mercredi 20 avril 2011 - par pilhaouer

Le « De Gaulle » libyen à Paris

Moustapha Abdeljalil, le chef du Conseil national de transition libyen (CNT) sera reçu mercredi à Paris par le président français Nicolas Sarkozy.

Son CV sur Wikipedia :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Mousta...

Petite revue de presse

Les médias nous présentent l’invité de la République :

Antenne 2 ne relève pas la conversion subite du personnage :

http://info.francetelevisions.fr/vi...

La Dépêche du 15 avril titre :

Moustapha Abdeljalil, "honnête homme" à la tête de la rébellion libyenne

http://www.ladepeche.fr/article/201...

Amusant article où les organisations humanitaires Human Rights Watch et Amnesty font ce qu’elles peuvent pour amnistier Moustapha !

Conclusion de l’ article : ""C’est une véritable résistance, une armée, qui est en train de se former", écrit à l’AFP l’intellectuel français Bernard-Henri Lévy, qualifiant Abdeljalil de "De Gaulle libyen"."

(J’ai une opinion nuancée sur De Gaulle mais je signale timidement au phare botulien de la pensée que la biographie de "Mon Général" est incomplète : Wikipedia a omis d’indiquer qu’il fut Ministre de Pétain et démissionna huit jours avant le débarquement de 44’ .)

El Watan trouve un bon titre :

La tente pour El Gueddafi, le tapis rouge pour Abdeljalil

http://www.elwatan.com/internationa...

Il faut aller lire l’Express pour trouver des bulgares désagréables qui n’ont pas digéré l’affaire des infirmières et le rôle de "Moustapha de Gaulle" :

« Quand le chef des rebelles libyens oeuvrait pour Kadhafi »

http://www.lexpress.fr/actualite/mo...

Le journaliste Géorgui Mikov écrit :
"Pour nous, ... ... il reste le président de la cour d’appel de Tripoli qui, à deux reprises, a confirmé la peine de mort des infirmières. Un fidèle parmi les fidèles qui, en récompense de son intransigeance dans ce procès, a été nommé ministre en 2007."

Mais qui a bien pu aller chercher Moustapha Abdjelalil ?

Quand même pas Guaino, qui passait ses vacances de Noël en Libye ? Nooon, je rigole ...

Question subsidiaire : Si Moustapha vient à nous débarrasser de El Gueddafi, où va-t-il recruter son personnel hospitalier ?



13 réactions


  • Axel de Saint Mauxe Axel de Saint Mauxe 20 avril 2011 13:35

    Comme en Côte d’Ivoire, les démocraties occidentales ont à nouveau pêché par leur orgueil et leur bêtise.


    Ce type est le Ouatarra Libyen. Sa légitimité et inexistante. Rappellons que la Libye n’est pas un état-nation, mais constuituée d’un certain nombre de tribus, que Kadhafi a cru pouvoir fédérer au travers de la Jamahiriya arabe.

    L’enlisement en cours, dont l’Occident, sous couvert de l’ONU est seul responsable, permet chaque jour à Kadhafi d’abreuver les sillons infertiles du désert libyen de plusieurs décalitres, voir hectolitres d’un sang impur.



    • pilhaouer 20 avril 2011 15:13

      « Comme en Côte d’Ivoire, les démocraties occidentales ont à nouveau pêché par leur orgueil et leur bêtise. »
      Orgueil des dirigeants, sans doute ou moyen de détourner le regard de problèmes intérieurs. ; Bêtise, peut-être mais lutte d’influence entre puissances et contrôle d’une région agitée par des « révolutions », peut-être aussi, non.
      Observons que le « Guide » n’avait pas donné suite aux promesses de contrats avec la France (avions, centrales nucléaires) . Avec l’Italie, l’Allemagne, la Chine, la Russie, tout se passait plutôt bien, au contraire ... ...


    • Alicia fFrance aliciabx 20 avril 2011 19:48

      Omar33, vous n’avez pas accepté qu’ils puisse y avoir un changement un jour . moins de 2 dollars par jour pour la moitié des Libyens, c’est tout à fait normal, bien sûr...


    • philouie 20 avril 2011 21:53

      « moins de 2 dollars par jour pour la moitié des Libyens, »

      Sources ?

      philouie


  • Alicia fFrance aliciabx 20 avril 2011 17:39

    Je l’ai vu quelques fois à la TV, jamais très longtemps.
    Cet homme a peur.
    Bien sûr qu’il n’est pas tout blanc mais Kadhafi est bien pire.
    Faire le jeu de Kadhafi le rend plus fort chaque jour et c’est grâce à certains d’entre vous.
    Le changement n’aura pas lieu grâce aussi à certains d’entre vous
    Par ailleurs, voici ce que j’écris ici :
    Lettre ouverte à Saif al-Islam Kadhafi par Alaa al-Ameri 
    Kadhafi  a déjà tué 10 000 personnes. Le pire, c’est qu’il y en a sur internet qui applaudissent un être sanguinaire. Je ne marcherai JAMAIS dans votre truc, ce serait me rendre complice d’un massacre. J’espère que vous dormez bien la nuit. Remarquez, vous devez être comme des millions de Français sous antidépresseurs et voilà ce que cela donne".
    Voilà, maintenant, dormez bien, braves gens.


