mardi 10 septembre 2019 - par Elliot

Les affinités sélectives

 

Tel le monstre du Loch Ness qui vient périodiquement chatouiller les amoureux de l’Écosse ou du moins de ses mystères, on a pu dernièrement voir resurgir le débat ou plutôt la diatribe sur le burkini

 

Quelques activistes fondamentalistes ayant "envahi" une piscine parisienne pour se baigner en burkini, la piscine a été évacuée prestement, interdisant ainsi l’accès au bassin non seulement aux femmes en burkini mais aussi aux autres personnes présentes ou désireuses de se baigner.
Je suppose, sans en être vraiment sûr, que cette décision a été prise en fonction d’un article du règlement intérieur et du grand danger que faisaient courir, je suppose, aux autres usagers ces baigneuses d’un nouveau genre.

Même si l’on peut comprendre que l’interdiction s’articule sur une volonté émancipatrice à laquelle n’importe qui devrait pouvoir adhérer, il n’en reste pas moins qu’il est très dangereux de vouloir libérer les femmes et les gens en général malgré eux.

On a pu voir les dégâts occasionnés par ce zèle un peu particulier qui consiste à vouloir fixer des normes intangibles quels que soient et quoi qu’en pensent ceux à qui elles sont destinées supposément pour leur bien.

Les régimes staliniens ne voulaient officiellement que le bien du peuple et c’est pour son bien que le goulag a été créé afin de le purger des éléments asociaux.
L’enfer est pavé des meilleures intentions.

Il ne sert pas à grand chose non plus d’apporter, comme s’échinent certains, des preuves coraniques de l’ineptie de certaines coutumes qui étaient préexistantes à l’essor de cette religion comme le démontre d’ailleurs l’iconographie chrétienne.
Un excellent article d’Astus sur Agoravox en apporte la preuve quasi scientifique pour autant que je puisse en juger du haut de mon ignorance en la matière.

 

Derrière le burkini il y a une entreprise commerciale qui exploite la naïveté de celles qui veulent bien se laisser convaincre ou de celles qui, militantes d’une cause régressive ( en psychiatrie cela s’apparente au masochisme ), voient dans les réactions que suscite cette initiative une possibilité d’élargir leur audience auprès des couches les plus arriérées de la population.

Publicité

 

Cependant que le burkini soit devenu un symbole de la lutte de certaines factions n’est jamais que le produit des réactions imbéciles qu’ont suscitées les premières tentatives non de l’imposer à tout le monde ( comme veulent le faire croire les rabiques de l’anti-islamisme ) mais d’en assurer le droit de cité.

Au demeurant, l’accoutrement n’a jamais concerné au départ que quelques dizaines ( peut-être quelques centaines ) de personnes qui ont réussi, malgré leur nombre infinitésimal, à capter l’attention des médias puis des autorités.

On est là dans une opération de marketing finalement très réussie avec la complicité active de ceux qui font mine de s’opposer.

 

Le fait n’aurait pas fait l’objet d’une exploitation jusqu’à plus soif que l’on ne l’évoquerait même plus ou, en tout cas, qu’il passerait inaperçu ne suscitant que dérision ou indifférence affligée…

 

Il faut donc s’interroger sur les raisons d’une telle instrumentalisation qui ne peut que servir les intérêts de ceux que l’on prétend combattre.

L’extrême-droite rejointe par tous les obsédés de la laïcité à géométrie variable a voulu utiliser ce vêtement en se cachant derrière un vocabulaire convenu, la défense de notre identité voire de notre civilisation comme si cette dernière n’était pas en constante évolution, pour complaire à une certaine frange carrément raciste de l’électorat et l’a ainsi transformé en un thème commode pour soutenir le combat d’autres excités.

Tant il est vrai que les extrêmes se nourrissent l’un l’autre, autrement dit ces deux faces d’un même crétinisme ont besoin de se confronter pour exister et prospérer.

 

Publicité

Je me suis laissé dire que le voile ( niqab ) qui recouvre le visage avait d’abord dans les temps anciens ( avant l’avènement de l’Islam donc ) une fonction sanitaire à savoir protéger les voies respiratoires de ceux qui étaient soumis aux tempêtes de sable ; les touaregs dans le désert utilisent encore ce paravent pratiquement pour les mêmes raisons que ceux qui, au Japon ou en Chine ou même chez nous, mettent des masques sanitaires pour se protéger des effluves malsaines de la pollution.

