lundi 19 septembre - par politzer

Le rêve américain

Dans un article du 9/01/2014 publié ici, j'avais conjecturé qu’une troisième guerre mondiale (nucléaire) n'aurait pas lieu. Il ne s’agissait, après tout que d’une simple question de bon sens : les belligérants se seraient mutuellement anéantis. Et les ultra riches aiment trop leur existence dorée pour risquer de la perdre. Ne dit-on pas qu’un des Rockefeller aurait subi de multiples transplantations cardiaques pour la conserver le plus longtemps possible ?

Il m'avait paru nécessaire, pour rassurer nos concitoyens, de faire tomber ce que je pensais être une menace largement fantasmée. 

Issues de la recherche des ingénieurs militaires américains, les armes de destruction de masse se perfectionnant avec le temps, une nouvelle doctrine de leur emploi a vu le jour : la stratégie du "Nez ensanglanté" (Bloody nose) basée sur des frappes préventives.

L’invention du char d’assaut ne modifia-t-elle pas en son temps, la stratégie et la tactique militaires ?

 On sait aujourd’hui que la doctrine de la dissuasion nucléaire a été révoquée par le Pentagone, au profit de la doctrine de la première frappe gagnante. J’évoquai cette évolution, largement passée sous silence dans les médias grand public, dans l’article « légitime défense » publié le 11/7 ici, pour justifier « l’opération spéciale » russe, lancée afin de mettre fin à la menace mortelle que ce changement faisait peser sur l’existence même de la Russie.

Les militaristes néoconservateurs américains, en reniement de la parole donnée en 91, de ne pas approcher leurs armes de la frontière russe, ont fait progresser les forces de l’OTAN, par ex pays socialistes interposés, jusqu’à l'Ukraine, restée neutre avant le coup d’état dit du « Maïdan ». Ce dernier financé et organisé par le département d’état américain, à l’aide de milices néonazies ukrainiennes, alors que le Président Yanoukovitch, plutôt russophile, était cependant prêt à composer avec l’UE. 

Son numéro d’équilibriste n’eut pas l’heur de plaire à Mme Nuland, représentante du département d’état US jusqu’au-boutiste. Exit donc Ianoukovitch renversé. Son successeur Porochenko, acheté par les bellicistes américains, installa Nuland en gouverneur de l'Ukraine.

Celle-ci porteuse de plans agressifs anti russe, s’employa à mettre au point pratiquement, la future guerre préparée de loin par le Pentagone, qui commença par le martyre et la neutralisation à coups de canons, des populations russophones favorables à la Russie. Provocation entraînant celle-ci à intervenir militairement, après que les accords de Minsk de 2014 ( garantis en principe par les franco-britanniques) furent sabordés par le gouvernement ukrainien complice des Américains.

L’objectif du groupe des néoconservateurs US vise le maintien de l’hégémonie mondiale du système économique américain et de son influence idéologique, menacées par l'alliance de la Russie avec la Chine, deux concurrents économique et militaire.

Sa réalisation pratique fut pensée par l'influent conseiller des Présidents US, Zbigniew Brzezinski, qui exposa ses idées dans son livre : « le Grand échiquier » (1997) inspiré de la théorie du géographe britannique HJ Mackinder pour qui : « le monde est comparable à un océan mondial où se trouve l'île mondiale composée de l'Asie, de l'Europe et de l'Afrique. Autour d'elle, se trouvent les grandes îles : l'Amérique, l'Australie, le Japon et la Grande-Bretagne. Celui qui contrôle le pivot mondial (« heartland ») commande l'île mondiale ; celui qui tient l'île mondiale tient le monde. »

La collaboration russo-chinoise dans la construction des routes de la soie, devait être détruite car elle inaugurait la fin du monde unipolaire et le début du déclin américain.

 L’Ukraine domestiquée et soutenue militairement et financièrement à bout de bras par l'OTANet l'UE, était toute désignée pour saper les forces armées russes voire de forcer la Russie à changer de régime et à se soumettre à l’empire américain. On y arriverait en la poussant à intervenir en Ukraine pour éviter l'installation de futurs missiles nucléaires américains, positionnés à 5 mn de Moscou. Ce seraient les nouvelles bombes atomiques « miniaturisées », aussi destructrices pour le destinataire, qu’inoffensives pour le lanceur. Ce qui offre le double avantage de sidérer l’ennemi, empêché de réagir à temps, et de limiter les dommages sur le terrain conquis qui serait dépollué ultérieurement.

La victoire définitive des Américains sur leur ennemi « héréditaire » enterrerait les routes de la soie, et porterait un coup d’arrêt à la progression de la Chine alors isolée, prise entre la coalition belliqueuse, constituée de Taiwan, de la Corée du Sud, du Japon, de l’Australie, et les forces impérialistes nucléaires US positionnées à l’Est et à L’Ouest.

Il fut un temps où on pouvait vivre l’esprit tranquille sous la menace (rassurante !) des bombes nucléaires stratégiques. Cette époque est révolue, nous entrons dans le monde de l’intimidation par les bombes nucléaires tactiques, voire de leur utilisation. Aussi la possibilité des massacres locaux par l’arme atomique se profile-t-elle à l'horizon !
Nouvelle version militaire du rêve américain.

