mardi 21 juin - par politzer

Les grandes manoeuvres politiques ont démarré

 Le marieur Copé l’avait souhaité

JPEG Les détails du mariage de raison Macron Sarkozy se négocient dans la coulisse.

Les fiancés présomptifs doivent déjà en être à conjecturer le montant de la dot.

Les sondages l’avaient pressenti : les citoyens rejetaient la macronie à 70 %, c est pourquoi les électeurs de Mélenchon ont voté MLP et les électeurs de MLP ont voté NUPES dans les duels où un macroniste affrontait un nupes ou un RN.

Le porte parole de LR hier au soir sur les plateaux, semblait mal à l'aise pour répondre à la question d’une alliance avec Macron, qui pour gouverner, aura besoin de compléter sa formation décimée, en vue de la constitution d'un grand rassemblement gouvernemental de centre droit, afin de continuer la politique néo libérale soumise doublement aux diktats européens et américains.

Ce ralliement du parti de Sarkozy, conduira par ailleurs à la liquidation définitive du LR pour quelques maroquins et des postes dans l'appareil d’état, guignés par des politiciens frustrés d’avoir été écartés des affaires.

Pour faire avaler la pilule aux militants, il faut préparer le terrain en agitant les épouvantails gauchiste(nupes)/fasciste (rn) pour justifier le ralliement et se retrouver une autre raison de vivre pour exister que la molle critique de Macron.

Pour se défendre de l’accusation repoussoir de gauchisme, la porte parole de Mélenchon reprend mon analyse du gauchisme [L’enjeu des élections : la sauvegarde de la société libérale en grande difficulté. Agoravox] comme communisme « de gauche » ce qu'ils ne sont pas en effet, en se revendiquant de la sociale démocratie ce qu’ils sont en fait ! Bref on est « républicain » à la nupes, loin du rn et cette distance, soulignée, a son importance pour les futurs coalitions « d’idées » à l assemblée nationale, où le social-démocrate-libertaire-réformiste Mélenchon pourrait bien passer quelques accords « provisoires » ou « exceptionnels » avec son « demi-frère libéral-libertaire-fascisant » Macron. Judas ressuscité ? Futurs cocus nupes bien roulés dans la farine ?

Courte revue de presse des frères ennemis avides de réconciliation

La réaction d’Éric Dupond-Moretti :

« Nous avons la première place, mais une première place décevante, et nous n’aurons pas la majorité absolue. Nous serons dans une forme d’ouverture et de souplesse. On a déjà trouvé quelques accords entre nous. »

La réaction de Rachida Dati :

« LR sera un bloc décisif. »

La réaction de Bruno Le Maire :

« Cette culture du compromis, il faudra que nous l’ayons autour de valeurs, d’idées fortes. »

La réaction de Jean-François Copé qui a anticipé la future coalition :

« Depuis des semaines, je répète qu’un pacte de gouvernement est vital entre Macron et LR afin de lutter contre la montée des extrêmes. Sécurité, dépenses publiques, laïcité, réforme de l’État, il appartient aujourd’hui à la droite républicaine de sauver le pays. Chacun est maintenant placé devant ses responsabilités à la sortie de ce désastre électoral pour le président de la République. »

Mais

Si les gagnants NUPES et RN peuvent se frotter les mains d'engranger des postes gage de prospérité financière pour les deux partis, il ne faut pas que les électeurs responsables de la défaite de Macron, oublient que le bloc ensemble et LR constituent une majorité en capacité de gouverner car ils bénéficieront d une large majorité si, comme c’est probable, Mélenchon refuse de joindre ses voix à celle de MLP à l'assemblée nationale, en brandissant comme d'habitude, ( sur l'air de la chanson de C.François) l’épouvantail « fasciste ». Prétexte pour apporter un soutien hypocrite à Macron et en faisant marrons une partie des électeurs de MLP qui ont choisi de faire gagner ses poulains !

