mardi 24 février 2015 - par Dan

Le mémoriel des 17 « nous sommes tous Charlie » saccagé à Paris

Le mémoriel des 17 "nous sommes tous Charlie" saccagé il y a quelques jours, place de la République à Paris ; alors pourquoi ?

Etait-ce de la haine gratuite ? magnifiée par des crétins irrespectueux ? surement oui. Mais.. "la haine" cela repose quand même sur quelque chose. En tous cas, c'est profond et subliminal. Il faudra décodé. Et sérieusement. Ne pas dire comme GW Bush : "ceux qui ne sont pas avec nous sont contre nous" et on déclenche des guerres à distance, au chaud. Comprendre... En bref, c est identitaire ; mon analyse (partiale et personnelle) c'est que cela émerge d'une racine fielleuse (une frange islamique identitaire) donc marginale, issue de l'immigration des années 70 qui n'est plus un modèle pour la dernière génération.

Une autre question serait aussi de savoir si la société française a été, un jour, ressentie comme un modèle pour les ressortissants arabo-musulmans ? Lorsque l'on se souvient des sifflets constants contre les joueurs de l'équipe de France de football lors d'un match France/Algérie à St Denis il ya une dizaine d'années ; alors que les joueurs algériens étaient acclamés, par les enfants de l'immigration, sous les regards ahuris de Marie Georges Buffet et de Jacques Chirac. C'était déjà précurseur. 

Mais pour le présent, cette partie frustrée qui émerge va donc se réfugier dans l'absurde de la victimisation délirante et vengeresse redemptrice. Une masse qui n'est plus absorbée dans le corps social. Et qui rejette la culture française.

Le phénomène d'une politique d'immigration de masse, organisée depuis les années 70 par les acteurs "d'en haut", voulue pour la croissance des modèles économiques, ex : le BTP, le secteur automobile, l'hotellerie, en tête, qui développaient des parts de marché (des gains). Avec des travaileurs payés -dans le meilleur des cas- au salaire minimum, sans revendications car précarisés et déracinés. Cette dynamique produisait des immeubles, des tours d'habitations, des cités-dortoirs pour créer des routes, ou des C.C. type Rosny 2, Parly 2, Vélizy 2, de Créteil Soleil, de Marne la vallée, des tours de la Défense. Idem dans toutes les métropoles de France.

Brefs des chantiers, toujours des chantiers, pour des loyers de patrimoines, des bénéfices pour l'expansion "tout bénéfice" des sociétés cotées en bourse. Des chiffres d'affaires supplémentaires pour la grande distribution. Une agriculure boostée aux nitrates, aux hormones, des voitures sous perfusions de primes à la casse payées par nous même (l'Etat). Le secteur pharmaceutique qui ramasse la mise avec des medcam payés par les cotistions et/ou l'Etat providence. Des futurs électeurs pour toutes les communes qui organisaient l'accueil, pour l'essor exponentiel des taxes d'habitations et des revenus fonciers.

Pour exemple, regardons le jaillissement des immeubles de Bobigny dès 1970, avec des ouvriers étrangers payés au smic (ou au noir) et surtout dociles... Une loi sous le septennat de Giscard a promu le regroupement familial, avec, pour suite une démographie galopante, car religieuse. Une France d'en haut, qui décide pour le bien du peuple (la France d'en bas). 

"On" a voulu -sans demander jamais l'avis des citoyens- assimiler entre elles des populations qui ne le souhaitaient pas forcément (l'une déracinée du Maghreb fortement communautaire, l'autre française dite d'origine qui regardait le fil de l'eau).

On nous dit qu'à présent il existe, de fait, une frange de la dernière génération maghébine qui refuse "la culture française" : refus de la laïcité, des valeurs républicaines. Egalement des zones de non-droit dans les quartiers. Les motifs, les faits, ne manqueraient pas. Cela risque de mener à une situation d'auto-destruction de la société française. Et on ne parle pas de la désindustrialisation de la France et du chômage endémique qui n'absorbe plus aucune capacité de nouveaux entrants sur le marché, ceci malgré les cadeaux aux entreprises.

Dans ce cadre, c'est la problématique pernicieuse de l'histoire du "vivre ensemble" rejetée par les acteurs eux-mêmes. Des mixités voulues pour la globalisation heureuse d'Alain Minc et de frère Jacques Attali. La standardisation du taylorisme productiviste pour les "majors" multi nationales, qui croissaient , la "libre circulation" des hommes, des marchandises et surtout..des capitaux. Le malaise induit -bêtement- les ressorts liés aux racines tribales identitaires, le nationalisme exalté ou sous jacent, (ex : les supporter de foot, de rugby, etc..) les cultures et bien sûr les trois religions monothéistes..

Avec une autre histoire c'est pour cela que la Yougoslavie a explosé sur la radicalisation sanglante des religions, des ethnies, que l'Ukraine se déchire, que les chiites et les sunnites se massacrent, idem des chrétiens noirs de Bamako face aux musulmans nomades du Mali, idem du Centre Afrique, que le conflit Israëlo-Palestinien dure depuis toujours et qu'il dégénère un peu plus avec les colonisations, etc..

Nous ne ferons pas non plus l'économie de notre positionnement "occidental sous influence américaine" inquisiteur et prétentieux, celui d'un néo-colonialisme prédateur, affairiste, qui conduit des guerres "BHL" ou "néoco", sur des problèmes ethnico-religieux qui ne nous regardent pas : de quoi se mêle-t-on à faire la guerre au nom de l'occident (chrétien) sous couvert de la démocratie : en Afghanistan ? en Somalie ? en Irak ? en Libye ? en Centre Afrique ? au Mali ? en Syrie ? demain en Iran ? (pardon si la liste est longue..). Vraiment on ne change rien sur la politique étrangère ?

Fournir sur un plateau ce ressentiment d'un nationalisme ressucité de l'Oumma des pays arabes -des peuples-qui se demandent de quoi se mêle donc "l'occident" sur des terres qui ne sont pas les siennes. Et l'on s'étonne de créer des mouvements d'insurrection jusque dans nos villes ?..Le mot" terrorisme" est le mot canonique, un fourre tout bien pratique, nos anciens, morts pour la patrie, ne s'y retrouveraient plus.

Ceci étant nos parents résistants ne s'adonnaient pas -eux- à l'égorgement institutionnalisé comme les radicaux de Daesh qui sont des êtres désoeuvrés quant aux massacres qu'ils perpétuent pour des croyances d'illuminés. C'est un paroxysme de fanatisme. Cela me rappelle la grande inquisition ; "Dieu reconnaitra les siens". L'humanité n'a pas progressé. Il faut faire attention de ne pas tomber dans ce jeu (leur jeu barbare). Mais tout a été dit à ce sujet. 

L'humanité n'est pas un paradis ; d'ailleurs les trois religions du Livre disent depuis toujours que le paradis n'est pas sur terre (merci on voit) c'est après la mort. Donc la vie, il faut la brûler, les hommes sont insignifiants en regard de la transcendance "salvatrice"...Les religions sont arriérées et moyenâgeuses. On le vérifie. A nos portes.

