samedi 24 octobre 2009 - par Dominique TONIN

« Les médiocres » médias

 

C’est un coup de gueule que je vais passer. Ce dernier concerne exclusivement les médias, entendez par là la presse papier et les chaînes de télé. Exclusion faite à Agora qui non seulement est une vitrine de la liberté d’expression dans ce pays, du moins ce qu’il en reste, mais qui en plus me permet, présentement, de pouvoir m’exprimer.

Un vent de folie règne au lendemain du 6 mai 2007, on aurait l’impression qu’en même temps que le changement de l’équipe gouvernante, on aurait changé tous les journalistes qui naguère savaient relater l’actualité. Et pourtant, à part quelques départs ou mutations, ils sont restés les mêmes. Alors qu’est-ce qui aurait changé ? Sans doute la main mise sur la presse et les médias en particulier, ce que n’avait pas fait le prédécesseur pensionnaire de l’Elysée. Certains parlent de muselage de la presse, c’est bien pire que ça, beaucoup plus grave, beaucoup plus pernicieux, bien plus inquiétant. Le journaliste aurait perdu son âme, sa liberté d’expression, sa faconde, ce pourquoi il existait et était apprécié. Même s’il est souvent précisé et avancé que le pouvoir en place n’aime pas les journaleux, on se demande ce qui peut, à ce point les brider, et jusqu’à quand ?

Une fois faite cette analyse, ou cette constatation, venons-en au coup de gueule.
Nonobstant la médiocrité des médias et un certain asservissement non dissimulé au pouvoir en place, il apparaît clairement qu’il y a une véritable difficulté à solliciter ces derniers. Je m’explique : ayant dernièrement créé un nouveau mouvement apolitique appelé le "PF" pour peuple français, j’ai envoyé à tous les quotidiens et toutes les chaînes de télé un encart pour la presse papier et une demande de participation aux émissions politiques pour le petit écran. Ceci dans le but, vous l’aurez aisément compris de faire connaître aux françaises et aux français ce nouveau mouvement élaboré et taillé pour eux.
 
Aucune réponse, rien, l’indifférence totale, pas de place entre les lignes de l’affaire MITTERRAND, Jean SARKOZY, l’affaire CLEARSTREAM, la crise, les bénéfices des banques et des traders, la taxe carbone, le grand emprunt, rien...

Pourtant, je ne pense pas faire partie des illuminés, capables de distiller des conneries plus grosses que ceux cités précédemment, suivez mon regard ! Non, je pense simplement et momentanément, ne pas faire partie des priorités, ou plus simplement être tout simplement boycotté par le pouvoir en place, via les médias, qui de toute façon connaissent l’existence de ce site et éventuellement le succès qu’il pourrait rencontrer auprès des français désabusés.
 
Alors, je sais que la route sera longue, caillouteuse et tortueuse, avant de pouvoir capter l’attention des français, à défaut de capter celle des médias ! En même temps je ne suis pas pressé puisque mon objectif est de sauver la France, et oui pas moins, à l’horizon 2012. Pour les plus curieux et les plus téméraires, n’hésitez pas à nous rejoindre en tapant peuplefrancais, le moteur de recherche fera le reste.
Quant aux "médias frileux", attention, le comportement des uns et des autres pourrait avoir une répercussion sur le devenir et la crédibilité de leur avenir propre !
Qu’on se le dise !
 


11 réactions


  • fhefhe fhefhe 24 octobre 2009 16:59

    Effectivement la DémoCrature dans laquelle nous vivons ....est soutenue par la MédiaCrature . Cette dernère est une créature pourvue d’un venin , anesthésiant , qui endort , les peuples pour qu’ils soient soumis à leur gouvernement.



  • Patrick lefèvre 24 octobre 2009 19:49

    Bonjour,

    Rigolo votre site

    Mais il y a des idées interessantes

    Au cas où, vous n’êtes pas apolitique puisque vous faites des propositions pour l’organisation de la cité et cela s’appelle faire de la politique

    Et c’est drôlement bien de faire la politique : nous vivons une époque où les citoyens doivet se réapproprier ce sujet au lieu de laisser cela aux partis actuels qui sont devenus uniquement des appareils au service d’ambitions personnelles

    Un dernier petit commentaire : vous ne parlez pas de la laicité et de la place des religions (en fait des systèmes politiques à connotations fascisante et raciste basés sur des superstitions et des balivernes) alors que cette question semble malheureusement redevenir un enjeu vital pour la paix sociale dans notre pays.

