mercredi 11 mai - par Jacques-Robert SIMON

Greta chez nous, la pollution ailleurs

« L'Union européenne, le Japon et la République de Corée, ainsi que plus de 110 autres pays, se sont engagés à atteindre la neutralité carbone d'ici 2050. La Chine affirme qu'elle le fera avant 2060 »

JPEG

Pour des raisons d’équité, il semble convenable de déterminer quelles sont les émissions cumulées de dioxyde de carbone (CO2) depuis l’utilisation intensive des combustibles fossiles (environ 1850). Dans ce cas, le pollueur le plus appliqué se trouve être de très loin les Etats-Unis. Le second, à moins de la moitié de gaz du précédent, est la Russie. La Chine, l’Inde, le Royaume-Uni peinent à avoir émis 20% des quantités de gaz américaines, la France a un rang insignifiant avec 6% des premiers.

Les Etats-Unis et la Russie semblent sur la sellette.

Pour d’autres raisons d’équité, la quantité de CO2 émise par habitant doit être considérée. Cette fois encore les Etats-Unis et la Russie figurent parmi les tout premiers des nations pollueuses. Les français polluent trois fois moins par personne que leurs alliés d’Amérique du Nord.

Pour des raisons de bon sens, il faut également considérer la quantité totale annuelle de CO2 émise par chacun des pays. La Chine est le premier émetteur de gaz à effet de serre (28 % des émissions globales). Les Etats-Unis, l’Inde et la Russie la suivent. La France là encore affiche un piètre classement avec 3% du total chinois.

En 2015, la quasi-totalité des Nations du monde établirent un accord afin de maîtriser la consommation des énergies fossiles et les émissions méphitiques subséquentes. Depuis 1990 (cf illustration), les USA et l’UE diminuent quelque peu leurs émissions de CO2, tandis que l’Inde et la Chine connaissent une augmentation fulgurante. Les Accords de Paris n’induisent aucun changement dans l’allure générale des courbes ni des uns, ni des autres.

Il peut être conclu, avec un certain degré de fiabilité, que la destinée environnementale du Monde est entre les mains des Etats-Unis, de la Chine, de l’Inde et de la Russie qui cumulent près de 60% des émissions de CO2, comparés aux 9% de l’UE. De plus la France n’est qu’un piètre émetteur au sein de l’UE, loin derrière l’Allemagne par exemple.

Restent deux facteurs à considérer : les technologies de remplacement aux énergies fossiles, le rapport des force en présence qui déterminent les solutions pouvant être mises en oeuvre.

L’Espagne dès 2004 a mis en place une politique pour promouvoir les énergies renouvelables et des aides considérables ont été accordées à ce secteur d’activités. Seize ans plus tard, le ‘solaire’ fournit 7,8% (majoritairement photovoltaïque) de la production nationale d’électricité (à ne pas confondre avec l’énergie totale consommée, l’électricité couvre environ 25% de la consommation finale d’énergie).

La production d’énergie renouvelable était négligeable aux Pays-Bas en 2008, douze ans après la production d’électricité photovoltaïque atteint 6,5% de l’électricité consommée.

En France, EDF annonce un programme d’investissement pour la construction de centrales solaires photovoltaïques entre 2020 et 2035, ce qui ferait passer la part du solaire dans la production d’électricité de 1,6 % en 2017 à 7 ou 8 % en 2035.

Le tout est noyé dans des tarifs plus ou moins subventionnés, de parts de marché, de pseudo-innovations révolutionnaires, de normes, de rentabilités prévisionnelles, de programmes stratégiques transnationaux... qui mettent en valeur les diseux sur les faiseux. En étant plus éloigné des tumultes de ceux qui ont plus d’intérêts que de connaissances, il peut être retenu qu’une sobriété doit s’imposer à tous, et pas seulement aux Français et que panneaux et éoliennes ne boucleront pas les consommations aux hauteurs actuelles.

Il n’en reste pas moins qu’une éventuelle maîtrise des émissions de CO2 (et d’autres gaz polluants) dépend au premier chef des Etats-Unis, la puissance militaire de loin la plus importante au monde, de la Chine devenue le premier fournisseur de biens industriels et de la Russie premier exportateur mondial d’énergies fossiles.

Lorsqu’une décision difficile doit être appliquée vous pouvez compter sur l’intelligence de la multitude qui va modestement, à leur échelle, faire le nécessaire avec obstination, ou alors vous confiez votre sort à une puissance tutélaire qui imposera par la force les mesures qu’elle juge souhaitables.

En 2010, les énergies renouvelables ont représenté environ 10 % (dont 6,4 % d’hydroélectricité ) de l’électricité consommée aux Etats-Unis. Dans le même temps, d’énormes investissements étaient consacrés au gaz de schiste pour faire actuellement des USA le plus grand exportateur mondial de gaz naturel liquéfié.

La Chine est le premier producteur de panneaux photovoltaïques et les centrales solaires dans ce pays tendent à se multiplier avec pour objectif d’intégrer 20% d’énergies renouvelable dans le mix énergétique en 2030.

L’utilisation des énergies renouvelables en Russie est très limitée puisqu’elles ne représentent que 3,5 % de la consommation primaire d’énergie du pays, à peine 1 % hors hydraulique.

Chine, Etats-Unis, Russie, le décor est planté, tout dépend d’eux, les nouvelles technologies (hors nucléaires) existent mais peinent à s’imposer pour des raisons intrinsèques, le problème de la raréfaction des combustibles fossiles et, incidemment, des matières premières, reste entier.

L’interdépendance économique fournit une arme importante, voire redoutable, pour qui veut faire régner un certain ordre au sein d’une collectivité à condition de trouver un facteur déclenchant... et aucun humain ou groupe d’humains n’est capable de donner le signal nécessaire.

Pour fixer un ordre de grandeur des efforts qui doivent être consentis pour sortir de la nasse environnementale dans laquelle les pays du monde sont prisonniers, il est possible de se référer aux dires de M. Jancovici. Il a évalué que l’isolement forcé et l’arrêt de l’appareil productif décidés pour lutter contre l’épidémie de coronavirus a engendré une baisse de 5% des émissions de CO2. Il estime qu’une baisse similaire chaque année pendant trente ans est indispensable pour respecter l’accord de Paris sur le climat. Ce qui implique une baisse du trafic automobile de 35% à New York, de nombreux vols aériens annulés, une quasi-disparition des touristes...entre autres choses.

À peine les désagréments liés au virus en voie d’apaisement, une guerre que certains prédisaient mondiale a éclaté. La conséquence selon la quasi-totalité des experts sera l’établissement d’une stagflation mondiale, c’est à dire une croissance économique faible (ou nulle) et d’une forte inflation, choses redoutées par les uns mais pas par tous si l’on veut oeuvrer pour la sobriété. L’offre d’énergie fossile, de denrées alimentaires (blé, mais, tournesol...), d’intrants agricoles (potasse, engrais azotés...) et industriels (nickel, titane...), qui forment l’essentiel des exportations de la Russie, vont être fortement réduites. La baisse de l’offre va mécaniquement réduire l’activité dans maintes branches industrielles comme l’automobile mais aussi les composants électroniques. Situation périlleuse mais génératrice d’économies vis-à-vis des choses en passe de devenir rares.

Une alternative pourrait être de fournir des données fiables aux citoyens, de fixer des objectifs clairs et justifiés, de mettre sous le boisseau les idéologies et les instincts de domination pour laisser place à une rationalité scientifique... Mais peut-on seulement le rêver ! Alors faisons comme d’habitude, communiquons !



