vendredi 14 janvier - par alinea

Guerre

 

Naguère la guerre se déclarait ; nous savions de quoi il retournait, en ce qui nous concerne : on y partait la fleur au fusil ou bien on se faisait fusiller.

Aujourd’hui elle se constate sans qu’on sache très bien qui sont les belligérants ; ils se dévoileront peu à peu : ceux qui ont les armes, et ceux qui ont mis l’hortensia à leur seringue.

Du temps a passé sans bataille chez nous, on en a oublié que tous les pouvoirs du monde depuis la nuit des temps ont envoyé leur population à la mort ; pour des raisons fort futiles pour elle.

Cette population est devenue pusillanime, consensualiste qui se croit pacifiste, aussi faut-il l’attaquer avec méthode, berlingots et bonbons forains pour l’appâter, la peur pour la propulser : on la pousse et on la dirige, ni vu ni connu j’t’embrouille.

Et ça a marché. Très bien même. Les deux tiers des valides sans renâcle sont allés se faire piquouser. Et pour avancer plus vite et arriver les premiers sur les champs de batailles, ils ont poussé les autres et les ont dénoncés.

Quand on rentre amputé, blessé, on se révolte rarement contre la cause sans responsables, on subit ; c’est l’État qui, redevable invente les Pupilles de la Nation pour aider les orphelins, et donne quelques fifrelins aux veuves ; aujourd’hui après le progrès fulgurant de notre société, les « dégâts collatéraux », entendez les victimes d’effets secondaires, subiront de même, dans les années à venir, les séquelles de leur paresseuse confiance, mais ils n'auront pas de dédommagement, la modernité les ayant rendus responsables.

 

 

En amont de cette guerre-ci, l’ hubris d’un humain déchaîné qui se croit capable de gérer, diriger dame nature, qui croit pouvoir gérer, diriger des virus mais les augmenter, les dévier, les séquencer... Puis celui qui, n’ayant pris aucune leçon des exploits empoisonneurs du passé sur les moustiques par exemple, croit pouvoir l’éliminer par la politique zéro virus, tellement ridicule qu’on ne va pas s’y attarder ! C’est pas la souplesse qui le caractérise, l’homme moderne ! En revanche, oui, l’entêtement dans ses erreurs, ses fautes et ses crimes.

 

Le macron a été mis au pouvoir pour prouver que l’argent pouvait tout, y compris et surtout convaincre ; bien sûr il peut acheter, les complicités, les silences, les services, mêmes les ventres, et les sexes depuis toujours, mais le consentement du nombre, il a fallu quelques décennies pour s’en assurer. La population qui n’a pas bien le temps de regarder ce qui se passe au dessus de sa tête, a besoin, pour un minimum de confort, de faire confiance, et faire confiance, c’est ne pas s’occuper ni se préoccuper des choses qu’on laisse faire à ceux à qui l’on fait confiance. On allègue du principe de spécialisation pour déléguer ses pouvoirs, on s’en lave les mains, et on se relègue au rang d’esclave ! Le beau progrès ! ( il est à noter que, d’une manière générale, le progrès n’est pour l’homme que le moyen d’en faire le moins possible mais comme de bien entendu, derrière ceci, la descente aux enfers de ceux qui font).

 

Or le micron m’a paru immédiatement comme une ordure, au sens strict : quelque chose qui souille. À d’autres aussi évidemment, mais pas à la multitude qui fait confiance. On lui a remis les pouvoirs, il s’en est emparé d’une manière ridicule et grossière, mais personne n’a relevé ou quasi, car quand on est bien élevé on ne regarde que l’étiquette, qu’on respectera sans jamais aller voir derrière.

Or c’est un manipulé conscient, fier de l’être et plus que consentant, actif. C’est ce qui a plu à tous ceux qu’il a côtoyés ; je ne vais pas suggérer ici qui tient en premier les ficelles.

Dans la masse consentante qui détient le pouvoir, de faire perdurer ce genre d’olibrius ou bien au contraire ( de ) décider de le jeter, celui-ci semble dépendre d’un total hasard ; en réalité cela répond à des forces souterraines pour qui ne les décèle pas.

De tous les pions qui ont fait notre histoire, en tout cas celle qu’on apprenait à l’école, beaucoup était là parce que fils de. Aujourd’hui, c’est cooptation et magouilles, est-ce un progrès, est-ce un recul, on s’en fout un peu hein. Ce qui m’intéresse, c’est l’essence du respect du pouvoir quelles que soient ses actions et influences sur nos vies.

Est-ce la peur ? Est-ce un complexe d’infériorité ? Est-ce une manie inconscientisée ? Ou bien un calcul de ses intérêts bien pensés ? Rien de sain en tout cas.

Les gens de bon aloi disent souvent que Macron n’est rien, rien ne sert de l’apostropher, le haïr ou le provoquer, le problème est ailleurs, beaucoup plus haut. Mais ceux-là ne disent jamais quoi faire ! Un peu comme les désabusés néanmoins « hédonistes » qui prétendent se ficher de ce qu’il se passe puisque l’humanité est vouée à sa fin et que c’est bien tant mieux : la planète et ses vies se passeront de nous et très vite nous serons oubliés. Personne ne peut contredire cette vérité, néanmoins faut-il être perclus de rhumatismes cerveau gauche pour y croire, si toutefois ils y croient, parce que l’on a plutôt l’impression qu’il y manque une réflexion. L’hédonisme est une belle philosophie individualiste supportable en période faste de paix et d’abondance mais qui ressemble fort à une fuite quand les temps sont durs ; une fuite facilité par une situation peu ou prou privilégiée probablement.

Aujourd’hui, la difficulté de la plupart des gens qui ont l’habitude de penser mais qui, pour l’occasion, l’oublient, tient juste dans cette incapacité d’ouvrir les yeux sur l’inconfort, l’insécurité programmée, l’horreur. Cela nous fait accroire que ces paroles sensées, ces sagesses, ces analyses lucides n’avaient, au fond, qu’un sacré confort moral, et tout ce qu’il faut pour le maintenir une fois installé, pour s’exprimer. De quoi mettre en doute la profondeur de quelques philosophies.

Aujourd’hui, à parler calmement de la situation, politique, économique, sanitaire, d’un pays parmi d’autres mais qui se distingue un peu quand même, avec tout le calme de l’intelligence réflexive, le recul du nanti qui oublie que la langue peut exprimer l’émotion, la colère, le désarroi, mais la haine, on oublie, on occulte que la situation est gravement inédite et que personne ne possède l’ombre d’une solution pour empêcher les nuisibles de nuire , et donner un coup de pied aux cul des poltrons.

Cependant la population sort dans la rue comme elle l’a toujours fait pour quémander du pain.

Et si tout ce monde plane dans un délire latent et cristallisé, personne ne sait comment l’en sortir : les oxymores, les contradictions, les paradoxes, tout enfumage qui déguise les abus de pouvoir, monopolisent l’espace en toute quiétude ; le pouvoir s’est modernisé à outrance, profitant des nouvelles technologies, tandis que la population besogneuse que l’on prive de son labeur et de sa gratification en lui donnant à la place des fonctions plus ou moins définissables mais jamais nécessaires, est restée en rade, début dix neuvième siècle. Elle est à la rue ! La désobéissance, la grève du zèle, la grève générale, le boycott ne sont pas dans ses gènes, et pourtant, dieu sait qu’il serait inquiétant le silence des administrés qui n’en feraient qu’à leur tête en douce.

À l’heure où ça criaille, ça vocifère à n’y comprendre rien, on nous remet le même plat sur la table pas encore desservie : les élections. Quelle aubaine, quel souffle frais et rassurant dans l’étuve glacée d’un morne hiver de contraintes.

Et le temps a passé : cinq ans déjà ! Que ce couple infernal s’amuse comme des petits fous de notre crédulité, de leur facilité à enfreindre lois et bienséance, à transgresser les mœurs, à dépenser nos sous, à mentir, feindre et monopoliser notre attention.

Ah l’on sait que la décadence d’un empire est la déglingue d’un tout permis outre morale pour les uns et tout interdit infravital pour d’autres. La question qu’on est en droit de se poser est : qui sommes-nous ? Démissionnaires de nous mêmes si le temps le permet, mais enfants gâtés exigeant le confort, outrés, indignés que nos droits ne soient pas servis ?

« On vous délègue tout, mais occupez-vous bien de nous. » Et cela sert de contrat !

Qui sont ceux qui clament « liberté liberté » ? Des suppliants ?

Pour finir, il apparaît que ces décennies, pour ne pas dire siècles pas assez nombreux, qui ont fait la part belle à notre spécificité humaine, la rationalité a tellement refermé notre monde, nommé jusque dans ses infimes détails et envisagé dans ses infinis, qu’il s’est étriqué au point de nous désabuser, et que ces étiquettes, ces cases, ces logiques sont devenues aussi fortes que les ignorances de jadis et nous forcent à toutes sortes d’excentricité pour apporter de la fantaisie, de la magie, de l’air, de l’air de l’air…

La folie sans limite a atteint les plus riches qui croient pouvoir faire tourner le globe terrestre dans leurs mains, dépassant le supplice éternel de Atlas. Déjà ils dépassent la colère de Dieu en instaurant une langue unique universelle…et un code barre !!!

JPEG



159 réactions


  • Schrek Schrek 14 janvier 10:12

    « tous les pouvoirs du monde depuis la nuit des temps ont envoyé leur population à la mort »

    Et les chefs militaires, tenants de ce pouvoir, risquaient parfois leur propre vie (pas trop quand même). Mais ils envoyaient se faire lanlère les jeunes mâles et mettaient les femelles au chaud. Un bon coq pouvait assurer l’avenir du poulailler.

    Ce qui est nouveau, c’est que les cibles paraissent universelles. Il ne s’agit plus seulement de purger une économie surchauffée ou anémique. Tout se passe comme si, cette fois-ci, le but était de dégraisser le cheptel.

