dimanche 7 février - par Jean-Paul Foscarvel

Le grand effondrement

 

Je ne prendrai pas parti ici sur l’origine du virus, sur la réalité de sa dangerosité, ni sur l’efficacité réelle des vaccins et leurs effets indésirables. Nous avons à ce propos des informations contradictoires et le système de communication est tel qu’il ne nous permet pas de trier le vrai du faux. Comme il est lui-même impliqué, il est partiel et non partial.

Je traiterai ici des mécanismes capitalistes à l’œuvre à partir du déclenchement de la crise.

 

Nous assistons à un bouleversement fondamental du capitalisme.

Par la crise sanitaire, je dirais grâce à elle, ce que j’appelle le turbocapitalisme est en train de gagner.

Il ne s’agit pas de la victoire de tout le système capitaliste, mais du remplacement du capitalisme traditionnel, celui qui fabriquait des voitures, des pneus, des produits chimiques, des avions, des trains, bref des produits réels, par le néocapitalisme, qui ne fabrique rien, mais justement créée une plus-value quasiment infinie grâce à ce rien qu’il crée et nous coûte cher, sans que nous ne le sachions.

Par les différents mécanismes type confinement, couvre-feu, interdiction de circuler, la crise du coronavirus met à mal toute l’industrie traditionnelle.

Le but des grands impérateurs du système capitaliste, est bien de profiter de cela pour détruire ce type de capitalisme.

Un triangle diabolique s’est créé entre la haute finance, les GAFAS, et le big pharma, pour mettre la planète à genoux.

JPEG

Aujourd’hui, les grands capitalistes gafaïeux ont des fortunes colossales qui leur permettent d’orienter la politique planétaire, de contrôler les oppositions en les éliminant des réseaux, d’orienter les choix des gouvernements directement, et même de privatiser le spatial.

En matière sanitaire, leur intérêt est de continuer à confiner, donc de na pas faire de recherche sur des médicaments qui permettent la guérison, voire la prévention de la maladie. La plus-value créée par ces médicaments serait trop inférieure à celle espérée par un vaccin dont l’efficacité reste aléatoire.

Leur avantage est direct par les profits générés et indirect par l’effondrement de la concurrence capitaliste des industries classiques, qui, pour eux, contribuent à diminuer leur propre profitabilité. Ils ont donc un double intérêt à cet effondrement.

Quant aux GAFAS, il est clair que des gens coincés chez eux vont faire appel à leurs services de façon bien plus massive.

La récente rencontre de Davos et son concept du Great Reset * a salué cet effondrement qui sauvera la planète du réchauffement. Leur but réel n’est pas celui-là, mais l’optimisation à tout prix de la profitabilité des institutions financières. Ils peuvent aller jusqu’à s’accaparer directement l’argent placé dans leurs banques.

Il s’agit de détruire pour instaurer un ordre nouveau. Une sorte de destruction créatrice, à la Schumpeter. Sauf que les détruits seront les populations, c’est-à-dire nous-mêmes.

Ce sont des criminels planétaires qui agissent sans aucune retenue pour instituer une « solution finale » à un problème qu’eux-mêmes ont créé, mais qui en fait leur fait espérer un pouvoir sans borne et sans démocratie, car ils n’ont plus besoin de « démo », de peuple, pour étendre leur richesse tendant vers l’infini.

Grâce à la crise du coronavirus, via la stratégie de choc à un niveau jamais égalé, ils instaurent une dictature planétaire, où les gouvernements ne sont que des pantins inutiles pour amuser la galerie, mais où ceux qui prennent les décisions catastrophiques sont à l’abri de toute enquête médiatique, de toute enquête judiciaire, contrôlant les flux d’information, les flux financiers et les interversions sanitaires à la crise, faisant en sorte qu’elle se perpétue.

Bien entendu, ce jeu dangereux aura pour conséquence un effondrement économique sans précédent, un appauvrissement général de la population, lorsque ce ne sont pas des conséquences directes sur non corps, soit par les conséquences de leurs mesures sanitaires, soit par leur inaction à contrôler réellement le virus. En ne prenant pas en compte les médicaments traditionnels, en basant tout sur des vaccins à l’efficacité aléatoire, en prenant des mesures inadéquates, ils accroissent le désarroi d’une population qui se sent trahie par des élites qui n’ont d’élitiste que leur position dans un monde dont ils se contrefoutent, voire essaient d’exploiter jusqu’au bout d’une logique où se fait voir leurs addictions criminelles.