    • Alicia fFrance aliciabx 20 avril 2011 19:42

      Azerty 666, cliquez sur le truc en rouge


    • pilhaouer 20 avril 2011 20:01

      Difficile de dormir lorsqu’on sait que les bombes n’apportent que la mort d’innocents : à Kaboul, à Bagdad, à Gaza, en Libye.
      Mais nous ne sommes pas juges du bonheur ou du malheur des libyens, des afghans, des ivoiriens et nous savons aussi ce que signifie la propagande : TOUTES les guerres, mêmes celles déclenchées par les nazis ont été justifiées par de fausses raisons. Les guerres coloniales, guerres de rapine l’ont été au motif de la civilisation.
      Quelques lignes (il y en a de bien pires) du Colonel de Montagnac :
      "Nous nous sommes établis au centre du pays… brûlant, tuant, saccageant tout, écrit-il le mai 1843. Quelques tribus pourtant résistent encore, mais nous les traquons de tous côtés, pour leur prendre leurs femmes, leurs enfants, leurs bestiaux. » Son acharnement n’épargne pas les femmes : « On en garde quelques-unes comme otages, les autres sont échangées contre des chevaux, et le reste est vendu à l’enchère comme bêtes de somme. »
      Nous n’avons donc pas de leçons à donner, nous qui offrions il y a peu au dictateur tunisien une aide policière.
      En Libye, s’il s’agit de remplacer un dictateur par un autre, nous y gagnerons des contrats mais c’est sans doute ceux de l’Est qui massacreront ceux de l’Ouest et le peuple libyen n’y trouvera pas la paix.
      10 000 morts dites-vous, mais pourquoi dix mille plutôt que mille ou trente mille. Personne n’en sait rien.
      Je fais remarquer que pour Gaza, on savait, on voyait et on n’a rien fait !
      Je constate qu’à Doukoué, en Côte d’Ivoire, on sait de source sure (de 800 à 100 morts au moins et il s’agit de massacres et non de combats) et on ne fait rien alors que l’ONU est sur place !
      En Libye, on ne veut pas sauver des vies, on veut s’offrir la peau d’un dictateur exotique, non pas parce que c’est un dictateur car il l’était déjà lorsqu’on lui déroulait le tapis rouge mais parce qu’il n’a pas fait ce que l’on attendait de lui, acheter nos avions et nos centrales et parce que, stratégiquement, on introduit un coin dans cette région jusque là soumise et qui remue un peu trop (notre uranium n’est pas loin, n’est-ce pas ? ) Au passage, on embête les italiens, les allemands, les russes et les chinois qui avaient de gros intérêts en Libye (Ils ont reçu le message 5/5 et il y aura un contrecoup).



  • Alicia fFrance aliciabx 20 avril 2011 19:45

    Ca fait quoi d’être en face de vos responsabilités ?
    Vous aidez Kadhafi, elle est pas belle la vie ?


    • COVADONGA722 COVADONGA722 20 avril 2011 21:21

      bonsoir madame , le probleme n’est pas tant d’aider khadafi que de savoir qui nous aidons réellement « comme pays » en soutenant ses adversaires.Le probleme est ce soudain revirement quand nos dirigeant recevaient echines courbées le fou furieux de tripoliil y a a peine 1 ans .Vous remarquerez que le philosophe chantre de cette opposition aux mains « pour certains » plus que douteuse n ’est autre que celui qui nous as fourgué
      un pseudo genocide kossovar ayant pour resultat de faire entrer dans l’europe un etat mafieux dont l existence ne vaut que pour servir de porte avion terrestre au usa.La rebellion en cour
      en libye regarde les libyens s’agissant de misrata par exemple je les trouve loin du statut de victime et plutot combatifs courageux et imaginatifs « j’ai de modestes notions » cette rebellion regarde les libyens et nous n’avons que faire dans ce bourbier sauf a défendre les interets d’autrui .


    • Alicia fFrance aliciabx 20 avril 2011 19:58

      Bien sûr, laissons les crever, comme je le disais dans un article.


    • philouie 20 avril 2011 21:12

      Salam,


      « Bien sûr, laissons les crever, comme je le disais dans un article. »

      et ben c’est nous qui allons les faire crever comme dindon de la farce.

      Aujourd’hui ceux qu’on appelle les « rebelles » sont des pions qu’on envoie au casse-pipe.

      Une fois que le fruit sera pourris l’empire espère bien récupérer le cadavre.

      Mais les rebelles seront bel et bien mort et c’est nous, où plutôt vous, les va-t-en guerre qui en faites de la chair à canon dans l’intérêt des pétroliers.

      Drapez vous, comme BHL, dans la posture de la belle âme mais que leur sang retombe sur vous.

      philouie



  • philouie 20 avril 2011 21:07

    Salam,

    Méthode déjà usitée lorsque l’Amérique soutenait les afghans contre l’empire russe :

    Reagan : Taliban « moral equivalent of America’s founding fathers »

    http://www.legitgov.org/Reagan-calls-Taliban-moral-equivalent-Americas-founding-fathers

    philouie


Réagir