mercredi 5 décembre 2012 - par Prometheus

Le gauchiste

Article tirant à boulets rouges, excusez moi, à boulet noir sur les gauchos-marxistes, Bobo coco, mi-troskiste, mi-humaniste, mi-pacifiste. Toujours prêt à de grands discours mais aux actes toujours en suspens. Le gauchiste est cette espèce d'homme qui se croit plein de vérité mais qui est en fait en déni de réalité.

Tout d'abord remettons les pendules à l'heure avec cette vidéo d'Alain Soral :

Le gauchiste aime à se penser comme la référence de l'humanité. Toujours prêt à faire la morale au reste de ceux qui ne pensent pas comme lui, à s'engager dans des luttes de moulin à vent pour se donner de l'importance. S'enorgueillissant de ses valeurs démocratiques, républicaines face à la barbarie musulmane par exemple. Il aime à se penser tolérant et ouvert vis-à-vis d'autres cultures tant que celles-ci acceptent ses valeurs.

Vive la République, l'égalité, la fraternité mais n'allons pas non plus trop loin. Dixit Manuel Valls qui reste favorable au quota d'immigration. 

Vive la démocratie et à la liberté des peuples. C'est pour ça que nous avons ce pantin de BHL qui nous dit d'aller faire la guerre en Lybie.

Non à la dette, non à l'intéret ! Mais allons donner des aides à l'Afrique et à tous les pays pauvres qui en auront besoin. La Libye a été ravagée par les bombes. Ce n'est pas grave donnons-lui des milliards à taux d'intérêt. L'Egypte, la Tunisie ont besoin d'aide et la ligne de crédit se débloque.

Le gauchiste adore parler mais on dirait qu'il a du mal à suivre sa propre logique.

A quoi pense-t-il en effet lorsqu'il parle de se passer du nucléaire, de l'énergie fossile et interdit le gaz de schiste pour ensuite dire qu'il y en a marre des destructions d'emplois ?

Si au moins le gauchiste prenait des mesures courageuses et radicales qui pourraient donner un souffle à une économie moribonde ?

Mais non contre tout et pour absolument rien. Le gauchiste ne se construit que dans la critique. Comment avoir une pensée constructive quant à la moindre décision il faut penser à l'impact que cela aura sur la petite carpe de la mare voisine.

Le gauchiste parle toujours de l'autre comme quelqu'un d'intolérant, de fasciste, de belliqueux. Parlez lui antiaméricanisme et il vous ensera. Dites-lui qu'un arrondissement socialiste de Paris a refusé d'ouvrir un centre d'accueil pour sans abris et vous devenez l'homme à abattre.

Quel merveilleux homme ce gauchiste. Il est capable de caricaturer Mahommet à tout bout de champ au nom de la liberté d'expression mais incapable de reconnaitre la caricature qu'il fait tout le temps à propos de ces beurres, ces blacks, ces banlieusards. Proposant atelier de Hip-hop, de graffitis, et de slam. Il oublie qu'un arabe ou un noir peut écrire correctement le français et avoir d'autres aspirations.

Propulsant la bêtise à un art de vivre. L'aveuglement comme doctrine. Raciste il ne peut pas l'être. Capitaliste encore moins. Nationaliste mais à quoi pensez-vous ?

Mais il n'en reste pas moins pour le contrôle des frontières, il est bien souvent le premier à se plaindre lors de la baisse de son pouvoir d'achat et il veut poser des mesures protectionnistes pour produire exclusivement Français.

GIF - 27.7 ko

Ah je l'aime bien mon gauchiste, il est comme un spectacle sans fin. A chaque jour on attend sa prochaine absurdité. Après avoir dit que son ennemi était la finance, leur seigneur Hollande a réussi à imposer un plan d'austérité que même Sarkozy n'aurait pas osé faire. Rehaussant les impôts qui iront directement rembourser les intérêts de la dette. Leur chevalier Montebourg est également à la hauteur de leur réputation. Brassant de l'air, promettant beaucoup et ne faisant rien : "Mittal veut licencier, on nationalise ! Ah finalement on ne peut pas ? Je savais pas qu'il y avait des lois européennes. L'organisation mondiale du commerce ? C'est quoi ça ?"

Enfin les blagues les plus courtes sont toujours les meilleures. Et on arrive à comprendre l'énervement d'un Mélenchon qui sort de ses gonds après la énième remarque d'un gauchiste syndicaliste de la SNCF lui expliquant qu'il n'aimait pas les anciens ministres. En effet le gauchiste à cette habileté à se mettre à dos tout le monde. Se sentant tellement supérieur, cherchant tout le temps la critique facile, il finit par exaspérer. Poussant ses membres les plus ancrés à gauche à voter à droite. Le gauchiste finit même par dégouter. N'aurait-il pas mieux fallu voter pour Sarkozy dont on connaissait les travers ? Si c'est pour au final avoir la même politique et se faire traiter de fasciste néolibéral parce qu'on a osé critiquer le régime.

Sans compter que le gauchiste fait des petits et à créer le bobo. Ce citoyen moderne capable de concilier Marx avec son salaire d'ingénieur. Capable de parler du droit au logement en possédant plusieurs appartements locatifs dans la région parisienne. Le bobo est la crème de la crème du gauchiste. Faisant partie d'une élite intellectuelle auto-masturbatoire, aucune contradiction n'est impossible pour lui ! Il trouve une justice en donnant du travail à l'algérien sans papier qui lui a repeint son appartement. Toujours présent aux manifestations CGT, aux sittings pour les sans-papiers, abonnés à la fête de l'humanité. Sa générosité s'arrête là où commence ses intérêts. Plus médisant qu'autre chose, il peut en une soirée parler sans fin de ces salauds de banquiers pour ensuite faire un prêt relais et profiter d'un crédit d'impôt.

Le mot qui devrait remplacer le gauchiste est égoïste car en réalité c'est ce qu'il est. Il parle toujours des inégalités des autres, des problèmes des autres pour mieux détourner l'attention de lui. Il est toujours prêt au changement mais ne veut surtout pas perdre ses acquis. Hors de son petit nombril et de sa vision du monde rien n'a de valeur. Il ne mérite pas d'être de porter les idées de gauche car il leur fait honte dès qu'il ouvre la bouche.

Ah ça fait du bien !



106 réactions


  • Javascript Javascript 5 décembre 2012 08:04

    Ça commençait mal avec le titre et ça s’est confirmé avec la vidéo d’Alain Soral en introduction.

    J’ai pas lu, j’ai moinssé, je m’en vais.

    Tshaw !


    • jako jako 5 décembre 2012 08:18

      Comme Java script, assez surpris, d’hab vos articles sont plus corrects, deux videos soral et zemmour, cela fait beaucoup non ? (pas regardées bien sûr) de plus les gauchistes que vous décriez tant ne sont pas au pouvoir et ne l’ont jamais été et n’y seront surement jamais.


    • Robert GIL ROBERT GIL 5 décembre 2012 08:26

      Soral a compris que, s’il veut « ratisser large », il doit avoir un discours flou et changeant, et savoir « s’adapter à son public ». Cette faculté d’adaptation lui permet, certes, d’espérer rencontrer du succès au-delà des seuls nostalgiques du IIIè Reich et des admirateurs du fascisme Mussolinien… mais c’est au prix de ridicules pirouettes théoriques et pratiques........

      Voir : LE CAS SORAL, LA CASSEROLE !


    • Rounga Roungalashinga 5 décembre 2012 09:35

      Une personne qui se permet d’avoir un avis sur un texte sans le lire est objectivement un con. Tu en es donc un. Ce n’est pas une insulte, mais un fait, objectif, démontré, irréfutable. Tu n’as donc pas à être vexé, je te rends service en t’informant.


    • Javascript Javascript 5 décembre 2012 09:50

      Mais je ne suis pas vexé mon petit bouchon.