123 réactions


  • Arogavox Arogavox 11 mai 09:01

    « Lorsqu’une décision difficile doit être appliquée vous pouvez compter sur l’intelligence de la multitude qui va modestement, à leur échelle, faire le nécessaire avec obstination, ou alors vous confiez votre sort à une puissance tutélaire qui imposera par la force les mesures qu’elle juge souhaitables. »

     pas sûr de bien comprendre le :  « à leur échelle » ... ou encore : « obstination » 

    ... mais voilà qui semble corroborer le postulat phare de l’essai « Du Contrat saocial » ( union-qui-fait-la-force des « petites différences ») ; ou encore les vertus espérées / projetées du mathémamatique « théorème du jury de Condorcet » 


    • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 11 mai 09:52

      @Arogavox

      Je n’ai à ma disposition pour raisonner que le bon sens commun, je me garde des références et des théories socio-politiques.


    • Arogavox Arogavox 11 mai 11:44

      @Jacques-Robert SIMON
      Selon quel « bon sens commun » l’effort de formulation de l’intuition de l’auteur du célèbre essai , ou les démonstrations du non moins célèbre Condorcet, ne relèveraient pas du raisonnement à partir du bon sens commun ?


    • Arogavox Arogavox 11 mai 11:48

      Nota Bene 

       un essai, ou des démonstrations mathématiques ne sont définitivement pas des « théories socio-politiques » !!


    • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 12 mai 13:23

      @Arogavox

      Je n’ai rien à ajouter.


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 11 mai 09:33

    Communiquons ?

    C’est de la dérision ?

    Tout comme le mot « pédagogie » qui ne signifie pas pour un politique « art d’enseigner », mais « art de convaincre », le mot « communication » a été perverti par les techniques publicitaires et la manipulation politique : il ne s’agit plus de transmettre une information et d’échanger comme on l’apprend en linguistique. Ce qu’on appelle aujourd’hui « communication » est un discours unilatéral qui a pour objectif d’emporter l’adhésion de l’auditeur, qui n’est plus un inter-locuteur, mais une cible, un gibier pour prédateur.

    La propagande consiste souvent à détourner les mots de leur véritable sens pour en masquer d’autres moins présentables.

    Je serai donc d’accord avec votre conclusion si, quand vous dites « communiquons », vous entendez : « continuaons à croire les salades que les professionnels de l’emballage idéologique nous servent.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 11 mai 09:42

      @Séraphin Lampion
       
       l’agnotologie est la discilpine qui consiste à dénoncer les salades que les professionnels de l’emballage idéologique nous servent.

       
       Devenons tous agnotologues.


    • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 11 mai 09:54

      @Séraphin Lampion

      C’est exact : « La communication » est un discours unilatéral qui a pour objectif d’emporter l’adhésion de l’auditeur », dans mon esprit il n’y avait aucun doute.


    • PascalDemoriane 11 mai 10:28

      @Séraphin Lampion
      Excellent, merci et il faut le répéter mille fois. J’ai expliqué cela à bien des beaux esprits détenteurs de doctorats ronflants, y compris en psycho dans nos café-philos, rien n’y fait. Ils ne comprennent pas l’antinomie entre communiquer et dialoguer.
      Notez que le mot échanger pour dialoguer ne vaux guère mieux en rigueur linguistique !
      On n’échange pas par le dialogue, on ne partage pas non plus, on met en commun par le commun du langage, c’est qui est l’inverse de l’échange comme du partage, qui ne relevent que de l’économie marchande appropriative dont les structures inconscientes mais puissante formatent les esprits.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 11 mai 10:48

      @PascalDemoriane

      Essayez donc d’expliquer à un major de l’ENA ou d’HEC les notions d’accumulation du capital, de travail et de sur-travail, d’aliénation, etc.

      Vous m’en direz des nouvelles. J’ai essayé… en vain. J’ai même eu la vague impression, d’après leur silence éloquent accompagné d’un regard mi ironique mi méprisant qu’ils me prenaient carrément pour un con ou, au mieux, pour un fanatique indécrottable inaccessible à la raison.


  • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 11 mai 09:39

    Faire du CO2 l’indicateur de la pollution c’est commettre deux fautes :

     

    La première : le CO2 n’est pas un polluant en lui-même, c’est un gaz indispensable à la fonction chlorophylle, donc à la vie. La vraie pollution est passée sous silence.

     

    La deuxième : c’est empêcher les pays émergents de se développer. À leur détriment, puisque le tout électrique est une aberration qui déporte la pollution dans les pays pauvres.

     

     ps. Sécheresse oblige, on évoque maintenant ouvertement dans les radios d’État, les chemtrails appelés pudiquement, on est en France, ensemencements de nuages.


    • Clocel Clocel 11 mai 09:49

      @Francis, agnotologue

      C’est de la communication pour covidiots pronazes, on ne va pas sortir la réthorique des grands jours... Sois raisonnable...


    • Clocel Clocel 11 mai 09:52

      rhétorique...


    • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 11 mai 09:56

      @Francis, agnotologue

      C’est vrai que l’on propose aux pays émergents des modèles de développement exogènes qui ne leur conviennent pas. J’avais proposé il y a déjà longtemps un modèle alternatif de fabrication de cellules solaires.


    • PascalDemoriane 11 mai 10:43

      @Jacques-Robert SIMON
      « C’est vrai que l’on propose aux pays émergents des modèles de développement exogènes qui ne leur conviennent pas. »
      Oui, je crois que vous avez dit le mot clef : exogène, qui avec son antonyme endogène résume à lui-seul tout des problèmes éco-systémiques, écologiques ou sanitaire, épidémiologique d’ailleurs.

      Autre chose que vous avez montré et chiffré : réduire les émission de CO2 en France est vraiment une problématique exogène celle-là puisqu’on y est champion de sobriété par autodestruction organisée de nos appareils industriels. Autant demander à un mourant anémié de réduire sa respiration pour ne pas perturber la chaudière à gaz de l’hôpital. Dingue ! C’est Gretesque.


    • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 11 mai 11:04

      @PascalDemoriane

      Je partage votre analyse et vos indignations.


  • pierrot pierrot 11 mai 13:06

    Bonjour, les principaux pays émetteurs de gaz à effet de serre, et non le seul CO2 sont ceux que vous citez : Chine, USA, UE, Inde, Japon, Allemagne ... mais la Chine fait de gros progrès tant pour le nucléaire que pour l’éolien où elle est en première position au monde.

    Mais les stratégies d’évolution des énergies demandent des décennies et ont un grans impact social que l’on ne peut négliger (charbon, bois).

    Pour les pays occidentaux il faut discriminer les émission de GES des riches de ceux des pauvres.


    • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 11 mai 13:09

      @pierrot

      Il faut bien entendu séparer CO2 et gaz à effet de serre, mais les traits dominants resteraient les mêmes.


    • Eric F Eric F 11 mai 14:12

      @pierrot
      ’’Pour les pays occidentaux il faut discriminer les émission de GES des riches de ceux des pauvres’’
      Il faut établir le niveau d’émission de polluants (pas seulement GES ou CO2) selon la tranche de revenus, et établir des normes de réduction adéquates. Ainsi les voyages en avion, les croisières, la superficie habitable, etc.

