mercredi 6 juillet 2022 - par Zevengeur

L’intervention russe en Ukraine révèle le vrai visage haineux et raciste des élites occidentales

Depuis le début de l’intervention russe en février dernier, la mainstream nous répète ad nauseam que la Russie de Poutine est un état voyou qui a déclenché un conflit impérialiste en direction de la pauvre Ukraine.
Cette manipulation de la réalité semble fonctionner sur la plus grande partie d’une population décervelée par la propagande gouvernementale et par les médias. Ces derniers que l’on n’ose évidemment pas soupçonner de partialité ont cependant omis de préciser que depuis 2014 l’armée ukrainienne bombarde à l’arme lourde dans le Donbass sa propre population.
Nous allons donc au préalable revenir sur les vraies causes du conflit avant de nous intéresser au déferlement de haine orchestré par les États-Unis et relayés par leurs valets de l’Union Européenne dont la soumission à l’oncle Sam n’a d’égal que leur imbécilité.
Voyons d’abord les causes géopolitiques profondes de cette crise.

Ukraine 2014, coup d’état de la droite pro UE avec la complicité de l’occident…et de milices néo-nazies
On rappelle que l’Ukraine est un pays bicéphale avec l’ouest pro-occidental et en face l’est russophone. L’est rassemble principalement la Crimée et le Donbass constitué des deux oblasts de Donetsk et Lougansk. L’Ukraine est également un pays qui a conservé durant son histoire une puissante minorité néo-nazie possédant des liens avec la division SS « Das Reich » responsable en particulier du massacre d’Oradour en 1944 (643 villageois français tués).
En 2014 sur la place Maidan de Kiev, la droite ukrainienne alliée aux partis néo-nazis locaux (Svoboda, Pravyi Sektor) et avec l’appui de la CIA organisèrent de violentes manifestations qui débouchèrent sur un coup d’état avec la destitution du président pro-russe Ianoukovitch régulièrement élu en 2010, voir cet article ici [1].
A Kiev la capitale de l’Ukraine à l’ouest, un gouvernement transitoire pro-occidental russophobe est alors mis en place et l’une de ses premières mesures fut d’interdire la langue russe dans toute Ukraine. Cet acte déclencha des manifestations anti-Maidan massives puis une véritable insurrection dans le Donbass. Dès le mois de mai 2014 le gouvernement putchiste envoya alors l’armée de Kiev attaquer ses propres populations de l’est qui s’organisèrent militairement pour se défendre. Cette guerre civile perdurera jusqu’en février 2022.
Après le coup d’état, avec l’appui des États-Unis et de l’Union Européenne une élection tronquée est gagnée par le milliardaire ukrainien Porochenko, les régions de l’est n’ayant pas pu voter pour cause de conflit armé.
Poutine réagit alors peu de temps après et selon la « jurisprudence Kosovo », un référendum populaire est organisé en Crimée qui valide à une écrasante majorité son rattachement à la Russie.

Huit années de guerre civile dans le Donbass et pas un mot des médias occidentaux
En septembre 2014 sont signés sous l’égide de l’OSCE les accords de Minsk qui attribuent une autonomie aux deux républiques du Donbass assorti d’un cessez le feu.
Ces accords n’ayant pas été respectés par les dirigeants ukrainiens de Kiev, les combats reprennent puis en novembre 2014 Porochenko donne le ton de ce qui allait suivre :
« Chez nous il y aura du travail — chez eux, non.
Chez nous, il y aura des retraites — chez eux, non.
Chez nous, on s’occupera des enfants et des retraités — chez eux, non
Chez nous, les enfants iront à l’école et dans les jardins d’enfants — chez eux, ils se terreront dans les caves.
Parce qu’ils ne savent rien faire.
C’est comme ça que nous gagnerons la guerre. »

Petro Porochenko, discours à Odessa du 14/11/2014 [2]

De nouveaux pourparlers ont lieu en février 2015 avec cette fois l’implication de l’Allemagne, de la France et de la Russie. Ces discussions ont débouchées sur les accords dits de « Minsk 2 » avec pour principales décisions un cessez le feu avec retrait multilatéral des armes lourdes de la zone de front, la validation d’un gouvernement provisoire à l’est et la poursuite des discussions entre les deux parties.
L’arrêt des combats n’a à nouveau jamais été respecté coté Forces Armées Ukrainiennes (FAU) de Kiev, en témoignent les reportages de Christelle Néant qui relaya inlassablement sur sa chaine YouTube puis sur Odysee [3] les violations systématiques du cessez le feu par les FAU avec bombardements récurrents des zones civiles.
Un reportage d’Anne Laure BONNEL [YouTube, Odysee] tourné en 2015 commençant par le discours de Porochenko retranscrit ci-dessus et qui montre la situation dramatique des civils du Donbass retranchés dans des caves sous les bombes de Kiev ne fut jamais médiatisé en France [4].
Il fallut attendre mars 2022 et l’interview de cette dernière par André Bercoff sur Sud Radio (vidéo ici) pour lui donner une visibilité médiatique et rééquilibrer un minimum la propagande officielle. Cependant tout est fait en sous-main (synthèse édifiante ici) pour étouffer toutes actions journalistiques occidentales dénonçant les crimes du camp du bien, n’oublions jamais l’emblématique Julian Assange assassiné à petit feu dans sa prison de Belmarsh par l’exemplaire démocratie britannique dans un silence médiatique assourdissant.

Durant ces 8 années de bombardements des civils dans le Donbass, aucune couverture de la MSN, nul ne vit les experts de plateaux autoproclamés ou autres Gamelins (généraux séniles en retraite) dénoncer le sort des russophones ni des drapeaux de Donetsk ou Lougansk en vignette de toutes les émissions TV.

Les accords de Minsk ne furent donc jamais respectés par les FAU malgré le fait que la France et l’Allemagne s’étaient engagées à faire pression sur le pouvoir ukrainien en ce sens. Aucune sanction économique sur ce dernier, nous n’eûmes droit qu’aux logorrhées macroniennes habituelles qui ne gênent personne de part chez nous mais qui ont finit par convaincre définitivement le très patient président russe qu’il n’y avait rien à attendre de ce coté là après 8 longues années de pseudo-négociations.
Durant tout ce temps, l’OTAN en a profité pour entrainer à la guerre urbaine l’armée de Kiev associée à ses milices milices néo-nazies, bataillon Azov & Co. En parallèle, une énorme concentration de troupes s’était installée dans de puissantes fortifications sur la ligne de front en prévision d’une future offensive générale vers l’est.
Cerise sur le gâteau, Gabriel Attal le porte-parole du gouvernement reconnait (ici et ici) que la France était depuis 2014 le premier fournisseur d’armes à l’Ukraine, magnifique ou maladroit aveu car une réelle volonté de négocier impose la neutralité et surtout de ne pas prendre parti.

L’OTAN, un instrument au service de l’Amérique
L’OTAN fut créé en 1949 en tant qu’alliance occidentale pour faire face à l’URSS, en réponse cette dernière constitua le pacte de Varsovie en 1955 en associant à la Russie les pays satellites du bloc communiste de l’est. En 1991, après la fin de l’URSS, le pacte de Varsovie fut dissout mais pas l’OTAN…
Personne ne conteste plus le fait qu’en février 1990 le secrétaire d’état américain déclare à 3 reprises à Gorbatchev :
« La juridiction militaire actuelle de l’OTAN ne s’étendra pas d’un pouce vers l’est »
Ce point fondamental fut encore confirmé récemment par Roland Dumas, ministre des affaires étrangères de Mitterrand, vidéo ici.
On sait ce qui advint, dans la grande tradition anglo-saxonne les américains ont as usual violé leur parole en effectuant deux extensions majeures de l’OTAN vers l’est en 1999 et 2004 constituant sournoisement un quasi encerclement de la Russie.

 

En synthèse, les États-Unis veulent à tout prix conserver leur hégémonie militaire sur la planète et tout pays qui ne plie pas est considéré comme un ennemi, la Russie et la Chine sont donc rangées dans cette catégorie.

Au niveau géopolitique, le point de vue anglo-saxon fut théorisé par Spykman et Mac Kinder (Heartland et Rimland) avec l’objectif fondamental d’empêcher à tout pris l’Europe de l’ouest de s’unir avec la Russie et de former un bloc très puissant, l’Ukraine étant en plein centre de la zone tampon. En effet, une zone avec des matières premières à foison, une industrie très développée et un énorme marché dominerait la planète. Ajoutons à ceci que comme l’avait anticipé Eisenhower, le complexe militaro-industriel américain est devenu un pôle de puissance majeure de l’état profond US. Ce dernier est un pourvoyeur massif d’emplois dans de nombreux états américains finançant les campagne électorales des deux principaux partis, il faut donc justifier la production en masse de canons via entre autres la création ex-nihilo d’ennemis.
Les vassaux européens et leurs gouvernements sans cervelles quasiment tous inféodés suivent alors comme des toutous sans aucune compréhension des enjeux et contre leurs propres intérêts.
En Ukraine, le président Zelensky, ancien clown d’une émission de TV locale, idole de BHL et corrompu notoire dénoncé par les Pandora Papers, fut élu en 2019 sur la promesse de mettre fin au conflit à l’est. Ce dernier n’a non seulement pas respecté cet engagement mais il était bien décidé à faire entrer l’Ukraine dans l’OTAN après avoir nettoyé militairement le Donbass.
Ce fut le franchissement de la dernière ligne rouge pour la Russie.

Intervention russe en Ukraine
Après 8 année d’attente pour la mise en œuvre des accords de Minsk négociés entre l’Allemagne, la France et la Russie, Vladimir Poutine a compris que le sort du Donbass ne serait jamais réglé pacifiquement et qu’il allait continuer à se faire « balader » par les occidentaux.
De plus sur le front du Donbass, l’armée ukrainienne avait semble-t-il planifié pour le mois de mars 2022 une attaque massive des zones séparatistes (une synthèse ici).
La suite était facile à imaginer, sans réaction de la Russie, l’armée séparatiste aurait été écrasée puis l’Ukraine « réunifiée » -sauf à priori la Crimée- n’étant plus en conflit armé aurait pu entrer dans l’OTAN avec un storytelling occidental sur la liberté des peuples à à disposer d’eux-mêmes. Les américains auraient alors eu tout loisir d’installer ultérieurement des bases militaires équipées de missiles nucléaires pointés vers la Russie à quelques minutes de vol de Moscou pour assurer la « protection » d’un membre de l’alliance.
Plusieurs lignes rouges ayant ainsi été franchies ou en passe de l’être il ne restait plus beaucoup d’options à la Russie pour protéger sa souveraineté.
Rejetée par l’occident depuis plus de vingt ans, cette dernière n’avait plus grand chose à perdre de ce coté là, elle décida alors de lancer une intervention militaire pour reprendre les territoires russophones occupés par les kieviens et empêcher ces derniers de plonger le Donbass dans un bain de sang. Contrairement aux guerres occidentales dites justes, les objectifs de l’intervention ont été fixés au départ, à savoir la libération du Donbass avec la démilitarisation de l’Ukraine afin que cette dernière devienne une zone tampon inoffensive entre la Russie et l’occident. Dans la foulée, on en profite pour éradiquer les puissants groupes néo-nazis, certes relativement minoritaires mais ayant noyauté le pouvoir et l’armée de ce pays.
Le président américain du moment Joseph Biden, un vieillard sénile et retors avec d’importants « intérêts » familiaux en Ukraine profita donc de la situation pour inciter ses « alliés » européens à prendre des sanctions tous azimuts contre la Russie, ces derniers plus royalistes que le roi ne se firent pas prier.