 



34 réactions


  • Clocel Clocel 21 juin 17:06

    « Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines,
     Ami, entends-tu ces cris sourds du pays qu’on enchaîne... »

    Deux beaux profils de charognards en l’occurrence...

    « Vanité des vanités, tout est vanité... »


    • voxa 22 juin 10:45

      @Clocel

      Il y a un truc morphologique imparable pour savoir quand Monsieur Macron ment.
      on peut le vérifier à chacune de ses interventions.


    • voxa 22 juin 10:47

      @voxa


      « Il y a un truc morphologique imparable pour savoir quand Monsieur Macron ment. »

      Quand les lèvres de Macron bougent, c’est qu’il est en train de mentir.

      ...


  • Lynwec 21 juin 17:37

    Bonne conclusion pour l’article avec le rappel de l’hypocrisie omniprésente, « qualité » principale (malheureusement) partagée par les « politiques » que nous subissons.


    • Clocel Clocel 21 juin 17:47

      @Lynwec

      « les « politiques » que nous subissons. »

      Mouais...

      La passivité nous rend complice de nos bourreaux, les plaintes pour viol ne seront pas recevables.


  • amiaplacidus amiaplacidus 21 juin 17:55

    Y a-t-il quelqu’un que cela étonne ?

    C’est dans l’ordre des choses, les supplétifs LR viennent au secours de la macronie en péril.

    Et si quelques élus LR trouvent la soupe amère et décident de sortir de LR pour ne pas cautionner le macronisme, il se trouvera quelques députés RN qui se renieront au nom de la soupe macroniste.

    Bref, cela va rendre visible les opportunistes.


  • Barbara Stiegler philosophe et enseignante à l’université de Bordeaux sur le bilan de la crise sanitaire et Mckinsey
    « C’est tellement effarant ce qui s’est passé et très grave je suis convaincue que le travail des historiens permettra de le rétablir, on ne parlait pas de ce que Mckinsey nous avait vendu »
    « Le contenu de ce que nous a vendu Mckinsey avec le pass Sanitaire .. C’est la destruction des principes de notre république [..] Macron sur les non vaccinés je ne peux pas les mettre moi même en prison Il me faut les réduire. »
    Via : Barbara Stiegler et Dr François Alla livre « santé public année zero »
    Rejoignez la Vérité Censurée


  • zygzornifle zygzornifle 22 juin 08:04
    En politique le mensonge et la duperie sont est les clés de la réussite .....

  • zygzornifle zygzornifle 22 juin 08:04
    Un politique élu est comme un bonbon au poivre, vous sucez le sucré de son programme et le lendemain de l’élection vous arrivez au poivre de la réalité.
    JC.

  • zygzornifle zygzornifle 22 juin 08:12

    Des électeurs payés au raz des pâquerettes ont votés pour élire un député payé 4 a 5 fois plus hors royalties que lui qui n’en n’aura rien a foutre de ses promesses qui ne sont que de la pub et qui va siéger de temps a autre en étant payé pendant ses jours d’absentéisme .... 

    La république est totalement pourrie par eux qui nous dirigent .....


  • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 22 juin 08:46

    ’’il ne faut pas que les électeurs responsables de la défaite de Macron ...’’

     

    Moi j’aurais parlé des électeurs artisans de la défaite de Macron ...

     

    À partir de là, le reste ne m’intéressait plus.


  • chantecler chantecler 22 juin 09:01

    Oui, ben nous verrons si LR est dans la pogne d’un N. Sarkozy ,d’un JF Coppé ou d’une Rachida Dati ....

    Je vois 3 députés prêts à rejoindre LREM et sans doute quelques autres , mais pour l’instant c’est tout .

    Et ça ne fait pas le compte .

    Alors je sais bien : sous E.M un carnet de chèques a des pouvoirs magiques ...

    Mais verrouiller un système une fois de plus c’est aussi prendre beaucoup de risques .

    Il me semble qu’il est un peu tôt pour tirer autant de plans sur la comète ...