      Les ’’riches’’ qui ont des couteuses Tesla électriques se targuent de moindres rejets de particules et gaz dans l’atmosphère que celui qui a une voiture classique. Mais compte-on TOUT le process dans ce bilan ? Non !


    • pierrot pierrot 11 mai 14:21

      @Jacques-Robert SIMON
      Bonjour,
      pas tout à fait, car les émissions de méthane proviennent des exploitations d’hydrocarbures, pour l’essentiel, et ce gaz à un « pouvoir réchauffant » PRC à 100 ans très supérieur à celui du CO2.


    • pierrot pierrot 11 mai 14:26

      @Eric F
      Bonjour,
      en effet les pauvres en France émettent individuellement autant qu’un africain « moyen », les riches en France, Qatar, Arabie 50 fois plus.
      Les contributions par pays ne sont pas une bonne approche. 


    • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 11 mai 14:44

      @pierrot

      Dans un même pays, les fortunés polluent beaucoup plus que ceux-qui-ne-sont-rien.


    • Mondot Mondot 11 mai 15:09

      @Jacques-Robert SIMON
       
      Faux !
      Sauf à ne pas regarder ce qui constitue réellement la pollution.
       
      Allez donc jeter un coup d’oeil sur les immenses décharges à ciel ouvert des pays ’’pauvres’’ et sur leur indifférence à balancer tout et n’importe quoi dans les fleuves, les mers. Pendant que vous y êtes, mesurez la pollution générée par leurs modes de chauffage, leurs véhicules hors-d’âge qui fument et puent la mort à des kilomètres à la ronde.
       
      Hé oui, dans les ’’pays pauvres’’ y’a pas que des tribus indiennes Amazoniennes. C’est même l’exception.
       
      Ceci dit, parlons un peu de nos gentils voisins et amis les boches. Ecolos et vert-de-gris qui nous pourrissent de leurs particules lourdes en échange de notre ’’vilaine électricité nucléaire’’ qu’ils nous obligent à leur vendre à perte... 
       
      L’écologie-stupido-bobo me fait vraiment gerber !
       


    • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 11 mai 17:19

      @Mondot

      Je suis chimiste, pas écologiste.


    • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 12 mai 13:26

      @pierrot

      C’est exact.


  • Mondot Mondot 11 mai 14:57

    Lamentable !

    Etre chimiste, chercheur (mais visiblement pas trouveur) au CNRS, professeur à l’école machin-truc... Et continuer à répandre la connerie du siècle :

    CO2 = gaz à effet de serre

     

    Faut en tenir une couche, sans déc !

     

    Et pendant ce temps, quid de la vraie pollution, des nitrates, des phosphates, des pesticides, des herbicides, des métaux lourds, des antibiotiques, des plastiques, des oestrogènes, et j’en passe et des meilleurs, qu’on retrouve du haut en bas de la chaine alimentaire ?

     

    Ben on s’en branle.

    L’ennemi c’est le céhodeu. Pitoyable !

    Pas étonnant qu’avec des tronches de cet acabit on finisse par tous crever... 

     


    • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 11 mai 17:18

      @Mondot

      Rassurez-vous : la pollution des nitrates, des phosphates, des pesticides, des herbicides, des métaux lourds, des antibiotiques, des plastiques, des oestrogènes… existe aussi.


    • Mondot Mondot 11 mai 20:31

      @Jacques-Robert SIMON
       
      Ah mais ça ne me rassure pas, bien au contraire.
       
      Je souhaitais simplement attirer votre attention sur l’ineptie qui consiste à chouiner sur le CO2, gaz quasi inoffensif, et indispensable à la vie végétale au lieu d’aborder les vraies pollutions.
      Celles qui sont en train de tous nous faire crever !
       
      J’ajoute que je trouve ça d’une nullité crasse de la part de quelqu’un qui se pare d’autant de titres ronflants et de ’’compétences’’ que vous.
       
      Suis-je assez clair ?
       
       


    • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 12 mai 13:27

      @Mondot

      Vous êtes clair.


  • otemporaomores 11 mai 16:30

    CO2 anthropique implique réchauffement climatique ?

    Si c’est le cas, pourquoi la pente de la courbe de Keeling ne s’est pas légèrement adoucie lors des confinements ???

    Certains ont parlé de latence, pourquoi pas, mais maintenant ça fait 2 ans.

    J’ai tout comme l’impression que la recherche des variables cachées n’intéresse pas grand monde.


  • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 11 mai 17:17

    Je ne connaissais pas ceci : « La courbe de Keeling est un graphique de l’évolution de la concentration de dioxyde de carbone (CO2) dans l’atmosphère terrestre depuis 1958. » Je ne peux donc pas vous répondre. Il me paraît peu douteux que les observations du GIEC soient incontestables.


  • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 11 mai 17:41

    Salut, bon, pour moi quasiment tous les sujets sont bidons, attention dans le sens où ils ne vont pas à la cause ou près de la cause de ce qui est un désastre et un échec, je parle de nous...tout ce cirque de l’univers pour créer des crétins et des criminels qui font des machines et sont incapables de vivre le seul absolu de nos désoremais non vies : naitre = mourir...c’est balaise, si si !

     nous devrions à minima se dire que quelque chose en nous, en chacun ne va pas dans la psyché , mais non.

    Moi je suis parfait nous disons nous chacun , ceci doit être multiplié par environ 7 milliards, je ne crois pas non plus ces chiffres...

    tout est parfait d’autant que nos deux postulats de base pour que moi ( x par 7 milliards sauf peu d’exceptions) j’ai plus sur le dos des autres, car sur mon seul travail tu eux te la brosser Monique, postulats que sont les mythes de la compétition qui donne celui du meilleur , et bien à chaque instant et partout tout est parfait..80 millions de crimes en deux guerres ce fut parfait enfin etc..

    SAUF SI CETTE LOGIQUE EST BIDON ET FAUSSE...et c’est le cas, je ne veux convaincre personne , la principale raison est que une majorité des humains n’est plus équipé là-haut pour comprendre, enfin saisir et voir intuitivement mais aussi factuellement, des choses aussi visibles et simple.

    Sans se poser la question comment vivre ensemble ?

    1-en combat entre tous, appelé compétition ça fait plus joli, or celle ci élimine !!ah merde !!notre choix d’où découlent toutes les saloperies et horreurs humaine

    2-volontairement en coopération partage et équité et bien plus encore..

    Le peu qui nous reste en marche dans notre psyché ( dégénérescence depuis des millénaires et elle accélère vachement) pour une majorité ne comprends même pas cela non plus, normal nous sommes en permanence en fuite impossible du fait que naître = mourir..la folie est au bout, et elle accélère car la souffrance qui va avec est insupportable.

    Donc la proposition 2, on refuse absolument, Veau d’Or oblige, attitude qui est un effet de notre dégénérescence et pas une cause en elle même ! donc adieux la paix et bonjours la guerre..et tout le reste..

    Reste le combat, dont depuis des millénaires nous détestons les effets..

    Bossuet : «  »Mais Dieu se rit des prières qu’on lui fait pour détourner les malheurs publics quand on ne s’oppose pas à ce qui se fait pour les attirer. Que dis-je ? Quand on l’approuve et qu’on y souscrit.« 

    Cette compétition uni les salauds en haut, et les moins salauds du bas sont tous divisés..

    La poutre et la paille, enfin, je ne vois pas comment les humains peuvent s’en sortir désormais...

    il y a 12800 ans une civilisation planétaire fut éradiquée, si ça vous intéresse vous trouverez vous même des liens , documents conférence livres vidéo ..

    là, nous »cochons" toutes les cases...