L'histoire des mixités, ce n'est pas un programme de viande hachée, c'est un équilibre fondamental. Pourtant on a joué avec ça. Le résultat est là. Il y a quelques intellectuels qui sentent l'allégorie de Faust, "l'apprenti sorcier ne maîtrise plus les forces qu'il a déchaînées". En France c'est foutu, ça prendra du temps, mais ça explosera grave, la France la première. La Laïcité, concept de base républicain va donc devoir se battre. la Laïcité est une oeuvre de paix, du vivre ensemble. Mais pour vivre ensemble et accepter l'autre il faut être deux. Là, ce ne sont plus des mots qui suffisent.

Les gens ne sont pas racistes, mais ils ont peur, c'est un malaise, un mal être. Le mot "étranger" vient du mot "étrange" pour substantif, non ? il faudrait ne pas l'oublier. Et l'on est toujours l'étranger de l'autre. Alors ? c'est compliqué.

Les traditions tribales fixent l'ADN plus qu'il n'y paraît. Ailleurs, dans les autres pays d'Europe (de l'Europe du nord à l'Europe du sud) ce sera vraisemblablement aussi un grand bazar identitaire et pas de réponse vraiment adéquate. personne n'a de recette, sauf l'autoculpabilisation des masses dites "populistes". Mais c'est comme une autoroute sans sortie que l'on aurait pris.

La guerre au "terrorisme" c'est balivernes. A l'ONU les grands pays de la planète, membres du conseil de sécurité : USA, Russie, Chine, France, Angleterre possèdent tous la bombe atomique. Mais ce n'est pas dans ce rapport de force au total que cela se jouera. La bombe atomique c'est tout simplement trop grave (heureusement d'ailleurs) à utiliser. Les drones vont faire le sale boulot. Des hélicoptères contre des gens au sol, et des civils en prime, c'est tout un programme et il faut se pincer le nez pour ne pas avoir honte. 

Néanmoins le choc civilisationnel -qui ne dit pas son nom- sera d'un accouchement lourd, spartiate, parce que policier et militaire, donc dangereux avec des tensions communautaires décomplexées, revendiquées. On voit bien que des officines ne nous lache pas "la grappe" sur les signes ostentatoires qui reviennent par la bande. Sur les pratiques communautaristes. On sent poindre pour nous remercier d'avoir jouer le jeu, que des lois liberticides vont restreindre bientôt nos libertés fondamentales. On se tâte avec le Patriot Act.. Beau résultat. Une régression sociale par Bruxelles qui pilote l'économique accouplée d'une régression sociétale. Elle est pas belle la vie ? 

Il n'y aura plus -au mieux- de tranquilité sociale et civique, voire -au pire- plus de paix civile possible et durable. La force va gronder mais la force c'est comme la morale "c'est toujours celle des autres". Sans oublier en politique géo-stratègique de l'étranger les frères ennemis comme l'Inde face à son voisin, le Pakistan, des milliards d'individus bientôt, qui ont stocké la bombe atomique, au cas ou..le voisin s'emballerait. Aussi l'Iran qui est sous la surveillance belliqueuse d'Israël qui a envie "d'y aller". On ne s'étonnera pas -dans la même veine- que la France "terre d'accueil" fait un furoncle du conflit Israëlo/Palestinien dans les banlieues..Avons nous mériter ça ? 

Chez nous l'armée, la gendarmerie, la police, tiendrait tout ça, c'est le prix à payer nous dit-on.. Changement d'époque pour les lecteurs que nous avons été de Charlie, on a applaudi lors de la manif pour Charlie, les policiers, les CRS mais ils le méritaient. Comme quoi il ne faut pas juger par principe. Cependant, une manif qui agglutine des Nethanyaou et des Porochenko laissera un malaise, comme une fête de reconnaissance gachée. C'est fiélleux. La France devient-elle réac ? et il faudrait s'en féliciter ? On enmène un gamin de 8 ans au commissariat car il dit des conneries de mômes (qui sont tous déconneurs, c'est l'âge). Une société qui se raidit, qui se rabougrit. Rassurant ? pas vraiment, on verra si les militaires sont des philosophes aux valeurs humanistes. Du coup, on va pouvoir faire le test grandeur nature ; ailleurs que dans les romans de gare qui nous délassent, le temps d'un voyage en train ou en avion, pour nous occuper l'esprit et se donner du "frisson", comme dans les films américains.

Nous seront les acteurs principaux may be..et là c'est moins glamour. Oui, eux, les acteurs d'Hollywood, ceux de la "Jet Set", ceux du festival de Cannes, de la chaîne Canal +, de l'émission bobo de Ruquier, ceux qui donnent des leçons, dans leurs propriétés privées, surveillées par des caméras (gardées bientôt par des milices) eux resteront bien au chaud, loin des quartiers sensibles. 

L'homme est décadent (belliciste) depuis le début de l'humanité, il est dans la suprématie de domination. Les religions "du Livre" qui ont habillées les cultures sont paroxystiques, elles nous exploseront au visage, sans cesse, par prosélytisme. C'est la question du XXIe siècle ; un siècle qui n'ira peut-être pas au bout.



77 réactions


  • Gnostic Gnostic 24 février 2015 11:44

    Très bon article (un peu long quand même)

     smiley

    Les bisounours et les bien pensants qui pullulent sur AV ne vont pas apprécier

     : smiley

    Les grands patrons se sont enrichis avec l’immigration de masse et la connivence des socialos-cocos-progressistes qui ne voulaient pas imaginer ce qui arriverait un jour

     

    Et bien c’est arrivé et on n’est pas sortis de la MERDE

     smiley

    Et ce n’est pas les YFOCON, YAKA, YORAKA des CHALOT, GIL, taktak, VICTOR, Herblay, Cabanel, PCRF, Resistance, Bibeau et consorts qui nous bassinent tous les jours avec le grand changement

     

    C’est la MERDE FINALE

    Groupons-nous et demain

    Ladégueulade

    Sera le genre humain

     smiley

    ON EST CHARLOTS


  • César Castique César Castique 24 février 2015 11:50

    « L’homme est décadent (belliciste)... »


    Erreur, le décadent, c’est le pacifiste : c’est lui qui est condamné et c’est lui qui disparaît.

    • bourrico6 24 février 2015 12:24

      On peut être pacifiste et pourtant coller son poing dans la gueule du belliciste à la con qui vient faire chier de trop près.
      Faut arrêter les clichés, la drogue, et l’extrême droite.


    • César Castique César Castique 24 février 2015 12:50

      @bourrico6

      « On peut être pacifiste et pourtant coller son poing dans la gueule... »

      Non. Quand on est comme ça, on est pacifique, pas pacifiste...

      « Faut arrêter les clichés, la drogue, et l’extrême droite. »

      S’il y avait de l’espoir, je vous suggérerais d’arrêter avec la méconnaissance du français... 



  • Txotxock Txotxock 24 février 2015 12:19

    « Le mémoriel des 17 « nous sommes tous Charlie » »

    À quand les commémorations avec les vieux débris du 11 janvier et leur drapeaux de régiment, leurs médailles patinées, le clairon anémié et les notables beaux parleurs ?


  • Le p’tit Charles 24 février 2015 12:35

    Encore un article misérabiliste...C’est fou le nombre de décérébrés sur Agora.. ?


  • alinea alinea 24 février 2015 14:22

    Bien aimé cet article, beaucoup aimé cet article ; le ton, le fond, la forme !! Merci


  • Fergus Fergus 24 février 2015 14:29

    Bonjour, Dany.