      Tu as prit tes gouttes ce matin ?


    • Éric Guéguen Éric Guéguen 5 décembre 2012 12:58

      @ Roungalashinga (pppfff, dur dur) :

      Rien à voir, mais :
      Suite à notre débat politique...

      Cdlt,
      EG


    • Rounga Roungalashinga 5 décembre 2012 13:15

      Merci, je regarderai plus tard.


    • Anaxandre Anaxandre 5 décembre 2012 14:36

       L’article est assez mal ficelé et bien peu argumenté, convenons-en. Ceci posé, il n’en demeure pas moins que sur le fond, ce qu’on appelle aujourd’hui la Gauche est un conglomérat de haine et d’abstractions ; haine du réel, haine de l’Histoire, haine de ses aînés et par dessus tout - et c’est là le point principal qui explique et fonde cette pathologie - haine de soi.

       Une inextinguible haine de soi : ainsi la petit mâle français blanc et rose de culture catholique - un Besancenot par hasard ? - préfèrera-t-il pêle-mêle l’immigré clandestin musulman, la féministe castratrice, la convertie voilée ou l’ouvrier Bidochon du fin fond de province à tout ce qu’il est culturellement, géographiquement et socialement. À savoir un petit blanc parisien de culture catholique, propriétaire, plus à l’aise sur un plateau télé que sur une chaîne de montage.

       Et quand le réel ne plait pas il s’agit de le tordre, de le modifier, bien souvent au nom d’une Égalité abstraite poussée à ses extrêmes limites : la pure Idéologie. Peu importe que toutes les études montrent que les femmes s’intéressent moins à la politique que les hommes, il faudrait imposer la parité à l’Assemblée Nationale ; peu importe que le mariage soit une institution sociale tentant de réconcilier l’homme-chasseur et la femme-cueilleuse pour fonder une famille stable et perpétuer la Société, il faut détruire les anciens modèles et que les hommes se marient entre eux (dans quel but social ?...).

       Sur la question économique, cette Gauche n’a aucun pouvoir et aucune influence, elle exerce donc de toutes ses forces une pression médiatico-sociétale sur les mœurs ; et, sous couvert de « Progrès », elle participe à l’accélération de la destruction de tous les fondements notre société, dans quel but ? Elle ne le sait pas elle-même ; par contre, le Capital s’en réjouit chaque jour !


    • jaja jaja 5 décembre 2012 14:59

      Anaxandre calomnie comme d’hab.... ce que je vois moi de mes yeux c’est que le Besancenot qu’il lui plaît de diffamer ici est très souvent aux côtés de l’ouvrier Philippe Poutou dès qu’il monte sur Paris, parfois accompagné de plusieurs centaines d’ouvriers de chez Ford, par exemple... Ouvriers qui ne sont eux jamais des proches des leaders fachos qui tout comme les Le Pen préfèrent la vie de château....

      Et qu’ensemble ils participent aux luttes ouvrières et ne se battent pas en ces occasions pour des questions sociétales ou de moeurs .... ce qui n’aurait pas dû échapper à notre petit calomniateur :

      http://www.dailymotion.com/video/xu0uli_ford-blanquefort-au-salon-de-l-auto-2012_news?start=1#.UL9SIWchd3U


    • Anaxandre Anaxandre 5 décembre 2012 16:29

       Vous parlez de ces « ouvriers » qui sont depuis 35 ans pour « une autre Europe » et qui - contre tous les intérêts des classes populaires - n’ont jamais revendiqué fermement la sortie de l’UE, toujours au nom d’une idéologie internationaliste bornée qui préfère mourir et faire mourir plutôt que de refonder son analyse ?

       Vous parlez de ces « humanistes sociaux » qui préfèrent détruire la protection sociale française plutôt que de remettre en cause leur sans-papiérisme, le regroupement familial (70% de l’immigration est familiale et pas de travail), qui crachent à toute occasion sur l’institution catholique (qui aide les pauvres) et qui versent une larme de contrition à la moindre remontrance d’un ministre du CRIF (qui aide qui ?...) ?

       Etc, etc... Je pointe le ciel et vous ne voulez voir que mon doigt de « calomniateur » - que j’assume ! - alors que toute cette fausse gauche ne fait que participer à la mort d’une certaine société française équilibrée et assez juste il y a encore peu.


    • jaja jaja 5 décembre 2012 16:56

      Je parle des ouvriers qui ont les mains dans l’huile et qui triment pour ne gagner que pas grand chose...
      Par ailleurs nous avons toujours voté non aux différents Traités Européens et le NPA dit bien qu’en cas de prise du pouvoir par la rue tous les Traités européens seront dénoncés....et éventuellement, après avoir socialisé les banques et annulé la dette, la sortie de l’Euro s’imposerait si nous étions les seuls à faire la Révolution en Europe....

      Mais le cas de figure que nous préférerions ce serait un soulèvement de plusieurs pays européens en même temps qui batailleraient pour une Europe socialiste des travailleurs et de nouveaux rapports d’égalité avec le reste du monde.... Rien ne se passera en douceur !
      Socialisation de la BCE, appropriation collective des moyens de production et d’échange, partage du temps de travail et des richesses, voila pourquoi nous nous battons !

      Seul le renversement de vos amis capitalistes (pro-européens comme nationalistes) est une avancée pour la classe ouvrière. Simplement changer de maîtres en sortant de l’UE pour offrir à la fraction dite « nationale » de la Bourgeoisie le plaisir de tout diriger, de pouvoir entrer en concurrence exacerbée avec ses rivales européennes tout en faisant suer le burnous des travailleurs de France n’a aucun intérêt....

      La classe ouvrière de ce pays connait ce discours des « patriotes » sur l’Union nationale qui n’est en fait que l’intérêt du Capital... Et quand les travailleurs se soulèvent pour se défendre, en face de leurs drapeaux rouges ou noirs c’est celui tricolore qu’arborent les milices armées du Capital !

      Il en a toujours été ainsi, floués en 89 comme en 1848, massacrés en 1871, chargés par la cavalerie en 1936, matraqués en 1968.....


    • Anaxandre Anaxandre 5 décembre 2012 18:23

       "...un soulèvement de plusieurs pays européens en même temps qui batailleraient pour une Europe socialiste des travailleurs et de nouveaux rapports d’égalité avec le reste du monde...« 

       Et voilà : l’Égalitarisme borné et forcené et l’Internationale socialiste en guise de »pensée" ! Vous aurait-il échappé que les sociétés humaines sont multiples et variées ? Qu’un Inuit ne vis pas comme un Guarani ? Qu’un ouvrier Polonais n’a pas la même vision des bienfaits de l’UE que celui de Grèce ? Qu’un colon israélien Loubavitch n’a pas la même idéologie qu’un anarchiste espagnol ? Qu’un américain n’a pas la même vision de la société qu’un russe ? Qu’un moine tibétain n’a pas envie de vivre comme un employé allemand ?

       Je m’arrête ici, je pourrais y passer des heures mais je sais que je ne vous convaincrai malheureusement pas. Alors continuez de plaquer une idéologie abstraite sur le monde, sur l’humanité diverse, et de vouloir tordre le réel à votre convenance, je le redis : le Capital en rit encore, moins les hommes...

       


    • appoline appoline 5 décembre 2012 19:07

      J’ai apprécié, le gauchiste selon une formule piquée à Coluche : est un homme ou une femme de gauche qui fait du social sans en avoir un échantillon sur lui ou elle. Un pseudo intello aux grandes leçons de morale mais qui ne se mettra jamais les mains dans la merde. 


    • gauchistoalien gauchistoalien 5 décembre 2012 19:53

      En tout cas la photo de votre avatar vous va bien.


    • gauchistoalien gauchistoalien 5 décembre 2012 19:56

      Les jugements à l’emporte pièce, sans aucun argument sérieux font partie de la panoplie des décérébrés de droite.