    Tout ceci pour dire que un problème se résout à sa racine ultime..

    ce que nous refusons de faire car des lors moi aussi je dois me remettre en question, or comme je l’ai dit : moi je suis parfait..

    sujet d’une vie + 3 jours, le temps de la résurrection..


    • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 12 mai 08:21

      @Géronimo howakhan

      Vous soulevez beaucoup de problèmes. Le principal me semble-t-il est le conditionnement qui empêche de penser. Ceci est réel et quasi-criminel.


    • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 12 mai 09:47

      @Jacques-Robert SIMON

      Salutations, oui bien sur...mais ce qui est valable est de remonter à la source ultime des choses , là on on peut changer radicalement, en soi même aussi voir avant tout bien sur, genre : que pourrais je faire pour ma vie dans le sens du bon, pas au détriment des autres si j’étais moins « con » ?
      Le mal profond humain perdure car on ne fait pas ce chemin, or, pas question de me remettre en ....question !!. Ça donne la société totalitaire mauvaise par nature etc. Résultat, on reste en surface de la surface des choses, le sens n’y est pas.
      Le mot zombie convient très bien à ce que nous sommes devenus globalement et qui est un choix, celui de l’ignorant et de l’arriviste à tout prix, dussé-je éliminer tous les autres !! , il y a des exceptions qui ne pèsent pas sur le global, car déjà elles ne le veulent pas en comprenant visionnairement l’inutilité de cela..
      La masse ou chacun veut plus a choisit le combat , qu’elle assume ces choix, or pas du tout..
      Moi j’ incrimine la, ma pensée devenue totalitaire sur la psyché, oui elle est conditionné par principe.
      Cette question que vous posez, nous faisons hélas tous cela, ne se réglera pas en profondeur à son niveau. Quelle est la source ultime qui amène cela ? Quel est l’arc qui lance la flèche ? où est t’il ?
      La souffrance ne se règle pas à son niveau par analyse non plus, or justement etc
      Bonne journée.
       smiley


    • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 12 mai 09:51

      @Géronimo howakhan

       en clair, si nous gardons la compétition qui élimine comme base et la société verticale de valeur argent donné à tout y compris au personnes
      nous les humains n’allons pas nous en sortir..et les 20 000 dernières années seront les 20000 prochaines (histoire bien sur fausse) si nous survivons, soit à cause de nous soit parce que l’univers va se débarrasser d’un échec patent, car c’est ce que nous sommes. Le voir réellement c’est déjà avoir changé sans même le chercher , mais voila....


    • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 12 mai 13:29

      @Géronimo howakhan

      On peut s’interroger sur la causalité d’un état de fait, mais c’est un autre sujet difficile à traiter en quelques paragraphes.


    • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 12 mai 15:49

      @Jacques-Robert SIMON

      Oui, tout à fait, sujet de fond, long, très long...Salutations.


  • rugueux 11 mai 18:31

    @l’auteur

    Vous êtes chimiste si l’on en croit votre présentation. Alors expliquez nous en quelques lignes la métallurgie du silicium M9 pour cellules photovoltaïques. Comment produit-on ce silicium, avec quelles matières premières, avec combien de kWh par kilo de silicium produit ?
    Allez-y qu’on rigole un peu.


  • Dudule 11 mai 19:05

    Vous oubliez un peu vite qu’une bonne partie de ce qui est produit (en polluant) en Chine et en Inde est consommée en occident (pour généraliser...). C’est un effet de la désindustrialisation induite par les délocalisations. Il faudrait imputer en fait cette pollution à l’occident.

    La pollution due au transport de marchandises est considérable. Près d’un tiers du CO2 est émis par les grands porte conteneurs, sans compter le « cabotage » des camions dans toute l’Europe ou ailleurs.

    Un peut s’interroger sur l’efficacité énergétique d’un système qui produit si loin des consommateurs... Le néolibéralisme est une aberration économique et écologique de dimension cosmique ! C’est « moins cher » uniquement si on fait un bilan comptable, mais ça coûte incroyablement cher en sources d’énergie non renouvelables. Ce n’est pas sérieux. Les économistes libéraux sont quand même de sacrés crétins.

    On pourrait quand même réduire sacrément la pollution sans réduire significativement le niveau de vie des citoyens (le superflu sera un peu plus cher), et en leur fournissant du travail, en faisant produire beaucoup plus de choses pas trop loin des consommateurs...

    D’autant qu’en général la productivité du travail et l’impact écologique est bien meilleurs là où la main d’œuvre est chère, parce que là où la main d’œuvre n’est pas cher, on se fout de la productivité ou de la pollution, on fait juste trimer les quasi-esclaves pour le moins cher possible...


    • Eric F Eric F 11 mai 19:30

      @Dudule
      En effet, l’imputation de l’émission de rejets et polluants au niveau de la production de chaque pays est un biais, car pour baisser notre taux de rejets, on met des normes rédhibitoires et des taxes carbones à la production, donc il n’est pas rentable pour les industriels de produire chez nous, c’est une raison supplémentaire qui pousse aux délocalisations, et on consomme ici ce qui est produit de manière plus polluante au loin.
      D’où la courbe de l’article qui montre une baisse de nos rejets dans l’atmosphère, et un bond dans les pays émergents.
      Globalement, c’est pire pour la planète que de produire localement, avec les mêmes normes [raisonnables] partout.
      La solution est simple : interdire d’importer ce qui est produit avec des normes environnementales plus laxistes que celles appliquées ici (une loi qui tient en une ligne !).


    • Dudule 11 mai 22:59

      @Eric F

      Vous avez raison au sujet des normes environnementales, c’est un bon moyen de protectionnisme et j’avais aussi ça en tête en écrivant mon commentaire.

      Mais il ne faut pas perdre de vu les mécanismes économiques : produire un truc le moins cher possible implique un rendement énergétique catastrophique, et une pollution majeure. La productivité horaire (par heure de travail) est alors très mauvaise, et la pollution vient avec (en plus du transport). Mais la « productivité » en terme de coût de production est excellente... L’imbécilité libérale dans toute sa splendeur.


    • lecoindubonsens lecoindubonsens 12 mai 06:19

      @Dudule
      Vous avez bien résumé la situation avec « L’imbécilité libérale dans toute sa splendeur », et cela ne se limite pas à la pollution.
      Faire produire à l’etranger, vouloir retarder l’age de la retraite, ou remettre les 39h tout en ayant 10% de la population au chômage a qui nous donnons bien sur les moyens de consommer = autres fausses économies !


    • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 12 mai 08:24

      @Dudule

      Vous avez parfaitement raison. Mais il faut changer de système économique, ce qui n’est pas aisé (mais possible).


    • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 12 mai 13:30

      @Dudule

      C’est exact, on exporte nos émissions.


  • zygzornifle zygzornifle 12 mai 07:24

    Bonjour le bilan carbone en Ukraine grâce a Poutine .... 