 

Il y aurait peut-être d’autres problèmes infiniment plus préoccupants dont il faudrait s’occuper sérieusement et ce n’est pas le fruit du hasard si un polémiste d’Extrême-droite au demeurant talentueux comme Eric Zemmour fait une fixation sur une gamine suédoise qui porte un combat pour l’avenir de la planète qui ne lui plaît pas et dont il nie d’ailleurs la réalité.

Le jeune âge de Mademoiselle Thunberg n’est pas un critère suffisant pour la disqualifier et les opinions qu’elle défend devraient plutôt avoir bonne presse devant l’accumulation des dégâts que l’on doit au processus de réchauffement climatique, il est donc particulièrement malsain de les nier au prétexte qu’ils sont portés par une adolescente rejointe par tant d’autres du même âge.

 

Si ce n’est pour des raisons nécessairement malsaines d’opportunité politique.

 

Ce qui, dans nos sociétés actuelles, est malheureusement quasiment la norme : l’intérêt général s’efface devant les intérêts particuliers, la récente pantalonnade à propos des pesticides en apporte malheureusement une preuve douloureuse surtout pour ceux qui sont confrontés dans leur environnement direct aux nuisances de ces pratiques…

 

Où l’on rejoint ainsi le battage fait autour du burkini qui permet de dérouter l’attention d’un certain public de conséquences infiniment plus préoccupantes mais auxquelles le monde politique tarde ou n’a pas la volonté ni la capacité d’apporter de réponses.



22 réactions


  • Jean 10 septembre 2019 17:58

    est-ce nécessaire d’agiter le appeau ?


  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 10 septembre 2019 18:47

    J’ai beau relire le texte plusieurs fois, je ne vois pas de rapport entre le burkini et Ste Greta, ni ce que l’auteur a voulu démontrer. 


    • OMAR 11 septembre 2019 19:17

      Omar9
      .
      @Cadoudal :"ça fait un bail que je lis plus les délires des gauchistes Belges.

      .
      C’est ça....
      Sauf que tu es là et que tu as lu...
      .
      Cadoudal ... menteur...


  • sls0 sls0 10 septembre 2019 19:15

    A la limite le burkini je m’en fous. Mais ça fait beaucoup de tissus pour garantir une hygiène correcte. Sinon on se baigne tout habillé.

    Un maillot de bain avec du jaune devant et du marron derrière, pas sûr qu’on laisse entrer dans l’eau. Avec le burkini quid du jaune et marron ? La mer on s’en fout un peu, il y a déjà les poissons qui baisent dedans, la piscine c’est pas un circuit ouvert.

    Pas idiot le voile pendant un tempête de sable. Le jour où il y aura des tempêtes de sable en France ce sera intelligent de se protéger.

    Je sais qu’en Belgique le port du masque est autorisé qu’au carnaval sinon la personne doit toujours être reconnaissable. Elle est vieille cette loi, bien plus vieille que la mode du nikab.

    Je ne me suis jamais intéressé s’il y avait la même loi en France.

    L’auteur a raison, toutes ces histoires c’est pour foutre de l’huile sur le feu. Le mieux serait de ne pas en parler. Laisser les gens macérer dans leur connerie.


  • bluerage 10 septembre 2019 19:21

    Vous avez raison, n’allons surtout pas risquer de mettre l’islam en colère, voulez vous que je creuse un trou dans le sable histoire que vous puissiez y mettre la tête ?

    Au fait, de gauche et marxiste, ça ne fait pas trop mal ?


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 10 septembre 2019 20:23

      @bluerage
      n’allons surtout pas risquer de mettre l’islam en colère,

      Vous devriez vous attaquer aux causes plutôt qu’aux conséquences...
      Ce sont les USA qui ont créé les Talibans comme mercenaires contre l’ URSS en Afghanistan. Cf Hillary Clinton.

      Et qui a répandu l’Islam intégriste dans tous les pays musulmans ?
      L’Arabie Saoudite à la demande des pays occidentaux.

      Ou bien une autre source, Wikileaks : « Comment l’ Arabie Saoudite promeut l’islamisme à l’échelle planétaire ».