    • vieux grincheux 5 décembre 2012 20:18

      @Anaxandre


      Ta grille de lecture est fausse, car le Marxisme et le Kapitalisme sont les deux faces de la MEME PIECE DE MONNAIE. 
      Cet article caricatural n’ a aucun intérêt car ses critères sont surranés, obsolètes et de billevesées en coquecigrues, l’ auteur ne parvient qu’ à nous dévoiler son Ideologie, ses mots le lisent.

      Non ! je vais être bref ! 
      Tous ces cons, y compris les petits anaxandres kiselapetent ne sont que des AUTORITAIRES.... tous les « partis » de l’ extrême gauche à l’ extrême droite sont des MAFIAS AUTORITAIRES....

      Mais la bonne nouvelle, mon petit Anaxandrounet, c ’est que tu PEUX EVOLUER .....

      Oui !!! vers la Pensée Libertaire et ça commence avec les 12 preuves de l’ Inexistence de dieu

      Allez ! au boulot !!! ma feignasse !!!

      Refute !! 

      Infirme !!!!, 

      Critique la thèse du Monsieur avec des arguments à la hauteur de son raisonnement...

      JE VEUX VOIR CA !!!!!

      Devenez Libre Penseur et Apostat !!!

      ni dieu, ni maitre !!!

      A bas toutes les Calottes !! à commencer par celles infligées aux gosses

      Vive la Sociale

      D.G.E.J.T.E.

      KONSELEDIIIIIIIIIIIIIIIIIISEU !!!!

      VG

    • lionel-pg44 5 décembre 2012 20:51

      Anaxandre, t’as vraiment une belle d’haineux...


    • Onecinikiou 5 décembre 2012 21:57
      @ Jaja,

      Quand vous parlez d’ouvriers, vous n’ignorez tout de même pas que le PREMIER parti OUVRIER de France, et de loin, est le FRONT NATIONAL ??


      Marine Le Pen récolte sur son nom 29% du vote ouvrier au premier tour des dernières présidentielles, bien plus que son score national (et le plus fort taux de TOUS les candidats en lice). Elle est donc sur-représentée parmi cet électorat.

      Mélenchon lui en récolte 11%, soit exactement son score moyen au niveau national. Et bien moins que Marine Le Pen en valeur absolue.

      Poutou et Arthaud sont eux statistiquement à 0 (ou à moins de 1). 

      Vous parlez vous d’une légitimité de la « gauche » sur le vote ouvrier !!!

    • jaja jaja 5 décembre 2012 22:48

      Les ouvriers ne votent majoritairement plus. Plus de 60% s’abstiennent aux élections....N’importe quel crétin sait ça... de même qu’historiquement il y a toujours eu à peu près 25% d’ouvriers qui ont voté à droite et combattu les grèves... Dire que les ouvriers sont aujourd’hui derrière la châtelaine de St-Cloud est donc un mensonge... Plus de 75% des ouvriers ne votent pas pour elle....

      Des études ont d’ailleurs été publiées sur le sujet : Le premier vote ouvrier c’est l’abstention... C’était d’ailleurs mon vote avant que je n’adhère au NPA et en l’absence duquel je m’abstiendrai à nouveau smiley


    • Onecinikiou 5 décembre 2012 23:34

      Je ne sais pas si je suis un « crétin », ce que je sais c’est que vous recyclez les antiennes de al gauche-bobo en mal de justification.


      Si vous aviez lu dans le détail l’étude Ipsos jointe précédemment, remarquable d’exactitude dans ses résultats, vous y auriez appris page 8 que seul 29% des ouvriers - et non 60% comme vous l’affirmez péremptoirement - se sont abstenus aux dernières présidentielles. Soit exactement le score obtenu auprès d’eux par Marine Le Pen.

      Donc je le réaffirme : Le Front National est bien le premier parti ouvrier de France, ex aequo en effet avec les abstentionnistes (mais pas moins), et dans TOUS les cas bien au-delà de tous ceux de la « gauche radicale » (FdG, NPA, LO) prétendument représentatifs du mouvement ouvriériste, qui ensemble n’atteignent pas la moitié de son score.

      Là sont des FAITS. Qu’ils vous dérangent est un autre problème.


    • simir simir 6 décembre 2012 17:49

      Aux présidentielles les ouvriers ou plutôt la classe ouvrière se sont abstenus à 70 %

      27% ont voté MLP
      27% des voix pour 30 % de votants cela fait 8 voies sur 100 
      Faut se méfier des sondages 
      Sont pas si con que cela les ouvriers

    • Onecinikiou 6 décembre 2012 23:17

      Mais Simir d’où sortez-vous ces chiffres bon sang ?

      Je joins une étude sociologique détaillée de la dernière présidentielle, où les résultats sont exactes à la décimale près.

      Qu’est-ce qui vous autorise à la disqualifier ? Sur quoi vous basez-vous ?

      Avez-vous ne serait-ce qu’UNE source qui infirme cette étude concernant le vote ouvrier d’Avril 2012 ?

      Si non, qu’est-ce que cela veut dire de polluer une discussion par des affirmations à l’emporte pièce digne du café du commerce... ?

  • Robert GIL ROBERT GIL 5 décembre 2012 08:23

    je pense surtout qu’actuellement avec la dialectique d’une certaine gauche , la question principale au dela des mots, c’est qu’est-ce qu’on fait ? Et la c’est autre chose, et ce n’est pas en noyant le poisson et en cherchant des boucs emmissaires que l’on changera quoi que ce soit...

    voir la veritable question : REVOLUTIONNAIRE OU REFORMISTE ?


    • appoline appoline 5 décembre 2012 19:15

      Ils sont forts en critique effectivement. Au lieu de parler du passé et de Sarkosy, ils feraient bien de réfléchir aux mesures à prendre pour redresser les finances mais là problème : la fonction publique vote majoritairement à gauche, alors que c’est elle qui plombe les finances. 


      Pendant des décennies dans l’administration, ils vivaient sur leurs acquis, étaient odieux avec les citoyens venant les solliciter, il n’y a que très peu de temps que vous avez un accueil à peu près aimable dans les services de l’état, avant ils vous traitaient comme des chiens. Ils commencent petitement à comprendre que rien n’est jamais acquis définitivement. Il faut épurer tous ces services administratifs ou les 1/3 raclent du papier pour se couvrir et faire du vent. Allez zou, grand ménage

    • gauchistoalien gauchistoalien 5 décembre 2012 20:00

      Ahhh, l’épuration, on savait que vous en viendriez là, extermination ou éradication, vous plaisent-ils plus ? Les fascistes sont comme les virus, ils tentent de survivre en contaminant les esprits aussi bien que le faisait le bacille de Koch en son temps.
      Malheureusement nous sommes nombreux à être imperméables à votre dégueulis idéologique.


    • appoline appoline 6 décembre 2012 19:31

      A gaucho,


      Tout de suite tomber dans l’idiotie, décidément comment voulez-vous prendre les rênes d’un pays avec des points de vue aussi restrictif. C’est vous qui êtes l’extrémiste. Je ne vois que l’intérêt du pays pour sortir de l’ornière. Vous le savez pertinemment car il n’y a pas d’autre solution

  • Gabriel Gabriel 5 décembre 2012 08:51

    Gauche, droite on s’en fout ! Bon, votre haine de la partie gauche n’est plus à démontrer, elle est même comme certains sur ce site limite maladive. Consultez un psy mais ne restez pas confit dans de fausses généralités qui risquent de perturber sérieusement votre équilibre mental. Peu importe la couleur du drapeau, il y a des gens qui s’investissent sur le terrain pour les autres et j’en croise même qui se disent de gauche, voyez vous. Mais à propos, vous-même, que faites vous concrètement pour les autres ?  


    • Fergus Fergus 5 décembre 2012 09:40

      Bonjour, Gabriel.