 



74 réactions


  • samy Levrai samy Levrai 19 septembre 14:01

    Il faut arrêter la Russie et l’empêcher de mettre ses frontières juste a coté des bases américaines.


  • LOST on Earth LOST on Earth 19 septembre 14:45

    Votre titre est NUL dommage car si vous aviez mis les mots ukraine, poutine, zelensky etc vous auriez déjà 30 réactions

     smiley


    • samy Levrai samy Levrai 19 septembre 15:43

      @LOST on Earth
      C’est bien d’avoir pris la langue de tes mentors comme avatar, cela place de suite la soumission mentale sous les projecteurs.


    • LOST on Earth LOST on Earth 19 septembre 16:35

      @samy Levrai
      Как дела у ПУТИНА в данный момент, кажется, не все в порядке ?
       smiley


    • Mozart Mozart 20 septembre 12:21

      @samy Levrai
      Cher ami, comme d’habitude vous répandez la propagande du Kremlin. Kremlin, qui soit dit en passant est en mauvaise posture, puisqu’il vient de se prendre un vent par la Chine et par l’Inde. Alors cela vous met de mauvaise humeur. Tant mieux, cela me réjouit.
      Quant à cet article, c’est comme d’habitude, venant de la propaganda staffel de la place rouge, un monceau de bêtises du style : les riches veulent en profiter... Rockfeller voulait être immortel, les américains agresseurs.... Pour ce qui est de la Corée ou du Vietnam on se demande bien qui est l’agresseur. Finalement, le soumis, l’idiot utile des popovs, c’est vous : soumis au dictat de l’enflé de la place rouge, de votre commissaire politique. Nous, on observe, on vous dit des faits avérés. Vous, vous déformez tout sous le prisme de votre propaganda staffel et vous dites ce que l’on vous dit de dire. Nous, on est libre. Bonne journée, cher loufiat.


  • MagicBuster 19 septembre 15:50

    Si tu n’es pas d’accord avec les américains, tu es juste un terroriste.

    « Every nation, in every region, now has a decision to make. Either you are with us, or you are with the terrorists. »


    C’est bien les avis tranchés, ça relance les débats !!


  • Lynwec 19 septembre 17:05

    Le rêve américain—> le cauchemar du reste du monde...


  • titi titi 19 septembre 20:26

    @L’auteur

    Bof. Toujours la même rangaine du PropagandaStaffel de Poutine.

    J’attends toujours le traité, ou le moindre document dans lequel l’OTAN s’engage à ne pas accepter les candidatures à l’Est.

    Et j’attends toujours qu’on me dise quel est le modèle de missile nucléaire que l’OTAN met en oeuvre en Europe.

    Bref j’attends.


    • Legestr glaz Legestr glaz 19 septembre 20:30

      @titi

      Rien ne vous empêche de « réfléchir » en « attendant » !

      ... « La crise des missiles de Cuba est une suite d’événements survenus du 14 octobre au 28 octobre 1962 et qui ont opposé les États-Unis et l’Union soviétique au sujet des missiles nucléaires soviétiques pointés en direction du territoire des États-Unis depuis l’île de Cuba. Cette crise a mené les deux blocs au bord de la guerre nucléaire »...

      .https://fr.wikipedia.org/wiki/Crise_des_missiles_de_Cuba


    • titi titi 19 septembre 21:23

      @Legestr glaz

      Lorsque la crise des missiles de Cuba éclate, les sites de lancement sont déjà construits, et les missiles sont en cours d’acheminement.

      Où sont les sites de missiles un Ukraine ? Nulle part.
      Où sont les missiles qui seront déployés sur les sites qui n’existent pas ? Nulle part.

      Et concernant ces missiles qui ne sont pas en Ukraine, et qui seront lancés depuis des sites qui n’existent pas, de quel modèle parle-t-on ?

      De quel modèle de missile nucléaire sol-sol dispose l’OTAN en Europe ?


    • Lynwec 19 septembre 22:37

      @titi

      Revoyez donc les emplacements de bases militaires américaines dans le monde et dites-moi que les USA vont déclarer honnêtement où ils ont des missiles opérationnels, je voudrais rire encore un peu avant d’aller au lit ...

      Si on a vu les sites à Cuba ( ce que je ne suis pas allé vérifier car c’est du passé et sans intérêt autre qu’historique aujourd’hui ), c’est que ça a été vu et admis par les Soviétiques, je présume .
      Si vous réussissez à faire admettre au « camp du Bien » quelque chose de vrai mais qui le dessert, vous me surprendrez beaucoup ...


    • Legestr glaz Legestr glaz 19 septembre 22:53

      @titi

      En attendant, rien ne vous empêche de réfléchir.

      Le camp Bondsteel est une base militaire de l’OTAN au Kosovo près de la ville de Uroševac/Uroševac, au centre de la zone américaine au Kosovo. La base a été construite en 1999 par les forces armées des États-Unis, juste après la guerre du Kosovo.

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Camp_Bondsteel

      Année 2008

      Au cours de l’année 2007, les relations de la Russie avec les États-Unis, l’OTAN et l’Europe ont connu une détérioration spectaculaire autour d’une série de dossiers aussi importants pour la sécurité européenne que l’installation d’éléments de la Missile Defense américaine en Europe centrale, l’avenir des traités sur les forces conventionnelles en Europe (FCE) et sur les forces nucléaires intermédiaires (FNI [1][1]Ce traité, signé en 1987 par la Russie et les États-Unis, porte… ), le statut du Kosovo et la réforme de l’OSCE.

      https://www.cairn.info/revue-herodote-2008-2-page-221.htm

      Un peu d’objectivité n’est-ce pas ? 