L’impact de ces sanctions économiques quasiment nul sur la Russie sera en revanche dévastateur pour les économies d’Europe de l’ouest (Sapir, Gave, Asselineau).

Un déferlement de haine hystérique des élites, l’UE c’est la guerre !
Ce contexte a alors permis de montrer le vrai visage haineux et raciste des dirigeants occidentaux et en particulier de l’Union Européenne vis à vis de tout ce qui est Russe. Cette sociologie des élites européistes n’est pas sans rappeler la haine des juifs du siècle dernier ou la chasse aux sorcières communistes des années 50 aux USA.
Un accessit particulier pour la présidente de la Commission Européenne Ursula Van Der Leyen (surnommée affectueusement « La Hyène » pas ses opposants) qui se prend pour l’impératrice d’Europe, une arriviste allemande aux ordres des américains dont le niveau d’impéritie et d’imbécilité n’a rien à envier à celui des élites franco-françaises. Cette dernière fut exfiltrée vers la CE à la suite de scandales multiples révélés par l’hebdomadaire allemand Der Spiegel sur sa gestion désastreuse des ministères qu’elle a dirigés et ses dépenses pharaoniques vers des cabinets de conseil, Mac Kinsey sévit également outre Rhin ! Citons aussi pour mémoire ses petits arrangements entre amis avec Pfizer et la fameuse affaire des textos effacés.

Armés de leur stupidité ordinaire, les euronouilles décidèrent de trains successifs de sanctions contre la Russie incluant la censure totalement illégale des médias russes. Cette dernière s'y étant préparée de longue date, lesdites sanctions feront beaucoup plus de dégâts à l'Union Européenne (Charles Gave).
Au dernier pointage on parle de remplacer le gaz russe bon marché acheminé par des tubes non polluants par du gaz de schiste américain. Nous attendons toujours la réactions des écologistes pour dénoncer en premier lieu la destruction de l’environnement en Amérique du nord et en second lieu l’empreinte carbone pour transporter le gaz liquéfié par des méthaniers extrêmement polluants sur plus de 10 000 km. N’oublions pas la réouverture de centrales à charbon également très écologiques pour compenser la diminution des importations de gaz russe.
N’en jetez plus !

Pas question pour l’eurocratie de négocier des accords de paix en tant que médiateur, l’UE « c’est la paix » jette de l’huile sur le feu en livrant des tombereaux d’armes à l’Ukraine afin de faire durer le conflit et martyriser encore plus ce pays au risque de provoquer un dérapage menant à un affrontement généralisé avec une puissance nucléaire, à noter une nouvelle fois après le Yemen l’utilisation des canons français César pour bombarder des civils.

 

Autre idée de génie, on tente d’accélérer la candidature de l’Ukraine ou de ce qui en restera pour faire entrer dans l’UE un nouvel état en faillite et corrompu jusqu’à la moelle.

En France, il n’y a bien entendu rien à attendre de Macron ni de son ministre Bruno Lemaire « Gamelin de l’économie » qui voulait « effondrer » l’économie Russe, tristes individus dont on connait le pédigrée et dont la défense des intérêts nationaux ne fait pas partie de leur logiciel. On rappellera seulement les premiers exploits de Macron avec la trahison Alstom.
Nous sommes donc revenus dans un contexte politique très similaire à celui de celui de 1940 dénoncé par De Gaulle dans son discours du Caire en juin 1941 avec :
« …Une clique de politiciens tarés, d’affairistes sans honneur, de fonctionnaires arrivistes et de mauvais généraux… ».

En supposant très hypothétiquement que l’on retrouve un jour un véritable chef d’état dans ce pays, une politique rationnelle et souveraine consisterait à faire parler la diplomatie avec une France dans une position de médiateur entre les belligérants.
Rien de tel en Macronie, ce gouvernement est par nature aligné sur la politique américaine avec une presse dominante qui suit comme un seul homme. On observe alors de grands spécialistes de plateaux qui appliquent l’adage BFM « je ne sais rien mais je dirai tout » et nous expliquent doctement que Poutine doit être victime d’une pathologie mentale pour s’en être pris sans raison à la pauvre Ukraine.
N’oublions pas de citer nos trois pieds nickelés, guérilleros de Saint Germain des Prés, que sont BHL, Enthoven et Glucksmann sautant comme des singes d’un plateaux TV à l’autre pour réclamer une intervention militaire de l’OTAN en Ukraine.
Poutine en tremble et n’ose plus sortir de son QG sous-terrain !
Ce flot incessant de propagande médiatique semble hélas faire son effet sur une grande partie de la population lobotomisée qui se mit à haïr les russes sans savoir pourquoi en agitant de petits drapeaux bleu et jaunes. Cette situation étant très similaire au matraquage sur le devoir civique consistant à se faire injecter à répétition un produit anti Covid expérimental et inefficace pour, nous répète t’on, sauver la peau de son voisin.

 

Un ancien parfum d’antisémitisme ayant muté en russophobie, incroyable florilège de réactions occidentales nauséabondes
Les GAFAM comme Facebook et Instagram ne sont pas en reste du panurgisme ambiant et jettent à la poubelle leurs prétendues belles valeurs dès lors qu’il s’agit de casser du russe en autorisant les messages de haine et d’appels au meurtre.
Les grandes marques occidentales suivent obséquieusement le mouvement à l’exemple de Chanel qui ferme ses boutiques en Russie.
Les artistes sont également sommés par leurs employeurs de se positionner du côté de la bien-pensance sous peine d’ostracisation et donc de perte d’emploi, on assiste à un déferlement de bêtise abjecte contre tout ce qui évoque la Russie.
Tout ceci nous rappelle la situation d’il y a plus d’un siècle avec l’affaire Dreyfus suivie quarante ans plus tard de la chasse aux juifs par le régime pétainiste de Vichy, il suffit de remplacer le mot « juifs » par le mot « russes » et tout recommence.

Florilège :
. La diaspora russe en France victime d’imbéciles lobotomisés par les médias
. exclusion des concours félins des chats ayant un pédigrée russe
. exclusion d’un chef d’orchestre russe refusant de condamner la guerre en Ukraine
. exclusion de tous artistes russes des manifestations nationales
. boycott des ballets de Saint-Pétersbourg
. Exclusion des équipes de football russes des championnats européens
. etc

Sur le terrain militaire, les russes ont évidemment le monopole des crimes de guerre contrairement aux ukrainiens dont le comportement est exemplaire, alors pourquoi des militaires d’une probité sans faille abattent t’ils des prisonniers russes sans défense (voir ici) et pourquoi les mêmes bombardent-ils les quartiers civils en zones urbaines (Voir ici) ?

En réaction à ce contexte de racisme d’état, un sénateur LR isolé réagit cependant avec une lettre au gouvernement, des mois après la réponse est toujours en attente.

Conclusion
Le conflit en Ukraine a débuté en 2014 dans un silence assourdissant des médias occidentaux. Après huit années de bombardements continus des oblasts russophone d’Ukraine par l’armée de Kiev noyautée par des néo-nazis, des accords de paix tripartites négociés à Minsk ne furent jamais appliqués par le côté occidental. Avec un OTAN qui se rapproche de plus en plus, Poutine a compris que les intérêts existentiels légitimes de la Russie ne seraient jamais pris en compte. Dans une logique clausewitzienne, il décide donc en février 2022 d’intervenir militairement pour venir en aide aux russophones du Donbass ce qui provoqua cette fois un matraquage médiatique occidental antirusse en règle.
L’UE cornaquée par les USA prit alors une posture de défenseur de la veuve et de l’orphelin de l’Ukraine de l’ouest (l’est russophone ne compte pas) et commença à rétablir un véritable rideau de fer avec la Russie.
On vit alors tout le fiel et toute la haine de nos élites se révéler au grand jour sans que ces dernières ne comprennent qu’elles étaient en train de se suicider économiquement en se coupant des matières premières bon marché et des échanges avec une Russie que l’on force à se tourner de plus en plus vers la Chine et l’Inde.
L’occident croit isoler la Russie alors que c’est ce dernier qui s’isole du reste de la planète.
A court terme, les USA sont les grands gagnants de la situation avec la décision de l’UE de réorienter à prix d’or leurs achats de gaz vers le schiste américain et la perspective de ventes d’armes massives, mais ils perdront à long terme avec la perte de confiance de la planète dans leur monnaie comme en témoigne la dédollarisation largement initialisée.
Une nation n’a pas d’amis, elle n’a que des intérêts.
L’Allemagne applique ce principe et joue les équilibristes entre ces derniers et sa soumission pas tout à fait totale aux USA. Le plus inquiétant concerne l’annonce de son réarmement qui n’a jamais été historiquement une bonne chose pour nous et qui s’est toujours très mal terminé.
Côté Français, une politique intelligente resterait encore et toujours celle préconisée par De Gaulle avec une France indépendante et de bons rapports avec la Russie pour remettre en place une alliance de revers vis à vis de notre encombrant et dangereux voisin.
La mauvaise nouvelle est la réélection du pitoyable Macron en 2022 tempérée il est vrai par sa franche défaite aux législatives. Ce dernier va tout faire pour poursuivre sa politique de destruction de notre souveraineté au profit de la double domination allemande et américaine même s’il n’aura en principe plus les mains aussi libres que durant son premier mandat.
Ce qui est certain, c’est qu’un jour viendra où cette clique de politiciens tarés, d’arrivistes et autres affairistes sans honneur devront rendre des comptes à la justice dans le cadre d’un nouveau Nuremberg.
Pour finir, je laisse la parole à Pierre De Gaulle, le petit-fils du Général s’exprimait le 14 juin 2022 à l’ambassade de Russie en France à l’occasion de la Journée de la Russie, en dix minutes tout est dit, vidéo ici.

Liens
[1] Synthèse sur l’Ukraine, une contre-propagande médiatique (Sur ce site)
[2] « Leurs enfants se terreront dans des caves » : Porochenko, une certaine idée de l’Humanisme – Site « Les-crises.fr »
[3] « Donbass Insider » par Christelle NÉANT, journaliste franco-ukrainienne localisée dans le Donbass – Site Web ici, Chaine Youtube ici et Odysee ici.
[4] Anne Laure BONNEL – reportage de 2015 ici et ici (Odysee).

Pour suivre le conflit en Ukraine hors propagande
[10] Série Ukraine – Site « Les-crises.fr »
[11] Site « Les conflits en cartes« 
[12] Stratpol – Site de Xavier MOREAU basé à Moscou, ses bulletins vidéos réguliers ici.
[13] « Donbass Insider » : site de Christelle Néant, journaliste in situ dans le Donbass, sa chaine Odysee ici.
[14] Chroniques du Grand jeu – Excellent site alternatif de géopolitique
[15] Le Saker Francophone – Site alternatif de géopolitique avec de nombreux intervenants spécialisés

Article source :
https://zevengeur.wordpress.com/2022/06/27/lintervention-russe-en-ukraine-revele-le-vrai-visage-haineux-et-raciste-des-elites-occidentales/



357 réactions


  • Clocel Clocel 6 juillet 2022 18:40

    Z’allez vous faire plein de potes ici ! smiley

    Réjouissons-nous, l’Ukraine va sans doute mettre fin à nos délires européistes, car s’ils sont nombreux dans le délire incantatoire, ils le seront beaucoup moins lorsqu’il s’agira d’aller crever pour « leurs idées ».

    L’europhile béat n’a pas beaucoup de consistance dans le monde réel, au-delà des urnes, point de salut.