      Cet article est trop caricatural pour être pris au pied de la lettre. Et tous ceux qui, comme moi, votent de manière constante pour la gauche radicale et défendent des valeurs de progrès dans les débats, ne se reconnaitront évidemment pas dans ce portrait caustique et, à bien des égards, injuste.

      Et pourtant... Et pourtant l’auteur n’a pas complètement tort sur le fond. Car il est vrai que la gauche radicale a trop souvent tendance à adopter des postures péremptoires et à traiter d’extrémistes ou de traîtres tous ceux qui pensent différemment d’elle. Or, ce n’est pas ainsi que nous pourrons voir les idées de progrès gagner à leur cause ceux qui, parmi le « peuple de gauche », se sont éloignés des partis naguère en pointe dans la défense des classes populaires. Sachons utiliser notre force de conviction et bannissons cette manie des anathèmes dont le seul effet est de nous couper durablement de ceux que nous prétendons convaincre.

      Cordialement


    • Inquiet 5 décembre 2012 10:16

      D’accord avec vous Fergus, mais même si la gauche radicale peut apparaître parfois péremptoire, on y trouve aussi des gens y faisant l’autocritique.

      Comme vous Fergus.

      A droite que nenni.

      Je voudrais aussi ajouter que l’auteur nous a surtout décrit un bobo, autoproclamé gauchiste mais surtout ne voulant pas qu’on touche à son confort, matériel et/ou intellectuel.

       

    • Le printemps arrive Le printemps arrive 5 décembre 2012 12:44

      @fergus, je vous ai plussé car je suis d’accord avec ce que vous avez écrit et en même temps, quand j’avançai les idées du FDG ce sont des socialistes qui m’ont traité de communiste sanguinaire.

      Il me semble que la réponse est dans l’égo cherchant toujours un partenaire pour entretenir son activité (pour comprendre je vous suggère vivement de lire ou écouter Eckhard Tollé).
      Cela se retrouve dans tous les courants (inter et intra), c’est une problématique de relation humaine en général plutôt que politique en particulier..


  • Le péripate Le péripate 5 décembre 2012 09:00

    Regarder la vérité en face ?


    C’est très difficile.

  • LE CHAT LE CHAT 5 décembre 2012 09:06

    L’auteur va se faire lyncher sur ce site ! bravo pour sa témérité et bon courage pour supporter les attaques sans fin de Isga !  smiley  smiley  smiley


  • Le péripate Le péripate 5 décembre 2012 09:21

    La gauche enfante aujourd’hui ce qu’elle haïra demain. Et elle déteste aujourd’hui ce qu’elle a été hier.

    Mais change-t-elle vraiment ?

    • Le printemps arrive Le printemps arrive 5 décembre 2012 12:47

      Regardez bien à droite, au centre, en haut, en bas et vous pourrez faire même constat.


    • Le péripate Le péripate 5 décembre 2012 13:02

      Pas du tout. L’inversion brutale de valeur est une particularité de gauche. Communarde, elle théorise la première l’antisémitisme ; antidreyfusarde au début de l’affaire, elle tourne sa veste et devient dreyfusarde ; internationaliste elle devient nationaliste et devient l’extrême-droite ; pacifiste, elle collabore ; colonialiste, elle devient anti-raciste ;......


      Je ne vois ça nulle part ailleurs.

    • xbrossard 7 décembre 2012 11:55

      le « droitiste » va toujours où est l’argent, au gré des puissants : collabo et artisans du nazisme
      pendant la guerre, puis avec les conquérants lors de la reconstruction.

      la gauche a le tord de trop souvent avouer se tromper.
      la droite ne se trompe jamais, puisque le plus fort a toujours raison, même quand il a tord. Et elle a la mémoire courte.


  • JL JL 5 décembre 2012 09:28

    "A quoi pense (la tête de turc de l’auteur) en effet lorsqu’il parle de se passer du nucléaire, de l’énergie fossile et interdit le gaz de schiste pour ensuite dire qu’il y en a marre des destructions d’emplois ?"

    Pourrait-l, l’auteur, au moins nous dire combien selon lui, les énergies fossiles et le nucléaire pourraient créent d’emplois en France qui ne pourraient être créés ailleurs ? Dans les économies d’énergie par exemple ? Et quels empois ?

    Pfff !

    J’ai essayé de trouver une pensée construite, cohérente, dans tout ce charabia : peine perdue.


    • JL JL 5 décembre 2012 09:36

      Jeremy se présente : « D’assistant dans un collège je suis devenu banquier. Ma volonté était d’en apprendre plus sur l’économie pour résoudre le mal qui nous ronge : la dette »

      Apparemment, il n’a pas réussi. Forcément : un banquier qui voudrait résoudre le problème des créanciers n’est pas un banquier, voyons ! Quelle démarche absurde ; ou présentation mensongère ?


    • Le péripate Le péripate 5 décembre 2012 09:39

      Ca vous chatouille ou ça vous gratouille ?


    • LE CHAT LE CHAT 5 décembre 2012 09:45

      @JL

      un banquier n’épouse jamais sa maitresse , ça transformerait une action en obligation ! smiley


    • JL JL 5 décembre 2012 10:14

      Le Chat,

      comme d’hab, vous vous trompez ce cible : c’est à Jérémy qu’il aurait fallu le dire, ça lui aurait évité de se fourvoyer.


  • leypanou 5 décembre 2012 10:07

    Mettre dans le même sac la tendance Charlie Hebdo avec les fameuses caricatures de Mahomet , Hollande et la pseudo-diatribe contre la finance, et Mélenchon contre le syndicaliste de la SNCF témoigne d’une certaine méconnaissance de l’analyse politique.

    Mais le ridicule est franchi avec ceci : « Ce citoyen moderne capable de concilier Marx avec son salaire d’ingénieur. ». Encore beaucoup d’effort que l’auteur doit faire pour comprendre les idéologies quelles qu’elles soient.

    Mais tout ceci est caractéristique d’une certaine droite : beaucoup considèrent en effet que le journal Le Monde est de gauche (je vois d’ici beaucoup qui ricanent, tellement c’est ridicule) !!!


    • Inquiet 5 décembre 2012 10:22

      Leypanou : pouvez-vous comprendre qu’un marxiste puisse revendiquer un salaire d’ingénieur ..... pour tout le monde ?


      C’est pas difficile à trouver, il suffit de prendre les 90% de richesse détenu par les 1% des plus fortunés.

      Leypanou, je vais vous surprendre, mais je met dans le peuple : les ingénieurs, les médecins, les artisans et même certains cadres dirigeant de PME.
      Ils ne sont en général que des « sangs rouges » qui veulent se faire passer pour des « sangs bleus » qui « fayottent » avec la pensée libérale en espérant rejoindre l’élite financière.
      En cas de révolution populaire, ils ne seraient pas les perdants, mais il est vrai qu’ils pensent le contraire.


    • Surya Surya 5 décembre 2012 11:58

      Inquiet, vous dîtes : « C’est pas difficile à trouver, il suffit de prendre les 90% de richesse détenu par les 1% des plus fortunés. »

      Le problème avec cette façon de faire, c’est que c’est une stratégie sur le ultra court terme. Lorsque vous aurez pris, puis redistribué ces 90% de richesse, où prendre ensuite l’argent ? Les « plus fortunés » (individuels ou entreprises) ne le seront plus, ils n’auront plus de fortune dans laquelle il sera possible de piocher, et ne risquent pas de revenir à leur ancien niveau de fortune, alors quoi ? Accabler par la suite tout le monde d’impôts pour faire entrer de l’argent frais dans les caisses de l’Etat ?
      Si, sur le court terme, cette stratégie est une possibilité de rétablir une égalité, ou peut être se donner l’illusion qu’on a rétabli l’égalité, je crains que ce ne soit que très temporaire, et que sur le long terme cela ne fonctionne pas.