    • titi titi 20 septembre 09:50

      @Lynwec

      Les mots ont un sens.

      On parle de base OTAN en Ukraine depuis lesquels des missiles nucléaires auraient pu être lancés.
      C’est la justification de l’attaque Russe.

      Avec votre vieille rangaine des bases US vous apportez de l’eau à mon moulin : en quoi l’Ukraine dans l’OTAN menacerait elle la Russie plus que la Pologne ? Ou même que le Canada (en passant par le pole nord) ?
       
      Et bien évidemment quand je pose la question du « modèle de missile » on cherche quoi ? Un missile sol-sol de portée intermédiaire (sinon pourquoi le lancer d’Ukraine et pas du Canada ?), balistique, ou de croisière, et à capacité nucléaire.

      Mais j’aimerai que vous m’éclairiez sur ce modèle de missile dans l’arsenal de l’OTAN en 2022.


    • Lynwec 20 septembre 10:48

      @titi

      Ce n’est pas la seule justification, loin de là, et vous le savez très bien, mais vous usez de cet artifice de raisonnement sur la terminologie des armements pour essayer d’avoir raison .

      Par analogie, en quoi l’incendie de la maison mitoyenne à la votre menacerait-il plus votre vie que l’incendie à deux kilomètres ?

      La mauvaise foi, c’est pratique, mais ça se voit, donc, en fait, pas si pratique que ça...


    • Mozart Mozart 20 septembre 12:25

      @Lynwec
      Cher ami, pouvez-vous me dire où et quand l’OTAN a menacé d’envahir la Russie ?


    • Lynwec 20 septembre 12:32

      @Mozart

      Vous prenez les lecteurs pour des lapins de six semaines ? Qui annoncerait ses intentions avant d’agir ? Tuut tuut tuut !

      Il suffit, quand on n’est pas directement impliqué dans le camp des hégémonistes,
      d’observer l’évolution historique des différents pays d’Europe dans leur positionnement, ainsi que l’intégration progressive dans l’OTAN .

      Vous pouvez faire l’économie de l’argument comme quoi les peuples en seraient demandeurs , chacun sait combien les dirigeants prennent en compte les souhaits des peuples qu’ils dirigent...vers la guerre ...


    • Mozart Mozart 20 septembre 12:45

      @Lynwec
      En un mot vous ne me répondez pas. Vous êtes incapable de trouver la moindre menace. Des conjectures de propagande, des impressions de loufiat de Poutine, mais pas la moindre preuve.
      Bonne journée cher ami... menteur


    • mmbbb 20 septembre 13:01

      @Mozart votre cher ami est condescendant et pénible .
      Quand les Cubains ont installé des missiles a Cuba , les ricains ont vu rouge.
      Si le Venezuela avait installé des missilles , les ricains auraient eu la même reaction.
      L OTAN a installé des missiles en Pologne en arguant que l Iran etait une menace pour l Europe , et on refuse que les Russes voient rouge .

      Il faudrait avoir des analyses un peu plus équilbres

      Quant à l Ukraine. quiconque prend la peine de se documenter sait que Boris Jonhson et les ricains ont oeuvre pour le sabordage des accords de Minsk II

      L europe un nain politique , pays vassaux des USA . Il suffit d etre un peu intelligent pour le comprendre . 


    • Lynwec 20 septembre 13:17

      @mmbbb

      Il faut quand même rappeler que le positionnement de missiles à Cuba venait en réponse du positionnement des missiles US en Turquie . On a glorifié Kennedy et la réaction des USA qui auraient fait plier l’URSS, en occultant bien sur les tractations réciproques, nécessaires mais moins glorieuses pour éviter le clash ...

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Crise_des_missiles_de_Cuba

      Extrait :

      "L’ambassadeur d’URSS à Washington, Anatoli Dobrynine, joua ensuite un rôle important pour la sortie de crise en activant tous ses réseaux informels, constitués depuis son arrivée quelques mois plus tôt. Il permit ainsi au rezident (chef de poste) du KGB à Washington de rencontrer un informateur du FBI, qu’il connaissait déjà et qui était en contact direct avec Robert Kennedy pour faire passer des messages informels qui permettraient de résoudre la crise. Il fut ainsi convenu du retrait des missiles soviétiques de Cuba, contre le retrait, au bout de quelques mois, des missiles Jupiter américains de Turquie et d’Italie qui devaient de toute manière être retirés pour obsolescence15. D’autre part, les parties furent convenues que le lien entre les deux retraits devrait rester secret.

      "

      Quant au croque-notes, son ton descendant ou montant m’indiffère, je lui réponds, il prétend que non, c’est son problème, je ne m’y attarderai pas plus...