    • Aristide Aristide 22 juin 09:43

      @chantecler

      LR n’a aucun interet à intégrer la majorité sous quelque forme que ce soit : coalition, union nationale, participation au gouvernement, .... Ce serait signer son arrêt de mort à brève échéance. Mais ils sont tellement nuls stratégiquement que l’on ne peut parier à coup sûr que cela ne se produise.


    • YANKEE-GOHOME ! 22 juin 12:00

      @chantecler

      Comment un électeur parisien même bourgeois a-t-il pu mettre un bulletin Dati dans une urne ???
      C’est une fumiste plus qu’une arriviste.
      4 collaborateurs au moins, avaient quitté le Cabinet du Ministère de la Justice après son installation...
      La France des métropoles serait-elle devenu un pays d’abrutis, de dégénérés... ?


    • chantecler chantecler 22 juin 12:08

      @YANKEE-GOHOME !
      C’est une spécialiste de l’inflation .


    • YANKEE-GOHOME ! 22 juin 15:24

      @chantecler

      C’est une spécialiste de l’inflation .

      Avec Mme Benalla, elle pourrait bien serrer l’étau mais, sans monter la barre


  • ZenZoe ZenZoe 22 juin 10:13

    Le Macronisme n’existe pas vraiment, il n’a pas de projet global ni spécifique, c’est largement un ramassis d’opportunistes qui ont rejoint le sillage de Macron parce qu’ils tablaient sur son succès.

    A partir de là, tout est ouvert, il n’y a aucun obstacle idéologique. Macron ne sera plus là dans 5 ans (il aura sûrement des choses bien plus importantes à faire que de diriger un parti), et il laissera la place à d’autres, tout prêts à assumer cette lourde charge smiley.

    Allez, moi je dis, dans 5 ans, la nébuleuse Renaissance sera devenue LR nouvelle mouture. Et je pense que ce n’est pas Sarkozy qui me contredirait.


  • Furax Furax 22 juin 10:33

    La première conséquence de ce vote, c’est que Macron ne peut plus se bercer d’illusions : une révision de la constitution pour un troisième mandat est hors de portée.

    Donc, dès aujourd’hui, les écuries vont commencer à se mettre en place pour le tour suivant, et dans la majorité, et dans l’opposition.

    Pas terrible pour les ralliements (à part les traîtres professionnels de type Sarkozy, Coppé ou les Verts en général !)


  • YANKEE-GOHOME ! 22 juin 11:56

    Je n’avais vu µicron rire avec autant d’allégresse que sur la photo...

    Quelle complicité entre ces deux crapules INTERCHANGEABLES !

    Et ce populo désespérant qui se complait dans la médiocrité sous toutes ses formes, sous toutes ses formes...


  • wagos wagos 22 juin 12:00

    Une cohabitation voilà....ça l’arrange peut être dans un sens, il a plein de patates chaudes en suspens, il faudra bien en venir à bout , et Macron pourra trouver l’excuse si ça merdouille genre « c’est pas moi, c’est eux » ! 


  • tashrin 22 juin 12:03

    LR va être embeté...

    Deux lignes opposées commencent à se dégager

    > La ligne Sarko / Copé / Dati, comme souligné, qui vise clairement le partage du pouvoir en apportant leur soutien à la majorité souffreteuse de LREM.

    Mais ca va être compliqué de faire avaler ca aux electeurs apres avoir tenu un discours d’opposant, ca renforcera l’image d’opportunisme éhonté, et risque de provoquer une fin de partie à la PS

    > La ligne Jacob qui pour l’instant campe sur sa position d’opposant

    Mais ca signifie la mort par l’oubli... Sauf à ce qu’ils envisagent de rallier d’autres camps. Mais leurs discours anti-fa de ces dernières semaines va peser fort...