    • Jimmy 5 décembre 2012 17:04

      Lorsque vous aurez pris, puis redistribué ces 90% de richesse, où prendre ensuite l’argent ?

      la question n’est pas vraiment de prendre l’argent à ces vampires, mais plutôt de cesser de leur donner toutes nos richesses, de ne plus travailler plus longtemps, plus durement, plus vieux pour leur rembourser des intérêts indus

      quand on aura mis cette minorité hors d’état de nuire, il ne sera pas question de prendre un quelconque argent où que ce soit, il y aura largement de quoi nourrir tout le monde


    • Surya Surya 5 décembre 2012 17:50

      « il ne sera pas question de prendre un quelconque argent où que ce soit » Jimmy je ne comprends pas ce que vous voulez dire par là. Pensez vous que les Etats cesseraient de prélever des impôts ? Comment, dans ce cas, financer les services publics, comment rémunérer les fonctionnaires ?


  • wesson wesson 5 décembre 2012 11:54

    bonjour l’auteur,


    «  Ce citoyen moderne capable de concilier Marx avec son salaire d’ingénieur. »

    Au cas ou vous ne le sauriez pas, Marx était fils d’un avocat marchand et propriétaire terrien (il possédait des vignobles en Moselle).

    Autrement dit, Marx lui même était d’une famille riche, ce qui ne lui a pas empêché de nourrir une réflexion approfondie sur le capital...

    Mais bien entendu, pour être de Gauche, il faut vivre dans une caverne et ne rien posséder ...

    Je ne connais pas vraiment l’intention de l’auteur, 1er ou second degré, mais je dois avouer que je suis usé par tous ces poncifs sur la pensée de Gauche, que j’entends depuis que j’ai une conscience politique, et ça fait un paquet d’années. 

    Si l’intention était humoristique, c’est d’autant plus raté que la prose d’un proto-fasciste du type Zemmour dans un média de masse m’attriste plus qu’elle ne me fait sourire.

    • kalagan75 5 décembre 2012 12:14

      ta conscience politique semble se reconnaitre dans cette description ...


    • Jimmy 5 décembre 2012 17:08

      il faut bien reconnaître que tous les leaders de tous les partis de gauche ou d’extrême gauche on été corrompus par l’oligarchie

      il ne reste donc plus de la gauche que des simples citoyens qui en partagent les idées


  • Dwaabala Dwaabala 5 décembre 2012 11:58

    C’est pompé chez « Le Gauchiste » de La Bruyère ?


  • Loatse Loatse 5 décembre 2012 12:29

    Il est trop ce dessin (vous avez oublié le keffieh, jeremy !) smiley

    Quoique je n’ai jamais vu mes parents (socialistes) vêtus de la sorte... moi si, il fut un temps, la totale révolutionnaire de salon... avec siouplé, le grand tissu mural à l’effigie du che.. le che sur mon zippo, le keffieh, le battle dress, les tableaux représentant cuba... (fort joli nonobstant les palais en ruine), marx sur ma table de chevet..

    Il faut ce qu’il faut..

    m’enfin ca vaut bien la caricature du type de droite, très XVIème, avec sa mèche de cheveux qui lui cache une partie du visage, son costume cravate/weston, sa carte du rotary et j’en passe...

    Passé un certain age, le gauchiste engagé finit par se vêtir de manière plus conventionnelle, à part quelques anars qui vieillisent mal, aigris et plus revendicatifs que jamais... quoiqu’en voyant la masse de bourgeoises liftées aux meetings de l’ump, je me dis que cela se vaut....

    L’« engagé » militera contre l’exploitation des gaz de schiste... on lui montre un robinet qui s’enflamme et hop le voilà parti en guerre (avant de s’apercevoir que...oups !...)... son pendant de droite, s’il pouvait rebétonner la cote d’azur pour enlever des contrats, il le ferait...

    pour le premier, un patron ne peut être qu’un exploiteur et un salarié un exploité... Pour le second la société se divise en deux catégories, les entreprenants et les « assistés » (qu’il fabrique à la pelle en multipliant les niches fiscales soit en donnant à qui possède déjà largement de quoi vivre dix vies en une)

    Le p’tit gars de gauche est pro immigration, qu’importe si les logements et le travail ne sont pas au rendez vous, « on descendra dans la rue »,... le p’tit gars de droite est aussi pro immigration, il sait que la main d’oeuvre bon marché sera au rendez vous qu’importe si celle ci doit dormir à 10 dans 10 m2...

    Il faut ce qu’il faut...

    ............Place des Clichés..... (comme dirait Gad Elmaleh) smiley

    (mais bon, il y a pas mal de vérités là dedans, dommage que l’auto critique ne soit pas au rendez vous)







  • Redj Redj 5 décembre 2012 12:36

    Mais oui on sait, tous ceux qui ne votent pas Marine Le Pen (gloire à elle !), sont à ranger dans la case « cryptogauchisteislamophileantisémitemarxoleninisteetcetc »


    What else ?

  • alberto alberto 5 décembre 2012 12:44

    Et si vous pouviez voir les choses comme je les vois vous sauriez (verbe savoir...) que la vérité se dissimule toujours derrière un écran de fumée et qu’il faut des mots justes pour la révéler.

    Bien à vous.


    • alberto alberto 5 décembre 2012 13:53

      A l’auteur : mon message ci-dessus vous est destiné au cas où vous désireriez revoir votre profession de foi sur AV... :- O

      PS : Tes potes banquiers doivent se marrer quand tu leur écris ? smiley


  • Loatse Loatse 5 décembre 2012 12:45

     après le « petit père des peuples » (revisité par melanchon) voici « la petite mère des peuples »...

    On devrait être contents d’avoir tous ces gens qui ne veulent que notre bonheur, nan ?


    (j’suis plus là) ----------->[ ]


  • Cocasse Cocasse 5 décembre 2012 12:48
    Article sympathique !

    Je distingue deux types de gauchistes :
    - Le gauchiste, tendance anarchiste ou révolutionnaire, de vote FDG, NPA (ou pur anar).
    - Le gauchiste, tendance bobo et moraliste, de vote PS, EELV, et FDG.

    Gaucho-anarchiste :

    Individu dont la tendance fasciste s’exprime par l’action violente, tout ayant le culot de s’estimer « républicain ».
    C’est le genre à tabasser des militants FN innofensifs à coups de barre de fer (genre mère de famille, ou élu), c’est sa vision de la démocratie !
    Après, on le retrouve aussi (c’est tout de même plus glorieux) face à des mouvements violents d’extrème-droite.

    Par contre, bien qu’il beugle sans cesse contre le pouvoir, on le voit rarement aggresser les tenants du système. Tout au plus, il apprécie l’échaffourée contre les CRS.
    Mais on ne verra pas ces gauchistes prendre à partie un élu UMP ou PS par exemple.

    Ce genre de trou du cul est totalement déraciné, il a oublié d’où il vient, d’où son penchant « internationaliste » 100% avec le mondialisme capitaliste.
    Enfin, il mord la main de celui qui le nourrit, et s’accomode bien du confort capitaliste.
    En bon idiot utile, il tire une balle dans le pied aux gens qui aspirent à se dégager du système de façon constructive.

    Sa psychologie profonde : toute son idéologie n’est que du vent, un prétexte.
    Il est haineux et impuissant, alors il cherche un dérivatif pour pouvoir se défouler librement.
    Cela tombe bien, la propagande UMPS-FDG-EELV fournit un certain nombre de cibles légitimes et acceptables moralement.
    C’est un des bras armé du mondialisme capitaliste, une sorte de CRS en guenilles.

    Gaucho-bobo :

    Individu dont la tendance fasciste s’exprime par la censure, tout en ayant le culot de s’estimer « pour la liberté d’expression ».