    • Mozart Mozart 20 septembre 13:31

      @mmbbb
      Cher ami,
      encore une fois vous dites n’importe quoi. Vous nous parlez des années 60 alors que la Russie n’existait pas et le tout à l’avenant. Autre temps, autres idées ! On est au 21° siècle, cher ami, le bloc soviétique n’existe plus, le pacte de Varsovie a disparu. L’OTAN, face à une Russie démocratique, n’a aucune raison de vouloir la menacer. Elle n’a, d’ailleurs, jamais émis la moindre menace. Elle protège ses membres, point final. Les pays baltes n’ont jamais menacé l’existence de la Russie, tout comme l’Ukraine. Vous délirez en permanence sous les ordres de votre commissaire politique.
      Et puis la rengaine sur Minsk II commence à être quelque peu éculé. La Russie a joué un rôle bien destructeur sur cet arrangement quelque peu tortueux dans lequel , américains et anglais n’étaient pas parti prenante.
      Cher ami, arrêtez de vous focaliser sur les USA, vous avez des idées fixes et savez-vous, ça se soigne. Un bon psy, en voulez-vous l’adresse ?


    • Lynwec 20 septembre 14:59

      @Mozart

      « Elle protège ses membres, point final. »

      Elle les protégeait de quoi au juste ? Parce qu’avant l’action militaire contre l’Ukraine, à quel moment les pays tels la Pologne, les pays baltes...en gros, les pays à l’ouest de la Russie ont-ils été menacés ? ( N’oubliez pas, vous le disiez vous-même, qu’on ne parle pas de l’URSS...)

      Vous êtes dispensé des arguments foireux concernant les pays frontaliers de la Russie où des subversions ont été organisées à plusieurs reprises, merci (Revoyez les récentes déclarations de Bolton, John à ce propos)...

      Les USA ont toujours eu besoin d’un ennemi extérieur pour justifier certaines politiques ...Facile à vérifier pour qui veut le faire .


    • Mozart Mozart 20 septembre 16:33

      @Lynwec
      Et toujours les USA. Vous ne pouvez pas vous en empêcher. A force d’aimer on finit par haïr.
      La Russie est devenue dangereuse avec les dérives impérialistes de Poutine. Il n’admet pas le démantèlement de l’URSS. Mais c’est un fait : chacune des républiques est devenue indépendante. Les pays Baltes et la Pologne ont bien senti le danger russe. Tout comme le Finlande, ils ont déjà goûté aux joies de l’invasion. Maintenant ils n’en veulent plus. D’ailleurs, la tutelle de l’URSS était si agréable que, dès son affaiblissement, le bloc du pacte de Varsovie a volé en éclat. On ne peut que comprendre.
      Alors, si ces états sont venus chercher la protection de l’OTAN, la Russie n’a qu’à s’en prendre qu’à elle-même. Et bien leur en a pris, on le voit aujourd’hui. Le rêve d’une grandeur retrouvée par la force, se heurte à la réalité économique : avec une armée dépassée, démotivée et un appareil de production déliquescent la Russie se prend les pieds dans le tapis. Que n’ont-ils essayé de développer leur économie et de venir ainsi une nation rayonnante, ils ont tout pour ! Au lieu de cela, les loups tapis dans l’ombre, telle la Chine, attendent pour engloutir leur proie. Elle a commencé à le faire et les USA ne sont pour rien là dedans.


  • Legestr glaz Legestr glaz 19 septembre 23:13

    @titi

    Vous savez titi, les choses sont simples et limpides. Les USA ne veulent pas d’un rapprochement de la Russie avec les pays de l’UE. C’est quand même pas compliqué à comprendre. Parce que l’association Russie + UE deviendrait un pôle économique qui surpasserait totalement les USA.

    La puissance de la technologie européenne ajoutée aux matières premières de la Russie ferait de « l’Europe élargie » la première puissance mondiale. L’UE a donc été crée, selon les souhaits des USA, pour tenir la Russie à l’écart. L’UE a été vassalisée par les USA. Les Peuples vont en payer le prix fort.

    Mais si vous ne voulez pas voir ce schéma, libre à vous de croire aux visées expansionnistes de Poutine. Mais vous êtes totalement à côté de la plaque. 


    • titi titi 20 septembre 09:56

      @Legestr glaz

      Et donc ?
      Cela a empêché l’Allemagne de profiter du gaz russe depuis 20 ans ? Non.
      Cela a empêché les pays Baltes de profiter du gaz russe depuis 20 ans ?

      Encore non.

      Ce qui empêche de profiter du gaz russe, c’est que Poutine a fait de la russie un pays infréquentable.


    • Lynwec 20 septembre 10:08

      @titi

      Vilain, vilain Poutine...
      Il vendait son gaz, v’la-t-y pas qu’il veut plus...
      Pas gentil le monsieur...

      Un peu comme le gamin qui amène tous les jours un paquet de bonbons et les distribue aux enfants de sa classe, se fait malmener en récré et humilier dès qu’il dit trois mots . Le jour où il arrête d’amener des bonbons, il est ... vilain...

      Mais pourquoi sont-ils si peu s̶e̶r̶v̶i̶a̶b̶l̶e̶s̶ serviles, ces Russes ?
      Un début de réponse ? :
      https://frontierindia.com/nato-planned-to-increase-deployment-against-russia-long-before-the-ukraine-conflict/

      Vous avez dit :« préméditation » ?