Mais cet effondrement sera le nôtre, et non le leur. Ils auront gagné, avec une planète nettoyée de sa population, saine, dégagée des nuisances industrielles, dans laquelle seuls leurs propres aéronefs pourront voyager de cités de luxe en cités de luxe, à travers des paysages dépeuplés, en évitant soigneusement quelques reliquats archaïques qu’ils n’auront pas encore pu éradiquer. Est-ce le futur que nous souhaitons ?

Si la réponse est non, l’urgence première est d’avoir un système de santé indépendant de la haute finance, au lieu de gouvernements qui en dépendent, c’est-à-dire au minimum une recherche publique, ainsi qu’un système de santé et pharmaceutique hors du système capitaliste, sans quoi nos propres corps sont pour ainsi dire eux-mêmes aux mains d’une oligarchie privatisée.

Au-delà, la « grande réinitialisation » devrait être celle des peuples contre les gouvernements qui cherchent à les détruire pour optimiser la haute finance.

___________________________

 

* Le forum de Davos, ici, l’explicite lui-même. Il suffit de bien interpréter ce qu’ils disent dans le sens de leurs intérêts propres . Klaus Schwab le dit lui-même : « The pandemic represent a rare but narrow window of opportunity to reflect, reimagine and reset our word  » (La pandémie représente une occasion rare mais étroite de réfléchir, de réinventer et de réinitialiser notre monde). Voir ici une analyse inquiétante et intéressante.

 

 Une autre phrase clef de leur site  : « Il est clair que la volonté de bâtir une société meilleure existe. Nous devons l’utiliser pour assurer la Grande Réinitialisation dont nous avons tant besoin. Cela exigera des gouvernements plus forts et plus efficaces, bien que cela n’implique pas une poussée idéologique pour les plus grands. Et il exigera la participation du secteur privé à chaque étape du processus. »

 



64 réactions


  • hans-de-lunéville 7 février 16:38

    Très bien votre regard, un peu hors sujet ( quoi que) j’observe un tout petit détail que je viens d’entendre à la radio, les militaires en Birmanie rétablissent les « réseaux sociaux » , cela me rappelle tous les autres pays ( révoltes arabes ) qui avaient osé couper facebook et ont été sommés par Barak Obama de rétablir immédiatement ces accès. 


    • Pauline pas Bismutée 7 février 17:29

      @hans-de-lunéville

      Oui, mais ils sont sûrement surveillés (les réseaux sociaux) ; sinon la population l’est, et très étroitement, par des « collabos » ou « délateurs » (diviser pour régner)
      En Birmanie, je m’étonnais de ne pratiquement jamais voir de militaires : on m’a expliqué qu’environ 10% de la population (évidemment une estimation de la part de ceux qui me parlaient) recevait des « bakchich » (plutôt discrets, c’est ça qui fait justement l’efficacité du système, école des enfants payée, nouvelle mobylette, etc...) pour renseigner le gouvernement.
      Et ils n’étaient jamais vraiment surs de l’identité des collabos (des soupçons, c’est tout)


    • hans-de-lunéville 7 février 17:41

      @Pauline pas Bismutée
      « ils sont surement surveillés » , bien sur depuis toujours, ainsi que certains réseaux réputé « cryptés »


    • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 7 février 17:59

      @Pauline pas Bismutée

      10% de la population [sont des mouchards]

      C’est partout pareil.


    • HΞŁŁБФUЛÐ MandalorianSithReaper 7 février 18:01

      @Opposition contrôlée

      @Pauline pas Bismutée

      10% de la population [sont des mouchards]

      C’est partout pareil.

      >sauf qu’ ici il font du benevolat smiley


    • JPCiron JPCiron 7 février 18:03

      @hans-de-lunéville

      Très bien votre regard >

      Le Great Reset, c’est de restructurer l’économie mondiale afin de la rendre durable.

      Comme le souligne très bien Harari, ceux qui seront maîtres de l’ InfoTech et de la BioTech seront les maîtres du monde. Et les propriétaires dans ces domaines seront privés et transnationaux. Nos politiques élus compteront ’’pour du beurre’’. Pour changer ?

      Demain, les gens seront de moins en moins exploités, car la plupart deviendront simplement inutiles. Seront demandés des gens pointus dans les domaines-clef. Ces derniers formeront une ’’caste intermédiaire’’.

      Bien sûr, c’est inquiétant... mais les gens acceptent généralement de laisser leur cervelle dans un sac, pourvu qu’on leur donne de quoi manger et se divertir.


    • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 7 février 18:33

      @MandalorianSithReaper
      Non ils touchent une retraite en France, plus des avantages en nature selon les cas. En Belgique, ils sont directement payés.


    • HΞŁŁБФUЛÐ MandalorianSithReaper 7 février 18:47

      @Opposition contrôlée

      Je pense que tu fantasme la dessus ...
      Nos pire colabos suivait le marechal petain par pure « ideologie » de soumission au plus fort et vengeance mesquine contre leur voisins ...

