flingue des Américains dans leurs sales besognes guerrières au détriment de l’éducation, de la santé, du progrès social et de la culture de leurs peuples respectifs ?


    • philippe baron-abrioux 15 juillet 08:26

      @sirocco

       Bonjour et merci pour votre commentaire ,

       le mot « consommables » que j’ai utilisé semble vous surprendre même si j’ai donné un exemple de ce que j’entendais par là .

      auriez vous préféré « à usage unique » ou une autre formulation ?

       libre à vous d’en proposer une qui vous semblerait plus adaptée .

        EFFECTIVEMENT , certains pays ont fait le choix , parfois depuis longtemps, de ne pas se doter de forces armées mais disposent malgré tout de forces d’intervention et de secours déployables en cas de force majeure (catastrophes naturelles entre autres ) , missions qui en France même peuvent être confiées à nos forces armées en cas de besoin en soutien d’autres unités civiles qui ne disposent pas toujours des matériels lourds permettant de rétablir les structures nécessaires et indispensables pour rétablir en urgence tout ce qui est indispensable à un retour à la vie normale des populations concernées ,( routes , ponts , , équipements de communication divers , matériel incendie ,etc ...) .

       , l’Autriche, la Suisse, le Portugal... ne connaissent pas des attentats à répétition comme la
      France ?

       les pays que vous citez n’ont pas , à ce jour ,été touchés par des attentats mais qui peut dire que cette tranquillité demeurera telle qu’elle est ?

       pas moi car la menace est protéiforme et les moyens utilisés ( véhicules lourds ou légers , attaques à l’arme blanche , etc ..)sont d’une facilité d’accès qui sera extrêmement difficile à contrer . 

       la Suisse dispose , puisque vous citez ce pays , de moyens et d’une organisation très sophistiquée pour faire face à toute agression contre le pays , avec des équipements matériels très largement performants et des personnels entrainés tout au long de leur vie citoyenne avec leurs périodes de réserve obligatoires parfaitement organisées .

       pensez vous que la Suisse et surtout ce qu’elle symbolise aux yeux de beaucoup ( les banques, le capitalisme et certaines institutions internationales dont la croix rouge ) soit à l’abri du geste isolé qui aurait germé dans la tête d’un « loup solitaire » ?

       vous auriez pu citer le Vatican qui pourrait être une cible emblématique ,Malte et quelques autres états qui , du fait de leur histoire et des symboles qui y sont attachés , bénéficient d’une protection et de services de renseignements ( propres ou assurés par des coopérations multiples ) très affutés .

       enfin d’autres pays que vous ne citez pas sont eux aussi victimes d’attentats meurtriers , pour des motifs variés et tout aussi haïssables mais font parfois le choix pour des raisons de politique interne de, si ce n’est les cacher , tout au moins les contenir à bas bruit .

       enfin la crainte que l’on peut avoir après les « succès » des forces luttant contre le terrorisme , serait que pour se prémunir contre le climat d’insécurité qui existe , en particulier du fait de l’éclatement des groupes visés et de la dispersion territoriale des membres , (effet boule de mercure), certains envisagent de se constituer en milices et autres groupes armés , plus ou moins officiels , avec des armements plus ou moins sophistiqués facilement trouvables sur Internet ( y compris des armes neutralisées mais toujours réparables ) .

      bonne fin de journée !

       P.B.A

       

       


    • sirocco sirocco 15 juillet 13:12

      @philippe baron-abrioux

      Bonjour,

      Oui, bon, vous vous êtes fendu d’une réponse emberlificotée pour justifier tout le bien que vous pensez de l’armée, laquelle vous fait (ou vous a fait) peut-être vivre. Mais on ne va pas reprendre ici l’éternel débat entre ceux qui aiment la guerre et ceux qui préfèrent la paix.

       
      Je remarque néanmoins que vous n’avez pas répondu à mon dernier paragraphe.


    • philippe baron-abrioux 15 juillet 14:54

      @sirocco

       Bonjour et merci pour votre réponse ,

       je vais vous faire une réponse pour « désemberlificoter » toutes les projections plus que hâtives que vous avez faites à partir de ma première réponse .

       mauvaise pêche ! complétement à côté de la plaque !

       pour à trois reprises , par lettres adressées directement au général Bigeard * , alors secrétaire d’état à la Défense ,avoir indiqué que je refusais d’accomplir mes « obligations militaires » selon la formulation de l’époque (1974 -1975 ) , j’ai été affecté d’office dans une unité de D.O.T (défense opérationnelle du territoire ) , en section de commando d’ une compagnie de combat dans un régiment d’infanterie .