    Bref ils sont dans la merde

    On se fait pas vraiment d’illusion, ils vont rejoindre Macron. Mais je suis pas sur qu’à long terme ce soit payant


    • YANKEE-GOHOME ! 22 juin 15:27

      @tashrin
      Mais je suis pas sur qu’à long terme ce soit payant

      La pratique du pouvoir c’est aussi gagner du temps en espérant... un imprévu :
      une pandémie, une guerre etc... ça peut arriver, oui-oui smiley


  • eddofr eddofr 22 juin 12:28

    Extraits d’un article de Ouest-France

    En cas de duel Ensemble-RN dans leur circonscription, les électeurs ayant voté pour un ou une candidate Nupes au premier tour se sont abstenus à 45 %, ont voté pour le ou la candidate Ensemble à 31 %, et pour le ou la candidate RN à 24 %

    En cas de duel Nupes-RN dans leur circonscription, les électeurs ayant voté pour un ou une candidate Ensemble au premier tour se sont abstenus à 37 %, ont voté Nupes à 36 % et RN à 27 %.

    En cas de duel Ensemble — Nupes, le report des électeurs RN n’est pas indiqué.*

    *On se demande bien pourquoi ...

    Mais on peut voir sur le graphique suivant que le report de voix RN vers Ensemble est, à vue d’œil, deux fois plus « épais » que le report vers Nupes

    Si on croit ces chiffres (et l’institut de sondage qui en est à l’origine) :

    Les électeurs Ensemble préfèrent légèrement la Nupes au RN.

    Les électeurs Nupes préfèrent légèrement Ensemble au RN.

    Les électeurs RN préfèrent nettement Ensemble à la Nupes.

    Finalement, ce sont peut-être les électeurs RN qui ont permis à Ensemble de garder la majorité relative et ont empêché la Nupes de l’obtenir (la majorité relative) ...


  • I.A. 22 juin 15:17

    C’est bien grâce à ces mercenaires en col blanc, ces charmantes petites bébêtes vénales se faisant appeler « politiques », que les Américains gagneront la grande guerre économico-idéologique.

    Que ceux qui kiffent l’american way of life aillent y regarder à deux fois, sérieusement, droit du travail, éducation et système de santé inclus.

    • Nos classes moyennes deviendront les nouveaux pauvres, tandis que les classes aisées se transformeront en classes moyennes.
    • Les ALD ne seront plus prises en charge à 100% (hi hi, ces expats qui rentrent dare-dare au pays lorsqu’ils tombent malades : tout soudain, la France, c’est finalement pas si mal...).
    • L’ éducation nationale disparaîtra (pas de ministère de l’éducation, aux uessas : que du privé, que des étudiants endettés).
    • 8 (oui, huit !) jours de congés payés par an. Et cetera, je-te-dis-que-ça..

  • troletbuse troletbuse 22 juin 15:22

    Micron va baisser son froc. Enfin il en a l’habitrude.


  • Com une outre 22 juin 17:53

    Le dernier mandat de Macron devrait entraîner une reformation du paysage politique. LR n’a pas vraiment intérêt à collaborer trop avec Macron puisqu’ils sont autant responsables que lui du chaos dans lequel nous sommes. Qui étaient en poste au gouvernement, pas bon nombre de LR ? Et ce n’est pas les ringards cités dans l’article qui vont attirer les foules.

    Macron peut aussi compter sur des voix de la Nupes, celles du PS et des Verts pour faire passer ses textes. Il y a longtemps que ces partis n’ont plus d’idéologie et se contentent de suivre la mode du moment et d’aller avec celui qui donne la meilleure soupe. Pour l’instant, les seules oppositions sont une majorité de LFI et une majorité du RN, plus quelques divers. La difficulté de Macron va être jusqu’à quel point les députés de tous les partis resteront des « godillots » fidèles aux consignes de leurs partis respectifs ou voteront par « affinité » envers les textes soumis aux Parlement. Quand les partis politiques sont à la ramasse, et ils le sont tous, les intérêts personnels des uns et des autres pour leur futur priment sur les consignes de vote.