    • Zevengeur Zevengeur 6 juillet 2022 18:59

      @Clocel

      Coté potes, j’attends aussi la visite des flics qui vont enfoncer ma porte demain à 06h00 du mat pour pensée déviationniste, ha ha !


    • V_Parlier V_Parlier 6 juillet 2022 20:47

      @Zevengeur
      Pas encore, mais un jour, qui sait... En lisant votre article je me souviens avoir assisté il y a une paire d’années à une conférence (entrée libre mais si peu de monde) à laquelle était présente une délégation qui ne se revendiquait même pas séparatiste mais qui venait du Donbass, croyant que les européens avaient naïvement besoin d’une réinformation. Les pauvres croyaient de bonne foi que leur périple était utile. A la fin de la conférence, avec le peu de vocabulaire russe que j’avais à l’époque, je dis à l’un des invités à peu près ceci (maladroitement) : « Vous croyez qu’ici il y a des gens qui croient à ce qu’ils prétendent sur la paix, le respect des droits etc... Qu’ils ne savent simplement pas. Mais si, ceux qui décident savent et sont contre vous. Ce sont vos ennemis ». Et j’ai pensé après coup que j’aurais du ajouter : « Ce que vous faites, c’est comme aller voir le parrain d’une mafia pour lui dire que ses sbires qui vous persécutent sous ses ordres ne sont pas gentils avec vous et qu’il doit vous aider ».


    • Gorg Gorg 7 juillet 2022 12:12

      @Zevengeur

      Merci pour cet article qui a le mérite de remettre les pendules à l’heure…

       

      Je vous souhaite bon courage, vous allez devoir répondre aux trolls (crétins ?) de ce site qui soutiennent des versions totalement tronquées et biaisées de cette affaire (mimile, p’tit vélo, pie peau, massetoila… etc…). Ils ont d’ailleurs déjà commencé avec leurs arguments répétitifs de débiles… Ceci dit, même si Poutine n’est pas un philanthrope…


    • Zevengeur Zevengeur 7 juillet 2022 14:11

      @Gorg

      Pour tout vous dire, j’attendais les trolls beaucoup plus rapidement.
      Ils ont eu une quinzaine d’heures de retard à l’allumage, mais cette fois ils sont enfin arrivés, je commençais à m’inquiéter !


    • Gorg Gorg 7 juillet 2022 14:23

      @Zevengeur

      Comme je vous comprend... smiley . Sans eux Agoravox n’aurait plus la même saveur...


    • Zevengeur Zevengeur 7 juillet 2022 14:28

      @Gorg

      Sans compter qu’on nous accuserait « d’entre soi » !


    • Attila Attila 7 juillet 2022 14:33

      @Zevengeur
      En théorie, des points de vue divergents peuvent enrichir la discussion mais ils n’apportent aucun argument sérieux. Ils ne défendent leurs points de vue que par le déni et les sophismes. Il y a même un stakhanoviste du point Godwin (Velosolex).
      Leur seul but est de pourrir les débats.

      .


    • Zevengeur Zevengeur 7 juillet 2022 14:56

      @Attila

      On est bien d’accord, d’ailleurs mon article est truffé de sources ce qui pourrait les inspirer. Ceci étant personne ne prend ces boulets au sérieux, ils ne sont là que pour faire perdre du temps à ceux qui leur répondent.


  • alinea alinea 6 juillet 2022 18:42

    Merci pour ce travail... il y a aussi les mensonges incessants en ce qui concerne la guerre d’’aujourd’hui proprement dite ; ici, chaque mort est due « aux Russes » ; le peuple ukrainien est uni derrière son chef charismatique, et chaque Ukrainien rêve d’appartenir à l’UE, défendu par l’OTAN, contre l’horrible abominable voisin.

    Il y a la cécité malheureusement involontaire d’une population abêtie, qui ne voit pas, en regardant, la vérité évidente de ces belligérants.

    Zelinsky à leurs yeux est aussi juste et zélé que notre macron national ! tandis que Poutine est un dictateur sanguinaire qui veut s’approprier le monde entier !

    Autant de bêtise fait mal...


    • Clocel Clocel 6 juillet 2022 18:54

      @alinea

      La première victime d’une guerre, c’est la vérité, il ne faut pas essayé de comprendre avec le logiciel ordinaire et surtout ne pas nourrir les affects, un des buts de guerre et ce n’est pas le moindre, c’est de pétrifier les raisonnements et d’installer des vérités qui n’en sont pas...

      Restons éveillés et lucides, c’est suffisant.


    • Zevengeur Zevengeur 6 juillet 2022 18:56

      @alinea

      Il semblerait qu’un petit frémissement se manifesterait dans les me(r)dias pour un epsilon de neutralité, voir le travail de la reporter de TF1 Liseron BOUDOUL 

      interviewée par Berkoff ici.
      (En attendant la censure de nos zamis de YouTube ! )


    • Furax Furax 6 juillet 2022 19:19

      @alinea
      Content de vous revoir, classe 45 ! smiley


    • sirocco sirocco 6 juillet 2022 20:00

      @alinea
      « le peuple ukrainien est uni derrière son chef charismatique... »

      Le président-pianiste-sans-les-mains se targue d’avoir enrôlé 1 million d’hommes dans son armée.

      Nous n’aurons sans doute pas beaucoup d’infos à ce sujet mais on peut raisonnablement prévoir qu’ils seront extrêmement nombreux à déserter. Car s’il y en a qui ne croient pas un instant à leur chance de gagner la guerre, ce sont bien les soldats ukrainiens !


    • Mozart Mozart 7 juillet 2022 13:36

      @Zevengeur
      Cher ami,
      Vous préférez l’esclavage à la liberté : libre à vous d’être Chamberlain plutôt que Churchill. Personnellement je préfère De Gaulle à Pétain. Mais, autre temps, autre mœurs ; vous êtes le parfait exemple de notre époque actuelle : peureux de perdre son petit confort, pleutre devant une certaine force et effrayé de devoir défendre notre liberté.
      Bonne journée cher ami.


    • alinea alinea 7 juillet 2022 14:44

      @Zevengeur
      Comment se fait-il qu’elle soit chez Berkoff ? Sur TF1, quoi ?


    • Zevengeur Zevengeur 7 juillet 2022 15:01

      @alinea

      C’est parce qu’elle a passé du temps sur le terrain dans le Donbass et qu’elle a écrit un livre à ce sujet : « Marioupol, sur les routes de la guerre » – juillet 2022

      Et comme elle a fait un boulot sérieux sans parti pris, Berkoff l’a invitée dans son excellente émission « Berkoff dans tous ses états ».


    • Zevengeur Zevengeur 7 juillet 2022 16:57

      @alinea

      Petite erreur, ce n’est pas Berkoff qui l’a invitée sur Sud Radio mais Valérie Expert et Gilles Ganzmann.


    • Captain Marlo Captain Marlo 7 juillet 2022 20:46

      @alinea
      Il y a la cécité malheureusement involontaire d’une population abêtie, qui ne voit pas, en regardant, la vérité évidente de ces belligérants.

      Sauf que plus de la moitié des Français soutiennent la Russie.
      Cf « Moins cons que les médias mainstream : 52 % des Français sont pro-Russe »



    • Captain Marlo Captain Marlo 7 juillet 2022 20:50

      @alinea
      Comment se fait-il qu’elle soit chez Berkoff ? Sur TF1, quoi ?

      Sud Radio n’appartient pas à TF1

      Sud Radio est une filiale de Fiducial Medias et est membre des Indés Radios et du Syndicat des radios indépendantes (SIRTI).


    • dolnest 8 juillet 2022 06:38

      @Mozart Curieux ... On pourrait reprendre les termes exacts de votre message pour décrire les soumis à l’invasion US, contre laquelle De Gaule a luté de toutes ses forces ... Raison pour laquelle il s’est fait virer par la révolution colorée de 1968.


    • chantecler chantecler 8 juillet 2022 07:16

      @dolnest
       ?
      Que je sache De Gaulle n’a pas été viré suite à 68, au contraire il a obtenu une majorité historique à l’A.N en juin ...
      Vous me faite marrer avec vos analyses biaisées et idéologiques ...(UPR).
      La contestation dans un pays n’est pas automatiquement le fait d’une organisation comme la CIA .
      D’autant qu’en 68 , cette contestation a touché de nombreux pays, comme les USA eux mêmes , liée à l’engrenage vietnamien .
      Un chef d’état n’est pas immortel .
      Et un jour il doit se retirer ...


    • Jules Seyes Rémi Mondine 8 juillet 2022 11:06

      @sirocco
      Ils ne déserterons pas, ils risquent 10 ans de taule, plus les représailles sur les familles. Les bataillons nazis sont là pour les coller à la ligne de front la mitrialleuse dans le dos.
      Le peuple Ukrainien sera contraint de mourrir jusqu’au dernier ukrainien.
      J’avoue que cela n’éveille pas ma compassion vu ce qu’il a accepté les huits derniéres années.
      Le véritable prroblème est qu’aprés l’OTAN enverra sous un habillage juridique quelconque aussi les européens crever en ukraine.


    • alinea alinea 8 juillet 2022 11:08

      @Captain Marlo
      J’ai compris qu’elle était journaliste à TF1, non ? Si oui pourquoi TF1 ne passe-t-il pas ses reportages ? ou alors les passe-t-il ? Et on ne peut pas les revoir ?


    • MAUGISMICHEL MAUGISMICHEL 11 juillet 2022 14:02

      @Mozart

      Vous êtes donc d’accord avec l’article, puisque vous n’avez absolument rien réfuté, voire rien nié.

      Mon pôvre gosse, je crains que vous soyez incapable de vous rendre compte de la nullité de votre commentaire.


    • Zevengeur Zevengeur 11 juillet 2022 14:50

      @alinea

      J’ai compris qu’elle était journaliste à TF1, non ?

      Liseron Boudoul est grand reporter à TF1 et fait manifestement un bon boulot non partisan, ce qui prouve par ailleurs qu’il reste ici ou là de vrais journalistes dans la Mainstream.
      C’est elle qui a interviewé Sergueï Lavrov en mai dernier pour LCI (chaine info de TF1) :
      https://www.youtube.com/watch?v=vk7TfEmZLT0

      Et TF1 replay au sujet de son reportage dans le Donbass :
      https://www.tf1.fr/tmc/quotidien-avec-yann-barthes/videos/invitee-quatre-mois-de-guerre-en-ukraine-vus-par-liseron-boudoul-95663783.html


  • Pie 3,14 6 juillet 2022 19:00

    Rien de nouveau. Tous les arguments de la propagande russe sont repris avec l’aide des principaux thuriféraires du Kremlin, Néant et Moreau en tête.

    Dans ce narratif qui tourne déjà en boucle sur les médias russes depuis longtemps l’Ukraine n’existe pas, elle n’est qu’une marionnette aux mains des américains et des européens. Poutine est un bon samaritain qui ne fait que se défendre face aux agressions de l’occident.

    Les populations européennes sont « décervelées », abruties par la propagande de médias forcément partiaux.

    Bref, on navigue dans le déni total de la réalité.


    • fabrice6883 fabrice6883 6 juillet 2022 19:10

      @Pie 3,14 une petite nuance, l’Ukraine est bien une colonie US, mais pas de l’UE, l’UE étant elle meme une colonie US. On suit bien toutes les décisions de Biden, non, sur cette affaire ? Et le fric qui fait tenir ce pays, c’est bien celui de l’UE, non ? donc l’US décide, l’UE paye, et l’Ukraine obéit ,paye en vies humaines, et pleure des armes et des sous !