      Allez donc leur demander des comptes au lieu de vous adresser aux citoyens français qui n’y sont pour rien !


    • Garibaldi2 12 septembre 2019 03:14

      @Cadoudal

      Cadoudal est un peu crétin, cependant il se soigne ... Nous allons l’aider ... les implants mammaires ne peuvent être pris en charge par l’AME que dans les mêmes rares cas prévus par la Sécu (après l’accord du médecin conseil de la Sécu), c’est à dire en excluant toute opération purement esthétique :

      https://www.lachirurgieesthetique.org/blog/securite-sociale/chirurgie-mammaire-securite-sociale

      Ce qui est facilement pris en charge ce sont les prothèses mammaires pour femmes permettant de masquer une grave mammectomie, c’est à dire l’ablation d’un sein :

      https://www.oncovia.com/fr/37-prothese-mammaire

      Voila, Cadoudal est en voie de guérison ...


    • cyrus Cyrus (TRoll de DRame) 12 septembre 2019 03:29

      @Garibaldi2

      tu va avoir du mal , des année que je le travaille au corps MDR
      amaury comme tout bon scorpion s’ est suicidé une foi cerné par le feu de l’ evidence.

      cadoudal est dans son propre referentiel comme en physique relativiste lol


    • Garibaldi2 12 septembre 2019 10:19

      @Cyrus (TRoll de DRame)

      Grandgil est reparti sur son blog pour chouiner, il y dénonce les méchants commentaires sur Avox !

      ’’Il ne faut pas non plus pousser grand-mère dans les orties raison pour laquelle je suis parti d’Agoravox à force de subir menaces, injures et calomnies diverses et variées à longueur de commentaires de mes articles...’’


    • cyrus Cyrus (TRoll de DRame) 12 septembre 2019 14:56

      @Garibaldi2

      Oui j’ avais vu également ....
      Ha moins qu’ il n’ ais mit les commentaire en invisible , 
      Y a pas vraiment foule pour participer a ses délires ...

      Tu croit qu’ il chouine aupres de la redaction pour recuperer ses articles ??? MDR


    • Garibaldi2 13 septembre 2019 03:18

      @Cadoudal

      Vous répondez à côté de la plaque, les personnes bénéficiant de l’AME sont recensées.

      Je vous engage vivement à bien relire l’article dont vous donnez le lien

      https://www.lejdd.fr/Politique/sante-marine-le-pen-exagere-le-cout-de-laide-medicale-detat-par-rapport-a-la-cmu-3875786

      et qui indique :

      ’’L’aide médicale d’Etat (AME) permet aux étrangers en situation irrégulière d’accéder aux soins de base, sous réserve d’être en France depuis plus de trois mois et d’être en situation de précarité financière. Si son coût n’a cessé d’augmenter pour atteindre 943 millions d’euros en 2018, il représente moins de 0,5% des dépenses totales de santé. Et contrairement à ce qu’affirme Marine Le Pen, les différences de coût entre patients relevant de différents régimes sont loin d’être criantes. En 2017, les soins dispensés par bénéficiaire de l’AME atteignaient 2.551 euros.’’


      mais écrit plus loin :

      ’’Mais en réalité, la dépense par patient bénéficiaire de l’AME paraît moins élevée que celle des bénéficiaires de la CMU-C. Y compris chez ceux qui consomment effectivement des soins (car tous les bénéficiaires de l’AME et de la CMU-C ne sont pas malades). Le panier moyen de soins consommés en 2017 par les bénéficiaires de l’AME atteint 3.503 euros, contre 2.817 euros pour l’ensemble des Français en situation de soins.’’

      Heureusement que Géraldine Woessner, auteure de l’article, n’est pas chargée de rédiger le mode d’emploi de nos missiles atomiques !

      Qui sont ’’les collabos fonctionnaires’’ ? Les personnels de la Sécurité Sociale ? Vous tombez mal, les personnels de la Sécu ne sont pas des fonctionnaires et ont un contrat de travail de droit privé.


    • Garibaldi2 14 septembre 2019 01:41

      @Cadoudal

      https://www.senat.fr/commission/fin/pjlf2017/np/np25/np254.html

      Ce n’est pas l’état qui gère les personnels des caisses primaires d’assurance maladie, ni ceux des URSSAF, ni de l’UCANS, ni de l’ACOSS, ni des caisses de retraite. Tous ces organismes sont des organismes de droit privé et leurs employés ne sont pas des fonctionnaires.