    « Une autre question serait aussi de savoir si la société française a été, un jour, ressentie comme un modèle pour les ressortissants arabo-musulmans ? »

    La réponse est clairement OUI. C’est du moins le constat que j’ai fait en côtoyant, dans le cadre de mon activité sportive, de nombreuses familles appartenant à ce sous-ensemble de la population française, notamment dans les départements du Val-de-Marne et de Seine-Saint-Denis.

    Les véritables problèmes sont venus après, d’une part, avec l’émergence d’un communautarisme qui n’existait pas en tant que tel auparavant ; d’autre part, avec le mal-être des jeunes de 2e et 3e génération délaissés par la société et en quête de sens existentiel.


    • Fergus Fergus 24 février 2015 17:11

      @ Alex.

      La communauté chinoise scolarise ses enfants, et ceux-ci sont de fait très bien intégrés. Mais cette communauté n’en vit pas moins très repliée sur elle-même, habitant les mêmes lieux, se fournissant dans les mêmes magasins, et se répartissant les rôles d’employeurs pour la minorité, et d’employés pour la majorité.

      Tout cela, j’ai eu le loisir de l’observer de très près, ayant habité durant des décennies en bordure du Chinatown du 13e arrondissement de Paris, tandis qu’une de mes sœurs était l’une des rares européens restés dans sa tour du boulevard Masséna, elle aussi durant des décennies.

      Le 13e, j’y étais encore il y a 2 jours pour assister au traditionnel défilé du nouvel an pour l’année de la Chèvre.


    • Fergus Fergus 24 février 2015 19:09

      Bonsoir, Sabine.

      « les enfants d’immigrés asiatiques réussissent parfaitement bien à l’école, ce doit être parce que culturellement leurs parents ont certaines valeurs »

      C’est moins une question de « valeurs », au sens humaniste où nous entendons ce mot, qu’une stratégie de réussite sociale : inciter ses enfants à conquérir les moyens de devenir influents dans les milieux d’affaires.

      Pour ce qui est du mot « délaissés », je le maintiens. Non qu’il n’y ait pas eu, en effet, des sommes importantes affectées aux banlieues, mais cela s’est fait surtout sous la forme de saupoudrages et sans véritable stratégie sociale globale au niveau des quartiers concernés.


    • tf1Groupie 24 février 2015 19:58

      @Fergus

      Plutôt d’accord avec vous Fergus.
      D’ailleurs je ne suis pas sûr qu’on a déversé tant de millions que ça pour ces populations qu’on a souvent marginalisées ; en plus ces « millions » ne concernaient que les banlieues et arrivaient un peu tard.

      Pendant des années la population française, dans son ensemble et pas seulement les élites, était assez heureuse de voir ces immigrés venir faire le sale boulot (poubelles, BTP), et avec un regard condescendant voire méprisant.

      Néanmoins il ne faut pas non plus généraliser hâtivement : dans ma banlieue il y a des enfants ou petits-enfants d’immigrés qui sont très bien intégrés, bien éduqués, respectueux des valeurs françaises. Mais ce sont ceux dont les parents ont réussi et font alors partie des populations favorisées.


    • Fergus Fergus 25 février 2015 08:26

      Bonjour, tf1Groupie.

      Je suis d’accord avec vous sur les constats que vous faites.

      Les millions déversés l’ont été avant tout pour masquer l’abandon d’une véritable action d’un Etat (de droite comme de gauche) qui s’est satisfait de circonscrire les difficultés sociales liées au chômage à des quartiers de ce fait de plus en plus ghettoïsés et abandonnés assez largement aux économies parallèles.

      Mais il y a quand même des jeunes qui s’en sortent, notamment des filles, moins soumises à la pression collectives de groupe qui s’exerce dans les cités.


    • Dany romantique 25 février 2015 17:26

      @Fergus
      Merci Fergus pour ton point de vue qui est constructif et plus optimiste que le mien !...Bonne journée


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 28 février 2015 23:52

      @Fergus 


      Je vais vous dire une secret.... que vous savez sans doute déja. .Vous pouvez le répéter ou non, ça n’a aucune importance : Il n’y a pas d’émigration chinoise. Il y a des Chinois qui vivent hors de Chine, mais c’est un contretemps.... Chaque Chinois sait, qu’avec le temps, toute le monde pensera en chinois. Sans violence,. simplement parce que c’est la seule facon correcte de penser... Ca apporte une grande serenité. On est loin des mollahs...

      S’intégrer ? Mais oui, bien sûr... avec un sourie, car on sait, sans jamais en douter, qu’ètre francais n’est qu’une autre facon, d’être chinois... d’être humain.. . Hollywood, démocratie, crise boursiere... On en retiendra quelque chose, mais pas beaucoup ; les techiques du comment sont faciles. Simplistes, La civilisation occidentale est venue et partira.... elle sera doucemnet effacée. Pas détruite, pas vaincue, effacée. Comme on gomme une erreur d’un brouillon. Comme Mongols et Manchous sont passés sur la Chine en laissant quelques cicatrices qui s’estompent, mais pas de rides...



      PJCA




  • bakerstreet bakerstreet 24 février 2015 14:51

    C’est un bon article, avec de la chair. 

    Ce qui manque souvent ici
    Assez d’accord avec Fergus.

     Cette génération est montée dans le mauvais wagon, au mauvais moment. 
    Tout le monde sait bien comment à éclaté la bombe, de façon larvée, avec beaucoup de détonateurs, petits mesquins, mais qui fabriquent une bête qui nous échappe.

     Le boulot, surtout, qui est le formidable ciment de brassage social et de reconnaissance, a disparu. 
    On a donné de la colle et des rustines pour ceux qui décrochaient, qui ne pouvaient plus rebondir, termes commodes pour faire passer la responsabilité et le bâton de merde.

    Les communautés sont malades, mais le français de souche comme certains disent l’est autant. Ne pas croire que la misère est segmentée. Dans les campagnes elle est silencieuse, soumise, sans même un relais de transmission. 

    Les nantis se complaisent dans le malaise des banlieues, de façon finalement à faire croire que ça se passe finalement bien mieux ailleurs. 
    Bien- mieux ; il y a un mot de trop au moins, dans cette égalité.
    On cherche à tout prix à nous cliver, sous des prétextes parfois de rassemblement et ça marche. 

    Le clivage, le clivage, c’est la notion magique pour réussir, que les politiques, les mollahs et les curés de toutes chapelles, mais aussi bien sûr et surtout les patrons ont réactualisé, sortis de la trousse à outils obsolète de Machiavel, plutôt que de prendre les verres de lunettes de Spinoza.

    On tourne le dos aux lumières et on privatise l’électricité. 
    A quoi se raccrocher : Modérément à la tribu et à ses excès, ses chants qui vous font entonner un champ nazi sans vous en apercevoir. 
    Moi je fais confiance à la poésie, et à la marche à pied, à mes vieux classiques qui me tiennent à distance de la rumeur imbécile du monde, la musique, à la pratique du vélo, une roue sur le bord du précipice.

    • Dany romantique 25 février 2015 15:13

      @bakerstreet
      Merci pour ton avis qui reste sain, au passage tu as vu la manipulation d’un système. Ton commentaire est bien tourné c est philosophique, inattaquable il n’y a pas d’amalgame ni de haine.

      Oui il faut se détendre en faisant de la musique et du sport, c’est ce que je fais aussi.
      Fraternellement.