    Vous pouvez être ami avec des Gauchos-bobos pendant plusieurs mois, si par malheur vous avouez avoir voté pour Marine, alors vous perdrez tout ces amis.
    Ils placent leur fanatisme idéologique avant les valeurs humaines et l’amitié.

    Le gaucho-bobo est suicidaire, il hurle au racisme pour un rien, soutient toute politique d’extrémisme migratoire.
    Pourtant, il sera le premier à crever lynché ou tabassé par une bande ethnique type afro-maghrébin des cités.
    Pour les cas les plus obtus, même cela n’est pas suffisant.
    Le déni de réalité est total chez ce genre de cas.

    Le moralisme mal placé et la lacheté du bobo-gauchiste a une explication :
    Bien qu’il soit « libertaire » et fortement anti-clérical, sa morale gnagnante n’est que la transmutation de la culture catholique.
    Le gaucho-bobo est un chrétien qui s’ignore, toujours prêt à s’indigner, à tendre l’autre joue, à tout excuser chez ceux qui souhaitent sa destruction.
    Ne supportant pas ses contradictions et son absence de dignité, guère étonnant qu’il projette sa rancoeur sur les nationalistes, sorte de miroir renvoyant leur image sous un vrai jour difficilement supportable.

    On retrouve beaucoup de contradictions chez le gaucho-bobo, comme par exemple :
    Vanter le « multiculturalisme », mais le fuire à la moindre difficulté. (quartiers cossus, écoles privés pour les mômes).
    Vanter le « bio » et l’écologie, mais mépriser ces « gueux de paysans racistes et franchouillards ». 


  • Le printemps arrive Le printemps arrive 5 décembre 2012 12:54

     ATTENTION,

    cet article est fait pour faire réagir les égos de gauche et l’égo de l’auteur et de ses soutients vont se gonfler et se nourrir des réactions émotionnelles.

    PS : on a le même type de réactions avec des articles anti faschistes.


    • LE CHAT LE CHAT 5 décembre 2012 13:14

       on a le même type de réactions avec des articles anti faschistes

      Un bon article de Morice pourchassant les créatures issues du ventre fécond de la bête immonde , ça vous met en bouche ! smiley  smiley


  • francesca2 francesca2 5 décembre 2012 13:16

    Je trouve drôle que les gens de droite trouvent bon, que dis-je, excellent, cet article...


    C’est le chouinement sur le contrôle des frontières et sur les quotas de l’immigration que vous trouvez « excellent » ?
    Le chouinement sur les caricatures du Mahomet ? 
    La plainte sur des hypothétiques mesures protectionnistes ? 
     
    ..................... ?

    • francesca2 francesca2 5 décembre 2012 13:50

      Et bien Famine, relisez-le...


    • Romain Desbois 5 décembre 2012 21:25

      Famine ne croit pas être de droite smiley


    • Cocasse Cocasse 5 décembre 2012 13:57

      Fait amusant, j’ai lu un article disant que le vote Marine était tendance chez les bobos.

      J’imagine, chez les bobos ayant pris un contact un peu plus rapproché avec la « diversité », d’une part.
      Et d’autre part, chez ceux ayant une analyse un tant soit peu réaliste sur l’euro-mondialisme.
      Moi même, je fut vaguement un peu anar de gauche il y a pas mal d’années !
       smiley

    • Romain Desbois 5 décembre 2012 21:33

      A gauche les bobos , à droite les bonobos smiley


  • alinea Alinea 5 décembre 2012 13:39

    À chacun son vocabulaire, n’est-ce-pas ? Je n’arrive pas bien à savoir de qui vous parlez ! Car, depuis que je suis née, aucun gauchiste n’ a eu le pouvoir ! et très peu le droit à la parole. j’ose espérer que vous n’appelez pas « gauchiste » Hollande, quoique à vous lire règne une certaine ambiguïté !
    Enfin, comme vous dîtes : ça fait du bien ; de dire n’importe quoi, ça fait du bien !
    Pour ma part, cela m’afflige, non pas qu’il faille être tous à l’unisson, mais l’absence d’analyses, d’arguments, de réflexion me laisse un goût amer de facilités et de foutaises !


    • Le péripate Le péripate 5 décembre 2012 13:47

      Vous deviez être né sous Jospin , non ?


    • simir simir 5 décembre 2012 17:37

      @ Alinéa
      Sans compter que Lenine disait que le gauchisme c’est la maladie infantile du communisme.
      Quel mélange dans sa tête ou alors un neurone unique ?


    • tf1Goupie 5 décembre 2012 19:10

      Je suis pas sûr qu’Hollande soit le prototype du gauchiste ; mais Mélenchon me semble assez bien correspondre au profil pressé par l’auteur. Bové et Mamère sont également des bons candidats.

      L’humain d’abord (enfin, juste après ma paie de député européen et ma retraite de sénateur).
      J’ai plein d’idée sur le Monde mais me donnez pas le pouvoir je serais emmerdé

      Les Valls et Hollande eux ont plutôt besoin de récupérer les voix des électeurs gauchistes pour passer les élections.


  • Robert Biloute Robert Biloute 5 décembre 2012 13:57

    Je suis de gauche et malheureusement d’accord avec la majorité de l’article.


    • Sat is Fay 5 décembre 2012 14:09

      Ouais l’ gauchiste du Gotha mondain...


    • Robert Biloute Robert Biloute 5 décembre 2012 14:17

      merci de confirmer


    • Devo Devo 5 décembre 2012 14:40

      Je suis affilié au FN et j’ai voté Sarkozy au 2nd tour et je trouve que cet article résume bien la vision bisounours des gôôôôôôchistes.


      De toutes façons peut on faire confiance à des gens qui n’ont pas compris que les immigrés venaient UNIQUEMENT pour nous envahir et imposer la charia. 

      Et ces bobos qui leur trouvent des excuses genre ont les a colonisé, pillé, torturé, esclavagisé,...
      Pff n’importe quoi. Ils disent même qu’on continuerait via des dictatures mises en place par nous et via des multinationales fascisantes. (complot franc-maçon.)

      Chacun chez soi, le pétrole et l’or pour nous et les moutons seront bien gardés.

    • Cocasse Cocasse 5 décembre 2012 14:48

      L’argument de la colonisation ne tient pas, ils foutent autant la merde dans des pays n’ayant jamais eu à voir avec des affaires de ce genre, style Norvège, Suède, etc


    • Devo Devo 5 décembre 2012 15:27

      Pourriez vous expliciter « ils foutent la merde » au cas où d’invétérés gauchistes ne comprendraient pas ?


    • Cocasse Cocasse 5 décembre 2012 15:52

      C’est invariablement le même scénario, pour tous les pays du nord, de la belgique à la finlande !


      - Colonisation islamique progressive du paysage social (destruction des traditions de l’hôte, et mise en place de passe-droits islamophiles, abandon de la laïcité).
      - Trahison et collaboration des élus, qui tapinent électoralement, ou qui commencent à avoir les foies.
      - Agressions, vandalisme et meurtres à tout va en provenance de quartiers dits « sensibles ».
      - Descentes régulières de sauvages, typique de ce qu’on voit aussi en France.
      - Bagnoles qui crame, ambiance insurrectionnelle.
      - Haine de l’autochtone (ce qui se fait timidement appeler par « racisme anti-blanc » ici, mais qui est très loin du compte, c’est une haine de l’habitant-hôte et de sa culture.
      - Refus total de s’intégrer, communautarisme, etc...
      - Zones de non droit, trafics laissé en état par un refus d’intervention de la part des autorités.
      - Et bien sur, le tout légitimé par une propagande étouffante du « vivre ensemble » de la « diversité » du « multiculturalisme » et autres conneries.

      Il faut se rendre sur tous les sites d’informations disponibles, pour obtenir une vue de l’état désastreux de tous les pays d’europe sur ce sujet. Le tout lié à une immigration extrémiste, dans tous les cas, facteur générateur de ces maux.
      Moi j’invente rien, allez vous renseigner par vous-même, vous tomberez de haut !