    • chantecler chantecler 20 septembre 10:22

      @titi
      Ben voyons !
      Les Russes , ces chiens , devaient accepter ad vitam les exactions ukrainiennes sur les russophones , un petit bombardement par ci , un pogrom par là  !
      Ces manigances sont tellement innocentes !
      Et que l’Ukraine soit un pays failli , ruiné , aux mains de mafieux et de corrompus ne doit surtout pas entrer en ligne de compte ! (secret d’état)
      Et nous français , tellement stupides , devons fermer les yeux .... !
      En attendant , filons du pognon , armons l’Ukraine , accueillons les gentils ukrainiens et coupons du bois !


    • Gorg Gorg 20 septembre 10:47

      @Legestr glaz

      « C’est quand même pas compliqué à comprendre que l’association Russie + UE deviendrait un pôle économique qui surpasserait totalement les USA »

      Vous avez parfaitement raison, les états-uniens l’ont parfaitement compris et c’est pour cela qu’ils feront tout pour s’y opposer… Ils sèment la zizanie et le chaos dans toutes les parties du monde qui ne se conforment pas à leurs intérêts…

      Mais vous perdez votre temps à l’expliquer à Kiki smiley qui est totalement englué dans ses croyances. Il ne ‘a toujours pas compris que ce sont les amerloques qui, depuis plus de 15 ans sont à la manœuvre en Ukraine… Pfff… Le cauchemar Américain, oui…


    • Gorg Gorg 20 septembre 10:53

      @Kiki

      « Ce qui empêche de profiter du gaz russe, c’est que Poutine a fait de la russie un pays infréquentable »

      Et ce qu’ont fait G.W Bush en Irak et Sakozy, Cameron, Obama en Lybie, tu en penses quoi abruti... ? J’aimerais bien avoir ton avis sur ces ignominies...


    • Legestr glaz Legestr glaz 20 septembre 16:56

      @titi

      Ne faites pas celui qui n’a pas envie de comprendre. Il ne s’agit pas « que » de gaz n’est-ce pas. Les minerais, l’azote, le phosphate, le blé, par exemple. Et 144 millions d’âmes !

      Mais, si vous voulez pointer Poutine du doigt, à l’origine de tous les malheurs de la Russie, c’est votre droit le plus absolu. Je suis très loin d’avoir cette vision d’image d’Epinal de la Russie et du rôle de Poutine dans ce pays. 


    • Mozart Mozart 21 septembre 09:20

      @Legestr glaz
      Et pourtant cher ami, c’est lui avec sa clique de corrompus qui dirige ce grand pays aux richesses immenses, mais si mal exploitées et dont le revenu est réservé à un petit groupe d’oligarques. De plus, si vous pensez que la censure et l’interdiction de la liberté d’opinion n’est pas un droit fondamental, pourquoi vous exprimez-vous ici ? Cela ne me sied pas donc en vertu de votre soutien à un dictateur, j’ai le droit d’agir en dictateur et de vous demander de vous taire.


    • Joséphine Joséphine 23 septembre 08:18

      @Mozart

      Cher ami, quel temps fait-il à Washington ? 


  • voxa 20 septembre 07:20

    "Ne dit-on pas qu’un des Rockefeller aurait subi de multiples transplantations cardiaques pour la conserver le plus longtemps possible ?"


    C’est du n’importe quoi.

    Les rokefellers n’ont pas de coeur.

    Verifiez vous sources.



    ...


  • voxa 20 septembre 07:28

    Titit n’est pas un crétin, comme on pourrait le croire.

    C’est juste un vendu.

    Il faut bien gagner sa vie...


    • titi titi 20 septembre 10:21

      @voxa

      Je veux juste que vous me précisiez le modèle de missile nucléaire de l’OTAN aurait menacé la Russie.

      C’est pourtant simple comme question.
      Pourquoi vous n’y répondez pas ?


    • chantecler chantecler 20 septembre 10:26

      @titi
      Ben voyons !
      Vous ne demandez pas de préciser l’heure et l’endroit où ces missiles pourraient s’abattre ?
      C’est certain l’Otan ne possède pas de bases bien achalandées par les pays signataires , USA en tête !


    • Mozart Mozart 20 septembre 12:53

      @chantecler
      L’OTAN n’a jamais menacé d’envahir la Russie, cher ami. Où est quand l’a-t-elle fait ?


    • Legestr glaz Legestr glaz 20 septembre 21:14

      @Mozart

      Pourquoi cette digression cher ami ? Qui a parlé d’une intention quelconque de l’OTAN d’envahir la Russie ? 

      Rappelez vous, l’OTAN a plutôt pour habitude de faire du « carpet bombing ». C’est une spécialité « otanesque ». 


    • titi titi 20 septembre 23:36

      @chantecler

      "Vous ne demandez pas de préciser l’heure et l’endroit où ces missiles pourraient

      "

      Pas du tout.

      Je vous demande juste quels sont les modèles de missiles nucléaires de portée intermédiaire dans l’arsenal de l’OTAN.

      C’est simple comme question ?

      Pourquoi vous n’y arrivez pas ?


    • titi titi 20 septembre 23:39

      @chantecler

      "’est certain l’Otan ne possède pas de bases bien achalandées

      "

      Achalandées c’est le mot.

      Mais achalandées avec quels types de missiles sol-sol nucléaire, suceptibles, s’ils étaient installés en Ukraine (hypothèse), une fois l’Ukraine dans l’OTAN (autre hypothèse) de frapper Moscou en 5 minutes.

      Oui achalandées !
      Mais avec quoi ?