    Ce que je me demande, c’est qui paira les impôts et qui achètera les produits qui sont le carburant de leur moteur économique ?


    • alinea alinea 14 janvier 10:36

      @Schrek
      C’est à se demander si cela n’était pas nécessaire à l’espèce : éviter la prolifération, sélection des meilleurs reproducteurs ( quoique !!) ; aujourd’hui, l’occident le plus protégé de ces problèmes mais le plus exposé aux pollutions, aux pesticides, à l’urbanisation, à la déliquescence des mœurs, se trouve être et de loin la population la plus malade, la plus débile au sens propre. Si les autres meurent de faim, d’épuisement... c’est pour permettre à la première se se débiliter davantage !


    • Arogavox Arogavox 14 janvier 13:53

      @alinea

      « la population la plus débile » ... vs « l’hubris d’un humain [?] déchaîné »  ? 

      Les fondements de la politique jupiterieuse se résument factuellement à des flux d’injections et de déjections ! Avons-nous encore le droit d’espérer que cette dérive ne reflète pas les fondements culturels de toute la ou toutes les générations auxquelles appartiennent nos actuels ’Représentants’ français ?! Car ces orgueilleux commettent autant un contre-sens profond sur la notion de pouvoir politique, que sur la notion de science. Comment ne pas s’effarer du risque qu’ils aient ’pédagogisé’ ces contre-sens aux générations suivantes ?! Ils n’ont pas (encore ?) compris que la notion d’Intérêt Général ne peut être envisagée qu’après celle de Volonté Générale, dont elle ne peut que dépendre ! Voilà pour le contre-sens politique. La Science (supposée savoir calculer un Intérêt Général ?!) ne peut par ailleurs, en aucun cas, prétendre se fonder sur une éthique ou une morale, dans un absolu décrété de façon arbitraire par ... qui ? Cette double nullité (voire noyade négative) sur le plan politique autant que ’scientifique’ ne con-duit qu’à une irresponsabilité indigne, huée heureusement par une proportion grandissante de ’Gaulois réfractaires’ !


    • alinea alinea 14 janvier 14:18

      @Arogavox
      Absolument ; on a le droit d’espérer que tout n’est pas foncièrement foutu, mais on est en devoir d’agir avec clairvoyance et courage... comme on peut !
      La science a remplacé la religion, mais les convertis le nient, ils sont sûrs qu’il s’agit de savoir, une source sûre donc !!

      En attendant cette religion-ci, avec tous ses adeptes fait autant de mal sinon plus que les autres avec les leurs.
      L’intérêt général, chacun le porte en soi s’il n’est pas dégénéré, parce que nous sommes des animaux sociaux et que notre besoin de vivre ensemble fait partie de nos besoins tout court.
      Mais l’humanité est une espèce malade et suicidaire.


    • Arogavox Arogavox 14 janvier 17:37

      @alinea
       Par contre, je crains fort que « cette religion-ci » ne suscite en fait aucune négation : du simple fait que ses adeptes ne sont même pas conscient d’être des adeptes, en CROYANT n’avoir aucune religion !
      (i.e. : « cette religion-ci » risque bien ainsi d’être moins riche en conscience que les religions qui s’assument elles-mêmes !)
       
       Je ne suis pas convaincu, aussi, que (dans quel absolu ?) chacun porte en soi l’intérêt général d’une quelconque communauté humaine (y compris de la plus grande communauté imaginable : l’humanité). Un seul contre-exemple suffit à comprendre cette réticence : disons qu’un barbouze infiltré dans un pays ennemi ne porte pas en lui l’intérêt de ce pays infiltré ...
        Je tiens à souligner que, le fait que l’Intérêt général ne puisse que découler de la Volonté Générale, est un truisme qui montre que cet Intérêt général ne pourra jamais être « calculé » ni mathématiquement, ni par une quelconque Intelligence Artificielle, ni sur la base d’une prétendue « éthique » sortie du chapeau de vaniteux autoritaires !
        ( Par exemple, remarquer que même un critère de survie, ne peut justifier un prétendu raisonnement prétendant déterminer un Intérêt Général . Lorsque la Garde Impériale avait prononcé le mot de Cambronne, il eût été à côté de la plaque d’essayer de leur faire croire que leur supposé Intérêt Général eût été d’accepter leur reddition )


    • alinea alinea 14 janvier 19:08

      @Arogavox
      Cette religion-ci a été très flatteuse, pas punitive, pas culpabilisatrice : il suffisait d’apprendre des formules pour en être, et respecté ! elle a réponse à tout, tout est génétique, donc rien n’est le ressort de ta conscience,etc.
      Mais ce qu’elle a surtout trahi, c’est notre appartenance au monde ; et cette adéquation, ce plaisir, ce bonheur nous est refusé puisqu’il nous faudrait tout gérer, tout maîtriser... il n’y a que les fous qui s’y retrouvent... les autres souffrent sans savoir pourquoi.
      Du reste a-t-on vu une époque avec autant de pathologies ? dégénératives ?
      Je suis convaincue depuis toujours que le quotidien est notre biotope, environnement ? je ne sais comment le synonymer. Et il semble qu’on n’en parle jamais au cours de notre instruction !
      Il n’y a pas que l’intérêt général qui ne puisse pas se calculer, la vie, d’une manière générale, et c’est bien tout ce qui nous importe, non ?


    • Arogavox Arogavox 14 janvier 20:11

      @alinea
      "En attendant cette religion-ci, avec tous ses adeptes fait autant de mal sinon plus que les autres avec les leurs.

      « 
        alors, »il suffisait d’apprendre des formules pour en être, et respecté ! 

      «  ? ... ça je n’en suis pas convaincu.
        
        »la vie, d’une manière générale, et c’est bien tout ce qui nous importe, non ?« 
       je resterai réservé sur ce point de vue. Tout dépend de ce que l’on entend par »la vie". Une définition consensuelle de ce mot n’est pas aussi évidente qu’il pourrait sembler ...
      Déjà ne serait-ce que bien des anthropologues, ou des philosophes, ont envisagé la vie du groupe, de l’espèce ... sans même parler des différentes approches religieuses ... Existerait-il un ’Absolu’ irréfutable permettant de mettre d’accord le Monde entier sur ce qui importe le plus ? 


    • alinea alinea 14 janvier 20:56

      @Arogavox
      Si si !! les experts n’en savent pas beaucoup plus et sont très respectés.
      Sinon, la vie, en ce qui me concerne, c’est tout ce que je possède, aussi, suis-je rivée à son souffle !
      ce qu’en racontent les autres ne me sort pas de ma réalité !!


    • Arogavox Arogavox 14 janvier 22:03

      @alinea

       Bien entendu que chacun n’a pas à s’en laisser compter pour apprécier sa propre « réalité ». 

       C’est bien pour cela que lorsqu’on prétend vouloir respecter les autres (cf idéal démocratique) il ne saurait être question de prétendre détenir une Vérité, morale, éthique, des valeurs absolues, ou un Intérêt Général dans un absolu. 
       D’ailleurs c’est aussi pour cela que tout le monde ne reconnaît pas toujours tous ceux qui sont dits (ou se disent) « les experts » ... 


    • Captain Marlo Captain Marlo 15 janvier 10:58

      @alinea
      mais le consentement du nombre, il a fallu quelques décennies pour s’en assurer.

      Je crois que tu te trompes de cible. Macron fait ce qu’il veut, car les Français estiment que l’opposition ne ferait pas mieux que lui ! Pourquoi Macron se gênerait pour se présenter comme « celui qui protège le mieux les français » ??

      L’opposition, tous Partis confondus :
       ne demande pas des traitements efficaces, qui existent pourtant, comme alternative aux vaccins foireux
       Ils ne demandent pas la fin du masque et des tests pour les enfants au moins.
      Ils sont massivement pro vaccins, mais ils ne parlent jamais des effets secondaires.
      — Ils ne ciblent jamais la corruption massive du milieu médical.

      Sondage : "À trois mois du premier tour de la présidentielle, la principale force d’Emmanuel Macron réside dans la faiblesse de ses opposants. L’Ifop a interrogé les Français sur la personnalité qui pourrait, à leurs yeux, faire mieux au pouvoir que le président sortant. Le verdict est sans appel. Sur l’économie, la sécurité comme la lutte contre le Covid-19, la réponse la plus fréquente est : « aucun » des candidats. La gestion de la pandémie apparaît comme un de ses points forts : une nette majorité (57%) pensent qu’aucun de ses rivaux ne ferait mieux que lui sur ce terrain.



    • alinea alinea 15 janvier 11:04

      @Captain Marlo
      Oui oui ! je parlais de manière plus globale, genre « la fabrication du consentement » ; une fois ça fait le tyran rentre comme dans du beurre dans les ventres mous.
      Et ne me parle pas de « l’opposition », je suis encore à vif ! smiley


    • Captain Marlo Captain Marlo 16 janvier 10:00

      @alinea
      Au Sénat, les Républicains font du « en même temps » !
      Tu parles d’une opposition en carton pâte !
      Ils votent le passe vaccinal, tout en estimant que ça ne sert pas à grand chose !


    • alinea alinea 16 janvier 10:28

      @Captain Marlo
      Ils trempent tous dans le même bouillon, il ne faut rien en attendre ; ces gens-là ne doivent pas avoir vu leur vie changer, ils peuvent rester dans l’abstraction.


  • rogal 14 janvier 10:15

    « Mais ceux-là ne disent jamais quoi faire !  »

    Alors, que faire ?


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 14 janvier 10:23

      @rogal

      Que faire ? Mais attendre et espérer la délivrance promise par notre Dieu :

       

      Le psaume 2 nous décrit le complot mondial et nous dit que Dieu va le briser par son Roi.

      « Pourquoi ce tumulte parmi les nations, Ces vaines pensées parmi les peuples ?

