mercredi 16 mai - par Dr. salem alketbi

Le Conflit entre les « Authentiques » et les « Agents » en Syrie

JPEG

On ne s'attend pas à ce que le conflit de missiles en cours entre les milices iraniennes en Syrie et l'armée israélienne se termine bientôt. Pour des raisons et des considérations, les deux parties semblent avoir convenu que le territoire syrien devrait être l'arène du conflit. Ils ne veulent pas mener une guerre ouverte ou étendre le conflit. Les deux parties ont opté pour des frappes de missiles inconnues / connues. Mais ces calculs peuvent s'effondrer sous la pression de certaines conditions.

Les missiles israéliens ont frappé des cibles iraniennes au plus profond de la Syrie. Des missiles iraniens auraient été tirés par des milices soutenues par les mollahs en Syrie vers les hauteurs du Golan occupé. Selon le ministre israélien de la Défense, le dôme de fer n'a pas réussi à repousser certaines de ces roquettes. Il a dit que certains de ces missiles avaient été interceptés et que d'autres n'avaient pas percuté leurs cibles, ce qui signifie qu'ils avaient échappé au dôme de fer.

La stratégie des frappes limitées prédit un accord indirect entre l'Iran et Israël. Téhéran ne veut pas escalader, craignant que son territoire ne soit frappé par une attaque israélienne soutenue par les États-Unis. Les mollahs sont conscients qu'une guerre directe avec Israël signifie une confrontation ouverte avec les Etats-Unis et Israël, mettant en péril le régime des mollahs.

Israël ne veut pas non plus d'une confrontation ouverte ou d'un conflit militaire majeur avec l'Iran. Tel-Aviv fait simplement pression pour améliorer les termes des négociations sur l'influence iranienne en Syrie. Ce qui compte pour Israël, c'est d'obtenir des engagements de la part de la Russie pour sortir les milices iraniennes de la Syrie. Israël est très préoccupé par la proximité géographique du Corps des Gardiens de la Révolution avec Israël, craignant des frappes qui menacent la sécurité des Israéliens.

Le problème est que les frappes de missiles israéliens, malgré leurs limites, produisent des calculs stratégiques incontrôlés. Les attaques tuent des Iraniens, pour la plupart des experts et des conseillers de la garde révolutionnaire iranienne. Ces frappes ont mis le régime des mollahs dans un test très difficile. L'Iran est en face de ses faux slogans idéologiques qui ont été échangés depuis 1979. Téhéran se rapproche géographiquement de Tel-Aviv. Les partisans du régime des mollahs en Iran appellent à faire disparaître Israël.

Ces calculs sont une énorme pression sur les mollahs, surtout à la lumière de l'échec des politiques économiques. Les politiques économiques iraniennes ont drainé l'argent du peuple iranien et n'ont abouti qu'à des pertes et de fausses victoires en Irak, en Syrie et au Yémen. L'économie iranienne est gravement affectée par le retrait des Etats-Unis de l'accord nucléaire et les sanctions internationales contre l'Iran.

Israël, pour sa part, ne peut pas supporter la présence des milices des Gardes de la Révolution en Syrie et ne le permettra jamais à tout prix. Le gouvernement Netanyahou est prêt à mener une guerre à grande échelle contre l'Iran au lieu d'accepter de vivre sous la merci des frappes syriennes basées sur les mollahs. Tel Aviv ne sera pas d'accord que le général Qasem Soleimani marche près des hauteurs du Golan et prépare le Hezbollah libanais à attaquer Israël.

Les expériences historiques nous disent qu'Israël ne peut pas vivre sous la merci de la peur et de l'anxiété. Tel-Aviv a toujours déclenché des guerres et déplacé des conflits sur des terres étrangères, empêchant son peuple d'être en danger. Israël est situé dans une profondeur stratégique étroite qui peut facilement être touchée par des roquettes. Le conflit limité est susceptible de continuer. Il y a une forte probabilité de transformer ce conflit en une confrontation militaire plus large et plus étendue dans certaines conditions. Par exemple, toute attaque laissant des victimes humaines massives déclencherait une confrontation directe inévitable.