    • Pie 3,14 6 juillet 2022 19:24

      @fabrice6883
      Avec vous c’est toujours le retour du grand Satan !
      Ce sont pourtant bien les ukrainiens tous seuls qui ont empêché les russes de prendre Kiev et de renverser leur pouvoir en place. Ils résistent à une invasion motivée par la seule volonté impérialiste de Poutine. 
      Les occidentaux les soutiennent, c’est la moindre des choses et contrairement à vos affirmations ce sont les USA qui fournissent la plus grosse part financière. L’Europe quant à elle a compris qu’il n’était plus possible de laisser Poutine agir à sa guise car sa sécurité est aujourd’hui clairement en jeu.


    • Attila Attila 6 juillet 2022 19:49

      Message immonde qui confirme bien les propos de l’auteur sur le naufrage intellectuel et la pourriture morale de la bourgeoisie occidentale et de ses larbins.

      .


    • V_Parlier V_Parlier 6 juillet 2022 20:50

      @Attila
      Oh, pas que la bourgeoisie. Bien plus que ça.


    • velosolex velosolex 6 juillet 2022 22:11

      @Pie 3,14
      Toujours aussi consternant. La moindre critique un peu acerbe peut t’interdire de commentaire comme cela m’est arrivé hier.
      « Non respect de la charté »...Les rédacteurs ici ont le sens de la blague et la rédaction les suit au garde à vous. Poutine respecte t’il la charte des droits de l’homme ?...On dira que c’est une blague russe.
      Au moins quand je me serais fait interdire partout je dégagerai et ça me soulagera. Comme je suppose les courageux russes qui oent braver les interdictions de s’exprimer sur cette horreur sans fin.
      J’ai lu qu’en diagonale, connaissant trop cette prose nationaliste et bornée par le comité de censure de la pravda. Le même article cent fois répété. 
      Il faut tout faire pour esquisser les mililiers de morts civils laissés au bon soin de la boucherie Russe qui vise expréssement les civils, à but de sidération. 
      L’agora présente offre l’avantage d’un petit comité se rassurant entre eux, et finissant par croire que les autres partagent leur daube, ou sont sensibles à la manipulation. 


    • pemile pemile 6 juillet 2022 22:30

      @Pie 3,14 « Bref, on navigue dans le déni total de la réalité. »

      Navigue ? Non, Avox sombre dans le déni total de réalité !

      Et Nono le simplet s’est fait viré pour avoir un peu trop questionné la complaisance d’AVox face à la propagande russe la plus grossière.


    • troletbuse troletbuse 6 juillet 2022 22:38

      @pemile
      Tu radotes ; Tu l’as déjà dit. Savais pas que le waxxin donnait Alzheimer prématurément !


    • velosolex velosolex 6 juillet 2022 22:51

      @pemile
      Le Monde fait un très bon « live de la guerre d’ukraine » tous les jours
      Libération de très bons articles sur le vécu des gens. Tel cet extrait que j’ai pris en ligne sur le journal de demain. 

      Guerre en Ukraine : à Mykolaïv, « ce n’est pas Poutine qui nous chassera »

      « C’est une matinée d’été somme toute normale dans le quartier de Solanya à Mykolaïv, ville portuaire du sud de l’Ukraine. Il fait chaud et humide, des hirondelles volent en nuées au-dessus des marronniers et des habitants marchent à pas lents vers les camions-citernes qui distribuent de l’eau potable. Irina, la cinquantaine et des yeux bleu pâle, a sorti son balai en paille. Elle ramasse éclats de verre et de bois de ce que furent les fenêtres de sa barre d’immeuble. Une heure plus tôt, ce mardi, une roquette ou un obus russe a frappé la base militaire située à une centaine de mètres, derrière un mur en ciment et une rangée d’arbres.

      Personne n’a été tué ou blessé. « Il y a juste un chat qui a reçu un bout de verre dans la tête. On l’a amené chez le vétérinaire », dit Irina. Elle reprend son balai : « C’est à n’y rien comprendre, cela fait trois fois en deux semaines qu’ils bombardent ce même bâtiment. » Derrière elle, un moustachu en short assis sur un banc dit avoir trouvé l’explication. « Les Russes sont idiots, je ne vois que ça. Cette base est vide depuis 2014, il n’y a plus que quelques gardes. A quoi ça sert de la bombarder ? » Des représentants de la mairie passent bloc-notes à la main pour compter les fenêtres à réparer. « On a déjà une centaine de planches en stock ici pour boucher les trous », explique Fedor Penchienko, un conseiller municipal qui habite l’immeuble. L’édile parle d’une voix calme et douce. « Je suis furieux. Furieux et épuisé. Pourquoi nous font-ils ça ? Avant la guerre, il devait y avoir un bon tiers des habitants du quartier qui se disaient pro-Russes. Aujourd’hui, il n’y a plus qu’une vieille femme. Tout le monde pense qu’elle est folle. »


    • agent ananas agent ananas 7 juillet 2022 07:41

      @Pie 3,14
      Ce sont pourtant bien les ukrainiens tous seuls qui ont empêché les russes de prendre Kiev et de renverser leur pouvoir en place.

      Encore un qui n’a rien compris à la stratégie militaire.
      L’avancée russe sur Kiev n’était qu’une diversion pour empêcher l’Ukraine d’envoyer des renforts vers le Donbass.
      Si la Russie voulait prendre Kiev elle aurait employé la méthode américaine du tapis de bombes.
      La Russie a une approche clausewitzienne du conflit, qui n’est pas un gain territorial mais la destruction de l’armée ennemie.
      Quant à un soit disant renversement du pouvoir en place, la Russie a au contraire besoin de Zelenski pour légitimer une future annexion d’une partie de l’Ukraine et de sa neutralité après guerre. Sinon cela ferait longtemps qu’ils l’auraient éliminé.
      Un gouvernement ukrainien en exil serait un caillou dans la chaussure pour le Kremlin.


    • NiNi NiNi 7 juillet 2022 11:12

      @troletbuse
      Et une surdité sélective qui fait que ça n’entend guère que ses bafouillages ineptes et répétitifs ; je suppose que ça porte un masque devant l’écran pour le préserver de sa grippe claviaire chronique…


    • DLaF mieux que RN ou Z / Ukraine SAVING-Private-ASSANGE 7 juillet 2022 11:47

      @velosolex

      T’es moins mauvais quand tu pédales.
      Économise ta Solexine, raccroche le meoteur


    • Lynwec 7 juillet 2022 13:05

      @Pie 3,14

      Et voilà, il n’a pas fallu attendre bien longtemps pour profiter d’arguments de haut niveau . Le seul point positif tient dans la dernière phrase :
      « Bref, on navigue dans le déni total de la réalité. »

      Hélas, l’auteur n’est pas conscient que ce constat s’applique avant tout à son propos...


    • Captain Marlo Captain Marlo 7 juillet 2022 20:56

      @Pie 3,14
      Les populations européennes sont « décervelées », abruties par la propagande de médias forcément partiaux.

      Depuis que RT & Sputnik ont été interdits, dans notre belle Europe si démocratique, auriez-vous l’amabilité de nous faire savoir quels sont les médias qui publient « la propagande russe » ?

      Le seul journaliste qui a dévoilé que la CIA corrompait les journalistes pour qu’ils attisent la guerre contre la Russie, a été retrouvé mort peu de temps après ses révélations.


    • Captain Marlo Captain Marlo 7 juillet 2022 21:08

      @velosolex
      Il faut tout faire pour esquisser les mililiers de morts civils laissés au bon soin de la boucherie Russe qui vise expréssement les civils, à but de sidération. 

      Général Gamelin, nous voilà ! En somme, si l’armée russe ne cesse d’avancer, c’est en tuant les civils qu’ils sont venus libérer ! ça vous arrive de réfléchir à ce que vous écrivez ?

      L’armée ruse gagne en détruisant le potentiel de l’armée ukrainienne :

      —  « Guerre d’Ukraine : Jours 130-131 –  »(...) Les pertes totales des forces armées ukrainiennes s’élèvent à 5 469 personnes, dont 2 218 tués et 3 251 blessés, 196 chars et autres véhicules blindés, 12 avions, un hélicoptère, 69 drones, six systèmes de missiles sol-air à longue portée, 97 lance-roquettes multiples, 166 pièces d’artillerie de campagne et de mortier et 216 véhicules à usages divers.

      En se retirant de Lisitchansk, l’ennemi a abandonné 39 chars et autres véhicules blindés, 11 canons et mortiers, 48 systèmes de missiles antichars Javelins et NLAW, 18 systèmes Stinger et trois drones.etc"


    • Captain Marlo Captain Marlo 7 juillet 2022 21:14

      @agent ananas
      Encore un qui n’a rien compris à la stratégie militaire.
      L’avancée russe sur Kiev n’était qu’une diversion pour empêcher l’Ukraine d’envoyer des renforts vers le Donbass.

      Olala, parler de stratégie militaire avec nos adeptes de jeux vidéos, vous abusez !
      Ils n’ont jamais lu Sun Tzu, ils croient ce que leur racontent l’Immonde, Libé et LCI.


    • Pie 3,14 7 juillet 2022 21:47

      @Captain Marlo
      Les médias qui publient la propagande russe ? Il y a d’abord vous à l’UPR qui utilisez vos sites pour propager cette propagande puis des quantités de sites dits « alternatifs » qui ne sont en général que des usines à idioties. Vous avez librement accès par le net à tous les médias mondiaux qui soutiennent la Russie. Il existe aussi des publications d’extrême-droite en France qui ne cachent pas leur admiration envers Poutine ainsi que quelques radios de la même obédience.
      En fait n’importe quel occidental a accès s’il le veut à la propagande russe, en revanche cela est impossible en Russie où les médias indépendants ont disparu et où le net est étroitement surveillé.

      Vous déplorez que la propagande russe ne soit pas sur tous les grands médias comme vous le faisiez naguère en parlant de votre gourou accusé de harcèlement sexuel aujourd’hui. C’est l’habituelle complainte de l’ultra minoritaire.

      Quant à votre lien, il est bidon comme d’habitude.


    • Pie 3,14 7 juillet 2022 22:00

      @agent ananas
      Oh que voilà un grand stratège !
      Le Donbass était de longue date la zone la plus défendue et la plus fournie en hommes car l’Ukraine attendait l’attaque par cette région. L’attaque de Kiev n’avait rien à voir avec une diversion puisque l’essentiel des forces y était concentré. 
      Le recul piteux s’est traduit par un repli sur le Donbass qui a pris du temps laissant aux ukrainiens la possibilité de se réorganiser.
      Une telle stratégie ferait se retourner dans sa tombe le pauvre Clausewitz.


    • Pie 3,14 7 juillet 2022 22:05

      @Lynwec
      Si vous voulez du « haut niveau » commencez par distribuer des échantillons parce que pour l’instant vous êtes au niveau de : c’est celui qui le dit qui y est !


    • Attila Attila 7 juillet 2022 22:17

      @Pie 3,14
      « Les médias qui publient la propagande russe ?  »
      Le gros prétentieux s’illusionne de pouvoir décréter ce qui est propagande russe. Dès qu’on ne fait pas comme lui : lécher le cul des médias des milliardaires, c’est de la propagande russe.
      De ce fait, il dénie aux autres la possibilité de se construire un point de vue en écoutant l’ensemble des sources d’information. Tout point de vue divergeant du sien est considéré comme de la propagande russe.
      Ce déni est une insulte pire que de le traiter de con ou de salopard.

      .