      Pourquoi les rois de la terre se soulèvent-ils Et les princes se liguent-ils avec eux Contre l’Éternel et contre son oint ? -(Révélation du complot)

      Brisons leurs liens, Délivrons-nous de leurs chaînes ! -

      Celui qui siège dans les cieux rit, Le Seigneur se moque d’eux.(Mais Dieu règne)

      Puis il leur parle dans sa colère, Il les épouvante dans sa fureur : (Et il va se mettre en colère)

      C’est moi qui ai oint mon roi Sur Sion, ma montagne sainte ! (il va envoyer son roi)

      Je publierai le décret ; L’Éternel m’a dit : Tu es mon fils ! Je t’ai engendré aujourd’hui.

      Demande-moi et je te donnerai les nations pour héritage, Les extrémités de la terre pour possession ;

      Tu les briseras avec une verge de fer, Tu les briseras comme le vase d’un potier. (Et ce roi ne ménagera pas les méchants)

      Et maintenant, rois, conduisez-vous avec sagesse ! Juges de la terre, recevez instruction !

      Servez l’Éternel avec crainte, Et réjouissez-vous avec tremblement.

      Baisez le fils, de peur qu’il ne s’irrite, Et que vous ne périssiez dans votre voie, Car sa colère est prompte à s’enflammer. Heureux tous ceux qui se confient en lui ! » (Et ce roi se mettra en colère quand il le faudra)


    • The White Rabbit The White Rabbit 14 janvier 10:41

      @Daniel PIGNARD

      Jésus revient !

       smiley


    • alinea alinea 14 janvier 10:44

      @rogal
      Déjà se préparer à des difficultés, des inconforts voire des sacrifices, pour réparer, nettoyer, recréer... en sachant que la gratification de telles actions est énorme ; et ce faisant, bouder, ignorer toutes les offres débilitantes, inutiles voire nocives...
      pour ce faire, commencer par le premier pas de rencontres, de réflexion et d’actions locales qui activent les prises de conscience, comme l’ont commencé il y a trois ans les Gilets Jaunes, mais si tout le monde le fait, on avancera à la vitesse grand V !
      En moins fatigant, en moins créatif, en moins risqué aussi, on peut prier comme le dit Daniel Pignard ; ça a le mérite de nous laisser au chaud et d’éviter les prises de becs !!


    • Louis Louis 14 janvier 10:58

      @The White Rabbit
      Tin le lapin est sorti de son terrier ce matin
      Et il cop... non poste comme un lapin
       smiley


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 14 janvier 10:59

      @alinea

      Daniel PIGNARD a aussi préconisé de faire connaître les prophéties condamnant le règne de Macron.

      https://www.agoravox.fr/commentaire6125978


    • charlyposte charlyposte 14 janvier 12:48

      @Louis
      Selon moi il a trouvé un cocotier pour mieux visualiser la situation !!! y voir clair est sûrement un autre sujet ! smiley


    • Captain Marlo Captain Marlo 15 janvier 11:05

      @alinea
      pour ce faire, commencer par le premier pas de rencontres, de réflexion et d’actions locales qui activent les prises de conscience, comme l’ont commencé il y a trois ans les Gilets Jaunes, mais si tout le monde le fait, on avancera à la vitesse grand V !

      Justement, la grande majorité des Français ne proteste pas ! Avec les attaques contre les enfants, je pensais qu’ils seraient des millions sur les rond points et dans la rue pour protester ! Nada ! 

      Au maximum depuis 6 mois, il y a 100 000 à 200 000 manifestants sur des millions de parents, et donc 0 résultat. A moins de considérer que les masques FFP2 sont un résultat !?


    • alinea alinea 15 janvier 14:10

      @Captain Marlo
      On en est où ? Ils ne peuvent pas rendre la vaccination obligatoire, alors avec les mômes encore moins ; il y a peut-être un mouvement de fond...

      Les Gilets jaunes, ils sont dans la rue tous les samedis depuis six mois, on ne les distingue plus
      Toutes les générations passées ont cru qu’ils auraient le paradis après la mort, il suffisait de patienter...


    • Captain Marlo Captain Marlo 15 janvier 18:14

      @alinea
      Macron a réveillé les pulsions génocidaires, autre sondage : "Doit-on faire payer les non-vaccinés pour les soins à l’hôpital ? Voici l’avis des Français

      "L’envie d’emmerder les non-vaccinés est-elle contagieuse ? Les résultats d’une enquête YouGov pour Capital démontrent que 45% des Français seraient favorables à ce que l’État impose aux non-vaccinés la prise en charge du coût de leur hospitalisation, en cas de Covid-19. Toutefois, cette intransigeance ne séduit qu’une minorité de sondés : 47% des personnes interrogées répondent “non” à la question de savoir si ceux qui refusent le vaccin devraient payer leur hospitalisation. Enfin, près d’un sondé sur 10 (8%) choisit de ne pas se prononcer.

      Dans le détail, les sondés masculins semblent faire preuve d’une plus grande sévérité que leurs homologues féminines à l’égard des non-vaccinés. En effet, la moitié des hommes souhaite faire payer les non vaccinés (50% d’avis favorables, 44% défavorables), tandis que les femmes, moins exposées aux formes graves de la Covid-19, ne sont qu’une minorité à le faire (40% d’avis favorables, 51% défavorables). Notre sondage met également en lumière un clivage générationnel. Si les 55 ans et plus approuvent largement la mesure (49%), les jeunes générations (18-34 ans), là encore moins en danger, ne sont que 37% à partager leur avis.etc


    • Xenozoid Xenozoid 15 janvier 18:24

      @Captain Marlo

      poubelle


    • alinea alinea 15 janvier 19:15

      @Captain Marlo
      Il faudrait changer beaucoup de lois pour faire ça ; il y a encore des trucs du genre : mise en danger de la vie d’autrui, ou bien ne pas donner assistance à quelqu’un, qui traînent dans les tiroirs non ?
      Mais il ne faut pas s’affoler : si l’on se soigne il n’y a aucune raison qu’on aille à l’hôpital si omicron nous attrape !
      C’est encore une façon de foutre la merde, dans la tête, et entre les gens.


    • Xenozoid Xenozoid 16 janvier 15:33

      @alinea

      de toute façons les sondages sont la pour ceux qui les demande...les sondages sont un non arguments, ils valent autant que les statistiques mouvantes,je suis surpris que fifi en fasse un plat

      et tu as raison alinea

      C’est encore une façon de foutre la merde,c’est d’ailleurs leur seul intéret,ils n’aportent rien si ce n’est la masturbation.... humour


  • samy Levrai samy Levrai 14 janvier 10:30

    Guerre, conseil de défense, lois d’exceptions et secret défense... tellement pratique pour le mythomane chef de guerre qui n’a même pas fait son service militaire ( alors qu’encore obligatoire ).


  • Joséphine Joséphine 14 janvier 10:40

    C’est un magnifique texte. Et ça fait du bien ! Surtout en ces temps anxiogènes. 


    • moderatus moderatus 14 janvier 12:29

      @Joséphine

      Bonjour j’ai fait une longue réponse à vos interrogations sur votre intervention d’hier soir. vous pouvez la consulter à votre guise.


    • Joséphine Joséphine 14 janvier 19:57

      @moderatus
      Bonjour, je vous ai fait une très longue réponse aussi. 


  • Jelena Jelena 14 janvier 10:40

    Il parait qu’il y a un million de français qui refusent la 3ème dose et il y en aura probablement de nouveau 1 million qui refuseront la 4ème dose. Suffit de prendre patience, les non-vaccinés seront de plus en plus nombreux.


    • alinea alinea 14 janvier 11:23

      @Jelena
      Leur faire passer ça ( il y en a d’autres aussi) :
      Conférence exclusive

      Moi je penche plutôt pour la version « trois flacons », mais bon, c’est peut-être un vœu pieux !!


    • The White Rabbit The White Rabbit 14 janvier 11:55

      @alinea

      .
      Pour en savoir plus sur ce site que vous recommandez :
      .

      https://www.signal-arnaques.com/scam/view/385152

       smiley


    • alinea alinea 14 janvier 12:29

      @The White Rabbit

      Évidemment, l’État est vigilant, tout ce qui dévoile ses manques et ses bassesses est sali !! Même le Docteur Malone !! les sbires corrompus n’ont pas peur des contradictions, mais surtout pas peur de prendre les gens pour des cons.

      Mais personne ne vous contraint à nettoyer vos tuyaux oxydés ! comme on disait chez moi : si tu n’aimes pas, n’en dégoûte pas les autres !


    • leypanou 14 janvier 14:34

      @Jelena
      Il parait qu’il y a un million de français qui refusent la 3ème dose  : seulement un million ?
      Sur agvx, à ma connaissance, seul cyrus n’a pas pris le booster mais les nono, pemile, aita (pour eux, ils l’ont dit), Fergus, Michel Drouet, Latouille, Aristide, schrek, aucune information.


    • Jelena Jelena 14 janvier 16:11

      @leypanou >> seulement un million ?

      Entre ceux qui sont dans le trip « on va tous mouriiiiir ! » et ceux qui se sont fait piquouser n’ont pas peur du covid, mais afin de garder leurs jobs, ça représente du monde.


    • Fergus Fergus 14 janvier 17:17

      Bonjour, alinea

      « Même le Docteur Malone »
      Si j’ai bien compris, le problème semble venir du fait que Robert Malone, après avoir été un pionnier de l’ARNm, n’est plus du tout au niveau de ceux qui maîtrisent cette technique. Des centaines de chercheurs ont en effet développé les travaux dans cette voie, et publié de nombreux documents qui vont bien au-delà du niveau de connaissances et de compétences de Malone.

      Plus que tout, il lui est reproché d’affirmer que les vaccins ARNm « fabriquent des protéines Spike toxiques », ce qui est une aberration aux yeux de ceux qui planchent actuellement sur cette technique. Notamment les spécialistes du génome qui n’y travaillaient pas il y a 10 ou 12 ans, mais sont au quotidien en prise directe avec la recherche appliquée sur l’ARNm !