  • kalachnikov lermontov 24 février 2015 15:48

    Je n’ai pas lu, rejet au premier mot. Le ’mémoriel’ : rien que ça. Je ne poursuis pas, quoi que l’article raconte.

    ’Mémoriel’, très ananas tout ça, l’air de rien, et ça n’a ni queue ni tête.

    Des particuliers qui ne sont pas la Nation à eux tout seuls ont pris la liberté de faire dans le mémoriel sur l’espace public ; d’autres qui ne sont pas davantage la Nation à eux tout seuls ont décidé de foutre en l’air cette chose qui n’a aucune légitimité. La légitimité, c’est l’Etat encore ?

    Un collectif a porté plainte ! Rien que ça. De l’argent public va être dépensé, les esprits pollués, etc, tout ça pour quoi ? Un type fait un truc dans la rue, on lui flingue son truc. Normalement le juge va lui dire : ’écoute la rue est tout le monde et à personne. A tes risques et périls.’ Ce qu’on appelle le droit. Mais il va se trouver devant ça : ’suis-je ch** ou non ?’ Ce qu’on appelle la morale.

    Ce p** de charlisme va nous bouffer la tête, ça urge de passer la camisole à toutes ces parties prenantes, sans distinction.


    • alinea alinea 24 février 2015 16:35

      @lermontov
      Tu as tort lermontov !!
      Pas un mot de ce que tu dis dans cet article !!


    • kalachnikov lermontov 24 février 2015 17:06

      @ alinea

      Bah, j’ai précisé que je ne lirais pas, sans rien préjuger.

      J’étouffe. Mon propre pays vient à me dégoûter, vivement que je me barre.


    • Passante Passante 24 février 2015 17:20

      nasrallah vous attend de pied ferme lermontov,

      et ne manquera de tirer profit du dernier de vos talents...
      mais allons donc, vous n’avez pas encore visualisé que c’est macdo everywhere ?
      « lucilus, où que tu ailles, c’est toi même que tu transportes ».



    • kalachnikov lermontov 24 février 2015 17:33

      @ Passante

      Anywhere out of this world ?

      Un endroit où je ne comprends pas la langue et ça ira bien. Et pour m’occuper, je ferai peut-être une oeuvre.

      https://www.youtube.com/watch?v=1SSPOsf09JA


    • Passante Passante 24 février 2015 18:59

      venise ? srinagar ? buenos aires ? constantinople ? le cap ?

      y’a les cévennes aussi .. smiley

      rien sous la main pour contrer les cure, temps presse lermontov,
      mais patricia, invincible.
      mais j’y pense, ce pseudo... le dombass, vladivostok, mourmansk, non ?


    • alinea alinea 24 février 2015 19:05

      @lermontov
      Nulle part !
      Soit tu arrives comme un blanc et, qui que tu sois, tu es un colonialiste, un richard ; peut-être certains pays d’Amérique du sud... mais si on part en fuyant, sans plus de désir, il faut du temps avant de s’émerveiller.
      Ou bien un monastère, tu n’y comprendras pas le langage et on te foutra la paix !
      Mais où que ce soit, qu’il y ait internet et que tu nous commentes encore les articles que tu ne lis pas ! smiley


    • kalachnikov lermontov 24 février 2015 20:25

      @ alinea

      Sans femme ?!

      Comme tu le vois, j’ai déposé la cagoule et pris le crêpe.


    • alinea alinea 24 février 2015 21:12

      @lermontov
      Oh pardon !! je n’avais pas pensé à ça !! quoique, l’interdit, la femme qui passe, ça peut donner du poivre aux ardeurs !!! smiley


  • Garance 24 février 2015 17:03

    Comme l’a si bien dit le Président Hollande ; 


    « Tout ça c’est d’la faute aux  » De Souches " 

    Y aurait plus de De Souche dans C’Pays : y aurait plus de racisme tant il est vrai que le De Souche est raciste et que le Maghrébien il est bien

    Comme pour tous les cimetières vandalisés dans C’Pays , le sacrilège de la Place de la République est a mettre au compte des fachos de la Blondasse

    Ce n’est pas moi qui le dit c’est Cambadélis

    Petits cadeaux d’avant élections : 



    Tout est dit , la messe aussi smiley

  • arthes arthes 24 février 2015 17:12

    Bonjour,


    J’ignorais qu’il y avait un mémoriel des 17, je ne sais d’ailleurs même pas qui sont ces 17, bon, je sais quand même l’odieuse exécution qui a endeuillée Charlie....Peut être ce saccage vient il du fait que ce sinistre évènement a été trop récupéré, exploité (la marche du 11 janvier sans cesse resservie pas nos élites afin d’évoquer et d’appeler « l’unité nationale » chaque fois que le gouvernement veut en appeler au peuple pour faire passer une loi, mesure impopulaire et liberticide, faire la morale....ou pour toute autre raison où il faut rappeler au peuple qu’il doit être uni dans l’adversité .
    C’est n’importe quoi, Charlie n’a jamais été un parangon de la tolérance et de l’amour universel, c’est un canard provocateur, avec de l’humour de vieux potaches caca/boudin (« fin c’est juste mon point de vue) , bref l’ensemble est clivant à l’arrivée »on en fait trop« , et forcément ce qui symbolise le »trop c’est trop", comme un mémoriel devient cible facile pour ceux que cela lasse ou pour les givrés capables de tuer pour des idées religieuses.

    • mmbbb 1er mars 2015 12:00

      @arthes je lisais Charlie et je n’ai plus relu depuis tres longtemps Par illeurs son ex dirigent Val Philippe m’insupporte Quant a notre elite qui prone l’unite nationale , elel se fout de notre gueule J’en ai rien a cirer de ce pays je ne me reconnais pas et ce qu’il est arrive etait prévisible Hollande est l’archetype de diloplome en dehors de toute realite sociale et qui veut etre l’element federateur des francais Qu’il se demmerde je ne suis plus cette classe politique qui nous a amener la ou nous sommes Je ne suis pas allé manifeste je deteste les bo bos et les faux culs


  • arthes arthes 24 février 2015 17:15

     Oooops, après réflexion, je déduisque ces 17 sont les 17 victimes de la série de meurtres perpétrés

    dans les locaux de Charlie et durant la traque des terroristes (oui oui, je suis blonde)

    • Garance 24 février 2015 17:42

      @arthes


      Ce que vous ne savez pas encore c’est que la Place de la République va être débaptisée : 

      Elle va devenir la « Place des 17 »

      La Statue va être enlevée et à sa place transféré le chêne qu’à planté Le Président Hollande en son parc de l’Eysée

      Alors que tout le monde se demandait pourquoi il avait passé une nuit entière à planter cet arbre

      La raison en était simple : je viens de vous la donner

      Dans la lignée du Mitteux bâtisseur.....Hollande le planteur (dans tous les sens du terme)

      Il plante des zarbres partout :




      C’est devenu un tic

      La courbe attendra , les chômeurs aussi : le Président plante 

    • bakerstreet bakerstreet 24 février 2015 19:10

      @Garance

      J’ai trouvé l’article intéressant sans m’arrêter à ce mémorial des 17, dont j’ai appris moi aussi l’existence.
       Qu’il soit saccagé ne me surprend pas beaucoup, et à vrai dire j’aurais été plutôt surpris qui’l n’en soit pas ainsi, attendu qu’’on offre ainsi une occasion de plus en or pour se déchaîner. 