      En birmanie , la pauvreté est tel que je peut un peut plus comprendre ce « crime » sans non plus l’ excuser .

      si tu as une source sur les colabo francais a la retraite , ou les « belge » appointé je veut bien la lire ...


    • Pauline pas Bismutée 7 février 18:54

      @MandalorianSithReaper
      @ Hans de Luneville
      @ Opposition contrôlée

      On peut se plaindre de pas mal de choses mais la-bas il suffit d’un seul coup de fil d’un mouchard et vous disparaissez pour ne plus jamais réapparaître...
      Ceux et celles qui m’ont parlé ont fait très, très attention (personne dans les parages, fenêtres fermées, etc... )


    • HΞŁŁБФUЛÐ MandalorianSithReaper 7 février 19:04

      @Pauline pas Bismutée

      Tu est une source fiable pauline , la bas la junte militaire est bien plus presente 
      qu’ au maghreb ... Mais bizarement on acceuille tres peut de refugié birman .
      Ceux la apprecierais bien plus la france que ne le font les migrant islamisé .
      Immigration et denonciation politique sont deux theme bien distinc ...
      je le redis ici pour ne pas chasser le « OMAR » smiley


    • Pauline pas Bismutée 7 février 19:23

      @MandalorianSithReaper

      Ça dépend de ce que fiable veut dire, je ne suis pas journaliste d’investigation (ne peux recouper etc...) mais j’ai rencontré pas mal de gens et de situations, me fie a mon instinct et ne mens pas, ce qui ne veut évidemment pas dire que je ne me plante jamais...
      Mais la question se pose toujours ; une part de l’image porte-t-elle la même signification que la totalité de l’image ? Ça peut être compliqué...


  • Résumé :

    Biopolitiques d’extinction du XXIe siècle traite des récents efforts des États du G8 - visant à installer de nouveaux « rapports socio- et géo-totalitaires de masse ». Ces derniers sont en fait fondés aujourd´hui sur un triple processus de nécro- et/ou de thanatopolitiques (in fine, bio- et physio-politiques, psycho- et neuro-politiques et socio- et géo-thanatopolitiques). Cet ouvrage est donc centré sur les notions d´« anti-soi », d´« anti-personnalisations actives », de « thanatopolitiques », de « crypto-politiques », de « schizo-politiques » ou encore de « nécro-politiques ». Ces notions permettent de définir les diverses biopolitiques de synthèse qui sont appliquées dans et autour des fosses coloniales et patriotiques du G8 depuis le début du XXIe siècle.

    https://www.lecteurs.com/livre/biopolitiques-dextinction-du-xxie-siecle/4038393



  • A lire avant qu’il ne soit trop tard : https://www.lecteurs.com/livre/psychanalyse-de-letat-et-de-la-mondialisation/3380949. Pas encore disponible.... Pas d’accord sur tout... mais il a parfaitement analysé les dessous (en passant par l’Elysée). pour arriver au Tartare ou à l’élysée, il fallut que les ames traversassent les fleuves du Styx et de l’Achéron dans la nacelle du nocher Caron, et qu’elles passassent par les portes de corne ou d’ivoire, que gardait le chien Cerbère. Volney, Les Ruines,1791, p. 263. Mais qui passera par Agora pour connaître la vérité..... 


  • Claude Simon Claude Simon 7 février 17:04

    Avec toute la fausse monnaie ex-nihilo imprimée depuis 2008, il fallait bien s’attendre à être inondé de produits d’utilité nulle, voire nuisibles.

    Il ne nous restera bientôt plus qu’à nous battre pour brouter de l’herbe, ou prendre ce que les usurpateurs nous ont volé depuis l’aube des temps, l’outil monétaire.


  • Les livres de christian Nots tourne autour de Mythe-errant...... Edifiant... Il se voyait dans le personnage. Savez-vous que Mythe errant se voyait comme la re-incarnation de Seth 1er. Faut dire que le portrait : https://www.google.com/search?q=SETHI+ier&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=2ahUKEwj19MjFk9juAhWVu6QKHXKyCuwQ_AUoAXoECAgQAw&biw=1280&bih=695#imgrc=sVHUSkGT-o3fBM. SETH AU DOUBLE VISAGE. ASSASSIN d’OSIRIS. Descendant de la lignée caïnique...Dire que mon amie est amie de sa nièce.......Et que mon compagnon décédé (un peu à cause du Covid) connaissait toute la vérité sur Mythe Errant. Ayant fait le tour de la Suisse avec Rocard en planeur... ....https://www.nouvelobs.com/politique/michel-rocard/20160705.OBS4024/quand-rocard-mettait-les-voiles-a-la-mer-je-dois-mes-premieres-emotions.html . Olivier n’avait pas menti : https://www.gettyimages.be/detail/nieuwsfoto’s / michel-rocard-%C3%A0-bord-dun-planeur-lors-dune-s%C3%A9ance-de-vol-nieuwsfotos/967875692 ?language=fr dire qu’Olivier était celui qui était au commande...A LUI.