      Sans même aller à l’étranger, renseigne-toi sur Malone auprès des équipes de recherche de Pasteur et de l’Inserm !!!


    • Fergus Fergus 14 janvier 17:22

      Bonjour, leypanou

      Dans le cadre de la solidarité avec mes contacts (famille, amis, voisins) très âgés ou très exposés par des comorbidités au Covid, j’ai eu ma piqûre de rappel.


    • troletbuse troletbuse 14 janvier 18:28

      @Fergus
      Dans le cadre de la solidarité avec mes contacts (famille, amis, voisins) très âgés ou très exposés


      Et moi alors, vous vous en foutez ? . Quelle mentalité Fergus  smiley


    • alinea alinea 14 janvier 19:13

      @Fergus
      C’est curieux que tout de même, les effets secondaires pour lesquels il nous met en garde, surtout chez les enfants qui n’ont aucun besoin de ce vaccin, sont bel et bien répertoriés ; sont-ils aussi ringards, les effets secondaires ?
      Et dans le doute, tu fais quoi, toi ? Tu vaccines tes petits enfants, et dieu reconnaîtra les siens ? Ou bien tu hésites ?


    • Fergus Fergus 14 janvier 19:51

      @ alinea

      Il ne m’appartient pas de faire vacciner mes petits-enfants. De toute façon je suis contre la vaccination des moins de 12 ans dans la mesure où ils sont la plupart du temps asymptomatiques lorsqu’ils sont contaminés.
      Qui plus est, je pense qu’ils sont d’excellents vecteurs de diffusion ce qui contribue à accélérer la protection collective qui permettra à terme de transformer l’épidémie actuelle en maladie endémique banale.
      Ils n’en sont pas moins vaccinés du fait de la volonté de leurs parents. Comme d’ailleurs la presque totalité de leurs copains. Et cela sans qu’aucun ait eu à subir le moindre effet secondaire, excepté une petite douleur de quelques heures dans le bras pour certains.


    • leypanou 14 janvier 19:51

      @Fergus
      il lui est reproché d’affirmer que les vaccins ARNm « fabriquent des protéines Spike toxiques », ce qui est une aberration aux yeux de ceux qui planchent actuellement sur cette technique  : ceux qui planchent actuellement sur cette technique ont-ils fait des autopsies sur les morts après « vaccination » ?
      Les avis du Pr Arne Burkhardt ou du Pr Peter Shirmacher sur la question ont plus de valeurs que ceux de vos scientifiques qui travaillent en laboratoires.
      PS Pour ceux qui veulent en savoir un peu plus sur la question c’est .


    • alinea alinea 14 janvier 20:51

      @Fergus
      Je ne veux pas faire le vautour de mauvaise augure, mais les effets secondaires annoncés sont bien plus lointains que cela : on parle, entre autres, de stérilité. Et ça, ce n’est même pas à la puberté que ça se saura.


    • @alinea
      En fait le danger de ce truc c’est justement que l’on possede aucun recul sur le long termes, autant il ne peut rien se passer dans le futur (et tant mieux)
      Autant on peut découvrir et bien des années apres (un peu comme l’amiante, le chordecon etcet...) des effets secondaires graves.
       
      La seule chose fiable qui est a peut pres actée partout désormais, c’est que de se sur-vaccinner comme ce qui est fait la avec un truc inconnu sans recul (Adn messager), c’est que au fil des piquozes cela affaiblis le systeme immunitaire global, et rien que cela, ca n’est pas glop smiley


    • @alinea
      Les bon sites de reinformation ne sonts en aucun cas payant, sinon c’est une arnaque à tout les coup.
      Facile comme regle à se souvenir.


    • Aristide Aristide 15 janvier 10:41

      @Fergus

      Qui plus est, je pense qu’ils sont d’excellents vecteurs de diffusion ce qui contribue à accélérer la protection collective qui permettra à terme de transformer l’épidémie actuelle en maladie endémique banale.

      Vous convenez enfin que la vaccination est un choix seulement personnel, que l’argument de solidarité ne tient pas quand on voit le nombre de contaminations ... Vous en venez même à souhaiter que cela augmente !!! 

      Dans cette affaire en place de pousser la vaccination pour les personnes à risque en mettant TOUS les moyens nécessaires, médecins traitants, CPAM, associations, visites, centres mobiles de vaccination etc ... le gouvernement surfe sur la peur et sur la contrainte. Cela est indigne dans une démocratie comme la notre. Idem pour les écoles, aucun équipement d’aération, ... Idem pour les hôpitaux, ... on continue à fermer des lits !!!

      La désignation des responsables que seraient les non vaccinés est un déni de démocratie. Ces personnes respectent la loi et voilà que ce président essaie de dissimuler les lacunes de son action (*) en désignant abusivement des personnes qui usent de leur droit légitime !!!

      (*) Je ne condamne en rien les décisions souvent guidées par l’urgence et basées sur des connaissances assez limitées de cette pandémie. Il s’agit pour moi de simplement désigner cette impossibilité de faire confiance à la population et de mettre en évidence les abus en terme de stratégie autour de la peur et de la contrainte. 


    • Aristide Aristide 15 janvier 10:49

      @Fergus

      Dans le cadre de la solidarité avec mes contacts (famille, amis, voisins) très âgés ou très exposés par des comorbidités au Covid, j’ai eu ma piqûre de rappel.

      Solidarité avec mon entourage !!! Il ne s’agit pas solidarité mais la simple sollicitude envers son entourage (*) !!! 
      Ou alors les mots n’ont plus de sens. La solidarité a été évoquée pour pousser à la vaccination et donc permettre d’atteindre une immunité collective ... 

      (*) A la mode Le Pen :

      « Je préfère ma fille [ou ma famille] à mes amis, mes amis à mes voisins, mes voisins à mes compatriotes, mes compatriotes aux Européens. »


    • Captain Marlo Captain Marlo 15 janvier 11:20

      @Fergus
      Les chiffres sont parlants, c’est dans les pays qui ont vaccinés le plus que le Covid flambe le plus !

      En faisant produire la protéine Spike par les cellules, vacciner revient à inoculer la maladie

      Covid et « Spike syndrome » : à ne pas confondre !

      "L’OMS a déclaré qu’il était illusoire de croire que l’on pourrait combattre la pandémie actuelle à doses de booster de plus en plus rapprochées.

      Il va donc falloir trouver autre chose et revenir surtout à plus de bon sens et de nuances. Sortir de l’hystérie actuelle est assez compliqué et les journalistes portent une responsabilité énorme dans la création du climat actuel délétère.

      Et c’est assez logique cette sortie, puisque l’EMA qui n’est autre que l’Agence Européenne du Médicament explique que « les boosters répétés pourraient affaiblir le système immunitaire ».


    • alinea alinea 15 janvier 14:25

      @Captain Marlo
      Mais puisque Fergus te dit qu’il est bien placé pour savoir que Malone est à l’ouest : la protéine spike n’est pas incitée à être fabriquée par nos cellules ; parole de pasteur !


    • Captain Marlo Captain Marlo 15 janvier 18:37

      @alinea
      Mais puisque Fergus te dit qu’il est bien placé pour savoir que Malone est à l’ouest :

      Tu sais bien que je n’écris pas mes commentaires pour les religieux de la vaccination, mais pour les lecteurs et les blogueurs normaux !

      La vérité sur la nocivité des vaccins fait petit à petit surface, du moins aux USA.

      [WASHINGTON, D.C. – 10 janvier 2022] Project Veritas a obtenu des documents surprenants et jamais vus auparavant concernant les origines du COVID-19, la recherche sur les gains de fonctions, les vaccins, les traitements potentiels qui ont été supprimés, et les efforts du gouvernement pour dissimuler tout cela.

      Les documents en question proviennent d’un rapport de la Defense Advanced Research Projects Agency, mieux connue sous le nom de DARPA, et étaient cachés dans un disque étiqueté “top secret”.

      La DARPA est une agence du Département de la Défense des Etats-Unis chargée de faciliter la recherche de technologies ayant des applications militaires potentielles.

      Project Veritas a obtenu un rapport  adressé à l’Inspecteur Général du Département de la Défense écrit par le Major du Corps des Marines, Joseph Murphy, un ancien membre de la DARPA.etc


    • alinea alinea 15 janvier 19:20

      @Captain Marlo
      Je suis bien convaincue que tout va faire surface ; mais quelle patience il faut avoir, sans compter qu’un démenti n’est jamais aussi prégnant qu’un menti !
      La force d’inertie est une putain de force handicapante hein !


    • Captain Marlo Captain Marlo 15 janvier 20:19

      @alinea
      La force d’inertie est une putain de force handicapante hein !

      C’est induit par l’absence de débats contradictoires.
      Sur le Covid, comme sur tous les sujets qui intéressent l’oligarchie.
      C’est la pensée unique : interdiction de penser « hors des clous » !

      Des fois que cela te serait utile, voici le Code de déontologie des Journalistes , qu’ils devraient tous appliquer depuis 1971. Si leurs patrons ne leur imposaient pas d’écrire ce qu’il convient d’écrire. Sinon, c’est la porte, et derrière, d’autres attendent.


    • alinea alinea 15 janvier 20:25

      @Captain Marlo
      Comment faire confiance à quelqu’un, qu’il te soigne, t’instruise ou t’informe, qui ne fait qu’obéir à des ordres qu’il ne remet pas en question, qu’il n’attend pas de faire siens avant de les utiliser ? À moins qu’il ne les rejette ?
      As-tu des infos sur le retour de médecins arrêtés depuis le 15 septembre ?
      J’avais mémorisé qu’ils devaient « revenir » le 22 décembre, mais je n’arrive pas à savoir où chercher pour l’apprendre !