    • Mozart Mozart 21 septembre 10:58

      @Legestr glaz
      Ah bon ? Où ça ?


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 20 septembre 09:35

      @Lynwec
       
       merci pour ce lien : https://www.aubedigitale.com/un-lycee-canadien-defend-une-enseignante-transgenre-avec-des-faux-seins-enormes-en-classe/
       

      « Dans une déclaration aux parents, l’école a dit : ’’ En tant qu’école du Halton District School Board (HDSB), l’Oakville Trafalgar High School reconnaît les droits des élèves, du personnel, des parents/tuteurs et des membres de la communauté à un traitement équitable sans discrimination fondée sur l’identité et l’expression sexuelles.’’ »

       
        >
       « les gens sont portés à justifier les affronts dont ils ne se vengent pas » Debord
       
      Affronts dont on ne se venge pas = couleuvres qu’on avale


    • titi titi 20 septembre 10:23

      @Lynwec

      Vous êtes le spécialiste des faux drapeaux.

      Vous nous en promettez depuis le début du conflit.

      Et en attendant ? Qui aggresse qui ? avec ou sans faux drapeau ?


    • chantecler chantecler 20 septembre 10:27

      @titi
      Et avec ou sans insignes nazis ?


    • Lynwec 20 septembre 10:52

      @titi

      Il n’est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir .


    • Mozart Mozart 20 septembre 13:01

      @chantecler
      Cher ami,
      Il faudrait vous calmez, savez-vous. Je ne pense pas que Wagner, Rusich.. soient du côté des Ukrainiens. Si ? Voilà deux bons groupes russes (parmi d’autres) se réclamant ouvertement nazis. Vous ne les connaissiez pas ? Alors regardez autre chose que vous site de votre propaganda staffel. Il faut ouvrir les yeux, être curieux et non esclave de son commissaire politique.
      Bonne journée cher ami.


    • titi titi 20 septembre 23:34

      @Lynwec

      Turlututu.

      Ah mais au contraire : moi je veux voir.

      Vous affirmez que les russes ont réagit à la future installation en Ukraine de missiles nucléaires qui menaceraient Moscou « en moins de 5 minutes »

      Moi je suis prêts à vous croire. Mais de quel(s) modèle(s) de missiles parlez vous ? Eclairez moi !

      Pourquoi vous n’arrivez pas à répondre ?
      Je vous rassure j’ai déjà la réponse. Mais ça aura plus de saveur si c’est vous qui l’admettez.


  • 1:24
    Des images que les médias ne vous montrent jamais mais la quantité de véhicules électriques qui prennent feu est dramatique. Et quand l’un prend feu....

  • I.A. 20 septembre 10:36

    @titi

    Des informations connues depuis longtemps, p’titi. Voici :
    https://information.tv5monde.com/info/etats-unis-frappes-preventives-et-mini-bombes-nucleaires-comme-nouvelle-politique-du-pentagone

    Mini-bombes, maxi-cons.

    À force de jouer à la guerre avec tout le monde, ils vont finir par s’en prendre une sur le coin de la figure. Ils seront plaints par les petites gens, ou mini-cons.


    • Mozart Mozart 20 septembre 13:07

      @I.A.
      Cher ami.
      Là vous avez dû lire le journal à l’envers. C’est la Russie qui a ces bombes pas les USA. Et le grand malheur pour la Russie, c’est que les chinois refusent tout emploi de ce genre d’engin. Déjà qu’ils ne donnent rien à votre bon vieux Poupoute et lui prennent même certaines anciennes républiques soviétiques, manquerait plus qu’un milliard de chinois et un milliard d’indiens lui déboulent dans le dos.
      Ça sent la fin des haricots votre truc. Il va falloir rentrer au pays et manger ce que le pouvoir russe laisse aux plus pauvres. De toute façon, vous n’avez actuellement aucune utilité dans se bas monde. Bonne journée cher ami.


    • Lynwec 20 septembre 13:38

      @Mozart

      « De toute façon, vous n’avez actuellement aucune utilité dans se bas monde. »

      Voilà qui sent l’ARN, messager...

      Il y a en tout pseudo musicien un Schwabien qui sommeille ...

      Parfois, au détour d’une phrase anodine, il se r̶é̶v̶e̶i̶l̶l̶e̶ révèle .
      Avec des amis comme ça, pas besoin d’ennemis, dit-on communément...


    • Mozart Mozart 20 septembre 14:26

      @Lynwec
      Je vous remercie mon bon ami. Salzbourg est une merveilleuse ville avec une Linzer tarte des plus fameuses.
      Je sais, c’est dur de s’entendre dire que l’on a aucune utilité, mais il n’est jamais trop tard pour se reconvertir et enfin, apporter quelque chose de bon à la communauté.
      Je vous laisse réfléchir.


    • Lynwec 20 septembre 14:43

      @Mozart

      C’est tout réfléchi : un jugement n’a de valeur qu’en fonction de la qualité du juge et de la disposition du jugé à l’être . Or, votre jugement ne m’intéresse nullement .

      De surcroît, énoncer des formules toutes faites du style « il n’est jamais trop tard pour... » et paraître apte à consulter un guide touristique ne vous placerait pas pour autant au niveau de la Cour Suprême .