  • Combien lisent AGORA ???. Film : idiocratie...


  • Lire : Mythe errant se voyait dans le personnage de SETHI 1er. L’avis de Rocard : c’était UN TUEUR.  Par ISIS...


  • Pourquoi l’oeil d’HORUS se trouve-t-il sur le billet de un Dollar ?  Au sommet d’une pyramide....


    •  Captain Jack John 7 février 18:07

      Mélusine bonsoir !

      Si je devais te donner une note je te donnerais 63/64 ... pour le morceau manquant faut que tu vois ça avec Thot ...

      Puis qui te dis que ce n’est pas celui de Ré ? Sur le billet rien ne prouve qu’il s’agit d’un œil gauche ...


    • @John la quatorzième, le PHALLUS. Plusieurs versions..Hermès fut dans le coup...63, le nombre de cases du jeu de l’oie. L’oie d’HERMES : Le bistrot de la ROSE-CROIX. Cette fameuse Rose de MyTHE ERRANT. http://www.lebistrotdelarosecroix.com/2015/08/l-oie-d-hermes.html


    •  Captain Jack John 7 février 18:25

      Mélusine,

      L’essentiel, enfin ce qui compte ce ne sont pas les chiffres mais ce qui manque ...


    • Amusant ce lien de Lacan et Mythe errant : ils descendaient tous les deux d’une famille de vinaigriers. On lui doit au moins : La langue des oiseaux. Mythe Errant on le savait adorait : l’ORtolan. https://www.cairn.info/revue-commentaire-2001-3-page-693.htm?contenu=resume. Sur L’ORTALAN. METS des Rois depuis RABELAIS. Le petit oiseau du paradis. (en langue des oiseaux cela donne pas radis...). A mon père, ce fous des oiseaux...


    •  Captain Jack John 7 février 19:13

      Mélusine,

       63/64 = 1.015873 et ça se répète ainsi de suite jusqu’à l’infini ... Un recommencement perpétuel ... Six chiffres après la virgule comme le nombre de morceau d’œil ...


    • @John Raison pour laquelle, il y a une quatorzième case. Lorsque Osiris s’y étendit, Seth rabattit rapidement le couvercle, le cloua, et le jeta dans le Nil. Désespérée, Isis chercha Osiris jusqu’en Phénicie. Elle y retrouva le cercueil et le ramena en Égypte. Mais Seth réussit à s’emparer du corps et le coupa en quatorze morceaux qu’il dispersa. Le quatorzième. La régénération de la dépouille osirienne par Isis-Chentayt, la « veuve éplorée », est pratiquée chaque année durant le mois de Khoiak, le quatrième du calendrier nilotique (situé à cheval sur nos mois d’octobre et de novembre). Au sein des temples, les officiants s’attellent à fabriquer de petites figurines momiformes, appelées « Osiris végétants », destinées à être pieusement conservées durant toute une année. Ces substituts du corps osirien sont ensuite inhumés dans des nécropoles spécialement dédiées, les Osiréions ou « Tombeaux d’Osiris ». Les Mystères sont observés durant l’amorce de la décrue du Nil, quelques semaines avant que les champs puissent à nouveau être ensemencés par les paysans. Chaque ingrédient entrant dans la composition des figurines (orge, terre, eau, dattes, minéraux, aromates) est doté d’un fort symbolisme, en relation avec les principaux cycles cosmiques (révolution solairephases lunairescrue nilotiquegermination). Leur mélange et leur moulage sous la forme du corps d’Osiris ont pour but d’invoquer les forces divines assurant le renouvellement de la vie, la renaissance de la végétation ainsi que la résurrection des morts. A cheval sur le mois d’OCtobre et novembre/ HALLOWEEN. 



    • La nuit des masques : Michael Myers, le célèbre tueur au couteau du film Halloween, La nuit des masques (1978) vous regarde...
      Ce film est le premier grand succès de John Carpenter, maître de l’horreur et réalisateur de films devenus cultes : Assaut (1976), Halloween, la nuit des masques (1978), New York 1997 (1981), Invasion Los Angeles (1988), L’Antre de la folie (1994)... À l’origine du renouveau du genre horrifique, il a érigé en règles stylistiques les contraintes que lui imposaient des budgets de misère, misant sur l’ambiance et la tension plutôt que sur le gore. Également compositeur, John Carpenter a signé la quasi totalité des musiques de ses films.