    • alinea alinea 16 janvier 10:15

      @Captain Marlo
      Ça fait un moment ! mais je n’ai pas de détails, je vais regarder ton lien, merci


    • Captain Marlo Captain Marlo 16 janvier 18:29

      @alinea
      qui ne fait qu’obéir à des ordres qu’il ne remet pas en question, qu’il n’attend pas de faire siens avant de les utiliser 

      Cette vidéo de Louis Fouché va te plaire, il parle des médecins et des classes moyennes qui ne protestent pas.
      Et il donne des conseils pour Résister :
      Regroupez-vous.
      Transformer votre colère en courage.
      Cette époque va créer des résistants lumineux.
      On peut tous faire quelque chose, comme le colibri de Pierre Rhabi.
      Prendre soin de ceux qu’on aime et aussi de ceux qu’on n’aime pas, ils peuvent changer d’avis.


  • cevennevive cevennevive 14 janvier 11:24

    Bonjour alinea,

    Toujours aussi lucide !

    « Que ce couple infernal s’amuse comme des petits fous de notre crédulité, de leur facilité à enfreindre lois et bienséance, à transgresser les mœurs, à dépenser nos sous, à mentir, feindre et monopoliser notre attention. »

    Ne serions-nos pas retournés à la royauté ?

    De ceux qui tenaient le sceptre ? (aujourd’hui, une seringue au bout de ce sceptre)

    Mais pétard, pourquoi nous laissons-nous autant malmener ?

    Et tous ces satellites de Macron qui parlent comme lui, qui plient le genoux, qui mentent comme lui, qui s’accrochent à une qualification, un pactole, une prérogative, une gloire...

    Même quelques soit disant opposants lui prennent le pas quelquefois !

    Le Véran est malade du Covit ? Bien fait pour lui ! Mais est-ce vrai au moins ?

    Nous sommes des serfs. Comment peut-on accepter cela ?

     


    • alinea alinea 14 janvier 11:32

      @cevennevive
      Nous étions anesthésiés par le « progrès », nous avons été sidérés par le retour du moyen-âge sous forme de virus à couronne, nous sommes rentrés dans une psychose qui comme chacun sait détruit les neurones... nous n’y croyons toujours pas... et quand je dis nous c’est que je ne voudrais pas prendre le rôle du procureur !
      Moi je n’accepte pas : je vis comme une bête prise au piège, je ménage mes forces, retient mon souffle et ne sort plus dans les zones habitées que pour acheter le minimum vital !!


    • Fergus Fergus 14 janvier 17:31

      @ alinea

      Je réitère ici une question déjà posée à d’autres intervenants :
      La quasi totalité des états préconisent la vaccination.
      A ce jour, près de 4 milliards de personnes sont complètement vaccinées sur la planète.
      Sur quelle base sérieuse peux-tu penser  car, que tu le veuilles ou non, c’est cela qui transparaît dans ton discours  que tous ces gens sont des imbéciles gouvernés par des abrutis, eux-mêmes conseillés au plan sanitaire par des idiots  ???


    • Adèle Coupechoux 14 janvier 18:04

      @Fergus

      « Je réitère ici une question déjà posée à d’autres intervenants : »

      Réponse d’une intervenante face à l’irresponsabilité de la quasi totalité des états : L’état catastrophique de la planète qui est devenu une véritable poubelle, les ventes d’armes qui ne font que mettre à feu et sang de nombreux pays, la corruption, le fait que nous ayons la folie d’éradiquer un virus avec un abus de langage qui est devenu une véritable croyance et une manne financière pour des intérêts purement privés, etc. 


    • troletbuse troletbuse 14 janvier 18:25

      @Fergus
      Pas des idiots des corrompus
      Et vous en faites parti à l’insu de votre plein gré  smiley


    • Fergus Fergus 14 janvier 18:52

      Bonsoir, Adèle Coupechoux

      « L’état catastrophique de la planète qui est devenu une véritable poubelle, les ventes d’armes qui ne font que mettre à feu et sang de nombreux pays, la corruption »
      100 % d’accord avec vous sur ces constats.

      « éradiquer un virus avec un abus de langage »
      Sur ce plan, hélas !, je pense que la « croyance » est de votre côté, et pas du côté des états  de toutes les couleurs politiques, soit dit en passant !  ou des milliards de vaccinés !

      « une manne financière »
      Sans aucun doute. Mais pas seulement « pour des intérêts purement privés ». Si tel était le cas, alors il faudrait étendre cette accusation à toutes les fabrications de médicaments !!!
      Ne vous soignez-vous jamais ? 


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 14 janvier 19:00

      @Fergus
       
       ’’Sur ce plan, hélas !, je pense que la « croyance » est de votre côté’’
       
       Hélas pour vous !
      Ce que vous pensez OSEF.
       


    • alinea alinea 14 janvier 19:22

      @Fergus
      As-tu eu vent des États qui ont soigné ? Ne vois-tu pas que l’Occident est seul dans sa folie ? folie contagieuse apparemment !
      Nous avons affaire à un rhume qui a fait moins de morts que la grippe habituelle ; et tu trouves des bonnes raisons à cela ?
      Certes, j’abuse : Rivotril a tué plus que la canicule en Établissements Hospitaliers pour Personnes Dépendantes. Personne n’est mort d’autre chose pendant cette période... mais cela ne t’interroge pas.
      Écoute, je m’en fous ; l’important c’est que vous vous portiez bien. Vous avez le pouvoir à vos côté et lui, a dieu à ses côtés ; c’est dire si nous autres avons peu de chances.


    • @alinea
      C’est dans ces petits moment ou l’on percois bien la puissance hyptnotique d’un message x fois annonné et sans contradictoire
      (methodes etatiques non démocratiques).... ce qui pourtant devrai interroger le censé..
      Ben non !, c’est cela qui est fortiche.
       
      Ou certains ensuite ne sonts plus ni dans le scientifique
      (etude de cas en fonction de resultats probants la sous leurs yeux)
      mais ou le resultat d’un narratif qui ressemble plus à une lobotomisation forcée, donne comme resultat dans sa finalité plus a une entrée en religion
       
      Comme le souligne bien aussi D Raoult dans une interview recente sur sud radio.


    • alinea alinea 14 janvier 19:36

      @Adèle Coupechoux
      ben oui !! mais en plus je pense qu’il y a une désinformation certaine chez nous, qui nous laisse accroire que nous sommes les meilleurs et que tout le monde fait comme nous... en réalité, dans le monde il y a a plus de gens soignés, de gens épargnés, que de vaccinés... quand on pense que chez nous, si nous avons eu le covid, il faut quand même se vacciner... si c’est pas prendre les gens pour des cons ça !


    • Fergus Fergus 14 janvier 20:06

      @ alinea

      Cette affaire du Ritrovil  un spectaculaire bobard ! est ridicule !
      Certes, il en a été donné à des vieux covidés en détresse respiratoire dans les Ehpad afin de les soulager, ce qui est précisément le rôle de ce médicament. Mais ce n’est pas cela qui a tué les vieux, comme veulent nous le faire gober les complotistes.
      Au cas où tu ne le saurais pas, la majorité des Ehpad sont des affaires lucratives dont la gestion est très surveillée par les actionnaires. Tuer des vieux n’aurait eu aucun sens, certains établissements ayant perdu pas mal de fric du fait des chambres restées vides durant des semaines, parfois des mois, à cause de la crainte du Covid qui dissuadait les familles d’y envoyer des proches !
      Dans l’Ehpad où réside ma belle-soeur de 96 ans, des covidés ont eux aussi reçu du Ritrovil, mais là comme ailleurs, personne n’en est mort. Certains ont dû être hospitalisés du fait de la gravité de leur Covid ; d’autres n’ont même pas eu besoin de prendre le chemin de l’hôpital !


    • Fergus Fergus 14 janvier 20:09

      @ alinea

      « dans le monde il y a a plus de gens soignés, de gens épargnés, que de vaccinés »

      Faux  ! Comme je l’ai écrit ailleurs, on compte près de 4 milliards de vaccinés complets sur la planète, soit un Terrien sur deux !!!


    • Pie 3,14 14 janvier 20:25

      @alinea
      L’Occident n’est pas seul, il est primeur car riche. Cela lui permet d’avoir moins de morts que le reste du monde. Quand on fera le bilan démographique (pas avant 4 ou 5 ans pour des données suffisantes) on verra que l’Occident aura payé moins cher l’addition.
      Actuellement la comptabilisation des morts covid en Occident est à peu près cohérente mais un peu sous évaluées selon les premières études démographiques qui portent sur 2020. Elle est totalement sous évaluée dans beaucoup de pays du monde. En Inde où le chiffre officiel tourne autour de 500000 morts, les premières études démographiques évaluent le chiffre à au moins 3 millions. Même chose pour la Russie ou le Brésil entre 5 et 10 fois plus. En Afrique la comptabilisation est actuellement aléatoire. Seuls les bilans démographiques ultérieurs donneront un bilan en évaluant la différence entre la mortalité pré-covid et ante.
      Je suis certain que le bilan de cette épidémie se chiffrera en plusieurs dizaines de millions de morts au total dans le monde et que les pays occidentaux auront les taux les plus faibles parce qu’ils ont des systèmes hospitaliers solides et ont vacciné tôt. Rapporté aux 50 millions de personnes qui meurent dans le monde chaque année cela fera probablement augmenter les morts d’environ 10%. Cela ne parait pas énorme mais ce n’est jamais arrivé depuis la seconde guerre mondiale.

      Alors un simple rhume ? non. J’ai des collègues actuellement très malades et 300 personnes meurent chaque jour. Omicron est moins morbide mais la vaccination protège des formes graves.


    • alinea alinea 14 janvier 20:35

      Pie douze ou treize je ne sais plus
      « L’Occident n’est pas seul, il est primeur car riche. Cela lui permet d’avoir moins de morts que le reste du monde. »
      C’est bon ! pauvre de vous, vous allez traverser des heures sombres, hélas.