  • Armelle Armelle 12 mai 09:05

    Question Monsieur Simon ;

    Le GIEC et d’autres nous disent ceci ;

    "L’ennui, c’est que, depuis notre entrée dans l’ère industrielle, les activités humaines perturbent la composition chimique de notre atmosphère. Des gaz à effet de serre, dioxyde de carbone (CO2) en tête, sont émis vers l’atmosphère. Un déséquilibre physique se crée, entraînant un effet de serre supplémentaire à l’origine du réchauffement climatique"

    Autrement dit, tout ce cirque, compris ce que l’on fait subir aux citoyens dans ce contexte, naît donc de cette belle affirmation

    Alors vous qui êtes scientifique, expliquez donc comment le CO2, qui a une masse molaire de 44.01g/mol, peut bien s’élever à travers l’air qui lui a une masse molaire de 29g/mol ????

    Donc nos scientistes du dimanche oseraient-ils nous faire croire qu’en matière de pollution, le principe de la gravité s’inverse ?

    Je comprends pourquoi il y a aujourd’hui tant de climatosceptiques au sein de la sphère scientifique, que l’on traite de fous, ...un peu comme les médecins qui pendant des mois ont alerté sur l’inefficacité total et les potentiels dangers du vaccin anticovid... 

    Quant à la populace, à qui ont fait avaler n’importe quoi, elle ne mérite que cela. La bêtise à aussi un prix à payer...







    • nono le simplet nono le simplet 12 mai 09:16

      @Armelle
      Alors vous qui êtes scientifique, expliquez donc comment le CO2, qui a une masse molaire de 44.01g/mol, peut bien s’élever à travers l’air qui lui a une masse molaire de 29g/mol ????
      on se demande aussi pourquoi la fumée qui a une masse molaire encore plus importante arrive à s’élever dans l’air ... et les avions ... et pourquoi le ciel est bleu ... qu’est ce que je vais manger à midi ... tout ça ...


    • nono le simplet nono le simplet 12 mai 09:40

      @nono le simplet
      avoir une dent contre le GIEC pour une histoire de masse molaire c’est dans l’ordre des choses


    • Armelle Armelle 12 mai 09:42

      @nono le simplet
      « Alors vous qui êtes scientifique »
      Ha bon ? J’ai dit ça moi ? Où ça comment quand ? Notre bulot de basse mer n’est pas à un mensonge près 
      « on se demande aussi pourquoi la fumée qui a une masse molaire encore plus importante arrive à s’élever dans l’air »
      Parce qu’elle est plus chaude que l’air ambiant connard !!! Mais ce que je demande abruti, c’est pourquoi elle peut parcourir 6 à 8 km sans se refroidir. 
      Alors quand la température de l’air ambiant est plus chaud que la fumée, yspassequoi ho grand mage de la science pour âne bâté ?
      Mais ceci-dit je demandais une réponse à un intervenant « sachant » pas à l’idiot de service d’agoravox !!!


    • Armelle Armelle 12 mai 09:57

      @nono le simplet
      Tu sais nono, je me lasse d’échanger avec un type comme toi, mais il serait quand même temps que tu comprennes une chose fondamentale ;
      Comment peux-tu imaginer que des gens ici puissent croire à toutes tes immenses compétences ici ? Si ces compétences étaient réelles, tu ne serais pas là, à passer tes journées entières sur agoravox, à débiter tes âneries.
      En revanche, si tu as réellement ces immenses et infinies compétences, alors là tu es un triple idiot !!! Car tu serais...jsais pas moi, chef de service au CNRS. Pour l’heure, ce que l’on constate tous, c’est que tu n’es que le ramasse-crottes d’Avox.

      Finalement dans les deux cas, je crois bien que tu n’es qu’un âne !!!

      Bientôt un nouveau stage de 2 jours ? Chez qui ? Allez dis nous ça nenette... Dans quel nouveau domaine vas-tu devenir expert ? Tiens la proctologie serait une bonne idée, tu serais dans ton élément...


    • pemile pemile 12 mai 09:57

      @Armelle « Ha bon ? J’ai dit ça moi ? Où ça comment quand ? Notre bulot de basse mer n’est pas à un mensonge près »

      Rhhoooo, Armelle incapable de voir et de comprendre que Nono citait ton propre post !!!! smiley


    • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 12 mai 09:59

      @Armelle

      L’effet de la gravité sur une molécule est négligeable, son déplacement dépend de l’énergie absorbée, de sa « température ».


    • Armelle Armelle 12 mai 10:26

      @pemile
      Je ne vois pas bien en quoi je me positionnais en scientifique dans ce post en question !!!?!? Vous êtes débile, c’est pas possible !!!
      Mais c’est bien le problème des autoproclamés « sachants », les imbéciles quoi, ça sait lire certes, mais alors pour ce qui est de la compréhension c’est autre chose !!! Pauvre Pemile, vous me faites de la peine !!!
      Vous apparaissez ici comme le petit chien de nono, tjrs près à surgir pour le défendre, en fait vous êtes le con du con finalement !!!
      Et puis essayez d’écrire en Français, vous commencez une phrase à la 3ème personne et la finissez à la deuxième personne !!! C’est un foutoir total dans votre truc qui vous sert de cerveau mon pauvre garçon !!!
      Et vous alors ? votre prochain stage de 2 jours, ce sera où ? Quelle éminente entreprise aura la chance d’intégrer la deuxième grosse tête d’avox ?


    • pemile pemile 12 mai 10:38

      @Armelle "Je ne vois pas bien en quoi je me positionnais en scientifique dans ce post en question !!!?!? Vous êtes débile, c’est pas possible !!!"

      T’es vraiment incroyable ! Relis ton post de 9h05, c’est bien ta question à Mr Simon que Nono cite et tu persistes à t’exciter et insulter sans le comprendre !!!! smiley


    • Armelle Armelle 12 mai 10:51

      @Jacques-Robert SIMON
      « L’effet de la gravité sur une molécule est négligeable, son déplacement dépend de l’énergie absorbée, de sa « température  ». »
      Bah évidemment !!! Sauf que vous ne répondez pas à la question. Si vous considérez ce phénomène, la moindre des choses est de l’expliquez. Expliquer comment une molécule peut elle rester plus chaude que l’air ambiant et ce jusqu’à atteindre 6 à 8 km d’altitude, je pose juste la question, car cela me parait tout à fait improbable dans la mesure où, par exemple, la température des gaz d’échappement avoisinent celle de l’air ambiant au bout de qqes minutes, or ce gaz ne parcours pas 6km en qqes minutes !!?!? 
      En fait je constate qu’il est facile de faire croire à n’importe quoi dans la confusion !!! Et puis sachant qu’un mensonge devient une vérité une fois ressassé de façon permanente, delà il est facile d’emmener quiconque dans n’mporte quoi !!!