    • Dieu est dans le verbe, mais aussi dans le nombre. Pythagore. https://debart.pagesperso-orange.fr/ti92/fracegypt.html. J’ai fait mon mémoire sur la dyslexie et la dyscalculie...


    • Le jeu de L’OIE et les degrés de l’initiation. http://users.skynet.be/lotus/symbol-fr.htm. On oublie la 64 cases qui en rajoutant 8 (nombre d’HERMES (donne 72). Le nombre des cartes du tarot KABBALLISTIQUE.


    • popov 8 février 03:01

      @John

      63/64 ne peut pas être plus grand que 1. Le résultat que vous donnez, c’est 64/63.

      Un nombre dont la partie décimale est faite d’une séquence de chiffres qui se répète à l’infini est toujours un nombre rationnel (il peut s’écrire comme un rapport de deux entiers).


    •  Captain Jack John 8 février 10:34

      Salut Popov !

       Oui tu as raison je me suis grave lourdé ...

      En fait 63/64 et égale à 0.984375 ...

      Mais la aussi ... Six chiffres après la virgule comme le nombre de morceau d’œil ...

      Six chiffres après la virgule que si tu les ajoutes tu obtiens un 9 ... Si tu ajoute ceux qui manque le 1, le 2 et le 6 tu obtiens aussi un 9 ...

      J’ai une explication sur ceci il y a bien longtemps je ne me rappelle plus vraiment tout ... Surtout qu’il semble que depuis tout ce temps les mesures n’ont rien a voir avec l’oudjat ...


    • popov 8 février 11:36

      @John

      Comme les anciens Égyptiens ne connaissaient pas le système de numération de position ramené d’Inde beaucoup plus tard par les Arabes, ils ne pouvaient pas savoir qu’il y avait un motif de 6 chiffres répétés indéfiniment après la virgule.

      Il faut distinguer les propriétés intrinsèques des nombres des propriétés de leur représentation dans une base quelconque.
      Par exemple, 1/3 s’écrit 0,33333... en base 10 (le chiffre 3 est répété indéfiniment), mais tout simplement 0,1 en base 3.


  • "Il ne s’agit pas de la victoire de tout le système capitaliste, mais du remplacement du capitalisme traditionnel, celui qui fabriquait des voitures, des pneus, des produits chimiques, des avions, des trains, bref des produits réels, par le néocapitalisme, qui ne fabrique rien, mais justement créée une plus-value quasiment infinie grâce à ce rien qu’il crée et nous coûte cher, sans que nous ne le sachions : Ben oui, nous sommes à l’aube de l’ère du verseau, après 200 années en signe de terre (matérialisme)


  • Désolée, nulle avec les liens. Taper sur Google : Michel Rocard fait du vol à voile
    Michel Rocard à bord d’un planeur lors d’une séance de vol à voile le 19 août 1990, France. (Photo by Daniel SIMON/Gamma-Rapho via Getty Images). Et Olivier qui ne voulait jamais être pris en photo... Oui, je nous voulait que l’on dise que j’étais le Fils de... 


  • Je ne prends pas le risque d’aller sur Facebook pour dire la VERITE. Trop risqué. Et puis, j’ai toujours détesté Face book. Le cercle des narcissiques en voie d’extinction...


  • Mon cher Gollum est passé par là... 


  • Bendidon ... voila l'Ankou ! Bendidon 7 février 18:09

    Sinon à par le mélusinage infernal il est bien cet article

     smiley

    Le Grand Reset , le Grand Effondrement ...

    Les QAnon parlent d’un Grand Réveil  ?

    Perso j’en doute vu le nombre d’abrutis dans les rues qui portent la moutonnière (cela dans les villes où elle n’est pas obligatoire)

    Bon bééééééééé

    Ah si ce vaccin pouvait tuer tous les homo idiotus


  • Passante Passante 7 février 19:03

    intelligence et clarté

    reste la suite, des fois je me demande si une blouse blanche

    c’est plus proche d’une étoile jaune ou d’une croix gammée..

    va falloir naviguer serré

    entre des lambeaux d’humains,

    des homoncules tarés et aboyeurs,

    avec leurs fioles et leurs fiottes brandies,

    toutes caméras hurlantes devant

    et leurs seringues et leurs masques

    et tout l’attirail de leur hystérie 

    mais y’aura des éveillés des complices

    des compagnies, des zones libres

    des poches de résistance,

    beaucoup de sabotages


  • Yann Esteveny 7 février 19:35

    Message à tous,

    Je cite l’auteur : « Je ne prendrai pas parti ici sur l’origine du virus, sur la réalité de sa dangerosité, ni sur l’efficacité réelle des vaccins et leurs effets indésirables. Nous avons à ce propos des informations contradictoires et le système de communication est tel qu’il ne nous permet pas de trier le vrai du faux. »

    Prendre parti pour le Vrai contre Faux, le Juste contre l’Injuste, le Bien contre le Mal est essentiel.