    Amicalement

     


    • Dominique TONIN dume 25 octobre 2009 19:09

      Bonsoir patrick,
      Merci pour votre « participation au débat d’idées »
      Evidemment que je fais de la politique, ms j’ai voulu en appelant ce mouvement apolitique me démarquer radicalement des partis traditionnels afin de « ratisser + large » et aussi parce que apolitique veut également dire « qui se situe en dehors de la lutte politique, qui professe la neutralité politique ». Et peuple français, parce que j’ai réellement l’intention d’associer à ce projet une majorité de françaises et français par le truchement des élections et de la prticipation aux débats par voie référendaire, ce qui ne se fait pas aujourd’hui. Faire de la politique pour tomber dans le même schéma qu’aujourd’hui serait une hérésie.
      Quant à la laïcité, elle est, je pense, un des fondements de la démocratie française, elle doit donc perdurer. Au quotidien chaque citoyen français doit être en mesure de pratiquer la religion de son choix dans des lieux prévus à cet effet et en toute transparence ce qui est un moyen de pouvoir en assurer, éventuellement, le contrôle. Ceci est je pense basé sur une logique égalitaire en même temps qu’une preuve édidente de tolérance.
      Cordialement dominique TONIN


    • Patrick Lefèvre 27 octobre 2009 12:04

      Bonjour Dominique,

      Moi aussi, je suis partisan du référendum mais je pense qu’il ne faut pas jeter « le bébé avec l’eau du bain » : les partis politiques sont indispensables pour le débat d’idées mais il faut qu’ils redeviennent ce qu’ils étaient (sans être toutefois trop naifs) et non des appareils au service d’ambitions personnelles (bis) comme actuellement
      Essayons de faire cela mais comme vous le dites très bien dans votre article, se pose également le problème des médias qui privilégient le sensationnel et l’émotionnel sur la réflexion (tout le problème de leur indépendance financière...)
      Sur la religion je ne partage pas votre point de vue et si seulement c’était aussi simple :malheureusement c’est loin dêtre le cas car ce sont avant tout des idéologies politiques totalitaires qui n’en ont absolument rien à faire de la démocratie
      Amicalement
      Patrick L. 

       


  • xray 24 octobre 2009 21:20


    Menteur comme un journaliste 
    Le premier métier d’un journaliste est de se taire. 
    Son deuxième est de mentir. 


    LES GRANDES IMPOSTURES 

    CONQUISTADOR SPACE 
    La connerie humaine est la seule approche que l’on peut avoir de l’infini. 
    http://conquistador-space.over-blog.fr/ 

    Le 9 11 
    Une opération menée par l’armée américaine. 
    http://mondehypocrite501.hautetfort.com/ 

    La cuisine diabolique des croyances  (Sida) 
    http://echofrance36.wordpress.com/2008/10/25/la-cuisine-diabolique-des-croyances/ 

    L’IMPOSTURE DU SIDA 
    http://echofrance36.wordpress.com/2008/10/24/le-sida/ 

    Les virus de curés 
    http://levirusmachin.hautetfort.com/ 

    La loi 1905 (France) 
    http://mondehypocrite.midiblogs.com/archive/2008/05/06/moralistes-par-devant-sans-scrupule-par-derriere.html



  • ddacoudre ddacoudre 25 octobre 2009 00:14

    bonjour dune

    bonne initiative et bon courage. mais ne songe pas à sauver la France, mais identifier les événement qui ont créer nos difficultés et faute de pouvoir les éliminer puisque ils produisent leurs effets, que faire pour ne pas continuer. et crois moi c’est un rude travail.

    cordialement.