      Et pourquoi le réchauffement ne serait pas « naturel », c’est à dire à notion "cyclique, et que l’action de l’homme n’en serait qu’un facteur aggravant mais néanmoins négligeable ? Comme certains scientiques l’avance !!! et la liste est longue ; https://www.wikiberal.org/wiki/Liste_de_scientifiques_sceptiques_sur_le_r%C3%A9chauffement_climatique


    • Armelle Armelle 12 mai 11:09

      @pemile
      Arrêter de faire comme si la réponse, et ce propos en particulier de nono sur ce commentaire ne sous entendait pas une ironie quant à mon questionnement, comme si je n’étaits pas de niveau pour échanger sur un sujet de cette nature !!!
      On connait tous nono, et ce n’est pas la première fois...
      « on se demande aussi pourquoi la fumée qui a une masse molaire encore plus importante arrive à s’élever dans l’air ... et les avions ... et pourquoi le ciel est bleu ... qu’est ce que je vais manger à midi ... tout ça ... »
      Vous parvenez de temps en temps à sortir du 1er degré ? Ce propos venant de nono, insinue bien évidemment que pour lui, je pose une question débile et donc me positionne en pseudo scientifique débile !!!
      Décidément vous êtes vraiment un imbécile, vous n’êtes même pas capable de déceler les subtilités (grossières) de votre compère, que vous défendez sans même comprendre ce qu’il écrit !!! 
      Vous êtes bête à bouffer du foin Pemile


    • Armelle Armelle 12 mai 11:09

      @Armelle
      ArrêteZ pardon


    • Mozart Mozart 12 mai 11:22

      @Armelle
      Là, je ne peux que vous approuvez Armelle. Le CO2 n’est pour rien dans le changement climatique. Comme vous, en observant notre passé, on peut s’apercevoir que ce sont des cycles solaires en majeure partie. Il y a un cycle solaire de deux cents ans,. Il atteint son maximum quand il y a un maximum de taches solaires, ce qui est le cas aujourd’hui. Après le cycle va décliner et ainsi de suite. L’homme ne change qu’à la marge ce système. D’ailleurs la quantité de CO2 est un formidable engrais pour la biomasse. Et toutes les observations sérieuses montrent que ce n’est pas la quantité de CO2 qui crée le fameux effet de serre, mais simplement sa présence. On peut multiplier par 10 sa concentration, rien ne change. De plus, le CO2 a aussi, comme un nuage, un effet renvoyant directement dans l’espace des rayonnements chauffants avant qu’ils n’atteignent la terre.
      Mais pour terminer, à contrario, si vous mettez dans un vase clos de l’atmosphère terrestre, elle ne va s’organiser par couche de gaz. L’effet cinétique de la chaleur, de la lumière et l’agitation des molécules ainsi créée font que ces gaz, de poids moléculaires relativement proches, continuent à se mélanger.


    • chantecler chantecler 12 mai 11:35

      @Armelle
      Ce sont deux frères siamois qui se partagent un seul cerveau .
      Quand c’est l’un qui en a la garde et le recharge , l’autre écrit à la va vite un troll de commentaire sur Agx ...
      Alors dans ces conditions ,impossible d’obtenir de la qualité.
      Ce qui sort c’est le dessus de la corbeille .
      Et pour y voir de l’humour faut vraiment pas être difficile .
      Mais il laisse un petit smiley pour indiquer que c’est drôle .


    • pemile pemile 12 mai 11:38

      @Armelle "Décidément vous êtes vraiment un imbécile, vous n’êtes même pas capable de déceler les subtilités (grossières) de votre compère, que vous défendez sans même comprendre ce qu’il écrit !!! «  »

      Oulalala ! smiley

      Que Nono pense que tu es une belle imbécile, je plussoie, mais là nous parlons de TON post de 9h42, où tu cites un extrait de TON propre post de 9h05 et où tu prétends que Nono ment.


    • Armelle Armelle 12 mai 12:02

      @pemile
      Ha, mais c’est qu’il insiste dans sa connerie le bougre !!!
      Vous ne vous reposez jamais ?
      Je dis qu’il ment non pas par ce propos mais parce qu’il sous entend abruti !!! Ce n’est pas parce que j’ai souligné celui-ci en particulier qu’il en est le sujet de ma remarque suivante. Aurais dû mettre 3 petits points à la suite du court extrait repuis pour que l’enclume pemile comprenne !!! Mais vous êtes franchement débile hein, vous devez avoir qqes fils qui se touchent qqes part.
      On dit que la nature est bien faites mais votre présence sur terre montre que nul n’est infaillible, y compris notre « supposé » créateur. Il ne vous aurait donné qu’une moelle épinière cela vous aurait amplement suffit, le cerveau (enfin c’est un bien grand mot) qu’il vous a octroyé est de trop. Ca résonne là haut, à défaut de raisonner... vos ridicules smilez à chaque fin de phrase sont exceptionnelles !!!
      Vous savez quand on est mort nous n’en sommes pas conscients en revanche c’est dur pour les autres, et bien quand on est con c’est la même chose. Un imbécile ne sait pas qu’il l’est, il pense que tous les autres sont comme lui, pire il pense être plus intelligent. Et à lire vite fait la pensées des lecteurs ici, j’ai comme l’impression que vous correspondez tout à fait au profil !!!
      Patientez un peu, les progrès de l’I.A seront peut être pour vous une aubaine, à moins que vos 4 doses ne vous terrassent avant...
      Quand on parle de sécurité, on n’évoque que la délinquance, il serait bien d’y ajouter la bêtise, car vous prouvez qu’elle engendre elle aussi une fome de violence...


    • Armelle Armelle 12 mai 12:11

      @chantecler
      « Ce sont deux frères siamois qui se partagent un seul cerveau .
      Quand c’est l’un qui en a la garde et le recharge , l’autre écrit à la va vite un troll de commentaire sur Agx ...
      Alors dans ces conditions ,impossible d’obtenir de la qualité.
      Ce qui sort c’est le dessus de la corbeille .
      Et pour y voir de l’humour faut vraiment pas être difficile .
      Mais il laisse un petit smiley pour indiquer que c’est drôle
       »

      Et bien, je vous avoue que j’ai du mal avec ces deux là, d’autant que je supporte de moins en moins leurs incursions dans des échanges qui ne les concernent aucunement.
      Et l’habituel smiley est en effet risible, comme s’ils étaient audessus de la mêlée, dominant l’assemblée de leur immense savoir... 
      Les gens bêtes ne sont pas forcément prétentieux, en revanche l’inverse est indiscutable !!!


    • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 12 mai 13:32

      @Armelle

      Je vous conseille Feynman : « La théorie cinétique des gaz ».


    • nono le simplet nono le simplet 12 mai 13:37

      @pemile
      avec les imbéciles qui se prennent pour des lumières on est jamais déçu smiley


    • Armelle Armelle 12 mai 14:06

      @nono le simplet
      « avec les imbéciles qui se prennent pour des lumières on est jamais déçu »

      Vous ne pouvez parler que de l’auteur manifestement, puisque c’est lui en l’occurrence qui dit, moi et les autres, ne sachant pas, posons des questions, alors ce n’est pas très gentil à l’égard de ce monsieur qui, je vous le rappelle lui, nous donne des preuves de sa culture à ce sujet, son parcours est concret.
      En revanche, le nono alcoolo, à part un stage de 2 jours dans on ne sait quelle entreprise( Ricard sans doute), on ne sait pas trop ce qu’il a fait de sa vie. RSA je présume ?
      Alors oui bien sûr nous ne sommes jamais décus avec des imbéciles de votre genre...


    • eau-mission eau-mission 12 mai 14:17

      @Armelle

      Y’a pas de problème, y’a que des professeurs


    • eau-mission eau-mission 12 mai 14:18

      @eau-mission
       
      y’a pas de problème, y’a que des cons qui posent des questions


    • nono le simplet nono le simplet 12 mai 14:48

      @Armelle
      si je lis le CV de l’auteur de l’auteur j’ai tendance à penser que ce n’est pas tout à fait un imbécile ... en tous cas beaucoup moins que moi sur le sujet qu’il expose ...
      si je lis tes commentaires j’ai plus que tendance à penser que tu en es une parfaite et que tes diffamations envers moi confirment ce postulat ...
      fermez le ban


    • eau-mission eau-mission 12 mai 15:45

      @JR SIMON

      Feynman répond-t-il aux objections de Lavau (que vous avez sûrement déjà lues) ? Déjà, le réchauffement de l’atmosphère que génère l’augmentation de la concentration en CO2 peut-il être nommé « effet de serre », sachant ce que cette expression désigne (retour de l’IR vers le sol à cause de la vitre) ?