    • alinea alinea 14 janvier 20:42

      @Fergus
      Tant mieux tant mieux ! j’avais reçu pendant cet épisode de confinement, des publicités pour investir en établissements hospitaliers pour personnes dépendantes : 6% d’intérêts non imposables... moi j’avais mis mes tunes en assurances vie : 0,4% maxi... mais, thésauriser sur les vieux ce n’est pas mon truc !
      Tu sais tout bien le vrai, je sais tout mal le faux.
      On verra bien, en attendant il faut que je sorte ma tarte du four !


    • alinea alinea 14 janvier 20:47

      @Ouam (Paria statutaire non vacciné)
      A te dit blanc, B te dit rouge ; tu préfères le rouge, tu crois B.
      Le journalisme, l’information en est là.
      Je n’écoute pas ces gens-là, et j’ai un instinct !
      dans mon échange en dessous avec Fergus, on s’aperçoit que le nouvel homme, qu’il représente, qui a perdu son instinct est le plus fort.
      Sauf qu’il ne survivra pas longtemps, car il ne change pas le réel.


    • @Fergus
      "@ alinea

      Cette affaire du Ritrovil — un spectaculaire bobard ! — est ridicule !"

       

      Heinn, what ?!?!? smiley

      Tu es devenu toitalement lobotomisé mon pauvre fergus je t’assure c’est super grave

      C’etais meme dans le Vidal qui est en ligne ou tu en trouvais meme la copie du decret d’application du gouvernement sur le sujet.

      Et c’etais sans l’ombre d’un doute possible, pour achever des gens en fin de vie.

       

      Et toi un pillier d’a vox tu n’a pas pu louper cet article de l’epoque MEME ICI

       

      https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/decret-rivotril-compassion-223015


    • Pie 3,14 14 janvier 20:58

      @alinea
      Arrêtez de faire la Pythie, vous n’en savez rien et n’avez que vos biais cognitifs comme convictions.
      On en reparlera dans quelques années lorsque des études sortiront et si vous êtes capable de faire preuve d’un peu de bonne foi.


    • @alinea
      Je penche le concernant pour soit un etat hypnotique severe, soit une trépanation ou une lobotomisation, soit des actions a defendre de chez pfizer, sois un lechage de bottes du gvt pour une raison que j’ignore et dont je me moque.

      Ps j’ai completé pour le Rivotril


    • @Pie 3,14
      @alinea
      "L’Occident n’est pas seul, il est primeur car riche. Cela lui permet d’avoir moins de morts que le reste du monde. Quand on fera le bilan démographique (pas avant 4 ou 5 ans pour des données suffisantes)
      on verra que l’Occident aura payé moins cher l’addition.« 

       
      Hein ?!?! smiley  smiley .... w h a t ?
      C’est le rdv de deumeurés land ce soir, il y a distribution de gros paquets de betises ???
       
      Vous avez été voir sur ou vous voulez comme source , OWID par exemple qui est celui du »camp du bien" les chiffres de l’Afrique (tres peu vaccinnée) et celui de l’Europe (tres vaccinnée) .....

      Non c’est pas possible pour rédiger cela
       
      Vous n’y trouvez pas un ratio de x2, ni de x3 mais un de x10
      lorsque vous rapportez les chiffres par millions d’habitants cela va de soi.
       
      C’est ouf ca d’etre a ce point dans le dénit scientifique, la c’est du talibanisme pro vaxx


    • Pie 3,14 14 janvier 21:27

      @Ouam (Paria statutaire non va
      OWID ce n’est pas de la démographie. C’est une comptabilisation des cas déclarés, cela n’a rien à voir.
      Avant de vous exciter vous devriez lire correctement et réfléchir un peu.


    • @Pie 3,14
      C’est quoi la démographie d’apres vous si ce n’est le nombre d’habitants ?
       
      Et OWID et pleins d’autres sites relevent les valeurs au / par million d’habitants
       
      Vous preferez des sources de Jeune Afrique ?
      Ils me semble plus informés que vous qui racontez simplement n’importe quoi au doigt mouillé en esperant que cela passe.
       
      Ou alors fournissez nous des liens verifiables, meme des preprints en Anglais si vous voulez
       
      Je reste a votre disposition pour les etudier.


    • @Pie 3,14

      Voila ici vous avez une carte interactive de l’oms

      https://covid19.who.int/

       

      Vous pouvez choisir a gauche de la carte

      Total pour 100.000 habitants (c’est celle ci qu’il faut choisir pour etre à l’echelle)

       

      Puis dans la boite ci dessus

      Death (Morts)

      Case (Nombre de cas qui l’on attrapé)

      Vaccinnation (% de vaccinnés)

       

      Racontez moi ce que vous y voyez ?

       

      J’y vois EXACTEMENT l’inverse de ce que vous prétendiez

      Et meme mieux Tchad etc de cette zone

       

      ou c’est celle du MOINS de vaccinnés (< a 20)

      c’est la ou il y a eu le moins de morts

       

      Non mais sans blague quoi, c’est quoi ces ayatollazh de la vaccinnation qui débarquent avec leurs infoxs du gvt.

       

      Au passage je vous invite tous a aller voir cette carte de l’oms ,

      c’est pas complotiste on line , et ensuite d’en tirer vos propres conclusions

       

      Nan di djiouu  smiley


    • jmdest62 jmdest62 15 janvier 09:18

      @Fergus
      Salut
      Il y a une différence entre « préconiser » et « réaliser »
      °
      Il serait bien de vérifier vos infos
      "Plus d’un tiers de la population mondiale pourraient ainsi être vaccinée d’ici la fin de 2021, au prix d’une répartition très inégalitaire. Soixante-sept pays dans le monde pourraient ainsi ne pas y avoir accès avant 2023, voire 2024."
      °
      @+


    • alinea alinea 15 janvier 13:46

      @Fergus
      Réfléchis que plusieurs centaines de milliers de personnes, médecins, soignants, pompes funèbres, scientifiques, chercheurs, hommes de loi ont porté plainte contre les gouvernements pour génocide. Cette plainte a été reçue au Canada.
      Tous travaillent bénévolement pour informer, instruire.
      Dans ces centaines de milliers de personne, il n’y a pas le quidam ordinaire qui refuse la piqûre.
      Alors, qui sont-ils ces gens-là ? Pourquoi font-ils ça ? Un coup de vent fou dans leurs cheveux ?
      Quant aux 4 milliards, tu ne les as pas comptés. J’en connais qui trichent ! Nous sommes un peu plus nombreux à avoir gardé notre conscience, et notre bon sens.


    • alinea alinea 15 janvier 14:17

      @Ouam (Paria statutaire non vaccin-n+é) j’ai corrigé ta faute.

      merci pour toutes tes précisions ouam ;
      Je ne sais pas comment vous faites en ville, mais chapeau, mon cœur agraire vous soutient !


    • alinea alinea 15 janvier 16:26

      @Fergus
      On n’a pas tué, on a laissé mourir, ici ; là, on a interdit de soigner.
      C’est beau le progrès Fergus, Tu sauras bien nous faire un article sur ce sujet ; toi seul peux le faire, moi, tu vois bien...


    • Captain Marlo Captain Marlo 15 janvier 18:43

      @alinea
      Cette plainte a été reçue au Canada.

      Le début du procès est imminent, dans 2 semaines. L’avocat Reiner Fuellmich explique quand, comment et contre qui va se dérouler la procédure judiciaire



    • alinea alinea 15 janvier 19:21

      @Captain Marlo
      merci pour le lien !


    • jjwaDal jjwaDal 15 janvier 20:52

      @Fergus
      Vous pouvez nous citer un seul Etat sur la planète avec à sa tête quelqu’un arrivant à la cheville d’un « De Gaulle » ou d’un « Churchill » ? Vous avez vu dans le passé des Etats interdisant formellement l’amiante 50 ans avant d’autres, supprimant le plomb dans l’essence des décennies avant les autres ? Ou vous êtes naïfs ou vous ignorez le pouvoir pris par certains organes clés qui sont de facto des leaders d’opinion que tout le monde suit sans poser de questions.
      La preuve ? Une étude bidon dans le « Lancet » dit que l’HCQ est un poison mortel et toute la planète (moins epsllon) jette l’éponge.
      La parole de l’OMS ou celle de la FDA ont bien plus de portée que vous ne pouvez le reconnaître et il suffit donc de placer des personnages clés aux bons endroits et par mimétisme tout le monde suit (moins epsilon).
      En abandonnant la recherche publique, l’expertise passe dans le privé et les agences de régulation font appel à cette expertise pour juger des produits complexes qu’elles ne peuvent maîtriser en interne. Ces gens viennent du privé et on leur fait un pont d’or quand ils y retournent « job well done ».
      William Black a parfaitement illustré cela pour la crise financière de 2008 aux USA. Ce spécialiste en fraudes financières a montré qu’on avait fait appel pour résoudre la crise basiquement à ceux qui l’avaient créée, vu la complexité des produits impliqués. A part Malone et une poignée passée dans le public qui la ferme, ceux qui savent ce qu’il faut savoir sur les « vaccins » à ARNm travaillent pour les fabricants. CQFD.
      Je laisse Alinéa bien sûr formuler sa propre réponse mais c’est la mienne...


    • jjwaDal jjwaDal 15 janvier 21:16

      @jjwaDal
      J’allais oublier les « OGMs ». Quel Etat a estimé qu’il y avait trop d’incertitudes pour remettre en cause son déploiement à grande échelle ? Vous vous souvenez ? « Un gène donne une protéine et pas de rétroaction possible »...
      Vingt ans plus tard tout le monde devait admettre que nous avons beaucoup plus de protéines que de gènes (les 3/4 de nos gènes fabriquent au moins 3 à 4 protéines). Une croyance n’a jamais fait une certitude. Nous saurons pour les vaccins ARN dans 5 ans, 10 ans, plus tard, qui sait. Le « Distilbène » c’était la génération suivante.