      Ici, on est loin du compte,sauf si on considère la suffisance, bien présente, elle . Vous pouvez donner du « bon ami » tant qu’il vous plaira, ça n’améliorera en rien la perception de vos commentaires .


    • I.A. 20 septembre 15:16

      @Mozart

      Ah.
      Si vous ne savez pas lire, il vous reste la bande dessinée.

      Ou les gesticulations. Mais ça, vous faites déjà.


    • Mozart Mozart 20 septembre 16:42

      @Lynwec
      Mon bon ami,
      Malheureusement pour vous, je connais Salzbourg. J’y suis allé plusieurs fois, mais là n’est pas la question. Et puis, de l’autre côté de la frontière, j’adore aussi la Bavière. Quel beau pays !
      Mais si vos arguments en sont là, oui, vous ne faites qu’apporter eau à mon moulin.
      Mes commentaires, contrairement aux vôtres qui vous sont soufflés par votre propaganda staffel, reposent sur des faits avérés et non sur d’oiseuses conjectures, faux amalgames et mensonges éhontés. Je sais, je sais, ça fait mal quand quelqu’un vous dit que vous êtes un menteur et vous le prouve. Mais que voulez-vous, un peu de culture historique est nécessaire et il semblerait que vous ne l’ayez pas. Mais ne désespérez pas, avec un peu d’envie, de bons ouvrages, cela peut s’arranger. A vous revoir, cher ami.


    • Mozart Mozart 20 septembre 16:43

      @I.A.
      Pourrait-on, s’il était possible, avoir la traduction de vos dires ? Car ce qui se conçoit aisément, s’énonce clairement. Donc, vous disiez, très cher ?


    • Lynwec 20 septembre 19:19

      @Mozart

      Bon délire...


    • titi titi 20 septembre 23:15

      @I.A.

      J’ai lu l’article derrière votre lien :

      Donc si je résume :

      1. Les USA envisagent de se doter de « mini bombes »... ce qui sous entend qu’ils n’en dispose pas.
      2. Que ses bombes seront lancées depuis des sous marins
      3. Que ses bombes seront utilisées en réponse à une action russe, donc pas en premier.

      Ca ne correspond donc pas du tout à votre réthorique (enfin celle de Moscou).

      Donc je répète ma question : quel modèle de missile nucléaire de portée intermédiaire dispose l’OTAN, qui lancés depuis l’Ukraine menacerait Moscou ?

      Etant donné que vous affirmez que la menace de ces missiles est une « provocation » justifiant l’invasion de l’Ukraine, alors vous devez avoir la réponse ?

      Merci de partager avec nous !


  • goc goc 20 septembre 10:47

    Un peu hors sujet (quoique...). Vous avez vu, les ricains sont en train de nous préparer une nouvelle « révolution de couleur » type Maïdan en Iran. On a toujours le même scenario calqué sur le même mécanisme que celui décrit dans le film « Les hommes d’influence ».

    Petite variante symbolique (il faut un symbole pour gagner une révolution") , dan le film c’était des chaussures, ailleurs c’est des drapeaux de couleur, et en Iran ce sont des femmes qui se coupent les cheveux devant leurs smartphones. Mais c’est toujours le mème mécanisme


    • Mozart Mozart 20 septembre 13:11

      @goc
      Dites donc, cher ami, les américains ont le bras long ! Peut-être même qu’ils vont créé des nouvelles planètes, religions...
      Il faut dire que l’Iran est un paradis pour les femmes, les athées, ceux qui pensent différemment. Pas besoin de pousser, c’est comme un fruit sur un arbre, quand c’est trop mur, ça pourrit et ça tombe. L’Iran finira comme ça et la Russie idem. Après les graines donnent naissance a de beaux arbres bien vigoureux.
      Bonne journée, cher ami des dictatures.


    • titi titi 20 septembre 23:19

      @goc

      L’ours russe ne fait plus peur.
      Ca va bouger sur tout le continent Eurasiatique.


    • goc goc 21 septembre 01:45

      @titi
      Ca va bouger sur tout le continent Eurasiatique.

      C’esslaaa !! ouuiii !!
      la dernière tentative de « révolution de couleur » a échoué lamentablement au Kazakhstan, et ça fera pareil en Iran (surtout en Iran).

      C’est fini les américains ne font plus recette et n’imposent plus leurs « règles ». Les peuples ont compris qu’entre un régime autoritaire et/ou religieux et le chaos à la mode irakienne ou afghane, leur choix sera vite fait.

      Si les ricains croient qu’il suffit de jeter aux petits peuples, des milliards de $$ pour changer de régime, alors ils vont avoir de plus en plus de désillusions.

      Petit rappel : sur 192 pays, seuls 53 ont appliqué les sanctions (suicidaires) voulues par les ricains, les autres ont juste fait un doigt d’honneur


    • titi titi 21 septembre 07:09

      @goc

      "la dernière tentative de « révolution de couleur » a échoué lamentablement au Kazakhstan,

      « 

      Bah renseignez vous sur ce qui se passe en ce moment au Kazakhstan justement.

       »sur 192 pays, seuls 53 ont appliqué les sanctions (suicidaires)

      "
      Des sanctions économiques, ne peuvent bien évidemment être appliquées que par des pays qui ont une économie.