Il y a aussi une possibilité de mettre en œuvre une stratégie d'attrition de l'Iran en Syrie afin que le territoire syrien devienne un nouveau Vietnam pour Téhéran. La Syrie sera ainsi transformée en un bourbier dans lequel le régime des mollahs se noie. Mais les mollahs doivent être expulsés ou forcés de se retirer de Syrie. La présence de l'Iran en Syrie est composée de ressources financières, de conseillers, d'experts militaires et d'équipements. Les mollahs comptent sur les combattants chiites venus d'Afghanistan et d'autres pays. Il n'y aura pas de pression efficace sur les mollahs, mais plus de victimes seront parmi le peuple syrien.

Il y a quelques jours, Hassan Nasrallah, chef du Hezbollah libanais, a déclaré que la guerre des authentiques a commencé après la défaite des agents. Il pourrait se considérer comme une partie authentique pour agir au nom de l'Iran dans sa guerre contre Israël. La période à venir est pleine de surprises. La Syrie sera le point de départ pour redessiner le nouveau Moyen-Orient.



21 réactions


  • phan 16 mai 16:33
    Encore un délire wahhabite canal historique !
    Pourquoi l’auteur n’analyse pas sur deux combattants qui ont gagné la bataille des urnes : le Hezbollah libanais et la Mobilisation populaire irakienne ? 

  • MagicBuster 16 mai 17:11

    C’est un conflit de muz entre eux (depuis toujours)

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Prise_de_la_Grande_Mosqu%C3%A9e_de_La_Mecque


  • Massada Massada 16 mai 17:50

    Le Dôme de fer n’intercepte pas tous les missiles mais seulement si le point d’impact estimé se trouve en zone habitée.

    Aucune des 20 roquettes n’a atterri sur le territoire israélien et 4 ont été interceptées par le Dôme de fer.


    • phan 16 mai 18:50

      @Massada
      Bientôt, le Dôme du Rocher interpelle tous les occupants sanguinaires et les expulsent manu militari ! L’année prochaine à Al-Quds !


    • sls0 sls0 16 mai 22:15

      @Massada
      Effectivement il sont tombés dans la cambrousse sur des cibles militaires.

      Contrairement à Israël au Liban qui est à proximité, si on sort les cibles avec leur référence on ne risque pas de se retrouver devant la justice.
      Pendant la seconde guerre mondiale il y avait un air dont les paroles étaient radio Paris ment. Du coup les gens écoutaient la radio des voisins la BBC en l’occurence.
      Mon bon Massada, vous avez des voisins aussi, pour sortir de cette propagande allez y faire un tour.
      Je ne dit pas que tout est vrai mais il y a du plausible. Les cibles sont bien référencées en tout cas.

      Au sujet du dome de fer, j’ai bien l’impression que vous vous êtes fait avoir par le baratin du vendeur. Le dome de carton pate syrien a l’air plus solide.

      En 73 un observateur de l’ONU en voyant un berger équipé d’un missile pas trop cher foutre à terre un avion coutant des millions et piloté par un niveau ingénieur se posait des questions sur le futur.*
      Coté Israël les avions ne bougent plus trop, un F16 au tas ça passe, plusieurs il y aurait des questions existentialistes coté population israélienne auquel les faucons locaux auraient difficile à répondre.
      La force de l’armée israélienne c’est son aviation. En 73 une couverture de missiles coté canal leur interdisait le ciel. Avec la couverture des missiles qui s’agrandi, les F16 serviront pour tracter des banderolles au dessus des plages c’est tout.
      400 avions on peut se permettre des pertes.

      *s’il vit encore il doit avoir un début de réponse.

    • Christian Labrune Christian Labrune 17 mai 10:11

      @sls0

      Vous devriez prendre un peu de repos, cela vous éviterait, comme on dit familièrement, de pédaler dans la choucroute.
      Ce que vous écrivez ici, tant sur le dôme de fer qui a déjà très bien fait ses preuves en 2014 et dont plusieurs pays envisagent d’acquérir la technologie, que sur tout le reste (qu’on aurait bien du mal à définir), cela n’’a pour ainsi dire aucun sens.