    • Devo Devo 5 décembre 2012 18:14

      Wahou ça fait peur... Je serais vous je croise quelqu’un d’un peu typé jme pisse dessus :/


      Sinon pour la colonisation islamique je vois pas vraiment dans quels domaines, les élus qui tapinent, collaborent et trahissent j’ai envie de dire c’est leur boulot et les plus grand traitres à la Nation sont plutôt islamophobes de mon point de vue.

      Les agressions, le vandalisme et l’ambiance insurrectionnelle viennent pour la plus grande parti de la précarité et la ghettoisation ne vous en déplaise, argument de bisounours à vos yeux mais vous ne vous mettrez jamais à la place de personne parquées et sans avenir. Bien sûr dans les quartiers aussi ils ont des extrémistes, comme nous on a des fachos, qui frappent pour leur plaisir.


      Sinon pour le communautarisme et la haine de l’autre, d’une part si on me parque je vais me souder avec mes camarades de galère c’est l’instinct grégaire humain et j’aurais toute légitimité à haïr ceux qui me parquent sans raison. (je vous rappelle que ceux qui vous font peur sont français) Et cette haine que vous ressentez (imaginez ?) est à mon avis une projection de votre propre haine pour ce que vous ne connaissez pas.

      « Zones de non droit, trafics laissé en état par un refus d’intervention de la part des autorités. » Là je ne peux qu’approuver mais c’est une politique que la prohibition dont on sait qu’elle ne marche pas mais permet de taper sur les plus faibles. (technique made in USA pour taper sur les Mexicains et nos gouvernants se sont dit que ça marcherait bien sur nos basanés à nous qu’on a fait venir pour reconstruire)

      « Le tout légitimé par une propagande étouffante du « vivre ensemble » de la « diversité » du « multiculturalisme » et autres conneries. »

      La diversité et le multiculturalisme sont des faits hérités de l’Histoire de France ne vous en déplaise donc on doit bien « vivre ensemble ». Sinon on peut classer les français selon leur religion ou couleur de peau mais je vous laisse ces idéaux fascistes, et PERSONNE ne serait heureux dans un état où l’on pourchasse les minorités, PERSONNE même pas vous. On ne vit pas heureux entouré de gens malheureux comprenez ça.

      D’autre part merci je m’informe mais sur les vrais causes pas les boucs-émissaires qu’on me désigne à longueur d’antenne. L’islaaaaaam !!! Et puis les sites comme fdesouche, le niveau de bêtise,d’orthographe et de peur me révulsent et me donne réelleement envie de vomir, que voulez vous.

      Sinon je reviens d’un quartier « sensible » comme vous dites ou j’ai passé deux heures à bien rigoler avec des dealers, et personne ne m’a dépouillé de mon téléphone, ma veste en cuir ou les 100€ que je trimbalait. Jme suis même foutu de la gueule de l’Islam ^^ jsuis pas très délicat dans mon style mais jsuis encore en vie ! Comment est-ce possible ?!?

    • JL JL 5 décembre 2012 19:04

      Je suis facho tendance extrême droite intégriste, excusez le pléonasme, et je trouve cet article nul à chier !

       smiley


  • Sat is Fay 5 décembre 2012 14:06

    Le mec il sort un « article comme outil de contrôle » et le lendemain il bave à la gloire de la division ses logorrhées figarotesque, t’es vraiment un gros fake toi !


  • Sat is Fay 5 décembre 2012 14:15

    Et que dire de sa réplique inverse ! le beauf parfait ! l’exploiteur ! la grande gueule et j’en passe, la mentalité du bourge jamais rassasié, tu lui mets pas un frein il t’écrase, pour moi c’est blanc bonnet.


  • Christian Labrune Christian Labrune 5 décembre 2012 14:21

    à l’auteur,

    Vous avez parfaitement raison. Feu à volonté sur les Tartuffe du gauchisme.

    Vous auriez pu aller plus loin, et montrer sans trop de difficulté que la frontière qui sépare l’extrême gauche de l’extrême droite est devenue extrêmement mince et perméable. En ce qui me concerne, je suis de plus en plus incapable de percevoir la différence. L’extrême gauche fascisante actuelle, fascinée par les nouveaux césarismes, antisémite et favorable à l’islamonazisme iranien, est aussi une extrême droite.

     


  • egos 5 décembre 2012 14:41

    Ils vous ont donné quoi les Popeyes au Canada ?

    MET, Mesca ?

    Valls, BHL, Hollande gauchistes, ouaf ! tu déchires man

    bon, faut quand même prendre les premiers symptômes de délire hallucinatoire au sérieux


  • Lou Lou 5 décembre 2012 14:53

    Article d’ un réactionnaire ( banquier ça s’ invente pas ...LOL ) un peu trop manichéen contre les gauchos bobos qui en fait sont leurs alliés dans la contre révolution néo libérale ...
    Le tout a très bien été théorisé par Michel Clouscard dans Néo fascisme et idéologie du désir dès 1968 par ce visionnaire ...


  • Morpheus Morpheus 5 décembre 2012 16:49

    @ Jeremy971

    Prendre Manuel Valls et BHL comme exemples de la gauche, voilà qui est piquant ; le premier applique avec zèle et détermination une politique que n’aurait en rien renié son prédécesseur de l’UMP, tandis que le second est un parfait va-t-en-guerre capitaliste bourgeois tout près à s’allier avec Sarkosy pourvu qu’il s’agisse d’aller casser du bougnoule. Certes, il le fait prétendument au non de la démocratie, de la liberté, du droit d’ingérence, et s’érige en porte bannière des droits de l’homme. Exactement comme les USA lorsqu’ils décident d’aller bombarder, lui aussi, des bougnoules - USA qui ne sont pas exactement de gauche...

    La fronde contre le gôchiste bon teint droit de l’hommiste, ma fois, je n’y suis pas opposé par principe : on a bien le droit d’exprimer ses contentieux ou son indignation. Mais il ne suffit pas de taper fort, encore faut-il viser juste.

    Mais au delà de la fronde, au delà de l’absence d’analyse du billet, ce qui me frappe, c’est la similitude entre la démarche et la méthode utilisée et ce que vous tenter (maladroitement) de dénoncer. Vous ne vous rendez pas compte que vous agissez exactement de la même manière que ceux que vous critiquez.

    Piégé par les émotions suscitées par la médiocrité de comportement d’une certaine frange de vos rivaux politiques, vous réagissez à cet émoi en éveillant en vous le même type d’attitude. Vous ne voyez pas le piège émotionnel, et vous vous vautrez dans la réaction épidermique en vous en prenant aux conséquences, aux symptômes, plutôt qu’à la cause. Tout comme le gôchiste caricatural que vous dénoncez (non sans raison). Vous n’obtiendrez donc comme résultat que le fait d’alimenter un clivage absurde qui, d’une autre manière, pourrait s’effacer devant une analyse objective des besoins et revendications légitimes des uns et des autres, qui ne sont séparés en réalité que par des clivages partisans arbitraires et artificiels. Ainsi le clivage gauche-droite qui ne représente rien si l’on est déjà incapable de définir l’un et l’autre.

    Alors, pour pouvoir décanter cela, Jeremy971, puis-je vous demander comment vous définissez ce qui détermine « la gauche » et ce qui détermine « la droite » ? Nous aurions alors déjà une meilleure base pour analyser ces dérives (il va de soi que je vous livrerez en contrepartie ma propre définition, histoire de savoir si nous pouvons, au moins, nous accorder sur cela).