    Il faut se méfier que Macron ne choisisse pas l’option « plus de chaos » pour garder un semblant de main-mise sur les évènements, c’est-à-dire semer le bordel au parlement ou/et dans le pays, par ses actions ou son inaction. C’est tout à fait dans sa philosophie de management, créer le désordre pour imposer son ordre. Il est capable de réveiller « la rue » pour mieux régner, si il ne trouve pas de solution entre politiciens. Ne pas oublier qu’il n’est que peu démocrate ni scrupuleux, et que la France n’est pas son intérêt majeur. Après cette élection humiliante, il doit déjà être en train de prospecter sa prochaine fonction. Et son avenir personnel risque fort d’influencer largement son attitude pour ce mandat.



  • Les deux preuves que Samuel Macron est dangereux , cynique , arrogant ....

    Samuel Macron Président :

    « Macron sur les non vaccinés je ne peux pas les mettre moi même en prison Il me faut les réduire. »


    Samuel Macron candidat à l’élection présidentielle de 2022 :

     »Emmerder les non-vaccinés«   ? Ça va, c’était »affectueux", jure Emmanuel Macron


    QUI PEUT VOTER OU SOUTENIR UN PERSONNAGE AUSSI DANGEREUX ???

    Ceux qui ont voté Macron je ne leur pardonnerais jamais , jamais , jamais .....


  • yakafokon 23 juin 08:06

    La pénurie dans tous les domaines s’avance à grands pas, le gasoil des bagnoles va dépasser le prix des Bordeaux grands crus, idem pour le gaz, l’électricité, tous les produit alimentaires, les engrais, l’aluminium, l’uranium, et j’en passe !

    Et tout ça grâce à qui ?

    A Emmanuel 1er, notre « Roi Soleil », qui n’a rien trouvé de mieux que d’obéir aux ordres de Washington, en appliquant sanction sur sanction à la Russie, ce pays qui ne nous a jamais rien fait de mal, et dont le seul tort a été de nous avoir délivré du nazisme, au prix exorbitant de 27.000.000 de morts, dont 14.000.000 de soldats !

    De 1941 à 1945, lors de leur contre-attaque de Léningrad à Berlin, les russes ont dû se battre avec acharnement contre les nazis, et surtout contre les nazis ukrainiens ! Alors ils ne vont faire aucun cadeau à ceux qui repoussent actuellement en Ukraine, tel le chiendent, et qui massacrent les russes de l’Est de l’Ukraine !

    Et notre président, au lieu de soutenir Vladimir Poutine dans son juste combat contre la peste brune, va lui donner des leçons de démocratie à Moscou, en même temps qu’il envoie aux nazis des canons à longue portée Cæsar !

    Le père du président russe s’est battu contre les nazis ( pas celui de Macron ), et Poutine ne l’a pas oublié, en défilant avec les survivants de la Grande Guerre Patriotique, et en brandissant le portrait de son père !

    Notre président est tellement imbu de sa personne, qu’il n’a pas flairé le « piège à cons » tendu par les Etats-Unis à l’Union Européenne, qui visait à nous fâcher définitivement avec la Russie ( ce pays qui était notre partenaire économique le plus important, notamment au niveau des importations de matières premières ), de façon à éviter à tout prix la formation d’un bloc économique qui irait de la Bretagne jusqu’à la frontière chinoise ( ce n’est pas notre problème, c’est celui des Etats-Unis ).

    L’union Européenne en général ( et la France en particulier ) va devoir payer son attitude guerrière, et l’addition risque d’être salée !

    Tant qu’on n’enverra pas chier les Etats-Unis, comme l’avait fait le général De Gaulle, on se rapprochera d’une guerre qui ne nous concerne pas !

    Vous ne voudriez tout-de-même pas que des G.I.s se fassent tuer en Ukraine à votre place ? C’est le sort des esclaves, pas des maîtres !

    www.upr.fr


  • juan 26 juin 14:48

    « le marieur Coppé » ça me fait penser à l’étymologie de Macron : Macrit (entremetteur) maquereau...au 13° siècle... ça ne s’invente pas !


Réagir