      Les mémoires, il faut les garder dans vos têtes, c’est la meilleure façon que personne n’y touche. 

      Et toujours la relier avec le présent, refuser ainsi qu’elle soit absurde, ne pas tomber dans les couronnes de fleurs et de sanglot, !
      Rester vivant, sans tomber dans l’anesthésie de l’émotionnel qui enterre à double fond, vous fait des beaux morts, la meilleure façon qu’on vous oublie à jamais, devoir de fossoyeur fini. 

      Les mémoriaux, c’est comme des statues de poètes, une anesthésie d’alexandrins !

      Larme à l’œil devant le monument, c’est trop l’arme au pied !
      Une attitude de mouton qui se résigne à l’abattoir. 

      Ce qui est pratique avec les morts, c’est qu’ils sont toujours d’accord avec vous, ne protestent pas. C’est pourquoi les morts sont toujours des types formidables, et que les cimetières sont pleins de gens indispensables. 
      Les discours sont toujours trop longs
      Les dislongs sont toujours trop courts
      Je me souviens des jours passés à me cailler les miches, quand j’étais gamin, et qu’un vieux soufflait dans sa trompette, près du monument de 14-18

      Voilà 100 ans, les turcs commençaient le massacre des arméniens. 
      On ne bronchait pas ou presque, la tête dans les tranchées. 
      un million de mort de plus ou de moins qu’est ce que ça peut faire...

      « Qui se rappelle maintenant du massacre des arméniens ? »Avait dit Hitler, en 39...
      Quand on passe l’éponge, quand on veut oublier, quand on récupère, c’est un encouragement à recommencer. 


    • bakerstreet bakerstreet 24 février 2015 19:13

      J’ai dit massacre, j’aurais du dire génocide.

       Il y a bien une filiation de l’horreur, une même courroie d’entrainement entre les différents génocides, arménien, juif, et rwandais.

    • philouie 24 février 2015 19:14

      @bakerstreet
       Il y a bien une filiation de l’horreur, une même courroie d’entrainement entre les différents génocides, arménien, juif, et rwandais.
       
      Mais encore ?


    • philouie 24 février 2015 19:16

      @bakerstreet

      On ne bronchait pas ou presque, la tête dans les tranchées. 
      un million de mort de plus ou de moins qu’est ce que ça peut faire...

      Pour rappel, Verdun c’est 800 000 morts.

    • bakerstreet bakerstreet 24 février 2015 19:48

      @philouie

      Là je parlais du million de morts civils arméniens, et sans doute un million et demi à la louche.

       Je parle sans en parler de cette mécanique qui se met en place, faite de haine, de désignation de l’autre qui ne vaut plus rien, sur lequel on peut se déchaîner sans chercher à comprendre, sans voir plus loin que le bout de son nez !

      Des politiques, des prêtres des mollahs des généraux vous donnent l’autorisation, alors pourquoi ne pas se géner. D’ailleurs, qui n’a pas un ressenti avec son voisin ; Alors pourquoi ne pas en profiter ?

      c’est la mécanique du massacre, c’est celle du génocide quand l’ampleur vous fait considérer qu’il vous faut un autre mot que les mots habituels pour envelopper cette chose immonde. 
      Il y a surement quelque chose de pourri en l’homme, pour avoir tant de gout pour la haine, le sang et l’abjection, et un tout petit peu de morale, pour avoir besoin de faire cautionner sa méchanceté par la religion

      Des morts des pauvres couillons qui sont morts de 14 à 18 je les respecte autant que ça peut se faire. Mais pas la guerre qui l’es a enterrés, trois oncles et un grand père. 
      Un autre qui a survécu on ne sait comment, d’un cheval mort à l’autre, avant de donner naissance un jour à mon père.
      Finalement, on est beaucoup à l’avoir échappé belle.
       On l’oublie un peu trop, mais même les spermatozoïdes, un casque sur la tête, ont tenté eux aussi de sortir de cet enfer.

    • philouie 24 février 2015 20:10

      @bakerstreet
      Merci pour ce complément.
      Je partage dans l’ensemble.
      Oui nous avons cette faculté toute humaine de massacrer copieusement notre prochain. Je dirais que ce qui distingue les génocides modernes, des massacres d’antan, c’est surtout une question de moyen. Autrefois, il n’était pas rare de passer par le fil de l’épée l’ensemble de la population d’une ville. Tout au plus, gardions nous les femmes et le bétail.
      Maintenant, il n’est pas vrai de dire que la cause de ces massacres puissent être religieuse, même si souvent la religion a servi de prétexte. Il s’agit toujours d’actes politiques en vue de l’appropriation de la terre. C’est l’estomac qui commande, pas le cerveau.


    • bakerstreet bakerstreet 25 février 2015 14:56

      @philouie

      La même préparation méticuleuse, mais annoncée : Radio des milles collines qui résonnent aux autodafés dés la fin du 19 ième en turquie, annonciateurs de ce qui va arriver et de ce personne ne veut voir ; idem évidemment pour l’Allemagne des années 30. 
      Arméniens, juifs, tutsis, ils composent une sorte d’élite minoritaire, détiennent des biens, et ont une influence supérieure à leur nombre. 
      Ce qui est mal admis, dans des société paranoïaques et totalitaires, où le racisme devient un exutoire, voyant et voulant voir des ennemis intérieurs. 
      Le génocide des arméniens et des juifs sont sans doute plus apparentés : Religion autre qui en font des suspects au sein d’empire traversant des crises, et cherchant des boucs émissaires faciles, et faisant qu’au travers d’un pogrom, le pari est pris qu’on peut recimenter une identité qui se lézarde. La guerre enfin sert de prétexte à passer à l’’acte, faisant le pari que ces excés seront noyés dans les autres horreurs. 
      Et effectivement le génocide arménien mettra du temps à être perçu.
      Hithler y verra un encouragement à passer à l’’acte : « Qui se souvient du massacre des arméniens ? »

      Il me semble que si la communauté internationale avait été plus courageuse, les événements qui se sont produits ensuite auraient pu être enrayé. 


    • philouie 25 février 2015 17:31

      @bakerstreet
      Je vous invite à relire Esther. Pourim, c’est le 5.
      On y trouve le prototype du génocide.
      Le roi est faible et il est mal conseillé.
      Le mauvais conseil, c’est justement toute cette préparation intellectuelle qui précède le crime.
      Dreyfus précède la Shoah de plus de 50 ans.
      Le mauvais conseiller, Haman, c’est la presse. Celle qui susurre à l’oreille du Roi.
      Haman et nos journalistes sont des narcissiques.
      Il est évidement beaucoup plus facile de gouverner par la guerre et la destruction, à ceci près que la défaite est assurée.
      S’il y a une spécificité du génocide contemporain, c’est l’effet de masse.
      Avant, il fallait réunir des soldats, monter une armée, attaquer et gagner. C’était difficile.
      Je ne connais pas trop l’histoire des arméniens, à peine celle du Rwanda, mais comme le dit H Arendt, là, il s’agit de mettre en mouvement des masses.
      Que le roi soit faible c’était le cas de l’empire Ottoman, c’était le cas de la république de Weimar. C’est le cas de celle de Hollande.


  • Dom66 Dom66 24 février 2015 17:28

    Merci pour cet article, perso j’ai trouvé un peu long, et je n’ai pas réussi à être pour ou contre, désolé. Le mémoriel des 17 pourquoi ils ne l’ont pas fait dans un lieu privé ? Et d’une

     J’ai relevé ceci : "Et l’on est toujours l’étranger de l’autre. Alors ? c’est compliqué."