       j’ai ainsi été incorporé avec quelques sursitaires , anarchistes , insoumis et autres réfractaires dont un certain Philippe B..... , interpellé alors qu’il était séminariste ,activiste basque, plus tard membre de l’ E.T.A , qui fut condamné pour avoir abattu un gendarme sur une plage des Landes .

       si je vous parle de« l’appel des cent » , ou du T.P.F.A ,cela devrait vous « parler » .

       pour ce qui concerne le dernier paragraphe de votre commentaire , je pense que la réponse que je suis en train de vous faire devrait vous permettre de trouver par vous même la réponse à la question que vous posiez .

       cherchez un peu et vous trouverez , j’en suis sûr !

      * il se trouve que j’ai même pu le voir au camp lors d’une de ses visites d’inspection pour voir quel était« le moral des troupes » selon son expression favorite .

       bonne fin de journée !

       P.B.A

       


    • Bella Ciao 18 juillet 11:32

      @Sigismond
      Assez d’accord avec vous, et le défilé aux Champs du 14 juillet est un foutu trompe l’œil !... Cela dit, ce général (R. Reboul, deux étoiles) qui faisait régulièrement Cazaux - Salon-de-Pr. en alpha-jet pour ses week-ends, ça fait réfléchir, non ? Il y avait nécessairement maintenance de l’appareil, lequel faisait partie des jets d’entrainement des pilotes français et des pilotes belges en stage sur la base aérienne de Cazaux...


  • Hallali Hallali 15 juillet 08:30

    En macronie tout est possible : un chef d’état-major des armées accepte publiquementde se faire baiser par un jeune président sans aucune expérience militaire, se prétendant comme un gamin être le chef. Cela fait des années que la défense française se trouve laminée toujours davantage avec chaque nouvel occupant de l’Élysée.
    Le général Pierre de Villiers en acceptant de monter sur le command car avec le président a montré sa lâcheté et sa capacité de rendre les armes sans combat. La France n’a pas besoin d’un tel officier.


  • Hervé Hum Hervé Hum 15 juillet 09:24

    Ah, une bonne guerre, y a que ça de vrai, vivre sous les bombes, plus de toit pour profiter des nuits à la belle étoile Faire des régimes alimentaires sans risque de se laisser tenter. Que du bonheur.

    Vive l’armé, ses guerriers et ses morts, tout le monde ici sera content content et l’auteur de l’article en tête de gondole !!!


  • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 15 juillet 14:03

    Ah ce Missieu Macron !!!



  • BB1951 16 juillet 11:53

    Comme sa venue est une déconvenue... ses pauvres idées des leurres à gogo, n’en parlons plus.. SVP


  • BB1951 16 juillet 12:22

    On peut réaliser de très grands projets : avec 1 doigt dans la vaseline...


  • izarn izarn 16 juillet 21:43

    Merci de l’article...
    Mais bon....L’armée est le réceptacle de couillonades jupitériennes depuis belle lurette...
    Le nombre de pauvres cons ministres des armése : Mort de rire !
    Bien entendu la connerie ambulatoire des connards élus du peuple, détruisent leur force armée depuis la venue de Bush sénior au 14 juillet...C’est mal barré. Sauf que Trump irait en sens inverse. Micron serait-il taré ? Oui c’est possible....Tu vois Micron ; Trump a dit « l’Otan est obsolète »
    Et tu vois Trump n’obéira jamais à Obama...Ton hypothèse, tu te la fous dans le fion..OK ?
    Héritier de Hollande, la posture du mongolien est possible...Bien entendu Micron nous fait la démonstration de son inutilité historique, genre mouche du coche qu’on écrabouille avec satisfaction...
    https://www.youtube.com/watch?v=poXvMBhjSW
    La vidéo est totalement merdique...Faut etre lavassé du cerveau pour aimer pareille foutage de tronche. Je n’oserais pas meme indiquer cette vidéo à mon pire ennemi, comme nullité c’est trop atroce. Y a des bobos qui paient 1000 euros pour ça....Tu vois les dégats ?
    Pov’ Rolling Stone , Pov’ vieux...L’idéal du crane rasé....Déja c’est un pov’con qui s’affirme : Je suis un connard, j’assume !
    Pov’cons !
    Je dirais allez vous faire enculer, mais c’est déjà fait ! Y a bien longtemps, pauvres PD !

     smiley


  • JC_Lavau JC_Lavau 29 juillet 00:34

    Sigismond STP : fais fermer le sujet où le pseudo « Alcyon » déferle d’insultes et de malveillance. C’est à toi à faire cette police de proximité.


Réagir