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 7 juillet 2022 22:22

      @Pie 3,14 tient ses informations de la concierge de Poutine, sa vieille maîtresse qu’il partage avec lui.
      C’est ainsi qu’il connait tous les projets et toute la stratégie de Poutine.
      Dans les faits le simulacre d’action contre Kiev a maintenu une bonne partie des hommes et du matériel militaire ukrainiens loin du véritable théâtre des opérations, le Donbass. C’est ce qui a permis l’encerclement et les succès actuels.
      Je le sais parce que je couche avec la fille de Poutine.

      « laissant aux ukrainiens la possibilité de se réorganiser. »
      En fait, cela fait 8 ans que les ukrainiens et l’OTAN s’organisent : c’est la seule raison pour laquelle ils ont signé les accords de Minsk, et Porochenko n’a jamais eu l’intention de les respecter, pas plus que macron. Il fallait gagner du temps jusqu’à l’assaut final prévu en Mars.
      Mais Poutine l’a su et a été plus rapide. Lui aussi a attendu 8 ans pour être prêt à contrer toute saloperie occidentale. Et aujourd’hui, il est prêt, si l’OTAN ne l’est pas.
      Régis de Castelnau :
      « Ensuite, il (macron) dit implicitement que des accords internationaux signés garantis par la France sont des chiffons de papier et que lui, peut unilatéralement les remettre en cause. Mais ensuite et c’est bien pire, on a appris que Porochenko, l’oligarque mis en place par le coup d’État du Maïdan et signataire des accords de Minsk a explicitement reconnu qu’il n’avait jamais été dans leurs intentions de les appliquer et de les respecter ! Qu’il s’agissait de gagner du temps afin d’équiper leur armée en coopération avec l’OTAN et rendre inévitable l’intégration à l’alliance Atlantique. Cette information a été confirmée par Stoltenberg le secrétaire général de l’OTAN. Qui a confirmé que les huit ans avaient été mis à profit pour atteindre cet objectif. »
      https://www.vududroit.com/2022/07/macron-le-keke-president/


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 7 juillet 2022 22:30

      Il faut avouer que nos infos ont une autre allure que celles de nos adversaires.
      D’ailleurs ils n’en ont aucune, et nous balancent leurs opinions, dont tout le monde se fout.
      Moi, j’en ai encore une de taille :

      Les médias « occidentaux » désinforment pour que la guerre en Ukraine dure
      https://lesakerfrancophone.fr/les-medias-occidentaux-desinforment-pour-que-la-guerre-en-ukraine-dure

    • Attila Attila 7 juillet 2022 22:41

      @Louis
      Ben dis don, il serait temps d’arrêter la picole.

      .


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 8 juillet 2022 00:21

      @Louis
      « Je connais un ukrainien qui n’est pas nazi, c’est bien la preuve que le gouvernement ukrainien ne peut pas être nazi ».
      « En 40, j’ai connu un allemand qui n’était pas nazi, c’est bien la preuve qu’ il n’y avait pas de nazisme en Allemagne. »
      « J’ai connu un juif qui était copain avec Hitler (Emil Maurice), c’est bien la preuve qu’Hitler ne haïssait pas les juifs »

      Entre nous, s’ils ne détestaient pas les russes, vos copains, on n’en serait pas là.
      Nous, on ne déteste que les ukrainiens qui ont tué des russes dans le Donbass pendant huit ans. Et tous ceux qui les ont regardé faire sans rien dire, juste parce qu’ils les détestaient. Et tous ceux qui ont élu un Porochenko qui voulait les priver de tout (leurs droits, leur langue) et les massacrer. Et qui s’en vantait dans ses discours haineux. Et qui poussait ses régiments nazis à tuer du russe.
      Idem pour tous les européens qui ont également laissé faire.
      Tout ça, on déteste.
      Par contre, on aime Poutine parce qu’il fout enfin une branlée pas volée à tous les pré-cités.
      Et même qu’on trouve que c’est Justice. Même que ça a été bien long avant qu’elle ne tombe enfin.


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 8 juillet 2022 00:38

      Je rappelle que Porochenko a été élu en 2014 avec seulement 55% des voix, mais que tout l’Est de l’Ukraine n’a pas pu voter au prétexte de conflit armé.
      On peut en conclure que sans cette fraude manifeste, il n’aurait sans doute pas été élu. 
      « moins d’un bureau de vote sur cinq a pu recevoir les électeurs inscrits dans ces deux provinces formant le Donbass. Dans la ville même de Donetsk, une cité industrielle d’un million d’habitants dont les rues ont été désertées par crainte de violences, aucun bureau de vote n’a ouvert. »
      Ah ! on peut se moquer des élections truquées dans les dictatures !!!


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 8 juillet 2022 00:45

      S’il y en a quelques-uns que ça préoccupe, apprenez que ce ne sont pas les chinois qui ont créé le sarscov2, mais moderna et les laboratoires militaires américains.
      Et un false flag de plus, un !
      Quand on pense que les américains appellent le covid « virus du PCC », manquent pas de culot.

      https://www.wikistrike.com/2022/07/les-preuves-biochimiques-et-statistiques-officielles-confirment-a-100-que-moderna-a-cree-le-covid-19.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail
      « d’après Jeffrey Sachs le président de la commission Covid du fameux The Lancet : on admet maintenant une bévue de la biotechnologie des laboratoires américains, et il y a « suffisamment de preuves » qui vont dans ce sens. »

      Bévue ? Mon cul !!!


    • titi titi 8 juillet 2022 04:34

      @Tous

      La stratégie de Poutine ? C’est un fiasco.. le joueur d’échec est un piètre joueur de dames

      Marlo, le faux patriote, peut bien nous répéter le discours officiel du Kremlin

      C’est bien sur Kiev qu’il a envoyé l’essentiel de ses forces en début de conflit : on ne fait pas une diversion avec 3 corps d’armée sur 5.

      Stratégiquement c’est un fiasco, et tactiquement aussi : les russes n’ont même pas réussi à prendre le controle des airs. Ils n’ont pas acquis la supériorité aérienne.

      Du coup, et bien ils bourinnent : ils rasent les villes et les villages pour faire le vide.
      Et ils avancent.

      Tactiques des années 50, pour une armée des années 50, servant une dictature des années 50 : il y a une forme de cohérence.


    • agent ananas agent ananas 8 juillet 2022 08:13

      @Pie 3,14

      Quoique vous en dites, la prise de Marioupol où les meilleures troupes ukrainiennes ont été vaincues ainsi que la prise du verrou deSeverodonetsk-Lisichansk montre que la stratégie russe à été la bonne. Cela va faciliter l’avancée plus à l’ouest où la prochaine ligne de front se déplacera bientôt sur l’axe Seversk-Soledar-Bakhmut.

      Pour résumer, l’offensive déclenchée le 24 février s’est articulé en deux lignes d’effort :

      – un effort principal dirigé vers le sud du pays dans la région du Donbass et le long de la côte de la mer d’Azov. Les principaux objectifs sont sur cette ligne : la neutralisation des forces armées ukrainiennes (démilitarisation) et la neutralisation des milices paramilitaires ultra-nationalistes dans les villes de Kharkov et de Marioupol (dénazification).

      – un effort secondaire sur Kiev, dont l’objectif est de « fixer » les forces ukrainiennes (et les Occidentaux), de sorte à l’empêcher de mener des opérations contre la poussée principale, voire prendre les forces de la coalition russe à revers.

      En appliquant une logique très occidentale, les « experts » occidentaux ont vu Kiev comme le « centre de gravité » des forces ukrainiennes. Selon Clausewitz, le « centre de gravité » est l’élément duquel un belligérant tire sa force et sa capacité d’action, c’est donc l’objectif prioritaire de la stratégie d’un adversaire. C’est pourquoi, les Occidentaux ont systématiquement tenté de prendre le contrôle des capitales dans les guerres qu’ils ont mené. Formé et conseillé par des experts de l’OTAN, l’état-major ukrainien a, de manière assez prévisible, appliqué la même logique en renforçant la défense de Kiev et de ses environs, laissant ses troupes démunies dans le Donbass, le long de l’axe d’effort principal russe.

      Si l’on avait bien écouté Poutine, on aurait réalisé que l’objectif stratégique de la coalition russe n’est pas de s’emparer de l’Ukraine et de renverser son gouvernement, mais de retirer toute menace sur les populations russophones du Donbass. En fonction de cet objectif général, le centre de gravité « réel » que la coalition russe tente de viser est le gros des forces armées ukrainiennes massées dans le sud-sud-est du pays depuis la fin 2021, et non Kiev.

      Bref, il se pourrait que d’ici la fin de l’été, qu’une débandade à « l’afghane » se produise à Kiev. L’armement des occidentaux n’est pas suffisant et peine à arriver sur la ligne de front, les infrastructures logistiques et d’acheminement étant graduellement dégradées par les missiles russes et le gros des troupes ukrainiennes est maintenant composé de réservistes civils mal formés de plus en plus réticents à servir de chair à canon.
      Pour plus d’informations :
      https://southfront.org/category/all-articles/world/europe/ukraine/
      https://southfront.org/kiev-lost-control-of-the-whole-luhansk-region/


    • CATAPULTE CATAPULTE 8 juillet 2022 08:43

      @Captain Marlo
      .

      Le seul journaliste qui a dévoilé que la CIA corrompait les journalistes pour qu’ils attisent la guerre contre la Russie


      .

      C’est vrai, c’est le seul... L’UPR n’en a pas trouvé d’autres comme lui pour le moment...
      En toute logique, l’UPR a considéré que ce journaliste unique avait raison à lui seul contre tous les autres...


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 8 juillet 2022 10:28

      @CACAPROUT
      Rien d’étonnant, puisque tous les autres sont corrompus, ou tenus par le chantage.
      Et ceux qui auraient des velléités de révélation regardent comment celui-là est mort. Comme de nombreux lanceurs d’alerte.
      C’est ainsi que ça fonctionne.
      Il l’avait d’ailleurs prévu, et déclaré prendre le risque parce qu’il n’avait ni femme ni enfant.
      D’innombrables personnes sont tenues au secret par le chantage, sur eux ou sur leur famille.
      Normal, puisque la CIA est une mafia, qui utilise donc des procédés mafieux.


    • CATAPULTE CATAPULTE 8 juillet 2022 11:04

      @doctorix, complotiste
      .

       ceux qui auraient des velléités de révélation...


      .
      Sans doute veut-on parler ici de Anna Politkovskaïa, assassinée peu de temps après ses « velléités de révélation »...

    • CATAPULTE CATAPULTE 8 juillet 2022 11:06

      @doctorix, complotiste
      .

      apprenez que ce ne sont pas les chinois qui ont créé le sarscov2

      C’est terrible !
      Comment cette nation si puissante et si prometteuse qu’est la Chine se débrouille-t-elle, ou ne se débrouille-t-elle pas, pour toujours être accusée de ce qu’elle n’a pas fait ?
      C’est pas juste...

    • CATAPULTE CATAPULTE 8 juillet 2022 11:24

      @doctorix, complotiste
      .

      Je rappelle que Porochenko a été élu en 2014 avec seulement 55% des voix, mais que tout l’Est de l’Ukraine n’a pas pu voter au prétexte de conflit armé.