    Non moi je ne suis pas l’étranger dans mon pays, et de deux.


  • 65beve 65beve 24 février 2015 18:09

    Y’a qu’à transférer le mémorial à Beaucaire.

    La blonde va le surveiller avec sa francisque et la gégène à papa.

  • arthes arthes 24 février 2015 19:04

    @Garance : Bah oui, un chêne, c’t’une idée ça, et planté par un gland, rien d’étonnant smiley


  • alinea alinea 24 février 2015 19:12

    J’ai aimé cet article, je l’ai dit ; et je l’ai relu, je m’arrête un instant à ça :

    "Mais pour le présent, cette partie frustrée qui émerge va donc se réfugier dans l’absurde de la victimisation délirante et vengeresse redemptrice. Une masse qui n’est plus absorbée dans le corps social. Et qui rejette la culture française.« 
    Je ne connais pas assez les jeunes en question pour pouvoir dire s’ils sont frustrés ou non, mais j’ai idée que ce ne sont pas eux qui se victimisent mais qu’ils entendent qu’on les victimisent, enfin que certains les victimisent. Or, il n’y a rien de plus humiliant qu’être victimisé ; c’est comme une caste, figée.
    Ils n’aiment pas la culture française ?
    Quelle culture ?
     Cette non culture d’aujourd’hui, molle et insipide, partout la même partout, moi non plus je ne l’aime pas ; mais surtout, quand on n’a plus de culture, on ne peut plus accueillir !! on ne peut plus » intégrer" !!...


    • bakerstreet bakerstreet 24 février 2015 19:34

      @alinea


      Bonjour
      Je ne sais pas si ces gamins savent vraiment font vraiment des choix.
       Il me semblent plûtot soumis à des pulsions primaires.

       Choisir, ça veut déjà dire connaitre deux choses, les comparer. On est loin de ça, de plus en plus dans l’indistinct. Nos professeurs et nos intellectuels tentent de se donner des postures, mais ressemblent à des policemen londoniens cherchant Jack the ripper dans le thick fog londonien. 

      Les psychopathes sont tendances.
       C’est le produit de la civilisation. Ils veulent bien parler sur BFM infos. 
      Ils sont dans une forme de jouissance de la destruction.

       N’importe quel gamin commence d’abord à détruire avant de se lancer dans la construction.
      Ceux ci refusent de passer au stade 2
      Ils appellent la critique, la discrimination !
      Qui veut bien ne pas être un discriminé ?
      Personne
       Retour au stade primaire
      A la race bientôt ; après la religion sado anal des fondamentalistes comme on les appelle. 
      Le nazisme en herbe,rien à voir avec l’amour en herbe de Colette
       La nuit de cristal qui se rapplique, mais version 3D, remastérisé, avec des gamines qu’on fait explosé dans leur boite de poupée barbie. 
      Des gamines de 15 ans partent en Syrie.
       Elles n’ont pas fini de lire Harry Potter et vont retrouver la bas Voldemor qui leur a parlé sur internet. 

      « BFM télé tu m’entends ? »
      « Oui ;...Vous avez quelque chose à nous dire ? »

  • OMAR 24 février 2015 19:13

    Omar33

    @Dany « .... ; alors que les joueurs algériens étaient acclamés, par les enfants de l’immigration,.. ».

    Et voilà, faut pas aller chercher plus loin.

    Ceux qui ont fait le coup ?
    Des enfants d’immigrés d’origine algérienne....

    Non, ils n’ont pas le droit au titre de citoyens français.
    Même s’ils sont né en France, comme la majorité de leurs parents.
    Même s’ils n’ont jamais connu l’Algérie.

    L’amalgame, le suggestif et l’exclusion, y a que ça de bon pour la communauté musulmane.

    Remarque, c’est dans la continuité et la logique d’un certain Cukierman...
    http://www.lemonde.fr/societe/article/2015/02/24/le-president-du-crif-embarrasse-apres-ses-propos-sur-les-jeunes-musulmans_4581959_3224.html


    • Garance 24 février 2015 19:49

      @OMAR à bout


      Pourquoi tu chouines ?

      Ca y est c’est fini.....


      Grâce au Bouffi ils sont copains comme cochons

      Quoi ?

      Faut pas dire copains comme aloufs ?

      Faut dire copains comme himars

      Tu m’en diras tant Momo

      Pendant que je te tiens : pour les valises faut que tu te dépêches : eh oui.... !!!!.....avec les élections qui arrivent j’en ai presque plus...

      Tu comprendras que je ne pourrais plus te faire de prix : fallait te réveiller avant

      Désolé..... ;/-)

    • lucidus lucidus 24 février 2015 22:38

      @OMAR
      Les maghrébins sont majoritairement, une véritable plaie pour la France. Un boulet, à tous les niveaux. Ils n’ont jamais servi qu’à préserver les intérêts des capitalistes en leur permettant de briser les acquis sociaux. Ils sont inassimilables car socialement et culturellement, ils ont des siècles de retard.

      A petite dose, ça passerait, mais ils sont trop nombreux et se reproduisent comme des lapins.
      Après leur indépendance, ils n’ont été capables que de venir tendre la main, chez l’ancien monstre colonisateur... C’est nul et minable.
      Je connais des maghrébins évolués (une infime minorité). Ils aiment la France, sont reconnaissants, et ont tellement honte, les pauvres.


  • asterix asterix 24 février 2015 19:54

    Marre de me faire villipender car je ne respecte pas l’excès d’identitaire de l’autre qui foule continuellement aux pieds celui qu’il dit être le mien


  • tf1Groupie 24 février 2015 20:00

    On peut être d’accord ou pas avec certains constats de l’article mais il a le mérite de dire clairement les choses.
    c’est un sujet qui est sous le tapis depuis trop longtemps


  • soi même 24 février 2015 20:04

    ( laissera un malaise ) Comme tu le dit Arthur , il y a un malaise, déjà dans le fait de ce rassemble sous la bannière Je suis Charlie,

    Je crois que tous au long de cette manifestation à été un hommage à Goebbels :

    « Plus le mensonge est gros, plus il passe. Plus souvent il est répété, plus le peuple le croit ... »
     


  • Adjissa Adjissa 24 février 2015 20:14

    j ai entendu des inepties et des absurdités mais là c’est le comble. L’auteur de cet article probablement affairé à se masturber l’esprit feint oublier qu’une composante sociale et pas spécialement les banlieues n’est pas comme ça volatile du jour au lendemain. Il a fallu des décennies d’instrumentalisation, de stigmatisation et de chosification pour pousser la périphérie hors des ses gongs. Mais bon autant parler dans l’oreille d’un sourd.


    • Dany romantique 25 février 2015 04:26

      @Adjissa
      Je proclamerais donc « des inepties », « des absurdités » et pour clore je me « masturberais l’esprit »..Bof se masturber l’esprit ou autre chose (que préfères tu toi Adjissa ?) en tout cas mon but n’est pas de manquer de respect. J ai des amis de toutes origines et pas de problème depuis mon enfance dans le 93.. Après c’est la question des flux migratoires et du seuil de tolérance posé par Mitterrand .