    • nono le simplet nono le simplet 12 mai 15:56

      @eau-mission
      j’ai lu deux pairs de JCL, qui le connaissaient bien, démonter ses affirmations avec application ... dans un grand silence de JC ...
      suffit d’aller sur son site ou il a viré tous les commentaires autres que les siens ... il est complètement à l’ouest ...


    • jjwaDal jjwaDal 12 mai 16:48

      @Armelle
      Je pense que vous mélangez différentes choses qui sont l’énergie cinétique de la molécule de CO2 et le caractère chaotique de l’atmosphère qui est turbulente à large comme à petite échelle et se moque complètement de la masse molaire des atomes et molécules. La « température » de l’air ambiant n’est que la moyenne de l’énergie cinétique (le sommet d’une courbe en cloche) des atomes et molécules la composant. Certains, certaines ont bien plus d’énergie que la moyenne, d’autre bien moins. Par ailleurs, certaines molécules asymétriques ont la capacité de se faire « réchauffer » par absorption du rayonnement infrarouge montant comme descendant, pas les molécules symétriques comme le dioxygène ou le diazote qui sont les deux composants majeurs de l’air.
      Je n’ai fait qu’effleurer ce sujet très complexe, mais ce qui serait étonnant serait que le CO2 reste au raz des pâquerettes sans se diluer dans l’atmosphère. Ce n’est pas pour rien que des retardateurs de feu, émis par des transformateurs à des milliers de km des ours polaires, polluent leur graisse et s’y fixent. Eux aussi se sont baladés dans la haute atmosphère, en dépit de leur poids moléculaire élevé.


    • tashrin 12 mai 17:11

      @Armelle
      Ce sont les deux mêmes qui nous expliquaient il ya quelques mois combien le vaccin etait efficace non ?
      Pourquoi chercher à discuter ? zappez


    • eau-mission eau-mission 12 mai 18:33

      @jjwaDal

      Peut-être n’aurais-je pas dû citer JC.Lavau. Etant scientifique, je pense que s’il passe par là il comprendra dans quel esprit je le fais, qui n’a rien de polémique.
      J’ai jugé intéressants ses articles sur la vision. J’ai aussi lu ce qu’il dit sur l’interaction de la lumière et du CO2 ; je n’ai pas lu de contradiction crédible à ce qu’il avance.
      De mémoire, le choc d’un photon et d’une molécule de CO2 mettrait celle-ci en oscillation, énergie qu’elle relâcherait bien plus souvent en ré-émettant un photon que sous forme d’énergie de translation donnée à une molécule voisine lors d’un choc.

      Que pensez-vous de ma question sur l’expression « effet de serre » appliquée au CO2 ?


    • jjwaDal jjwaDal 12 mai 19:49

      @eau-mission
      Je pense que c’est surtout faire des misères par derrière à des diptères, car au delà de l’expression, il y a une très forte majorité de spécialistes convaincus que l’ajout de gaz comme le CO2 augmente la réémission IR redescendante et donc équivaut à « un effet de serre ». Ce n’est pas une équivalence mais une image, je dirais. Après, quand je dis « réchauffe », j’entends bien « donne de l’énergie » et pas « donne de l’énergie cinétique ».
      Le noeud du problème est de savoir si cet « effet de serre » peut et va nous poser un problème majeur ou non. Je pense qu’on est loin de le savoir et que la cinétique de cette évolution est largement méconnue.


    • pemile pemile 12 mai 20:14

      @Armelle « Vous ne vous reposez jamais ? »

      De lire tes insultes, tes âneries et tes dénis ? Non !


    • pemile pemile 12 mai 20:18

      @Armelle « il serait bien d’y ajouter la bêtise, car vous prouvez qu’elle engendre elle aussi une fome de violence... »

      Dont tous tes posts d’insultes gratuites sont un très bel exemple ! smiley


    • eau-mission eau-mission 12 mai 21:46

      @jjwaDal

      Si au bilan c’est bien ce mécanisme (IR envoyé vers le sol) va pour « effet de serre ».

      J’espère que mon pseudo est assez clair sur mes préoccupations essentielles.


    • eau-mission eau-mission 12 mai 21:57

      @pemile

      Encore une fois tu te désolidarises de @nono. A moins que son « connard » ne soit pas une insulte.


    • pemile pemile 13 mai 10:37

      @eau-mission « Encore une fois tu te désolidarises de @nono. A moins que son « connard » ne soit pas une insulte. »

      Un légitime énervement comparé aux longues attaques délirantes d’Armelle !


    • chantecler chantecler 13 mai 10:39

      @pemile
      ben voyons !
      Menteurs, hypocrites , réacs !
      Des potes quoi !


    • pemile pemile 13 mai 10:58

      @chantecler « Menteurs, hypocrites , réacs ! »

      Oui, trois trucs qui énervent Nono, à juste titre !


  • ETTORE ETTORE 12 mai 12:01

    Regardez juste les publicités pour les voitures électriques...

    Vous avez à chaque fois, l’affichage d’un « nutriscore pollution » de quoi faire pâlir un ermite, de la pensée, tel un nono Transit .

    C’est que la vue est basse, quand vous appuyez sur le bouton « Start ».

    Comme dans les pub, vous êtes seul, bien seul, dans l’espace, ou dans une ville ou vous circulez l’air ZEN, à bord de votre vaisseau si peu recyclable.

    Mais c’est vrai, où avais je la tête ? C’est une simple question d’autonomie....

    Jamais, au grand jamais, cette merveilleuse voiture A+++, vous conduiras jusqu’en Asie, vous émerveiller des dégâts infligés à la nature.

    Cul devenu propre, assis dans une voiture PQ, qui se torche bien, de ce qui emmerde....Ailleurs !


  • Armelle Armelle 12 mai 14:42

    Il n’est pas toujours judicieux de se limiter qu’à une seule vision...mais surtout à un seul discours. A qui profite celui-ci ?

    https://www.geo.fr/environnement/qui-sont-les-climato-sceptiques-et-sur-quelles-theories-se-basent-ils-193907

    Nono, si tu me lis...

    Heu, j’ajoute, ce sont pour certains des prix Nobel, mais bon, on connait ton estraordinaire détermination quant il s’agit de te ridiculiser encore davantage...

    Mais bon je ne sais pas, peut être auras tu eu le prix Nobel de science à l’issue de ton stage de 2 jours...C’était où au fait ? Peut être avais-tu petit chien pemile pour porter ton sac ?

    https://www.youtube.com/watch?v=u_aB9Zr-62c


    • pemile pemile 13 mai 16:18

      @Armelle « Peut être avais-tu petit chien pemile pour porter ton sac ? »

      Rhhhoooo, Mémelle cherche la bagarre ? smiley


  • nono le simplet nono le simplet 12 mai 15:03

    le réchauffement climatique n’est plus contestable ... son caractère exponentiel non plus même si dans les années 2010 on pouvait avoir un léger doute ...

    pour ceux qui contestent le caractère anthropique de ce réchauffement les arguments deviennent compliqués ... comme pour le rôle du CO2 ...

    on va donc finir par être à peu près d’accord sur les causes ... peut être même sur les effets ... par contre sur les solutions c’est pas pour demain la veille ... on entre dans l’économie, le profit, les rivalités entre pays, continents ...sources de guerres, en plus ...

    et si on ajoute la surpopulation latente, la pollution effrayante des sols, de l’air, de l’eau ... les générations futures ont du souci à se faire ...


    • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 12 mai 15:21

      @nono le simplet

      C’est vrai : le réchauffement climatique n’est plus contestable !


    • joletaxi 12 mai 15:34

      @nono le simplet

      vraiment ?
      une émission sur la 3, on est à la mer de glace, un artisan, coutelier ,descend dans la moraine pour y trouver... du bois fossilisé, 2/3 mille ans, pour réaliser des manches.On y parle bien du recul du glacier, en sous entendu, c’est le réchauffement, mais bien entendu, pas un mot sur l’incongruité de trouver des troncs d’arbre dans le lit d’un glacier.
      Plus curieux
      https://wattsupwiththat.com/2022/05/11/whats-below-the-greenland-ice/

      on effraie mme Michu avec des t° torrides, or si on y regarde de plus près

      https://notrickszone.com/2022/05/11/a-weakening-warming-trend-of-the-last-40-years-is-apparent-says-german-expert/

      pas de quoi éviter le steak ce WE au barbecue

      et si met les choses en perspective

      https://wattsupwiththat.com/2022/05/11/the-recent-decline/

      bien entendu, il n’y a aucune donnée qui indique plus d’événements climatiques extrêmes, il y a de moins en moins de morts de ce fait, la mer monte toujours de façon aussi régulière depuis des siècles,et on n’a jamais eu autant de nourriture.

      Alors toutes les élucubrations nitendo des « chercheurs » qui d’ailleurs sont toujours fausses et pas qu’un peu, poubelle
      Quand un chercheur sera capable d’expliquer les causes des optimums climatiques dont nous avons des données incontestables, on reparlera de la secouée scandinvae, elle sera depuis longtemps dans son ephad

      et bien sur toute nos gesticulations imbéciles , qui vont nous ruiner, nous affamer sont le dernier des soucis des russes(est-ce que Macron a sermonné Vlad pour son bilan carbone de son opération spéciale ?) des chinois, des indiens, bref des 3/4 de l’humanité ?

      Tout ce que dit un écolo est toujours faux, mensonger,délétère, ruineux,et souvent catastrophique


    • joletaxi 12 mai 15:38

      @Jacques-Robert SIMON

      et fort heureusement, vous voulez revenir au petit âge glaciaire, dont nous sortons pour notre plus grand bien ?


    • nono le simplet nono le simplet 12 mai 15:49

      @joletaxi
      toujours ces sites merdiques issus de quelques cinglés comme cet Anthony Watts, météorologue déjanté ...
      un arbre dans un glacier ne fait pas le printemps et un météorologue le climat ...


    • ETTORE ETTORE 12 mai 16:35

      @nono le simplet
      un arbre dans un glacier ne fait pas le printemps et un météorologue le climat

      lol !
      Pas plus qu’un nono, multi professionnel, ne fait la vérité vraie !


    • joletaxi 12 mai 16:36

      @nono le simplet

      serait-ce que vous n’avez aucune explication sur ces faits, dérangeants, et ne trouvez d’issue que dans l’insulte ?
      car les optimums climatiques sont un vrai casse tête pour la clique comme l’appelait Weggman(encore un déjanté, complotiste)
      D’ailleurs ,preuve qu’ils sont plus trop surs de leurs belles théories, la courbe de Man est réapparue dans le dernier opus(courbe que plus personne ayant un soupçon d’honnêteté ne peut plus défendre)

      mais nous ne sommes plus dans le débat, quand Greta invective toute la représentation politique, on ne peut que constater que nous sommes sortis de la réalité, mais plutôt dans le domaine de la croyance

      Cela fera des millions de morts, des sans dents, on s’en fout, d’ailleurs il y a tant de peurs effrayantes à agiter, les particules, l’obésité, les pesticides, etc etc..

      mais je crois que votre mantra c’est bien
      tous vaccinés , tous protégés, ou vous avez évolué(cela m’étonnerait)


    • nono le simplet nono le simplet 12 mai 16:52

      @joletaxi
      et ne trouvez d’issue que dans l’insulte ?
      dire que ce météorologue est déjanté c’est une insulte ?
      par contre toi, le marchand de lustres et lampes de chevet, tu peux écrire ça :
      Tout ce que dit un écolo est toujours faux, mensonger,délétère, ruineux,et souvent catastrophique

      c’est une insulte à l’intelligence ce commentaire smiley


    • joletaxi 12 mai 17:07

      @nono le simplet

      c’est une insulte dans la mesure où le site qu’il a fondé se borne à reprendre la multitude d’articles concernant la fable
      il a été un des premiers à initier une grande enquête sur la fiabilité des relevés de t°
      Depuis, on a des trop nombreuses preuves de manipulations de données ,avec des thermomètres dont les relevés sur des décennies, ne montrent aucune hausse de t°, parfois même une baisse, et qui une fois « enregistrés » dans les tables officielles montrent une hausse « étonnante »

      et je maintiens, que tout ce que dit.....
      il n’est que de voir la catastrophe énergétique que tous les sachants prédisaient, dont la conséquence la plus inattendue est le massacre d’enfants ukrainiens, le boucher de Moscou n’a jamais gagné autant d’argent sur le gaz
      Et maintenant avec la folie bio, des milliers de pékins vont crever de fin, car bien entendu

      https://www.contrepoints.org/2022/05/12/427259-planification-ecologique-le-gimmick-de-tous-les-dangers

      https://seppi.over-blog.com/2022/05/bjorn-lomborg-dans-le-wall-street-journal-la-crise-en-ukraine-revele-la-folie-de-l-agriculture-biologique.html

      quand on pense que toute cette clique s’est faite injecter un produit de génie génétique, sur lequel on n’a aucun recul, et qu’ils s’opposent au mais génétiquement modifié que des milliards de gens bouffent depuis 20 ans, avec aucun effet secondaire contrairement à la piqure magique


    • alinea alinea 12 mai 18:45

      @joletaxi
      Ça me fait tant plaisir d’être d’accord avec vous, cher limogien, que je rappelle que j’ai passé ici ce lien qui raconte qu’on a trouvé en place d’un glacier fondu des Alpes, des objets ouvragés datant de, au pif, deux mille an ? Moins je crois !
      Je répète à qui veut le croire, que les maisons datant de l’an mille, mille cent, dans le sud de la France tournent le dos au sud et regardent le nord.
      C’était pas mon vieux 4X4 le coupable.


    • nono le simplet nono le simplet 13 mai 07:10

      @joletaxi
      une dose de cherry picking ... quelques anecdotes plus ou moins exactes ... souvent fausses ou incertaines ... et hop une théorie négationniste ...
      la science ne marche pas comme ça ... la propagande si !


    • nono le simplet nono le simplet 13 mai 07:21

      @alinea
      Je répète à qui veut le croire, que les maisons datant de l’an mille, mille cent, dans le sud de la France tournent le dos au sud et regardent le nord.
      ouais et toi t’es à l’ouest !
      au XIIIe siècle les maisons en pierre étaient quasiment inexistantes hors des grandes villes ... elles étaient en bois et ont disparu depuis longtemps ... alors en l’an 1000 ... les rares parvenues jusqu’à nous sont exposées au sud, bien sûr !


Réagir