    Pour ceux qui serait tenter par cette aventure, il faut chercher les censeurs, les calomniateurs, ceux qui monopolisent l’information des grands médias, ceux qui écrivent l’Histoire à leur convenance. Ils obéissent tous au même Maître. Enfin, il faut prendre conscience des innombrables petits serviteurs qui éloignent de ces questions essentielles.

    Sinon vous subirez l’effondrement du « Great Reset » sans espoir. Ceux qui n’ont rien vu venir fuyaient des réalités déjà présentes.

    Respectueusement


    • Jean-Paul Foscarvel Jean-Paul Foscarvel 7 février 20:08

      @Yann Esteveny
      C’est vrai, mais mon article ne traite volontairement pas de cet aspect.
      Pour l’origine du virus, il faudrait une enquête serrée sur les laboratoires, leurs mécanismes, et avoir une connaissance pointue en génétique. Sinon, ce ne sont que des opinions.
      Pour sa dangerosité, par contre, je connais des médecins fiables qui le prennent très au sérieux. Ce n’est pas une banale grippe et personne ne connaît sa réaction lorsqu’on l’attrape. C’est une loterie, même si l’âge intervient.
      Pour les vaccins, il suffit de lire les propres fiches d’évaluation US des vaccins. Ils sont autorisés, pour des question d’urgence, mais non validés. Ils reconnaissent par ailleurs ne pas pouvoir évaluer les effets à long terme. D’autre part des mécanismes existent qui rendent les anticorps facilitant et aggravent la maladie. L’occurrence n’en est pas connue. Donc pour moi le risque est avéré.
      Ce qui est sûr, c’est que les laboratoires freinent pour trouver, voire pour divulguer, des moyens classiques de guérir et préfèrent le vaccin. Rien que cela constitue un scandale absolu.


    • Yann Esteveny 7 février 22:36

      Message à Monsieur Jean-Paul Foscarvel,

      Votre approche est trop matérielle. Nous sommes d’accord qu’il est impossible d’être spécialiste en tout : génétique, vaccin, brevet médical, épidémie, politique sanitaire, etc...
      C’est pour cela qu’il faudrait déjà que les vrais spécialistes en ce domaine soient autorisés à parler, être écoutés et suivis. Ce n’est pas une opinion mais une réalité. Inutile de citer les noms de ces personnes car elles sont connues de ceux qui cherchent en dehors de la propagande.
      Le covid-19 est un petit problème sanitaire mais s’inscrit dans un très gros programme politique. Ce n’est plus un scandale mais un crime organisé.

      Respectueusement


    • Yann Esteveny 7 février 22:55

      Bonsoir Philippe,

      Mes articles évoquant le Covid-19 sont toujours bloqués sur Agoravox. La censure est là. Un lien intéressant : Olivier Piacentini : « Une super élite va concentrer toutes les richesses » 
      https://www.youtube.com/watch?v=fXgVm9TA1Cg&ab_channel=EpochTimesFrance

      Bonne soirée !
      Respectueusement


    • Giordano Bruno 8 février 08:20

      @Yann Esteveny
      Mes articles évoquant le Covid-19 sont toujours bloqués sur Agoravox...

      Est-il possible de les lire ailleurs ?


    • Yann Esteveny 8 février 09:27

      Message à avatar Giordano Bruno,

      Il n’est pas possible de les lire ailleurs. En l’état des choses, les deux articles suivant sont consultables uniquement pour les « modérateurs » d’Agoravox :
      Épidémie - Vivre et mourir

      Covid-19 et virus du mensonge

      Les nombreux commentaires sur ces articles mériteraient eux aussi une publication !

      Respectueusement


  • Le jeu de l’OIE ou les degrés de l’initiation : http://users.skynet.be/lotus/game/oie0-fr.htm


  • saint louis 7 février 21:09

    Cette situation m’inspire une crainte pour le futur proche.

    Et si tout cela n’était qu’un test pour connaitre les conséquences et la réaction des « gens, consommateurs » par les instigateurs de ce merdier planétaire.