    • alinea alinea 15 janvier 21:50

      @jjwaDal
      J’aime bien la complémentarité que l’on peut avoir, les uns les autres ; tes réponses je les comprends, parfois elles m’apprennent des faits avérés, parfois elles les rappellent mais comme je ne suis pas scientifique, je ne peux pas les utiliser telles quelles ; je les ingère, les digère avec d’autres et ça fait de l’énergie, des schémas, des aides à comprendre ; ce que je n’ai pas assimilé,est rejeté, jusqu’à une prochaine fois peut-être où ça trouvera place dans l’avancée de ma pensée.
      Moi j’essaye d’amener les gens à penser par eux-mêmes à partir des données qu’ils ont ; c’est tellement évident qu’ils en zappent un maximum, les rejetant a priori.Et c’est tellement généralisé qu’on peut le prendre pour une donnée, de base, de l’humain. Eh bien pourtant, je n’en crois pas un mot : rien n’est figé, à moins d’un problème de construction grave, nous sommes évolutifs.
      Jusqu’à il n’y a pas longtemps, nous n’étions pas confrontés à des conséquences graves de nos prises de position ; il ne s’agissait que d’opinions ou de manière de vivre. Ce qui me faisait dire souvent que, si j’avais le pouvoir d’agir ou de diriger, je prendrais plus de temps pour approfondit mais qu’en l’état actuel, je me contentais de construire avec ce que j’avais.
      Aujourd’hui, nos crédulités, nos croyances, et nos savoirs, ont un impact sur la marche de notre monde, aussi, est-ce plus litigieux, plus difficile de discuter.
      Mais je ne crois pas qu’il faille abandonner devant cette difficulté.
      J’ai passé un petit moment cette nuit à me mettre dans l’esprit de ceux qui comme Fergus, et comme plusieurs de mes proches, sont persuadés que la version officielle est la bonne ; détricoter pour retrouver où j’aurais pu me tromper de chemin, et reconstruire l’autre, le leur...


    • @alinea
      Merci smiley

      Ben c’est hard et bien relou (si tu veut tt savoir) la encore en hiver ca va, mais le reste des autres saisons, d’etre confiné c’est hardos, c’est beton, beton & beton..
       
      C’est une des raisons que l’autre embastilleur, c’estr simple je ne votais pas depuis des lustres mais la si caa sens le paté au deuxieme tour j’irai voter contre lui quelqu’en soit le candidat c’est lui ou elle que je choisirai, meme si c’est une huitre ou un chat qui se présente ^^
       
      (sauf pequresse vu que c’st monarc au féminin et la je vais a la peche ^^)


    • jjwaDal jjwaDal 16 janvier 06:20

      @Captain Marlo
      La grippe a plus de chance de réduire la population mondiale que ce virus qui ne s’attaque que marginalement aux enfants et jeunes adultes.
      Si tu veux réduire la population il faut tuer des jeune qui ainsi n’auront pas d’enfants qui eux-mêmes n’en auront pas, etc..
      C’est une réaction en chaîne qui a un impact évident, alors que s’en prendre aux plus âgés et aux plus souffreteux (chez les riches) n’a d’impact que sur le chiffre d’affaire de Big Pharma.
      Sur le plan logique l’idée que ces vaccins sont là pour réduire la population est un signe de mauvaise santé mentale.
      La gestion de crise a fait bien plus et bien mieux pour réduire la natalité, sans doute à long terme que ces fioles au contenu éventuellement douteux.


    • Adèle Coupechoux 16 janvier 11:26

      @Fergus

      « Ne vous soignez-vous jamais ? »

      Si en ayant une hygiène de vie de base, sans être obsessionnelle. En évitant le sédentarisme, en m’alimentant correctement malgré la malveillance des industries agroalimentaires et le climat de maltraitance quotidien..
      Se soigner commence déj)à par ne pas psychoter tous les jours, c’est vivre, aimer, rire, s’entourer de personnes bienveillantes et rassurantes.
      Se soigner, c’est aussi éviter l’hystérie, je peux vous assurer que malgré la colère qui parfois m’étouffe, je prends sur moi. 
      Vous qui pensez savoir de quel côté est la croyance, croyez-vous aussi que l’humain doit pour chacun de ses maux vivre avec un pilulier ? Une pilule pour le blues, une pilule pour le cholestérol et continuer à se nourrir comme avant..
      Je ne dis pas de s’en passer complètement mais de les éviter autant que possible.
      Surtout quand c’est pour plonger dans ’absurde avec la pose d’ anneaux gastriques ou la chirurgie bariatrique laquelle n’est rien d’autre qu’une amputation aggravant les pathologies.
      La santé ne se consomme pas uniquement.


    • Adèle Coupechoux 16 janvier 14:37

      @alinea

      « si c’est pas prendre les gens pour des cons ça ! »

      Pas qu’avec le « vaccin, » avec les tests aussi et les non remboursements de traitements naturels.
      Le cœur de métier des lobbys qu’ils soient alimentaires, pharmaceutiques ou autres, est en effet de nous prendre pour des cons. Il suffit de décrypter les publicités toutes plus débiles et plus insultantes les unes que les autres, et ça marche.
      Faire consommer coûte que coûte et quoi qu’il en coûte. Des tests, des vaccins qui sont des thérapies que vous soyez malades ou non. Comme on consomme de la bouffe, des automobiles, des assurances vie (c’est ce qui se vend en boucle sur les radios et à la télévision, dans quasi tous les médias).
      Les médecins pour beaucoup d’entre eux, j’en suis désormais certaine, ont passé des accords avec les labos pharmaceutiques et nous servons non pas de volontaires sains ou malades, mais de cobayes sans le savoir.
      D’ailleurs dans le cas de l’obésité, le patient au lieu d’être responsabilisé est infantilisé. Parce qu’il y a du fric, beaucoup de fric à se faire, entre les diverses chirurgies et autres traitements à base de statines par exemple.
      Souvent, les praticiens font croire aux patients que c’est surtout hormonal, qu’il existe une obésité saine, même si la personne n’est plus autonome parce que mécaniquement, elle a quelques organes qui ne fonctionnent plus.

      Quant à ceux qui ne sont pas encore malades, il faut les culpabiliser de ne pas l’être. Ce sont des malades qui s’ignorent et il faut les convaincre si ce n’est les forcer de subir un traitement qui ne leur sert à rien. Sinon, à les rendre peut-être enfin malades. 


    • alinea alinea 16 janvier 14:56

      @Adèle Coupechoux
      Tout à fait d’accord avec ça, mais ça, c’est le consumérisme, la publicité, la manipulation pour que tu achètes ; je pense qu’il y a beaucoup de gens qui sont construits comme ça désormais.
      Mais je parlais moi de la déconstruction de notre savoir, populaire, héréditaire : les maladies infantiles aident à construire l’immunité de l’enfant ( n’importe quel vaccin l’entrave), et une fois qu’on a eu la maladie, on ne l’aura plus jamais.
      Réussir à faire vacciner ( on est d’accord ce n’est pas un vaccin) ceux qui ont eu le covid, il faut que la pression subjective soit très forte mais surtout cette pression n’agit que comme un flic avec son gourdin ( ceux que je connais qui ont fait ça l’ont fait pour avoir le droit d’aller bosser, si si, le droit !!) parce qu’il n’est plus question d’altruisme ni d’autoprotection ! la raison forte qu’on donne d’un côté, pas besoin de se faire chier à en donner une autre de l’autre... parce qu’il n’y en a pas. Mais ça marche...
      Moi j’ai peur quand je vois ça ; quand je vois le gouvernement prouver chaque jour davantage son incapacité, je me réjouis parce que j’imagine qu’il nous rapproche de la fin du cauchemar... mais quand je vois les gens tendre le cou pour qu’on leur colle le joug, ben...


    • Adèle Coupechoux 16 janvier 15:27

      @alinea

      Depuis le Covid, tout en santé a été inversé. Et la déconstruction du savoir populaire est en marche depuis longtemps par l’arrogance, le mépris de ceux qui croient être les détenteurs du seul et unique savoir. Il suffit de les écouter nous parler, c’est souvent insupportable de suffisance et de bêtise. Je me dis souvent que si ces « bêtes savantes » n’avaient pas fait d’études, cela aurait été pire. 

      Quant à cette thérapie, elle a été imposée à beaucoup de personnes. Pour travailler en effet. Toute la population même si elle vieillit n’est pas à la retraite et n’a pas forcément une famille qui peut la soutenir financièrement. 
      Beaucoup de ceux qui ne sont pas vaccinés ont les moyens de refuser. Leur activité le leur permettant.
      Soyez sure que parmi ceux qui ont été contraints pour ne pas se retrouver sans rien, sans revenu, sans toit, qu’ils seront ceux qui pardonneront le moins.
      Je ne veux pas tomber dans le piège du traitement de nos problèmes par leur homogénéisation comme cela a été le cas pour le Covid avec la culpabilisation permanente.

      Et puis, il faut avouer que nous n’avons pas réussi à nous réunir autour de la devise républicaine qui est la nôtre, Liberté Fraternité, Egalité. Nous sommes chaque samedi beaucoup trop dispersés. Et les revendications sont trop nombreuses pour être audibles. La liberté d’accès aux soins, à l’école, la liberté de circuler, même ça ne suffit pas à nous recentrer.
      Ma voisine institutrice était à la manifestation de jeudi dernier, elle est contre toutes ses mesures et est effondrée par ce qui se passe.. 
      Sans doute, aurait-il mieux valu qu’elle n’y participe pas. Beaucoup d’enseignants ont peur des enfants et veulent que ces derniers portent des masques et se fassent tester.
      Résultat de la manifestation ; Blanquer large des FFP2 pour mieux étouffer l’éducation nationale. Et promet des tas de CDD...Des contrats précaires qui ne deviendront jamais pérennes.
      Encore du chaos en plus du chaos. Demandé par la population ? Je me demande si Thierry Gouvernec n’a pas raison la concernant. Elle semble sous hypnose avec une hystérie latente.