      Que les enfants de l’immigration soient chahuteurs n’est pas très grave. C’est de leur age, les gosses sont provocateurs pour se rendre intéressants, c’est la vitalité de la vie. Mais à l’age de raison il ne faut pas reprocher n’importe quoi à la France et aux autochtones qui accueillent les autres avec esprit d’ouverture. C’est pas beau ça ? quand même.. 
      Le sujet du moment c’est l’extrémisme, à des degrés divers, de religions exotiques qui voudraient remettre en cause la Laïcité, laquelle en outre permet aux religieux de vivre leur foies, mais sans prosélytisme dans la sphère privée. Et qu’il est surprenant d’entendre que ce sont biens des français musulmans qui vont combattre en Syrie ou en Irak contre Bachar el Assad,(et pourquoi donc Bachar qui fait vivre depuis toujours des communautés diversifiées) démarche initiatique vers un djihadisme révélé par des gugusses fanatisés qui égorgent l’autre car il n’est pas comme eux. Il existe des questions qui sont dans l’air, comme d’exécuter froidement les caricaturistes sur notre sol, qui eux n’ont tués personne. Et que sur notre territoire la liberté de blasphémer est un droit intangible issu de la révolution française par les libertés fondamentales. C’est ce qu’il faut admettre et ce n’est pas négociable.CQFD

  • elpepe elpepe 25 février 2015 03:26

    Comme tous les gamins si tu ne les occupes pas avec des choses intéressantes, ils s’occupent avec des conneries, et le Coran en est une belle.
    Maintenant tout n’est pas excusable, notre societe française, celle que j’ai connue il y a 30 ans donnait une chance a tous,
    La preuve j’étais de l’assistance publique, et j’ai fait une grande école, en empruntant 100000FF a ces enflures de la Finance pour étudier, comme quoi,
    Ce qui ne m’a pas empeche de faire quelques conneries de ci de la, mais rien de grave.
    Il reste que certainement leurs parents, immigres de la première génération, avaient certainement refuse la France, et ’éduquaient’ leurs enfants dans la haine de ce pays, j’en reste convaincu. Il est sur qu’ils ne s’en vanteront jamais, c’était leur revanche,
    Et aujourd’hui cette haine se retourne contre eux, de la meme maniere que le Daesh, notre creature se retourne contre nous.


  • izarn izarn 25 février 2015 10:19

    Je refuse de discuter sur l’immigration et l’Islam en France.
    Problème poubelle de tous les merdias pour cacher :
    -La France se couche devant les USA ; un soldat français=soldat américain, un français=un américain, et ce dans tout le Moyen-Orient.
    -La France accepte les exactions de Netanyahou sur la Palestine. Hollande se pavane au CRIF. Les déclarations de Valls sur les juifs.
    -La France passe son temps depuis 2011 à bombarder la Libye, provoquer la guerre en Syrie, livrer des armes à isis-Al Nosra-Daesh...Envoyer le Charles de Gaulle pour faire la guerre au Moyen-Orient, comme au bon vieux temps de G.W.Bush.
    -La France poursuit les islamistes en Afrique.

    Quand on fait la guerre, il faut en subir les conséquences.
    De plus ce n’est pas notre guerre, nous n’avons rien à y gagner, uniquement prendre des coups.
    Il faut cacher que Hollande est un traitre qui ne fait que déstabiliser la République.
    Alors « Charlie » rien à cirer...


    • Dany romantique 25 février 2015 17:08

      @izarn
      Charlie rien à cirer ?..ah bon

       
      1/ d’abord ces mecs là, caricaturistes, eux n’ont jamais tué personne ; les avoir exécuter au nom d’Allah ou de machin c’est d’une lâcheté innommable,
      2/ tu ne vois pas que le phénomène que je dénonce c’est juste le projet de mettre en concurrence la misère sociale des populations entre elles exploitées, au bénéfice du milieu affairiste (ex colonialiste) et.les élites comme Zidane, elles resteront dans les beaux quartiers,
      3/ il me semble que je n’ai pas oublié de dénoncer la politique belliqueuse atlantico-sioniste des gouvernants ; Les gouvernants ne sont pas la France, ils sont locataires par délégation du peuple français, qui les révoquera s’il le faut,
      4/ dans les mecs tués à Charlie hebdo il y avait Charb et Bernard Maris, deux qui étaient sur terre, pas dans des chymères de concurrence des religions ; ils étaient dans la lutte des classes et agissaient pour ; tu connais ?
      5/ ils étaient de ceux qui ont arraché le progrès social au fil des luttes, auquel tu peux prétendre, qui a permis que tu touches le smic le plus élevé d’Europe, les aides au logement, les allocations familiales, les congés payés, la sécurité sociale, les hôpitaux gratuits, la retraite à 60 ans et l’école libre gratuite pour tous, ce qui n’est pas rien,
      6/ ces positionnements religieux arriérés et exotiques nous font régresser de plusieurs siècles par leurs intolérances, justement au « vivre ensemble », 
      Comme le disait Karl Marx « la religion c’est l’opium du peuple », avec comme carotte « le paradis » balivernes posthume supposé ; et en attendant ont subi la loi divine des dieux que l’on s’invente ?..

      Désolé nous on vit sur terre, pas en différé sur la base de vieux machins qui font prendre des vessies pour des lanternes.La religion d’ou qu’elle vienne,restera une affaire privée sans prosélytisme.
      Et la France c’est la Laïcité, un truc à prendre tel qu’il est ; Si tu trouves mieux ailleurs, tu peux toujours faire ce choix.La France c’est la Constitution issue des principes de la révolution de 1789. La population française n’est pas en guerre, contrairement aux abus de langage de nos gouvernants. 
      Mais la France, la vraie celle que chantait Jean Ferrat, héritière de Valmy et de Jaurès, bref, de la tradition révolutionnaire, ne se soumettra à quiconque qui voudrait la piétiner, même au niveau des mots en faisant que vive de la liberté d’expression.
       

  • Hétérodoxe 25 février 2015 10:50

    « On nous dit qu’à présent il existe, de fait, une frange de la dernière génération maghébine qui refuse »la culture française«  »

    Ca n’a juste pas de sens. Il existe une proportion bien plus grande de français dits « de souche » qui refuse la Culture française. Il suffit d’ouvrir ses yeux pour constater que la Culture anglo-saxonne remplace bien plus insidieusement la Culture française. Les jeunes que l’on qualifie de « maghrébins » sont bien plus pervertis par la culture américaine (Rap, Basket, Marques américaines portées en étendard, fric) que par la Culture maghrébine.

    C’est bien pour ça que les premiers immigrants maghrébins ne posaient aucun problème à la collectivité française, ils étaient de Culture maghrébine dans laquelle le regard d’autrui et le respect des règles sociales sont des éléments fondamentaux. Petit-à-petit, leurs descendants ont été instruits à la mode américaine : ils sont devenus des Al Capone en puissance, l’appât du gain justifiant à peu près tout. Cette mentalité n’est pas maghrébine, elle est américaine. Et les petits blonds y sont tout autant sensibles smiley

    En gros, le peuple français brade tout et cède sur tout à l’avantage de la mentalité américaine, mais ce sont les bougnoules qui en sont responsables ... Raisonnement étrange s’il en est.


    • Attilax Attilax 25 février 2015 11:07

      @Hétérodoxe
      Pas faux. Mais n’oubliez pas que le peuple américain est lui aussi victime de ses maîtres... 80% des américains ne votent pas. Je ne pense pas que ce soit par stupidité.