      Vous ne connaissez rien au sujet et venez déblatérer ici un salmigondis grotesque.

      Adieu !


  • alinea alinea 10 septembre 2019 21:34

    Je pense que Thunberg est portée haut par les médias autorisés ce qui me la rend hautement suspecte !

    Le burkini on s’en fout c’est juste qu’aujourd’hui chacun se trouve un truc pour se singulariser mais ça leur passera quand il faudra travailler la terre pour se nourrir, les femelles oublieront leur Wenstein et les musulmanes leur burka !


    • alinea alinea 11 septembre 2019 00:29

      @CLOJAC
      J’ai plus honte pour ceux qui le font que pour elle qui le vit : elle a l’air de bien le vivre ! Bien sûr que sa gloire sera éphémère et sa parole bien inutile !


    • jmdest62 jmdest62 11 septembre 2019 07:30

      @CLOJAC
      Je plains cette pauvre Greta, portée au pinacle si jeune. Lorsque les médias renouvelleront leurs idoles
      °
      Un peu comme Jordi Non ?
      @+


  • McGurk McGurk 10 septembre 2019 21:58

    La comparaison sur « les régimes staliniens », compte tenu du thème, n’a absolument pas sa place.

    On parle ici d’un extrémisme religieux qui va jusqu’à provoquer la haine de la population, envers ce qui n’est rien d’autre qu’une agression visuelle dans l’espace public et une opération de propagande religieuse au quotidien, jusqu’à l’intervention des autorités à cause d’une poignée de militantes fanatiques.

    L’auteur dit « que ce n’est qu’une poignée », mais il ne compte absolument pas le nombre aberrant de femmes avec un truc sur la tête de la forme simple à la saloperie de burka. La « liberté » ne signifie pas pour autant ignorer complètement le pays dans lequel on est, ses traditions et sa société, de faire comme au bled.

    La surabondance des signes religieux et l’extrémisme se combattent non pas par une grande tolérance mais par une fermeté qu’on aurait dû appliquer depuis plusieurs décennies et maintenir, bien que les autorités aient préféré la lâcheté.

    C’est l’un des nombreux problèmes importants que notre société doit résoudre (ici de garder son identité ou bien verser dans l’extrémisme dans tous les sens du terme) mais ce n’est pas un « problème de surface » ou « moins important », bien au contraire.

    Les rois de France l’avaient bien compris en imposant une seule et même religion afin d’unir le peuple au lieu de créer des dissensions et de le diviser.


  • Massaliote 11 septembre 2019 15:18

    N’oublions pas que Soros a subventionné largement l’association de Grenoble qui a monté « l’opération Burkini ». Quel philanthrope !  Mais honni soit qui mal y pense...


  • paulau 11 septembre 2019 15:24

    Cet article donne un exemple de l ’ alliance passée par certaines forces de gauche et les islamistes.


    • Francis, agnotologue JL 11 septembre 2019 15:51

      @paulau
       
       vous confondez la bienpensance et la gauche : la charité n’est pas, n’a jamais été une valeur de gauche ; la charité n’a sa place que dans une société de privilèges.


  • zak5 zak5 11 septembre 2019 15:26

    Nous vendre le niqad à la sauce bio, il fallait oser et pour cela l’on passe par le burkini, cet accoutrement qui autorise des femmes, qui se disent vertueuses, à plonger dans des lieux de débauche (des hommes et des femmes a moitié nus, qu’il ne faudrait pas approcher même en scaphandrier) 

    les gauchistes se sont fait plombés a cause de leurs accointances avec l’islamisme, voilà que l’on propose aux écologistes de tenter la même aventure.

    quel dommage de voir des gens s’empêtrer ! 


  • Jonas Jonas 11 septembre 2019 18:09

    Vous voulez réellement connaître la vérité sur l’Islam ?
    Alors regardez et écoutez les prédicateurs et imams dans les plus grandes mosquées de France endoctriner des centaines de milliers de musulmans au fondamentalisme islamique misogyne, antieuropéen, antichrétien et antisémite :
    http://islamineurope.unblog.fr/
    https://vimeo.com/user75660018


Réagir