    Et si après tout, on pouvait s’en passer de ces « gens, consommateurs », contestataires d’Agora et d’ailleurs, il suffirait de diffuser une dose de virus plus forte, plus efficace pour faire place nette pour nous les maitres du monde et s’approprier tout, sans avoir à se justifier devant la plébe.


    • @saint louis Je me faisais la remarque hier sur la surpopulation dans le monde. Et si on pouvait secouer la planète comme une salade et se débarrasser des toxiques. Les manipulateurs pervers qui de toutes façons, ne changeront jamais. Avez-vous VRAIMENT envie de sauver l’idiocratie (les connards). Car c’est là que cela se joue. Mon rêve de cette nuit me reste collé à la peau. Les « connards » m’empêchaient de retourner dans un endroit aimé. C’était partout le folie furieuse, la lutte pour la survie. Au dernier moment, une personne arrive en voiture et m’emmène très loin. Sauvée de justesse. le meilleur film de ses dernières années...https://www.cineserie.com/movies/210686/video/210752/


    • saint louis 7 février 22:37

      Mais ma chère, il n’y a qu’à demander, je viens tout de suite vous sauver et vous emmener dans le monde merveilleux que l’on voit sur les dessins des prospectus des témoins de Jéhova.


  • On me reproche mais référence à l’astrologie qui ne sont que les archétypes de l’inconscient collectif. Cela pour dire que Vaccin vient de vacca qui signifie « vache ». Et comme par hasard, uranus confiné est dans le signe du Taureau (la vache), six ans encore. Et qu’au lieu de chercher un vaccin (à pure perte,...comme pour le Sida, il n’y en aura pas,...) on ferait bien de s’interroger sur la cause profondes. Comme le dit très bien Annick de Souzenelle, qui voit très clair : dans son Oedipe intérieur. On lutte contre l’ennemi extérieur, en pure perte. Car cet ennemi n’est pas extérieur, c’est notre ami, notre allié. Résumé par cette superbe image : éprouver de l’hostilité contre l’ennemi, c’est s’enfoncer une épée dans le ventre pour atteindre quelqu’un qui est derrière. https://www.youtube.com/watch?v=9Tt0KvS7E74. Notre seul espoir d’en sortir est de quitter l’horizontalité pour se verticaliser. 


  • Mes références. 


  • BA 8 février 08:56

    Lundi 8 février 2021 :


    « Selon le groupe scientifique du gouvernement britannique, le NERVTAG, qui s’appuie sur plusieurs études, la variante anglaise serait plus mortelle d’entre 30% et 40%. »


    Lisez cet article :


    Variants sud-africain et brésilien du Covid-19 : la durée d’isolement allongée en cas d’infection.


    La Direction générale de la Santé a diffusé, dimanche 7 février, une note urgente aux professionnels de santé. Elle détaille de nouvelles mesures à appliquer pour lutter contre la propagation des différents variants du Covid-19.


    Isolement allongé, test négatif obligatoire de sortie... La Direction générale de la Santé (DGS) a transmis de nouvelles règles dans sa stratégie de lutte contre les variantes du Covid-19, dimanche 7 février. 


    Pour prévenir la diffusion des deux variantes sud-africaine et brésilienne, la DGS a allongé la durée d’isolement des personnes contaminées à 10 jours. Un second test négatif est désormais obligatoire pour sortir de la quarantaine. Si ce test se révèle à nouveau positif, il faudra observer 7 jours d’isolement supplémentaires.


    La DGS a également renforcé son dispositif de détection des variants à l’aide de tests antigéniques. Lors d’un test antigénique positif au Covid-19, un second prélèvement devra être réalisé pour rechercher la présence des variantes cette fois-ci. En cas de contamination à un variant, le laboratoire aura la responsabilité d’informer le patient.


    Les trois principales variants du Covid-19 proviennent du Royaume-Uni, d’Afrique du Sud et du Brésil. Ils sont sources d’inquiétudes de la part des autorités sanitaires car plus contagieuses par rapport à la souche initiale du Covid-19.


    Selon le groupe scientifique du gouvernement britannique, le NERVTAG, qui s’appuie sur plusieurs études, la variante anglaise serait également plus mortelle d’entre 30% et 40%.


    https://www.lci.fr/sante/coronavirus-pandemie-epidemie-variants-sud-africain-et-bresilien-du-covid-19-la-duree-d-isolement-allongee-en-cas-d-infection-2177750.html


  • William 8 février 12:07

    "Il ne s’agit pas de la victoire de tout le système capitaliste, mais du remplacement du capitalisme traditionnel, celui qui fabriquait des voitures, des pneus, des produits chimiques, des avions, des trains, bref des produits réels, par le néocapitalisme, qui ne fabrique rien, mais justement créée une plus-value quasiment infinie grâce à ce rien qu’il crée et nous coûte cher, sans que nous ne le sachions"

    Merci pour cette formulation extrêmement claire de l’évolution que nous vivons. Une nuance, c’est qu’il y a quand même certaines « fabrications » qui vont dans le sens de l’air du temps (taggés « écologique », « éthique »,...), par exemple les voitures électriques, soutenues par des subventions ...et permettant des capitalisations boursières hypertrophiées.