    • cedricx cedricx 2 mars 2015 06:19

      @l’auteur « ...Lorsque l’on se souvient des sifflets constants contre les joueurs de l’équipe de France de football lors d’un match France/Algérie à St Denis il ya une dizaine d’années ; alors que les joueurs algériens étaient acclamés, par les enfants de l’immigration, sous les regards ahuris ... ». 


      Il ne faut pas avoir la mémoire aussi sélective Dany le romantique ! Auriez vous oublié les sifflets contre l’hymne lors du match France-Israel ? Ou ceux émis par nos compatriotes corses sous le regard courroucé de Chirac. Nous savons tous à quels mécanismes réagissent les suppporters de foot prêts à suivre sur l’instant n’importe quel comportement initié au début par une infime minorité !



  • christophe nicolas christophe nicolas 25 février 2015 11:32

    Stupidité athées habillées de rationalisme sans queue ni tête...


    Vous passez votre propagande sur Charlie. On peut faire l’inverse sur 14-18 qui n’a rien de religieux.

    Vous faites des associations déplacées. Cela se produit lorsque vous faites des déductions en changeant de référentiel en permanence. Vous savez, « plus il y a de gruyère, plus il y a de trous etc... »

    Le but de Charlie est votre article. Ces morts sont fait pour que vous puissiez écrire vos salades.

    L’exploitation de ces crimes était prévue avant les attentats qui sont donc a minima « du laisser faire » au maximum « du false flag pur et simple »

    Bien sur, on trouvera toujours des fanatiques mais est-ce une raison pour dire des conneries. Ca se fabrique les fanatiques, un psy sait cela, il suffit de psychanalyser 100% des réponses pour engendrer la violence puisque la psychanalyse ne peut se faire qu’à la demande du patient.

    Prenez François Hollande, 6 semaines après son entrée en fonction, il a signé l’autorisation du surgénérateur Astrid à Marcoule près d’une usine de Mox. Pouvez vous faire une analyse rationnelle de cet homme socialiste qui parle d’arrêter Fessenheim car ce n’est pas 17 morts que ce fanatique anticerveau va faire... 

    Dans quelle région habitez vous ? Le sousmoi ?

    • Tillia Tillia 25 février 2015 14:43

      @christophe nicolas
      L’exploitation de ces crimes était prévue avant les attentats qui sont donc a minima « du laisser faire » au maximum « du false flag pur et simple »


      Elles volent très bas les autruches cette année ou bien c’est la bêtise qui volent haut, on sait plus bien à force de lire de telles imbécillités. 

  • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 25 février 2015 17:43

    Pas grave, il reste l’indélébile 11 machin qui s’est implanté durablement à l’Élysée !
    Ce Grand esprit planera sur la République et n’acceptera désormais aucune déviation. Même Sarkozy d’ordinaire turbulent se montre trés timide comme s’il avait fumé le calumet de la paix avec le Chef !


  • arthes arthes 25 février 2015 19:23

    @Mohamed

    Cest certain que c’ est pénible à force cette idée de tout copier sur les states, le 11 janvier ne représente pour moi qu’un rassemblement effrayant où je vis une mase grouillante exaltée par l« émotion, et téléguidée par les conseillés en com dElysée, dans laquelle je ne me reconnais pas du tout du tout, et en fin de compte ’est très gonflant cette manie en évoquant ce 11 de commencer par : on est tous dans le souvenir du 11, ce »on« qi veut uniformiser les pensées m indispose, je ne suis pas »on« , et le 11 je m’en tape comme beaucoup de français qui en on assez d’entendre des gens penser à leur place....C’est pour une génération androïde ce »on" en définitive


  • tf1Groupie 25 février 2015 23:23

    Dans Wikipedia y parfois des trucs intéressants :
    "Selon une étude du Secrétariat général de l’immigration, en 2012, parmi les 780 000 « très diplômés » (masters, grandes écoles et doctorat) en France qui ne sont pas nés français, les Maghrébins sont les plus nombreux avec 158 000 diplômés soit 20 % de l’ensemble« .

    Et aussi,
     »En 2005, les jeunes d’origine maghrébine, subsaharienne ou turque sont devenus majoritaires dans un certain nombre de communes de la région parisienne : Clichy-sous-Bois (64 %), Mantes-la-Jolie (59 %), Grigny (57 %),[ ...] Ils sont également majoritaires (entre 50 % et 55 %) dans les trois premiers arrondissements de Marseille."

    Si c’est pas des beaux ghettos ça.

    Et il me semble que le principe de l’intégration c’est la minorité qui s’intègre dans la majorité.


  • elpepe elpepe 26 février 2015 04:04

    Les journalistes de Charlie ne vont pas tarder a entrer a l’académie Française, et les morts au panthéon, c’est ridicule tout ça,
    La vraie caricature est que ce gouvernement n’a pas hésité a récupérer tout ça, alors qu’il a une grande responsabilité dans ce massacre et fiasco, et tous les Français n’y ont vu que du feu et y sont tous allé de leur petite larme,
    Il nous reste plus qu’a faire pipe parterre, et nous rouler dedans tellement que cela en est con, ou éventuellement on peut pisser aussi dans une contrebasse, pour les plus riches, un stradivarius.


  • hans-de-lunéville 1er mars 2015 09:58

    Une vraie société apaisée aurait fait le mémorial des 20 non ?


  • Le p’tit Charles 1er mars 2015 10:18

    Un mémoriel pour un journal qui diffuse sa haine toutes les semaines.. ?

    Ayez du respect pour les juifs assassinés au super marché..mais pas pour des tordus qui montre leur haine de la société avec leurs crayons.. !

    • Le p’tit Charles 1er mars 2015 11:22

      @sampiero...Mourir dans l’exercice de ses fonctions pour un policier c’est la routine...Par contre mourir en faisant ses courses et surtout étant juif...ça c’est hors norme...et ça ne rentre pas dans l’exercice de ses fonctions...mais pour vous il n’y a pas de différence...surement comme vos bulletins de vote depuis des années pour élire des cons.. ?

      Bonne journée... !

    • Le p’tit Charles 1er mars 2015 11:23

      @Le p’tit Charles...Le barbu c’est votre président...celui des cocus de la raie-publique...


    • Le p’tit Charles 1er mars 2015 11:44

      @sampiero...Allez voir le règlement d’un policier avant de dire des bêtises...Il porte une arme.il me semble.. ?

      Vous êtes sans doute le simplet de la famille...

  • christophe nicolas christophe nicolas 1er mars 2015 11:53

    « L’amour plus fort que la haine » de Charlie hebdo fait haïr... Charlie hebdo, alors ma foi, on comprend que ce mémorial va subir des dégradations. Je propose de le remplacer par de magnifiques pierres tombales pour les familles des victimes.


    On a pas pas a besoin d’un mémorial Charlie, on fait un mémorial pour des valeurs positives qu’un ou des individus apportent au monde et des violences qu’ils subissent à cause de ces valeurs, pas pour des violences subies suite à des provocations débiles... sinon le mémorial crée un double langage, une injonction paradoxale. On célèbre le courage des poilus, pas la guerre.

    C’est connu en technique de manipulation, preuve qu’il y a une bande de conseillers pervers qui manipulent ce pays en coulisse.

    « Je suis Charlie » est la preuve qu’on tente de nous Charlobotomiser.


Réagir