    • sls0 sls0 17 mai 14:54

      @Christian Labrune
      Le repos.

      Je vous remercie de vous inquiéter de ma santé.
      Si inventer pour étayer votre propagande vous fatigue, sortir quelques éléments factuels et vérifiables qui foutent vos théories en l’air c’est pas trop fatiguant.
      De votre coté vous devez inventer une histoire démontrant qu’il fait nuit en plein jour, pour ma part il me suffit de dire regardez par la fenêtre.

      Parmi mes meilleurs coups de ma vie, des juives même israéliennes sont très bien placées, pas d’anti sémitisme de ma part. Mes remarques ne sont dues qu’à mon coté sceptique qui fait que j’observe. Il y a aussi que parmi les juifs que je connais, ça n’apprécie pas trop l’apartheid. En allemagne il n’y avais pas que des nazis, c’est le cas aussi dans la nation juive.
      Qui m’a fait découvrir le livre d’Israël Shahak à votre avis ? Qui me parle d’articles intéressants sur Ha’arest ?
      Vous vos sources c’est le mossad, moi c’est des potes, ils ont peut être la même nationalité mais pas le même point de vue.

  • Christian Labrune Christian Labrune 16 mai 23:36
    @Salem Alketbi

    La situation va probablement devenir de plus en plus confuse. Les Américains ont parfaitement compris que si les iraniens, qui menacent le Grand Satan tout autant que le Petit, disposaient des missiles balistiques coréens, dont la portée est de dix mille kilomètres, ils seraient menacés. A la différence des Européens qui ont la vue très courte et sont encore une fois en fin de se faire rouler dans la farine par l’immonde Zarif, ils voient très bien le long terme et ils n’hésiteront pas, eux, à bombarder les installations stratégiques iraniennes. 

    J’étais un peu étonné ces derniers temps des beaux résultats diplomatiques avec la Corée du nord. Si le petit gros acceptait une dénucléarisation totale et une libéralisation de son régime dans le cadre d’un rapprochement avec son voisin du Sud, il est de fait qu’on voit mal comment il pourrait encore, avec les casseroles familiales qu’il traîne, se maintenir longtemps au pouvoir. Il a essayé de gagner du temps, comme son papa, mais dans la crise qui se prépare, il va tout de même se trouver confronté à un adversaire beaucoup plus redoutable que ne pouvait l’être le pauvre Obama.

    Difficile de prévoir ce qui va se passer dans les prochains mois, mais cela ne sera assurément pas irénique. Or, la question de la Corée du Nord et celle de l’Iran sont très étroitement liées : c’est exactement la même menace mondiale et il n’y a pour y faire face que l’Amérique et Israël. Si un missile iranien enfin amélioré frappait quelque ville européenne, je suis persuadé que la première réaction des Macron et Moghérini serait encore de croire qu’il s’est agi d’une erreur de trajectoire ou d’un simple malentendu. Cette consternante imbécillité, cette collaboration avec un ennemi déclaré, est aussi dangereuse que les prétentions génocidaires des mollahs iraniens.

    Il est inévitable que les régimes fascistes de l’Iran et de la Turquie s’effondrent : aucun totalitarisme n’est viable, à long terme, mais l’écoeurante lâcheté européenne risque bien de faire traîner les choses en longueur. Vivement que ça saute, et qu’on en finisse !

  • bob14 bob14 17 mai 06:20

    Toutes ces guerres sont le résultat des diverses religions..la plaie de l’humanité !


  • zygzornifle zygzornifle 17 mai 09:32

    faut pas les prendre pour agent comptant .....


  • samy Levrai samy Levrai 17 mai 14:50

    Je viens de lire que le clown prince MBS se serait pris deux balles en avril en son palais et qu’il serait peut être mort... comme quoi la vie c’est drôle et dangereux...