      .
      Un rappel par un rappelant qui nous rappelle surtout, et malgré lui sans doute, qu’il est sujet aux trous de mémoire, sans rapport avec une quelconque DMLA... car la principale « challenger » de Porochenko était une autre candidate pro-occidentale, Tymochenko, 12% des voix... vient ensuite un autre europhile, Oleh Liachko avec 8 % des voix...
      L’identité pro-européenne de l’Ukraine se trouvait ainsi confirmée par au moins 75% du total des suffrages...
      Qu’importe alors que Porochenko ait été élu avec 55% des voix ? Un score qui renseigne sur le degré démocratique de l’Ukraine... et un score autrement plus crédible que les 80% de Poutine dans la Russie d’à côté, certes, après élimination méthodique des opposants...
      .
      Par ailleurs, si les régions séparatistes n’ont pas pu voté, c’est parce qu’elles s’étaient elles-mêmes déclarées indépendantes et donc étrangères à l’Ukraine...Faut savoir ce qu’on veut...

    • microf 8 juillet 2022 12:03

      @Pie 3,14

      Je comprends pourquoi le « Mozart de la politique » á savoir le Président Poutine celui qui est á la politique ce qu´était Mozart á la musique á savoir un virtuose, a dit que cela ne fait que commencer en Ukraine.

      Nous allons bien rigoler mon cher ou ma chère @Pie 3,14, que le meilleur gagne.


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 8 juillet 2022 12:50

      @CACAPROUT

      qu’il est sujet aux trous de mémoire, sans rapport avec une quelconque DMLA...

      Oui, ce serait effectivement une première, puisque la DMLA touche la rétine....
      mais vous pouvez toujours publier dans le Lancet, en proposant ce nouveau centre de la mémoire...
      Vous avez en commun avec les vedettes de plateau télé de vouloir parler de tout mais de ne rien connaitre à ce dont vous parlez.
      Ce qui est aussi la définition du troll.
      C’est vrai que les ukrainiens sont fascinés par l’UE, dont ils espèrent tirer beaucoup d’argent. C’est l’avantage d’être très pauvre. Les riches n’ont aucune envie d’y entrer. La propagande est passé par là, pour promouvoir ce cauchemar des peuples. S’ils ont le malheur d’y entrer, ils comprendront très vite que leur salut est dans la fuite, quand la source sera tarie, et qu’on les obligera à payer leurs dettes désormais colossales grâce à l’UE. Ils passeront de la dictature nazie d’un Zelensky à la dictature non moins nazie de la commission européenne non élue mais toute puissante, avec son reichfuhrer Ursula la hyène.


    • CATAPULTE CATAPULTE 8 juillet 2022 13:14

      @doctorix, complotiste
      .

      « moins d’un bureau de vote sur cinq a pu recevoir les électeurs inscrits dans ces deux provinces formant le Donbass.

      .
      Et on ne peut pas accuser Christelle Néant d’avoir écrit ça à l’époque car elle n’apprit l’existence du Donbass qu’en 2016, juste avant de s’y précipiter en Berlingo pour y agiter son stylo...
      Cependant, on apprend que les Ukrainiens de l’Est pouvaient voter, alors qu’on prétend juste avant qu’ils n’ont pas pu...

    • CATAPULTE CATAPULTE 8 juillet 2022 13:18

      @doctorix, complotiste
      .

       Les riches n’ont aucune envie d’y entrer.


      .
      Ben c’est surtout qu’ils y sont déjà... Danemark, Luxembourg, Autriche, Pays-Bas... tous de fervent partisans de l’Union...
      A moins qu’on songeait dans ce cas à la « riche Serbie » qui piétine sur le seuil...

    • CATAPULTE CATAPULTE 8 juillet 2022 13:21

      @doctorix, complotiste
      .

      ils comprendront très vite que leur salut est dans la fuite,


      .
      Depuis le temps, la Hongrie de Orban n’a toujours pas compris... quoiqu’on lui ait expliqué clairement qu’on y trouverait aucun inconvénient...

    • CATAPULTE CATAPULTE 8 juillet 2022 13:25

      @doctorix, complotiste
      .

       leurs dettes désormais colossales grâce à l’UE.

      ... l’occasion de leur rappeler que les plans de sauvetage et de relance post-covid dont ils ont été les premiers bénéficiaires étaient tout aussi colossaux...

    • CATAPULTE CATAPULTE 8 juillet 2022 13:26

      @doctorix, complotiste
      .

      Ils passeront de la dictature nazie d’un Zelensky à la dictature non moins nazie de la commission européenne non élue mais toute puissante, avec son reichfuhrer Ursula la hyène.


      .
      ... et on se dit que décidément, le nazisme n’est plus ce qu’il était...
      selon certains témoignages, il aurait changé de couleur... pour virer au rouge...

    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 8 juillet 2022 13:33

      @CACAPROUT
      La Hongrie a tiré d’énormes profits de l’appartenance à l’UE (au bénéfice surtout de ses corrompus, c’est vrai, mais la corruption n’est-elle pas le fer de lance et la raison d’être de l’UE ?).
      Maintenant que l’orange est pressée et qu’il n’y a plus de jus, elle aspire à en sortir ou, dans un premier temps, à enfreindre ses règles tyranniques.
      On ne peut que s’en réjouir pour elle.
      Il faut dire qu’elle s’est doté d’un président qui fait passer les intérêts de son peuple avant les caprices de l’UE succursale des USA.
      Comme Poutine.
      Et à l’inverse de macron le traître.


    • CATAPULTE CATAPULTE 8 juillet 2022 13:57

      @doctorix, complotiste
      .

      Maintenant que l’orange est pressée et qu’il n’y a plus de jus, elle aspire à en sortir


      .
      Un voeu qu’elle tarde à exprimer...
      Le Royaume-Uni lui a pourtant montré la voie...
      Si pressée qu’elle soit, l’orange regorge peut-être encore d’une précieuse pulpe...
      On s’étonnera surtout que la Hongrie ne se précipite pas dans les bras de la prospère Russie, si prompte à enrichir de ses pétroroubles ses meilleurs amis...

    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 8 juillet 2022 14:31

      @CACAPROUT
      Pourquoi devrait-elle choisir entre l’un ou l’autre ?Ll’indépendance est la meilleure voie de sortie.
      Tout le monde n’a pas une mentalité d’esclave.
      La chute de l’UE, imminente, va précipiter les choix.
      Quant au rouble, il est passé de 0,0061 euro le 16 Mars, quand tout le monde annonçait la défaite inéluctable de Poutine, à 0,018 euros le 30 Juin, quand tout le monde a compris que Poutine avait gagné la guerre.
      300% du taux initial, on aimerait pouvoir en dire autant.
      Aujourd’hui, l’euro a perdu 10% par rapport au dollar et au franc suisse, soit 10% de chute. Il ya maintenant parfaite parité.
      Une belle réussite européenne.
      Et ce n’est pas fini.


    • CATAPULTE CATAPULTE 8 juillet 2022 14:45

      @doctorix, complotiste
      .

      Pourquoi devrait-elle choisir entre l’un ou l’autre ?


      Parce qu’elle n’aura pas d’autre choix. 

      L’indépendance est la meilleure voie de sortie.


      L’indépendance est une illusion. On est toujours dépendant d’un plus puissant que soit.

    • CATAPULTE CATAPULTE 8 juillet 2022 15:01

      @doctorix, complotiste
      .

      La chute de l’UE, imminente, va précipiter les choix.

      une prophétie comparable à celle du retour triomphal de Trump à Washington en mars 2021...
      .

      quand tout le monde a compris que Poutine avait gagné la guerre.

      Du moins, tous ceux qui ont considéré la guerre terminé au 30 juin dernier... sauf que...
      .

      Quant au rouble, il est passé de 0,0061 euro le 16 Mars, quand tout le monde annonçait la défaite inéluctable de Poutine, à 0,018 euros le 30 Juin

      Un sauvetage du rouble par la Russie qui lui coûte cher par ailleurs notamment en mouvements de capitaux.
      .

      300% du taux initial, on aimerait pouvoir en dire autant.

      Surtout pas ! Car, comme on le répète souvent et, la plupart du temps sans raison, à l’UPR, l’euro est déjà une devise trop forte. Il est donc ridicule de vouloir la voir progresser de 300%.
      Entre outre, une devise connaissant de tels degré de variation est une monnaie très instable et donc non fiable. Une devise dans laquelle les capitaux craignent de s’investir en raison d’un risque de perte de change trop élevé. L’euro est une monnaie stable et pour cette raison, forte.
      .

       l’euro a perdu 10% par rapport au dollar et au franc suisse, soit 10% de chute. Il ya maintenant parfaite parité.

      Oui. une nouvelle qui doit réjouir l’UPR depuis le temps (10 ans  !) qu’elle réclame une dévaluation... sans savoir pourquoi mais ça, c’est une autre affaire... On peut donc parler de « belle réussite européenne » ! Hélas, ça ne va pas durer... 
      .
      Dans tous ces aléas monétaire cependant, il convient d’être prudent car ce sont des aléas de crise. Après la crise, le retour progressif à la normale. Et c’est là que ça va être très difficile pour quelques-uns...

    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 8 juillet 2022 16:32

      @CACAPROUT
      l’euro est déjà une devise trop forte. 
      Bien sur. Mais une monnaie forte est le reflet d’un pays qui se porte bien.
      Cet euro n’est pas le notre, ni celui des européens, mais celui des allemands, à leur bénéfice exclusif pour pouvoir vendre leurs produits à tous les européens. Si le mark prenait la place, l’allemagne ne pourrait plus rien vendre, avec une monnaie trop élevée. Une mercedes couterait 40% plus cher : invendable.
      C’est ce qui explique pourquoi FA veut non pas une dévaluation du franc, mais une remise à niveau du mark.
      Comme la Russie n’a que son gaz à vendre, et qu’elle le vend en Roubles, sans concurrence, plus le rouble est élevé et plus elle engrange. Et les occidentaux doivent en acheter, ce qui dévalue leur monnaie et renforce le rouble..
      Allez donc prendre quelques cours d’économie élémentaire en écoutant les conférences de FA : car pour l’instant vous êtes un cancre.


    • Captain Marlo Captain Marlo 8 juillet 2022 17:20

      @Pie 3,14
      Il y a d’abord vous à l’UPR qui utilisez vos sites pour propager cette propagande puis des quantités de sites dits « alternatifs » qui ne sont en général que des usines à idioties.

      C’est bien ce que je dis, vous êtes incapable de citer le moindre média français qui relaie « la propagande russe » !

      Quant à l’UPR, voici les coordonnées, dites moi où l’UPR fait « de la propagande russe » ?
      Site de l’ UPR.
      Twitter UPR


    • Captain Marlo Captain Marlo 8 juillet 2022 17:32

      @titi
      Du coup, et bien ils bourinnent : ils rasent les villes et les villages pour faire le vide.
      Et ils avancent.

      .
      C’est bien de reconnaître que l’armée russe avance ! La pauvre, si nulle, si « années 50 », si démunie d’aviation... Faut croire que l’armée de Kiev est encore plus nulle, puisque c’est la débandade.

      « Guerre d’Ukraine – Jours125-126 – Le consensus occidental est-il en train de se lézarder ? »

      « Opération de la Russie en Ukraine, 7 juillet. Diffusion en ligne. Jour 134 »



    • CATAPULTE CATAPULTE 8 juillet 2022 18:53

      @doctorix, complotiste
      .

      Cet euro n’est pas le notre, ni celui des européens, mais celui des allemands, à leur bénéfice exclusif pour pouvoir vendre leurs produits à tous les européens. Si le mark prenait la place,


      .
      On serait curieux de connaître le mécanisme financier qui prévaut à cette bêtise... 

    • CATAPULTE CATAPULTE 8 juillet 2022 18:56

      Si le mark prenait la place, l’allemagne ne pourrait plus rien vendre, avec une monnaie trop élevée.