  • Dominique TONIN dume 25 octobre 2009 19:23

    Oui ddacoudre,
     Je sais c’est un dur travail, mais je pense réellement qu’un jour une poignée d’hommes devront sauver la France. Je ne sais si je ferai partie de ces gens là, en tout cas j’espère en avoir, au moins, été le précurseur ou l’instigateur. Ce n’est pas une vue étroite de mon esprit ni même le fruit d’un égo démesuré, non rien de tout ça. A aucun moment au cours de ma vie (55 ans) je n’ai pensé m’engager en politique. Parce que aucun parti n’a retenu mon attention au point d’y adhérer et aussi parce que je pensais que d’autres sauraient le faire mieux que moi. Illusion ou triste réalité, ça n’est pas le cas. Certains disaient « j’y pense le matin en me rasant », moi j’y pense le matin aux toilettes, car cela me fait « chier » de voir dans quelle impasse ils nous ont mis(les politicards/cumulards) C’es vrai, « j’ai mall à la france » disait je ne sais plus qui, et c’est pour ces raisons que j’ai décidé de créer ce mouvement le « PF ».
    Alors, fort de toutes ces constatations, j’ai aussi besoin d’adhésions, vous laurez compris, la vôtre et celles de vos amis, vos proches. J’ai aussi besoin de contacts pour me faire « introduire » sur le petit écran et pouvoir me faire connaître plus rapidement. Je prends toute proposition qui me serait avancée.
    Cordialement à vous 
     dominique TONIN


    • Croa Croa 25 octobre 2009 23:00

      «  j’espère en avoir, au moins, été le précurseur ou l’instigateur. »

      T’es pas le premier ! D’autres tout pareil se sont déjà cassé les dents !

      T’es pas le dernier non plus ! Nombreux sont encore ceux qui ne comprennent pas pourquoi face à Sarko et autres figurants autorisés il n’y aurait rien et croient de leur devoir de lancer un truc en précurseur dans le désert médiatique où ils s’enliseront aussi.

       smiley Bon courage quant même smiley


  • Dominique TONIN dume 26 octobre 2009 08:44

    A to iCROA,
    Potentiellement tu peux avoir raison, mais tu peux aussi avoir tort. En tout cas tous ceux qui à ce jour, comme tu le dis, ont essayé, étaient tous des dissidents qui ont créé un autre parti sur le même schéma que celui qu’il venait de quitter, mais jamais un mouvement comme le « PF », par son statut, son originalité, son côté atypique et ses prises de position drastiques et pragmatiques pour sortir les francais du bourbier. De plus, le « PF » se veut proche du peuple et pour le peuple, pas simplement au moment des élections mais avant et après.
    Et toi, tu fais quoi en ce moment pour « sauver la france », à par tenter de décourager les plus téméraires ?
    Cordialement.


  • Gourmet 26 octobre 2009 10:19

    Je crois sincèrement au journalisme, au vrai au pur et au dur qui consiste à informer quelles qu’en soient les conséquences.

    Ce journalisme là est proche de l’ascétisme et réclame une organisation ad hoc.
    La meilleure organisation est probablement celle de la coopérative.

    Mais à partir du moment où la finance rentre dans le capital par un biais ou un autre (publicité, participations, membre du conseil d’administration) c’est fichu.

    La presse a cru être sauvée dans les années 70 et 80 lorsqu’elle a mis le pied dans la publicité. Grave erreur. La publicité fut son fossoyeur !
    Et je ne parle pas de la reprise en main par quelques groupes financiers et industriels qui ont juré conserver la ligne éditoriale intacte !

    Sans indépendance, pas de presse !

    db


  • Dominique TONIN dume 26 octobre 2009 15:42

    C’est bon GOURMET,
    Très belle vue de l’esprit et du sujet, effectivement à trop vouloir de pognon, on y perd son âme, son autonomie et sa liberté d’expression. Trop gourmant ne paierait donc pas !
    OUI sans indépendance pas de presse, tout comme sans indépendance de la justice, pas de vraie justice !
    Je pense, quant à moi que la presse papier et les journaux télévisés ont, comme vous le dites, creusés leurs propres tombes. Au bénéfice des quelques journalistes en herbe que nous sommes, encore vierges et non corrompus, assoifés de plus de liberté d’expression et d’envie de se faire entendre et remplacer, le plus tôt sera le mieux, tous ces corrompus(politiques, élus, patrons de presse et de chaînes en particulier)
    Cordialement.


Réagir