  • Reflexo78 8 février 15:29

    Excellente analyse de la situation.

    Une autre analyse politique, aussi remarquable :

    8 février 2021 - Analyse politique par Charles Gave
    « Depuis 2000, les gouvernements, un peu partout dans le monde développé, choisissent les solutions qui accroissent leur pouvoir et non pas le bien commun, et au diable la prospérité générale ou la Démocratie.
    Et donc, pour arriver à leur fin, une grande partie de ceux qui nous gouvernent en Europe et aux Etats-Unis ont développé un nouveau « Logos » qui leur permet de nous voler comme au coin du bois sans avoir à nous rendre de comptes.
    Et ce nouveau Logos, le voici.
    • La réalité n’existe pas, ou plutôt, il n’en existe que des perceptions individuelles et chacune de ces perceptions est aussi valable qu’une autre.
    • Étudier cette réalité ne sert donc à rien puisque n’importe quelle perception en vaut une autre.
    • Et donc, une réalité généralement acceptée par tout le monde ne saurait imposer la moindre contrainte ni à mes actions, ni au chemin que je dois emprunter pour arriver à mes fins.
    • Ma liberté « subjective » l’emporte donc sur tout, puisque la réalité « objective » n’existe pas.
    • Et quiconque s’oppose à ma foucade du moment au nom de la réalité ou de la Science m’agresse de façon odieuse et j’ai donc le droit, que dis-je le devoir, de lui taper dessus.
    Notre société est passée de la formule « Ma liberté s’arrête là où commence celle des autres » à « ma liberté ne peut pas être limitée par la réalité ».
    ../...
    Rappelons que les vieux (>de 80 ans) sont les plus touchés, que sur les jeunes elle n’a guère d’impact, que la mortalité pour ceux qui l’ont attrapé est d’environ 3/ 1000, ce qui est au niveau d’une mauvaise grippe annuelle et que des traitements médicamenteux semblent exister si le diagnostic est fait suffisamment tôt.
    Une approche rationnelle de la crise, comme en Suède, aurait préconisé de demander aux vieux de rester chez eux et de minimiser les visites, de pousser au maximum les mécanismes de détection précoces, et d’expérimenter de façon scientifique quels étaient les traitements médicamenteux qui marchaient et ceux qui ne marchaient pas, ce que nous avions toujours fait jusque-là dans l’histoire.
    ../..Nous commençons à voir émerger le même processus : entre deux décisions, « ils » ne choisiront pas en fonction des intérêts de la population mais en fonction de ce qui accroit LEUR pouvoir.
    .../..
    Il ne s’agit donc pas d’un « complot » mais d’une dérive normale de gens qui veulent d’abord garder le pouvoir en utilisant tous les moyens mis à leur disposition qu’ils soient légaux ou …moins légaux.
    Il s’agit donc d’un processus parfaitement normal, qui existe depuis le début des temps et dont nul ne peut nier l’existence, et à la manœuvre cette fois ci sont les « technocrates » alliés aux « ploutocrates, propriétaires des media ».
    .../...
    Conclusion
     »Nos états sont tombés sous la coupe de forces délétères qui ne veulent en aucun cas le bien commun mais la seule préservation de leur pouvoir. "
    source : https://institutdeslibertes.org/reflexions-sur-un-perpetuel-coup-detat/


  • pipiou2 9 février 18:18

    Vous êtes sûr qu’on fabrique beaucoup moins de produits industriels ?

    A priori l’industrie la plus touchée est celle du tourisme, industrie qui produit assez peu d’objets physiques.

    L’industrie du Hightech se porte bien, celle de l’équipment menager ou du bricolage aussi, celle de l’agro-alimentaire progresse, celle du vélo également et bien d’autres.

    Donc je ne comprends pas trop cet article.


    • saint louis 10 février 18:31

      @pipiou2
      Ben c’est assez simple à comprendre, notre industrie Française a été démantelé pour des raisons politico fiscales en prônant les délocalisation internationales de nos entreprises devenues mondialisés.
      La grande partie de la consommation Française est actuellement issue d’importations.
      La part des charges fiscales et sociales sur la production est un véritable boulet qui dissuade la fabrication made in France.
      Si vous n’y croyez pas tentez votre chance, vous serez vite convaincu.


Réagir