      .
      Et pourquoi le mark serait-il tout à coup trop élevé... s’il le l’euro est trop élevé au regard du Franc ? Tout est affaire de prix... aussi...
      Curieux raisonnement qu’on a peu de chance de s’entendre expliqué... l’UPR... 

    • CATAPULTE CATAPULTE 8 juillet 2022 19:00

      @doctorix, complotiste
      .

      Mais une monnaie forte est le reflet d’un pays qui se porte bien.


      .
      C’est juste... et la France est le pays d’une zone monétaire qui se porte bien... ce qui signifie que la France récolte les bénéfices d’une zone monétaire qui se porte bien... ce qui signifie qu’il est ridicule de vouloir mettre des frontières là où elles sont plus néfastes que bénéfiques... ce qui signifie, accessoirement, que l’UPR dit des bêtises... ce qui n’est ni une intox ni une info...

    • CATAPULTE CATAPULTE 8 juillet 2022 19:07

      @doctorix, complotiste
      .

      Comme la Russie n’a que son gaz à vendre, et qu’elle le vend en Roubles,


      .
      C’est bien de reconnaître que la Russie n’a que son gaz à vendre... C’est cependant un peu dur car elle possède aussi, et surtout d’ailleurs, du pétrole...
      Une erreur cependant, le pétrole, Oural, Brent ou WTI, est coté en dollars... et payé à la Gazprombank en devises étrangères, dollars ou euros, la banque russe se chargeant de faire le change... La vente de son gaz en roubles est donc une illusion qui ne berne que les Russes... qui aiment bien se faire berner, semble-t-il...

    • Pie 3,14 8 juillet 2022 19:22

      @microf
      Comparer Poutine à Mozart nous change du joueur d’échec.
      Certes c’est grotesque mais quand on aime on ne compte pas, n’est-ce-pas mon ou ma chère microf. ?


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 8 juillet 2022 21:50

      @CATAPULTE
      L’occident paye en dollars un pétrole vendu en roubles.
      Il paye donc le prix fort, et plus le dollar se casse la gueule, plus il faut en aligner pour acheter ces roubles, peu importe qui s’occupe de la transaction.
      Donc 3 fois le prix d’il y a deux mois.
      Comme le rouble est aligné sur l’or, qui est stable (très provisoirement, avant de bondir), le dollar sera aux oubliettes quand le rouble et le Yuan seront au panthéon. Le yuan est passé de 0,13 euros à 0,15 (+15%) en un an).
      Nous regardons passer le train de l’inflation et de la dévaluation chaque jour que Dieu fait, comme des vaches dans leur pré.


    • CATAPULTE CATAPULTE 8 juillet 2022 22:55

      @doctorix, complotiste
      .

      L’occident paye en dollars un pétrole vendu en roubles.


      .
      Non. L’Occident paie en dollars ou en euros un pétrole coté en dollars. Le rouble n’intervient pas dans la transaction et ne concerne en définitive que la Russie.
      .

      Comme le rouble est aligné sur l’or


      .
      Non plus... et là, c’est carrément n’importe quoi... le rouble est très instable, comme on a pu le voir depuis février dernier et même avant... Il n’y a pas d’alignement du rouble sur l’or car le cours de l’or en rouble, comme en dollars, est variable lui aussi...
      .

      Nous regardons passer le train de l’inflation et de la dévaluation chaque jour


      .
      Et les Russes plus encore avec une inflation annuelle supérieure à 15%...

    • Legestr glaz Legestr glaz 8 juillet 2022 23:14

      @CATAPULTE

      Et puis ces sanctions qui démolissent l’économie russe.

      Sont au bord du gouffre les russkoffs.

      La France et l’UE manoeuvrent à merveille. Un leçon de stratégie à retenir. 


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 9 juillet 2022 00:23

      @CATAPULTE
      L’Occident paie en dollars ou en euros un pétrole coté en dollars.

      Le cours du pétrole est fixé par celui qui le produit, en l’occurence la russie entre autres. C’est pourquoi il est à 107§ (il est monté à 120).
      L’occident est obligé de payer en roubles, et donc de payer en dollars mais au cours du rouble, qui est maintenant cher. 
      Le reste n’est que petites manoeuvres pour masquer l’humiliation.
      Si le pétrole est à 107 dollars le baril (contre 90 en Janvier) c’est parce que le rouble est cher, et que c’est la vraie monnaie d’achat.
      Le prix du baril est fixé en équivalents-dollars du rouble. Donc plus en dollars, en fait.
      Nous sommes entrés dans le règne du pétrorouble.
      Et c’est pareil pour le gaz. C’est le gaz russe qui met l’allemagne à genoux, c’est pourquoi Poutine va aussi gagner la bataille sur le plan commercial : l’allemagne ne peut que céder, un jour ou l’autre, et toutes ces histoires de gaz liquéfié américain ne sont que des foutaises.
      Tout ce fourbi va cesser quand Trump va revenir aux affaires après les midterms.


    • Captain Marlo Captain Marlo 9 juillet 2022 08:36

      @CATAPULTE
      Et pourquoi le mark serait-il tout à coup trop élevé... s’il le l’euro est trop élevé au regard du Franc ?

      Commencez donc par vous informer sur les monnaies, cf l’excellente conférence d’Asselineau sur ce sujet.


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 9 juillet 2022 09:50

      Il existe quelques théories sur l’origine de ces sanctions et la manière dont elles ont été imposées. La première théorie est qu’elles ont été rédigées à Washington et que, lorsque les Russes les ont découvertes, ils les ont adorées et ont lancé l’opération militaire spéciale dans l’ancienne Ukraine pour s’assurer qu’elles soient appliquées immédiatement, car ils étaient impatients d’en récolter les généreux bénéfices.

      Selon une autre théorie, les sanctions ont été rédigées au Kremlin, ratifiées à Washington et approuvées par Biden lors du tête-à-tête entre Poutine et Biden à Genève. Ensuite, Biden et Poutine ont joué ensemble un théâtre d’ombres autour de l’Ukraine, qui a culminé avec le lancement de l’opération spéciale, une fois que Poutine a pu prétendre que Biden l’avait forcé à le faire et que Biden a pu dire que Poutine avait l’intention de le faire depuis le début et qu’il était temps d’imposer des sanctions, en poussant gentiment ses fidèles marionnettes européennes à pousser des hauts cris sur le mode « C’est la faute de Poutine ! », avant de s’ouvrir cérémonieusement les veines sur l’autel poutinien en détruisant impitoyablement leurs économies et en causant des dommages graves et irréparables à leurs électeurs.

      Choisissez !!!
      https://lesakerfrancophone.fr/les-sanctions-du-paradis


    • CATAPULTE CATAPULTE 9 juillet 2022 11:05

      @doctorix, complotiste
      .

      Le cours du pétrole est fixé par celui qui le produit

      Non ! Il est fixé par les marchés. Sans ça, lorsque le prix du brut était au plus bas, Poutine aurait songé à l’augmenter...
      .

      C’est pourquoi il est à 107§ (il est monté à 120).

      C’est le cours négocié sur l’ensemble du marché du brut qui a ainsi augmenté en raison d’une désorganisation soudaine et de grande ampleur de l’offre et de la demande mondiale...
      .

      L’occident est obligé de payer en roubles

      Non. L’Occident paie en dollars ou en euro un pétrole quoté en dollars. Il n’y a pas de cours du pétrole en rouble. La transaction se fait en dollar ou en euros avec la Gazprombank qui se charge de son côté, en Russie, de la conversion des devises étrangères en roubles... 
      .

      et donc de payer en dollars mais au cours du rouble, qui est maintenant cher. 

      Non... de payer en dollars au cours du pétrole. En revanche, le rouble s’étant fortement apprécié, la Russie obtient moins de roubles pour chaque dollar perçu...
      .

      Si le pétrole est à 107 dollars le baril (contre 90 en Janvier) c’est parce que le rouble est cher, et que c’est la vraie monnaie d’achat.

      Non. Si le pétrole est cher, c’est en raison d’une désorganisation soudaine et de grande ampleur de l’offre et de la demande mondiale, comme déjà expliqué plus haut. Le cours du pétrole et le montant de la facture sont totalement indépendants du cours du rouble... voir ici
      .

      Le prix du baril est fixé en équivalents-dollars du rouble. Donc plus en dollars, en fait.


      Ben non... c’est là qu’on se trompe... La petite comédie de la facturation en roubles de Poutine a trompé tout la poutinolâtrie...
      Ce sont toujours des euros ou des dollars qui sont transférés en Russie... et la Gazprombank se charge de faire la conversion d’un compte à l’autre au sein même de la banque... voir ici. Une conversion qui est à l’origine d’achats de roubles plus élevés qu’avant la crise et qui explique en partie sa hausse.

    • CATAPULTE CATAPULTE 9 juillet 2022 11:16

      @Captain Marlo
      .

      Commencez donc par vous informer sur les monnaies

      Pour les débutants, on préférera « Mécanismes et politique monétaires » d’André Chaineau, expert-monétariste bien plus agréable à lire qu’à écouter en son temps sur les bancs de l’université... un peu comme Asselineau sauf que l’expertise de Chaineau est nette de toute obsession politique souverainiste... et sans biais aucun...



    • CATAPULTE CATAPULTE 9 juillet 2022 11:42

      Du reste, à quoi bon une « dévaluation » alors qu’il y a déjà eu « dépréciation »...


    • CATAPULTE CATAPULTE 9 juillet 2022 11:44

      @Legestr glaz
      .
      Les exports de brut russe ont diminué de 40%...
      Le reste de l’économie est a l’avenant...


    • CATAPULTE CATAPULTE 9 juillet 2022 11:53

      @doctorix, complotiste
      .

       une monnaie forte est le reflet d’un pays qui se porte bien.

      .
      On peut donc en déduire que l’Europe est une zone économique qui se porte bien depuis 20 ans... contrairement à ce qu’affirme l’UPR depuis 10 ans... Pourquoi alors réclamer sans cesse une dévaluation de l’euro ?

    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 9 juillet 2022 12:58

      @CACAPROUT
      Non ! Il est fixé par les marchés. 
      Une phrase qui ne veut rien dire.
      Les marchés, c’est l’OPEP, auquel la Russie est rattachée en tant que second, (ou premier) producteur même si elle n’en fait pas vraiment partie.
      Ils décident du prix en fonction de leurs intérêts, en jouant sur le niveau de production qu’ils maîtrisent.
      L’OPEP veut d’ailleurs virer la Russie de l’OPEP pour faire plaisir aux ricains. Mais il n’y a rien de fait. Je crois qu’ils ont quand même intérêt à la garder avec eux plutôt que contre eux.
      Peut-être pour ne pas risquer de perdre la Chine comme client au profit de la Russie.
      Les contorsions de l’Italie et de l’allemagne pour ne pas avoir l’air de payer finalement en roubles sont assez pathétiques et grotesques. Mais personne n’est dupe, sauf cacaprout et quelques autres naïfs.
      Les autres font semblant.
      Par ailleurs :
      « Le plan du G7 pour boycotter la Russie au G20 a échoué. Personne n’a appuyé les régimes occidentaux », estime la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères.
      Voir le 8/7 à 16h20 :
      https://www.tf1info.fr/international/guerre-ukraine-russie-zelensky-poutine-larcher-a-kiev-moscou-defie-l-otan-son-armee-pilonne-villes-du-bondass-kramatorsk-les-informations-de-vendredi-8-juillet-2022-2225684.html


    • Zevengeur Zevengeur 9 juillet 2022 14:03

      @CATAPULTE

      On peut donc en déduire que l’Europe est une zone économique qui se porte bien depuis 20 ans... contrairement à ce qu’affirme l’UPR depuis 10 ans... Pourquoi alors réclamer sans cesse une dévaluation de l’euro ?