    • Adèle Coupechoux 16 janvier 15:30

      @Adèle Coupechoux

      Blanquer largue des FFP2


    • alinea alinea 16 janvier 15:47

      Là où on es est, il faudrait se mettre d’accord sur ce qu’il faut faire en premier, et comment :
      virer ce gouvernement ; alors par la force, par la ruse ou par l’abstention absolue aux élections.
      Ensuite que faut-il détricoter d’urgence ? L’état d’urgence déjà et tous les décrets, et toutes les loi qui nous musellent.
      etc
      je pense que la plupart des gens ne se rendent pas compte, chacun le nez dans son guidon. Et cela n’est pas neuf.
      Il ne faut pas se réunir autour de la devise, c’est trop abstrait ; il faut s’unir autour du sens commun, du bien commun. Chaque chose en son temps : là il faut sauver nos gosses d’un risque grave d’atteinte à leur intégrité.
      Si on gagne ça parce qu’on s’est uni pour ça, demain nous serons plus facilement unis pour continuer, et ainsi de suite.
      Si chacun y va de sa petite idée, de sa petite priorité, on n’est pas sortis !!
      Vous écoutez Combaz Adèle ? c’est juste un moment de bonheur, à condition qu’on ait gardé son âme paysanne, disons, rurale ! c’est comme un feuilleton !!
      c’est un mec de droite, genre conservateur des belles valeurs, et réactionnaire aux attaques au bon sens de la modernité :
      Quand on appelle au harcèlement contre une partie de sa population on a partie liée avec le Diable - YouTube

      comme je suis solitaire, c’est le genre de rendez-vous que j’adore, qui me fait croire que nous sommes encore dans un monde normal !!

      et puis :

      Doctothon - Spécial enfant - CrowdBunker


    • Adèle Coupechoux 16 janvier 16:41

      @alinea

      Oui je connais tous ces liens et j’avoue que leur tonalité m’apaise. 
      Ce qui est dingue, c’est que nous restons tolérants et patients face à ce déferlement d’incitation à la haine. Même quand c’est envers les enfants. 
      Des sociétés qui prétendaient aimer les enfants...


    • jjwaDal jjwaDal 16 janvier 17:40

      @alinea
      Si tu n’a pas vu « Planète interdite », je te conseille de le voir. Très vieux film mais superbe métaphore sur ce qui pourrait bien advenir de nous.Nous commençons à peine à entrevoir collectivement que nous sommes des apprentis-sorciers. Ce virus était bien trop gentil pour nous servir de leçon hélas, puisqu’on entrevoit son passage au stade endémique avec une dangerosité proche de la grippe.On devrait crever de honte d’avoir laissé tant de factures impayées à ceux qui nous suivent et le changement viendra avec la prise de conscience.
      Ne pas compter sur le système économique que nous avons laissé se créer pour nous sortir de là, il est incapable de réforme. Il devra mourir ou ce sera nos illusions sur ce que sera l’avenir de l’humanité sur cette Terre.


  • Xenozoid Xenozoid 14 janvier 11:58

    merci alinéa

    je ne vais pas remettre ce que je remet souvent et que tu n’aime pas trop

    alors je remet un peu sun tzu

    Le meilleur savoir-faire n’est pas de gagner cent victoires en cent batailles, mais plutôt de vaincre l’ennemi sans croiser le fer : « Sans bataille, diminuer et empêcher l’armée ennemie, voilà l’excellence ! » 

    A méditer avec philosophie !


    Au fond, la guerre “classique” n’est plus une option, à cause de la formidable hypothèque nucléaire. Toutefois, il existe d’autres formes de conflictualités : ce furent longtemps les conflits périphériques, ce fut plus récemment les guerres irrégulières. On voit surtout apparaître d’autres expressions de la conflictualité (drones, cyberguerre, guerre économique). Si la guerre est morte, elle entraîne une déperdition de l’État. Pourtant, elle revit sous d’autres formes

    Thucydide, le premier auteur à écrire en historien sur la guerre, constate le caractère inéluctable de la guerre, qui existera toujours “tant que la nature humaine restera la même” 

    . Machiavel a beaucoup parlé de la guerre, aussi bien dans Le Prince (1513) que dans l’Art de la guerre. Il constate que “la guerre est juste pour ceux à qui elle est nécessaire” (Le Prince). Le prince doit justement savoir conduire la guerre, car le politique fait la guerre pour acquérir le pouvoir et pour s’y maintenir.

    Joseph de Maistre, dans ses Considérations sur la France (1796) affirme également que “la guerre est l’état habituel du genre humain”.

    Et Kant affirme que “la guerre n’est que le triste expédient pour le droit à l’état de nature de s’affirmer par la violence” . Quant à Bergson, il explique que la guerre est naturelle : “l’origine de la guerre est la propriété, individuelle ou collective, et comme l’humanité est prédestinée à la propriété par sa structure, la guerre est naturelle” . La guerre est naturelle, inévitable ou inéluctable. Elle apparaît comme une réalité qui s’impose à l’humanité et qui lui est intrinsèquement liée. L’État, mode d’organisation des sociétés humaines, est donc confronté à cette réalité. La guerre, donc, mais quelle guerre ? Les Grecs distinguent en effet le “Polemos”, qui est la guerre contre les barbares, et est donc acceptée ; et la “Stasis” qui est la guerre civile, qui doit être évitée. Cette distinction nous amène à comprendre les deux rôles de l’État.

    et enfin Giorgio Agamben posté à schrek ce matin (synchonicité)

    Je pense qu’ aujourd’hui, nous sommes confrontés à un nouveau phénomène qui va au-delà du désenchantement et de la suspicion mutuelle entre les citoyens et le pouvoir, un phénomène qui touche l’ensemble de la planète . Ce qui se passe est une transformation radicale des catégories avec lesquelles nous avons l’habitude pensé à la politique. Le nouvel ordre de la puissance mondiale est basée sur un modèle de gouvernance qui se définit comme démocratique , mais qui n’a rien de commun avec ce que ce terme signifie . Le fait que ce modèle est , du point de vue de la puissance , plus économique et plus efficace , est prouvé par le fait qu’il a été adoptée même par les régimes qui étaient jusqu’à tout récemment des dictatures . Il est beaucoup plus facile de manipuler l’opinion des gens par le biais des médias et de la télévision que d’avoir à imposer de façon permanente toutes les décisions au moyen de la violence . Les formes politiques que nous connaissions - le une fois état nation , la souveraineté , la participation démocratique , les partis politiques , droit international, sont arrivés à la fin de leur histoire . Ils continuent à faire partie de nos vies comme des formes vides , mais la politique contemporaine prend la forme d’ une « économie » , c’est à dire un gouvernement de choses et d’hommes . Alors que notre seul recours est de penser d’un seul tenant , sur la base du principe que nous avons précédemment défini par l’expression , qui est d’ailleurs aussi obscure , de la « vie politique » .

    L’état d’exception dont vous avez lié à la notion de souveraineté semble prendre aujourd’hui le caractère d’une situation normale , mais les citoyens sont toujours perdant face à l’incertitude de leur vie quotidienne : est-il possible d’atténuer ce sentiment ?

    Nous avons vécu pendant des décennies dans un état ?d’exception, qui est devenu la règle, comme dans le cas de l’économie ,dont la crise est l’état normal . L’état d’exception qui devait être limitée dans le temps à pris la place du modèle normal de la gouvernance aujourd’hui et cela est vrai mêmes dans les Etats qui se disent démocratiques . Peu de gens sont conscients du fait que les règlements de sécurité introduites après le 11 Septembre (ils avaient été mis en place en Italie depuis les années de plomb ) sont pires que ceux qui étaient imposés sur les livres sous le fascisme . Et les crimes contre l’humanité commis sous le nazisme ont été rendue possible par le fait que Hitler ayant pris le pouvoir et avait alors proclamé un état d’exception qui n’avait jamais été abrogé. Hitler, cependant, n’a pas eu les mêmes possibilités de contrôle (données biométriques , caméras de surveillance , les téléphones cellulaires , cartes de crédit) qui sont à la disposition de nos Etats contemporains . On pourrait très bien dire aujourd’hui que l’Etat considère chaque citoyen comme étant un terroriste virtuel . Cela peut avoir comme conséquence de diminuer et rendre impossible la participation à la vie politique qui est censé définir la « démocratie ». Une ville dont les places et les rues sont contrôlées par des caméras de surveillance ne peut pas être un lieu public : c’est une prison .

    l’avenir sera-t-il meilleur que le présent ?

    L’optimisme et le pessimisme ne sont pas des catégories utiles pour la réflexion. Comme l’écrivait Marx dans une lettre à Ruge : « c’est précisément la situation désespérée qui me remplit d’espoir ".

    16 août 2012

    Guerre a la guerre


    • alinea alinea 14 janvier 12:43

      @Xenozoid
      Merci Xeno pour toutes ces références.
      Ce qu’on vit aujourd’hui est le résultat de tout le laxisme, toute la lâcheté pour soigner les illusions qu’on nous a mis facilement dans la tête : on aime entendre ce dont on rêve.
      Mais le conflit est très sain, en proportion du dommage bien sûr ; quand on ne sait pas partager, c’est pas toujours que celui qui emporte le morceau qui gagne... mais si ça dure, les autres ont accumulé un paquet de rancœurs !
      Avoir fait croire que le monde était très complexe, et qu’on n’y comprenait rien, nous autres gueux, est un coup de génie.
      En tout cas on n’échappe pas, en tant qu’individu ou en tant que société à l’éclatement de la merde accumulée, par déni, par faiblesse, par corruption...
      On en est là ; la seule chose est d’être assez intelligents et vivants pour nous serrer les coudes, et partager, pendant l’orage... je ne crois pas que nous soyons à même d’en sortir vite vainqueurs !!


Réagir