lundi 20 juillet 2015 - par Dwaabala

Le Tour, le Président, les producteurs et ma voisine

La politique présidentielle à l'égard des petits producteurs agricoles, de leurs revenus et des prix à la consommation a évolué au cours de ce samedi après-midi...

La conversation que j'ai entretenue avec ma voisine a eu lieu pendant la quatorzième étape du Tour de France, Rodez-Mende, alors que nous ne connaissions que la première version de cette politique ; celle que le Président a livrée à chaud face à la grogne des producteurs.

Or, ce soir, à suivre l'information édulcorée sur ce sujet, je me demande si je n'ai pas rêvé. Ses conseillers en communication ont dû lui donner quelques conseils dans l'oreillette quand il est remonté dans sa voiture.

- Qu'est-ce qu'il est dommage que notre voisin [un petit industriel ] ne soit pas notre maire ; il est très bien avec son personnel, vous savez ; et il ne se paye pas une voiture à 70 000 euros comme le maire actuel qui loue à la municipalité des locaux qui lui appartiennent.
Enfin... notre voisin qui ne veut rien savoir serait un bon maire... bien qu'il soit socialiste.

- Ce n'est pas forcément grave...et son affaire l'occupe sans doute suffisamment.

- De toutes façons aujourd'hui, les riches sont socialistes et ce sont les pauvres qui votent à droite. Vous avez entendu Hollande dans le Tour de France ?

Comme les producteurs se plaignent des marges des intermédiaires [quand les consommateurs payent cent euros les producteurs perçoivent huit euros], il a pour solution de demander aux distributeurs de faire payer davantage les consommateurs. Qu'il faut demander à ces derniers de faire des efforts.

Elle avait donc saisi la même chose que moi sortant de la bouche présidentielle..

- Oui, il est également diplômé de HEC, et il est sur la lancée du grand succès qu'il a remporté pour la cause européenne face à la Grèce : là-bas ce sont les petites retraites qui doivent être baissées.

Hochant la tête, et absorbée.

- Je me demande quand même si Strauss-Kahn n'aurait pas été meilleur....

Je me souviens alors que ma voisine qui se confie facilement racontait il y a quelques années à ma compagne qu'elle avait des fantasmes. Cependant elle se rattrape..

- ... Oui, mais c'est un obsédé sexuel... Vraiment, je ne sais plus comment il va falloir voter.

Je la quitte sans pouvoir lui donner le moindre conseil puisque je ne suis pas plus renseigné qu'elle sur ce point, mais en imaginant l'Élysée en lupanar au lieu de garage à scooter, avec Dodo la Saumure en chef du protocole.



11 réactions


  • jef88 jef88 20 juillet 2015 12:21

    Depuis 40 ans les politiques de tout bord font le jeu de la graaaande distribution !
    Résultats : l’industrie manufacturière a disparu ... Le chômage a augmenté...
    il va y avoir impossibilité de financer la protection sociale et les retraites .

    Alors, un peu d’hypocrisie supplémentaire de la part de moi-président c’est normal !


    • jean-marc D jean-marc 20 juillet 2015 20:17

      @jef88
      Bonjour,

      Pardonnez moi par avance, mais je ne vois pas en quoi l’industrie manufacturière a à voir avec le sujet.....
      Bien à vous,

    • jef88 jef88 20 juillet 2015 21:28

      @jean-marc
      ce qui se passe actuellement pour l’agriculture, c’est la même chose que ce qui s’est passé pour l’industrie ......


    • jean-marc D jean-marc 20 juillet 2015 22:26

      @jef88

      Dans ce cas, merci de cet éclairage, qui manquait dans votre contribution ; pour moi ça n’était pas aussi clair.
      Ne pensez vous quand même pas que nous autres, consommateurs, y sont quelque part pour quelque chose ?
      Bien à vous,

  • Le p’tit Charles 20 juillet 2015 12:22

    Les « intermédiaires » qui font grimper les prix sont connus depuis toujours...Certains sont des entreprises « camouflées » par les grandes surfaces pour en prendre un peu plus au passage..ça aussi les politiciens le savent depuis toujours...Alors les coups de menton du gouvernement ne font rire que les vaches...ou les cons qui votent pour eux.. !