      Explication :
      L’Allemagne se porte très bien avec une balance commerciale monstrueusement excédentaire liée à sa non-désindustrialisation, ses produits hauts de gamme et un Euro dont le taux de change est plus bas que ne le serait le Mark si elle avait conservé sa monnaie.
      En revanche, la France a une balance commerciale catastrophiquement et chroniquement déficitaire car à l’inverse elle a désindustrialisé (délocalisations) et surtout l’Euro est trop fort pour son économie (idem pour l’Italie et l’Espagne).

      Résultat :
      On exporte beaucoup moins que l’Allemagne à l’extérieur de la zone Euro et idem à l’intérieur, du fait du taux de change fixe par nature. A l’époque du Franc on dévaluait ce dernier pour retrouver de la compétitivité et on vendait par exemple comme des petits pains nos voitures d’entrée de gamme aux allemands.

      Sortir de l’Euro permettrait au Franc (1 Franc = 1 Euro à T0), de dévaluer automatiquement d’environ 20% et alors nos produits seraient immédiatement 20% moins chers à l’export, ex zone Euro inclus.
      Par ailleurs les importations nous couteraient à l’inverse 20% plus cher ce qui inciterait à refabriquer en local et réindustrialiser.


    • CATAPULTE CATAPULTE 9 juillet 2022 14:07

      @doctorix, complotiste
      .

      Une phrase qui ne veut rien dire.

      ... pour un béotien, peut-être pas... Elle veut cependant tout dire ! Les pays producteurs ne maîtrisent que le volume de production, pas les prix. Un prix qui toujours est subi. Une fois encore, voyez comme la Russie a subi la baisse des cours du pétrole dans les années 2010 et comment cette même baisse a précipité le Vénézuéla vers la faillite...
      .

      Les marchés, c’est l’OPEP

      Non ! L’OPEP n’est qu’une organisation et qu’un acteur du marché... Le marché, ce sont les exportateurs et les importateurs à la fois... Les cours sont déterminés par une confrontation de l’offre et de la demande mondiale. Voyez comme la Russie a tenté il y a 3 ans de faire baisser les cours mondiaux en incitant l’OPEP à augmenter son volume de production pour faire échec à la concurrence du pétrole américain, plus cher à exploiter... Ce qui signifie bien que les producteurs de pétrole ne maîtrisent que les volumes de production et en aucun cas les prix...
      .

      Ils décident du prix en fonction de leurs intérêts

      Non ! Ils ne décident que de leur volume de production. Le prix n’est qu’une conséquence et une conséquence encore très aléatoire. Un volume de production donné n’assure jamais un prix souhaité. D’autant moins que tous les pays producteurs ne sont pas membres de l’OPEP et que certains tir-au-flanc, indépendants, en profitent pour tirer leur épingle du jeu...
      .

       L’OPEP veut d’ailleurs virer la Russie de l’OPEP.

      Ca ne lui demandera pas beaucoup d’efforts... la Russie n’y est jamais entrée...
      .

      Peut-être pour ne pas risquer de perdre la Chine comme client au profit de la Russie.

      C’est la Chine qui s’amusera à confronter l’offre de la Russie à celle de l’OPEP pour obtenir de la Russie un prix toujours plus avantageux... et moins rémunérateur pour la Russie, bien sûr...

      .

      Les contorsions de l’Italie et de l’allemagne pour ne pas avoir l’air de payer finalement en roubles sont assez pathétiques et grotesques. Mais personne n’est dupe...

      Quelles contorsions ? Le fait est que ce sont toujours des euros et des dollars qui sont transférés à la Russie... On s’est laissé abuser par les « contorsions » monétaires de Poutine... qui connaît bien son public et qui savait, à raison, qu’il s’y laisserait prendre...

      .

      « Le plan du G7 pour boycotter la Russie au G20 a échoué. Personne n’a appuyé les régimes occidentaux »

      .

      ...sauf que Lavrov a dû quitter la réunion précipitamment en raison d’une hostilité générale et grandissante des ministres des pays participants... même du Brésil ! Même de l’Indonésie ! Et même de... la Chine dont la faux-culterie est sans égale !C’est d’ailleurs pour cette raison que la porte-parole russe en parle avant tout le monde, pour tracer le narratif... c’est souvent à ça qu’on reconnaît une intox russe, la précipitation dans la création du narratif... Même pas honte et c’est bien là toute la force de la propagande russe... sauf que la honte est là quand même...


    • CATAPULTE CATAPULTE 9 juillet 2022 14:20

      @Zevengeur
      .

      Explication :

      .
      C’est plus proche de la réalité que ce que dit le docteur... dont on devine qu’il n’est docteur qu’en médecine...
      Cependant, le prétexte de l’euro trop fort est un raccourci récurrent qui ne suffit cependant pas à expliquer les différences de performance de l’économie allemande et de l’économie française... C’est oublier beaucoup d’autres paramètres aussi décisifs, notamment l’orthodoxie budgétaire...
      Si l’euro était trop fort pour la France, il le serait encore plus pour l’Italie, une économie bien plus bancale depuis 20 ans que l’économie française... Or, la balance commerciale italienne est bénéficiaire depuis une dizaine d’années avec l’euro...
      L’euro trop fort n’est donc qu’un prétexte contre l’euro...
      Du reste , une balance commerciale n’est qu’un aspect isolé de la santé d’une économie. Il aurait été mieux avisé de considérer la balance des paiements, plus globale et qui englobe, d’ailleurs, le solde commercial... et là, en 2021, la position de la France est bénéficiaire de 9 milliards...
      Alors, toujours trop fort pour la France, l’euro ?

    • CATAPULTE CATAPULTE 9 juillet 2022 14:26

      @Zevengeur

      On exporte beaucoup moins que l’Allemagne...


      .
      Comme à son habitude, l’UPR n’a traité que la moitié du problème. Il n’est question que d’exportations, jamais d’importations...
      Or, certaines de ces importations sont inévitables en raison de leur nature. C’est évidemment le cas des produits énergétiques...
      L’euro fort permettait jusqu’à aujourd’hui au Français de payer leur pétrole à un prix raisonnable. La chute de l’euro de ces derniers mois a fait bondir la facture...
      Quand on parle de pouvoir d’achat des Français, ne jamais oublier que l’euro fort est son meilleur ami...

    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 9 juillet 2022 19:58

      @CACAPROUT

      Est-il besoin d’être un expert pour comprendre que le montant des taxes actuelles sur la gasoil (1,04 euros sur 2,06) est supérieur au prix à la pompe d’il y a 3 ou 4 ans (je me souviens d’un 0,94E chez Leclerc). 
      https://www.energiesetmobilites.fr/actualites/decomposition-des-prix-des-carburants
      Mais comment l’Etat faisait-il pour survivre avec si peu de revenus ?
      Et pourquoi les taxes d’aujourd’hui, (où nous vivons une grave crise de pouvoir d’achat) ne sont-elles pas les mêmes en volume qu’à l’époque, et pourquoi l’Etat se comporte-t-il comme une maquereau qui prend sa dime sur les entrées de sa gagneuse, d’autant plus qu’elle gagne plus ?
      Une autre chose me parait abominable, c’est de faire payer une TVA de 20% sur une taxe (la Tcipe, 0,609 Eu, + 0,122 de TVA). Pourquoi pas taxer cette TVA, tant qu’on y est ?
      Ca me rappelle la CSG dont une bonne partie n’est pas déductible : vous payez donc des impots sur l’argent que vous avez donné... Absurde jusqu’à la nausée.


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 9 juillet 2022 22:31

      Avec un métro de retard, Le Figaro (ce torchon bien-pensant) donne raison à France Soir :

      Dans un article paru le 8 juillet, le Figaro reprend un par un tous les sujets que FranceSoir égraine depuis 2020. L’article titré « Recrudescence des contaminations : faut-il avoir encore peur du Covid ? » donne raison aux scientifiques et au peu de presse indépendante, lesquels, pendant deux ans, ont décomposé les tragiques erreurs commises au nom d’une politique sanitaire à contre-emploi.

      En seconde lecture, l’article, provenant d’un journal qui a affirmé de manière péremptoire comme vérité non questionnable toutes les mesures despotiques prises au nom d’un scientisme ascientifique, en totale osmose avec le discours gouvernemental, serait d’installer un Emmanuel Macron « rassuriste ». L’auteur du « nous sommes en guerre », ne disposant plus d’un Parlement agissant en tant que chambre d’enregistrement, sera désormais « le plus efficace des rassuristes ».

      À compter du 31 juillet, fin de l’éclipse d’État de droit, les contraintes sanitaires ne devraient pas revenir. Les mesures coercitives prises au cours du mandat antérieur font toutefois l’objet d’un éloge sous la plume des journalistes du Figaro. L’altération frauduleuse de données épidémiologiques dérivant de son «  génie administratif  ».

      https://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/figaro-macron-rassuriste
      Nous, les conspis, on rigole...


    • CATAPULTE CATAPULTE 9 juillet 2022 23:04

      @doctorix, complotiste
      .
      La TVA va directement au budget de l’Etat, qui ainsi est dispensé d’emprunter et d’aggraver une dette déjà élevée, la TIPP finance le budget des régions. 
      Il faut bien aller chercher l’argent public quelque part. Ceci dit, il faut reconnaître que les plus humbles d’entre nous sont particulièrement exposés aux variations de TIPP et de TVA. Une injustice fiscale qui scandalise à juste titre. 
      Et quand on y pense bien, il n’est pas un seul Français, pas même un SDF, qui paie moins de 18% d’impôts chaque année...


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 10 juillet 2022 00:57

      @CATAPULTE
      Voilà une remarque sensée (enfin).
      Mais il vaut mieux taxer les pauvres que les riches parce qu’ils sont beaucoup plus nombreux.
      J’ai toujours trouvé, surtout lorsque j’étais étudiant, qu’une prune de stationnement pour ma 2CV, qui me coutait une journée de travail, était gigantesque, alors qu’elle était du même montant pour le type qui gagnait ça en dix minutes pour sa Rolls.


    • CATAPULTE CATAPULTE 10 juillet 2022 09:56

      @doctorix, complotiste
      .

      Mais il vaut mieux taxer les pauvres que les riches parce qu’ils sont beaucoup plus nombreux


      .
      « Voilà une remarque sensée (enfin). ». Une vérité purement physique et comptable. Il y a bien trop peu de riches, au sens populaire du terme, en France pour en tirer quoi que ce soit... L’assiette, comme on dit couramment, est bien trop restreinte pour financer significativement les budgets publics.
      .

      J’ai toujours trouvé, surtout lorsque j’étais étudiant, qu’une prune de stationnement pour ma 2CV,


      .
      « Voilà une remarque sensée (enfin). »Et une deuxième dans la foulée !
      Sanctionner n’est pas tuer !
      Un pv à 135 euros représente plus de 10% d’un SMIC. Lorsqu’on sait les efforts de calcul des smicards chaque mois, on imagine le bouleversement et les conséquences dramatiques, notamment bancaires, que peut avoir un simple PV... Ca peut mettre en l’air la santé financière d’un ménage même prudent, tant en dépenses que sur la route, tout le reste du temps... mais les excités de la sécurité routières ont estimé qu’il fallait mettre en péril cette santé pour qu’un automobiliste comprenne la gravité de sa faute... qui souvent ne s’exprime qu’en quelques kilomètres/heure de trop... ce à quoi s’ajoutent un sentiment d’injustice et un possible traumatisme psychique... 

Réagir