    • Mozart Mozart 21 septembre 09:14

      @goc
      Cher ami,
      La Chine vient de mettre un vent la Russie : elle veut bien de son pétrole et son gaz bradé mais ne lui fournira ...rien. De plus elle vient d’arracher le Tadjikistan à la sphère d’influence russe. L’Inde a dit à Poutine qu’il devrait mettre fin à cette guerre. La Turquie fournit des drones à l’Ukraine.L’Iran a fournit quelques mauvais drones à la Russie mais ne va pas aller au delà. Reste le pays mirifiques, la merveille de l’économie mondiale : la Corée du Nord. Pour les autres pays, silencieux plutôt qu’alliés, en majeure partie indigent économiquement parlant, l’aide est insignifiante. En face, Poupoute a réussit le tour de force de rallier à l’OTAN deux pays neutres : la Suède et la Finlande. N’oublions pas que ce petit pays, la Finlande, a résisté à l’invasion russe de Staline.
      Quant à l’Iran, je ne pense pas que le peuple, les femmes et les athées approuvent le régime corrompu et intolérant. Avec un pistolet sur la tempe et à mains nues, on réfléchit à deux fois avant de se révolter.
      Donc, d’après vos dires, les Coréens du Nord, Afghan, Ouïghours, Kasaks, Tchétchènes, Cubains et si on remonte dans le temps, allemands en 36, soviétiques sous Staline, citoyens du bloc de l’Est entre 1945 et 1990, sont ou étaient les gens les plus heureux au monde. Quelle chance ils ont ou avaient !
      Je vais terminer par un mot de Zoé Valdes, grand auteure cubaine exilée en France : si vous admirez le régime castriste, personne ne vous empêche d’aller y vivre plutôt que de réclamer son instauration en France.
      Alors qu’attendez-vous pour aller vite en Corée du Nord, cher ami, le bonheur est au bout du chemin !


  • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 20 septembre 12:15

    @L’auteur,

     Bonne observation de la situation

     Escher chantait cela : « Déjeuner en paix »

     La paix cela n’existe pas.

     Alors, il faut choisir entre démocratie ou autocratie.

     C’est binaire, je sais.

     L’homme a toujours aimé s’agrandir personnellement ou en possessions de territoires. Prestige, quand tu nous tiens....


    • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 20 septembre 12:16

      @Réflexions du Miroir
      Rêve américain ?
      Non, universel 


    • Lynwec 20 septembre 13:22

      @Réflexions du Miroir
      « Alors, il faut choisir entre démocratie ou autocratie. »

      Il n’y a donc aucun choix en fait puisque la démocratie est inacceptable pour les riches et puissants ( revoyez Sieyès, abbé de son état, il l’explique très bien...)


    • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 20 septembre 18:01

      @Lynwec, Ben oui, c’est pour cela qu’il y a quelques personnalités qui ne se retrouvent plus dans notre époque et vivent reclus.
      Ils ont connus la vie avec les éclats de la foule.
      Exemples : Sardou, Delon... Ils ne savent pas ou ne parviennent pas à vieillir. 
      Certains vont même plus loin, ils se suicident. 


    • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 20 septembre 18:08

      Ce n’est pas mon cas.
      Même si je suis souvent à contre-courant, hors de l’actualité plutôt morose sur cette antenne.
      J’ose écrire et poster quelques billet sur Avox.
      Ecrire est un plaisir personnel avec humour noir au besoin
      Je n’ai pas besoin d’avoir des échos sous forme de commentaires.
      J’ai construit ma vie sous d’autres cieux et d’autres formes.
      Je suis un écri_vain. smiley


    • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 20 septembre 18:13

      @Lynwec
      Je ne connais pas votre référence
      J’ai été voir
      Vous savez peut-être que Franz Liszt a été compositeur de grand renom pendant sa période de gloire.
      En fin de vie, il est devenu curé.
      Bien pépère, et encore vénéré par les croyants.


    • Lynwec 20 septembre 19:23

      @Réflexions du Miroir

      "Le 7 septembre 1789, l’abbé Emmanuel-Joseph Sieyès prononçait un discours majeur dans lequel il distinguait gouvernement démocratique (qu’il rejette) et gouvernement représentatif. Les citoyens doivent renoncer à participer à l’élaboration des lois et nommer des représentants éclairés à leur place, dont le mandat n’est pas impératif. Cette conception de la souveraineté est toujours celle qui prévaut aujourd’hui."
      https://www.philisto.fr/doc-120-democratie-systeme-representatif-1789.html
      C’est en partie à cause de lui qu’on a ce système de caste ...


  • zygzornifle zygzornifle 21 septembre 08:56

    Au moins il y a un rêve c’est pas comme chez nous .....


  • QAmonBra QAmonBra 21 septembre 13:38

    Merci @ l’auteur pour le partage. . .

    De ce très intéressant article aux commentaires non moins intéressants, malgré (grâce ?) les habituels lèche-boules anglo-$ionnardes, dont un se distinguant particulièrement, c’est à présent tendance en Ôxydant, avec des propos puant ouvertement le (judéo ?)nazisme : 

    [. . .] « De toute façon, vous n’avez actuellement aucune utilité dans se bas monde. » [. . .]

    Il faut croire que chez ces individus, le suprémacisme relève culturellement, voire génétiquement, de leur nature profonde et qu’ils doivent sans cesse, en public, faire l’effort de le retenir, mais chassez le naturel. . .


Réagir