    • sls0 sls0 17 mai 15:10

      @samy Levrai
      C’est pas impossible, le pays a toujours été dirigée par une mafia familliale où le pouvoir basculait tout en restant dans la famille.

      Au pif la famille c’est 20.000 personnes, ça fait beaucoup d’aigris et de personnes à surveiller.
      Les mafias ont aussi un guide de conduite parfois plus strict.
      A l’ONU ce sont des pays qui sont représentés sauf la famille Saoud, ce n’est pas un pays, c’est une famille qui est représentée.
      C’est une famille qui aide les intérêts US depuis longtemps donc ce coté famille est « normal »
      Il ne faut pas voir l’Arabie Saoudite comme un pays et son gouvernement mais comme une famille et ses intérêts.

    • samy Levrai samy Levrai 17 mai 21:54

      @sls0
      Une famille qui doit sa survie uniquement aux américains...Si l’info se verifie, la nouvelle est très bonne !


  • sls0 sls0 18 mai 15:27

    Bonne nouvelle, bonne nouvelle ?

    La famille saoud a fait le jeu des anglais et ensuite des américains.
    Plus d’un siècle que ça dure.
    Tant qu’elle a son utilité est restera, pour le dollar et la politique régionale pour les USA il faut qu’elle dure.
    20.000 saoud, même s’il y a que 5% d’intéressants géopolitiquement parlant, il y a un vivier.
    Il ne faut pas oublier que c’est une famille avec un protecteur, ce n’est pas un pays.
    Cette famille a un budget militaire plus important que la Russie.


  • Massada Massada 18 mai 15:32

    Explosions à Hama en Syrie près de l’aéroport militaire. Les frappes visent des dépôts de missiles iraniens stationnés en Syrie.



    • phan 18 mai 17:42

      @Massada

      Que de good news :
      La dynastie corrompue de Netanyahu est bientôt en prison.
      MBS est aux abonnés absents depuis le 21 avril 2018.
      Poutine a promis des S-500 à al Assad lors de l’entrevue à Sotchi.
      70 snipers français prêtant main forte à l’armée d’occupation se sont trompés de frontière, sont interpelés par les forces régulières syriennes.
      Le bras droit de Soros est arrêté pour agressions sexuelles, il ne reste que le bras gauche pour la br....tte.
      A ce rythme-là, le Messie va arriver avant la fin de la semaine !

    • sls0 sls0 19 mai 17:23

      @Massada
      Dans la plus grande ilégalité Israël frappent ses voisins et Massada en est fier.

      Le jour où un voisin abattra le chien ou le gosse de Massada pour délit de sale gueule, on verra s’il sera fier.
      Comment ? Je ne peux pas faire ce parallèle ? Je ne vois pas de différence morale, ce n’est qu’une histoire d’échelle.
      Si le gosse ou le chien gêne disons un invité de Massada.

    • Massada Massada 19 mai 17:30

      @sls0
       

      Les iraniens stockent des missiles en Syrie pour les foutrent sur notre gueule (c’est bien français foutre ?).
      Nous les détruisons préventivement.
      Mon chien ou mes enfants ne menacent personne.


    • phan 19 mai 17:53

      @Massada
      Les Iraniens stockent des missiles à : Dimona, Eilabun, Kfar Zekharya, Nahal Soreq, Yodefat et Tirosh pour se foutre de vos gueules !


    • sls0 sls0 19 mai 21:36

      @Massada
      Jusqu’à maintenant c’est Israël qui balance sur les autres, n’inversons pas les rôles.

      Pas plus de certitudes que votre chien ou gosse soit dangereux que les iraniens soit dangereux. Quoi que le discours du maitre ou père pose question.
      Si un voisin viserait des cibles dans votre jardin ce serait peut être aussi dû a des paranoïas dans votre genre.

      Depuis le temps qu’Iraël est agressif, l’Iran n’a fait qu’une guerre défensive.


  • yvesduc 19 mai 09:31

    Merci pour cet article, où je rectifie cependant un point : les israéliens ne « craignent » rien, ils agressent. C’est leur fonction depuis l’origine.


Réagir