    • jean-marc D jean-marc 20 juillet 2015 20:33

      @Le p’tit Charles

      Bonjour,
      Le problème est un peu plus complexe que vous ne le pensez, quoique très simple au demeurant.
      Le con-sommateur (celui qui veut la plus belle qualité pour le prix moindre possible) exige de la grande distribution ce qui correspond à son souhait.
      Or, du producteur au consommateur, et çà n’est pas nouveau, une distribution nécessite de multiples intervenants, vous n’êtes pas sans le savoir. Chacun de ces derniers doit couvrir ses investissements, ses frais et s’accorder une marge car il a le droit de vivre, quand même.
      Vous seriez à sa place, vous ne songeriez pas un seul instant à baisser votre marge, donc même en admettant qu’il n’y ait aucune inflation sur les salaires, sur le fuel, sur les charges fiscales, etc...comment voudriez-vous payer davantage le producteur sans que le con-sommateur n’en subisse les conséquences ?
      Quelque soit l’orientation politique, vous obtiendrez toujours le même constat.
      La solution, qui est peut être utopique, est entre les mains du con-sommateur qui deviendrait consommateur.
      Bien à vous,

  • alinea alinea 20 juillet 2015 15:44

    Hollande est un filou, un fin stratège : peut-être vous incite-t-il à ne plus fréquenter la grande distribution ? smiley


  • Ruut Ruut 20 juillet 2015 16:24

    C’est quand les coopératives qui distribuent directement aux clients via internet.
    Un service du type amazone pour les produits de la ferme ne serait pas du luxe en Europe.
    Depuis le temps que les clients cherchent des producteurs qui produisent localement de la qualité sans en trouver, il y a surement un créneaux a prendre.
    Aller hop les épouses des fermiers permettez aux citoyens de directement commander chez vous.


    • jean-marc D jean-marc 20 juillet 2015 20:02

      @Ruut
      Bonjour,

      Aucune coopérative ne peut distribuer TOUS ses produits par internet, voyons : il y a des denrées périssables à très court terme (viandes, légumes et fruits), la chaîne du froid à respecter durant le transport serait trop onéreuse, pour ne considérer que cette contrainte !
      Par ailleurs une coopérative lambda ne garantit absolument pas ni la qualité ni la garantie régionale, pas plus qu’elle ne peut couvrir l’ensemble des besoins, çà coule de source (bonjour les frais de port en cas de livraisons de provenance multiple).
      Le système « amazon » existe déjà hors internet : la grande distribution sur place, et si vous souhaitez être livré à domicile, celle-ci s’en charge aussi. Pourquoi voulez vous recréer le système ? Le simple souhait de produits régionaux ? Internet permet déjà de commander énormément de produits régionaux, notamment par le biais des chambres de commerce, des syndicats d’initiative par le travers des visites de sites régionaux, par exemple.....ou en cherchant bien dans les offres publicitaires des divers producteurs spécialisés sur certains produits pas très périssables.
      Pour le reste, le chaland, qui a plus que fortement contribué à la mise en place de la grande distribution dont il se plaint aujourd’hui et en est donc en grande partie responsable, n’a qu’à être moins fainéant : en ville comme au village il est tout à fait possible de trouver sur place et sans très grande recherche, des circuits courts, des marchés aussi, des producteurs à quelques kilomètres au pire aussi.
      Lorsqu’il en vacances ou fait des excursions courtes, qu’il en profite pour être plus curieux au lieu de faire la bronzette comme un lézard ou guincher au club des GO, il verra qu’il existe toujours de bonnes surprises.
      Et il, peut toujours, s’il a le bonheur d’avoir un jardin, faire pousser ses légumes ou élever poules et lapins au lieu de planter les fleurs de Madame.
      Quand aux épouses des « fermiers », si vous pensez qu’elles n’ont qu’à se préoccuper d’internet.........alors que la plupart du temps elles ont un emploi (faut faire bouillir la marmite, puisque les consommateurs les ont forcé à le faire économiquement dans le passé en préférant Auchan)......qu’à défaut elles assument leur part de travail aux champs et à l’élevage en plus de leurs obligations au foyer......et tiennent bien souvent le point de vente à la ferme une partie du week-end..
      Bien à vous,..



    • alinea alinea 21 juillet 2015 00:18

      @Ruut
      Amazone, voilà une idée qu’elle est bonne ; rapports humains, conditions de boulot, proximité ; bref ce qu’on fait de mieux en matière d’écologie, de bien vivre et tout ce qu’on aime !!


  • lala rhetorique lala rhetorique 21 juillet 2015 10:32

    Il y a « producteur » et « producteur » ; actuellement mieux vaut être producteur de films ou d’artistes qu’agricoles ! Mais n’oublions pas les dégâts engendrés par l’obéissance totale des syndicats aux lobies comme Monsanto et les autres..... Et, si on réfléchit seulement un petit peu, cette foutue mondialisation sauvage ne pouvait absolument pas permettre le bon développement d’une économie locale, sans compter les dégâts sur le plan écologique, engendrés par les nombreux échanges stériles entraînant un surcroit de transports. Mais il y a toujours celui qui doit payer. La réponse est toujours la même, que ce soit concernant les prix de gros des producteurs ou l’écologie, ON TAXE LE CONSOMMATEUR !


Réagir