    Cordialement,
    Morpheus 


    • Morpheus Morpheus 5 décembre 2012 17:54

      Pour savoir si cette politique est « largement approuvée par la population », encore faudrait-il réaliser un referendum (ce qui serait réellement démocratique). Là, votre affirmation ne repose sur rien. Et surtout pas sur la pertinence ou l’efficacité d’une telle politique. Et même s’il devait être vérifié un soutient majoritaire de la population (ce qui reste à démontrer - et ne le sera jamais), cela ne prouve rien non plus, sinon que la force d’influence de l’ingénierie du consentement est à même de manipuler l’opinion publique. Bref, je trouve déplorable que vous puissiez assimiler cela à « la démocratie ».

      Morpheus


  • Eurasie 5 décembre 2012 17:53

    « Inféodé à la banque, le gouvernement pseudo socialiste surenchérit sur le sociétal bobo et les effets de manche. Le règne du Flamby, Roi des flans, va être un gouvernement de choc contre la classe ouvrière. À lui seul reviendra la tâche d’appliquer Super-Maastricht. Pour cela il va s’appuyer sur la petite-bourgeoisie et l’Immigration, plus quelques sexialistes apparentés.
    Le côté Taubira-Belkacem-Benguigui étant le versant clérical bien-pensant de l’administration séculière Fabius-Moscovici-Valls.
    Et il sera d’autant plus idéologique qu’il servira la banque. Terra Betona a tranché depuis longtemps entre la petite-bourgeoisie ou le prolétariat. Bobo-immigré-minorité toute ! Pour La Bastille existe-t-il des drapeaux homos a brandir à coté des algériens et turques ?
    La petite-bourgeoisie veut davantage de métissage, de velib, de mariages de pédérastes, d’éoliennes qui emmerdent, de féminisme policier pour tir à la poulette, de panneaux photochinois, de fric aux assoces »un ballon pour chaque banlieue« , et de vente de shit de qualité ... Le bobo, ce grand pourfendeur d’interdits, juste un zéro démultiplicateur du compte de dealer !
    Les immigrés veulent plus de prébendes, plus de facilité pour les trafics de stupéfiants, donc moins de contrôle dit « au faciès », et encore plus de « passe-droit » (dite discrimination positive) ; comme à Science-Pot du regretté Monsieur des Coings le pompeux pédéraste qui est mort héroïquement comme il a vécu, par là où la rime s’imposerait. Avec un royal compliment de la cour des comptes.
    La Vieille-Mitre radical sexialiste, a organisé artificiellement la guerre raciale en faisant marcher l’immigration derrière l’Union des Juifs Étudiant la France, par le biais de « SOS-Le racisme » créée de toute pièce par l’Elysée, et à l’Elysée contre les vrais communistes comme Marchais. La lutte contre les discriminations est un dispositif de domination, qui brise les liens existants non conforme au marché : Divide et Impera. Les valeurs et le holisme n’y ont aucune place ; seuls sont réels les rapports de force du libéralisme. Le regroupement familial fut une défaite économique mais une réussite électorale, il sera complété par l’UE fédérale de Goldman-Sachs, dans l’Union sacré avec Bayrou ...
    La guerre civile qui vient, ne sera pas mené physiquement par les banksters et leurs valets dorés médiatiques (bonniches DSK à tout faire) : c’est la racaille des prétoires, ainsi que toute la petite-bourgeoisie gynécocratique soulevée contre « le mâle blanc hétéro sexiste et populiste » qui commence à être mobilisée. Les divisions Belkacem,Benguigui,Taubira en formation de strings serrés, (excepté pour la dernière, des collabeurettes du fantasme DSK ...) et leurs idiots utiles anti-capitalistes mondialistes indignés des bacs à sable et pro-colonisation libérale, contre les derniers hommes libres.
    Aux uns le devoir de répression des antisémites, des clients des prostitués, des automobilistes et des internautes mal-cliquant, aux autres les tâches de maintien de l’ordre social impérialiste, pas de quartier !
    Le mondialisme asservit l’homme grâce aux slogans de progrès, de technologie, de rationalisation, de standardisation, et surtout d’uniformisation. Il ne connait que le profit et les dividendes. Il veut transformer le monde en un cartel géant. Il met sa machine avant l’homme.
    Le bobo dans sa narcose technocratique, focalise sur ses menus gains sociétaux de l’épistémè diarrhéique chiée par le néo-libéralisme, par ces divers faussaires occupés à accaparer notre économie. Il regarde béat sa Maman-État Tocquevilienne, « compassionnelle », « sociale », et ses grands tarzans de sa télé-tétée. Tandis que l’obscurantisme gauchiste contemporain, loin de constituer une entrave à la transition imperiorum oligarchique, est son meilleur garant idéologique, par son anti-capitalisme adolescent, sa pieuse et libérale ouverture des frontières, et sa sainte frugalité écolo qui est déjà exhaussée pour beaucoup ...
    Mais peut être la grande terre nihiliste baignée de sang se réchauffera à la lueur de l’Est, qui fît croire à tant d’hommes que le Christ marchait à la tête de douze gardes-rouges de la Révolution. »
     
    Extrait du journal « Le Petit Souchien »
     
    inspiré de Felix Niesche ( vrai troskyste ) E&R
     
    Le Grand Remplacement organisé par les Colonisateurs Globaux Capitalistes, l’américanisation du peuple en France.
     
    2006 : 25% de naissances immigrées (hors UE)
    2040 : 50% AMERICANISATION REUSSIE !

     
    vidéo du Grand Remplacement

     
    L’immigration réduit des deux tiers la croissance du PIB

    Le coût de l’immigration en France est de 71,76 milliards d’euros (fourchette basse hors délinquance) / an
    Les recettes liées à l’immigration en France sont de 45,57 milliards d’euros
    Le déficit dû à l’immigration et supporté par les contribuables est de 26,19 milliards d’euros
    Lorsqu’une personne immigrée ne repart pas dans son pays d’origine à la fin de son contrat de travail, c’est l’Etat (le contribuable) qui prend en charge le coût des prestations sociales
    Les prestations sociales constituent 14% du revenu moyen des ménages immigrés contre 5% pour les ménages non immigrés, les immigrés extra-européens et leurs descendants perçoivent 22% des prestations sociales
    Le coût unitaire des demandes d’asile est de 15.000 euros
    Les dépenses sécuritaires liées à l’immigration s’élèvent à 5,2 milliards d’euros
    Le travail au noir concerne au minimum 500.000 personnes immigrées et représentent un manque à gagner pour l’Etat de 3,810 milliards d’euros
    65 à 90% des prostituées sont étrangères
    Le taux de chômage des immigrés est le double de celui des non immigrés, 40% des jeunes de banlieue
    60 % à 70 % des détenus sont musulmans
    Coût d’ un adolescent en centre fermé 594€/jour
    Plan banlieue 90 milliards
     
    D’après l’OCDE, les deux tiers des immigrés arrivant en France ont un niveau d’éducation inférieur au premier cycle des collèges, contre 30% seulement pour la Grande-Bretagne et 22% pour les Etats-Unis. En 2005, il n’y a eu que 11.500 cartes de séjours délivrées au titre de l’emploi, soit 7% des flux.

    Surface bétonnée, +19% en 10 ans,


    • TSS 5 décembre 2012 19:06

      @eurasie

      Vous en avez pas marre de repeter au fil des posts toujours la même antienne !!

      Ah !vous avez oublié Godet la burne qui professe au CNAM(pauvres élèves !) et qui dort

      chez Calvi !!

      Moi,ce qui me fascine c’est les pauvres qui collaborent avec les riches pour eliminer

      les très pauvres en oubliant que quand il n’y en aura plus ce sera leur tour... !!


  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 5 décembre 2012 18:02

    Moi j’suis soutien-gorgiste ,je soutiens la gauche,je soutiens la droite ,et evites ainsi le ballotage !


  • aimable 5 décembre 2012 18:15

    tous les excès donnent a réfléchir ,,ils ne sont donc pas inutiles !


Réagir